Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
Se devait être une bonne idée... (PV Mitsu)
##   Ven 13 Jan 2017 - 13:04

Personnage ~
► Âge : 25 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
Mitsuki Hojitake
Messages : 2816
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

La jalousie ? Ou la maladie ? Il fallait que je fasse un choix. Parce que je ne m'étais jamais sentie aussi stupide.
La réponse d'Ys me fit comprendre que, comme moi je ne m'attendais pas à sa réaction tout à l'heure, lui ne s'attendait pas à ça non plus de ma part. On ne s'était pas vraiment compris, sur le coup, je crois.
Il s'éloigna de moi et je baissai le regard, honteuse, n'osant pas le regarder. Il n'aurait pas pu me garder serrée contre lui, au moins quelques minutes de plus ? C'était injuste. Je ne voulais pas qu'il me voit dans cet état. Ce que je détestais me sentir si faible ! Si vulnérable ! C'était vraiment pas juste.
Je relevai timidement les yeux vers lui alors qu'il m'expliquait que j'étais bien loin de ressembler à Haruka.

-Excep-... ?


Je n'eus pas le temps de terminer le mot que ses lèvres vinrent rencontrer les miennes. Je fus d'abord surprise, puis je fermai finalement les yeux, profitant de l'instant. C'était assez amusant, Ys, malgré son caractère de cochon (ne nous voilons pas la face !) était toujours si doux avec moi.
Il s'écarta et jeta un regard à la table, où il ne restait plus grand chose. Je haussai un sourcil quand il déclara que ça ne s'était pas passé comme prévu. Comment ça ? Il y avait quelque chose de prévu ? Je ne savais pas.
Je fus ramenée à la réalité quand il me parla de médecin. J'affichai une moue boudeuse et croisai les bras sur ma poitrine.

-J'aime pas aller chez le médecin ! Je suis sûre qu'après une bonne nuit, ça va passer.

Je tournai la tête et le regardai du coin de l'oeil. C'est hors de question que j'aille chez le médecin. De toute façon, je suis pas malade ! C'est juste un mal de tête.

-Et puis, normalement, quand on aime quelqu'un, on partage tout.

Un éclat de malice brilla dans mes yeux et je me jetai sur lui pour déposer tout plein de baisers sur son visage. Je m'éloignai de lui, satisfaite, et affichai un grand sourire.

-Voilà ! Comme ça, on sera tous les deux malades ! Et tu pourras pas m'emmener chez le médecin, et tu resteras avec moi ici jusqu'à ce que tu sois guéri !


Ouais. Bon, argument pourri. J'm'en fiche. Peut-être que ça va marcher...

-Pourquoi tu dis que tout ne s'est pas passé comme prévu ?


Se devait être une bonne idée... (PV Mitsu) - Page 2 Mitsu-signa
Ronron jtm ♥️

Et merci à Elfie pour l'avatar OMG CE KDO JPP
##   Dim 15 Jan 2017 - 22:05

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Messages : 2655
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Il aurait du s’en douter, cette fille est aussi bornée qu’un enfant de quatre ans. Rien que l’idée d’aller au médecin ne lui plaisait pas. Il devait s’en douter mais qu’importe, il l’emmènerait de force, quitte à la transporter sur le dos traversant les rues de Terrae. Après tout, n’aurait pas été la première fois. Cependant, alors qu’il leva les yeux au ciel devant cette contestation, il ne pourrait le nier, mais ils faisaient un couple bien particulier. Lui-même n’aurait pas aimé être emmené chez le médecin. Imaginez s’ils venaient à avoir des enfants : l’exemple modèle !

« Ça suffit de rechigner, sois adulte un peu ! Je ne compte pas traîner un mort vivant derriè-«

Alors que son regard retomba sur la jeune femme, Ys aperçut cette étincelle qu’il connaissait si bien. Mitsuki préparait quelque chose et avant même qu’il n’eut le temps de le réaliser, il se redressa tant bien que mal. Mais trop tard, Mitsuki s’était jetée à son cou, le renversant dans un cri d’agonie,et lui infligeant plusieurs baisers au visage. Il aurait du s’en méfier, c’est qu’elle tenterait n’importe quoi pour obtenir ce qu’elle veut.

Une fois libéré de cette attaque surprise,  Ys se redressa et immédiatement, il se frotta le visage à l’aide de ses manches. Un esprit enfantin pour penser qu’un peu de contact pouvait créer un tel phénomène, et surtout, que de l’effacer ainsi, il pourrait s’en sortir sans un rhume. Mais il ne lâche pas l’affaire, et le Tonnerre s’acharne sur ses joues sans cacher son mécontentement.


« Ah mais j’espère pour toi que j’aurai rien ! T’es tyrannique Mitsu ! C’est pas loyal ça. »


Si , si, dans ces moments là, il est interdit de jouer des coups bas. Soyons d’accord, personne n'aime aller au médecin. Et puis même marier, il n’est pas obligatoire de partager de telles tortures…n’est ce pas ?!
Mais tandis qu’il mettait plus du cœur à s’énerver qu’à frotter, le garçon fut prit de court, de nouveau. Il ne fit pas même attention à ses  joues rouges, voire brûlantes. Enfin, est ce vraiment du aux faits d’avoir autant frotté ou bien la question de la Master qui le gêna ?!

Et dire qu’il aurait aimé en faire une surprise... Tout était tombé à l’eau. L’arrivée d’Haruka, mais aussi pare que Mitsuki était malade. Et ceci dit, ce petit dîner lui aurait donné du courage pour faire cette demande assez particulière. Quel idiot ! Il devrait apprendre à parler seulement dans sa petite tête… un peu comme Mitsu ! Il se sent pris au piège. Avec le temps, il avait compris qu’il était incapable de mentir à sa bien aimée. Alors tant puis, puisque que cette soirée avait mal commencée, autant la finir ainsi.


« Jepensaisqu’onauraitpuvivreensemblemaintenant !!! »

L’idiot ! Malgré ses airs de grand bad boy, Ys pouvait aussi être très gêné. Disons que lui et le romantisme, c’est un long combat. Il en avait même oublié de reprendre sa respiration que sa demande fut extrêmement rapide. Ouais, il a merdé. Il a paniqué. Pourtant il tente de sauver la mise et se lève. Il se frotte automatiquement l’arrière de la tête, affichant un large sourire peu convainquant.

