Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Se devait être une bonne idée... (PV Mitsu)
##   Dim 9 Oct 2016 - 19:01

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Ys Ochikawa
Master Tonnerre Lunaire
Messages : 2690
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Matty lui avait dit, il devait bien se prendre en main un jour ou l’autre. Bon en même temps, Mathéo, pour lui, c’est facile. Il donne toujours de très bons conseils, ce n’est pas ça le problème. Le problème, c’est qu’en plus de ses conseils, il devrait lui donner son courage. Oui parce que lorsqu’il s’agit d’aller au-delà de ses forces, venir à discuter de choses sérieuses surtout avec une personne avec qui, en réalité et parce qu’on ne veut pas se l’avouer, on est intimidé, c’est plus compliqué que de traverser une maison hantée (thanks Aby !).

Pourtant, malgré la crainte d’être rejeté, il y avait tout de même l’envie de le faire. Et rien de mieux que d’obtenir une réponse positive tout en préparant un superbe repas ! Et personne ne pourra dire le contraire, mais on réfléchit mieux l’estomac plein. Et Mitsu n’est pas le genre de fille a refuser un bon repas. Surtout quand ce repas a été préparé avec délicatesse et intention. Que celui qui parle de manipulation aille au diable !

S’il s’agissait de manipulation, Ys se serait pas donné autant de mal. Depuis l’aube, il s’était levé, faisant les grand surfaces les unes après les autres à la recherche de ce dont il avait besoin. Il avait décidé, il le ferait : il allait cuisiner. De toute manière, Alfred l’avait dénoncer alors autant faire un effort pour une fois. En y repensant, il devrait lui passer un coup de fil pour prendre de ses nouvelles. Songeur à cette histoire, sur de mauvaises pensées, un sac plastique en main, se rendant à un autre magasin, le Tonnerre se secoua la tête. Il était hors de question de penser à ce genre de chose. Et puis, il voulait franchir une étape avec sa petite amie. C’était son objectif de la journée. Déterminé, il bomba le torse et reprit du poil de la bête.


« Bon… J’ai les œufs, les tomates, nems…hum….qu’est ce qu’il manque….hum… Ah ouais ! Du saké ! Cette ivrogne…. »

Fit-il, dessinant un sourire en coin. Il lut de haut en bas la petite liste qu’il avait préparé. Oui, il avait l’air d’une petite vieille faisant ses courses mais il ne fallait pas qu’il oublie quelque chose. Et puis c’était repas japonais ! C’est que leurs coutumes lui manquaient. Passant d’une rue à une autre, d’un quartier à un autre, fièrement, il prit la route le menant au dernier ingrédient.

« Susch….ccis !! »

Arquant d’un sourcil, Ys tomba nez à nez avec une affiche postée sur un mur. Mais pas n’importe laquelle : son visage affichait en grand. Wanted ?! S’approchant de cette dernière, il s’agissait bien d’un avis de recherche.

« 100 000 yens ?! Mais c’est quoi ces conneries ? Je vaux plus que ça ! »

Quelque peu imbus de sa personne, ce qui provoqua un second choc ce fut de constater que cette affiche n’était pas la seule. Une autre, et encore une autre. Elles ne se comptaient plus. Mais qui pouvait bien coller ça ?? Il y avait sa tête un peu partout dans ces rues. Pendant même un instant, il se mit à réfléchir s’il n’avait pas tuer quelqu’un récemment. Mais non, il n’en avait pas connaissant. Dans ce cas, qui pouvait bien s’amuser à faire ça ??
Passant d’une rue à une autre, ses interrogations allaient rapidement lui donnaient une réponse quand des pleurs lui parvinrent. Discrètement, Ys vit tout un regroupe au centre de la place. Et heureusement qu’il n’eut pas besoin de s’approcher d’avantage pour voir qui faisait tout ce boucan. De sa grande taille, il put voir par-dessus les gens, une jeune fille agenouillée en sanglots et entourée de toutes ses affiches qu’elle se servait en guise de mouchoir. Elle était japonaise, avec une longe chevelure brune, mince, pas très grande. Et surtout…qu’est ce qu’elle pouvait hurler !


« AAAHHH !!! PITIE !!! AIDEZ MOI A L RETROUVER !! MON AMOUR M’A ETE VOLE !!! »

*NOOOOOOOOOOONNNNNNNNNN !!!!!!!!!!!!!*

D’un mouvement d’éclair, Ys s’éloigna rapidement de la horde et s’empara de chaque affiche qu’il put trouver. Vite ! Viiite !! Personne ne le reconnaitre !! Il va avoir de sérieux problèmes et tout ç a à cause d’une idiote : Haruka !!
Et si seulement ses ennuis s’arrêtaient là…


Se devait être une bonne idée... (PV Mitsu) 02a02b11
##   Jeu 20 Oct 2016 - 11:59

Personnage ~
► Âge : 25 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
Mitsuki Hojitake
Mitsuki Hojitake
Master Tonnerre Lunaire
Messages : 2837
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

HRP : Je suis trop désolée pour le retard T_T J'ai eu plein de boulot pour l'école T_T

-Mokonaaaaa, Modokiiiiiii vous pouvez m'apporter de l'aspirine s'il vous plaît ?!

Horrible. Affreux. Je m'étais réveillée ce matin avec une migraine affreuse, et j'avais beau avoir tout essayé, rien n'avait fonctionné ! Tous les remèdes de grand-mère, les techniques à deux balles trouvées sur des forum à la con, j'avais tout fait, mais impossible de m'en débarrasser ! J'en étais déjà à mon troisième cachet d'aspirine. Oui, bon, je sais, normalement, il y a un temps à respecter entre chaque médicament, mais franchement, ces temps, c'est tout pourri, quand t'as mal tu comptes pas ! Et puis, je les avais pas non plus pris à la suite, hein. Faut pas exagérer !
Bref, allongée dans mon lit, agonisant comme une larve, je m'enroulai dans ma couette, ratai mon coup, et... tombai du lit. J'suis au bout de ma vie. Vous voulez ma mort ! Avouez ! Avouez tout !
Mes deux petits robots, inquiets -et angoissés à l'idée de m'approcher aussi, mais genre, comme si c'était contagieux, et comme si des robots pouvaient tomber malade !- m'apportèrent ma commande, et je me redressai tant bien que mal pour boire le verre d'eau. J'vais mourir, je crois. C'est aujourd'hui, c'est décidé, c'est comme ça.
Je remontai dans mon lit, et attendis. Longtemps. Très longtemps. Trop longtemps.
N'y tenant plus, je me levai de mon lit, partis prendre une douche, et m'habillai. Nan mais ça va quoi, cette migraine m'a quand même supprimé mon jogging matinal. J'ai besoin de sortir là, de prendre un peu l'air frais.
Je descendis au rez-de-chaussée mettre des chaussures, j'enfilai un manteau -parce que ça y est, l'été c'est fini- et glissai mes mains dans mes poches après être sortie de chez moi. Une petite marche ne pourra pas me faire de mal après tout. Et puis, l'aspirine va peut-être enfin faire effet... Croisons les doigts...
J'arrivais au village quand j'entendis une plainte longue, bruyante, et stridente qui me bloqua les nerfs. Maiiiis omggg on peut pas avoir mal à la tête tranquillement ici ?! Bordel ! La vie est trop pourrie ! Je fis demi-tour et décidai de m'éloigner le plus possible de cette source de bruit assassine quand je tombai sur Ys.

-Oh, coucou.


Je baissai les yeux sur ses mains, et arquai un sourcil.

-Qu'est-ce que tu caches ?

Je lui volai un papier des mains et écarquillai les yeux.

-OH MON DIEU. Tu as tué quelqu'un ?!

C'est pour ça qu'elle a crié ! Omg ! Omg ! MAIS NAN. IL PEUT PAS AVOIR FAIT CA. C'EST HORRIBLE.


Se devait être une bonne idée... (PV Mitsu) Mitsu-signa
Ronron jtm ♥️

Et merci à Elfie pour l'avatar OMG CE KDO JPP
##   Jeu 20 Oct 2016 - 21:55

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Ys Ochikawa
Master Tonnerre Lunaire
Messages : 2690
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Ps: C'est pas grave, je comprend t'en fais pas et c'est plus important ^^ Et comme le dit Charlie....T'es en vacances MOUAHAHA!!!

Une à une, le Tonnerre arrache toute affiche qu'il trouve. Il voit son visage accroché de partout, qu'il en a les yeux qui tournent. C'est assez oppressant en soit. Cependant il ne perd en tête son objectif: personne ne devait le découvrir et encore moins le reconnaître. Mais qu'est ce qui lui était passé par la tête à cette folle furieuse? Depuis le temps, elle n'avait pas laissé tomber tomber l'idée?

