Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Plouf ou pas plouf, telle est la question. [Piu!]
##   Ven 10 Fév 2017 - 9:56

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Adélaïde Hamilton
► Rencontres ♫♪ :
Asbjorn Andreassen
Messages : 312
Date d'inscription : 25/09/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Faire des trous dans tes tshirts ♥
Humeur : Mon sourire ne disparait jamais.

- Jveux mouriiiir… Jvais mouriiiiir…

Ta tête tombe sur l’oreiller. Quelques élèves présents dans le dortoir regardent cette espèce de loque râlante que tu es d’un air étonné ou inquiet – tout dépend des élèves en question. T’es allongé à plat ventre sur le matelas, l’oreiller serré dans tes bras.

- Trop maaaaal…

Un gars s’approche de toi et pose sa main sur ton épaule.

- Un souci ?


Tu te redresses d’un coup et lui fais des yeux suppliants.

- J’ai trop mangé, mec… Y AVAIT DES DONUTS !

Un silence te répond, puis un rire gêné.

- Ah… Ok, bah… Repose-toi bien alors.

Tu le regardes s’éloigner et t’effondres à nouveau. Depuis quand es-tu un petit menteur, Asb ? Tu sais que ce n’est pas ton repas qui te fait souffrir puisque tu n’as rien avalé de solide depuis pas loin d’une semaine. Faut dire que tu rejettes tout, tout à coup. La nervosité ou un reste de désintox ? « Les deux mon capitaine ! ». Tu gémis un peu mais sens à nouveau les regards se poser sur toi. Tu te lèves d’un coup et adresses un sourire général aux quelques élèves qui passent dans le coin.

Tu te lèves et, veste sur le dos, capuche sur la tête, te diriges vers l’extérieur de l’institut. Le froid t’attaque aussitôt, mais tu t’en fous. Ça fait du bien. Écouteurs dans les oreilles, tu gigotes sur Tik Tok de Kesha en balançant doucement ta tête de droite à gauche. Tout en marchant, tu sors une cigarette du paquet glissé dans ta poche et l’allumes. « Je crois que ça va pas un mieux comme ça... ».

Ah oui ? Juste au moment où tu arrives au lac en te disant que tu te sens mieux, tes jambes faillissent et ta tête se met à tourner dangereusement.

- Putain… !

Tu recules et t’éclates par terre… Par terre ? Alors pourquoi ça roule ?

- WOUAAAAH !

Quand t’as perdu l’équilibre, t’as trop reculé et t’as foncé sur une nana en fauteuil roulant, bravo Asb. Et maintenant t’es sur ses genoux, encore bravo Asb. Sauf que c’était en pente, du coup vous dévalez cette dernière en direction de l’eau, brav-

De l’eau ? C’est février. Froid. En plus, y a du monde qui a dit que l'eau avait gelé. Genre patinoire. Puis t’as ton téléphone dans la main. Et une clope dans l’autre.

- ELLE S’APPROOOOOOOCHE FAIS QUELQUE CHOOOOOSE !


Plouf ou pas plouf, telle est la question. [Piu!] EBEt

##   Ven 10 Fév 2017 - 19:06

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Tu peux chercher Edy
► Rencontres ♫♪ :
Ipiu Raspberry
Messages : 2953
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

Tout va bien, si, si j’vous assure. Je ne suis pas en train de dévaler une pente à reculons un type (bien trop grand et trop fin si on me demande mon avis) sur les genoux. C’est faux, je proteste. J’avais rien demandé moi d'abord.

Vous savez pas le pire ? C’est que si mon fauteuil tombe à l’eau Mitsu me tue, et que si le moteur casse quand j’le déclenche sous la charge… Bah Mitsu me tue ? J’ai pas tellement d’alternative à ce niveau, donc on va faire le vœux que le gentil fauteuil survive à la connerie de l’autre boulet.
C’est pas pour dire mais j’ai quand même un grand écriteau avec marqué dessus « attention fragile ne pas bousculer » ou alors il sait pas lire entre les lignes de mes roues ? Non ? Sérieux depuis quand on saute sur une meuf en fauteuil roulant ? Depuis, jamais en fait. Ce type est un plouc, pour rester polie.

Surtout que lui il ne fait pas cet effort, certes il n’a pas vraiment le temps de dire « excusez-moi mademoiselle de vous avoir rudoyé, pourriez-vous je vous en prie nous sortir de la panade où moi pauvre petit débile maladroit vous ais mis ? » Non au lieu de ça il gueule, c’est bon j’ai compris tu vois ? Moi aussi j’étais au courant que j’avais le lac en arrière-plan, j’sais même plus pourquoi je suis venue, quand j’quitte les routes de Terrae j’dois toujours ramener des gens qui se sont foutus dans la merde. Alors pourquoi j’continue à persévérer ? En plus c’est pas comme si c’était beau en cette saison, les arbres sont aussi nus qu’un faluchard bourré, et l’étang terne… Mais bon le ciel était bleu et j’avais envie de prendre l’air, autant pour moi. Tout ça pour dire qu’un peu de politesse tu vois ça donnerait plus envie de t’aider…
Là j’ai juste plus envie de t’éjecter, mais s’il arrive quoi que ce soit à ce gentil fauteuil Mitsu n’aura aucune difficulté à planquer mon corps. En vrai être téléporteuse ça te donne grave le choix, et en général un alibi… Bon p’t’être pas à Terrae remarque.

Quoi ? J’ai pas encore activé le bouton du moteur ? Mais putain laissez moi penser en paix, je ne vous ai rien demandé bande de branques ! Bref, je pousse le bouton et le fauteuil met quelques instants à se stabiliser. Cela fait je dégage vivement le type de mes genoux. Ne pas être malpolie Ipiu, il ne voulait sans doute pas ce qui a failli arriver. C’est peut-être un brave type tu sais ? Et puis, tu as réussi à rester calme devant Bito, notion d’équité tout ça…
En fait je sais pas quoi lui dire de poli, donc j’vais préventivement me la fermer et attendre ses excuses. C’est un bon plan non ?



