Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Rencontre explosive au son de guitares (pv Liam et Akiki <3)
#   Jeu 18 Mai 2017 - 17:05

Personnage ~
► Âge : La vingtaine...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 205
Date d'inscription : 25/09/2014
Emploi/loisirs : Lire, encore et encore. Et écrire.
Humeur : Douce-heureuse.

- Vo...vous....

Oh oh... Alerte larmes. Alerte larmes. Je répète, ceci n'est pas un exercice : Alerte Larmes ! Je regardais d'un air très hésitant le garçon qui nous regardait avec de grands yeux, les larmes roulant sur ses joues. Mince, je ne sais pas comment réagir face aux personnes qui pleurent... Et Joyce qui ne semblait pas vouloir me regarder... J'étais déjà pire que mal à l'aise lorsque Akito se jeta à nos cous, rapprochant Joyce de moi par la même occasion.

- JE VOUS AIMEEEUH!!!

Euh...

- Nous aussi..?

Bien qu'hésitant, je faisais de mon mieux pour calmer le petit blond. Je commençais moi-même à sentir une boule dans ma gorge en sollicitude au jeune homme. Puis Joyce se dégagea du câlin. Je devais donc maintenant me débrouiller avec le garçon accroché à moi. Non pas que je n'aime pas le contact d'autres hommes, mais j'ai toujours eu du mal à réagir face à une personne qui pleure. Voilà la vengeance de Joyce. Ne jamais contrarier cette jeune femme ! Je continuais donc à tapoter maladroitement le dos de Akito tout en cherchant de l'aide du regard. Joyce vint à ma rescousse :

- Pas besoin de te mettre dans un état pareil pour si peu Akiki, c'est normal.

C'est vrai, c'est normal, même si je suis pas doué avec les gens, c'est normal de s'excuser. Je me suis dégagée de l'étreinte d'Akito qui se faisait un peu trop longue pour un simple câlin, et Joyce me prit la main. Un peu rassuré par cette manifestation d'affection je tendis ma seconde main vers Akito et sourit, en proposant la même chose que Joyce.

- Oui, amis ?


Porte-parole en #0066ff

Hero:
 
#   Jeu 18 Mai 2017 - 22:50

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Ys et Renji
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 147
Date d'inscription : 09/04/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Toujours joyeuse!

Akito est aux anges. Il ne s'était jamais senti aussi vivant. C'était un ascenseur émotionnel et il en fut émus. Alors oui, c'est lui l'aîné dans cette histoire. Mais sa sensibilité est telle qu'on croirait voir des parents et leur gosse se faire un énorme câlin. C'est ironique!
Joyce réussit par se dégager de cette étreinte. Liam parait si diffèrent de tout à l'heure... C'était le jour et la nuit.
Ces deux là se relèvent, laissant le blondinet en arrière, en bas. De ses grands yeux dorés, il les vit lui tendre la main et lui proposer une chose si rare entendue.
Ses larmes sèches, le blondinet eut du mal à l'entendre quand enfin il le réalise.
Ses petites mains se glissent dans leurs siennes. A cette heure, il ne saura jamais comment décrire l'émotion qui lui tordait l'estomac tant tout était beau.


"Oui!"

Un sourire d'enfant s'étire. Il venait d'obtenir deux amis, des vrais. Il n'avait pas forcer cette fois, l'on était venu à lui. Pour une fois, la vie lui souriait. Se relevant grâce à leur aide, d'un revers de la manche, il essuya ses chaudes larmes avant de reprendre tout heureux:

"Vous êtes géniaux! Promis, je ne vous causerais plus jamais de problème. Vous êtes chics."

Une fois le rêve retombé, il réalisa alors d'avoir pleurer devant eux. Bon bah il a finis par craquer. C'est compliquer de savoir tout retenir lorsqu'on a un tout petit coeur.
Gêné de la sorte, il se gratte maladroitement l'arrière de la tête et de s'exclamer de nouveau:


"Je vous ai interrompu dans votre musique. Est ce que je pourrais écouter un petit morceau? Promis! Je ne ferais pas de bruit! Croix de fer, si je mens, je vais en enfer."

Et parce qu'il est mieux d'appuyer sa requête, qu'il jugea bon de faire le signe sur son torse. Non mais ça serait un énorme effort quand on connait l'animal.
Disons qu'il désirait se faire pardonner d'une certaine façon.


#   Jeu 18 Mai 2017 - 23:41

Personnage ~
► Âge : 18 maintenant!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 531
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 19
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

C'était presque comique. Akito était ravi d'avoir un câlin et je voyais Liam en panique face à ce genre de démonstration. Bizarre, il était beaucoup moins mal quand c'était moi à la place d'Aki... Oh ça va j'ai bien le droit de me moquer un peu!
Finalement, il a réussi à se reculer et à proposer à Akito la même chose que moi, ce à quoi le principal intéressé a vivement répondu par l'affirmative. Il pouvait bien avoir vingt ans passé ,je crois qu'il aurait toujours cinq ans d'âge mental, même une fois passé les cinquante!

"Vous êtes géniaux! Promis, je ne vous causerais plus jamais de problème. Vous êtes chics."

Il était mignon comme ça. Étrange à quel point il pouvait me rappeler Vincent et ses copains. Les mêmes réactions candides et innocentes. C'était agréable de côtoyer un peu de légèreté, même si j'étais prête à parier qu'il ne tarderait pas à redevenir chiant. Et collant.

Ouf, ce début d'après-midi m'avait épuisée. A ma décharge, faut dire que passer à deux doigts de perdre son copain et de le voir manquer d'attenter à la vie d'un lourd tel qu'Akito, ça avait de quoi vous faire friser la crise de nerf! C'était fatiguant les garçons.

