Partagez
Rencontre à l'ombre d'un grand chêne /Nathou <3/
##   Mer 24 Aoû 2016 - 0:00

Personnage ~
► Âge : 20 bougies
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Joyce Noran
Messages : 723
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

- Putain!

Une flamme vint lécher l'écorce de l'arbre sans que je ne l'ai visé. La raison de mon énervement? Toujours et encore cette pourriture qui finirait par me paralyser les muscles si aucun de ces foutus traitements de marchaient.
J'avais couru, malgré l'interdiction, j'avais crié, pleuré... Rien n'y faisait. J'avais beau faire tous mes entraînements, subir ma tortionnaire de prof et m'exercer chaque jour jusqu'à en avoir des sueurs froides, rien n'a faire, cette connerie continuait de me tuer à petit feu. Je sortais de l'hôpital ce jour-là, et les résultats étaient assez peu optimistes: Mon coeur était lent. Trop lent, quand je faisais des efforts. Mes muscles devenaient lourds lors d'effort trop répété.

- Fait chier!

J'ai frappé, crié, griffé... J'ai finit par m'écrouler de fatigue contre l'arbre en question, essoufflée et en sueur. J'étais faible, bien trop. Et bien sûr, ça, je n'en parlais à personne. Liam, Ys, Mitsuki, Misao... Je ne disais à personne que tout n'était pas rose. J'avais gardé pour moi que dix ans, c'était à présent bien trop optimiste.
Quand on sait que la vie nous a déjà tout pris, peut-on seulement se plaindre que la mort vienne lui régler ses comptes?

Je m'étais échappé de Terrae dés que j'avais eu cinq minutes, partant loin dans les sous-bois, pour être sûre de ne croiser personne, pas même un pivert. Pour afficher un sourire en toutes circonstances, il faut bien pouvoir pleurer de temps à autre non? Et bien moi j'en avais besoin. Sauf que pleurer, je sais pas faire. Du coup, j'ai explosé de rage.

- J'en ai marre...

Et là, aussi bête et pitoyable que cela puisse être, je me mis à pleurer. Comme une enfant. Comme quoi tout arrive. J'ai sangloté longtemps toute seule.  Parce que la journée avait été longue, parce que j'étais mal, parce que j'avais mal... Parce que j'en avais assez tout simplement.


Rencontre à l'ombre d'un grand chêne /Nathou <3/ Bv3g
##   Mer 24 Aoû 2016 - 18:25

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : Selvi Sayanel et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
Nathanaël Lancer
Messages : 426
Date d'inscription : 05/08/2014
Age : 20
Emploi/loisirs : Jardinier/étudiant
Humeur : ça va plutôt bien, merci

Ces derniers jours, Nathanaël avait fait plein de nouvelles rencontres : Alice dans la salle de musique, Oksa dans la cour de l'institut. Cette dernière, couverte de bleus, l'avait d'ailleurs un peu chamboulé. Il n'avait pu s'empêcher de penser à la souffrance. Même s'il savait que toutes les personnes venant à Terrae avait vécues un enfer, il ne pouvait s'empêcher d'être surpris à chaque fois qu'il était confronté à la douleur des gens. Il n'aimait pas ça. C'était d'ailleurs pour cette raison qu'il essayait d'être toujours doux et gentil, parce que le monde était assez moche comme ça.

Le Terre arrêta sa course pour faire une pause. Voilà une heure qu'il entraînait son endurance. Il n'était pas vraiment fatigué, mais il souhaitait s'étirer. Il avait appris à prendre soin de son corps et à éviter les blessures. Après avoir enchaîné quelques exercices, il s'assit pour continuer, posant une main au sol. Soudain, il sentit un cri de détresse, encore de la souffrance. Le Titan se leva précipitamment et se remit à courir. Il savait exactement dans quelle direction aller. Il fonçait entre les arbres, allongeant la foulée, sprintant même. Il entendait des cris au loin, puis plus rien. Après quelques minutes, il se stoppa net lorsqu'il aperçut une jeune femme assise contre un arbre. Elle semblait éreintée et pleurait.

Nathanaël savait que c'était elle qui avait blessé l'arbre, la douleur qu'il avait ressentie tout à l'heure, mais pouvait-il vraiment lui en vouloir ? Il avait une relation particulière avec le monde végétale grâce à son don, mais un être humain passerait toujours devant. Et celui-ci semblait avoir besoin de soutien. Le Terre s'approcha de l'inconnue. Il ne put pas voir son visage, caché par ses longs cheveux blonds. Une branche craqua sous son pied alors qu'il se trouvait à environ trois mètres d'elle. Il espérait ne pas l'effrayer, alors il se mit à parler.

Bonjour, je m'appelle Nathanaël.

Sans doute à cause de la surprise, la jeune femme avait levé son visage qu'il pouvait à présent observer. Ses yeux verts accrochèrent les siens. Elle était plutôt belle.

