Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Un verre, deux verres, trois v- Tiens t'es là toi ? [Ronron]
Lun 24 Avr 2017 - 20:07
avatar
Masculin

Messages : 906
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 26
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je sais même pas pourquoi je suis là… Enfin si. Mais non. J'ai pensé à ma mère je crois. J'avais envoyé une photo avec un petit mot pour lui annoncer nos fiançailles. Je sais pas trop ce que j'attendais. Je suis même pas sûr que je voulais une réponse. Sauf que j'en ai une.

Et je regarde cette enveloppe avec mon nom dessus. Son écriture n'a pas changé, elle trace toujours ses caractères un peu de biais parce qu'elle est gauchère contrariée. L'encre a un peu bavé à certains endroits, elle continue de s'obstiner à écrire à la plume. J'ai regardé la lettre sans bouger avant de l'attraper pour la foutre dans le fond d'un tiroir de mon bureau. Je suis allé faire un tour.

L'autre jour j'avais pensé à elle. J'ai croisé Nico à l'institut qui promenait sa soeur et j'ai brusquement songé que je ne lui avais pas donné de nouvelles. Pourtant après en avoir parlé avec Aoi ça m'avais donné envie mais j'avais oublié. Lâche comme toujours quand il s'agit de choses importantes.

J'ai peur. C'est idiot mais j'ai peur de ce qu'il y a dans cette lettre. Ca pourrait être n'importe quoi, des nouvelles, des reproches, des questions. J'ai pas envie d'y penser. Je sais qu'elle ne se serait pas donné la peine de me renvoyer une lettre si c'était pour me rejeter. Mais je crois que je ne sais pas si je suis prêt à la laisser rentrer à nouveu dans ma vie, dans celle que je construis avec Aoi.

Je soupire, fais demi-tour et récupère la lettre que je plie en deux dans ma poche, ressors. J'ai besoin d'un endroit tranquille pour ça. Je m'assois au pied d'un arbre en retournant l'enveloppe dans mes mains. Je n'ai rien dit à Aoi. C'est un truc que je dois faire tout seul je crois. Je ne veux pas l'ennuyer avec ça alors qu'elle a déjà la dispute entre Mitsu et Allen à gérer.

Je retourne la lettre, glisse un doigt sur le rabas et le décolle lentement. Deux feuilles. L'écriture est serrée sur les pages comme pour faire entrer le plus de mot possibles.

"Tu me manques" "Que t'est-il arrivé ?" "Qui est cette jeune fille ?" "Ton père va bien" "J'ai pensé à toi pour Noël" "Quand comptez-vous vous marier ?"

Je me fais brutalement rattraper par presque 10 ans de séparation émotionnelle. Elle n'aborde pas de sujet sensible, je remarque en lisant. Juste des questions, quelques nouvelles. Pourtant… Il y a de l'inquiétude aussi. Je ne pensais pas qu'elle aurait remarqué mes articles ou mes photos mais c'est le cas.

Je tremble un peu, replie les feuilles et les remets dans l'enveloppe. Elle a terminé sa lettre avec un joyeux anniversaire. Je- J'ai besoin d'un verre je crois. Et pas à la maison. C'est que le début de la soirée d'ailleurs, le soleil se couche à peine. J'ai vraiment besoin d'un putain de verre sinon je crois que je sais pas ce que je vais faire.

Je replie l'enveloppe en deux et la glisse dans ma poche, me dirige à pas vifs vers le village. Je pousse la porte du bar sans cérémonie et m'assois lourdement sur un des tabourets.

— Deux shooters, un truc fort, je fais au barman.

J'ai pas envie de savoir où je suis.

[Je tiens à dire que Ronron passe beaucoup trop de rp dans ce bar c'est suspect (moi aussi je t'aime ♥)]
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Mar 25 Avr 2017 - 23:51
avatar
Masculin

Messages : 2379
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths. LOL. Je sais ça me fait rire aussi.
Humeur : Ahaha. Euh...

Bon, maintenant c'est définitif. Gae est passé reprendre ses dernières affaires à l'appart dans la journée, et il repart en mission bientôt. Ca fait depuis janvier qu'il fait plus de cours à Terrae, et j'ai cru comprendre que pas grand-monde était au courant de ses rares moments de retour. J'crois qu'y a un moment où on a essayé de parler, mais ça risquait de repartir trop vite en vrille, alors j'ai laissé tomber. Il est parti, la porte s'est refermée, et je suis à nouveau seul avec Charlotte dans cette maison qu'on a choisie et meublée ensemble.

Franchement, j'ai un goût amer et la gorge serrée à chaque fois que j'y pense. J'essaie de faire fi, de passer à côté comme je peux et profiter de ce que je peux avec Lottie, mais là c'est pas possible. J'ai rien voulu dire à Nico, pas voulu lui montrer à quel point ça pouvait m'atteindre, surtout pas capable d'être honnête avec lui, et j'ai laissé Charlotte à Tomoe pour la soirée. J'me suis rapidement rendu compte que c'était pas la meilleure idée que j'ai pu avoir, et avant de capter que si je passais la soirée seul j'allais sûrement faire une connerie, j'suis retourné à mon ancien QG pour reprendre les bonnes vieilles habitudes. Le bruit, la présence des autres, qui m'aident un peu à faire abstraction.

