Partagez
Expérience sociale ! ••• Nicoco ♥
En ligne##   Mar 13 Sep 2016 - 14:21

Personnage ~
► Âge : 30. Ca y est. C'est la fin :'o
► Doubles-comptes ? : Aoi, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Aaron Williams
Aaron Williams
Master Tonnerre Solaire
Messages : 3305
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths et papaaaaa ♥
Humeur : Aha ! ... Attendez, c'était une vraie question ?

Aujourd'hui, c'est un jour spécial. Aujourd'hui, c'est le jour de l'expérience sociale, tintintin ! Nan, vous ne voyez pas de quoi je parle ? C'est pas grave, j'vais vous apprendre à vous aussi.

Avec Nico, on se voit des fois, et je le saoule en parlant pendant des heures. Lui me fait part de ses progrès, tout ça tout ça — c'est qu'il est quand même vachement doué, eh ! — mais ! Comme il est qu'initié, y a des trucs qu'il sait pas encore faire, vous savez. Et s'il y a bien quelque chose que j'ai adoré faire, à l'époque où j'étais étoile, c'était de contrôler les émotions des gens. Juste comme ça, pour voir ; j'avais tenté en tant qu'initié à un moment donné, mais c'était pas vraiment ça, je faisais vraiment de la merde. Tout ça pour dire que ça pourrait être une idée excellente ! J'ai vachement envie de voir comment il va se débrouiller et à quel point il va se fail ! Non, parce que, soyons honnêtes, il ne peut QUE se fail. Mais au moins il comprendra comment ça fonctionne, et avec un peu de chance et d'entraînement, il arrivera à influencer les émotions des gens avant de passer étoile ! Ce serait good, very good ! Puis, pour être honnête, ce qui est amusant dans l'histoire, c'est de voir comment les gens vont réagir à tout ça ! Et pour ce faire, il n'existe qu'un endroit pour ça...

LE BAR.

Donc voilà que j'débarque dans la chambre de Nico après avoir toqué à sa porte et qu'il m'ait ouvert, un soir. Je sais qu'il ose pas toujours venir, alors c'est mon petit côté affectueux-relou à moi, vous savez ?

— ALLEZ. VIENS ! J'AI UNE SURPRISE POUR TOI !! Je te dis rien, suis-moi juste !

Je le presse un peu pour qu'il s'habille autrement — bah ouais attendez, on va dans un bar, j'sais qu'il va pas aller draguer mais dans le doute, autant qu'il soit bien sapé et que le barman me demande pas si je fais du trafic de mineurs, je le prendrais mal. J'aime pas les nains, moi. (Mineurs, nains, petits, pioche... toussa toussa, non ? Ok, non.)

Il a pas trop le choix de me suivre, de toute manière. Je l'entraîne jusqu'au bar en babillant et lui lance un grand sourire.

— Tadaaam ! J'espère que t'es en forme, on va pas rentrer tôt ce soir ! On a du pain sur la planche ! Nan, je déconne. Mais on va quand même rentrer tard, prépare-toi cash.

On va parler de la vie ce soir, mon grand. Wesh.



Aaron vit en #FEA347.
Louisa danse en #90C15A.


Un peu d'amour ♥:
 
##   Mar 13 Sep 2016 - 16:14

Personnage ~
► Âge : 19
► Doubles-comptes ? : Jérémy Bonnet - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Nicolas Lefebvre
Nicolas Lefebvre
Etoile Tonnerre Solaire
Messages : 1307
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 26
Humeur : Oui.

Nicolas est trop sage. Bon, dit comme ça on a l'impression que c'est un défaut... Un peu en fait. Surtout dans son cas. Il s'améliore toutefois, il a vu les belles choses de la vie ; glander devant le PC pour regarder Doctor Who ou des films, faire la fête avec ses amis, manger à sa faim et apprendre de nouvelles choses... Malheureusement, on pouvait pas dire qu'il brillait avec son côté Sensitif, bien qu'il commençait petit à petit à mieux comprendre son côté Tonnerre. Certes il pouvait un peu mieux capter les émotions, mais une trop grande partie de lui se l'interdisait. Ce filet qu'il s'imposait, autant pour lui que pour la vie privée des autres, l'empêchait de s'améliorer... Quand on sait qu'il est parti en Mission avec cet état de fait, on se demande comment il a pu s'en sortir. Moi le premier. C'était sans doute parce qu'il y avait la vie, l'équilibre de deux gamins en jeu qu'il avait fait des efforts... qu'il s'était permis d'ouvrir un peu ses barrières. Mais ça lui avait coûté tellement d'énergie, et un peu de son masque, qu'il n'osait plus réitérer l'expérience. Ressentir les autres... et maîtriser cela. L'ironie de ses pouvoirs le frappait encore même plusieurs mois après son passage à Initié.

Gros soupir. Nicolas s'était installé à son bureau pour lire Neuropath : un tueur dans la tête, de Scott Bakker. Un livre qui l'intéressait beaucoup... beaucoup trop peut-être.

"-Comment pourrait-il y avoir un bien et un mal ?
-Exactement. Une moralité ? La moralité ne signifie-t-elle pas que nous devons avoir un libre arbitre ?
-Qui a dit que la moralité était réelle ?"


Il sursaute brutalement quand on toque à sa porte. Il n'a pas bien le temps de songer à... ce qu'il vient de lire... Il préfère ouvrir plutôt que d'y penser. C'est Aaron. Bien sûr c'est Aaron. Personne ne venait le voir après le dîner... Si, Aria parfois, quand elle avait la soudaine lubie de regarder un dessin-animé avec lui. :

-Bons... !

Mais il entre, comme une tornade, et commence par lui dire qu'il a une surprise pour lui. Nicolas hausse un sourcil. Il se méfiait des surprises généralement, mais là... Surtout que son prof de maths commença par fouiller ses placards pour l'habiller. Non mais encore ?! Qu'est-ce qu'ils ont les gens à vouloir me sapper ?! Mais il se plie à l'exercice, un peu trop déboussolé pour répondre ou pour désobéir, au vu de la joie que dégageait Aaron.

Il se retrouve donc avec une chemise noire correctement repassée (choisie par Aria parce qu'apparemment elle fait ressortir ses yeux) et un pantalon taillé gris (choisi par Aria parce que ça le rend plus mature)... (oui, elle lui fait faire du shopping)... Avec ses rangers lacées correctement en-dessous de son pantalon, Nicolas se sentait étrangement homme en se regardant dans le miroir, sans doute accentué par le fait que sa barbe se faisait un peu plus épaisse depuis quelques temps. Il en avait du mal à se reconnaître.

Nicolas finit par suivre son prof tout en se demandant quel pouvait bien être son plan... Jusqu'à ce qu'ils arrivent devant le bar. Oh putain. :

-Me prép-... ? Rentrer t-... ? Mais M'sieur j'a-...

J'AI 16 ANS ! Il se retint juste à temps de le prononcer de vive voix, alors qu'ils passaient devant le videur... ou le rentreur ça dépend comment vous voyez les choses. Nicolas était parfaitement déboussolé. Y'a pas d'autres mots. Il regardait un peu partout dans le bar sombre, éclairé seulement par quelques spots de couleurs fades. Il y avait du monde... Tellement qu'il renforça instinctivement le mur le protégeant des émotions des autres. Il était à la limite d'agripper la manche d'Aaron pour ne pas le perdre... à la place il le suivit comme un chiot perdu.

