Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
Chose promise, chose due~ [Tahia ♥]
##   Mar 26 Déc 2017 - 17:13
Messages : 177
Date d'inscription : 22/07/2014

-Oh mon dieu ! Oh mon dieu ! On va plus jamais là-bas !! Plus jamais ! PLUS JAMAIS TU NE ME FORCERAS A COURIR.
-Diana, calme-toi ! Je suis sûre que tu te fais grave des films ! Y’avait personne au-dessus de ma tête, tu craques complet !
-MAIS NON JE CRAQUE PAS ! JE L’AI VU ! TU CROIS QUE LA CHAIR DE POULE ET MES POILS QUI SE REDRESSENT SUR MON BRAS C’EST DU FLAN ?!
-Respire.
-Non.
-Respire.
-Non.
-Respire !
-TAIS-TOI ! Plus jamais je retourne à la fête foraine. Plus jamais ! Nan mais tu te rends compte ? Tu te rends compte ?! UN FANTÔME. Y A UN PUTAIN DE FANTÔME A TERRAE.
-C’est peut-être juste un invisible qui a voulu te faire une blague…
-NON.
 
La jeune anglaise reprit sa course dans l’autre direction, abandonnant son amie derrière elle. Il était préférable qu’elle rentre chez elle, ferme tout à clé, bloque les entrées avec des meubles… Mais les fantômes, ça peut traverser les murs, non ? Et si elle quittait Terrae ? Juste une idée comme ça, en passant…





ET VOILÀ C'EST ENFIN POSTE, DES BISOUS
##   Mar 26 Déc 2017 - 18:17

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Adélaïde Hamilton
► Rencontres ♫♪ :
Asbjorn Andreassen
Messages : 312
Date d'inscription : 25/09/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Faire des trous dans tes tshirts ♥
Humeur : Mon sourire ne disparait jamais.

« Devrais ». Oui, tout repose sur ce « Devrais ». Toute l'importance du conditionnel résonne dans cette phrase, parce oui, tu « devrais » savoir. En fait, pas mal de choses de ta vie repose sur ce conditionnel, mais bon, on va pas s'attarder dessus hein.

Tu souris alors que Tahia s'empare de ta main. Elle qui n'est pas si contact, normalement, est plus tactile que d'habitude aujourd'hui. Quelques minutes plus tard, vous arrivez à la place principale. L'Air relève avec justesse que ce sera plus simple ici pour trouver un café et que vous n'aurez qu'à chercher celui que tu voulais un autre jour :

- Tout à fait, Tahia !

Vous fendez la foule pour enfin trouver un café où vous pourriez vous installer, mais votre attention est soudain attirée par un cri. Tu poses tes ambres sur deux jeunes filles complètement paniquées. Vous n'entendez pas tout, mais les mots « Fantôme » et « Fête foraine » résonnent bien distinctement. Tu glousses dans ta barbe et te tournes vers Tahia en jouant avec tes sourcils, les faisant monter et descendre avec rapidité :

- Si on s'ennuie, on saura quoi aller voir, pas vrai ? Huhuhu.

Tu fais un peu peur, là, Asb. Pour changer. Du coup, tu arrêtes et tu laisses ton rire éclater :

- Enfin ! Les gens sont un peu nerveux, ces derniers temps, tu trouves pas, Tahia ?


Tu continues de plaisanter alors que vous trouvez des places à une terrasse. Ce n'est qu'une fois assis que vos mains se détachent et que tu recouvres un semblant de sérieux, ton œil ne cessant pour autant pas de pétiller lorsque tu regardes la jeune fille :

- Alors, Tahia ? J'ai l'impression qu'à chaque fois qu'on se voit, on laisse nos discutions en suspend… Pas toi ?

Tu penses à votre première rencontre, à l'hôpital, où à peine quelques minutes ensemble vous avez suffi à ne pas vous contenter de paroles superficielles, où directement, vous vous étiez confiés. Un peu, mais c'était déjà beaucoup pour deux inconnus. Et bien sûr, tu te souviens du coup du placard. Même aujourd'hui, où des paroles ont été dites, lâchées dans l'air, sans jamais être approfondies. Naturellement, vous essayez de vous raconter, d'expliquer qui vous êtes. Sans jamais aller jusqu'au bout pourtant. Peut-être aujourd'hui ?


