Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Là où le soleil ne brille jamais [Arianounette ♥]
##   Dim 19 Mar 2017 - 18:06

Personnage ~
► Âge : 19
► Doubles-comptes ? : Jérémy Bonnet - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Nicolas Lefebvre
Messages : 1265
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 26
Humeur : Oui.

Nicolas regarde son placard... Bon, s'il veut cacher ses bras, il est obligé de mettre une chemise. Il grimace mais il se dit aussi que ça fera plaisir à Aria de voir qu'il met enfin les vêtements qu'elle lui dit de porter. Il check encore une fois son téléphone histoire d'être certain de son projet ; en remontant le fil de leur conversation, on ne peut constater qu'une chose, c'est que Nicolas a toujours réussi plus ou moins à trouver une excuse pour ne pas sortir... ou sortir mais pas dans les meilleures soirées. De sales cernes, du aux fêtes mais aussi aux soirées qu'il passe parfois chez Aaron pour s'occuper de Charlotte quand il ne peut pas le faire, faisaient leur apparition sur son visage et il frotta sa barbe... J'ai jamais été aussi moche à voir. Il pousse un soupir à son miroir. Bon, il allait se raser... Ce qu'il faisait pas pour être présentable n'empêche. Une fois ceci fait, il mit sa chemise, remonta les manches aux coudes pour être à l'aise et déboutonna le haut. Il se regarde, il se reconnaît pas. Euurg... bon on fera avec. songe-t-il en plaçant son collier dessous le tissu.

Il va jusqu'au boulot d'Aria en sifflotant du Nirvana. Il donne le change mais en vérité, il a l'impression de marcher dans un désert. Il fait beau pour la fin du mois de février... Main dans les poches, il attend devant le café.

Cette idée était clairement pas pour lui ; il voulait faire plaisir à Aria, la faire sourire un peu pour qu'il puisse sourire lui aussi. Ils avaient beau communiquer par sms, ce qui lui piquait horriblement les yeux vu l'orthographe de son amie, il savait qu'il manquait des choses avec elle... Et puis, ils avaient une liste maintenant. S'il n'était pas forcément d'humeur, l'idée de faire une petite surprise à son rayon de soleil le ranimait assez pour qu'il se décide à le faire sans rechigner... enfin pas trop. Enfin, il la voit sortir. Un sourire naît automatiquement sur ses lèvres et la chanson déprimante de Nirvana peut aller se faire voir. Il lève la main pour la saluer. :

-Surprise Aria ! Tu es libre là ? Parce que je suis là rien que pour toi.

Il se préparait mentalement et physiquement à être taclé... On sait jamais.


Là où le soleil ne brille jamais [Arianounette ♥] Signa-Take-My-Hand


Spoiler:
 
##   Jeu 30 Mar 2017 - 19:43

Personnage ~
► Âge : 25 ans et une âme d'enfant ♥
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Ariana Vicente
Messages : 1140
Date d'inscription : 29/05/2015
Emploi/loisirs : Alimenter mon tumblr et péter vos mirettes avec mes kits fluos ♥
Humeur : Un peu perdue, mais ça va, merci de vous soucier de moi ♥

Ce serait certainement mentir que de dire qu'Aria va parfaitement bien, ces derniers temps. Sourire au travail, c'est facile, sans doute parce qu'Ys est un super collègue qui arrive toujours à la faire rire avec ses blagues et provocations stupides, mais aussi parce qu'elle se sent un peu en dehors de la réalité. Il y a Nicolas qu'elle voit moins et croise à peine, qui n'a jamais de temps pour elle, jamais, toujours occupé avec sa soeur qu'elle ne veut pas voir, parce que les bébés HELL NO, parce que c'est du temps avec son meilleur ami dont elle a besoin, et rien de plus. Mais il y a aussi eu cette histoire avec Allen qui la déprime plus que de raison, et elle se sent totalement incapable de se gérer émotionnellement. Elle a toujours ces mots qui tournent, et sa poitrine qui se compresse d'elle-même dès qu'elle y pense. Parfois, elle est en colère, mais la colère se dissipe toujours très vite derrière un nuage de tristesse et de déception.

Ouais. Elle pensait qu'il serait un peu différent, parce qu'il était sympa quand même, pas comme tous les mecs qu'elle avait rencontrés ; par-là, elle entendait clairement qu'il s'inquiétait pour elle, mais visiblement, même ça c'est factice. C'est facile d'avoir l'air inquiet pour les autres quand on ne ressent pour autant rien en dedans.

Là, Aria vient de terminer son service et vient de se changer dans les toilettes. Elle ressort avec son petit sac bandoulière et son uniforme à laver dedans. Quand elle ressort, elle aperçoit Nicolas, son Nirolas, et son coeur bondit soudain dans sa poitrine. Elle qui pensait passer une après-midi déprimante à imaginer de nouvelles coupes pour ses vêtements, toute seule dans sa chambre, avec Raiponce en fond sonore... Elle sauta au cou de son ami en blbltant, toute heureuse.

—Nirolaaaaas ! Haaa ! Oui, je suis toujours libre pour toi ! Je suis trop contente de te voir ! Tu m'as trop manqué, on se voit plus du tout dfjksfjk...

Elle relève les yeux vers lui et le lâche après avoir embrassé sa joue qui gratte.

—Oh... Bah t'as l'air tout fatigué, fait-elle d'un air triste en passant ses doigts sur sa joue. Ca va pas ?

Puis elle crie.

—Tu as mis une chemiIIIiiIIiiIiiise !!!

Trop heureuse, j'vous dit.


S'émerveille en #E7654D

Merci à Houston, Nico & Lys pour les dessins, vous gérez du pâté dkjnf ♥



Treasure box ♥:
 
##   Mer 12 Avr 2017 - 17:06

Personnage ~
► Âge : 19
► Doubles-comptes ? : Jérémy Bonnet - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Nicolas Lefebvre
Messages : 1265
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 26
Humeur : Oui.

Comme prévu, Aria saute directement à son cou. Il glousse légèrement et répond à son câlin, la serrant doucement dans ses bras, le nez dans ses cheveux roux. Aaah, Sunshine. Il capte un peu des vagues de bonne humeur qu'elle dégage, mais pas trop, juste assez pour ne plus penser à ses propres soucis. Capter les émotions des autres pour aller mieux, ce n'était pas comme la créer de toute pièce. Du moins aux yeux de Nico, ça n'avait pas la même saveur. Et celles d'Aria étaient comme boire un verre d'eau fraîche après une traversée du désert... Toutefois quand elle se recule, il bloque ses pouvoirs aussitôt. Il avait besoin des autres, il l'admettait, mais ça le dérangeait toujours autant d'user de ses amis de cette manière.

