Partagez | 
Une aventure qui commence dans les mauvaises toilettes |Ariana ♥|
##   Dim 18 Sep 2016 - 1:16
avatar
Invité

Si Dunya devait décrire cette journée, le mot exacte aurait été : spéciale. Elle aurait dû s'en douter, rien qu'au réveil. S'éveiller complètement en courant dans son lit, ce n'était pas quelque chose de 'normale'. Heureusement pour ses colocataires, elle s'était assoupie sur le côté droit. Sa course n'avait donc que créer des bruits de draps froissés. Qu'est-ce que ça aurait donné si elle s'était endormie sur le ventre ou même sur le dos ? Se serait-elle élevé ? Aurait-elle cogné sa tête contre la tête de lit ? Ce dont elle fut certaine, était qu'elle aurait joué des tambours sur son matelas. Et comme on l'aurait détesté pour ça.. Surtout à quatre heures du matin. Brrrr, rien que d'y penser elle en frissonnait. Sachant le sommeil sacré chez beaucoup de monde, pas sûr qu'elle s'en serait sortit indemne..
Une fois parfaitement remise de cet étrange événement, elle se dépêcha d'enfiler son uniforme. Comme d'habitude la partie coiffure de sa préparation fut la plus longue, mais une fois sa queue de cheval haute faite, elle fut prête. Aussi joyeuse que d'habitude, elle s'empressa de rejoindre un groupe d'amies qu'elle croisa par hasard à la bibliothèque. La plupart d'entre elles était dans sa classe d'étude en français. En arrivant à leur niveau, Dunya s'aperçut bien vite en quoi allait se résumer leur journée : étudier. Pas motivé pour un sous, la jeune demoiselle n'ouvrit aucun cahier. Elle se contenta de s'asseoir à leur table afin de participer aux brèves conversations qui ponctuaient leur activité. Les échanges verbaux devinrent plus rare au fur et à mesure que les heures passaient. Et au grand malheur de ses amies, Dunya s'ennuya. Et lorsqu'elle s'ennuyait, elle devenait insupportable. Rapidement leur concentration faiblirent devant les assauts de la russe. « Dîtes, ça vous dirait de sortir ? - Il fait tellement beau dehors se serait du gâchis de ne pas sortir ! - Comment arrives-tu à lire ces pattes de mouches ? Arrondis un peu les lettres, ça sera plus lisible ! Attend je te montre ! - […] et là, la fille est arrivée devant lui et a déchiré l'enveloppe sous ses yeux ! Oh ! C'était incroyable, surtout venant d'elle ! Mais en plus [...] ». Une mitraillette verbale tuant le peu de self control qu'elles avaient. Voilà en quoi Dunya se transformait devant les autres. Impitoyable avec leur nerf comme dans ses paroles. N'ayant remarqué ni la tension qui régnait à la table ni le regard assassin de la bibliothécaire, elle enchaîna :

« - Vous saviez qu'il y avait des poissons avec des yeux phosphorescents ? C'est impressionnant et hyper joli, leurs yeux sont immenses, il.. », ses mains dont les pouces rejoignaient les index afin d’imiter les fameux globes oculaires se suspendirent devant son visage quand l'une de ses camarades l'interrompit.
« - Dunya, s'il te plaît, on voudrait réviser. »

Semblant comprendre l'humeur tranchante des étudiantes, la jeune fille chercha à apaiser les tensions.. en chahutant. Elle enlaça brusquement celle qui s'était exprimé, faisant raturer à cette dernière la moitié de la feuille sur laquelle elle écrivait. Ignorant totalement ce qui s'était produit, elle leur répondit, boudeuse :

« - Mais je m’ennuiiiie ! Pourquoi ne pas aller s'amuser un peu pour décompresser ? On étudie déjà assez en cours comme ça, vous ne trouvez pas ? Vous allez attraper des rides à vous concentrer comme ça. Déjà que vous semblez épuisées.. »

