Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Tout feu tout flammes. ••• Huo ⛽
##   Mer 19 Avr 2017 - 21:10

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1167
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 27
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je ne peux pas retenir une grimace, pas tant à cause de ce qu'il dit avoir fait que du ton sur lequel il le dit. J'ai l'habitude de foirer pourtant. Avec Aoi, avec Nico, je suis pas doué pour ça, les gens. Trop égoïste.

La culpabilité et le rachat de l'âme pour moi c'est pareil. J'ai besoin de me sentir racheté si je veux me sentir moins coupable. J'ai mes périodes. Parfois je préfère passer une nuit blanche à bosser sur mes photos que dormir avec elle. Parce que j'ai pas envie d'encore me réveiller en hurlant et qu'elle s'endorme sur sa table le lendemain en cours. La confiance c'est parfois horrible. Je me relâche, je me sens aimé et soutenu, je laisse glisser mon attention et les cauchemars me sautent dessus.

Je le laisse s'énerver, c'est un peu mérité après tout. Quel enfoiré je suis pour tenter de comparer sa culpabilité, ses remords aux miens ? Rien n'est légitime et rien ne l'est pas quand on parle de ça. On s'en fiche de qui souffre le plus, de pourquoi. On souffre c'est tout.

— Je pense pas que tu es un monstre, pour ce que ça vaut.

De la part de quelqu'un qui en est un. Je le pense mais ne le dis pas. Culpabilisation, putain ouais je connais. Mais la haine des autres un peu moins. J'ai celle que je me suis infligé tout seul et c'est déjà trop parfois.

Je me penche vers le feu, récupère les bouts de verre avec précaution pour ne pas me couper. Les flammes me lèchent les mains sans me brûler. Je rassemble les tessons de bouteille entre mes mains, les posent dans un petit tas pour ne pas risquer que quelqu'un marche dessus.

— Désolé, je m'excuse sans préciser de quoi. On s'en fout de la raison, au final. Souffrir et se sentir coupable c'est déjà assez sans vouloir chercher qui est le pire.

C'est surement lui d'ailleurs. Moi mes remord m'empêchent peut-être de dormir mais lui… C'est pas comme si beaucoup de gens ici avaient subi les scientifiques mais c'est assez pour se sentir mal, pour se faire traiter de monstre. Les humains sont si compliqués.

— Si t'avais besoin d'être puni comme t'as l'air de le penser, c'est surement assez. J'ai pas- T'as pas à prendre le blâme pour ce que tous les autres ont fait. C'est putain de stupide. Je vais pas m'accuser de tous les maux de la Triade parce que j'ai tué pour eux. Je dis pas que ça décharge de toutes les responsabilités mais parfois faut pas non plus te charger pour des trucs dont t'es pas responsable. Les Scientifiques t'ont pas attendu pour exister et si tu avais pas fait ce que tu as fait ça serait sur la conscience d'un autre.

Ca n'efface pas le sang, ni la mort, ni les cris. Seulement parfois ça me permet de penser à autre chose, d'apprécier d'être en vie pour rééquilibrer cette balance. Un jour j'y retrounerais peut-être, et si je peux rien y faire je continuerais de creuser, d'écrire des articles, de dénoncer ce système et ce qu'il a fait à trop de gens.


##   Jeu 27 Avr 2017 - 22:51

Personnage ~
► Âge : 32. Vos gueules.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Ariana
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 471
Date d'inscription : 15/06/2013
Emploi/loisirs : Chercheur.
Humeur : Joker ?

Peut-être que Misao aurait pas dû l'envoyer chier de cette manière, mais il se dit que ça ne change rien, au fond. Ce qu'il a dit l'a indigné, et il se devait de le lui faire savoir. Pour autant, il n'est pas vraiment en colère contre lui. Il se dit juste qu'il ne comprend pas, et que c'est bien tant pis pour lui. Alors Misao hausse une épaule quand Huo lui dit qu'il ne pense pas qu'il est un monstre. Quelle utilité de répondre à ça ? Il n'en pense pas moins, et il ne veut même pas faire semblant de croire en ce que le Master lui dit. Un titre ou non ne change rien, et l'avis d'Huo ne compte pas vraiment. On est jamais très objectif quand il s'agit d'une personne que l'on connaît, a priori si on l'apprécie a minima.

—On est responsables des actes qu'on fait, peu importe la raison. Effectivement on est pas responsables de ce que font les autres, du système, mais on a aussi choisi cette voie quelque part... C'était p'tetre pour survivre ou je sais pas quoi, mais ça change rien : on a fait ce choix.

