Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Faites vos jeux, plus rien ne va! (PV Kim)
#   Sam 5 Mar 2016 - 20:54

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1429
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

"Tu n'as rien..."

Fit l'infirmière d'un air dépitée. 

"Raaahhh.... Bon ok, je l'admet, mais c'est important. Faites moi cet arrêt please!!"

Suppliant de ses grands yeux charmeur, Ys prie de tout être pour obtenir un arrêt maladie. Pourquoi? Mais tout simplement parce qu'un concert des plus attendus arrivé à grand pas et qu'il ne fallait surtout pas le manquer. Surtout quand on fait parti du groupe représenté. Evidemment, la date du concert  tombé en plein milieu de ses heures de travail. Juste un jour d'arrêt, c'était pas la mer à boire. Malheureusement, l'infirmière n'avait pas crus en sa soudaine toux. Vraiment pas crédible le Tonnerre sur ce coup. Autant  jouer la carte de la franchise.

"Je vais voir ce que je peux faire...."

Sur ces paroles pleine de suspense, la femme se leva et le laissa seul. Retournant la pièce d'attente, attendant après le bon vouloir de la vieille, Ys se laissa tomber lacement sur une chaise.

Joyce allait le tuer s'il ne venait pas. Et puis, il ne pouvait pas non plus quitter son travail comme ça sur un coup de tête. Il était comme dirait devenu une personne responsable. Mon dieu, ça sonne mal! Soupirant, Ys s'adressa à sa voisine, naturellement, comme pour la prévenir du potentiel danger.

"T'as pas intérêt à lui rapporter une fausse excuse, elle va te griller direct!"

Ouais, faites passer le mot, l'infirmière ici, elle est douée pour démasquer les imposteurs.







Spoiler:
 
#   Dim 6 Mar 2016 - 0:07
Messages : 64
Date d'inscription : 29/02/2016

Pourquoi elle se retrouvait à l’infirmerie déjà ? Ah oui, parce qu’elle avait fait une crise d’angoisse aigue. C’était…vraiment pas glorieux on va dire. Elle regardait par la fenêtre en cours et elle a cru reconnaître quelqu’un, quelqu’un qui lui rappelait de mauvais souvenirs. Mais tout ça, le fait qu’elle l’ai vu ici, ça avait des allures de trouble psychotique passager. Pourtant il n’y avait aucune chance que cette personne soit la, aucune raison que cette personne soit là. Elle ne voulait pas que cette personne soit là !

Quand elle avait vu, ou plutôt quand elle avait cru voir ce fantôme, elle avait eu peur, elle avait complètement paniqué. Puis elle était devenue pâle et quand les tremblements avaient commencé, elle avait demandé à sortir de cours. Une fois dans le couloir elle avait essayé de se calmer, mais sans succès. Sa poitrine lui faisait mal, elle était en train d’hyperventiler. En fait c’était simple, elle perdait le contrôle et ça l’angoissait encore plus. Sa tête avait commencé à lui tourner avant qu’elle ne se laisse glisser contre le mur, à ce rythme, rester débout aurait pu devenir dangereux.

On l’avait trouvé cinq minutes plus tard, un tonnerre sensitif plus précisément, c’est sans doute comme ça qu’il avait pu aider Kim à se calmer. En temps normal elle n’aimait pas qu’on manipule ses sentiments comme ça, mais pour cette fois, elle allait clairement laisser couler. C’était déjà bien assez humiliant que quelqu’un l’ait vu dans cette position de faiblesse la. La personne l’avait ensuite emmené à l’infirmerie, prenant même le temps d’avoir une discussion avec l’infirmière. Géniale…

L’infirmière l’avait ausculté rapidement, apparemment tout était en ordre, à part sa tension un peu trop haute, son rythme cardiaque un peu trop élevé et ses pupilles légèrement dilatés, RAS. Enfin, même sans ça son temps blafard faisait peur à voir. Elle lui avait ensuite demandé d’attendre sur un des lits, mais Kim avait préféré rester dans la salle d’attente, l’autre pièce avait cette forte odeur de désinfectant qu’elle n’aimait pas. Cette odeur la lui faisait même plus de mal qu’autre chose.

Plusieurs minutes après, alors qu’elle était perdue dans ses pensées, un drôle de gugusse s’adressa à elle. Rapporter une fausse excuse ? Ça ne risquait pas, c’était l’infirmière qui avait demandé à la voir. En plus quand elle avait envie de sécher et bien elle séchait et basta. A la rigueur quand elle voulait une excuse de l’infirmière elle se débrouillait pour être crédible au moins, même si elle préférait ne pas avoir à mentir.

- Pas de risque, c’est elle qui voulait me voir.




Dernière édition par Kimberly Athénéris le Lun 8 Aoû 2016 - 2:31, édité 2 fois
#   Lun 7 Mar 2016 - 10:50

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1429
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Qui ne tente, n'a rien. Ouais mais là pour le coup, il n'a rien. L'infirmière prend son temps en plus, elle doit surement s'amuser à jouer avec ses nerfs. Quelle cruauté! Qu'elle se pointe surtout pas au concert, elle se fera recaler à l'entrée! Ouais ouais, c'est petit, mais il a une dent contre elle c'est normal. En plus, Ys n'a même pas pris son portable pour s'occuper. Histoire de passer le temps en harcelant Joyce et Mitsuki de messages. Ou encore embêter Mathéo en le réveillant de sa nuit. Non mais là, ça va être long, parce qu'évidemment, il ne lâcherait pas l'affaire. 

