Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Le sport, c'est bon pour la santé... Mon cul oui ! [Gaetano]
#   Mar 19 Jan 2016 - 21:44

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 289
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 26
Emploi/loisirs : Jouer avec tes pieds !
Humeur : (Presque) toujours bonne !

Journée de merde.

Tout a déjà mal commencé. Je me suis réveillé bien trop tôt - à 6h du matin ! Non plutôt, je me suis fait réveiller bien trop tôt ! Par deux greluches du dortoir, qui braillaient comme je ne sais pas quoi, sous prétexte que l'une aurait volé le pull de l'autre. Quelle futilité ! D'autant plus que le pull en question, il est super moche. L'intérêt de se battre pour ça, franchement ?

Ensuite, il y a eu l'incident à la cafétéria. Mon chocolat chaud à la main, j'allais gentiment m'asseoir à une table - isolée, histoire de ne pas faire profiter de ma mauvaise humeur à tout le monde - quand un crétin m'a bousculée. Bien sûr, le contenu de ma tasse s'est répandu sur ma chemise - blanche, faut-il le préciser ?

Puis finalement, pour couronner le tout, une fois de retour au dortoir - où les deux débiles criaient toujours - j'ai eu la joie de me rendre compte que les douches ne fonctionnaient plus. Enfin, si, techniquement elles fonctionnaient, mais il n'y avait plus d'eau chaude. Impossible de me laver.

Il est donc à peine 8h du matin, je suis de très mauvaise humeur, et en plus, je suis sale. Journée de merde, donc ! Me prend alors l'idée du siècle. Pourquoi ne pas aller faire un peu de sport, pour calmer mes nerfs en boule ? Mais oui, quelle excellente idée ! En plus, je pourrai utiliser les douches des vestiaires pour me laver. Comment faire d'une pierre deux coups !

Je me rends donc d'un pas décidé vers le gymnase, occultant un léger petit détail au passage. Vous ai-je déjà dit que, le sport et moi, ça fait mille ? Non ? Eh bien, voilà, c'est fait. Ma maladresse me restreint l'accès aux sports de précision. Mon impulsivité m'empêche de jouer en équipe - à moins de massacrer mes coéquipières. Je ne sais pas nager. Ni rouler en vélo. Et du coup voilà, il ne reste plus beaucoup d'options...

Une fois à l'intérieur du gymnase, bien trop vide et froid à mon goût, je regrette déjà ma décision. Mais, ma fierté personnelle m'empêche de faire demi-tour la queue entre les jambes. Maintenant que je suis là, j'y reste, et je trouve quelque chose de constructif à faire ! Mes yeux balaient lentement les différents ustensiles présents dans la pièce, avant de s'arrêter sur un punching ball. Voilà, ça c'est bien ! Un bon défouloir, qui présente peu de risques.

Je déplace l'engin à l'écart des autres, avant de donner quelques légères impulsions contre la balle, pour commencer. Mon énervement s'extériorise assez vite et je frappe de plus en plus fort. Jusqu'à ce coup. Un peu trop fort et trop rapide. Le punching ball me revient en pleine poire avant même que j'ai eu le temps de bouger ou de me protéger de mes bras. Je recule de quelques pas, sonnée, puis sens une chaleur désagréable se répandre au niveau de mon nez et de ma bouche. Je saigne. Putain, journée de merde. Je me mets à hurler de rage !

"BORDEL DE CHIOTTE DE TRUC À LA CON !!!"


