Partagez
Deux Airs, un arc et douze flèches. Qui veut tenter le tir à l’arc ? (Oksa <3)
##   Mer 24 Aoû 2016 - 21:41

Personnage ~
► Âge : 21
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Kurei Yataro
Messages : 193
Date d'inscription : 12/08/2014
Age : 26
Emploi/loisirs : Apprendre des choses, celles que je dois pour la fac et celles que je veux arce qu'elle m'interessent. C'est cool les etudes en Allemagne :p
Humeur : Interchangeante et difficile à deviner quand elle diffère à la norme

Je suis entouré par le silence et le calme. Cela me semble presque surnaturel. J’aurais pensée que je vais entendre des gens, mais le champ des fleurs semble être désert. En même temps, bah, c’est un champ des fleurs. Ce n’est pas comme le parc qui est débordé ces temps-ci (du moins en ce qui me concerne, sachant que déjà quatre groupes de trois personnes ou plus constituent une foule à mes yeux). Il n’y a rien de très intéressent à voir. C’est un champ des fleurs. Mais pour ce que je veux faire, c’est l’emplacement idéal.

Comme c’est un champ, je suis vu de loin et bien que je ne regarde pas autours, je peux entendre si quelqu’un arrive. Après les deux autres presque-accidents possiblement mortels que j’ai eu alors que je me suis entrainé au tir à l’arc, disons que je préfère avoir un moyen de savoir quand quelqu’un approche. Surtout que cette fois, ce n’est pas un entrainement au tir simple. Cette fois, je tente d’accélérer mes flèches lors d’un tir. J’avais essayé avant de le faire pendant leur trajet, mais je n’y arrive pas, alors je tente quelque chose qui me semble être un peu plus facile. Certes, le lapse du temps est plus court, mais l’espace de l’effet est uniquement autour de moi.

L’inconvénient, c’est que la cible est assez difficile à voir, pour des raisons logiques. Je triche déjà parce que je l’ai mise bien plus haut que d’habitude pour la voir à travers les fleurs sans devoir essayer d’en détruire tout un couloir. Il me faudrait un vrai dojo pour m’entrainer. Mais bon, avant de tenter ça, faudrait peut-être répandre la pratique sur Terrae. Si je suis tout seul, faut plutôt se débrouiller comme je peux.

Après, il y a une limite à ce que je peux faire. J’avais déjà commencé fort, dans une forêt. On aurait dit que des chances que quelqu’un me retrouve du tout sont déjà minuscules, sans parler du fait qu’il aille sous une flèche et c’est quand même presque arrivé. J’ai tenté alors le gymnase et je collais une affiche sur la porte. Normalement, cela devrait suffir pour s’assurer que personne ne rentre sans faire gaffe et ne m’entre sous une flèche. C’est quand même arrivé. Alors soit j’ai la chance la plus pourrie du monde, soit les gens de Terrae veulent mourir. Si c’est le deuxième cas, qu’ils aillent le faire quelque part ou je ne suis pas par contre, bordel de merde.

La corde chante. La flèche parte. Les lignes de pinceau me montrant le mouvement de l’air restent inchangés. Bon. En même temps je ne me suis pas concentré, alors je ne devrais pas m’attendre à autre chose. Prenant une autre flèche, je fixe la cible du regard et recommence, me forçant à stopper mes pensées de partir ailleurs. Une fois la flèche en place et ma prise sur l’arc correct, je lève l’arc, puis commence à redescendre tout en tirant jusqu’à ce que je sens la flèche posé contre la joue. De la, j’ajuste un peu l’arc et essaye de me focaliser sur l’air, puis je relâche. Cette fois, je sens un courant d’air tout léger venant de mon dos alors que la flèche parte pour se pointer en bas de la cible.


Deux Airs, un arc et douze flèches. Qui veut tenter le tir à l’arc ? (Oksa <3) Signat11
##   Lun 29 Aoû 2016 - 1:27

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Oksa Skily
Messages : 324
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Etre ermite.
Humeur : Mieux quand tu m'auras lâchée.

Je regarde le ciel gris avec une moue déçue. Le temps s’est étrangement assombri. Néanmoins, il n’y a pas de vent. Je décide donc de quitter l’antre de ma chambre, de sortir, prendre l’air, arrêter de me laisser aller à ma morosité. Angie n’est pas là, tant pis. Je n’ai pas envie de déranger si tôt Selvi, cela fait trop peu de temps que nous nous sommes rencontrées, même si elle m’a dit de ne pas hésiter.

Je ne réfléchis pas à une destination particulière. Je marche simplement, laissant aller le cours de mes pensées, mes rêveries s’emballer. Finalement, sans trop comprendre comment, je finis au milieu de fleurs. Comme souvent vous me direz. Je ne sais ce qui m’attire en cet endroit. Peut-être le fait qu’il n’y ait personne. Ou peut-être ces couleurs, resplendissantes.