Plouf ou pas plouf, telle est la question. [Piu!] 1565213755-ipiu-signa

Mes petits trésors:
 
##   Mer 15 Fév 2017 - 1:15

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Adélaïde Hamilton
► Rencontres ♫♪ :
Asbjorn Andreassen
Messages : 312
Date d'inscription : 25/09/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Faire des trous dans tes tshirts ♥
Humeur : Mon sourire ne disparait jamais.

« Outch, le sol est dur. »

Ah bah oui Asb, mais aussi, à te laisser tomber sur les genoux d’inconnus…

« C’EST PAS MA FAUTE. »

Et si tu te nourrissais ? T’aurais peut-être moins de vertiges, non ?

« … »

Tu te redresses lentement en grimaçant. T’as atterri sur le dos et ça fait mal. Par contre, miracle, t'as toujours ta clope intacte à la main et ton portable dans l'autre. Satisfait, tu t’assois en tailleur et…

« MA CAPUCHE ! »

Rabattage immédiat de capuche, disparition de ta tignasse ébouriffée.

« Ah. C’est déjà mieux. »

Tes yeux ambres viennent se poser sur la pauvre fille sur laquelle tu t’es ramassé. Tu lui adresses ton sourire de travers, comme toujours, mais un sourire un peu plus désolé cette fois-ci.

- J’m’excuse ! C’était pas voulu j’espère que je t’ai pas fait ma-

Tes yeux s’agrandissent tout à coup et tu restes bouche bée.

- ATTEND. C’EST QUOI CE FAUTEUIL DE FOU ?

Sa couleur t’avait interpellé – un rouge puissant SUPER BEAU – mais quand tu captes la taille des roues… T’hallucines.

D’un bon, t’es debout, penché au-dessus de la blondinette sans lui avoir demander son avis, et t’observes avec un sourire émerveillé.

- C’est quelqu’un qui te l’a fait ? Tu l’as fait toi-même ? TU SAIS FABRIQUER DES TRUCS PAREIL ? C’est trop ouf ! Y a plein de boutons ! Ils servent à quoi ? Tu dois pouvoir faire des trucs de dingue avec non ? PUIS CES ROUES ! C’est pas des roues d’tapette ! Non pas que j’ai un truc contre les tapettes. Fin jsais pas, j’appelle pas les homos des tapettes. Les tapettes c’est des victimes pour moi. Et être homo, c’est pas être une victime. Sinon jsuis à moitié une victime. C’est le cas d’ailleurs. Mais pas parce que jsuis bi. D’ailleurs jsuis pas bi, plutôt « j’m’en ballec ». FIN BREF TON FAUTEUIL EST TROP COOL !

Tais-toi Asb, steuplé. Tu me fatigues. D’ailleurs tu te fatigues aussi j’ai l’impression. Parce que d’un coup, tu te laisses à nouveau aller par terre en tailleur et tu tires une taffe sur ta clope. Puis, gardant le même sourire fasciné aux lèvres que lorsque tu observais le fauteuil, tu poses ton téléphone sur ton genou et tends ta main désormais libre vers la fille.

- Asbjorn Andreassen, pour me faire taire suffit de parler. Pas besoin de taper. Juste parler. Ça marche en général.


Au moins, t’as de l’autodérision, on pourra pas t’enlever ça Asby.


Hrp: Tape le. Fais le taire. Please.


Plouf ou pas plouf, telle est la question. [Piu!] EBEt

##   Sam 18 Fév 2017 - 19:07

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Tu peux chercher Edy
► Rencontres ♫♪ :
Ipiu Raspberry
Messages : 2953
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

Ouai vas-y excuses toi, t’as failli me mouiller, et pas me faire mouiller que ce soit clair ! Parce qu’en cette saison j’kifferais juste pas un bain dans ce lac. Bon, après j’ai survécu à l’absence d’eau chaude à noël, je pourrais survivre à trois minutes dans ce lac. Euh. En fait ça dépend, il y n’y a pas de plage ici, c’est un à pic d’un mètre et des poussières… J’arriverais pas remonter, en fait c’est une tentative de meurtre. Si faut c’est Aaron qui l’a payé, alors c’est comme ça qu’il a décidé de se venger ? Non mais sérieux, s’il implique des étrangers c’est de la tri…

« OUAI T’AS VU ? Mitsu a grave assuré avec ce fauteuil ! ET T’AS PAS VU LE MEILLEUR ! IL PEUT VOLER SI SI C’EST VRAI ATTENDS JE TE MONTRE ! »

Ouai parce que c’est trop classe mon fauteuil il vole. J’appuies sur le petit bouton qui me permet de l’éviter et j’m’envole… Bon okay j’décolle de deux dizaines de centimètre, mais c’est pas ça qui compte. JE VOLE. Par contre j’ai pas envie de rentrer à mains, donc on va pas user la batterie, sur une si longue distance j’suis pas certaine d’avoir assez d’énergie… J’dors plus tellement la nuit en fait, j’ai tellement la frousse de me réveiller avec une bite sur la joue… Ou pire. J’me réveille au moindre bruit, putain. J’dors plus et j’suis tellement claquée que j’ai plus d’énergie. Dans tous les sens du terme.
Si j’suis ici c’est à cause de ça, il pouvait pas prévoir que j’allais partir me promener. Ici j’suis certaine (ou presque) qu’il ne m’arrivera rien. Enfin j’l’étais avant qu’il essaie de me tuer. Mais il semble pas l’avoir fait exprès, et même s’il est à moitié une victime ça passe. Bref, j’devrais peut-être continuer à lui balancer un regard noir vous croyez ? Ouai non là je suis grillée ! GRILLEE. Ça sert plus à rien.