Je ne souhaite pas m'imposer, mais si tu le veux, je peux te tenir compagnie un moment.

Nathanaël lui offrit un doux sourire. Elle semblait à peine plus jeune que lui et il n'aimait pas la voir dans cet état. Décidément, entre Oksa le jour précédent et elle ce jour-ci, il croisait des gens souffrants. Il s'approcha encore un peu et finit par s'asseoir à un bon mètre de l'inconnue pour ne pas la mettre mal à l'aise. Puis, il attendit. Que pouvait-il faire de plus? Le terre ne connaissait pas cette personne et il ne savait pas pourquoi elle pleurait. Il n'avait aucune idée de comment embellir sa journée et lui remonter le moral, alors il patientait. Il fallait au moins qu'elle lui réponde.


Rencontre à l'ombre d'un grand chêne /Nathou <3/ 1ibx10
Merci Aa-chan <3
##   Mer 24 Aoû 2016 - 19:23

Personnage ~
► Âge : 20 bougies
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Joyce Noran
Messages : 723
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

Maman n'a jamais cru au hasard. Quand j'étais petite, elle n'avait de cesse de me dire qu'une rencontre ou un évenement avait toujours un but. Après tout, elle avait bien rencontré mon père alors qu'il avait un séminaire, où il était allé au restaurant. Sa phrase préférait était " Il n'y a pas de hasard, il n'y a que des rendez-vous". C'était de Paul Eluard.
Quand le médecin m'a diagnostiqué ma maladie, j'y ai beaucoup pensé. Maman m'aurait probablement dit que c'était pour une bonne raison, même si, au fond, elle en aurait été la première touchée.

En attendant, ce jour-là, avant de craquer, j'aurai peut-être dû m'assurer d'être seule avant de craquer aussi lamentablement. Sauf que nulle jusqu'au bout, j'ai entendu des pas rapides se diriger jusqu'à moi. Et puis enfin, j'ai levé la tête.

Bonjour, je m'appelle Nathanaël.

Il devait avoir à peu prés mon âge et il avait l'air vraiment gentil. Un doux sourire, un air chaleureux et une voix apaisante... Il avait l'air de quelqu'un de bien. Nathanaël... Ce n'était pas commun comme prénom, du moins, pas de là d'où je venais.

Je ne souhaite pas m'imposer, mais si tu le veux, je peux te tenir compagnie un moment.

Je l'ai observé en silence, un moment, méfiante. Il s'assit à un bon mètre de moi, comme pour me laisser un espace suffisant pour ne pas être mal à l'aise.
J'avais l'air bien faible au milieu des bois, assise à même le sol, le mascara coulant doucement sur mes joues.
Au bout d'un moment, bien des minutes après son arrivée, j'ai enfin eu le courage de dire un mot.

- Joyce. Joyce Noran.

Et ce fut tout. Mais dans mon langage, ça voulait juste dire "Salut". Et désolée de ne pas sourire, encore, toujours, et même pour de faux.

HRP:
 


Rencontre à l'ombre d'un grand chêne /Nathou <3/ Bv3g
##   Ven 26 Aoû 2016 - 10:28

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : Selvi Sayanel et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
Nathanaël Lancer
Messages : 426
Date d'inscription : 05/08/2014
Age : 20
Emploi/loisirs : Jardinier/étudiant
Humeur : ça va plutôt bien, merci

Nathanaël gardait son sourire doux, pour essayer d'apaiser l'inconnue. Cette dernière ne semblait pas savoir quoi faire. Elle le regardait d'un air méfiant, ce qu'il comprenait aisément. Après tout, ils ne se connaissaient pas. Elle ne savait pas à qui elle avait à faire, quel était son caractère, et lui non plus. Le Terre attendait patiemment que la jeune femme veuille bien s'exprimer. S'il avait eu un mouchoir sur lui, il lui en aurait proposé, mais comme il était parti courir, il n'avait pris que le strict nécessaire. Tant pis. Quelques minutes s'écoulèrent dans le silence. Le Titan se demandait s'il devait vraiment rester, insister. Pourquoi l'inconnue ne disait-elle rien ? Même un simple « fiche le camp » aurait suffi, si elle souhaitait le voir partir... ou quelque chose dans son attitude, un hochement de tête. Mais non, rien, elle ne bougeait pas, ne parlait pas. Il n'arrivait pas à déterminer s'il s'agissait de timidité ou si c'était le chagrin qui l'empêchait de dire quoi que ce soit... ou autre chose peut-être. Alors, il attendait, attendait toujours, comme on apprivoise un animal sauvage. Il fallait être patient. Elle ne s'était déjà pas enfuie en courant, c'était un bon signe, non ?

Soudain, l'inconnue brisa enfin le silence pour se présenter. Nathanaël sourit encore, content qu'elle ait fait un pas en avant et pas en arrière. C'était un début et il s'en réjouissait. Il allait tâcher de ne pas la brusquer, d'y aller doucement.

