Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Des idées plein la tête ! (Pv : Ys)
#   Dim 5 Fév 2017 - 0:21

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1924
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

Une journée bien remplie. Ca, c'était le cas de le dire ! Et honnêtement, j'étais assez fière de moi ! Je m'étais levée en même temps qu'Ys (c'est super bizarre, maintenant qu'on vit ensemble. Bon, ça s'était fait un peu progressivement, et c'était pas déplaisant, et puis on se voyait quand même souvent avant, alors ça n'a pas été un gros choc non plus maiiis... Mais c'était officiel maintenant, quand même, fallait pas l'oublier !), et m'étais forcée à travailler jusqu'à midi, même si ce que je faisais était assez loin d'être convainquant ou satisfaisant. Vers 13h, j'étais passée en salle des Masters pour faire mon rapport sur les derniers Appels que j'avais récemment reçus, puis, me téléportant pour rentrer, j'avais passé le temps qu'il me restait avant qu'Ys ne quitte du travail sur mon ordinateur. Finalement, lorsque mon téléphone afficha 15h, toute guillerette, je me téléportai devant le restaurant, et, glissant mes mains dans les poches de mon manteau, je me balançais d'avant en arrière en attendant qu'Ys franchisse les portes du bâtiment.

Ce qui dura longtemps.

Très longtemps même.

MAIS POURQUOI IL QUITTE PAS ?! Il m'avait dit 15h ! Il m'avait dit qu'il faisait juste le temps du midi aujourd'hui ! Alors pourquoiiii ?!

Alors que, déterminée, j'étais prête à rentrer dans le restaurant en mode rebelle à demander où se trouvait mon mec et pourquoi le patron le retenait en otage, Ys ouvrit la porte face à moi. Je le fixai un instant, un peu prise au dépourvu, avant d'afficher un sourire nerveux et de commencer à me gratter l'arrière de la nuque en détournant le regard.

-Hey ! Ca a été ta journée ?! Surprise ! Je suis là !

C'est nul. C'est extrêmement nul. Changeons de sujet.

Je toussotai, avant de lui voler sa main pour l'entraîner avec moi.

-Viens avec moi, on va aller boire un coup à la terrasse du resto' ! Ils peuvent bien juste nous servir un verre ? Ils font pas que restaurant au moins ?!

Le tirant derrière moi dans l'espoir de trouver une terrasse à l'extérieur, la température ayant re-décollé et songeant à Ys et à ses petites pauses cigarettes qu'il n'aurait peut-être pas à faire si nous étions directement dehors, je me tournai finalement chez lui.

-Devine ce que j'ai fait depuis ce matin !

Question nulle. Question super nulle. En fait, parfois, j'me demande ce qu'il me trouve, même après tout ce temps. Ca doit être lassant, nan ?

-J'ai cherché pleiiiin des trucs à faire pour la St Valentin !

... Bon. Ok. A la base, je cherchais rien. Mais y'a eu plein de pubs quand je traînais sur internet, tout à l'heure, et j'suis tombée sur des offres d'enfer ! Franchement, des trucs de ouuuuf à en faire baver n'importe qui !

-Je te propose, un week-end en montagne pour faire de l'alpinisme, une randonnée, ouuuu... Tadadam !

Imitant le bruit d'un tambourin, je fis un bond devant lui pour l'arrêter de marcher.

-On peut aller faire une promenade en cheval dans la campagne près de Tokyo, y'a un nouveau truc qui vient d'ouvrir ! C'est pas trop cool ?!


Pourquoi son regard me donne l'impression qu'il trouve pas que c'est cool ? Mais allez. J'suis déjà trop déçue. Ca y est, je regrette d'être venu, j'aurais dû attendre sagement à la maison qu'il rentre. Moi qui voulais faire un effort et essayer de faire un truc pour la St Valentin, POUR UNE FOIS. J'me moquerais plus jamais de lui quand il fera son romantique, promis. J'ai pas l'niveau.



Merci Ronronnn ♥️
#   Dim 5 Fév 2017 - 10:47

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1475
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Tout est dans le poignet... ouais enfin, au bout de trois jours à répéter exactement la même chose, c’est surtout de l’arthrose qu’on y trouve. Ces derniers jours au restaurant lui semblait très répétitifs au point qu’il était dégoûté du chocolat. Pourtant, il vivait la belle vie depuis quelques semaines.

Ys s’était installé chez Mitsuki et tout se passait pour le mieux. Chacun y contribuait et il n’y avait aucun mal à l’aise. Enfin le plus heureux ce fut surtout Balto. Le chien avait enfin sa maîtresse pour lui, toute la journée. Il la voyait du matin au soir. D’ailleurs, Ys se demande très souvent pourquoi c’est lui qui avait du le garder alors que l’animal se plaisait plus en compagnie de Mitsu…. Faux frère !

Malgré tout se passait très bien, ces derniers jours furent épuisants. Il y avait énormément de monde qui réservaient des tables le midi comme le soir. La seule raison qui maintenait le peu de motivation qui lui resté, était de se rappelait que demain il était enfin en weekend. Même Joyce l’avait lâché. Cette dernière s’étant venté de partir un weekend en amoureux avec Liam, sans demandait sa bénédiction. Ingrate ! De toute manière, Ys n’aurait pas eu le courage de répéter avec le groupe. Il n’avait même pas eu le courage de s’entrainer. Tout ce qu’il voulait, c’était de retrouver son lit bien douillet. Enfin, son nouveau lit !


« Sérieux… Pourquoi on fait toujours les mêmes choses ? Et c’est quoi cette idée de cœur en chocolat ?! Ça me donne envie de vomir… »

« C’est Aria qui a eu l’idée. Et ca marche du tonnerre ! »

« Tss ! J’espère qu’elle souffre en salle pour avoir des idées aussi pourries ! »

« Hahaha ! Désolé Ys, mais Aria a prit sa journée. Elle est partie avec un gars, Ali…euh…Allan …un truc je sais pas quoi ! »

« QUOIIIIIIIII ??!!!!!!!! »

Il y aurait pu avoir des flammes jaillirent de ses yeux. Cette traîtresse leur avait encore donné des idées farfelues et en plus de ça, elle prenait la fuite. Et avec Allen ! Attendez mais ils sont ensemble ?! Y a un truc qui cloche ou bien il n’est au courant de rien. Bref, pour l’instant, c’est lui qui morfle en cuisine grâce au génie d’Aria. Son idée brillante avait attisé la foule. Et enfin, après avoir tant traîné en cuisine, et pas pour le plaisir, le jeune homme put enfin se libérer de ses chaînes. Il aurait partir telle une biche, mais ses cernes lui rappelaient le manque d’énergie. Lassé, il passa les portes quand soudainement, il fut surpris de découvrir Mitsuki.


« Oh…. Qu’est ce que tu fous là ? »

Ouais lui et la délicatesse… Surement du à sa forme olympique. Cependant, il était bien heureux de la voir ici et ça ressemblait de prêt à une visite surprise. En fait, elle est mignonne. Ouais… mais elle, elle a la forme. Elle l’entraine de force s’installer en terrasse. Le pauvre garçon n’avait même plus la force de résister, qu’il se laissa emporter par le vent… ou la Tonnerre.