« Mais laisses tomber, c’est que des conneries. De toute manière, je ne pense que je sois autorisé l’enceinte de l’établissement puisque je ne suis que…et ben…Etoile… »

Peu à peu, même lui, il se rend compte de son erreur. Et son petit rire nerveux ne fait que confirmer. Surement parce que c’était la première fois qu’il demandait ce genre de chose à une fille qu'il ne connaissait pas les bases. Finalement, il est mauvais. Les blagues de mauvais goûts lui vont mieux.


Se devait être une bonne idée... (PV Mitsu) - Page 2 Fc156311
Merci à Elfie:
 
A toi aussi PiuPiu :p:
 
Thanks Nico!!:
 
##   Mer 25 Jan 2017 - 15:33

Personnage ~
► Âge : 25 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
Mitsuki Hojitake
Messages : 2816
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

Pas loyal ? Pas loyal ?! Nan mais. A quel moment on m'a demandé d'être loyale ?! Je ne veux pas changer d'affinité, ça me va très bien d'être Tonnerre et casse-couil-... Casse-cou. De toute façon, je n'irais pas chez le médecin, un point c'est tout.

Fort heureusement pour moi, la conversation prit une tout autre tournure quand je demandais à Ys ce qu'il entendait par "ce n'était pas sensé se passer comme ça". Sa réaction me fit mourir de rire, mais (vous avez le droit de dire que je suis super gentille !), compte-tenu de la gêne qu'il semblait éprouver -faut dire aussi qu'il avait parlé à une vitesse ! J'avais presque rien compris- je décidai de ne pas lui rire au nez et gardai mon amusement pour moi.

-Idiot,
soufflai-je en lui offrant une jolie pichenette sur le front.

Je lui souris et me hissai sur le canapé. J'attrapai sa main pour le tirer vers moi (nan mais parce qu'il était encore par terre, à genoux, depuis tout à l'heure quand même ! Cela dit, j'étais dans la même position quelques secondes avant, hein.).

- Déjà, je ne vois pas le rapport avec l'Institut. Pourquoi ce serait interdit ? N'importe quoi ! Et puis, j'crois qu'Huo et Aoi ont plus ou moins commencé à vivre ensemble avant qu'il ne soit Master, même si jusque là, c'était pas vraiment officiel.

J'crois qu'en fait, c'était pas vraiment la réponse qu'il attendait. Ouais, lui, il devait attendre un truc dans le genre "Ouiiii je veux qu'on vive ensemble !". Faudrait que j'apprenne à être émotive et romantique. C'est dur en même temps. Puis ça fait peur. Si Ys était tout le temps romantique, je pourrais pas vivre avec lui. Heureusement qu'il passe 80% de son temps à être chiant, 15% à dormir, et 5% à être romantique.

- C'est une excellente idée. Mais bon, crois pas que je te recommanderais Master plus tôt juste pour ça !


Haaan. Il essaie de profiter de mon statut en fait ! Il m'exploite !
Je posai ma tête contre son torse, fermant les yeux. Malgré tout, mon mal de tête commençait à partir un peu. La crème de l'autre folle avait du faire un peu effet quand même, avant de se retrouver étalée sur la moitié des coussins de mon canapé.

- Tu voudras bien faire une lessive demain ? Je suis malade tu sais, et tous mes coussins sont sales maintenant que Haru-truc est passée...


Se devait être une bonne idée... (PV Mitsu) - Page 2 Mitsu-signa
Ronron jtm ♥️

Et merci à Elfie pour l'avatar OMG CE KDO JPP
##   Ven 27 Jan 2017 - 22:11

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Messages : 2655
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Plus les secondes s’écoulent, plus il avait honte de lui-même. Non mais qu’est ce qui lui avait pris de dire ça ?! Idiot ! Il se trahit lui-même. Le pauvre garçon ne savait même plus comment s’en sortir. C’est dans ces moments là qu’on apprécie fortement la téléportation. Mais Mitsuki est clémente. Elle ne lui rit pas à la figure bien que ses yeux se font rieurs. Étonnement surpris mais sans que cela ne soit désagréable, d’un geste maladroit, Ys se forte le front. Il devait surement la mériter, cette pichenette.

Très souvent, quand le jeune homme perdait ses moyens ou quand il dépassait les bornes, il recevait toujours cette correction. Désormais, il retrouvait ses repères. De ses yeux de braise, il observe la Master se redressait, lui prenant la main, guidé dans cet élan. Dommage qu’il y eut une suite…

Abasourdi, Ys fixe la demoiselle donnait son avis. Pour une fois qu’il était prêt à suivre les règles, voilà que ce fut son propre sensei qui les viola. Mitsuki ne donne pas de véritable réponse. Elle est floue, son histoire et ses raisons sont floues aussi. Ni « oui », ni « non ». Bien que l’une des deux réponses auraient largement suffis.

Mais voilà, Mitsuki donne un exemple. Aoi et Huo. Bon ok, ils ne sont pas méchants hein ?! Disons qu’Ys ne les connaissait seulement de noms et de têtes. Ça s’arrête là. Il n’avait jamais eu l’occasion de leur adresser la parole. Et puis d’abord, ce n’était pas parce qu’eux l’avait fait, qu’ils avaient le droit d’en faire tout autant ! Non mais sérieusement, son voisin fabrique de faux billets tard le soir quand il n’y a plus personne dans les parages. Ce n’était pas pour ça qu’Ys le faisait aussi. Bien que ça lui aurait donné un petit coup de pouce à finir ses fins de mois.


« Intéressant… »

Fit-il d’un air incrédule.
Finalement, pour une file, elle était pire que lui dans ce qui toucher de près ou de loin au romantisme. C’était le genre de nana à qui tu offre des fleurs, elle oublierait de mettre de l’eau dans le vase ! Pour sûr, il n’était pas prêt de la demander en mariage ! Enfin…. De toute manière, il n’aura pas eu du temps de demander concrètement une réponse que la jeune femme émet un sous entendu très… froissant.