Pourtant aujourd’hui je ne suis pas seule. Je vois un peu plus loin un jeune homme. Je ne comprends pas tout de suite ce qu’il fait. Cependant, en tant qu’Air, je distingue nettement la déformation de celui-ci autour du garçon. Intriguée, je m’approche doucement. Là, plus près, je peux voir qu’il tient une sorte d’arc étrange, plus grand que la norme. Qu’essaie-t-il de faire ? A cette distance, je remarque aussi que le visage de l’Air ne m’est pas si inconnu que ce que je croyais. Pas connu néanmoins. Plutôt comme si je l’avais croisé de temps en temps. Mais pas beaucoup non plus. Il a du être initié depuis peu, un mois ou deux peut-être. Après, je n’ai jamais vraiment fait attention aux élèves vivant dans la partie Air, habituée à me faufiler aussi vite que possible pour éviter des rencontres malheureuses. Ce serait d’ailleurs un problème sur lequel je devrais me pencher, vaincre cette peur des gens, cette timidité maladive.

Ma curiosité prendra-t-elle d’ailleurs le dessus sur cette timidité ? Mais je n’ai plus à me le demander, je me suis déjà trop rapprochée du garçon. Cependant, je ne peux rester éternellement plantée devant lui sans rien dire. C’est donc d’un ton légèrement hésitant, peu sûre de moi, que j’ose enfin laisser ma voix s’élever, pas trop fort tout de même.

« Hum… Désolée de te déranger… Je t’ai vu de loin et… Non, j’ai vu l’air se déformer… Je suis Air tu vois du coup… Enfin tu as compris je pense. »

Arg. Tout ce que je dis n’a aucun sens. Je passe comme à mon habitude lorsque je suis trop nerveuse ma main dans mes cheveux bleus. Les joues légèrement roses, je prends une inspiration pour tenter de me calmer. C’est logique que je sois nerveuse, je viens d’aborder un parfait inconnu. Ok. Donc, il faut que je me détende. Il ne trouvera peut-être pas si anormal que j’ai du mal à parler.

« Désolée. Je voulais dire que… Que de loin, je me suis demandée ce que tu faisais. Même si je maîtrise assez mon pouvoir, je n’ai jamais tenté de le déformer de cette manière. Le manipuler comme tu le fais. Hum… C’est… C’est en rapport avec l’arc que tu as ? »

Je n’ai pas l’impression d’utiliser le bon terme pour désigner l’objet étrange que tient le garçon. Cela semble différent d’un arc ordinaire. Cependant, je n’en ai pas d’autres. On fait avec ce que l’on a, non ?

Je vois alors la cible. Il tirait donc dessus ? Essayait-il de diriger ses flèches dessus grâce à l’air autour ? Ou tentait-il de leur donner une certaine puissance ? Je regrette en tout cas légèrement de l’avoir dérangé. S’il était en plein entraînement, il risque de ne pas forcément apprécier. Trop tard je pense…


Deux Airs, un arc et douze flèches. Qui veut tenter le tir à l’arc ? (Oksa <3) 587988ailes3

##   Lun 29 Aoû 2016 - 20:10

Personnage ~
► Âge : 21
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Kurei Yataro
Messages : 193
Date d'inscription : 12/08/2014
Age : 26
Emploi/loisirs : Apprendre des choses, celles que je dois pour la fac et celles que je veux arce qu'elle m'interessent. C'est cool les etudes en Allemagne :p
Humeur : Interchangeante et difficile à deviner quand elle diffère à la norme

C'est après avoir tiré encore une flèche que je me rends compte que je suis observé. Baissant le yumi, je tourne la tête pour voir qui m'a approché. Décidément, je n'arrive jamais à entendre quand quelqu'un arrive si je me focalise sur le tir. Heureusement que la jeune fille en face de moi n'était pas perdu dans ses pensées comme un certain brun aux reflets rousses qui a faillit m'entrer sous une flèche la dernière fois. C'est au moins une victoire, quelqu'un m'a approché sans autant mettre sa vie en danger.

Alors, j'avoue, j'aurais préféré ne pas être approché du tout, mais je vais prendre ce qu'on me donne. C'est déjà mieux qu'avant de toute façon, alors je ne vais pas me plaindre.

La première chose que je remarque sur la personne qui m'a approché, c'est que c'est une jeune fille aux cheveux bleus. Une couleur inhabituelle, même pour les habitants de Terrae qui sont inhabituels de base, mais une qui lui va bien. Et puis, ce n'est pas ma place de critiquer quelqu'un que je ne connais pas. Si ça lui plais, qu'elle fasse ce qu'elle veut avec ses cheveux. Ou n'importe quelle partie de son corps.

La deuxième chose que je remarque est moins frappante, mais plus importante, et c'est le fait que la jeune fille est visiblement très nerveuse. Elle s'embrouille avec ses propres mots. Je n'ai aucune idée de la raison, alors je décide de l'ignorer. Si jamais elle est nerveuse à cause de moi, peut-être elle se détendra si je ne prête aucune attention à sa nervosité. (Si je peux dire qu'elle est juste nerveuse, vu qu'elle semble presque avoir peur. Mais si elle a peur de moi, pourquoi s'approcher ? Cela n'a aucun sens...)

