Partagez | 
Canard. || Kim ♥
##   Sam 30 Juil 2016 - 19:35

Personnage ~
► Âge : .............. vos gueules (29)
► Doubles-comptes ? : Aoi, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2930
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths et papaaaaa ♥
Humeur : Aha ! ... Attendez, c'était une vraie question ?

Pitié Gae, chéri, revieeens. Je serai gentil. Non, promis, je serai le plus doux et le plus attentionné des copains, je te ferai la cuisine (…enfin, je continuerai à faire la cuisine), le ménage (PROMIS), je jetterai même Blobby dans l'Océan, pour qu'il retrouve miss Blobbynette, mais par pitié... Je sais pas, fais un truc, rentre et sauve-moi ?

Interdit, je fixe la surface de l'eau qui miroite sous les néons, puis ma bouée-canard que Tomoe m'a si gentiment fait passer autour de la taille. Vous voyez mon visage fermé ? C'est le visage de l'homme qui ne veut pas poser le moindre orteil dans l'eau.

Déjà, parce que c'est froid. Et puis… Non mais c'est vrai, l'eau, ça mouille, c'est casse-couilles, et j'ai déjà un glaçon qui me fout ses pieds congelés contre les mollets pendant qu'on dort sous la couette. Enfin, plus ces derniers jours bien sûr, Gae est toujours en mission. Malheureusement. D'où mon exhortation à le faire revenir par la pensée. Je suis sûr qu'il ne m'entendra pas, ce traître.

Ah bah oui, tant qu'on y est, vous voulez savoir le pire ? Il a laissé son chaton dans mon appart. Non parce que oui, on a toujours pas emménagé ensemble - on arrive pas à se mettre d'accord sur la maison ET la couleur des rideaux, mais j'arriverai à lui faire comprendre que le orange est une valeur sûre, juré. Ce serait trop fun sinon. Mais bref. Du coup, son… adorable chaton - notez : son casse-couille de chat qui me monte dessus en miaulant et réclamant des câlins constamment, alors que je déteste particulièrement ces bestioles - est enfermé dans ma piaule, roulé en boule sur mon lit. J'aime pas les poils de chat- J'aime pas les chats, en fait.

Bon, voilà. Je sais pas si penser aux chats et à ma baignade en même temps est une réelle bonne idée. Cela étant, je n'ai toujours pas foutu un pied dans l'eau. À côté, j'ai Tomoe qui roule des yeux et me pousse gentiment dedans, alors que je reste cramponné à mon canard, crachotant et gesticulant, avant de me redresser et constater que j'ai de l'eau jusqu'à la taille. Puis elle retourne s'occuper des gamins bruyants dont elle a la charge aujourd'hui encore avec Maria.

Help. Help help help. Je regarde autour de moi en essayant de me dire qu'on me reconnaîtra pas. D'autant que j'aime ni qu'on voit le tatouage sur mon torse, ni le code barre à moitié effacé sur mon omoplate. Tu parles de vacances. Je veux mon ordi.

— C'est un putain d'attentat, râlé-je en fusillant Tomoe du regard, de loin.

J'constate à côté qu'une meuf me regarde un peu chelou.

— Quoi, qu'est-ce qu'y a, t'as jamais vu de prof de maths avec une bouée-canard ? C'est tendance cette année, grommelé-je.

Mauvaise foi quand tu nous tiens.



Je vis en #FEA347.


Un peu d'amour ♥:
 
##   Sam 30 Juil 2016 - 21:38
Messages : 64
Date d'inscription : 29/02/2016

Là, maintenant, tout de suite, Kim ressemblait beaucoup à un phoque asthmatique. Curieux n’est-ce pas ? Et bien pas tant que ça. Elle était allongée par terre en étoile de mer pour une bonne raison. Le sol était froid. Oui, FROID. Et il faisait chaud bordel, trop chaud pour qu’elle puisse rester polie. Comment pouvait-il faire aussi chaud ? C’était l’été mais tout de même. Elle n’était pas équipée pour ce genre de situation. Clairement pas. Elle regarda le plafond des dortoirs l’air pensif, il lui fallait une solution et vite. Avant qu’elle ne finisse complètement desséché, son cerveau à moitié atrophié.