Arrivés au comptoir, Nicolas se contenta d'imiter son prof en s'asseyant à un tabouret. Il était mal à l'aise, hors de son environnement... et entouré d'inconnus faisant la fête. Il serra les dents. :

-M'sieur qu'est-ce que tu fous à la fin ?


Expérience sociale ! ••• Nicoco ♥ LqXPa


Spoiler:
 
En ligne##   Jeu 15 Sep 2016 - 18:49

Personnage ~
► Âge : 30. Ca y est. C'est la fin :'o
► Doubles-comptes ? : Aoi, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Aaron Williams
Aaron Williams
Master Tonnerre Solaire
Messages : 3305
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths et papaaaaa ♥
Humeur : Aha ! ... Attendez, c'était une vraie question ?

Evidemment, je ne m'attendais pas spécialement à avoir une réponse très élaborée de la part de Nicolas, mais voilà. Disons que sa tête de chiot sorti de la maison pour la première fois me fait doucement marrer. Je sens que ça va être une bonne soirée ! Puis, je sais qu'on peut discuter de plein de trucs avec lui sans que ça vire au bizarre — enfin, les discussions virent au bizarre mais pas au gênant, 'fin, un peu, mais, c'est naturel quoi !! Puis bon, je suis sûr que les gens vont le prendre pour un mec de vingt ans, donc je m'en fais pas trop à ce sujet-là. Obviously, il fait cet âge-là. C'est sa taille. Vous vous rendez quand même compte qu'il est plus grand que moi maintenant, hein ? Bon, je sais que c'est pas difficile, mais c'est quand même bizarre sachant qu'on a plus de dix ans de différence. WAIT. On a autant de différence ??

On s'installe au bar et je commande deux bières pour la route, en ignorant royalement l'interrogation à la fois inquiète et mal à l'aise de mon jeune ami — on dirait ObiWan quand je dis ça, je kiffe.

— Bah, ça se voit pas ? Je te kidnappe pour une bière ! Bon, euh, oui, en général, on demande si l'autre en a envie avant, mais je me doutais que tu refuserai, et comme ça, t'as pas le choix. Puis t'inquièèète. Je suis là pour surveiller si ça dérape ! Je bois pas tant que ça !

Rectification : je bois plus tant que ça. Il n'a pas besoin de savoir pourquoi, hein ...?

— Allez, dis-moi au moins que ça te fait plaisir de me voir ! Ca fait un moment, alors je voulais passer voir comment t'allais, tout ça tout ça...

Hé, on n'expose jamais ses véritables buts en premier, bande de petits joueurs.

— J't'avoue que j'ai eu un peu de mal à venir, j'ai eu du taf et-

Et j'ai dû passer à l'hosto entre temps ? Encore ? Euh ouais, bon, c'est pas très glorieux. Il a dû savoir que j'ai manqué de me faire crâmer vif par une étoile, t'façon. Ma faiblesse est donc connue de tous, voilà qui facilitera les échanges ! (Ou pas.) Après, c'était quand, y a plus d'un mois quand même ? Un mois et demi ...? Aaahr, je sais plus.

— Punaise, t'as quand même vachement changé, je fais finalement après l'avoir détaillé plus attentivement. La barbe, ça change un homme… Putain t'es presque un homme, en fait... Nan mais il est passé où le gamin avec qui j'ai fait des glaces ?! je râle en tirant sa joue piquante. Dire que moi j'avais même pas la carrure que t'avais à c't'époque quand je suis arrivé à Terrae !

Ouais, d'abord, je l'agresse de mots et physiquement si j'en ai envie ! Je suis abusif comme mec, faudrait pas que vous l'oubliiez ! (C'est hyper crédible sisi maggle)



Aaron vit en #FEA347.
Louisa danse en #90C15A.


Un peu d'amour ♥:
 
##   Jeu 15 Sep 2016 - 19:56

Personnage ~
► Âge : 19
► Doubles-comptes ? : Jérémy Bonnet - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Nicolas Lefebvre
Nicolas Lefebvre
Etoile Tonnerre Solaire
Messages : 1307
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 26
Humeur : Oui.

Il commande... deux bières... Nicolas a un air de petits enfants perdus sur le visage. Limite il aurait envie de secouer son prof. Non mais il est malade ? Il déprime ?... Et pourquoi moi d'abord ?!! Mais à la place, il hausse les épaules en secouant vaguement les mains. La musique était forte et le déboussolait un peu plus. Puis il laisse tomber... Aaron, une fois qu'il a une lubie, on ne peut plus l'arrêter. Un petit soupir exaspéré sur le visage, il tente de se recoiffer d'une main dans les cheveux, histoire de reprendre la constance qu'il a perdu. :

-T'avais raison de croire que j'aurais refusé... J'aime pas l'alcool et... attends. Comment ça "si ça dérape" ?

Retour de l'inquiétude en force... Ouuuh j'aime pas ça. C'est quoi son plan ? Il plisse des paupières. Nico commençait à bien connaître son prof, c'était désarmant. Bien sûr, Aaron omettait pleins de choses quand ils discutaient, le garçon n'était pas au courant de tout. Mais il savait quand des détails étaient passés sous silence. Tout comme lui devait savoir quand il ne lui disait pas tout. Un truc de Sensitif peut-être... :

-Oui j'ai appris pour l'Étoile Feu. D'ailleurs, j'suis désolé de pas être venu te voir... Je bossais au cinoch' et avec Mitsu pour les chars à ce moment... Mais je savais que tu t'en sortais bien.

Il en avait parlé au prof d'italien. Il avait senti le soulagement dans sa voix et avait été lui-même rassuré... Et Ipiu n'avait pas tardé à lui raconter touuuuuuuus les détails de l'échange. Il avait été bien content de pas se trouver là à ce moment, sans qu'il ne sache trop pourquoi. Peur de voir un Master à l'oeuvre, comme lors du combat entre Huo et Aoi dans l'Arène ? Peut-être... Ou tout simplement parce qu'il aurait sans doute eu l'instinct de protéger son prof de maths préféré et aurait été plus que blessé.

Nicolas hausse un sourcil quand ce dernier lui fait remarqué qu'il a bien changé. Oui, lui même l'admettait... Ce qu'il ne disait pas tout haut, c'est que ça le terrifiait un peu aussi. :

-Mais je suis toujours un gam-... tente-t-il de dire avant qu'Aaron ne lui tire la joue.

ARG ! Le contact le surprend, mais il ne se tend plus comme avant. Un an de câlin innopiné et de secouage de crinière l'ont habitué. Ses nerfs sont toujours à vifs mais il maîtrise mieux ses sursauts et le dégoût qui le traverse... Beaucoup la petite honte qui le fait rougir quand il voit, installées à une table du bar, une troupe de jeunes filles glousser en les pointant du doigt. Nicolas retire doucement la main d'Aaron. :

-J'ai jamais autant mangé et fait de sport... c'tout...

S'il n'a pas entendu, tant pis... Il allait sans doute pas se répéter. Et comme un sauveur sortit de nulle part, le serveur pose deux pintes devant eux. L'odeur soulève le cœur de Nicolas d'abord, puis il grince des dents... Elle ne lui déplaît pas vraiment en vérité, c'est plutôt l'amont de souvenirs qui le mettent mal à l'aise ; les piliers de bars de son village, la plupart des clients du gang, beaucoup avaient cette odeur de bière coupée à l'eau, de tabac froid et de pisse pas fraîche. Hors de question qu'il y goûte !... Il ne toucha même pas son verre, il se tourna vers Aaron. :

-Sinon, bientôt la rentrée ?