« En effet. J'ai tenté de rendre mes flèches plus rapides lors du tir. Je me suis dit que cela sera plus facile que de tenter directement de les propulser rien qu'avec l'air. »

Et j'avais raison. La tentative de propulser mes flèches avec uniquement mon pouvoir, une idée qui vient du jeune Terre qui j'ai rencontré dans la forêt il y a quelques mois, va devoir attendre jusqu'à ce que j'arrive à maîtriser mon pouvoir mieux. Ça va probablement durer, comme avec la maîtrise de n'importe quoi d'autre.

Ma réponse à la jeune fille était calme, posé. Je prétendais de ne pas avoir entendu la façon dont elle tentait et échouait de parler la première fois, comme si cela n'était pas arrivé, en espérant que cela lui aidera à se détendre. On verra bien.

Ceci dit, et je pense à cela uniquement quelques secondes après, il est fort probable qu'elle va se sentir encore plus mal à l'aise si on continue de parler. Déjà, le fait que je vouvoie semble mettre plein des gens plus ou moins mal à l'aise sans qu'il soient nerveux de base pour une raison x ou y. Pas que ce soit une raison pour la chasser, bien évidemment je ne ferrait jamais un truc pareil, mais... voilà quoi. Je ne pense pas qu'on sera capables d'avoir une conversation normale (ou du moins ce qui compte comme normal dans mon cas), elle et moi. En fait, quelque chose me dit que cette rencontre va être assez... épuisante. Plus que n'importe quelle autre, en tout cas.


Deux Airs, un arc et douze flèches. Qui veut tenter le tir à l’arc ? (Oksa <3) Signat11
##   Mer 31 Aoû 2016 - 15:36

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Oksa Skily
Messages : 324
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Etre ermite.
Humeur : Mieux quand tu m'auras lâchée.

Le garçon me répond sans commenter mes phrases plus déconstruites les unes que les autres. C’est gentil de sa part. Même si je me mordille encore légèrement nerveusement la lèvre inférieure, je me sens un peu plus détendue, ce qui n’aurait pas été le cas s’il m’avait fait une remarque.

Ainsi il tentait bien de rendre ses flèches plus rapides. Je réfléchis quelques secondes. Une idée me vient. Mais l’inconnu a-t-il envie de recevoir des conseils d’une étrangère ? Pas forcément. Je doute en tout cas. Et pourtant, j’ai envie de partager cette intuition avec lui. Comme si le fait que nous soyons tous deux Air m’offrait ce droit. J’ose enfin lui répondre, d’une voix hésitante et timide.

« Hum… Si tu crées un tourbillon qui avance autour de la flèche tu gagneras en stabilité… Je pense… La flèche sera entourée et ne pourra plus suivre d’autre trajectoire que celle que tu lui donnes, elle sera moins facilement déviée… »

Je rougis légèrement, étonnée d’avoir osé lui donner ce conseil. Ce n’est pourtant pas mon genre habituellement. Néanmoins, là cela concerne nos pouvoirs et je n’en ai que rarement parlé avec quelqu’un, encore moins échangé des expériences. Je lui adresse un sourire embarrassé en passant ma main dans ma nuque.

« Enfin… Ce n’est qu’une idée. Tu avais l’air de bien t’en sortir. »


Je me concentre ensuite à nouveau sur cet instrument étrange qu’il tient. Cet arc particulier est beau. Plus grand et fin que ceux habituels. Je me demande s’il est dur de s’en servir. Cela doit être lourd et avec ma maladresse naturelle je ne peux m’empêcher de me dire que je serais un véritable danger vivant. Néanmoins, il m’intrigue.

« Euh… C’est pas un arc habituel si ? Enfin… C’est un arc japonais ? »


Je penche légèrement ma tête sur le côté, curieuse. Je suis contente de voir que cette dernière peut parfois me pousser à oublier ma timidité, cela me rassure en un sens. Je ne vivrai peut-être pas en bonne solitaire toute ma vie ! C’est en tout cas un espoir que je conserve, celui de parvenir à m’ouvrir aux autres. Et ma rencontre avec Selvi m’a confortée dans le fait que j’en suis capable. Aujourd’hui est donc en quelque sorte un test préparatoire à ma future vie sociale !

HRP: Désolée c'est un peu court mais je voulais à tout prix te laisser une réponse avant de retrouver l'internat >< En espérant que ça te convienne! Love ♥


Deux Airs, un arc et douze flèches. Qui veut tenter le tir à l’arc ? (Oksa <3) 587988ailes3

##   Mer 7 Sep 2016 - 20:36

Personnage ~
► Âge : 21
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Kurei Yataro
Messages : 193
Date d'inscription : 12/08/2014
Age : 26
Emploi/loisirs : Apprendre des choses, celles que je dois pour la fac et celles que je veux arce qu'elle m'interessent. C'est cool les etudes en Allemagne :p
Humeur : Interchangeante et difficile à deviner quand elle diffère à la norme

Mes yeux se tournent vers ma cible éloignée de vingt-huit mètres et je fronce les sourcils légèrement. Un tourbillon qui avance ? Pourquoi pas, cela pourrait marcher. Et elle a raison que cela stabiliserait la trajectoire de ma flèche. Reste à savoir su je suis capable de créer un tel tourbillon et, ce qui va probablement être plus dur, de le maintenir une fois la flèche tiré.

