Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Bienvenue à Terrae, petite merveille. (Pv : Aoi)
#   Mar 19 Juil 2016 - 11:03

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2507
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 23
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

HRP : Ok, ce RP devrait être en février-mars MDR Désolée de l'avoir lancé si taaaard, je te fais des bisous, love ♥ (tu as le droit d'être en retard pour répondre, vu que je suis carrément en retard pour le lancer XD)

Je laissai un soupir m'échapper en sentant une compresse humide sur mon front. Il faut croire que je n'étais définitivement pas douée pour les accouchements, hein. Je vais peut-être m'arrêter à deux enfants, sinon le prochain risque de mettre encore plus de temps à arriver ! Même si toutes les mères disent ça après un accouchement, je peux peut-être croire que moi, je m'y tiendrais...
Je rouvris lentement les yeux et aperçus, à la porte, Aoi qui arrivait avec mon bébé tout propre. Un léger sourire s'étira sur mes lèvres. Elle était prévue pour la fin de semaine... Visiblement, ce petit bébé, prévu pour Mars, était pressé d'arriver et n'avait pas pu attendre la fin de février, qui comptait d'ailleurs, cette année, 29 jours ! C'était trop attendre pour elle.
Aoi s'approcha de moi et la déposa dans mes bras. Je la regardais avec amour, fixant ses adorables yeux qui tiraient entre le vert et le brun- les yeux de Ryu.

-Ce sera Riku,
déclarai-je, sachant qu'ils attendaient encore que je donne son nom. C'est ce que nous avions décidé ensemble.

Je souris doucement et déposai un baiser sur son front. Je tournai la tête vers Aoi et la remerciai d'un regard.

-J'imagine que vous avez déjà dû contacter Ryu ?
m'enquis-je. Le pauvre, lui qui pensait pouvoir aller voir son frère et revenir pour la naissance du bébé... Il est parti un jour trop tôt. En même temps, naître un 29 février ! Il faut le vouloir !

Je ris légèrement, et berçai machinalement le petit bout dans mes bras.

-Tu es en stage ici actuellement ?



Spoiler:
 

#   Mar 26 Juil 2016 - 19:34

Personnage ~
► Âge : Vingt-deux.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1189
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Un accouchement, c'est quand même vaguement violemment, me suis-je dis après avoir quitté la salle, une fois les soins sur Hideko apportés. Je ne vais pas commenter, mais disons que ça ne fait pas très envie... D'autant que Ryu n'est même pas là. J'ai un léger sentiment de malaise, maintenant que le calme est revenu, mais je me contente de rejoindre la sage-femme en charge de la petite fille. Je l'observe avec des sentiments mitigés, tandis que la femme m'interpelle pour me montrer comment m'occuper d'elle. Au final, je l'emporte entre mes bras, mal à l'aise, comme avec un précieux paquetage. Elle est beaucoup plus calme, mais les sons qu'elle laisse échapper m'écorchent un peu les oreilles.

À vrai dire, je n'ai jamais réellement apprécié les enfants, et encore moins les bébés. Je ne nie pas qu'ils ont quelque chose de doux et de chaleureux, de mignon et tout ça, mais clairement, ce n'est pas fait pour moi. Et me faire appeler pour l'accouchement d'Hideko est… enfin voilà. Je ne commenterai pas.

Après un certain temps, j'entre dans la chambre de la mère et lui offre un petit sourire qu'elle ne voit sûrement pas, toute concentrée qu'elle était sur son bébé. Je prends soin de noter le prénom quelque part, et me décide à l'interroger plus tard sur les kanjis qu'ils utiliseront. Pour le moment, je la laisse savourer avec bonheur sa rencontre avec son enfant.

— Oui, quelqu'un est allé l'appeler. Je n'ai pas eu de nouvelles, tu veux que j'aille voir pour savoir quand il arrive ?

Puis, avant de répondre à sa question, je l'observe, si naturelle avec son enfant. Ça a quelque chose de déconcertant...

— Tu vas bien ? m'enquis-je d'abord. Je peux t'apporter à boire si tu veux...

Un sourire.

— Enfin, oui, je suis en stage. Disons que j'aide. Les stages officiels reprendront en début d'année prochaine, mais je triche un peu. Personne ne dit rien, tant que je fais mes heures.

Curieusement, j'incline la tête pour les observer. C'est quelque chose de tellement nouveau je crois... C'est beau, réalisé-je.

— Vous êtes belles ensemble, déclaré-je avant de m'empourprer. Quelqu'un garde Daisuke pour toi ? Ou il est avec Ryu ?

Puis, je me rends compte qu'elle veut peut-être un peu de calme.

— Je peux vous laisser un peu seules si tu veux...



Je vole en #F54759
#   Mer 27 Juil 2016 - 0:36

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2507
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 23
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

Je hochai la tête. Ryu était prévenu, c'était le principal. Je savais qu'il ne pourrait pas revenir si vite, mais s'il le savait, c'était déjà un bien. Je lâchai mon bébé des yeux quelques instants pour porter mon regard apaisé sur Aoi. Je secouai négativement la tête.

