Partagez | 
L'eau ça mouille | Oktober
##   Ven 1 Juil 2016 - 0:04

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Destan Villaça (RIP), Afya Soubagamousso, Charlie-Ange Petit
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2292
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

Il fait beau, il fait chaud, la vie coule comme une chanson…

Bon, voilà maintenant que tout le monde a la chanson en tête j’peux vous expliquer ce que je fais là à quinze heure de l’après-midi avec une bouée canard et des brassards girly. De un soyons clair j’ai choisi la bouée et les brassards, quitte à avoir l’air ridicule, autant le faire jusqu’au bout. Ça fait trois jours, peut-être quatre, qu’une chaleur stagnante s’est emparée de Terrae, en temps normal je me serais gentiment mise en culotte dans ma chambre et j’aurais pris mon mal en patience, mais là j’crois que le sort s’acharne sur moi, j’crois que la chambre d’à côté a trouvé acquéreur…
Qu’est-ce qui m’a donc emmené à penser ainsi ? Hm, peut-être les bruits de marteau ? Ouai, il se construit des étagères pour des livres. Vous voyez, je ne suis pas du genre très respectueuse ? Et s’il avait mis n’importe quel groupe de merde à fond les ballons j’aurais juste fait griller sa chaine hifi… Mais là c’est pour des livres. DES LIVRES. La seule chose que je respecte dans ce monde, lui et son électro-ménager a eu chaud au cul. En attendant le problème n’était pas réglé, j’avais chaud et je ne pouvais pas rester en sous-vêtements chez moi… Dans ce cas-là, vous m’direz, j’aurais pu aller squatter chez Ronron en lui soumettant l’idée d’aller dire coucou à Gaetano, mais les escaliers devant chez lui m’avaient découragé d’avance. J’avais tenté les vêtements légers et l’ombre, autant vous dire que quels que soient vos vêtements, quand vous êtes sur un fauteuil anti-escarre vous suez du cul quelque-chose de grave. C’est désagréable au possible.

Mais alors Jean-Mi expliquez-nous comment je me suis retrouvée là ? Simple constat, ici je pouvais être en soutif-culotte sans que ça ne gêne personne puisqu’on appelle ça un bikini. Les brassards et la bouée ? Juste des mesures de sécurité, j’me connais. Si j’ai envie d’aller nager, j’irais nager, sauf que quand on n’a deux jambes mortes, on appelle ça un suicide. Là au moins j’pourrais me tremper jusqu’à regretter cette idée au moment de sortir. Ouai je sais c’est pas une bonne idée, mais pétez un coup… C’est le début des vacances, j’ai tout le reste pour regretter ce que je suis en train de faire !

J’arrête mon fauteuil à quelques centimètres de l’eau. Je pousse les freins et instaure un élan avec mes bras en criant « GERONIMO ». Vous savez le plus beau ? J’avais déjà manqué de me noyer dans cette piscine à mon arrivée. Heureusement cette fois-ci j’me suis mise à flotter. La tête hors de l’eau même si c’est pas beau, il fait enfin bon. Je revis !


L'art du mensonge c'est de toujours dire la vérité.

##   Ven 1 Juil 2016 - 10:23

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 289
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 27
Emploi/loisirs : Jouer avec tes pieds !
Humeur : (Presque) toujours bonne !

Il fait chaud... Il fait chaud, chaud, CHAUD ! Bon d'accord, je suis super chiante, je me plains quand il fait froid, et voilà que maintenant je me plains qu'il fait trop chaud... Mais là, sérieux, c'est juste trop ! C'est une chaleur moite et désagréable, du genre à vous coller les fesses à votre chaise et vous faire suer comme un porc... Je vous passe les détails dégueulasses, hein !