Misao ne savait pas, pour la Triade. Quelque part, ça ne le perturbe qu'à peine, même s'il ressent comme un frisson remonter le long de son dos. Il préfère ne pas y penser, ça lui évite d'avoir peur. Il ne ressent pas de compassion pour Huo, mais il le comprend, et il trouve ça suffisant. Lui aussi aimerait pouvoir se dire qu'il n'est responsable de rien. Mais c'est faux. Ce qu'il a fait, il l'a fait. S'il ne pouvait être jugé que sur ces actes-là, ce serait parfait. Mais ce n'est pas le cas.

—Les autres ne savent pas ce qu'on a vécu, alors ils ne peuvent pas non plus savoir ce qu'on a fait ou pas. Donc ils prennent ce qu'ils connaissent, calquent chaque personne dessus, les stéréotypisent. C'est ça au final. Donc même, qu'on soit responsable de ce qu'on a fait, ou de ce que les autres ont fait, ça change rien... Parce que c'est pas ça qui compte dans la tête des gens. Ce qui compte c'est que c'est arrivé et que quelqu'un doive payer.

Haussement d'épaule, encore une fois. Misao se lève pour s'épousseter, il commence à en avoir marre d'être assis sur le sol.

—On devrait arrêter de parler de ça, continue-t-il en plantant ses mains dans ses poches.



PLS en #b7273d.
##   Dim 30 Avr 2017 - 23:43

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1167
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 27
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je comprends son point de vue, je le crois vraiment. Et c'est aussi vrai que le système et ce qu'il nous a fait nous dédouane pas de nos choix. Ca reste les nôtres, ça reste nos actions aussi. Mais je peux pas me permettre de penser ça. Ca me fait trop mal. C'est très lâche comme façon de voir les choses et j'en suis conscient mais je peux juste pas assumer ça de cette façon. Un meurtre de sang froid c'est juste- Je peux plus me sentir totalement responsable de ça.

Je me mord la lèvre, essaye de ne plus penser à toutes les idées noires que cette discussion ramène à la surface. Misao va pas mieux que moi et j'ai pas envie de me laisser aller là dedans. Je soupire un peu, le regarde se lever. Il a raison de dire que les gens stéréotypisent. J'ai concience d'être aussi un gros cliché. Un mec un peu con qui s'est retrouvé embarqué par la Triade, un tueur au service de mafieux.

Je me relève aussi, fourre mes mains dans mes poches. Il a plus envie d'en parler et j'ai pas envie de continuer dans cette voie non plus mais en même temps… Est-ce que ça ira ?

— Comme tu veux, je grommelle. Tu sais, tout ça...

Je nous désigne dans un geste large.

— Enfin j'dis pas que mon avis compte vraiment, j'crois que tu t'en fous un peu. Mais je t'aime bien, et ça me fait pas plaisir de te voir comme ça parce que les autres sont trop cons pour se mettre à ta place et se rendre compte que tu te fais assez de mal comme ça pour pas avoir besoin d'en rajouter.

Ca ne va nul part. Terrae est loin d'être le paradis qu'on nous promet mais on essaye d'en faire une maison. C'est pas toujours facile.

— C'que j'veux dire c'est que tu vaux mieux que ça.


##   Mer 10 Mai 2017 - 0:47

Personnage ~
► Âge : 32. Vos gueules.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Ariana
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 471
Date d'inscription : 15/06/2013
Emploi/loisirs : Chercheur.
Humeur : Joker ?

C'est compliqué, comme histoire... Misao garde les yeux fixés sur Huo alors qu'ils se sont tous les deux remis debout, puis observe les résidus de flammes qui s'effacent lentement. Misao sait qu'il ne devrait pas couper court à la discussion de cette manière, mais il ne sait pas vraiment comment s'en protéger autrement. Il le laisse reprendre, perdu dans ses pensées. Puis détourne les yeux, à la fois touché et blessé, perturbé surtout.

—J'm'en fous pas, je crois ?

Il relève les yeux vers Huo et échange un regard avec lui, lui fait signe de le suivre pour se dégourdir un peu les jambes. Il garde le silence un instant sans trop savoir quoi répondre. Perturbant. Il sait qu'il le considère comme quelqu'un de son entourage plus ou mois proche (il pourrait dire "ami", mais c'est toujours aussi bizarre dans sa tête), mais de là à dire qu'il vaut mieux que ça... Comme si tout ce qu'il a pu faire était effacé ? Nan, c'est pas possible de faire ça de cette manière.

—C'est pas comme si on pouvait reprocher aux autres de m'en vouloir. Mitsuki, par exemple...

Silence. Il plisse le nez, croise les bras dans un geste nerveux.

—Enfin bon.

Silence, encore une fois.

—Ce dont tu m'as parlé avant, tu en parles avec ta copine, parfois ? Ca aide, il paraît. De pas le garder pour soi.