Il voit donc plus qu'il ne sent l'inquiétude d'Aria quand elle constate qu'il a l'air... fatigué. C'est pas peu dire. Il s'apprête à lui répondre dans un sourire usé mais elle remarque à ce moment qu'il a mis une chemise. D'abord surpris par son cri, il rit franchement ensuite. Il savait que de le voir bien habillé ça lui ferait plaisir... mais au point d'hurler... :

-Blanche, repassée et qui sent bon le propre. Je savais que tu serais contente.

Et que ça cacherait efficacement tes bras de camés. Ferme-la. C'est pas le moment. Par habitude, il lui offrit son bras avant de plutôt prendre sa main. :

-Mais c'est vrai, ma chemise a une meilleure gueule que moi. Désolé, mais je suis imparfait. ajoute-t-il avec un ton limite bourgeois, se moquant de lui.

Il passait ses soirées chez Ronron, veillant sur un bébé tout en faisant ses devoirs... Il savait qu'une journée de prof ne s'arrêtait pas après les cours, mais il se demandait parfois où pouvait bien se trouver Gae... en Mission oui... Sacré Mission n'empêche. Mais il ne voulait pas parler de ça, il n'avait pas la tête à parler de ses problèmes. Je n'ai pas de problèmes d'abord. Une petite dose de joie encore et il repart. :

-Bref, c'est ta journée mon rayon de soleil ! Un resto ? Un ciné ?... il hésita. Du choppingue ?

Il aimait vraiment, mais alors vraiment pas le shopping... Mais bon, c'était Aria la patronne, il l'avait dit. Et un Lefebvre n'a qu'une parole !


Là où le soleil ne brille jamais [Arianounette ♥] Signa-Take-My-Hand


Spoiler:
 
##   Mar 9 Mai 2017 - 20:18

Personnage ~
► Âge : 25 ans et une âme d'enfant ♥
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Ariana Vicente
Messages : 1140
Date d'inscription : 29/05/2015
Emploi/loisirs : Alimenter mon tumblr et péter vos mirettes avec mes kits fluos ♥
Humeur : Un peu perdue, mais ça va, merci de vous soucier de moi ♥

Nicolas ne répond jamais quand elle lui demande si ça ne va pas, quand elle lui dit qu'il a l'air fatigué, quand elle s'inquiète. Chose qui arrive régulièrement depuis un moment, mais quand, elle ne saurait pas vraiment le dire... Parfois, elle le remarque, souvent pas. Soit parce qu'elle n'y fait pas attention, soit parce qu'il le lui cache trop bien, qu'il fait comme si de rien n'était en passant dessus rapidement. Il préfère faire comme elle, continuer sur la chemise, plaisanter, lui offrir son bras, puis sa main à laquelle elle s'accroche avec un sourire. Elle oubliera peut-être d'ici quelques minutes, mais pour le moment, elle continue à s'en faire encore un peu.

Elle se rassure néanmoins :

—Tu t'en sors avec tes cours ? Et ta ....soeur ? Ca doit pas être facile… Lève un peu le pied si jamais ça ne va pas, d'accord ? Faut essayer de te garder du temps pour toi aussi, c'est important !

Et du temps pour elle aussi, scrogneugneuh. Mais elle est contente qu'il se libère un peu pour elle, alors qu'il doit avoir un emploi du temps particulièrement chargé.

—Oh nan, pas le restau, je vais faire une overdose si je vois encore des serveurs, rit-elle. Shopping c'est parfait !!! Bon, j'ai pas trop d'idée en tête, mais j'imagine que je vais devoir acheter un peu de tissu pour mes projets de couture… Il faut toujours que je fasse ces costumes de super héroïnes, mais je pense qu'il va falloir que je commande le tissu sur internet pour avoir quelque chose de réellement correct. Ou alors demander à aller à Tokyo...

Elle lui lance un sourire heureux et commence à marcher avec lui à ses côtés, comme une enfant heureuse de retrouver son grand-frère.

—Alors, quoi de neuf ? Qu'est-ce que tu me racontes de beau ? Je sais que c'est hyper cliché comme question, mais bon, c'est pas comme si on se voyait beaucoup ces derniers temps…

Puis elle ne veut pas vraiment parler de ses dernières mésaventures, alors elle se contente de vouloir entendre celles de son ami à la place.


S'émerveille en #E7654D

Merci à Houston, Nico & Lys pour les dessins, vous gérez du pâté dkjnf ♥



Treasure box ♥:
 
##   Jeu 18 Mai 2017 - 0:17

Personnage ~
► Âge : 19
► Doubles-comptes ? : Jérémy Bonnet - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Nicolas Lefebvre
Messages : 1265
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 26
Humeur : Oui.

Du temps pour lui... Aaah Aria... Un sourire doux se dessine sur ses lèvres alors qu'il la regarde, inquiète et enjouée à la fois. Du temps pour lui, il en a trop. Beaucoup trop. Au point de faire des étoiles en origami quand ses pensées s'évadent... Il préférait courir d'une activité à l'autre, quitte à ne pas dormir une ou deux nuits. Mais elle ne veut pas l'entendre ça. Que veux-tu entendre Sunshine ? Il rit un peu. :

-Promis je vais essayer.

Raah et là il a juste envie de lui faire un gros bisou baveux sur sa bouille d'ange. Faible. Lâche. Et con. Très.

Elle parle de son projet de couture et ça le ramène un peu sur terre. Nicolas est plutôt doué en couture ; il a du apprendre à recoudre ses pantalons tout seul, et à mesure qu'il grandissait, parfois faire ses vêtements lui-même ou rajuster des maillots qui auraient pu lui servir de parachutes. :

-Aaah c'est dommage de faire ça par internet ! Les tissus, c'est bien de les avoir sous les yeux, de les toucher pour contrôler la qualité. Je sais qu'il y a un magasin pour les travaux manuels, mais une friperie... on peut regarder ça en passant dans les rues si tu veux.

Et ça leur fait faire une balade. Pour occuper le temps, elle lui demande quoi de neuf. Ah. Ah. Nico lève le nez vers le ciel... Tu as le choix entre la visite médicale qui t'a retourné le cerveau, le fait que t'as pété un câble avec Boubou ou bien le bal à venir dont tu veux pas parler puisque tu veux pas y aller... Donc ? :

-Il fait bon pour un mois de mars...

