Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Mitsuuuuuuuuuuuuuuuuuu-san!
Lun 8 Mai 2017 - 21:22
avatar
Messages : 104
Date d'inscription : 09/04/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Toujours joyeuse!

Ys mentait. C'est sûr. Il se moquait de lui. Ça faisait maintenant deux jours que le blondinet faisait tous ce dont le Tonnerre lui ordonnait. Cela allait du plus ridicule au plus extrême. Que se soit lui apporter une bière à une heure de l'après-midi ou bien encore courir en caleçon autour du stade durant la nuit. Certes, Akito n'était pas un garçon qui hurlerait et proclamerait à la révolution. Non, lui, il exécuterait les ordres sans brancher jusqu'à obtenir sa liberté. Seulement là, il vint à se demander si le Tonnerre ne se moquait pas de lui.
Et ce fut surement lorsque le Tonnerre l'avait suspendu par les pieds durant deux heures, qu'il commençait à douter des intentions de son ami.

Pourquoi? Pourquoi Akito ne serait tout simplement pas partis dès le premier ordre? Tout simplement parce que ce dernier avait promis de l'emmener voir Mitsuki s'il restait sage. Ys a surement abusé de son autorité et de la sympathie qu'Akito lui a toujours porté.
Bref, il est temps de modifier tout ça!
Tandis que la nuit tombait, Akito suivit Ys, l'espionnant jusqu'au bout. Jusqu'à que ce denier rentre chez lui. Et oui, Aki savait que les tourtereaux vivaient ensemble. C'est ça savoir écouter quand on ne parait l'être. Et non, il ne le fait pas exprès.
En revanche, espionner quelqu'un et le suivre à la trace, ça, il l'avait déjà fait. Et c'est assez flippant en fait....

Malheureusement pour lui, Ys disparut au coin d'un angle, et voilà le blondinet pommait en pleine rue. Il ne savait pas où il se trouvait. Il ne pouvait pas être loin. Mitsuki devait être dans les parages. C'est qu'il voulait la voir, la saluer, lui dire qu'il était là, à Terrae. Car c'est sûr, Ys n'avait pas prévenu Mitsu. Il voulait se la garder pour lui tout seul cet égoïste!
Du coup, si près du but, il ne baissa pas les bras. Chaque porte qu'il rencontra, il toqua. Certaines ouvraient débouchant sur "BARRES TOI SALE GOSSE!", et d'autres ne s'ouvraient pas. Bah il y a eu bien un gars bizarre, brun, assez grand et mince, qui tenait un bocal avec un poisson hideux. Akito n'aura pas critiqué l'animal. Il se sera juste contenter de sourire bien que ce fut plus un sourire béat que poli. Après tout, c'est pas la faute du poisson si la nature n'a pas été généreuse avec lui.

Bref, il continua ses recherches. Mais plus il cherchait, plus les heures défilaient et la nuit tombée grandement. Désespéré, Akito craqua. A genoux en plein milieu d'une rue, il abandonna. Il est foutu. Perdu dans un endroit qu'il ne connait pas avec des gens aussi bizarres les uns que les autres.


"MITSSUUUUUU!!!!!! OU ES TU???!!!"

Il attend. Il attend encore. Personne. Rien, que dalle. Juste lui et sa misérable personne. Et que fait un enfant quand il s'ennui à mourir? Il joue avec ce qu'il trouve. Et en l’occurrence pour le blondinet, ce fut avec des pierres. Il se lança son propre défis, faute de ne pas avoir d'amis. Il lança de plus en plus loin les pierres qu'il trouvait. Un nouveau records était en jeu. Enfin jusqu'à que l'une des pierres viennent briser une fenêtre....
Critinus....C'est latin et ça signifie: CRETIN!
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Jeu 11 Mai 2017 - 19:12
avatar
Féminin

Messages : 1895
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

Il était une fois une petite fille qui ne savait pas se contenir. C'était très gênant dans la vie, parce qu'elle avait beau essayer de faire des efforts pour prendre sur elle-même, elle était parfaitement incapable de le faire. Du coup, constamment, elle se retrouvait à se lancer dans un milliard de nouveaux projets, sans jamais réfléchir à ce qu'elle faisait, et sans forcément terminer le projet précédent. C'était bien gênant, car son atelier était parfaitement encombré de créations toutes plus nulles et inutiles les une que les autres. Et puis, chaque fois qu'elle tentait quelque chose et que ça ne fonctionnait pas, elle finissait par envoyer l'objet bouler dans le mur. L'objet se dépiautait, et tombait en morceaux sur le sol. Résultat : le temps passé à travailler n'avait servi à rien. Heureusement pour cette jolie jeune fille, elle était son propre patron, et même si elle se jugeait assez vite, ça ne durait jamais longtemps, et chaque lendemain était un nouveau jour plein de nouvelles créations qui n'attendaient qu'elle !

