Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Quand on a des amis comme moi, pas besoin d'ennemis (4) | Ronron
#   Sam 18 Fév 2017 - 18:10

Personnage ~
► Âge : 26 ans (sans doute)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1836
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

Ok je suis dans la merde. Dans la merde. A chaque fois que je le croise il me fait de grands sourires comme si rien ne s’était passé, comme si tout allait bien. IL PEUT PAS FAIRE CA. Je sais qu’il m’en veut, je sais qu’il prépare quelque-chose. Putain mais qu’il agisse ! Non, mais sourit pas comme ça ! C’est vraiment n’importe quoi, je sais, je le sens.

C’est juste insupportable, j’arrive plus à ouvrir une porte normalement. Genre j’enclenche la poignée et je pousse en reculant… Oui c’est une perte de temps monstrueuse. D’autant que je scrute profondément la pièce avant de rentrer, genre je cherche les pièges… et même avec ça, j’retiens mon souffle. On se rappelle du « bonjour je suis master et j’peux faire des trucs que t’imagines même pas. » Et j’parle pas de trucs sexuels qu’on soit au clair. Ça je veux bien imaginer.

NON MAIS MERDE IL PREPARE QUOI ENCORE ?

Ça fait un mois ! UN MOIS. Trente six jours en fait, et plus le temps passe plus je suis persuadée qu’il prépare un truc énorme. J’aurais pas du commencer, mais il avait besoin d’une nouvelle coupe… ET IL VOULAIT PAS. Bref, puis le blond ça lui allait bien j’imagine… Je suis pas certaine. CA PUE. CA PUE. Putain, pourquoi j’me suis vengée déjà ? Pourquoi ? J’aurais du accepter de lui porter une boite de chocolats. PUTAIN CA AURAIT MIS FIN A LA GUERRE. Pourquoi j’ai pas fait ça ?

Et pourquoi il a toujours rien fait ? Et pourquoi il m’sourit en passant ? NON MAIS IL PREPARE UN TRUC C’EST OBLIGE. C’est la merde, si faut il a demandé de l’aide à un transporteur et on retrouvera jamais mon corps. Faut que j’écrive une lettre d’adieu, que j’mette à jour mon testament… Merde mais j’voulais lui léguer mon disque-dur externe, celui avec toutes les séries téléchargées très peu légalement… C’est le seul qui aurait pu comprendre tout ce qui s’y trouve. Vous croyez que ça se fait de léguer un truc aussi précieux à son meurtrier ? Non, j’vais plutôt l’donner à Nathou, il comprendra pas tout mais au moins il pourra compléter sa culture, j’suis certaine que ça l’intéressera. Bon donc la majorité ira à Tjay, ça c’est sûr…
MERDE. Tjay. J'peux pas le laisser seul !

Putain. Ok. J’vais tenté de rester en vie ? TENTER. Quoi mon honneur ? Non, déso là rester en vie c’est plus important.

« Ronron ? »
je lance d’une petite voix après avoir toqué à sa porte… « Ronron j’t’ai apporté des chocolats … »

Vaut mieux tard que jamais hein ?


#   Sam 18 Fév 2017 - 18:48

Personnage ~
► Âge : 28 ans, contre toute attente... Oui j'ai survécu jusqu'ici !
► Doubles-comptes ? : Aoi, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2474
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths et papaaaaa ♥
Humeur : Ahaha. Euh...

Parfois, il faut savoir prendre son mal en patience. Je vous jure, la vengeance, c'est quelque chose qui se cultive. Faut l'arroser gentiment tous les jours, s'assurer qu'on envoie les bons signaux, et surtout être très patient, parce qu'une plante ne grandit pas en quelques heures ou jours. (Enfin, sauf si c'est un monstre comme celles que j'ai dans mon salon, faudrait que j'vous envoie les photos un jour, c'est magique de voir la taille que ça prend en trois jours avec un peu d'eau et un peu d'soleil.)

Alors, depuis la dernière fois, à chaque fois que je croise Ipiu, je lui envoie un grand sourire qui laisse entrevoir à quel point elle va douiller.
Puis elle attend.
Et elle attend.
Et il ne se passe rien.
Ahahahahah.

C'était du génie. J'pensais pas que j'pourrais me la couler douce de cette manière, et en plus observer son regard suspicieux et la voir toute angoissée à la bibliothèque, quand j'allais là-bas en scred pour la stalker. Dès qu'y a un bruit, elle sursaute. Et sa manière d'ouvrir les portes, pouhahaha. Géniiie.

Cette fois, j'suis tranquille à la maison pendant un jour de congés et je me prélasse tranquillement sur le canap avec un bouquin et des m&m's. J'entends qu'on frappe à la porte et sens l'énergie de ma petite sensitive détestée dans l'entrée. Ohohohoh. Que veut-elle ?

Je vais ouvrir la porte et hausse deux sourcils, l'air de lui dire "D'où tu viens m'déranger, manante ?". Puis baisse les yeux sur le chocolat.

Elle a cédé. ELLE A CEDE AVANT MOI ???? OMG. TOUT ARRIVE. ATTENDS RONRON. CALME. ZEN. Garde un visage calme et digne et fais genre tu savoures ta victoire avec un simple sourire.

—Oh, Piu, c'est tellement gentil de ta part ♥ Allez, entre donc ♥ Ca fait un moment qu'on n'a pas parlé, dis-moi !

