Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Des idées plein la tête ! (Pv : Ys)
#   Mar 14 Fév 2017 - 22:03

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1475
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

La réponse de Mitsuki fit frémir le jeune homme. Ce dernier baissa les yeux. Evidemment qu’elle pouvait donner sa vie à Terrae, et elle l’avait déjà prouvé. Ce souvenir lui donna un goût amère. Il comprenait son engagement à défendre le territoire de Terrae, et ses valeurs. Mais la penser morte, le rendait fou. Et ceci dit, malgré ce désagréable sentiment, Mitsuki était fidèle à elle-même. Néanmoins, il connaissait déjà sa réponse. Mais il ne comprenait pas ses réactions vis-à-vis de cette décision. Surtout qu’elle le refusait, au fond d’elle, elle n’appréciait pas ce vote. Malgré tout, elle tâche de faire bonne figure en sortant des arguments aussi pauvres les uns que les autres. Il aura beau débattre toute une nuit avec elle, elle était Master. Elle avait des responsabilités et celles d’être en accord avec Hideko et les autres Masters. Malgré son ressentis…

Cette dernière mit une fin. Elle clôtura la conversation, et parce qu’il n’était pas bon de continuer sur une pente glissante au risque de briser des ménages, le jeune homme écouta et se tut. Attrapant sa valise à son tour, il suivit de près la jeune femme. Sa main ne quittait pas la sienne. Il était bien lasse le Tonnerre. Son esprit bien trop rebelle et en colère pour en démordre, il lui fallut un peu plus de temps pour réagir.
Ce fut les paroles de la jeune femme qui le forcèrent à relever le regard. Posant les yeux sur son dos, il constata que ses cheveux avaient poussé, un peu. L'observer silencieusement la clama néanmoins, apaisant son esprit.
Le plus difficile à accepter, c'était que Mitsuki soit prisonnière de ses sentiments. Qu'elle puisse se forçait avec autant de mal que cette idée puisse un jour être une bonne solution.
Soufflant un léger soupir, il lâcha d’une voix plus libérée :


« Ah non alors là, t’as intérêt à tout me dire sinon je divorce ! »

Ce n’est pas seulement parce qu’il est Tonnerre qu’il était capable de changer d’humeur aussi aisément. Mais parce que se tenait devant lui, la raison pour laquelle il préféra changer. Changer. Il avait énormément de travaille la dessus.

« Bah au moins, si tes robots défectueux qui sont censé protéger Terrae, se mettaient soudainement à attaquer ces branquignoles, perso, ça me va ! » Lança-t’il d’un air taquin.

Il devait passer à autre chose. Il lui devait bien. Et puis, c’était son rôle, de la faire sourire. Enfilant sa veste, Ys porta à ses lèvres, une cigarette fraîchement sortie d’un paquet neuf. Bien heureux de pouvoir en profiter en marchant puisque les amants ne se téléporteraient pas cette fois.
Mais voilà que Mitsuki lui fit face, plantant ses prunelles dans les siennes. Et c’est encore elle qui s’excuse d’une bêtise qui n’est pas la sienne. Elle parait à la fois perdue et si fragile qu’elle en devenait mignonne. Se disputer… quelle idée bien étrange. Certes, le Tonnerre a de fâcheuses tendances à se laisser emporter par les émotions et ces colères, mais il refusait l’idée de se battre avec Mitsu et surtout à cause des autres. Pour lui, il ne s’agissait pas là d’une dispute de couple.
Se sentant bien faible, le garçon lança en levant les yeux au ciel:


« Se disputer ?! Je te signale que je dors déjà que le canapé ! »

C'était pouvoir émettre sur le ton de l'humour une simulation de crise.
Le fait qu’Aoi est venue vivre quelques jours chez eux, Ys avait du laisser le lit aux filles. C’est tout de même un gentleman… Bon, on va dire qu’il est gentil, un peu… c’était un bon jour ok ?!
De toute manière, il ne se voyait pas laisser une fille dormir sur un canapé avec un cœur brisé. Bon, il n’aurait pas dis non pour dormir entre deux filles, mais il ne connaissait pas suffisamment ce Huo. Il est balèze ou pas ?
Trêve de plaisanterie ! De toute manière, le simple fait d’émettre « chez eux » était encore gênant à prononcer pour le Tonnerre. Bien qu’il s’y sente à l’aise.
Baissant son regard sur la jeune femme, Ys lui adressa un large sourire en guise de rassurance.


« Je crois bien que je n’ai jamais sentis une once de colère contre toi, p’tite tête ! »

Lui ouvrant la porte pour l’inviter à sortir en première, le garçon ne quitta pas du regard sa bien aimée. Il pouvait haïr le monde entier, lui faire la guerre. Mais cette fille, il n’arriverait jamais. N’importe quel sentiment, tout ou presque. Mais jamais de colère. Jamais.



Merci à Aaron chéwie! 


Spoiler:
 
#   Mer 15 Fév 2017 - 11:06

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1924
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

Un léger rire après sa remarque sur mes robots, puis de l'organisationnel, et un peu de calme pour m'aider à réorganiser mes idées. Enfin, on fera avec.

Le regard un peu fuyant, timide, je levai les yeux vers Ys qui me lança que de toute façon, il avait déjà dû dormir sur le canapé. Roh. Il exagérait, hein. J'l'avais pas forcé moi ! Ni Aoi d'ailleurs.

Mais bon, je savais dans le fond que ce n'était pas un reproche. C'était juste pour essayer de me faire rire, pour que j'arrête de penser à tout ça. Alors, lentement, mes lèvres s'étirèrent en un sourire, et je lui adressai un regard amusé.

-Continue à faire le malheureux, va ! C'est vrai que tu es vraiment mal traité ici...


Je lui offris un visage mutin, puis passai la porte après qu'Ys l'ait ouverte. Il referma la porte à clé, puis nous commençâmes à marcher en direction de la sortie de Terrae. Cette conversation m'avait un peu calmée, l'air de rien, et je n'avais plus autant d'énergie à revendre que tout à l'heure. Bon, il m'avait épuisé aussi, fallait le dire, avec l'histoire Allen/Aria... Ce qu'il pouvait pas inventer pour faire tourner les conversations à son avantage !

-Dis voir, je me demandais : tu as eu des nouvelles de Nicolas ces derniers temps ? Enfin, d'Alfred, comme tu aimes l'appeler.

Encore l'une de ses manies à vouloir toujours tout décider, hein ! C'était un peu comme pour Balto, je savais bien qu'il ne l'appelait pas réellement Gollum, et qu'il ne l'avait jamais vraiment fait, mais que voulez-vous : c'est Ys, voilà tout.

-Je me disais que ce serait bien, aussi, un de ces quatre, d'aller voir mes parents, mais tous les deux. T'en penses quoi ?


Lâcher le renard dans le poulailler, le loup dans la bergerie, ce que vous voulez... Je crois que ça n'aura jamais le même effet que cette bombe que je venais probablement de lâcher.

Bon, hé, c'est pas la mort non plus ! Puis mes parents sont super gentils ! Je suis sûre qu'ils seront trop contents de voir Ys. Papa risque d'être un peu relou, mais c'est un papa, c'est pas pareil. Les papas c'est toujours un peu comme ça, surtout avec leurs filles. Mais maman ! Je suis sûre que maman, après avoir dissuadé papa d'empoisonner le thé, sera super gentille et souriante à l'égard d'Ys.

De toute façon, c'est pas comme s'il les avait jamais rencontrés ! C'est même lui qui est allé les chercher, alors bon, faut pas en faire tout une histoire.



Merci Ronronnn ♥️
#   Mer 15 Fév 2017 - 22:17

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1475
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Un retournement de clé et les voilà partis. C’était la première fois qu’ils prenaient un séjour ensemble, un voyage en quelque sorte. Pour une fois, ce ne fut pas sur un coup de tête, tout avait été organisé et ce grâce à l’initiative de la jeune femme. Et puis, ce n’était pas si mal finalement. De toute manière, Ys est pire qu’un enfant. Il boude et dit « non » avant d’avoir goûté.  Quel caractère !

Mais il n’est pas le seul à être caractériel. Mitsuki lui sourit, enfin. Elle se moque légèrement de lui. Elle prend part. Ils auront enfin réussi à laisser cette histoire derrière eux. Et parce que c’est un garçon borné, le Tonnerre attrape la main de la Master pour la garder dans la sienne.

Quelques pas en direction des arrêts bus, et la jeune femme relance la conversation. Ys comprend rapidement de qui il s’agit. Un Alfred ou un Nicolas, il n’y en avait qu’un. Il se perd un instant dans sa réflexion, fixant le sol. Il savait que Mitsuki et son majordome avaient eu un bon filling. Cette dernière étant au courant de son état de santé, le Tonnerre ne pouvait lui cacher la vérité. Oui, il prenait souvent de ses nouvelles. Du moins, il les demandait à l’infirmière.