"Quel pot de colle! "

Pesta le garçon agacé de devoir se cacher encore. Néanmoins, son souffle se fut court quand il tomba nez à nez avec Mitsuki. Le pire des scénarios! De grands yeux, il resta pétrifié devant sa petite amie.

"Sa....salut...Que???Ooohhhh.... C'est quoi cette tête?"

Ouais la tête du Master fait peur à voir. Elle avait les traits tirés et sa peau plus pâle qu'à son habitude. Pour sûr, elle était malade. Et c'est assez effrayant de la voir ainsi. tant qu'il en oublia son propre problème. Malgré tout, cette dernière remarqua ce que le jeune homme tenait en main. Décidément, même dans cet état, rien ne lui échappe. Elle est redoutable! Quand il dit qu'il la craint, c'est une vérité!
Tentant de cacher ces affiches dans son dos, Ys tenta d'user de la force, du moins, il pensait que ça serait plus simple contre une malade.


"Rien du tout!! C'est pas intéressant!!Gné!"

Mais le voilà mit à nu. La Master tient en possession les preuves de son crime. Enfin, ils ne sont pas sur la même longueur.

"Tué?? Quelqu'un??"

Répéta le garçon débité. Il la fixa d'un air ahuris. Pourquoi pensent-ils tous ce genre de choses? Genre, Ys serait un meurtrier?....Quoique ça pourrait être pas mal pour faire monter sa réputation! Rien que d'y pensait, le garçon avait la tête dans les étoiles. Ceci dit, que sa moitié puisse penser de la sorte est assez contrariant. Secouant la tête, Ys reprend la parole, essayant d'attirer son attention.

"Ne dis pas n'importe quoi! Tu crois vraiment que je serais là si j'avais vraiment fait ça?"

Non mais sérieusement, il faudrait être stupide pour se promener librement dans les rues attendant que la police vienne le pêcher. Mitsu et ses raisonnements... elle le fera toujours rêver. Si il avait eu du temps, il aurait pu en rire. Mais pour l'heure, une apparition lui remet les pieds sur terre. Les hurlements de souffrances se font plus près, elle se rapproche. Par dessus l'épaule de la Master, Ys vit Haruka apparaître et malheureusement leurs regards se croisent.
Cette dernière prend un instant et, malgré toutes ses espérances, elle le reconnait et ne peut s'empêcher d'afficher un large sourire. Un sourire qui affiche clairement le potentiellement danger à venir.


*Merdeuuuuuuhhhh!!!!*

Sans perdre une minute, comme si le temps était compté, Ys attrape sa petite amie par les épaules et prend l'air le plus sérieux sans jamais la quitter du regard.

"Mitsu, écoutes moi, c'est important. Quoi que tu vas entendre, ou voir, saches que rien de tout ça n'est vrai! Crois moi, ais confiance. C'est une erreur du passé. Et le passé reste le passé. Pas vrai? Mitsu, je veux que tu comp-"

Un pied vint s'écraser sur la figure du roux qui fut propulsé plus loin. Sans cris égard, le Tonnerre n'avait rien vu venir, et le voilà au sol, la joue gonflée, quelque peu inconscient.

"YSHOUUUUUU!!!!! MON NAMOURRR!! JE T'AI ENFIN RETROUVE!!!!"

Une petite brune, les cheveux mi long, mince, assez extravertie par les couleurs qu'elle porte, la dénommée Haruka se tenait entre Mitsu et sa victime. Elle se jette à ses bras, l'empêchant même de respirer par cette accolade quelque peu brusque.

"Mon chérii ! Nous avons défier les lois, nous nous sommes retrouvés. Le temps n'aura pas eu raison de notre amour! Oh mon dieu! Mais qui as bien pu te faire ça, Quelle vilaine blessure!"

"Sa...sa...salo....pe..."

Tente de marmonné le garçon, le visage à moitié défiguré. Il aurait aimé pourvoir lui rendre l'appareil, énervé, mais aucun membre ne voulait bougé pour l’instant. Il n'en revient pas que cette dingue se soit jeté de la sorte et qu'en plus de ça, elle ne fasse comme si de rien n'était. Enfin, elle a toujours été ainsi. Il n'a pas de quoi être étonné, c'est juste qu'il avait fini par oublier. Mais le pauvre corps du Tonnerre retombe lourdement au sol quand la brune relâche son emprise. Elle se rend compte de la présence de Mitsuki. Elle la défie du regard en la pointant du doigt.

"C'est toi hein? T'as fais du mal à Yshou?!"

Mais cette dernière retrouve soudainement son calme quand ses yeux verts tombent sur les affiches que la Master tenait toujours. Et delà, subitement, un large sourire se dessine. Elle se relève et par à la rencontre de Mitsu, lui adresse un câlin quelque peu forcé et sans consentement.

"Ah naaaannn! C'est grâce  à toi que j'ai retrouver mon fiancé! Tu voulais me le dire hein? Alors ça, c'est croooo gentille!!"

Haruka lui fit ses plus beaux yeux doux et reculant d'un pas, elle se tient face à elle, la regarde d'en bas et reprend de sa voix la plus aiguë.

"Arigato!"

Elle ne semble pas dangereuse. Elle est jeune, petite de taille. Elle balade un ours en peluche en guise de sac à dos. Elle porte une robe vert pomme. De petits souliers à ses pieds. Les traits de son visage sont doux, on dirait une enfant qui n'aurait pas grandis.Et aussi perturbant qu'il ne puisse paraître: elle peut être aussi douce que dangereuse. Un changement d'humeur brutal.
Tentant de ce temps que rarement calme, Ys lève sa main vers Mitsuki, attirant son attention, et mal au point, tente de la mettre en garde:


"Fuis....Mitsu...."

Ps> J'aurais pas crus, mais je m'amuse trop avec le perso Haruka!xD
Je crois bien que je me fais peur :/


Se devait être une bonne idée... (PV Mitsu) 02a02b11
##   Dim 23 Oct 2016 - 17:10

Personnage ~
► Âge : 25 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
Mitsuki Hojitake
Mitsuki Hojitake
Master Tonnerre Lunaire
Messages : 2837
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

HRP : Tu me fais trop rire avec elle XD Mais c'que t'as mis à Ys, omg, le pauuuuvre !

Comment ça il a tué personne ? Pourquoi il a ses affiches en main alors ?! Ou plutôt : pourquoi est-ce qu'il est recherché ?! Ce qu'il dit n'a pas de sens. Il dit n'importe quoi ! Et puis... Heu. Wait. Attendez. Retour en arrière. C'est un pied qu'il vient de se prendre dans la gueule ?!

Je baissai les yeux sur lui, choquée. Il se passe quoi là ?! Mais OMG. Whaaaaaaaaaaat ? C'est qui celle-là ?! Avec son sac en ours là ?! Mais n'importe quoiiii ! J'crois que je suis en train de délirer. C'est mon mal de tête ça. J'dois avoir de la fièvre en fait, c'est pas juste un p'tit mal comme ça. J'suis carrément en train de délirer. J'vais p't'être même devoir me faire interner.

...

Pourquoi elle revient vers moi la moche ? Il lui arrive quoi ? Et c'est quoi ce surnom de merde ? Mais elle est sérieuse ?! Mais comment j'vais lui casser les dents. J'suis à deux doigts de grogner là.
OUAIS BON, OK, CA VA, J'AI COMPRIS QUE C'EST LA REALITE. J'VAIS LUI REFAIRE LE PORTRAIT. MAIS ARRETE DE ME PARLER AVEC CETTE VOIX MIELLEUSE ET CE REGARD DE CHATON LA OOOH.
J'ai jamais été amoureuse ok. Du coup, j'avais jamais été jalouse. Je suis en pleine expérimentation de ce sentiment. OKAY ?! ARRETEZ DE ME FAIRE CHIER.

-Ton quoi ?
crachai-je.

Je la fixai de haut en bas. Déjà, elle fait un mètre cinquante, ensuite elle a un vieux sac à dos tout pourri tout moche (la réalité voudrait que je le trouve beau, mais franchement, comme j'ai décidé que j'aimais pas cette fille, je dirais jamais ça), et en plus elle a une tête de gamine. Bref, elle est moche quoi ! Tout simplement !
La voix d'Ys parvint à mes oreilles avec difficulté - c'est que j'entendais des bourdonnements depuis que cette fille avait osé s'adresser à moi - et je relevai nerveusement le regard vers la folle-dingue.

-MAIS T'ES COMPLETEMENT CINGLEE. IL T'ARRIVE QUOI LA ?! N'IMPORTE QUOI ! ON PETE PAS LA GUEULE DE QUELQU'UN COMME CA. EN PLUS J'SAIS MEME PAS QUI T'ES, ME PARLE PAS !

Ouais, je sais, c'est hyper adulte.
Je courus vers Ys et m'accroupis à côté pour essayer de l'aider à se redresser -au moins un minimum. J'VOUS PROMETS QUE SI ELLE ME L'A DEFIGURE, J'VAIS VRAIMENT LUI CASSER LES DENTS.