« En effet, cela pourrait marcher si j’arrive à contrôler l’air si longtemps. »

J’ai remarqué que le périmètre autour de moi dans lequel j’en suis capable et assez réduit, alors cela pourrait être un peu problématique, mais qui ne tente rien n’a rien. Prenant une autre flèche, je me remets en place puis jette un coup d’œil à la fille à côté de moi.

« Pourriez-vous faire juste un pas ou deux pour passer plus derrière moi par précaution, s’il vous plaît ? Je voudrais tenter votre conseil et voir ce que cela donne. »

Une fois certain que la jeune fille n’est pas en danger d’être blessé peu n’importe ce que je fais (même si je perds ma flèche en plein tir et qu’elle parte dieu seulement sait où), j’encoche ma flèche et monte mon arc. Il est assez difficile de tirer en essayant en même temps d’utiliser mes pouvoirs. Cela demande une division de concentration affreuse, d’un côté pour pouvoir faire quoi que ce soit avec l’air, et d’autre pour me focaliser comme il faut sur le tir lui-même. Mais au moins, si j’arrive à ce que je veux avec mes pouvoirs dans ces conditions, alors je devrais pouvoirs les utiliser n’importe quand. C’est une des raisons pour lesquels je tente de m’entrainer ainsi. C’est plus difficile, certes, mais le rendu sera encore meilleur.

L’air autour de moi bouge et un petit tourbillon se forme au bout de ma flèche. Ou du moins quelque chose qui y ressemble, mais je n’arrive pas à faire mieux. Je relâche alors la flèche et elle parte, mais est vite dévié lorsque le tourbillon se défait et part dans tous les sens. Cette fois-ci, elle n’atteint même pas la cible, mais passe à côté. Et merde.

« L’idée est bonne. Mais je dois encore travailler ma maîtrise de l’air. »

Je le dis plus comme un commentaire à moi-même qu’autre chose alors que je baisse mon arc et me retourne pour faire face à la jeune fille de nouveau. Je hôche la tête à sa question lorsqu’elle regard l’arc que je tiens.

« Si par ‘habituel’ vous entendez ‘européen’ comme les arcs longs anglais, effectivement, ce n’est pas un. En japonais, on l’appelle Yumi. »

Je lui dit en l’observant. Je reconnais son regard. J’ai eu à peu près le même quand j’ai vu un Yumi pour la première fois. Emerveillé et effrayé tout en même temps. C’était de la fascination, tout simplement. La jeune demoiselle semble penser d’une façon similaire. Peut-être même elle se demande si c’est dur de l’utiliser. Eh bien, si c’est le cas, elle n’a qu’à essayer, tout comme moi je l’ai fait une fois que mon sensei me l’a offert.

« Veuillez accepter mes excuses, je ne me suis pas présenté. Je m’appelle Yataro Kurei. Voudriez vous tenter un tir, mademoiselle… ? »

Son regard me dit qu’elle est intéressé. Cela ce voit. Après, la question est si cet intérêt est assez pour la faire vouloir tenter elle même. Après tout, il y a des gens qui préfèrent juste regarder les autres au lieu de tenter eux mêmes. En tout cas, quelque chose me dit qu’avec la jeune demoiselle aux cheveux bleus, je n’ai au moins pas à me faire du souci pour mes flèches.

Et tiens, en parlant de ça, faudrait que je passe à l’atelier pour me refaire des flèches après le ‘tir d’essai’ d’Ochikawa…

HRP:
 


Deux Airs, un arc et douze flèches. Qui veut tenter le tir à l’arc ? (Oksa <3) Signat11
##   Dim 18 Sep 2016 - 12:31

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Oksa Skily
Messages : 324
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Etre ermite.
Humeur : Mieux quand tu m'auras lâchée.

Ouf le garçon ne prend pas mal le conseil que je lui ai donné. Au contraire, il veut essayer. Je suis surprise par son vouvoiement. J’ai perdu l’habitude de l’entendre depuis que je suis à Terrae. J’obéis néanmoins à sa requête et fais trois pas en arrière, lui laissant l’espace nécessaire.

J’observe l’Air tenter de créer le tourbillon. Je comprends immédiatement qu’il n’a pas ses pouvoirs depuis longtemps et je sais d’avance que cela ne fonctionnera pas. Il ne maintiendra pas l’air suffisamment longtemps autour de la flèche. Mais au moins, il aura essayé. Je lui souris lorsqu’il me dit qu’il doit encore travailler.

« Oui en effet, mais je pense que tu pourras y arriver. »

Il m’explique ensuite que son arc est un Yumi. Je hoche doucement la tête comme pour lui dire que j’ai compris, tout en baladant mes yeux sur l’objet, si beau et impressionnant. Le jeune homme se présente ensuite et… Me propose d’essayer. Je rougis légèrement.