-Mokonaaaaa rend-moi ça !!!


Je me surpris à sauter de ma chaise pour courir après le robot qui m'avait volé mon tournevis dans l'espoir de me faire relever la tête pour que je remarque que son copain, Modoki, n'avait plus de batterie. Nan mais le chantage ! Je rêve ! Depuis quand mes robots sont aussi vicieux ?! Entre ceux qui se suicide, ceux qui explosent, les autres qui fonctionnent parfaitement mais qui m'aiment pas, et les autres qui me collent trop... Franchement, c'est la première fois que j'en vois d'aussi relous !

D'un bond, je sautai sur la petite bête métallique volante, et finis par le faire tomber sur le sol. Mes genoux accusèrent le coup, un peu -beaucoup-, mais je fis comme si tout allait bien. Je finis donc par me relever, mon tournevis dans ma main, et constatai que mon menton avait aussi traîné sur le sol. Un soupir m'échappa. Je me pinçai l'arête du nez. Je donnai un pichenette à Mokona qui me regarda avec des yeux de cocker - si si je vous jure que c'est possible ! - et me téléportai dans ma salle de bain pour me désinfecter. J'étais donc tranquillement en train d'essayer de retirer des... mais c'est quoi ces machins ?! Mais y a vraiment tout et n'importe quoi qui traîne dans mon atelier !!! Bref, je retirai donc tranquillement tous les objets insolites qui s'étaient collés à mes blessures, quand la fenêtre de la salle de bain explosa. Pardon ? Pardon ?! NAN MAIS PARDON ?! IL SE PASSE QUOI LA ?! OMG

Je me jetai à la fenêtre, et hurla à plein poumon que j'allais tuer celui qui avait fait ça, quand mon regard croisa une tête blonde. J'arquai un sourcil. Puis les fronçai. Puis penchai la tête sur le côté.

-Aki...to ?! Mais qu'est-ce que tu fous ici ?!


Omg. Akito, à Terrae. Attendez, comment, quand, où, comment -ah non je l'ai déjà dit ça. POURQUOI ?!

-Attends, tu me répondras après ! T'as vu qui vient de péter ma fenêtre ?! Nan mais parce qu'il va entendre parler de moi j'te raconte pas !!
Voir le profil de l'utilisateur



Merci Ronronnn ♥


Dernière édition par Mitsuki Hojitake le Dim 14 Mai 2017 - 14:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 11 Mai 2017 - 22:25
avatar
Messages : 104
Date d'inscription : 09/04/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Toujours joyeuse!

C'est quoi? Des chiens qui aboient? Si, ils ont du entendre le boucan que venait de provoquer le blondinet. Dans pas longtemps, ce sera leurs maîtres qui viendront s'y précipiter pour lui faire la misère.
D'un bond, réalisant sa faute, Akito regarda de droite à gauche, ne sachant par où partir. Il n'y a vraiment rien pour se cacher? Genre, une poubelle...? Si, ça peut sauver des vies ce genre de chose. La preuve, Akito respire encore.

Mais le blondinet n'aura pas le temps de prendre ses jambes à son cou qu'une voix hurle dans les airs. Levant les yeux vers la personne en question, Akito réalisa qu'il s'agissait de la fenêtre qu'il venait accidentellement de briser. A pas de loup, le boulet tente de prendre la fuite à l'anglaise quand il entendit son nom. Surpris, ce dernier se s'arrête et identifie la personne en question. Et quand il le réalise, c'est tout son visage qui s'illumine.


"Mitsuuuuu-san!!!! Je suis trop content de te voir! Je te cher-"

Mais ce dernier fut interrompu quand la demoiselle lui posa une question bien pertinente. Un sourire crispé se dessina sur les lèvres du garçon alors qu'il ne trouva pas les mots tout de suite. Se grattant l'arrière de la tête, il n'avait pas le courage de lui dire la vérité. Non mais vous l'avez bien entendu? Mitsuki compte bien être violente avec l'auteur du crime. Et sincèrement, Akito se souvenait très bien comment était la demoiselle lorsqu'elle laissait répandre la colère.

"Euh bah....Ah!" (Une idée) "J'ai tenté d'arrêter un type. Il avait une sale tête, un cache oeil et une jambe de bois. Il était vraiment pas net celui là et il jetait des trucs comme ça, dans tous les sens. Je crois bien que c'était des pierres. J'ai essayé de l'arrêter parce que sérieux, c'est pas cool ce qu'il a fait. Mais il a tenté de m'éventrer avec son crochet et il a fuis."