"Je vous ai interrompu dans votre musique. Est ce que je pourrais écouter un petit morceau? Promis! Je ne ferais pas de bruit! Croix de fer, si je mens, je vais en enfer."

Il a mimé son geste et j'ai ris avec tendresse. C'était vraiment mignon à quel point il se comportait comme un gosse. Putain si j'ai un jour des gosses je serai une vraie maman poule.
J'ai levé les yeux au ciel avant de leur faire signe à tous deux de revenir sur nos pas. Il n'y avait toujours personne. Sauf Hero, bien sûr. Je me suis assise et j'ai sorti ma guitare avant de tendre une partition à Liam. C'était une de celle que j'avais écrite depuis son retour. Je voulais la lui montrer aujourd'hui. Pour avoir déjà joué avec Liam, je savais qu'il comprenait et retenait avec facilité et rapidité les morceaux qu'on pouvait lui présenter. Celui là était complexe. Tout en arpège sur les couplets avec un mouvement de canon. C'était un véritable duo, l'un répondant à l'autre sur la même mélodie décalée de quatre temps. On se rejoignait sur le refrain avec une rythmique douce mais soutenue. C'était pas mal bien effectué.

- Tu te sens d'attaque Liam?

Moi je l'étais. Vraiment. Ca faisait si longtemps qu'on avait pas joué ensembles! Et si ça pouvait me faire oublier un instant que mon copain m'avait reléguée à la table des enfants... C'était que mieux. Peut-être cette chanson finirait de lui prouver ma maturité qui savait?

- Et Akiki. Interdit d'en parler à Ys OK?

Ah non sinon il va plus nous lâcher celui-là!



Merci Ys pour le kit!
Paws up!
#   Ven 19 Mai 2017 - 19:00

Personnage ~
► Âge : La vingtaine...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 205
Date d'inscription : 25/09/2014
Emploi/loisirs : Lire, encore et encore. Et écrire.
Humeur : Douce-heureuse.

Après avoir réussi à me dépatouiller avec Akito je l'aidais à se relever tranquillement et j'ai sourit en le voyant effacer les larmes de son visage. le voir aussi content me réchauffa le cœur et je me sentis moins coupable.

- Vous êtes géniaux! Promis, je ne vous causerais plus jamais de problème. Vous êtes chics.

Que répondre à ça..? Un peu mal à l'aise je me contentais d'incliner la tête d'un air entendu. Je veux bien être expressif avec Joyce, mais... Mais avec une autre personne, homme ou femme, je n'y peux rien, je me referme sur moi-même. Je suis quelqu'un d'assez timide de nature et ma réaction à ça c'est de me cacher derrière un masque, une façade de neutralité expressive. C'est donc ce que je fis sans vraiment m'en rendre compte, fermant mon visage et affichant une expression simple.

- Je vous ai interrompu dans votre musique. Est ce que je pourrais écouter un petit morceau? Promis! Je ne ferais pas de bruit! Croix de fer, si je mens, je vais en enfer.

Sur ces bonnes paroles, Akito traça un signe sur sa poitrine. Ces paroles et ses gestes me firent un drôle d'effet. Un sentiment chaud s'épanouit dans ma poitrine. Je commençais à éprouver de la tendresse pour ce drôle de garçon un peu trop enthousiaste. Pour être sincère je l'aimais plutôt bien en fait ! C'était quelque chose qui me faisait bizarre à admettre. Je pense que le sentiment que j'avais maintenant s'apparentait plutôt à une tendresse de papa. Mais si je virais papa poule ça allait être vraiment trop pour moi. Je pense que je me serais barré en courant..!
Le rire de Joyce me ramena à la réalité et je me calmais. Puis je suivis Joyce vers notre coin et ressortis ma guitare de ma housse. J'en grattais les cordes pour m'assurer qu'elle était bien accordée puis me tournais vers Joyce et prit la partition qu'elle me tendait.

- Tu te sens d'attaque Liam?

Je me concentrais sur la partition, la lisant attentivement. Elle était complexe et je sentais qu'il allait me falloir un temps d'apprentissage, mais...

- Ca devrait aller !

Oui, après relecture, elle me parut plus simple et sa structure principale m'apparut clairement. Je pourrais m'en sortir. J'étais impressionné par son travail.

- Et Akiki. Interdit d'en parler à Ys OK?

... De quoi ? Euh... Je suis un peu perdu mais je supposais qu'il s'agissait d'une histoire qui datait d'avant mon retour. Je laissais couler et attendis le top-départ de Joyce.


Porte-parole en #0066ff

Hero:
 
#   Lun 22 Mai 2017 - 0:07

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Ys et Renji
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 147
Date d'inscription : 09/04/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Toujours joyeuse!

Sagement, tel un gentil garçon, Akito suivit les deux tourtereaux et plus tard, il trouva sa place.
Assit en tailleur dans l'herbe fraîche, il les observa tout sourire. Il devait vraiment se faire violence pour ne pas dire quelque chose. C'est une véritable pipelette en temps normal mais il devait respecter sa parole surtout après ce que Liam et Joyce lui avaient offert en retour.
Néanmoins, il réagit du tout au tout quand Joyce lui ordonna de ne rien dire à Ys.


"Ah?! Oui, oui!!! Je dirais rien! Promis!!"

C'était à ne rien comprendre. Ils étaient pas un groupe?
Ouais enfin, ne cherches pas à comprendre Akiki, tu risquerais de te faire flamber sur place.
Et voilà qu'il les écoutait enfin jouer. C'était beau. Il était en extase devant leur prestation. Et aussi, il était si heureux de pouvoir les entendre jouer. Être invité à les entendre fut pour lui un sourire de la vie. Comment ça c'est lui qui a demandé?!