Eh bien, enchanté, Joyce. Je suis ravi de faire ta connaissance.

Les circonstances n'étaient, certes, pas optimales, mais ce n'était pas si grave que cela. Patience et douceur. Comme la jeune femme ne semblait pas avoir envie de parler, il prit l'initiative. Si elle ne voulait pas lui raconter ce qui n'allait pas, ce qu'il comprenait parfaitement, peut-être pourrait-il simplement lui changer les idées.

J'aime beaucoup venir en forêt. L'atmosphère y est calme, reposante. J'adore entendre le vent dans les feuilles et les oiseaux chanter. Parfois, je m'arrête pour écouter les arbres et les fleurs. Ça fourmille de vie, c'est fantastique.

Et le Terre était sincère. Il appréciait vraiment la nature. En même temps, au vu de son affinité, le contraire aurait été étonnant.

En plus, en été, malgré la chaleur, il y fait toujours frais. C'est vraiment agréable. Je ne comprends pas pourquoi les gens ne profitent pas plus de cet endroit.

Combien d'étudiants voyait-il cuir au soleil dans le parc ou la cour de l'institut, sur les terrasses des cafés du village,... Non, il ne comprenait pas. Même en tant que jardinier, il évitait les heures de grandes chaleurs et ne faisait son travail qu'en fin d'après-midi, lorsque la température reprenait une intensité normale et supportable. Le Titan reposa son regard, qui s'était aventuré vers le feuillage des arbres, sur la jeune femme.

Est-ce que tu viens souvent par ici ?

C'était une petite question, fermée, un simple oui ou non suffisait. Nathanaël espérait ainsi créer un contact en douceur.

hrp:
 


Rencontre à l'ombre d'un grand chêne /Nathou <3/ 1ibx10
Merci Aa-chan <3
##   Dim 4 Sep 2016 - 22:12

Personnage ~
► Âge : 20 bougies
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Joyce Noran
Messages : 723
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

Eh bien, enchanté, Joyce. Je suis ravi de faire ta connaissance.

Il avait un sourire apaisant qui demandait confiance et calme. Dans ses yeux, aucune méfiance et pas le moindre mauvais jugement. Simplement une main tendue, qui vous proposait ne serait-ce qu'un instant de paix.
Je ne comprenais pas ce garçon, et pourtant, je trouvais louable et gentil sa façon de rester, même si mon humeur n'engageait rien de bon pour une conversation.
Je ne pouvais pas m'empêcher de me dire que si je me rapprochais de qui que ce soit, cela ne ferait qu'une victime de ma maladie, encore et toujours. Il y en avait déjà trop. Bien trop. Alors pourquoi, pourquoi je n'arrivais pas à lui dire de partir? Pourquoi moi je ne partais pas? Pourquoi gardais-je l'espoir de guérir?

J'aime beaucoup venir en forêt. L'atmosphère y est calme, reposante. J'adore entendre le vent dans les feuilles et les oiseaux chanter. Parfois, je m'arrête pour écouter les arbres et les fleurs. Ça fourmille de vie, c'est fantastique. En plus, en été, malgré la chaleur, il y fait toujours frais. C'est vraiment agréable. Je ne comprends pas pourquoi les gens ne profitent pas plus de cet endroit.

J'étais bien d'accord avec lui, pourtant, je ne pipais mot. Je ne comprenais pas pourquoi il me parlait, et je ne comprenais pas non  plus pourquoi il restait, alors que je n'étais clairement pas de bonne compagnie.
Et pourquoi remuait-il le couteau dans la plaie en me parlant de la forêt, de la nature?

Est-ce que tu viens souvent par ici ?

Je m'y un temps avant d'entendre qu'il me posait une question, et surtout, qu'il attendait une réponse. J'aurais pu clore cette conversation avec un simple "non". J'aurais pu lui dire que si j'étais venue ici, c'était justement pour être seule et au calme. Que c'était justement pour profiter de cette fraîcheur. Que je ne lui avais pas demandé de venir me déranger. Mais non. Je n'étais plus assez forte pour me montrer aussi méchante face à autant de gentillesse.

Non. Tout du moins, plus depuis que je n'ai plus le droit de courir. Mais le calme de la nature m'a toujours permis de réfléchir. J'aime énormément cette endroit. Je regrette de ne pas pouvoir y venir aussi souvent que je l'aimerai.

Un petit soupire m'échappa et j'essuyai d'une main rageuse les traces de larmes qui tâchaient encore mes joues.

Désolée pour le triste spectacle que j'offre. Je n'ai pas l'habitude qu'on me voit pleurer et je m'étais isolée pour ça à la base... J'apprécie néanmoins que tu sois venu me voir sans pour autant attendre des explications.

Un silence est tombé, et un ange est passé sans que je n'ouvre plus la bouche. Ne devrais-je pas plutôt demander à ce que cet inconnu parte avant que je ne fasse plus de dégâts?