« Retires ce que tu viens de dire ! J’ai pas besoin de toi pour devenir Master. Et j’en veux pas ! Je triches pas moi ! »


A la fois déçu et contrarié, Ys sentait bien que sa place n’était plus ici. De plus, il ne cherchait en aucun cas à obtenir le nom de Master d’une quelconque façon. Il avait l’impression d’entendre Akira. C’était bien triste… Et dire que ce dernier s’était amusé à le titiller dessus, voilà que ce fut sa propre petite amie qui le soupçonna. Ça fait bien mal. Bien plus que ça sorte de sa bouche. Le Tonnerre était tombé bien bas qu’il n’eut même pas la force de lui hurler dessus. Il se contenta juste de dévier du regard pour se concentrer sur un autre point.

Tiraillé par le fait qu’elle soit sérieuse ou pas, il sentit sa tête se poser contre son torse. N’agissant pas, il la laissa faire et se contenta juste de l’écouter. Pour une fois, il avait été patient. Mais ce fut la phrase de trop. Elle profite de sa présence pour…. DE LA LESSIVE ?! Il y a de quoi regretter sa demande et tous les efforts qui vont avec. Genre, Ys : femme de ménage ! Game Over ! Avec Mitsuki, c’est un coup à finir avec le tablier autour du cou et un plumeau dans le c… enfin, voilà quoi. Non, lui c’est un mâle, un vrai, un dur de dur. Un mâle qui ne connait pas la pitié. Et puis c’est de l’exploitation. Elle profite de lui là ! Hors de question, c’est la goutte de trop.

Attrapant la petite tête de la Master entre ses mains, il la força à reculer pour s’observer. Son regard était aussi rouge que le démon qui l’habitait. Et dans un sifflement, il n’eut la force de desserrer des dents.


« Bonne chance dans l’avenir… »

Lâchant cette dernière, Ys se contenta de refouler toute forme de rage pour ne pas avoir à le regretter. Il s’éloigna aussitôt de sa bien aimée pour attraper sa veste. Il était temps pour lui de quitter cette maison. Après une telle journée, il était convaincus que de rester devant sa console n’avait jamais été sa meilleure idée du siècle. Mais dans toute cette histoire, il reste une question évidente :
Pourquoi mettre une veste pour sortir quand on est téléporteur ? Parce que dans n’importe quelle situation, on garde la classe ma gueule !


Se devait être une bonne idée... (PV Mitsu) - Page 2 0b81dc10


Se devait être une bonne idée... (PV Mitsu) - Page 2 Fc156311
Merci à Elfie:
 
A toi aussi PiuPiu :p:
 
Thanks Nico!!:
 
##   Mer 1 Fév 2017 - 18:31

Personnage ~
► Âge : 25 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
Mitsuki Hojitake
Messages : 2816
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

HRP : CE MACHO. Je refuse.

Je fixai Ys, sans vraiment comprendre, quand il se leva et s'éloigna. Je... Tu... mais. Que. Quoi ? Pourquoi cette phrase mystérieuse ?! J'ai dit quelque chose ?! Mais non. Mais.
Je baissai les yeux, un peu triste, et m'en voulant pour l'avoir visiblement vexé. Bordel, mais Mitsu, mâche tes mots un peu.
Finalement, je me roulai dans le canapé, et espérant de tout coeur qu'il n'était pas encore parti, je me mis à hurler à plein poumon.

-Aaaah j'ai mal à la têêêêêêête !!!!!

Je me tortillai, aussi bien que mal (REVIENS YS BORDEL, ME LAISSE PAS CREVER), et m'écriai à nouveau :

-Je crois que je vais mourir... C'est ma dernière nuit... la dernière... Je veux pas rester seule pour ma dernière nuit...

Je me cachai la tête dans un coussin, me rendant compte d'à quel point j'étais... heu. Ridicule ? C'est à peu près ça, en fait.

-Je suis sûre que je vais mourir. J'ai jamais été malade. C'est la première fois que ça m'arrive... Mais si jamais un beau gosse restait avec moi, je suis sûre que ça pourrait contrer la malédiction...

Et le pire. Le pire. C'est que je continue. Haha. Hahaha. J'AI HONTE. MAIS JE VEUX PAS QU'IL S'EN AILLE. JE VOULAIS PAS DIRE CE QUE J'AI DIT, JE SUIS DESOLEE. Sauf pour la lessive, pourquoi n'aurait-il pas le droit de faire la lessive ?! S'il veut qu'on vive ensemble, il faudra mettre la main à la pâte mon chéri !

Je cessai de me tortiller pour retirer le coussin de mes yeux, cherchant à voir s'il était parti ou pas.

-Je suis désolée...
soufflai-je, les joues rouges -après m'être agitée autant, normal.

Vous savez à qui je ressemblais là ? Hein ? Hein ? Hein ? Je vous le donne en mille ! EN MILLE.
A Haruka. Ce cinéma. Sauf que moi je le fais mieux, faut bien le dire.
S'il revient pas, j'm'en fiche, je m'enferme dans ma chambre jusqu'à la fin de ma vie.

HRP² : Bon, en vrai, libre à toi de dire qu'Ys est quand même parti XD Mitsu aura juste l'air con XD Par contre s'il est parti, je veux un nouveau RP héhé


Se devait être une bonne idée... (PV Mitsu) - Page 2 Mitsu-signa
Ronron jtm ♥️

Et merci à Elfie pour l'avatar OMG CE KDO JPP
##   Mer 1 Fév 2017 - 22:20

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Messages : 2655
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Réajustant le col de sa veste, le jeune Tonnerre s’apprêta à quitter les lieux, bien décidé de sa décision. Pour lui, tout était dit et il n’y avait aucun moyen pour qu’il fasse demi -tour. Désormais, il réfléchirait à deux fois avant de jouer au romantique. Surtout que ce n’était pas un rôle qui lui coller à la peau. Non c’est décidé, désormais, il resterait enfermer de sa chambre. Enfin… jusqu’à ce que les quatre murs lui fassent péter les plombs.
Sa main vint se poser sur la poignée de porte quand soudainement des hurlements lui parvinrent jusqu’aux oreilles. Encore heureux qu’il n’avait pas ouvert la porte, les voisins penseraient qu’on étrange un cochon ! Non mais qu’est ce qu’elle fabrique maintenant ? C’est quoi cette comédie ?!