Bref, je suis donc couchée à moitié nue dans mon lit, quand me vient une idée de génie : la piscine ! Mais oui, et dire que je subis ma vie depuis trois jours, et je viens seulement d'y penser... Quelle quiche ! Je me lève sans trop me presser - sinon je vais dégouliner - et enfile mon plus joli bikini... Ok, ok, j'enfile mon seul et unique bikini, un rouge à pois blancs. Dit comme ça, ça semble enfantin, mais je vous assure que non ! Les pois ont tendance à grossir la poitrine, et vu que la mienne est déjà généreuse de base... Bah disons que j'ai deux excellents atouts pour me faire payer des cocktails le long de la piscine quoi - ce qui n'est pas pour me déplaire !

J'enfile une robe de plage colorée par dessus mon bikini, des tongs et des lunettes de soleil - touriste bonjour - et attache mes cheveux en un chignon haut qui dégage mon cou. Je bourre un essuie, un bouquin et deux trois choses inutiles dans mon sac, avant de me diriger vers la délivrance ! je suis tellement impatiente que j'en aurais presque envie de siffler !

Arrivée sur place, je me change et m'installe sur un transat. Il fait toujours aussi chaud, mais bizarrement, d'avoir un décor de plage autour de moi, ça le rend tout de suite plus supportable ! J'irai me baigner plus tard, j'ai envie de me poser un peu d'abord. Merde, j'aurais du prendre un magazine débile à feuilleter... Le seigneur des anneaux, ça ne fait pas trop pétasse superficielle ! Enfin, tant pis. Le bikini fera déjà très bien l'affaire, il ne me reste plus qu'un pigeon à trouver ! Oui, c'est mal, mais j'ai envie de boire un coup et je n'aime pas boire seule, et puis en plus quand c'est gratuit c'est encore meilleur !

Malheureusement pour moi, la piscine n'est - étonamment d'ailleurs - pas bondée, et la plupart des mecs sont soit déjà accompagés, soit super gays. J'aurais commencé à râler, si une vision loufoque n'avait pas attiré mon attention à ce moment-là. Une fille, en chaise roulante, arnachée comme un bébé-nageur, qui saute - enfin, se lance plutôt - tête la première dans l'eau avec un cri de guerre. J'éclate de rire et me rapproche du bord - elle me plaît déjà elle !

"Ça va, elle est bonne ?"

Je m'assieds sur le rebord et trempe mes pieds dans l'eau, observant la fille avec un léger sourire. Il faut oser se jeter à l'eau avec des jambes en mousse ! Ca doit être chaud de nager juste avec les bras... Enfin, au moins elle est sûre de flotter ! Par contre pour sortir de là après... Elle doit en avoir de la force ! Étonnant quand on voit la grosseur de ses bras, d'ailleurs.


~ When nothing goes right... Go left ! ~

##   Ven 1 Juil 2016 - 18:57

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Destan Villaça (RIP), Afya Soubagamousso, Charlie-Ange Petit
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2292
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