Fermant par moment les yeux, il se retrouva très vite emporter dans leur chanson quand cette dernière toucha à sa fin. Rouvrant de grands yeux brillants, il lança gaiement:


"C'était trop cool!! Vous jouez vraiment bien! J'adore."

Fit'il en tapotant dans ses mains.
Enfin jusqu'à qu'il croise leur regard et qu'il s'arrête de suite. Oui, il a comprit, il fait trop de bruit là. Il n'y peut rien, il s'exprime ainsi.
Cueillant une fleur, il s'allongea en avant, jouant des pieds dans le vide, posant son visage dans la paume de sa main accoudée.
Jouant à faire tournoyer la fleur entre ses doigts, il reprit plus calmement:


"Vous jouez ensemble depuis longtemps? Vous pourrez faire un magnifique duo. Vous y avez songer?"


#   Mar 13 Juin 2017 - 20:37

Personnage ~
► Âge : 18 maintenant!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 531
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 19
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

Akito m'a promis de ne rien dire à Ys. Je ne présenterai jamais rien à mon frère si je n'étais pas sûr de ma partition, en revanche, s'il apprenait que j'avais composé, il voudrait voir. Donc autant le le lui annoncer moi-même. Liam, après une relecture et un air complexe dans le regard, m'a affirmé se sentir apte à jouer ce petit bijoux (non je me la pète pas du touuut).

La musique s'est doucement élevée, aussi parfaite que ce que j'avais imaginé. Comme tout premier essaie, y a eu quelques couacs, mais j'avais confiance en Liam et l'habitude de jouer avec lui, bien que trois ans nous séparent de notre dernier duo. L'un comme l'autre nous rattrapions réciproquement, ne laissant que peu d'espace à l'erreur.
Je retrouvai le plaisir de faire de la musique avec lui, laissant mon cœur se joindre à la partie, ayant retrouvé depuis peu la passion des premiers temps. Cette retrouvaille, je la devais à Ys et à son entorse au règlement, le jour d'anniversaire de mon frère. Ce jour-là, j'avais retrouvé ce qui m'avait motivé, l'année où j'avais voulu apprendre à jouer de la guitare et à chanter. Comme quoi, un retour aux sources avait été bénéfique.

Quand les derniers accords ont raisonnés, j'ai faillis sauter de joie. Ça donnait trop bien! Et Liam et moi? On vivait réellement la compo, aussi on arrivait parfaitement à transmettre l'émotion. En même temps, vous me direz, je l'avais composé pour nous...

Akito a applaudit, et j'ai vu dans son regard une lueur sincère quand il nous a félicité. J'était agréablement surprise de voir qu'il était capable de se taire pendant quelques minutes pour simplement profiter.
Il se coucha dans l'herbe et joua avec une fleur de manière enfantine. C'était touchant.

"Vous jouez ensemble depuis longtemps? Vous pourrez faire un magnifique duo. Vous y avez songer?"

J'ai regardé Liam avec amusement. Un duo? Nous deux? Et pourquoi pas après tout?

- Merci Akiki, c'est gentil mais non. On y a jamais songé, comme on fait déjà parti des Paws up.

J'ai fixé Liam, un air espiègle dans les yeux.

- En revanche, ça me tenterait bien. On pourrait le soumettre aux autres peut-être?



Merci Ys pour le kit!
Paws up!
#   Ven 16 Juin 2017 - 12:07

Personnage ~
► Âge : La vingtaine...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 205
Date d'inscription : 25/09/2014
Emploi/loisirs : Lire, encore et encore. Et écrire.
Humeur : Douce-heureuse.

Akito promit avec ferveur. Je crois que cet incident l'a plus marqué que je le pensais. Et moi, quel con d'avoir agit aussi méchamment. C'était quoi mon problème ? On aurait dit un salopard de première. Je n'en suis pas pourtant, enfin je crois... Alors pourquoi j'ai agis comme ça. Je veux bien que j'ai été jaloux, mais il y a des limites.

En jouant, je ressassais ma réaction. Il n'y avait aucune raison pour que je sois aussi violent. C'était étrange, j'avais changé depuis mon voyage.
La mélodie résonnait bien, et malgré quelques couacs, je m'en sortis plutôt bien, suivant le rythme de Joyce de mon mieux. Réfléchir à tout ça n'étais pas la bonne solution maintenant. Je devais me concentrer et terminer la musique de mon mieux, je devais bien un spectacle pareil à Akito. D'autant plus que la musique vibrait en moi. La nouvelle guitare que je m'étais acheté lorsque l'autre avait rendu l'âme sonnait parfaitement bien et la musique nous emporta tous les trois. Lorsque la dernière note finit de résonner, je vis Akito (qui gigotait un peu durant le spectacle) se mettre à applaudir joyeusement :

- C'était trop cool!! Vous jouez vraiment bien! J'adore.

Rose de confusion je baissais la tête et me massacrais une de mes dreads pour la cause. C'était beaucoup trop enthousiaste pour moi, d'autant plus que ce n'était pas parfait ! Alors pourquoi..?

- Vous jouez ensemble depuis longtemps? Vous pourrez faire un magnifique duo. Vous y avez songer?

Qu-quoi ?! Un duo ? Mais c'est déjà assez dur de jouer dans un groupe ! Groupe que j'ai abandonné en partant. Ys doit m'en vouloir... Et Kyle devait aussi être fou de rage... Je croisais le regard de Joyce, qui semblait amusée mais intéressée.