... :

-J'ai pas grand chose à te raconter à vrai dire. rajoute-t-il avec un petit sourire en excuse. Je suis pas sûr que mes cours t'intéressent ou que tu tiennes à savoir comment je change les couches de ma sœur. J'ai pas trop de nouvelles de la Miss non plus comme on n'est pas dans la même classe ou dans le même couloir.

Il poussa un petit soupir puis haussa un sourcil. :

-Mais je suis sûr que tu en as des choses à me raconter toi ! Alors, c'est quoi le dernier scoop croustillant ?


Là où le soleil ne brille jamais [Arianounette ♥] Signa-Take-My-Hand


Spoiler:
 
##   Jeu 18 Mai 2017 - 16:41

Personnage ~
► Âge : 25 ans et une âme d'enfant ♥
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Ariana Vicente
Messages : 1140
Date d'inscription : 29/05/2015
Emploi/loisirs : Alimenter mon tumblr et péter vos mirettes avec mes kits fluos ♥
Humeur : Un peu perdue, mais ça va, merci de vous soucier de moi ♥

Nicolas ne s'épanche pas beaucoup, hein. Quand il s'agit de parler de lui, il est toujours discret. Et si elle commence à en avoir l'habitude, elle était contente quand il lui racontait un peu tout ce qu'il faisait, quand il lui donnait de ses nouvelles réellement... Elle a peur de le voir s'éloigner, peur que ce soit sa faute, mais elle a aussi peur qu'il lui arrive des bricoles. Depuis leur étoilisation, Nicolas n'est plus vraiment le même. Il semble à la fois bien plus libéré, mais en même temps... Tellement différent. Ses cernes, son regard, son joli sourire... Elle se contente de lui renvoyer le sourire qu'il lui lance et de rire avec lui. C'est plus simple comme ça, mais est-ce que c'est vraiment la solution ?

Elle acquiesce vivement alors qu'il lui précise que c'est mieux de vérifier les tissus soi-même. Elle est bien d'accord, mais elle a beau avoir cherché, elle n'a vraiment pas trouvé ce qu'elle voulait. Tout est très basique ici, elle se doute qu'ils ne peuvent pas importer tant de tissu que cela puisque peu de gens doivent coudre eux-mêmes leurs vêtements à Terrae, mais ça ne l'arrange pas.

—Oh, j'ai déjà cherché tu sais. C'est un tissu particulier, quelque chose d'élastique. Je suppose que si je cherche un peu, je peux trouver un site qui m'envoie des échantillons... Mais en attendant, on peut toujours refaire le tour, oui, rit-elle.

Elle tente de reprendre la discussion sur lui, de lui faire dire des choses... Mais pragmatique comme il est, il ne trouve pas vraiment grand-chose à dire. Même pas une anecdote amusante ? Elle sait qu'il adore sa soeur, et même si elle a toujours un problème avec les bébés, elle ne refusera pas de les entendre pour autant.

—Berk, pas les couches, non !! Mais je suis certaine que tu as d'autres choses à me dire ! tente-t-elle encore.

Parce qu'elle ne veut pas répondre à cette question damn.

—Euh. Y a pas vraiment de scoop, je crois… (Lawl lawl lawl la panique loul.) Un peu trop de boulot au restaurant, et puis, y a cette histoire de fête bientôt, j'ai des robes à termineeer et je suis à la bourre et puis voilà. Je voulais en faire une pour ma voisine de chambre, elle s'appelle Afya, elle est trop belle ! On a passé la St Valentin ensemble héhé on est allé manger des sushis. C'était booon !

Pourquoi Afya la renvoie-t-elle immédiatement à cette soirée, qui la renvoie immanquablement à ces chocolats donc à Allen donc à cet ABRUTI den dfgjhdsbjg et cette soirée stupide qui a complètement foirée ? Hein ? Heiiin ? On lui explique ?! Non Aria, ne panique pas, stop, ne pense plus, IL EST SENSITIF BON DIEU DE-

—HANNN REGARDE ! tente-t-elle pour détourner la conversation. C'est trop mignooooon !

Oui, Aria, c'est juste une robe moche. Une robe. moche.
Good.


S'émerveille en #E7654D

Merci à Houston, Nico & Lys pour les dessins, vous gérez du pâté dkjnf ♥



Treasure box ♥:
 
##   Mer 24 Mai 2017 - 7:38

Personnage ~
► Âge : 19
► Doubles-comptes ? : Jérémy Bonnet - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Nicolas Lefebvre
Messages : 1265
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 26
Humeur : Oui.

Elle avait déjà cherché. Il aurait du s'en douter un peu, Aria était du genre à aimer le lèche-vitrine et elle devait sortir bien plus souvent le jour que lui... Non mais oui, elle SORT bien plus souvent que lui tout court. A se demander quelle connerie il pourrait faire en plus s'il n'avait pas eu les cours du lycée... Non on va pas se demander finalement. A la place, il réfléchit sérieusement à la fameuse matières dont parlait Aria, croisant les bras sur son torse, une main cherchant la barbe qu'il venait de raser à son menton. Awi c'est vrai je l'ai plus. Ce que font faire les habitudes. :

-Hmm... Tu parles du spandex non ? 'fin... L'élasthane ou je sais plus quoi... C'est hyper dur à travailler l'air de rien. Et à trouver, effectivement. A mon avis t'auras plus de chances d'en trouver dans des magasins de sport ou de danse... Mais il n'y aura que des justaucorps et des collants...

De toute façon, elle voulait bien faire des costumes super-héros nan ? Eh ben c'est parfait un justaucorps pour une base qu'elle peut styliser après ! ...Et pourquoi maintenant qu'on parle de justaucorps j'ai la vision de Boubou habillé comme Danny Sexbang OMG ??!!! Ah ça... C'est une autre paire de manches. Ahah très amusaaant...

Il glousse à la réaction d'Aria à propos des couches de sa sœur. Réaction tout à fait normale en soit... On n'a pas idée de ce qu'est l'horreur d'une couche tant qu'on en a pas vu une. En attendant, ça a l'air de fonctionner comme moyen pour détourner l'attention de son amie. Encore mieux. Aria se perd toutes seules dans ses émotions et apparemment ses pensées. Parfait. Enfin. Ce serait parfait s'il n'avait pas capté ce moment de gêne, de crainte et de-... Omg. Il sourit d'un air benêt mais il n'a rien le temps de dire, Aria s'est plantée devant une vitrine pour mater une robe...