-Montre-moi ta tête que je sache si je signe son arrêt de mort ou pas.


Se devait être une bonne idée... (PV Mitsu) Mitsu-signa
Ronron jtm ♥️

Et merci à Elfie pour l'avatar OMG CE KDO JPP
##   Dim 23 Oct 2016 - 22:19

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Ys Ochikawa
Master Tonnerre Lunaire
Messages : 2690
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

HRP> Ouais, il prend cher! B)


S’il devait bien avoir une seule personne qui ne devait en aucun cas rencontrer l’hystérique d’Haruka, c’était bien Mitsuki. Mais voilà, le mal est fait et il ne lui reste plus qu’à sauver ce qui reste. Relâché de l’emprise de la brune, Ys tente malgré tout de prévenir son amie. Il aurait du se douter que Mitsu ne réagirait jamais de la sorte. Et certes, c’est surement exagéré, Haruka n’est qu’une humaine. Peut être l’avait-il trop côtoyer autrefois, qu’il n’en a retenu que le pire. En même temps, elle est démoniaque. Derrière ses grands yeux verts, elle peut aussi être un ange qu’un démon. On ne sait jamais sur quel pied danser. En revanche, Mitsu ne serait jamais parti, pourtant, elle aurait eu toutes les raisons de le faire en plus d’être malade. Mais elle reste et plus encore, elle hurle sur Haruka. Ys n’en revient et la fixe de grands yeux. Pour une fois, il est heureux de ne pas être à cette place.

« Mais…Mais….. »

Haruka fixe la Master de ses grands yeux d’enfants qui aussitôt se voilent de larmes. Et tandis que Mitsu part aider son élève resté au sol, cette dernière pleure à chaudes larmes, sans la moindre gêne. Tant bien qu’elle tombe à genoux, comme si le sort s’abattait sur elle.

« POURQUOIIIIII ???!!!! J’ai rien fait de mal moiiii !! Je suis gentille et c’est lui qui m’a abandonné toute seule sans rien dire !! AAAaahhh ! Vous z’êtes méchants avec moiiii !!!! OUIIIINNNN !!! »

Se tenant le visage entre les mains, Ys se redresse grâce à sa petite amie. Il n’en revient pas du comportement de la Master, c’était bien la première fois qu’il la voyait réagir ainsi. Détournant son regard d’elle, quelque peu surprit par cette gêne, il vérifie l’état de son nez. Soulagé qu’il ne soit pas cassé, Ys se relève avec Mitsuki, se tenant enfin debout. Il avait oublié qu’avec Haruka, il ne fallait pas baisser sa garde.

« C’est bon, j’ai rien merci. »

Portant sa main sur celle de Mitsu, Ys lui porta un doux sourire avant d’être interrompu par les lamentations de son agresseuse. C’est qu’elle a le don de lui hérisser le poils.

« Oh c’est bon. Arrêtes ta comédie là ! T’es ridicule Haruka. T’es censée être l’aînée et voilà ce que tu fais : tu poste des affiches de recherches ! Mais t’es dingue, j’aurais pu avoir des problèmes avec ça ! »

Fit-il en brandissant les quelques affiches encore intactes sous le choc. Haruka redressa la tête subtilement, lançant un regard noir au Tonnerre. Sur le coup, il eut un mouvement de recul. Non mais c'est qu'il connait ses grappes à force. C’était comme si ses larmes n’avaient jamais existées. Un rebondissement à chaque émotion, une fille vraiment instable.

« Toi…Yshou…. C’est de ta faute si je suis comme ça. Tu m’as même pas laissé un mot alors qu’on devait se marier, avoir une maison et des enfants et tout et tout !! »

« Elle divague…. »

Marmonna le jeune homme tandis que la brune s’arrête soudainement quand son regard glisse sur leurs mains encore l’une dans l’autre. Delà, elle vrille totalement et les pointes du doigts, le regard enflammé.

« Haaaann ! J’ai compris. Vous deux là, vous êtes ensemble ! Tu m’as trompé et tu t’es marié avec une vieille en plus !! »

Si elle avait eu mûre réflexion, elle pourrait deviner que Mitsuki n’est pas aussi âgé que sa chevelure laisse paraître mais bon… Elle s’arrêtera pas là et ses joues rouges sont de nouveau couvertes de larmes.

« Quel monde cruel ! Ys, tu m’as humilié. Je t’aimerais plus ! Je vais me suicider !! »

Et sans leur laisser le temps de répondre, la demoiselle prit immédiatement la direction qui mène au pont. Evidemment, elle braille toujours autant, emportant avec elle son cœur en peine. Portant sa main à sa bouche afin que sa voix puisse lui parvenir , Ys prit aussitôt le poils de la bête.

« C’est ça ! Et surtout n’hésites pas hein ! Vas y franco ! »

Se dépoussiérant un minimum, Ys profita de ce calme revenu pour ramasser ses achats restés encore par terre . C’est que cette dingue aurait tout foutu en l’air pour des vieilles histoires. Au moins, avec cette révélation brutale, elle leur foutrait la paix.

« Quelle plaie … »


Se devait être une bonne idée... (PV Mitsu) 02a02b11
##   Dim 27 Nov 2016 - 11:57

Personnage ~
► Âge : 25 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
Mitsuki Hojitake
Mitsuki Hojitake
Master Tonnerre Lunaire
Messages : 2837
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

HRP : Un mois plus tard. Un mois. C'est le record. Je suis tellement désoléééée :'(

C'est quoi son problème à celle-là ? Nan mais il lui arrive quoi ? Comment elle peut être bipolaire à ce point ?! ALLEZ MAIS CA M'ENERVE. Même moi qui suis changeante (oui j'ai fini par le reconnaître) je suis pas dérangée à ce point ! NAN MAIS ELLE EST QUAND MEME PASSEE DE SUPER HEUREUSE A SUPER ENERVEE PUIS SUPER HEUREUSE PUIS EXTREMEMENT TRISTE ET ENFIN SUICIDAIRE EN DEUX SECONDES. ELLE EST COMPLETEMENT BARREE.
Je tiquai quand elle parlait de mariage. Vas-y, casse-toi la grognasse là ! Tu me soûles, en plus ton sac à dos il commence vraiment à me soûler, arrête de te secouer dans tous les sens comme ça !
J'avais presque du mal à entendre la voix d'Ys à côté de moi. J'écarquillai pourtant les yeux quand je la vis s'avancer vers le pont. Mais. Mais. Genre elle est sérieuse ?! MAIS ELLE A MEME PAS REFLECHI DEUX SECONDES AVANT DE SE DIRE QU'ELLE ALLAIT MOURIR. GENRE C'EST UNE DECISION QUI SE PREND A LA LEGERE, COMME CA, SANS REFLEXION. MAIIIIIIIS PUTAIN. Quand je pense que c'est Allen qui est allé se faire soigner. Et les gens comme elle continuent à se balader tranquillement. MAIS NAN. ELLE EST FOLLE, FAUT L'INTERNER. OMG.
Je la fixai encore quand Ys se baissa pour ramasser ses courses, apparemment pas affolé pour un sou. Ok. Alors là. Est-ce que je dois arrêter de paniquer, ou est-ce que je dois continuer à paniquer en me disant qu'Ys a un problème aussi pour ne pas réagir à son "je vais me suicider".
Je suis perdue. Je sais plus quoi faire. J'aurais pas dû sortir aujourd'hui. En plus mon mal de tête n'est absolument pas passé. Ca me lance. J'ai mal. Peut-être que je suis en train d'halluciner en fait... Rien de tout ça ne s'est passé. Ouais. Ce serait vachement plus plausible.
Je pinçai le bras d'Ys, et vu la tête qu'il tira, je réalisais que tout ça était bien la réalité. Ok. Bon. BAH ON EST MAL.

-MAIS ELLE VA SE SUICIDER ET GENRE TU T'EN FOUS ?!


JE PANIQUE OK. JE SAIS PLUS QUOI FAIRE. NI QUOI PENSER. CETTE FILLE EST FOLLE, JE LA DETESTE ET EN MEME TEMPS JE PEUX PAS LA LAISSER MOURIR OMG.
Je devrais peut-être abandonner. Genre je pars, comme si de rien n'était, je retourne chez moi et je me couche, et quand je me lèverai, j'aurai qu'à dire que c'était juste un rêve.
Je m'accroupis finalement au sol, enlaçant mes jambes de mes bras.

-J'ai la tête qui va exploser.


Se devait être une bonne idée... (PV Mitsu) Mitsu-signa
Ronron jtm ♥️

Et merci à Elfie pour l'avatar OMG CE KDO JPP
##   Dim 27 Nov 2016 - 23:23

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Ys Ochikawa
Master Tonnerre Lunaire
Messages : 2690
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

HRP> Hum? Pardon? Qui es-tu? xD Je vais te décerné la palme d'or :D
Par contre, désolé j'ai fais long!