-Non, ne t'embête pas. S'il est prévenu, c'est le plus important. Il viendra quand il pourra.

Je reportai ensuite mon attention sur Riku, me laissant envoûter par son regard charmeur. Elle avait une bouille absolument adorable. J'avais hâte qu'elle rencontre son papa. Et son frère.
Je levai les yeux vers Aoi et souris délicatement.

-Je veux bien de l'eau, oui. J'ai vu une infirmière ramener une cruche sur le plateau, là-bas, mais pour une raison que j'ignore, elle n'a pas jugé utile de me proposer de me servir un verre,
déclarai-je en riant.

Aoi m'expliqua ensuite qu'elle était effectivement en stage, enfin, plus ou moins. Ca avait l'air un peu plus compliqué que ça, mais après tout, tant qu'elle pouvait voir plein de choses différentes et continuer à se former, c'était bien, non ?
Je la remerciai d'un regard tendre quand elle dit que nous étions belles. Un léger rire m'échappa pourtant.

-Tu parles ! J'ai les cheveux en vrac et je suis encore trempée de sueur !
ris-je. Mais merci, c'est gentil. Ryu était parti avec Daisuke durant ces quelques jours, pour qu'il puisse voir un peu son oncle.

En parlant d'oncle... J'avais hâte de voir la tête de Misao lorsqu'il verrait cette petite bouille ! J'étais certaine qu'il allait craquer et que, l'espace d'un instant, malgré son côté maniaque qui avait souvent tendance à le faire éviter les bébés et leurs couches, il allait totalement fondre devant elle. Et puis, lorsqu'il avait rencontré Daisuke, il était déjà grand, alors qu'avec Riku... Il pourrait la rencontrer dès ses premiers jours !

-Non, non, ça ne me dérange pas que tu restes ! Ca me fait un peu de compagnie, et puis ça fait un moment que je ne t'ai pas vraiment vu, tes études ont pris pas mal de ton temps. Comment ça se passe d'ailleurs ? Tu arrives à t'en sortir ?

Je berçais doucement mon bébé dans mes bras, sentant sa respiration changer progressivement, indiquant que l'heure de dormir arrivait à grand pas.

-Ton ami Allen est rentré aussi. Son retour s'est bien passé ? Tu devais être heureuse. Après ce qu'il s'est passé pour le passage au rang de Master d'Huo...

Ce n'était pas parce que je restais à l'écart de grand nombre de choses que je n'étais pas au courant. Je restais en retrait, mais c'était justement la meilleure des positions pour observer ce qu'il se passait autour de moi, entre les différents habitants de Terrae. Et puis, il faut dire aussi que ce combat n'était pas passé inaperçu... Même si j'aurais dû m'y attendre, lorsque j'avais vu la réaction d'Aoi après qu'Huo ait été proposé pour passer Master lors d'un conseil.



Spoiler:
 

#   Ven 5 Aoû 2016 - 1:25

Personnage ~
► Âge : Vingt-deux.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1189
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Evidemment... Il n'est pas téléporteur ; et même s'il l'était, il a peut-être des choses importantes à gérer ? C'est difficile de disparaître comme ça, quand on est quelque part. Même si, en soi, si je me dis que dans un moment pareil j'aurais aimé qu'il se libère, à sa place. Mais si elle le prend avec philosophie et sérénité, je préfère ne pas interférer... Ce ne sont pas mes affaires.

Sitôt qu'Hideko a répondu à ma question, je m'avance vers ladite carafe pour lui servir un verre avec un air vaguement amusé.

— Elle a dû être distraite, c'est peut-être ma faute... Tiens ! je fais en le lui tendant doucement.

Elle devrait pouvoir s'en sortir même avec le bébé dans les bras, elle n'est pas totalement allongée. Je reste à côté en cas de besoin de toute manière.

— C'est pas tellement ça, c'est surtout... Enfin, tu as l'air heureuse. Je suis contente pour toi, félicitations, souris-je. Je suis sûre qu'ils ont vraiment hâte de voir Riku ! Ils doivent trépigner dans leur coin.

Evidemment, ne connaissant pas tant que ça Ryu, j'ai un peu de mal à le voir trépigner, justement, mais l'image a quelque chose d'assez amusant, au final. Par contre, j'aurais vraiment préféré qu'on ne parle pas de moi, là... Parce que mine de rien, on s'en fiche un peu, non ? Oui, j'suis mal à l'aise, mais comprenez que ce n'est pas de ma faute...

— Oui, merci, ça va... J'ai un peu de mal encore, j'ai bientôt mes examens, je souffle. C'est une source de stress assez… violente, on va dire. En plus de tout ce qu'il s'est passé. Mais je suis heureuse... Allen va mieux ; il a un peu changé, mais il se retrouve, je crois. Et pour Huo… Ça va, me contenté-je de dire. Je suis désolée si les choses ont pu mal tourner.

Doucement, je détourne le regard vers la fenêtre, comme pour donner un semblant d'intimité à cette mère et son nouveau bébé.