- Merci Akiki, c'est gentil mais non. On y a jamais songé, comme on fait déjà parti des Paws up. En revanche, ça me tenterait bien. On pourrait le soumettre aux autres peut-être?

Je renchérit gentiment.

- Tu sais je viens juste de rentrer d'un grand voyage et j'ai abandonné le groupe sans dire au revoir ou où j'allais... Donc Ys risque déjà de ne pas me reprendre dans le groupe.

J'espérais qu'il voudrait bien encore de moi mais avec mes bêtises...


Porte-parole en #0066ff

Hero:
 
#   Lun 19 Juin 2017 - 11:04

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Ys et Renji
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 147
Date d'inscription : 09/04/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Toujours joyeuse!

Allongé dans l'herbe, Akito était resté attentif à chaque note qui émettait le duo. Ils jouaient bien et ils étaient en parfaite osmose. Ceci dit, une fois la chanson terminée, le blondinet se redressait pour les observer plus attentivement.
Sa question sembla les déranger, ne serait ce, qu'un peu.
L'idée semblait séduire Joyce tandis que Liam restait sur la défensive.
Les laissant débattre sur ce sujet, Akito resta en arrière, devenant spectateur.
Il avait du mal à les saisir. Ne serait ce pas normal de vouloir se lancer dans la chanson uniquement entre eux? Après tout, ils sont un couple et le courant passe bien. Ils savent se poser l'un sur l'autre quand il s'agit de concorder même sur une chanson inconnue.
Penchant la tête sur le côté, le blondinet était étrangement silencieux jusqu'à que sa voix ne s'éclaircisse.


"Ce n'était... qu'une question."

Liam semblait perturbé par cette idée. Notamment lorsqu'il émit l'hypothèse qu'Ys pourrait lui en vouloir. Apparemment, il y a quelque chose qui cloche. Liam est partis, c'est ce qu'il dit. Du jour au lendemain, sans donner de nouvelle. Joyce est étrangement calme pourtant elle l'aime. Elle lui avait suffisamment dit pour le comprendre. Mais aucun d'eux ne saisit cette perche et ils se mettent dans des états....

Ne préférant pas se mêler de cette histoire qui semblait plus complexe qu'elle ne le paraissait, le blondinet se releva d'un bond. Il fallait qu'il remette de la bonne humeur dans ce petit groupe avant de disparaître. Surtout qu'il y avait mis pas mal de dégâts.


"Ok les copains! Je vais devoir y aller. J'ai été tout de même heureux de vous avoir rencontrer."

D'une salutation au front, Akito se dirigea d'un pas léger en direction du départ quand il croisa le chemin de Liam. Lui lançant un regard furtif, il lui murmura une fois suffisamment proche de lui:

"Ne réfléchis plus...."

Et de par ses grands sourires, il s'éloigne du couple. Il était temps de les laisser tranquille et de régler leur histoire. Car si Akito est immature pour son âge, il n'est pas pour autant idiot. Et il s'est tout de même attaché à eux, suffisamment pour leur souhaiter du bonheur.


#   Lun 19 Juin 2017 - 11:54

Personnage ~
► Âge : 18 maintenant!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 531
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 19
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

- Tu sais je viens juste de rentrer d'un grand voyage et j'ai abandonné le groupe sans dire au revoir ou où j'allais... Donc Ys risque déjà de ne pas me reprendre dans le groupe.

J'ai vu rouge. Bon j'avoue, moi aussi j'en avais terriblement voulu à Liam de partir, mais si moi j'avais réussi à lui pardonner (alors que franchement j'aurai eu le droit de lui claquer la porte au nez!), les autres le pouvaient aussi non? Surtout que ses raisons lui étaient propres et elles étaient légitimes. Bien sûr, il pourrait ne pas vouloir les communiquer, mais je me portais garante de sa bonne foi.

- Ys a peut-être formé le groupe, mais qui dit groupe dit aussi décision collective. Il ne pourra pas te virer seul et compte sur moi pour défendre ta cause. De plus, je le connais. Même s'il va t'en vouloir, je suis certaine qu'avec un peu de diplomatie et une bonne explication, tu pourras t'en sortir sans trop d’égratignures. Sois confiant Liam.

Mon ton se voulait doux, mais un brin de la colère de tout à l'heure subsistait. Il m'avait énormément déçu en jouant les durs devant Akito au point de le blesser. Ce n'était pas de lui, et si je pouvais comprendre sa colère, je ne pouvais qu'être dégoûtée par son comportement tout simplement inadmissible. Il n'avait pas le droit de se comporter de cette manière.
En parlant d'Akito, il affirma que ce n'était qu'une question et je lui ai gentiment sourit, une mèche me tombant devant les yeux.

- T'en fais pas Akito, on le sait. C'est juste que, comme vient de le soulever Liam, il vient de rentrer et il a encore beaucoup de choses à régler avant de retrouver la vie qu'il a quitté à son départ.

Mais Akiki s'était déjà levé, affirmant qu'il allait filer, heureux de les avoir croiser, malgré le bordel que cela avait créé. Moi aussi j'étais contente d'avoir pu mettre un terme à sa drague un peu lourde. Au moins maintenant, nous pourrions être amis.
Bon sang, si on m'avait dit il y avait quatre ans que j'espérerai me faire encore un nouvel ami, je n'y aurai jamais cru! De plus, j'avais toujours en moi cette peur sourde qui me hurlait combien j'avais tord d'essayer. J'avais déjà fait souffrir Mitsuki, Misao et Ys. Quand à Liam, la maladie l'avait carrément fait fuir. Était-ce donc juste de laisser AKito s'approcher de si près?