C’est comme ça qu’elle s’était retrouvé à la piscine. Non mais parce que franchement, entre la piscine et la mer, elle choisissait la piscine. C’est-à-dire que le maillot de bain plein de sable, ce n’était pas vraiment son truc. Et puis la dernière fois qu’elle avait bu la tasse à répétition, elle avait attrapé un mal de gorge fulgurent. Même sans ça, aller à la plage c’était mieux quand on y allait à plusieurs. Et elle se voyait mal aller à la plage avec ses insupportable camarades de chambre.

Elle avait donc pris son maillot de bain et sa serviette et s’était rendu à la piscine. Elle s’était changé avec son maillot de bain une pièce qui était ouvert dans le dos et avait rangé son sac dans un casier des vestiaires. Puis elle était passé sous le jais d’eau des douches histoire d’éviter l’hydrocution. C’était rare qu’elle apprécie l’eau des douches quand elle était froide, on pouvait compter cette fois comme une de ces rares fois.

Ensuite elle n’avait pas tardé avant de sauté du plongeoir et de constater que l’eau été pile à la bonne température. Un sourire satisfait était apparu sur son visage, puis elle s’était souvenu qu’elle avait oublié d’attacher ses cheveux. Damned ! Hop, quelque tour avec l’élastique à son poignet et le tour était joué. Le chignon bien serré qu’elle venait de se faire devrait tenir pendant un moment.

A côté d’elle un homme qui semblait un peu plus âgé était en train de pester contre quelque chose ou quelqu’un. Il parlait d’un … attentat ? Ok, les gens étaient vraiment tarés à Terrae. Elle dû le fixer un peu trop longtemps, plus que ce que les normes du politiquement correct permettaient en tout cas, puisqu’il la fixa à son tour.

- Quoi, qu'est-ce qu'y a, t'as jamais vu de prof de maths avec une bouée-canard ? C'est tendance cette année.

Ah, parce qu’il était prof de math en plus ? Enfin bref, de toute façon il faisait erreur, elle ne le fixait pas à cause de son espèce de bouée-canard. Non mais parce que, malgré toutes les raisons qu’elle pouvait avoir, elle n’allait pas juger ça, vraiment pas. Elle le regarda d’un air toujours aussi neutre, non, elle ne jugerait pas, quand bien même il était prof de math.

- Ah mais je trouve ça tout à fait classe moi ! J’en demanderais une pour noël… en orange tiens.

Elle lui sourit après son discours qui avait l’air on ne peut plus sérieux. Quoi ? Quand on est dans un institut pour taré on s’adapte. Et puis il fallait bien être un peu fou pour vivre dans un monde qui l’était en très grande partie. Elle partit donc nager et profiter un peu de l’eau après.

Elle avait fait plusieurs longueurs pendant quelques minutes et puis elle avait eu une crampe à la jambe. Elle s’était retrouvé sous l’eau et paniquant légèrement elle avait arrêté de retenir sa respiration. Elle avait bien sûr refermé la bouche aussi sec, mais pas assez vite pour éviter d’avaler au moins deux à trois gorger d’eau chloré. Et en plus de ça, sa jambe lui faisait mal, fichu crampe !


##   Sam 6 Aoû 2016 - 18:33

Personnage ~
► Âge : .............. vos gueules (29)
► Doubles-comptes ? : Aoi, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2930
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths et papaaaaa ♥
Humeur : Aha ! ... Attendez, c'était une vraie question ?

Omg. Quand cette meuf a tourné la tête, mais j'ai cru que j'allais la noyer ! Je sais que j'ai l'air débile, merci bien, mais c'est pas une raison pour reluquer ma bouée comme ça ! Non parce que, je tiens à dire, ce n'est pas de ma faute si personne ne m'a jamais appris à nager. Et on n'était pas dans un collège de bourges. Et je n'avais pas non plus des parents corrects pour m'apprendre à barboter comme un poisson. Bref : j'ai une bouée, que ça lui plaise ou n-

Ohhh. Bon. D'accord. J'arrête de l'agresser mentalement. Elle est sympa en fait. Etonnamment.