« Ce n’est pas grave je ne me suis pas présentée non plus… Je m’appelle Oksa Skily… Et je ne suis pas certaine que ce soit une très bonne idée que j’essaie… »

Ce n’est pourtant pas l’envie qui manque, et j’ai conscience que cela se voit. Mais bon… Je risquerais un peu de tuer le pauvre gars ! Je passe nerveusement ma main dans mes cheveux.

« On va dire que je suis assez maladroite en fait… Je m’en voudrais de te faire mal ou de casser quelque chose ! Ça doit être assez fragile non? »


J’appuie ma phrase d’un petit rire embarrassé, un sourire crispé aux lèvres. Je suis partagée entre ce désir et d’essayer et le fait que j’ai tout à fait conscience que c’est une très mauvaise idée. Vraiment. Et pourtant j’aimerais bien « oser », me lancer un peu ! Peut-être que si je fais TRES attention, j’arriverai à tenter un tir sans exécuter personne ? Ça changerait tiens. ARG JE VEUX ESSAYEEEEER.

Hrp: Mais non mais non, juste t'as plus le droit de me harceler pour que je réponde vite o/ Et désolée ce post est ridiculement court ._.


Deux Airs, un arc et douze flèches. Qui veut tenter le tir à l’arc ? (Oksa <3) 587988ailes3

##   Mar 20 Sep 2016 - 18:38

Personnage ~
► Âge : 21
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Kurei Yataro
Messages : 193
Date d'inscription : 12/08/2014
Age : 26
Emploi/loisirs : Apprendre des choses, celles que je dois pour la fac et celles que je veux arce qu'elle m'interessent. C'est cool les etudes en Allemagne :p
Humeur : Interchangeante et difficile à deviner quand elle diffère à la norme

L’encouragement. Ça fait tellement longtemps que je n’en ai pas reçu que sur le moment, je ne sais même pas quoi répondre. Au final, je lâche juste un simple ‘merci’ en grattant l’arrière de ma nuque, gêné. Il est rare que je ne sache pas quoi répondre. Et en voilà la raison. Je déteste ce sentiment d’être un idiot qui suit toujours le fait de ne pas savoir quoi dire. Beurk…

Quand j’ose regarder mademoiselle Skily dans les yeux à nouveau (bien que personne n’aurais su que j’hésitait il y a un moment, je crois. Enfin, personne ne l’a jamais remarqué, alors pourquoi cela changerai ?), c’est à son tour d’être gêné. Ou du moins c’est l’impression qu’elle me donne vu la teinte de ses joues. Je n’arrive à croiser son regard qu’un instant bref, mais je vois de suite que les excuses qu’elle se trouve vont à l’encontre de ce qu’elle veut réellement. Que ce soit juste parce qu’elle est fasciné ou parce qu’elle a toujours voulu tenter le tir à l’arc, il est bien visible qu’elle s’abstienne d’accepter mon offre. Bon, j’avoue, ses raisons sont bonnes, mais… ce n’est quand même pas assez pour ne pas oser même un seul tir. Je lui tends mon arc.

« Il est bien moins fragile qu’il ne le parais. Et si vous me faites mal, c’est ma propre faute, vu que je devrais savoir quoi faire pour ne pas me blesser, vous ne trouvez pas ? Tenez. Prenez la corde comme ceci. Essayez déjà d’étirer l’arc comme ceci, jusqu’à ce que vos bras soient tendus au niveau de vos épaules pour voir si ce n’est pas trop lourd. Normalement, quand on en fait pour la première fois, on commence avec un arc léger d’environ six, sept kilos. Celui-ci en a douze. »

Je lui dit et explique comment faire pour tirer correctement sur la corde. Avec Ochikawa, je ne lui ai pas fait tester le poids de l’arc, mais en même temps, il avait l’air d’un mec bien sportif. Avec mademoiselle Skily, je ne suis pas tout-à-fait sûr, donc je préfère m’assurer qu’elle arrivera à tirer sur la corde sans des gros problèmes. Si le poids ne pose pas un problème et si elle veut tenter un vrai tir, alors je lui expliquerait plus exactement comment faire et je lui donnerait une flèche. Avec un peu de chance, je gagnerais peut-être un élève.

Oui, j’avoue, ma volonté de lui faire essayer le tir n’est pas uniquement du au fait que je suis gentil et que je vois qu’elle est intéressé. Et alors ? Ce n’est pas comme si je le faisais uniquement parce que je voudrais avoir des élèves auxquels je pourrais donner un véritable cours du tir à l’arc et qui me payeront.

Tient, en parlant de ça, je pense que je devrais mettre des affiches un peu partout pour essayer d’attirer du monde. Après tout, sans un peu de pub pour leur dire que cela existe, comment les gens sont-ils censés savoir qu’il y a la possibilité d’apprendre du Kyudo à Terrae ? D’ailleurs, je suis un idiot pour ne pas avoir y pensé plus tôt…

« Par contre, ne lâchez pas la corde. Quand vous sentez que vous êtes au bout, relâcher la tension dans vos bras et remettez doucement la corde dans la position d’origine. La relâcher comme lors du tir sans une flèche pour récupérer toute la puissance qui s’y cache pourrait abîmer l’arc. »

Je précise et attends tranquillement qu’elle le fasse. Une fois la corde dans la position initiale et l’arc ‘au repos’, j’offre une flèche à mademoiselle Skily.