Cependant, ils avaient raison. Ys, Mitsu... Il y avait de l'espoir. Et tant qu'il y en aurait, alors je resterais en vie. Et alors, qui m'empêcherait d'enfin vivre pour moi-même, sans penser aux conséquences.
Je ne ferai pas souffrir. J'allais me battre, pas vrai?

Akito a finit par filer après avoir murmurer je ne sais quoi à Liam. J'eus à peine le temps de le saluer.
Je restai quelques secondes sans trop savoir quoi faire. De base, je devais juste retrouver mon petit ami pour réapprendre la vie de couple avec lui et nos guitares, mais la sortie s'était soldé en un joyeux bazar et maintenant, je ne savais trop si l'on devait parler ou non. Qu'y avait-il à dire de toutes manières? Liam s'était comporter comme un véritable salaud avec Akito, et j'avais été blessé par la manière dont il lui avait parlé et qui m'avait paru si familière. "Gamin" hein... Abrutit. Akito était plus vieux que moi et plus grand aussi. Certes il ne faisait pas son âge, il faisait plus jeune. Mais pas plus que moi. Et c'était vexant.
Je me suis finalement redressée avant de ranger ma guitare et la partition, sans un regard pour Liam, ni une parole.

- Je vais y aller aussi. J'ai des papiers administratifs à faire passer à l'hôpital, je voudrai le faire avant de rentrer... On se voit plus tard.

Dans un soupire, je me suis relevée avec le cœur douloureux. Mais pour une fois, ce n'était pas la maladie. C'était lui.
Et tandis que je m'apprêtais à partir, mon coeur lui, semblait me crier autre chose. Retiens-moi Liam. Ne fais pas l'erreur de nous laisser nous séparer une seconde fois sur des non-dits. Pitié...
J'étais aussi furieuse contre lui que contre moi-même. Contre lui pour son comportement précédent... Et contre moi, pour avoir la faiblesse d'espérer qu'il demande à ce qu'on en parle et que tout redevienne comme avant.



Merci Ys pour le kit!
Paws up!
#   Dim 2 Juil 2017 - 23:07

Personnage ~
► Âge : La vingtaine...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 205
Date d'inscription : 25/09/2014
Emploi/loisirs : Lire, encore et encore. Et écrire.
Humeur : Douce-heureuse.

En vérité, cette histoire de duo me plaisait vraiment... Mais comme à mon habitude, face à un étranger, je perdais tous mes moyens. J'eus l'impression que j'avais intimidé Akito avec ma réponse... Il avait l'air beaucoup plus réservé que lors de notre première rencontre. Que faire, je voulais vraiment être gentil, surtout après toutes les conneries que j'ai pu lui dire. Être jaloux c'est une chose, mais j'ai été méchant, et je déteste ça. Je devais absolument me racheter.

- Je sais, Akito. Ne t'en fais pas.

Je faisais de mon mieux pour m'ouvrir au blondinet. Et j'avais réussi à parler sur un ton doux et rassurant. Ouf, j'espère que c'est bien passé. Quant à Joyce, je l'ai vue froncer les sourcils lorsque j'avais mentionné la possibilité que Ys veuille me virer du groupe. On dirait qu'elle tient à ce que je reste.

- Ys a peut-être formé le groupe, mais qui dit groupe dit aussi décision collective. Il ne pourra pas te virer seul et compte sur moi pour défendre ta cause. De plus, je le connais. Même s'il va t'en vouloir, je suis certaine qu'avec un peu de diplomatie et une bonne explication, tu pourras t'en sortir sans trop d’égratignures. Sois confiant Liam.

- Joyce...

J'étais ému qu'elle veuille me défendre, et ça me faisait vraiment plaisir qu'elle tente de me rassurer. J'en avais presque les larmes aux yeux. Comme je l'aimais cette tête blonde... Que je lui étais reconnaissant de m'avoir attendu. Soudain, je sortis de ma contemplation et mon trop-plein d'émotions lorsque Akito se leva pour nous annoncer qu'il allait nous laisser. Dommage, j'aurais aimé parler un peu plus avec lui. Tant pis, une autre fois, Terrae est petit après tout. Le blondinet s'approcha de moi et il se pencha pour me chuchoter une phrase qui restera longtemps dans mon crâne.

- Ne réfléchis plus....

Je le regardais partir avec un regard reconnaissant. Il avait raison, je réfléchissais trop, il était temps de laisser parler mes sentiments plutôt que ma matière grise.
Après le départ d'Akito, Joyce ne m'adressa aucun regard, pas une parole. Intimidé, je ressentais très bien sa colère. Je l'avais vexée, agacée et encore bien plus de par mon comportement de goujat de tout à l'heure... Et ça installait une culpabilité et une tristesse difficile à supporter. Je voulais vraiment me racheter, après tout j'avais été un vrai connard, je le reconnaissais moi le premier.

- Je vais y aller aussi. J'ai des papiers administratifs à faire passer à l'hôpital, je voudrai le faire avant de rentrer... On se voit plus tard.

Joyce a rangé sa guitare sans un regard pour moi, ce qui, je dois l'avouer, me blessa profondément. Je sursautais et, alors qu'elle se levait en soupirant, je l'attrapais vivement par le poignet, sans pour autant lui faire mal.

- Attends..! Je...

Je ne sus que dire, et gardais le silence quelques secondes. Plus les secondes s'écoulaient, plus mon cerveau se vidait. Que faire ? Que dire, pour la faire sourire ? Je la regardais, et les secondes s’égrainaient en silence. Allons bon, me voilà muet à présent que j'ai son attention. Allez Liam, parle... Bon sang !
Au Diable mon satané cerveau !