Mais voilà qu'une présence vient tout chambouler. En quelque sorte, elle allait l'occuper. Lui qui avait lancer ces quelques paroles sur un coup de tête, tel un sifflement, sans arrière pensée comme s'il s'adressait à lui même. Finalement, l'inconnue répondit, prenant ses paroles à cœur. Interloqué, Ys posa son regard sur la jeune fille. Elle avait vraiment le visage pâle et ne semblait pas aller bien. Non en fait, elle faisait même flipper. On aurait dit un fantôme.

"Gné?! Je pense comprendre pourquoi..."

"Non mais t'as vu ta tête?!" Ouais non, ça lui brûlait les lèvres, mais il se contenta de le garder pour lui. Ça pourrait vexer la jeune fille. Ceci dit, elle semblait bien gênée. Elle avait été traînée de force?! Bref, Ys comprit rapidement, rien qu'en voyant son air dépité, qu'elle n'avait aucune envie d'être ici. En même temps, vous en connaissez beaucoup des personnes qui prennent plaisir à venir dans ce genre d'endroit?! Non mais il faut être taré... ou vouloir une excuse valable pour manquer une semaine de travail pour un super concert qui déchire tout!! ....J'ai dis ça, j'ai dis rien...

Bref, passant les mains derrière sa tête pour les soutenir, se mettant à l'aise, un sourire aux lèvres, Ys lança gaiement:

"Au moins, tu as de la chance. On se préoccupe de toi. Et t'auras pas de mal à obtenir un arrêt!"

Ouais ouais,il tente de la mettre à l'aise. Qu'elle arrête de tirer la tête. En même temps, comment trouver le bon côté des choses entre ces quatre murs blancs?! 







Spoiler:
 
#   Jeu 10 Mar 2016 - 19:31
Messages : 64
Date d'inscription : 29/02/2016

Elle le regarda un moment, bon au moins il avait eu la gentillesse de ne pas faire de réflexions chiantes, c’était déjà ça. Non mais, parce qu’il aurait pu hein, et vu la tête qu’elle avait en ce moment la réflexion aurait été assez justifié en fait, pas appréciée, mais belle et bien justifié. Vu la situation, c’est vrai qu’elle aurait mal pris la réflexion. Non, elle n’était pas susceptible, ce n’était juste pas le bon moment pour que des parfaits étrangers viennent la taquiner comme ça. En fait, elle avait l’impression de ressembler à un zombie.
Zombie, ce mot lui faisait penser à une chanson.

Une autre tête pend lentement
L'enfant lentement est emporté
Et la violence cause un tel silence
Nous devons être dans l'erreur

Cette chanson est violente, et d’ailleurs, la violence en est le thème principal. C’est l’histoire de gens qui n’ont pas réussi à oublier, comme elle. Et en même temps ce serait un peu bizarre d’oublier non ? Se remettre de ce genre de chose aussi facilement. Même en sachant que nous avons été dans l’erreur par le passé, même si nous regrettons nos actes, il n’y a pas de retour en arrière possible.

Qu'y a-t-il dans ta tête, dans ta tête ?
Zombie, zombie, zombie


Dans leurs têtes des zombies, dans la sienne des fantômes. Pas le même combat, mais le même trauma. Ils ont participé à des meurtres et ont tués de leurs propres mains. Elle a abandonné quelqu’un et elle a regardé des gens mourir. Sans rien pouvoir faire.

C'est le même vieux thème depuis 1916
Dans ta tête, dans ta tête, ils combattent encore
Avec leurs tanks et leurs bombes
Et leurs bombes, et leurs armes


On n'arrête jamais de combattre, elle, elle combat encore pour ne pas se laisser mourir. Elle lui disait « l’ambulance va arriver, elle va arriver », pendant qu’elle se vider de son sang sur le parquet.

Dans ta tête, dans ta tête, ils meurent ...

Ses souvenirs la tétanisent, elle recommence à respirer, elle a dû arrêter sans s’en rendre compte. Dans la sienne de tête, elle était morte aussi. Elle plaque ses mains sur ses joues pour se redonner contenance. Avoir un coup de barre comme ça, en public, ce n’était pas son truc, ce n’était tout simplement pas dans ses habitudes. Elle devait être fatiguée, oui voilà, juste un peu fatigué. Elle répond vaguement au garçon d'à côté pour lui faire comprendre qu'elle l'a écouté.

- Hm.

Et cette fichue infirmière qui voulait la garder en observation. Puisqu’elle lui avait dit que tout aller bien ! Pas besoin d’en faire tout un foin. Mais elle l’écoute quand même et elle reste là, parce qu’elle sait très bien que cette femme serait capable de lui courir après dans tout l’établissement. Et un marathon là tout de suite… elle allait devoir refuser, malheureusement… ahem.




Dernière édition par Kimberly Athénéris le Lun 8 Aoû 2016 - 2:39, édité 2 fois
#   Mar 15 Mar 2016 - 21:39

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1429
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

HRP> Désolé pour le retard, pas frapper plesae!!  Please!

Finalement, tout ce qu'il avait espérer, se déroula différemment, et pas forcement positivement. Il avait joué, il avait perdu. Il n'obtiendrait pas son bien, il devrait trouver autre chose pour le concert. Mais comme ça ne suffisait pas, alors qu'il devait garder ses fesses collées à cette chaise un peu trop dure espérant toujours que son rêve se renverse, voilà que sa voisine n'est pas très loquasse. 