Moi.
Et donne-moi cette boîte de chocolats, j'ai faim, j'crois que j'suis enceinte.



Je vis en #FEA347.


Un peu d'amour ♥:
 
#   Sam 18 Fév 2017 - 19:20

Personnage ~
► Âge : 26 ans (sans doute)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1836
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

GENRE ! J’entends les petits cœurs dans sa voix et tout. Je l’vois qu’il est contant parce qu’il a gagné. Serre les dents et avale Ipiu…

« OH NON JE VAIS PAS RENTRER ! JE SUIS PAS ASSEZ STUPIDE ! »

Genre il a dit ça trop naturellement, avec trop de joie dans la voix, il PREPARE QUELQUE-CHOSE ! IL Y A QUELQUE-CHOSE A L’INTERIEUR. Je suis certaine, si faut il y a une tronçonneuse, si faut il a prévu de me pendre par les pieds et de me faire écouter la chanson de l’homme poulet jusqu’à ce que mon cerveau me coule par les narrines.

« QU’EST-CE QUE TU PREPARES ? »

Sérieux j’en peux plus. Ça fait des jours que j’ferme quasi plus l’œil. Des jours que je rêve que j’suis aussi jaune que mes vêtements quand j’me réveille. Et du coup j’me réveille et du coup j’allume la lumière pour vérifier. ET j’suis pas jaune… Mais ça pourrait. Des jours que j’sursaute au moindre bruit.
J’en peux plus ! ALORS C’EST CA QQUE TU VOULAIS ? TU VOULAIS QUE J’VIENNE CHEZ TOI ? Mais POURQUOI ? Tu comptes me raser la tête ? Tu sais que le rose m’irait pas à moi ? Puis le rose et le jaune ça va pas ensemble… ET d’abord pourquoi t’es trop en joie ?
C’EST UN PIEGE AVOUE OU… OU JE VIVRAIS PLUS LONGTEMPS QUE TOI POUR PISSER SUR TA TOMBE. Tu veux pas t’faire incinérer hein ? Non mais quitte à avoir des plans machiavéliques à long terme autant qu’ils soient vraiment applicables ! SERIEUSEMENT. OU VA LE MONDE !
J’le regarde avec méfiance. J’ai prudemment reculé. JE SUIS CERTAINE QU’IL PREPARE UN TRUC LOUCHE. Trop de cœurs dans ce qu’il dit, trop de joie dans sa voix… Quand il dit parler… ça veut dire qu’il va me faire parler ? NON MAIS IL EST AU COURANT QU’IL CONNAIT TOUTE MA VIE ? CA SERT A RIEN DE ME MENACER. De l’alcool suffit… MAIS IL LE TIENT PAS ASSEZ POUR SE SOUVENIR DE TOUT J’EN SUIS CERTAINE ! ALLEZ VAS Y DIS MOI CE QUE TU MANIGANCES !!!


#   Sam 18 Fév 2017 - 19:42

Personnage ~
► Âge : 28 ans, contre toute attente... Oui j'ai survécu jusqu'ici !
► Doubles-comptes ? : Aoi, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2474
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths et papaaaaa ♥
Humeur : Ahaha. Euh...

D'aaaccord. Alors je savais qu'elle était un peu stressée, mais j'pensais pas qu'elle était à ce point TERRORISEE par ma personne. Hmm. C'est bon d'se sentir puissant quand on a strictement rien fait pour mériter d'être craint, en fait... Ahah. Mon sourire s'élargit.

—Moi ? Mais tu sais que je ne prépare rien… je lui susurre. Absolument rien…

Aucun mensonge. C'est uste trop bon d'la voir paniquer comme ça, elle a même reculé son fauteuil. Lentement, je m'appuie contre l'encadrement de la porte et hausse un sourcil, alors que mon sourire tire à nouveau en coin, franchement moqueur. Et ça c'est censé être une ex-espionne ? C'est beau l'élite, hein !

—Bah alors Ipiu, tu vas pas me dire que tu as peur ? De moi ? Allez, t'as vécu bien pire que ça, tu l'sais…

Lentement, je jette un regard derrière moi, comme si je vérifiais quelque chose. Puis je fais une petite moue appréciatrice et lui souris à nouveau de toutes mes dents. Je me passe une main dans les cheveux pour les ébouriffer, l'air de lui rappeler que c'est à cause d'elle que tout ça a commencé.

—Tu disais que tu avais des chocolats pour moi, c'est ça ? Tu veux pas me les donner ?

Puis j'ouvre un peu plus la porte et m'approche d'elle lentement, un pas. après. l'autre.

—Tu ne veux pas qu'on boive un verre, tous les deux ? ♥

Bon j'espère quand même qu'elle va pas partir en courant, j'serais obligé de bloquer la marche arrière de son fauteuil. ... D'ailleurs, c'est exactement ce que je vais faire, ça lui évitera vraiment de penser qu'y a une échappatoire possible ahaha.



Je vis en #FEA347.


Un peu d'amour ♥:
 
#   Mer 22 Fév 2017 - 19:10

Personnage ~
► Âge : 26 ans (sans doute)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1836
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

GENRE TU PREPARES RIEN ! GENRE ! Et puis pourquoi tu utilises ce ton si tu prépares rien ? Tu crois que je vais tomber dans le panneau ?