- Si tu as des choses à faire, laisse-moi t'accompagner, s'il te plaît. Je voudrais rester encore un peu avec toi.

Je me levais et rangeais ma guitare. Je la hissais sur mon épaule et saisit fermement la laisse de Hero.

- Je suis désolé de mon comportement tout à l'heure. Je t'aime Joyce, laisse-moi rester encore un peu avec toi, aujourd'hui. S'il te plaît ?

Je savais mon regard suppliant, mais ce n'était pas une manœuvre pour la faire craquer, c'était réellement une supplication silencieuse. Je me sentais comme un enfant qu'une mère laisserait dans le magasin lors d'un de ses caprices. Ne me laisse pas Joyce, pitié...


Porte-parole en #0066ff

Hero:
 
#   Dim 2 Juil 2017 - 23:55

Personnage ~
► Âge : 18 maintenant!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 531
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 19
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

J'ai vu combien Liam était ému que j'ose vouloir défendre sa cause auprès des Paws up après sa désertion. En même temps... J'étais probablement celle qui avait le plus à redire sur son départ. Si moi je lui avais pardonné, d'autres le pouvaient aussi.
Akiki a finit par filer et j'ai décrété m'en aller aussi. Mais visiblement, ce n'était pas au goût de Liam parce qu'il m'a retenu par le poignet. J'ai honte de l'admettre, mais une partie de moi était heureuse qu'il en soit ainsi. Il m'a demandé d'attendre sans jamais finir sa phrase.

J'ai finis par plonger mon regard vert d'eau dans le sien, attendant patiemment une réponse, une explication, n'importe quoi qui pourrait expliquer son refus de me laisser partir. J'aurai aimé avoir sa force, trois ans auparavant, pour le convaincre de rester et de ne jamais partir. Tout aurait été plus simple.
Au final, Mitsuki avait raison, le chemin serait long avant que la relation ne redevienne ce qu'elle était. Cette fois, les sentiments ne suffiraient pas.

- Si tu as des choses à faire, laisse-moi t'accompagner, s'il te plaît. Je voudrais rester encore un peu avec toi.

J'ai haussé un sourcil, perplexe. Il était sérieux là? Il a pas vu que j'étais furieusement déçue? Oui ça se dit pas et alors?!
Il s'est levé et il a attrapé la laisse du loup. Le pauvre... Il nous supporterait toujours.

- Je suis désolé de mon comportement tout à l'heure. Je t'aime Joyce, laisse-moi rester encore un peu avec toi, aujourd'hui. S'il te plaît ?

- Non.

Ma réponse a claqué sans que je ne réfléchisse. J'étais offusquée par son précédent comportement, ne sachant vraiment s'il avait insulté Akito sur sa taille et son prétendu âge par pure jalousie où par sincérité. Mais comme on dit, c'est quand on ne réfléchit pas que sorte les plus criantes vérités. Et penser que Liam pouvait avoir ce genre de réflexions... ça me tuait.
Mais il fallait en parler, et s'il m'avait retenu, c'était aussi parce qu'il ne voulait pas que l'on se quitte fâchés. Du moins qu'on ne se quitte pas sur des non-dits. Alors j'ai posé ma guitare au sol et j'ai libéré mon poignet pour croiser les bras sur ma poitrine.

- J'aurai jamais pensé que tu puisses te montrer si... cruel.

J'ai fermé les yeux pour ne pas avoir à flancher sous son regard suppliant. Je le connaissais ce regard. Il était capable de vous faire plier à n'importe quoi. Hors de question que je me fasse avoir.

- Akito fait plus jeune que son âge, c'est vrai mais qu'est-ce-que ça peut foutre au juste? T'es jaloux? Grand bien t'en fasse, mais je refuse de sortir avec quelqu'un qui use des faiblesses des autres pour mieux les faire plier!

Le pire, c'est que bien que l'on sentait ma déception et mon énervement, je restai calme. Définitivement, j'avais bien grandi.

- Tu te rends compte de ce que tu lui as dis? De combien il a pu se sentir humilié? De comment, moi, j'ai pu me sentir visée? J'ai cinq ans de moins que toi Liam et j'ai toujours fait plus jeune que mon âge! Je sais ce que c'est que de n'être jamais pris au sérieux à cause de ça. Mais que toi... Après tout ce qu'on a vécu, après chacune de nos conversations, tous tes mots, plus sincères les uns que les autres... Que tu puisses penser ce genre de choses me déçoit grandement. Et si réellement tu ne vois Akito que comme un gamin alors qu'il a ton âge... Que suis-je, moi?

J'ai soupiré avant de planter mon regard résolu dans le sien.

- Je comprends mieux ta réserve... Si c'est ça le problème... Je crois qu'on s'est tout dit pas vrai? Navrée si ma réaction peut te sembler puérile, mais pour moi, un tel comportement est intolérable. Je te reconnais plus! Celui dont je suis amoureuse ne dirait jamais ce genre de chose! A moins-ce que je me sois trompée?



Merci Ys pour le kit!
Paws up!
#   Mer 6 Sep 2017 - 0:03

Personnage ~
► Âge : La vingtaine...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 205
Date d'inscription : 25/09/2014
Emploi/loisirs : Lire, encore et encore. Et écrire.
Humeur : Douce-heureuse.

- Non.

Sa réponse claqua, et sa voix glaciale me figea sur place. J'étais sur le cul, et je sentis mon cœur se déchirer un petit peu. Quelque chose fit le même bruit qu'un papier qu'on déchire au fond de moi. Avais-je bien entendu..?

- N-non..?

Elle libéra son poignet et croisa les bras.

- J'aurai jamais pensé que tu puisses te montrer si... cruel.