Je pousse la porte, un peu blasé, et plisse le nez avec tous les souvenirs qui remontent. J'vais faire doucement, ce soir, j'ai pas envie qu'on me ramasse de nouveau par terre comme à la mort de Destan - bonjour, ça fait deux ans. Diana, ça en fait bientôt 10. Hello darkness my old friend~

J'aperçois une tête connue - enfin, pas qu'une, mais une plus connue que d'autre - dans le bordel du bar. Je m'approche et grimpe sur le tabouret d'à côté.

—Tu sais ce que je prends, je dis au barman à mon tour, pendant qu'il sert deux shooters à Huo à côté de moi. T'as une sale gueule, t'as aussi passé une mauvaise journée ?

Ouais, j'l'aime pas, mais franchement, please, on peut faire la paix cinq minutes ? J'me suis fait officiellement larguer, et j'fête deux anniversaires, là. J'm'étire et baille un peu. J'crois que mon visage est vraiment blasé.

—Oh, thanks~, je remercie le barman, avant de lever mon verre. À cette magnifique soirée !

Paie ta crédibilité.
Voir le profil de l'utilisateur



Je vis en #FEA347.


Un peu d'amour ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mer 26 Avr 2017 - 23:10
avatar
Masculin

Messages : 906
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 26
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je tourne la tête, un peu surpris, fixe Aaron un instant. Qu'est-ce qu'il fabrique là ? Il a pas une gamine à s'occuper lui ? Je voulais être tranquille et m'embrouiller la tête sans devoir me surveiller. Pourquoi il vient m'emmerder ?

Je remercie le barman d'un signe de tête et vide un shooter cul sec avant de prendre le deuxième que je fais tourner devant mes yeux en soupirant. Une sale gueule ? Il s'est pas vu, sérieux. Enfin si visiblement vu qu'apparemment sa journée à lui aussi est pourrie. Je suppose que je peux faire un effort et pas trop me comporter comme un connard pour une fois, non ?

— J'suppose qu'on peut dire ça, je grommelle.

Mauvaise soirée plutôt. Même si parfois, vu où j'en suis, ça tient plus de la mauvaise vie carrément. Je soupire lourdement, trinque avec lui, descends mon deuxième shooter avant de faire un geste au barman pour qu'il les re remplisse. Je crois que c'est de la vodka mais j'en jurerais pas.

— Appelle ça une réalisation soudaine pré anniversaire, j'suppose. God, je vais tellement me faire tuer en rentrant… Bref, et toi ? J'croyais que t'étais un parent responsable, comment ça se fait que tu viennes boire ?

Oui je sais, j'ai dit que je faisais pas le connard. D'ailleurs je le suis pas sinon je lui aurais demandé des nouvelles de son copain. Vous voyez, moi aussi je sais être gentil des fois. Quand j'ai envie de sauter d'un pont. Je crois que je suis un peu plus atteint que je le pensais. Foutue lettre, foutue mère inquiète, foutue bague et foutu moi.

Je bois encore les deux shooters que le barman a obligeamment rempli et repousse les verres devant moi en demandant une bière chinoise. Tiens, c'est marrant, je crois que je suis encore jamais rentré à la maison après avoir bu tout seul depuis qu'on habite ensemble. Putain j'ai pas envie. J'veux pas qu'elle s'inquiète. Surtout que fondamentalement y a rien. Juste moi, cette lettre. Je sais pas quoi faire de ce truc. C'est juste comme un gros bol de bestioles bizarres dont je sais pas si elles vont me piquer quand je foutrai ma main dedans. J'en ai marre.
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Jeu 27 Avr 2017 - 23:06
avatar
Masculin

Messages : 2379
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths. LOL. Je sais ça me fait rire aussi.
Humeur : Ahaha. Euh...

Ca va mec, me r'garde pas comme ça, je sais que c'est relativement surprenant que j'vienne m'assoir à côté de toi, mais j'y peux rien, t'es le seul mec que je connais un minimum dans ce bar et j'ai pas envie d'être tout seul. La question du "pourquoi t'as décidé de t'exiler alors ?" se pose effectivement, mais j'ai pas envie d'y répondre, et je suis pas sûr que la réponse soit appréciable, en fait. Prendre de la distance d'avec les gens que je côtoie tous les jours, ça me fera du bien… non ?

M'ouais, non, ok.

Haussement de sourcil vers Huo lorsqu'il me répond, tandis que nous trinquons. Ca va, sois cool mec, je t'ai pas agressé alors prends pas directement le ton sur la défensive avec moi, ça me gave.

—Personne a dit que j'étais responsable, je ricane.

Oups, désolé, c'est sorti tout seul. Chuuut, il faut pas le dire !
Nan mais en même temps, soyons sérieux, il m'a fallu quoi, cinq minutes pour me décider à adopter Charlotte ? C'est pas comme si la décision avait été mûrement réfléchie en amont et qu'on avait préparé son arrivée, hein.  

—Pourquoi tu te ferais tuer ? Ta chérie aime pas que tu picoles ? Et t'inquiète, on se fait vieux, mais t'es pas encore aussi vieux que moi, ça devrait aller. Si c'est une pensée qui peut t'aider à te réjouir ce soir : on va tous mourir un jour, mais ça veut pas dire que c'est demain. Ou alors c'était pas à ce sujet-là ?