La fixant du coin de l’œil, Ys n'en pensait pas moins. Pas étonnant que l'infirmière ait insisté pour la consulté. Elle tire vraiment une tête de déterrée. Même la conversation est morte... Et plus il l'observe, plus le temps passe, plus le silence s'installe, plus il remarque que son regard se vide. Elle semble comme mourir de l'intérieur. Ouais c'est assez bête en soit. Mais si, je vous l'assure, c'est possible.

Et c'est en se rendant compte de cette sensation, que le garçon sentit une horrible sueur froide. Le Vide... Elle vient d'arriver. Ce pourquoi il ne l'avait encore jamais vu. Mais son regard, il le connaissait bien. A vrai dire, qui ne l'avait pas eu, ici, à Terrae?! Ils sont tous aussi différents et semblables à la fois. 
Alors non, comme terrifié par cette image, le garçon prit les devants. Pas question d'en rester là. Comme s'il venait de voir son âme quittait peu à peu son enveloppe charnelle.

"Bon je me fais trop chier là! Et toi aussi."

Bondissant hors de sa chaise, donnant un semblant de vie, histoire de  réveiller la jeune femme, Ys pointa du doigt une pièce voisine où l'on pouvait voir des fauteuils roulants.

"Le temps qu'ils grattent le papier, que dirais tu si je te mettais une branlée?"

Ouais et en soit, ça pouvait être amusant. Peut être même intéressant: et oui, un accident et hop jambe dans le plâtre. Comment gagner un joli arrêt de travail?! Quoique le concert en plâtre.... Bref, passons! Et puis il fallait faire réagir l'inconnue. Alors, comme jouer avec ses nerfs, la tester, Ys lança d'un air malicieux:

"A moins que tu ne sois de ceux qui restent sur la touche, trop lâches, et qui préfèrent se morfondre en se plaignant chaque jour..."

Et lui lançant ce regard à la fois méprisant et rieur, il lança:

"Zombie."







Spoiler:
 
#   Jeu 17 Mar 2016 - 22:51
Messages : 64
Date d'inscription : 29/02/2016

Il est difficile de mesurer la profondeur d’un abysse sans avoir touché le fond. Alors comment fait-on quand le fond n’a pas l’air de vouloir se montrer. Quand la chute ne semble pas avoir de fin ? Kim se demandait, même en sachant que cette question n’avait pas vraiment de réponse. Elle se disait juste « Eh bien tu attends que la chute se termine et que tu viennes t’écraser au fond, toi et tes derniers espoirs de sortir du trou dans lequel tu viens de tomber », mais en fait, la principale question qu’elle se posait, c’était :

« Et s’il n’y avait véritablement pas de fin, pas de fond. Alors dans ce cas, comment je ferais ? Comment je ferais pour arrêter de m’enfoncer ? ».

C’était frustrant de ne pas pouvoir obtenir la réponse à ses questions et c’était tout aussi frustrant et déprimant de constater que, en effet, la chute ne semblait pas avoir de fin et le gouffre, pas de fond. Il lui aurait fallu une sorte de filet de sécurité, seulement, il ne lui restait quasiment plus rien à quoi se rattacher. Une des dernières choses lui restant étant cette envie de continuer à faire croire que tout allait bien. De toute façon, elle n’avait personne à qui parler, puisqu’elle ne connaissait personne à Terrae et que… d’une certaine manière, elle n’avait pas envie d’emporter des personnes dans la galère qu’était sa vie. Parce que, en fait, c’était bien simple, tout ce qu’elle touchait finissait pas se casser.

Et puis, elle en avait marre de s’attacher à des choses qui finissaient par disparaître. Autant ne rien acquérir pour que l’on ne vous enlève rien. Au fond d’elle, elle voulait, mais ne pouvait s’y résoudre. Car à chaque fois, elle se rappelait que ça n’avait pas été une bonne idée. Même si au final, elle se sentait bien seule. Il n’y avait personne autour d’elle, personne pour la conseiller, pour approuver ses choix ou au contraire lui dire qu’elle faisait du caca en boîte. Ce qui était plus que probable en fait… pas de commentaires.

Elle sortit de ses pensées un peu brutalement, la faute à son voisin, il était… spécial ? Ouais, c’est ça, spécial. Il avait bondi de sa chaise comme s’il était monté sur ressorts et s’était exclamé quelque chose, et ce, comme si sa vie en dépendait presque. D’ailleurs qu’est-ce qu’il avait dit ? Il se faisait chier, apparemment. Kim le regardait maintenant avec les yeux légèrement écarquillés, l’air de dire « non mais ça ne va pas bien oui ? », en plus il lui semblait qu’il avait l’intention de l’embarquer dans un délire bizarre. Il parlait de lui mettre la « branlé » …. A une course de fauteuil roulant ? Elle resta choquée quelques instants.

« Allo, tour de contrôle à Kimberley, est-ce que vous me recevez ? Vous pouvez atterrir ! »

Elle secoua vivement sa tête, reprenant une expression légèrement plus normale. Ce mec devait être un tout petit peu timbré… peut-être pas un tout petit peu en fait. Cependant, c’était presque tentant pour la jeune fille, ça lui permettrait de se changer les idées et en plus, il l’avait défié. Et il y avait comme une petite voie qui lui disait « vas-y, apprends-lui la vraie signification du mot branlée » (HRP : à ne pas sortir de son contexte, bande de cochons) et en fait, c’était peut-être la voix de sa fierté mal placée. Et pour une fois, elle avait bien envie de l’écouter. Elle lui adressa une expression mi-blasé, mi-amusé.