~ When nothing goes right... Go left ! ~

#   Sam 2 Avr 2016 - 13:18

Personnage ~
► Âge : 24 balais
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 514
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Hum... Je me demande...
Humeur : Calme

Depuis quelques temps j'ai peur de fermer les yeux. Peur de dormir. Parce que je sais qu'à l'instant même où je fermerais les yeux, les cauchemars vont revenir m'assaillir. Je reverrais les visages de ceux que j'ai tués, reverrais des souvenirs bien trop pénibles.
Lorsque je dors avec Aaron, ce qui est le cas la plupart du temps, sa présence me réconforte un peu et au moins il est là lorsque je me réveille en sursaut, voir en hurlant. Parfois le simple fait d'être à ses côté me permet de dormir correctement. Mais cette nuit, j'ai dormi seul parce qu'Aaron a passé sa nuit sur l'ordinateur à travailler sur je ne sais quelle histoire d'informatique qui m'échappe totalement. Résultat des courses, j'ai cauchemardé. J'ai encore rêvé de la mort de mon frère. Sauf qu'à la fin il se tenait face à moi et me tirait dessus. Je me suis éveillé avec un hurlement étranglé et des larmes pleins les yeux, le cœur à vif. Termicator, me fixait de son regard métallique, assis au pied du lit. Et j'ai soudain eu une furieuse envie de tout détruire.

Je me suis habillé en vitesse, ai pris mes clefs, mes cigarettes et ai claqué la porte derrière moi. Sûrement qu'Aaron a dû entendre le bruit mais quand il passe sa nuit à bosser il a tellement la tête dans le cul qu'il réagit à retardement.

Dehors, l'air m'a fait du bien mais pas assez pour que la sensation désagréable de suffoquer ne s'en aille. Alors j'ai filé directement à la salle de sport. Dans ce genre de moment, c'est bien la seule chose qui me calme. Frapper un putain de puching ball jusqu'à avoir mal aux phalanges et continuer encore. Il vaut d'ailleurs mieux que ce soit un sac de frappe plutôt qu'une personne, parce que je ne donne pas cher de sa peau. Quand je suis dans cet état, mieux vaut ne pas croiser mon chemin, Aaron peut en attester.

Il devait être 7h quand je suis arrivé à la salle. Elle était déserte et ça me convenait parfaitement. Je me suis défoulé sur le sac jusqu'à être couvert de sueur et haletant. Et enfin calmé je suis allé me prendre une douche aux vestiaires. Froide je précise.

Voilà où j'en suis ce matin. Enfin calmé mais fatigué par une sale nuit et j'ai juste envie d'aller me blottir dans les bras de mon mec et d'y rester pour le reste de la semaine au moins. Je pousse un soupir et m'apprête à partir lorsque le bruit caractéristique de poings frappant un puching ball attire mon attention. Je m'arrête à l'entrée de la salle pour voir une jeune femme frapper rageusement le sac. Je m'appuie contre la porte, un peu amusé. C'est assez rassurant de voir que je ne suis pas le seul à passer une matinée de merde. D'ailleurs elle ne tape pas correctement.

Je commence à partir lorsqu'elle pousse un cri de rage. Le punching ball vient de lui revenir dans la gueule. Un léger éclat de rire m'échappe. Ok, c'est pas cool de ma part. Mais qui n'a jamais ri des malheurs d'autrui ? Et puis vu sa manière de frapper, c'était un peu prévisible.

Je me sens soudain une âme charitable et m'approche d'elle amusé.

- Ça va ? J'ai comme l'impression que ce punching ball ne vous apprécie pas trop…

Bon ok… Je crois que je devrais fermer ma gueule ou sinon c'est moi qu'elle va frapper.

[Hrp : Je suis désolée pour le retard ToT Genre, j'ai vraiment pas d'excuses...]




Spoiler:
 
#   Mar 10 Mai 2016 - 14:28

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 289
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 26
Emploi/loisirs : Jouer avec tes pieds !
Humeur : (Presque) toujours bonne !

Alors que je peste sur ce punching ball à la noix, j'entends... Un rire ? Quel est le connard qui ose se foutre de ma gueule ? Franchement, ça fait mal, ce n'est pas drôle, et ce n'est surtout pas le bon moment ! Ou alors, c'était peut-être juste le vent ? Calme, pas la peine de s'emballer. Je suis seule ici depuis que je suis arrivée, j'ai du rêver.