— Le orange ça passe crème, ahah. Bon choix !

Orange, crème, humhum. Vous voyez… Ouais, bon, d'accord : j'ai un humour douteux, mais je suis sûr que vous avez au moins souri. Non ?! Non... Ok.

La fille s'éloigne pour nager et je soupire en constatant que… ben que je me retrouve de nouveau livré à moi-même dans les grandes eaux de la piscine municipale de Terrae. Je barbote un peu en regardant les gens autour de moi — et j'en profite pour allègrement me rincer l'œil, tant que je le peux encore. Il y a vraiment rien à faire dans une piscine. Enfin si, on peut nager quoi, mais quand on sait pas nager c'est un peu compliqué hein.

La meuf à qui j'ai parlé s'est éloignée à la brasse et fait des aller-retours, mais à un moment donné, je sais pas sa tête passe sous l'eau et elle a l'air de... s'étouffer ? Merde, elle a eu une crampe !!

Paniqué - juste un peuuuu ça vaaa <- n'assume pas -, j'interpelle le maître nageur à la hâte :

— VIIITE. Y A QUELQU'UN QUI SE NOIE. LÀ-BAS.

Le maître nageur saute direct à la flotte pour aller récupérer la meuf et la faire émerger. Je m'approche en sautant dans l'eau pour aller plus vite. Bon, c'est bien, tout le monde nous mate maintenant, j'ai la honte loul.

— Héééé, ça va blondie ?! T'es pas morte ?!

Vu comme elle crache de l'eau, y a des chances que non, en effet.

— GG le maître nageur, t'es un vrai sauveur ! fais-je, pouce levé.

Il me lance un regard blasé et guide la fille jusqu'au bord. J'en profite pour trouver une occasion de m'échapper.

— Hé, Tomoe, je vais voir si la fille va bien !

Puis, grimpant sur le bord de la piscine en exhibant mon magnifique maillot à fleurs, je lui souffle :

— Bon, j'espère que ça te gêne pas, mais tu seras mon alibi...



Je vis en #FEA347.


Un peu d'amour ♥:
 
##   Dim 7 Aoû 2016 - 5:22
Messages : 64
Date d'inscription : 29/02/2016

- Héééé, ça va blondie ?! T'es pas morte ?!

Quand elle émerge de l’eau, ceinturé par le maitre-nageur, elle l’entend. Elle entend la voix du mec de tout à l’heure si sa mémoire est bonne. Elle voudrait bien lui répondre mais bon, elle est trop occupée à recracher l’eau qu’elle a avalé par la force des choses. Ça avait un sale gout ça, c’était le moins que l’on puisse dire.

Elle n’écoute pas vraiment la suite, essayant surtout de reprendre doucement ses esprits. La plupart des gens la regardaient, ce qui n’arrangeait rien, bonjour la honte. Et en même temps elle avait bien envie de leur lancer un « Bah quoi ? Vous n’avez jamais vu quelqu’un avoir une crampe ? Connards ! », remplis d’amour bien entendu. Puis finalement elle se dit que ce n’était pas une très bonne idée. Ça serait mal vu de faire des vagues ici, les gens la regarderaient bizarrement pendant encore un bon bout de temps après. « Faire des vagues », vous avez compris ? Ahah… que quelqu’un l’achève.

Blague pourris dans son cerveau mises à part, elle agrippa le bord quand le maître-nageur la ramena en « zone safe ». Elle grimpa ensuite à l’échelle pour sortir de la piscine, elle avait envie de se reposer loin de toutes étendues d’eau, la tout de suite. Le type à la bouée la rejoint avant qu’elle ait pu réellement s’éloigner.

- Bon, j'espère que ça ne te gêne pas, mais tu seras mon alibi...