— On ne voulait pas se donner en spectacle. Mais ça va mieux, maintenant ! Je veux dire... Nous avons parlé ? Il restera patient encore quelques semaines, le temps que mes examens finissent, et après ça devrait aller... Jusqu'aux prochains, je ris. C'est une plaie ! Mais au moins, je devrais être plus disponible pour mes tâches de Master l'année prochaine, si jamais vous avez besoin de moi ailleurs qu'ici.



Je vole en #F54759
#   Dim 18 Sep 2016 - 19:38

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2507
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 23
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

Aoi m'apporta la carafe d'eau et je la remerciai d'un sourire avant de me servir un verre sur ma table de chevet et de reposer la carafe. Je bus quelques gorgées, écoutant la voix si douce de la jeune Master, et souris délicatement.

-C'est gentil, merci... Tu verras, tu sauras ce que ça fait lorsque tu auras toi-même des enfants !


Je reportai mon regard sur ma petite merveille, m'intéressant un peu plus à la vie d'Aoi, qui ne devait pas être très reposante, entre son année en médecine, son amie qui avait complètement pété les plombs, et son petit-ami avec qui, aux dernières nouvelles, c'était un peu tendu.
En me répondant, elle en profita pour s'excuser et je ris légèrement.

-Tu n'as pas à t'excuser. Ce qui s'est passé s'est passé, c'est tout. C'est arrivé, et puis, maintenant, c'est réglé, n'est-ce pas ?

Je relevai le regard vers elle, histoire de lui faire comprendre que ce serait quand même mieux que ça se règle, si ça n'était pas toujours le cas.
Je hochai la tête quand elle m'indiqua que ses examens allaient bientôt arriver, mais qu'une fois passés, ça irait beaucoup mieux.

-On m'a toujours dit que la première année de médecine était la plus dure. En tout cas, je prends note ! Tu seras plus dispo l'année prochaine ! Ce n'est pas tombé dans l'oreille d'une sourde !
ris-je.

Je caressai doucement la joue de mon bébé qui s'était endormie dans mes bras, exténuée après avoir pleuré toutes les larmes de son corps en sortant de mon ventre.

-Pour ton ami Allen, s'il y a quoi que ce soit qu'il faudrait que je sache, il ne faudra pas que tu hésites à me le dire, d'accord ? Mais bon, à ce que j'ai constaté aussi, il a l'air mieux, son séjour en cure a l'air de lui avoir fait du bien.

Je pris la petite main de mon enfant entre mes doigts, jouant avec ses réflexes encore si maladroits.

-D'ailleurs, j'y pensais, mais je vais sûrement avoir besoin d'une petite équipe dans les semaines à venir, pour récupérer quelques âmes en peine. Les parents sont assez durs d'oreille... Si tu as fini tes examens et si ça s'est bien passé, ça t'intéresserait ? Ca pourrait te changer un peu les idées.



Spoiler:
 

#   Dim 18 Sep 2016 - 20:30

Personnage ~
► Âge : Vingt-deux.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1189
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Ahahah. "Tu verras, tu sauras ce que ça fait lorsque tu auras toi-même des enfants !" La phrase tourne un peu dans ma tête et je me contente de cligner plusieurs fois des yeux, comme si elle venait de dire la plus grosse énormité de la terre. Mon sourire se fait plus crispé et je ne réponds pas,  préférant embrayer avec la suite. Qui me met tout aussi mal à l'aise. Son regard, notamment, qui est assez appuyé, me bloque un petit peu.

— Bien sûr, je fais d'une voix neutre.

Ce n'est pas le moment ni l'endroit pour faire une remarque, de toute manière je me vois mal en faire une à Hideko. Cependant je n'apprécie pas de me faire juger de cette manière, ni qu'on s'immisce dans mes affaires. Certes, c'est arrivé et j'ai fait une bêtise ; que je sois réprimandée pour ça me semble normal. En revanche, que ce soit réglé ou pas, maintenant, ça nous regarde nous, et sûrement pas elle. Qu'elle ne pense pas qu'être Directrice lui donne le droit de pouvoir nous traiter comme des enfants de primaire. Je suis certes encore jeune, et je l'étais bien plus encore lorsque je suis arrivée à Terrae, mais je n'aime pas du tout cette infantilisation. Oh, bien sûr, elle ne l'entendait peut-être pas de cette manière ! Mais je n'arrive pas à m'empêcher de superposer l'image de ma mère à la sienne quand elle dit les choses de cette manière, et c'est particulièrement agaçant...

Un sourire en coin se glisse néanmoins sur mes lèvres et je me radoucis. Je crois que je suis juste un peu à cran en ce moment, ça me rend beaucoup trop susceptible...

— Pas de souci. Mais je pense aussi qu'il va mieux, il faut lui laisser un peu le temps, maintenant. Par contre, j'ai des questions par rapport à ses pouvoirs... Comment est-ce que ça va se passer, pour qu'il repasse étoile ? Vous allez lui rendre ses pouvoirs, ou il devra les redébloquer comme les autres ? C'est un peu étrange à penser... Il est là depuis tellement longtemps, je soupire.

Hideko joue avec la main de son bébé qui s'est rendormi, très doucement.