« Ouais, ils le font… »

En vérité, il aurait été plus agréable. Surtout que ce genre de surprise, c’était bien la première fois que Mitsu lui en faisait. Ouais moquez, genre c’est cliché ! C’est juste la jalousie qui parle ! Parce que vous, personne ne vous attends après votre taf. Vous êtes seuls, comme des rats ! Héhéhé ! …Hum, hum…

Bref, le garçon se laissa faire sans brancher. Il prit tout de même la peine de sortir une cigarette qu’il colla entre ses lèvres. La Master, quant à elle, était énergétique, égale à elle-même. Et qu’est ce qu’elle peut causer… Ceci dit, le jeune homme détecte un mot dangereux:


« St….Valentin…. ??? » Répéta-t’il bêtement.

Ys devint tout blanc, pétrifié par ce rappel brutal. Attends mais c’était ça ?! Cette décoration rose rouge, ces cœurs en papier, en guirlande !! Cette musique niaise ! Ces cœurs en chocolat ! Et ces couples qui se bécotent !! Tout était là, autour de lui ! MAIS COMMENT AVAIT-IL PU OUBLIER ?!! Ouais mais c’est une fête commerciale hein ?! On attend pas après ça pour faire plaisir à son conjoint, n’est ce pas ? Ok, là tout de suite, c’est le seul argument en stock. En vérité, il est mal. Trèèèèèèès mal ! Il avait totalement oublié cette journée, la journée des amoureux ! Cette andouille !! Mais comment Mitsu va le trucider! Il n’a rien, absolument rien. Et tandis qu’il paniquait dans son fort intérieur, soudainement, il fut stoppé net par Mitsuki qui lui affichait ce grand sourire joyeux. Oui, il avait à peine entendu ce qu’elle lui avait dit. Juste un peu. Disons que là, il allait mourir sous la pression. Et tout ce dont il fut capable de répondre fut un sourire crispé.

« Ah…ouais…un cheval… campagne… Suuuuper !»

Lui, sur un cheval ? Sortez le pop corn, on va passer un bon moment !

Épuisé aussi bien physiquement que psychologiquement, Ys se laissa tomber lamentablement sur la chaise posée à sa droite. Au moins, ils leurs restaient encore une table. Bon, il n’avait pas d’autre choix. Etant donné qu’il n’était pas en position de refuser, il allait devoir faire plaisir à sa campagne. De plus, elle s’était donnée du mal et semblait heureuse de lui proposer.


« Je prendrais bien un café. Tu veux quoi ? »


Lui demanda-t’il avant que la serveuse n’arrive. Sérieusement, il s’était mis dans une galère ! Et pourquoi Matty n’est jamais là quand il le faut ? Il en aurait eu bien besoin de ses conseils. Allumant sa cigarette, Ys retrouva peu à peu son calme. Ça ne sert à rien de paniquer. Il y a une solution à tout, n’est ce pas ?!... Ne craque pas maintenant !

« Et c’est quoi ce nouveau truc ? Tu vas pas me dire qu’ils ont monté un truc à la country. Ça serait bizarre à Tokyo ! »



Merci à Aaron chéwie! 


Spoiler:
 
#   Dim 5 Fév 2017 - 12:56

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1924
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

HRP : Le mec qui stalk Aria et Allen quoi XDDD Tu m'as fait trop rire XD

Qu'est-ce que je fous là ? Merci l'accueil. Je préférais laisser courir, et après mon long speech visant à l'informer de toutes mes idées génialissimes, j'arquai un sourcil face à sa réaction. Heu. Pourquoi il pose la question ?! Bon ok, la St Valentin c'est un peu un truc de commerciaux et tout, mais, heu... J'voulais être mignonne, ok ?! C'est toujours lui qui fait plein d'effort, alors pour une fois, je voulais être celle qui amenait les bonnes idées. J'étais un peu vexée qu'il soit pas vraiment emballé, et qu'en plus, il ait oublié la St Valentin. J'étais un peu facilement vexée, je l'avoue, mais Ys m'avait habituée à un autre niveau de vie, du coup, c'était un peu sa faute !

Je le regardai tomber sur sa chaise. Mais je pourrais presque croire qu'il fait la gueule ! M'asseyant sur la chaise d'en face avec une moue déconfite, je le regardai du coin de l'oeil avant de jeter un coup d'oeil à la carte.

-J'prendrais un café aussi !


J'ai hésité à prendre un verre de vin, puis je me suis rappelé de l'heure, et j'ai fait machine arrière, parce qu'il faut pas trop abuser non plus. La dernière fois j'ai pas réfléchi, et quand je suis allée boire un coup avec Allen, j'ai pris une bière à 10h et il m'a regardé un peu bizarrement. En même temps, c'est pas ma faute aussi ! Lui se lève à 9h, et moi à 6h je suis debout ! Y'a une sacrée différence. Du coup, 10h, c'est plus vraiment le matin pour moi...

-Mais n'importe quoi !
m'exclamai-je. Pas un truc de country. Rohlàlà, t'as vraiment pas la forme aujourd'hui, tu es franchement mou.

Je gonflai mes joues et la serveuse arriva à cet instant-là. Je lui soumis nos commandes, avant de reporter mon regard sur Ys.

-C'était une longue journée ? T'as l'air complètement amorphe. On dirait un zombie ! Le club qu'ils ont mis un place, c'est juste... Bah un centre équestre quoi. Où tu peux faire une sortie à cheval ! C'est génial je trouve ! Tu as déjà fait de l'équitation ?

Moi, jamais. Mais je suis sûre que ça doit être trop bien ! Tu mets plein de coups de talon et le cheval il trace, tu parcours des distances de fouuuu ! Et pis on pourrait faire une course tous les deux et tout ! Pis de toute façon, je suis sûre que ça doit être génial ! On doit voir plein de paysages trop beaux, et puis on passe près de jolies petites rivières, on s'arrête pour pique-niquer, puis on reprend la promenade. C'EST TROP BIEN. Oui, je suis trop fière de mon idée, et je suis sûre qu'il se moque de moi intérieurement, mais en réalité, il trouve ça trop bien aussi !

-Si ça te plaît pas, tu n'as qu'à trouver autre chose !


C'est toujours facile de dire ça.



Merci Ronronnn ♥️
#   Dim 5 Fév 2017 - 18:02

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1475
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Avait-elle vraiment besoin d’un café ? Non sérieusement, Ys se sentait dépité en la voyant autant en forme. A la limite, il faisait honte à la réputation des Tonnerres . Enfin… c’est psychologique, une fois qu’il sera rentré, qu’il comprendra qu’il est en weekend, tout ira mieux. Et ça ira encore mieux quand il aura étranglé Aria pour ses superbes idées et son don à disparaître au bon moment.

Arquant un sourcil, il manqua de sursauté lorsque Mitsu annonça sûre d’elle que cet endroit n’avait aucun lien avec du country. Peu persuadé, le jeune homme, sans quitter du regard la jeune femme, d’un air incrédule, déploya son téléphone. Et hop ! Direction internet ! Et il cherche… il cherche… il cherche encore (c’est clair que c’est nouveau. Voilà la galère pour trouver !) Et…


« Ooooh ! Bah si tu leur mets un chapeau et des bottes, on se croirait en plein Western ! »

Fit-il en montrant les images à la demoiselle. Le lui laissant l’appareil à disposition, Ys se laissa couler dans le fond de sa chaise.

« Ben, ça peut être pas mal… »

Laissa-t’il entendre d’une voix étrange. Il ne l’aurait pas avoué, mais s’il devait porté un chapeau et une paille au bec, ça ne le dérangerait pas de jouer au cow-boy ! Ouais, il a une fâcheuse tendance à apprécier les déguisements. Mais il se tenait de ne pas le dire, à quiconque. On sait tous ce qu’il arrive quand on parle trop à Terrae.