La pesanteur est quelque chose d’assez variant, la poussée d’Archimède, la gravité les poids, masse volumique, tout cela ne m’est pas inconnu, et pourtant quand je tombe dans l’eau à la manière d’un fer à repasser, j’oublie tout ça pour me sentir portée comme par magie. Je regarde les remous de l’eau s’apaiser tout en profitant du plaisir de retrouver ma stature verticale. Cela fait des mois que je n’ai pas été dans cette position, c’est… Agréable. Je découvre avec amertume que cela m’a manqué, dommage, cette situation n’est que temporaire. C’est peut-être ce qui la rend si exceptionnelle.
Je m’attends d’ailleurs à ce que la magie soit rompue bien vite, j’ai un peu détourné l’attention du surveillant à l’entrée sur un vieux classeur qui prenait la poussière sur sa table pour qu’il ne remarque pas que j’étais en fauteuil roulant. C’est mal d’utiliser ses pouvoirs de la sorte et j’espère qu’il ne regarde plus ce pauvre objet aussi amoureusement que lorsque je l’ai laissé. Je sais que je n’ai pas le droit d’être ici, et pourtant… J’y suis et c’est agréable. J’enverrais le premier qui vient m’apprendre où est ma place se cuire un œuf, mais je sais que si quelqu’un me fait la morale il aura raison… Je suis peut-être effrontée mais pas encore conne. Je sais quand je prends des risques, si j’avais mal chuté, si je m’étais renversée dans l’eau… J’aurais eu bien du mal à me redresser. Ce n’est pas arrivé et je me sers de mes bras pour pagayer, je ne peux pas adopter la posture verticale adéquate pour nager. Je n’en ai d’ailleurs nulle envie. Je me laisse dériver un instant alors qu’une voix m’interpelle.
Ce qui m’interpelle ensuite c’est la poitrine de l’intervenante justement. Purée, c’est des vrais ? J’ai un petit doute sur le moment, nulle jalousie hein ? Juste un constat, ils sont harmonieux et plus à ma hauteur que ses yeux si vous voulez tout savoir. Vous avez déjà essayé de regarder une femme aux courbes généreuses en contre plongée ? Non ? Et bien sachez simplement qu’on ne voit pas leurs yeux.
Un sourire amusé se dessine sur mes lèvres, en voyant son regard bien posé sur moi je ne doute plus qu’elle se soit adressée à moi. En d’autres temps je l’aurais saisie par la cheville et l’aurait coulé, mais je n’ai plus la force nécessaire pour donner un tel influx dans mes jambes pour la faire basculer et je doute qu’elle n’apprécie d’avoir une naine avec des brassards et une bouée suspendue à ses jambes.

« Pour en juger il faudrait que vous vous jetiez à l’eau »
dis-je alors que mon sourire s’agrandit « mais à défaut faisons le chemin inverse ! »

Je l’éclabousse à l’aide de mes bras alors que la bouée semble pour l’instant assez me stabiliser. Fuira-t-elle ou non ? Qu’en sais-je mais l’envie de la taquiner était bien trop grande.


L'art du mensonge c'est de toujours dire la vérité.

##   Lun 4 Juil 2016 - 12:58

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 289
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 27
Emploi/loisirs : Jouer avec tes pieds !
Humeur : (Presque) toujours bonne !

La jeune femme pagaie à l'aide de ses bras pour arriver plus ou moins à ma hauteur. Elle a l'air d'avoir un peu de mal, et ça me fait de la peine pour elle. Mais je ne peux rien y faire malheureusement, et quand bien même je voudrais l'aider... Je nage déjà difficilement toute seule, alors à deux, ça me semble une mauvaise idée !

Arrivée à ma hauteur, elle commence à m'éclabousser avec un large sourire. Je pousse un petit cri de surprise, Je m'attendais un peu à ce geste, mais je ne m'attendais pas à ce que l'eau soit si froide ! Sur mes pieds c'était agréable, mais là ça me donne presque la chair de poule ! Je me lève rapidement et m'accroupis derrière sa chaise roulante pour me protéger, un rire accompagnant mon geste.

"Aaah, non ! C'est trop froid !"

Je sors de ma cachette après quelques instants pour revenir au bord de la piscine. Bon de toute façon, il faut bien que je me jette à l'eau à un moment ou à un autre hein ! Autant y aller maintenant que j'ai un peu de compagnie. Je préfère largement faire trempette en discutant que de faire des longueurs ! Je prends une grande inspiration avant de sauter à l'eau.

"Bon, une fois dedans, ça va encore en fait !"

Je bats doucement des jambes pour garder ma tête hors de l'eau et me rapproche lentement de la jeune femme. Je lui tends mon bras avec un sourire. Étrange de se serrer la main dans une piscine, c'est la première fois de ma vie je pense !

"Je m'appelle Oktober, enchantée !"

Maintenant que je suis tout près d'elle, je peux inspecter son attirail de plus près. Des brassards rose pétants et un joli canard autour de la taille. C'est vrai que vu son état, il vaut mieux en faire trop et être sûre de ne pas avoir de souci ! D'ailleurs, je ne savais pas que les personnes à mobilité réduites étaient acceptées dans les piscines - du moins, pas seules !

"Très sympa, la bouée canard !"

