Partagez
HELLOOOO... Euh, tu veux du gâteau ? [Zozo <3]
##   Mar 23 Fév 2016 - 22:39

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Oktober K. Ackermann
Oktober K. Ackermann
Tonnerre au pouvoir lunaire
Messages : 289
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 28
Emploi/loisirs : Jouer avec tes pieds !
Humeur : (Presque) toujours bonne !

Il est 2 heures du matin, et je crève la dalle. Je ne sais pas comment ça se fait, j'ai bien mangé au souper et je ne me suis pas spécialement dépensée dans la soirée (pas du tout même, j'avoue)... Mais rien à faire ! Mon ventre se tord en gargouillant, à tel point que ça m'a réveillée (parce que oui, accessoirement, à cette heure-ci je dors normalement !)

Mon envie de rester au chaud blottie sous ma couette et celle d'aller manger (du suuuucre !!) s'affrontent quelques minutes avant que je ne décide de me lever. Un frisson me parcourt de la tête au pied à la seconde où ma peau touche le sol glacé de la chambre, et j'hésite à faire demi-tour directement. Mais un énième gargouillement me conforte dans mon idée : si je n'avale pas quelque chose, je ne saurai jamais me rendormir !

J'enfile une grosse paire de chaussettes en pilou rose flash - bah oui, je n'ai que celles-là en même temps... - et un pull large en laine noire qui m'arrive à peine à mi-cuisses. De toute façon, on s'en fout, à cette heure-ci il n'y aura personne... Enfin, je pense. Au pire du pire, il/elle aura un bref aperçu de mon boxer aussi rose que mes chaussettes. Oui d'accord, j'aime le rose mais je m'en cache ! Du coup, sur les culottes, c'est parfait. Bref, on s'en fout de mes culottes !

Revenons-en à nos moutons. Ou plutôt, à mon ventre qui gargouille ! Je descends donc à la cafétéria et là... Comme je m'y attendais, il n'y a pas un chat. Le problème, c'est qu'il ne reste rien à manger non plus... Je décide donc de m'aventurer dans la cuisine, normalement réservée au personnel. Mais bon, aux grands maux les grand remèdes hein ! Heureusement pour moi, la porte n'est pas verrouillée. Je pénètre dans l'antre secret - pas tant que ça en fait - et allume l'interrupteur.

Et là... ! Bah je suis déçue. Ce n'est qu'une cuisine normale en fait, en version grande quoi. Je réfléchis à peine quelques secondes avant de décider de me faire un brownie aux framboises. Ouais, ouais, le mariage du chocolat et des framboises, c'est la vie les gars ! Je trouve assez vite tous les ingrédients nécessaires - ils sont prévoyants les cuisiniers ici dis-donc ! Et, toute contente, j'allume la radio tout en commençant à faire ma pâte.

Une fois la bête dans un moule, je l'enfourne pour... Une demi-heure, merde, je n'avais pas pensé à ça... En plus l'odeur délicieuse n'aide vraiment pas à calmer mon estomac ! Désespérée, je m'assieds sur le plan de travail et commence à attendre... Genre, au moins 3 minutes. Avant de craquer et de me jeter telle une affamée sur le plat contenant les restes de pâte. Je commence par lécher consciencieusement le fouet. Miam... MIAMIAM !

Puis là, j'entends à la radio mon coup de coeur du moment ! Bon, d'accord, tout le monde l'écoute mais... Voilà quoi ! C'est Adèle, on ne peut pas ne pas aimer ! (Si ? Comment ça si ?!) Je monte donc le son à fond - je suis loin de tout ici donc j'ai bien le droit, même au milieu de la nuit ! Et je commence à chanter avec la radio, tout en faisant des pauses stratégiques pour enduire mon doigt de pâte et me le fourrer en bouche. Cette pâte est à tomber par terre, vraiment !

C'est donc pile à ce moment que décide un bel inconnu d'entrer lui aussi par effraction dans la cuisine. Comment vous expliquer que je me retrouve donc, à 2 heures et demi du matin, les fesses à moitié à l'air et le visage plein de chocolat, à me dandiner sur place en chantant "HELLOOOOO" à tue-tête, face-à-face avec un inconnu total ? Voilà, on est d'accord, ça ne s'explique pas comme situation, ça se vit ! Je lui souris en lui tendant le plat dans lequel il ne reste presque plus rien.