Ok, je suis un peu à cran. Peut-être même beaucoup à cran, sérieusement, j’vous ai déjà dit que j’dormais mal ces derniers temps ? En plus j’ai eu mes règles alors j’vous dis pas la cata. C’est vraiment trop grave la merde de pas dormir et de perdre son sang en même temps. J’ai tellement l’impression de me vider littéralement de mon énergie que c’est dégoutant. Comme à peu près à chaque fois que je parle de règles à la réflexion… Mais ça c’est parce qu’on a des idées chelous dans l’imaginaire collectif comme quoi avoir ses règles c’est dégueux. Moi la première d’ailleurs, mais en vrai c’est naturel. Chiant mais naturel. Surtout qu’avant j’avais jamais mal quoi, depuis quelques mois j’ai l’impression de sentir des contractions merde quoi ! Le pire j’crois c’est que mon utérus est à la limite de mon corps que je sens plus… Bon on en était où ?

GENRE IL PREPARE RIEN ! Mais à qui il veut faire croire ça ? J’le connais assez pour savoir que j’l’ai au moins fait péter deux câbles avec ma précédente « attaque. » Et genre il prépare rien ? Mais il me prend grave pour une conne ?! Il ne m’aura pas j’vous l’jure !
Non mais en plus il me provoque, clairement ouai j’en ai maté des plus coriaces, mais ils n’avaient pas de pouvoirs et j’étais capable de me déplacer comme je voulais quand je voulais. Là c’est juste différent. Bref, j’vais faire comme si je le croyais, comme s’il ne préparait rien, mais j’vais rester vigilente.

« Tu as raison, pourquoi devrais-je avoir peur d’un homme qui me pique mes sous-vêtements ?! »

Sauf qu’il regarde ce qu’il a préparé dedans vérifiant que tout est en place. Ahahah. Tu ne m’auras pas mec, j’te vois trop grave venir de loin. TU NE ME SURPRENDRAS PAS !

J’ai envie de lui balancer les chocolats dans la gueule et de partir, mais c’est du déjà vu. Alors je ne fuirais pas, j’enclenche la marche avant et j’passe le pas de la porte en restant aux aguets, j’fais le tour de l’entrée du regard. Rien de spécial.

« Donc tu proposes quoi ? Il est peut-être un peu tôt pour d’l’alcool tu ne penses pas ? T’as de quoi faire du chocolat chaud ? »

Si je maitrise le menu j’évite le poison.

« Oh et t’as de quoi faire des frites ? ça te dit des frites au chocolat chaud ? »

Pourquoi ? Juste comme ça. Je pose les chocolats sur la table de la cuisine à moitié rassurée de ne pas avoir vu d’anomalies. L’absence de preuve n’est pas la preuve de l’absence… J'crois que si j'peux pas l'voir j'suis encore plus dans la merde.


#   Dim 26 Fév 2017 - 1:05

Personnage ~
► Âge : 28 ans, contre toute attente... Oui j'ai survécu jusqu'ici !
► Doubles-comptes ? : Aoi, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2474
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths et papaaaaa ♥
Humeur : Ahaha. Euh...

C'est tellement bon de la voir stresser, j'aurais jamais pensé dire ça un jour ! Bwahahaha. Je lui offre mes plus beaux sourires pour la faire angoisser davantage. M'enfin, j'aurais presque de la peine pour elle. Est-ce que je dois m'en faire pour elle ? On va dire que non ; c'est sa punition pour avoir pensé que parce que j'l'aimais bien, elle avait le droit de toucher à mes cheveux. Personne - je dis bien personne - ne touche à mes cheveux. Faut pas abuser non plus, hé.

—Je te les piquais seulement pour les essayer voyons, je vois pas en quoi c'est gênant… je souris.

Oh, peut-être que je devrais lui rendre ses sous-vêtements après avoir foutu du poil à gratter dedans ? Genius, mec. GENIUS. AHAHAH.

Finalement, Ipiu se décide à être plus forte que sa peur et à pénétrer dans l'antre du démon - c'est-à-dire dans mon adorable maison seulement à moitié décorée. Je ferme soigneusement la porte derrière moi.

—Tôt pour de l'alcool ? Il est jamais trop tôt pour de l'alcool, voyons... je susurre - j'me marre trop, jugez pas.

Puis j'me tourne et hausse un sourcil, la détaillant.

—Hm ? Des frites ? T'as pris du poids, nan ? T'es sûre que tu veux des frites ? Nan parce qu'avec le manque d'exercice, tu vas finir obèse. C'est possible ? je demande innocemment, avant de fouiller dans mon frigo. Alors ? Bière ? Jus d'orange ? Jus de citron vert ? T'es sûre que tu veux du chocolat chaud ?

Oui, ne me demandez pas comment je me suis retrouvé avec du jus de citron vert dans le frigo. Je crois que j'ai fait un truc du style "non mais tékaté on va prendre de bonnes initiatives pour la nouvelle année" et j'ai acheté des trucs bons pour la santé, histoire de faire genre. Et pas d'alcool !

Puis j'me suis rendu compte qu'on se faisait chier, et j'ai quand même acheté de quoi picoler. Et on a bu la moitié. Donc j'ai encore le jus de citron vert. C'est acide. (sans dec lolz) Mais bon on fait de bons cocktails avec !

Bon. Elle a l'air de vraiment vouloir son chocolat. Avec lenteur, j'ouvre un tiroir... plonge ma main dedans… et en ressort le chocolat que je pose brusquement sur la table, l'air de rien. La planche. Un couteau que j'aiguise bien. J'veux trop voir sa tête.