Je donne une petite tape amicale sur la tête en plastique jaune. En fait, j'aurais bien fait la grosse fainéante et pris une bouée aussi ! C'est plutôt fatigant de battre des jambes sans arrêt pour faire du sur-place. Allez, dix minutes et puis je vais piquer un flotteur, un tapis ou n'importe quoi qui flotte, pour flâner un peu dans l'eau !


~ When nothing goes right... Go left ! ~

##   Lun 4 Juil 2016 - 23:51

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Destan Villaça (RIP), Afya Soubagamousso, Charlie-Ange Petit
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2292
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

C’était prévisible et en même temps, je ne pouvais pas passer à côté. Je me demande si l’eau est réellement froide, j’ai jugé qu’il y avait assez de monde dedans pour ne pas faire un choc hypothermique. Cela aurait d’ailleurs été possible si on va par-là, en réalité je n’ai pas pensé assez loin, la différence entre l’extérieur et l’intérieur de l’eau aurait pu suffire à me mettre en état de choc. Quelques instants j’ai fait comme avant, comme si rien ne pouvait arriver. Je ne pouvais pas tâter l’eau sans m’y vautrer en même temps ! Chacun ses choix, mais là clairement… je me suis mise en danger. Je ne saurais le justifier si on me le reproche… En même temps qui pourrait m’engueuler ?

Le maitre-nageur ? j’lui jette un regard alors que j’éclabousse la jeune femme qui me l’a si gentiment demandé… Comment ça ce n’était pas une demande ? Bon, peut-être pas explicitement, mais elle savait bien comment ça allait tourner en me posant cette question ? Quoi que, peut-être qu’elle est du genre à penser que les handicapés c’est calme… Non, cette hypothèse ne tient décidément pas la route, elle m’a vu plonger, elle peut pas croire que je sois du genre à lui répondre calmement que l’eau est un peu fraiche mais que tant qu’on nage c’est supportable… Je suis vraiment mal placée pour ce genre de réponses on est d’accord.

Elle se réfugie derrière me chaise roulante, elle croit vraiment se protéger ? Bon, je ne suis pas un monstre non plus… J’vais pas m’acharner jusqu’à ce qu’elle soit trempe. Déjà j’manque de chavirer à chaque geste, alors on va éviter de se noyer pour des clopinettes… Par contre clairement, mouiller le fauteuil j’m’en tamponne le coquillard, hein ? Non, j’précise parce que… Je suis sûre que certaines personnes sont persuadées que je lui voue un culte… Oui j’évite de l’abimer mais ce n’est pas trois gouttes d’eau qui vont le faire rouiller et il a subi bien pire ce pauvre vieux.

Elle finit par se jeter à l’eau au sens propre. J’essaie encore une fois de ne pas chavirer sous ses vagues. C’est sportif j’vous jure, j’dois battre des bras aussi vite que possible pour pas me trouver déséquilibrée. Quand elle ressort de l’eau, elle me tend sa menotte en se présentant :

« Ipiu Raspberry, je crois qu’on s’est déjà croisée dans les dortoirs tonnerres, mais je peux me planter ! »


Bon, en général j’ai une bonne mémoire je dirais qu’elle crèche à six chambres à gauche de la mienne mais peut-être est-ce à cinq ? Oui, je connais les visages sans connaitre les prénoms, à la limite les noms quand les occupants des chambres voisines les ont notés sur leur porte… Elle complimente ma bouée canard il n’en faut pas plus pour conquérir mon cœur :

« En fait j’en cherchais une assortie aux brassards mais je suis littéralement tombée sous le charme de celle-ci ! Elle est trop mignonne ! »
Oh merde, me voilà qui commence à penser comme Aaron…


L'art du mensonge c'est de toujours dire la vérité.

##   Jeu 7 Juil 2016 - 11:58

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 289
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 27
Emploi/loisirs : Jouer avec tes pieds !
Humeur : (Presque) toujours bonne !