"Salut ! T'en veux ? Sinon, y'a un brownie aux framboises qui cuit, ça devrait bientôt être bon d'ailleurs !"

Je lui sors ça avec autant de naturel qu'il est possible dans cette situation. Non mais, en vrai, je suis mortifiée là. Ma fierté, ma dignité et tout ce qui va avec, sont parties se cacher très loin et moi... Ben je suis là et je ne peux pas m'enfuir, donc j'essaie de rattraper le coup on va dire ! Evidemment, il a fallu que ce soit un beau mec qui me voit dans une situation pareille. Ma vie est nulle !


~ When nothing goes right... Go left ! ~

HELLOOOO... Euh, tu veux du gâteau ? [Zozo <3] 448130Signature3001
##   Mer 24 Fév 2016 - 0:57

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Zola Jarvis
Zola Jarvis
Terre au pouvoir lunaire
Messages : 112
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 22
Emploi/loisirs : Chouchouter Mara.
Humeur : Soumis à Mara.

Il en avait marre. Très franchement il en avait marre. Ca faisait plusieurs jours qu'il était arrivé ici plusieurs semaines que l'incident s'était produit et il ne dormait toujours pas. Il aimait le sommeil ! Il aimait dormir ! C'était un truc qu'il adorait. Se lever le matin en ayant la sensation d'avoir bien dormit, s'étirer doucement, regarder autour de soi et penser à la nouvelle journée qui allait se profiler, ça le rendait heureux. Ca le rendait . Maintenant non. Il dormait environ quatre heures par nuit et se traînait d'énormes cernes. Le matin il avait du mal à se lever, il trébuchait, ne voulait pas commencer sa journée, grognait , rempait sur le sol et avait mal partout. Il n'aimait pas ne pas dormir. Très clairement il était un homme qui avait besoin de son petit confort et le dodo était primordial !

Ce soir, enfin cette nuit, c'était la même. Impossible de dormir. Il était dans la chambre qu'on lui avait assignée assis accroupi sur la chaise et regardait par la fenêtre en murmurant toute sorte de plainte comme quoi la vie c'est nul et qu'il en avait marre. C'était pas dans ses habitudes mais là il était vraiment dans ses mauvais jours. Il faut le comprendre le pauvre. Je pense pas que les élèves de terrae étaient tous dans leurs meilleurs jours après avoir ressenti le vide.

Il zieutait sans conviction par la fenêtre quand il le vit. Il était là comme chaque nuit. Sous le lampadaire. Les yeux de Germimi se mirent à pétiller. Il fallait qu'il aille le voir. Il se leva d'un coup et détalla dans le couloir. C'est une fois au niveau des escaliers qu'il pensa et alors se stoppa. Il fit alors demi tour, retourna dans sa chambre enfila un jogging, des tongs et une hoodie par dessus son t-shirt. Il refit le même chemin et arriva dans la cour. Il s'approcha doucement pour ne pas lui faire peur. A chaque fois il l'évitait mais Germinal ne s'avouait jamais vaincu ! Il se placa en face du chat et lâcha un simple "Coucou". Le chat partit et il fit une moue triste. Chaque nuit c'était pareil. Soudain il eut une illumination. Peut être en l'apatant ! Ca ne marcherait certes pas ce soir puisque monsieur chat ne revenait jamais deux fois en une nuit (oui il était resté éveillé pour vérifier.. Enfin non. Il avait attendu que la chat revienne. Qui sait peut être que la bête aurait pu éprouver de la peine à la vue de ce grand bêta).

C'est ainsi que sur cette splendide idée Germinal se perdit dans l'établissement. Il l'avait pourtant vu ce réfectoire. Il était tellement absorbé dans ses recherches et dans la supposition qu'il avait enfin trouvé la cuisine qu'il ne trouva absolument pas étrange de voir une fille en culotte rose et chaussettes assortie, au visage peint au chocolat en train de gueuler on ne sait quelle chanson actuelle dans la cuisine à deux heures du matin. Il ouvrit plusieurs placards avant de le capter en fait. Non mais ça prend toujours du temps les connections nerveuses avec lui. C'est super triste .. Vous savez qu'il a déjà été plaqué pour ça ? Il mettait trop de temps à réagir alors la meuf à cru qu'il réfléchissait au mensonge qu'il allait sortir. Pauvre âme névrosée cette gamine.