Misao est mal placé pour lui conseiller quelque chose du type, mais ce qui est utile ne s'applique pas toujours à soi, surtout quand on est de mauvaise foi. Il sait qu'il devrait retourner voir cette psy, une fois fois, mais... Clairement, c'est pas trop son truc de s'étaler sur ses sentiments.

—Toi non plus, te prends pas trop la tête.



PLS en #b7273d.
##   Mer 10 Mai 2017 - 20:48

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1167
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 27
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je souris un peu, hausse les épaules. Personne s'en fout vraiment jamais de l'avis des autres. On fait comme si ça nous importait pas pour pas y penser, pour pas se blesser. Ca ne veut pas dire qu'on s'en fout. C'est dur de s'en foutre totalement sinon la morale existerait pas.

Je le suis, les mains dans les poches pour essayer de contenir cette démangeaison qui me fait serrer le poing. J'ai envie de fumer. C'est le genre de situation où j'ai envie de fumer. Parce que j'aime pas les silences de ce type et qu'avant en griller une me permettait de penser à autre chose. Se concentrer sur le geste automatique, juste sentir la nicotine encrasser mes poumons…

Je plis les yeux quand il évoque Mitsu. Ha donc c'est bien elle qui est allée lui cracher des vacheries à la tête. Etrangement je suis pas surpris. Cette fille est bien trop impulsive, dans sa joie comme dans le reste. Elle hait les scientifiques, avec raison surement, mais ça m'étonnerait qu'elle ait cherché à voir plus loin.

— C'est l'histoire de ma vie de me prendre la tête pour ça, je ris.

Je me mordille un peu la lèvre, embarrassé. Non j'en parles pas à Aoi. Enfin pas souvent. Pas assez. Pour tout un tas de raisons. A commencer par le fait que j'ai peur que ça l'éloigne de moi. J'ai vu comment elle avait réagi après Hong Kong, quand j'en avais vraiment parlé. Pourtant… Parfois j'aimerais en parler vraiment. Ca m'arrive, de laisser échapper des bribes quand je me réveille après un cauchemar que j'ai pas prévu.

— Si je voulais vraiment que ça m'aide, c'est à un psy qu'il faudrait que j'en parle. Autant que j'aime Aoi, y a certaines choses que je peux pas lui raconter et que je veux pas lui raconter.

Je sais que je suis fiché en Chine, pour de la délinquance juvénile. J'ai jamais su si j'avais une fiche en tant que Démon Rouge. Peu probable. En revanche je sais que j'ai un contrat sur ma tête par la Triade. Merci pour l'info gratis, Houston. Mais tout ça c'est pas pour rien. On se retrouve pas avec ce genre de paperasse à son nom pour un vol à l'étalage. Et Aoi… Même si elle sait un peu ce qu'il y a dans ma tête j'ai pas très envie de le lui montrer. C'est trop moche.

— Toi aussi, tu devrais y penser. A en parler à quelqu'un j'veux dire. Enfin sauf si tu considère que je suis le quelqu'un ? J'suis pas un super psy mais j'suppose que je peux écouter.

C'est déjà ça.


##   Sam 13 Mai 2017 - 15:16

Personnage ~
► Âge : 32. Vos gueules.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Ariana
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 471
Date d'inscription : 15/06/2013
Emploi/loisirs : Chercheur.
Humeur : Joker ?

La promenade aurait pu être agréable s'ils n'avaient pas évoqué tous ces souvenirs désagréable. Comment ils en sont venus à parler de tout ça, au juste ? Misao hausse les épaules. C'est un peu l'histoire de leur vie à tous, au final… À Terrae, y a soit des victimes, soit des bourreaux en quête de rédemption. Il comprend toujours pas en quoi c'était une bonne idée de les mettre ensemble dans le même enclos... C'est comme mettre des loups avec des moutons. Mais peut-être que les choses sont mieux ainsi... Permettre aux moutons de devenir plus forts, et aux loups plus doux ?

Il a un sourire cynique à cette pensée, finit par jeter un regard à Huo. Le psy, c'était pas une si mauvaise idée... Mais cacher les choses à sa meuf, c'est peut-être pas une excellente idée non plus. Surtout s'il a tant de remords, au point de se pourrir la vie avec. Même si d'un côté, Misao comprend le fait de ne pas vouloir en parler...

L'invisible a un léger rictus. Parler. À lui ? Nan. Huo est sympa, mais il veut clairement pas l'utiliser comme psy. Il a pas assez de potes pour estimer pouvoir en faire fuir un en lui racontant sa vie.

—C'est bon, lâche-t-il en haussant les épaules. J'en parle.

Il détourne les yeux sur le côté, le temps de reprendre contenance. Ce n'est qu'un petit mensonge, après tout... Pourquoi s'en faire ?