Et je bois mon verre de vodka-pomme (on change pas une équipe qui gagne hein). Moi, éviter les questions ? Nan, c'est pas vrai, c'est pas mon genre. (On y croit.)

Je fais un signe au barman de me resservir - il aura qu'à m'envoyer la note, ce sera plus simple, il a l'habitude de toute manière - et reprends mon verre, observant ma boisson que je fais tournoyer dans le tube. C'est marrant, mais je pensais pas que ça me ferait autant plaisir de voir que je suis pas le seul à déprimer, ce soir, c'est presque réjouissant comme révélation !

—Sinon, j'ai pas de raison spéciale qui m'amène ici, juste une envie, c'est mal ? je souris en coin en reprenant une gorgée.

Damn faut que je fasse doucement, sinon je vais rentrer en rampant.
Voir le profil de l'utilisateur



Je vis en #FEA347.


Un peu d'amour ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Sam 29 Avr 2017 - 0:14
avatar
Masculin

Messages : 906
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 26
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je roule des yeux à sa réaction. Tain j'ai l'impression de l'avoir complètement agressé. Calme toi, mec. Je suis comme ça avec tout le monde faut pas tout prendre personnellement non plus. Je sirote ma bière distraitement avec un sourire en coin. En même temps, il aurait confirmé, je l'aurais pas cru.

— Tu parles trop vite pour mon cerveau là, y a trop de questions à la fois, je grommelle.

J'm'en fous un peu de vieillir en soi, là c'est plus le temps qui a passé qui m'a frappé je crois. 8 ans putain. Ca fait 8 ans que je les ai pas vu, que je leur ai pas parlé. Alors ouais j'ai pas envie d'y penser. Et je sais pas si Aoi m'en voudra pour avoir picolé, c'est réellement la première fois que ça m'arrive depuis qu'on habite ensemble. J'ai aucune idée de comment elle pourrait réagir.

— Nan pas trop à ce sujet du coup. Mais je sais pas trop si j'ai envie de m'étendre là dessus, là j'essaye plus d'oublier à quel point j'ai merdé.

Comment j'ai pu à ce point déconner, ado. Enfin je sais qu'à cet âge les hormones font faire n'importe quoi mais ma mère… Comment j'ai pu être aussi con ? Tain je crois que je comprends un peu mieux Nico d'un coup.

— C'est suffisant pour boire j'crois, je fais en haussant les épaules.

Je reprends un peu de bière, soupire en affalant ma tête sur mes bras. C'est rare que je me sente aussi paumé. C'est surement l'alcool pour que j'ai envie de me confier à Aaron. Genre lui. Enfin c'est parce qu'il est là aussi. Ce serait le bar ce serait pareil.

— Et non je crois pas qu'elle aime que je picole. Enfin pas à ce point et pas sans qu'elle le sache. Je l'ai plus fait depuis qu'on est ensemble, j'suis même pas sûr de vouloir rentrer ce soir en fait.

Je soupire derechef, termine ma bière, demande aussi une vodka pomme pour l'accompagner.

— Sérieux, je voulais pas raconter mes états d'âme à personne à part le banc du parc ce soir. Pourquoi fallait que tu sois là alors que je bois ? Je vais tout balancer, ça t'avancera à quoi ?

Huo. Ta gueule.
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Dim 7 Mai 2017 - 22:56
avatar
Masculin

Messages : 2379
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths. LOL. Je sais ça me fait rire aussi.
Humeur : Ahaha. Euh...

Trop vite pour ton cerveau ? Eh ben, il est pas ultra performant ton petit amas de cellules grises, dis-moi (moi) ! Faudrait penser à le booster quand même, ça pourrait t'être pratique pour survivre dans le monde. Comment on fait quand on a pas de cerveau, en vrai ? Vous croyez qu'il faut que je lui pose la question ou il la prendra mal ? Ahahah. Je laisse un sourire en coin s'étirer sur mes lèvres. À quel point il a merdé... Franchement, on a tous merdé un jour, certains plus que d'autres, mais c'est une raison pour aller picoler un soir de printemps dans un bar ? Si votre réponse immédiate n'est pas "ouais grave", vous pouvez partir tous de suite, hein.

—Si ça peut te remettre les pendules à l'heure, t'as merdé, mais t'oubliera pas. Enfin, sauf si tu te prends un gros coup sur le crâne, tu veux que j't'aide ?

Sourire goguenard. J'déconne, hein, le prenez pas comme ça. Tranquillou. T'façon il me casse le bras avant que j'lève le mien, j'sais que je peux pas lutter.

Je continue à boire tranquillement en observant soit le décor du bar, soit le comptoir, et lance parfois des coups d'oeil à mon voisin. J'ai jamais été très féru du contact yeux-dans-les-yeux prolongé, t'façon, et surtout pas avec un gars dont je me fous royalement.

Mon sourire s'étire davantage. Ouais, moi aussi j'commençais à me demander pourquoi il répondait réellement à mes questions, en vrai, mais bon semblerait qu'il aime faire se plaindre. (Non parce qu'honnêtement, que sa meuf aime pas qu'il rentre bourré, j'm'en tape, mais çc'est rigolo de voir que ceraines personnes sont aussi malheureuses que moi, c'est rassurant !)