En fait il était en train de sortir une conserve d'asperges quand il capta la fille. En même temps qu'il se retournai avec la vitesse approximative d'un paresseux au réveil il dévissait le couvercle de la conserve et saisissait une asperge. Il prit son temps pour analyser la phrase. La fille était beaucoup trop énergique c'était compliqué pour lui, le pauvre. Il grignota son asperge et toujours avec la même fulgurante vitesse commença a grimacer.

- C'est pas booon ..

Il resta focus sur son bout d'asperge et regarda la fille avec un air un brin triste.

-J'veux bien du gateau. Et euh..

Là il prend une pause dans sa phrase parce qu'il vient de capter la situation. Il vient de capter qu'elle est culotte surtout. Il vient de capter qu'elle est a les guibolles à l'air. Il essaye de ne pas focus dessus mais a une peu de mal. Il est perturbé ce garçon. Au final il relève la tête la regarde, pose son bocal d'asperge et va s'assoir sur le comptoir à coté du saladier de chocolat. Il passe son doigt sur un bord et le sirote à moitié comme un gamin. Il la regarde de nouveau.

-Hmm ! Ché bon merchi.

Non mais là il bug. Il regarde de nouveau ses jambes. Mais la pauvre ! Il la regarde un peu inquiet.

-Mais tu va attraper froid comme ça attend je peux te passe mon pull si tu veux.


Bah oui il panique. Y'a une petite bête qui est pas totalement vêtue .. C'est pas normal à cette période !
##   Mer 24 Fév 2016 - 21:36

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Oktober K. Ackermann
Oktober K. Ackermann
Tonnerre au pouvoir lunaire
Messages : 289
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 28
Emploi/loisirs : Jouer avec tes pieds !
Humeur : (Presque) toujours bonne !

Après que le grand brun - très grand même ! - soit rentré dans a pièce, j'ai arrêté de bouger. Un peu comme dans les films là, vous voyez ? Arrêt sur image. Sauf que... Lui, il a continué à vivre sa vie comme si je n'étais pas là. Ouais, il ne m'a absolument pas calculée ! Je le regarde donc, incrédule, sortir une conserve de... D'asperges ?! Mais enfin, qui peut bien avoir envie de manger ça, comme ça, cru ? A cette heure-ci en plus ? Ah ben, pas lui apparemment, vu la tête qu'il tire après en avoir mis une en bouche...

Il semble enfin remarquer ma présence - et surtout le bol plein de restes de chocolat que je lui propose ! Il vient se mettre à côté de moi et trempe son doigt dans le bol. Je souris, un peu fière quand même, quand il me dit que c'est bon. Attends mon gars, tu vas voir comment ce sera encore meilleur cuit !

Il passe ensuite quelques instants - quelques looooongs instants - à scruter mes jambes nues. Bon ok, j'aurais pu mettre un truc plus long, mais quelle était la probabilité que je croise quelqu'un ici à cette heure-ci hein ?! Hum, vu l'insistance, j'ai l'impression d'avoir un truc sur les jambes. J'ai pas oublié de m'épiler quand même ?! Mh, non, ça a l'air d'aller. Du coup, la vue lui plaît peut-être ? Je me mets à rougir toute seule comme une gamine, avant d'ouvrir grands les yeux à sa remarque. Ooook, en fait je suis à côté de la plaque, je lui donne juste froid quoi. J'éclate de rire à sa proposition et secoue la tête.

"A moins de réussir à transformer ton pull en pantalon... J'crois que ça ira merci ! Puis j'ai pas trop froid en fait, t'inquiète !"

Je lui souris en haussant les épaules. C'est mignon quand même qu'il s'inquiète pour moi alors qu'on ne se connait même pas. Comme quoi, les mecs gentils ça existe encore ! Je checke ensuite rapidement le gâteau dans le four, qui dégage une odeur alléchante... Et qui a l'air cuit, enfin !

"Tu sais me passer les gants en dessous de tes fesses s'te plaît ?"

Ouais parce qu'il s'est un peu assis dessus, mais bon ! Je le regarde avec un sourire en coin, et profite de l'occasion pour le détailler un peu mieux. C'est difficile de dire sa taille une fois qu'il est assis, mais tout à l'heure il m'a semblé vraiment grand. Les cheveux sombres, les yeux clairs, des traits réguliers et fins. Bref, tout pour plaire quoi ! En plus, le rencontrer comme ça en pleine nuit, ça fait un peu beau brun ténébreux... Ahah, ça y est je divague !