« Nop ! Mais pour toi, on te donnera un poney ! Et encore… s’ils ont pas eu écho du vendeur de l’animalerie. »

Il y avait comme un air moqueur. Non mais sérieusement, s’ils découvraient la véritable nature de Mitsuki envers les bêtes, pour sûr, il allait passer un moment mémorable. Néanmoins, Ys se redressa lorsque la serveuse vint apporter le café. Portant la tasse à ses lèvres, le jeune homme redressa son attention sur sa voisine. Il manqua même de s’étouffer suite à ses paroles.

« Non, non !! C’est bon ! Ça a l’air pas mal ! T’inquiète pas, c’est juste que je suis de mauvais poils. On a galérait à servir. Il y a eu plus de monde en trois jours qu’un jour de Noel. »

Non mais il n’allait pas non plus se plaindre en disant que son idée était du bidon. De plus, c’était la première fois que Mitsu agissait ainsi, qu’elle puisse avoir autant d’attention. Surtout en ce qui concerne la St Valentin. Il n’irait pas s’en plaindre, lui, l’homme de la maison qui avait totalement oublié cette journée spéciale !

« Ben faudra prendre le bus apparemment. Maintenant que j’y pense… T’as eu des nouvelles d’Allen ? Parce qu’apparemment, il serait en compagnie d’Aria. Et si mes suppositions sont bonnes, il me doit  un verre pour l’avoir aidé ! »

Quoi  mauvaise foie ? Il lui avait bien filé un coup de main durant la parade. Et puis, les imaginer ensemble… CA DEVAIT ETRE TORDANT !! Oui, oui, c’est le démon intérieur qui s’exprime. Rien de méchant, juste un peu de moquerie facile.



Merci à Aaron chéwie! 


Spoiler:
 
#   Lun 6 Fév 2017 - 21:54

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1924
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

HRP : Je suis en pleine forme après avoir corrigé 10 000 copies de mes élèves 8D

J'arquai un sourcil en fixant Ys. Nan mais. Un western. N'importe quoi. En plus il en rajoute juste pour avoir raison ! Je me contentai de souffler un "n'importe quoi" avant de m'offusquer :

-Un poney ?! Mais ! Arrête un peu ! En plus je vois pas ce que le vendeur de l'animalerie ira dire, je suis super gentille avec les animaux, c'est juste lui qui pète un plomb. Regarde, on s'entend super bien avec Balto !

Et puis, je m'entends bien avec mes robots aussi. C'est un peu comme des animaux, si on y réfléchit. Bon, pas exactement, maiiiis... J'me comprends. Tant pis si vous n'êtes pas d'accord.
La serveuse apporta le café, et je commençai à vider mon sachet de sucre dedans avant d'écouter les espèces d'excuses d'Ys. Comment il croit qu'il va s'en sortir comme ça ! En plus, rien que le fait que je sois venue le chercher à son travail, ça devrait lui suffire pour retrouver la pêche et arrêter d'être de mauvais poil ! Mais bon, j'dirais rien, j'ai prévu d'être la copine parfaite avec les idées parfaites aujourd'hui.

-T'inquiète pas va, ça va finir par se calmer ! Et puis, dis-toi que t'es en week-end !

Je lui offris un joli sourire avant de porter ma tasse à mes lèvres. En même temps, être un peu énervé de sa journée, ça lui donnait un petit air sexy, c'était pas déplaisant. Nan mais parce qu'en vrai, il me cherche tout le temps pour que je sois plus féminine, mais clairement, au final, c'est qui qui fait le plus d'efforts pour être sexy ? C'est bibi ! Donc faut bien que je compense quelque part.

-Pourquoi le bus- Quoi ? Attend, j'ai manqué un épisode là !

Allen ? Aria ? Mais je croyais qu'il en avait trop marre d'elle ! Il passe son temps à se plaindre, c'est un truc de fou ! A chaque fois que j'le vois, si on tombe sur le sujet, il se plaint, et passe directement à autre chose. J'ai même plus le droit de parler des moments que je passe avec elle ! Et là, GENRE, ils font une sortie tous les deux ! Mais c'est n'importe quoi ! Comment il va entendre parler de moi !

-Mais d'où tu sais ça ?! Il abuse ! J'avais même plus le droit d'évoquer le sujet "Aria" pendant un temps, et voilà qu'ils font des sorties tous les deux, tranquilou, c'est abusé !

Vexée, je m'affalai en arrière, appuyant mon dos contre le dossier de la chaise.

-Au fait, c'est quoi cette histoire d'aide et de verre ?

Y'a trop un truc entre Allen et Ys en vrai. J'me sens un peu exclue. Pourquoi j'suis au courant de rien ? C'est nul !

HRP² : En vrai c'est pourri, j'suis désolée :( Mais j'voulais te répoooondre, je sais pas si je vais pouvoir répondre à tous mes RPs ce soir !



Merci Ronronnn ♥️
#   Lun 6 Fév 2017 - 23:17

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1475
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Hrp> =_=' Mais t'es prof d’université ou quoi?!

En écoutant les arguments de la jeune femme, Ys préféra boire sa tasse et écouter. Du moins, ce fut un moyen pour se contenir afin de ne pas répliquer. Heureusement qu’elle et Balto s’entendaient bien. C’était tout de même elle qui l’avait choisi. De plus, elle lui passait tous ses caprices. A chaque visite, il avait toujours droit aux biscuits, jouets qui couinent (et ça, c’était le pire) des caresses, des mots d’amours et on en passe ! Pendant ce temps, c’était l’idiot de service qui devait sortir l’animal, le nettoyer, remplir ses gamelles et on n’évoquera pas les détails sensibles. Mais maintenant, la roue avait tournée.

A la suite de ses paroles qui devaient être surement rassurantes, voire compatissantes, Ys releva son regard sur elle, posant soudainement sa tasse. Il garde son calme mais il se demande bien si elle ne se moquait pas de lui. Non sérieux ? Elle est sincère là ? Parce que généralement elle aurait plutôt dis un truc du genre : «Allez, arrêtes de râler chochotte ! » Mouais…. Il l’observe, soupçonnant ses véritables attentions. Même son sourire est perturbant… ou bien c’est la fatigue qui parle.


« Hum…merci… ? »

Il avait intérêt à réunir rapidement un maximum d’énergie. Lui qui pensait pouvoir s’étaler sur son lit, il allait devoir faire face à la redoutable Master inépuisable. De plus, ils avaient un programme chargé. Elle serait sans pitié surtout qu’elle y avait pensé, elle. C’est terrible cette torture ! Terminant sur ce quoi il reposait tous ses espoirs dans sa sous tasse, le jeune homme écrasa sa cigarette quand soudainement Mitsuki  s’exclama sur le bus, et ensuite sur le sujet Allen Aria.
Tirant légèrement la grimace, il imita un frottement gênant du petit doigt dans l’oreille. Il imite bien le gars qui a mal aux oreilles là! Ben c’est qu’elle laissait échapper librement ses émotions la mignonne.


« Bus… Parce qu’on ne sait pas à quoi ça ressemble comme endroit…. »

Ben même téléporteur, si  t’as pas une idée du lieu précis, tu risquerais d’atterrir sur une autre comète. Mais depuis quand c'était lui qui pensait sagement?? Et imperturbable, il reprit  naturellement :

« Et parce que je bosse avec Aria et ça va vite ici. Alors ouais, ils sont partis fricotés ces petits cachottiers ! »

Mouais… pour la St Valentin ? Non mais geeennnnnre ! A d’autres ! Ceci dit, Ys aurait du mal à croire qu’Allen est pu aussi facilement emballer la rouquine juste parce qu’elle lui ait sauté dans les bras…enfin, qu’elle l’ait écrasé surtout. D’ailleurs, Mitsuki entend bien là une dette. Elle est un peu curieuse… trop curieuse.  Si elle comprenait le pourquoi du comment, et surtout, comment Ys s’était amusé, elle l’électrocuterait surement sur place.


« Ça c’est une histoire de mec ! Est-ce que je te demande moi si c’est mieux la serviette ou le tampon ?! »

Ouais…la lourdeur ! Bah vous connaissez beaucoup de machos qui sortent des arguments en béton ?! De plus, son cerveau tourne au ralenti, donc n’en demandez pas trop.

« Apparemment, on s'est moqué de toi aussi… Allen, ton meilleur pote…. Aria, ta grande copine… T'imagines?! Ils pourraient même revenir avec un bébé...»

Fit-il avec indifférence tandis qu’il réglait la note. (Faut pas croire que parce qu’il bosse ici quand va lui faire une fleur !) Mouais, ce n’est pas cool ce qu’il fait. Mais il aimait cette petite rouge qui teint le doux visage de sa petite femme. Si, si, elle garde toujours un air mignon quand elle gonfle ses joues. Et promis, il ne sera pas un vilain garçon plus longtemps. C’est juste une question de diversion, ok ?!

Hrp2> Ok ben moi aussi, je suis pas fier de mon truc là... :/



Merci à Aaron chéwie! 


Spoiler:
 
#   Mer 8 Fév 2017 - 12:59

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1924
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

HRP : Nan, j'ai juste accumulé deux-trois trucs et j'ai oublié de corriger XD Et siii ton post est très bien :D

Bon, l'explication du bus se tenait, mais j'étais déjà partie dans autre chose, alors ça me passa un peu au-dessus de la tête. Fricoter ?! Genre, fricoter, vraiment ?! Mais OMG. Mais à quel moment ça s'est fait ?! Même moi - et c'est peu dire - j'ai réalisé qu'Aria était dangereuse pour Allen quand il a enfin daigné me parler de la façon dont il a retrouvé son potentiel d'Etoile. ALORS QUOI ?! A QUEL MOMENT J'AI PAS SUIVI ?!

Je sortis de mes pensées quand Ys s'énerva un peu tout seul. J'arquai un sourcil un peu prise au dépourvu par sa question. Mais what ? Mais c'est quoi le rapport ? Mais.

-En même temps ça c'est une question pas intéressante ! J'vois pas pourquoi tu me demanderais ça !


Nan mais c'est vrai quoi ! Y'a une sacré différence entre "Mais c'était quoi votre pari ?!" et "Tu préfères les serviettes ou les tampons ?". Y'a une question qui apporte une information croustillante, et l'autre... A la rigueur, c'est juste de l'information, si jamais un jour il va faire les courses, mais j'peux toujours rêver j'crois.

-UN BEBE ?!
m'exclamai-je.

Mais. MAIS IL VEUT ME TUER. Omg, j'vais bientôt arrêter de respirer. Allen papa. Aria maman. MAIS LE CHOC. PAS TOUS LES DEUX ENSEMBLE. Ce serait n'importe quoi, ils se jetteraient le bébé dessus en se crachant des méchancetés. C'est sûr ! Et pourquoi Ys me regarde avec un sourire amusé ?! Mais je suis sûre qu'il se moque de moi en plus là ! Ca se trouve, son info, c'est du bidon ! Allez là, tout ça pour changer de sujet parce que ma promenade à dos de cheval ça lui plaisait pas. JE LE SAVAIS.
Croisant les bras sur ma poitrine avec un air boudeur, je renchéris :

-Arrête de dire ces bêtises-là juste pour m'embêter ! C'est du bidon ton info ! J'y crois pas une seule seconde ! T'as juste inventé ça pour voir ma réaction !!

Nan mais. En vrai, qui y croit ? Personne. Aria et Allen, c'est pas envisageable. Allen pourrait pas le supporter. Il est bien trop mou. Et puis, depuis quand il s'intéresse aux filles, de toute façon ?! N'importe quoi. En plus, Aria se ferait trop chier. D'autant qu'elle est naturellement attirée par les super beaux mecs. Certes, Allen est pas mal, mais il lui manque la corpulence quand même ! Il a beau avoir repris du poids, ça n'a rien à voir avec les photos de mec que me montrent Aria quand elle gagatise sur son téléphone.

-T'es trop un pervers en fait, je suis sûre que tu les imagines en train de faire des trucs bizarres.


OMG. Dégueu.



Merci Ronronnn ♥️
#   Mer 8 Fév 2017 - 21:41

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1475
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

HRP> Ah ouais, je vois le truc: "Bon je ne vous rendrais pas les copies car elles étaient toutes nulles! Voilà! On passe à autre chose"     ........(En vrai, elle les a perdu...xD)

Détendu dans le fond de sa chaise, à travers ses yeux moqueurs, Ys observait amusé la panique qui se lisait dans le regard de la Master. Mitsuki s'affola immédiatement. Peut être le prenait elle mal le fait qu'elle puisse avoir été mise de côté. Aucun des deux ne s'étaient pris la peine de lui en parler. Le Tonnerre appuya sa tête dans la paume de sa main, accoudé à la table, fixant cette dernière. On aurait dit une mère inquiète pour ses enfants. Tant bien qu'elle rejeta l'idée que cela puisse être vrai.
Laissant échapper un soupir, Ys se redressa, croisant des bras pour lui faire face. Voilà que maintenant elle doutait de ses paroles.


"C'est que tu aimerais croire hein?! En même temps, je vois pas où est le problème! Si ils se kiffent, tu devrais être contente pour eux. Et puis...."

Se jouant de la situation, le jeune homme se rapprocha vers la demoiselle, se penchant pour qu'ils ne soient que les seuls à l'entendre:

"Je pense bien qu'Allen était intéressé si tu vois ce que je veux dire..."

Ouais à d'autres! Genre ils voulaient toujours se battre mais ils voulaient à tout prix se voir pour régler leur compte. Et c'est quoi cette manie de toujours parler d'elle? En bien comme en mal. Il fallait être idiot pour ne rien marquer. Ou alors, Mitsuki était jalouse. Mais aussi, dans son fort intérieurement, égoïstement, cela l'arranger bien que son ami s’intéressait à une autre femme qu'à la sienne. C'est moche. Mais c'est rassurant. Il en avait suffisamment entendu pour ne pas le nommer en tant qu'ennemi.

Soudainement, d'un geste vif, Ys recula, retrouvant sa place précédente. Il afficha un air incrédule suite aux paroles de Mitsu. Comme s'il s'imaginait ce genre de choses entre ces deux zigotos?! Non mais à quel moment on se régale là? Non parce que les imaginer, ça donner une scène du style: ils jouent au domino en pyjama rayé et mauvais comme il l'était, Allen se faisait maquiller par Aria en guise de gage.


"Excitant..."

Fit le garçon d'un air dubitatif. Non mais il fallait avoir  beaucoup d'imagination. Déjà que leur premier bisou, ils devaient galérer pour le faire. C'est deux gros boulets§ Alors on parle pas du reste hein?! Mine de rien, s'ils continuaient à débattre sur ce sujet, ils allaient manqué leur bus. C'est qu'ils devaient encore passé chez eux. Et puis, Ys estima qu'il avait largement embêter la jeune femme avec ce sujet.

"Bon, maman poule, il faut y aller là."