« Ipiu Raspberry, et c’est cool de t’écouter parler, tu peux me redire ton prénom Assjorn ? Asssbjor ? Ansjor ? Purée mais ça se prononce comment ça ? COMMENT ? Non mais on a pas idée d’avoir un nom si compliqué ! »

Sérieux mais il pourrait faire un effort, c’est pas comme si j’lui demandé de me donner les deux cents premiers nombres de la suite de Fibonacci à l’envers en écoutant du Kyary Pamyu Pamyu. Je lui demande pas la mer à boire ou la belle-mère à avaler. Les gens sont trop compliqués ici. Puis j’en ai marre. Voilà. D’abord j’suis fatiguée. J’veux dormir, et pas avoir peur H-24.



Plouf ou pas plouf, telle est la question. [Piu!] 1565213755-ipiu-signa

Mes petits trésors:
 
##   Sam 25 Fév 2017 - 19:25

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Adélaïde Hamilton
► Rencontres ♫♪ :
Asbjorn Andreassen
Messages : 312
Date d'inscription : 25/09/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Faire des trous dans tes tshirts ♥
Humeur : Mon sourire ne disparait jamais.

Mitsu ? Tu sais pas qui c’est. Mais ce dont t’es convaincu, c’est que tu vas la chercher frénétiquement, la trouver et la kidnapper pour qu’elle t’explique comment faire des trucs aussi COOLS.

Wait.

VOLER ?

- SERIEUSEMENT ?

Et sous tes yeux ébahis la demoiselle s’envole. Oooh pas de beaucoup hein, une vingtaine de centimètres, pas plus mais…

- Tu peux voler. TU PEUX VOLER,
t'exclames-tu avec trop d'enthousiasme.

Tu continues de la fixer de ton air de gamin émerveillé, fasciné par ce fauteuil roulant à la technologie beaucoup trop avancée. Y a des trucs de dingue quand même, à Terrae. Parce que franchement, t’es convaincu que t’aurais jamais vu un truc aussi barré en dehors de l’institut. C’est propre à cet endroit de te faire dire « UN TRUC DE MALADE » une fois par jour, hein ?

Puis la demoiselle se présente. Ipiu Raspberry donc ! Elle s’emballe ensuite sur ton prénom et tu éclates de rire. Asbjorn t’as jamais semblé bien compliqué, mais c’est normal, t’es originaire du pays dont il est lui-même originaire. La prononciation, tu l’as saisie depuis le temps.

- Asb-yorn. En roulant le « r » comme en anglais, tu vois ? Au pire te prends pas la tête et appelle-moi Asb, Ipiu ! Ce sera plus simple, nan ?

Tu laisses tes yeux ambres balayer le visage de la jeune fille. Elle a l’air épuisée. Mais en fait, quand t’y penses, tout le monde a toujours l’air épuisé, dans ce coin. T’as un peu l’impression que personne ne dort bien, que personne ne parvient à se reposer un jour après avoir ressenti le fameux vide. Tu te demandes parfois s’il va en être de même pour toi…

STOP. Pas de pensées moroses. Allez Asby, on se motive. Tu t’es donné un objectif du jour ? Nan. Alors c’est le moment. « Réussir à me nourrir ». Pas mal, pas mal. Mais t’es pas trop au bon endroit. Et je te vois mal te barrer alors que tu parles à la demoiselle. « Manger avec elle ? ». Ça me semble bancal, comme objectif mais… Ça reste un objectif. Alors je dirai rien. M’enfin, vous êtes en plein milieu de l’après-midi, au bord d’un lac… « J’ai jusqu’à minuit, voilà. ». D’accord. Comme tu voudras, Asb…

Avec un petit sourire, tu sors une nouvelle cigarette que tu portes à tes lèvres. Tu l’allumes et tires. « Et merde, ça tourne un peu… ». AH BAH OUI. C’EST CA DE PAS SE NOURRIR ASBJORN.

- Qu’est-ce que tu faisais ici ? Avant que je vienne interrompre ta tranquillité, j’veux dire !

Petit rire. Tu ignores la faiblesse de ton corps et te concentres comme toujours sur les paroles. T’es chiant, Asb, à un moment faudra que tu te reprennes en main, et vite.



Plouf ou pas plouf, telle est la question. [Piu!] EBEt

##   Dim 26 Fév 2017 - 0:32

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Tu peux chercher Edy
► Rencontres ♫♪ :
Ipiu Raspberry
Messages : 2953
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

« GRAVE ! Tes parents t’en voulaient pour te donner un nom aussi compliqué ? »

IPIU TA GUEULE ! Putain mais tu le sais bien qu’à Terrae on ne parle JAMAIS DES PARENTS. T’es trop conne pauvre fille ! Sérieux mais quand t’apprendras à réfléchir avant de causer ? TU DEVRAIS LE SAVOIR BORDEL DEPUIS LE TEMPS QUE TU RACONTES QUE DE LA MERDE ? Et s’il se fout à pleurer et qu’il te raconte une histoire de maltraitance de derrière les fagots tu fais quoi ? Tu pleures avec lui ? Non mais attends il a essayé de me tuer quoi ! Le déstabiliser est une base de l’instinct de survie. J’aime pas comment ma mauvaise foi refait surface à n’importe quel moment.
Il est sérieux quand il me demande ce qu’il fait ici… comme s’il s’en doutait pas ! Si c’est Aaron qui l’a envoyé il doit être au courant de toute l’histoire ! Au moins il reconnait qu’il a interrompu ma tranquillité… Je n’vais pas baisser ma garde mais j’vais observer ses réactions j’risque d’en apprendre pas mal sur ses intetions.