Je ne pense pas être de bonne compagnie. Tu dois avoir plus important à faire et à mon avis, si je te demandais de rester, tu finirais sûrement par m'en vouloir... Tu devrais repartir... Pour ton bien.

Et pourtant, une partie de moi, celle qui avait encore foi en mon rétablissement, et celle qui avait encore conscience d'être bien trop jeune pour accepter la fatalité, celle qui avait été abandonné par sa famille à cause de la mort elle même criait "reste.".


Rencontre à l'ombre d'un grand chêne /Nathou <3/ Bv3g
##   Dim 11 Sep 2016 - 22:31

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : Selvi Sayanel et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
Nathanaël Lancer
Messages : 426
Date d'inscription : 05/08/2014
Age : 20
Emploi/loisirs : Jardinier/étudiant
Humeur : ça va plutôt bien, merci

Nathanaël attendit à nouveau que Joyce veuille bien lui répondre. Contrairement à la première fois, le silence fut plutôt court. Il apprit ainsi qu'elle ne venait pas souvent en forêt ces derniers temps, qu'elle n'avait plus le droit de courir et qu'elle appréciait le calme pour réfléchir. Le Terre se demanda ce qui empêchait la jeune femme d'effectuer quelques foulées. Peut-être était-elle blessée ou malade. Il ne vit rien qui put le conforter dans l'une ou l'autre de ces hypothèses et laissa de côté son questionnement pour le moment. Peut-être aurait-il une réponse plus tard. Le Titan vit Joyce s'essuyer rageusement les joues après avoir lâché un soupir. Il se pinça les lèvres en entendant la suite des propos de son interlocutrice.

Ne t'excuse pas, je comprends.

Il se tut, elle aussi. Que fallait-il ajouter de plus ? Devait-il s'excuser de l'avoir dérangée ? Elle lui avait pourtant dit qu'elle avait apprécié sa venue. Il n'avait donc rien à se faire pardonner, manifestement. La jeune femme reprit la parole et il resta un instant interdit. Que répondre à cela ? Avait-il plus important à faire ? Non, pas dans l'immédiat. Et pourquoi devrait-il lui en vouloir s'il restait auprès d'elle ? Il ne comprenait pas, ne comprenait rien. Cette rencontre lui faisait étrangement penser à la fois où il avait revu Ipiu à la bibliothèque, cette fameuse fois. Elle avait essayé de le chasser, elle avait même modifié ses émotions pour cela, mais il avait tenu bon. La situation n'était évidemment pas identique. Il aimait la Tonnerre et il la connaissait déjà avec cet événement, alors qu'il ne savait rien de Joyce. Pourtant, ce genre de réflexion était souvent un appel à l'aide déguisé. Comment savoir et que faire surtout ? Nathanaël ne parvenait pas à se décider, laissant le silence s'installer. Il aurait pu simplement hocher la tête, se lever et partir, mais cela ne lui plaisait pas. Il pouvait être têtu parfois.

Écoute Joyce, je n'ai rien de plus important à faire et je n'ai pas l'intention de partir, pas pour ces raisons que tu évoques en tous les cas.

Le Terre marqua une courte pause.

Ne réfléchis pas à ma place, ne cherche pas à savoir ce que je veux. Réfléchis à ce que toi, tu veux, ce dont tu as besoin.

Il parlait avec une voix douce, essayant de ne pas la brusquer, même si ce qu'il lui disait pouvoir paraître un peu dur, dit comme un reproche. Ce n'était pas le but. Il voulait tenter de lui faire comprendre qu'il était assez grand et mature pour savoir ce qu'il voulait et qu'il n'avait pas besoin de son aide, mais dit ainsi, ce n'était pas idéal, c'était un peu brusque. Il lui fallait une autre approche.

Alors, si tu me dis que tu ne veux pas que je reste, parce que Tu veux être seule, par exemple, ou que ma présence Te gêne, alors oui, je partirai. Je ne vais pas m'imposer. Mais je ne partirai pas, si tu me le demandes en pensant m'embêter ou quelque chose de la sorte.

Le Titan lui sourit, toujours avec douceur.

Si je ne voulais pas rester, je ne resterais pas...


Rencontre à l'ombre d'un grand chêne /Nathou <3/ 1ibx10
Merci Aa-chan <3
##   Lun 16 Jan 2017 - 11:19

Personnage ~
► Âge : 20 bougies
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Joyce Noran
Messages : 723
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

Vous savez, il y a toutes sortes de douleur. Il n'y en a pas qu'une seule et unique, que chacun va ressentir à un moment donné ou à un autre. Y a diverses douleurs physiques, allant de la légère douleur à celles qui vous clouent au sol, en pleine agonie. Et puis il y a les douleurs émotionnelles. Celles qui s'immiscent dans votre tête à vous en rendre fou selon son importance. Ce sont les pires.
C'est ce genre de douleur là qui m'avaient poussé à sortir de chez moi ce jour-là. Ce genre de douleur là qui m'avait fait craquer, qui m'avait mise à genou. A côté, la douleur physique dû à mes efforts trop poussés en entraînement ne valaient rien. Je n'avais pas mal au corps, du moins pas autant que je ne l'aurais voulu. J'avais mal au cœur.