Se levant, le garçon reposa sa veste sur son épaule et tendit sa main à la Master. Finalement, lui qui était de mauvais poils, retrouva sa bonne humeur. Et ce grâce à l'affolement de Mitsuki. Elle l'avait tout de même fait rire à s’inquiéter de la sorte. Et surtout, il lui devait bien une St Valentin. Malgré tout, il n'oublia pas cet effort. Alors, changeant de conversation, la tirant hors de ses doutes, il lui adressa un sourire doux et sincère.

"Merci, Mitsu. Maintenant, il faut rentrer sinon c'est nous qui profiterons pas de cette journée."

Il ne leur rester donc plus qu'à trouver un endroit déserté, une petite ruelle où ils pourraient se téléporter jusqu'à chez eux.



Merci à Aaron chéwie! 


Spoiler:
 
#   Jeu 9 Fév 2017 - 15:54

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1924
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

HRP : Haha non, mais par contre je peux jouer la carte du "C'est la première fois que je vois ça de toute ma carrière !" Sachant que c'est ma première année, je rigole toujours intérieurement quand je leur sors ça... XD (je détestais quand les profs me disaient ça XD)

Allen, intéressé ?! La proximité d'Ys me fit monter le rouge aux joues et je me reculai dans ma chaise. Mais c'est impossible ! Je connais Allen depuis qu'il est né, je l'aurais remarqué s'il était intéressé par quelqu'un quand même ! Ys s'amusait vraiment à me faire tourner en bourrique !

Je fus d'autant plus choquée quand Ys souffla un "excitant" suite à ma réflexion. OMG LA C'EST SUR, IL LE FAIT EXPRES. AAAAAH mais quelle horreur ! Aria et Allen, exci- ARG NON. Je ne pense pas à ça, je ne pense pas à ça, je ne-... Je terminai ma tasse de café d'une traite, manquant d'en renverser à côté dans la foulée. C'est dégoûtant !!!!

Je revins à moi quand Ys insinua que j'étais une maman poule. Mais n'importe quoi ! Mais raaaah il m'énerve ! La seconde d'après, il me remercia avant de m'annoncer qu'il était vraiment temps de rentrer pour profiter de la journée. Hey, à quel moment c'est lui qui prend les décisions ? Alleeeeez. C'est moi qui ait eu les idées ! Il a fait diversion avec Aria et Allen juste pour retourner la situation et faire genre que c'est lui qui a tout en main. C'est... Bon, je l'accorde, c'est malin, mais c'est HYPER malhonnête ! C'est mon idée à la base omg.

Je me levai, trottinant pour le rattraper - nan mais parce que même pas il m'attend quand même ! Genre le gars sûr de lui !
Je voulus nous téléporter à l'instant où je pris sa main dans la mienne, mais croisai le regard de l'une de ces personnes qui n'appartenait pas à Terrae. Je m'y étais habituée, petit à petit, depuis que nous avions donné la possibilité à certaines personnes extérieures de venir travailler ici, mais je ne m'y faisais pas encore tout à fait.

-Tu fais tout pour me tourmenter,
me contentai-je de lâcher.

Je serrai légèrement sa main dans la mienne, lui jetant un petit regard de reproche avant de fixer mes pieds en marchant. Je n'arrivais pas à me faire à l'idée que Terrae n'était plus seulement notre lieu à nous, mais était désormais un lieu où d'autres personnes, des personnes extérieures, pouvaient venir travailler. C'était bizarre. Et je ne me sentais plus d'utiliser mes pouvoirs exactement comme avant.

Ys m'entraîna dans une petite ruelle - heureusement que je savais qu'on allait se téléporter, sinon ça aurait pu être sacrément louche - et on arriva à la maison. Je me tournai vers lui, et le fixai d'un air fier.

-Bon, rappelons bien que c'est mon idée, hein ! Ne te donne pas tout le mérite !

Je croisai mes bras sur ma poitrine, avant de finalement prendre mon téléphone.

-Je vais appeler Chris pour le prévenir qu'on va sortir de Terrae. Normalement il y a un arrêt de bus un peu plus loin de l'entrée. On pourra prendre le bus de là ! Tu veux bien regarder le bus qu'il faudra prendre pendant que je téléphone ?


Et sans vraiment lui laisser le choix - nan mais parce que c'était mon idéééée c'est moi qui organise d'abord ! - je composai le numéro de téléphone du Master et m'éloignai dans le salon. Après un échange rapide, je raccrochai, et revins vers Ys.

-C'est bon, tout est en ordre !


Pour une fois... Haha. Je crois que j'avais tiré une sacrée leçon de la dernière fois que j'avais agi sans réfléchir et que j'étais sortie de Terrae...

-Tu as trouvé l'itinéraire qu'il faut prendre ?



Merci Ronronnn ♥️
#   Jeu 9 Fév 2017 - 23:26

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1475
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

HRP> xD C'est abusé ça!
Bah si ça peut te consoler, tu dois être la troisième prof que je tolère dans ce monde! :p

Ce n’était pas le travail qu’il n’appréciait pas, ni les collègues… mais disons qu’au bout d’un moment, il en avait assez de voir cette décoration. Et puis, il s’était suffisamment amusé de voir la réaction de Mitsu vis-à-vis de notre couple Terrae. Evidemment, rien n’était encore officialisé, mais le Tonnerre était sûr, ils n’étaient pas loin de concrétiser. Il ne comprenait pas tout à fait la réaction de Mitsu malgré qu’elle fut amusante. A croire que ça sera plus dure pour elle de s’y faire.

S’étant levé pour quitter les lieux d’un pas décidé, Ys fut rapidement rattrapé par la Master. Il sentit sa main glisser dans la sienne tandis, que détournant son regard vers elle, il la vit observer un autre homme. Un parfait inconnu. Un type dont Ys ne quitta pas du regard, même une fois par-dessus l’épaule de la jeune femme. Ce gars là, il n’a rien d’un terraen. D’où il sortait cet « humain » ?? C’est triste de penser ainsi mais réaliser son existence au sein de Terrae , c’était comme se rendre compte qu’on était envahis de cafards. Mouais, c’est moche. Mais lui là, il n’a rien de spécial. Il n’a rien qui fasse qu’ils soient semblables. Les gens de Terrae étaient…enfermés à Terrae. Ils devaient sans cesse demander une permission ou bien être suivis par un Master. Ils n’étaient jamais réellement libres. Tandis que ces types là viennent à leur guise. Ils sont libres de faire ce qu’ils voulaient… tout ce qu’ils voulaient.

Rapidement perdu dans ses pensées sans avoir quitter du regard ce mortel banal, Ys fut rapidement rappeler lorsqu’il sentit une pression dans sa poignée. Portant son regard sur la demoiselle, il la sentit étrange. Même dans ses paroles. Mais il se tut. Se contentant de se perdre dans son regard, perdu. Plus tard ils furent enfin téléporter hors de tout regard indiscret. Offrant quelques caresses au chien qui vint les accueillir, Ys entendit d’une seule oreille ce qui semblait être une mise en garde.


« Mouais si tu veux. Ça, j’ai bien compris ! »

C’est sûr, elle allait le lui rappeler pendant longtemps…..trèèèèès longtemps !! Bah… un an quoi ! Mais un an c’est long, surtout avec Mitsuki. Elle prend un malin plaisir. En même temps, c’est normal. Elle était victorieuse sur ce coup et c’était normal qu’elle profite de tous les mérites. Crétin ! Mais où t’avais la tête ? Cette idée de cohabitation t’avait tellement pris la tête et le temps, que t’avais zappé le reste !

