Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
En route vers la célébrité [Ipiu]
Lun 23 Jan 2017 - 22:23
avatar
Masculin

Messages : 1630
Date d'inscription : 13/01/2011
Age : 26
Emploi/loisirs : Manger
Humeur : T'as du Chorizo?

- “Aujourd’hui était un jour bien banal pour notre héros emblématique…” Non ça le fait pas, on la refait.
“C’était une journée bien paisible pour Bito, le sauveur de l’humanité…” Non et non putain ! Ça craint comme intro' !

C’est dans ce couloir, en plein milieu de la foule que je m’arrête soudainement et que je m'ébouriffe nerveusement les cheveux. Beaucoup d'élèves me regardent bizarrement, car j’ai l’air d’un fou, un fou qui essaye de conter tous ses faits et gestes. Une façon de rendre intéressant le moindre instant d’une journée bien lassante.

- “Notre héros, gonfla ses pectoraux saillants grâce à une longue et puissante inspiration et il expira lentement pour reprendre son calme légendaire.” Pfffuuuuhh…
“Chacun de ses pas était une étape de plus vers un avenir radieux et plein de choses surprenantes l'attendaient sur sa route. D’ailleurs, il croisa la belle Shannon, cette salope frigide qui n’aura jamais la chance de le pécho…”

Ma narration commençait à prendre forme, sauf que sans m’en rendre compte, je disais tout haut ce que je devrais penser en toute discrétion. Ce qui ne risquait ne pas plaire à tout le monde.

- Attends, qui est-ce que tu viens de traiter de salope frigide !? Entendis-je alors qu’une main venait d’épouser brutalement mon visage.

Un grand claquement se fit entendre, c’était LA gifle qui me fit taire pour… les cinqs prochaines minutes ?
J’avais beau être un héros, ma réputation ne faisait que de descendre ces temps ci. Je me mettais à dos tous ceux que je croisais et il fallait que je fasse quelque chose pour devenir l’homme populaire que j’aurais toujours dû être.
Il fallait que je réfléchisse à moyen de faire monter en flèche ma réputation et pour cela je devais réfléchir dans un lieu calme et assez confortable pour reposer mon fabuleux fessier. Pour cela, rien de mieux que la salle commune de Terrae.

- Pfffffhhh... soupirais-je désespérément en me laissant tomber lourdement sur ce canapé à moitié occupé.
- PFfffFFfhhHH... insistai-je en essayant de capter l’attention de la personne se trouvant à côté de moi.

Cette personne écarquilla les yeux, puis n’hésita pas longtemps avant de déguerpir en vitesse du canapé. Ce n'était pas mon but, alors je fis une nouvelle tentative avec la personne qui était à ma gauche.

- PFFFFFFHHHHH ! Exagérais-je avant de perdre patience et de dire. Et là c’est le moment tu dois où tu t’inquiètes pour moi et que tu dis: “Oh mais que t’arrives-t-il mon cher !?”
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Lun 23 Jan 2017 - 23:12
avatar
Féminin

Messages : 1804
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

Prototype de journée 2.0. Ce jour où tes cornflakes ont le goût de café parce que mal réveillée j’ai mélangé le lait et le jus de chaussette de la cantine. On dira ce qu’on voudra mais une journée qui commence ainsi se doit de rester à la hauteur de cette incongruité tout du long, sans quoi on finirait par se lasser. J’imagine que c’est le problème avec les jours de repos, ils sont lassants, rien à faire, ou toujours les mêmes choses. Sauf que je n’ai pas envie de m’ennuyer, alors j’observe les gens dans ce foutoir ambiant, vivarium de mauvaises graines qu’est notre bel institut. J’observe et j’essaie de déduire, qui vient d’où, pourquoi s’y trouvait-il et qu'y faisait-il ?
Bon définitivement, je n’aurais pas du me replonger dans Sherlock Holmes, mais bon… Voilà c’était le même scénariste que Doctor Who… J'ai pas raisisté, puis les acteurs ont un de ces charme... C’est une excuse qui vaut un alibi si on vous le demande, et de toute manière je fais ce que je veux BORDEL.

Ah, tiens celui-ci a l’air bien gratiné ! Il parle à voix haute, soit il essaie de distraire l’attention de ce qu’il fait et est très intelligent… Soit il est ce qu’il a l’air d’être : un bon gros barjot. J’hésite, vraiment, mais finalement je penche sincèrement pour le gros barjot « Bito sauveur de l’humanité. » Faut être barge pour ne pas se rendre compte qu’il n’y a rien à sauver… enfin, le sujet est divertissant je tends mon ouïe ou maximum tout en le suivant à bonne distance.
Je dois me retenir pour ne pas me foutre à rire comme une pintade quand la baffe part sans préavis autre que les paroles qui l’annonçaient… C’est aussi le moment où je me rends compte que cet animal était bien trop comique pour que je continue à le suivre plus longtemps sans me faire repérer. Il valait mieux lâcher l’affaire… Ou mieux, l’amener à m’inclure dans son paysage. Hm, où se rendrait-il ensuite ? Les choix étaient multiples, mais je me devais de les réduire du fait du QI limité du sauveur de l’humanité. Cinquante/cinquante, la cour pour se donner en spectacle ou la salle commune pour se ressourcer ? (et se donner quand même en spectacle...) De toute manière je n’ais pas le temps de descendre dans la cour, tentons la salle commune.