Ne t'excuse pas, je comprends.

"Je comprends". Les gens disent toujours ça face à une situation qui les dépasse. Vous avez déjà remarqué comme le patient répète ce "je comprends" quand le médecin vient lui dire qu'il passera pas les trente ans? Pourtant, on comprend jamais rien à leur jargon à la con, on sait jamais réellement ce qu'on a.

Écoute Joyce, je n'ai rien de plus important à faire et je n'ai pas l'intention de partir, pas pour ces raisons que tu évoques en tous les cas. Ne réfléchis pas à ma place, ne cherche pas à savoir ce que je veux. Réfléchis à ce que toi, tu veux, ce dont tu as besoin.

Ce dont j'avais besoin hein? J'ai presque faillis lui rétorquer "Un nouveau corps en état de marche ce serait cool". J'ai dis presque. Ce n'était tout de même pas sa faute pas vrai, si j'étais aussi faible? On commençait à vois mes cernes, j'avais perdu un peu de poids, j'avais le corps endoloris. Et pourtant, tout ça, je m'en foutais. Je ne voyais qu'une chose: J'allais perdre et si c'était possible, Ys allait me massacrer avant même que la maladie ne gagne. Il m'en voudrait terriblement si je cessais de me battre, et pire, si je perdais la bataille. Je le savais, tout comme lui. Je ne voulais pas le décevoir.

Alors, si tu me dis que tu ne veux pas que je reste, parce que Tu veux être seule, par exemple, ou que ma présence Te gêne, alors oui, je partirai. Je ne vais pas m'imposer. Mais je ne partirai pas, si tu me le demandes en pensant m'embêter ou quelque chose de la sorte. Si je ne voulais pas rester, je ne resterais pas...

Il souriait avec douceur, comme on sourit devant un animal craintif et potentiellement dangereux. Il ne me faisait pas de reproches, plutôt des encouragements. Un encouragement à le laisser m'aider, d'une manière ou d'une autre. C'était étrange. Peu familier. Et pourtant, ça avait un goût de déjà vu. N'avais-je pas eu les mêmes affinités avec Ys, Mitsuki, Misao et Liam? Un jour, ils avaient su voir par delà la carapace. Le lendemain, nous étions inséparables. Et aujourd'hui, je les aimais plus que ma propre vie.
Aussi fou que cela puisse paraître, j'ai réussi à être encore plus taré que je ne devais déjà lui paraître: J'ai explosé de rire. Oui oui. Après tant de colère et de larmes. Si si, c'est possible, la preuve!

Une fois calmée, je le regardai, peu certaine de ne pas lui avoir fait peur.

- Tu m'as l'air aussi têtu que moi je me trompe? Excuses-moi pour le fou-rire, je ne suis pas aussi folle que je le parais. Je crois que j'ai juste besoin... De tout laisser sortir aujourd'hui. Ca ira mieux après et promis, je serais moins tarée. Je crois.

Ouais... Ben c'était pas fameux hein!

- Reste si tu le veux, tu ne me déranges pas, et la forêt ne m'appartient pas. En revanche je veux bien que tu répondes à une question: Ça t'arrive souvent de sauver les dépressifs lors de tes balades?

J'avais un petit sourire amusé aux lèvres, signe que ça allait un peu mieux. Ça irait. Un jour.

HRP:
 


Rencontre à l'ombre d'un grand chêne /Nathou <3/ Bv3g
##   Dim 26 Fév 2017 - 6:24

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : Selvi Sayanel et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
Nathanaël Lancer
Messages : 426
Date d'inscription : 05/08/2014
Age : 20
Emploi/loisirs : Jardinier/étudiant
Humeur : ça va plutôt bien, merci

Nathanaël ne put s'empêcher de sursauter lorsque Joyce éclata de rire. Il eut un instant d'incompréhension totale qui put se lire sur son visage, puis se reprit et attendit. Avait-il dit quelque chose de drôle ? Il ne lui semblait pas. Au contraire, il se serait plutôt attendu à ce que son interlocutrice l'envoie balader après son discours un peu trop direct, mais non, elle avait choisi le rire. Ce n'était sans doute pas plus mal, n'est-ce pas ?