Ipiu... Bizarre comme prénom, mais mignon je trouve. Je penche légèrement la tête sur le côté lorsqu'elle semble me reconnaître. Je suis tombée sur plus observatrice que moi ! Enfin, ce n'est pas très compliqué, on ne peut pas dire que je sois au top de ma concentration quand je déambule dans les couloirs...

"C'est tout à fait possible ! Mais euh... J'ai pas vraiment la mémoire des visages, faut m'excuser !"

Je trouve toujours ça un peu gênant quand on reconnaît quelqu'un mais que ce n'est pas récirpoque... Enfin, c'est excusable si on ne s'est que croisé sans se parler hein ? La jeune femme enchaîne sur mon commentaire concernant sa bouée. Son explication me fait rire, mais je la comprends ! Quitte à détonner par rapport à la masse, autant le faire à fond !

"Franchement, ça aurait été le top du top si t'avais trouvé une bouée licorne ! J'en ai déjà vu en photo ! En plus c'est assorti avec les brassards roses !"

Des fois, je ferais mieux de me taire... Mais sérieux, ça doit être trop cool ! Je continue à battre des jambes pour ne pas couler, mais je commence gentiment à fatiguer - ouais ouais, j'ai jamais dit que j'étais sportive hein !

"Attends je reviens, je vais aller me chercher une bouée aussi !"

Mais pas de chance pour moi, il n'y en a pas d'aussi jolies que celle de la jeune femme ! J'en prends une simple en forme de donut toute rouge, et retourne à l'eau. Je m'installe à moitié couchée dessus, comme un phoque échoué, et étends les bras.

"Aaah ça fait du bien ! J'en avais marre de battre des jambes !"

Je rigole, avant de m'arrêter net. Merde. Parler de mouvement de jambes avec une paraplégique, c'est super déplacé non ? Surtout pour m'en plaindre... Je suis sûre qu'elle rêverait de pouvoir les agiter juste une minute. Voilà voilà, manque de délicatesse bonjour, mettre les pieds dans le plat c'est un peu ma spécialité en fait...

"Hum, désolée... C'était nul de te dire ça, j'ai pas réfléchi..."


~ When nothing goes right... Go left ! ~

##   Jeu 14 Juil 2016 - 0:26

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Destan Villaça (RIP), Afya Soubagamousso, Charlie-Ange Petit
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2292
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

J’viens peut-être de passer pour une stalkeuse, bah. J’vais même pas nier quand j’vois quelque chose je le retiens, que ce soit volontairement ou pas est une autre paire de manche. Maintenant j’en suis certaine je pourrais même en forçant un peu me rappeler toutes les fois où je l’ai croisée et toutes les tenues qu’elle portait. Sauf qu’on ne va pas se mentir, on s’en fout et moi la première. Je note souvent tout un carcan d’informations absolument inutiles. Comme tout l’monde je sais bien, genre vous allez vous rappeler de l’anecdote raconté par un prof mieux que de son cours, et c’est normal. Je suis comme ça aussi, sauf… Que quand je veux je peux me rappeler le cours, me repasser la cassette en fermant les yeux. OUAI LES CASSETTES CA FAIT ENCORE PARTIE DE MON VOCABULAIRE COURANT ET JE VOUS EMMERDE.

« T’inquiètes pas va, on a tous autre chose à penser quand on se promène dans les couloirs… »
genre éviter de rouler sur les gens amassés au milieu… Ouai, non ça j’pense pas qu’on soit super nombreux à Terrae à penser comme ça. Bref c’est pas le soucis du pourquoi du comment.

Merde, le maitre-nageur vient de calculer le fauteuil sur le bord de la piscine. Il panique il doit penser qu’il y a actuellement un petit corps sans vie au fond de la flotte. Il accourt faisons comme si rien n’était et comme si je n’étais pas concernée. Continuons à parler.