« En fait j’cherchais un endroit isolé où me reposer. J’ai voulu jouer au plus con avec un type, il a pas apprécié que j’lui décolore les cheveux en blond cet été et depuis il veut me tuer… D’abord il s’est vengé en remplaçant toutes les fringues de ma garde-robe par des habits JAUNES. Genre canarie, non mais t’imagines à quel point c’est dégueulasse le jaune canarie !? Du coup j’ai du répliquer en écrivant le nom du coupable de la série qu’il regarde en ce moment sur le tableau de la classe où il avait cours… Depuis il a rien fait. IL DOIT PREPARER UN TRUC ENORME. CA FAIT PRESQUE DEUX SEMAINES ET IL A PAS RIPOSTE, PUIS QUAND IL ME CROISE DANS LES COULOIRS IL ME FAIT DE GRANDS SOURIRES IL PREPARE UN TRUC C'EST SUR !!! Du coup je suis grave en flip, j’arrive pas à m’reposer j’ai trop la frousse qu’il passe à l’action pendant que j’dors où que j’regarde ailleurs. Alors je suis allée dans un endroit lambda qu’il ne pouvait pas prévoir… J’voulais juste pouvoir respirer un peu. »

Bonjour je viens de raconter ma vie à un parfait inconnu qui pourrait tout à fait avoir été mandaté par Aaron pour me tuer. Asbjorn, Aaron ça se ressemble un peu par ailleurs. C’est une coïncidence, je ne pense pas. Sérieusement j’vais pas me laisser tuer par un demi poids plume ! Il m’a prise pour qui ?

« Et toi t’es arrivé comment ici ? »

Parce qu’en vrai faut l’vouloir pour se perdre à côté du lac à cette période. Il pèle et les gens préfèrent rester au chaud dans l’institut que d’aller se cailler les roubignoles au bord de l’eau. Encore s’il était venu pécher sous la glace pourquoi pas… Mais il ne semble pas avoir rapporté une canne à pêche. Donc il est SUPER SUSPECT !



Plouf ou pas plouf, telle est la question. [Piu!] 1565213755-ipiu-signa

Mes petits trésors:
 
##   Mar 28 Fév 2017 - 17:50

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Adélaïde Hamilton
► Rencontres ♫♪ :
Asbjorn Andreassen
Messages : 312
Date d'inscription : 25/09/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Faire des trous dans tes tshirts ♥
Humeur : Mon sourire ne disparait jamais.

Tu éclates de rire alors que la demoiselle te demande si tes parents t’en voulaient pour te nommer ainsi :

- Non je crois pas particulièrement ! Par contre aujourd’hui, ouais, ils doivent pas mal m’en vouloir maintenant que tu soulèves le problème !

Oui, bon, parce que quand même ça fait combien de temps que tu leur as pas donné signe de vie, mmh ? Un an et demi ? Bientôt deux ? Ah oui, oui. C’est ça. Bah il serait peut-être temps, non ? « Ouaiiis. Un jour. ». Quand t’assumeras tes actes, Asb. « C’est ça. ». En attendant, tu préfères en rire. Comme de tout. Tu me fatigues, tu le sais, ça ?

Puis Ipiu te répond… En détails, on peut le dire ! Et plus elle parle, plus ton sourire s’élargit. Tout le monde est taré comme ça, ici ? Des histoires de décoloration, de fringues échangées, de spoilage intensif… T’as presque l’impression d’avoir une télé-réalité qui défile dans ta tête. Ou un film, genre La Guerre des Rose, tu vois ? Et quand enfin elle s’arrête et te demande ce que tu fais là, t’es presque déçu. « Bah ouais, je voulais la fin moi ! ».

- J’avais envie de prendre l’air. Ou plutôt besoin.

Ça mérite développement ça, Asb. Habituellement t’es le champion pour ça, qu’est-ce qui te prend soudain ? Aaah ouais, je vois. Les histoires de la miss sont drôles, et toi tu trouves pas que lui balancer que tu vis mal le fait de plus te droguer soit très rigolo ! ‘fin va savoir, tout est possible.

- J’ai voulu faire joujou avec les cachets et les seringues et mon corps s’en remet pas supeeer bien ! D’où le fait que j’me sois cassé la gueule sur toi. Ça fait un ptit moment que j’ai pas bien mangé.

Comme pour appuyer tes propos, tu tires une taffe, ton regard longuement planté sur le visage d’Ipiu, les yeux brillants d’une lueur amusée. Tu la fixes ainsi, ton sourire tordu étirant tes lèvres.

Euh… Asb… Parle, jsais pas, fais quelque chose là. Parce que t’as grave l’air d’un psychopathe.

- Le gars là… T’as songé à attaquer avant qu’il contrattaque ? J’suis certain qu’avec deux cerveaux on peut graaave te monter un plan de dingue ! Puis t’as quand même sacrément du potentiel avec ton fauteuil, on doit bien pouvoir te trouver un truc !

Donc résumons. T’es passé de « Je vais manger avec elle » à « Je vais monter un plan contre un inconnu avec elle juste parce que c’est drôle » ? « Ouaip’ ! ». Y a rien qui te pose souci ? « Du tout ! ». T’es sûr ? « Totalement ! ».



Let’s go alors.


Plouf ou pas plouf, telle est la question. [Piu!] EBEt

##   Mer 1 Mar 2017 - 22:47

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Tu peux chercher Edy
► Rencontres ♫♪ :
Ipiu Raspberry
Messages : 2953
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

Ce type me plait, j’aime son idée de contre attaquer avant d’avoir été contrattaquée. C’est presque du génie. Presque, parce qu’il y a quand même un gros détail qui cloche.

« Avec deux cerveaux correctement alimentés j’dis pas, mais toi tu manques de nutriments et moi de sommeil. »

Quand tu rencontres une nouvelle tête à Terrae t’as quatre-vingt-dix neuf pourcent de chances que ce soit un gens dérangé. Là j’ai de la chance je suis juste tombée sur un toxico. Il est au courant qu’arrêter comme ça sans traitement c’est se foutre la santé en l’air où personne ne l’a prévenu ? Sérieusement, mais quelle merde. Je devrais lui dire de prier saint Blobby et me barrer. C’est très responsable je sais ! N’empêche que j’ai pas signé pour ça moi ! Sérieusement les gens, j’sais pas quoi lui dire à part.