Ahah, sujet qui fâche bonjouuuur ♥ !


HRP : Womanizer oh womanizer baby~ !


Expérience sociale ! ••• Nicoco ♥ LqXPa


Spoiler:
 
En ligne##   Ven 16 Sep 2016 - 23:44

Personnage ~
► Âge : 30. Ca y est. C'est la fin :'o
► Doubles-comptes ? : Aoi, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Aaron Williams
Aaron Williams
Master Tonnerre Solaire
Messages : 3305
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths et papaaaaa ♥
Humeur : Aha ! ... Attendez, c'était une vraie question ?

Genre il aime pas l'alcool. À seize ans, on aime tous l'alcool. Juste pour le fait qu'on soit con et qu'on aime faire chier ses parents ! Bon, lui a une relation un peu spéciale avec sa mère, mais Freud dit que c'est notre cas à tous, alors pouet-pouet camembert. Par contre... Merde, je crois qu'il a capté un truc ! Me lance pas ce regard suspicieux mon choubidou, tu sais très bien que j'aime m'amuser ! Bon, d'accord... En ce moment, c'est un peu la galère pour trouver une baraque et on s'engueule pas mal avec Gae parce qu'on aime pas du tout les mêmes trucs. Engueulades gentilles, hein ? Généralement on se met d'accord au pieu après, mais j'pense que personne n'a besoin des détails très spécifiques, je pense. Enfin, j'aimerais pas m'avancer, hein !

Un sourire en coin s'étire sur mes lèvres, qui disparaît quasiment en même temps que l'évocation d'Akira. Pfeuh.

— Naaaan, t'inquiète, j'ai juste flippé à cause du feu, un peu... T'façon Mitsu est une tortionn-- Attends. ATTENDS. Elle t'as demandé de l'aider et ELLE ME L'A PAS DEMANDE ? Sérieusement ?! Nan mais c'est quoi cette amie en mousse ? Elle me refile un de ses bébés et même pas elle m'invite pour les fiestas, c'est n'imp !

Boudeur, je préfère m'attaquer directement à la joue de Nico pour la vengeance. Ce mec sera super canon dans trois-quatre ans — genre quand j'aurai le droit de commenter sans passer pour un pédophile, merci au revoir — regardez-le ! Le regard, le sourire (bon, là il sourit pas, mais ça viendra, hein, pas vrai que ça viendra !) et la barbe... Putain. La virilité quoi. Je baisse les yeux vers mon verre et lorgne sur mon reflet déformé par le récipient. Quelle vie pourrie. En plus, derrière, des meufs gloussent comme des pintades. Haussement de sourcil et  sourire en coin.

Regard dévié vers Nicolas. Haussements de sourcils de pédo.

— Oh, oui, génial, je crois que je vais laisser ma place à Piu et devenir cultivateur de patates.

Graaaand sourire. Trop grand sourire.

— Tu voulais pas aller les voir ? Trop timide ? Pas habitué ? Jamais fait ça ?

Doucement, je m'appuie vers l'arrière pour pouvoir lorgner sur la totalité de la salle.

— Nan, je déconne. C'est juste qu'y a quelques années je venais draguer ici toutes les semaines ahah. Ahah... Hum. SINON. Tchin ? Allez, fais-moi plaiz, goûte la bière ! Promis, celle-là est pas trop amère, elle est cool. Si t'aimes pas j'te fais rajouter du sirop de pêche dedans !

Comme pour les gamins ! ALLEZ MONTRE QUE T'ES UN ZOMME.



Aaron vit en #FEA347.
Louisa danse en #90C15A.


Un peu d'amour ♥:
 
##   Sam 17 Sep 2016 - 1:45

Personnage ~
► Âge : 19
► Doubles-comptes ? : Jérémy Bonnet - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Nicolas Lefebvre
Nicolas Lefebvre
Etoile Tonnerre Solaire
Messages : 1307
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 26
Humeur : Oui.

Le feu c'est vrai... C'était pas ce qui lui pl- OH BORDEL POURQUOI IL GUEULE ?! Parce que Mitsu ne lui avait pas demandé son aide. Nicolas pince ses lèvres... Effectivement, elle ne l'avait pas fait. Mais au vu de toutes les anecdotes qu'il avait appris avec elle à propos d'Aaron, concernant principalement des lampes, son ordinateur et Termicator, forcément il n'aurait pas été le premier à qui il demanderait de tenir une clef à molette. Il retient un rire en l'imaginant en train d'essayer de connecter différents câblages sur un moteur qui n'en a pas besoin et rager de toutes ses forces dessus. Néanmoins, il sent qu'il est touché. :

-Tu sais c'était pas des "fiestas"... On travaillait surtout.

Bon certes, ils ont bien ri. Mais ça Aaron n'a pas à le savoir.

Si Nicolas avait eu une famille, il aurait comparé Ronron à une grand-mère frappadingue de son petit-fils au vu de la manière dont il lui massacrait les joues. Par contre les haussements de sourcils et le sourire faisaient franchement pas mémé du tout ! Ah quoi il pense encore ?... Sa tentative de déviation de conversation ne marche pas du tout, il embraye aussitôt sur une blague à laquelle il n'a pas le temps de répliquer. Il fait un mouvement vers les demoiselles toujours en train de pouffer pour il ne sait quelle raison.

D'abord il ne comprend pas et fronce les sourcils. Pourquoi j'irai les voir ? Je les connais pas. Puis, quand il comprend enfin, il rougit jusqu'aux oreilles. Il parle de draguer ?!! Choqué plus que de raison, il s'exclame un peu trop fort. :

-AAROOON !

Non bien sûr que non il n'avait jamais fait ça ! Ça servait à quoi à par s'attirer des ennuis ?! Alors pendant que son prof fait face à la salle comme un ancien conquérant retourne sur ses vieux champs de bataille, Nicolas se retrouva prostré sur son siège face au comptoir, à tenter vainement de cacher ses rougeurs avec ses bras.

Puis Aaron revint à eux, s'empara de sa pinte et lui pria d'au moins y goûter. Nicolas soupira... Il pouvait pas dire non, après tout il offrait, et puis rougir ça donne soif... Pourtant il mordit sa lèvre inférieur, contemplant les bulles qui remontait le long de son verre. Il déglutit... Après tout, que risquait-il de plus ? Il était habitué aux contacts physiques alors qu'il les haïssait il y a encore quelques mois. Il reniait en bloc ses pouvoirs avant de finalement leur trouver une utilité après sa mission. Qui sait, peut-être que la bière, l'alcool en général, ce n'était pas si mauvais ?... Il se redressa un peu, avança sa main craintivement et apporta la pinte à ses lèvres.

Une gorgée. Simplement. Il fut surpris par la fraîcheur du breuvage, puis pas son goût. Un peu amer, comme l'avait dit son prof, mais pas trop. C'était surtout frais donc, et ce petit arrière goût qui restait en bouche lui plaisait beaucoup... Forcément, pour quelqu'un qui s'attendait à boire de la pisse ou de l'eau ! Il jeta un coup d’œil en biais à Aaron. Il voulait ni admettre qu'il avait tort, ni qu'il aimait beaucoup cette boisson maintenant qu'il lui avait fait goûté. Le nez dans son verre, il marmonna. :

-C'est bon.