... Ou pas. Un mec s'avance soudain de nulle part en me demandant si ça va. A ton avis du con ? Je hurle toute seule et j'ai la tronche en sang, normal, bien sûr que ça va ! Je le regarde avec des yeux noirs et lui réponds avec une voix mauvaise.

"Non, sans blague ? J'avais pas remarqué ! Saloperie !"

Je grommelle de plus belle. Ouais bon ok, il n'a rien fait le pauvre, à part être là au mauvais endroit et au mauvais moment. Je reporte mon attention sur le punching ball, le massacrant du regard. J'aurais bien envie d'aller chercher une paire de ciseaux pour lui crever la panse tiens ! Je m'essuie le nez avec ma manche. Heureusement que j'ai changé ma chemise blanche pour un pull noir... C'est humide mais au moins on ne voit pas vraiment la tache.

Eh mais... Une petite minute ! Je relève les yeux vers le brun. Le rire que j'ai entendu tout à l'heure, ça venait d'office de lui, il n'y a personne d'autre... Le mec il se fout de ma gueule puis il fait semblant d'être sympa... Bah oui, bien sûr ! Il y en a qui sont gonflés quand même !

"Et puis je t'ai entendu te marrer ! Alors garde ta semlant de compassion pour toi, merci !"

Je lui crache ça de manière encore plus agressive que la première fois que j'ai ouvert la bouche. Oui, je suis sucpetible, et alors ? Rire du malheur des autres, c'est vraiment de la merde.


~ When nothing goes right... Go left ! ~

#   Dim 29 Mai 2016 - 17:40

Personnage ~
► Âge : 24 balais
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 514
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Hum... Je me demande...
Humeur : Calme

Je hausse un sourcil sarcastique. Et bien... Quelqu'un est définitivement d'une humeur massacrante. Je songe d'ailleurs que si un regard pouvait tuer, celui de cette jeune fille aurais très certainement transformé le punching-ball en cendres.

Je lèves les mains en signe de rédition alors qu'elle m'agresse verbalement, déjà fatigué de devoir argumenter avec elle. J'avais réussit à regagner un peu de bonne humeur mais son mauvais caractère me donne à nouveau envie de frapper quelque chose. Pas elle bien sûr, car elle se retrouverait au tapis en deux secondes. Mais je dois bien avouer qu'un partenaire d'entrainement me ferait le plus grand bien.

Cette jeune fille, non contente d'avoir un tempérament excessif, semble aussi avoir une langue bien pendue. C'est bien ma veine comme on dit ! Je dois attirer les ennuis, je ne vois que ça. Ou peut-être cela vient-il de mes sarcasmes, allez savoir.

- Un éclat de rire à pu m'échapper en effet... Mais ne confondez pas amusement et moquerie.

Je hausse les épaules quelque peu blasé face à sa colère. Ah, ces jeunes d'aujourd'hui... Tellement hyper réactifs et susceptibles ! Je me fais l'effet d'un vieux à penser comme ça d'ailleurs... C'est triste.

- Ma compassion n'était pas feinte, mais si vous ne voulez pas de mon aide avec ce punching-ball, je peux m'en aller. Vous continuerez de frappez ce sac de manière inadéquate jusqu'à vous faire véritablement mal et peut-être que vous irez alors vous plaindre...

J'aime jouer avec le feu, je ne le nie pas. Après tout, je dois bien être un peu masochiste sur les bords pour sortir avec un tonnerre hyperactif. Mon petit doigt me dit qu'elle ne va pas apprécier ma remarque d'ailleurs mais que voulez-vous, je suis clairement en manque de sarcasme ces derniers temps et je devrais d'ailleurs ajouter que c'est elle qui a jeté la première pierre. Ou peut-être est-ce moi avec mon rire ? De toute manière, dans ce genre de cas il est difficile de dire qui de la poule ou de l’œuf est arrivé en premier.