—Je sais même plus pourquoi t'es venu me voir au final, se marre-t-il. Si tu veux encore faire quelques tests, on peut. Enfin sauf si tu veux rentrer, j'te retiens pas sinon hein.

Il le chasse pas, clairement, mais il sait plus trop quoi dire. Et continuer sur cette discussion va vraiment finir par le mettre de mauvaise humeur.



PLS en #b7273d.
##   Ven 19 Mai 2017 - 22:33

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1167
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 27
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je connais ce regard qu'il me lance. Pas vraiment déçu ou jugeant mais un peu. Juste à moitié compréhensif. Il pense que c'est pas une bonne idée mais il le dira pas parce qu'il le fait aussi. Il aime pas l'hypocrisie non plus je crois. C'est pas tant que je n'en parle jamais. Je crois ? J'essaye de dire plus les choses ces derniers temps. Parce que j'ai fini par comprendre que l'implicite est aussi ce qui nous a mené à nos pires disputes. J'essaye de lui faire réellement confiance avec tout et de lui parler le plus possible.

Je sais aussi qu'il ment. Bien sûr qu'il en parle à personne. Il a détourné les yeux pour me répondre. Je vais pas insister. Pas cette fois. Il a pas besoin d'un relou moralisateur là. Mais si j'apprends que ça va pas mieux, peut-être que je devrais en parler à Hideko ? Elle m'aime pas trop ces derniers temps mais c'est son frère. J'imagine qu'elle voudrait savoir si ça va pas super.

— Nan, t'en fais pas mec. J'crois qu'on est plus trop dans l'ambiance pour ça.

Je crée une petite flamme à côté de mon épaule pour nous éclairer un peu pendant qu'on continue de marcher.

— Je vais surement rentrer. Mais si tu veux venir avec moi et boire un verre ou manger un morceau, t'es le bienvenu.

C'est à l'improviste total, mais hey ! Je peux aussi être un peu sociable et inviter un pote. Même si je me doute qu'il va probablement dire non. J'sais qu'il a du mal avec ce genre de truc et clairement je crois me souvenir que j'ai encore toute laissé trainer dans le salon. Ca rend Aoi dingue que je laisse trainer mes affaires de boulot en dehors du bureau un peu. Mais j'y peut rien si le canapé est plus confortable pour bosser !


##   Jeu 25 Mai 2017 - 19:25

Personnage ~
► Âge : 32. Vos gueules.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Ariana
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 471
Date d'inscription : 15/06/2013
Emploi/loisirs : Chercheur.
Humeur : Joker ?

L'ambiance... Ca, c'est clair que l'ambiance, elle est pas vraiment pour autre chose qu'une bonne dépression là. Misao esquisse un demi sourire cynique, hausse les épaules. En face, il sait qu'Huo ne le croit pas, et il ne fait même pas d'effort pour paraître crédible. La crédibilité, c'est surfait. De toute manière, qu'est-ce qu'il peut faire ? Avertir les autres Masters ? L'obliger à aller voir un psy ? C'est son ami, il fera jamais ça. Déjà parce qu'il est pas du genre à se mêler des affaires d'autrui, et aussi parce que... la vie. C'est comme ça, chacun sa merde et tout le monde est content, nan ?

—Nan c'est bon, t'inquiète. Je vais pas déranger. Une autre fois, peut-être ? rajoute-t-il malgré tout pour ne pas qu'il se sente vexé par son refus. J'pense que je vais rentrer et me réchauffer un peu, je caille.

En soi, ce n'est pas tellement qu'il ne veut pas déranger, mais il se sent pas de faire semblant de se sociabiliser avec sa meuf. Autant avec lui, ça va, il a pas besoin de faire trop semblant parce qu'Huo fera que s'inquiéter un peu, mais l'autre est guérisseuse. Et elle va lui briser les couilles si elle voit qu'un truc ne va pas. En parler à l'infirmière, ou la psy, ou Hideko, ou les trois tant qu'on y est, et yolo tranquillement.

Nan, autant rentrer dans sa chambre et se remettre sur son ordi. Comme ça, il sera tranquille. Comme ça, pas besoin de réfléchir...

Il relève les yeux vers Huo et lui renvoie malgré tout un sourire. C'est pas le sourire le plus éclatant et sincère qu'il ait eu, mais c'est un sourire, qu'il le prennen et tant pis.

—J'vais te laisser-là, l'institut est par-là. Passe une bonne soirée. Et le bonjour à Aoi.

Puis il lui fait un geste de la main pour s'éloigner, marchant sur la route bordée de lampadaires. Il pense pas croiser grand-monde de plus, cette nuit.



PLS en #b7273d.
##   
Contenu sponsorisé

 

Tout feu tout flammes. ••• Huo ⛽

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Lac.
Aller à la page : Précédent  1, 2