En réponse à ces paroles, elle fut mise à la porte par ses amies, mais aussi par la bibliothécaire. L'humeur de Dunya se fit massacrante, on l'avait mise à l'écart et elle détestait cela. Sa colère devait être visible lorsqu'elle traversa les couloirs puisque les plus peureux semblèrent s'écarter naturellement de son chemin. Les sourcils coincés vers les bas, elle se dirigea vers les dortoirs. La jeune russe se mit à la recherche de quelqu'un qui pourrait surement l'apaiser et la distraire de sa solitude avant qu'elle ne fasses une bêtise, car mieux valait-il en ce moment qu'elle ne croise pas une tête qui ne lui revenait pas. Ses pas s'arrêtèrent devant la salle de bain réservé aux garçons. Peut-être avait-elle imaginé des choses, mais il lui semblait avoir entendu un bruit venant de l'intérieur.. Loin d'être gênée, sa main se posa sur la poignée, prête à ouvrir la porte pour vérifier ses doutes. Pour une fois qu'elle allait pénétrer ce lieu qui lui était interdit sans avoir d'excuse bidon..
##   Sam 24 Sep 2016 - 14:31

Personnage ~
► Âge : 25 ans et une âme d'enfant ♥
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1048
Date d'inscription : 29/05/2015
Emploi/loisirs : Alimenter mon tumblr et péter vos mirettes avec mes kits fluos ♥
Humeur : Un peu perdue, mais ça va, merci de vous soucier de moi ♥

Aujourd'hui, le karma n'était pas avec elle. Après avoir constaté avec horreur les dégâts de sa nouvelle couleur — à nouveau rose, pas aussi clair que le précédent mais pas plus flashy — sur les joints de sa douche, qu'elle a récurré pendant bien vingt minutes, Ariana dû faire face à sa maladresse dans sa forme la plus poussée au travail. Heureusement, ses collègues avaient de bons réflexes et lui évitaient de se ramasser assez peu élégamment sur le sol ou de massacrer la vaisselle en la laissant tomber. Et, l'après-midi, après son service, elle fit face à la pire nouvelle de la semaine : la caméra qu'elle avait placée avec Houston dans les douches des mecs ne fonctionnait plus. ELLE NE FONCTIONNAIT PLUS. Non mais ok, elle avait fonctionné pendant un an, elle pouvait très bien continuer à fonctionner, non ?? Pourquoi ça ne marchait plus ?? Comment elle allait faire pour mater les novices mâles qui débarquaient à Terrae ?? Non mais expliquez-lui comment !

Son tumblr allait littéralement finir par se vider de ses abonnés — parfois des bonhommes aussi — si elle ne l'alimentait plus de photographies... (Et pas de souci, elle respectait bien l'âge légal et cachait les parties intimes ; elle ne voulait pas être accusée de pornographie ou, pire, de pédophile ! Les jeunots, elle passait juste, c'était pas trop son kiff, fallait pas non plus abuser...) Bien sûr, elle aurait tout simplement pu faire autre chose de son blog, et elle continuait à poster des photos des dernières tendances en matière de mode, ainsi que ses propres créations, mais ça ne suffisait pas à satisfaire la clientèle ! Le maître mot, c'est "diversité" !

Tout cela pour dire qu'elle avait racheté un peu de matos ; de quoi refaire le plâtre et la nouvelle caméra. À son très humble avis, l'humidité ambiante avait dû terminer la précédente... ce qu'elle put effectivement admirer cette après-midi-là. Elle soupira en constatant l'endroit, attrapa son matos qu'elle posa dans un coin de la salle-de-bain déserte. Elle devait avoir eu l'air con à coller son oreille contre la porte, un peu plus tôt...

Cela étant, Ariana se dirigea vers le placard de service — rempli de balais et autres outils utiles pour le nettoyage — et en sortit le petit triangle en plastique "En nettoyage" qu'elle alla poser devant la porte de la salle-de-bain… Sans faire attention à celui ou celle qui passerait dans le couloir à ce moment-là. Elle bugua un instant devant la couleur farfelue des cheveux de la demoiselle en face, avant de paniquer, regarder à droite, à gauche, puis vit qu'elle avait l'air sur le point d'ouvrir la porte.