—Bah si tu veux pas parler ne parle pas, hein, je m'amuse. C'est très drôle de consater que tu estimes que tu n'as pas suffisamment de self-control pour t'empêcher de me raconter ta vie privée alors que tu peux clairement pas me blairer…

Je termine mon deuxième verre, en recommande un autre.

—Puis honnêtement, ça m'avance à rien. Deux choix : ou j'oublie parce que j'aurai trop bu pour le retenir, ou j'oublie parce que ça m'intéresse pas assez pour m'envahir l'esprit avec ça, alors balance donc, on s'trouvera p'etre des points communs.

Enfin, après, j'oublie rarement c'que les gens me disent, ça m'sert à alimenter mon réseau de connaissances sur les personnes de Terrae. C'est pratique quand on a besoin d'se défendre d'avoir quelques cartes dans sa manche.
Et puis bon, le jour où j'me trouve des points communs avec ce gars, j'bouffe un manche à balais.
Voir le profil de l'utilisateur



Je vis en #FEA347.


Un peu d'amour ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mar 9 Mai 2017 - 22:11
avatar
Masculin

Messages : 906
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 26
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je roule des yeux, un peu exaspéré. Je viens de me souvenir pourquoi j'aime pas Aaron. Il est putain de chiant. Je soupire lourdement et fixe mon verre avant de reprendre une gorgée. J'ai déjà un peu la tête qui tourne et c'est tant mieux. Un coup sur le crâne, et puis quoi encore ? Il veut pas que je tende la joue non plus ? Débile.

Oui j'aime raconter ma vie à des inconnus et je bois pour pas penser que je suis en train de le faire. Ca pose un problème à quelqu'un ? Bordel ! Je m'en fous, à qui il pourrait raconter ça ? C'est pas comme si ma vie intéressait les gens. Puis je le vois mal aller cafter mes histoires. A qui ? Sa gamine ? Mais bien sûr. Nico ? Mouais éventuellement. Mais bon, vu son état des derniers temps, je doute qu'il aurait les couilles de venir me voir pour ça. Ce serait trèèès hypocrite de sa part. Et je le vois mal aller raconter ça de but en blanc à Aoi. Encore que… On sait jamais hein.

— Alors, soit tu répètes plus lentement, soit tu mets moins de mots dans ta phrase. Je pensais que Mitsu parlait trop mais en fait c'est un truc de Tonnerre, c'est ça ?

Si j'arrive à remettre les trucs dans le bon sens, et c'est beaucoup plus dur qu'on le croit avec de l'alcool dans le sang, il a dit qu'il s'en foutait que je lui raconte ma vie ? Enfin je crois. J'avoue que la phrase était un peu embrouillé pour mon état là.

— 'Fin bon, si j'ai bien compris tu t'en fous donc c'est pas comme si ça allait me retenir de parler de toute façon.

Et aussi parce que si il essaye de me faire chanter avec ce que je lui dis bah… J'ai des photos compromettantes ? Si si, je vous jure. Ou je peux en trouver facilement du moins.

— Mais pour résumer, je viens de réaliser que j'ai pas parlé à ma mère depuis environ 8 ans vu que je suis parti en claquant la porte à ma majorité. Donc je lui avais envoyé un faire-part de fiançailles. Tain, ce que je suis con. Pourquoi j'ai fait ça ?

Je soupire un peu tristement, termine mon verre d'une traite et affale ma tête dans mes bras sur le comptoir. J'en ai marre.

— Ah, et du coup, elle m'a répondu une lettre immense avec beaucoup trop de trucs qui me font penser à des choses que j'ai pas du tout envie de devoir gérer.

Soupire, encore. Je tourne ma tête vers lui.

— On est censé faire quoi dans ce genre de situation ?
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Mar 9 Mai 2017 - 22:45
avatar
Masculin

Messages : 2379
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths. LOL. Je sais ça me fait rire aussi.
Humeur : Ahaha. Euh...

Pfft, c'est des faibles, les gens, s'ils sont incapables de suivre une simple discussion comme ça, tranquillou. Qu'est-ce qu'il ferait en état d'urgence, hein ? "Huo, occupe-toi des initiés et va consolider les défenses, faut pas laisser l'ennemi rentrer !" "Hein, quoi, tu peux parler plus lentement ?" stp. Boulet. Putain mais qu'il est con, ce mec !

Bien, je dois avouer que l'alcool et ma mauvaise humeur chronique me font être encore moins sympa que d'ordinaire ; mais tomber sur ce mec, c'est quand même le combo de la vie. Manquerait juste que l'apocalypse tombe ce soir et ce serait le pompon de la cerise sur le haut de la pyramide. Enfin, un truc comme ça.

—C'est parce que notre cerveau fonctionne plus rapidement que celui de la plupart des gens, c'est tout, rien de bien grave, t'inquiète… lâché-je innocemment.

Et effectivement, j'en ai rien à foutre de ce qu'il me dit. Mais c'est une occupation fort amusante - à défaut de me morfondre, voir quelqu'un d'autre le faire à ma place est beaucoup plus jouissif. Je continue à boire tranquillement en l'observant du coin de l'oeil, hausse un sourcil face à ses questions rhétoriques. Un silence passe.

—Ah, attends, c'était des vraies questions ? J'en sais rien moi.