—Allez, on va un peu s'occuper de ce chocolat !

Grand sourire. Allez, tu peux toujours lui faire croire que tu vas l'empoisonner. Tu m'diras, suffit que je glisse un peu de laxatif dedans… D'autant qu'elle serait un peu pas aidée, elle. Ohoh. Dans la merde. Littéralement. Pfft. Non, ce serait trop méchant. J'suis pas un porc non plus ! (et j'veux pas qu'elle dégueulasse mes toilettes, ils ont pas encore vu de trucs trop bizarres pour le moment)(et mon cul, ça lui suffit)



Je vis en #FEA347.


Un peu d'amour ♥:
 
#   Dim 26 Fév 2017 - 11:12

Personnage ~
► Âge : 26 ans (sans doute)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1836
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

« Désolée mon chou, mais si il y a des horaires pour l’alcool… Va falloir que j’t’emmène aux alcooliques anonymes si tu ne sais même pas ça. »

En vrai, j’ai arrêté de boire. J’ai tellement de médocs à gober en ce moment que j’préfère ne pas faire des mélanges explosifs… ah un moment j’m’en foutais, vraiment. L’expression brûler sa vie me correspondait plutôt pas mal, mais maintenant j’peux pas me permettre de me foutre en l’air. J’peux pas laisser Tjay seul, parce qu’au fond je sais qu’il est pas stable et qu’il a besoin de moi. Bref, je deviens une adulte responsable quand ce con ne traine pas dans les parages…
Il croit que j’vais me vexer parce qu’il me traite de grosse ? Il est mignon et si j’me faisais pas tej depuis un an à chaque fois que j’vais à une visite médicale parce que j’ai perdu du poids… Le pire c’est que je ne fais pas exprès, j’mange à ma faim et tout, mais parait que je bouge plus depuis que je suis en fauteuil et que j’brûle trop d’énergie en roulant bout de bras… Avant j’utilisais l’fauteuil de Mitsu quasi que pour travailler et quand j’voulais faire des randonnées hors des sentiers battus… Mais le reste du temps j’me faisais les bras… J’me suis tellement faite engueuler la dernière fois parce que j’avais encore perdu cinq cent grammes que l’médecin m’as demandé de ne plus utiliser que le fauteuil manuel du tout… Ce que je ne fais pas, j’ai trop l’impression de devenir une loque sinon.

« Je suis sûre que je veux un chocolat chaud. »

J’mange pas vraiment hypercalorique mais peut-être que ça pourra m’aider à ne pas me faire engueuler la fois prochaine si j’m’y mets un peu. J’me retiens de lever les yeux au ciel et de soupirer. Il a déjà entendu parler de dysmorphophobie ? Non parce qu’à une autre meuf en fauteuil roulant il aurait pu grave faire du mal… Non. Je sais qu’il est pas con au point de dire ça à n’importe qui… Mais n’empêche.

« Mais par contre j’peux t’encourager avec ton jus de citron… Tu ne vas pas prendre de l’alcool, c’est trop calorique ! C’est mauvais pour ce que tu as. »

GENRE C’EST QUI QUI A BESOIN D’ACHETER DU JUS DE CITRON HEIN ? Avoues tu flippes pour ton poids AVOUES. J’te proposerais bien de te coacher… Mais tu me fais TROP PEUR. GENRE TU SORS UN COUTEAU SUPER GRAND. OMG ! OMG !

« RONRON TU VEUX PAS UTILISER UN TRUC PLUS PETIT ? TU VAS TE COUPER UN DOIGT !! »

Quoi c’est pour moi qu’il l’a sorti ? Non mais vous imaginez Aaron avec un couteau dans les mains ? J’sais bien qu’il cuisine bien…. JE SAIS. Juste c’est PAS POSSIBLE ! CA FAIT FLIPPER ! J’veux pas le voir cuisiner ! Il est trop fliippant, on a trop l’impression qu’il va s’amputer !


#   Mar 28 Fév 2017 - 11:16

Personnage ~
► Âge : 28 ans, contre toute attente... Oui j'ai survécu jusqu'ici !
► Doubles-comptes ? : Aoi, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2474
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths et papaaaaa ♥
Humeur : Ahaha. Euh...

Nan, y a pas d'horaire, putain. Qui a décrété qu'il y avait des horaires pour boire ? Qui donc ?? Je suis pas d'accord, c'est pas possible. Puis je suis pas alcoolique, je bois plus aussi souvent qu'avant. Bon, d'accord, peut-être juste un peu de nouveau, mais c'est parce qu'ils ont décidé de rouvrir Terrae, j'veux pouvoir tenir le coup si j'vais me mettre une race une fois et que PAR HASARD des scientifiques décident de nous trucider ce jour-là. J'veux être opérationnel. (Les excuses tmtc).

Je hausse les épaules et referme le frigo pour m'occuper du chocolat chaud de madame. Quelqu'un m'explique pourquoi je suis sympa et je lui en fais un, alors que ça devrait être à elle d'être mon esclave ? Je suis beaucoup trop cool avec elle, faut que ça change, faut que j'sois plus dur (i know).

—Reporte pas ta frustration de prise de poids sur les autres ma chérie, tu sais que ça ne marche pas comme ça ! J'ai toujours un corps de rêve sous mon pull.

Et sous mon pantalon. C'est bon, je sais qu'elle mate mes fesses. Et pour sa défense, je suis sûre qu'elle répondra que c'est parce qu'elles sont pile à sa hauteur.