Avec un peu de bonne chance pour ce type, elle ferait même attention d’y aller doucement. Enfin, ça c’est ce qu’elle comptait faire, avant qu’il ne fasse allusion à son état cadavérique. Et là, elle s’était dit qu’il ne perdait rien pour attendre. Il l’avait peut-être trop provoqué pour son propre bien, le pauvre.

- Je vais te botter les fesses tellement fort que tu vas atterrir sur la Lune !

Façon de parler bien sûr, elle n'aimait pas tant que ça la violence. Il n'empêche que le sourire espiègle de Kim n’annonçait rien de bon. Elle se dirigea vers la pièce voisine, observant les fauteuils roulant qu’elle contenant. Elle prit le temps de choisir celui qu’elle utiliserait. Et puis de toute façon, dans le pire des cas, si l’infirmière débarquait, Kim se barrerait en courant, sans doute accompagné de « l’inconnu un peu barré ». Ouais, elle allait l’appeler comme ça, faute de connaître son nom, mais il était tout à fait classe ce titre de toute façon !

HRP:
 




Dernière édition par Kimberly Athénéris le Lun 8 Aoû 2016 - 2:51, édité 1 fois
#   Lun 21 Mar 2016 - 21:42

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1429
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Comme s'il l'avait électrocuté, la jeune fille braqua sur lui un regard remplit de défis et d'envie de mordre. Il l'avait réveillé, et la suivant du regard, il afficha un large sourire amusé. Elle n'avait pas perdu du temps la miss. Se dirigeant dangereusement vers la pièce visée, Ys en fit de même tout en se méfiant des alentours. Arrivé à l'hauteur de son adversaire, il lui souffla:

"Je te préviens, je ne suis pas gentleman!"

En plus d'avoir "réveillé" sa voisine, voilà qu'il trouvait en elle une raison de bien s'amuser. Elle avait pas hésité ni reculé, elle avait sauté sur l'occasion sans poser de question. C'est bon ça, les gens qui foncent tête baissée. Ainsi, il ne sera jamais seul. Attrapant un fauteuil au hasard, Ys vit en une fraction d'éclair quelque chose d'écrit "Raspberry Ipui". Qui que tu sois, merci la frangine! Ouais enfin, là n'était pas la question. Maintenant qu'il l'avait provoqué en duel, il se devait d'assurer. Une fois bien installé, il lança:


"On se voit à la ligne d'arrivée!"

Et au top départ, Ys s'élança avant le signal. Ouais, un tricheur est né. Oh et puis l'idée de se retrouver sur la lune, ça ne lui plaisait pas tant que ça en fait. Et c'est pour rire de toute manière. 

"BANZAAAAIIIIII!!!!!!"

Niveau discrétion: zéro! En même temps, une course de fauteuils roulants dans un endroit aussi mort qu'ici, c'était peine perdue. Et puis c'est l’adrénaline qui parle. A toute vitesse, les jeunes gens roulèrent dans le couloir, renversant de temps à autre un chariot qui traînait ou une plante. Bien sûr, des têtes choquées ne tardèrent pas à apparaître.

"DÉGAGEZ LE PASSAGE!!!"

Faisant de grands gestes pour avoir le champ libre, Ys sentit que son adversaire avait gagné en vitesse et le dépassa très rapidement. Bah elle devait plus l'habitude que lui de se servir de ses bras sur ce genre de chose, n'est ce pas?! Oui, oui, on a dit pas de mauvaise foie!

Effaré de la voir passé aussi aisément, ce dont Ys ne vit pas de suite ce fut cette porte qui s'ouvra tandis qu'une infirmière en sortit. Cette dernière plongea en voyant le danger, tandis qu'Ys écarquilla de grands yeux en fixant ce mur en bois qu'il allait se prendre. Certe, il allait l'avoir son arrêt de travail. Mais instinctivement, ses pouvoirs de Tonnerre s’éveillèrent d'eux mêmes et le garçon se téléporta, laissant derrière lui l'énorme fracas que fit le fauteuil en s'écrasant contre la porte.

Bon bah, c'est sûr, le "zombie" avait gagné. Par contre, tout enfant qui fait des bêtises se ramassent des fessés. Et voilà que l'infirmière responsable du secteur se dirigea vers elle.







Spoiler:
 
#   Jeu 24 Mar 2016 - 1:30
Messages : 64
Date d'inscription : 29/02/2016

Œil pour œil, dent pour dent ? Ça lui allait très bien ! Là, il n’était pas question de politesse ou de courtoisie, oh non. Là il était question de sa fierté, quelque peu mal placé, à elle. Autant dire qu’elle n’avait pas l’intention de perdre.

Quand la course commença, alors que « l’inconnu un peu barré » lui avait grillé la priorité, elle s’était demandé l’espace de cinq secondes si c’était vraiment une bonne idée. Au fond, elle savait bien que ce n’en était pas une, il ne fallait pas être un génie pour s’en rendre compte de toute façon. C’était une de ces idées un peu folles que l’on met en œuvre sans vraiment se poser de questions, sans avoir à y réfléchir pendant des heures. Et c’était bien parfois, de ne pas être fixé uniquement sur les conséquences, de juste vivre l’instant présent.