« Êtes-vous sûr de ne pas vouloir tenter un vrai tir ? Si le poids de l’arc est convenable, bien sûr. »

HRP:
 


Deux Airs, un arc et douze flèches. Qui veut tenter le tir à l’arc ? (Oksa <3) Signat11
##   Ven 30 Sep 2016 - 14:29

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Oksa Skily
Messages : 324
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Etre ermite.
Humeur : Mieux quand tu m'auras lâchée.

Je suis surprise par la gêne qu’affiche Kurei lorsque je lui dis qu’il y arrivera. Il se gratte l’arrière de la nuque en détournant le regard, me remerciant. Je ne dis cependant rien, bien trop consciente de cette sensation désagréable qu’est la gêne.

Malgré mes « protestations », le garçon me tend l’arc, m’affirmant qu’il n’est pas si fragile que ça, et que ce sera sa faute si je le blesse. Après tout, il marque un point… Il m’indique comment le prendre et je lui obéis, tentant comme je peux de le manipuler correctement. Je tire doucement sur la corde, sentant en effet l’arc peser. Oui, je suis faible ? Et alors ? Comme il me l’indique, je ramène ensuite la corde à moi, soucieuse de ne pas lui abimer le joli instrument.

Bon ! Finalement peut-être que je ne tuerai personne en essayant ? J’affiche un sourire timide et lui réponds.

« Allez… Pourquoi pas ? »


J’attrape la flèche qu’il me tend, tremblant légèrement. J’ai peur de faire une bêtise… Mais bon, il est temps de prendre confiance n’est-ce pas ? Une fois encore, je suis ses indications, hésitante. Finalement, une fois la flèche en place, j’attrape calmement la corde, ma main toujours légèrement tremblante et la tire vers moi. Se pose soudain la question du « Comment je vise ? ». Néanmoins, avant que je ne puisse poser ma question, la corde m’échappe, la flèche vient se planter dans le tronc, un ou deux mètres au-dessus de la cible, et je me sens reculer, déstabilisée. J’atterris par terre, sur les fesses, étonnée. Mais... WOUAAAAAAH ! Pour une fois, je n’ai blessé personne !

J’affiche un grand sourire, amusée de ma maladresse, pour une fois. Je ris légèrement.

« Bon… Au moins je ne t’ai pas blessé ! »


Je le regarde, un air radieux sur le visage. Je dois reconnaître que, même si j’ai mal appréhendé le poids, et que je ne suis pas parvenue à tenir la corde suffisamment longtemps, probablement trop tremblante je pense, ce tir m’a plu ! Ce serait sympa de pouvoir en faire de temps en temps. Il faudra que je lui demande tiens… Si j’ose.


Deux Airs, un arc et douze flèches. Qui veut tenter le tir à l’arc ? (Oksa <3) 587988ailes3

##   Dim 9 Oct 2016 - 23:12

Personnage ~
► Âge : 21
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Kurei Yataro
Messages : 193
Date d'inscription : 12/08/2014
Age : 26
Emploi/loisirs : Apprendre des choses, celles que je dois pour la fac et celles que je veux arce qu'elle m'interessent. C'est cool les etudes en Allemagne :p
Humeur : Interchangeante et difficile à deviner quand elle diffère à la norme

Au final, mademoiselle Skily se laisse convaincre et prends la flèche, prête pour tenter un tir. J’hésite une seconde avant de la laisser faire, me demandant si cela ne serait pas mieux de lui expliquer plus ou moins comment faire avant au lieu de pendant qu’elle tire. Mais en même temps, je me rends compte que cela pourrait être un peu trop d’informations à la fois. Après tout, quand j’ai débuté, mon sensei ne m’avais pas tout dis en même temps non plus.

Le tir en lui-même se déroule sans des grands problèmes, surtout que contrairement à Ochikawa, mademoiselle Skily m’avait écouté. La seule chose que je n’avais pas prévu, c’est qu’elle soit déstabilisée en relâchant la corde. Bon… mon arc est trop lourd, c’est sûr et certain. Heureusement que je m’en suis déjà procuré d’autres quand j’ai eu le OK pour donner des cours… Bien que ça aurait été encore mieux si je les avais sur moi au lieu de les laisser dans ma chambre. Tant pis.

« Vous n’avez rien ? »

Je demande à la jeune demoiselle en lui tendant une main pour lui aider à se relever. Une fois assuré que tout va bien, je regarde vers la cible, et plus exactement le tronc où s’est planté la flèche de mademoiselle Skily. Pas mal pour un premier tir. Surtout qu’elle a directement réussi à tirer assez bien pour franchir les vingt-huit mètres jusqu’à la cible. Si je n’avais pas vu que l’air ne s’est pas déformé, j’aurais pu croire qu’elle avait triché avec ses pouvoirs. Mais non. Elle est douée, ça, il n’y a aucun doute. Avec quelques conseils et de l’entrainement, je peux déjà dire qu’elle pourra être un superbe archer.