« Viens on va manger un truc, on continue à parler après. »

NON JE T’AVAIS DIT DE TE CASSER BORDEL ! Putain mais Ipiu t’es lourde à la longue. T’es même pas gentille en vrai, t’es juste conne. Tu te dis que t’as pas envie qu’il clampse par ta faute et que si tu ne fais rien ce sera ta faute. C’EST NUL. S’il ne veut rien bouffé c’est son problème ! Même en sachant ça j’me sentirais trop mal de l’abandonner là.
Par contre c’était pas une question, il vient à Terrae avec moi et il va manger. Peut-être qu’un yaourt, mais ce sera déjà ça. Dans sa situation j’peux comprendre qu’il n’ait pas faim mais s’il nourrit pas son corps ce sera encore plus chaud de faire face au syndrome de sevrage. Putain mais il y est allé comme un bourrin. On n’arrête pas la dope comme ça sur un coup de tête, tout le monde le sait !

« T’as arrêté la dope quand ? »

C’est peut-être le moment de préciser.

« J’fais pas partie des adultes responsables ici, donc j’aurais aucun scrupule à te forcer à manger. »

Comme ça c’est clair hein ? Des fois qu’il pense qu’il puisse décliner mon offre. Je ne vais pas le lâcher. C’est moi où j’viens de m’accrocher un boulet au pied ? Dites-moi que je suis plus intelligente que ça.

« Tu te sens capable de marcher où tu veux monter sur mes genoux SANS essayer de me faire tomber ? »

Parce que je suis décidée, parce que je suis un monstre. J’le laisserais pas dans le bordel dans lequel il s’est foutu. Je suis trop conne.



Plouf ou pas plouf, telle est la question. [Piu!] 1565213755-ipiu-signa

Mes petits trésors:
 
##   Mar 14 Mar 2017 - 10:43

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Adélaïde Hamilton
► Rencontres ♫♪ :
Asbjorn Andreassen
Messages : 312
Date d'inscription : 25/09/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Faire des trous dans tes tshirts ♥
Humeur : Mon sourire ne disparait jamais.

La blondinette marque un point. Elle a l’air sur le point de s’endormir et toi t’as affaiblis ton corps, à mal te nourrir comme ça. Et là, elle te propose d’aller manger un truc avant de continuer à en parler. « Wooh mon premier objectif se réalise ! ». Tu te lèves avec un grand sourire, soudainement hyper motivé.

- Ok c’est parti !


Tu souris alors qu’elle te demande quand est-ce que tu as arrêté la drogue puis qu’elle te précise qu’elle utilisera la méthode bourrine s’il le faut pour te faire manger. Tu secoues la tête, amusé, avant de lui répondre.

- Ce serait sacrément drôle de faire une ballade sur ce fauteuil j’en suis sûr, mais t’inquiète j’peux marcher ! Puis je voudrais pas nous tuer. Et j’en suis capable, tu t’en doutes.

T’as encore le souvenir d’être monté sur le dos de Nicky et d’en être rapidement redescendu en te souvenant – au prix d’un regard noir sympathique - que tout le monde n’était pas folichon de contacts. Du coup tu préfères attendre un peu pour les rapprochements, hein ? Ouais bon tu t’es quand même cassé la gueule sur les genoux de ladite demoiselle y a 5 minutes. « J’veux marcher. C’est tout. Ok ? ».

Vous vous mettez en route vers la cafétéria en prenant votre temps, tu peux pas aller bien vite de toutes façons. Tu reprends la parole pour enfin répondre à la question d’Ipiu :

- J’ai arrêté en septembre en arrivant ici. Mais mon corps a du mal à s’en remettre, apparemment !

Un petit rire accompagne tes propos. T’es un peu con, quand même. Tu devrais bien comprendre qu’y a autre chose que la désintox qui te met dans cet état. Ça fait un bon moment, maintenant. Tu devrais te sentir mieux. Arrête de te voiler la face, Asbjorn. Accepte de pouvoir être nerveux, de pouvoir être triste. Arrête de te rendre malade en laissant les sentiments mauvais te pourrir de l’intérieur.

Mais t’ignores. Mais tu t’en fous. Mais tu préfères ne pas y penser. Alors tu continues de te dire que c’est la drogue. Toujours la drogue. Allez, file, Asbjorn, tu me saoules.

Vous entrez dans l’institut et vous dirigez vers la cafétéria. En même temps que tu pousses la porte et la tiens pour laisser passer Ipiu, tu te tournes vers elle avec un sourire.

- Ca fait longtemps que t’es à Terrae ?


Plouf ou pas plouf, telle est la question. [Piu!] EBEt

##   Ven 17 Mar 2017 - 14:24

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Tu peux chercher Edy
► Rencontres ♫♪ :
Ipiu Raspberry
Messages : 2953
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

Septembre ? Octobre, novembre, décembre et un bout de janvier. Ouai il est là depuis assez longtemps pour qu’il ne souffre plus des symptômes du sevrage. Donc ce qu’il reste ne tient pas tant du physique que du psychique. C’est bien ma veine, autant le physique j’peux assurer et contraindre autant ce qu’il se passe dans sa tête… Putain heureusement qu’il y a des psys maintenant, parce que bon sinon ce serait la merde. En vrai ça a toujours été la merde et ce sera toujours la merde. Prenez des ados dépressifs, rassemblez-les dans un lieu précis, remuez… ET PAF CA FAIT DES CHOCAPICS !
Un tôt de suicide étrangement bas pour le Japon malgré tout… Par contre le nombre de tentatives était plutôt affolant. Etonnant qu’aucune agence sanitaire ou d’aide à l’enfance n’ait encore débarqué. Bande d’irresponsables va.