Puis il reprit une autre gorgée.


Expérience sociale ! ••• Nicoco ♥ LqXPa


Spoiler:
 
En ligne##   Jeu 13 Oct 2016 - 15:30

Personnage ~
► Âge : 30. Ca y est. C'est la fin :'o
► Doubles-comptes ? : Aoi, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Aaron Williams
Aaron Williams
Master Tonnerre Solaire
Messages : 3305
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths et papaaaaa ♥
Humeur : Aha ! ... Attendez, c'était une vraie question ?

À la réflexion, je crois qu'à force de draguer - et pécho - dans les bars, c'est possible que j'ai laissé un ou deux gosses derrière moi, en fait. L'idée me vient en tête alors que je harcèle Nico à propos des bonnes choses de la vie (à savoir les meufs), en mode bien gros beauf. Le gosse se recroqueville sur son siège de manière assez rigolote, mais la question reste accrochée comme un chewing-gum à une semelle. Comme un gosse, en fait ?! Donc attendez, si on suit ce raisonnement, enfant = chewing-gum ? Mais du coup c'est un chewing-gum mâché. Est-ce que les enfants sont des chewing-gum mâchés ou à mâcher ? Hmm.

Ouais nan, c'est des considérations trop philosophiques pour le moment, j'préfère me concentrer sur ma bière et faire semblant de pas avoir entendu Nico me gueuler sa gêne dessus. (Oui, quoi, non, c'est pas moi ? C'est lui, là-bas !)

Je bois tranquillement, en observant la réaction du jeunot… assez… bah… Il hésite, quoi ! Allezzz, je t'encourage dans ma tête, deviens un homme mon fils !!

— Bah tu vois ! je fais en lui donnant un petit coup dans le dos dans mon enthousiasme. Y en a des très différentes, plus amères, un peu moins, d'autres plus fortes... Bon, celle-là tape pas trop, le degré d'alcool est pas très élevé.

J'm'étire un peu et me penche en avant, vers Nico, appuyé sur le comptoir.

— Alors ? Quoi de neuf en ce moment ? Rien à me raconter ? Toujours personne en vue ? Tu t'en sors avec les cours ? Et tes pouvoirs ?

Puis je jette un oeil dans la salle et souris en coin.

— Et t'es sûr que tu veux pas aller leur parler, genre, certain ? Bon, t'es un peu jeunes, elles sont plus âgées que toi... C'est des cougars en fait ? (Regard vers Nico.) Ouais, nan, tu fais adulte, c'est bon, ça passe encore...

Wow, c'est possible d'avoir un débit de parole aussi élevé ? Enfin bon… Désolé !

— Tiens, d'ailleurs, je vais m'installer avec Gae bientôt ! je lâche avec enthousiasme. Enfin, euh, on en a discuté, on cherche un peu, on prend notre temps, quoi...

Dans un an on y est encore avec lui, j'suis sûr.



Aaron vit en #FEA347.
Louisa danse en #90C15A.


Un peu d'amour ♥:
 
##   Mar 1 Nov 2016 - 12:30

Personnage ~
► Âge : 19
► Doubles-comptes ? : Jérémy Bonnet - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Nicolas Lefebvre
Nicolas Lefebvre
Etoile Tonnerre Solaire
Messages : 1307
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 26
Humeur : Oui.

Aaron lui donne une bourrade amicale dans le dos, Nicolas grimace en faisant attention à ne pas renverser la pinte. Il l'écoute parler des différentes bières qui existent. Apparemment, celle qu'il tient dans sa main n'est pas très forte ; le jeune homme remercie intérieurement son prof d'avoir pris en considération le fait qu'il n'a jamais bu d'alcool avant... ben ce soir du coup. Il sourit. Il est content finalement ; lui qui avait eu si peur de finir comme le gars de son village, alcooliques irrespectueux et mauvais, il buvait tranquillement avec un ami. Une nouvelle chose apprise en quelques gorgées, diaboliser l'alcool c'est un peu excessif.

Puis son prof se penche, lui pose tout un tas de questions ; quoi de neuf dans la vie de Nicolas Lefebvre ? Il a un petit sourire avant de regarder son verre, le faisant tourner entre ses mains. :

-Ben... Je sais pas quoi te dire... Je travaille au ciné pour l'été. Je m'entends bien avec Huo, on continue les entraînements et tout... Au niveau des pouvoirs, Ipiu et Mitsu m'aident beaucoup. J'ai des idées que je teste parfois, mais c'est pas probant pour le moment... Par contre, je m'électrocute plus pour un rien !

Il lève son index d'où naît une petite gerbe électrique, comme pour lui prouver que de ce côté-là, tout allait bien. On peut pas dire la même chose de ma Sensivité... Mais ça, bizarrement, il voulait pas en parler à Aaron. Il voulait pas en parler tout court d'ailleurs. Comme si en n'évoquant pas ses difficultés, il pouvait les faire disparaître... Ce serait trop facile donc c'est impossible, mais un gamin c'est un peu con m'voyez ?

Il ne répond pas à la question "Personne en vue ?" parce que, d'abord, il n'a personne en vue effectivement, ensuite, ça ne l'intéressait pas... Mais alors vraiment pas. Pourtant Aaron insiste en se tournant vers les filles ayant gloussé un peu plus tôt. :

-Aaron, répond-il doucement, ça ne m'intéresse pas. Peu importe de quoi j'ai l'air, peu importe fille ou garçon, juste... non.

Je ne veux pas... et je ne peux pas. Qui sortirait, même pour une nuit, avec quelqu'un qui est incapable de prendre une personne dans ses bras ? ...Faudrait déjà que Nico comprenne qu'on puisse sortir avec quelqu'un que pour une nuit. Faudrait déjà que Nico comprenne que l'amour n'a rien de sale... Ça fait beaucoup de choses à assimiler pour une petite tête. Nicolas prend une autre gorgée, plus grosse, comme pour noyer son malaise sur ce sujet.

Puis Aaron lui parle de son couple. Il dit qu'il va emménager avec Gae. Nicolas pose doucement son verre, ses yeux se posent sur son prof et s'illuminent... Une joie sincère l'envahit. :

-Oh mais c'est super ! Vous allez prendre une maison ? Un appartement ? Est-ce que ça se-... Attends. Mais M'sieur Bianchi a un chaton... T'es au courant ?

Ouais bon, il suppose que oui mais on sait jamais... Connaissant un minimum Aaron, il se demandait s'il devait plus s'inquiéter pour lui ou pour le petit champion qu'il avait trouvé un après-midi pluvieux. :

-Dans tous les cas, je suis content pour vous. Je viendrais faire des glaces pour la pendaison de crémaillère !

Sourire lumineux. Il doit être bon de vivre avec quelqu'un qu'on aime. Quelqu'un qui n'est pas un fantôme...


Expérience sociale ! ••• Nicoco ♥ LqXPa


Spoiler:
 
En ligne##   Ven 4 Nov 2016 - 13:40

Personnage ~
► Âge : 30. Ca y est. C'est la fin :'o
► Doubles-comptes ? : Aoi, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Aaron Williams
Aaron Williams
Master Tonnerre Solaire
Messages : 3305
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths et papaaaaa ♥
Humeur : Aha ! ... Attendez, c'était une vraie question ?