Sans lever le petit doigt, Ys ne prêta aucune attention aux paroles de la dénommée Haruka. Il se contenta de se dépoussiérait, ramassant ses affaires. Cette dingue avait réussi à tout gâcher. Maintenant, il allait surement devoir donner des explications à sa petite amie avant de recevoir un autre coup de pied, qui cette fois, sera bien plus douloureux celui ci. Parce que, contrairement à Haruka, Mitsuki s’entraîne, et elle fait pas semblant, si, si. En y repensant, Ys s’en frotta la joue qui avait reçu un mauvais traitement avant qu’une autre douleur ne lui soit affligé.

« Aïe ! Mais qu’est ce que tu fous ? Te-»

Affichant de grands yeux, Ys venait de recevoir une pincette par la Master. Non mais qu’est ce qui lui a pu passer par la tête ? Il aurait bien aimé lui demander si elle ne lui avait pas hurler dessus. Apeuré, positionnant ses bras devant lui au cas où un mauvais coup s’en échapperait, c’est que Mitsu faisait bien plus peur que l’autre folle. Mais c’est quoi ces nanas qui passent leur temps à hurler ?? Et en plus, elles sont sadiques ! Et dire que cette sortie partait d’une bonne attention. Terminé les démarches responsables et tout le blabla ! De toute manière, c’est de la faute de Mathéo ! Lui et ses speechs sur la maturité et tout ! Voilà le résultat dans lequel il se fourre à chaque fois.

« Mais tombes pas dans son piège, elle le fait à chaque fois ! Ça devient lassant tu sais. Et puis, c’est pas ta pote, tu devrais t’en fou… »

Ys se stoppa net quand il vit la jeune femme se prostrer sur elle-même. C’est vrai qu’elle avait une tête à faire peur aux morts. Elle était bien plus pâle que d’habitude, du moins, pour une japonaise. Et puis, se tenir ainsi, pour une pile électrique…

« Mi…Mitsu ? »

Ys eut un instant avant d’agir, se demandant si l’état d’Haruka inquiétait tant ou s’il y avait autre chose de bien plus grave. S’accroupissant devant elle, Ys passa sa main sur son front, indiqué par ses dires.

« Aaah !! Mais t’es toute chaude !! T’es malade !! Tu peux pas rester dehors là !Viens par là, on bouges ! »

Sans lui donner une chance de répondre, Ys attrapa la demoiselle, la portant sur son dos. Une fois suffisamment maintenu, Ys prit la marche.

« T’inquiètes pas, ça ira mieux. »

Mais alors qu’il était décidé à rentrer, ses pas s’arrêtaient soudainement. Il savait très bien que s’il ne faisait rien, Mitsuki lui en voudrait, et ce pour un long moment. Alors même si cette histoire lui pesait, il ne pourrait jamais aller à l’encontre des idéaux de la Master. Finalement, ils se retrouvèrent bien vite vers ce pont. Ils trouvèrent Haruka, accroupie, dessinant des cercles dans la terre à l’aide d’une branche, affichant sa mine de chien battu.

*J’en étais sûr… elle a pas changé -_- *

D’un sifflement, il fit signe à la brune de le suivre. Cette dernière, quelque peu surprise, ne tarda pas à se redresser et à les suivre silencieusement. Peut être que le jeune homme le regretterait mais pour l’instant, il avait bien mieux à faire. Le retour fut silencieux, calme. Haruka avait surement remarquer l’état de Mitsuki, qu’elle ne fit pas un bruit. Et ainsi, ils purent retrouver la chaleur du foyer. Bon …C’était chez Mitsuki. Ys ne pouvait pas non plus emmener Haruka à Terrae. Il devait tenir compte de cette importance. Pourvu que Mitsu ne le tue pas d’avantage ! Mais peut être que pour l’instant, elle était bien trop épuisée pour avoir du répondant car il ne l’entendait pas.

Quelques minutes plus tard, une agréable odeur s’échapper de la cuisine. Tout paraissait paisible, ou presque. Allongée sur le canapé déplié, recouverte d’une couette, Mitsu pouvait ainsi se reposer, loin de toute agitation. Enfin une agitation qui ne tarda pas à resurgir.

« Je sais ce qu’il lui faut ! »

« Ne lui donne pas de médicament ou un truc du genre ! C’est des conneries ! »

« Rooohh !! Qu’est ce que tu peux être ridicule Ys-kun. »

Profitant que le garçon cuisinait, tournant sa cuillère en bois dans une casserole, Haruka profita pour s’approchait dangereusement de la malade. Enfin du moins, Ys gardait un œil méfiant sur la petite brune.

« Yop ! Voilà pour toi Mitsu-san ! Un macaron aux lavandes ! Tu verras, ça va te soulager et c’est pas du tout nocif. Que du naturel ! »

Aussitôt dit, aussitôt fait, Haruka appliqua délicatement sur le front de la demoiselle un baume pour lui soulager son mal de crâne. Lui adressant un large sourire, la miss se positionna en tailleur, se tenant en face de sa malade.

« Ne force pas trop. Ça risque de piquer un peu les yeux mais ne dure pas. Même les vieilles personnes se sentent mieux avec ça ! »


Se devait être une bonne idée... (PV Mitsu) 02a02b11
##   Mer 30 Nov 2016 - 11:56

Personnage ~
► Âge : 25 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
Mitsuki Hojitake
Mitsuki Hojitake
Master Tonnerre Lunaire
Messages : 2837
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

HRP : Ca c'est vraiment pas gentil XD Pas de souci pour la longueur sinon :p

Ouais. Je confirme. J'aurais vraiment pas dû sortir. Franchement, entre le froid qui commençait à arriver, mon mal de tête, et cette folle, je crois que tout ça ensemble ne faisait pas bon ménage. Cela dit, j'étais quand même curieuse de savoir ce que j'avais, parce que j'étais tellement jamais malade que là, ça me choquait. D'ailleurs, dans des cas comme ça, ma greffe devrait pas s'activer ? C'est quand même chiant ! En vrai, quel est l'intérêt d'être immortel si tu es malade. C'est vraiment naze. J'exige le remboursement de ma greffe. Je veux changer. Genre prendre un autre truc vachement plus cool ! Style heu... Je sais pas, avec des yeux qui voient à travers les murs, ou alors être capable de traverser les murs ! Ou alors pouvoirs emprunter le pouvoir des autres pendant une courte durée ! Oui, bon, j'avoue, je m'inspire des x-mens un peu. Mais en vrai, ça pourrait être cool ! Pas besoin d'avoir des cristaux et tout le bordel, je me sers directement à la source en cas d'urgence. C'est carrément la classe.

Bon, passons, Mitsu, arrête de tergiverser. Ys me porta sur son dos et j'écarquillai les yeux avec le peu de forces qu'il me restait. Je crois que de m'être énervée tout à l'heure avait fini de m'achever. Genre j'étais si épuisée que ça ? Mais c'est relouuu ! Franchement, j'suis faible, ça m'énerve, j'aime pas ça. Enfin bon, vaut mieux que j'arrête de m'énerver justement, puisque si ça me fatigue tant que ça, peut-être que ça pourrait être intéressant de ne pas le faire, pour être moins épuisée, justement.

Ys se dirigea vers le pont et je réalisai que l'autre gamine chelou était absolument pas en train de se suicider. Ca m'énerve les gens qui disent des choses et qui vont pas jusqu'au bout ! Franchement, quand tu prends une décision à la con, bah t'assume, merde ! Hm. C'est la fièvre qui doit me faire dire ça. Parce que c'est pas très gentil, avouons-le.

En chemin, je restais silencieuse. Déjà parce que j'avais pas la force de parler, j'avais l'impression que l'effort à fournir était insurmontable. Et ensuite parce que bah... J'avais rien à dire en fait. Ce qui me choqua en revanche, ce fut le silence de l'autre folle. Elle est vraiment bizarre comme fille. Complètement dérangée. Tout à l'heure on pouvait pas l'arrêter de parler -et de dire des conneries- et voilà que maintenant, elle l'ouvre plus une seule seconde.

Une fois chez moi -pourquoi elle est invitée chez moi elle ?! elle devrait pas aller à l'hôpital plutôt, pour se faire soigner ?! - Ys me déposa dans le canapé et s'éclipsa dans la cuisine après avoir vainement dit à l'autre de ne rien faire. Ouais ben c'est l'échec total chéri, tu veux pas revenir me sauver s'te plaît ?

-Me touche pas avec tes sales pattes !