Il ne l’avait pas dit fort mais elle avait une bonne ouïe de nature donc ça lui avait permis d’entendre quand même. Elle lui répondit donc de la même manière.

- Ok, mais tu m’en devras une !

Non mais ce n’est pas qu’elle n’aimait pas rendre service aux gens hein. Mais tout de même, elle avait risqué ses miches et grâce à ça il pouvait sauver les siennes. L’eau et lui n’avait pas l’air d’être très copain, ça c’était plutôt facile à voir. Alors même s’ils ne se connaissaient ni d’Eve, ni d’Adam, bah fallait qu’elle rentabilise sa presque noyade tout de même. Ça ferait bien sûr un cv ça tiens. « Pouvoir épique de tout rentabiliser, même une demi-noyade ! ».

- Mon prénom c’est Kimberly, mais tu peux m’appeler Kim.

Qui qu’il soit, il n’avait pas l’air méchant, alors elle pouvait bien taper un peu la discute avec lui. Elle lui avait d’ailleurs proposé qu’ils aillent s’asseoir sur les chaises qui se trouvaient près du mur. A une distance raisonnable de la piscine et de son eau. Et des éclaboussures provoquées par les gosses aussi. Zetheyhtgfsd ! Qu’est-ce qu’ils étaient pénibles ceux-là !


##   Sam 27 Aoû 2016 - 17:39

Personnage ~
► Âge : .............. vos gueules (29)
► Doubles-comptes ? : Aoi, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2930
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths et papaaaaa ♥
Humeur : Aha ! ... Attendez, c'était une vraie question ?

Bon, ça va, tranquille, la fille est pas morte même si elle tousse pas mal. Elle sort de l'eau pour s'éloigner et je la suis, sans aucune honte avec ma super bouée. Je me fous en tailleurs et lui jette un regard, avant d'incliner la tête sur le côté. Un sourire en coin s'étire sur mes lèvres.

— Roh, t'en devoir une, cash, c'est moi qui ait appelé le maître nageur j'te signale ! On est déjà quittes !

Bah ouais attendez, je vais pas me faire entuber non plus faut pas abuser. Je suis pas si mauvais en affaire non plus, abusez pas ! Quand elle se présente, il prend sa main pour la secouer à demi, puis s'arrête… et fait :

— Hannnn. Mais on s'est vus y a pas longtemps nan ? Merde. Je sais plus. C'était quand ? T'es une de mes élèves ? Moi c'est Aaron ! J'suis l'prof de maths. Enfin. J'crois que je l'avais déjà dit, ça.

Bon, j'ai toujours une mémoire aussi merdique. C'est bon à savoir, hein. Au moins quelque chose qui ne change pas !

Cette fois, je m'étire un peu en retenant un baillement. De loin, je vois Tomoe qui m'envoie un regard lourd de reproches - genre "non mais tu aurais quand même pu essayer, tes cheveux sont même pas mouillés" - mais je lui envoie un graand sourire et appuie mon dos contre le dossier de la chaise-longue. Les gosses sont un peu bruyants, mais bon.

— Ca va mieux ? Tu veux pas aller boire un peu d'eau ? Enfin, c'est un peu débile, mais voilà, pour le chlore… Enfin, t'façon je sais pas, je suis pas maître nageur, moi. Heureusement au passage.

Oui, non, parce que c'est un peu con de dire "hé, t'as failli te noyer, bois de l'eau !"...



Je vis en #FEA347.


Un peu d'amour ♥:
 
##   Lun 29 Aoû 2016 - 15:17
Messages : 64
Date d'inscription : 29/02/2016

Donc il s’appelait Aaron et c’était le prof de math, c’est marrant ça, ça lui rappelait quelque chose… Ah oui, il y a pas mal de personne qui lui on racontait toutes les conneries d’un prof nommé Aaron, mais bon, elle n’avait pas vraiment écouté, ou alors d’une seule oreille vraiment distraite, ce qui n’était pas tellement différent. Bon, après sa transformation en poisson pané elle avait besoin de se dégourdir les jambes et sur la terre ferme de préférence.