— Une mission ? Il faudra discuter des détails, mais c'est une bonne idée... J'espère que ce n'est rien de trop grave, je souffle. Il me reste à terminer mes examens, en revanche... Enfin, ils sont bientôt là, de toute manière, je ris nerveusement. Mais peu importe. Combien de personne il faudra pour cette mission ?

Mes yeux se baissent vers l'enfant endormie. Ses paroles, un peu plus tôt, reviennent dans mon esprit et je m'empourpre.

— Je ne pense vraiment pas que j'aurai des enfants.

Trop compliqué à gérer avec les cours. Puis, j'hésite encore, mais devenir chirurgienne serait une bonne idée... Où est-ce que je pourrais mettre des enfants, là-dedans ? Ahah. Nop. De toute manière, il est hors de question que je massacre mon corps avec un alien de la taille d'un obus. (Bah quoi ?)



Je vole en #F54759
#   Jeu 20 Oct 2016 - 11:30

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2507
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 23
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

Ma remarque ne sembla pas plaire à Aoi, bien qu'elle décida de ne pas revenir dessus. En un sens, je pouvais la comprendre ; si j'avais été à sa place, je n'aurais pas attendu un seul instant pour répondre à mon interlocuteur que ses propos étaient déplacés et qu'il n'avait pas à se mêler de ça. Parallèlement, j'étais aussi la directrice, et il était aussi de mon devoir de m'assurer que les Masters ne s'entretuaient pas... Entre autres.
Elle embraya sur Allen, ce que je trouva fort judicieux, car j'appréciais Aoi, dans le fond, même si nous n'étions pas proche, et je n'avais pas envie de me disputer avec elle... Surtout le jour de la naissance de ma petite fille.

-Je comprends ce que tu veux dire, mais malheureusement, je ne peux pas lui rendre ses pouvoirs. Du moins, pas maintenant. Je préfère attendre qu'il ré-apprenne à les contrôler. Il est resté très longtemps loin de Terrae, sans ses pouvoirs, et il a besoin de se familiariser à nouveau avec eux. Mais je suis contente de savoir qu'il va mieux. Vous avez bien agi, Mitsuki et toi.


L'alcoolémie est toujours quelque chose de compliqué à gérer. Parce qu'on ne sait jamais vraiment comment aider une personne qui souffre de ce problème. Ses réactions sont imprévisibles. C'est difficile de prendre une décision comme Mitsuki et Aoi l'ont fait, parce qu'on sait que la personne qu'on essaie d'aider ne sera pas d'accord, et qu'elle nous en voudra pour ça. Je pense vraiment que ça demande pas mal de courage.
J'évoquais l'idée de la mission, quelque chose d'assez simple, du moins pour Aoi que je sais très performante. Une mission sur la durée, qui lui ferait voir autre chose.

-Trois personnes, pas plus. A toi de voir avec qui tu voudrais entreprendre ça. C'est... Disons que le degré de gravité dépendra de comment tu l'entendras. Nous n'avons pas, nous, suffisamment de détails. Il s'agit de deux enfants, avec des parents assez particuliers, dira-t-on.


Ils ne traitent pas vraiment les enfants tels qu'ils le devraient... Mais malheureusement, c'est la vie. Et c'est aussi pour ça que nous sommes là.
Ces pensées me tirèrent un regard en direction de Riku, qui s'était endormie à une vitesse folle. Je retirai mes doigts de sa petite main et la replaçai correctement dans mes bras avant de relever les yeux en direction d'Aoi.

-C'est une mission qui devrait durer quelques temps, il ne s'agit pas uniquement d'un aller-retour pour aller chercher les enfants. Après, ce sera à vous d'en juger une fois sur le terrain.


Et puis, finalement, un sourire se dessina sur mes lèvres, et je laissai un rire léger m'échapper.

-C'est ce qu'on dit toujours au début. Mais tu verras, tu finiras pas en vouloir, des enfants.



Spoiler:
 

#   Sam 22 Oct 2016 - 18:23

Personnage ~
► Âge : Vingt-deux.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1189
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Sans rien ajouter, j'acquiesce. Je ne pensais évidemment pas à ce qu'elle lui rende ses pouvoirs de suite, mais je voulais simplement connaitre la marche à suivre... Au final, elle ne répond même pas à ma question. Ré-apprendre à les contrôler... C'était déjà arrivé, à certaines personnes, de perdre leurs pouvoirs, pourtant... Je me mords la lèvre, mal à l'aise. Elle a beau me dire que nous avons bien agi, je me déteste aussi pour ça. Il aurait tellement de raisons de nous en vouloir, tellement de raisons de ne plus nous parler ; parce que certes nous avons voulu l'aider, certes il va mieux... Mais il a perdu une partie de lui là-bas, et j'ai peur qu'il ait perdu une partie de sa dignité avec.

— Ce n'était pas un reproche, j'ai juste peur… que ça prenne beaucoup de temps ? complété-je malhabilement. Et qu'il n'ait pas grand-chose sur quoi se raccrocher. Si on m'enlevait la possibilité de voler, je deviendrais sans doute folle, j'avoue.