« Ouais, il est partis en maison de repos depuis quelques semaines. »

L’infirmière qui s’occupait de son vieil ami lui avait annoncé l’évolution de la maladie. Et néanmoins, du futur qui les attend. Prenant un instant, Ys cracha de la cigarette avant de reprendre.

« Tu sais, je vais devoir monter le voir. Ce sera surement pour la dernière fois. Si tu veux, tu pourras venir le voir mais je te préviens, il ne reconnait plus personne. »

Ancrant son regard dans celui de la demoiselle, Ys ne parut pas triste. Sa voix était calme et posée. Elle ne tremblait pas. Son regard aussi était bien bienveillant. Depuis  longtemps, Ys s’était fait. Il s’était préparé à la disparition de cet homme qui autrefois avait été un « père ». C’était une partie de son passé qui allait s’endormir. Et désormais, plus rien ne le raccrochera à sa ville natale. Plus personne ne l’attendait là bas. Son avenir était tourné vers Terrae.

Serrant un peu plus sa main dans la sienne, Ys adressa à la jeune femme un dernier sourire avant d’observer l’horizon. La route ne serrait pas longue et ils laissaient derrière eux l’institut. Mais alors que le jeune homme devint sage, voilà que la jeune femme proposa l’idée la plus délirante qu’elle n’eut jamais eu. VOIR SES PARENTS ! RIEN QU’EUX DEUX ?! EST-CE VRAIMENT NECESSAIRE ?!!

Pendant plusieurs secondes, le Tonnerre devint blanc comme un linge et aucun mot ne franchir ses lèvres. Il fixe devant lui, sans aucun but précis. En vérité, il était pétrifié. Mais pourquoi elle veut ça là maintenant, comme ça ?! Bon ok, on reprend son souffle. Il n’ose même plus la regarder. Il se dit que si elle croise son regard paniqué, elle va mal le prendre. Ou peut être qu’elle le prenait déjà mal vue le silence qui s’est installé brutalement.
Respire Ys. Respire Ys. On inspire par le nez et on souffle par la bouche.


« T’as vus un peu le site là ? Apparemment on peut faire des feux au bord de la plage ? C’est cool, hein ?! On mangerait des marshmallow! »

Est-ce que cette diversion n’est pas la plus pourrie qu’il n’ait jamais eue ? Mais siiiiiiii ! Et comme ce n’était pas suffisant, il lui met son portable avec l’info sous les yeux. Non mais où avait-il la tête ? Il devait bien s’y attendre qu’un jour ou l’autre, il finirait autour d’une table avec beau papa et belle maman. Hahaha ! Même ça, c’est encore chelou à dire ! Mon Dieu, cette pression !! Il avait tellement chaud, qu’il du ouvrir sa veste. Ca se voit qu’il est rouge là?

« Bordel… »

Souffla-t’il  désespérément. Ok, il les avait déjà rencontrés donc il savait de quoi ils avaient l’air. Il savait aussi des trucs par ci et par là sur eux et notamment que c’était des terraens de l’ancienne Terrae. Le problème, c’est que la dernière fois qu’il les avait croisé, il ne sortait pas encore avec leur fille. Maintenant, pas mal de choses ont changé. Et vous savez c’est quoi le pire dans tous ça ? Son père !!! Non mais on sait tous que les papas, il faut pas toucher à leur fille. Ça va être un véritable bras de fer !!! Pourtant, il le savait, il devrait un jour passer par cette case. Et tandis qu’il juge ce jour trop tôt, à force de l’éviter, il allait devoir y faire front. Plaquant sa main contre son visage, il tenta de récupérer le désastre.

« Mouaaaiiiisss….Tu sais quoi, tu devrais les prévenir avant, hein ?! Tu sais, pour toi et moi, ok ?! Faut qu’ils s’y préparent aussi. »

*Et moi aussi par la même occasion !*

Ce dîner, parce qu’il en aura surement un, va être un véritable désastre. C’était bien la première fois qu’il paniquait autant. Et dire qu’il n’avait jamais vu arrivé cet événement. Bah en même temps, de son côté il n’avait personne à présenter. Mise à part Alfred, mais ce n’est pas pareil ok !

*Je vais m'évanouir! C'est possible de s'évanouir comme ça?! Chochotte!! @.@*

HRP> J'ai explosé de rire! xD



Merci à Aaron chéwie! 


Spoiler:
 
#   Mer 15 Fév 2017 - 22:52

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1924
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

HRP : Sans déconner, tu m'as fait tellement rire XDDD Mais ça me va, c'était beaucoup trop déprimant avant ! Mais rien qu'à imaginer Ys, sérieux... Le sketch XDD

Le pauvre vieil homme était désormais en maison de repos. C'était pour le mieux, je pense... Ce serait plus confortable, pour lui. Les mots d'Ys, sa proposition de l'accompagner, me serrèrent le coeur. Alors ça y est ? C'était fini ?

Comment Ys pouvait-il le dire si calmement ? Si sereinement ? Je n'avais vu cet homme qu'une fois, et pourtant, j'étais triste d'apprendre que ça y est, c'était la fin. Tout ce qu'il restait à Ys qui n'appartenait pas à Terrae allait disparaître avec lui. Mais Ys ne semblait pas mal le vivre. Sa voix était calme, son ton était posé. Il exposait les choses telles qu'elles étaient, sans rien regretter. En un sens, c'était mieux, non ? Ca c'était passé rapidement. Ca n'avait pas duré plus d'un an... Il ne se souviendrait que des bons souvenirs.

-Je viendrai, oui.


Tant pis s'il ne me reconnaît pas. Ca allait être dur, mais j'imaginais que ce serait pire pour Ys, même s'il ne laissait rien transparaître. Et je ne voulais pas le laisser faire ça seul. N'y avait-il pas un mince espoir que dans l'action il puisse se souvenir d'Ys, ne serait-ce qu'un peu ? Ne serait-il pas heureux d'apprendre que ce garçon, dont il s'est occupé quasiment toute sa vie, est heureux maintenant ? Il le savait déjà, certes, mais il l'avait oublié. Et j'avais envie de croire que c'était possible de le lui rappeler, de lui montrer, ne serait-ce qu'une dernière fois avant qu'il parte.

Il n'allait pas falloir traîner. Ce serait beaucoup trop triste de dépasser la date limite.

Le visage calme et serein d'Ys changea soudainement du tout au tout lorsque j'évoquai l'idée d'aller chez mes parents. Sur le coup, je n'aurais pas su dire si j'étais surprise, choquée, ou amusée. Tout s'entassait dans ma tête, et je fixai l'écran de son téléphone qu'il avait pointé sous mon nez avec de grands yeux.

Il se fiche de moi là ?

Sa main dans la mienne commençait à devenir un peu moite, et il ne tarda pas à la retirer pour... Pour faire je sais pas trop quoi : gigoter, remettre ses vêtements, changer sa valise de main... Bon, bref, pour faire n'importe quoi.

Il rangea son portable dans sa poche, et je constatai que son état n'allait clairement pas mieux. Mais il est sérieux ?! Comme si mes parents allaient le manger ! Je suis sûre qu'ils vont être trop gentils en plus ! Puis bon, c'est pas comme si on vivait ensemble maintenant ! C'est pas comme si c'était rien ! Ils ont le droit d'être un peu au courant, nan ? Puis de le rencontrer. Enfin, de le rencontrer vraiment, j'veux dire, en tant que petit ami officiel on va dire.

Un petit sourire moqueur étira finalement les lèvres, et je me permis d'ajouter :

-Tu sais, si tu les avais pas cherché, on n'aurait jamais eu à faire ça, hein... T'es responsable de la situation, en fait.

C'est mesquin. C'est mesquin, et je le reconnais. Mais en même temps c'est vraiii ohlàlà ! C'est lui qui les a retrouvés pour moi après tout ! S'il les avait pas retrouvé, j'aurais sans doute pas à aller les voir avec lui ! Donc il s'est un peu mis dans le pétrin tout seul, si on y réfléchit bien.

-Puis ils sont déjà un peu au courant, quand même. Quand j'ai le courage de donner des nouvelles. Ca commence à faire un petit bout qu'on est ensemble, je n'allais pas rien leur dire !

Bon, Papa a eu un peu de mal à me féliciter, mais Maman était ravie - enfin, c'est ce que j'ai décrypté dans leur voix au téléphone. Ils ont toujours assez doués pour jouer la comédie, donc on sait jamais.

Naaan mais en vrai, ça va super bien se passer, j'ai confiance ! De toute façon, il y aura aussi les parents d'Allen (sauf s'ils s'en vont à ce moment-là... Franchement, ils devraient déménager, j'comprends pas comment ils peuvent vivre à 4 dans un chalet !), donc ils vont pas essayer de le tuer alors qu'il y a des témoins. Ce serait bête.