— Eh bien ?! Tu voulais mater dans la salle-de-bain des garçons ? C'est pas très sain tout ça !

Dixit la meuf avec son sac à dos posé plus loin et la pancarte, hein. Elle finit par plisser le nez, mettre la pancarte par terre et tirer la jeune novice à l'intérieur de la salle-de-bain :

— Oh et puis ramène-toi !

Elle referma la porte et se mit devant elle pour l'empêcher de ressortir.

— Pas un mot à qui que ce soit, ok ?! Tu ne m'as pas vue là, je n'ai pas vu que tu allais rentrer dans les douches des mecs, tout va bien, personne n'est bizarre ici…

Elle haussa deux sourcils rose-roux pour lui dire, après un petit temps passé à la détailler de la tête aux pieds :

— Au fait, j'adore ta couleur de cheveux, c'est naturel ou tu les colores ?


S'émerveille en #E7654D


Merci à Houston, Nico & Lys pour les dessins, vous gérez du pâté dkjnf ♥️
Merci à Istvan de Tasty Tales pour le badge ♥️




Treasure box ♥:
 
##   Lun 26 Sep 2016 - 16:01
avatar
Invité

Ah ! Dunya se souviendrait toujours du moment où elle avait pour la première fois osé s'aventurer dans les salles de bain des garçons. La raison pour laquelle elle y était entrée était bonne, même si elle aurait pu reporter à plus tard sa visite, mais comme on disait la vengeance n'attend pas ! Son ancien prétendant s'y était enfermé pour la semer, mais c'était mal la connaître ! Il avait fallu l'intervention de deux professeurs en plus de quelques amis de la victime pour la faire sortir. Ah, l'amour ! Quand on dit que ça donne des ailes, ça ne plaisante pas ! Elle en avait eu des ailes pour le courser dans toute l'académie, il avait été bien surprit le bestiau après sa prestation d'enfant toute sage. L'adolescente avait bien essayer d'imité son genre de fille, mais le type était tellement mou qu'elle s'était fait une joie de lui foncer dans le lard pas moins de deux jours à faire la comédie. La russe savait le résultat de cette révélation quitte ou double !

Pendant que les souvenirs renflouait en elle, elle abaissa la poignée. À peine la porte poussée qu'une voix l'interpella à sa droite, une chevelure rose vint vivement se refléter dans sa rétine.

« - Eh bien ?! Tu voulais mater dans la salle-de-bain des garçons ? C'est pas très sain tout ça !  », plus loin Dunya repéra une pancarte ainsi qu'un sac conséquent. Confuse, sa réponse fut un pathétique « - Heh ? », elle n'eut pas le luxe de se reprendre avant d'être tiré à l'intérieur de la pièce. La jeune femme se mis devant elle, la piégeant. Mais elle était bien loin de s'en soucier puisque l'activité qu'avait apparemment prévu l'inconnue commençait à beaucoup plus l'intéresser.

« - Pas un mot à qui que ce soit, ok ?! Tu ne m'as pas vue là, je n'ai pas vu que tu allais rentrer dans les douches des mecs, tout va bien, personne n'est bizarre ici…
- Promis juré, chef ! »

Dunya toute excitée de ce retournement inattendu n'essaya même pas de justifier son action, elle en rigola même. Son aînée avait l'air bien amusante. On pouvait dire que maintenant elle était contente d'avoir été expulsé de la bibliothèque. Sa journée semblait prendre une tournure plutôt surprenante et dans le bon sens.

« - Au fait, j'adore ta couleur de cheveux, c'est naturel ou tu les colores ?
- Cent pour cent coloration, j'aime changer de temps en temps ! Et je vois que je ne suis pas la seule à avoir bon goût ! »

En admiration devant la jeune femme, son regard capta malgré tout à nouveau le sac à leurs pieds, sa curiosité la poussa bien vite à poser la question qui lui trottait  dans la tête depuis qu'on l'avait emmené ici. Elle fit une petite moue soucieuse et relava le regard bien haut, pour tenter de faire face à sa nouvelle complice. * Saleté de taille de naine.. *