Nico va bien finir par s'habituer à mon enthousiasme, je vous promets. Puis, après avoir passé du temps avec Mitsu pour le char, honnêtement, qu'il ne vienne plus me dire que je le traumatise : elle est bien plus traumatisante que moi, elle est juste beaucoup plus mignonne ! Pas que je sois pas mignon, mais quand même, mettez nos deux bouilles qui font une tête trop kiki, vous allez cash voter pour elle ! Je le sais, ne me mentez pas.

Le ciné alors ? C'est bien, ça lui fait une petite expérience, et puis... Comme ça, il pourra gratter des places gratos et dragouiller ! Bon, d'accord, j'arrête. Je pense pas qu'à ça, promis.

— Oh, bah c'est génial, je fais avec un sourire. Avec tes pouvoirs de sensitif, tu t'en sors aussi ? J'me souviens que t'avais pas mal de difficultés au début.

Un peu mal à l'aise le Ronron. J'ai pas envie de le forceeeer mais en même temps ! En même temps !! J'l'ai aussi emmené là pour ça, alors forcément… Bon, allez, parlons meufs ! (Dieu que je suis lourd.)

Sa réaction me tire une moue boudeuse, et je décide de le laisser tranquille pour le moment avec ça. Pour le moment, ça veut dire que je l'attends au tournant, vous croyez quoi ?

Doucement, je hausse les épaules.

— Une maison. Et je sais qu'il a un chat, merci, râlé-je. J'ai bien essayé de négocier, mais il a dit que c'était ça ou il jartait Blobby ! T'imagines ! Il m'a fait du chantage ! exagéré-je un peu.

Je lui tire la langue.

— C'est pas pour tout de suite, à tous les coups, on y sera qu'en septembre... Ou l'an prochain... Je sais pas, en fait. Mais c'est une idée ! Ohhh on pourra faire une méga fiesta ! Enfin... Ouais, non, juste un petit apéro tranquille.

Gae aime pas les gens, va falloir que j'évite de lui imposer ça sans lui demander - c'est nul, je suis d'accord, mais bon, à un moment donné faut auss que j'me restreigne j'suppose.

Doucement, je poke son front avec un sourire.

— T'as l'air tout heureux, ça m'fait plaisir. Merci.

Avec un rire, je m'appuie légèrement vers l'arrière et m'étire doucement.

— C'est drôle, j'imaginais vraiment pas ça possible. On est tellement différents, de base… Et on a pas vraiment eu des facilités dans le domaine, je souris maladroitement, un peu tristement. C'est drôle comme on peut mettre du temps à se remettre de ces choses-là.

Mon regard se perd dans mon verre que j'observe sans me départir de mon sourire. On les accepte, au final, au bout d'un moment.

— Tu sais Nico, je sais pas vraiment pourquoi tu as peur comme ça... Pourquoi tu te mets des barrières, je commence. Enfin, je sais que ça a été difficile pour toi. Si ça ne t'intéresse pas pour le moment, ce n'est pas grave ; mais ne te bloque pas le coeur comme on a pu le faire.

Doucement, je pointe l'emplacement de son coeur, sur sa poitrine.

— On est tous différents et on évolue tous au même rythme... J'ai du mal à croire que tu n'as que seize ans, je ris. Mais laisse-toi aller, au moins à l'imaginaire… Pas que j'ai envie que tu grandisses trop vite, je souris en coin. J'ai clairement pas envie que tu d'viennes comme j'ai été, c'est pas le but. Mais… Enfin. Prends soin de toi et sois heureux ? Profite de la vie, profite de ton insouciance un peu ? Quand t'as envie d'en parler, ou quand tu seras prêt, viens me voir, d'accord ? Ca a pas besoin d'être maintenant. Mais j'me disais que c'était une bonne chose d'évoquer le sujet, au moins un peu. Désolé d'être lourd.

Je saute de mon tabouret et m'étire encore. Je lui laisse le temps de répondre s'il le veut avant de lui tirer le bras.

— Allez, viens danser avec moi !



Aaron vit en #FEA347.
Louisa danse en #90C15A.


Un peu d'amour ♥:
 
##   Lun 7 Nov 2016 - 1:11

Personnage ~
► Âge : 19
► Doubles-comptes ? : Jérémy Bonnet - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Nicolas Lefebvre
Nicolas Lefebvre
Etoile Tonnerre Solaire
Messages : 1307
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 26
Humeur : Oui.

Le soucis, m'voyez, quand on veut pas parler Sensitivité avec un prof qui est Sensitif, apparemment, c'est pas très possible. Aaron met gaiement les deux pieds dans le plat en lui posant quasiment mot pour mot la question que Nicolas ne voulait pas entendre. Je ne veux pas mentir... Alors sa seule réponse sera un haussement d'épaule à interprétation multiple ; "oh oui ça va", "ça pourrait être pire", "je m'en fous un peu" ou le bien connu "tu connais la blague du tanard qui fait toin-toin ?"... On peut tout caser dans ce petit mouvement je vous dis, c'est un art ancestral d'adolescent mal léché.

Même Aaron le gère superbement bien lorsqu'il enchaîne sur la maison qu'il va habiter avec son cher et tendre. Une petite dispute de couple concernant Malo et Blobby ? J'ai pas envie d'être là si un jour ils veulent se départager la garde des "enfants". Nicolas rit ; Aaron ferait un super papa n'empêche, pense-t-il. Ce qu'il ne sait pas, c'est qu'il en est déjà un peu un... Quand il poke son front, Nicolas ne bouge pas. Il a une tension dans le bas du dos, c'est tout. Il jette un coup d’œil à sa pinte déjà à demi vide, vu qu'il a bu un peu pendant que son prof faisait la discussion. S'il continue à boire ça comme de l'eau... D'un autre côté, il se tend moins quand on le touche du coup... Bizarre.

Nicolas se reprend, Aaron est sérieux d'un coup. Il parle de peur et de cœur... Il... parle encore des relations amoureuses ? Il hausse un sourcil quand il pointe son torse du doigt... Oui apparemment il parle de ça... Mais que viens foutre le cœur là-dedans ? Aimer avec le cœur hein ? Oh ! Oui ! Bien sûr ! Quand on voit où cela mène... Pourtant il se tait. Il sait que s'il répond un truc du genre, Aaron va être triste... Et la tristesse doit être l'un des sentiments qui arrive le mieux à percer son filet protecteur. Il ne veut plus ressentir ça, que ce soit de lui ou de quelqu'un d'autre. Aimer avec le cœur, encore faudrait-il en avoir un. Nicolas ne veut pas. Non. L'amour n'existe pas, ce n'est qu'une douleur de plus qu'on s'inflige... Regardez, même Aaron alors qu'il n'aime pas les chats, il va vivre avec celui qui lui torture ce soit disant "cœur" et Malo...

D'un coup, il se frappe aussi discrètement que possible la joue cachée à la vue de son prof. Oula Nico, concentration ! Le masque abruti. Il finit son verre pour se donner du courage mais, mauvaise idée, Aaron lui choppe le bras. :

-Hein ? Qu- ... !