Bon Nico n'y connait rien mais l'alliance chatoyante du vert pistache et du violet pastel lui a clairement mis la puce à l'oreille... C'est pas mignon non. On dirait que quelqu'un à gribouillé du vomi dessus. Classe Nico, très classe. Pourtant il continue de sourire, cachant son expression derrière sa grande main quand même pour ne pas mettre Aria un peu plus dans l'embarras. Que t'es bête Sunshine. Il allait encore se faire engueuler mais il s'élança tout de même... :

-Tu sais que tu peux tout me dire Aria. Je serais peut-être pas d'une grande aide mais je peux écouter, et ça peut te faire du bien d'en parler... si t'as un souci en tout cas.

Ouais c'est ça. Fais genre, tu fais planer le doute. Il met les mains dans les poches de son pantalon et s'approche de la vitrine. :

-Tu veux l'essayer ? lâche-t-il en gloussant.

Comme toujours, il lui offrait d'autres sujets pour ne pas qu'elle se sente cernée, obligée d'exposer ce qu'elle avait sur le cœur... Ça lui faisait mal de voir son rayon de soleil comme ça, mais il ne pouvait plus non plus porter sa douleur. Pas comme la dernière fois, du moins. tentait-il de se persuader. :

-Ah ! fait-il soudain. Tu connais bien Afya donc ?

Il se souvenait de son nom, il se souvenait de ses yeux, il se souvenait de sa voix qui lui parlait de la Mère et de son histoire. Leur histoire en fait... Il se souvenait lui avoir fait peur...


Là où le soleil ne brille jamais [Arianounette ♥] Signa-Take-My-Hand


Spoiler:
 
##   Mer 24 Mai 2017 - 18:40

Personnage ~
► Âge : 25 ans et une âme d'enfant ♥
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Ariana Vicente
Messages : 1140
Date d'inscription : 29/05/2015
Emploi/loisirs : Alimenter mon tumblr et péter vos mirettes avec mes kits fluos ♥
Humeur : Un peu perdue, mais ça va, merci de vous soucier de moi ♥

Ariana acquiesce lentement lorsque Nicolas commente son choix de matière. Elle sait bien qu'il n'y a pas moyen d'en trouver juste comme ça, mais elle aimerait vraiment pouvoir trouver tout son matos rapidement pour commencer les costumes. Elle tortille ses doigts d'un air gêné.

—C'est de l'élasthane que je cherche, oui ! J'avais pas pensé à prendre des justaucorps et des collants, mais j'ai peur que ça revienne plus cher que d'acheter le tissu seul. Du coup je pense que je vais vraiment demander à Hideko une autorisation pour ressortir… de nouveau… toussote-t-elle. Mais bon, à cause de la dernière fois, c'est un peu compliqué...

Elle réalise qu'elle ne sait même plus si elle avait parlé de la montgolfière à Nicolas et rougit un peu. Elle balaie l'idée d'une main, et est soudain encore plus gênée lorsqu'il lui demande ce qu'il se passe dans sa petite vie. C'est nul, elle n'a pas envie d'en parler. Ca l'embarrasse et la dérange, elle repense à ce que lui a dit Allen et elle a ce pincement caractéristique au coeur. Comme si sa poitrine se comprimait au point de lui refiler la nausée.

Alors elle rit nerveusement devant cette robe affreuse qu'elle a choisie comme victime, et se retient de gémir de désespoir lorsque son Nirolas lui fait aimablement comprendre qu'il sait, et si elle sait qu'il sait, elle a tout intérêt à lui dire ce qui ne va pas. Genre, heureusement qu'il n'est pas télépathe le mec ! Elle aurait vraiment plus aucune intimité !

Un soupçon d'agacement se fraie son chemin et elle finit par s'exclamer, parce qu'elle ne s'y attendait pas :

—Non ! Euh... Non ça vaaa, je trouverai sûrement mieux tu compreeends… Et j'ai pas de souciiii.

Oui non mais non, elle essaierait jamais cette horreur, tacru ?

—Et oui, Afya ! C'est ma voisine de chambre en fait ! On se dépose des trucs à manger des fois, on se fait coucou, enfin des trucs comme ça. Elle est gentille ! Tu la connais aussi ? Faudra que je te montre le modèle de la robe que j'ai envie de lui faire, ce sera trop chouette ! Les couleurs lui vont tellement bien !! Oh et tant qu'on en parle, j'ai commencé un prototype de chemisier pour Hamiltonouillette, mais tu lui dis pas, hein ? Je terminerai ça après la fête, comme ça je fais les choses dans l'ordre, ce sera bien... j'ai encore ma robe à terminer...

Même si fondamentalement, elle voit pas trop avec qui elle ira à la St White, sachant que la personne à qui elle l'aurait proposé L'A TRAITEE DE FILLE FACILE KONAR.

Elle toussote un peu. Bon. Ne pas penser à ça. Bon. Trop tard.

—On fait quoi à un mec qu'on aime bien et qui nous traite de fille facile ? demande-t-elle de but en blanc, croisant les bras sur sa poitrine en boudant.


S'émerveille en #E7654D

Merci à Houston, Nico & Lys pour les dessins, vous gérez du pâté dkjnf ♥



Treasure box ♥:
 
##   Jeu 25 Mai 2017 - 14:01

Personnage ~
► Âge : 19
► Doubles-comptes ? : Jérémy Bonnet - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Nicolas Lefebvre
Messages : 1265
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 26
Humeur : Oui.

Elle est bizarre. Et elle ne dit pas tout... Donc il risque de la trouver bizarre longtemps. Elle est nerveuse et un peu bouleversé... Il se dit que ce doit être surtout de sa faute. Il sait qu'elle n'aime pas quand il lit ses émotions mais il n'y arrivait plus. Enfin si, il y arrivait, mais quand il remettait en place il se sentait si seul... Si seul qu'il était plus facile de dire qu'il n'arrivait pas à contrôler ses pouvoirs depuis son Étoilisation plutôt que d'avouer que la solitude lui déchirait les entrailles. Il comprend soudain qu'il est un paradoxe tout entier : il ne veut pas rester seul mais en même temps, il ne veut plus faire subir sa présence à ceux qu'il aime. Damn, arrête de me faire réfléchir Sunshine... L'espace d'un instant, ses traits se contractent dans une étrange grimace et quand elle préfère répondre à sa question sur la robe plutôt qu'à sa proposition de l'aider, il se masse la nuque... Bah... Tant pis... Il ne pouvait pas la forcer à parler de ce qui s'était passé la dernière fois qu'elle est sortie de Terrae ou de ce qui la travaillait actuellement... :

-Oui je connais Afya... Enfin... on s'est croisé une fois, dans le champs de fleurs, l'année dernière.