L'évocation de la mission me fait redevenir plus sérieuse et concentrée. Je note les infos dans un coin de ma tête pour pouvoir les ressortir plus tard, en essayant de voir sous quel angle régler le problème. Mais les détails ne sont pas assez nombreux pour m'aider, aussi je me contente d'acquiescer.

— J'étudierai le dossier alors, je demanderai à un autre Master de m'aider. Comme ça nous verrons quels pouvoirs pourront nous être utiles.

Peut-être Huo ...? Nous verrons bien sur le coup, je crois… Sans trop m'en rendre compte, je commence à me tortiller les mains.

— Ce serait un peu trop compliqué à gérer, et j'admets que l'idée ne m'enchante pas spécialement. Je suis... assez mal à l'aise avec eux. Et je n'arrive pas à m'en occuper. Après, je suis peut-être un peu jeune pour m'en préoccuper...

Mon regard parcourt un peu la chambre dans laquelle nous nous trouvons, et j'interroge doucement Hideko, dont la petite s'est endormie dans les bras :

— Tu veux que je te laisse te reposer un peu, ou tu as besoin d'autre chose ? Tu dois avoir envie d'être au calme.

Pas que je n'ai pas envie de continuer à discuter, mais c'est simplement que... je n'ai pas envie de m'imposer.



Je vole en #F54759
#   Ven 6 Jan 2017 - 17:17

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2507
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 23
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

J'acquiesçai à la remarque d'Aoi. Je la comprenais totalement. Même si je n'étais pas Air, m'imaginer privée d'une partie de mes pouvoirs me mettrait probablement dans un sale état. C'est normal : ces pouvoirs font partie de nous, encore plus lorsqu'on est Master. C'est une part intégrante de nous, quelque chose dont on ne peut plus se passer lorsqu'on ne les a plus ; ou bien difficilement lorsqu'on n'a pas le choix.
Je n'aurais certes pas aimé être à la place d'Allen. Mais c'était une décision que j'avais été obligée de prendre...
Je ne lui répondis donc rien, ne jugeant pas nécessaire de reprendre la parole une nouvelle fois sur ce sujet. Nous nous comprenions, et c'était suffisant. Son ami retrouverait ses pouvoirs lorsque le temps l'aurait décidé.
Je baissai les yeux sur Riku qui dormait paisiblement dans mes bras. On est tellement insouciants lorsqu'on est enfant.

-Très bien. Je te fais confiance pour ça alors.

Je lui adressai un léger sourire, lâchant du regard la petite blottie contre moi.

-C'est vrai que les enfants c'est... parfois compliqué. Mais bon, tu as encore le temps d'y penser !

Sa question me surprit légèrement, bien qu'elle paraisse logique. Délicatement, je replaçai mon bébé dans mes bras, et relevai un regard doux vers Aoi. Je la remerciai du regard, avant d'ajouter :

-Non je n'ai besoin de rien. Je te remercie. Je vais continuer à faire plus ample connaissance avec ce petit monstre.


Oh oui, c'est très certainement un petit monstre. Ou du moins, ça le sera. Avec un frère pareil.

-Préviens-moi juste si vous avez des nouvelles de Ryu ou Misao. Ce dernier ne devrait pas tarder à arriver d'ailleurs... Bonne journée Aoi !




Spoiler:
 

#   Ven 27 Jan 2017 - 16:40

Personnage ~
► Âge : Vingt-deux.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1189
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

La discussion avec Hideko m'a mise un peu mal à l'aise. Entre Allen et Huo, je sais bien qu'elle est directrice, mais j'ai aussi l'impression qu'elle se mêle un peu trop des affaires des autres lorsque ce n'est pas forcément nécessaire. Même si je sais que Mitsuki et moi sommes allées lui demander de l'aide, je continue à croire que tout ça n'était pas normal, que tout ça n'aurait pas dû arriver, qu'on aurait pu faire autrement... A la place, on dirait qu'elle nous voit juste comme des gamins agaçants dont il faut s'occuper, et je sais que nous sommes loin d'en être. Certes nous avons besoin de règles, mais devons-nous réellement être considérés de cette manière ...? Elle nous observe de loin, avec toute la distance que ce point de vue lui octroie.

—Pas de souci, je te tiens au courant, souris-je malgré tout. Repose-toi bien. Merci et... bonne journée à toi aussi.

Malgré tout, il y a quelque chose d'apaisant à la voir comme ça. Autrement. J'aurais aimé qu'elle se débarrasse de son statut de Directrice au moins lorsqu'elle tenait son bébé entre ses bras. Mais au final, Terrae et sa petite fille, c'est un peu la même chose, non ?

J'ai un sourire doux, malgré tout, et referme la porte derrière moi sans bruit. Dans les couloirs, je vois un type aux cheveux noirs courir, déraper sur le sol et aller dans la direction de la chambre que je viens de quitter. Il manque de me bousculer et je m'écarte sans un mot.

—Ah, pardon... !
s'excuse-t-il en reprenant sa course presque en sautillant. Pour une fois que j'suis le premier arrivé, j'vais pas louper ça !

Un rire m'échappe malgré moi. Bon, c'était une bonne journée quand même, non ? Maintenant, dodo.