Trop tard. Le voilà déjà sur la piste, les bras ballants. Mais... mais ! Plissant les paupières sous les coups de stroboscopes multicolores, il observe la gente masculine en action... On peut pas dire qu'il s'agit là de mouvements de danseurs professionnels. Ils sautillent en balançant leurs bras, comme dans une boom gênante. Certaines demoiselles font de même, d'autres sont plus expressives. Comme Aaron d'ailleurs. Nicolas se demande où il peut cacher autant d'énergie quand il fait en sorte d'être sérieux en classe. L'adolescent pousse un soupir puis reconnaît la chanson suivante qui passe. Sexy back de Justin Timberlake. Wouah... Ça me ramène dix ans en arrière ça ! Une émotion fugace de nostalgie et de douleur le traverse avant qu'il ne s'étouffe en lui. C'est l'heure de sortir un autre masque particulièrement pour l'occasion n'est-ce pas ? Faisons plaisir à Aaron...

Nicolas a un sourire carnassier avant de relever le col de sa chemise noire d'un geste sec mais maîtrisé. Il commence par un pas simple ; battant la mesure en claquant des doigts, il va à droite et puis à gauche. Puis au moment où Justin se décide à chanter, Nicolas fait un pas en avant, comme en suspens. Et puis il danse. Vraiment. Ce con sait danser, et il aime ça. Il passait son temps à le faire, dans son appartement miteux, tout en faisant le ménage... Il s'entraînait à tout, il voyait les gens faire à la télé et il s'entraînait. Ça l'occupait tout autant que les livres si ce n'est qu'il pouvait mettre un peu de lui à chaque mouvement. Comme le chant, ça le rendait vivant dans l'immobilité morbide de son quotidien. Là, encore une fois, il se sent vivant. Il a besoin d'espace, n'ayant pas l'habitude de danser avec autant de monde autour de lui et parfois, il lui arrive de frôler quelqu'un dans la foule qui s'agite, mais il s'en fout. Il s'en fout royalement. A la fin du premier refrain, il se dresse fier, croise les jambes et tourne sur lui-même, une puis deux fois... Il lance un sourire à son prof de maths qui, décidément, lui aura tout fait faire puis reprend sa transe en fermant les yeux.


HRP : Voilà. Il danse. T'es contente e_e ?!


Expérience sociale ! ••• Nicoco ♥ LqXPa


Spoiler:
 
En ligne##   Mer 7 Déc 2016 - 15:39

Personnage ~
► Âge : 30. Ca y est. C'est la fin :'o
► Doubles-comptes ? : Aoi, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Aaron Williams
Aaron Williams
Master Tonnerre Solaire
Messages : 3305
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths et papaaaaa ♥
Humeur : Aha ! ... Attendez, c'était une vraie question ?

Nicolas ne réagit pas, extérieurement. Il est tendu, il ne sait pas trop quoi répondre, je crois. Alors il ne répond pas, il ne dit rien, il reste juste là, à me regarder, à porter ses yeux sur son verre, autour d'eux. Il est gêné, mais il a l'air aussi… pas agacé, disons plutôt qu'il ressent de l'amertume. Ca y ressemble, en tout cas. Les émotions qui viennent résonner dans son corps se répercutent dans le mien et dans ma tête. La sensation légère de vague que m'a procuré mon verre me fait me concentrer davantage sur lui. J'essaie de percevoir quelque chose de l'ordre de la réaction, un signe, un regard, un mot.


Son coeur se serre mais rien ne lui échappe. Le jeune ne peut pas lire dans son âme, même si l'inverse est possible. Nicolas a des réactions qu'il ne comprend pas, ou, plutôt, qu'il n'arrive pas à relier à ce qu'il lui montre tous les jours de lui. Mais ce qu'il a vécu, ce qu'il a pu ressentir un jour, tout ça ne peut pas avoir disparu. Tout ça restera, s'amplifiera peut-être un jour, ou bien s'amenuisera... Mais ce sera toujours là.

Et Aaron est inquiet.

Il est inquiet et sait qu'il n'obtiendra pas la moindre réponse. Ça le glace ; il aimerait pouvoir faire quelque chose, mais il se rend compte qu'il est totalement inutile. Que les confidences ne se feront pas, qu'ils sont proches, mais qu'ils ne seront jamais vraiment comme deux amis. Aaron sera toujours plus vieux, Nicolas sera toujours silencieux. Il se sentira toujours réprimandé quand Aaron lui fera une remarque, parce que c'est comme ça et pas autrement.

Alors il laisse tomber et l'emmène danser.

Il danse de son côté, pour oublier. Il faisait ça souvent, avant. Maintenant, il est presque devenu sage, Aaron. Il ne boit pas plus qu'un verre. Il fume seulement quelques clopes par semaine, généralement quand il est accompagné ou stressé.

Mais il ressent le malaise, la douleur, et tout ce que Nicolas tente pour l'étouffer. Il comprend. Et, quand il se rend compte qu'il est exactement comme lui avait pu être, Aaron a envie de se rouler en boule et de pleurer.

Nicolas est jeune et il peut ne pas s'étouffer lui-même, pas vrai ? Peut-être qu'il apprendra. Aaron aimerait qu'il apprenne. Aaron aimerait qu'il puisse être lui-même, au moins avec lui. Il ne sait pas ce qu'il est. Il ne sait pas ce qu'il renvoie, pas exactement ; il ne sait pas ce qui est vrai ou faux. Il sait qu'il ressent, mais il sait aussi qu'il est parfois très facile de tout moduler comme on le souhaite. Surtout pour un sensitif.

Parce que c'est inné.

Parce que c'est ce qu'ils étaient.

Alors Aaron répond au sourire que lui envoie Nicolas. Il y répond et continue à danser lui aussi, pendant un moment ; danser pour ne se concentrer sur rien d'autre, pour retrouver cette bonne humeur, pour se caler sur la pulsation qui prend de l'ampleur chez Nicolas. Mais il a le coeur qui balance et l'estomac noué ; il finit par s'éloigner, au bout d'un moment, en lui faisant un signe. Puis il termine son verre et se laisse tomber sur son tabouret. C'est marrant, mais il a l'air beaucoup plus fatigué, soudainement.

Il s'étire. Il sourit - sourire tordu qu'il n'aime pas vraiment utiliser, mais c'est plus facile comme ça. Il décide de faire une entorse à sa règle et s'apprête à recommander. Il arrête son geste, reprend sa main près de lui.

Il voulait lui apprendre à utiliser un autre pan de son pouvoir, ce soir. Mais en le voyant comme ça, il ne sait pas si c'est une excellente idée.

"Je ne veux pas que tu deviennes comme moi."

Il se passe une main sur le visage. Puis il relève les yeux vers Nicolas qui finit par revenir vers lui, à un moment donné. Il lui renvoie le plus beau sourire qu'il est capable de faire.

—Eh ben beau brun, tu m'avais caché tes talents de danseur ! Timberlake est en toi, gars.

Un clin d’œil.

—Encore un verre ? Juste un. Je devrais pas avoir le droit de te faire boire, mais techniquement, quand un mineur est accompagné d'un majeur, ça compte pas, non ?

Aaron fait signe au serveur. Il lui reprendrait un verre plus petit. Pas envie qu'il roule sur le sol, même si l'image serait amusante à voir et observer. Lui se reprend juste un jus - il tiendra ses promesses, au moins envers lui-même. Se mentir jusqu'à finir par imploser, ce n'est plus son truc. Et l'odeur de l'alcool lui rappelle parfois des souvenirs pas très cools.