Et plus le garçon explique, plus il croit en son mensonge. C'est une maladie, il parait...

"Enfin bref, j'ai peur qu'il revienne pour en finir avec moi. Je suis juste un honnête citoyen, moi. Je veux pas mourir comme ça. Mitsu-san, s'il te plait, laisses moi entrer chez toi, j'ai peur!"

Et parce qu'il est bon acteur, il lui fit les yeux doux. Un véritable enfant qui se joue de son charme. Et étant donné qu'il avait finis par trouver la Master, il ne comptait plus la lâcher. A priori, Ys n'était pas dans les parages et ça, c'est une bonne nouvelle.
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Dim 14 Mai 2017 - 15:13
avatar
Féminin

Messages : 1895
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

Plus il parlait, plus mes sourcils se fronçaient. Nan mais... Il y croit vraiment à ce qu'il dit ? Un mec avec une jambe de bois et un crochet ? Nan mais on n'a pas de pirate à Terrae ! Si y'en avait, je serais au courant quand même, puisque je serais sa première fan, et je le harcèlerai pour qu'il m'apprenne à être une pirate ! Nan mais parce qu'après avoir testé les yankees, je suis chaude pour plein d'autres expériences du même style. Chaque jour, une nouvelle histoire, ce serait tellement beau ! J'y crois, je le veux.

Tout ça pour dire qu'Akito disait n'importe quoi.

-C'est toi qu'a cassé la fenêtre, avoue ?

Nan mais en vrai, il a vraiment cru que j'étais stupide pour essayer de me tourner en bourrique comme ça nan ?! Il a craqué lui. Le mec il se bat avec une lance contre moi alors qu'il m'a jamais rencontré et à côté de ça quand il casse une fenêtre il assume pas. C'est terriblement bizarre.

-Bon, rentre va.

En disant cela, je m'éloignai de la fenêtre et me téléportai en face de la porte d'entrée pour lui ouvrir et lui faire signe de venir.

-Par contre, ouais : qu'est-ce que tu fais ici Akito ? Tu t'es perdu ou quoi ?!

C'est pas comme si c'était la dernière personne que je m'attendais à voir ici ! Je le laissai entrer, et refermai la porte derrière lui avant d'appuyer la compresse sous mon menton pour continuer de désinfecter la plaie. Je fis signe à Akito de me suivre pour qu'on aille s'installer dans le salon, et jetai ma compresse pleine de désinfectant à la poubelle après un rapide passage dans la cuisine. Je vérifiai l'état de mes genoux avec une grimace, et descendis mon pantalon pour cacher les plaies - nan mais ça va on dirait une débile qui se fait des bobos comme les enfants sérieux.

-Tu veux boire un truc ?
demandai-je de la cuisine.
Voir le profil de l'utilisateur



Merci Ronronnn ♥
Revenir en haut Aller en bas

Dim 14 Mai 2017 - 21:15
avatar
Messages : 104
Date d'inscription : 09/04/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Toujours joyeuse!

Bon le masque est tombait. Mitsuki l'a découvert, c'est un menteur. Honteux et très gêné, il n'ose plus la regardait. Il se contente alors de jouer avec son pied à mimer des cercles sur le sol. Ben il faudra qu'il trouve les moyens de payer cette vitre. Et de se faire pardonner d'être un menteur en plus.
Mais le sourire du blondinet revient très vite quand la Master lui proposa de rentrer. Dandinant, Akito arriva très vite à la porte. Quand Mitsu lui ouvrit, il fut d'autant plus surpris de sa rapidité.


"Salut Mitsu-san, ça bou-"

S'interrompt immédiatement, Akito bloqua sur la compresse que tenait la jeune femme. Cette dernière l'invita à entrer mais il resta bouche bée. Néanmoins, il la suivit et ne la quitta pas du regard. Ses yeux roulèrent même sur ses genoux. Mais c'est quoi ces dégâts??

"Bah... je suis ... élève... à... Terrae.."

On aurait dit un zombie qui parle. Il ne peut pas s'empêcher de la dévisager du regard alors que cette dernière disparaît dans la cuisine. Le jeune homme reste en arrière. Il est calme, étrangement calme. Sa joie de vivre s'est envolée. Non mais voir Mitsu-san dans cet état le perturbe. Il se pose un milliard de question et se fait quarante films à la seconde.
Puis, lui vint une réponse. Une réponse effrayante. D'un rapide coup d'oeil, il observa les alentours mais non, rien, Ys n'était pas là. Alors il pourrait lui parler librement sans se faire surprendre.