Elle lui avait donné un conseil... Il ne sait plus lequel. Hm... :

-Et je ne dirais rien à la Miss, promis. ajoute-t-il en ponctuant sa phrase d'un clin d’œil.

Il était content qu'elle s'amuse un peu, qu'elle partage ses talents de couturière, surtout que son boulot de serveuse ne la bottait pas trop. Là, elle faisait quelque chose qui lui plaisait, avec ses mains, et qui avait le potentiel de faire plaisir et de servir aux autres. Pourtant... Il sent un pic de colère qui le transperce, le faisant légèrement frissonner. Il la regardait de biais, se demandant ce qu'il pouvait bien se passer dans la tête de son rayon de soleil quand elle lui pose une question. :

-On fait quoi à un mec qu'on aime bien et qui nous traite de fille facile ?

-Eh ?

Soudain, plusieurs émotions passent sur le visage de Nicolas.

Vous aurez compris avec cette répartie fulgurante qu'il est d'abord surpris. Faut avouer qu'en plus d'être quelque chose qu'on entend pas tous les jours, ça amène bien d'autres questions étranges du genre : qui est cet abruti ? pourquoi fille facile ? et enfin, qui de l’œuf ou de la poule ? Ensuite de la colère... Non mais vraiment... C'est qui ce con ? Aria une fille facile ?! C'est que tu dois être un sacré frustré du cul pour dire une connerie pareille ! Puceau va ! Putain s'il apprend qui c'est il va lui foutre une torgnole et puis le kisser sans lui demander son avis rien que pour lui montrer tiens, c'que c'est que d'être facile ! Connard. Abruti. Puis, vient la réflexion. Non mais, il a pas du vouloir dire "facile" genre... "FACILE" quoi. Il a du se planter, ou vouloir dire autre chose... Faut lui laisser le bénéfice du doute à ce pauvre garçon, il devait être perturbé d'être en compagnie d'une fille aussi belle qu'Aria... en plus d'en tenir une sacrée couche... :

-Hmmmm... fait-il en réfléchissant un peu trop profondément.

Un moment de déprime l'atteint par la suite quand il pense à sa propre situation ; Aria est peut-être naïve, ce qui fait qu'elle se donne toute entière aux gens qu'elle aime, même ceux sur lesquels elle ne crush qu'un instant. Mais lui alors ?... C'était lui, la fille en fait. Grosse et violente introspection qu'il repousse à grand renfort de coups de pied mentaux au fin fond de lui. Qu'aurait-il fait, lui, si quelqu'un qu'il aimait bien lui avait dit ça ?... Avec un mauvais trait d'esprit sans doute... Genre, je dois pas être si facile que ça puisque t'es toujours pas dans mon lit... pas de bol hein ? mais Aria est émotive, et elle a du être plus blessée qu'autre chose d'entendre un truc pareil sortir de la bouche de quelqu'un à qui elle tient. :

-Ah. fait-il soudain en claquant légèrement dans ses mains. J'l'aurais claqué... je crois...

Il fut incertain... et si c'était Mathéo ? Son regard partit au loin. :

-...ou je serais parti en courant... sans doute chez Aaron... pour pleurer et bouffer des gâteaux.

Parce que les gâteaux de Ronron étaient les meilleurs remontant du monde... et en plus, il aurait pas eu besoin de lui parler pour se faire comprendre.


Là où le soleil ne brille jamais [Arianounette ♥] Signa-Take-My-Hand


Spoiler:
 
##   Jeu 25 Mai 2017 - 16:52

Personnage ~
► Âge : 25 ans et une âme d'enfant ♥
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Ariana Vicente
Messages : 1140
Date d'inscription : 29/05/2015
Emploi/loisirs : Alimenter mon tumblr et péter vos mirettes avec mes kits fluos ♥
Humeur : Un peu perdue, mais ça va, merci de vous soucier de moi ♥

Afya, c'est une chouette fille. Tout le monde devrait le savoir ! Aria est contente qu'il la connaisse, même si elle se doute à son ton qu'ils ne se sont pas vus plus d'une fois. Bon, alors visiblement Afya n'est pas un sujet très intéressant pour lui... Elle ferait presque la moue. Elle va bien devoir lui en parler, c'est ça ? Pourtant, Nicolas n'insiste pas, comme d'habitude. Elle finit par lâcher ce qui la tracasse lorsqu'elle ne trouve rien d'autre pour changer une fois de plus le sujet. Devant sa surprise, Ariana hausse les épaules et détourne les yeux. Ca y est, elle est mal à l'aise. Elle comprend sa réaction, même si elle ne sait pas vraiment si ça le surprend qu'on lui ait dit ça, qu'elle lui sorte de cette manière ou si ça l'abasourdit juste totalement.

Elle détourne à nouveau les yeux sur lui, le détaille. Colère ? Agacement. Une pointe de… elle ne sait pas. Il a eu l'air perdu, d'un coup. Et lorsqu'il frappe dans ses mains, Ariana sursaute.

—C'est… un peu c'que j'ai fait, rit-elle nerveusement. Enfin, d'abord j'suis partie me reprendre un verre aprèsluiavoirjetélemiendessus. Après il s'est excusé et m'a invitée à danser. Après il m'a embrassée. Puis il m'a dit que je me laissais trop faire et que j'étais bête de me faire avoir. Alors je l'ai baffé. Et je suis partie, raconte-t-elle rapidement, d'un air presque blasé.

Elle occulte la partie où on l'a ramassée en boule dans la rue en train de pleurer, parce que c'est inutile d'y faire allusion, hein ? Elle a un soupir et fait la moue. Tout ce qui lui tourne en tête depuis des semaines revient. Le manque de confiance en elle. Cette impression d'être sale, sale, quelqu'un dont on peut se jouer, un objet, rien de vraiment glorieux. Quelqu'un qu'on peut humilier et à qui on peut faire du mal pour le plaisir. C'est ça, ce qu'elle est. Elle le sait, mais c'est toujours dur à admettre, la vérité...

—J'pensais qu'il était moins con. Ça allait mieux depuis quelques semaines... Il était plus en colère... Maintenant c'est à moi de faire la tête ahah. Mais j'ai pas envie de le revoir. Enfin si ? Mais ça fait mal, c'est bizarre... J'me sens débile. J'suis tellement conne que ça ?

Aria relève les yeux vers son ami, sans vraiment avoir une expression précise sur le visage. Elle attend pas vraiment de réponse, de toute manière. Et elle n'imagine pas vraiment Nicolas aller pleurer chez son prof de maths préféré. Bouffer des gâteaux, hein...

—C'est chiant d'avoir un coeur d'artichaut... Enfin bon… soupire-t-elle en se raccrochant à son bras. Tu ne vas vraiment pas me dire ce qu'il se passe ?

Elle le voit aux têtes qu'il tire régulièrement. Aux yeux qui se perdent. Aux réponses qui sont trop lentes, étranges, parfois dénuées d'émotion. Elle s'attendait presque à autre chose venant de lui. Y a vraiment quelque chose qui a changé chez son ami.


S'émerveille en #E7654D

Merci à Houston, Nico & Lys pour les dessins, vous gérez du pâté dkjnf ♥



Treasure box ♥:
 
##   Ven 26 Mai 2017 - 18:25

Personnage ~
► Âge : 19
► Doubles-comptes ? : Jérémy Bonnet - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Nicolas Lefebvre
Messages : 1265
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 26
Humeur : Oui.

Aria lui raconte tout d'un coup, presque blasée, comme si elle réprimait sa douleur au fond d'elle... Elle le regarde sans trop d'émotions puis elle s'accroche à son bras... en lui demandant ce qui, chez lui, ne va pas. Encore. Grimace. :

-J'ai pas de réponse... à tout ça j'veux dire. Tout ça, Peut-être qu'il ne le pensait pas vraiment, peut-être qu'il ne cherchait pas à te blesser à la base... peut-être qu'il n'assumait pas de t'embrasser alors il a dit n'imp' pour faire genre... Peut-être qu'il y croit et qu'il pensait bien faire... Je ne sais pas.

....OH PUTAIN CE CON L'A EMBRASSÉ J'VAIS LE CASSER EN DEUX. Du calme. :

-Mais si tu tiens un minimum à lui, c'est normal que tu aies envie de le revoir... Même si tu es fâchée. Quand ça ira mieux, pour vous deux, il faudra mettre les choses à plat.

Dit le gars qui se retient d'aller courir rejoindre Mathéo depuis des mois. Chut. :

-Et non, Saigneur, non Aria tu n'es pas conne, sinon tu n'aurais pas mal actuellement, sinon tu aurais profité du fait qu'il t'embrasse. Comme tu l'as dit, tu as un cœur d’artichaut... Un petit cœur romantique qui aime être aimé. Et ce n'est pas être facile. Rien à voir.

Mais la prochaine fois qu'il y a un qui te dit le contraire, au lieu de jeter ton verre, tu lui donnes un coup de genoux dans les couilles... ça lui apprendra. Loup Noir sérieux ? Ferme-la deux minutes je discute là. Je peux pas. Je suis véner.

Nicolas déglutit mais se penche légèrement pour embrasser le dessus du crâne d'Aria. Elle tient absolument à savoir ce qui ne va pas chez lui... Ça se voit tant que ça ? Il n'était pas si bon comédien alors ? Il soupire. :

-Je suis juste très fatigué mon rayon de soleil... C'est vrai. J'ai juste... depuis l'Étoilisation je dois gérer beaucoup de choses.

Sa gorge se noue pile après avoir fini sa phrase, la chance. Et tu parles d'un résumé. Il secoue la tête. :

-C'est pas intéressant. ajoute-t-il résolu.


Là où le soleil ne brille jamais [Arianounette ♥] Signa-Take-My-Hand


Spoiler:
 
##   Mer 21 Juin 2017 - 14:33

Personnage ~
► Âge : 25 ans et une âme d'enfant ♥
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Ariana Vicente
Messages : 1140
Date d'inscription : 29/05/2015
Emploi/loisirs : Alimenter mon tumblr et péter vos mirettes avec mes kits fluos ♥
Humeur : Un peu perdue, mais ça va, merci de vous soucier de moi ♥

Elle ne sait pas vraiment si elle veut avoir une réponse. Son visage devient couleur de brique, cette fois. Peut-être qu’il n’assumait pas. Qu’est-ce qu’il n’aurait pas assumé ? Le fait qu’elle soit elle, que lui soit lui, ou d’autre chose ? Est-ce que c’est à cause d’elle, ou bien il ne supportait pas l’idée que, peut-être, il avait réellement eu envie de le faire ? GNNNNNNNNNNNN-

Trop reloue comme situation.

—Mettre les choses à plat, répète-t-elle, comme vidée de son énergie à cette simple pensée. Je vois même pas ce qu’il faudrait remettre à plat…

… À part sa main dans sa gueule, éventuellement.

Les paroles de Nicolas l’atteignent assez violemment. Hmoui. Un cœur qui aime être aimé ? « Mais est-ce qu’on n’aime pas tous être aimé … ? » Peut-être pas tous… Mais Aira ne le voit pas de cette manière. Elle est sincère, elle, ça c’est certain. Toujours. Et elle ne comprend pas cette manie qu’ont les autres de se montrer comme ils ne sont pas, de mentir, de cacher leurs sentiments, ou au contraire de les feindre. Jouer avec ceux des plus crédules – comme elle, qui croit bêtement mais joyeusement à tout ce qu’on lui dit. C’est tellement facile pour elle de s’attacher à quelqu’un qui ne le mérite pas. Le problème reste de savoir qui le mérite ou qui ne le mérite pas. Et pour ça, elle a beau faire attention, elle a beau sortir les griffes, elle ne sait jamais vraiment qui croire…

La rouquine a un sourire. Léger, un peu masqué. Mais sincère. Elle s’attend à tout, comme réponse. Mais pas vraiment à de l’honnêteté – du moins, elle n’en est pas certaine. Le rappel de leur étoilisation lui tire un sourire crispé et un serrement de poitrine. Parfois elle oublie. Et elle va bien. D’autres fois elle y pense. Et elle le comprend.

Si elle pouvait prendre ne serait-ce qu’un peu de ce qu’il vit pour le soulager, elle le ferait… Mais Nicolas ne lui dira rien. Elle se contente donc de retenir sa grimace attristée et de hocher la tête, sans savoir quoi dire de plus.

—D’accord.

Il ne dira rien de plus. Elle ne saura pas. Parfois, elle continuera à se poser la question. Et un jour, peut-être qu’elle comprendra. Tard, sûrement. Après tout le monde. Quand l’orage sera passé et qu’il ne restera plus qu’un arbre calciné par la foudre.

« Peut-être que je ne suis pas digne de confiance. »

—Oh, il y a un magasin de chaussures !! Viens ! s’exclame-t-elle en l’entraînant à sa suite.

Parce que tant qu’on bouge, on ne pense pas. Il faut vivre et réfléchir plus tard. Mettre en pause les pensées désagréables et remettre en route sa vie.

Aria le guide à l’intérieur de la boutique. Elle lorgne sur les articles, songe en se glissant parmi les rayons. Elle sème un instant Nicolas, et elle espère qu’il ne lui en voudra pas. Besoin d’être un peu seule. Juste le temps de remettre tout ça en ordre. Elle ne veut pas qu’il lise en elle et, presque inconsciemment, tente de barricader son cœur. Plus rien ne doit s’échapper. Elle ne veut lui laisser voir que le meilleur. Mais ça aussi, elle en est incapable.

—Je devrais pouvoir mettre ça pour la fête, dit-elle finalement en revenant avec de petites chaussures à talon aux pieds. T’en penses quoi ? Sympa non ?

Elle a l’air d’avoir perdu quelques centimètres et est forcée de lever très haut la tête.

—Pfttt… T’es vraiment grand ! rit-elle.


S'émerveille en #E7654D

Merci à Houston, Nico & Lys pour les dessins, vous gérez du pâté dkjnf ♥



Treasure box ♥:
 
##   Dim 9 Juil 2017 - 16:19

Personnage ~
► Âge : 19
► Doubles-comptes ? : Jérémy Bonnet - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Nicolas Lefebvre
Messages : 1265
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 26
Humeur : Oui.


Aria. Sunshine. Elle est comme une étoile. Sans compter leur taille et leur rayonnement, plus une étoile est sombre, tirant vers le bleu plutôt que le rouge, plus elle est chaude à sa surface. Aria. Sunshine. C'est une géante bleue, bouillante, vibrante d'azote et de carbone, immense et vivante... Ou une étoile binaire à contact... Pas une supernova non, juste deux étoiles si proche qu'elles se touchent, qui vivent à deux dans leur étrange ballet éternel, deux fois plus forte, deux fois plus fragile à la fois. Aria. Sunshine. Et Nicolas la regarde, il ne peut pas la quitter des yeux, comme pris entre Charybde et Scylla, mais il ne peut pas lui parler non plus. Même triste, même perdue, elle brûlait, elle vivait, et il ne voulait pas risquer de perdre de vue cette lumière. Il ne voulait pas risquer de souffler cet éclat avec le trou noir qu'il était. Sunshine...

Alors quand elle répond simplement "d'accord", il se sent coupable et sa peine enfle légèrement en chœur avec celle de son amie. Il se laisse traîner dans le magasin de chaussure comme attiré inexorablement par sa force gravitationnelle, à la fois surpris et étrangement éteint. Elle part s'égayer dans les rayons et bien qu'il n'arrive pas à la suivre, il perçoit les variations de son énergie brûlante plus ou moins bien, selon la distance qu'elle parcourt. Nicolas profite d'un moment, pour s'arrêter, soupirer et passer ses mains sur son visage. Raaah putain, reprends-toi vieux. Peut-être qu'un jour elle lui en voudra, peut-être que c'est déjà le cas. Mais s'il se tait, elle ne comprendra jamais. Mais s'il lui dit... Elle revient vers lui à ce moment, avec des chaussures à talon dont il lui demande son avis. :

-Ça dépend de ce que tu vas mettre comme tenue avec... Je suppose... Mais elles te vont bien.

Elle lève la tête et il remarque en même temps qu'elle qu'effectivement, ses talons là étaient moins haut que ceux qu'elle portait habituellement. Et qu'il était grand. Son rire le surprend un peu, mais il lui fait du bien. Un sourire franc naît sur ses traits, sa main gauche va masser sa nuque, un peu gêné. :

-Ah ! Désolé. Apparemment, j'ai pas l'air de vouloir m'arrêter.

Sunshine... Petite Aria, étoile géante bleue, Soleil brûlant. Est-ce que tu me pardonneras quand je n'en serais plus capable ? Il se surprit à croire qu'il avait encore droit au pardon puis poussa encore un soupir. Il n'était pas là pour ça, il était là pour Aria. :

-Dis donc, ça te va super bien les chaussures à talon mais j'espère que tu mets pas que de ça. C'est pas bon pour ton dos !

Il se pencha légèrement puis sourit. :

-Faudrait faire comme Raiponce et vivre pieds nus !

C'était faux, mais c'était pour faire référence à la princesse qu'Aria adorait.


Là où le soleil ne brille jamais [Arianounette ♥] Signa-Take-My-Hand


Spoiler:
 
##   Sam 5 Aoû 2017 - 13:29

Personnage ~
► Âge : 25 ans et une âme d'enfant ♥
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Ariana Vicente
Messages : 1140
Date d'inscription : 29/05/2015
Emploi/loisirs : Alimenter mon tumblr et péter vos mirettes avec mes kits fluos ♥
Humeur : Un peu perdue, mais ça va, merci de vous soucier de moi ♥

Quelle tenue elle va mettre... Elle visualise la tenue qu'elle pourrait porter pour la fête ; quoi donc ? Sûrement cette nouvelle jupe qu'elle s'est faite récemment, et peut-être le chemisier qu'elle a acheté il y a peu... Sans doute que ça irait. Au fond, elle s'en fiche un peu, elle ne sait même pas si elle ira. Mais elle en a envie, et elle a fait une robe pour Afya, alors elle ne se voit pas lui dire d'y aller seule quand on sait à quel point la voyante est timide. Au fond, s'attarder sur ces problèmes lui permet d'oublier que tout est beaucoup trop vague dans sa vie en ce moment. Ses amis qu'elle voit moins, sa dispute avec Allen, Nicolas qui n'a pas l'air d'aller bien.

—Je serai en blanc et bleu, normalement, alors ça devrait le faire ? Enfin, tant qu'elles sont jolies, je trouverai toujours une tenue pour la porter avec, de toute manière, tente de sourire Ariana, avant de lever les yeux vers son grand gaillard d'ami.

Elle rit un peu. Rire spontané, mais léger. Pas tout à fait elle. Ou peut-être que c'est elle aussi. Est-ce qu'elle est vraiment Aria lorsqu'elle ne va pas bien ? Elle se souvient. Elle se souvient qu'elle doit sourire, sinon les gens sont inquiets. Et les gens ont déjà trop de problèmes. Nicolas a trop de problème. Elle sourira, alors ? Elle sourira pour lui. Parce qu'elle l'aime de tout son coeur et qu'elle ne veut pas le faire souffrir davantage.