« Impressionnant. »

Je me retourne vers elle et reprends mon arc quand elle me le rend.

« Vous semblez avoir un don pour l’arc. Le seul souci semblait être le fait que celui-ci est tout de même un peu trop lourd. »

Et le fait qu’elle ne connait pas bien la technique, mais ça, c’est normal. Elle n’en a probablement jamais fait avant, alors impossible qu’elle connaisse, je présume. D’ailleurs, est-ce que le Kyudo est répandu là d’où elle vient ? Il me semble que mon sensei parlait du fait comme quoi ça c’est répandu pas mal en Europe, mais pas partout quand même.

« Malheureusement, je n’ai pas les arcs plus légers sur moi. Mais si vous êtes intéressé, je peux vous offrir des cours. Ou au moins un autre tir d’essai avec un arc plus léger une autre fois. Sur une cible mise correctement, cette fois. »


Deux Airs, un arc et douze flèches. Qui veut tenter le tir à l’arc ? (Oksa <3) Signat11
##   Mar 25 Oct 2016 - 17:24

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Oksa Skily
Messages : 324
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Etre ermite.
Humeur : Mieux quand tu m'auras lâchée.

Kurei me tend la main pour m’aider. J’hésite un peu avant de la saisir et de me relever, sans cesser de sourire. Je lui réponds gaiement.

« Tout va bien ! »

Je suis ensuite son regard sur ma flèche. Oups ? J’ai fait quelque chose de mal ? J’ai raté la cible c’est certain, mais l’intérêt qu’il y porte me donne l’impression que quelque chose ne va pas. C’est pourquoi le mot qu’il emploie ensuite me surprend, me fait arrondir mes yeux. Impressionnant ? WHAT J’AI FAIT UN TRUC IMPRESSIONNANT ? J’AI PAS GAFFE ? WOUAAAAAAAAAAAAAH ! J’en sautillerais presque sur place mais un reste de dignité m’en empêche fort heureusement.

Un don pour l’arc carrément ? GNIAH je dois être carrément trop rouge là. J’ai hyper chaud. J’ai pas l’habitude qu’on me complimente en fait. Des cours ? De quoi ? TROP D’INFORMATIONS. Mon cerveau est resté bloqué sur le « impressionnant ». Le reste, même si je l’entends, il reste pas vraiment.

« Je euh oui merci euh je sais pas euh oui euh des cours du coup ? Euuuuuuuuuuuuuuuh… »


Ok on se calme Oksa. Aligner plus de trois mots à la suite sans un « Euh » serait beaucoup plus constructif, tu sais ? Donc on se déteeeend et on reprend.

« Oui désolée. Oui je voudrais bien. Euh tu… »

Je me fais encore plus timide alors que la question m’échappe du bout des lèvres.

« Tu donnes des cours individuels ? »

Nan parce que euh… Tirer devant une personne déjà c’est pas hyper cool pour me mettre à l’aise mais alors si y a tout un groupe… C’est fini. J’ai toujours été gênée de faire quoi que ce soit durant toute ma scolarité. Lever la main, passer au tableau, montrer mon travail… J’avais et aies toujours cette sale petite voix me disant que tout le monde va me juger, va se moquer. Et c’est ce qui arrivait quand je me retrouvais muette devant toute une classe alors que je savais ce que je voulais dire. Rien n’est plus méchant qu’un élève, ça je l’avais bien compris. Et encore aujourd’hui, j’ai peur d’être confrontée aux mêmes problèmes.


Deux Airs, un arc et douze flèches. Qui veut tenter le tir à l’arc ? (Oksa <3) 587988ailes3

##   Sam 31 Déc 2016 - 11:48

Personnage ~
► Âge : 21
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Kurei Yataro
Messages : 193
Date d'inscription : 12/08/2014
Age : 26
Emploi/loisirs : Apprendre des choses, celles que je dois pour la fac et celles que je veux arce qu'elle m'interessent. C'est cool les etudes en Allemagne :p
Humeur : Interchangeante et difficile à deviner quand elle diffère à la norme

Pour une fois, je pense que le fait que je ne montre jamais ce que je ressens est une très bonne chose. Pourquoi ? Parce que je pense que si j’avais gloussé en réponse à ses mots désordonnés, ça aurait été très mal pris. Ceci dit, mon amusement intérieur n’est pas ma façon de me moquer d’elle. C’est juste que sa réaction toute gênée est quelque part un peu mignonne et adorable. C’est carrément la première fois que je vois quelqu’un réagir aussi fort à un seul compliment.

Malgré ma réaction intérieure, extérieurement, je reste parfaitement neutre et attends tranquillement jusqu’à ce qu’elle ce reprenne et me réponde à mon offre. Je ne suis pas trop surpris qu’elle montre de l’intérêt pour le tir à l’arc, ni même de la réaction qui suis. J’ai eu assez du temps pour remarquer que mademoiselle Skily est timide. Très timide. Extrêmement timide, même. Du coup, le fait qu’elle préfère des cours particuliers n’est qu’une évidence.