Gagné. Je cache mon sourire victorieux quand l’expérience entre dans la pièce. Ipiu 1 – Sherlock 0. Hm, voyons voir que va-t-il faire ? Virer le type sur le fauteuil, c'était prévisible il vient de lui cracher au visage. Ce type est trop… Drôle. Faudra que je note mes observations ce soir… Je suis dans son angle mort, le fauteuil roulant à côté du fauteuil, mais j'étais là quand il est rentré dans la pièce donc je ne le suis pas. CQFD, je suis entrée dans son univer mais je n'en fais pas partie, position privilégiée de l'observateur.

Nope. J’avais dit faire partie du paysage pas de l’histoire : d’où tu me parles ? Sérieux, j’étais même pas sur le fauteuil quoi ! Enfin, j’imagine que c’est le karma. Foutu karma.

« Oh ? Qu’est-ce qui ne va pas mon grand ? »
je lui demande avec un ton empathique.

Etape… je sais plus combien, mais étape on va dire trois prendre contact avec le sujet. Comment réagira-t-il ? Il faut qu’il se sente écouté, c’est un début… Ensuite, en quoi peut bien consister l’expérience… C’est à l’investigateur de le décider… Mais je ne suis pas encore bien fixée.
Je ne suis même pas fixée sur le danger d'une telle rencontre.
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Mer 25 Jan 2017 - 20:41
avatar
Masculin

Messages : 1630
Date d'inscription : 13/01/2011
Age : 26
Emploi/loisirs : Manger
Humeur : T'as du Chorizo?

Était-ce une hallucination, ou cette fille venait de me dire quasi-exactement ce que je voulais entendre ?
Bluffé, je restai silencieux pendant quelques secondes. Moi, Bito, je venais ENFIN de trouver quelqu’un de prêt à m’écouter et ça, c’était beau putain ! En plus, ce n’était pas comme si je lui avais forcé la main… Pas du tout.
Comment ça vous en doutez ?

C’est du détail tout ça! Et ne nous attardons pas sur les détails chers lecteurs. Le plus important c’était qu’en ce moment même, quelqu’un était là, me tendait une oreille attentive. Je n’avais plus qu’à ouvrir la bouche et à me plaindre devant elle.
Décidé, je tapais alors du poing sur l’accoudoir du canapé et commençai à vider mon sac.

- Eh bien voilà ! Soufflais-je.
Premièrement: Je cherche un truc m’faire remarquer… Plus que d’habitudes.
Faut que les gens me voient… Il me voient déjà oui. Ils sont pas aveugle, mais quand il font gaffe à moi, c’est pour mieux me fuir. Il faudrait qu’ils me regardent autrement. Un peu comme un éclair au chocolat dans la vitrine d’une boulangerie, tu vois! Mais à chaque fois que je tente un truc je m’foire. Je dois être maudit c’est sûr… Déjà que que mes parents m’ont refilés un prénom de merde, je commence à me demander s’ils m’ont pas maudit dès ma naissance.
Tu serais pas calée en sorcelitude ou en vaudouisme par hasard ?


Je lui laissai à peine le temps de capter mon monologue bordélique que j’enchainais sur une seconde partie:

- Et deuxièmement… bah deuxièmement…

Il n’y avait pas vraiment de “Deuxièmement” dans tout ça. Sans le vouloir, j’avais tout dit dans mon premier point. Donc (et pour avoir l’air moins bête) je fis tout de même semblant de raconter un truc de plus:

- Aflaiafkjdfkalof plofalimatapoulifjou... Bafouillais-je. Tu vois le truc ou pas !?

Espérons seulement qu’elle fasse semblant d’avoir tout compris juste pour ne pas me vexer...
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 26 Jan 2017 - 17:04
avatar
Féminin

Messages : 1804
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

Le sujet semble avoir mordu à l’appât, s’il pouvait me dire ce qu’il attend que je sache comment le manipuler ce serait pas plus mal. S’il pense que les idées viennent de lui il se sentira plus en confiance… Je crois que j’ai trouvé comment je vais m’occuper aujourd’hui… Je vais observer un con, oh je sais je devrais devenir amie avec lui et proposer à Aaron et Mitsu d’organiser des diners de cons. Ok, je pars un peu loin. Je suis méchante, je devrais lui laisser une chance. Une petite…
Bon, j’aurais du me fier à ma première impression. Je dois user de la bonne vieille méthode du « concentrons-nous sur un détail pour ne pas rire. » En l’occurrence j’me concentre sur une touffe de poils oubliés sur sa joue quand il s’est rasé. C’est très utile pour ne pas perdre le fil et se contrôler. Sérieux, il a des objectifs dans la vie… Sa dernière question marque bien que le sujet est à côté de ses pompes. Il est presque attendrissant.
Attendez il a parlé d’un nom chelou, c’est un tonnerre j’l’ai déjà croisé trop souvent dans le couloir pour qu’il ne vienne que pour un plan cul régulier… Oui vu les loustics qui trainent à Terrae, il peut trouver chaussure à son pied. Sérieux en fait ça craint, imaginez qu’il se reproduise ? Bon, restons stoïque, ça me ferait plus de sujets d’expérimentations. Bref, j’l’ai déjà croisé, il a un nom chelou… J’ai déjà dû lire son nom sur la porte de sa chambre… Bito ? Je connais déjà Cendre et Micha… J’vois personne d’autre avec des jeux de mots dans leur nom. Sauf qu’il a pas l’air français, donc il capterait pas le jeu de mot… Zero peut-être ? Il va falloir que je le demande.