Comment ça il ne lui devait rien ? Il croyait pouvoir l’arnaquer c’est ça ? Il allait être déçu le pauvre.

- Non, je t’ai sauvé les miches deux fois en fait, de deux choses différentes. De l’eau d’abord, et de cette femme la bas qui a l’air déterminé à te foutre à la flotte…

Elle lui lance un regard qui veut dire « Tu me fais presque de la peine tellement tu es dans la merde ». Non mais parce qu’au fond il suffirait qu’elle se barre et l’autre femme lui remettrait la main dessus sans problèmes. Ça serait triste. Oui, elle l’admettait, ça serait un peu salope quand même.

- Enfin sinon je me prendrais bien un petit jus de fruit moi, à défaut de prendre de l’eau, tu n’as qu’à me suivre, comme ça tu échappes à Satan juste la bas qui a l’air de vouloir venir te voir.

Allait savoir pourquoi mais les noyades lui donnait envie de manger des glaces par contre, elle en prendrait peut-être une plus tard. Elle se lève comme si elle ne venait pas de presque finir au fond de l’eau il y a de ça cinq minutes. Elle, manquer de se noyer ? Était-ce seulement arrivé ? Elle marche en direction du distributeur qui est un peu plus loin quand un gamin se fiche d’elle, il veut faire le fière devant ses petits copains. Kim grommelle un peu et donne un coup de hanches discret, le gamin finit à la flotte. Non mais, ça lui apprendra à ce sale gosse. En plus il avait des brassards flottant, il pouvait parler. Oui c’était totalement puérile et alors ? Elle avait laissé sa maturité dans un placard aujourd’hui.


##   Mar 13 Sep 2016 - 12:00

Personnage ~
► Âge : .............. vos gueules (29)
► Doubles-comptes ? : Aoi, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2930
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths et papaaaaa ♥
Humeur : Aha ! ... Attendez, c'était une vraie question ?

Omg comme elle abuse. Nan je suis pas d'accord, là ! Bon... Ok… En fait, on n'est pas si mal sur la terre ferme ? C'est pas que j'aime pas l'eau en plus, hein, mais faut avouer que la bouée fait pas très sexy. Je lui tire la langue en enlevant la bouée — comprenez par là que j'ai galéré pendant approximativement une minute trente —  et en la posant à côté de moi. C'est vrai que Tomoe a très envie que j'apprenne, mais c'est son petit côté maman, et franchement, j'aime mieux quand elle l'utilise pas avec moi. Je peux rien lui refuser en plus, c'est d'une injustice... Bon, après, c'est clairement ma meilleure amie, hein ?

— Elle espère qu'elle pourra m'apprendre à nager un jour, t'sé, je ris. Nan mais bon, elle a déjà essayé, mais l'eau et moi c'est pas trop compatible, j'suis comme un chat qu'on balance dans une piscine. Et la mer, c'est carrément pire, en fait ! Mais ça, c'est parce que j'aime pas le sable. ET LES PUCES DE MER. Arg. Ces sales bestioles...

Kim se lève et je la suis des yeux… avant de me lever et de la suivre en trottinant. Comment ça, c'est mal de courir autour de la pisci-- OMG LA VIOLENCE. Elle vient vraiment de foutre un coup de cul à un gosse ? PFFFTTT.

— Punaise, t'es vraiment susceptible, je me marre comme un beauf. Tu assumes pas le fait que t'aies failli faire un remake de la petite sirène ? Bon, sauf que la petite sirène c'était le maître nageur, et toi t'es Erik...

Wait, je me suis vraiment souvenu de son nom ? C'est pire que ce que je pensais, en fait.

— D'ailleurs il est mignon, tu veux pas aller le remercier ? Grand sourire et tout, petit roulement de hanches, je te coach si tu veux !!

Idée de merde.



Je vis en #FEA347.


Un peu d'amour ♥:
 
##   
Contenu sponsorisé

 

Canard. || Kim ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Loisirs. :: Piscine.