Une montée d’adrénaline la prit par surprise et elle esquiva de justesse un obstacle, décidément, être dans ses pensées dans ce genre de situation, ça craignait un peu…juste un peu oui. Après tout ce n’est pas comme si elle risquait de se casser quelque chose pendant son parcours à grande vitesse en fauteuil roulant.

Ce n’était que la deuxième fois qu’elle « conduisait » un fauteuil roulant de cette manière et pourtant, elle se débrouillait plutôt bien. Elle avait sans doute une chance de cocu sur ce coup-là.

- BANZAAAAIIIIII !!!!!!

Oh putain ! Il avait crié ce con. Les yeux de Kim se transformèrent en deux ronds de flanc, ils allaient se faire assassiner. Parce que c’était clairement impossible que l’infirmière n’ait pas entendu, parce que sans doute que tout l’étage avait entendu. Sans compter que les deux trois personnes qu’ils venaient de bousculer auraient sans doute envie de leur passer un savon aussi. Le genre de savon décapant, vous voyez ?

Elle profita d’une de ses inattentions pour le doubler sans scrupule. Elle allait atteindre la ligne d’arrivée, il fallait juste qu’elle se dépêche encore un peu, juste encore un peu et… YES ! Elle avait gagné, quel sentiment jouissif. Enfin, maintenant elle avait les mains toutes chaudes et un peu engourdis, sans doute à cause de l’effort. C’est qu’il fallait les faire tourner les roues du fauteuil roulant. Dorénavant, elle se baladerait avec des gants sur elle, au moins elle serait parée pour certaines situations tordues/bizarre/délirante. (Rayez la mention inutile…)

Elle regarda derrière elle, oh… « l’inconnu un peu barré » allait, de manière très imminente, se prendre une porte. Elle n’avait pas choisi le bon moment pour s’ouvrir celle-là. Elle songea que de simples gants ne pourraient peut-être pas la sortir de tous les guet-apens résidant dans cette école. Elle regardait fixement et pourtant, la minute d’après il n’était plus dans le fauteuil roulant, alors que celui-ci allait s’écraser contre la porte. Elle regarda autour d’elle frénétiquement et elle le vit, juste un peu plus loin… Il s’était téléporté ! Elle resta choquée deux secondes, avant de se souvenir qu’elle était dans une école pour phénomène de foire, enfin, d’après l’avis du plus grand nombre.

Et puis, l’infirmière débarqua et Kim faillit lâcher un magnifique « Oh putain ! ». Elle se mordit la lèvre à la place, histoire de ne pas aggraver son cas. Soudainement, elle s’écria ensuite :

- Oh, on dirait que vous avez marché dans du vomi !

Oui bon, elle avait dit le premier truc qui lui passait par la tête, ce n’était peut-être pas extrêmement convaincant, mais c’était une solution temporaire. Et puis de toute façon, ça avait marché, puisqu’elle s’était retournée pour regardait par terre, cherchant une quelconque marre de…bref, c’est dégoûtant.

Elle profita rapidement de cet instant d’inattention et sprinta, au passage, elle attrapa « l’inconnu un peu barré » par le poignet et l’entraina dans sa fuite. C’était peut-être un réflexe, ou peut-être aussi qu’elle savait qu’il se ferait enguirlander si elle le laissait là. Même s’il pourrait juste se téléporter une fois de plus et basta.

- Si tu as un tour de passe-passe dans ton sac pour nous sortir de là, je te bénis ! Enfin, même si techniquement je ne suis pas prêtre et donc je n’en ai pas le pouvoir…




Dernière édition par Kimberly Athénéris le Lun 8 Aoû 2016 - 3:04, édité 1 fois
#   Lun 4 Avr 2016 - 21:22

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1429
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

A en juger l'état du fauteuil, Ys était bien heureux que son instinct prenne le dessus et tant puis pour la course. Il faudra éviter aussi qu'une dénommée Ipui ne découvre jamais le criminel de son siège. En même temps, faire une course dans un tel endroit, des couloirs étroits, dans le silence absolu, c'était peine perdue. Mais au moins, ils avaient tué le temps comme ils pouvaient et puis c'était toujours amusant.
Certe, son adversaire avait remporté la partie.. ouais enfin, c'était juste de la chance hein?! Si la porte ne s'était pas ouverte... quoi? Je sais, on avait dis pas de mauvaise foie.

Alors que la demoiselle aurait pu savourer sa victoire, voilà qu'elle du faire face à l'une des infirmière assez remontée par ce qu'il venait de se produire. Et lui, cet idiot, il se tient loin, à l'écart, loin de tous ennuis. Quelque part, c'était aussi un peu de sa faute, s'il n'avait pas provoquer le "zombie". Mais une autre fois pour la culpabilité, la petite blonde se jette vers lui, l'attrapant au bras. Ses paroles lui tirèrent un sourire amusé, alors qu'ils prenaient leurs jambes à leur cou, poursuivis.


"Oooooh!!! Je vois. T'es encore qu'un petit poussin!"

Ben elle était Tonnerre, et d'après ce qu'il avait pu deviner, une téléporteuse tout comme lui. Comme c'est plaisant. Il allait donc lui donner un avant goût de ses futurs pouvoirs.

"Alors accroches toi!"