Je rigole toute seule en sortant le brownie du four, et le pose à côté de monsieur. Je pointe mon doigt en direction des couteaux qui pendent près de la hotte - je n'ai jamais aimé les armes... En particulier les couteaux, depuis April... Enfin voilà quoi, je n'ai pas du tout envie d'y penser là !

"Tu me ferais l'honneur de couper le gâteau ? Au fait, c'est quoi ton nom ?"

Bah oui, on va partager un brownie choco-framboises, on est sur le point de devenir super intimes là !


~ When nothing goes right... Go left ! ~

HELLOOOO... Euh, tu veux du gâteau ? [Zozo <3] 448130Signature3001
##   Mer 24 Fév 2016 - 23:19

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Zola Jarvis
Zola Jarvis
Terre au pouvoir lunaire
Messages : 112
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 22
Emploi/loisirs : Chouchouter Mara.
Humeur : Soumis à Mara.

Il cligne des yeux. Le mélange chocolat asperge c’est pas top non plus. M’enfin on vous apprends rien je crois. Mais chocolat plus chocolat plus encore chocolat au final le gout de l’asperge finit un peu par passer. Du coup il est content. Nan mais ça ne le rendait pas triste de sentir le gout de l’asperge mais disons que ça ne le mettait pas tout en joie non plus. Mais ça va c’est un grand garçon hein ! Il va pas bouder et pleurer pour ça ! Tranquille !

Elle refuse son pull. Il réfléchit un instant. Bon c’est pas du tac au tac mais en à peine quelques secondes il répond. Incroyable ce garçon. Parfois il sait faire marcher ses connections neuronales et nerveuses correctement. Ca en mettrait presque la larmichette à l’oeil. Il retire son pull et s’approche de la fille. Il lui noue autour de la taille.

-En jupe ça peut le faire .. Tu es un peu plus protégée comme ça ..

Un frisson parcours son dos. Il a beau être en marcel il fait frisquet dans cette cuisine quand même. Mais le petit oiseau avant tout. Elle a l’air si petite et si frêle comme ça. Ah non non non. Il ne peut pas se permettre de la laisser sans rien sur les jambes.

Elle lui demande un truc. Attention. Analyse de la situation. Elle parle. Elle parle de gants. Il tourne lentement sa tête de trois quarts. Il descend du comptoir. Regarde là où il était assis. Eu-Re-Ka ! Les gants ! Il tend les maniques à la fille du même air neutre et blasé qu’il affiche en général. Bon en vrai il est un chouia gêné. C’est pas qu’il était assis dessus mais un peu quand même .. Non mais c’est vrai ça se fait pas de s’assoir sur les objets dont ont besoin les gens comme ça. Non non .. Ca ne va pas.

Il hume l’air et lâche un petit sourire pensif. Il pense que ça sent bon. Il pense que c’est cool que ça sente bon. Il pense aussi que la fille est plutôt chouette de lui faire un gâteau. Il est content. Elle lui désigne les couteaux. Son sourire s’efface. Non pas parce qu’il est pas content hein ! Mais parce qu’il se concentre ! On sourit pas quand on est concentré chez les Jarvis ! En fait chez les Jarvis on sourit jamais surtout. Mais bref ! Il commence à découper le gâteau d’un genre assez violent. Non seulement on entend que le couteau qui claque contre le fond du plat mais en plus hum.. Bah .. Non mais elles sont belles les parts hein ! Quand on aime les trucs diformes avec des miettes !

Il se retourne vers elle essaye de lui tendre la main mais se rend compte qu’il lui tend le couteau. Il refait le même mouvement le couteau en moins et se présente.

-Germinal. Germinal Jarvis. Mais tu peux m’appeler Zola. Et toi petit chat ?

Aloooors ! Le petit chat c’est pas un vieille technique de drague hein ! Le jour ou ce mec saura draguer vous m’appeler hein ! Non non c’est juste qu’il vient de croiser une petite meuf faisant des trucs chelous dans la nuit .. bah du coup c’est un petit chat quoi. Non mais c’est vrai c’est tout à fait logique hein ! Et puis c’est toujours mieux que moineau attardé hein ! Il désigne le .. Bon on va toujours appeler ça un gâteau -ca va c’est pas trop horrible quand même-.