—Il faut arrêter la soupe à l'engrais, dit-elle en lui tapotant le torse.

Elle se rappelle de leur rencontre, quand il était encore tout fin et avait un visage poupin. Elle a du mal à se défaire de cette vision, mais elle sait aussi qu'il devient un homme. Et quel homme...

Haussement de sourcils, rire.

—Ohh, oui ! J'adorerais. Tu me diras, je peux déjà laisser pousser ma chevelure... Peut-être que la Raiponce du conte était Morphe ?? Et celle du Disney un peu guérisseuse… sourit-elle avec douceur. Enfin, dans tous les cas, je mets ce que je veux ! Et vu ma taille, je suis bien obligée de ne mettre que des chaussures à talons, tu vois bien l'effet que ça fait quand je suis à plat...

Cette fois, elle les enlève carrément et lève à nouveau le nez vers lui.

—Tu vois ? Toute petite. Comme une grenouille.

Pourquoi elle a l'impression d'être une enfant, lorsqu'il lui parle ? C'est injuste. Injuste. L'enfant, ça devrait être lui. Est-ce qu'elle lui pèse ? Est-ce qu'elle devrait être plus adulte ? Mais elle doit sourire... Ca doit être pour ça qu'il ne lui parle pas.

Elle balaie l'idée. Elle sourit encore. Elle trottine encore un moment dans le magasin, lui montre quelques chaussures pour elle, et d'autres pour lui, en se moquant des modèles, en riant. Et finalement elle achète ses chaussures, revient près de lui ; elle lui reprend doucement la main et le tire à sa suite, en parlant du boulot et de Ys, qui est un peu bizarre depuis quelques jours. Elle ne comprend pas qu'il sait aussi pour Allen, et peut-être qu'elle ne le comprendra jamais ; au fond, quand elle ne sait pas, elle ne voit pas. Ou elle ne voit que ce qu'on veut bien lui montrer.

Ils déambulent dans les rues de Terrae, et Ariana s'arrête soudainement près d'un marchand ambulant pour lui prendre deux crêpes. Extra chantilly pour elle. Elle se tourne cependant vers Nicolas, et lui sourit :

—Tu préfères une crêpe ou une gaufre ?


S'émerveille en #E7654D

Merci à Houston, Nico & Lys pour les dessins, vous gérez du pâté dkjnf ♥



Treasure box ♥:
 
##   Lun 28 Aoû 2017 - 16:54

Personnage ~
► Âge : 19
► Doubles-comptes ? : Jérémy Bonnet - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Nicolas Lefebvre
Messages : 1265
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 26
Humeur : Oui.

Elle enlève carrément ses chaussures après avoir parlé rapidement de ce qu'elle pourrait éventuellement porter à la fête... Nicolas est un peu perdu. Il est ravi de pouvoir l'accompagner, l'aider à choisir au niveau de la qualité des textures, des tissus, des couleurs qui se marient à ses yeux... Mais alors pour le reste, il ne savait strictement à rien. Il ne savait même pas faire son nœud de cravate alors la mode de manière générale... Il a beau savoir coudre, il était bien loin d'avoir le talent d'Aria. Surtout que pour lui, elle était toujours belle, dans n'importe quel vêtement... bon sauf peut-être la robe moche qu'il ont vu tout à l'heure, et encore, il était certain qu'elle aurait pu en faire quelque chose de splendide avec ses doigts magiques. :

-C'est chouette les grenouilles ! fait-il presque outré, pour sa défense. Et ça s'trouve, ça ajoute du goût à la soupe à l'engrais.

Il lui pincerait bien la joue, mais il est trop secoué par son rire pour le faire. Ça allait mieux. Ça finissait toujours bien avec Aria. Même si elle paraît toujours un peu inquiète. Tout allait mieux le temps d'une journée, et c'est tout ce dont il avait besoin maintenant... Elle l'emmène et lui montre des modèles de chaussures étranges, pour lui en tout cas, chaussures de soirée noires cirées mais avec le bout à la fois pointu et carré... Il n'avait jamais vu ça... et il allait, à moins qu'on le force, sans doute jamais en porter.

Et puis elle paye ses chaussures et elle l'emmène encore, à parler de petits boulots et de ses connaissances avec lui, ils marchent et admirent les vitrines, ils rient... Il y a toujours ses questions en arrière-plan et ces doutes et ces peurs et ces inquiétudes lourdes. Mais rire, avec Aria, ce n'est pas de la comédie. Ce n'est pas difficile. C'est... plus vrai. Tellement plus vrai. Si bien que lorsqu'elle lui propose une crêpe ou une gaufre, les yeux de Nicolas s'illuminent. C'est un enfant Nicolas. C'est un enfant qui a rarement manger des gâteaux, des biscuits, des petits plaisirs qui nous paraissent acquis mais qu'il connaît à peine. C'est un petit garçon qui découvre les dessins-animés et les joies simples avec la même fascination, la même curiosité, que s'il n'avait pas grandi d'un centimètre. C'est un bambin timide et si heureux qu'il rougit pour peu de chose... grand gaillard, petit cœur. :

-Une crêpe s'il-te-plaît... au sucre...

Et quand elle le lui tend, après avoir assuré qu'il ne voulait rien d'autre que du sucre dedans, il s'en empare avec des étoiles dans les yeux. La chaleur se dégage de la crêpe jusqu'à ses doigts et il ose pas tout de suite croquer dedans. Mais il finit par le faire, en fermant les yeux, savourant la simplicité de ce qu'on lui avait offert... le sucre pas complétement fondu craquant légèrement entre ses dents. :

-Merci Ar- ...euuuh... T'as de la chantilly là. dit-il en lui montrant son nez.

Il sourit mais ne se moque pas ; il se connaît, il doit avoir du sucre étalé tout autour de sa bouche. Et soudainement, il parle sans filet. :

-Aria. Je suis tellement heureux d'être tombé sur toi quand je suis arrivé à Terrae. Presque littéralement... Il rit brièvement. Tu m'as fait découvrir tant de joies que je ne connaissais pas... Je suis vraiment heureux de te connaître.

...Okay ça tombe un peu comme un cheveux dans une soupe à l'engrais maiiiis c'est sincère.


Là où le soleil ne brille jamais [Arianounette ♥] Signa-Take-My-Hand


Spoiler:
 
##   
Contenu sponsorisé

 

Là où le soleil ne brille jamais [Arianounette ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Boutiques.
Aller à la page : 1, 2  Suivant