Sérieusement, il était exaspéré. Du coin de l’œil, il eut comme un sourire crispé en voyant dans quel état la Master se mettait. Et c’est qui le plus immature des deux ? On aurait une gamine qui faisait un gros caprice. Et c’est quoi ce blabla ? Dernière nuit ? Non mais personne n’est mort d’un rhume encore. Et puis le coup du « beau gosse », ce n’était pas utile de pousser le bouchon aussi loin. Bien que c’est toujours aussi flattant. Bon, il n’en disait rien et se contenter d’afficher une mine dépitée. Mais s’il avait été dans un autre contexte, il aurait surement explosé de rire devant tant de comédies. Elle n’est pas croyable cette nana !


« Sérieusement… »

Soupirant, d’un geste il ôta sa veste. D’un pas calme, il retourna voir sa grande malade. Il entendit bien ses excuses et surtout il vit cette gêne sur son visage. Elle ne devait pas être très fière d’elle. Se tenant en face d’elle, la fixant de haut, Ys resta un instant indifférent avant que la parole de traverse la barrière de ses lèvres.

« Baka. » Lâcha-t’il soudainement.

Se penchant vers elle, il la souleva sans autorisation. Porté telle une princesse, le jeune homme  les téléporta jusqu’à la chambre, d’où il déposa sa bien aimée sur son lit.


« T’es vraiment une gamine capricieuse, tu le sais hein ?! Et arrêtes de gigoter autant sinon tu finiras par avoir de nouveau mal à la tête ! »

Tout en sermonnant la demoiselle, Ys déshabilla Mitsuki comme si de rien n’était. Bah en même temps, il n’existait plus vraiment de pudeur. En fait, depuis le début de leur rencontre, il n’y en avait jamais eu ! Bref ! Tout en ôtant les vêtements de sa malade, Ys dut se résoudre à ranger sa fierté. C’est qu’elle le menait en bateau et ça, il en avait bien conscience depuis bien longtemps. Et il se dirigea vers la commode à la recherche d'un pyjama. Oui il s'était résigné à s'occuper d'elle malgré tout. De toute manière leurs disputes duraient entre deux et quatre minutes. ...

« Je te préviens, demain matin je bosse tôt. Alors ouais, je te la lancerais ta lessive mais tu devras l’étendre toute se….OOoooohhh !!!! »

S’arrêtant soudainement, Ys se détourna de la commode, sortant une magnifique trouvaille : une nuisette en soie. Il prit d’ailleurs un malin plaisir à le montrer à la grande comédienne. Et dire qu’il n’aurait jamais pu penser trouver ça dans les tiroirs de Mitsuki. Alerte ! Alerte ! Mitsuki est bien une fille !!

« Je veux bien faire la lessive si tu mets ça ce soir ! »

Ouais finalement, il pouvait être capable de balayer toute rancune au sujet de faiblesse, Mastérisation, lessive…. C’est dingue combien son cerveau pouvait fonctionner. Non en fait, il est vraiment faible pour penser ainsi. Après comme on dit, il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis…. Lol


HRP> Ça aurait été un vrai "BIP" s'il était partis xD Et de toute manière, eux là, c'est RP à vie ma gueule! xD


Se devait être une bonne idée... (PV Mitsu) - Page 2 Fc156311
Merci à Elfie:
 
A toi aussi PiuPiu :p:
 
Thanks Nico!!:
 
##   Jeu 2 Fév 2017 - 9:43

Personnage ~
► Âge : 25 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
Mitsuki Hojitake
Messages : 2816
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

Il est revenu. Il est revenuuuuuuu~

Ca chantait dans ma tête. C'était même carrément la fête ! J'étais tellement heureuse que j'aurais pu lui sauter dessus à tout moment, mais je devais rester dans mon rôle : j'étais malade ! Cela dit, mon coeur avait quand même raté un battement de soulagement quand il avait fait volte-face et avait lâché la poignée, hein !

Je levai des petits yeux timides vers lui alors qu'il revenait vers moi pour... M'insulter. Bon, allez, on va dire que je l'ai mérité. N'EMPECHE QUE JE L'AI FAIT REVENIR.

Ys se pencha ensuite, et avant que je n'ai le temps de lui demander gentiment "Tu fous quoi là ?" il m'avait soulevé, et téléporté dans la chambre, me jetant sur le lit. Bon, ok, j'exagère, il m'a pas vraiment jetée non plus... Nan mais en même temps, j'trouve qu'il me regarde plus vraiment avec son regard amoureux comme avant ! Notre relation a changé ! Ce n'est plus comme avant !

-Je gigote pas
, me contentai-je de répondre.

Sans avoir vraiment mon mot à dire, je le laissai me déshabiller avant de le regarder partir me chercher un pyjama. NAN MAIS VOILA. C'est ce que je disais ! C'est plus comme avant ! Avant, quand il me déshabillait, je voyais bien qu'il me trouvait belle, qu'il m'aimait, etoo etoo. ET LA. Là il me déshabille comme si j'étais chiante, que j'étais pas capable de mettre mon pyjama toute seule. Bon. C'est p't'être vrai.

Alors qu'il continuait à se plaindre à propos de la lessive et gnagnagna -et on dit que les filles sont chiantes quand elles ont leurs règles, mais les garçons c'est tout le temps qu'ils sont chiants ! - je le fixai. Il se stoppa net dans sa recherche de pyjama. D'ailleurs comment il a pu fouiller autant ?! Qu'on me la fasse pas à moi, il avait bien une idée en tête pour fouiller comme ça, il a pas juste pris le premier pyjama qui lui est tombé dans les mains !

-Du chantage !!! C'est du chantage !!!!


Comment ça, c'est moi qui dit ça, après avoir joué la comédie pour qu'il reste ? Mais non ! C'est faux ! J'ai jamais fait ça ! Je souffre vraiment. Vraiment beaucoup beaucoup.

-Comment tu peux faire ça à une fille malade !