-A toi l’honneur !

Oh my god ! Il a fait un petit sourire ! Mais quel Don Juan ce Germinal ! Incroyable. On pourrait presque croire qu’il est sociable.
##   Jeu 25 Fév 2016 - 16:28

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Oktober K. Ackermann
Oktober K. Ackermann
Tonnerre au pouvoir lunaire
Messages : 289
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 28
Emploi/loisirs : Jouer avec tes pieds !
Humeur : (Presque) toujours bonne !

Il tique suite à mon refus, cale quelques instants puis... Il s'approche de moi tout en enlevant son pull, qu'il me nous gentiment autour de la taille. Même pas insistant le mec ! Mais bon, je dois avouer que c'est mignon. Son geste ne me laisse pas totalement indifférente, et le rose me monte aux joues. C'est pas le moment de jouer les potiches hein ! Il s'éloigne de moi et je remarque qu'il frissonne. Bah tiens, c'est malin !

"Bah c'est malin, maintenant c'est toi qui va avoir froid !"

J'hésite à lui rendre son pull mais... Ouais non, c'est pas la peine en fait, il ne voudra pas ! Il se bouge ensuite les fesses du plan de travail à ma demande, et me tend les maniques. Mmh, il a un temps de réaction un peu long, non ? Ou alors c'est peut-être moi qui suis trop survoltée. Comme d'hab quoi !

Je le vois sourire du coin de l'oeil, alors que je sors le gâteau du four. Aaah, t'as hâte aussi hein ! Comme je comprends ! Je pose le gâteau pour qu'il puisse le découper... Et j'en reste bouche bée. Nan mais oh, ça va bien de massacrer mon oeuvre d'art là ?! Il est en train d'en faire de la charpie... Enfin bon, ce sera bon quand même, juste peut-être pas super pratique à manger quoi ! Tsss, j'vous jure.

J'esquisse un mouvement de recul quand il pointe le couteau vers moi. Un peu trop brusque, trop vif, mais j'ai eu peur. L'espace d'un instant, j'ai cru revivre la scène de cette fameuse nuit... Il est pas bien lui quand même !! Je chasse l'image de ma tête tout en lui serrant la main qu'il me tend, une fois le couteau déposé. Je souris tout en rougissant - encore ! - quand il m'appelle "petit chat", c'est mignon. Bon, je n'aime pas les chats, mais on s'en fout ! En plus, vu son air innocent, il n'a pas du me dire ça dans un certain but pas très respectable... Enfin, vous voyez de quoi je parle hein !

"Moi c'est Oktober, enchantée ! C'est original comme prénom. Tu viens d'où ?"

Je souris largement, avec les yeux qui pétillent d'impatience, quand il me présente le plat à gâteau. Aaaah, trente minutes que je l'attendais celui-là ! J'attrape une part, et au moment où je veux l'enfourner dans ma bouche... Le morceau, déjà bien émietté, se casse carrément en deux et tombe à mes pieds. Je regarde mes chaussettes pleines de miettes, et j'en aurais presque envie de pleurer. Quel gaspillage !

Je me baisse pour ramasser ce qui peut encore être sauvé, et fourre vite les miettes dans ma bouche avant qu'elles ne s'échappent encore. Je laisse échapper un petit "Mmmh" de contentement. TROP BON ! Toujours accroupie, je relève les yeux vers le jeune homme, curieuse de la tête qu'il affiche en goûtant lui aussi ce délice... Avant de faire la moue, reposant mes yeux sur le sol tout sale.

"Mh, il va falloir balayer ça par contre... Tu sais où on pourrait trouver un balai ?"

Je suppose que dans une cuisine... Il doit y en avoir un quelque part !


~ When nothing goes right... Go left ! ~

HELLOOOO... Euh, tu veux du gâteau ? [Zozo <3] 448130Signature3001
##   Dim 28 Fév 2016 - 3:56

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Zola Jarvis
Zola Jarvis
Terre au pouvoir lunaire
Messages : 112
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 22
Emploi/loisirs : Chouchouter Mara.
Humeur : Soumis à Mara.