« Oui, tu n’avais pas de deuxièmement et tu as voulu tester si je t’écoutais encore. »


Malheureusement j’ai effectivement écouté son monologue jusqu’à la fin, je sais donc qu’il n’a pas les ressources nécessaires pour une telle fourberie et qu’il s’est rendu compte en cours de route qu’il n’avait pas de deuxièmement sous la main… Mais le flatter un peu ne peut que l’aider à aller dans mon sens.

« J’ai les mêmes notions en sorcellerie que tous les habitants de Terrae, j’ai pas de recette miracle désolée. »


On commence par poser les bases, le mettre en confiance en ne sortant pas de propos hors du commun. Peut-être que je devrais au contraire dire des énormités, plus c’est gros mieux ça passe. Dans ce genre de situations uniquement j’entends.

« Par contre je peux te faire une liste non exhaustive de moyens rapides de se faire remarquer :
- Mettre des habits qui sortent de l’ordinaire,
- Dans la même lignée il y a les chapeaux, plus ils sont élaborés plus ils attirent l’œil.
Le problème de ces deux méthodes c’est qu’on ne te regarde pas toi mais ce que tu portes.
- Faire le buzz sur internet.
- Réussir quelque-chose que personne n’avait pensé à faire et bien dire que tu l’as fait. Tu vois ceux qui ont re-décoré les douches des filles non initiées avec les caleçons des mecs l’an dernier avaient rien compris, on passe à côté d’eux sans les remarquer, ils n’ont aucune reconnaissance. »


Enfin, tout dépend de qui. Moi je sais qui c’est… Et en fait c’est pas étonnant de leur part. Presque.

« Au fait, tu t’appelles comment ? Tu parlais d’un nom maudit ? »
faire semblant d’être curieuse, bon j’le suis un peu voir lequel de mes pronostiques étaient les bons.

Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Sam 28 Jan 2017 - 16:07
avatar
Masculin

Messages : 1630
Date d'inscription : 13/01/2011
Age : 26
Emploi/loisirs : Manger
Humeur : T'as du Chorizo?

Dammit ! Je m’étais fait démasq... Ou pas.
Pendant un instant j’eus cru que la blonde avait vu claire dans mon jeu, mais pas du tout. Elle croyait que j’avais bafouiller des mots juste pour voir si elle m’écoutait vraiment.

- Evidemment ! Affirmais-je en en hochant fièrement la tête pour faire mine d’avoir tout calculé. Et tu n’es pas tombé dans le piège. Bravo !
Mes talents de comédien m’étonneront toujours.

Malheureusement, notre chère confidente ne savait aucunement lever une malédiction, mais elle avait quelque chose de bien mieux: Un génie hors du commun ! Toutes ses propositions entrèrent dans ma tête, parcoururent mes neurones et se mélangèrent. Quand tout coup, d’un bond, je sortis mon postérieur de ce canapé. Il y avait trop de génie-tude dans ce petit corps, je dirais même plus :

- Mais tu es génie-talement fabuleuse ! Laisses moi t’embrasser ! M’exclamais-je tandis que celle-ci avait tenté de me demander mon prénom.
Quoi ? Ce n’est pas comme ça qu’on décrit quelqu’un qui a trop de génie en lui..? Tant pis.

Et dans un excès de joie, je ne lui laissai donc pas le choix, j’attrapais ma génitrice d’idée préférée par les épaules et écrasai mes lèvres sur sa joue pour y faire un énorme bisou-ventouse.

*MMmwwwwaaaaaah.*
- T’es trop forte ! Sauf que tu vois, on va faire mieux meuf. On va faire tous ces trucs en même temps: On va faire le buzz sur YouTube, en portant des fringues et un chapeau chelou et faire un truc que personne n’a fait !
Aller viens avec moi chère assistante ! Allons “brainstormer” sur ce qui me rendra célèbre !


Je pointai ce tableau au fond de la salle commune et, d'un pas déterminé, je me mis en marche... Sauf qu'à peine le premier pas fait, je me rendis compte que j’avais oublié un truc. Je me retournais donc vers elle pour dire:

- Ah, en faite moi c’est Bito. Et toi ?
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Sam 28 Jan 2017 - 18:55
avatar
Féminin

Messages : 1804
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

Voilà il croit que c’est lui qui mène la danse, en fait ça a été facile. J’crois que j’me suis pas autant amusée depuis la dernière fois où j’ai fait croire à une nouvelle arrivante que c’était Blobby qui nous donnait nos pouvoirs. Ça m’avait manqué. Maintenant qu’il est ferré il ne reste plus qu’à le guider pour qu’il trouve lui-même quelque-chose de débile à faire, je suis certaine qu’il peut le faire. Il suffit de lui donner un peu confiance en lui et de lui dire qu’il peut y arriver.

J’ai pas le temps de lui dire que ce n’est pas la peine que déjà il tend les lèvres vers ma joue. Nooooooooooooo…. IMPACT MOINS TROIS-DEUX-UN… Souris Ipiu souris, tu le sais bien que la connerie ne se transmet pas comme une MST. L’herpès si. Le bruit est dégoutant, mon sourire se crispe. La sensation mouillée disparait aussi vite qu’elle est apparue. J’savais que j’m’exposais à un grave danger en me confrontant à lui… Je le savais, alors pourquoi j’l’ai fait ? Si seulement j’avais la réponse. L’ennui tout ça. Quelle barbe.
Quand il s’éloigne et que je suis certaine que mon autre joue ne sera pas contaminée, je peux réfléchir plus sereinement. Maintenant qu’il t’adule, ce sera plus facile, vois le comme un mal nécessaire pour pouvoir t’amuser tout le reste de l’après-midi. Sérieusement, tu ne peux pas avoir subi ça pour rien ma fille. Sois forte ! Assistante, ça me va je ne compte pas apparaitre sur l’écran mais tenir la caméra, ça me va PARFAITEMENT.