Chose promise, chose due~ [Tahia ♥] - Page 2 EBEt

##   Mar 2 Jan 2018 - 2:29

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Tahia Makoto
Messages : 530
Date d'inscription : 16/02/2014
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Un peu mieux, je suppose

Ils avaient enfin regagné la place principale et Tahia avait maintenant hâte de pouvoir trouver et s'installer à un café avec Asbjorn. Pour le moment, à part l'instant où ils s'étaient perdus dans les rues du village, la jeune femme était réellement contente de cette sortie avec son camarade, sa première sortie avec une autre personne, quand elle y réfléchissait bien. Depuis qu'elle était arrivée à Terrae, la brune n'avait pas le souvenir d'avoir eu encore ce genre de petit rendez-vous et elle devait reconnaître que c'était amusant et agréable, en tout cas le Tonnerre avait fait qu'elle trouve tout cela amusant et ne soit pas ennuyée. Pourtant, elle savait très bien que cette sortie avait aussi pour but qu'ils finissent leur conversation, depuis ce qu'il s'était passé dans le placard pendant la fête. Ils n'avaient, après tout, pas eu l'occasion de trop se parler après ça et la brune avait voulu éviter la moindre interaction tant qu'elle n'aurait pas trouvé une solution concernant l'instabilité de ses pouvoirs, de même que pour son état à elle. Au moins pouvait elle dire qu'elle n'avait plus de raisons d'avoir de craintes à ce sujet et qu'à moins d'un concours de circonstances, la Guérisseuse ne risquait pas de déclencher ses pouvoirs.

Finalement, après quelques minutes de recherche supplémentaire, la terrasse d'un café finit par se présenter face aux deux jeunes gens et alors qu'ils allaient prendre place à une des tables, des cris alertèrent Tahia qui posa son regard en direction de deux filles. L'une semblait dans un profond état de panique tandis que la seconde essayait vainement de calmer la première, cette dernière ne cessant de parler d'un fantôme qui se trouverait à Terrae. Et Asbjorn sembla s'en amuser car il ne manqua de plaisanter en disant qu'ils sauraient où aller si jamais ils s'ennuyaient, tandis que l'Air se contenta de lancer un regard blasé à son camarade avant de reporter son attention sur le duo de filles, qui avaient finalement disparu au milieu des passants. Le jeune homme avait par la suite repris la parole, disant cette fois-ci que les gens semblaient particulièrement nerveux depuis quelques temps et si le ton s'était voulu amusé, l'étudiante ne pouvait pas nier que quelque chose n'allait pas, en effet.

"Je ne crois pas spécialement aux fantômes donc ne t'attends pas à me voir m'amuser avec ce genre d'idées. Cependant, je dois admettre qu'il se passe quelque chose de bizarre ces derniers temps. Je n'ai pas vraiment fait attention aux gens mais je ressens quelque chose dans l'air depuis un petit moment et je ne saurais dire si c'est une bonne ou une mauvaise nouvelle..."

Sans parler des quelques échos qu'elle avait entendus il y a un moment, comme quoi il y aurait quelque chose vivant dans la forêt. La dernière fois que la jeune femme y était retournée remontait à quelques mois maintenant et elle n'avait jamais eu l'impression de se sentir menacée ou en tout cas, aucune présence dans la forêt ne l'avait particulièrement marqué. Est-ce que cela a commencé pendant ce laps de temps où elle n'y était plus retournée? Y a t-il réellement quelque chose dans la forêt ou bien était-ce juste des spéculations? En tout cas, si elle restait plutôt dubitative là dessus, la Guérisseuse accordait toujours le bénéfice du doute lorsqu'il s'agissait des rumeurs, de plus, la tension qu'elle ressentait par moment à travers les vibrations de l'air ne faisait que l'interroger. Il faudrait être aveugle pour ne pas voir que malgré cette journée ensoleillée, une certaine tension commençait à s'installer.

Mais Tahia laissa ses interrogations de côté lorsqu'ils s'installèrent à une des tables du café qu'ils avaient trouvé, l'Air lâchant la main, qu'elle avait oublié qu'elle tenait encore, de son camarade. Il faut croire qu'elle commençait à s'y habituer un peu maintenant, accepter un peu plus le contact des hommes et ne pas essayer de se dérober à la moindre approche. A moins qu'il ne s'agisse juste d'Asbjorn et que la brune connaissait la tendance du Tonnerre à toujours vouloir un contact avec les autres. Quoiqu'il en soit, ce dernier lui fit la remarque qu'à chaque fois qu'ils se voyaient, leurs conversations avaient tendance à finir en suspens. Et la Guérisseuse ne pouvait pas lui donner tort à ce sujet. C'était la troisième fois, depuis qu'ils s'étaient rencontrés à l'hôpital, qu'ils se voyaient, sans jamais pouvoir terminer ce qu'ils avaient commencé. A croire que le destin voulait qu'ils se croisent plusieurs fois pour enfin pouvoir continuer à discuter et en savoir plus sur l'autre. Croisant les bras, l'étudiante adressa un sourire au jeune homme.