Lança t-il quand soudainement leurs corps disparurent des couloirs blancs sous leur regard désabusé de l'ennemie.
Quelques secondes après, ils réapparurent à l'extérieur, à l'arrière de l'établissement, dans un coin du jardin où l'on venait pour se reposer. Reprenant sa respiration, Ys lâcha la jeune fille pour reprendre son souffle. On n'a pas idée de l'effort que ça demande, après une course en fauteuil et dans les jambes. Merci pour l’adrénaline. Se posant sur le bord d'une petite fontaine,  Ys sortit une cigarette, s'empressant de la savourer. Croyez le ou non, ça aide à vous calmer, à retrouver votre rythme. Et oui, c'est psychologique.


"Bon, t'as gagné mais par forfait. T'emballes pas."

Laissant retomber la tête en arrière, il devait se faire une raison et arrêter de persister après cet arrêt. Bah il trouverait bien autre chose. Tant puis, c'est bien dommage mais il va devoir passer à autre chose sinon il allait finir par se bouffer les ongles. Se redressant, il posa son regard de braise sur sa voisine.


"Alors comme ça tu es initiée Tonnerre. Je devrais te souhaiter la bienvenue."







Spoiler:
 
#   Dim 17 Avr 2016 - 23:36
Messages : 64
Date d'inscription : 29/02/2016

Quand il lui avait dit de s’accrocher, elle avait instinctivement agrippé son haut avec ses mains, se pressant un peu contre lui. Et puis elle avait fortement fermé les yeux, parce qu’elle ne s’avait pas du tout à quoi s’attendre et que, dans le doute, elle préférait penser au pire. Et puis quand elle avait rouvert les yeux, elle s’était sentie désarçonnée, parce que s’il y a une minute, il était à l’infirmerie, là, il se retrouvait à un tout autre endroit. Elle ne savait pas du tout où d’ailleurs. Elle avait lâché Ys sans vraiment s’en rendre compte, sous la surprise ses doigts qui étaient crispés sur le t-shirt s’était détendu et elle s’était éloignée pour regarder autour d’elle. Ils étaient visiblement dans une sorte de jardin et c’était… démentiel ? Cet air ébahit d’idiote n’arrivait pas à quitter son visage. Bizarrement, le voyage instantané ne l’avait pas trop secoué, enfin peut-être que l’adrénaline avait joué son rôle aussi, mais mis à part un léger dépaysement et un petit étourdissement aussi, ça allait plutôt bien.

Elle n’avait remarqué que quelques secondes plus tard qu’il était allé s’asseoir au bord d’une fontaine pour fumer. Elle alla donc s’asseoir à côté de lui, laissant une légère brise passer dans ses cheveux.

- Bon, t'as gagné mais par forfait. T'emballes pas.

Elle le regarda un peu surprise avant d’éclater de rire. Elle ne savait pas vraiment pourquoi elle riait comme ça en fait. C’était peut-être ses nerfs qui lâchaient, et peut-être bien aussi que c’était à cause de cette journée qui avait mal démarré, mais qui finalement n’était pas si pourris que ça. Enfin, ça lui faisait bien de rire un peu comme ça, parce que ces derniers temps, c’était pas vraiment ça. Elle lui adressa un sourire.

- Tu sais qu’on appelle ça « être mauvais joueur » ?

- Alors comme ça tu es initiée Tonnerre. Je devrais te souhaiter la bienvenue.

« Initiée » ? Qu’est-ce que c’était ? Maintenant qu’elle y pensait, elle avait bien dû en entendre parler autour d’elle, mais pas vraiment dans les petites lignes, plutôt dans les grandes en fait.

- C’est quoi ? Je veux dire, être « initiée ». Je ne sais même pas ce que c’est, alors de là à l’être, je pense qu’il y a de la marge.





HRP:
 




Dernière édition par Kimberly Athénéris le Lun 8 Aoû 2016 - 3:07, édité 1 fois
#   Mar 19 Avr 2016 - 22:15

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1429
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

HRP> Aucun problème ^^ 


Une fois tiré de tous soucis, Ys replaça proprement sa chemise. C'est que la jeune fille était inquiète. C'est sûr que ça devait être sa première téléportation. Ce qui est assez normale, personne ne fait le malin la première fois, Ys lui même. Cependant, elle fut rapidement soulagée et plutôt intéressée sur l'endroit dans lequel ils avaient subitement changé. C'est de la magie!

Prenant place à ses côtés, prenant les premières bouffées de cigarette, Ys tira de grands yeux d'étonnements suite à ce rire si soudain. C'est que le zombie se sentait plus léger. Apparemment, elle semblait en avoir besoin et c'était surement une sorte de libération. Lui tirant un sourire en coin, Ys reprit comme si de rien n'était.
"Les excuses sont faites pour s'en servir. Alors je ne m'en prive pas."
Elle eut même le droit de lui tirer un petit rire amusé. A la suite de ça, Ys fut interloqué par le questionnement de sa voisine. 

"Ah mince, tu ne l'es pas encore en fait..."

D'où l'explication de son insouciante. Laissant échapper un léger soupire, Ys reprit d'un haussement d'épaules:

"Excuses moi, je pensais que tu avais reçu tes pouvoirs. Enfin, un petit peu. T'es encore que novice?!"