-Je les appellerai quand on rentrera de notre week-end pour leur demander quand ils sont disponibles ! Bon, ils vont sans doute me dire tout le temps - j'suis sûre qu'ils s'ennuient à mourir en Alaska.

C'est vrai, ils doivent tellement avoir rien à faire là-bas ! Je comprends pas pourquoi ils y restent.

-Haaan, mais t'imagine ! Balto sera trooop content d'aller là-bas ! Il y aura plein de neige ! On pourra lui faire faire un stage pour qu'il apprenne à devenir chien de traîneau ! C'est trop bieeeen !!!


MAIS OUI. Je l'imagine déjà en train de se rouler dans la neige ! Il va être trop content !!! Roh ce petit bout. Faut qu'il en profite, avant que mes parents déménagent. Nan mais parce qu'en plus, ils n'ont pas vraiment de raison d'y rester, on s'est pas mal débarrassés des scientifiques, et puis maintenant que Terrae est connue de tous, personne va aller chercher en plus ceux qui vivaient dans l'Ancienne Terrae ! D'autant qu'elle est restée secrète, celle-là.

Et on passa finalement l'entrée de Terrae, après un petit coucou à Chris qui nous ouvrit le portail. Puis on arriva à l'arrêt de bus. Plus que quelques minutes à attendre !



Merci Ronronnn ♥️
#   Jeu 16 Fév 2017 - 0:28

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1475
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

HRP> Ah mais j'imagine déjà le repas! Je sens que je vais pleurer de rire xD

En fait, même s’il voulait pleurer, il n’y arriverait pas. Il avait tellement sué de panique, qu’il n’avait plus aucune réserve d’eau dans son corps. Et s’il forçait, il finirait par saigner. Non mais sérieusement, lui, dînait avec ses beaux parents ? A quel moment Mitsu a pu croire que c’était une bonne idée ? Le pauvre garçon n’était pas capable de mettre une cravate. Il serait ridicule ! Et comme ce n’était pas assez difficile, voilà que la demoiselle en rajoute. En plus, elle a ce sourire en coin. Rapidement, Ys lui jette un regard choqué. MAIS ELLE EST SADIQUE !! Elle se moque de lui là ?!

Voilà ce que c’est que de vouloir faire plaisir ! Voilà où on en est maintenant ! Bon, il ne l’avait pas fait seulement pour elle mais aussi pour se prouver à lui-même et faire le point sur ses sentiments. Il y a comme de l’amertume là…  Il ravale difficilement sa salive tandis qu’il tente de garder tout contrôle de lui-même. Eviter de paniquer. Mouais… il vient juste de recevoir une belle leçon ! C’est décidé, il ne fera plus plaisir à sa chérie ! C’est un boomerang ! Mais où avait-il la tête ?! Qu’est ce qui lui a pris de faire ça ?! A l’autre bout du monde en plus !!! C’est Allen qui serait mort de rire s’il savait.


« Quoi ?! »

S’étrangla le garçon alors que la Master lui avoua en avoir déjà parlé avec ses parents. Ce qui signifie que ça faisait déjà un moment que ses parents étaient au courant, et surtout, que son père préparait son plan d’attaque. Non mais pourquoi elle ne lui en avait pas parlé ?! Ou bien c’était peut être parce qu’il ne l’écoutait que d’une oreille durant ses jeux devant la console. Obligé, puisqu’elle semble démoniaque, elle a du le faire pendant ce temps là. Angoissé et pas bien, Ys passa plusieurs fois ses mains sur son visage tentant de retrouver ses esprits. La cigarette ? Oh bah elle a finit par tombé. Surement du au « Quoi ? » y a quelques secondes.

En fait, le Tonnerre ne s’en rendait pas bien compte, mais c’était surement le dernier bon moment qu’il allait passer au Western… Western ?! Ils ne connaissent pas deux ou trois trucs sur les duels ?! C’était peut être le moment de prendre quelques cours.


« Mais pourquoi ?! Pourquoi aussi vite ??!! »

N’étant plus qu’à quelques pas de l’arrêt, Ys prit conscience que sa belle voulait prendre une date trèèèèès rapidement. Finalement, Ys préféra retirer tout ce qu’il venait de dire au sujet des idées farfelues d’Hideko et de ces psy. Ya pire ! Il ne sera même pas devenu Master, qu’il allait mourir avant.

« Non mais t’inquiètes pas, ils s’ennuient pas. Y a la luge, les bonhommes de neige et tout… »

Et pourtant, malgré ses pauvres arguments, il lui sourit. Un sourire crispé certes. De toute manière, il aura beau faire, elle s’en moquait royalement. Ce qui la préoccupait, c’était que Balto s’amuse bien là bas… Et pendant ce temps, c’est qui, qui allait se faire enterrer sous un mètre de neige? Bah c’est Bibi pardi ! En plus, il fait froid là bas. Il allait mourir dans un pays où on se gèle alors qu’il avait horreur de la neige.

Valises au sol durant le temps que le bus n’arrive, Ys, prise de conscience, fit volte face à Mitsuki, l’attrapant par les épaules. Ancrant son regard dans le sien, il prit un air sérieux, voire déterminé.


« Mitsuki, je t’aime. Je pourrais crever pour toi. Mais là, je vais crever. Il est mieux que notre amour reste secret comme on a toujours fonctionner… » Mais le malheureux fut interrompu par l’arrivé bruyant du bus.

Secret…. Hé, elle raconte quoi au juste, à ses parents ? Puisqu’ils sont au courant maintenant qu’ils sont officiellement en couple, elle leur racontait quoi exactement ? Elle ne dit pas tout quand même ?! Genre, cette histoire de marqueur par exemple…..MAMAAAAANNNNNN !!!!!!!!!!!!!

Bousculé par les autres patients, Ys fut contraint de suivre la Master alors que son regard se fit livide. Le fait que son père puisse être au courant de « ça » l’effraya au plus haut point. Tant bien, qu’il manqua une marche et s’écrasa brutalement par terre, aux pieds du conducteur. Beaucoup de personne émirent un affolement alors que le Tonnerre se redressa très rapidement, adressant un large sourire au chauffeur.

« Pas de soucis. Voilà pour toi, mon brave ! » S’exclama-t’il en lui tendant leurs billets. C'est lui qui a un rire d'idiot là?!

Il a l’air fin, le Tonnerre, avec un filet de sang qui lui coule du nez. En fait, il ne ressentait même plus la douleur. Il était tellement idiot et paniqué, qu’il ne faisait plus attention. Une fois leurs sièges pris, Ys colla la manche de sa veste à son nez, stoppant l’hémorragie alors qu’il fixa à travers la vitre.

"Mitsu? Tu leur dis quoi exactement à tes vieux.....?! Tu leur dis pas tes trucs chelous comme ce soir là, quand je suis venu en scred dans ta chambre....."

Non mais il devait faire confiance en Mitsu. Elle n’était pas du genre à tout raconter comme ça. Ils avaient leurs petits secrets de couple. Mais il devait trouver une alternative. La mère… elle doit aimer les fleurs comme toutes les femmes. Et celles qui diront le contraire, c’est qu’elles ne sont jamais tombées amoureuses. Quant au père… un tableau de la Joconde c’est bien ? Non mais aussi bien il l’avait déjà. C’est lui, l’expert du vol. Ys, lui, ce n’est qu’un petit délinquant qui aimait détruire. Ils n’avaient pas le même niveau et rien que pour ça, la conversation allait être très… étroite.



Merci à Aaron chéwie! 


Spoiler:
 
#   Jeu 16 Fév 2017 - 12:38

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1924
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

HRP : Ouais, ça risque d'être vraiment drôle je pense XD Tu m'as encore fait tellement rire là XD

Les réactions d'Ys étaient vraiment à mourir de rire. Même si, paradoxalement, elles pouvaient presque être vexantes. A croire que mes parents sont des monstres ! Ils sont trop gentils en plus ! J'comprends pas pourquoi il panique comme ça ! Moi j'étais bien allée avec lui voir Nicolas ! Bon, c'est pas vraiment pareil, je le conçois, mais quand même ! J'avais pas râlé ! Et même que j'ai été super gentille !! Lui chuis sûre qu'il va se fermer, il va pas du tout être naturel ! Ca sera super frustrant et mes parents vont me demander ce que je trouve à ce ringard. Ouais, "ringard", j'emploie le mot que je veux.

-T'inquiète pas, on n'est pas obligés d'y aller le week-end prochain non plus !!

L'avantage de la téléportation, c'est qu'on peut un peut prévoir ça quand on veut.

J'arquai un sourcil quand il me parla de bonhomme de neige et de luge. Nan mais. J'imagine tellement pas mes parents faire ça. ... Ok, dis comme ça, on dirait qu'ils sont pas drôles. Mais c'est pas du tout ça ! C'est surtout que ce qui les amuse, c'est pas vraiment ça, c'est toujours les trucs un peu chelous, genre... Bon, j'ai pas d'idée qui me vient, mais les trucs chelous. Et en même temps, depuis qu'ils vivent à quatre dans leur chalet, je les imagine vachement en train de jouer aux cartes autour d'une table, non loin du feu de cheminée... En mode papi-mamie. Du coup, bah voilà, ça sert à rien de stresser, mais parents sont en train de devenir des vieux !