Il la regarde avec des grands yeux et secoue doucement la tête. Non c’est faux. C’est pas comme s’il était frileux après tout ! Non mais non c’est vrai c’est pas comme si monsieur était aller s’acheter une seconde couverture et un plaid en arrivant ici. Non non ! Et puis de toute façon ça lui apporte de la chaleur de savoir que les gens autour de lui son mieux. C’est un tel gentlemen. Wow. Tant de respect envers cette pauvre âme perdue.

Elle se présente. Il lâche un sourire en coin. Il en a pas croisé des masses d’Oktober. Ca l’amuse un peu. C’est surement pas que le nom mais aussi la tête de la fille. Non mais c’est pas qu’elle est moche hein ! Non non ! C’est juste que passé 2h du matin les facultés mentales du jeune homme sont diminuées. Ca fait un peu comme s’il était bourré en fait. Du coup il va être capable de rigoler pour rien et de focus sur des trucs encore plus inutiles qu’à l’ordinaire. Oui c’est triste.. Mais écoutez c’est comme ça on y peut rien hein. Du coup l’air enjoué et tonique de la fille plus son nom plus l’association involontaire de la situation actuelle .. bah ça le fait quand même un peu marrer. Après c’est pas comme si la situation n’avait rien de burlesque. En soi il y a quand même une bonne matière à cultiver la franche rigolade avec une scène pareille.

Il écrit Oktober dans sa tête. Il sait qu’il ne retiendra pas forcement et la situation fait qu’il aura tendance à associer cette pauvre jeune demoiselle à sa culotte et ses chaussettes roses. Ce qui ferait que s’il la recroise à l’avenir ce serait comme ça qu’il l’appellerait. Il fallait donc impérativement trouver un moyen memotechnique pour retenir le nom. Octobre -> Oct -> Ok -> OP.. Ce sera donc OP Chaussette. Ca sonne un peu nom de super héros du lundi matin mais tant pis. Ca il y a des chances qu’il retienne.

-Euh .. Ca dépend si tu me demandes pour là tout de suite maintenant ou dans la vie. Là je viens du jardin et avant de ma chambre et avant euh .. D’un peu partout. J’ai vécu un bon moment à Paris mais mes parents sont russes américains. Et toi ?

En vérité il ne voit pas trop ce qu’il y a d’intéressant à répondre à cette question mais ça semble intéresser la jeune fille et comme il est nouveau il tient à être sociable. Du coup le « et toi ? » est souvent de rigueur.

Ils prennent chacun un tas de miettes. Franchement c’est vrai que c’est pas dégueux du tout. Il sourit doucement. Sa mère lui avait emmené une fois une pâtisserie choco framboise d’une boutique très cotée. Elle avait du faire un détour alors il avait été content. Brave gosse. C’était son anniversaire aussi. Tant qu’à le passer en solo autant avoir un bon gâteau quoi.

Là un événement quelque peu gênant se produisit. La jeune fille demanda où elle pouvait trouver un balais. Zola par réflexe de sa bande d’amis répondit a mi voix « Dans ton cul ». A vrai dire il n’avait pas du tout calculé la chose. En fait il était même en train de réfléchir à quel jeu on pouvait faire avec les cadeaux au sol. Il lâcha ces trois mots et mit un certain temps à capter ce qu’il venait de dire. Il saisit le bras d’OP Chausette et la fixa.

-Je suis désolé ! Je voulais pas dire ça ! mais.. euh .. Je viens juste d’arriver je sais pas ou..Là.

En fait le balais était juste dans un coin de la pièce, en face de lui et donc dos à la fille. Trop en évidence. Il se passa la main dans les cheveux un peu gêné.
##   Mer 2 Mar 2016 - 20:10

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Oktober K. Ackermann
Oktober K. Ackermann
Tonnerre au pouvoir lunaire
Messages : 289
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 28
Emploi/loisirs : Jouer avec tes pieds !
Humeur : (Presque) toujours bonne !

Il secoue la tête avec insistance quand je lui dis qu'il va avoir froid. Bon, s'il est sûr de lui hein... En fait, moi je suis sûre du contraire vu sa tête, mais n'insistons pas ! Puis c'est vrai que... Ca me réchauffe les fesses mine de rien son pull autour de ma taille ! Et c'est bien le pull qui me réchauffe hein, c'est pas parce que c'est le sien et qu'il est mignon... Non, non, il en faut plus pour me chauffer ! Euh.. ? Oubliez ce que je viens de dire !