Nous nous mettons lentement en route, moi roulant lui marchant. Si on faisait la course je gagnerais, le moindre coup de vent pourrait l’emporter celui-ci. Il ne m’a pas envoyée bouler quand je lui ai dit qu’il allait manger. Bon gré, mal gré. Bon par contre faut pas qu’il mange trop. Sinon on va le tuer, ça aussi faut le savoir quand on est beaucoup trop dénutri manger trop est un suicide à coup-sûr.

« Tu prenais quoi ? Certaines drogues font plus de dommages à long terme que d’autres… »

Et là on se dit que j’en connais sans doute un peu trop, mais bon parfois simuler une overdose pour planquer un cadavre c’est utile. De même qu’endommager un cerveau pour se débarrasser d’un témoin gênant peut être plus intéressant que de le faire disparaitre tout court. On pose moins de question. Okay, ça me fait carrément flipper de savoir ça… Mais bon, en même temps c’est pas comme si je pouvais oublier. J’essaie, mais ce savoir il est là, et il ressort parfois.

« Ca va bientôt faire quatre ans… ça me parait une éternité. »

Les choses ont tellement changé depuis, j’ai l’impression que je me suis trouvée en chemin après avoir longuement erré. J’ai changé, mais c’est pas un mal. J’souris à celle que j’étais au moment de mon arrivée ici, à ce souvenir longuement chéri.

« A l’époque j’étais brune… ça remonte ! »


Brune, je nattais mes cheveux en deux grosses tresses qui balançaient en frôlant mes reins, je portais des lunettes qui me bouffaient la moitié du visage et des chemises à fleurs. Putain c’est loin ! Mais surtout à cette époque j’marchais sur mes jambes… Je crois que je ne regrette rien de tout ça.
Je me dirige vers le self. Je soupire, bien sûr je peux me démerder, mais quand on veut la dernière barquette d’œufs mimosas qui est sur l’étagère la plus haute et qu’on peut pas se lever… Il nous reste quoi comme choix ? Esclavagiser les autres bien entendu.

« Dis Asb ? Tu peux m’attraper l’assiette avec des œufs ? »




Plouf ou pas plouf, telle est la question. [Piu!] 1565213755-ipiu-signa

Mes petits trésors:
 
##   Lun 20 Mar 2017 - 22:44

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Adélaïde Hamilton
► Rencontres ♫♪ :
Asbjorn Andreassen
Messages : 312
Date d'inscription : 25/09/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Faire des trous dans tes tshirts ♥
Humeur : Mon sourire ne disparait jamais.

La blondinette te demande ce que tu prenais. Un rire las t’échappe alors que tu hausses les épaules.

- La question serait plutôt de savoir ce que j’ai pas pris. A vrai dire j’crois même vaguement qu’on m’a filé des trucs que j’ai avalé sans avoir aucuuuune idée de ce que c’était. J’sais juste que j’ai le cerveau en vrac, la mémoire qui déraille, le corps qu’a encore du mal à suivre. Mais qu’est-ce que tu veux ? C’est la vie !

Eh ouais. C’est la vie. Qu’est-ce que tu peux y faire, aujourd’hui ? T’assumes tes erreurs. Tu ne caches pas les marques de piqûres qui resteront probablement toujours sur tes avant-bras. Ces marques bleutées qui ne partiront jamais. Faut pas toujours piquer au même endroit, Asb. Mais ça, tu n’en avais aucune idée, à l’époque. Seul le jour où tu as horriblement souffert en t’injectant tu ne sais plus quoi t’a fait comprendre que ce n’était pas l’idée du siècle. Et puis, à l’un de tes passages habituels dans un hôpital, on t’a expliqué que tes veines étaient à cet endroit sclérosées. Mais qu’est-ce que tu veux ? C’est la vie. Comme les cicatrices des coups de couteau.

C’est ta vie.

N’empêche que la nénette en parle comme si elle s’y connaissait. Tu lui jettes un coup d’œil rapide mais ne demandes pour le moment rien. T’apprends que ça fait quatre ans qu’elle hante Terrae. Tu ris doucement alors qu’elle ajoute qu’elle était brune à ce moment-là.

- Teh ! J’aimerais bien voir ça ! J’suis curieux comme garçon, m’en veux pas hein !

On te l’a pas mal reproché cette curiosité alors maintenant, tu t’en défends avant d’être attaqué. C’est pourtant pas ton genre d’être sur la défensive, Asby ! Vous commencez à vous servir mais Ipiu galère. Tu hausses les sourcils en voyant la barquette placée tout en haut.

- Bien sûr, princesse ! lances-tu en tendant le bras pour poser le plat dans le plateau de miss super fauteuil roulant. Comment tu fais quand t’es seule sérieux ? Ça doit être hyper chiant.

Toi, on t’enlève tes jambes, on t’enlève ta vie, clairement. T’as besoin d’être en mouvement, sinon tu te sens mourir. ‘fin bref, vous achevez de vous servir. Pour toi, ce sera pas plus qu’une barquette de salade de tomates et un peu de riz. C’est plus que ce que t’as pu faire ces derniers jours, même si t’es pas franchement certain de tout finir. Au moins, t’auras essayé.

Vous vous dirigez vers une table libre et vous installez. Après avoir avalé un morceau de tomate, tu relances la conversation :

- Mais dis-moi, t’avais l’air de savoir de quoi tu parlais tout à l’heure, à propos de la drogue… J’me trompe ?