"C'est un fait mais sans ces discussions en suspens, je crois qu'on n'aurait pas eu l'occasion de se revoir. Même si je me serais bien passée du coup du placard, du moins, j'aurais aimé que ça ne soit pas dans l'état dans lequel j'étais à ce moment là..."

La jeune femme détourna les yeux à cette pensée, se rappelant ce qu'il s'était passé à ce moment là. Certes, c'était arrivé après son Etoilisation et elle n'était pas dans un état particulièrement stable, aussi bien physiquement que mentalement, et les circonstances n'ont pas aidé à améliorer les choses. Maintenant, les choses étaient différentes, la brune se sentait beaucoup mieux, avait 'fait la paix' avec quelques points de son passé mais elle se sentait toujours un peu coupable vis à vis d'Asbjorn. Après tout, le Tonnerre s'était un peu sentie coupable de l'état dans lequel elle s'était retrouvée, alors qu'il ignorait totalement qu'elle réagirait ainsi. Et elle n'aimait pas ça.

"Et je tiens à m'excuser à ce propos. Je sais très bien que quand tu m'as attrapé, ce n'était pas pour de mauvaises intentions ou autre. Ce qui ne m'a pas empêché de paniquer à ce moment là et je crois qu'au moins pour ça, je te dois une explication claire à ce sujet. Que mon cas est plus qu'un simple problème de contact avec les gens. Libre à toi de vouloir l'entendre ou non."

Et puis, cela faisait quelque peu partie de leur conversation, étant donné qu'ils semblaient décidés à parler un peu plus d'eux. Peut être qu'il était temps maintenant qu'ils se parlent sérieusement et que, cette fois-ci, il n'y ait rien qui vienne les interrompre dans cette discussion.


Chose promise, chose due~ [Tahia ♥] - Page 2 Signat10

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Gris (OST) Part 1 & 2 - Main Theme
Savin' me (Nickelback) - Sad Theme
Mononoke Hime Theme (Ocarina)- Wind Theme
##   Mar 2 Jan 2018 - 12:18

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Adélaïde Hamilton
► Rencontres ♫♪ :
Asbjorn Andreassen
Messages : 312
Date d'inscription : 25/09/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Faire des trous dans tes tshirts ♥
Humeur : Mon sourire ne disparait jamais.

Euh… En fait, euh… Bah, c’était de l’humour, quoi, les fantômes. T’y crois pas particulièrement non plus, c’était juste pour rire, en fait. Mais bon. Tu hausses des épaules et acquiesces alors que Tahia confirme qu’il se passe quelque chose de bizarre en ce moment. Dans tous les cas, qu’est-ce que vous pouvez y faire ?

Vous vous installez et tu prends la parole. L’Air te lance un sourire avant de répondre que sans ces discussions qui ne trouvent jamais de fins, vous ne vous seriez peut-être pas revus. Elle ajoute par contre qu’elle se serait bien passée du placard et tu laisses échapper un léger rire :

- Pas faux ! Mais bon, sans celui-ci, p’têtre qu’on n’aurait pas discuté comme ça, t’sais ! Même si j’dois reconnaitre que les circonstances auraient pu être plus chouettes, Tahia !


Ton front se plisse à peine lorsque tu redresses tes sourcils, peiné de voir la jeune fille détourner le regard, comme gênée. Un doux sourire se voulant rassurant vient s’installer sur ton visage alors qu’elle s’excuse, ajoutant qu’elle se doutait que tes intentions n’étaient pas mauvaises et… Oh, elle va même jusqu’à te proposer des explications ?

- J’veux bien les entendre, Tahia, mais j’veux pas que tu m’les donnes juste parce que tu t’sens obligée ! J’veux dire, tu m’dois rien du tout. T’as paniqué, t’as paniqué, c’est tout. J’sais que c’était pas une réaction particulièrement à cause de moi, et j’sais que j’le referai pas. Mais si t’as pas envie d’en parler t’es pas obligée. Les explications, tu dois avoir envie d’les partager, pas t’sentir forcée, Tahia.

Et là, pour une fois, t’es très sérieux. Tu souris, mais ton regard ne ment pas. Si la jeune fille se force, ça ne te plaira pas. Mais alors, pas du tout. Pour toi, on ne doit pas être obligé de remuer le passé pour les autres, seulement pour soi si cela peut nous être utile.