Ne jamais mettre un lourd secret entre les mains de ce garçon. Il pourrait le transformer en bombe. Bon, il n'irait pas jusqu'à se gifler pour avoir gaffer mais du moins, il lui devait bien des explications. Dans tous les cas, elle finirait par y avoir droit.

"En fait initié, c'est recevoir tes pouvoirs en fonction de qui tu es, ton caractère et pleins d'autres points. T'auras les Masters autour de toi qui brailleront un rituel et Hop! tu deviendras Superman."

En y repensant, c'était comme une vieille rancune qui grandissait un peu plus. Là encore, ils étaient contrôlés: toi t'as le droit, toi non. Tu es dangereux. Et toi, tu peux avoir plus de pouvoirs. C'est ce sceau qui les contient. Une marque de fabrique surtout. Prisonnier et bêtement on dit "merci". Chouette j'ai des pouvoirs, regardez moi faire briller l'ampoule....Pathétique! Et ça, c'est pas seulement les scientifiques qui veulent les maîtriser, Hideko en fait tout autant.

Fronçant les sourcils à la suite de ces pensées négatives, Ys fut très vite interpellé par la présence de la jeune femme et revint à lui. Il lui tendit d’ailleurs la main.

"Au fait, moi c'est Ys. Et si jamais t'as besoin de le savoir, je suis Tonnerre sensitif."







Spoiler:
 
#   Jeu 2 Juin 2016 - 12:40
Messages : 64
Date d'inscription : 29/02/2016

Au début, elle n’avait pas compris de quoi il s’agissait. Elle ne savait pas de quoi il parlait quand il disait « qu’elle ne l’avait pas encore fait » et elle doutait qu’il y ait un double sens sous cette phrase. Après tout son interlocuteur n’avait pas l’air d’être de ce genre-là. L’explication ne tarda pas à venir.

- En fait initié, c'est recevoir tes pouvoirs en fonction de qui tu es, ton caractère et pleins d'autres points. T'auras les Masters autour de toi qui brailleront un rituel et Hop! tu deviendras Superman.

Oh, c’était donc ça. Et bien, aussi bizarre que cela puisse paraître, elle n’était pas sûre que cette nouvelle lui fasse vraiment plaisir. Parce que recevoir des pouvoirs, ce n’était pas rien. À tous les coups, il devait y avoir des contreparties ou autres âneries du genre. Posséder du jour au lendemain des pouvoirs, ça voulait dire représenter un danger grandissant. Si on prenait l’exemple d’Hulk, qui est purement fictif bien sûr, ça ne s’était pas très bien passé. Si Kim se rappelait bien, le dialogue avait été… Plutôt tendu, pour ne pas dire quasi-inexistant. Les hommes par définition, ont peur de ce qu’ils ne connaissent pas et de ce qu’ils ne peuvent pas contrôler, alors forcément, ils éradiquent ou ils confinent, au choix. Même s’il y avait encore une troisième option beaucoup moins réjouissante à bien y réfléchir.

Les expérimentations…

Cette pensée fit remonter un frisson le long de sa colonne vertébrale. Le fait de probablement devoir être « mise sous contrôle » ne lui plaisait pas du tout.

C’est quand elle remarqua l’état de malaise de son interlocuteur qu’elle sortit de ses pensées. Les perspectives liées à tout ça n’avaient pas l’air de lui plaire à lui non plus. Alors elle se reprit un peu et tenta de plaisanter sur le sujet. Qui sait ? Peut-être qu’elle arriverait à lui arracher un sourire.

- Ah, on a un problème alors… Parce que tu vois, je ne suis pas sûr de vouloir porter une tenue moulante rouge et bleu hein !

Sans rire, ça avait un paquet d’inconvénients ce machin. Elle était quasiment sûre que ça donnerait l’impression que ses fesses ont triplée de volumes.

Elle sera ensuite la main que lui tendait le dénommer « Ys » et lui sourit.

- Kimberly, enchantée ! Mais euh… C’est quoi un « tonnerre sensitif » ?

Elle sentait qu'elle allait avoir besoin d’un moment pour tout enregistrer, c’est que ça avait l’air pas mal compliqué tout ça. Et plus elle avait déjà du mal à digéré l’information « effet superman » alors si en plus, il y avait des clauses qui s’y ajoutaient, elle n’était foutrement pas sortie de l’auberge.

« Kimberly, langage ! » s’auto corrigea-t-elle intérieurement.


Spoiler:
 


#   Ven 3 Juin 2016 - 22:54

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1429
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Quoi de mieux que de passer ses nerfs sur une cigarette?! Ouais il lui fallait bien ça et puis après cette course sulfureuse, c'était en quelque sorte sa bouteille d'oxygène. Aussitôt dit, aussitôt fait. Ce dernier s'alluma une cigarette qu'il fuma tandis que la demoiselle des paroles de plus étranges. Affichant de grands yeux, Ys laissa échapper un petit rire amusé. Lui adressant un large sourire, il reprit aussitôt:

"C'est bizarre parce que généralement tout le monde rêverait d'être un super héros... Bah si le bleu et le rouge ne sont pas tes couleurs, il te restera le latex noir à la Catwoman!"

Lâcha-t'il. C'est étrange, mais il lui semblait bien avoir vu un sourire transparaître sur le visage de la demoiselle. La dénommée Kimberly semblait plus à l'aise. Elle était bien plus "vivante" que dans cette salle. Finalement, ils avaient bien fait de sortir de cet enfer.
 
Crachant sa fumée, Ys posa de nouveau son regard sur sa voisine. Cette dernière, malgré son appréhension, avait soif de curiosité. Elle osa même demander. Après tout, il pourrait bien lui expliquer, en quelque sorte.

"Tu veux un tour de magie?!"

Lui laissant un temps de répi, Ys fit apparaître au creux de sa main quelques étincelles électrifiées. 

"Après tu sais pour la téléportation. Mais je t'en dirais pas plus. Il te resteras à découvrir par toi même. Après qui sait, tu vas surement être une droguée de tes super pouvoirs..."

HRP> Je te pardonne et puis tes examens sont bien plus importants!  Wink







Spoiler:
 
#   Ven 29 Juil 2016 - 22:14
Messages : 64
Date d'inscription : 29/02/2016

Kim était rassuré, elle avait parfaitement rempli son objectif, et même plus. Si son but principal avait été d’arracher un sourire, même infime, à Ys et bien le résultat avait été bien mieux. Il avait ris après tout, et oui, elle lui avait arraché un rire en plus d’un grand sourire. Mission accomplis donc.

Par la suite quand elle lui avait posé cette question sur les tonnerres sensitifs, elle ne s’était pas attendu à la proposition qu’il lui avait faite.

- Tu veux un tour de magie ?!

Sur le coup, elle s’était même demandé s’il était sérieux. Mais il n’avait pas eu l’air de plaisanter. Alors elle avait doucement acquiescé. De toute façon il devait savoir ce qu’il faisait n’est-ce pas ? Non, mais parce qu’en fait, ce serait bête de faire exploser quelque chose… ou quelqu’un. Et le tonnerre en premier lieux, c’est ce que ça lui évoquait. Enfin par définition pour elle ça voulait dire : électricité condensée qui tombe sur la terre. Et de fil en aiguilles on en venait à : Etincelles qui foute le feu ou font exploser des trucs. Ouais bon… Elle préférait penser qu’il savait ce qu’il faisait.

Ys leva sa main et de ses doigts jaillirent des étincelles, devant se spectacle Kim avait l’impression de retourner en enfance. Elle s’émerveillait devant ces petites étincelles électriques, comme s’il avait s’agit d’un tour de magie dont Ys serait le propriétaire. Comme s’il avait été un grand magicien.

- Après tu sais pour la téléportation. Mais je t'en dirais pas plus. Il te resteras à découvrir par toi même. Après qui sait, tu vas surement être une droguée de tes super pouvoirs..

Ah, bah pour le coup elle restait sur sa faim. Elle prit un air faussement offusqué.

- C’est de la rétention d’informations ça !

Ça avait quelque chose de miraculeux en fait, cette sensation de se sentir plus légère que quand elle était à l’infirmerie. Ça avait dû lui faire du bien de plaisanter un peu avec Ys. Elle avait l’étrange envie de fumer une cigarette maintenant. Plus qu’une envie en fait c’était une sorte d’habitude. Elle n’avait jamais vraiment été accro aux cigarettes. Rien ne la rendait vraiment accro en fait. Elle fixa quelques minutes la cigarette qui reposait entre les lèvres du garçon, avant de reporter son attention sur l’horizon. Pour l’instant elle pesait encore le pour et le contre.


#   Sam 30 Juil 2016 - 20:50

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1429
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Devant la frustration de la jeune femme, Ys ne put qu’en rire. Elle faisait mine de bouder mais il savait qu’il ne devait pas en dévoiler plus. Il lui gâcherait le plaisir. Kim devait découvrir Terrae, ses habitants, et elle-même. De toute manière, après une course comme celle-ci, elle ne pouvait être que prête. Bon reste à espérer que les folles en blouse blanche ne leur cause pas trop de problèmes, histoire de se venger pour ce raffut causé. Au pire, le Tonnerre mettra tout sur son compte, ce n’est pas comme si le tableau était blanc.

S’étira, cigarette pendant aux lèvres, le jeune homme vit le regard insistant de la demoiselle. Même si elle se concentra de nouveau sur l’horizon, Ys devina très fortement ses intentions, du moins, les intentions rêvés. Alors d’une voix plus grave, voire même à celle qu’utiliserait un père bienveillant, il reprit :


« Je n’ai pas besoin d’être télékinésie pour savoir ce que tu veux. Et saches qu’il est hors de questions ! »

Bah c’est un peu l’église qui se fout de la charité. Voilà que celui qui fit la morale, était le plus mal placé. De toute manière, dans un sens, Kim était majeure et elle pouvait faire ce qu’elle voulait. C’était pas comme s’ils se connaissaient depuis des lustres. Alors, baissant des bras, d’un air peu blasé, il reprit :

« Sérieux je galère à arrêter alors commences pas… »

Parce que ce qui est bien à Terrae, c’est qu’on peut se faire des amis. Des amis adorables qui vous martyrisent si vous fumez devant eux parce que eux, ils ne veulent pas que vous fumiez. Alors ça serait plus simple pour la demoiselle si ses futurs amis évitaient ce genre de sarcasmes. Se redressant, le jeune homme s’étira avant de briser e nouveau le silence, passant du coq à l’âne.

« On devrait rentrer. Il commence à se faire tard. Tu as besoin que je te dépose aux dortoirs des novices ou ça ira ? »







Spoiler:
 
 

Faites vos jeux, plus rien ne va! (PV Kim)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Infirmerie.
Aller à la page : 1, 2  Suivant