« Si telle est votre préférence, oui. Ceci dit, même si je propose aussi bien des cours en groupe que des cours particuliers, je vous avoue que je n’ai de loin pas assez des élèves pour faire un groupe. En effet, vous compris, j’aurais un grand nombre de deux. »


Si ma voix est un tout petit peu ironique alors que je lui parle du ‘grand nombre’ de mes élèves, c’est parce que c’est la seule manière dont je suis capable de faire des tentatives des blagues. J’avais déjà remarqué avec Ochikawa que ça ne passe pas forcément, que pas tout le monde comprends, mais ce n’est pas grave. Au moins je peux me dire à moi-même que malgré le fait que mon comportement ressemble beaucoup à celui d’un noble parfait que je ne suis pas, je ne suis de loin pas aussi coincé que certains nobles qui venaient à ma maison l’étaient.

« Cela étant dit, je dois aussi vous prévenir que mes cours sont payants, car contrairement aux professeurs de l’établissement, ce que je fais ressemble plus à un club qu’autre chose, et donc ce sont les participants qui paient. Mais le prix n’est pas fixe, puisque je voudrais être capable de l’adapter aux possibilités de paiement de chacun des intéressées. »


C’était ce que j’ai décidé du moment où j’ai fait la fiche invitant les Terraeens à venir apprendre, puisque c’était la seule chose que je n’ai jamais aimé chez mon propre instructeur de Kyudo. Il était stricte de base, et c’était bien puisqu’il n’acceptait que ceux qui étaient vraiment sérieux dans leur volonté d’apprendre. Mais son deuxième critère d’acceptation était justement l’argent que la famille pouvait poser sur la table. Et ça, je n’ai jamais compris. Certes, il avait très peu des élèves, et donc il est possible qu’il essayait de contourner ce problème de cette manière, mais en même temps, je suis assez persuadé que s’il avait baissé ses prix, il aurait pu avoir beaucoup plus des intéressées.

Bon, après, c’est ce que je pense, mais vu comment j’ai visiblement beaucoup trop des demandes de cours (notez le sarcasme), peut-être c’est moi qui ai tort au final. Mais tant pis. J’ai un autre boulot à côté, alors ça devrait aller niveau fric comme ça, merci.


Deux Airs, un arc et douze flèches. Qui veut tenter le tir à l’arc ? (Oksa <3) Signat11
##   Mar 28 Fév 2017 - 8:38

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Oksa Skily
Messages : 324
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Etre ermite.
Humeur : Mieux quand tu m'auras lâchée.

Malgré mes bégaiements compulsifs et mon incapacité à m’exprimer correctement, Kurei ne se moque pas. Il n’affiche pas même un petit sourire amusé. C’est surprenant, mais pas désagréable. Pour une fois que je n’ai pas à rougir encore plus à cause de la réaction de la personne subissant ma timidité !

Un soulagement intense m’étreint tout en m’enlevant le poids de mes craintes alors que mon nouveau professeur accepte que je préfère les cours individuels à ceux de groupe. L’Air va même jusqu’à faire preuve d’un peu d’humour ! Bon, plutôt d’ironie. Mais c’est une forme d’humour, non ? En tout cas, j’y réponds par un sourire et un petit rire avant de le faire par la parole :

- Peut-être que les gens finiront par venir. Il faut un peu de temps pour instaurer quelque chose de nouveau !


Le garçon aborde ensuite le sujet du prix en me prévenant qu’en effet, ses cours ont un tarif. Cela ne me semble pas anormal. Après tout, il faut bien qu’il gagne un peu d’argent, non ? De plus, il propose une adaptation des prix. C’est sympa de vouloir faire en sorte que tout le monde puisse avoir la possibilité de prendre les cours, peu importe les revenus. De mon côté, ce n’est pas trop un souci. Je travaille à la librairie et ne dépense pas énormément. Mais ça reste une offre généreuse.

- Merci beaucoup ! Il n’y a pas de souci pour payer. C’est normal ! Déjà, c’est gentil de ta part d’adapter en fonction des possibilités de chacun.

On fixe ensuite un prix ensemble ainsi que le prochain rendez-vous. Et – tenez-vous bien – on va même jusqu’à échanger nos numéros ! Bon, ok, c’est au cas où il y ait des changements de programme. MAIS J’AI UN NOUVEAU NUMERO DANS MON TELEPHONE.

Jugez pas. Je garde espoir d’un jour avoir un répertoire un minimum plein hein. Certes, là c’est un peu décevant parce que, une nouvelle fois, tout ça n’est que pour une question pratique. Mais peut-être qu’on va bien s’entendre et qu’on sera plus amis que profs un jour ?

Ouais, espère pas trop Oksa quand même. Faut pas abuser.

Bref. Une fois tout arrangé, je le laisse se remettre à son entrainement et retourne à l’institut, toute impatiente d’être à mon premier cours !


Deux Airs, un arc et douze flèches. Qui veut tenter le tir à l’arc ? (Oksa <3) 587988ailes3

##   
Contenu sponsorisé

 

Deux Airs, un arc et douze flèches. Qui veut tenter le tir à l’arc ? (Oksa <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Champ de fleur.