Plouf ou pas plouf, telle est la question. [Piu!] EBEt

##   Ven 31 Mar 2017 - 16:52

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Tu peux chercher Edy
► Rencontres ♫♪ :
Ipiu Raspberry
Messages : 2953
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

J’sais pas si être en vrac fait partie de la vie, mais bon tu m’diras que tant que tu respires tu est vivant… Donc tant que tu souffres tu es vivant, en théorie. En pratique, je sais pas si on peut appeler vie cet état où ta seule préoccupation est de trouver ta nouvelle dose. Enfin, je ne suis ni ta psy ni ton toubib, en espérant que t’ailles voir l’un et l’autre hein ? Du coup j’vais pas me creuser la tête pour essayer de savoir s’il y a des choses à faire réellement pour qu’il se sente mieux. Je ferais des conneries, donc j’vais juste le forcer à manger et après il se démerdera. Je ne suis pas sa mère non plus tant qu’on y est à lister les choses que je ne suis pas. Je ne suis pas grand-chose pour lui tout court en fait. De quoi j’me mêle ?
Il a essayé de me tuer et j’m’occupe de lui ? Mais ma pauvre Ipiu il te manque un grain ! Bon après j’ai commencé j’vais pas m’arrêter là et puis j’ai qu’à dire que j’ai faim quasi autant que j’ai sommeil, c’est une super excuse. Si on me pose la question j’pourrais dire que je l’exploite pour qu’il m’aide à bouffer. Je suis pas quelqu’un de gentil tout l’monde vous l’dira. Sauf que j’ai pas tellement faim et que mes œufs mimosas se retrouvent accompagnés d’un café. J’ai des goûts space, j’assume.

« Haha, il te suffit de me chercher sur facebook, j’ai pas touché mon profil depuis… »

J’ai pas envie que le Centre se rende compte que [] je suis vivante, [] que je suis en fauteuil roulant, [] que je suis en bonne santé, [] que je leur ai échappé, cochez selon vos souhaits. Aux dernières nouvelles pour eux j’me suis crachée contre un platane et j’étais inconsciente… Enfin d’après ce que j’ai réussi à glaner avec Tjay et Aaron.

Je déglutis… PrinQUOI ? J’lui envoie genre mon regard le plus noir, il y a des mots comme ça… J’les trouve moches, juste MOCHES ! Surtout quand ils me désignent ? Tu veux te battre c’est ça ? Non bien sûr que non, c’est pas une provocation. Prends un port de tête altier ma grande :

« J’oblige quelqu’un à m’attraper ce que je veux bien entendu. »


Je tire profit à deux cents pour cent de mon statue d’handicapée d’une part, d’autre part… je peux être assez menaçante pour qu’on me file ce que je veux. On s’installe à une table et on commence à manger quand il pose une bonne question sauf que j’ai pas nécessairement envie de développer la réponse. On ne dit pas ‘’hey j’ai appris à utiliser les drogues pour faire causer des indics/dissimuler leurs corps.

« J’ai travaillé dans différents laboratoires médicaux, j’ai de bonnes notions on va dire, même si je ne suis plus au fait des nouvelles molécules et méthodes de coupes. »


Bon ce n’est pas un mensonge hein ? Juste j’avais les notions avant d’y travailler, avant de devoir leur voler des informations aussi.

« Si t’as du mal à manger tu sais qu’il y a des trucs genre compotes, yaourts, n’importe quoi qui se bouffe, enrichis en protéines, sucres, gras, vitamines ? Comme ça tu manges pas beaucoup mais ça te nourrit quand même pas mal… Certains sont pas dégueux. »

Bon certains sont à gerber, mais quand tu dois maximiser la place dans ton sac pour des munitions, tu prends pas trop de bouffe.



Plouf ou pas plouf, telle est la question. [Piu!] 1565213755-ipiu-signa

Mes petits trésors:
 
##   Sam 15 Avr 2017 - 10:50

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Adélaïde Hamilton
► Rencontres ♫♪ :
Asbjorn Andreassen
Messages : 312
Date d'inscription : 25/09/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Faire des trous dans tes tshirts ♥
Humeur : Mon sourire ne disparait jamais.

Ah Facebook… Mais pour ça, faudrait que tu t’inscrives mon grand ! Un jour peut-être, quand t’auras pas la flemme. Les réseaux sociaux, t’as pas toujours vraiment été au fait. T’avais d’autres préoccupations on va dire ! ‘fin bon…

- Allez ! Rien que pour ça, j’m’inscrirai teh !

La tête d’Ipiu lorsque tu l’appelles Princesse vaut tous les regards noirs qu’elle pourrait te lancer. C’est une manie chez toi de t’attirer ce genre de regards d’ailleurs, Asbjorn ? Boarf, t’as l’air de plutôt bien le vivre. On s’y fait, c’est ça ? « Comme à tout eh ! ».

- Ah t’as tout compris à la vie dis-moi ! lâches-tu avec un sourire dans la voix.

Nan mais c’est vrai quoi, si on peut même plus se servir de son handicap comme d’un avantage, où va le monde sérieux ? Vous vous installez tranquillement et la blondinette t’explique qu’elle a bossé dans des laboratoires médicaux pendant un petit moment mais qu’aujourd’hui elle est plus au top sur les dernières nouveautés. T’acquiesces. Un léger rire t’échappe lorsqu’elle te donne des conseils sur ce que tu pourrais manger. Une fourchette de riz dans la bouche – t’as fini par délaisser les tomates – tu lui adresses un petit clin d’œil avant de reposer le couvert et avaler les quelques grains qui veulent bien :

- T’inquiète ! Depuis toujours le riz est l’truc qui passe le mieux quand je peux pas manger. Même si je mets une heure à finir une pauvre assiette, au moins j’la finis. C’est peut-être pas enrichi et tout ça, mais c’est de la nourriture dans tous les cas.

Tu hausses des épaules et reprends une bouchée. Tu zieutes un instant le visage de la jeune fille avant de te remettre à parler :

- Bon. C’est pas tout mais soyons sérieux quelques instants, Miss super fauteuil roulant. On d’vait pas monter un suuuuper plan pour t’venger et que tu puisses dormir en paix ? Parce qu’après j’peux bien te proposer de te trouver un coin pour dormir et j’surveille ce qu’il se passe, mais si on en vient aux mains j’peux te garantir que j’vais perdre. C’est une évidence !

Un jour tu sauras te battre. Un jour. Quand t’auras plus peur de faire mal aux autres et tout ça, hein. Puis quand t’auras repris du poids. Et des muscles. Et-

Ouais, ok. Arrêtons de vivre dans le déni, tu sauras jamais te battre. Tant pis.