Chose promise, chose due~ [Tahia ♥] - Page 2 EBEt

##   Mer 3 Jan 2018 - 1:55

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Tahia Makoto
Messages : 530
Date d'inscription : 16/02/2014
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Un peu mieux, je suppose

Tahia n'avait jamais cru au destin ou au hasard. Pour elle, ce n'était que de la fantaisie, des croyances superficielles auxquelles il était stupide d'accorder de l'attention. Pour elle, tout n'était que coïncidences ou dans d'autres cas, un développement des choses faisant que certaines situations pouvaient prendre des tournures dont on ne se serait jamais attendu en premier lieu. Pourtant, en tenant compte du fait que la jeune femme se trouvait dans un lieu où tout le monde maîtrisait un pouvoir, elle y compris, il était étonnant qu'elle conserve encore un esprit rationnel et n'accorde pas plus d'intérêt à tout ce qui pouvait avoir un côté plus surnaturel. Non pas que cela ne l'intéressait pas mais c'était simplement que la brune avait appris à ne pas vivre dans l'illusion et à accepter les choses telles qu'elles étaient. Ce qui ne l'empêchait pas parfois de se demander si tout était vraiment une simple coïncidence quand une situation se répétait bien trop de fois pour elle. Dans ces moments là, elle se demandait si le 'destin', ou quoi que ce fut d'autre, ne lui jouait pas quelques tours.

C'est pourquoi, quand Asbjorn lui rappela que s'il n'y avait pas eu le coup du placard, ils n'auraient pas eu l'occasion de discuter actuellement, Tahia se demanda une nouvelle fois si quelque part, cette chose prénommée 'Destin' n'avait pas encore fait des siennes pour la mettre dans une telle situation. Surtout en tenant compte des circonstances dans lesquelles les deux jeunes gens s'étaient retrouvés. Non pas qu'il soit arrivé quoi que ce soit de grave, du moins qui ne puisse être qualifié de grave, mais depuis cet évènement, l'Air s'était sentie un peu coupable pour ce qui était arrivée, entre son camarade et elle, même si ce n'était la faute de ni l'un ni l'autre. Mais quelque part, la brune aurait souhaité pouvoir s'expliquer un peu plus avec le Tonnerre, sans doute était-ce stupide mais en avoir parlé aurait surement apaisé quelque peu l'esprit torturé de la Guérisseuse. Les choses allaient mieux maintenant mais cela n'avait en rien enlevé sa motivation à vouloir s'expliquer avec son camarade. Peut être parce qu'elle l'appréciait vraiment, peut être parce qu'elle savait qu'elle pouvait lui faire confiance et qu'il ne la jugerait pas.

Quoi que fut la raison, Tahia eut un sourire quand Asb lui déclara qu'il voulait bien entendre ses explications, bien que ce dernier rajouta par la suite qu'il ne voulait pas qu'elle se sente obligée de lui en parler. L'expression sérieuse du Tonnerre ne lui avait pas échappé, elle en fut même quelque peu étonnée pendant un instant. Mais cela n'empêcha pas la jeune femme de soupirer à cette remarque, comprenant très bien pourquoi son camarade lui disait ça mais ennuyée qu'il n'ait visiblement pas encore compris la manière dont elle fonctionnait, surtout quand il s'agissait de sujets sérieux.

"Si je faisais ça par pure obligation, il y a bien longtemps que j'aurais mis ce sujet sur le tapis, je n'aurais pas attendu qu'on s'installe pour en parler. De plus, donner une explication ne sera jamais une obligation pour moi, surtout quand il est question d'un sujet personnel que je veux partager avec un ami et que ce sujet me tient à cœur."

Autant qu'elle mette ce point là au clair avant de commencer quoi que ce soit. Et puis...Tahia ne venait-elle pas d'admettre à voix haute qu'elle voyait le jeune homme comme un ami? Jusqu'à présent, elle ne l'avait jamais mentionné ouvertement mais elle lui faisait suffisamment confiance pour savoir qu'elle pourrait parler de certains points de sa vie qu'elle n'irait pas raconter à n'importe qui. Posant ses mains sur la table, la Guérisseuse les entremêla avant de prendre une grande inspiration avant de fixer Asbjorn.

"Quand on était dans le placard, j'avais fait référence à ce que j'ai commencé à apprendre et à faire depuis mes dix ans, à savoir soigner les gens. Tout cela, je l'ai appris dans un centre qui m'a recueilli lorsque j'avais neuf ans suite à une agression que j'avais subie à cette époque. C'est ce qui m'a valu cette cicatrice et cet œil gris, en même temps que j'ai ressenti pour la première fois le Vide. C'est aussi à cette même période que je suis 'morte'..."