« LA LICORNE MAIS C’EST TROP GENIAL, je n’y avais trop pas pensé va falloir que je regarde sur le net. »

Elle part chercher une bouée et j’m’éloigne un peu du lieu du crime en pagayant des bras, sera toujours temps de gueuler plus tard qu’on m’a piqué mon fauteuil ! Juste si on me fout dehors direct, là j’vais mal le prendre. On n’a rien vu, il est rassuré il a vu qu’il n’y avait personne en train de rendre l’âme au fond de l’eau. Je souris, il n’est pas mal… Un eau ou un air ? Les deux seraient assez bien pour sauver des vies, mais peu m’importe, si je le regarde j’vais avoir l’air suspecte. Oktober revient armée d’une immense bouée flambant rouge. Purée on dirait un donuts glacé au ketchup, ce qui doit grave être dégueulasse en fait. Je souris amusée quand elle se confesse être trop flemmarde pour battre des jambes… Et j’capte pas pourquoi elle s’excuse derrière. ‘fin pas réfléchis à quoi ? J’ouvre des yeux grands étonnés…

« De quoi tu parles meuf ? Finalement tu me remets ? »

Quoi je suis à côté de mes pompes ? BIEN EVIDEMMENT elles sont dans les vestiaires ?


L'art du mensonge c'est de toujours dire la vérité.

##   Lun 18 Juil 2016 - 11:59

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 289
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 27
Emploi/loisirs : Jouer avec tes pieds !
Humeur : (Presque) toujours bonne !

Je hoche légèrement la tête quand elle me dit qu'on a d'autres chats à fouetter dans les couloirs. Ouais, par exemple, regarder où je mets les pieds pour ne pas foncer dans des inconnus, ou simplement trébucher toute seule. Oui oui, ça m'arrive de m'emmêler les pinceaux toute seule et de m'étaler... Ma maladresse me perdra, je le sais !

"AH, si t'en trouves il faut que t'en commandes une pour moi aussi ! C'est totalement inutile mais... J'imagine assez bien la bouée licorne dans ma chambre, ça peut faire office de fauteuil !"

Et c'est même pas trop kitsch ! Je remarque le maître-nageur qui s'affole légèrement autour du siège de la jeune femme. Elle fait comme si de rien n'était mais je suis sûre qu'elle a remarqué ! En même temps, elle ne va pas agiter les bras en criant qu'elle est là et que le siège est à elle... Elle risquerait à coup sûr de se faire virer de l'eau ! Ceci dit, il n'y a pas de raison vu qu'elle s'en sort assez bien même sans ses jambes...

Une fois de retour avec ma bouée, alors que je m'excuse en barbotant dans l'eau, je vois une expression de surprise s'afficher sur le visage de la blonde. Ok, visiblement elle n'a pas compris... De fait, elle est à côté de la plaque ! Je commence à rire à sa question, surtout à sa façon de m'appeler "meuf" en fait ! Enfin, ce n'est rien, si elle a pas calculé où était le souci, pas besoin de le souligner parce que ce serait encore pire en fait !

"Non, rien t'inquiète ! Malentendu ahah !"

Je lui souris, puis remarque du coin de l'oeil que le beau maître-nageur repart d'où il était venu... En embarquant la chaise roulante avec lui ! Est-il assez stupide pour penser qu'elle n'appartient à personne et qu'elle est arrivée là toute seule, hum ? Ah ben ça va être pratique pour qu'elle sorte de l'eau tiens maintenant ! Ne sachant pas trop si je dois intervenir ou non, je tourne un regard dubitatif vers la jeune femme.

"Euuh dis, il y a David Hasseloff miniature qui se casse avec ton bolide là... Je lui fonce dessus ou bien ?"

Oktober, toujours là pour rendre service ! Puis ça me permettrait de discuter avec au moins un beau mec non accompagné et non gay sur la journée !