Je vole en #F54759
#   Ven 27 Jan 2017 - 19:03

Personnage ~
► Âge : 31. Vos gueules.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Ariana
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 385
Date d'inscription : 15/06/2013
Emploi/loisirs : Chercheur et super-héros.
Humeur : Joker ?

HRP : INCRUSTATIONNN



Le bébé d'Hideko est arrivé, le bébé d'Hideko est arrivééééééééé. Pourquoi le téléphone n'a pas sonné quand il l'a fallu ? Pourquoi il était en silencieux, pourquoi ? Non mais, pas que le fait que Misao soit carrément à la bourre le jour de la naissance de sa nièce adorée - il l'adorait déjà - l'agace, mais un peu quand même. C'était quoi cette idée de naître un 29 février, pendant qu'il jouait à WoW, hein ? Et comment il était censé expliquer à Hideko qu'il était justement en train de jouer à WoW dans sa chambre, en train de beugler "KILL IT WITH FIRE" dans son micro, quand elle a galéré à donner naissance - toute seule - à son bébé ?

Mais bon, apprendre que Ryu n'est toujours pas arrivé, une fois à l'hôpital, est probablement la chose qui le met le plus en joie de la journée. Plus que d'être tonton, j'veux dire.

"OMG MAIS JE SUIS TONTOOON."

Ouais, pour la deuxième fois ; mais il a pas trop eu droit aux faire-parts de naissance, toussa toussa, vous savez. Alors pardonnez-lui dans votre grande mansuétude.

Il bouscule à moitié une fille dans les couloirs de l'hôpital, s'excuse en repartant en courant, et arrive finalement devant la chambre. Il hésite à l'ouvrir en grand, BAM, comme ça, et rentrer sans s'être fait prier ; il prit cependant le temps de se recoiffer, tirer sur le col de sa chemise - il fait genre c'est un mec occupé qui a pas passé la journée sur un jeu, tout ça - pour le remettre en place et… go !

Misao donne quelques coups contre la porte avant de l'ouvrir, laisse passer son visage illuminé d'un sourire gigantesque, et la salue à voix basse :

—Coucouuuu… C'est moi !

LE BEBE. LE BEBE. IL EST TROP MIGNON.

—J'suis tontoooooon… ! lâche-t-il en s'approchant, essayant de faire doucement pour pas réveiller le petit ange. Haann trop mignonne… c'est bien une Honda, hé, hein, elle est trop belle.

Doucement, il s'approche de sa jumelle et dépose un baiser sur son front, tout sourire. Il fait genre il a pas les larmes aux yeux. C'est un gros dur, Misao, sisi. Et le fait que ce soit le fils d'un mec qu'il déteste particulièrement ne change pas grand chose à la joie qui l'enveloppe.

—T'as fait un bon boulot. (Il s'est retenu de dire "t'as bien poussé", mais elle l'aurait sûrement tué.) Hé, t'as vu, je suis le premier arrivé ! sourit-il, tout heureux, sans oser s'approcher du bébé mais ne le quittant pas des yeux. Tu vas bien ? Tout s'est bien passé ?

Misao, ta gueule. Lui rappelle pas que t'étais pas là. (MAIS IL ETAIT EN GAME PUTAIN C'EST PAS DE SA FAUTE)



PLS en #b7273d.
#   Mer 1 Fév 2017 - 18:07

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2507
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 23
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

Ok. Souvent, les gens racontent des trucs comme quoi, les jumeaux c'est "connectés et blablabla" et bref, tout un tas de conneries qui placent les jumeaux comme des êtres humains à part (et un peu chelou). Bah vous savez quoi ? C'est vrai.

L'étincelle qui brillait dans ses yeux tira un sourire de mes lèvres. J'observais mon -petit- frère avec un air amusé. Il est tout fou. C'est presque la première fois que je le vois aussi attendri !

Bon, sinon, ça n'a rien à voir, mais avant de poursuivre mon récit, je tiens à insister sur ce point : c'est bien lui le petit frère, tout le prouve ! J'ai plein de responsabilités, et maintenant deux gosses. Et lui, bah... il a ses jeux. Nan mais qu'ils ne me le cachent pas, je le sais. Il sort pas. C'est un ermite. Ca fait vachement ado, faut l'avouer, hein.

Je ris à sa remarque quand il lança qu'elle était bien digne de la famille Honda.

-Ca me fait mal de le dire, mais elle a le même regard que toi. J'ai un peu peur qu'elle devienne aussi bête... Mais je me rassure en me disant qu'elle n'a encore que quelques heures. Elle a quelques années pour échapper au désastre.

Je lui adressai un clin d'oeil, taquine. Je hochai la tête à ses questions, et me redressai dans mon lit.

-Ca va, oui, impeccable. Bon, tout à l'heure, ce n'était pas la même, m'enfin... Maintenant c'est bon. Le monstre est sorti !

Je ris doucement à ma remarque, avant de détacher le bébé de moi pour la tendre délicatement à Misao.

-Si tu la fais tomber
, je te tue, le prévins-je avec une voix calme -et un tantinet stressée, j'avoue.