« Ok maîtresse vénérée. Je m’y mets tout de suite. »

Qu’est ce qu’on ne dirait pas pour qu’on vous foute la paix ?! Mais il n’avait pas le choix. Il pourrait jouer aux rebelles, il allait tout de même devoir trouver cet itinéraire. Observant Mitsuki s’éloigner, Ys se laissa tomber dans un lourd soupir, dans le fauteuil le plus proche. La tête à l’envers, les pieds  sur le dos du siège, Ys chercha paisiblement après les heures de bus sur son portable. Et par chance, il y en avait un qui décoller dans une heure. Et vue la route à suivre, ce n’était pas très loin. Tant mieux, ils ne perdraient pas leurs temps en chemin, enfermés dans un bus. Aussi, le retour serait moins compliqué puisqu’ils pourront se téléporter immédiatement.

La voix de la miss annonça clairement qu’elle avait terminé avec son appel. Elle approuva leur tranquillité. Et tant mieux, les rats allaient pouvoir sortir sans chaînes !

« Ouais, j’ai trouvé. Ça va, c’est pas si loin que ça et puis on a une heure devant nous.»

D’un coup de téléportation, Ys se retrouva aux côtés de la Master pour lui montrer la navigation indiquée sur son téléphone.

« Voilà, c’est juste ici. Et tant que j’y pense, te charge pas de tes bricoles. Sinon ça sera plus un weekend en amoureux si tu prend du boulot ! Par contre, tu peux prendre la petite nuisette mauve là… elle fait ressortir tes yeux…  » (Il est convaincus, c'est un compliment!)

Weekend en amoureux… Il aura beau faire, il aura toujours autant de mal à s’y faire. Manquerait plus qu’il s’étrangle en le disant. Non que ce soit désagréable, mais c’était si peu utiliser dans son vocabulaire. Il fallait dire qu’avec Mitsuki, il était totalement différent. Il était un autre homme, plus attentionné, plus romantique… par moment encore, cela l’effraye. Mais une chose dont il était sûr, il n’avait jamais été aussi heureux qu’au jour d’aujourd’hui.
Rangeant le téléphone dans sa poche, il prit la direction de la chambre pour commencer leurs valises. Et tandis qu’il se dirigeait vers les escaliers, il lança d’un ton neutre :


« Au fait, la barrière de Terrae beug ? Parce qu’y a beaucoup de têtes de cons qui perdent leur chemin… »

Du coin de l’œil, Ys observa la réaction de Mitsuki. Il se doutait bien qu’il se tramait quelque chose à Terrae. Et que ces inconnus n’étaient pas là uniquement pour demander leur route.



Merci à Aaron chéwie! 


Spoiler:
 
#   Ven 10 Fév 2017 - 17:39

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1924
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

HRP : Mdrrr fait gaffe, un jour tu vas te rendre compte que tu es entouré de prof !

Ys se téléporta près de moi et je regardai sur son téléphone l'itinéraire qu'il m'indiquait. Ouaip, ça a l'air d'être ça. Nan mais parce que je le connais, il aurait été capable de m'emmener ailleurs juste pour pas faire ça !

Je relevai la tête vers lui lorsqu'il m'interdit -bon, c'était peut-être un mot un peu fort- de prendre des robots avec moi. J'arquai par la suite un sourcil à sa remarque. Nan mais c'est un truc de ouf, j'vous l'avais dit ! C'est moi qui doit faire tous les efforts pour le charmer ! J'peux même plus choisir les vêtements que je porte ! Et si j'avais envie de prendre mon pyjama pilou-pilou, hein ?! C'est d'l'arnaque.

Bon, je sais, vous me direz que j'aurais pu dire qu'après tout, personne me force à rien, et que si je veux pas, j'peux toujours dire non, mais... Roh, j'vous emmerde, j'fais ce que je veux. Il m'a eu avec le terme "week-end en amoureux", même si c'est TROP bizarre sorti de sa bouche.

Je le suivis dans les escaliers, et levai les yeux vers lui à sa question, avant de fixer mes pieds en montant les marches.

-C'est... Non, ça bug pas. A la dernière réunion des Masters, il y a eu un vote, et il a été décidé qu'on pourrait embaucher des personnes venues de l'extérieur. Dans la branche médicale. Pour assurer un suivi psychologique aux derniers arrivants qui sont de plus en plus inquiétants et...

Je me mordis légèrement la lèvre inférieure, et entrai dans la chambre à la suite d'Ys. Je partis sortir une valide et commençai à la remplir sans vraiment réfléchir.

-Et on va tous devoir faire un bilan psychologique. Certains y sont déjà passés... Moi je redoute un peu. J'ai... Pas envie qu'une de ces personnes m'examine. Je vais attendre que la psychologue de Terrae ait un peu plus de disponibilités.

Un mince sourire étira mes lèvres et je relevai le regard sur Ys.

-Ha ! Je t'imagine bien chez le psychologue ! J'aimerais être une petite souris pour te voir à ton rendez-vous !


HRP² : J'me souviens pluuuus si Mitsu a déjà dit à Ys qu'elle s'était fait enlevée par des scientifiques à son arrivée à Terrae ? Bref, du coup, s'il est pas au courant, c'est pour le prochain post XD



Merci Ronronnn ♥️
#   Ven 10 Fév 2017 - 22:05

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1475
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

HRP> Vous avez pactiser avec le diable! è_é

Il eut comme un rictus. Un vote? Ce qui signifie que la plupart des Masters sont tombés sur la tête. Ys se retenu tout commentaire, craignant de se laisser emporter un peu rapidement par son ressentis sur cette histoire. Néanmoins ce n'est qu'une bombe à retardement. Plongeant ses mains dans ses poches, il laissa Mitsuki donnait des explications sur ces étranges apparitions. Ils étaient envahis, ils n'étaient plus chez eux. Et s'ils pensaient que les nouveaux élèves arrivants pouvaient représentés un danger, ils avaient tords. Ils venait de donner les clés au véritable danger.

Sous un grincement de porte, plongé dans un silence pesant et sourd, le jeune homme s'active. Il tente de garder en esprit leur séjour, loin. Loin de Terrae. Loin de ces "choses". Il est agacé, que parfois même, des étincelles futiles s'échappent de ses poings. Mais il garde son attention sur sa valise qu'il remplit rapidement, trop rapidement. Il y met un peu de tout, un peu du n'importe quoi. Il regrettera surement ne pas savoir garder son sang froid. Mitsuki en fit de même. Il lui faisait dos, sans savoir ce qu'elle allait emporter. Tout ça n'est que futilité, le plus important est l’intonation qu'entendit le Tonnerre dans la voix de la Master. Se redressant un instant, il se souvenait l'histoire de ce tatouage. De ce traumatisme. Ce dont les scientifiques pouvaient être capables. Et bien qu'il n'est pas autant souffert qu'elle, il avait pu le réaliser lui même durant leur mission. Et maintenant, on leur laissait libre champ. Enfant, femme, ils n'avaient aucun scrupule. Et Terrae ne devrait en avoir aucun à leur égard.


"Ne te les laisse pas approcher. Éloignes toi d'eux."

Son ton de voix est sec, voire, autoritaire. Peu à peu, il pouvait sentir son sang bouillir de l'intérieur. Combien il était horrible de ressentir cette colère en permanence. Traitez nous de fous, mais il le savait... Akira... tous deux, n'étaient pas des gars désemparés. Et désormais, il devait rester méfiant. Que ses amis restent à l'abri. Qu'ils ne touchent jamais à Mitsuki. Instinctivement, emparé par ses pensées, le jeune homme observa dans le creux de sa main. Sa voix était moins dure, moins énervée bien qu'il n'en démordrait pas.