... Bon, en vrai, en considérant le fait que ma mère m'a eu relativement jeune, ils sont pas tellement vieux... A peine le double de mon âge.

OMG A MON AGE MAMAN ETAIT... MAMAN. Ouais, bon, c'est redondant, je sais. Mais ça veut dire qu'à mon âge elle était maman. Omg. Vous m'imaginez, moi, maman ?! Omg.

Je fus pourtant ramenée à la réalité par Ys qui m'agrippa les épaules et commença à parler de relation secrète et tout le tralala. Mais heu. Notre relation est secrète ? Mais moi j'le dis à tout le monde que j'ai un copain. Genre tout le monde est au courant. J'ai cassé le secret c'est ça ?!

Nan, j'crois qu'il débloque juste. Ouais, ça doit être ça. Il débloque.

Le bus arriva au même moment, et il fut rapidement interrompu. Je lui adressai un petit sourire désolé alors que tout le monde se ruait vers l'entrée du bus, et commençai à entrer à mon tour, suivie par Ys... Qui tomba lamentablement. Maiiiiis. Mais pourquoi il se met dans un tel état ?! Omg, j'vais vraiment finir par me vexer !!
J'allais m'asseoir tandis qu'il payait, et ouvris la poche de devant de ma valise pour en sortir un paquet de mouchoir.

-T'es en train de tâcher tes vêtements...
soupirai-je.

Je m'approchai de lui et retirai son bras pour passer délicatement le mouchoir sous son nez. Je le laissai reprendre le mouchoir, et me rassis dans mon siège.

-Arrête de paniquer ! J'leur ai juste dit qu'on était ensemble, c'est rien...

J'leur dis beaucoup de choses, mais bon, faut pas exagérer non plus ! J'vais pas leur dire combien de fois on fait l'amour dans la semaine omg ! Faut qu'il se calme !!!

-Et puis, mes parents sont quand même cools. Comme maman est tombée enceinte jeune, bah du coup maintenant c'est une maman jeune ! C'est bien nan ? Au moins c'est pas des vieux qui comprennent rien quand on leur parle !

C'est vrai, visualisons le bon côté des choses : elle avait certes mon âge -même moins haha hahaha (c'te rire nerveux haha...)- mais du coup maintenant bah c'est une maman jeune qui a la classe !

-Après, si tu veux vraiment pas y aller, c'est pas grave, hein, j'irais toute seule...
soufflai-je en l'observant du coin de l'oeil.

Il m'abandonne ! Il m'aime pas assez en fait ! Vous voyez, je l'avais dit, c'est plus comme avant ! Il m'aime moins !



Merci Ronronnn ♥️
#   Jeu 16 Fév 2017 - 22:34

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1475
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Il n’allait pas se leurrer plus longtemps, il allait devoir faire face à ce dîner. Quoiqu’il fasse, il devait se faire à l’idée. C’est peut-être grâce au coup reçu qu’il a les idées plus claires, mais il finit par accepter. Enfin, accepter…il se demandait surtout s’il devait porter une cravate ou un nœud ? Non, une cravate. Un nœud, il aurait l’air d’un pingouin abruti… surtout qu’il pourrait se fondre dans le paysage avec délice. Et il fera quoi le jour où il l’a demande en mariage ?! … Non mais c’est quoi ces conneries là ? Pourquoi il se met à penser à ce genre de chose ?! Non mais il déraille totalement !

Et tandis que ses pensées se bousculent, Mitsuki vint lui porter secours. Son attention fit relever le regard du jeune homme. Il observa sagement sa compagne. Ses yeux roulèrent sur ses fines lèvres alors qu’elle expliquait qu’il n’y avait aucune raison de s’inquiéter. Sa mère était une maman jeune. Elle ne pouvait être qu’une maman cool. Et papa ? Pourquoi on n’en parle pas, hein ?! C’est facile pour elle, elle peut ne pas comprendre. De toute manière, que se soit ce weekend ou dans deux ans, il devra les affronter.

Quelque peu calmé, le jeune homme prit le mouchoir en main et dévia son regard vers la fenêtre. Il vit le paysage se dessinait sous son nez, tandis que de tristes paroles attirèrent son attention. Portant son regard sur la Master, il vit que cette dernière le surveiller du coin de l’œil. Non mais elle le fait exprès ?! Ça se voit, avec ses yeux doux là !!


*Elle se fout de moi la comédienne ! Elle le fait exprès pour que je cède à ses caprices. Mais elle me prend pour qui ? Je le vois son jeu là et puis quoi encore ?! Je suis pas un canard, OK ?!è_é*

« Tsss…. C’est bon, t’as pas besoin d’en venir là. Je viendrais compris ?! »

*Je suis un magnifique colvert !*

Il est foutu,il est pris au piège . Maintenant, il devait bien assumer ses dires et aller jusqu’au bout. D’ici là, il aura le temps se faire à l’idée. L’hémorragie arrêtait, il s’amusa à rouler un morceau tandis qu’il émit un léger sourire à la jeune femme, quelque peu plus détendu.

« T’es vraiment une emmerdeuse, tu le sais ?! »

Mouais… Elle est chiante. Elle ne lâche rien et elle profite que le pauvre garçon soit faible. Ben ouais, il se sent bien faible pour le coup. Ça rend vraiment stupide l’amour ! Et elle sait s’y prendre. Elle le connait bien. Et ce, malgré son caractère, elle reste belle. Et dans cet élan, il vint l’embrasser amoureusement…. Et malgré qu’il ait mis un bout de mouchoir dans la narine. Et de ce détail, il recule légèrement son visage du sien. Pointant l’intrus, il trouva juste de surligner d’un air incrédule :

« Et là encore, je reste sexy ! »

C’était sa manière de se détendre. Pourtant, il le sait, il a l’air trèèèèès con. Mais il fallait bien se soigner. Comme pour conclure cette histoire, bien qu’elle le honte encore, il sortit des écouteurs de sa poche et en tendit un à la jeune femme.

« Bon et maintenant, je veux plus t’entendre jusqu’à qu’on arrive. »

Quoiqu’il arrive, et si parfois ils ne seront pas en accord, il la suivra toujours. Inutile de préciser comment c’est arrivé, comment il pouvait se plier face à la volonté d’une autre personne, mais c’était ainsi. Mitsuki était surtout la seule personne sur cette planète qui pouvait obtenir quelque chose du Tonnerre et même si parfois, cela relève énormément d’efforts. Et il fallait bien le reconnaitre, si elle désirait que lui et ses parents se rencontrent, c’était parce qu’elle donnait suffisamment d’importance à leur histoire. Aussi, il nota bon de s’en soucier et malgré sa mauvaise foie, il était flatté.

Et durant le voyage, le couple put se reposer,  appuyé l’un contre l’autre.
Le bus s’arrêta régulièrement. Et plus les arrêts étaient espacés, plus de personne descendait. Et très bientôt, il ne resta plus que les deux terraens.


« Hé ? On est arrivé au bout. J’ai terminé mon service, vous devez descendre ici. »

Se redressant, Ys ôta les écouteurs pour jeter un regard autour d’eux. Pas de doute, le chauffeur s’adressait bien à eux puisque qu’ils ne restaient qu’eux. Attrapant les deux valises Ys jugea bon de passer devant. On ne sait jamais ce qu’on pourrait trouver à l’arrivée, surtout qu’il s’agissait d’une idée de Mitsu. Pied posé au sol, Ys releva la tête, clignant des yeux alors que le soleil les brûlait.

« Ok. Je sens que ce séjour va être hilarant… » Fit-il en se tournant vers sa compagne.

Lui libérant le passage, elle put constater à son tour qu’un carrosse les attendait sagement. Un homme vint à leur rencontre. Il avait des bottes, une salopette bleue, un chapeau, une brindille en bouche.

« Salutations mes jeunes gens. Il n’y a que vous aujourd’hui ? Bon, très bien. Dans ce cas, montez. Nous allons vous emmenez jusqu’au lieu où vous allez séjourner. »

Ce type est d’un certain âge et il n’est pas du tout japonais. Il a un accent qui rend l’échange catastrophique. Mais ses grands gestes suffisent pour deviner ses attentions. D’un léger rire amusé, Ys fit le premier pas en sa direction et en profita pour se baisser au niveau de la Master en glissant d’un ton amusé :

« Alors c’est qui, qui va apprendre le Madison ? »

HRP> Si le déroulement te convient pas, dis le moi que je change ;)



Merci à Aaron chéwie! 