L'avais-je seulement pensé ? J'étais persuadée de l'avoir dit pourtant, mais elle sembla s'en ficher complètement, préférant étaler un truc super chelou et visqueux sur mon front. Elle est en train d'essayer de m'empoissonner ! AH. A L'AIDE. Mon dieu, sauvez-moi ! J'ai besoin de toi Ys ! Genre là, maintenant ! J'vais mourir. Elle essaie de m'étouffer. Dès que je vais commencer à perdre des forces, elle va essayer de m'étouffer avec les coussins du canapé !

Les coussins du canapé. Faut les cacher. J'veux pas mourir ! Enfin, p't'être que du coup ça forcera ma greffe à se révéler si elle m'attaque brusquement, et que la greffe en profitera pour chasser la maladie.
Dans un effort surhumain (mais bordel j'suis trop cassée là, ça me souuuule), j'attrapai les coussins et les serrai contre moi.

-M'approche pas ! Tu pourras pas essayer de m'étouffer, je t'en empêcherai.

Je lui jetai un coussin dessus.

-Recule ! J'veux pas te voir ! Tu vas essayer de me tuer, je le vois dans ton regard ! Si tu me touches, je vais faire sauter ton sac !!!!

Ouais. Bah je me défends comme je peux. OH MON DIEU. Mais je viens d'avoir une lumière. On est chez moi nan ? MAIS SI. MOKONA. ET MODOKI. Venez-moi en aide ! Je vous en prie ! Pourquoi vous êtes toujours pas là d'ailleurs ?! OMG. J'ai besoin de vous là ! Tout de suite ! MAINTENANT ! Vous venez, et vous tirez les cheveux de cette fille jusqu'à ce qu'elle soit dehors ! ALLEZ LA ARRETEZ DE FAIRE VOS TIMIDES.
J'suis sûre qu'ils sont déchargés. J'suis dégoûtée. J'ai oublié de recharger leurs batteries, et comme j'suis à deux doigts de crever sous les microbes de l'automne, j'ai pas assez de force pour les remonter à bloc.

Je tournai lamentablement la tête vers la cuisine.

-Yyyyyysssss !!! Va recharger Mokona et Modoki ! J'ai besoin de gardes du corps ! L'autre folle est en train d'essayer de me tuer ! Elle a pris un coussin pour m'étouffer avec !


Bon, ok, c'est faux, elle a un coussin dans les mains parce que je lui ai jeté à la figure. J'avoue. Mais j'avouerai pas devant elle. Plutôt mourir !

-J'ai chaud,
soupirai-je.


Se devait être une bonne idée... (PV Mitsu) Mitsu-signa
Ronron jtm ♥️

Et merci à Elfie pour l'avatar OMG CE KDO JPP
##   Mer 30 Nov 2016 - 22:58

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Ys Ochikawa
Master Tonnerre Lunaire
Messages : 2690
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

La situation peut paraître étrange. D’un côté, on a le garçon qui cuisine pour nourrir les bouches, et de l’autre, dans le salon, la petite amie se trouvait en face à face avec une ex. Autant dire que le garçon se sentait mal. Non parce que Mitsuki avait rencontré Haruka parce que cette fille est juste détraquée, mais plutôt parce que la soirée qu’il avait prévu tombé à l’eau. D’ailleurs, il cuisinait le plat qu’il avait prévu pour lui et la Master. Décidément, rien ne se passe comme prévu.

Durant ce temps, Haruka avait voulu, à sa manière, venir en aide à la malade. Malheureusement la cohabitation s’avérait complexe puisque cette dernière l’agresse sans l’ombre d’un doute. Tenant le coussin entre ses mains, Haruka afficha un sourire nias alors que même sa coiffure était de travers.


« Ah mais ne paniques pas ! Je n’essaye pas de te tuer. Je veux juste t’aider à aller mieux. »

Peine perdue, Mitsu ne veut rien entendre et crie même à l’aide. Levant les yeux au ciel, Ys se retenait la tête contre un mur, ça aurait tellement plus simple. En même temps, il pouvait comprendre son raisonnement, surtout que la brune se trouve chez elle. Cette soirée s’avérait compliquée et très longue…

« HA-RU-KA ! »

Fit-il dans un grognement de chien. Plat en main, le voilà apparaître enfin pour calmer la crise d’hystérie. Posant le plat lourdement sur la table basse, le garçon s’activa rapidement et disposa les couverts tout en reprenant d’une voix plus ferme.

« Bon, vous arrêtez de vous battre. Et surtout, vous mangez en silence ! Tiens, Mitsu. Je te fais en plus de la soupe aux poireaux. Ça calme les fièvres. »

Il tendit aussitôt le bol à la demoiselle lui adressant un regard quelque peu autoritaire. Disons qu’il n’y a pas grande qui aimait ce genre de plat alors si Mistu devait faire la moue, autant prendre les devants. Durant ce temps, il y avait là plusieurs plats asiatiques disposés et une agréable odeur émanait des plats.

« Itadakimasu ! »

Aussitôt la brune ne perdit pas de temps et se servit. Ys en fit de même et prépara même une assiette pour la Master. Ainsi ils purent commencer le repas dans un calme plat jusqu’à ce qu’Haruka ne reprenait, d’un air d’indifférence sans lâcher ses baguettes.

« Sérieusement, je ne vois pas ce que tu lui trouves, Mitsu-san. Sérieusement, Ys-kun s’est ramolli avec le temps. Il fait même la cuisine. Le Ys-kun que j’ai connu était un véritable dur : un bad boy ! »

Aussitôt, le garçon, sous la pulsion, lui lance un sushi en pleine tête. Ouais, c’st assez honteux pour lui, surtout quand c’est une folle qui en parle.

« T’aurais du sauter du pont ! Pourquoi tu ne vas pas jusqu’au bout ?! »

« Parce que je me souvenu que je devais voir une copine ce week end et qu’il y avait un super film au ciné à voir absolument ! »

*Tu t’es juste dégonflée, admets-le ! -_-*

Toujours en avalant son plat rapidement, même si  elle parlait énormément, Haruka se goinfrait et d’apparence, elle ne prenait pas un kilo. Ce pourquoi, malheureusement, on l’entendait toujours, même la bouche pleine.

« C’est bon je te le laisse Mitsu-san ! Je me suis embêté pour rien à le chercher partout. Il est trop ennuyeux ! »

« Bordel Haruka. Dès le départ, t’aurais pas du me chercher. T’es stupide à ce point ?! »

« Mais euuuhh !!!! Je pensais que ce baiser voulait tout dire, que tu étais l’homme de ma vie ! Hé Mitsu-san !! Pas vrai qu’on ferait tout et n’importe quoi pour la personne qu’on aime ? Moi je veux croire que c’est possible, que c’est comme ça que ça fonctionne !! »

« Rah mais tais toi et manges en silence !! »

Et il avait beau appuyer sur sa tête pour la faire taire, le rouquin regretta bien vite l’invitation. Pourquoi l’avait-il fait déjà ? Ah oui… Pour que Mitsu ne lui casse pas les dents une fois qu’elle se serait sentie mieux. Pour sûr, si elle avait appris qu’il n’était pas allé vérifier que cette dernière n’avait pas sauté, elle lui aurait fait la misère. Si ce n’est pas pire, lui tourner le dos.


Se devait être une bonne idée... (PV Mitsu) 02a02b11
##   Dim 4 Déc 2016 - 21:25

Personnage ~
► Âge : 25 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
Mitsuki Hojitake
Mitsuki Hojitake
Master Tonnerre Lunaire
Messages : 2837
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

Ok, alors maintenant je me fais agresser par cette folle ET mon copain. Pourquoi la vie s'acharne sur moi ? C'est pas cool. C'est même carrément pas cool. Je trouve ça totalement injuste. Moi, j'ai rien demandé, je me suis juste levée ce matin avec un mal de tête et, visiblement, de la fièvre. Et après, je suis sortie me changer les idées, et ça s'est terminé par tout ce bazar. C'est nul.

Je pris le bol de soupe entre mes mains avec un air de chien battu. C'est super chaud. Je suis sûre que je vais me brûler le palais, et que j'aurais rien le droit de dire sinon il me criera dessus. Ce qu'ils mangent à l'air vachement meilleur... J'suis dégoûtée.

Avec une tête de gamine de 5 ans, je commençai à boire ma soupe, dans un silence des plus inquiétants. C'est affreux, il n'y a personne qui parle. Je sais plus quoi dire. Bon, en même temps, apparemment j'ai pas le droit de parler.

Je relevai finalement les yeux vers la folle quand elle prit la parole. Mais allez ! Mais tais-toi ! Mais tu m'énerves ! Déjà, tu dis n'importe quoi. En plus, il cuisine super bien, alors si t'es pas contente, tu t'en vas ! Et enfin, j'vois pas le rapport entre cuisiner et bad boy, c'est n'importe quoiiii. Elle est trop chelou.