Je ne sus que dire, j'attendais la tempête.

- Akito fait plus jeune que son âge, c'est vrai mais qu'est-ce-que ça peut foutre au juste? T'es jaloux? Grand bien t'en fasse, mais je refuse de sortir avec quelqu'un qui use des faiblesses des autres pour mieux les faire plier!

Elle avait fermé les yeux. Ce bruit de déchirure se fit encore une fois entendre. Je lâchais la laisse de Hero, ma guitare me tomba des mains et atterrit avec un bruit de bois cassé. C'était le même bruit qu'avait faire mon cœur en se brisant un peu plus.

- J-je... Tu... Balbutiais-je, complètement désespéré.

Me quittait-elle ? Sans pitié, elle enchaîna.

- Tu te rends compte de ce que tu lui as dis? De combien il a pu se sentir humilié? De comment, moi, j'ai pu me sentir visée? J'ai cinq ans de moins que toi Liam et j'ai toujours fait plus jeune que mon âge! Je sais ce que c'est que de n'être jamais pris au sérieux à cause de ça. Mais que toi... Après tout ce qu'on a vécu, après chacune de nos conversations, tous tes mots, plus sincères les uns que les autres... Que tu puisses penser ce genre de choses me déçoit grandement. Et si réellement tu ne vois Akito que comme un gamin alors qu'il a ton âge... Que suis-je, moi?

Les larmes me montaient aux yeux, serrant douloureusement ma gorge et me piquant le nez. J'étais déchiqueté par un tourbillon de sentiments, comme un millier d'aiguilles. Toutes me déchiraient de l'intérieur. Tristesse, culpabilité, hébétude, mais aucune trace de colère.

- Je comprends mieux ta réserve... Si c'est ça le problème... Je crois qu'on s'est tout dit pas vrai? Navrée si ma réaction peut te sembler puérile, mais pour moi, un tel comportement est intolérable. Je te reconnais plus! Celui dont je suis amoureuse ne dirait jamais ce genre de chose! A moins-ce que je me sois trompée?

Elle planta son regard dans le mien et ce fut terminé. Un bruit de déchirure retentissant me blessa les oreilles. Mon cœur venait de se déchirer, réduit en miettes par ses paroles pire que la plus douloureuse des tortures. Je tentais de parler.

- Je... Je...

Les larmes roulèrent sur mes joues. Depuis combien de temps n'avais-je pas pleuré face à quelqu'un.

- Je suis affreux... Horrible... Je ne suis qu'un enfoiré... Je n'ai pas pensé... Pas pensé à ce que j'ai dit...

Des sanglots me coinçaient la gorge, rendant ma voix pitoyable même à mes oreilles.

- J'étais jaloux, en colère... C'est... Je... me suis emporté, et... je voulais pas... J'ai dit des choses horribles... Je n'en pensais aucune... Je l'ai blessé, et toi avec...

C'était pitoyable, absolument pitoyable. Je n'avais aucune excuse. Une main cachant mon visage en pleurs, je me détournais.

- Pardon... Je comprends que... Tu ne veuille plus qu'on...

Ma voix mourut dans ma gorge. Je finis en chuchotant.

- Qu'on se voit...

La douleur était trop forte. Je devais m'éloigner... J'étais toujours le gamin un peu sauvage et parfois mes instincts me guidaient dans un mauvais sens. Je voulais m'éloigner, me cacher et ne plus jamais me montrer au grand jour... Je voulais disparaître.


Porte-parole en #0066ff

Hero:
 
#   Mer 6 Sep 2017 - 0:28

Personnage ~
► Âge : 18 maintenant!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 531
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 19
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

Il y a pas vraiment de recette miracle pour faire fonctionner un couple. Pas d'ouvrage vous expliquant comment faire pas à pas, du premier au dernier. C'est dommage. Sinon, peut-être pourrions nous éviter chaque obstacle, ou tout du moins saurions nous les passer sans trop de dommages.

Plus ça allait, plus je me disais que Liam et moi, c'était impossible. La maladie, son départ, et maintenant ça? Non mais sérieux, c'est quoi, ça?! J'avais peur que nos sentiments ne suffisent pas à nous sauver.
C'était déjà assez dur de recommencer une histoire, mais en plus si mon copain se mettait à jouer les connards, on était pas sorti!

J'ai bien vu combien je lui faisais du mal, combien ça le blessait. Combien il s'en voulait. Mais s'il y a bien un sujet sur lequel je suis sans pitié, c'est l'injustice. C'est bête, mais outre le fait de devenir chanteuse, je voulais aussi faire des études de droit. Je voulais défendre mon prochain. Et ouais, même les pestes peuvent avoir des buts louables.

Il a tenté de bégayer quelques mots, mais j'avais visiblement était suffisamment violente pour qu'il doute de lui-même. J'ai vu les larmes rouler sur ses joues et je m'en suis voulue un peu. Il s'en voulait déjà, avais-je besoin d'être si intransigeante?

- Je suis affreux... Horrible... Je ne suis qu'un enfoiré... Je n'ai pas pensé... Pas pensé à ce que j'ai dit... J'étais jaloux, en colère... C'est... Je... me suis emporté, et... je voulais pas... J'ai dit des choses horribles... Je n'en pensais aucune... Je l'ai blessé, et toi avec...

J'ai soupiré. Il y avait des choses qui ne changeraient jamais. Moi et ma bêtises et Liam et sa sensibilité. Deux choses qui nous identifiaient et qu'on avait appris à aimer l'un de l'autre. Liam était souvent maladroit, mais il n'était pas méchant. Il avait parlé sous le coups de la jalousie. Trois ans qu'on ne s'était pas vu et première sortie, il voyait un autre homme me draguer. Il s'était senti menacé.
Il s'est détourné et je me suis approchée de lui doucement, sans lui faire peur. Il a murmuré des conneries et j'ai vu rouge.