En vrai, elle me fait d'la peine là-dedans, à être toute malingre. Ca m'manque de plus la voir gambader partout. J'ai une petite moue que je retiens et en profite pour me défouler sur le chocolat.

—Mais nan, c'est bon, t'inquiète, je sais me servir d'un couteau, j'suis pas teubé.

Enfin un peu quand même, mais j'cuisine tous les jours (#homme au foyer) alors ça devrait aller, hein. Je lui offre un petit sourire et m'appuie un instant sur le plan de travail en jouant avec le couteau.

—Quoi, j'te fais peur avec ce couteau ?

Je hausse un peu des sourcils avant de m'y remettre, sortir une casserole, du lait et des épices pour le chocolat.

—Euh, j'ai du lait d'amande, d'avoine et de vache, tu préfères quoi ?

J'VOUS AI DIT QUE JE SONGEAIS AU BIO, CA VA HEIN. J'essaie de rattraper mes longues années d'abus de… tout. Hum.
En vrai, c'est surtout parce que mes examens sont pas très très bons, mais personne n'est obligé de le savoir, hein, hein, pas vrai ?



Je vis en #FEA347.


Un peu d'amour ♥:
 
#   Mer 1 Mar 2017 - 21:30

Personnage ~
► Âge : 26 ans (sans doute)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1836
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

« Fatalement puisque je ne le vois plus j’en rêve… Ralala Ronron, pourquoi as-tu décidé d’être monogame ? »

Des fois faut vraiment que je réfléchisse à ce que je dis avant de le dire je vous assure… Mais non, j’vais faire comme si j’assumais ces paroles. COMME SI. Non parce qu’en théorie j’assume, en pratique… NON JE VEUX PAS IMAGINER LA PRATIQUE DE CETTE PHRASE. Putain. MERDE. J’vais faire des cauchemars si j’arrive (enfin) à dormir ce soir.

En fait je devrais flipper parce que justement il sait se servir d’un couteau… Mais c’est plus fort que moi, c’est Aaron, c’est un objet tranchant, c’est de la vitesse. Je sais qu’en théorie il maitrise. JE SAIS. Sauf que je flippe. Voilà, la lame EST BIEN TROP PROCHE DE SES DOIGTS. Bon après j’vois mal comment il pourrait s’en servir autrement. ET POURQUOI J’AI PAS BEUGUE QUAND IL A DIT QU’IL ETAIT PAS TEUBE ? Putain mais c’était ça la partie piège de la phrase. CA qu’il fallait relever.

« Juste un peu. »


Si tu te coupe un doigt j’sais d’expérience que la super glue ne fonctionne pas. NON MAIS ARRETEZ DE ME PRENDRE POUR UNE TEUBEE ! J’ai été espionne avant, et j’vous assure que quand vous recollez un doigt à la super glue ça a deux superbes impacts. Déjà de un la super glue ça crame sa mère, ensuite on a l’espoir qui se détruit peu à peu et ça permet de filer un coup au moral. BREF POURQUOI JE VOUS RACONTE CA ?

« T’as trait Gae ? »


PUTAIN IPIU JE T’AVAIS DIT DE REFLECHIR AVANT DE PARLER ! Sérieux mais t’abuses trop. Non mais lui aussi pourquoi il a parlé de lait de vache. LAIT DE VACHE. Gae est morphe vous voyez où je veux en venir ? Ok, j’viens de capter ce que vous avez peut-être pensé, mais merde.

« Aaron tu veux pas m’achever qu’on en finisse ? Là je souffre. »

Achevez-moi je souffre ! J’en ai marre de moi. Je suis fatiguée et je raconte que de la merde. J’en peux plus. Sérieusement ! Même moi j’me rends compte que j’dis n’importe quoi, c’est dur vous savez ? J’aimerais être quelqu’un de cool, distingué… Non ça même moi j’y crois pas. J’avoue j’l’ai dit pour vous apitoyer mais en vrai j’aimerais juste réussir à recommencer à réfléchir avant de faire les choses.


#   Sam 11 Mar 2017 - 17:38

Personnage ~
► Âge : 28 ans, contre toute attente... Oui j'ai survécu jusqu'ici !
► Doubles-comptes ? : Aoi, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2474
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths et papaaaaa ♥
Humeur : Ahaha. Euh...

—J'ai décidé d'être monogame le jour où j'ai compris que la polygamie incluant Gaetano incluerait probablement aussi une pile de cadavres, et on n'a déjà pas assez de main d'oeuvre sur Terrae, j'ai pas envie qu'y ait un génocide... Désolé bb.

Non mais dans un sens, c'est pas faux, hein. J'crois que j'ai même pas eu besoin de dire à Gae que la relation libre était envisageable - et lui n'a pas eu besoin de me dire que ça ne l'était pas du tout du tout. Alors j'me marre en lui préparant son chocolat. Tout va bien, elle récupère ses facultés intellectuelles, tout va bien.

… Ou pas. Je lève les yeux vers elle et la fixe d'un air blasé. Nan mais sérieux, t'as rien trouvé de mieux ? Je me passe la main sur le visage en me marrant et me décide à récupérer le lait d'amande.