Je me levai de mon lit -avec maladresse, je l'avoue- et lui arrachai la nuisette des mains. Je me mis dos à lui et croisai mes bras sur ma poitrine avec un air boudeur. J'ai presque envie de croire que mes sous-vêtements actuels ne lui plaisent pas ! En plus, d'abord, j'ai jamais voulu l'acheter cette nuisette, c'était Aria qui m'avait forcé à la prendre en me disant que j'allais être trop belle dedans et blablabla.

-Je déteste étendre le linge, c'est le pire des supplices !


Ouais. Bon, ok, j'me tais, et je retire ce que j'ai pensé tout à l'heure : les filles, c'est chiant aussi. En plus, je trouve que je fais super bien la fille aujourd'hui, c'est fou. Je me plains, je joue la comédie, je boude, je fais ma princesse... La fille parfaite quoi.
Je tournai légèrement la tête pour essayer de le voir du coin de l'oeil. Finalement, après un soupir bien prononcé, j'enfilai la nuisette et me tournai vers lui, les joues gonflées (je boude vraiment trop bien).

-De toute façon, je suis malade. Il pourra rien se passer cette nuit... Et puis tu commences tôt, alors... Faut pas que je te fatigue.


Se devait être une bonne idée... (PV Mitsu) - Page 2 Mitsu-signa
Ronron jtm ♥️

Et merci à Elfie pour l'avatar OMG CE KDO JPP
##   Jeu 2 Fév 2017 - 21:12

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Messages : 2655
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Okayyyyy !! C’est sûr, il allait regretter d’avoir fait demi-tour. Tant puis pour maintenant, il allait devoir aller jusqu’au bout. Tout s’explique ! Voilà pourquoi il avait tant hésiter à proposer l’idée d’emménager ensemble. Cette fille est chiannnnnte ! Bon, comme toutes les filles et honnêtement, il n’avait pas attendu ce soir là pour le découvrir. Mais tout de même ! Surement parce qu’il venait de prendre conscience des impacts et aussi à quoi pourrait ressembler l’avenir à ses côtés…. Bah il se contenta de siffler entre ses dents pour ne pas donner plus d’attention à ses jérémiades.  Une vie entière à la lessive ! Ouais parce qu’en plus d’être une grosse comédienne, comme ça ne suffisait pas, il fallait en plus qu’elle ne veule pas étendre le linge.

« Non mais c’est une blague ? Je vais quand même pas tout faire dans cette maison !»

Ouais d’accord, Ys venait de dire ça comme si ça faisait déjà des mois qu’il habitait ici. Non mais sérieusement, Mitsuki n’était pas le genre de nana à faire les boutiques toutes les journées. Alors c’est qui, qui s’occupait du linge ?? Non, ne dites pas qu’elle porte les mêmes vêtements, parce que même s’il avait les nerfs, il pourrait vous briser les os pour avoir eu cette pensée !

« Tu devrais inventer un robot pour cette corvée. Au moins, ça serait vite tranché. »

Ça c’est une idée brillante ! Allez hop ! Demain, la malade s’active et prépare ça ! Quoi ? Il n’allait pas faire cette corvée toute sa vie aussi. Et en plus, elle se permit de râler. Déjà qu’il acceptait de se prêter au jeu, voilà que cette dernière refuse d’être mignonne. Ceci dit, la Master donne un peu du sien et enfile la nuisette. Bon d’accord, elle a un caractère de cochon, ne dites pas le contraire. Elle est têtue à s’en arracher les cheveux. Mais on ne pourra pas le nier, qu’est ce qu’elle est belle ! Evidemment, elle tire ses cartes du jeu. C’est de bonne guerre, mais Ys ne se braque pas à ses paroles et se contente d’observer le spectacle, un sourire en coin et l’œil brillant.

« C’est pas grave. Il y a toujours une solution… Bien que je te trouve bien en forme pour une malade. »


Malgré tout, ils fonctionnaient ainsi et depuis toujours. Alors ce n’était pas une surprise, et malgré tout, c’était aussi pour cette raison qu’il l’avait choisi, elle et pas une autre. Bon, elle est quand même chiante hein ?! Quel idiot ! Il finirait par se perdre tout seul.
Il vit son coin d’œil. Et parce qu’il ne préféra rien dire, il ne put se résoudre à lui tenir tête devant son comportement qui l’avait toujours amusé. Calmement, il posa un baiser sur sa joue et lui tira la main vers le lit.


« Allez viens ma grande malade imaginaire. Je vais être un parfait idiot ce soir et t’auras qu’à profiter va ! »

Il parait que le cœur a ses raisons que la raison ne comprend pas. Mais à charge de revanche. Les autres jours seront différents. Laissant la miss s’installait soigneusement, Ys ôta à son tour son t-shirt. Il jeta ce dernier près de ceux de Mitsu. Bien que le calme soit revenu, le jeune homme était encore préoccupé par les paroles de la Master. Il vint s’asseoir au bord du lit, et tandis qu’il prit le temps de retirer ses chaussures, il s’arrêta dans son action. Une fois la folie passée, l’inquiétude et les préoccupations prirent le dessus.

« Tu le pensais vraiment, ce que tu venais de dire au sujet de la Mastérisation ? »

Son ton se fit plus calme, posé. Le Tonnerre avait besoin de réponses. Ces derniers temps, il l’avait un peu trop entendu à son goût. Si tout Terrae venait à penser cela, le jeune homme ne supporterait pas d’avoir obtenu son rang de cette manière. Il pourrait devenir fou de rage.
Et alors ? A quoi auront servis ses entraînements ? Lui qui s’était donné du mal, même au petit matin avant d’aller au restaurant pour y prendre son poste. Et puis surtout, ce n’était pas dans sa nature. Il avait bien trop de fierté et d’honneur pour gagner de cette façon. Il voulait prouver sa véritable valeur, il voulait se prouver. Il était hors de question d’entendre « celui devenu Master grâce à sa copine ». Et puis, il était hors de question de vivre dans l’ombre de Mitsuki. Alors non, il n’y avait rien de personnel, mais elle qui était une grande Master, ne pouvait peut être pas se douter du tord qui ronger le garçon.