~ When nothing goes right... Go left ! ~

##   Mer 20 Juil 2016 - 19:33

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Destan Villaça (RIP), Afya Soubagamousso, Charlie-Ange Petit
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2292
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

Attendez un moment elle imagine quelles dimensions pour la bouée ? Un fauteuil ? Mais genre elle ne voit pas un truc genre un lit gonflable ou un truc tout aussi invraisemblable et immense ? A la regarder je comprends qu’à la limite un château gonflable ne la dérangerait pas non plus et j’peux pas m’empêcher de rire à l’imaginant sauter dans un truc en forme de licornes… J’admets j’ai une imagination assez phénoménale, mais avouez qu’elle remplirait bien le rôle de la princesse du château licorne quand même ! Maintenant que je n’ai plus ses seins en premier plan (ok ses obus, ses pastèques, je suis pas jalouse, la pétasse quand même ça devrait pas être permis d’avoir une si belle paire de loches… Ok je suis peut-être un peu jalouse ne jugez pas, moi et mon bonnet B bien rempli quand même on a besoin de rembourrage et même maintenant que je devrais avoir honte des cicatrices disgracieuses qui parcourent mes jambes j’préfère mettre un maillot rembourré qu’un maillot qui cache les guiboles. Société de merde, stéréotypes de merde !)
Bref maintenant que je peux la regarder dans les yeux je vois que ses seins ne sont pas sa seule qualité, elle a un joli visage. Le monde est injuste j’vous jure ! Bon après elle aurait pu avoir les yeux bleus et les cheveux blonds et là j’la coulais j’vous jure. ‘fin j’essayerais quoi…

On n’est tellement pas sur la même longueur d’onde qu’elle se met à rire. Elle se fout de ma trogne ou je rêve ? Sans doute que je ne rêve pas, et comme je ne sais pourquoi elle rit, j’pourrais me vexer elle en a conscience ? heureusement que je suis pas comme ça hein… Puis si j’étais comme ça j’aurais grave évité la bouée canard… Bon okay aujourd’hui j’peux tolérer qu’on se foute de ma gueule parce qu’au vu de mon attirail je suis la première à me foutre d’elle.

« Non ne lui fonce pas dessus, j’compte bien faire une esclandre quand je voudrais sortir de l’eau, vu qu’il m’a piqué mon moyen de transport je ferais pression pour qu’il me porte et me sorte de l’eau. S’il l’avait pas bougé j’aurais pu m’en sortir seule, là j’vais pas ramper pour ses beaux yeux… Pis j’crache pas sur le fait de pouvoir tâter ses pecs non plus… Il a eu une foutu bonne idée en bougeant mon fauteuil. »

Hey ne me regardez pas comme ça, c’est pas parce que ma libido est dans mes chaussettes depuis quelques mois que j’vais arrêter de me rincer l’œil. J’compte bien en profiter le moment venue… Je regarde ma complice indiquant un groupe de jeunes hommes assez… sympathiques qui viennent d’arriver à l’opposer de là où nous nous trouvons.

« Alors tu leurs mets respectivement quelles notes ? »
dis-je en les pointant du doigt.

Hey, c’est pas parce qu’on n’a pas faim qu’on ne peut pas regarder ce qu’il y a au menu, bon après même s’ils sont bien foutus, c’est pas particulièrement mon genre. Trop jeune, trop bruyant… Mais les noter, pourquoi pas ? Tant que cela reste au stade de jeu entre nous s’entend.


L'art du mensonge c'est de toujours dire la vérité.

##   Jeu 28 Juil 2016 - 10:20

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 289
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 27
Emploi/loisirs : Jouer avec tes pieds !
Humeur : (Presque) toujours bonne !

La jeune femme me retient de rentrer dans le lard du maître-nageur, et un sourire en coin amusé se dessine sur mes lèvres quand elle m'explique son "plan" pour être secourue par le beau gosse. Enfin, beau gosse c'est vite dit hein ! Pas mal, mais pas mon genre...

"Ah, je comprends tout de suite mieux ! T'es un comme ça toi ?"