"C'était trop facile du coup on leur ouvre les portes? C'est vraiment laisser le loup rentrait dans la bergerie."

Comment pouvaient-ils croire dans la bonne intention de ces étrangers? Venus aider en tant que psychologue? Quoi? Pour les nouveaux difficiles? Pitié! Ils sont à Terrae. Ils n'auront pas besoin d'aide. Ils ont tout sous la main. Faire venir ces personnes, ces mortels, c'était la pire des décisions que la directrice ait pu prendre.

"Ils savent comment s'y prendre. Ils feront pas l'erreur une seconde fois. Cette fois ci, ils prendront leur temps. Ils frapperont sans qu'on s'y attend..."

Il entendit brièvement les paroles de Mitsuki. Il avait surtout entendu combien elle craignait de les rencontrer. Se faisant violence pour sortir de cette bulle remplie de haine, le garçon eut besoin de poser son regard sur ce visage pour retrouver un peu de calme. Ancrant son regard dans ses prunelles améthystes, il émit un mince sourire. Il pouvait toujours y trouver un apaisement. Alors qu'elle aussi, s’efforçait. Tout irait bien, n'est ce pas?

"Il est hors de question que j'y aille."

Lança-t'il sans même se donner la peine d'y réfléchir. Mais le jeune homme prit un temps. Un soupir, et puis il s’avança vers la jeune femme.

"T"as raison, je vais y aller. Et je vais leur faire regretter d'être venus."

Un esprit malin se frottait les mains même avant que la séance ait pu commencer. Le Tonnerre le savait, il allait se jouer d'eux, leur tourmenter l'esprit. Ces mortels qui rêvent d'obtenir leurs pouvoirs, Ys allait leur montrer combien que ces pouvoirs pouvaient être effrayants. Et il en connaissait un qui allait prendre autant de plaisir que lui.

"Restes près de ceux en qui tu crois. Restes près d'Aaron. Moi non plus, je ne serais jamais très loin."

Dit-il d'une voix calme et rassurante tandis que ses deux mains vinrent se poser sur les frêles épaules de la Master. Il était hors de question qu'ils s'approchent de Mitsuki, quelque soit la raison, même si c'était pour son bien. Et attention Hideko, si tu l'as force...

"Maintenant il faut boucler nos valises. Et sérieux, je sais même pas ce que j'ai pu y mettre mais plus le temps de la défaire."

Fit-il d'un haussement d'épaules en levant les yeux. Il émit même un petit rire gêné. Manquerait plus qu'il n'est pas mis de sous vêtements... Y a des magasins là bas, hein?! Crétin, t'avais qu'à apprendre à contrôler tes sentiments. Personnage immature! Il était fatigué de lui qu'il en laissa échapper un soupir. Tandis qu'il rebaissa son regard sur la miss, il lui adressa un dernier sourire, un dernier baiser, avant de retourner à sa valise.

HRP2> Si, elle l'a fait brièvement durant leur sortie à Paris. Et ouais, je suis, moi! :p



Merci à Aaron chéwie! 


Spoiler:
 
#   Dim 12 Fév 2017 - 15:07

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1924
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

HRP : Moi j'ai pactisé avec personne è_é

J'aurais peut-être pas dû répondre à sa question, j'aurais dû rester évasive... Et en même temps, c'était bien normal, non ? Il avait le droit de savoir. Mais je le sentais ; je le voyais aussi, à la façon qu'il avait de mettre ses vêtements dans sa valise : il était énervé.

Je l'écoutais, me sentant mieux par instant, moins par d'autres. J'ajoutai les vêtements dans ma valise sans trop y réfléchir. J'étais d'accord avec lui. Parce que je pensais la même chose. Mais il y avait aussi cette autre voix, cette étincelle dans le regard d'Aoi lors de la réunion, ce ton qu'avait employé Norah, cette main hésitante qu'avait levée Tomoe... Toutes ces choses qui m'expliquaient que non, ce n'était pas une mauvaise idée. C'était juste dur à reconnaître. Mais ce n'était pas... "mal".

Tous n'étaient pas comme ça. Et puis il fallait bien changer l'image de Terrae, non ? Ouvrir les portes. Avancer. Montrer que nous n'étions pas tous des monstres. Qu'on pouvait accepter de les laisser voir l'intérieur de nos locaux.

Derrière nos pouvoirs, n'étions-nous pas humains ? Il n'y a pas besoin d'avoir des pouvoirs pour être psychologue et comprendre un humain. C'était juste difficile à s'avouer.

Je sentis ma main trembler alors que j'essayais de fermer ma valise. Je relevai le regard vers Ys. Je hochai maladroitement la tête. Je savais qu'ils avaient choisi les personnes. Les entretiens avaient été pointilleux ; je me demande-même s'ils n'avaient pas rendu obligatoire la présence d'un Télépathe lors de ces discussions. On ne pouvait pas laisser entrer n'importe qui. Et la directrice était contre aussi... Pourtant elle devait s'en occuper. Elle devait nous protéger. Une décision avait été prise, certes, elle pouvait être dangereuse. Mais il était de son devoir de s'assurer que ça ne devienne jamais un danger, non ?

- La directrice n'était pas d'accord. On était une petite poignée à refuser cette ouverture.

Mais c'était une "démocratie". Pas une dictature. C'était l'idée de Terrae, tout le monde avait son mot à dire, tout le monde pouvait apporter quelque chose. Et c'était nécessaire.

Je terminai de fermer ma valise, et restai fixée dessus un bon moment.

- Mais c'était obligatoire. Il y a de plus en plus de monde à Terrae et... Et on va pas bien, quand on arrive. Nous.. Nous, ça a été. Mais il y a des personnes pour qui ça ne va pas. Il y a des personnes qui ne vont pas bien, et qui deviennent alors dangereuses même pour les autres. Il faut qu'on les aide... Et on n'a pas assez de psychologue. C'était logique de tout mettre en oeuvre pour aider ces personnes qui ne vont pas bien. C'est comme ça qu'on fonctionne à Terrae, non ?


La soirée que j'avais passé avec Aaron, suite à la réunion, me revenait sans cesse en mémoire. Nous n'étions pas d'accord. Nous étions énervés - blessés même. On se sentait trahis. Et pourtant, dans le fond, on l'avait compris, tous les deux. On savait que ça devait se passer comme ça. On savait que ce n'était pas une si mauvaise idée. Et puis, Aaron me l'avait dit. Je pouvais me porter volontaire pour les entretiens. Je pouvais y assister, m'assurer de moi-même qu'ils n'embauchaient pas n'importe qui.
Ca avait juste été trop dur. Mais j'aurais pu le faire. J'en avais eu la possibilité.

- Et puis, les entretiens ont été menés avec sérieux, et... Et Chris surveille à l'entrée. Tout le monde est aux aguets.


C'est juste dur à accepter. C'est tout. Mais je me dis qu'un jour, ça ira mieux. Ca finira par aller mieux.

- Terrae commence à s'ouvrir. C'est pas plus mal pour notre image. On fera moins peur... On ne sera plus des monstres. En plus, ce n'est pas n'importe qui qui vient, c'est des psychologues. C'est pour qu'on aille mieux. Pour aider ceux qui en ont besoin. Les gens n'auront plus le droit de dire qu'il n'y a que des fous ici, et que des pouvoirs sont accordés à des personnes absolument pas responsables.