Spoiler:
 
#   Ven 17 Fév 2017 - 0:41

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1924
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

Un large sourire étira mes lèvres alors qu'il me confirma qu'il viendrait avec moi. Héhé. Je savais qu'il viendrait ! En même temps, ça aurait été méchant s'il n'était pas venu. Puis j'aurais été vexée, j'aurais pensé qu'il ne prenait pas notre histoire au sérieux. Je pris cependant un air offusqué quand il s'empressa de dire que j'étais une vraie emmerdeuse.

-Tu veux vraiment que je boude ?!


Ouais, répartie : zéro. J'm'en fiche. C'est comme ça, c'est la vie. En plus, il sait très bien que je pourrais pas bouder. Enfin, pour de vrai. J'ai l'impression que je boude de plus en plus souvent avec lui. Est-ce que je chercherais pas à abuser de sa gentillesse, par hasard ? ... si peu.

Je répondis doucement à son baiser, avant d'éclater de rire face à sa tête. Ah, ouais, clairement, magnifique avec ce truc dans le nez. C'était sans doute l'homme le plus sexy du bus, actuellement. J'pourrais même rajouter que c'est le mec le plus sexy de Tokyo.

Le trajet se passa sans encombre. Je profitai du paysage qui défilait sous mes yeux, me rappelant certains endroits où j'avais passé toute mon enfance. Quand on commença à quitter la grande ville pour atteindre la banlieue, je souris doucement en apercevant toutes ces rues où j'avais grandi. Il faudrait que j'emmène Ys dans ma maison, un jour, non ? C'était là où j'avais grandi, quand même ! Je l'imaginais déjà en train de me regarder et de se moquer, en me rappelant qu'il ne s'agissait là que d'une maison, rien de fou. Pfft. Il a même plus besoin de parler, j'le connais par coeur.

Le paysage continua à défiler jusqu'à ce qu'on arrive finalement à la campagne. Il n'y avait plus personne dans le bus quand on arriva à destination. Je descendais du bus à la suite d'Ys. Un homme nous attendait, avec une... calèche. En vrai j'm'y attendais pas. Mais c'était rigolo. Un peu. Quand même. Ys va se sentir fier, je le sens venir avec son western et sa tenue de cow-boy...

Bon, même si là, on dirait que c'est un fermier. Mais pourquoi la calèche omg ?!

Je montais dans le véhicule en compagnie d'Ys, et lui lançai un regard blasé. Le madison ? Qu'est-ce qu'il raconte encore ?! J'suis sûre qu'il va encore faire n'importe quoi ce week-end. Je vais m'assurer qu'il ne touche à aucune goutte d'alcool. Ca pourrait être grave.

Le trajet fut assez rapide, et on arriva dans un adorable petit... Cottage ? J'sais pas trop. C'était assez rustique. Mais mignon. Enfin, Ys allait encore se moquer, mais c'est pas grave, je commençais à avoir l'habitude !

L'homme nous indiqua le chemin et nous laissa nous approprier les lieux. Je me jetai sur le lit, laissant Ys avec les valises.

-Aaaah c'est TROP confortable ! C'est génial ! Regaaarde tout est en bois c'est trop chou !!
m'exclamai-je en pointant du doigt les tables de chevet, puis la commode, une chaise, et plein d'autres meubles. Avoue que c'est trop bien ! Je mérite d'être traitée comme une princesse pour avoir eu cette idée formidable !

Je lui adressai un large sourire, avant de me jeter sur la valide et de l'ouvrir pour en sortir la fameuse nuisette dont rêvait Ys.

-Et regarde, en plus, comment ta chérie est parfaite. Même l'esprit ailleurs, elle pense à tout !

J'agitai la nuisette devant moi, avant de la rouler en boule pour la jeter sur le dessus de ma valise.

-Enfin, ça, ce sera pour plus tard... Là, pour l'instant, on va voir les chevaux ! Je veux faire une promenade tout de suite !!!

Oui oui oui oui ça va être trop bieeen raaah j'ai hâte ! J'attrapai Ys par la main et l'entraînai avec moi pour retourner voir notre hôte. Après quelques mots, il nous emmena aux écuries, et, des étoiles plein les yeux, je courrai d'enclos en enclos pour trouver le plus beau des chevaux.

-Oh, Ys, j'ai trouvé le tien ! Regarde !
m'exclamai-je en lui désignant un poney. Par-fait.



Merci Ronronnn ♥️
#   Ven 17 Fév 2017 - 23:24

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1475
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Une fois que Mitsu fut installée, Ys en fit de même, prenant soin de caler les valises. Sans un mot, l'étrange personnage emmena le couple dans son monde. Et plus la calèche approchait, plus ils pénétraient dans une autre dimension. Tout est vertu. Il n'y a pas de route en goudron et ils pouvaient y voir des étendus de champs.

Une fois arrivé, Ys vit dans quoi ils allaient passer leur séjour. Un cottage? Non mais il était sûr. Ils étaient au pays du Western! Ne tirant pas de conclusion hâtive, leur hôte leur présenta les lieux et leur donna la clé avant de leur laisser libre de leurs mouvements.

La Master ne perdit pas de temps et une fois la porte ouverte, elle se jeta sur le lit, laissant en plomb le Tonnerre derrière elle, valises en main. Non mais ça faisait deux fois qu'elle lui faisait le coup. Il devrait réagir rapidement sinon il allait se coltiner les affaires pour le restant de ses jours. La prochaine fois, il prépara son coup.

Poussant tant bien que mal les valises à l'intérieur tout en râlant, le jeune homme se laissa s'écrouler sur le sol. Ce weekend n'allait pas être de tout repos. Un cadeau empoisonné! Il n'en doute plus.


"Traiter comme une princesse? Laura Ingalls plutôt!"

Ouais, enfin, elle a plutôt bien grandis, la petite Laura...
En tout cas, Mitsuki n'avait rien d'une princesse au milieu de ces bois. On aurait dit une série de "la petite maison dans la prairie". C'est délirant! Et tandis qu'il ouvra une valise pour ranger un minimum, la maline vint secouer sous son nez la fameuse nuisette. Comme une guêpe attirée par la lumière, Ys relève le nez et ne la quitte plus du regard. Sa tête balance même au rythme du vêtement. Un psychopathe... enfin si lui, il est dérangé, Mitsu est sadique! Elle se débarrasse du bien après avoir bien narguer le garçon.


"Meu..Mais!!"

C'est pas correct. Et obligé, elle l'avait fais exprès. C'est une vraie sadique cette fille! On ne joue pas avec les sentiments des gens. Attristé de voir le vêtement retombé sur la valise, Ys n'aura pas eu le temps de s'en plaindre que, décidée et maîtresse des lieux, Mitsuki le traîna par la main. Elle avait d'autres projets.

"Moi aussi, je voulais une promenade..." Marmonna-t'il alors que ses paroles n'eurent aucune importance.

Mitsuki était décidée et quand elle avait quelque chose en tête, impossible de lui faire entendre raison. Rapidement dehors, retrouvant un minimum son autonomie, Ys posa sa main sur l'épaule de la demoiselle.

"Choisis ton cheval. J'arrive de suite!"

Et tandis que Mitsuki choisissait comme un enfant son cadeau (les chevaux semblent stressés là), Ys en profita pour obtenir quelques informations auprès de leur hôte. Et ça, c'est top secret! Plus tard, une fois la conversation terminée, l'attention du Tonnerre fut attirée par la voix de la jeune femme. Et avec malice, elle lui désigna son cheval.

"Haha... et tu te crois drôle la vilaine?! -_-"

Désabusé, Ys s'apprêta à tourner des talons quand l'homme lui tendit la lanière.

"Bon choix. Il est gentil. Mais tu dois plier des genoux."

"C'est pas sérieux?!" Fit Ys inquiet.

Et Mitsu là, elle en rit!! C'est de sa faute! Et Ys n'est pas idiot, il voit  bien que le vieux là, il est content. Il aime pouvoir lui faire plaisir à la miss en lui offrant un étalon de compète. Il a bien compris, elle lui a tapé dans l’œil. Non mais c'est franchement crade de faire ça pendant sa présence... Enfoiré!

"Mais je vais pas grimper ce nain?! J'irai plus vite à pied!"

"Chut! C'est un poney très costaud. Toi, tu devrais pas le sous estimé. Allez montes maintenant tête rouge!"

*Je vais le butter!! *.* *

C'est surement pour faire plaisir à Mitsu qu'Ys grimpa sur le poney. Non mais sérieusement, ses pieds frôlaient le sol. Et c'est dur de garder les genoux pliés durant la balade. Il allait être vite fatigué. Et le poney aussi là! Il a beau dire que cet animal est costaud, mais il fait pitié! Vous avez vu son regard? Ah ouais, Mitsu se la joue grave là. En plus, elle est plus haut que lui, c'est humiliant. Elle a de l'allure, lui, il est minable.

"Sérieux, on dirait un gamin sur son camion..."