Je ris légèrement, ouais, moi aussi je suis une comme ça en fait ! Elle continue sur sa lancée, en pointant du doigt un groupe de mecs à l'autre bout de la piscine. De loin, ils ont l'air pas mal... Mais j'ai déja appris à mes dépens que beau de loin rime souvent avec loin d'être beau, ahah ! Je m'approche du rebord de la piscine et m'y accoude, attendant que les mâles s'approchent. Je les observe - pas très discrètement - une fois qu'ils sont arrivés à notre hauteur. Ok, je retire ce que j'ai dit, ils sont beaux de près aussi. Genre, surtout le petit brun là...

"Le brun je lui donne au moins un 9. Voire plus... J'adore les bruns ! Et toi, c'est quoi ton style ? Ah, génial, ils se posent juste à côté du transat ou j'ai posé mes affaires !"

C'était un bon prétexte pour les aborder, non ? Enfin, ce ne serait pas trop sympa de planter Ipiu pour aller les draguer... Et elle risquait d'avoir du mal à m'accompagner ! En revanche... Ouais, je nous imagine bien siroter un cocktail accoudée au rebord. Comme je suis maintenant en fait, mais avec un verre en plus !

"Ça te dit, de te faire offrir un verre ?"

Je lui lance un regard entendu avec un grand sourire avant de me hisser hors de l'eau et de m'approcher du groupe. Ils vont pas résister, c'est sûr !


~ When nothing goes right... Go left ! ~

##   Sam 30 Juil 2016 - 2:26

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Destan Villaça (RIP), Afya Soubagamousso, Charlie-Ange Petit
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2292
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

« J’y peux rien, j’ai toujours aimé le chocolat ! » dis-je en gloussant.

C’est clair qu’il a un corps à tomber, et je sais combien d’heures il a dû s’entrainer pour en arriver à ce résultat. Autant dire qu’il est à croquer. Je souris amusée de mes propres pensées, je le trouve superbe mais il ne m’intéresse pas le moins du monde et cela me fait me sentir très… Seule ? Non, je ne dois pas me sentir ainsi.
Quand elle me pose la question, question à laquelle je n’ai pas de réponse je dois l’avouer, j’ai envie de répondre qu’elle est en réalité plus mon style que les mecs là-bas. J’pourrais la draguer, j’l’ai déjà fait…. Mais, je n’ose pas. Il y a cette petite voix dans ma tête qui me dit que je ne peux plus faire ce genre de choses. Que je ne suis plus entière et désirable, cette petite voix qui me rappelle mon handicap et la laideur de l’outil avec lequel je me déplace. Je repousse tout ça souriant et désignant un blond un peu plus large que les autres :

« J’aime bien l’assurance qu’il dégage, il serait mon neuf. »

Et puis il ressemble un peu à Nathou et j’aime mon ami énormément donc, y ressembler un peu ça lui fait marquer des points. Mauvaise comparaison encore, mais j’ai lancé le jeu à moi d’en suivre les règles.

« Heu… »

Je ne suis pas prête à la suite des évènements. NON OKTOBER ! J’ai honte, juste honte se faire offrir un verre quand on flotte dans une bouée canard et que l’on porte deux brassards est un défi que je ne pense pas relever… Mais plus que ça, j’ai peur du regard qu’ils auront quand ils comprendront… Ce que je suis mais déjà la belle plante les aborde et ses pétales les attirent.

Prends sur toi Toumaï s’il te plait. Prend sur toi. Elle les aborde et commence à leur parler me mêlant à la conversation je m’entends lancer d’une voix séductrice.

« Salut les garçons ! »

Mon manque de confiance en moi devra attendre, je leur offre un sourire que je sais charmeur. Je ne l’ai pas oublié celui-ci. J’viens de décider que ce n’était pas juste si elle était la seule à s’amuser ! Avant peu m’importait ma tenue… Ni ma condition physique. Pourtant je vois à leurs regards que je les amuse plus que je ne les attire, et ça fait mal… Mais je peux aussi jouer ce rôle l’ami drôle et un peu simplette…

« Alors vous vous jetez à l'eau ? »


L'art du mensonge c'est de toujours dire la vérité.

##   
Contenu sponsorisé

 

L'eau ça mouille | Oktober

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Loisirs. :: Piscine.