Il sourit en coin à l'évocation de mon prénom. Pff, ça va hein, je sais bien que c'est pourri ! Non mais, sérieux, vous aimeriez bien vous appeler Juillet ? Ou Décembre ? Ben non, ben voilà, Oktober ce n'est pas mieux. Je fais la moue, et suis à deux doigts de lui tirer la langue. Mais je me retiens, quand même, un peu de savoir vivre ! Il peut bien parler de toute façon, Germinal, ce n'est pas le top non plus. Jarvis par contre, j'aime bien. Ca fait... Saucisse. Ok, c'est le premier truc qui rime qui m'est venu en tête, mais maintenant, ça me fait rire ! Je retiens un gloussement en pensant à quel point j'ai l'air bête, et que je ne fais rire que moi avec des réflexions pareilles. Heureusement que je ne l'ai pas dit tout haut !

"Ah oui, c'était plutôt ton origine que je demandais, en fait. Eh ben, sacré métissage ! Moi je viens d'Allemagne..."

Je m'arrête là dans ma phrase, mais ma pensée continue sur "Mais je ne connais pas la nationalité de mes parents"... C'est vrai ça tiens ! Je ne m'étais jamais posé la question avant aujourd'hui, mais si ça se trouve, à la base je ne suis pas du tout allemande ! Bon, après, je ne dois ni être africaine, ni japonaise... Mais genre anglaise, ce serait cool. Non, irlandaise plutôt ! Ou russe... Ah trop bien ! Je jubile toute seule intérieurement et ne fais plus vraiment attention à Jarvis, jusqu'à ce qu'un très classe "Dans ton cul" franchisse ses lèvres.

Je reste un moment interdite et le regarde avec de grands yeux - encore plus grands que d'habitude, je veux dire ! Euh, pourquoi il me dit ça lui ? C'était quoi la question ? Ah oui, le balais. Bon ben ça va quoi, il va droit au but lui ! Je n'ai même pas le temps de lui lancer une répartie cinglante, qu'il m'attrape par le bras et tente maladroitement de s'excuser. J'éclate de rire et pose mon doigt sur le bout de son nez, que je tapote avec un air faussement outré.

"On ne dit pas ce genre de choses à une demoiselle, enfin ! Je suis choquée ! Alors que je partage avec toi mon super gâteau !"

Un sourire en coin étire mes lèvres, alors que j'enlève ma main de son nez pour tâter mes fesses. Je fais une petite moue en haussant les épaules.

"Bon bah... Il a pas l'air d'être là !"

Je m'éloigne de lui et pose mon regard un peu autour de moi. Ah ben, il était pile dans mon dos en fait ! Je vais le chercher, et avant même de balayer mes crasses, je fous un grand coup de brosse sur le torse et le ventre du beau brun. Et ça me fait rire en plus...

"Tiens, t'étais sale là !"


~ When nothing goes right... Go left ! ~

HELLOOOO... Euh, tu veux du gâteau ? [Zozo <3] 448130Signature3001
##   Sam 12 Mar 2016 - 14:56

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Zola Jarvis
Zola Jarvis
Terre au pouvoir lunaire
Messages : 112
Date d'inscription : 20/02/2016
Age : 22
Emploi/loisirs : Chouchouter Mara.
Humeur : Soumis à Mara.

Elle parle de ses origines. Il essaye de se souvenir de l'Allemagne. Il y était allé pour une réception dans laquelle son père devait faire un discours sur un nouvel objet créé pour simplifié la vie des enfants . Pour le féliciter de sa bonne conduite à la soirée sa mère lui avait acheté quelque chose pour manger. Il n'avait pas eu le droit de manger à la soirée au cas où il ferait une bourde alors elle lui avait acheté quelque chose en sortant. Il était aux anges ce gamin.

-C'est cool l'allemagne ! Y'a le currywurst là bas !

Très vite la conversation dérape. Faute à Zola bien entendu. Elle a l'air de s'en amuser. Lui il est tout plein de peine et ne sait pas quoi se dire. Il ne connait pas encore assez de gens pour se permettre de dénigrer certains. Non non non il ne peut pas.. Il ne sait pas quoi faire ni ou se mettre. Oktober rit un peu et part saisir le balais. Elle se tate les fesses entre temps. Zola ne comprend pas vraiment il fait de grands yeux. Enfin si il a compris mais il ne s'attendait pas à ça. Il reste focus sur l'endroit où se tenait la fille. Et forcement il ne voit pas le balais  arriver sur lui.  Il relève la tête vers elle avec un sourire en coin un brin désespéré.