Il avait bien entendu la question de la demoiselle, mais s'en moqua. Entrant à son tour dans la cuisine, il avait les yeux brillants, volés d'une profonde tristesse. Ses mains se portaient naturellement à sa bouche, tandis qu'il tenta de marmonnait:


"Ma pauvre Mitsu-san... Je suis tellement désolé..."

Ni une, ni deux, il se jette à ses pieds et s'accroche à ses jambes. delà, il laisse toutes ses jambes quittaient son petit corps et hurle:

"Pardonnes le. Pardonnes Ys. Il n'a pas eu une bonne éducation, il peut parfois être quelque peu sauvage. Mais je sais que c'est pas bien de frapper une femme. je te rendrais justice Mitsu-san. Même si tu l'aimes, tu dois le quitter, pour toi!"

Dommage qu'il n'ait pas le numéro de SOS femmes battues. Il le lui aurait donné tout de suite! Non pire, il aurait appelé pour elle.
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Dim 14 Mai 2017 - 22:55
avatar
Féminin

Messages : 1895
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

Elève à Terrae... A quel moment j'ai raté ce nouvel arrivant ? Nan mais c'était genre le seul que je pouvais pas rater - que j'avais pas le droit de rater ! Nan mais sans déconner ! Chuis au bout de ma vie ! J'ai presque l'impression qu'il nous a suivi avec Ys, et qu'après s'être renseigné sur Terrae, il a tout fait pour s'immiscer ici ! Est-ce que la personne qui est venue la chercher est sûre qu'il a ressenti un vide ? Y'a anguille sous roche, j'me méfie un peu.

Je sursautai en me retournant dans la cuisine après lui avoir demandé s'il voulait boire quelque chose. Nan mais il fait quoi là, il était pas dans le salon ?! C'est quoi cette gueule ?! Pourquoi il a les mains sur sa bouch-... POURQUOI IL SE JETTE A MES JAMBES COMME CA ?!

J'essayai de me dégager de son emprise en gigotant comme je le pouvais, terriblement mal à l'aise, et sentis que je rougissais au quart de tour alors qu'il me demandait de quitter Ys même si je l'aimais - MAIS IL A CRAQUE ?!

Je frissonnai, et parvins à me dégager de son emprise pour aller me chercher un grand verre d'eau que j'avalais d'une traite avant de me coller contre le mur, le plus loin possible de lui. Nan mais je rêve, il casse ma fenêtre et après il me fait ça mais n'importe quoi !!!

-J'ai... Il m'a rien fait Ys...


C'est la honte de dire que j'suis tombée dans mon atelier ?

-J'suis tombée tout à l'heure dans mon atelier...

Bah... Ouais. C'est la honte. Et le plus honteux c'est de me dire que mon atelier doit être radioactif avec tout ce qui traîne dedans, c'est terrible. Nan mais fallait voir la gueule de mes plaies avant que je désinfecte !

-Et puis tu crois qu'il pourrait me faire quoi ?!


J'dis pas que je le surpasse, mais à mon avis, on est à égalité, dans deux styles de combat différents ! Du couuup j'vois pas à quel moment je pourrais devenir une victime, nan mais il m'a prise pour qui Akito ?!

-T'es sûr que t'as pas de fièvre ?! Tu racontes n'importe quoi là !!
Voir le profil de l'utilisateur



Merci Ronronnn ♥
Revenir en haut Aller en bas

Lun 15 Mai 2017 - 22:31
avatar
Messages : 104
Date d'inscription : 09/04/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Toujours joyeuse!

Mitsuki tente de se défaire du blondinet, mais ce dernier s'accroche telle une sangsue. Enfin jusqu'à qu'elle y arrive. Restant à genoux, Akito relève son regard d'enfant apeuré sur la jeune femme qui tente tant bien que mal de donner des explications.
Et la raison de sa chute surprend le garçon. D'un air dubitatif, il reprit calmement cette fois:


"T'es sûre? On t'as pas poussé dans l'escalier?"

Non mais à en voir ses blessures, on aurait dit qu'elle se serait jeter contre les murs. Voilà les bleus! Même lui s'en était pas faite des si graves. Elle est bizarre en fait...
Mais au moins, il est rassuré, tout se passe bien entre eux. Et Mitsuki ne semble pas du tout intimidée par Ys. La chance... c'est surement parce qu'elle ne l'a pas connu sous ses mauvais jours, il fut jadis!
Se relevant et se dépoussiérant, Akito reprit tranquillement, comme si de rien n'était:


"Mais non Mitsu-san! Je te cherchais parce que je suis élève à Terrae moi aussi! C'est génial ici! Les gens sont cool, enfin certains. Je me suis même fais des potes et aussi, j'ai une amoureuse: Joyce qu'elle s'appelle! Mais chut! Il faut pas le dire, sinon elle va avoir des soucis avec son copain. Ah et j'ai vus Ys aussi! Mais surtout ne lui dis pas que je suis venu te voir, parce que si toi, il ne te tape pas, moi, il hésitera pas..."

Posant ses petits poings sur sa taille, il afficha un large sourire tout en restant calme quelques secondes. En vérité, il reprend juste son souffle. Ouais parce qu'à force d'autant débiter, il manque de respiration.

"Au fait, t'as un atelier? C'est un atelier de quoi? Dessin? Mécanique? Torture?"

Oui, il est toujours sérieux, même quand cela ne parait pas l'être. Il parle sans réfléchir. En fait, il dit tout haut ce qui lui traverse pas la tête, vous imaginez le bordel?! Et là, tout naturellement, il vient de piquer une chips alors qu'il s'appuie sur le meuble de cuisine en attendant une réponse. No stress baby!
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Mer 17 Mai 2017 - 19:53
avatar
Féminin

Messages : 1895
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

Me pousser dans l'escalier ? Nan mais il raconte n'importe quoi ! Je comprends pas à quel moment il a pu penser que je pouvais me faire frapper par Ys. C'est super bizarre. Super super bizarre. J'comprends pas, vraiment.

-Mais non !


Ouais, j'ai rien de plus à ajouter.
Akito était donc élève ici... Je trouvais ça vachement bizarre, parce que pour l'avoir rencontré avant, je n'avais pas vraiment remarqué qu'il ressentait un vide... Après, ça ne se voit pas forcément. Beaucoup de personnes sourient pour essayer de se convaincre qu'elles vont bien. Et même si Akito a l'air un peu particulier, ça ne m'étonnerait pas qu'il soit ce genre de personne.

J'arquai un sourcil alors qu'il évoquait Joyce. Joyce ? Son amoureuse ? Heu ? Ouais ? Mais il a craqué ! Elle m'en aurait parlé quand même, nan ?! Au cours d'un entraînement, entre deux footings, j'sais pas ! Ca me paraît important nan ?! Et puis il a évoqué son copain, et j'ai compris.

-Mais Akito, Joyce a un copain ! Et pourquoi Ys va te frapper parce que tu es venu me voir...?

Leur relation est bizarre à ces deux-là. Très bizarre. Je ne la comprends pas trop, à vrai dire. C'est assez bizarre.

-Torture, ouais. Justement, j'avais besoin d'un cobaye pour ma nouvelle machine, tu voudrais pas essayer ?


Et c'est moi qui disait que sa relation avec Ys était bizarre ? Hm. Je ne pus m'empêcher de sourire à ma blague alors qu'il se servait tranquilou bilou dans un paquet de chips qui traînait dans la cuisine. J'ouvris le frigo et sortis deux bières avant de lui en tendre une.

-Bon, en vrai, je suis toujours pas certaine que tu aies véritablement l'âge légal pour boire, mais ça m'évite de boire toute seule comme une alcoolique, alors tiens.

Je lui offris un petit sourire avant de décapsuler ma bière et de lui tendre le décapsuleur.

-Tu es ici depuis longtemps alors ? Je t'avoue que je ne m'attendais pas à te voir ici...

Et tes études de droit ? Haha. Hahaha. Nan mais c'est chelou en vrai, sérieux ! Moi j'comprends pas ! La dernière fois que j'ai vu ce mec, il m'a questionnée sur Terrae, et maintenant il est là ! C'est trop LOUCHE. Ca cache quelque chose j'suis sûre !
Voir le profil de l'utilisateur



Merci Ronronnn ♥
Revenir en haut Aller en bas

Mer 17 Mai 2017 - 23:15
avatar
Messages : 104
Date d'inscription : 09/04/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Toujours joyeuse!

Accoudé au meuble, Akito dévore le paquet de chips mais reste un gentil garçon attentif à son interlocutrice. Et non, il ne panique pas. Il lui répond naturellement:

"Mais je sais qu'elle a un copain. Ça va être dure, mais je vais devoir faire une croix sur elle. Seul le temps guérira mes plaies..."

Et il est sérieux quand il le dit. Il était convaincu que tout finirait par se tasser et qu'il verrait Joyce comme une amie. C'est terrible les premiers amours... Enfin c'est ainsi qu'il le conçoit du moins.
Par contre, lorsqu'il s'agit d'Ys, ce n'est plus du tout le même refrain.