Lorsque la jeune femme se fut reprise, il l'écouta attentivement, espérant comprendre ce qui avait déclenché son hilarité. Un sourire se dessina doucement sur ses lèvres après les premiers mots. Têtu ? Elle avait cerné cet aspect de sa personnalité plutôt rapidement et elle lui donnait un indice sur son caractère à elle. Elle s'excusa à nouveau et le Terre se contenta de hocher la tête pour lui faire comprendre qu'elle n'avait pas à le faire. Il semblait y avoir deux catégories de personnes, si on pouvait appeler cela ainsi. Il y avait les gens qui ne gardaient, cachaient rien, qui réagissaient au quart de tour et communiquaient toutes leurs émotions sans restriction et il y avait ceux qui retenaient tout, n'exprimaient que peu ce qu'ils ressentaient. La plupart du temps, ces derniers finissaient par exploser à un moment ou un autre. Joyce faisait manifestement plutôt partie de cette deuxième catégories, selon ses dires du moins. Nathanaël aussi était plutôt du genre à maintenir enfoui ce qu'il ressentait et il avait une telle maîtrise de lui qu'il parvenait généralement à ne pas succomber à ses émotions. Sa raison était ferme, trop parfois. Il aurait sans doute été bon pour lui qu'il lâche la bride de temps à autre, qu'il se laisse aller.

À nouveau, Nathanaël fut un peu surpris de la tournure que prenait les choses. La dernière question de son interlocutrice le laissa perplexe un bref instant. Il nota son sourire amusé et se permit donc de lâcher un petit rire.

Non, cela ne fait généralement pas parti de mon quotidien.

Il afficha un doux sourire. Était-elle réellement dépressive ou n'était-ce qu'une boutade parce qu'elle était en train de pleurer ? Il n'en était pas certain et c'était la raison de sa perplexité, mais il préféra ne pas relever, car Joyce avait eu un sourire sincère, ce qui était clairement un bon signe. Elle semblait donc aller mieux et c'était le principal pour le moment. De plus, comme les deux jeunes ne se connaissaient pas encore vraiment, le Terre se voyait mal commencer à lui poser des questions... un peu trop personnelles, sans doute.

Un petit silence s'installa et le regard du Titan revint se poser sur l'arbre abîmé contre lequel Joyce était assise. Il se pinça les lèvres en pensant que c'était ce qui l'avait attiré à cet endroit en premier lieu. Il aurait aimé pouvoir le soigner, mais il craignait que la jeune femme le prenne mal. Il chassa donc cette idée pour le moment, se disant qu'il en aurait certainement l'occasion plus tard. Il reporta son attention sur son interlocutrice, un doux sourire aux lèvres.

Est-ce que tu as des hobbys ? Quelque chose que tu aimes particulièrement faire ?

Maintenant que la conversation avait été engagée, Nathanaël n'avait plus peur de poser des questions un peu plus ouverte. De plus, il espérait que de changer de sujet ferait complètement oublier son chagrin à sa camarade. Il espérait cependant ne pas faire un choix de sujets malheureux. Il verrait bien.

Hrp:
 


Rencontre à l'ombre d'un grand chêne /Nathou <3/ 1ibx10
Merci Aa-chan <3
##   Lun 10 Avr 2017 - 17:47

Personnage ~
► Âge : 20 bougies
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Joyce Noran
Messages : 723
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

Il a rit à ma remarque. Probablement était-il soulagé d'entendre dans ma voix un peu de joie après ma crise d'hystérie.

Non, cela ne fait généralement pas parti de mon quotidien.

Je rejoignis son rire avec soulagement. Tu m'étonnes mon gars! Quoique, à Terrae, c'était presque une évidence de trouver un déprimé tous les deux mètres. J'en faisais même souvent partie.
Je remarquai son regard sur l'arbre que j'avais maltraitée. Pas besoin d'être devin pour comprendre qu'il n'approuvait pas, et je savais pertinemment que j'avais fait une connerie.

Est-ce que tu as des hobbys ? Quelque chose que tu aimes particulièrement faire ?

Oui, il y avait. J'étais une passionnée. Grâce à mon père probablement. Un instant, mon regard se perdit dans le vague.
Mes hobbys... Quand j'étais petite, papa et moi retapions notre vieille voiture familiale. Je m'étais vite passionnée pour la moto de mon père. Une sublime sportive. Elle était magnifique. Il ne m'a jamais laissé faire un tour, mais je ne compte plus les heures qu'on a passé dessus.
Quand j'étais trop fatiguée ou que le travail devenait trop dangereux, j'allais cherché ma guitare et pendant qu'il bossait, je jouais deux trois morceaux que j'avais appris dans la semaine ou dans le mois.
C'était en moi. C'était à moi.

- Je suis musicienne. Guitariste et chanteuse dans un groupe. Et toi?

Je ne pouvais pas lui dire pour la mécanique. Personne ne savait et personne ne saurait jamais. J'en avais vaguement touché un mot à Ys. Mais c'était Ys. Mon grand frère.
J'ai pourtant joué mon rôle et j'ai souris comme si de rien avant de me tourner vers le tronc calciné.