« C’est une bonne idée ! Je n’y aurais pas pensé ! »

Tu causes, bien sûr que j’y avais pensé, c’était là que je voulais le conduire, il ne faut juste pas qu’il le sache. Donc c’est bien Bito, j’avais presque vu juste. Sérieux, j’suis trop une bonne détective. Appelez-moi Sherlock ! Non, oubliez, c’est moche Sherlock pour une femme. J’hésite vraiment à lui donner une fausse identité, mais au point où on en est, peut-être que j’le recroiserais un jour empruntant des films pornos à la bibliothèque… Ou du moins cherchant à en emprunter, parce que bien sûr on n’a pas de tels documents… Du moins pas consultables en libre service.

« Moi c’est Ipiu. »


Je le suis en fauteuil roulant tout en demandant :

« On va où ? »


Parce que je veux bien l’aider, mais j’vois pas trop de meilleur endroit que la salle commune pour brainstormer.

« Et tu veux commencer par quoi, on cherche tout ce qui a fait le buzz dernièrement ou alors on cherche dans ce que tu aimes comment faire le buzz ? »
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Lun 30 Jan 2017 - 22:00
avatar
Masculin

Messages : 1630
Date d'inscription : 13/01/2011
Age : 26
Emploi/loisirs : Manger
Humeur : T'as du Chorizo?

Un grand sourire présentant toutes mes dents s’afficha sur mon visage. Me voilà empreint d’un surplus de motivation. Alors je levai le poing en l’air pour fêter cette nouvelle complicité qui s’installe entre Ipiu et moi. Tout cela annonce bien des surprises… De bonnes surprises, bien évidemment !

- Ookay! Suis moi Ipiu, on va se poser là, squatter l’ordi et gribouiller des trucs sur le tableau. Notre imagination fera le reste !

Nous allâmes donc à l’endroit prévu et tout de suite Ipiu et sa génie-cologie proposèrent de voir les derniers buzz du moment. Une excellente idée pour nous inspirer. Alors sans y réfléchir à deux fois, je lui donnai cette mission, pendant que moi je me concentrais sur autre chose.

- Dac’, trouves ce qu’il y a “hot” en ce moment. Après ça, on s’occupe de trouver un titre qui va inciter les gens à cliquer sur la vidéo !
...
Quoi que..!
Ajoutais-je à l’instant suivant.

Le doute se lu tout à coup sur mon visage. Mes yeux rivés sur le plafond, les doigts frottant mon menton, je pris cet air intelligent que tout bon savant prend avant de pondre une formule qui remettrait en cause tout ce qu’a connu notre monde.
Oui, nous n’avions pas forcément besoin d’un titre explosif pour attirer les clics, une miniature bien travaillée suffisait amplement. Prenant un feutre, je mis donc à écrire avec vivacité sur le tableau.

Le Théorème de Bitogore:
 

Venais-je de découvrir le cercle vicieu de la popularité ? Venais-je de trouver LA formule qui changerait ma vie ? Venais-je de révolutionner la science ? Oui ! Oui et oui !

- Mon intelligence m’étonnera toujours. Lâchais-je en extasié devant ce que je venais de dessiner sur ce tableau. Regardes moi ça Ipiu, c’est de l’or en velleda ! (Oui parce que c’était dessiné au feutre velleda)

Enfin je me tournais vers elle, on ne peut plus sérieux.

- Tu sais c’qui nous reste à faire...
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Mar 31 Jan 2017 - 22:53
avatar
Féminin

Messages : 1804
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

« Pas mal comme théorème, il prend en compte l’une des plus grandes vérités de tout temps : internet is for porn ! »

NE L’ENCOURAGE PAS IPIU BORDEL !

J’sais pas comment on a atterri dans une salle de cours… Mais on est dans une salle de cours, je sens que je suis en train de faire une connerie là. On dit bien aux enfants de ne pas suivre les inconnus, et moi j’ai suivi un inconnu que je sais dérangé et donc potentiellement dangereux. Il me manque une ou deux cases, j’vous promets. Parce qu’en plus j’trouve ça particulièrement drôle et je m’éclate pas mal à rentrer dans ses délires. Il est complètement… Génial dans sa folie. Sauf qu’il part un petit-peu loin. Un peu beaucoup. Bien que tout ce qu’il dise soit très censé si on suit la règle numéro trente-quatre : « si cela existe il y a une version porno sur le net ».  La règle 35 ajoutant : « Si il n'existe pas de porno à ce sujet, ça va venir » En ça il a bien compris le principe sauf que je vois déjà où son esprit et son regard se tournent. Sérieux mec, ça a déjà été fait refait des milliards de fois ! Autant dire la vérité dans ce genre de situations.

« Si tu pensais à moi, c’est foiré. J’suis une ancienne espionne à la retraite et j’ai quelques signes plutôt distinctifs sur la peau qui font que si j’montre mes nibards j’risque d’écourter mon temps de vie, ni à ramener des emmerdes puissance dix à Terrae. »

Vous vous souvenez du plus c’est gros mieux ça passe ? Et bien j’parlais de ce genre de situations ou mentir ne sert à rien et où la vérité est tellement énorme que sois tu la gobes, sois tu te la prends dans la gueule. Allez, celle-ci elle était gratuite, vous avez le droit de vous prendre la tête en vous demandant si j’l’ai pensé exprès en ses mots ou non. j’vous laisse libre de décider.