Je me contentai de la fusiller du regard, n'osant plus reprendre la parole. Ys prit donc la parole à ma place, avec des mots qui, finalement, étaient assez appropriés. En fait, on aurait dû la laisser là-bas. Pourquoi ai-je une conscience humaine, rappelez moi ?

"Je te le laisse" ? Nan mais. Mais. Tu croyais que tu avais le choix ? Mais. Mais elle m'énerve ! Je pris sur moi et soupirai un bon coup pour évacuer la colère qui commençait à monter. Les mots qu'elle prononça pourtant par la suite me prirent un peu de court et je me retrouvais à rougir comme une pivoine. JE SUIS MALADE OK. POUR MA DEFENSE, C'EST PAS VOLONTAIRE LA FAIBLESSE APPARENTE.

- Tu te tais jamais...?
marmonnai-je.

Je terminai mon bol de soupe, profitant du récipient pour cacher mon visage.
Je finis finalement par tilter. Je tournai vivement la tête vers Ys, puis vers Haruka, puis vers Ys, puis vers Haruka, bref, ainsi de suite, jusqu'à ce que je bloque, que je baisse les yeux vers mes mains, et que je remonte les yeux vers Ys.

-Tu...


Je pointai la folle du doigt. Clignai des yeux.

-Tu as embrassé cette folle...? ...


OK. C'EST CHAUD.
J'y crois pas. Comment c'est possible. Jamais. Jamais. Non. MAIS DANS QUELLES CIRCONSTANCES ?!


Se devait être une bonne idée... (PV Mitsu) Mitsu-signa
Ronron jtm ♥️

Et merci à Elfie pour l'avatar OMG CE KDO JPP
##   Lun 5 Déc 2016 - 22:58

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Ys Ochikawa
Master Tonnerre Lunaire
Messages : 2690
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

L’envie de plonger la tête d’Haruka dans le bol de soupe afin de la noyer était une délicieuse idée qui flottait dans l’esprit du Tonnerre. Elle parlait trop et disait surtout des choses gênantes. Mais elle ça va, elle est bien. Elle est posée la meuf, sans pression. Elle ne réagit même pas ! Elle mange chez son ex avec sa nouvelle petite amie, normale… Elle est cinglée ! Ou alors elle du foyer et de la chaleur. Aucune fierté !

Ys se contenta de se concentrer sur son repas qui peu à peu lui semblait amer. C’est qu’elle avait le don de gâcher des repas. Mitsuki aussi semblait très gênée par sa présence qu’elle en vain à se cacher derrière son bol. Bonsoir le repas en amoureux ! Tout est foutu ! TOUT ! Le pire, c’est que toute personne censée est gênée, rougissant même à de tels propos. Elle était capable de mettre mal à l’aise le jeune couple sans se rendre compte de rien. Elle est forte dans sa bêtise !


Tandis que le calme réapparaît légèrement, Ys avait pris le temps de préparer une assiette pour la Master. Il lui tendit son plat quand soudainement il croisa son regard insistant. Elle les avait dévisagé chacun leur tour et maintenant, elle ne le quittait plus du regard. C’est lui ou il a bien une goutte de sueur qui coule le long de son front ?!

« Alors ça c’es pas gentil ! Je suis pas folle. »

Bougonna la brune tandis qu’Ys sentit la chaleur lui monter au visage. Non mais sérieux c’est quoi cette question tordue ? Y a un piège ? Il y a surement un piège ! Coincé entre ton ex et ta nana, t’es testé, c’est sûr ! Il n’en sortira pas vivant ou du moins pas en entier. Ys n’osait plus bouger et restait figé avec le plat tendu à Mitsu sans la quitter du regard. S’il baisse sa garde, il est mort. Enfin, là, il est juste tétanisé.

« Pffff !! En plus, je t’embête pas là et toi, t’es encore trop méchante avec moi ! »

En plus, il y a l’autre qui pleurniche à côté, quelle scène pitoyable et ces quelques secondes paraissent éternellement longues. Mais voilà, le garçon craque et pose bruyamment l’assiette devant la Master. Finalement, c’est lui qui aurait du sauter du pont !

« C’était un pari !!! Un putain de pari ! »

Lança t-il se relevant soudainement comme s’il venait d’être jugé. Il a honte, certes, mais il préférait dire la vérité que de perdre sa bien aimée pour une futilité. D’ailleurs cet aveu ne tomba pas dans l’oreille d’une sourde. Et Haruka fut immédiatement offusquée par cette nouvelle.

« Maaa !!! Mais c’est toi le plus méchant de tous ! Tu m’avais jamais dis ça et moi j’ai cru que tu m’aimais. T’es un menteur et un méchant Ys-kun !! »

Mais c’était comme parler à un mur, Ys s’en moquait bien de ce que pouvait ressentir la petite brune. Son intérêt était tout autre. Il se mit à genoux devant Mitsuki, lui prenant les mains dans les siennes. Il se sent bien bas là et ses yeux doux n’y changer ont surement rien.

« C’est bête hein ? Mais je voulais à tout prix gagné. Il fallait embrasser l’idiote du lycée et c’était gagné. Je t’assure y’a rien eu d’autre !! »

En même temps, quand on sort avec quelqu’un, forcement on s’embrasse. C’est étrange que cette idée ne lui avait pas traversée l’esprit plutôt. Ou alors elle devait être très malade. Finalement, le tonnerre avait eu tord : sa demande qu’il avait préparé, il pouvait se la mettre (bip) Cette soirée était foutue, bien plus qu’il ne le pensait. Et pour couronner le tout, il y a une idiote qui tente de communiquer sa tristesse.

« J’arrive pas que tu te sois payé ma tête ! Si a se trouve, il fait pareil avec toi Mitsu-chan… »

Trop c’est trop. Ys lâcha soudainement la jeune femme pour faire front au poids lourd. Il était rouge mais cette fois de colère, et poing dressé, il la souleva du col sans aucun ménagement.

« Bordel mais qu’est ce que tu fous encore ici ?! Casses toi !!!! »

« Je ne peux pas, on m’a demandé de venir. Un type avec une capuche… Il était bizarre d’ailleurs que j’y pense mais il a une voix si…si…envoûtante ! Il m’a dit que je devais venir à Terrae.»

Annonça t’elle sans craindre l’excès de colère du garçon.

« Un gars ?....Venir ?... »

Répéta bêtement le garçon tout en lâchant sa victime qui retomba lentement et lamentablement au sol. Il aurait pu réfléchir, tourner son cerveau dans tous les sens, mais il en était sûr : il vivait là la pire soirée de toute sa vie.


Se devait être une bonne idée... (PV Mitsu) 02a02b11
##   Mer 14 Déc 2016 - 14:49

Personnage ~
► Âge : 25 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
Mitsuki Hojitake
Mitsuki Hojitake
Master Tonnerre Lunaire
Messages : 2837
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

C'est... C'est... aaah mais c'est dégoûtant ! Rien que l'imaginer, ça me donne des frissons ! Elle a l'air tellement chiante ! Elle a l'air tellement... bipolaire. Tellement... Tellement... Je sais pas, tellement chelou comme fille ! Elle pique des crises pour rien, elle dit des trucs inutiles, elle... Enfin elle est vachement différente de moi, non ? Comment il a pu sortir avec elle ? Ou au moins l'embrasser ? J'vais finir par me remettre en question, et penser que je suis une nunuche comme elle, et que c'est le genre de fille qui attire Ys.

Les paroles qu'échangèrent l'autre cinglée et Ys me passèrent par dessus la tête. J'suis aussi bizarre qu'elle en fait ? C'est possible. Je sais que j'ai un côté un peu hyperactif, je peux rapidement changer d'humeur... Pis je dis souvent des bêtises. Du coup bah... C'est normal qu'Ys ait été attiré par moi. Vu que je suis une cinglée bizarre un peu nunuche sur les bords. En plus, en vrai (vrai de vrai promis !) je l'aime bien son sac à dos ourson. J'ai dit que je l'aimais pas, parce que je ne l'aimais pas Elle. Mais finalement, on a l'air d'avoir un peu les mêmes goûts et...

Je me cachais derrière mon bol. J'ai trop honte de moi. C'est pitoyable. Si je suis comme elle, alors je suis sacrément bizarre.

- Tu as ta place à Terrae, soufflai-je. Apparemment c'est un Institut de looser.

Bon. Ok. La déception parlait (un peu) à ma place. Nan mais vous vous imaginez ?! C'est vraiment terrible ! J'en reviens pas ! Je suis une nunuche. Une vraie. Moi qui ai toujours cru que je les détestais parce qu'elles étaient bêtes et chiantes ! Je suis pareille en fait ! Aaaah ma tête va exploser.

- Par contre, chez moi, c'est pas Terrae. Terrae, c'est partout autour.

Ouais, bon, en même temps, faut pas pousser le bouchon trop loin non plus : j'veux bien réaliser que j'ai des points communs avec elle, mais c'est pas une raison non plus pour que je la laisse pieuter dans mon canapé.

- Donc, bah, si tu veux, la porte est là-bas. Tu peux facilement retrouver le chemin jusqu'à l'Institut, et ainsi retourner aux dortoirs.

Cordialement, bisous. Le "si tu veux", c'est pas à prendre au mot bien sûr.
J'ancrai mon regard dans celui d'Ys. Je t'en prie. Sauve-moi. Dis-moi que je suis pas aussi inutile qu'elle. Pitiééé.
J'vais pleurer. Nous mettrons ça sur le compte de la fièvre, si ça arrive.

-La soupe était plutôt pas mal. Ca change de d'habitude. J'avais jamais bu de soupe au poireau.


Comment je suis incapable de revenir sur ce qu'il a dit ! Mais genre ! J'me fais pitié. Je suis faible. Je suis vraiment comme Haruka en fait. Cette perte d'estime de moi, c'est affolant !


Se devait être une bonne idée... (PV Mitsu) Mitsu-signa
Ronron jtm ♥️

Et merci à Elfie pour l'avatar OMG CE KDO JPP
##   Jeu 15 Déc 2016 - 22:55

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Ys Ochikawa
Master Tonnerre Lunaire
Messages : 2690
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Il devait s’en faire une raison, cette Haruka était venue pour Terrae. Il la recroiserait surement, pire, peut être qu’elle le chercherait de nouveau. Mais en plus d’avoir un poids lourd sur le dos, une vraie sensu, c’était que cette folle allait aussi mettre son couple en danger. Elle était capable de sortir des histoires sorties tout droit de son imagination juste pour « rigoler ». Parce que c’est ce qu’elle sait faire de mieux… C’est qui cet abruti de Master qui est allé la pêcher ?! Le Tonnerre ne sentait même plus la force de frapper la brune en train de geindre à ses pieds. Il était à bout de nerfs. La seule raison qui attira encore son attention, ce fut la voix de Mitsuki. Cette dernière était étrange, posée, calme. Inquiet, automatiquement le regard du garçon vint se poser sur la Master. Elle ne paraissait rien. Si ses paroles paraissaient crues, elles étaient pourtant claires. Surpris par ce soudain rebondissement, Ys fut d’avantage inquiet en découvrant cette attitude peu commune de celle qu’il pensait connaitre.

« Roooh….T’es pas drôle Mitsu-chan. On aurait pu devenir de grandes copines. Et puis n’y a personne qui se dévoue pour me faire visiter. C’est franchement rasoir ! Je suis sûre que je vais encore me per_ »

Ys croisa alors le regard de Mitsuki tandis que cette dernière le complimenter sur cette soupe. Quelle ironie. S’il avait senti de l’étrangeté dans le ton de sa voix, il en fut plus angoissé lorsqu’il vit ses yeux brillaient. Elle était déçue. Mitsuki était déçue. Elle devait avoir honte de ce garçon et de ses drôles de jeux. Il n’y avait pas d’autres explications. Sa stupidité l’avait perdu. Il se sentit bien idiot, planté au milieu d’elles, la bouche entre ouverte sans qu’un mot sorte. Jusqu’à ce que la voix d’Haruka ne lui siffle les oreilles.

« Haruka, part. »

La voix du jeune homme trancha celle d’Haruka. Cette dernière éleva ses grands yeux d’enfant comme si elle venait de se faire gronder.

« Tu ne pourras pas rater, c’est un grand bâtiment. On t’y attend surement déjà. Maintenant, tu rentre. »

Elle aura beau chercher le regard du Tonnerre, Haruka braqua aussitôt le sien sur Mitsuki. Elle était idiote, chiante, excentrique, mais elle comprenait. Une atmosphère pesante planait dans ce salon et elle sentait être de trop. Voire même, avoir causer tout ce remue ménage, sans bien que se soit volontaire. Car malgré tout, Haruka n’était pas une mauvaise personne. Elle voulait juste « s’amuser ». Aussitôt, elle se redressa, emmenant son sac.

« Bon, je vois que tu es trop fatiguée Mitsu-chan. De toute manière, on aura surement l’occasion de se revoir alors j’espère mieux te découvrir. Et je suis contente de t’avoir revu Ys-kun. Je vais vous laissé, je suis trop fatiguée aussi ! »

Émit-elle d’un large sourire. Puis sa silhouette se dirigea vers la sortie.

« Au fait Mitsu-chan, t’es vieille, mais t’es jolie ! »

Et la petite voix fluette disparut derrière la porte. La première chose que pensa le jeune homme était que cette dernière avait été insupportable jusqu’au bout. Mais l’essentiel était qu’elle soit partie. Pour l’heure, les conséquences étaient là. Mitsuki n’avait pas bougée. Il n’osait même plus croiser son regard et lors du départ d’Haruka, il n’y avait plus que silence.

« Je… je suis désolé pour ce qui vient de se passer. »

Les mots sont faibles. Il aurait aimé pouvoir la prendre dans ses bras et lui implorer son pardon. Qu’il n’avait été qu’un idiot durant toute sa jeunesse, de lui laisser sa seconde chance. Haruka n’avait été qu’un jeu. Toute sa jeunesse avait été basée sur le mépris des autres. Tant bien qu’il était plus drôle de gagner un paquet de cigarettes que de s’inquiéter des sentiments d’autrui. Aujourd’hui, il payait les conséquences. Il n’avait jamais pensé à ce qu’avait pu ressentir Haruka à cette époque, ni même toutes les autres. Et ce soir, ce fut les sentiments de Mitsuki qu’il broya. Prit de remords, Ys attrapa les assiettes, tête baissée, incapable de faire front.

« Je vais tout débarrasser et je te laisserais tranquille. »

Attrapant rapidement ce qui était à portée de main, il n’y avait plus que le raisonnement de la vaisselle empilée entre les deux personnes. Disparaissant dans la cuisine, le Tonnerre nettoya et rangea. Il ne mit pas longtemps à terminer. Il devait laisser respirer la Master et surtout, il avait besoin de fuir. Du moins, cette disparition lui apporta l’aide nécessaire. Il avait besoin de réfléchir, de retrouver ses moyens. Lui qui n’avait jamais été dans ce genre de situation, se sentit bien débutant. Il prit un instant, mains appuyées sur le rebord de l’évier.

Il connaissait suffisamment Mitsuki pour savoir que si elle voulait voir Haruka disparaître de chez elle, elle l’aurait mis à la porte le pied aux fesses, et ce malgré son mal de tête. Mais son comportement, sa voix, sa posture, tout laissait à croire que quelque chose clocher. Quelque chose de mauvais. Et ce ne pouvait être rien d’autre que du à son comportement, son histoire si futile soit elle avec cette Haruka.


*Putain c’est trop bête !*

D’un assaut, le garçon se dirigea vivement vers Mitsuki et se mit à genoux devant elle, à sa hauteur, suffisamment pour planter son regard dans le sien.

« C’était qu’une bêtise, stupide, mais une bêtise ! S’il te plait, c’est qu’une vieille histoire. On en a tous. Alors oui, c’était idiot de faire ça, mais j’étais qu’un idiot aussi. J’avais des jeux d’idiots, et j’ai tenté de m’occuper comme je pouvais. On a tous fais des conneries pas vrai ?! Même toi, t’as déjà eu d’autres types mais c’est pas comme si t’avais été amoureuse ?! »

Sentant le rouge lui monter, Ys prit un instant pour se ressaisir et reprendre de plus belle. Reportant son regard dans celui améthyste de la Master.

« Ce que je veux dire c’est que ça compte pas. C’est pas le plus important. Et toi… ne crois pas que t’es qu’un simple pari ou un autre jeu idiot… Parce que toi…parce que toi... »

Avalant de travers, dans un moment de faiblesse, le regard roulant au sol, le jeune homme ne se sentit plus aussi à l’aise. Lui qui était trop pudique, se laissa soudainement envahir par ses sentiments. Peur de perdre, peur d’être décevant. C’était surtout de décevoir qui l’inquiéter. Imaginer qu’un jour Mitsuki puisse le regarder avec dégoût le terrifier. Celle avec qui il n'avait joué, jamais tenté la moindre infraction. Et ce parce qu'il l’avait compris dès le premier jour, dès le premier regard.


Se devait être une bonne idée... (PV Mitsu) 02a02b11
##   Ven 6 Jan 2017 - 10:44

Personnage ~
► Âge : 25 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
Mitsuki Hojitake
Mitsuki Hojitake
Master Tonnerre Lunaire
Messages : 2837
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

C'est à peine si les paroles d'Haruka parvinrent à mes oreilles. J'entendis la porte se refermer derrière elle, et Ys commencer à empiler les assiettes pour débarrasser. Il m'adressa quelques mots, je le regardais sans trop savoir que dire, puis il quitta la pièce pour se rendre à la cuisine. Je m'étalai dans le canapé, et posai un coussin sur ma tête, enserrant mes bras autour. Aaaah j'en avais trop marre ! Et mon mal de tête partait à peine ! Haruka m'avait donné n'importe quoi. Quand je relevai le coussin, j'aperçus des traces de la crème qu'elle m'avait étalé sur le front. Tss. Dégoûtant !