Râla le Tonnerre alors qu'à chaque pas qu'effectué le poney, il en faisait de même. Il est ridicule! Encore heureux qu'il n'avait plus ce bout de mouchoir dans le nez. C'est sûr, c'est pas demain qu'il se fera appeler Billy the Kid. Et les voilà partirent, traversant les étendues de la nature.

S'il y avait un point positif à donner sur ce désastre, c'était la beauté de la nature. On se croirait vraiment au temps du Far West. Il y avait même au loin, un troupeau rappelé par des types à cheval. C'était rapide et fluide. Ils étaient doués, il n'y avait pas de doute. Bah la bonne chose, c'est qu'Ys pouvait BIEN observé le spectacle puisqu'il était à la traîne. Et pendant ce temps, l'autre amoureux aidait Mitsuki a avancer.


"P'tain... tu peux pas avancer plus vite aussi?! T'as pas un accélérateur?"

Agacé de la tournure que prenaient les choses, Ys remua vivement ses jambes. Ce qui créa un effet de panique chez l'animal. Ce dernier se mit à courir rapidement. Surprit et quelque peu inquiet, Ys s'accrocha fortement et prit bon de garder ses jambes près du corps bestial. Et mine de rien, emporté dans la course, Ys dépassa les deux zigotos. Et d'un large sourire victorieux, il ne put s'empêcher de les éclabousser de sa victoire.

"ALORS C'EST QUI LE PAPAAAAAA???!!!!"

Ni une, ni deux, les quatre fers en l'air, l'animal éjecta son collaborateur en se stoppant net devant un point d'eau. Une fois ses idées regroupées, le Tonnerre sortit rapidement la tête hors de l'eau. Rien ne va! Et tandis qu'il réussit à remonter la pente, le destin prend un malin plaisir à le pousser de nouveau. Evidemment, l'hôte rit aux éclats et trouva bon de prévenir, une fois arrivé à sa hauteur:

"Les animaux viennent boire et se soulager ici..."

Ys ne saura dire si c'était une blague de mauvais goût. Tout ce qu'il sait, c'est qu'il faut sortir de là. Et gravillonnant à grand pas le rebord, Ys sortit de ce point d'eau. Il jeta un œil en arrière, remarquant que les deux autres cow-boys se moquaient de lui avant de reprendre le large. Passant une main sur son front, il avait peur de renifler sa main afin de deviner si ce type mentait ou pas.



Merci à Aaron chéwie! 


Spoiler:
 
#   Sam 18 Fév 2017 - 16:39

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1924
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

OUAIS, je me crois super drôle même. Ce qui est génial dans cette situation, c'est que notre fabuleux hôte va dans mon sens. Si c'est pas beau ça ! J'éclatai de rire face à la tête d'Ys. Roooh il va être trop mignon sur son poney ! Et moi, j'veux le plus beaaauuuu cheval de l'écurie !

J'observais les deux hommes se disputer du coin de l'oeil, continuant à chercher le cheval parfait. C'est presque si je ne m'en voulais pas pour Ys, moi qui avait dit ça en riant, voilà que le pauvre se retrouvait embarquer dans une sacrée aventure.

Quelques temps plus tard, nous étions enfin en chemin pour notre superbe promenade. Le guide nous accompagna, et m'expliqua en long et en large toutes les anecdotes qu'il y avait à raconter sur ces lieux. Je l'écoutais avec attention, m'extasiant face à la beauté de la nature. C'était vraiment agréable, l'ambiance était si calme et apaisante. Ca faisait un bien fou, comparé à toutes cette agitation qu'il y avait en permanence à Terrae.

La voix d'Ys attira mon attention et je me tournai, juste à temps pour voir la pauvre bête courir comme une furie et nous dépasser. J'eus un peu mal au coeur en l'entendant hurler, et réalisai que le pauvre avait vraiment l'air d'être en train de vivre un enfer. Je n'avais même pas remarqué qu'il était à la traîne comme ça... Je m'en voulais. C'était mon idée, et j'avais déjà l'impression d'avoir tout gâché.

Le poney finit par ne plus tenir et se cabra, faisant tomber Ys à la renverse. Notre hôte éclata d'un grand rire et je me mordis la lèvre inférieure. Mais il est en train de devenir méchant là ! Il s'est peut-être fait mal en tombant ! Pourquoi il rigole comme ça ?!

Sans vraiment faire attention à ce qu'il dit à Ys, je descendis de mon cheval et accourus vers mon compagnon. Je l'aidais à sortir de l'eau, et le fixai un petit moment avec un regard peiné.

-Désolée...
soufflai-je. Ca va ? Tu ne t'es pas fait mal ?

Je fouillai dans mes poches, mais c'est avec déception que je constatai que je n'avais pas de mouchoir. Je soupirai, et affichai une moue déconfite.

-Tu dois avoir froid...


Je m'approchai de lui et me blottis contre lui, frottant mes mains sur ses bras pour essayer de le réchauffer.

-On va faire une petite pause ici, ça te va ? Et je prendrais le poney pour la suite de la promenade.


Lui offrant un petit sourire désolé, je me tournai vers notre hôte et lui demandai s'il n'avait pas un mouchoir, qu'il me tendit rapidement. Bon. C'est un mouchoir en tissu. Et on va prier pour qu'il l'ait lavé récemment, et pas utilisé depuis, hein.

Je le passai sur son visage pour essuyer l'eau qui coulait encore un peu, et pris doucement sa main dans la sienne.

-En tout cas, tu as été assez impressionnant. Quelle rapidité !
ris-je doucement en lui adressant un sourire mutin.



Merci Ronronnn ♥️
#   Dim 19 Fév 2017 - 15:29

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1475
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Cette promenade était loin d’être à l’image de la St Valentin. Un véritable carnage. Enfin, pas pour tout le monde. Pourtant, il avait essayé de faire plaisir bien qu’il ne sentait plus ses jambes et que maintenant, il était trompé de la tête aux pieds. De plus, il se doutait bien que l’hôte se moquait bien de lui et avait inventé cette histoire dans l’espoir de voir le Tonnerre sortir à toute vitesse de ce point d’eau.

Essoufflé et exaspéré, il put néanmoins compter sur le soutien de Mitsuki. Lejeune homme dévia du regard, assez honteux dont la tournure prenait les choses. Surtout que la miss était impatiente de la faire cette promenade. Finalement, l’hôte vint même à apporter son soutien. Mouais…. Il veut juste lui faire plaisir maintenant qu’il avait bien ris !

Sceptique, Ys ne lui porta pas plus d’attention. Il entendit bien la demande de la Master. Mais, borné et téméraire, le garçon n’en dit rien. Il ne voulait pas lui laisser le poney. Il ne voulait pas qu’elle s’oblige à faire une pause. Et surtout, il ne voulait pas que ce weekend soit gâché pour rien que ça. Serrant des dents, le jeune homme ne s’était jamais senti aussi immature à rester planter là, se faire consoler par sa petite amie.

Le rire amusé de Mitsuki attira son attention. Posant enfin son regard sur elle, le Tonnerre ne saurait dire si c’était son sourire ou peut être autre chose, mais il reprit du poil de la bête. Serrant sa main dans la sienne, Ys se releva en sa compagnie. Il était hors de question d’abandonner ou de se lamenter.


« On va la finir cette promenade. Et tu vas voir, je vais vous passer devant ! »

Lui fit d’un large sourire. Il était temps de la terminer cette course…euh…promenade ! C’est dingue, on dirait un challenge ! Bref, une fois qu’ils étaient remonté en scelle, Ys s’agrippa ferment au poney, prenant soin de ne pas être brusque. Ils purent de nouveau reprendre la route. Durant le trajet, le Tonnerre avait pris le rythme et manipuler l’animal aisément. Et surtout, il ne râlait plus ! Tout se passa bien. Ils découvraient les paysages. L’hôte ne se moquait plus du Tonnerre.

Un peu plus tard, une fois la promenade terminée, les jeunes terraens purent retrouver leur cottage avant de saluer leur hôte. Certes, les vêtements d’Ys avaient séchés durant le trajet mais ce dernier ne se sentait pas si….frais. Aussitôt, il retira son t-shirt et lança vivement :


« Tu m’en voudras pas si je pars maintenant me doucher ? Parce que là j’ai l’impression de sentir le monstre du Loch nesse et-«

Et tandis que ce dernier retirait son pantalon, il s’arrêta soudainement dans sa conversation, quand une ombre passa d’un meuble à un autre. Ce n’était pas d’une masse importante mais il avait quelque chose ici. Se tenant sur une jambe tandis que l’autre pied était encore dans sa main, à retirer son pantalon, Ys n’osa ne plu bouger.

« Euh… Tu l’as vu toi aussi ? »

HRP>Je l’admet, c’est pas terrible comme réponse !



Merci à Aaron chéwie! 