Merci Ronronnn ♥️
#   Dim 12 Fév 2017 - 21:27

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1475
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

HRP> Ouais... c'est ce qu'ils disent tous  Nose

Avant de s'éloigner d'elle, Mitsuki lui certifia, le regardant droit dans les yeux, que la directrice était contre cette idée. Un bref instant, et Ys se détourne d'elle, en sifflant entre ses dents, pour qu'elle ne soit pas responsable de ceux qui n'assument plus. Une petite poignée? Hideko contre? Dans ce cas, à qui doit on cette brillante idée? Fronçant des sourcils, Ys ferma brutalement sa valise tandis que les paroles de la Master le transperçaient. Certes, le but de Terrae étant de toujours venir en aide aux plus démunis. Il en a toujours été ainsi et ce pourquoi, tous les élèves s'y sentent en sécurité. Mais ces scientifiques ont été capables de brouiller les pistes, faisant même ressentir des Appels semblables aux leurs. Et bien d'autres méthodes encore. Comment ne pas rester méfiant? N'existait-il pas une autre issue? Un jour, ils y arriveront, ils se glisseront dans la foule et ce malgré les dispositifs pris, avec toute la vigilance, ils finiront par y arriver. Il se pourrait même que l'un d'entre eux ait réussi le test de sélection sans soulever un brin de suspicion.

Les paroles de Mitsuki manquent... d’arguments concrets. Elle prétend que Chris garde fermement le portail... Un seul homme? Les entretiens n'étaient pas pris à la légère... tout le monde est aux aguets... Tout le monde... Ces paroles sonnent encore dans l'esprit du Tonnerre. Il le savait, il allait redoubler de vigilance. Et non parce qu'il doutait des capacités de Mitsuki, il préférait rester tapis dans l'ombre. Cette dernière pourrait très mal le prendre. Il la croyait capable de se défendre, tout comme elle tremblait à l'idée de les croiser. Il ne voudrait pas un jour s'entendre dire "si j'avais été là."


"C'est moi que t'essayes de convaincre... ou toi?" Souffla-t'il.

"Désolé", se murmura-t'il. Se pinçant l'arrête du nez, le garçon préféra rester de dos un court instant avant de retrouver un semblant de calme. De toute manière, quoiqu'il dise ou qu'il fasse, ces intrus étaient déjà chez eux. Ils dormaient dans leurs lits, mangeaient à leur table, échangeaient des regards... se permettaient de vous juger durant leurs séances.
Attrapant sa valise, Ys se dirigea vers la Master, le regard ferme mais sans l'ombre d'une colère.


"Quoiqu'on fasse Mitsu, y aura des gens pour penser que nous sommes des monstres. Ils n'accepteront pas de partager leur monde avec nous. Nous les dépassons, nous sommes plus forts, nous sommes pour eux, des immortels. On les effraye Mitsuki. Et ils nous idolâtrent à la fois. Ils nous tiennent  responsables alors que nous avons obtenus ces pouvoirs grâce au Vide. Ces idiots ne savent même pas ce qu'est la souffrance!"

Détournant son regard, sentant de nouveau son thorax se soulever, le jeune homme reprit son souffle et quelques secondes pour faire le vide. Il se refusait l'idée de voir Mitsuki souffrir. Peut-être que cette haine était née à cause de cela, parce que Mitsu, comme bien d'autres, ont faillis perdre la vie. Faisant des mouvements de tête en signe de refus, il reprit, se contentant de regarder le sol.

"On ne sera jamais tranquille. Et les faire venir... on a toujours su s'aider, entre nous. En nous écoutons. En restant les uns près des autres."

Ayant un instant de refus, Ys pouvait se souvenir grâce à qui aujourd'hui il pouvait sourire. Mathéo. Mitsuki. Il n'avait eu besoin de personne d'autre et certaines pas de psychologue débarqué de nul part. Alors oui, certains souffrent plus que d'autres. Il y aura toujours une personne aux plaies plus profondes, plus "malade". Mais s'il est arrivé ici, c'est qu'il n'existait aucune autre aide ailleurs.

Relevant son regard sur sa bien aimée, Ys l'observa un instant avant que sa voix, faible, ne brise le silence.


"Tu pourrais mourir pour Terrae...?"



Merci à Aaron chéwie! 


Spoiler:
 
#   Mar 14 Fév 2017 - 15:20

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1924
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

Ys n'était pas convaincu. Et je comprenais. Je raisonnais de la même façon que lui après tout. Mais que dire de plus ? Je le savais, ce n'était pas bête. Il fallait juste l'accepter. Voir où allaient nous mener ces choses.

Il n'avait pas tort. Des gens pensent et penseront toujours que certains d'entre nous sommes des monstres. C'est logique. Même Allen l'a pensé. Il n'y a rien de fou là-dedans. C'est parfaitement compréhensible. Mais si on n'essaie pas, si on ne leur montre pas qui nous sommes réellement, pourra-t-on dire qu'on a tout essayé ? Si Ys me retire cette croyance, pourrais-je un jour pardonner aux autres Masters d'avoir accepté de faire rentrer ces gens ? J'ai besoin d'y croire, j'ai besoin d'imaginer que c'était une bonne idée, que c'était réfléchi, sinon je m'en voudrais toute ma vie pour n'avoir pas agi à cet instant-là. Je m'en voudrais d'avoir seulement subi...

Alors oui. Etait-ce lui que j'essayais de convaincre, ou moi ?

Un léger soupir m'échappa, soupir qui passa fort heureusement inaperçu. Je relevai les yeux vers Ys alors que sa question parvenait à mes oreilles. Un mince rire m'échappa, un peu ironique.

-Je l'ai déjà fait...
soufflai-je.

Je l'ai fait, lorsque ce missile a explosé. Lorsque je suis "morte". Terrae m'a offert le plus beau des cadeaux, il m'a offert l'immortalité. Mais à quoi sert ce don si je ne l'utilise pas pour protéger les autres ? Je mourrai pour Terrae, puisque c'est ce qu'il se passe. J'utilise ce don, ce don qui raccourcit ma vie, mais permet de prolonger celles des autres, celles de ceux qui sont ici.

-Il y a des personnes atteintes de troubles psychologiques. J'y connais rien... Mais c'est ce que j'ai compris. Ces personnes ont besoin de psychologues. C'est tout.

Comme pour mettre un terme à cette discussion. Parce que je n'ai pas envie de me disputer, encore moins avec lui. Je n'ai pas envie de me disputer en défendant un point de vue que je n'arrive pas à partager, que je ne peux que me contenter de comprendre. Je suis d'accord avec lui. Mais de toute façon, peu importe ce qu'on dira, non ? La décision a été prise...

Je pris ma valise, et souris à l'attention de mon petit ami. Je m'approchai de lui et lui pris doucement la main.

-Allez, allons-y. J'ai pas envie que ça nous gâche notre week-end. Je n'aurais pas dû te parler de ça... J'ai pas envie qu'on se dispute.

L'entraînant avec moi, et comme on était encore un peu en avance, je commençai à me préparer pour prendre la direction de l'entrée à pied. Mon manteau et mes chaussures enfilées, je me tournai vers lui.

-Excuse-moi pour ce que j'ai dit. Je cherche encore à comprendre, et à assimiler tout ce qu'il se passe. Désolée...


Je ne voulais pas qu'il m'en veuille, même si en soit, je ne faisais qu'exposer les avis que j'avais reçu et entendu lors de cette réunion. J'essayais de peser le pour et le contre. C'était dur, mais je voulais le faire, pour comprendre ; pour ne plus être fâchée contre tout le monde.



Merci Ronronnn ♥️
 

Des idées plein la tête ! (Pv : Ys)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Restaurant.
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant