Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Quand on a des amis comme moi, pas besoin d'ennemis (4) | Ronron
#   Mer 19 Avr 2017 - 14:19

Personnage ~
► Âge : 28 ans, contre toute attente... Oui j'ai survécu jusqu'ici !
► Doubles-comptes ? : Aoi, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2530
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths et papaaaaa ♥
Humeur : Ahaha. Euh...

Bon, on va passer la question du prof sexy, elle me le fait tout le temps et ça m'blase en fait. J'ai compris qu'elle voulait se faire mon cul, à un moment donné, ça va, faut arrêter d'le dire omg, j'vais être gêné. J'grimace quand même quand elle me parle de mes élèves qui... Ouais mais nan, on parle pas de la nouille (ou pas, hein, j'suis pas mysogyne) de mes élèves, surtout quand on met les mots "se la toucher" et "en pensant à toi" dans la même phrase, svp.

—Euh, qu'est-ce que George vient foutre là-dedans ?...

Ipiu et George ont une relation très étrange, j'ai pas tout compris, j'admets. Mais ça va, j'crois que ça l'a vaguement amusé de s'occuper des fringues... J'lui ai fait faire des trucs plus humiliants que ça ! (Je ne parlerai qu'en la présence de mon avocat)

En face, elle ne s'énerve pas. Moi je la regarde, en lui déballant ce que j'ai à lui déballer. Comme ça les choses sont dites, et on peut passer au-dessus. Je suis pas doué pour comprendre les êtres humains, même si je suis sensitif, faut pas croire - c'est justement pour ça que je suis sensitif, rappel. Et Ipiu est la même, au fond. Alors j'acquiesce lentement. Je préfère que les mots soient prononcés pour qu'il n'y ait plus d'ambiguité.

—Je sais, je lâche. J'm'attendais pas à grand-chose, en fait ? J'avais peur quand il m'a dit qu'il voulait te rencontrer, et au fond j'suis content que tu m'aies appelé ce soir-là. Même si du coup, tu m'en as sûrement voulu un moment, je souris. Après, j'sais que je me laisse facilement embobiner, mais j'espérais que t'aurais plus confiance en moi que ça, j'imagine… Même si j'comprends pourquoi t'as hésité. C'est juste pas très rationnel non plus de mon côté.

Mon regard va se poser autour de nous et je descends de ma chaise pour aller chercher la corbeille de fruits.

—Tu veux une mandarine ? je fais en m'en attrapant une, puis avant de reprendre : J'suis content qu'on puisse en discuter. Tu te sens comment à ce niveau-là ? Tu lui as reparlé un peu ?



Je vis en #FEA347.


Un peu d'amour ♥:
 
#   Lun 8 Mai 2017 - 10:52

Personnage ~
► Âge : 26 ans (sans doute)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1876
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

« Georges va juste m’en vouloir du surplus de travail. J’vais encore galérer avec lui… Sérieux tu veux pas si ce n’est le remplacer lui trouver une copine ou un copain pour qu’il me lâche la grappe ? »

Cet ordi est juste complètement jeté. Comme son proprio. En pire.

« Sans vouloir te vexer Aaron, je ne fais pas confiance sans preuves. C’est trop facile, trop incertain. Je sais que je ne suis pas digne de confiance et que bien quatre-vingt pour cent du temps lorsque mes décisions ne sont pas fondées sur des preuves je fais de grosses conneries. Alors j’essaie d’être logique et de juger sur les faits que je connais. Quand bien même je voudrais te faire confiance, je ne le ferais pas envers et contre tout. Je chercherais des preuves, n’importe quelle indication qui pourra m’amener à te croire, mais je ne le ferais pas aveuglément. Par contre c’est pas parce que je sais que tu as tords que je ne prendrais pas ton parti. »

T’es un tonnerre, tu devrais comprendre. On est trop instinctifs, irraisonnables. Alors ouai, j’ai pas souvent toutes les cartes en main pour juger d’une situation, mais je ferais toujours au mieux avec ce que j’ai. Je n’aurais sans doute pas toujours raison, mais je minimiserais la casse et les regrets. En faisant ce que je dois faire, plutôt que ce que je pense devoir faire.
Par contre, qu’on ne me fasse pas dire ce que je n’ai pas dit hein ? Si je sais qu’Aaron a fait une connerie et qu’il a besoin d’aide j’l’aiderais à cacher le corps, et j’mentirais comme une arracheuse de dents pour sauver son cul. Ce n’est pas parce que je sais qu’il a tort que je ne prendrais pas son parti. Juste question de priorités, et il passe avant beaucoup de choses… Mais pas me protéger du Centre.

« Va pour une mandarine ! JE PEUX LA PELER ? »


Je n’attends pas qu’ils dise oui et j’en pèle deux en faisant en sortes que les peaux aient des formes de bite. Je tends la peau à Aaron avant de lui tendre le fruit.

« TADAM ! »


Oui je suis très fière de mes capacités artistiques. J’ai à peu près atteint le niveau collège.

« Sinon on se voit assez régulièrement je dirais, il me parle un peu d’avant, mais je lui ai demandé qu’il ne le fasse pas d’un bloc. J’ai du mal à associer les souvenirs qu’il évoque à mon passer, comme s’ils avaient été gommés je dirais. C’est chelou, je pense que ça le blesse de ne pas avoir retrouvé sa petite sœur comme il l’avait laissée et que la réalité est éloignée de ce qu’il espéré… Mais pour l’instant ça se passe. »


Todo aquel que piense que la vida siempre es cruel,
Tiene que saber que no es asi,
Que tan solo hay momentos malos, y todo pasa.
#   Mer 10 Mai 2017 - 19:51

Personnage ~
► Âge : 28 ans, contre toute attente... Oui j'ai survécu jusqu'ici !
► Doubles-comptes ? : Aoi, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2530
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths et papaaaaa ♥
Humeur : Ahaha. Euh...

Mais what. Parle pas avec mon ordi comme si vous étiez potes omg ! Et je vais pas lui trouver une copine, tranquille, il se démerde, il a accès au net ! (Damn, si j'le retrouve à parler sur des chats avec des meufs ça va vraiment pas l'faire.)

Je m'installe plus confortablement dans mon siège et joue avec ma cuillère, les yeux perdus dans le vague. J'me doute qu'elle a pas le même rapport à la confiance que nous pauvres humains, mais j'considère que mon instinct est pas trop mauvais jusque-là. J'arrive à repérer les menteurs, ceux qui nous veulent du mal... Pas forcément directement, mais je sais aussi que je me méfiais de lui au départ. Tjay, c'est un bon gars, complètement paumé, et il a fait du mal à la personne qu'il aimait pour retrouver sa soeur. Parce qu'il est con et désespéré.

—Le fait est que tu as pensé que je n'étais pas fiable, je rajoute. Ce qui est compréhensible, hein. Mais c'est perturbant. Généralement, les gens me trouvent suffisamment insignifiant pour être inoffensif. Enfin, c'est p'tetre pour ça que t'as hésité, je ricane.

Puis je lui tends le panier à mandarine, et l'observe m'exhiber sous les yeux sa pelure de bite. (Ouais, dit comme ça c'est étrange, mais il y a une logique, j'vous jure !)

Un sourire en coin s'étire sur mes lèvres tandis que je sépare le fruits en quartiers.

—Tant que ça se passe, c'est que ça va, j'imagine. Ce serait bizarre de trouver une relation normale directement.

Ouais, j'peux pas vraiment dire "retrouver" vu qu'elle était tellement petite...

—Il t'a dit quand t'étais née ? demandé-je innocemment en enfournant un morceau de fruit.



Je vis en #FEA347.


Un peu d'amour ♥:
 
#   Mar 4 Juil 2017 - 23:12

Personnage ~
► Âge : 26 ans (sans doute)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1876
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

Ok. Les gens le trouvent inoffensifs. On en parle de ces derniers jours où j’ai attendu en balisant ses représailles.

« Aaron, tu es master tonnerre. Deux raisons suffisantes indépendamment pour ne pas te considérer inoffensif. »

Mais s’il continue à me faire des reproches j’me barre. Désolée de dire les choses comme ça, mais tout ce qui pouvait déraper dans ma life a dérapé. Tout ce que je pensais comme certain c’est écroulé, alors je ne me fais pas confiance. Et lui non plus, parce que même si je comprends ce qui l’a poussé à se taire, il aurait pu avoir assez confiance en moi pour me parler. Me prévenir, me mettre en garde… Genre ne pas me mettre devant le fait accompli en me disant « assimile. » Il ne l’a pas fait soit, je peux comprendre ses raisons donc j’ai la décence de ne pas insister. J’en ai un peu mare de me prendre des tirs alors que bon, il n’est pas exempt de toute faute.

Heureusement il change de sujet. Il a dû capter mon humeur orageuse. Orageuse, pour une tonnerre, vous avez saisi l’ironie ? Bon maintenant oui. Ahem.

« En fait la date n’est pas super claire, des papiers qu’il a retrouvé donnent des dates contradictoires, l’année même est incertaine en fait. C’est l’Afrique… Enfin ce qu’il se souvient c’est que c’était aux alentours de juillet-aout car il faisait très chaud… Mais le jour exact… Du coup on a décidé que ce serait le 11 juillet. J’attends de la jolie lingerie. »

Ou des trucs pétard confortables. De toute manière c’est pas comme si quelqu’un allait voir ce qu’il y a sous mes vêtements. Ça n’intéresse personne.