"Mais bien sûr! Il ne voulait pas que je vienne t'embêter! J'ai fais tout ce qu'il m'a dit de faire mais j'ai finis par craquer alors surtout, s'il te plait, lui dire rien."

Et parce qu'il veut être sûr de ne pas mourir bêtement, il implore la Master en jugeant bon de joindre ses mains entre elles et d'appuyer d'un air suppliant.
Enfin, comportement qui disparaît quand la Master émet ce que pouvait être son atelier et du travail qui l'attendait.


"Bon bah finalement, je vais y aller. Salut..."

Alors qu'il s'apprête à se lever, car oui il la croit vraiment, le candide est stoppait par cette dernière. Quelque peu inquiet de son sort, quelle fut sa surprise quand il reçut une bière.

"Euh...Mitsu...?"

Il s’apprêtait à lui dire, vraiment. Mais la jeune femme sait se faire obéir. Aussitôt, il prit une gorgée suivit d'une grimace. Non mais il est pas du tout alcool en fait. Il en a horreur mais c'est qu'il ne voulait pas laisser la demoiselle seule. Sinon cela signifierait que c'est une alcoolique comme elle l'avait si bien souligner. Mais il ne sait pas comment lui dire... IL NE TIENT PAS DU TOUT L’ALCOOL!!

"J'ai 22 ans. Et je suis ici depuis quelques jours..."

Tente-t'il de préciser alors qu'il grimace entre chaque gorgée.

"J'ai rencontré des personnes géniales. Bon, il en a un qui était très bizarre. J'ai même cru qu'il allait me manger. Mais je l'adore!"

Bon, il jette un oeil à la bière de la Master. C'est bon, elle a pas trop avancer. Il peut s'arrêter un moment, et c'était un soulagement. Clignant des yeux, et ça, vous comprendrez plus tard, il reprit tentant de garder un aspect... ben genre il est sûr de lui quoi.

"Et toi, tu fais quoi comme études??"
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Dim 21 Mai 2017 - 17:49
avatar
Féminin

Messages : 1895
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

Ouais... Bah ouais, fais une croix. De toute façon, j'suis pas sûre que tu aurais été son type de mec... Parce que clairement, Liam n'a rien à voir, niveau caractère ! Et vu la pile électrique qu'est Akito, j'me demande comment Joyce pourrait le supporter tous les jours. Déjà moi, des fois, je sens qu'elle a envie de me tordre le cou pendant certains entraînements... Alors Akito, vous imaginez ?! Comment il peut être collant, c'est terriblement étouffant !!

J'arquai un sourcil alors qu'il me précisait qu'Ys avait tout fait pour qu'Akito ne vienne pas me voir. Heu ? Ok...? Il faudra que je lui en parle, parce que je ne comprenais pas bien. Je suis sûre qu'il va juste m'expliquer que ça l'amusait de voir Akito se plier en quatre, et qu'il a donc fait ça uniquement pour son plaisir personnel.

Après avoir mis la bière dans les mains d'Akito, j'ouvris la mienne et en bus quelques gorgées en l'écoutant m'expliquer assez vaguement comment il s'était retrouvé ici. Pourquoi y'a aucun rapport entre les études que je fais et les personnes qu'il a rencontré ? C'est quoi ce changement de sujet ?! Des fois j'ai l'impression d'être face à un miroir, c'est frustrant, c'est cet effet-là que je fais sur les gens ?!

-Quelqu'un qui voulait te...


Ah. Ouais. Nan. C'est bon. Je replace. Le cannibale. On en avait parlé en réunion Master. On continue toujours à en parler d'ailleurs. Genre "quand est-ce qu'il va arrêter de vouloir manger de l'homme ?" etc etc. Bref. Des questions sans réponse. Too bad.

-Tu... L'adores ?
demandai-je, un peu sonnée. D'accord...

Normal. Tout à fait normal.

-Tu sais, tu devrais faire attention à toi quand même... Nan mais parce qu'il a vraiment déjà mangé des humains. Je crois...? Enfin, même, c'est flippant !


Genre, imagine, pendant la nuit il te croque un doigt. Omg. Ca fait peur.

-J'fais pas d'études sinon... J'suis plutôt auto-didacte. Je travaille déjà ici. Et toi, tu vas en cours en ce moment ? Ou tu regardes pour t'inscrire...


Je marquai un pause. Nan, mais vraiment, c'était trop bizarre de l'imagine dans ce domaine.

-En droit ? Tu sais que tu peux faire des études à distance ?
Voir le profil de l'utilisateur



Merci Ronronnn ♥
Revenir en haut Aller en bas

Lun 22 Mai 2017 - 0:05
avatar
Messages : 104
Date d'inscription : 09/04/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Toujours joyeuse!

Il prend son temps. Si, il le prend, discrètement. Enfin sauf quand il a l'impression que la Master lui lance des regards persistants, de ce fait, il reprend une gorgée, toujours finie par une grimace discrètement.
Et tandis qu'il fait de son mieux pour suivre la jeune femme, il l'écoute lui répondre. Elle parait quelque peu étourdie par ce qu'il venait de lui annoncer.
Incrédule, il pencha légèrement la tête sur le côté. Il ne comprenait vraiment pas où elle voulait en venir. Enfin, c'est qu'il connaissait la vérité sur Säm mais il ne comprenait pas pourquoi elle hésitait tant...


"Bah, je sais. Je fais attention. Après j'ai quand même eu peur, il avait tenté de me manger.Mais c'est juste que je l'avais pas compris!"

Termina-t'il sur un sourire.
Pour lui, il fallait d'abord découvrir la personne avant de la juger. Tout le monde mérite une seconde chance. Et... Ah! Il lève le coude tout seul cette fois, sans que Mitsu eut besoin de relancer. C'est mauvais signe. Il est en train de sombrer dans l'alcool. C'est sûr, il va finir saoul.
Le pire c'est que cette fois, il ne grimace pas. Il a même les pommettes roses.


"Non j'attend juste qu'ils me renvoient mon dossier. J'ai tout bien fait mais j'attend leur accord. C'est qu'il y a du monde ici. Elle est énorme cette école, j'adore!"

Et hop! Une gorgée en plus! C'est que la bouteille tombe vite. On l'a dit, il ne tient pas DU TOUT. D'ailleurs, il cligne plusieurs fois des yeux et tente de se concentrer sur le visage de Mitsu.

"Oooooh! Tu travailles dans quoi alors? C'est ton atelier, c'est ça? Je veux voir!! Et..."

Alors qu'il porta sa bouteille aux lèvres, il s'interrompu pour constater que cette dernière était terminée. D'un sourire béat, il reposa bruyamment sa canette, et lança gaiement:

"On boit encore? J'ai encore soif. Je t'ai cherché toute la journée, alors j'ai un peu mal aux pieds et j'ai très soif aussi. Yooooo.. Mitsu-san, j'avais pas remarqué mais....."

Doucement, il grimpe légèrement sur la table pour s'approcher de la Master. Il fixe, sérieusement, et de son index, iil vint le pointer sur le front de la demoiselle.

"T'as vu ça? Si tu t'épiles pas, ça te fais un seul sourcil....Un mono sourcil, héhé..."

Maidai maiday! Nous l'avons perdu!
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Lun 29 Mai 2017 - 20:27
avatar
Féminin

Messages : 1895
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

Il l'avait pas compris... Juste, il l'"avait pas compris". NAN MAIS LES GARS, C'EST SERIEUX ?! Chut, calme, respire Mitsu. Ca va aller, ça va aller. Franchement, au pire, c'est pas ta vie, tu t'en fous. Nan mais si. Siiiii.

-Ouais. D'accord. Bah tant mieux, hein ?

Que dire, de toute façon ? Nan mais ce mec a un grain. Même moi je suis pas aussi cheloue !

-J'espère que tu seras pris dans ton école alors.

Comment ajouter que j'ai du mal à l'imaginer dans le droit. NAN MAIS LE MEC IL EST POTE AVEC UN CANNIBALE. CA CHOQUE PERSONNE ?! HEHO. SVP. HELP. Je l'imagine déjà en train de défendre le cannibale lors d'un procès, face à des parents qui auront perdu leur fils après qu'il se soit fait croquer par le fou. Nan mais je suis désolée, je sais que je suis méchante, et que je juge sans savoir, mais sérieux, à part me dire "il a failli me croquer !" il me dit rien d'autre de rassurant ! Comment il veut que je réagisse sérieux ?!

Mes sourcils se froncèrent assez étrangement alors que je captai qu'Akito clignait plusieurs fois des yeux avant de me répondre. Heu ? Oh non. Oh mon dieu.

-Heu, ouais, heu... J'fais des robots, mais...

NAN MAIS NAN. TU RENTRES PAS DANS MON ATELIER. TU TIENS PAS L'ALCOOL. C'EST MORT. TU TOUCHES A RIEN. SI TU VOMIS DESSUS, JE TE PROMETS QUE JE VAIS-...

-Un mo-...