« Par contre on peut toujours demander à un métamorphe de nous faire un cristal pour que tu puisses gagner une belle paire de loches… Mais à mon avis c’est un peu trop commun, tu ne viserais qu’un public restreint si tu ne mises que sur ça. Il faut d’autres sources d’inspirations, c’est qu’un départ. Alors qu’est-ce qui a marché ces derniers temps… Il y a le type qui dansait déguisé en banane et en chantant « I’m banana » sur un fond psychédélique. T’as les gamins qui chantent, les chatons, et tous les trucs mignons qui sont assez indémodables,  mais t’as encore les trucs comme Gangnam style ou PONPONPON de Kyary Pamyu Pamyu qui on fait du bruit grâce à leur univers coloré et décalés… »

Allez mon grand trouve quelque-chose pour me surprendre.

HRP : si j'ai pas de réponse d'ici vendredi tu dors dans baignoire <3
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Lun 6 Fév 2017 - 23:00
avatar
Masculin

Messages : 1630
Date d'inscription : 13/01/2011
Age : 26
Emploi/loisirs : Manger
Humeur : T'as du Chorizo?

"Internet is for porn" Voilà des mots digne d'un philosophe. Et elle n’avait pas tort, avec internet il vous suffit de quelques secondes pour que le temple de la pornographie vous ouvre ses portes... Enfin ça c'est ce qu'on m'a dit...
Ne faites pas les innocents vous non plus, parce que vous savez très bien de quoi je parle !

Bref, revenons-en à nos nichons (oui, les moutons c'est démodé) et intéressons nous à cette histoire “d'espionne”.
A ce moment là, je ne savais pas comment réagir. Devais-je rire ou en pleurer... Les deux peut-être. Comment réagirez-vous face à un tel mythe?
Moi, le premier truc qui me vint en tête, ce fût de mettre un chapeau en cône sur la tête, de souffler dans un sifflet de fête et de jeter des confettis au visage d’Ipiu pour célébrer ce grand événement: LE jour où la plus grosse excuse-bidon était sortit de sa bouche. Malheureusement je n'avais pas tout ça à porté de main, j'avais juste le feutre avec lequel j'avais écrit sur le tableau avant. Je pouvais toujours lui jeter à la gueule aussi, mais je n’étais pas sûr que ça lui fasse plaisir.
J'optais donc pour le Plan B, parce qu’elle avait l'air vraiment sérieuse dans son délire d'espionne.  

Lâchant un soupire désespéré, je n'insistai pas plus longtemps à ce sujet… ou du moins je fis semblant. Ensuite, je fis tout simplement mine d'écouter attentivement le nom des vidéos qui faisaient le buzz sur internet en machouillant le feutre qui... merde mauvais sens.
Je tournai la tête vers la fenêtre afin de grimacer et de vérifier que ma langue ou mes dents n'étaient pas bleue à cause de l'encre, mais j'eus à peine le temps de vérifier que le regard d'Ipiu c'était déjà tourné vers moi.

- Eh bien... Fis-je pour prendre le temps de réfléchir à tout ça. J'pense pas être très doué pour la chanson, ni pour les montages vidéos. Donc les chansons et les trucs psychédéliques on va éviter. Par contre en déguisement, j'y connais un rayon ! Parole de Moustachio !

Sortant mes mythiques lunettes à moustache, je les mises dans les mains d’Ipiu pour qu’elle puisse admirer le dernier cri de la technologie en déguisement.
Et c’est ici que le Plan C commença (oui parce que j’ai oublié le Plan B entre temps):
Je profitais du moment où Ipiu contemplait le top du déguisement pour sortir discrètement mon smartphone puis, ce fût le moment où elle pu avoir plaisir d'entendre le son du "clic" d'une photo prise, ainsi que ma main tirant légèrement sur le col de son t-shirt.
Mission accomplie, j’avais maintenant un selfie de moi accompagné d’une petite paire de meules.

- Merci ♪. Chantonnais-je en reculant le plus vite possible.
T'as vraiment cru que j'allais croire à tes conneries d'espion. Si toi t'es une espionne, alors moi je porte des slips blobby.
Mythe ou réalité ? Qui sait.
- Mooh ! Le petit grain de beauté sur le sein de droite, comme c'est meugnon ! Ajoutais-je en lui montrant la photo de loin, un grand sourire aux lèvres.
Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Bito Daisukenojo le Jeu 3 Aoû 2017 - 10:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Mar 7 Fév 2017 - 22:40
avatar
Féminin

Messages : 1804
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

Qui pisse contre le vent se rince les dents, j’vois qu’il ne croit pas à ce que je raconte. Putain mec, s’il y avait une personne sur Terre qui aurait dû accrocher c’était toi. Non vraiment, tu es décevant. Enfin, tu te rattrapes en bouffant la pointe de ton feutre. Même si en faisant un peu de rhétorique c’est celui du prof d’histoire, mais ça te fait des dents bleues en un rien de temps. Tu sais que tu pourrais absolument faire un même avec ça ? Bon, après si ça te vient pas à l’esprit c’est grave ton problème.
Moustachio dis-tu ? J’ai un vague souvenir d’avoir déjà entendu ce nom, il me semble que c’est celui que blâmaient les survivants du naufrage d’il y a deux ans quand on les avait interviewés. Une des passagères du Titanictamère nous avait conseillé de taire le nom de l’énergumène qui apprécierait de trop l’attention qu’on lui porterait. Ce qu’on avait fait en fait. Okay, donc ce n’est pas récent ce besoin d’attention… T’avais des problèmes avec ta mère, un manque d’affection ?
Bref, j’en sais un peu plus ce que tu es, et ça me fait me rendre compte à quel point j’ai merdé. Le fait que tu t’éclates à tirer le col de mon top pour une photo ne prouve rien de plus que tes lunettes à moustaches. Il te manque un grain.
Sauf que vois-tu j’ai plus assez de fringues (depuis qu’un autre type à qui il manque un grain me les a gentiment empruntées pour se travestir dans sa cave) pour trouver le crac qui s’en suit drôle. (Si, si je suis certaine que c’est ce que fait Aaron.) Je soupire, mais sachant que l’on ne doit pas voir mon tatoo au vu de l’angle de prise ça ne m’énerve pas outre mesure. C’est plus du dépit et la puissance du karma qui m’fais chier. En plus la photo doit être cool vu que je portais un des soutifs jaune soleil fourni par le crétin sus cité.

« Sérieux on t’as jamais appris à toucher avec les yeux ? »

Comment elle a fait déjà Mitsu à Londres ? Elle avait grave géré pour bidouiller les ordinateurs à distance. C’était un truc super fin… Elle avait réussi à flouter les images et à nous en faire disparaitre en modifiant le code binaire avec des variations électriques. Vous croyez que je peux remplacer mes loches par une bite en y mettant du mien ? Bon, en fait vous savez-quoi ? J’ai pas la patience de faire ce genre de choses, pas la dextérité non plus. Un sourire et un petit court-circuit permettent de faire joliment fondre toute l’électronique du téléphone. Oups ? Désolée il ne re démarrera jamais et vu l’état des circuits il n’y a plus rien d’exploitable. On dira que c’est pour le top, le renvoie d’ascenseur tout ça. Je tire doucement sur le col laissant dépasser mon épaule gauche et les écailles de dragon qui la constellent, ce n’est qu’une infime partie de l’intégralité du dessin qui orne mon dos mais il occupe déjà la plupart de la peau dénudée. Je ne l’ai plus vu depuis l’accident mais je doute qu’il ait disparu. Je remets le tissu en place de nouveau vêtue convenablement.

« Je parlais plus de ça comme signe distinctif, et tu as raté un détail dans ce que je disais le passé. »
je souris, je ne suis pas rancunière.

« Et c’est d’ailleurs une excellente idée le slip blobfish pour faire le buzz. »
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Lun 13 Fév 2017 - 23:16
avatar
Masculin

Messages : 1630
Date d'inscription : 13/01/2011
Age : 26
Emploi/loisirs : Manger
Humeur : T'as du Chorizo?

Un petit crépitement et PouF... Un téléphone de mort ! Un !
Je secouai en vain mon phone pour tenter de le réanimer, mais ce petit sourire en coin de la part d’Ipiu me fit rapidement comprendre qui était à l’origine de ce massacre et surtout qu’il n’y avait plus rien à faire pour lui.

- T’es courant que tu viens de défoncer MON téléphone avec juste TOUTE ma vie dedans ! Dis-je en me tournant vers Ipiu, l’air quelque peu contrarié. Et puis, comment on va faire pour filmer maintenant? Hein !?

~~~
~Pourquoi tant de cruauté ? Me demandais-je dans ma petite tête.
C’est la petite voix dans ma tête qui me répondit:
~Parce que tu l’as forcé alors qu’elle ne voulait pas, imbécile ! Et rappelle toi ce que te disais toujours ton cher père “Les femmes c’est comme les pets: si tu les forces de trop, tu risque d’en chier”
~~~


C’est sur cette discussion constructive avec moi-même, que je pris la décision la plus mûre de ma vie: Rester calme.
Mes données n’étaient pas totalement perdues, car je les synchronisaient souvent avec mon ordinateur. Donc au lieu de lui rendre tout bêtement la pareille, je m’étais contenté de regarder cette fumée noire qui commençait à sortir de mon smartphone, puis je tendis le bras pour laisser tomber l’appareil droit dans la poubelle.

- Adieu, mon fidèle compagnon. Fis-je en saluant mon phone comme on le ferait à un soldat défunt.

De toute façon, je savais que me vengerais d’Ipiu… un jour… plus tard… quand elle s’y attendra le moins... et quand j’aurais trouvé comment.
Mais actuellement il fallait concentrer ses neurones sur autre chose: Ce qui allait me rendre populaire. Il était vrai que la chanson et les habits chelou avaient un grand succès ces temps-ci, il suffisait de regarder “Pen Pineapple Apple Pen” pour s’en rendre compte et…
Et là l’éclair de génie fût ! BAM ! FRoouUU !
Non ce n'était pas le bruit de l’éclair ça, mais de ma main qui venait de s’écraser violemment sur le bureau, suivi du bruit de mon téléphone qui prenait feu dans la corbeille. Bref, tout  ça on s'en fiche, le plus important c'était que de mon regard, le feu de la passion s'alluma. De mon sourire, l’éclat de la motivation jaillit. De mon génie, ces mots furent construit.