Spoiler:
 
#   Mar 21 Juin 2016 - 10:45

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 289
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 26
Emploi/loisirs : Jouer avec tes pieds !
Humeur : (Presque) toujours bonne !

Il me regarde d'un air las avant de lever les mains en signe de paix. Bah il fallait pas se marrer pour commencer hein ! Il me sort alors une de ces phrases sensées calmer le jeu mais qui en fait, sont pires que bien. Je croise les bras en le regardant froidement.

"Ah pardon, autant pour moi ! Franchement, trouver amusant quand quelqu'un se blesse, ça n'a rien de mieux que de se foutre de sa gueule hein..."

Je me demande un moment s'il est con ou s'il n'a pas réfléchi avant de me dire ça. Enfin, peu importe, le résultat est le même ! Il continue sur sa lancée et je fronce les sourcils. Euh, il croit vraiment que j'ai la tête de quelqu'un qui va continuer à utiliser le punching ball ? La salle de sport, c'est fini pour moi ! Je lui montre mon nez avec insistance.

"Tu crois vraiment que je vais rester ici m'entraîner ? Là, j'ai juste envie de me rincer le visage !"

Je remarque alors ses cheveux humides. Ah ben, on dirait qu'il en sort tiens lui ! Je me demande s'il est venu faire du sport, ou bien juste se laver parce que lui non plus n'a plus de douche !

"Tu sais me dire où sont les douches, s'il te plaît ?"

Pas que j'aie envie d'être spécialement sympathique avec lui... Mais bon si je continue à l'engueuler il ne risque pas de m'aider, en fait !


~ When nothing goes right... Go left ! ~

#   Jeu 7 Juil 2016 - 19:01

Personnage ~
► Âge : 24 balais
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 514
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Hum... Je me demande...
Humeur : Calme

Avec un soupir agacé, mes mains finissent par trouver le chemin de mes poches. J'observe la jeune fille tandis qu'elle continue de déverser son venin sur moi.
Parfois je me dis que je devrais vraiment apprendre à fermer ma gueule. Je crois qu'Aaron déteint définitivement trop sur moi... Voilà ce que c'est que de fréquenter des personnes qui ont une trop grande gueule. A moins que ce ne soit à cause de Houston ce qui serait vraiment inquiétant. Il faut dire que ce mec est le roi des choses à ne pas dire et n'a toujours pas appris sa leçon malgré le nombre de fois où il s'est retrouvé à l'hosto.

Mon attention se reporte sur la fille. Et malpoli en plus de ça... Nan mais c'est bien ma veine de tomber sur quelqu'un d'aussi mauvaise humeur. Bon, ok, c'est en partie ma faute mais quand même !
Et puis merde ! J'en ai marre de jouer les gentils, sans parler du fait qu'elle commence sérieusement à éroder ma patience déjà bien mise à mal. J'avais enfin réussit à passer un peu mes nerfs dans mon entrainement mais il a fallu que je tombe sur quelqu'un de grognon...

- Comment veux-tu que je sache ce que tu compte faire ? Je ne suis pas dans ta tête, je réplique en haussant les épaules. Et puis sait-on jamais que tu ais des tendances masochiste... Après tout je ne te connais pas, je ne peux pas savoir.

Nouveau soupire. Je tente de juguler mes nerfs. S'énerver ne sert à rien.

- Pour aller aux douches il faut aller à gauche en sortant de la salle et c'est au fond du couloir à droite.

Je reste silencieux quelques instants, ne sachant pas vraiment quoi dire. Puis, pris d'un léger remord, je reprend la parole.

- Désolé. J'ai parlé trop vite. Il semblerait que la mauvaise humeur soit quelque peu contagieuse ce matin.




Spoiler:
 
#   
Contenu sponsorisé

 

Le sport, c'est bon pour la santé... Mon cul oui ! [Gaetano]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Gymnase.