Spoiler:
 
#   Dim 19 Fév 2017 - 20:55

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1924
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

HRP : Mais nan tkt :p

La promenade se termina bien -mieux. Un sourire sur les lèvres, je fus heureuse de voir Ys reprendre du poil de la bête, et reprendre la promenade avec nous, à notre hauteur. L'air de rien, ça me manquait un peu la campagne. Même s'il y avait des coins plus tranquilles à Terrae, ce n'était jamais exactement pareil. Là, tout était calme, on sentait le vent frais fouetter notre visage, on croisait même parfois quelques animaux sauvages. C'était vraiment très agréable.

Une fois la balade terminée, notre hébergeur nous ramena à l'écurie. On le laissa reprendre les deux équidés pour qu'il les ramène à leur enclos, puis on put rentrer dans notre cottage. Ys commença à se déshabiller pour aller prendre une douche -genre il se déshabille comme ça ! Mais c'est une invitation pour une douche à deux ça !- quand il s'arrêta soudainement en entendant un bruit. Je suivis son regard mais ne vis rien. Pourtant, visiblement, j'étais sensée voir un truc. Je me pinçai la lèvre inférieure, et secouai négativement la tête.

-Désolée... J'ai rien vu.

Me jetant sur le lit - qu'est-ce qu'il est confortable, ce lit ! - je m'assis en tailleur et regardai autour de moi. Si ça se trouve, Ys délire. N'empêche qu'il est pas serein là. Il a terminé de retirer son pantalon, mais il est toujours pas parti se doucher. Il m'attend peut-être.
Je lui offris un sourire, et voulus le rassurer, quand je la vis, l'ombre.

-Aaah, j'ai vu !
m'exclamai-je en pointant la valise du doigt. C'est parti derrière notre valise. Peut-être que c'est sa nouvelle maison.

Oooh allez, on va pas nous sortir le cliché du rat ?! Je serais trop déçue. J'attendais beaucoup de cet endroit quand même.
Me levant pour aller voir, je retournai la valise et tombai sur...

-Une chauve-souriiiis ! Oooh regarde, elle est trop mignonne !!!! Elle a dû avoir peur quand on a allumé la lumière en rentrant ! Elle essaie de se mettre à l'abri.

J'essayai de m'approcher pour la prendre dans mes mains et la faire sortir. Elle poussa quelques petits cris avant de courir se réfugier ailleurs en agitant maladroitement ses petites ailes.
Après quelques essais et un petit moment de course poursuite, je parvins à la prendre dans mes mains... Avant de la lâcher brutalement.

-Ah ! Mais elle m'a mordue !


Je me tournai vivement vers Ys.

-A toi d'essayer ! Il faut la remettre dehors, elle voit rien ici à cause de la lumière !


Et on peut pas éteindre la lumière, sinon on verra rien et on pourra pas l'attraper pour la mettre dehors...

HRP² : Bon, clairement, là, Mitsu, c'est moi, c'est du pur vécu, et la chauve-souris était juste TROP chou (mais elle hurlait à la mort quand j'essayais de la prendre pour la sortir xD)



Merci Ronronnn ♥️
#   Lun 20 Fév 2017 - 0:12

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1475
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Il n'est pas fou... Ou bien l'hôte avait raison et cette eau n'était pas aussi potable qu'elle ne le paraissait. Voilà, maintenant il voyait des hallucinations. Mais pourquoi était-il venu déjà? Ah oui.... la St Valentin? Et c'est qui l'andouille qui a inventé cette journée? Qu'on puisse le remercier comme il se le doit!
Ys aurait bien aimé pouvoir lui en coller une avec toute la reconnaissance possible mais pour l'instant, l'heure était plus grave. Il y avait quelque chose ici. Quelque chose qui ne devrait pas y être. Ce qu'il peut y avoir de pire, c'est que cette ombre là, on ne sait pas ce que c'est. Ce qui signifie que c'est encore plus angoissant.

Le Tonnerre n'ose plus bouger. Il garde son pantalon dans une main, et son t-shirt dans l'autre. Ses yeux glissent de droite à gauche, cherchant à démasquer l'intrus. Malheureusement pour lui, Mitsuki n'est d'aucun secours. Elle ne dit n'avoir rien vu et part tranquillement se jeter dans son lit.


"Non mais attends! Y a un truc là! Bouges plus, tu pourrais te faire bouffer!!'

Sérieusement, Mitsu, c'est la princesse qui part se jeter dans les pièges. Pas étonnant que Link est toujours puceau! Elles aiment les faire galérer, c'est pas possible! De toute manière, il avait beau lui dire d'arrêter de bouger. Elle s'en moquait royalement, se dorlotant dans ses draps. Lui aussi, il aimerait pouvoir en faire autant, d'autant plus qu'il ne l'avait toujours pas tester. Mais lui, il a l’instinct de survie. Et son instinct lui soufflait clairement de ne plus bouger.
Relevant son regard sur la miss, il vit son étrange sourire.


*Qu'est ce qu'elle a? -_-'*

C'est qu'elle lui sourit bizarrement. Quoi? Elle se moque de lui? Non... on dirait une prédatrice... Non mais c'est pas le moment là!! Y a du danger!! Quoiqu'elle parait aussi dangereuse que la chose inconnue.

"Mitsu... qu'est ce que tu-"

Interrompu par ses appels, il vit cette dernière bondir en direction des valises. Bah voilà! Elle l'avait vu maintenant. D'un sourire espiègle, Ys rabattu son pantalon sur son épaule, assez satisfait qu'elle le prenne au sérieux.

"Tu vois, j'ai pas rêvé. Y a bien un truc louche et... Mitsu! Attends! Vas pas comme ça-"

Il n'eut le temps de faire quelques pas que cette dernière révéla l'identité de l'intrus. Une chauve souris... Une simple chauve souris! Ma foie, tant qu'à choisir, valait mieux que ce soit une petite bête. La Master ne perdit pas de temps et tenta même de l'attraper. Sous le regard amusé, Ys observa la scène sans agir. C'était trop beau à voir!

"Vas y... Non sur ta droite... t'y es presque."

C'est tellement plus simple de rester en tant que spectateur sans avoir à régaler autant. Quoi? Ok c'est pas très gentil. Mais elle lui avait donné le poney! Mais trêve de plaisanterie, la chauve souris lui ravale l'envie de rire quand la jeune femme se plaignait d'une blessure. Saleté! Assez agacé, fronçant des sourcils, Ys entra en scène.

"Bon laisses moi faire. Je vais te montrer comment on fait."

A sa manière évidemment. Certes, il n'était plus amusé que cette bestiole puisse blesser sa petite amie. Mais il jugea bon de le camoufler en jouant aux supers héros... arrogants! Faisant voler son pantalon au dessus de sa tête tel un laceau (après tout, on est au Western), il se dirigea silencieusement vers l'animal. Ce dernier étant caché au dessus de l'armoire, Ys s'appuya sur le fauteuil et près à bondir, il se jeta dans les airs.

Dommage que c'était un caleçon et non une cape... On aurait pu voir SuperMan. Du moins....

"JE L'AIIII!!!"

C'était crié victoire trop tôt. Le Tonnerre renversa l'armoire une fois qu'il s'écroula contre. Ok, c'était plus facile de se moquer. Pas étonnant que Mitsu avait autant galérer. Mais il ne baissa pas les bras. Il était même énervé qu'elle lui file entre les doigts à plusieurs reprises.

"REVIIIIENNS!!! SALE BÊTE!!"

Non en fait, il était hystérique... Mais en tant que tête brûlée, il lui était impossible d'abandonner. Alors on passera tous les meubles, chaises, affaires, renversées. Son seul objectif étant d'attraper l'animal, il se préoccupa de rien d'autre. Même des bleus qui lui couvraient le corps. Dommage qu'il ne pouvait pas le toucher, au moins il aurait pu paralyser son système nerveux. Mais non, elle reste pas en place.
Mais alors que la lutte était acharnée, détruisant tout (ou presque tout) sur son passage, dans un élan de dernier espoir, Ys fit rebondir sur le mur d'en face, la direction que prenait l'animal, un éclair. Un éclair qui aveugla la chauve souris. Perturbée, Ys dans un dernier élan, l'attrapa grâce à son t-shirt. Au moins elle ne pourrait le mordre.


"Je... Ah...je te...tiens...."

Essoufflé, le jeune homme se redressa. Manipulant minutieusement le tissu, il put faire ressortir la tête de sa victime. Bon elle lui avait rendu la bataille compliquée, mais ce n'était pas une raison pour l'empêcher de respirer.

HRP> Le sketch xD Bon t'avais finalement réussi par l'avoir?



Merci à Aaron chéwie! 