« Si c’est pour être traité comme un moins que rien, je rejetterai la proposition. Je ne veux pas être une espèce de profiteur, je suis pas de cette race. Ne me recommande pas parce qu’on est ensemble. Sinon je te quitte et on se remettra ensemble une fois que je serais devenu Master par moi-même. Ok ? »


Posant son regard sur la jeune femme, de ses yeux de braiser, ce dernier se fit persistant. Il voulait lui prouver, à elle, son sensei, qu’il était un homme. Qu’il n’avait pas besoin d’être protéger ou une autre bêtise de la sorte. Il ne voulait pas qu'elle le regarde de cette manière, comem si c'était son devoir de le couvrir ainsi. Comme on couvre un enfant.


Se devait être une bonne idée... (PV Mitsu) - Page 2 Fc156311
Merci à Elfie:
 
A toi aussi PiuPiu :p:
 
Thanks Nico!!:
 
##   Ven 3 Fév 2017 - 13:59

Personnage ~
► Âge : 25 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
Mitsuki Hojitake
Messages : 2816
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

Tout faire ?! Tout faire ?! Mais ! Mais genre ! Mais allez-là, ça m'énerve. Il fait toujours la victime. C'est abusé. En plus c'est pas comme s'il s'inventait des trucs ! Faire les lessives, c'est pas TOUT faire ! Nan mais je rêve. C'est trop un rebelle.

M'enfin. Je peux lui accorder un point pour son idée ingénieuse. Créer un robot qui fait les lessive, c'est trop génial. Même si ça demande beaucoup de réflexion, de motricité fine et... Bon, faut que je vois ça. Sinon je reprogramme Mokona et Modoki ? Comment ça ils s'en occuperont ? Hm. A voir. Ca se réfléchit !

- Dans tous les cas, il faudra bien faire la lessive demain...

Je le fixai quelques instants du coin de l'oeil, avant de me remettre à bouder comme une vraie gamine. Je détournai le regard quand il m'accusa d'être faussement malade - bon, en vrai, avec le repas et les médicaments, ça allait mieux - et me laissai finalement entraîner quand il me prit la main pour m'attirer vers le lit.

Me glissant dans les draps, j'appuyai ma tête sur mon oreiller avant de regarder Ys. Ses paroles me prirent de court et je compris rapidement quelle avait été la raison de son mal-être de tout à l'heure. Je me pinçai la lèvre inférieure, fixant son dos. A ces mots, je réalisai que ce que j'avais pu dire l'avait véritablement touché, et je m'en voulais. Alors, lentement, je me redressai dans le lit, m'approchai de lui, et collai ma tête entre ses omoplates, la respiration lente.

- Excuse-moi. Je ne le pensais pas, j'ai juste dit ça pour rire... Mais ce n'était pas drôle. Pardonne moi.

Ys n'avait certainement pas besoin de moi pour passer Master. Si au début j'avais été un vrai tyran avec lui, lors de nos entraînements, j'avais bien vu qu'il s'était pris au jeu, et qu'il s'était nettement amélioré. Et puis on a commencé à moins se voir, à ne presque plus s'entraîner ensemble, et... Et finalement, il s'en est sorti. Il a continué à s'entraîner de son côté, et sa réussite, il ne la tient pas de moi, mais bien de lui-même. Si je devais le recommander un jour, ce ne serait certainement pas parce qu'on est ensemble. Ce ne serait que parce qu'il le mérite.

Ses dernières paroles résonnèrent en moi comme l'écho dans la montagne. Je fermai les yeux, sentant mon coeur se serrer. Il y avait eu Matthew. Puis Allen. Puis toutes ces autres personnes que j'avais rencontré à Terrae. Ils partaient, m'abandonnaient. Alors non, je ne voulais pas qu'Ys le fasse. Ou devrais-je dire le refasse. Il l'avait fait, et je l'avais suffisamment mal vécu pour réaliser que j'avais besoin de lui, et ça, c'était sacrément dur à avouer pour moi.

Mes bras enserrèrent sa taille et je me collai contre lui, rouvrant les yeux.

-Je ne veux pas que tu t'en ailles. Jamais je ne te recommanderai parce qu'on est ensemble... C'est promis.


Et légitime. Qui voudrait d'une telle recommandation, après tout ?

-Je t'aime.


Ces dernières paroles, à peine murmurées, disparurent à travers mon souffle. J'avais eu peur, je devais bien le reconnaître. D'abord Haruka, et puis... Quand il avait voulu partir, les mots qu'il venait de prononcer... Je m'étais attachée à lui, c'était indéniable, peut-être que c'était même maintenant la personne à laquelle je tenais le plus. Je ne voulais pas qu'il parte et qu'il m'abandonne, je ne sais pas ce que je serais capable de faire si cela arrivait.

Lentement, je fermai les yeux, savourant cet instant de calme, profitant de la chaleur de son corps et du contact de sa peau avec ma joue. C'était relativement rare, pour Ys et moi, de parler si sérieusement, ou de se disputer. Mais à chaque fois que ça arrivait, je me rendais compte de la chance que j'avais de l'avoir, et je réalisais que je ne le lui montrais sans doute pas suffisamment.


Se devait être une bonne idée... (PV Mitsu) - Page 2 Mitsu-signa
Ronron jtm ♥️

Et merci à Elfie pour l'avatar OMG CE KDO JPP
##   Ven 3 Fév 2017 - 21:20

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Messages : 2655
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Finalement, devoir soutenir son regard était bien plus difficile qu'il ne l'aurait pensé. Il ne jugea pas immédiatement l'impact de ses paroles. Cependant, en découvrant le regard que lui porté Mitsuki le déstabilisa au point de se détourner de cette dernière.

Reportant son attention à ses chaussures qu'il put ôter, il se mordit néanmoins la lèvre inférieur. Lui, l'enfant qui s'était tût bien trop tôt. Cette andouille qui n'avait jamais su s'exprimer que par la colère et les poings. Lui, qui ne s'ouvrait pas aux autres, qui n'exprimait pas son ressenti, se jouant de son humour. Le voilà bien pris au piège, emporté par ses doutes. Mais la présence si proche de la Master le calma rapidement. N'osant plus bouger, il resta attentif aux paroles de cette dernière. Quel idiot! Evidemment, Mitsuki s'était tout simplement moquée de lui. Elle jouait toujours et rarement, il lui est arrivée de prendre les choses au sérieux. Et pourtant, Ys connaissait ce changement d'humeur, il savait à quel moment il était fini de rire. Alors pourquoi avait-il pris la mouche? Parce qu'il n'avait pas confiance en elle? Non, parce qu'il n'avait pas confiance en lui. Surement parce qu'Akira lui avait éveillé de vieux démons. Ce gars avait tout simplement rendu conscient le Tonnerre de ce dont lui même pensé intérieurement, et ce, depuis un certain temps. "Profiter d'elle". Cette pensée le torturait, au point d'en avoir mal à l'estomac.


"Tsss..."

Il pesta pour lui même. Il pensa juste un peu fort.
Il était tombé bien bas et se détestait d'avoir été autant désagréable avec la seule personne détentrice de ses moindres secrets. Cependant, son attention se reporta sur le comportement de la jeune femme. Cette dernière s'étant collée à lui, il pouvait ainsi ressentir la douce chaleur qui émanait de son corps. Il n'avait pas pris conscience de l'importance de ses paroles. Alors certes, il était en colère, vexé. Il voulait que les choses soient claires, mais il existait bien des manières pour se faire comprendre. Et la menace de la quitter n'était pas la bonne. Surtout qu'il avait dit cela sur un coup de tête. Il n'était pas prêt de se séparer d'elle. Il ne l'imaginait même pas. Et se rendant compte du mal qu'il venait de provoquer, lui, qui avait tendance à taire ses sentiments, était devenu incontrôlable. Il se sentit bien minable. Bien plus encore quand il entendit les dernières paroles, soufflées d'une voix fragile.


Posant délicatement sa main sur l'une de Mitsuki, le jeune homme se détourna vers elle, plongeant quelques secondes son regard dans le sien avant de venir l'embrasser passionnément.

"N'écoutes pas tout ce que je peux dire. Tu le sais, je suis un parfait idiot."

Reculant pour mieux observer cette femme pour qui il était prêt à tout, il replaça délicatement une mèche derrière son oreille et reprit, cette fois, plus serein, calme.

"C'est juste que... j'avais peur que beaucoup de personnes puissent penser ça. Pas parce que tu l'aurais fais. Mais parce qu'on est ensemble."

Akira... Ils avaient eu pourtant le même discours. Ils avaient le même langage. Mais il représentait aussi tout ce dont Ys ne désirait ne plus être. Ou du moins, tout ce dont il faisait un effort pour s'en éloigner. Et il avait réussi à lui mettre le doute. Et voilà que maintenant, il avait douté de lui même, d'elle. Il avait un objectif, et ce n'était pas par le mensonge qu'il deviendrait le meilleur.

"Et aussi, je ne voudrais pas qu'on pense que j'ai pu profiter de toi... Tu ne le pense pas, toi?"

L'hésitation... Il avait eu un instant de retenu. Il ne voulait pas la froisser et il ne voulait pas entendre qu'elle puisse avoir douter de lui. Mais ils leur arrivaient des moments comme celui ci, où ils devaient discuter sérieusement. Et c'est pour cette raison qu'ils pouvaient avancer ensemble, vivre ensemble. Et surtout, son avis ayant toujours été important, le rouquin se fit patient. Certes, son regard importait bien plus que celui du reste du monde.


Se devait être une bonne idée... (PV Mitsu) - Page 2 Fc156311
Merci à Elfie:
 
A toi aussi PiuPiu :p:
 
Thanks Nico!!:
 
##   Ven 3 Fév 2017 - 23:50

Personnage ~
► Âge : 25 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
Mitsuki Hojitake
Messages : 2816
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Faire ce que je veux o/
Humeur : EXCELLENTE !

Jamais je n'aurais pu penser qu'Ys doutait autant de lui. Il avait toujours l'air si sûr de lui, à toujours blaguer sur tout et n'importe quoi, à prendre toujours tant de décisions sans que ça n'ait l'air si difficile.

Ses lèvres contre les miennes me rassurèrent pourtant, et je savourais cet instant, bien heureuse de me dire qu'il n'était pas encore prêt à partir. Un frisson me parcourut l'échine quand ses doigts vinrent replacer une mèche derrière mon oreille, son regard ancré dans le mien.

Lentement, je me rallongeai, et l'attirai avec moi pour aller nicher ma tête contre son torse. Est-ce qu'il y avait vraiment des personnes qui pouvaient penser ça ? Qu'il ne pourrait passer Master que parce qu'il était avec moi.

Gardant le silence, je laissai ma main glisser le long de son torse. C'était affreux de penser ce genre de chose. Je ne comprenais pas comment on pouvait en arriver là. N'était-ce pas de la pure jalousie ? De la bêtise ? Je l'ignorais. Ca me paraissait simplement si... nul.

-Je suis bien loin de penser ça. Je ne vois même pas pourquoi je le penserais. C'est idiot...

Je levai les yeux vers lui, dessinant du regard chacun des traits de son visage.
Avant qu'on se mette ensemble, Ys et moi ne nous étions pas parlé pendant un bon bout de temps. Durant cette période, Ys avait poursuivi ses efforts, il avait continué à s'entraîner... Ce n'était pas parce qu'il avait besoin d'évoluer que nous nous sommes revus. Il n'a jamais cherché à m'utiliser. Je ne comprenais pas bien comment cette idée avait pu se glisser dans son esprit.

-Ton évolution au sein de Terrae, tu ne te la dois qu'à toi-même. Je ne vois pas comment des gens pourraient penser ça... C'est tellement superficiel.


Peut-être que oui, plus tard, ce serait moi qui le recommanderais. Mais ce n'était certainement pas parce que nous étions ensemble. C'était plutôt parce que j'étais la Master la plus proche de lui, celle qui le connaissais le mieux. J'étais la personne qui savait le mieux s'il était apte ou non à passer le test.

Je fermai les yeux, me laissant bercer par les battements de son coeur contre mon oreille.

-De toute façon, ceux qui pensent ça sont bien bêtes, parce que pour passer Master, la proximité avec les autres Masters n'apporte rien. Les règles sont simples : tu perds ou tu gagnes le défi. On ne peut pas tricher. Quand tu passeras Master, parce que je sais que tu le deviendras, la seule personne sur laquelle tu pourras compter, c'est toi. Tu te battras pour toi... Que je sois avec toi ou pas n'y changera rien.


Je crois que je me rendais petit à petit compte que je détestais les moments où Ys était si mal. C'était si rare que ça me marquait à chaque fois.
Je rouvris les yeux, vins les poser maladroitement sur Ys.

-Est-ce que tu aurais préféré que je ne sois pas Master ? Que je sois au même stade que toi, voire à un niveau encore en-dessous ?


Après tout, ça aurait peut-être été plus simple pour lui. C'était bien rare, au Japon, que la femme soit "plus puissante" que l'homme avec qui elle partageait sa vie. C'était bien rare au Japon, mais à bien d'autres endroits dans le monde aussi, en réalité. L'homme était toujours plus grand, plus diplômé, plus fort, plus haut gradé, plus... tout, en fait. Dans notre relation, c'était différent, parce que j'étais Master tandis que lui n'était encore qu'Etoile. Alors oui, peut-être que ça le gênait, et je pouvais le comprendre, même si ça m'aurait un peu blessée. J'imagine que si j'avais été à sa place, j'aurais pu y songer.

-Ca aurait fait de nous un couple plus normal,
soufflai-je.


Se devait être une bonne idée... (PV Mitsu) - Page 2 Mitsu-signa
Ronron jtm ♥️

Et merci à Elfie pour l'avatar OMG CE KDO JPP
##   Sam 4 Fév 2017 - 21:20

Personnage ~
► Âge : 25
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito-RIP
► Rencontres ♫♪ :
Ys Ochikawa
Messages : 2655
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Aussi loin qu’il s’en souvienne, Mitsuki avait toujours su le rassurer. C’est idiot, mais c’était comme une mère qui réconforter son enfant. Evidemment il n’y là rien de malsain, mais il savait qu’il pourrait toujours retrouver cette chaleur chez elle. Et l’idiot qu’il paraissait se sentit doublement stupide lorsque les paroles de la Master lui parvinrent logiques. Elle avait su balayer ses doutes, ses craintes.

Couché sur le lit, il trembla sous la caresse de Mitsu. Sa gestuelle, le son de sa voix, son regard, tout lui semblait fragiles, infranchissables. Lui, la bête, s’adoucit à la suite de ces mots. Il se permit même de fermer les yeux quelques secondes. Étonnement, elle pouvait le rendre instable, le faire sortir de ses gants, comme elle le pouvait le calmer avec autant de facilité. Et par delà les explications, il devait garder en tête qu’il se battait pour lui. Du moins, en quelque sorte. Peut être sur le plan de l’arène. Mais d’ordre important, il se battait aussi pour lui prouver. Tout ce dont son sensei lui avait appris. Tout ce dont elle lui avait révéler sans se méfier un instant. Il n’en dirait rien, il se contenta de fermer les yeux. Mais il était convaincus, il ne se battait pas seulement pour lui.

La tête calée sur son bras replié, ses yeux perçants fixent un point sans but quand la question de la Master le fit frémir. Il n’aurait jamais aimé devoir l’entendre de sa bouche. Et par-dessus la honte d’avoir pu douter, il craignait sa réaction. Mais lorsque cette dernière souffla « un couple plus normal », lui serra le cœur. Aussitôt, lui qui s’était laissé bercer par les paroles de cette dernière, se redressa juste au dessus d’elle. Poing de chaque côté, il la fixa droit dans les yeux, un instant silencieux. Il la détailla du regard, chaque trait de son visage.


« Oui. J’y ai pensé, quelques secondes. Mais… »

Il ne pourrait lui mentir, il lui en était incapable. Alors le Tonnerre prit un instant pour reprendre son courage à deux mains. Ce qui lui importait plus, était de ne pas blesser la jeune femme. Elle était pure, droite, fidèle, honnête. Une perle qu’il ne voulait pas briser. Mitsuki était pure au point de n’avoir jamais douté du Tonnerre. Elle avait crus en lui bien plus qu’il ne l’aurait fait. Il lui devait la vérité. Avec elle, il se tenait tel un homme droit, responsable.

« Ça ne me dérange pas. A u contraire, depuis notre rencontre, depuis que tu es devenue mon sensei, j’ai toujours été admiratif. Au point d’être jaloux. Ne le prend pas mal mais… je suis tellement admiratif de ton talent que par moment, j’ai peur de te décevoir. »

En y repensant, il s’était inquiéter pour rien ces derniers mois. Il ne se laisserait plus berner de la sorte, que ce soit par une autre personne ou par sa propre conscience. Tandis que sa respiration reprit un rythme normal, trouvant le calme, un fin sourire vint se dessiner sur ses lèvres.

« Je voudrais devenir bien meilleur que toi, pas parce que t’es Master, mais parce que je veux être un homme capable de te protéger. Et je suis très heureux de notre couple. »

Un couple plus normal… En soit rien ici n’était normal. Terrae, ces pouvoirs, ces affinités… rien de tout ça n’était logique. Et malgré tout, il était convaincus, il vivait là les plus belles années de sa vie. Alors si, pour lui, tout était parfaitement normal. Et surtout son couple. Ancrant son regard dans celui de Mitsu, le jeune homme vint embrasser la jeune femme, collant son corps au sien. La nuit leur appartenait. C’était le départ de leur vie commune. Et désormais, à la suite de cette conversation, plus rien ne viendrait semer le doute. Et si on se pose la question : alors oui, Ys avait bien fait la lessive et l’avait étendu avant de se téléporter au travail. Après tout, il lui devait bien.


Good End!


Se devait être une bonne idée... (PV Mitsu) - Page 2 Fc156311
Merci à Elfie:
 
A toi aussi PiuPiu :p:
 
Thanks Nico!!:
 
##   
Contenu sponsorisé

 

Se devait être une bonne idée... (PV Mitsu)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Boutiques.
Aller à la page : Précédent  1, 2