« Donc on est bien d’accord, tu ne me tueras pas dans mon sommeil, je peux aller dormir ? »

JE SUIS FATIGUEE. Je dors plus que d’un œil depuis des jours. Je vais mourir si ça continue. Donc je vais prendre la première décision censée depuis longtemps. Je vais rentrer dormir. De longs jours. Ou à défaut de longues heures.

Ah ? Je ne lui ai pas dit mon âge approximatif ? C’est un oubli monsieur le procureur. Non mais après il me traiterait de gamine quand ça l’arrange et de vieille le reste du temps. Une femme ne donne jamais son âge de tout manière. Cherchez pas, j’ai raison et vous tort. Surtout quand je suis fatiguée.


Todo aquel que piense que la vida siempre es cruel,
Tiene que saber que no es asi,
Que tan solo hay momentos malos, y todo pasa.
#   Sam 22 Juil 2017 - 22:00

Personnage ~
► Âge : 28 ans, contre toute attente... Oui j'ai survécu jusqu'ici !
► Doubles-comptes ? : Aoi, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2530
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths et papaaaaa ♥
Humeur : Ahaha. Euh...

Roulage d'yeux intensifs. J'suis inoffensif comme un lapin, r'gardez. J'suis soyeux comme un lapin, aussi, d'ailleurs, mais ça c'est les cheveux. Enfin, plus depuis qu'elle me les A DECOLORE SAUVAGEMENT. Heureusement qu'ils vont repousser, hein. J'pourrai les couper et ce ne sera plus qu'un mauvais souvenir. Tout comme cette discussion visiblement, si j'en juge par sa réaction. Je hausse les épaules sans rien ajouter à ce niveau-là. C'est pas la peine m'en vouloir d'cette manière. Si elle supporte pas qu'on lui dise qu'on a été blessé par son comportement (c'est ce que j'en déduis ? j'imagine que notre discussion précédente a dû la mettre en rogne aussi, mais ça, ça avait b'soin de sortir aussi, j'suis pas désolé), même si on l'comprend, j'y peux pas grand-chose. Forcément, j'aurais aussi voulu que les choses se passent différemment ; mais franchement j'aurais rien pu y faire. Je sais juste pas ce qu'elle a envie d'entendre pour se calmer. Dans tous les cas elle m'en aurait voulu, j'en suis persuadé. C'est pour ça que j'ai préféré rester en retrait. On voit où ça mène hein...

Mais bon, on change de sujet et son humeur semble s'alléger un peu. Tant mieux dans un sens, j'ai pas envie de m'énerver, ça m'épuise d'avance. (Et si elle pouvait ne pas se défouler sur moi j'crois que ça me ferait des vacances ; c'était assez tendax ces derniers temps pour pas avoir envie de continuer.)

—11 juillet ? Ok je note, je souris en coin, tout content d'avoir une vraie date. Et nan j'vais pas te tuer dans ton sommeil, arrête ta paranoïa c'est bon, j'finis par ajouter avec un léger rire.

On parle encore un peu. Juste quelques mots, rien de très intéressant en soi, mais bon, ça fait un moment. Et ça me fait plaisir de la retrouver. Parce qu'avec toute cette histoire, puis ces plaisanteries qui au final ne m'faisaient même pas vraiment rire, elle m'a sacrément manquée. Le silence c'est nul. Faire semblant que tout aille bien aussi. On a le droit de s'engueuler, de se dire ce qui va pas. Parfois, on a besoin que ça sorte. J'crois qu'on garde beaucoup tous les deux, on n'aime pas laisser voir ce qui nous blesse réellement. Elle davantage que moi, d'ailleurs. Mais c'est comme ça, on l'accepte. Même si ça pète. C'est pas grave. On a le temps. J'ai juste plus envie de me prendre la tête pour le moment. Alors au pire ça s'accumulera jusqu'à la fois suivante…

—Dors bien !

J'retiens une pique du type "et fais attention à ce qu'il y aura sous ta couette", mais elle va encore psychoter omg.

Elle finit par repartir. J'crois qu'elle est vraiment épuisée. Mais bon… Elle n'avait qu'à me croire quand je lui disais que je ne préparais rien, hein ! C'est pas ma faute !



Je vis en #FEA347.


Un peu d'amour ♥:
 
#   
Contenu sponsorisé

 

Quand on a des amis comme moi, pas besoin d'ennemis (4) | Ronron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Logements Masters. :: Maison d'Aaron & co.
Aller à la page : Précédent  1, 2