« - C'est pourquoi tout ce matériel ? », elle enchaîna, plus enthousiasme, « Une farce ? Pour qui ? Je peux aider ? »
##   Sam 1 Oct 2016 - 18:01

Personnage ~
► Âge : 25 ans et une âme d'enfant ♥
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1048
Date d'inscription : 29/05/2015
Emploi/loisirs : Alimenter mon tumblr et péter vos mirettes avec mes kits fluos ♥
Humeur : Un peu perdue, mais ça va, merci de vous soucier de moi ♥

Bon, visiblement, la fille n'avait pas l'air super au courant de ce qu'il se passait. Ariana ne pouvait penser qu'une chose : TANT MIEUX. Il vallait mieux qu'elle n'en sache pas trop… Mais en même temps, elle aurait besoin d'aide, alors... Autant l'embarquer avec elle ! Chose qui semblait par ailleurs être une excellente idée, puisque la jolie novice semblait tout à fait au point concernant les choses.

"Chef ?" gloussa Aria dans un coin de sa tête. "Chef !! C'est trop bien !"

Elle allait l'aimer, cette petite. Vraiment beaucoup. D'autant qu'elle ne semblait pas particulièrement effrayée par la situation, ni choquée ; elle lui renvoya même son compliment sur ses cheveux ! La rouquine - maintenant plus rose que rousse, mais bref - se passa une main dans les cheveux en gloussant, coquette.

— Héhé merci ! Faudra que tu me montres les couleurs que tu te feras la prochaine fois, et que tu me dises qu'elle colo tu utilises, je suis sûre que ce serait gé-ni-al !

Nan mais clairement, le bleu-vert, comme ça, il faudrait qu'elle teste un jour. Elle avait déjà repéré une couleur particulière en magasin, qu'elle se ferait un grand plaisir de tester. Mais plus tard, certainement. Pour le moment, elle préférait les teintes chaudes qui allaient mieux avec son côté vaguement hyperactif. Bon, elle lui disait qu'il fallait qu'elle lui montre ses futures colorations, mais fondamentalement, elle ne la connaissait même pas, hein. Mais voilà. C'était une copine de colo, ça se trouvait pas partout non plus !

— Euhh... Pas vraiment une farce... Mais oui, tu peux aider ! Si tu me promets de ne rien dire ! Mets la main sur ton coeur et jure que rien ne s'ébruitera !

Bien, elle l'avait en partie déjà fait, mais elle préférait s'en assurer.

Aria s'éloigna et descendit de ses chaussures à talon - en perdant les quelques 10cm en plus qu'ils lui faisaient et revenant à sa taille d'1m55 comme par magie — qu'elle balança dans un coin. Elle s'empressa de prendre son seau pour refaire du plâtre.

— Je dois récupérer la caméra dans le plafond et la remplacer, elle est morte ! Tu veux bien t'occuper du plâtre pendant que je sors l'ancienne ?

Elle sautilla jusqu'à sa pile de matériel pour en sortir un petit marteau et un gros tabouret sur lequel monter en équilibre précaire. À l'aide de l'outil, elle commença à taper sur le plâtre pour dégager l'appareil. Des morceaux se détachaient du plafond.

— Un ami m'avait aidé la dernière fois ! Enfin, ça remonte à il y a un an quand même… J'ai dû revenir plusieurs fois pour la recharger, c'était toujours périlleux, rit-elle.

Mais jamais la remplacer, du coup, c'était un peu casse-couilles...

— Merci pour l'aide d'ailleurs ! Tu t'appelles comm-- aahhh non ! Pas tomber ! Pas tomb- c'est bon ! reprit Aria en se retenant au plafond du bout des doigts, pour ne pas perdre l'équilibre.


S'émerveille en #E7654D


Merci à Houston, Nico & Lys pour les dessins, vous gérez du pâté dkjnf ♥️
Merci à Istvan de Tasty Tales pour le badge ♥️




Treasure box ♥:
 
##   
Contenu sponsorisé

 

Une aventure qui commence dans les mauvaises toilettes |Ariana ♥|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Dortoirs Novices. :: Salles de bain des garçons.