Puis c'est bon, qu'il se complique pas la vie ohlala, c'est bon, c'est pas comme si c'était la mort d'annoncer à ta mère que tu vas te marier - mais sérieux, qu'est-ce que sa meuf trouve à Huo, à part qu'il doit être pas trop mal du point de vue d'un asiatique lambda, il est con, il se plaint tout le temps et en plus il est hyper suffisant. (Ca doit être pour compenser une insuffisance d'un autre côté si vous vous mon avis.)

... Bon, ok, j'peux pas en dire autant, j'ai jamais annoncé à ma famille de Boston que j'avais un mec (au passé svp) et encore moins que j'ai adopté une petite fille.
... Damn. Toi, le télépathe qui lit dans ma tête : ta gueule.

—Quelle idée d'envoyer une lettre, sérieux... Ah, t'as p'tetre peur de retourner là d'où tu viens ? J'comprends, j'comprends.

(C paske t fèbl)

—M'enfiiiiin. Si t'aimes pas y penser, y pense pas, qu'est-ce que tu veux que je te dise ?

J'viens de me rendre compte que j'ai pas parlé à mon paternel depuis 10 ans à cause de toi, gros con. Omg. Pour la peine, j'attrape mon verre pour le finir cul sec et recommande un shot au barman qui m'observe d'un oeil inquiet. Je lui renvoie un regard neutre, indifférent. Bon, raboule la teq stp.

—C'qu'on doit faire, j'suppose, c'est porter ses couilles et lui parler, je réponds plus sombrement.

Dix ans… J'crois que c'était à l'enterrement de ma soeur qu'on s'est vus pour la dernière fois. J'ai un moment d'absence figée. Puis reprend mon verre, le bois cul sec, grimace, frissonne un peu.

—Tu sais que j'suis pas psy et que j'vais pas te guider sur la bonne voie de la sagesse et toutes ces conneries, rassure-moi ?

Ouais, bon, j'vois un psy depuis perpette mais c'est pour apprendre à contrôler mes émotions autrement qu'en les retenant au fond de moi et en me réfugiant dans l'alcool. (Un succès retentissant, je dirais.)
Voir le profil de l'utilisateur



Je vis en #FEA347.


Un peu d'amour ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mer 10 Mai 2017 - 18:28
avatar
Masculin

Messages : 906
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 26
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je sens tellement que je le saoule. Genre, te cache pas mec ça se sent dès que t'ouvres la bouche. Sérieux les gens ont aucune logique. Pourquoi il est venu à côté de moi s'il a pas envie de me parler ou de m'écouter ? Hein ! DIS MOI ! (Moi.) Tain j'en ai marre de ma vie. Je lui lance un regard blasé. Fous toi de ma gueule.

Non je pose des questions au bar, connard ! Genre je t'ai pas demandé l'illumination ou la sagesse éternelle, hein. Ca je sais que tu les as pas, ça se saurait et Piu te les aurait piqué depuis de toute façon. Ca se voit que j'ai envie de me pendre ? Je crois que ça se voit. Je m'en fous si j'ai l'air d'un enfoiré en vrai, j'en suis un alors bon...

Je manque de m'étouffer avec ma salive (ouais bon on peut pas toujours avoir la classe, surtout bourré) et lui lance un regard trèèès circonspect en haussant un sourcil. J'ai pas peur de retourner chez moi, gros débile, je peux pas.

— C'pas question de peur. Si je retourne à Hong Kong je vais me faire buter avant d'être sorti du quartier de l'aéroport.

Je grommelle, le regarde s'enfiler plusieurs shot, fais la moue. Ouais, j'suis pas le seul à vouloir oublier des trucs visiblement. Ou bien je lui ai juste rappellé un truc auquel il veut pas penser.

— Si je voulais un psy, je serais allé voir un psy. Et pour ce qui est de la sagesse, c'est pas à toi que je demanderais, nan, je ricane un peu.

Je redemande un shot de tequila aussi tant que j'y suis et le bois cul sec. Ourf ça brûle un peu.

— D'ailleurs si j'avais pas porté mes couilles comme tu dis, ce faire-part je l'aurais pas envoyé. Là le truc, c'est plus que je réalise que j'ai été encore plus un petit con que je le pensais. C'est plus dur à avaler qu'un shot de teq.

Je souris en coin, presque fier de ma vanne naze. Tain, je suis définitivement bourré.
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Mer 10 Mai 2017 - 19:21
avatar
Masculin

Messages : 2379
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths. LOL. Je sais ça me fait rire aussi.
Humeur : Ahaha. Euh...

Woah, il va pas chercher trop loin dans sa réflexion, hein. Je le laisse un peu débiter ses conneries et hausse les épaules. Sagesse c'est mon deuxième prénom - le premier c'est "Connard" - tékaté, t'as pas à t'en faire. Mais sérieusement, comment il veut que j'lui donne une solution sachant que j'connais pas la moitié de sa situation ? En tant que mec lambda j'pourrais lui dire "bah va voir ta mère gros débile" alors qu'en tant que moi je risque surtout de lâcher "loul au pire osef, la famille ça sert à rien-". Et fondamentalement, je sais pas ce qu'il a envie d'entendre, j'suis pas dans sa tête.

Le brouhaha du bar bourdonne un peu à mes oreilles. J'dois être là depuis une dizaine de minutes à tout casser (bon p'tetre plus) et je me retrouve déjà à moitié vacillant sur ma chaise. Faut que j'calme ma descente, là.

Lol. J'applaudis cyniquement pour la blague. (Il le cherchait, hein.)