- Il nous faut une chanson!
Un déguisement de blobfish!
Des maillots de bain blobfish ! Oui, car les gens adorent les maillots de bains!
Et des Blobinettes pour remplir ces maillots de bains! Ça fera un peu comme Claude François et ses Claudettes !
Et la chanson s’appellera: “Bloobs is all”
(un mélange de boobs et de blob)
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Ven 17 Fév 2017 - 22:10
avatar
Féminin

Messages : 1804
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

« J’avais cru remarquer… »

Et toi t’es au courant que t’as pris mes nibards en photo ? Mon intimité ? Bon j’avoue ils sont pas si intimes que ça, il y a pas mal de gens qui les ont vus, et d’une manière générale j’en ai rien à branler qu’on voit mes nichons en fait… Juste faut me demander mon avis d’abord quoi ! Parce que là il peut pleurer sur son portable, mais franchement, il aurait plus d’emmerdes si je sortais d’ici en hurlant à l’attouchement sexuel. Il est au courant d’ailleurs que ce qu’il a fait s’appelle du harcèlement… WAIT ?
J’m’en étais pas rendu compte avant. On rigole pas. Ça me saoule. Maintenant j’vais devoir lui faire la morale pour pas que ça se reproduise. Putain, mais c’est pas mon rôle. C’est le rôle des masters, j’ai aucune crédibilité pour ça. Les conneries j’en fait à ire larigot, mais, oui mais si une autre meuf se retrouvait dans la même situation que moi et bien... elle pourrait se sentir mal. Juste mal. Dégoutante. Elle pourrait être blessée.

« Mec, la prochaine fois que tu fais ça à une fille, c’est pas ton portable que j’crame mais ta piaule, en ayant vérifié au par avant que tu t’y trouves, cela va sans dire… Tu as bien compris ? »

Je lui fais mon sourire le plus dur. Celui que j’évite de faire depuis que je suis à Terrae, celui d’la femme cruelle que j’ai pu être. Celui qui te dit « je saurais te faire hurler toute la nuit et faire disparaitre ton corps. » Je suis peut-être en fauteuil roulant mais je possède encore une bonne trentaine de façons rapides pour mettre cette menace à exécution. A bon entendeur.

Bon, sinon si on revenait aux choses sérieuses. Ok j’étais sérieuse avant aussi, maintenant que je connais sa connerie s’il a encore ses deux testicules c’est de ma responsabilité, s’il fait quoi que ce soit j’me sentirais coupable. Donc j’le buterais. C’est tout, mais en même temps ça me fait chier, j’perds mon temps alors que je pourrais… Que je vais réussir à lui faire tourner une vidéo promotionnelle de la religion saint Blobby. Aaron va trop kiffer !
Non. Non. Non. Juste, non je ne veux pas penser à lui. PUTAIN IL EST EN TRAIN DE PREPARER QUOI ? IL FAIT QUOI ? Je vais mourir. NON.

« Donc on va faire des courses ? On peut éventuellement aller à la bibliothèque pour avoir accès à un ordi et à internet vu que ton portable est mort… »


Quoi ? J’me sens innocente là.

« Pour les filles faut essayer de convaincre des métamorphes qu'ils grossissent les seins ? »
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Dim 26 Fév 2017 - 18:12
avatar
Masculin

Messages : 1630
Date d'inscription : 13/01/2011
Age : 26
Emploi/loisirs : Manger
Humeur : T'as du Chorizo?

- Ouais euh... bonne idée, allons-y. On en aura sûrement besoin d’un ordinateur.

Sans discuter, je suivis Ipiu en direction de la bibli...
Stop, Temps-mort s'il vous plait! C’est moi ou la femme à roulettes m’a mit un coup de pression tout à l’heure ?
Légèrement en retrait par rapport à elle, je la regardai, le doute se lisait sur mon visage. Les conneries d’espions ça passait, mais là elle a carrément menacé de me foutre au bûcher. C’était juste flippant. Surtout quand s'ensuit un sourire digne d’un tueur en série.
Au moins le résultat était là, l’idée de recommencer ne me traversait même plus l’esprit. Mais comme vous vous en doutez, j’allais sûrement trouver autre chose pour l’emmerder prochainement.

- Les morphes savent faire ça !? Fis-je surpris d’apprendre ce qu'on pouvait faire avec ce pouvoir. Mais c’est trop bien !
Putain, s’il y a possibilité de changer d’affinité, je signe tout de suite !
- Sauf qu’il est un peu foireux ton plan. Comment veux-tu convaincre un de ces puceaux de faire ça ?

Les Eaux et leur réputation… De toute façon on sait tous que ce n’est pas la taille qui compte, mais la façon de les faire rebondir. Pas vrai ?

- Pfff… c’est limite mission impossible tout ça. Soufflais-je. Par contre, j’ai peut-être une idée d’où on pourrait choper un déguisement de blobfish.
Je te parie que le prof de maths a un pyjama dans le genre chez lui. Et pour ça, on va s’introduire en douce chez lui… Ça te branche ?


Étais-je en train de lui proposer un cambriolage ? Non, ne voyons pas les choses sous cet angle, nous allions juste faire un emprunt.
Maintenant que j'étais moi-même convaincu par cette absurdité, il ne restait plus qu'à faire de même avec Ipiu.

- Aller on va rien faire d’illégal ! (A peine.) On prend juste un truc et on le remet à sa place ce soir. Et puis ça devrait être du gâteau pour la soit-disant espionne que tu es. Non ?