—Je le trait régulièrement tu sais, j'adore ça, je lance en versant le lait dans la casserole et le chocolat avec. Et lui aussi. Il se transforme en une merveilleuse amande, et HMMM que c'est bon, je me moque en ricanant. Sinon, tu veux que j't'achève comment, à la machette, en te noyant dans l'aquarium de Blobby ou en te faisant passer par la fenêtre ? Même si je suis pas sûr que la chute te tue, tu pourras p'tetre plus utiliser tes bras après, ça me permettra de vivre en paix...

... OK C'ETAIT MECHANT MAIS J'ASSUME OMG. C'est elle qui l'a demandé, j'y peux rien !!! Ohlala. Tranquille. C'est Ipiu, elle est solide ! (Puis comme ça, j'pourrais lui faire la blague de "Pas de bras, pas de chocolat", hein.)

Je rajoute quelques épices dans le chocolat et mélange tranquillement, souriant en coin.

—T'es sûre que tout va bien ? Je te sens stressée aujourd'hui.



Je vis en #FEA347.


Un peu d'amour ♥:
 
#   Lun 13 Mar 2017 - 23:15

Personnage ~
► Âge : 26 ans (sans doute)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1836
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

C’est clair que je suis pas certaine que Gaetano comprenne le terme partage quand on parle d’Aaron. J’pourrais lui demander la prochaine fois ? Hm. No way. J’veux juste pas être le premier cadavre. C’EST PAS POSSIBLE. Je peux pas crever pour une telle connerie, même si pour le coup j’aurais une épitaphe qui en jette : elle est morte comme elle a vécu, connement. J’avoue que dans ces conditions rester en vie c’est plus cool, mais quand même ça vaudrait le coup rien que pour voir la gueulee qu’il tirerait. Si faut il serait en mode « nan mais de toute manière c’est Ipiu, vaut mieux l’ignorer. J’suis certaine qu’il a compris depuis longtemps que parfois c’est plus facile d’ignorer les gens, parce que quand on fait attention à eux ils se sentent obligés d’en rajouter une couche. Enfin moi j’suis comme ça.

« Non mais t’es sérieux quand tu me demandes comment j’veux y passer ? Mais mec j’veux pas me suicider sinon ça serait déjà fait. L’euthanasie c’est pas pour moi. »

Et le premier connard qui dit dommage je lui casse ma gueule. Je le promets. J’m’en tape de comment il s’y prend mais j’veux que ça s’arrête, j’en ai marre d’avoir continuellement la frousse qu’il se passe quelque-chose, et encore pire, peur qu’il ne se passe rien.

« NON BIEN SÛR QUE CA NE VA PAS PUTAIN ! »

TA GUEULE IPIU.

« J’EN AI MARRE. »

Je t’ai gentiment dis de te la fermer.

« C’est même plus drôle. »

MAIS TU VAS TE LA FERMER.

« J’te vois plus. »

Ok bon vide ton sac qu’on en finisse.

« J’en ai marre de plus pouvoir te voir quand je veux, j’en ai marre de cette tension, de cette distance. C’était drôle, ça ne l’est plus. J’veux juste que ça s’arrête et qu’on redevienne comme avant. »


Parce que tu fais partie de mon quotidien et que sans toi c’est la merde. Parce que j’ai besoin de te voir pour me sentir bien, si t’es pas là j’me sens seule. Tu fais partie de ma famille et j’en peux plus de faire semblant qu’on s’en tape. Que c’est drôle, parce qu’au fond c’est juste nul qu’on ne puisse plus se voir et sonner comme avant. Juste nul que j’ai peur de toi alors qu’on est censé être amis, juste déprimant qu’on se fasse la gueule sans pouvoir se réconcilier.

« Alors tu décides et après c’est fini, on fait la paix. »


#   Mar 28 Mar 2017 - 14:41

Personnage ~
► Âge : 28 ans, contre toute attente... Oui j'ai survécu jusqu'ici !
► Doubles-comptes ? : Aoi, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2474
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths et papaaaaa ♥
Humeur : Ahaha. Euh...

Ouais, j'me doute que si t'avais voulu te tuer tu l'aurais fait ; nan parce que c'est drôle, mais c'est un peu l'impression que tu nous as donnée quand tu t'es enfoncée dans ce foutu platane, y a deux ans. Mais tu vois, j'souris encore parce qu'on a ce genre de relation-là : toi tu veux pas d'pitié et je compte sûrement pas t'en donner la moindre. C'est con ? Bah ouais, ça l'est. Mais au fond, c'est pas drôle, et toi aussi tu l'sais Toum. La preuve, elle est tendue, elle se crispe, et bientôt la tempête se déverse. Ca ne m'empêche pas de continuer à faire notre chocolat, à lever parfois les yeux vers elle pour la gratifier d'un regard neutre.

Elle m'attendrirait presque, comme ça, et j'admets que quelque part, ça me rassure presque. Personnellement, c'est toute ma tension qui s'envole. Elle est enfin (ENFIN BORDEL) prête à parler, ou au moins à s'autoriser à se regarder dans les yeux. Alors j'le fais pendant qu'elle termine, puis je garde le silence en servant nos boissons dans des tasses. J'en glisse une vers elle, et seulement maintenant je m'autorise à reprendre la parole.

—"Je" décide ? Ca fait deux-trois semaines que j'ai décidé que j'arrêtais ça. J'te l'ai dit, j'ai rien prévu. T'es juste conne.

Et ça, ça sortait du coeur, peace. J'l'aime quand même. (Mais elle m'a spoilée et elle m'a coloré les cheveux omg elle le mérite !)