—Bravo pour ton formidable sens de l'humeur. Humour, je me corrige après un temps de latence. J'ai deux choses à dire :

Petite pause dramatique, pendant que je laisse ma phrase en suspens et lève un doigt en tournant sur mon tabouret pour être à moitié dans sa direction.

—Premièrement, un faire-part c'est que dalle parce qu'un mariage c'est que dalle. Nan, bon, ok, pas tant que ça, mais disons que... C'est pas comme si tu étais allé la voir pour lui dire "coucou ça fait dix ans qu'on s'est pas vus, je suis devenu papa, regarde, j'te présente mon môme 'insérer ici nom du gamin'" en secouant sa main boudinée.

... Non, ça c'est moi.

—Tu lui as juste envoyé un bout de papier quoi... Enfin bon... Deuxièmemeeent... Je sais plus, putain. Ah ! Si. L'aéroport. L'AEROPORT, je répète plus lentement, et plus fort, pour qu'il capte sa connerie tout seul. MEC. T'es Master et on a des cristaux de téléportation omg. ALORS L'AEROPORT ?? Sérieux ?

Voilà, stp, prends conscience que t'es con, ou alors que t'as juste des excuses de merde. Ou les deux. Bref, il est teubé.

—Moi, tu vois, pas de blem', j'avoue que j'porte pas mes couilles mais au moins j'l'assume : j'ai pas envie de l'voir, mon père ! Pas d'excuses, rien, le tip top de l'honnêteté. Bon, du coup le résultat est le même, mais j'suis en paix avec ma conscience.

Presque.
Voir le profil de l'utilisateur



Je vis en #FEA347.


Un peu d'amour ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mer 10 Mai 2017 - 21:28
avatar
Masculin

Messages : 906
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 26
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je roule des yeux. J'ai envie de lui faire ravaler son sarcasme mais je me contente de grogner. Il a l'air d'avoir autant bu que moi, presque, et j'ai la flemme honnêtement. Et en plus il fait des effets dramatiques ce con. Puis merde va te faire foutre mec. Pour moi c'est important putain. Et c'est bien parce que j'ai pas envie de la voir revenir en lui présentant un jour mon gosse que j'ai fait ça avec une annonce de fiançailles. Même pas un faire part de mariage hein. Je sais pas si on se mariera avant plusieurs années je pense de toute façon. Et pour le gosse… Pour ça faudrait qu'on en parle. Un jour. On a le temps.

Pourquoi j'ai fit que je le frappais pas déjà ? Ha ouais. J'ai la flemme. Il a de la chance. Et je suis pas de mauvaise foi, d'abord. J'avais totalement pensé aux cristaux. Si c'est vrai. D'ailleurs c'est un menteur, lui aussi. Il dit qu'il assume mais si c'est le cas pourquoi il se sent obligé d'insister dessus ?

— Tu mens. Si t'avais pas envie de le voir tu buterais pas dessus comme ça.

Je soupire lourdement, fais une moue entre bouderie et colère. Moi j'ai peut-être pas de couilles non plus (Piu dit que c'est Aoi qui me les a piqué et des fois je pense qu'elle a raison) mais au moins j'assume mon envie. Je veux juste pas penser à tout ce que ça va me faire regretter. Parce oui putain je regrette.

— Et d'abord c'est pas vrai que j'assume pas de vouloir la voir. Mais si j'y vais, déjà je vais probablement me faire claquer la porte au nez par le paternel ; ensuite je vais encore plus regretter d'être parti comme je l'ai fait.

Mais ferme ta gueule. C'est pas suffisant de repenser à ce bruit ignoble de la porte qui claque sur les pleurs silencieux de ma mère pendant que mon père me hurlait de faire demi tour ? Je hurlait moi aussi je crois. Un truc sans vraiment de sens où je leur crachais mon mépris de ce qu'ils sont. J'ai dû oublier depuis le temps pour qu'ils se mettent à me manquer à cause d'une foutue lettre. Un autre shot par pitié. Cul sec.

— La mémoire sélective c'est une saloperie.
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Ven 12 Mai 2017 - 16:26
avatar
Masculin

Messages : 2379
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths. LOL. Je sais ça me fait rire aussi.
Humeur : Ahaha. Euh...

Ca se voit qu'il l'a trop mal pris. Un gloussement m'échappe pendant que je me remets correctement sur mon tabouret. Je lorgne sur mon verre vide - ouh, faut que j'me calme un peu, là - et m'étire en faisant rouler mes épaules. Un baillement m'échappe et je hausse un sourcil. Mêle-toi de ton cul, je t'ai pas demandé de commenter ma vie, contrairement à toi. Mon père, j'ai pas spécifiquement envie de le voir, mais c'est vrai que l'idée se fait un peu plus insistante ces derniers temps. Parce que j'ai jamais eu de réel modèle parental et que, clairement, j'crois que j'ai besoin de m'y retrouver quelque part. En ce moment, c'est la merde dans ma vie, je me retrouve à élever ma fille seule… 'Fin je vois pas bien chez qui je peux aller pour mettre de l'ordre dans tout ça. Et je sais que Cassidy aimerait bien que je l'accompagne chez lui, une fois. Il s'est remarié y a pas longtemps, mais c'est pas pour autant que j'me suis poiné au mariage…Et visiblement, elle aurait eu besoin de soutien moral. "Soutien moral", mon cul, c'est juste qu'elle peut pas blairer sa meuf...