Quoi qu'il en soit s'il n'était pas sale avant maintenant il l'est. En fait ce balais est complètement crade. Il pointe du doigt Oktober.

-Sois sur que je me vangerais Miss Pink Panties !

Sur ses mots il retire son t-shirt. il frissonne un coup. Putain il fait quand même froid quoi. Il prend le liquide vaiselle et essaye de nettoyer la tache. Rien à faire il lui balance le t-shirt dessus

-Allez t'as gagné , c'est toi qui ira le laver !

Il lui offre un charmant sourire moqueur. Non mais c'est vrai elle l'a cherché quoi !
##   Lun 14 Mar 2016 - 20:38

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Oktober K. Ackermann
Oktober K. Ackermann
Tonnerre au pouvoir lunaire
Messages : 289
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 28
Emploi/loisirs : Jouer avec tes pieds !
Humeur : (Presque) toujours bonne !

Je grimace à sa réplique. Baaaah, il aime bien ça lui ? Les trucs au curry, j'ai toujours trouvé ça dégueu ! Et d'ailleurs la saucisse, c'est pas non plus mon dada. Le samedi et dimanche matin on avait droit à un petit déjeuner traditionnel, saucisse compote et chou rouge... Mon dieu que je regrettais mes céréales ces jours là !

Jarvis a l'air on ne peut plus mal à l'aise de la situation, et moi ça m'amuse encore plus du coup ! Qu'il se détende hein, je ne suis pas une coincée ! Ce n'est pas comme s'il m'avait insultée, non plus. Pour le coup, vu sa réaction, c'est plutôt lui qui a l'air d'un pauvre petit innocent. Il faut voir ses yeux comme des soucoupes quand je fais mine de chercher le balai dans mon derrière ! Rhoo, il n'est pas très drôle le garçon hein !

Il est tellement à l'ouest qu'il ne voit pas le balai arriver et se le prend en plein dans la poitrine. Ahahah, je t'ai eu ! Il sourit, un brin blasé quand même, et me pointe du doigt en proférant des menaces. Je tire la langue puis commence à rigoler.

"Ahah, tu peux toujours essayer ! Mais à moins d'être un ninja, t'as aucune chance de me surprendre !"

Je lui lâche ça d'un air totalement sûre de moi. J'ai tellement fait de coups foireux dans ma vie, qu'en général je les vois venir de loin ! Difficile de me surprendre du coup, à moins de profiter d'un moment de faiblesse... Ou d'être vraiment bon !

Il enlève ensuite son marcel et me le balance dessus. Je cale quelques instants sur son torse dénudé. On ne peut pas dire qu'il soit particulièrement musclé, mais il n'en reste pas moins... Plutôt pas désagréable à regarder, disons ! Viril, sans l'être trop, juste bien comme il faut en fait ! Euh, hum, je m'égare là. Je secoue la tête pour reprendre mes esprits - si je laisse mon imagination vagabonder, c'est foutu ! Je dénoue ensuite le pull autour de ma taille, et m'approche de lui pour le passer sur ses épaules. Bah ouais, c'est le sien quand même ! Et là, il va vraiment choper la crève s'il reste torse nu !

Je suis relativement proche de lui, mais c'est pour la bonne cause hein ! En tout bien, tout honneur ! Ceci dit, je ne me prive pas de regarder son torse d'un peu plus près... En même temps, ce n'est pas de ma faute s'il est tellement grand que mes yeux arrivent pile à hauteur de ses pectoraux ! Je relève les yeux vers son visage et lui souris, serrant son marcel dans ma main.

"T'inquiète, je gère la lessive !"

Je laisse échapper un petit rire. Au moins, on sera obligés de revoir comme ça, ahah ! Enfin, non en fait, ce n'est qu'un marcel, il en a sûrement plein d'autres... Dommage ! Bon allez, zou ! J'en oublierais presque de balayer les miettes avec tout ça !


~ When nothing goes right... Go left ! ~

HELLOOOO... Euh, tu veux du gâteau ? [Zozo <3] 448130Signature3001
##   
Contenu sponsorisé

 

HELLOOOO... Euh, tu veux du gâteau ? [Zozo <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Cafétéria.