—C'était drôle pour toi, en fait, mais j'crois que ça m'amusait pas vraiment, je fais en haussant les épaules. Au moins on est sur la même longueur d'onde et on pourra p'tetre s'adresser normalement la parole maintenant, c'est cool !

Un sourire en coin, moqueur. Je m'appuie sur le plan de travail en l'observant un instant.

—J'fais la paix quand tu veux, mais tu ne retouches plus à mes cheveux, sinon j'te jette par la fenêtre. Capiche ?

Cette fois, je m'étire et prends ma tasse pour boire un peu. Arf c'est chaud...

—J'sais que t'as des raisons d'être en colère contre moi, j'suis pas stupide à ce point, et on est pas obligés d'en discuter si tu veux pas. Mais j'préférerais autant qu'on remette pas ça sur le tapis dans x temps. Tu m'manques aussi, même si t'es casse-couilles, je rajoute en souriant derrière ma tasse.

Bon, les choses sont dites. Je grimpe sur un des tabourets près du plan de travail et commence à tourner dessus, un sourire satisfait aux lèvres. C'est presque des excuses c'qu'elle me fait, vous croyez ?

—... Mais sinon, avoue, j't'ai pas pris que des fringues moches, hein !

#p'tit con



Je vis en #FEA347.


Un peu d'amour ♥:
 
#   Lun 17 Avr 2017 - 18:50

Personnage ~
► Âge : 26 ans (sans doute)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1836
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

Mais genre tu fais comme si t’étais l’adulte responsable ici. GENRE TU Y CROIS TOI ? Non parce que moi j’y crois pas. Tu fais style mais t’aurais fait la paix tu serais venu me voir, tu ne m’aurais pas ignorée. Ou alors tu me méprises assez pour m’ignorer. Dans ce cas-là, bah désolée mais merde quoi, dans ce cas-là je ferais juste mieux de me casser. Sauf que j’dois avoir une meilleure estime de toi que tu n’en as de moi parce que je pense que tu dis ça maintenant mais que soi tu viens de ranger le piège de la mort qui tue dans ton tiroir, soit tu considérais que me voir stresser pour que dalle était une revanche assez franche. J’pense que t’es un crétin de tonnerre, mais j’pense pas que tu sois un connard frileux du sentiment.

« Normalement ? Tu prends quel référentiel ? »

Non parce que somme toute, la norme ici c’est pas la norme normative. On marche sur notre petit chemin de tonnerres débiles, et ceux qui regardent de loin ne doivent pas nous jugerr très sains d’esprit (parce que de près on risque de se faire éclabousser par toutes les merdes qu’on prend plaisir à se balancer).

« T’sais que j’ai quand même été coiffeuse pendant trois semaines ? Et que ça n’a pas été un massacre… Si tu me disais ce que tu veux j’pourrais te faire un truc correct. »

En fait ça m’étonnerait que tu le saches cette mission à presque huit ans, c’était avant mon accouchement. J’devais réussir à recruter une top model pour une mission plus importante, bref. J’ai fait ce que j’ai pu, et j’me suis pas fait virer en deux secondes donc j’imagine que j’ai plutôt assuré. D’ABORD. Comme quoi apprendre l'art de changer d'apparence ça a du bon. Ou du moins de l'utile.

« Clairement il y a pas que du moche mais faut s’y arrêter pour trouver le beau. T’es allé sur un site internet ou en ville ? »


Non parce que mec pour remplir ma garde-robe dans un cas comme dans l’autre t’as du passer pas mal de temps à chercher… A tout ranger, à préméditer… T’es vraiment un cerveau du mal.

« Et au fait, je ne suis pas en colère contre toi. Je l’ai été, parce que bon, le ‘’je le fais pour ton bien’’ ça me donne l’impression d’être une gamine de trois piges, et j’apprécie moyen, mais bon tu le faisais aussi pour le bien de Tjay, donc c’était une bonne chose. »



#   Mar 18 Avr 2017 - 16:15

Personnage ~
► Âge : 28 ans, contre toute attente... Oui j'ai survécu jusqu'ici !
► Doubles-comptes ? : Aoi, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2474
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths et papaaaaa ♥
Humeur : Ahaha. Euh...

Cette fois, je lui offre un grand sourire. Ca va, j'ai compris qu't'étais sceptique mais OUI j'ai arrêté MOI MADAME. Bon, d'accord, j'réagis toujours comme un gamin de trois ans mais j'ai l'droit de pas l'assumer, j'suis plus vieux que toi, comme tu te plais régulièrement à me le rappeler, p'tite tête.

—J'prends le référentiel de toi et moi qui nous lançons pas des regards de tueur enragé ou de proie effrayée ? Enfin, en caricaturant, t'as compris l'idée.

Oh et puis au pire on s'en fout, se reparler, c'est déjà une bonne idée, nan ? Allez, fais pas chier et dis "mais oui mon Ronron d'amour". (Nan ? Bon, ok, je vais me faire foutre, ok. Gae attends moi-)

Haussement de sourcil suspicieux de ma part, cette fois. Nan mais nan, osef, je m'en fous, le problème n'est pas qu'on foire ma coupe de cheveux, le problème est que je ne supporte pas qu'on touche mes cheveux. J'aurais dû te raser omg. (Ou te raser les sourcils, j'sais pas)(mais j'm'en serais voulu, quand même, alors j'l'ai pas fait)

—Mais arrête avec mes ch'veux, ils sont corrects, râlé-je. C'est pas parce que t'aimes pas que le monde entier doit t'suivre ! Et pour les fringues, ben... Internet, t'as cru quoi ?