Le temps passait si lentement. J'entendais l'eau couler dans la cuisine, signe qu'Ys était en train de faire la vaisselle. Franchement, je me sentais trop bête. Devenir si bête pour... Ca. C'était trop nul ! Mais en même temps, ça m'atteignait. Je savais que j'étais loin d'être parfaite, mais je ne me pensais pas si... Enfin je sais pas. C'est méchant en même temps, de dire qu'Haruka est niaise et stupide. Mais quand même un peu, nan ?

Je me pinçai la lèvre inférieure et me tournai pour enfouir à nouveau ma tête dans le coussin. Tant pis pour la crème ! J'étouffai un petit cri de frustration. Raaaah. Ca ne peut plus durer, faut que j'aille voir Ys pour lui parler !

Alors que je retirai le coussin de ma face et que je me préparai à me lever pour aller dans la cuisine, j'aperçus Ys qui arrivait vers moi. J'écarquillai les yeux et le fixai alors qu'il s'agenouillait en face de moi, ancrant son regard dans le mien. Un frisson me parcourut l'échine, et je l'écoutai parler, un peu surprise par ses mots. C'est que... Je ne m'attendais pas vraiment à ça. Pourquoi l'aurais-je jugé lui ? Ce n'était pas lui que je jugeais c'était... moi.

Ses derniers mots me serrèrent légèrement le coeur et, prise de court, ne sachant que faire face à son regard qui était devenu fuyant, je me laissai tomber sur canapé pour venir me blottir dans ses bras. J'enfouis ma tête dans sa nuque, fermai les yeux, respirai son parfum qui jusqu'à maintenant m'avait toujours calmée.

Quelques secondes plus tard, j'osai enfin parler :

-Je t'en veux pas. J'ai aucune raison de t'en vouloir à toi... C'est le passé, et puis moi aussi j'ai fait des bêtises.


Ne pas faire attention à ce que peuvent ressentir les autres... C'était sans doute un défaut que j'ai eu aussi. Que j'espère ne plus avoir maintenant. Même si l'expérience avec Allen me prouve un peu le contraire... Je crois que parfois, mon impulsivité l'emporte encore un peu trop face aux émotions des autres.

- C'est que je...


Bon. Ok. Le fait de le mettre en mot rend ce truc encore plus idiot et puéril. J'ai l'impression d'être en pleine crise d'ado.

- Sur le coup j'ai cru que c'était parce que Haruka était ton style de fille et que, heu...

J'ai tout d'un coup terriblement honte. Non, vraiment, là c'est trop, j'me sens stupide.

- Ben j'ai cru que j'étais comme elle, du coup.

J'vais pas expliquer plus parce que j'ai l'impression d'avoir 14 ans et de faire ma crise d'identité. Je me serrai davantage contre Ys pour qu'il ne puisse pas voir mon visage rouge.
La. Honte. J'suis juste ridicule en fait !


Se devait être une bonne idée... (PV Mitsu) Mitsu-signa
Ronron jtm ♥️

Et merci à Elfie pour l'avatar OMG CE KDO JPP
##   Lun 9 Jan 2017 - 10:11

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Ys Ochikawa
Master Tonnerre Lunaire
Messages : 2690
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Au fil du temps, le jeune homme avait compris qu’il fallait parfois baisser sa garde. Cependant, après un gros effort, les mots lui manquaient. Il se réconforta en baissant les yeux au sol. Il n’arrivait plus à affronter le regard de celle qu’il aimait. Il pouvait ressentir le rouge qui lui monter aux oreilles et cette chaleur oppressante. Déjà que cette soirée devait un challenge pou lui, voilà qu’Haruka avait rajouté sa goutte. Mais il se devait de donner un dernier effort. Bien honteux de ce qu’il venait de se passer, le Tonnerre avait tout donné dans l’espoir de sauver les apparences. Mais voilà que Mitsuki agisse autrement. Cette dernière se jeta dans les bras du garçon, enfouies son visage. Surpris, affichant de grands yeux, Ys ne fit rien. Il ne la repoussa pas, il ne dit rien. Ses bras mettent un instant pour réaliser avant de venir l’enlacer son tour. Néanmoins, il était soulagé. Mitsuki lui pardonnait, apparemment. Et ses dires ne vinrent que confirmer. Un léger sourire en coin vint se dessiner alors qu’Ys savourait cet instant. Cette peur au ventre l’avait rendu malade au point de se ridiculiser aux pieds de la demoiselle.

Humant le parfum de la Master, un poids venait de s’envoler. Mais les paroles de la demoiselle tirèrent le garçon de son soulagement. Il y avait autre chose. Quelque chose dont Ys n’avait pas saisi. Mais cette dernière refusa de se redresser et le garçon du se contenter d’écouter et d’être patient. Peu à peu, tout prenait forme. Elle fit référence encore une fois à cette Haruka. Ce qui eut le don de tirer une grimace chez le garçon. C’est que cette fille avait vraiment tout gâché. Mais la surprise fut plus grande quand Mitsu donna les réelles raisons de ce silence pesant.


« …..hein ?! »

Le rouquin eut un instant de retenu avant d’exploser de rire. Un rire nerveux certes, mais la raison de Mitsuki était ahurissante. Quels idiots ! L’un pensait décevoir par ses anciennes activités peu matures, et l’autre pensait être un style bien particulier, aucune identité unique. Finalement, le Tonnerre préféra de loin la raison de la Master qu’à la sienne. Car si elle doutait d’elle-même, pour le jeune homme, lui, il était rassuré. Calmant ce rire peu respectueux, Ys reprit cette fois d’un ton plus calme mais toujours enjoué.

« Parce que je devrais avoir un style aussi précis ?! Du genre Haruka ?! »

Répéta-t-il, amusé. Amusé mais surtout rassuré. A ses yeux, cette raison avait si peu de valeur, si peu d’importance. Malheureusement, Mitsuki l’avait pensé autrement au point de s’en rendre malade.

« Mitsuki… »


D’une voix plus sérieuse, Ys força la jeune femme à se détacher de lui pour plonger son regard dans le sien. Il la vit rouge, rouge de honte surement. Mais il la trouva encore plus belle. Il ne l’avait jamais vu dans de tels états encore. Il venait de découvrir une nouvelle Mitsuki. Et ses sentiments se renforcèrent d’avantage. Posant ses deux mains sur ses épaules, le jeune homme lui adressa un doux sourire avant de reprendre.

« De près comme de loin, tu ne ressembles pas à cette fille. Et c’est parce que tu es toi que je t’ai choisis. Ma pauvre Mitsu, tu ne te rends pas compte mais tu manques vraiment de confiance. Si je peux pas me passer de toi, c’est surtout parce que t’es exceptionnelle. »

Il le savait, Mitsuki était unique. Il n’avait jamais rencontré une fille comme elle. Et pour rien au monde, il ne l’abandonnerait. Il le sait, il l’avait déjà remarqué, il y a bien trop de loups qui tournent autour. Il reconnait la valeur qu’il en dégage. Il connait sa chance. Amadoué par ces grands yeux violets brillants, le garçon se pencha vers la Master pour venir l’embrasser passionnément. Bien trop heureux de pouvoir l’avoir à ses côtés, il fut tout aussi content de connaître la véritable raison qui poussa Mitsu à s’inquiéter. Se séparant d’elle, lui rendant sa liberté, Ys passa une main gênée dans ses cheveux tout en observant le reste laissé sur la table basse.

« Ben c’est que cette soirée ne se sera pas déroulée comme prévue. Faudra surement reporter ça à plus tard… »

Un instant perdu dans ses pensées, c’était comme si le garçon jugea la soirée, faisant le tour des dégâts. Lui qui n’aimait pas cuisiner, avait du se résoudre à redoubler cet effort pour une prochaine fois. Mais il y avait plus important encore. Ses yeux roulèrent alors sur la demoiselle.

« Je vais t’emmener chez le médecin demain. Tu ne peux pas rester comme ça. Et même si je t’aime beaucoup, je ne veux pas de tes microbes ! »

Lança t-il d’un ton légèrement amusé. C’était bien la première fois qu’il devait faire autant d’effort et s’occuper d’une autre personne que de lui-même. Et finalement, cette nouvelle lui plaisait…. Bien plus qu’il ne voudrait l’admettre.


Se devait être une bonne idée... (PV Mitsu) 02a02b11
##   
Contenu sponsorisé

 

Se devait être une bonne idée... (PV Mitsu)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Boutiques.
Aller à la page : 1, 2  Suivant