C'est Misao quand même.

Enfin, je dis ça, mais pourtant... Je suis si heureuse de le voir. J'ai l'impression que la pièce est complètement différente depuis qu'il est entré dans ma chambre. A croire que je me transforme complètement lorsque je suis en sa compagnie. Ce qui, en soi, n'est pas complètement faux... La conversation que je viens d'avoir avec Aoi me semble tellement lointaine ! Et en même temps. N'est-ce pas normal ? Aoi, au départ, c'était une adolescente que j'ai recueillie à Terrae. Misao... Misao, je le connais depuis que j'ai ouvert les yeux pour la première fois. C'est différent. Misao, c'est Misao. C'est un peu l'homme de ma vie, même si, bien qu'il le déteste, il partage maintenant cette place avec Ryu.

Misao, c'est un peu celui qui a la chance de me voir complètement différente de l'image que je renvoie en tant que directrice. Mais c'est p't'être aussi la personne qui a le mérite de m'exaspérer plus que n'importe qui au monde - et même Aaron ne rivalise pas !

Misao, c'est Misao. C'est tout.

-T'aurais pu arriver plus tôt quand même.



Spoiler:
 

#   Lun 6 Fév 2017 - 16:15

Personnage ~
► Âge : 31. Vos gueules.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Ariana
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 385
Date d'inscription : 15/06/2013
Emploi/loisirs : Chercheur et super-héros.
Humeur : Joker ?

Misao gagatise tranquillement devant la petite pendant qu'Hideko l'observait, amusée, sans qu'il ne comprenne vraiment pourquoi. Quoi, elle est fière, c'est ça ? C'est bon, c'était pas comme si elle venait de créer cette chose toute seule, non plus. La nature aide, hein ! Lui, il fait pas cette tête quand il vient de-

Non il va pas faire la comparaison, c'est crade et rien que d'y penser ça lui donne envie de grimacer. Il va éviter, sa chère petite soeur risquerait de mal le prendre.

—Hééé. Déjà : je serai un super tonton. Juré. Ensuite : je suis pas bête. Et pour finir : elle a les plus beaux yeux du monde, et au pire, même si elle est bête comme ses pieds, je l'aimerai quand même ! Maman raciste. Tu devrais avoir honte.

Il répond à son clin d'oeil par un large sourire heureux. Avant de grimacer. "Le monstre est sorti", c'est juste HORRIBLE dit comme ça. Comment elle peut dire ça de cette manière, au juste ? Elle est masochiste ? Elle aime se faire mal ? Mais il veut pas savoir quel genre de relation elle entretient avec son compagnon, hé ! (Qui n'est toujours pas là, il tient à le faire remarquer. Misao 1 - Ryu 0.)

Puis Hideko lui tend sa nièce. Et il l'observe faire, arquant un sourcil. Il cherche son approbation. Puis regarde la petite. Plisse le nez. Regarde à nouveau sa soeur sans la toucher.

—Ils l'ont lavée, hein ?

C'est pas qu'il est con, mais bon, un peu quand même ; et il l'aime déjà, sa nièce, hein. Mais vu d'où elle est sortie, elle a intérêt à être vraiment très très propre.

Finalement, il est content de pas avoir été là pour la naissance de Daisuke…

Face au regard désespéré de sa chère frangine, il étire sourire crispé et lance :

—Mais nooon, je rigole.

Lol. Si SEULEMENT il pouvait rire. Bon. Comment ça se tient, un bébé ? Il essaie plusieurs angles pour la soulever. Et à peine l'a-t-il prise dans les bras que la petite se met à chouiner, puis à brailler. Help. Heeelp. Ryu, t'as le droit de venir reprendre ta môme ! APPARAIS, ALLEZ. Hideko ? Non ? Tu veux pas la reprendre ?

—Moi ? Mais j'étais très occupé au labo, j'ai fait aussi vite que j'ai pu ! mentit-il en essayant de bercer-ne pas secouer le bébé. Je faisais mon travail comme un chef. Et cette petite a une voix suraigue, pourquoi ça crie, pourquoi elle s'est réveillée ?!

Ahh mais ça bave en plus ?! omg. Jamais Misao aura de gosse, jamais jamais jamais. (De toute manière, y a une étape insurmontable à franchir avant, donc tout va bien, il est tranquille, il est sûr de pas avoir de gosse caché, lui.)



PLS en #b7273d.
#   Mer 8 Fév 2017 - 12:22

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2507
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 23
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

Raciste, carrément ? Je ris à sa remarque. Bien sûr qu'il sera un super tonton. Il a beau se plaindre sans arrêt, il est quand même remarquable avec Daisuke ! Alors j'imagine qu'avec Riku ce sera pareil. Ca lui fera sa sortie quotidienne. Son petit moment où il aura le droit d'être gaga - faut bien qu'il le soit pour une chose au moins.

Ses réactions s'enchaînent et je finis par éclater de rire.

-Bien sûr qu'ils l'ont lavée ! Je pense que s'ils ne l'avaient pas fait, ça se verrait un petit peu...