—A la nôtre ! Encore. Ça te dit qu'on aille faire un tour dehors, après ? Mais prends ton temps, hein. On est pas pressés... sourit-il.

Puis il jette un regard circulaire à la salle. Peut-être qu'il lui fera tester quand même, il ne sait pas vraiment.

Juste pour voir.



HRP : Yeeeeeees !! Par contre désolée Aaron a pété les plombs, pas ma faute o.o Et désolée d'être passée à la 3e personne, j'arrivais pas à l'écrire autrement !
In love



Aaron vit en #FEA347.
Louisa danse en #90C15A.


Un peu d'amour ♥:
 
##   Ven 9 Déc 2016 - 13:57

Personnage ~
► Âge : 19
► Doubles-comptes ? : Jérémy Bonnet - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Nicolas Lefebvre
Nicolas Lefebvre
Etoile Tonnerre Solaire
Messages : 1307
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 26
Humeur : Oui.

Nicolas continue de danser sans même regarder autour de lui. Il y a quelques sifflets encourageants mais même ça, il ne les écoute pas. Il ne remarque pas tout de suite qu'Aaron s'éloigne, il ne voit son signe que lorsqu'il entrouvre les yeux. Ah ? Déjà ? Il s'arrête soudain, les bras ballants, essoufflé. Il n'avait pas fait attention à l'énergie qu'il avait dépensé. Il trottine jusqu'au bar où se réfugie son prof de maths préféré, et lance dans un sourire semi-séducteur. :

-Alors déjà fatigué ?

Mais il s'efface quand Aaron lui envoie un sourire tordu. Qu'est-ce que c'est que ça ? Son nouveau masque s'étiole pour faire reparaître le Nicolas inquiet, surpris... mignon en somme. Parfois, il se surprend à regretter de ne pas aussi bien comprendre Aaron que ses autres amis... Même s'il arrive à lire de temps en temps sur son visage qu'il cache des choses, il ne sait pas quoi exactement. Comme s'il était sans pouvoir. Ça lui fait du bien, mais ça l'inquiétait. Inquiétude qui s'évanouit dans sa gêne quand il le félicite pour sa danse. Il rougit, il bégaye mais ne répond pas. Il pince ses lèvres. :

-Je veux bien un autre verre... T'avais parlé de sirop dans la bière, je peux essayer ?

Aaron commande, le serveur les sert et ils trinquent tous les deux. Nicolas a un petit sourire. Quelque part, il était content de partager ça avec lui ; avec quelqu'un d'autre, il serait sans doute jamais entré dans un lieu pareil. Et puis il apprenait des choses de la vie ; il était capable de s'amuser un peu, même sur du Timberlake. Mais quand il ne dansait pas, il restait mal à l'aise... La musique trop forte, les lumières trop vives,... Le monde de la nuit qui essayait de briller autant que le jour, ça le perturbait. :

-Oui, répondit-il, j'ai envie de fumer de toute façon.

Il but enfin une gorgée tandis qu'Aaron se tournait vers la salle. Hm, pêche. Il lécha sa lèvre en regardant le verre surpris... C'était sucré maintenant, peut-être un peu trop. Nicolas aimait ce qui était amer. Il avait commencé le café trop jeune, préférait le chocolat noir au chocolat au lait qui lui était trop doux. Le demi au sirop était agréable tandis qu'il glissait dans sa gorge, plus rafraîchissant que son premier verre qu'il préférait malgré tout.

Il but tranquillement tout en essayant de poser les yeux là où Aaron avait les siens. Les gens, cette foule anonyme, en train de s'amuser, de discuter, de draguer, de boire... Ce qui n'avait pas de sens pour lui avant. Il lâche sans vraiment s'en rendre compte. :

-Ça leur fait du bien... d'être ici. J'ai l'impression.

Peut-être pas. Peut-être qu'ils faisaient tous comme lui, à cacher leur insécurité derrière un masque enjoué, laissant l'alcool délier leurs langues et leurs corps. Nicolas finit son verre et le pose, un peu trop précautionneusement sur le comptoir. Il a les joues rouges. :

-Ouah eh... J'ai chaud en fait ! On peut prendre l'air s't'eup ?

Oula... c'est que ça se relâche ! Il claque sa langue contre son palais mais il ne peut pas s'empêcher de sourire. C'était le verre qui met bien quoi, on pouvait s'y attendre de quelqu'un qui n'a jamais bu avant.

Mais naaaaaaan... c'est l'sirop.


Expérience sociale ! ••• Nicoco ♥ LqXPa


Spoiler:
 
En ligne##   Dim 18 Déc 2016 - 20:24

Personnage ~
► Âge : 30. Ca y est. C'est la fin :'o
► Doubles-comptes ? : Aoi, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Aaron Williams
Aaron Williams
Master Tonnerre Solaire
Messages : 3305
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths et papaaaaa ♥
Humeur : Aha ! ... Attendez, c'était une vraie question ?

—Déjà fatigué ? Hé, je suis un vieux, aies un peu pitié de moi ! je blague pour toute réponse.

Nicolas s'inquiète, Nicolas m'observe. Je le laisse atteindre une part de mes émotions, habituellement habilement camouflées, et y dépose de factices sentiments d'amusement et de joie. Un peu de fatigue, aussi, pour rester crédible. Il trouvera bien le moyen de me croire, non ? Il a un peu bu... Ça devrait bien se passer. Il ne réfléchira pas autant que dans les situations habituelles. C'est une belle porte de sortie, GG moi !

—Ouais, allez, je te prends ça ! Ce sera bien tu verras !

Je lui prends un verre et nous trinquons à nouveau, un sourire aux lèvres. C'est bien comme soirée, malgré tout. Je m'inquiète sans doute pour rien, hein ? C'est bien connu, j'suis parano. Autant profiter du moment sans trop se prendre la tête. En buvant quelque chose qui ne me fera pas de mal.

Sans rien dire, j'observe sa réaction lorsqu'il boit et sourit devant sa mine. Donc préférence pour la bière. Tant pis, j'aurai essayé au moins. Perso, je préfère ce qui est légèrement sucré niveau boisson, pas trop non plus. J'me suis trop détruit l'estomac à force de boire de l'alcool fort sans rien pour accompagner. (N'est-ce pas vodka de mon coeur ?)

—Ouais... J'préfère y aller accompagner, maintenant. C'est plus… confortable ? Pas moins festif. Disons que c'est parfois un peu triste. Les gens qui viennent noyer leur chagrin. Qui essaient de trouver de la compagnie.

C'est con de me dire que je traînais ici quasiment tous les soirs y a encore trois ans. J'en suis pas forcément fier, parce que je sais que ça m'a pas aidé à me reconstruire.

—C'est ici qu'on a commencé à être un peu plus intime avec Gae, je rajoute avec un sourire amusé. Enfin, on était bourrés. On a fait d'la merde un peu. Ca remonte maintenant.[/color]

On essayait d'oublier.

—Enfin bon, ouaip, viens !

Je termine mon verre d'un trait et paie ce que je lui dois au serveur, pour nous deux. Je coule un regard vers Nicolas ; les joues rouges du type qui a déjà un peu trop bu. Mahhh, trop mignon. ♥♥

—Tu tangues pas trop ? je m'amuse, sans m'en cacher, en retenant cependant un rire sonore.