- Tu crois qu'on peut faire quelque chose pour lui...? Il a l'air mal en point.

J'ai fais la moue. D'une certaine manière, ce pauvre arbre me faisait un peu penser à moi. Après tout, moi aussi j'étais brisée. Moi aussi un feu me rongeait et atteignait mes organes vitaux.
Étrangement, je m'en voulus un peu de faire subir ça au pauvre tronc. Je devenais faible. Ça craint.


Rencontre à l'ombre d'un grand chêne /Nathou <3/ Bv3g
##   Sam 6 Mai 2017 - 5:01

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : Selvi Sayanel et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
Nathanaël Lancer
Messages : 426
Date d'inscription : 05/08/2014
Age : 20
Emploi/loisirs : Jardinier/étudiant
Humeur : ça va plutôt bien, merci

Nathanaël écouta avec attention la réponse de son interlocutrice. Alors, elle était musicienne ? Il ne put s'empêcher de sourire doucement. C'était la deuxième artiste qu'il rencontrait en deux jours, était-ce un signe ?

Tu fais partie d'un groupe, c'est cool.

Le Terre sourit de plus bel. Il réfléchit un instant, mais il savait quoi lui répondre.

Je joue un peu de piano, j'ai commencé il y a presque une année maintenant. Autrement, je fais du karaté, mais je m'entraîne moins qu'avant... avant de venir ici.

Il avait hésité à terminer sa phrase, mais les mots étaient finalement sortis. En Angleterre, il s’entraînait avec d'autres personnes, plusieurs fois par semaine, alors ce n'était évidemment par pareil. À Terrae, il pratiquait seul, enchaînant des séries de mouvements. Il se maintenait en forme et tâchait de ne pas oublier ce qu'il avait appris.

Joyce perçut son regard vers le tronc. Elle fit la moue, après lui avoir demandé s'ils pouvaient faire quelque chose. En d'autres circonstances, il aurait pu être un peu fâché qu'elle se soit attaquée à un arbre, mais il ne pouvait pas lui en vouloir. Il hocha la tête avec un doux sourire.

Regarde.

Nathanaël se leva et s'approcha du tronc. Il posa ses mains contre l'écorce et se connecta à son pouvoir, puis tendit son esprit vers la vie qui fourmillait tout autour de lui, par l'intermédiaire du végétal. Il se laissa un instant porter par toute cette énergie, mais finit par se focaliser sur sa tâche. Il porta toute son attention sur les parties calcinées. C'était profond, trop profond. Sans son aide, l'arbre ne survivrait pas, il en était convaincu. Le Titan hésita un instant. Il ne savait pas ce qui serait le plus simple, inverser la combustion du bois sur les parties brûlées ou se débarrasser de ces dernières et créer du bois sain. Les deux processus demanderaient beaucoup d'énergie, c'était certain. Il avait l'habitude de revigorer des plantes, mais s'était rarement essayé aux arbres. Il se décida pour la première solution et s'activa. L'Anglais puisa dans son énergie, mais aussi dans celle de l'arbre. Peu à peu, le bois calciné reprit une belle couleur brune, la structure interne fut restaurée, l'écorce se redéveloppa sur la surface fortifiée et, finalement, la sève se remit à circuler. Le jeune homme sentit le soulagement du végétal, c'était agréable comme moment de partage.

Voilà, comme neuf.

Nathanaël avait rouvert les yeux, s'était reculé et avait repris sa place assise non loin de Joyce. Il était fatigué, mais satisfait du résultat. Heureusement que la blessure n'avait pas été plus grande. Il était rarement aussi fier de son pouvoir que lorsqu'il pouvait soigner les végétaux. Il aurait aimé être capable de soigner les maux des gens aussi facilement, mais ce n'était malheureusement pas dans ses capacités. Il ne regrettait cependant rien et était heureux de ce qu'il possédait. Le Terre reporta son attention sur sa camarade.

Quel est le nom de ton groupe ? Les membres sont tous à Terrae ?


Rencontre à l'ombre d'un grand chêne /Nathou <3/ 1ibx10
Merci Aa-chan <3
##   Sam 31 Mar 2018 - 18:39

Personnage ~
► Âge : 20 bougies
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Joyce Noran
Messages : 723
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

Il était étrange de discuter de choses et d'autres avec un inconnu alors que cinq minutes plus tôt, j'étais à deux doigts d'exploser. Je ne sais toujours pas comment Nath a pu me calmer à ce point ce jour-là. Pas plus que je ne me souviens quand est-ce que j'ai retrouvé totalement mon calme. Il est pourtant avéré que lorsque nous discutâmes, j'étais plus posée dans mes mots comme dans mon comportement.