Spoiler:
 
#   Mar 21 Fév 2017 - 16:16

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1924
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

HRP : Ouais, c'est une histoire qui s'était bien terminée xD La technique du t-shirt pour pas se faire mordre est la meilleure :P

Elle était toute mignonne, comment pouvait-elle me mordre ?! J'étais hyper déçue, j'avais donc passé le relais à Ys, me disant que j'allais pouvoir l'aider et qu'à deux nous nous en sortirions mieux. Et puis, j'ai changé d'avis quand je l'ai vu faire tournoyer son pantalon comme s'il s'agissait d'un lasso. J'ai souri, et je l'ai observé faire.

Bon, en vrai, j'ai essayé de l'aider, vraiment. Mais c'est vite devenu un carnage. Du coup, j'ai surtout passé une grande partie de mon temps à repasser derrière Ys qui s'agitait dans tous les sens -la pauvre chauve-souris devait être vraiment paniquée !- pour remettre les meubles et les objets en place. Ce serait bête de casser quelque chose et de devoir payer, hein... Franchement, ça ruinerait le week-end !

Bref. Il parvint finalement à l'avoir. En même temps, j'aurais été triste pour lui s'il l'avait pas eu, après tous ces efforts. Vous imaginez si ça avait été vain ?! Franchement, ça n'aurait pas été cool. Du coup, il parvint donc à l'attraper, en utilisant son t-shirt pour ne pas qu'elle le morde. Ingénieux. J'aurais dû le faire... Enfin, pour ça, il aurait fallu que j'envisage l'idée qu'elle ne soit pas gentille et qu'elle me morde.

Je m'approchai donc de mon petit ami, et, toute gaga, j'essayai de caresser la petite tête de la chauve-souris qu'Ys tenait fermement entre ses mains -nan mais faudrait pas qu'elle se re-sauve quand même.

-Elle est trop choupiii, je veux une chauve-souris !

Ouais, Mitsu, oui, bien sûr, c'est grave un animal domestique une chauve-souris. Si elle avait pu, j'suis sûre qu'elle aurait transpiré à grosses gouttes la pauvre bête.

-Bon, viens, j'vais ouvrir la fenêtre pour que tu la laisses sortir !

J'suis déçue de la laisser partir, mais bon, faut bien, hein... Ouvrant la fenêtre, je laissai donc Ys, mon héros, déposer l'animal sur le rebord pour qu'elle puisse prendre son envol et profiter de la nuit. On referma rapidement la fenêtre derrière -nan mais faudrait pas qu'elle re-rentre, quand même !- et je me tournai vers mon copain, et lui offris un large sourire.

-Bon, bah maintenant... Douche !

Oui, je m'invite, on a perdu trop de temps avec la chauve-souris de toute manière, alors on va pas se laver séparément quand même !
Poussant Ys devant moi pour aller dans la salle de bain, je me déshabillai rapidement tandis qu'il faisait chauffer l'eau de la douche - elle est trop trop trop trop grande la douche, comment c'est trop bien !! Je le rejoignis et, passant une main dans ses cheveux humides, un petit sourire sur le coin des lèvres, je lançai :

-Bon, c'était pas une mauvaise idée ce week-end, tu vois ! On rigole bien !

Puis je me tournai pour prendre mon shampooing et en verser une bonne dose dans ma main avant de me jeter sur Ys pour lui en mettre partout.

-Woaaah t'es trop beau comme ça ! Je suis sûre que tu pourrais faire sensation pendant la période de Noël, avec une jolie barbe blanche et un beau costume rouge !



Merci Ronronnn ♥️
#   Mar 21 Fév 2017 - 20:47

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1475
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

HRP> Généralement, ça évite pas mal de problème... Mitsu sait de qui tenir xD

Pourquoi la réaction de Mitsuki l'étonnera toujours? Voilà que maintenant elle voulait une chauve souris! Non mais sérieusement, à l'écouter, elle voudrait tous les animaux de cette planète. Pas étonnant que le type de l'animalerie la fixer toujours avec de grands yeux. Si ça se trouve, cette chauve souris prie pour que le Tonnerre la sorte de là. Quoi? Mais si, regardez bien ces yeux! Bon ok, elle est mignonne cette bestiole. Mais elle est mieux dehors! Et sincèrement, le Tonnerre s'était déjà fait avoir avec Balto. Il n'allait pas non plus s'occuper de cette bête en plus.

"Non Mitsu. Pas cette fois."

On dirait une enfant à qui on dirait non. Néanmoins, elle finit par trouver raison et ouvre la fenêtre. Ys ne perd pas de temps, on ne sait jamais si la miss lui faisait un caprice et laissa l'animal s'envoler. Laissant échapper un soupir, Ys observa l'état de la chambre. Finalement, ce n'était pas plus mal que la Master soit là pour l'aider. Cette bataille aurait pu être pire. Finalement, ils purent reprendre là où ils s'en étaient arrêtés. Surtout que le garçon avait en tête une idée bien précise. Sans perdre, de temps, il prit la direction de la salle de bain tout en rajoutant:

"Et maintenant, je pars m-"

Arrêté soudainement, c'était à peine s'il n'avait pas été bousculé. Voilà que Mitsuki s'invite, tranquille, sans pression... comme ça... normal... Dépité, Ys entre à son tour dans la pièce, observant la demoiselle se déshabiller. Non mais à quel moment elle avait s'invité comme ça? Tout en allumant la douche, Ys entra avant pour régler la température de l'eau. C'est que cette douche était énorme! On aurait dit un spa. Tout en cherchant une température agréable, Ys jeta un œil à la Master.

"Euh... dis, si tu pensais gagner du temps en squattant... tu t'es trompée!"

En vérité, il ne lui parlait pas dans les yeux. On va pas se mentir, hein?! C'est tout de même agréable de regarder sa petite amie se déshabiller. Et de son naturel, le garçon ne s'en cache pas. Il fixe, aisément. Il la dévore des yeux. Elle aurait pas grossis?? Non mais en bien évidemment!! On dirait que sa poi-

"AAAAAAAAAAAHHHHHHHH!!!!!!!!"

D'un bond en avant, Ys tourna rapidement le pommeau de la douche. Il venait tout simplement de s'ébouillanter cet idiot! Au moins, ça remettait les idées en place! Laissant échapper un soupir, le pervers trouva enfin l'idéal et invita sa petite amie à le rejoindre.

"Allez viens, il ne faut pas perdre de temps!"

Basculant la tête en arrière, il était agréable de laisser couler l'eau le long du dos. Mais le jeune homme se redresse lorsque la Master se rapprocha de lui, passant une main dans ses cheveux. Et ce sourire.... C'est lui ou cette buée provient bien de la douche?


"Tu as raison et je m'en rends compte mieux encore maintenant..."

Laissa-t'il sous entendre alors que ses mains vinrent se placer automatiquement autour de la taille de la demoiselle. Non mais il fallait s'attendre à quoi? C'est la St Valentin, hein?


"Elle est spacieuse cette douche, pas vrai? Je suis sûr qu'on pourrait en profiter pleinem-"

Il aurait pu le voir, le danger. Si seulement son cerveau ne s'était pas mis en arrêt. Non parce qu'une Mitsuki sexy, qui se laisse faire... ça n'existe pas!! Elle ne perdait pas une occasion. Aussitôt la garde baissée, aussitôt elle l'attaqua de front. Le malheureux retrouva ses pulsions à plats. D'un air incrédule, il la fixa, couvert de mousse.

"Ah...ouais... je n'y avais jamais pensé... -_-"

En fait, il n'arrivait même pas à s'énerver. Il était à bout là. De toute façon, qu'est ce qu'il pouvait y faire? Il allait pas non plus se fâcher rien que pour ça? Disons que ça coupe les envies! Et puis, c'était Mitsuki, elle était comme çà! Imprévisible et pas... réceptive! Tant puis, il jouera au gentleman parfait et attentif... ou bien il versera une bonne dose de sake dans son verre!

Et parce qu'il était l'heure de la vengeance, il brandit le jet d'eau sur sa tête. A charge de revanche! Cette idiote... même encore là, elle le faisait rire de sa bêtise.

"Voilà, et toi, tu ferais encore plus sensation que la meuf dans The Grudge!"

S'emparant du savon, Ys se tartina rapidement le corps. Il frotta énergétiquement. Et sans relâcher la cadence, il tourna la miss pour lui frotter le dos. C'est la qualité des Tonnerres: être capable de passer du coq à l'âne.

"Bon, maintenant on se lave! Viens là! Il faut que tu sois nickel pour que je te séduise ce soir. D'ailleurs, fais toi belle, ok?"

Il ne fallait plus perdre de temps sinon sa surprise allait tomber à l'eau. Et puis c'était un moyen aussi d'occuper l'esprit. Lui et son esprit vagabond, il se concentra pour regarder Mitsuki dans les yeux. Soyez compatissants!
Aussitôt, il jugea bon de quitter la douche pour se sécher et chercher après des vêtements adéquates: un jean noir, une chemise blanche. Il l'avait dit, il fallait être beau.



Merci à Aaron chéwie! 


Spoiler:
 
 

Des idées plein la tête ! (Pv : Ys)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Restaurant.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant