Partagez
Hey... Pop-corn. [Ruby !]
##   Mar 14 Juin 2016 - 17:55

Personnage ~
► Âge : 19
► Doubles-comptes ? : Jérémy Bonnet - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Nicolas Lefebvre
Messages : 1265
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 26
Humeur : Oui.

Nicolas aimait le cinéma de Terrae. Il était vieux, comme lui, il n'y avait rien de numérique dans sa petite salle qu'était devenu son royaume. Le projecteur faisait entendre son son de roulis quand il changeait de pellicule, c'était apaisant. Il prêtait aussi une attention particulière à l'audio ; la transition entre celle de la pub qu'était affreusement forte et celle du film un poil plus faible... Il comprenait pourquoi les gens se plaignaient du son fort au début des projections si jusque là, les projectionnistes ne touchaient pas à la commande audio. Par fainéantise peut-être. Car il admettait que reprogrammer les boutons de manière correcte demandait un minimum de connaissance que tous les employés du cinéma ne possédaient pas. Lui, il avait appris à force de séances et de quelques bouquins à ce propos. Très franchement, il était ravi d'avoir trouvé ce petit job qui lui convenait. Il était seul dans la régie, à faire son petit business, il regardait les films par la petite fenêtre teintée, l'aidant à refaire sa culture cinématographique. Paquet de pop-corn posé sur sa petite table, la projection de ce soir était un film français sous-titré, en noir et blanc, suivant l'histoire d'un déserteur qui tombe amoureux d'une femme. Bref, du romantisme... Nicolas n'avait aucun affection particulière pour ce genre mais il fallait avouer que les images étaient travaillées et magnifiques.

Il n'y avait personne dans la salle... Enfin si. Une seule précisément. Quand il l'a vit entrer, il confondit la chevelure rousse avec celle d'Aria mais il se rappela qu'elle s'était teint les cheveux, alors il se rassit aussitôt. Il ne connaissait pas la jeune demoiselle et avait failli sortir de sa régie pour la saluer... Ah. C'aurait été bien gênant. Elle avait peut-être pris de l'avance sur ses amis, les gens venaient souvent en groupe ou en couple ici, mais non. Vingt minutes que le film avait commencé, il allait mettre la seconde bobines qu'elle était toujours seule, là, au milieu de la salle. Au moins, elle était bien placée... Mais il n'arrivait même pas à suivre le fil de l'histoire, ses yeux plus souvent posé sur la petite tête rousse qui dépassait des strapontins moelleux. Il poussa un soupir et se décida à enfin faire rouler la deuxième bobine... Manquerait plus qu'il rate la transition et il plomberait la soirée de la solitaire. Une fois fait, il rangea la première bobine et sortit de sa régie. Il retrouva un serveur à l'entrée, habillé comme à l'ancienne et lui fit signe. Et il reprit du pop-corn caramélisé... Bon, peut-être qu'il abusait, mais ça faisait parti des choses retirées de sa paye donc il le voulait bien au final.

Au lieu d'aller à la régie, il monta les escaliers couverts de tapis rouge vers la salle... Il posa sa main sur la porte, se demanda un instant s'il allait pas la déranger puis entra. Bon, elle voulait peut-être être seule mais ça l'empêchait pas d'apprécier un peu de pop-corn nan ? Il se dirigea dans les allées, comme s'il n'était qu'un spectateur en retard, même s'il possédait un badge à son nom sur son torse. Il s'arrêta à côté d'elle et lui tendit le carton en se grattant le menton de l'autre main. :

-Hey... Pop-corn.

Il attendit qu'elle s'en empare pour faire demi-tour, rouge pivoine, avant de disparaître par une porte dérobée, qu'on ne remarquait qu'une fois les lumières de la salle, tel un ninja. De là, il rejoignit sa régie et reprit son travail comme si de rien n'était.


Hey... Pop-corn. [Ruby !] Signa-Take-My-Hand


Spoiler:
 
##   Mer 15 Juin 2016 - 9:28
Anonymous
Invité

Ça faisait un petit moment qu’elle n’était pas allée au cinéma. Elle aimait bien passer un moment en tête à tête avec le grand écran, et regarder des films historiques, issus de faits réels, des chefs d’œuvre du cinéma. Mais elle appréciait beaucoup, en son âme de romantique, visionner des films racontant des histoires d’amour. C’est un de ces films qu’elle avait décidé de voir ce soir-là. Une romance entre un déserteur et une femme durant la guerre. L’idée que le film soit sous-titré était un peu étrange, maintenant qu’elle disposait de cette puce traductrice et qu’elle pouvait comprendre toutes les langues. Et puis, le film était en français.

Ruby était loin de maîtriser cette langue aussi bien que l’anglais, mais, étant la langue maternelle de sa mère, elle la connaissait suffisamment bien pour perdre beaucoup moins de temps à lire les sous-titres, et de fait se concentrer beaucoup plus sur l’intrigue et le jeu des acteurs. Le noir et blanc faisait aussi partie des raisons pour lesquelles elle avait choisi ce film. Ayant payé son ticket, elle constata que l’argent qu’elle possédait n’allait pas durer indéfiniment, et qu’elle allait devoir trouver un moyen d’en gagner un peu. Devrait-elle se trouver un petit job étudiant ? Pour l’instant en tout cas, elle allait se plonger dans l’univers fictif, et s’évader un moment, se créer sa bulle.

Elle constata bien vite qu’elle était seule, une fois entrée dans la salle de cinéma. Elle se demanda si quelqu’un d’autre allait arriver. Le film n’allait peut-être plus être à l’affiche trop longtemps, et peu de gens venaient le voir… Et en effet, quand le film commença, elle était seule. Ça ne la dérangeait pas particulièrement, au fond, elle avait un peu l’impression d’être la reine de la salle. Un peu stupide comme idée, mais assez drôle. Elle pouvait s’installer comme elle le préférait, pile au milieu, ni trop devant, ni pas assez. Elle s’installa bien confortablement dans son siège d’un moelleux parfait, les yeux rivés sur l’écran.

Son regard ne s’en détacha pas une minute, absorbé par les images mises en scène. Elles étaient vraiment de qualité, et rendaient le film encore plus fascinant et réel. Au bout d’un moment, elle entendit la porte de la salle s’ouvrir. Dommage, ceux qui venaient d’arriver avait raté une partie du film… Mais en fait non, car on l’interpella, et lui mit sous le nez un carton de pop-corn. Surprise, Ruby leva les yeux sur le garçon, son regard accrochant le badge arboré sur son torse, avant de croiser son regard. Elle leva les mains pour prendre le pop-corn, l’air peu sûre d’elle. Elle n’eut pas le temps de parler, qu’il était déjà reparti précipitamment.

Elle se demanda qui était ce jeune homme. Elle avait aperçu son badge, bien qu’elle ait été incapable de lire son prénom dans la pénombre du cinéma. Il travaillait donc ici ? Pourquoi venait-il lui offrir du pop-corn ? C’était complètement arbitraire ? Comment pouvait-il la voir, elle était seule dans la salle. De la régie, là-haut ? La tête pleine de questions, Ruby peinait un peu à se reconcentrer sur le film. Mais finalement, elle y parvint, et entama le pop-corn. Elle ne comprenait pas trop pourquoi ce cadeau, mais maintenant que c’était fait, elle ne pouvait que les manger, non ?

Fatalement, l’instant tragique du film eut lieu, guerre et désertion oblige. La jeune femme sentit rapidement ses yeux s’humidifier et les larmes déborder et couler le long de ses joues. Oui, elle était sensible. Il fallait qu’elle pleure devant la majorité des films qu’elle visionnait, toujours. Une fois le film terminé, elle essuya un peu ses dernières larmes, qui avaient laissé ses yeux légèrement rouges, patientant quelques minutes pendant le générique de fin, avant de se lever.

Elle voulait essayer de voir le garçon, pour le remercier de son cadeau inattendu. C’était la moindre des choses à faire, après une telle marque de gentillesse. En revanche, elle n’avait aucune idée de la manière dont elle pouvait s’y prendre. Mais s’il travaillait ici, il allait finir par sortir tôt ou tard. Sûrement… Elle sortit donc de la salle, et resta là, les bras ballants, ne sachant pas trop si elle pouvait demander à la personne qui lui avait vendu le billet si elle connaissait le garçon et si elle pouvait le voir. Elle triturait sans le remarquer le carton, désormais vide de pop-corn. Et débattait dans sa tête en s’exhortant à aller poser cette petite et simple question, et en n’osant pas. Restant immobile, les bras ballants. Comme d’habitude, elle allait encore se décourager, et rentrer au dortoir à ce rythme-là...
##   Jeu 16 Juin 2016 - 1:09

Personnage ~
► Âge : 19
► Doubles-comptes ? : Jérémy Bonnet - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Nicolas Lefebvre
Messages : 1265
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 26
Humeur : Oui.

De retour dans sa régie, il poussa un soupir en s'asseyant à son tabouret... Puis il frappa ses deux joues en les devinant encore rouge puis se remit au travail. Les bobines n'allaient pas s'installer toutes seules dans le projecteur hein ! Maintenant, il se concentre sur le film plutôt que la rousse solitaire... Il se rassure en se disant qu'il a simplement fait en sorte qu'elle soit bien installé, que c'était un peu son travail aussi, mais en fait il avait peur de baisser ses yeux vers elle et de voir son visage peut-être tourné vers la régie. Peuh non. Elle a un film à regarder. Mais oui bien sûr. La dernière bobine pour les crédits, il attend le clic particulier qu'on entend à la fin d'une pellicule et la range dans sa boîte qu'il superpose par dessus les autres. Il galère à sortir avec le poids conséquent de bobines dans les bras, avec le poids de la porte qui se referme toute seule et pousse un soupir une fois libéré. Il va les ranger dans la réserve puis passe par l'accueil pour chercher son blouson de cuir. Il salue ses collègues, celui qui nettoie et celui qui range avant de fermer la boutique puis sort une roulée déjà prête de son paquet de tabac. C'est là qu'il quitte le cinéma.

C'est là qu'il retrouve la rousse. Il ouvrit en grand ses yeux... Elle avait encore le carton qu'il lui avait donné dans les mains, mais il avait tout l'air d'être vide. Il a un sourire bref en se disant qu'au moins, elle a mangé un peu. Il allume pas sa cigarette tout de suite bien qu'il en meurt d'envie, il se rapproche d'elle. :

-Je peux vous aider ?

Il pointa du doigt le carton de pop-corn avec un sourire aux lèvres avant qu'elle ne réponde. :

-Je vois que vous vous êtes régalée.

Moyen simple de lui dire qu'il était bien celui qui lui avait donné le pop-corn en salle, si elle ne l'avait pas reconnu à cause du noir ambiant, et qu'elle le confonde avec un taré qui cherche juste à s'en prendre à elle... Quoi ? On sait jamais !

Il se demandait ce qui lui était venu à l'idée d'attendre dehors en pleine nuit vue que c'était la dernière séance du soir, seule. Il ne faisait pas froid mais était-ce une bonne idée d'attendre dehors comme ça à l'abri de rien ?... Nico connaissait la réponse. Même à Terrae, rien n'est moins sûr. Aussi, il se retint d'allumer sa cigarette encore un temps, histoire de comprendre un peu le fin mot de cette affaire.


Hey... Pop-corn. [Ruby !] Signa-Take-My-Hand


Spoiler:
 
##   Jeu 16 Juin 2016 - 12:50
Anonymous
Invité

Le problème quand on était timide comme Ruby, c’est que prendre des décisions finissait par être un peu délicat, et surtout pouvait prendre pas mal de temps, quand il fallait départager deux solutions. L’une étant la plus facile : la fuite, le retour aux dortoirs, et l’autre plus correcte : remercier le garçon de son cadeau, même si elle ne le connaissait pas et n’osait pas trop lui parler. Le geste avait quand même été très gentil, surtout qu’il ne la connaissait pas non plus. Elle ne l’avait jamais vu auparavant, du moins le pensait-elle. Elle se demandait toujours pourquoi il était venu lui offrir du pop-corn, d’ailleurs. Il n’avait pas de raisons particulières de le faire… Elle s’était bien retournée une fois ou deux vers la régie, se demandant s’il était là, mais les vitres teintées ne lui permettaient pas d’apercevoir quiconque à travers. Est-ce qu’il était là depuis le début ? Est-ce qu’il la regardait, de derrière la vitre ?

Elle attendait donc que le garçon finisse par sortir, ne sachant pas trop si c’était la bonne chose à faire. Le carton, qu’elle avait gardé entre ses mains, avait souffert de sa nervosité. Machinalement, elle s’était appliquée à déchirer légèrement les bords, formant une frange sur la moitié du carton. Il faisait nuit, mais cela ne la dérangeait pas trop. Depuis qu’elle avait fait cette incursion dans les couloirs en pleine nuit avec Hamilton, elle était moins inquiète à l’idée de sortir la nuit. Et puis, il n’y avait pas grand monde dehors à cette heure, et étant debout juste devant le cinéma, elle pouvait toujours s’y réfugier si quelqu’un l’abordait avec de mauvaises intentions, pendant qu’elle attendait le garçon. Elle ne se rendait pas trop compte des risques.

Enfin, il finit par sortir. Enfin, elle crut reconnaître sa silhouette, mais en le voyant se diriger vers elle, elle sut que c’était bien lui. Ce qu’il confirma en faisant un commentaire sur le pop-corn qu’il lui avait offert. Elle lui sourit, attrapant une mèche de ses cheveux entre ses doigts. Délaissant un tic nerveux pour un autre. C’était donc bien lui. Il avait l’air vraiment sympathique, avec son sourire.

-Bonsoir. Hm, en fait, je voulais juste te remercier pour le pop-corn. C’était délicieux. Je le préfère caramélisé à salé, en plus. C’était vraiment gentil. Donc voilà, merci. Tu peux me tutoyer, si tu veux. Ça fait bizarre d’être vouvoyée.

Elle s’emmêlait un peu les pinceaux, et elle parlait trop vite parce qu’elle était nerveuse, mais l’idée était là. Elle rougit un peu, mais continua de sourire. Pour elle, c’était vraiment étrange d’être vouvoyée. En anglais, on n’utilisait que le pronom « you » de manière indéfinie, pour le tutoiement et le vouvoiement. Ce n’était pas si gênant. Elle avait l’impression de faire plus vieille que son âge… Même si elle pensait qu’il l’avait abordée ainsi seulement parce qu’il ne la connaissait pas, et par respect, peut-être.
##   Lun 20 Juin 2016 - 20:33

Personnage ~
► Âge : 19
► Doubles-comptes ? : Jérémy Bonnet - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Nicolas Lefebvre
Messages : 1265
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 26
Humeur : Oui.

Elle parle vite et elle rougit. Nicolas sourit. Une timide. Sa tête penche légèrement sur le côté quand elle le remercie. Il n'y avait pas de quoi à ses yeux ; elle était toute seule, c'était pour qu'elle vive une bonne expérience cinématographique. Et puis il avait choisi le pop-corn sucré, mais il avait eu du bol de tomber sur son préféré. Puis il se redresse, ouvre grand les yeux quand il s'est rendu compte qu'effectivement il l'avait vouvoyé. Réflexe de politesse oblige. Il gratta un instant sa nuque avant de lui répondre. :

-Ah. Excuse-moi, j'ai l'habitude de vouvoyer les clients du cinéma quand je les croise, et comme jusque là on se connait pas...

Il retire sa cigarette d'entres ses lèvres pour se présenter convenablement. :

-Donc euh... Moi c'est Nicolas. Enchanté !

Sourire radieux le temps qu'elle fasse les présentations de son côté aussi. Dire qu'il y a quelques mois il n'aurait sans doute pas sourit autant... En fait, pour faire simple, il aurait pas offert du pop-corn à une inconnue comme ça. Oh, il savait bien que le monde n'était pas tout bien, tout mignon, tout gentil non plus, mais il avait comprit qu'on ne cherchait pas à le tuer... Eh oui, même les jolies rousses n'ont pas forcément des envies meurtrières. Bon, il était toujours sur ses gardes et se méfiait des contacts mais sa paranoïa s'était carrément amoindrie au fil des mois.

.......Et maintenant ? Bah oui et maintenant ?! Il allait pas se présenter genre, l'air de rien puis repartir, comme ça, sans rien à dire à part : "Bon ben salut !". Ça le faisait pas, déjà de la laisser toute seule dans la nuit, même si bon, il y avait pas trop de risque sur le chemin, ensuite pour une rencontre ça faisait... court. Il fit un pas sur le côté tout en lui proposant. :

-T'as une chambres aux dortoirs ? J'te raccompagne si tu veux. J'dois rentrer aussi.

En attendant qu'elle accepte ou non, il alluma enfin sa cigarette. Oh sweet, sweet death. Il prit garde à ce que la fumée n'aille pas trop vers elle et battit doucement sa main pour l'écarter du chemin, la soufflant sur le côté. :

-Désolé si la fumée te dérange, mais je ferai vite, promis.

Bon il allait pas tirer comme un malade dessus, mais il était certain qu'il allait pas avoir le temps d'en profiter.


Hey... Pop-corn. [Ruby !] Signa-Take-My-Hand


Spoiler:
 
##   
Contenu sponsorisé

 

Hey... Pop-corn. [Ruby !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Loisirs. :: Cinéma.