Nan mais oui, j'ai demandé à mon ordi de me faire une sélection de toutes les fringues jaunes qu'il trouvait sur des sites de fringues et après j'ai trié. OUI J'AI TRIE PARCE QUE JE SUIS CON, FUCK LA VIE.

Je joue avec ma tasse et hausse un sourcil. Ah bah voilà, on y arrive enfin.

—T'es pire qu'une gamine de trois piges. ("Parce que tu t'es foutue dans un putain de platane, connasse." C'est ce que je voudrais rajouter, mais j'le retiens.) T'acceptes pas que tes amis s'en fassent pour toi. J'sais pas ce que t'aurais voulu que je fasse avec Tjay, de toute manière. Te le dire ? Tu déconnes ? Je l'ai appris par hasard, parce qu'il est devenu mon ami et qu'il a décidé de se confier. Tu l'as p'tetre pas remarqué, mais je balance pas ce qu'on me dit comme ça. Que je te le dise ou pas ça aurait rien changé. Ou alors tu m'en veux pour t'avoir arrêtée sur le toit ?

Silence. Mes yeux se relèvent vers elle.

—Le déni sert à rien. Maintenant tu sais, alors tu en fais ce que tu veux. Mais c'était pas à moi de décider si tu devais savoir ou pas. Quant à tuer quelqu'un du Centre, ou un ancien, peu importe, la décision ne t'appartenait pas non plus... Alors dis-moi ce que j'aurais dû faire ?

Elle me dit qu'elle n'est pas en colère, mais je ne la crois pas. La colère reste toujours un peu, au fond. Et j'préfère y faire face, je préfère lui dire les choses. Mais pour une fois, j'suis calme.

—Tu me dis que "c"'était une bonne chose, mais au final, je sais même pas ce que j'ai fait, j'soupire.



Je vis en #FEA347.


Un peu d'amour ♥:
 
#   Mar 18 Avr 2017 - 19:43

Personnage ~
► Âge : 26 ans (sans doute)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1836
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

Proie effrayée, mais comment tu y vas ! Bon ok, ce n’était peut-être pas si loin de la réalité, mais on ne va rien dire. Chuuuuuuut. DE TOUTE MANIERE ON SAIT QUE TU ES UN BLOBBY DANS L’ÂME ! Tu te nourris donc de déjections des fonds marins. J’ai rien à craindre (ok je suis peut-être un peu plus confiante maintenant qu’il y a dix minutes… MAIS JE NE L’ADMETTRAIS JUSTE PAS !) J’vais juste pas répondre à cette question piège et garder mon honneur sain et sauf.

« C’est pas une question que j’aime ou pas mec. Tu es un prof sexy, soit t’assumes soit t’assumes. Je pense à tous ces mioches qui doivent se la toucher en pensant à toi. J’ai pitié, j’essaie de faire en sorte que ça en vaille le coup quoi ! »

Et puis cet été c’était juste de la flemme, du « on verra plus tard » alors que ça craignait juste. Tu commençais à ressembler à un môme qui fait sa crise d’ado et qui dit non à sa mère quand elle lui dit d’aller chez le coiffeur. Tu pourrais pas juste dire merci ?

Bon donc internet, ça va… OH MERDE. George va trop m’en vouloir grave.

« Tu crois que si j’lui apporte une plaquette de RAM ou des photos de toi George va me pardonner… »

J’ai presque plus peur de l’ordi que du propriétaire mas pour d’autres raisons. Cet ordi est grave en kiff sur Aaron. Faut voir comment il traite Gae, j’crois que c’est la seule personne qui lui parle sur ce ton. C’est juste… BREF.

Je crois qu’il essaie de m’énerver. De réveiller de la colère, sauf que il n’y a plus de colère à remuer. Alors c’est ça qu’il avait sur le cœur. Je soupire.

« Tu n’aurais pas du agir autrement Aaron, mais je ne pouvais pas croire qu’il était mon frère. Je l’ai recruté moi-même pour le Centre. »

Et on n’a pas mal flirté ensemble à cette époque. ERK.

« T’as bien agi à postériori je m’en suis rendue compte, mais sur le moment j’pouvais pas le comprendre ou être d’accord avec ça. J’avais l’impression que tu t’étais juste foutu de moi et que t’avais pris le parti de ce type. Ce type qui était un dangereux membre du Centre et qui t’avait embobiné. On peut toujours t’avoir aux sentiments Aaron, c’est pas un défaut. Juste fallait pas t’attendre que je l’accueille avec des petites étoiles dans les yeux en lui ouvrant grand les bras connaissant notre passif. »

Ce type. Mon frère. Putain c’est pas logique. J’ai du mal à me dire qu’il y a quelqu’un sur terre avec qui je partage autant de gènes. Quelqu’un qui pourrait me raconter qui j’étais, même si je ne veux plus le savoir. T’sais, quand on s’est rencontré, je disais que je voulais être moi, mais j’voulais juste être la gamine qu’il appelait sa sœur. J’ai plus besoin de ça ou de son accord pour être moi. J’le suis, point-barre.



 

Quand on a des amis comme moi, pas besoin d'ennemis (4) | Ronron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Logements Masters. :: Maison d'Aaron.
Aller à la page : 1, 2  Suivant