Plouf ou pas plouf, telle est la question. [Piu!] EBEt

##   Lun 17 Avr 2017 - 20:07

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Tu peux chercher Edy
► Rencontres ♫♪ :
Ipiu Raspberry
Messages : 2953
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

OMG CA EXISTE ENCORE DES JEUNES SANS FACEBOOK ? TROP MIGNON ! C’est chou c’est… vient là que je te fasse blopblop sur le joue en tirant dessus. Ok, non c’est une mauvaise idée. Tu te calmes Ipiu. TU TE CALMES !

« Je pourrais t’aider si tu le veux ! »

Parce que bon ce genre de conneries c’est assez facile, quand on sait se créer une fausse identité sur les réseaux sociaux on sait à fortiori se créer un compte. C’est trop drôle, j’avais pas fait ça depuis presque cinq ans. Ça va me rappeler le bon temps. Ou pas.

Tout compris à la vie, je n’irais pas jusqu’à ce type d’extrémité. J’ai juste capté qu’en tant que sensitive je pouvais tirer avantage des gens sans trop de difficultés. Qu’en tant que filles je n’avais qu’à mettre un beau décolleté et j’trouvais toujours quelqu’un pour me venir en aide et qu’en tant qu’handicapée je permettais aux gens de faire leur BA du jour. Alors j’fais la mienne, j’leur permet d’acheter leur place au paradis.

Je ne suis ni son médecin, ni sa mère, ni son amie. Trois bonnes raisons de ne pas perdre mon temps à lui expliquer que valait mieux manger peu et hyper protéiné que beaucoup et hyper pas grand-chose. C’est pas à moi de dire ça, puis il mange c’est déjà cool. Pourquoi j’arrive pas à me trouver une ligne directrice et à m’y tenir ? sérieux, soit je suis la méchante qui le force à manger, soit je m’en fou j’peux pas être les deux à la fois, c’est antinomique, anticonstitutionnel, anti. BREF ANTI QUELQUE-CHOSE JE TROUVE PAS LE MOT QUE JE VEUX FAIS PAS CHIER JE MANQUE DE SOMMEIL.

« C’est un mauvais plan de te mettre de mon côté, c’est un master tu sais. »

Et les masters ils te dégomment ta gueule même quand tu sais te battre de ouf. Cherche pas, on fait pas le poids. Putain mais j’ai un grain moi pour aller emmerder les masters. J’ai dû être bercée trop près du mur… OU MIEUX ! Bercée dans une bétonnière, si ce n’est pas toi qui va au mur c’est le mur qui vient à toi. Sérieux faut que je dorme.

« Sinon tu peux me réveiller et j’me bas s’il arrive ? Enfin, me faire défoncer honorablement on dira. »

On va pas se mentir, je suis pas capable de vaincre Aaron s’il a décidé de me tuer… Mais au moins j’peux vendre chèrement ma peau ! Et puis une peau veloutée comme la mienne ça vaut cher.



Plouf ou pas plouf, telle est la question. [Piu!] 1565213755-ipiu-signa

Mes petits trésors:
 
##   Jeu 4 Mai 2017 - 10:43

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Adélaïde Hamilton
► Rencontres ♫♪ :
Asbjorn Andreassen
Messages : 312
Date d'inscription : 25/09/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Faire des trous dans tes tshirts ♥
Humeur : Mon sourire ne disparait jamais.

La blondinette te propose de t’aider avec Facebook. Tu te tournes vers elle, amusé :

- J’accepterai ton aide avec plaisir ! lances-tu en appuyant ta réponse d’un rire bref.

En réalité, tu t’en sortirais très bien tout seul. Mais après tout, si ça te fait une occasion de revoir la mistinguette à coup sûr et d’avoir un peu de compagnie, tu ne vas pas rechigner !

Un mauvais plan de te mettre de son côté ? Tu hausses les épaules. Cela t’importe pas beaucoup, que ce soit un bon plan ou non, que son ennemi soit master ou non. T’as envie de t’amuser un peu, d’entendre la demoiselle rire et de la voir sourire. Tu comprends bien que leur petite guerre les mènera à rien de trop grave, de traumatisant. Ce serait presque bon enfant. Alors si tu t’impliques, c’est juste pour amuser Ipiu, faire rire la galerie. Tu veux faire un show à grand coups de sourire, comme toujours. D’ailleurs, t’en offres un à la jeune blonde :

- Pas de souci, Ipiu ! J’aime vivre dans le risque, achèves-tu en haussant plusieurs fois les sourcils d’un air… mystérieux ? – mmh… ouais disons cela.

Alors comme ça la miss préfère encore que tu la surveilles pendant qu’elle dort ? C’était toi qui l’avais proposé, mais tu ne pensais pas qu’elle suivrait. L’œil brillant d’une lueur rieuse, tu secoues la tête en regardant Ipiu avec une certaine douceur, que tu adoptes aussi dans ta voix ensuite :

- Dis donc, tu dois être sacrément claquée, toi ! T’es quand même prête à dormir à côté d’un gars que tu viens de rencontrer, qui s’est déjà cassé la gueule sur toi parce qu’il a des soucis – a eu ? j’sais pas trop –avec la drogue et qui se trimballe avec une capuche sur la tête DONC qui pourrait potentiellement planquer une arme quelconque là-dedans en réalité – eh ouais je suis plein de mystères.

Tu fourres une fourchette pleine de riz dans ta bouche en haussant des épaules et attends d’avoir tout avalé avant de conclure d’un ton railleur :

- T’as quand même un instinct de survie particulier, Ipiu !

Je te sens assez mal placé pour dire ça, Asbjorn. « Mmh, mmh… »


Plouf ou pas plouf, telle est la question. [Piu!] EBEt

##   
Contenu sponsorisé

 

Plouf ou pas plouf, telle est la question. [Piu!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Lac.
Aller à la page : 1, 2  Suivant