—M'ouais, c'est pas faux. Mais bon, le regret ça t'permet de passer au-dessus ensuite ; si tu t'y confrontes pas ça restera toujours là et ça c'est relou.

Je me retourne vers le barman et l'interpelle en lui demandant s'il peut pas nous ramener du saucisson et une planche. Il me regarde chelou, et je me sens obligé de rouler des yeux. C'est bon, y avait pas de truc pervers OHLALA G DI UN TRUK PAIRVAIR TRO DRAUL. Bon, aboule la saucisse que j'm'en bouffe un bout. (Woah, c'est sale...)

—Le truc con, c'est que l'passé se change pas, alors autant y aller cash. T'as rien de plus à perdre, et si tu veux pas y aller c'est uniquement pour te protéger. Mais ta mère aimerait sûrement te voir, je dis sur un ton plus sérieux, tout en coupant quelques tranches que je finis par enfourner après avoir minutieusement enlevé la peau.

Mon regard se perd dans le vague.

—Le regret ça sert à te faire comprendre que c'est le moment de passer à autre chose, parce que c'est de toute manière du passé ou perdu. Alors y a un temps pour regretter, et y a un temps pour passer au dessus. Donc soit t'y vas, soit t'y vas pas, mais tergiverse pas pendant mille ans dessus, ça sert à rien.

J'aime donner des conseils que je ne suis pas ohohoh. (Nan mais j'm'en fous j'ai le droit, j'suis dans le temps du regret, là, ça fait pas huit ans que j'suis séparé de Gae et que j'me dis ohlala mé ke fèr)
Voir le profil de l'utilisateur



Je vis en #FEA347.


Un peu d'amour ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Ven 19 Mai 2017 - 21:08
avatar
Masculin

Messages : 906
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 26
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je suis bourré. Bon ouais c'est pas une surprise hein. C'était le but de toute façon. Je préviens que l'effet principal est que j'ai plus de filtre du tout. Comment ça j'en ai déjà pas d'habitude ? Mais grave que si ! Si je disais toutes les insultes que je pense, je serais encore plus un connard. Ouais c'est possible et je vous emmerde tous voilà.

Pourquoi il demande du saucisson lui ? C'est déjà l'heure du repas ? Tu me diras on a bien entamé l'apéro à ce stade donc pourquoi pas. Il disait quoi déjà ? Le regret. Ha ouais. Fondamentalement, il a pas tort. Je crois ? Je dois avoir plus bu que je pensais pour en arriver là mais admettons.

— Laisse moi tergiverser, je grommelle.

Bon ok, je lui ai demandé son avis donc normal qu'il le donne mais il pourrait être un peu moins chiant quand même. Ouais, je sais, il m'aime pas et il a ses raisons, bla bla bla. ON S'EN FOUT. Laisse moi râler j'en ai besoin surtout dans ma tête.

— Je sais que je finirai pas y aller, de toute façon, je soupire. Je suis juste une poule mouillée.

J'ai un rire désabusé, ironique.

— Une poule mouillée… Pas mal pour un Feu, non ?

Je lui pique le saucisson des mains et me coupe plusieurs tranches que je grignote un peu pensivement. Oui, je réfléchis, foutez moi la paix ! (Oui je m'en balek du 4ème mur mais c'est mon post je fais ce que je veux)

— Si je dois être honnête, c'est vrai que je cherche juste à me protéger. Mais en même temps ! J'ai aussi envie de la revoir donc y a ça. Ca veut juste dire que j'irais dans un mois ou deux quand j'aurais appelé et que Aoi m'aura assez convaincu.

Ou travaillé au corps. Trop de détails Huo. Peut-être après ses exams ? Quand elle aura un peu de temps libre ?

[Je sais pas ce qu'il s'est passé dans ce post mais mon cerveau devait être parti loin j'assume pas du tout toutes les blagues de merde qu'il y a dedans]
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Lun 22 Mai 2017 - 15:52
avatar
Masculin

Messages : 2379
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths. LOL. Je sais ça me fait rire aussi.
Humeur : Ahaha. Euh...

Tergiverser. Ter-givre-verser. C'est un mot chelou, quand même. Ca veut pas dire grand-chose. Bon, bien sûr, comme tous les mots, il signifie quelque chose, mais c'est pas très imagé. Genre aboyer c'est imagé, miauler encore plus. Brouhaha aussi, flash aussi. Mais tergiverser c'est merdique comme mot, quand même. Pft.

Avec un haussement d'épaules, je continue à engloutir mes tranches de saucisson en l'écoutant à moitié, et... Et connard, rends-moi ma saucisse, fais pas chier omg ! Je plisse les yeux en mâchant le dernier bout que j'ai coupé, boudeur. Puis roule des yeux.

—Woah, t'es trop fier de ta blague, bravooo. Par contre, les feux sont pas censés être courageux, un truc comme ça ? Hm ?

Niveau bébé de six mois, j'vous jure, Charlotte m'a fait la même dans mon rêve l'autre jour. (Nan c'est faux, mais vous avez compris l'idée. Rofl.)

—Puisque tu sais que tu vas prendre la décision à un moment donné quand même, pourquoi on en parle, au juste ? je finis par lâcher d'un air désabusé, avant de récupérer planche, couteau et saucisse pour tailler dedans.