Technique de corruption numéro 6: Mettre en doute ses capacités pour l'inciter à le faire.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Dim 26 Fév 2017 - 22:47
avatar
Féminin

Messages : 1804
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

Mon petit laïus semble avoir fait son effet. Touche à une fille mon grand et j’te crame. Ça fait quand même du bien à mon égo de savoir que même en fauteuil roulant je peux terroriser quelqu’un… Vous croyez quoi ? Je suis peut-être encore un peu dangereuse…

« Ouaip les morphes savent faire ça, ils peuvent changer leur apparence à volonté quand ils maitrisent bien… Ce qui n’est pas le cas de grand monde… Mais du coup ils transforment leur peau pour qu’elle ait l’apparence et la texture de vêtements si j’ai tout compris… Du coup la seule limite à leur garde-robe c’est leur imagination. On peut s’arranger avec eux pour récupérer des cristaux… »

Après tout, tout se vend quand on connait le prix adéquat. Enfin presque. Certaines choses n’ont pas de prix, même moi je sais ça. Après faut trouver la bonne personne pour récupérer des cristaux et faire gaffe à pas en faire n’importe quoi. C’est assez surveillé en vrai, parce que sinon imaginez qu’un feu choppe des éclairs, non en fait que n’importe qui choppe des éclairs. Il ne maitriserait pas bien au premier coup ! Déjà que Terrae c’est souvent le bordel…

Aller voler un truc chez Ronron ? Dans l’idée ça pourrait être fun, et je cherche toujours une connerie pour me venger de la disparition de ma garde-robe… Mais non, c’est juste trop pas possible… Et surtout inutile. On trouvera pleins de choses chez lui… à commencer par des emmerdes ! Depuis que Houston traine autour de chez lui il a changé le programme de Cat-sumi pour qu’il lui envoie des vidéos des gens qui entrent chez lui, ou même qui sonne chez lui. Bref, OH JE SAIS ! J’vais me liguer avec Houston pour qu’il pirate le programme de Termicator et que ce dernier fasse ses griffes PARTOUT dans la maison d’Aaron. TROP BIEN !

« Ah… Aaron, il n’a pas de kigurumi blob, j’ai déjà vérifié. J’l’ai aidé à faire ses cartons de déménagement cet été. Par contre j’peux lui demander de nous prêter les sous-vêtements en soie qu’il a eu pour son anniversaire, j’suis quasi certaine qu’il les a jamais utilisé… »

Alors que j’avais passé masse de temps sur le net pour les trouver. Franchement il abuse trop. Oui j’ai mes entrées chez les profs… Quand aux pyjama blobfish j’en ai pas encore trouvé sur le web. J’pensais en commander un à une couturière pour noël… C’est peut-être le moment d’en trouver une bonne non ?

« Tu sais dessiner ? faudrait qu’on sache le design qu’on veut pour nos costumes, j’pense qu’on peut s’en sortir pour pas cher en customisant un kigurumi cochon… »


Hm. Attends quand j’ai commencé à dire ON ? CE N’EST PAS ON ! C’est TU. TOI. Moi j’compte pas être sur cette vidéo !

« Je pourrais te filmer aussi sur un premier brouillon ! »
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Lun 27 Fév 2017 - 23:09
avatar
Masculin

Messages : 1630
Date d'inscription : 13/01/2011
Age : 26
Emploi/loisirs : Manger
Humeur : T'as du Chorizo?

- Mince pourtant j’aurais parié qu’il en cachait un quelque part ! Dis-je en me grattant nerveusement les cheveux. Et qu’est ce que tu veux que je foute de sous-vêtement en soie toi ? Je vais pas danser en slip !
Cette fille doit avoir un problème avec les slips en soie… Ou sinon, elle essaye tout simplement de réaliser l’un de ses fantasme chelou avec un homme. Désolé chérie, mais les 50 nuances de soie, ce sera sans moi !
- Puis tu sais, nous les mecs on fait pas comme vous. On se prête pas nos sous-vêtements juste parce qu’ils sont joli ! Puis t'imagines s’il l’a mit et qu’il a des morpions. J’serais pas dans la merde moi après !

Rien que d’y penser, j’en avais des frissons et le réflexe totalement naturel de me protéger les noix se fit comme par automatisme.
L’idée des sous-vêtements fût donc mise de côté, par contre retravailler un kigurumi cochon était une très bonne idée. La génicologie d’Ipiu était enfin de retour.

- J’ai pas un très bon niveau, mais je pense pouvoir dessiner ça ouais. Par contre la couture et moi ça fait deux...

Notre petite discussion continua jusqu’à ce que nous arrivions devant l’accueil de la bibliothèque. La bibliothécaire, n’était pas encore là, alors nous en profitâmes pour continuer d'échanger sur nos grands projets.

- Un brouillon ? Je suis pas encore sûr de comment on va danser ça, mais j’imagine bien un truc du genre…

Je tendis mes fesses sur le côté et me mis à battre des bras tout en gonflant les lèvres.
- BlooBlooBloo ♪ ... Imagines que j’ai des nageoires ! Ajoutais-je pour qu'elle imagine bien le truc.

Puis je fis de même de l’autre côté.
- BlooBlooBloo

Enfin je me mis à me dandiner sur place et levai les bras au plafond.
- BlooBlooBloobs is All !
Alors t’en penses quoi meuf, si on cale ça au milieu du refrain ça peut le faire non !?
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

 

En route vers la célébrité [Ipiu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae. :: Salle commune.
Aller à la page : 1, 2  Suivant