Je l'ai obligé à se retourner pour le prendre dans mes bras.

- Aller viens là idiot. Evidemment que je veux continuer à te voir. Mais juste, évite de jouer les petits-amis jaloux. Je suis à toi, tu le sais. J'irai pas voir ailleurs, même pour les yeux d'un beau blond. Vu?

Et je l'ai repris dans mes bras. Que voulez-vous? J'étais folle de cette homme. Je ne pouvais pas le laisser se morfondre pour une histoire pareille. Il s'en voulait assez comme ça et Akito lui avait pardonné. Moi aussi je le pouvais.

- Imbécile va... Je t'aime.



Merci Ys pour le kit!
Paws up!
#   Mer 6 Sep 2017 - 15:48

Personnage ~
► Âge : La vingtaine...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 205
Date d'inscription : 25/09/2014
Emploi/loisirs : Lire, encore et encore. Et écrire.
Humeur : Douce-heureuse.

J'ai d'abord senti sa main. Elle m'a forcé à me retourner avec fermeté, et je lui lançais un regard désespéré. Que voulait-elle de plus ? J'avais tout dit, je n'avais plus rien à lui offrir que le désespoir qui me rongeait, celui de la perdre. Pourtant, alors que je m'attendais à une remarque cinglante, Joyce m'enlaça.

- Aller viens là idiot. Evidemment que je veux continuer à te voir. Mais juste, évite de jouer les petits-amis jaloux. Je suis à toi, tu le sais. J'irai pas voir ailleurs, même pour les yeux d'un beau blond. Vu?

Déboussolé, je m'empressais d'acquiescer. Comme un enfant qui ne comprends pas tout mais qui a saisi la bêtise qu'il a fait, j'avais compris la leçon, et si il y avait une chance qu'elle n'ait pas décider de s'éloigner de moi, alors je devais la saisir ! Je la laissais me prendre dans ses bras, encore trop intimidé pour l'enlacer moi-même...

- Imbécile va... Je t'aime.

C'est comme si par magie, tous les bouts de mon cœur s'étaient remis ensemble. Il restait des traces de déchirure, mais je me sentais déjà mieux. Une vague de soulagement me submergea, et je me laissais glisser à genoux sur l'herbe. Je passais une main dans mes cheveux, agrippant une poignée de dreads, et laissais libre court à mes larmes.

- Pardon.

Je me forçais à me calmer et, levant la tête le rencontrais son regard émeraude.

- Merci, je t'aime...

Je la serrais dans mes bras. J'avais faillit perdre ma perle rare, la prunelle de mes yeux, celle qui avait volé mon cœur trois ans et demi plus tôt. Et plus jamais cela ne devait arriver.


Porte-parole en #0066ff

Hero:
 
#   Mer 6 Sep 2017 - 16:06

Personnage ~
► Âge : 18 maintenant!
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 531
Date d'inscription : 18/06/2014
Age : 19
Emploi/loisirs : Courir, chanter, écrire, lire, faire chier...
Humeur : Ben... Disons que si vous continuez les questions chiantes, vous risquez de rencontrer ma colère. Pas trés amicale.

Rien n'est facile dans une relation. Que l'idiot qui vous affirme le contraire aille brûler en enfer. Il faut se battre pour faire durer une relation, endurer les obstacles, les problèmes, accepter de faire des concessions avec le sourire, exiger la communication quand la distance s'instaure entre les deux personnes... Bref. Il faut savoir entretenir la flamme sans la laisser nous brûler les ailes.

Liam avait l'air si désolé que je m'en voulais presque d'avoir rajouté à sa culpabilité. Mais on avait tous deux besoin de se dire les choses et je n'avais pas apprécié son comportement. Qu'il soit jaloux, je comprenais, et même, je me sentais flattée. Mais qu'il se montre aussi con à cause de ça, non.

Il a pas vraiment réagit à mon étreinte, me laissant simplement l'étreindre. Quand je lui ai dis l'aimer, il s'est laissé tomber à genoux et je me suis agenouillée à ses côtes, un brin inquiète. Il m'a demandé pardon une nouvelle fois et j'ai levé les yeux au ciel, amusée. Quel idiot, je lui avais déjà pardonné.
Et puis levant les yeux vers moi, à travers les larmes, il répondit à mon amour avant de me prendre dans ses bras. Me laissant aller dans ses bras je l'embrassai doucement, avec amour et tendresse.

- Je te jure. On est même pas foutu d'avoir un aprem' sans drame.

J'ai ris, plaisantant gaiement de la situation. Mieux valait en rire qu'en pleurer. J'ai séché ses larmes du pouce avant de me relever en lui tendant la main pour qu'il face de même.

- Aller viens. On va vite poser les papiers à l'hôpital et on se trouve un coin tranquille pour jouer. Sans personne pour venir me draguer où nous emmerder, dac?

Et dans un sourire plein de promesse, on a filé. Le reste de la journée fût bien moins mouvementé. On a joué jusqu'à tard le soir, à tel point qu'on a dû commander à manger. On était enfin en symbiose. On se retrouvait, partenaire de musique et amants. On était enfin de nouveau à notre place. Mitsuki avait eu raison: Cela allait prendre du temps, mais si nous le voulions, nous pouvions y arriver.



Merci Ys pour le kit!
Paws up!
 

Rencontre explosive au son de guitares (pv Liam et Akiki <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Espace vert.
Aller à la page : Précédent  1, 2