Tahia ne prêta pas attention à ses mains qui se resserraient à mesure qu'elle parlait, les souvenirs encore présents dans son esprit, ces mêmes souvenirs qu'elle avait dus revivre quand elle était dans l'arène et qui n'avaient cessé de la hanter. Et pourtant, elle continua à parler.

"A neuf ans, j'avais découvert à quel point l'humain pouvait être pourri et qu'il n'épargnait personne, pas même une enfant qui ne demandait qu'à être aidée... Cet œil me le rappelait chaque jour...l'innocence qu'on m'a arraché. Si ma Grand-Mère ne m'avait pas sauvé cette nuit là, je ne sais vraiment pas ce qui me serait arrivé et si un jour, j'aurais regagné cette étincelle de confiance en l'humanité qu'elle et le centre m'ont rendue."

Cette même confiance et ce sentiment de sécurité que Terrae lui avait finalement apportés et qui l'aidait à s'accrocher un peu plus maintenant.


Chose promise, chose due~ [Tahia ♥] - Page 2 Signat10

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Gris (OST) Part 1 & 2 - Main Theme
Savin' me (Nickelback) - Sad Theme
Mononoke Hime Theme (Ocarina)- Wind Theme
##   Dim 21 Jan 2018 - 23:02

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Adélaïde Hamilton
► Rencontres ♫♪ :
Asbjorn Andreassen
Messages : 312
Date d'inscription : 25/09/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Faire des trous dans tes tshirts ♥
Humeur : Mon sourire ne disparait jamais.

Un sourire te répond lorsque tu précises que tu ne veux entendre les explications que si elles sont voulues et non pas poussées. Evidemment, tu y fais écho, une lueur de tendresse dans tes ambres. Un instant, tu te dis qu’en peu de temps Tahia a beaucoup évolué dans son rapport avec toi. Un instant qui dure bien plus lorsque le mot « ami » lui échappe.

« … »

« …Elle. A. Dit. AMI. »


Donc. Non seulement elle ne se force pas. Mais. Elle. Oula. Tu ne dis rien mais tu. Oui, tu vires tomate tellement tu te retiens de crier ta joie. Est-ce que ? Oui, oui. Tu as un peu couiné, là. Ça, tu n’as pas pu le retenir. Tu toussotes, un sourire désolé aux lèvres :

- Pardoooon. J’ai été surpris, Tahia !

Sourire de gosse fugace avant le retour d’un sourire naturel que tu ne peux effacer mais qui est plus adulte, plus posé, plus sérieux. Inhabituel chez toi, et qui ne peut chasser cet air enfantin qui flotte sans cesse dans tes yeux. Même lorsque tu es attentif et conscient de l’importance du moment, tu ne peux échapper à cet enfant que tu es.

Vos yeux ne se lâchent plus alors que l’Air commence son histoire. Celle d’une enfant agressée qui a été recueillie et a appris à soigner cet être humain qui pourtant semble la dégoûter au plus haut point. Une innocence échappée, volée. Une confiance rattrapée au vol.

Instinctivement, tu t’allumes une cigarette avant de poser ta main libre sur la table, entre Tahia et toi. Tu as noté ses doigts qui se resserrent, tu as noté que le petit bout de femme si fort habituellement parait un peu plus fragile tout à coup. Tu te refuses à la toucher, ne serait-ce que sa main, sans son accord, mais tu lui offres la possibilité de la tienne tendue. On ne sait jamais.

- Merci, de m’expliquer tout ça, Tahia. C’est beau que tu veuilles tout d’même soigner les gens quand t’as l’air d’avoir tant de rancœur en même temps contre eux. J’suppose que c’est grâce à ta grand-mère et les gens de ce centre ? C’est super, ça. Lié à une mauvaise histoire, mais ça perd pas d’sa beauté.

Mais quand est-ce qu’elle apprendra à se soigner, elle ? A ne plus se voir comme une poupée brisée et accepter qu’elle est une humaine un peu amochée et pourtant qu’on peut reconstruire, petit bout par petit bout ? Tu te le demandes, mais c’est à Tahia de parler, pour le moment, pas à toi.


Chose promise, chose due~ [Tahia ♥] - Page 2 EBEt

##   
Contenu sponsorisé

 

Chose promise, chose due~ [Tahia ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Boutiques.
Aller à la page : Précédent  1, 2