Nan parce que, c'est pas que je m'en fous (en fait si) mais il fait que tourner en rond dans sa tête pour des trucs où il ferait juste mieux de faire "GNNNNNN" en PLS. Comme ça il me foutrait la paix, par exemple ?

—C'est vraiment elle qui porte le pantalon dans votre couple… j'lâche par inadvertance, puis, quand j'le remarque, sans le moindre remord.

Eh, c'est vrai, stp. S'il est pas capable de prendre les décisions lui-même, ça craint un peu. D'autant que c'est pas forcément pour lui présenter, du coup fondamentalement ça la regarde pas. C'est comme si j'avais décidé d'aller voir mon père, j'aurais pas demandé à Gae de me convaincre que c'est la bonne chose. Bon, déjà parce que lui l'aurait jamais fait, mais vous voyez le genre. Putain, j'ai dit que je pensais pas à ça, il me saoule ce mec....

Je me passe une main fatiguée sur le visage et manque de bailler. Puis je lui agite le saucisson sous le nez, un air un peu vague sur le visage.

—Prends tes décisions toi-même. Sinon tu vas faire dire aux autres que c'est de leur faute si ça se passe mal. Mais si ça s'passe mal, c'est pas parce que t'auras pris la mauvaise décision, c'est aussi les gens en face... T'façon on sait jamais quelle décision sera la bonne avant de la prendre. Genre dire à mon mec, qui m'demandait de choisir entre une gamine et lui, de se casser si ça lui convenait pas, c'était pas la meilleure décision d'ma vie. Mais c'était une bonne décision. Même si c'était chiant et qu'j'aurais préféré qu'il réagisse autrement. C'est comme ça !

Docilement, je repose le saucisson et me recoupe un bout que je grignote pensivement.

—Parfois c'est bien quand les choses évoluent. Stagner à un point qui nous fait nous poser des questions ou nous rend mal, c'est d'la merde.
Voir le profil de l'utilisateur



Je vis en #FEA347.


Un peu d'amour ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mar 30 Mai 2017 - 19:23
avatar
Masculin

Messages : 906
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 26
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Ce type me fait tellement chier. Sérieusement, pourquoi il est là ? Si encore c'était moi qui était venu le faire chier avec ma beuverie mais même pas ! Il était volontaire quoi ! Alors que je sais qu'il m'aime pas non plus. Tch. Emmerdeur. Je le fusille du regard ce qui doit pas être très efficace vu mon taux actuel d'alcoolémie.

Et en plus il me reprend le saucisson, quoi ! Mais j'ai faim moi aussi. J'comprends pas comment les gens peuvent apprécier un mec comme ça. Enfin Piu, je vois bien, ça lui fait un partenaire de connerie c'est encore compréhensible. Mais un mec comme Gaetano ? Comment ils ont pu être ensemble ? Genre Bianchi il est pire que moi niveau susceptibilité : ça se voit sur sa gueule. Et ils ont sortis ensemble ! L'univers a dû avoir un bug, y a pas moyen.

Attends. Wait. Wait wait wait. Il vient de me traiter de soumis là ? Ha ouais. Bon. En même temps il a pas totalement tort non plus. Même si je l'avouerais jamais même sous la torture. Maaiiis en même temps, les gens qui pensent ça sont cons. Cherchent pas plus loin. Aoi c'est pas celle qui commande, même si bon un peu parfois, c'est celle qui me soutient. Ou c'est l'inverse. Je sais plus trop. Mais on se complète bien. Elle est là pour me pousser quand j'en ai besoin.

— Techniquement, j'm'inquièterais si elle pouvait pas porter de pantalon en 2017. M'enfin tu penses ce que tu veux

Je lui repique le saucisson quand il le pose et me recoupe une tranche. Il parle beaucoup lui aussi en fait. Ca doit pas être que l'alcool, lui, par contre. Je mâchonne un instant, pensif, en réfléchissant à ce qu'il vient de dire. Oui bon ça va, hein ! J'y peux rien si je tourne au ralenti, j'ai un coup dans le nez.

— Attends… Quoi ?

Il a dit à son mec de choisir entre la gamine et lui ? Il est sérieux ? Mais mec c'est la pire chose à faire si tu voulais garder ton copain. Genre un ultimatum du style c'est- Enfin même moi je le ferais pas pourtant dieu sait que je suis un foutu égoïste.

— Je savais que t'avais cassé avec Bianchi, mais c'est à cause de ta gamine ?

Je suis pas en colère. Enfin pas contre lui. Fin je sais pas.

— Tain ce mec est con...

Oui je sais. J'aime pas Aaron. Mais même. Laisser tomber ton mec alors que vous avez emménagé ensemble et tout. Fin je me rappelle de son anniversaire. J'suis pas non plus un total enfoiré et voir un mec comme lui pleurer pour la fête que les autres avaient fait c'tait touchant un peu.

— J'pense que tu t'en fous mais je le trouve con de t'avoir quitté pour ça. M'enfin j'suppose que certains trucs peuvent pas marcher...

Si j'ai un problème du genre avec Aoi un jour je sais pas ce que je ferais...
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

 

Un verre, deux verres, trois v- Tiens t'es là toi ? [Ronron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village. :: Bar.
Aller à la page : 1, 2  Suivant