Doucement, je le pousse jusqu'à la sortie du bar et l'air frais vient nous faire le plus grand bien. Je ferme les yeux et savoure. C'est bien ce genre de soirée. L'été commence à bien s'installer, j'aime quand il fait ce temps-là. (Bon, par contre, après, c'est cramage et compagnie, et je ressemble immanquablement à un homard thermidor. Rouge, et parfaitement, yay.)

—Ca va mieuuux ? je m'amuse encore à le taquiner en pokant sa joue de l'index, pris d'une irrespressible envie de rire. Tu es pressé de rentrer, ou t'as encore un peu de temps ?



Aaron vit en #FEA347.
Louisa danse en #90C15A.


Un peu d'amour ♥:
 
##   Dim 18 Déc 2016 - 22:09

Personnage ~
► Âge : 19
► Doubles-comptes ? : Jérémy Bonnet - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Nicolas Lefebvre
Nicolas Lefebvre
Etoile Tonnerre Solaire
Messages : 1307
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 26
Humeur : Oui.

Nicolas... est... flou. Ouh putain. Il a toujours rien compris de ce qu'il se passait avec son prof de maths mais ça a l'air d'aller ! Non franchement, il s'en sort le vieux eh ! Il est juste fatigué. Rooooh. Il a un petit sourire moqueur mais en vrai, il est rassuré. Bien ! B-b-b-b-bien. N'empêche que le monde est flou. Et ce que raconte Aaron aussi. Il venait ici avec Gae avant ? Pourquoi il voyait pas du tout son prof d'italien en train de s'enjailler sévère dans un bar ? Il est plus crédible en mafieux. songe-t-il à demi-sérieux. AH AH !... Aaaah... Il me fait de la peine ce gamin.

ENFIN BREF ! Les voilà prêts à sortir ! Nicolas se lève, s'accroche à son tabouret deux secondes pour s'assurer de... la stabilité du sol. Moi je SUIS stable, d'abeurd. Puis il remet sa veste et active ses doigts pour se rouler une cigarette sur le chemin, sa langue dépassant légèrement d'entre ses dents tellement il est concentré ET sur ce qu'il y a devant lui ET sur sa roulée. ;

-D'où je tangue ?! C'pas vrai ! Je suis prafaitement droit. dit-il en mettant sa cigarette à l'envers dans sa bouche.

Une fois dehors, il écarte grand les grands en prenant une grande goulée d'air. C'est en tentant une fois d'allumer la cigarette qu'il se rend compte qu'elle est à l'envers et qu'il la remet dans le bon sens. C'est à ce moment que son prof lui enfonce un doigt dans la joue... pile où il a une illumination. ...Bon une illumination de gosse pompette MAIS une illumination. :

-Ouiiiiii ! Ça va super et et et attends ! Faut que je teste un truc que j'ai toujours voulu faire !

Il tire une taffe et crache un nuage de fumée... Une fois, deux fois... sans succès. Il prend l'air boudeur. :

-Haaaan ça a l'air tellement simple quand les gens font des ronds de fumée... M'enfin c'est pas grave ! T'sais ! Même si c'était bizarre... le bar, pas nous hein... même si on est bizarre quand même... ENFIN BREF c'était cool !

Sa main s'accroche instinctivement à la manche de Aaron, comme un enfant qui essaye d'attirer l'attention de ses parents. Nicolas a soudain le regard lumineux. :

-Je te rembourse les bibines avec des gâteaux si tu veux ! Ou des glaces ! Ou une moyenne au-dessus de quinze l'année prochaine en maths ?... Ahah j'déconne ! Wouah hé ! J'devrais sortir plus souvent la nuit ! Ça fait hyper du bien en fait le dehors !

Puis soudain il cale sa tête sur son épaule, comme s'il venait de recevoir un coup de poêle bien placé à l'arrière du crâne et que son prof était son unique support. :

-Ch'uis pas fatigué Ronroooon...

... *le narrateur est parti mourir d'une crise soudaine de blblbl*


Expérience sociale ! ••• Nicoco ♥ LqXPa


Spoiler:
 
En ligne##   Lun 19 Déc 2016 - 15:57

Personnage ~
► Âge : 30. Ca y est. C'est la fin :'o
► Doubles-comptes ? : Aoi, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Aaron Williams
Aaron Williams
Master Tonnerre Solaire
Messages : 3305
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths et papaaaaa ♥
Humeur : Aha ! ... Attendez, c'était une vraie question ?

Mais oui. T'es prafaitement droit, t'as raison doudou. Un sourire en coin se glisse sur mes lèvres, vraiment amusé par la situation. Le voir un peu plus détendu, moins alerte, ça me fait aussi du bien. Ca m'donne l'impression que c'est encore un gosse qui a pas tout perdu, comme tout le monde ici. Je m'apprête à lui dire qu'il va pas réussir à allumer sa clope comme ça, vu qu'il l'a mise à l'envers, mais abandonne l'idée en l'observant faire, cachant mon rire comme je le peux. Je lui poke la joue et sa réaction me fait sursauter. Le con ! Il m'a fait flipper...

Haussement de sourcils. Tester un truc ? Huh ? Tester quoi ? Ah... Oh. Oh ouais je vois. Avec un rire, je lui pique sa cigarette et tire une taffe, avant de tenter de faire un rond... Ah, voilà ! Dans ma joie, j'inspire un peu et m'étouffe, avant de lui rendre sa clope en toussotant, l'autre main devant mes lèvres.

—Merde, ça fait un moment que j'ai pas fumé-, je rigole entre deux quintes de toux.

Je lui tapote le crâne, applatissant son épis consciencieusement en attendant de me calmer.

—Moyenne au dessus de quinze toute l'année en maths ? Allez, je prends le pari, te dégonfle pas ! je m'amuse. T'as intérêt à tenir la distance et à pas t'essouffler en cours de route, je saurai où te trouve-

Cette fois, je m'apprête à finir ma phrase quand Nicolas va simplement s'appuyer contre mon bras. J'ai un moment d'arrêt, un peu surpris de le voir si tactile, pour lui qui ne supporte pas les contacts en tout genre. Doucement, j'étire un petit sourire et passe mon bras autour de ses larges épaules. C'est quoi ce surnom qu'ils me donnent tous en ce moment...

—Mais oui, je sais, acquiescé-je doucement. Allez viens, j'te ramène...

Puis j'ai un rire et appuie momentanément ma tête contre la sienne, d'humeur affectueuse, alors que je nous entraîne doucement en direction de l'institut.

—Arrête de grandir, bon sang.

M'enfin, c'est un grand con qui reste mignon, donc tout baigne ! Quand il fera sa crise d'ado, là, ce sera moins drôle. (Ahaha. Ahahahaha.)

J'me sens un peu comme un vieux, là. Fuck.

—Allez, si t'es sage, t'as l'droit à un café quand on arrive ! je l'appâte avec un graaand sourire.

Ouais, je dis ça, mais c'est dans sa chambre que j'le ramène donc fondamentalement il fait ce qu'il veut. Mais j'veux pas qu'il se plaigne que j'le raccompagne à l'institut, ce serait trop relou. Et j'avais pas envie de lui promettre une partie de Just Dance, ça finirait trop tard et il a un DM à me rendre lundi. #profrelou



Aaron vit en #FEA347.
Louisa danse en #90C15A.


Un peu d'amour ♥:
 
##   
Contenu sponsorisé

 

Expérience sociale ! ••• Nicoco ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Bar.