Du sang, plein de liquides gluants, enfin tout ça quoi. Les joies de l'accouchement ! Riku commença à se réveiller et à pleurer, ce qui, visiblement, ne plaisait pas à Misao.

-"Ca" ?
relevai-je, un tantinet amusée.

Et après il va dire que JE suis raciste ! Nan mais des fois, j'vous jure !
Je l'observai faire en me retenant de rire, le voyant totalement désemparé et paniqué. Son regard avait radicalement changé. C'était plus le "Oooh mais elle est trop belle !", ça s'était plutôt transformé en "MAIS OMG C'EST QUOI CETTE CHOSE ?!" Il gesticulait dans tous les sens, sans doute choqué qu'en plus de pleurer, les bébés, même s'ils étaient propres, bavaient.

-Tu sais, toi aussi quand t'es né, t'étais chiant et tu bavais ! Je suis sûre qu'en plus, tu hurlais encore plus qu'elle.


Je me redressai, replaçai l'oreiller derrière mon dos, et esquissai un mouvement en direction de Misao.

-Allez, rend-la moi, chochotte. Tu parles d'un oncle ! Viens-là ma chérie, on va revoir les choses, peut-être qu'on va pas le choisir lui comme parrain... Il risquerait de te mettre tes couches à l'envers, et de refuser de te nourrir de peur que tu vomisses et qu'il soit obligé de tout nettoyer derrière.

Mon sourire s'étira légèrement en coin, alors que je récupérai la petite contre moi, la berçant certainement mieux que Misao. Elle tendit cependant une main dans sa direction, le fixant avec de grands yeux. Oui, bon, hé, t'es pas obligé de l'idolâtrer comme ça non plus, hein !



Spoiler:
 

#   Jeu 23 Fév 2017 - 22:18

Personnage ~
► Âge : 31. Vos gueules.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Ariana
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 385
Date d'inscription : 15/06/2013
Emploi/loisirs : Chercheur et super-héros.
Humeur : Joker ?

Ouais  nan mais non ; quand il demandait s'ils l'avaient lavé, Misao entendait "lavée avec du savon fort, frotté énergiquement sa petite peau fragile pour être certain que toutes les viscosités sorties des entrailles de sa soeur se retrouveraient pas sur ses divines mains de biologiste". Il grimaça donc et haussa les épaules. Ce n'était pas parce qu'on ne voyait pas les germes que les germes n'existaient pas, ok.

OUI, "CA", BON SANG. "Ca" pleurait, "ça" bavait, et surtout, "ça" hurlait et - Misao l'aurait jamais dit à voix haute, sans doute parce qu'il avait peur plus que tout de sa petite soeur - très franchement, c'était carrément moche quand ça chialait. Donc oui, reprends-la Hideko s'te plaît, je dois me désinfectier les mains.

—Genre ! Je devais pas baver, je devais… non mais c'est pas comparable ok,  maman et papa ils avaient choisi d'avoir des gosses, moi c'est pas le mien ok !

Mais il l'aimait quand même déjà, avec sa bouille… quand elle dormait, quand elle arrêtait de baver, et d'être moche, et de se plisser le visage omg, et de faire du bruit et massacrer ses oreilles, et... Bref. Il rendit donc la chose à sa petite soeur, non sans avoir forcé un laaarge sourire. Voilà, c'était mieux quand elle la prenait elle, qu'elle gérait ses cris, et ses futures couches et compagnie, sans lui. Par contre... Il tiqua.

—Hein ? Hein hein hein ?? Parrain ? Tu veux que je sois parrain ? TU VEUX QUE JE SOIS- d'accord, pardon, je suis calme.

Il s'accroupit près du lit, de quoi être pile à la hauteur de sa frangine et appuya son menton sur ses mains en lui faisant les yeux doux.

—Je serai un super parrainn. J'changerai pas ses couches, mais je serai un super parrain quand même. Allez, adopte-moi ! Si tu veux que je passe un casting, je le fais, alleeeez.

Nan mais ouais, l'autre abruti était devenu parrain avant lui, c'était INJUSTE. Il fallait qu'il soit donc parrain de la plus mignonne des deux. C'était une fille. Et elle lui ressemblait. Du coup, c'était mieux. Et Daisuke était un garçon, il serait con, forcément, alors voilà.

Mais il l'aimait quand même. A lui, il lui apprendrait à jouer du baseball, comme un VRAI tonton !

Misao baissa ensuite les yeux vers la petite et sourit doucement, tendant la main vers elle pour jouer avec ses minuscules doigts. Sa main se referma autour de son doigt et, alors qu'il se disait que c'était de toute manière normal pour un bébé de cet âge (réflexe toussa toussa), il ne put s'empêcher d'être attendri.

—Coucou toi. Je serai un super tonton, tu verras. Et ta maman, c'est vraiment une super maman. J'te protègerai de ton grand frère s'il est méchant avec toi.

T'façon y avait pas moyen qu'il soit méchant avec cette beauté, hein, hein, pas vrai ?



PLS en #b7273d.
#   
Contenu sponsorisé

 

Bienvenue à Terrae, petite merveille. (Pv : Aoi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Hôpital.
Aller à la page : 1, 2  Suivant