Il me parla de ces centre d'intérêt et je souris à l'évocation de la musique. Visiblement, c'était une chose qui réunissait plus de monde qu'on n'aurait pu y penser. Nous avions tous un affect avec la musique, peu importe son style ou sa façon de la voir. Pour certains c'était rock, d'autres classiques. Et quand certains en jouaient, d'autres préféraient l'écouter. Nous étions tous différents et pourtant, la musique nous liait tous, d'une manière ou d'une autre.
Avez-vous déjà assisté à un concert ou a un festival? Observez la mouvance des gens, interprétez leurs regards, croisez leur amour pour le moment. Nous sommes alors tous égaux. Aimant ou non le morceau du moment, nous sommes les complices de l'artiste et des musiciens. Nous sommes tous réunis pour chanter et danser jusqu'à n'en plus pouvoir pourvu que le son retentisse. Voilà ce que j'aime dans la musique, depuis toujours et probablement à jamais.

Calmement, Nathanaël a posé ses mains sur l'arbre et fermé les yeux. J'ai compris ce qu'il allait se passer et je l'ai laissé se concentrer. Il était un excellent élève car quelques minutes plus tard, l'arbre était comme neuf. J'ai posé une main sur le tronc et j'ai souris.

- Désolée mon vieux. Sans rancune?

Nath passa vite à autre chose puisqu'il me demanda quel était le nom du groupe et qui en était les participants. Et comme à chaque fois que je parlais de ma passion, je souris amplement.

- On s'appelle les Paws up! On est quatre et on est tous de Terrae. Il y a Liam et Ys à la guitare et Kyle à la batterie. Et moi je chante et je joue de la guitare, à l'occas. Peut-être que tu les connais, je sais pas?

Pendant que nous parlions, le temps avait peu à peu tourné et le ciel s'était couvert. L'orage ne tarderait pas à venir.

- On ferait mieux de se mettre en route si on ne veut pas finir sous la flotte non?


Rencontre à l'ombre d'un grand chêne /Nathou <3/ Bv3g
##   Lun 2 Avr 2018 - 0:17

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : Selvi Sayanel et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
Nathanaël Lancer
Messages : 426
Date d'inscription : 05/08/2014
Age : 20
Emploi/loisirs : Jardinier/étudiant
Humeur : ça va plutôt bien, merci

Nathanaël observa avec satisfaction son travail et sourit avec douceur face à la réaction de la Feu. Il voyait à cet instant qu'elle respectait la nature, la vie et que son geste n'avait été qu'un accès de colère. Un accès de colère indésirable, il fallait bien l'avouer, mais à présent, tout était réparé, alors il ne servait à rien de revenir sur ce qui était passé. Le Titan posa donc deux questions à Joyce, à propos de son groupe et il vit son visage s'illuminer. Il sut tout de suite qu'il avait en face de lui une passionnée.

L'Anglais écouta son interlocutrice. Les Paws up... cela ne lui disait rien. Un des prénoms, par contre, attira son attention : Liam. Il avait rencontré un Liam, une fois, dans le parc. Ce dernier avait pour ami un loup, Hero, si le Terre ne se trompait pas. Il n'en parlerait cependant pas. Terrae était si vaste. Il devait probablement y avoir plusieurs personnes portant ce nom et puis, il ne le connaissait pas vraiment, alors le nommer était inutile. Il écouta donc Joyce terminer sans un mot. Elle lui indiqua ce qu'elle faisait dans le groupe, puis en lui demande s'il connaissait ses co-musiciens. Nathanaël hocha la tête avant de répondre. Puisqu'elle lui avait posé directement la question, il n'allait pas lui mentir.

Je n'en suis pas certain, mais il est possible que j'aie croisé Liam, une fois... mais c'était il y a longtemps, quelques mois après mon arrivée à Terrae. Non, les chances que ce soit la même personne sont infimes.

L'Anglais eut une pensée pour Alice, la jeune femme qu'il avait rencontré deux jours plus tôt en salle de musique. Peut-être qu'elle et Joyce s'entendraient ? Toutes deux chantaient et, bien qu'il n'ait pas entendu la voix de la deuxième, il connaissait celle de la première et elle était magnifique. Le Titan se demanda si Alice aimerait faire partie d'un groupe. Il pourrait lui poser la question s'ils se revoyaient.

La réflexion de la Feu le sortit de ses réflexions. Il leva ses yeux vers le ciel.

Oui, tu as raison. Il ne vaut mieux pas rester ici. Allons-y.

Le Terre indiqua d'un geste de la main le chemin le plus court pour revenir vers l'institut. En chemin, les deux jeunes échangèrent encore sur la musique, ce sujet les ayant rapprochés. Ils arrivèrent juste à temps pour ne pas se faire mouiller. Nathanaël s'enquit une dernière de l'état de sa camarade, puis ils se quittèrent et reprirent chacun le cours de leur journée.


Rencontre à l'ombre d'un grand chêne /Nathou <3/ 1ibx10
Merci Aa-chan <3
##   
Contenu sponsorisé

 

Rencontre à l'ombre d'un grand chêne /Nathou <3/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Forêt.