S'il vous plaît. Quelqu'un. Quelque chose. Ys ? YS ! Reviens ici ! POURQUOI TU AS LAISSE DES BIERES DANS LE FRIGO ?! SI Y AVAIT RIEN EU J'AURAIS RIEN PROPOSE A AKITO. TOUT EST DE TA FAUTE. ENCORE. NAN MAIS J'EN AI MARRE.

-Akito. On ne va pas reprendre de bière, nan.

Une bière. UNE FUCKING BIERE. QUI NE TIENT PAS L'ALCOOL A CE POINT-LA ?!

-Et si tu me racontais comment tu t'es retrouvé ici ? Ca m'intrigue ! Tu avais l'air parfaitement bien la dernière fois que je t'ai vu !

Eloigne-toi de moi aussi, stp. Genre, me touche pas l'arcade sourcilière, ce serait cool. merci.
Je pris le paquet de chips sur le comptoir de la cuisine, et lui déposai entre les mains.

-Mange.
Voir le profil de l'utilisateur



Merci Ronronnn ♥
Revenir en haut Aller en bas

Lun 29 Mai 2017 - 22:08
avatar
Messages : 104
Date d'inscription : 09/04/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Toujours joyeuse!

Akito souffla un merci suite aux encouragements que lui lança Mitsuki suite aux nouvelles pour son école. Evidemment, elle parut septique tout autant que le professeur qui avait reçu sa demande d'inscription. Mais que voulez vous?!
De toute manière, il n'était pas capable de défendre sa position à cet instant. La bière avait déjà commencé son travail et lui faisait tourner la tête. Et heureusement que ce fut pas du saké....

Pour l'instant, il est bine trop intrigué par les sourcils de la Master qu'il en oublia leur conversation. Il s'amusait à faire rejoindre les sourcils à l'aide de son doigt. Il s'appliquait bien qu'il voyait trouble. L'idiot! Mais Mitsuki interpelle sa vigilance et il fit de grands yeux.


"Pas de bière? Mais pourquoi? J'ai soif et j'en ai pl-"

Et BOUM! Sa bouteille vide explose au sol lorsque son bras cogna dessus. Etant maladroit de nature, alors une fois ivre, il décuplait ses qualités. Et de ses grands gestes, il avait voulu montrer sa bouteille. Manqué!

"Oups.... Heureusement, il n'y avait plus rien..."

Et alors qu'il reporta son attention sur son jeu favori (les sourcils bien sûr), Mitsuki lui planta entre les mains un paquet de chips. Tel un zombie, il mangea les chips une à une sans se poser de question. Il est vraiment démunis de volonté le pauvre garçon.

"Bah y a eu un gars zarb. Il est venu me chercher parce que j'étais tout seul, tu vois?! C'est vrai, je vendais ma... euh.. son appartement, ses affaires...." (il prend une profonde inspiration, c'est dur quand on est saoul) "Ma mère adoptive...ou grand-mère adoptive.. Elle était très très très très très très très veille. Et malade aussi... Et Hop! Tout seul Akito, héhé!"

Termine-t'il d'un large sourire tout en dévorant le paquet. Pour lui, il s'agissait simplement de raconter une histoire. Dans cet état, il ne se rendait pas bien compte du décalage avec lequel il le faisait.

"ROBOT?!"

Reprit-il avec de grands yeux. Ouais, son cerveau se met vieille pendant un instant puis il redémarre automatiquement. C'est temporaire, rien de méchant, juste surprenant. Malheureusement pour la Master, il est piquait au vif. Il tape dans le sachet de chips de ses deux mains, ce qui en fit voler quelques unes.

"Où? Où est atelier? Veux voir! Là!"

Tel un possédé, il descend de son tabouret se met à chercher partout, se cognant à tous les coins de meuble. Pas de soucis, il ne ressent pas la douleur, pas encore du moins. Son esprit est omnibulé par les robots. Il n'avait qu'une idée en tête: trouver cet atelier. Sauf quand ayant pas l'esprit clair, il cherche dans des endroits improbables, comme le placard par exemple...
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Ven 2 Juin 2017 - 13:09
avatar
Féminin

Messages : 1895
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

Heureusement qu'il n'y avait plus rien... Heureusement qu'il n'y avait plus rien. Bah ouais, grave, heureusement pour toi gros ! Parce que sinon, j'crois que j'aurais pété un câble. Déjà là... Déjà là... PUTAIN MAIS Y A DU VERRE PARTOUT. Mange tes chips. Mange tes chips stp. (Et sinon, ça se fait trop pas, putain moi quand je renverse un truc en soirée j'essaie de réparer ma bêtise omfg. Je fais pas genre "j'oublie !")

Tandis qu'Akito parlait, je le faisais reculer précautionneusement pour l'éloigner des morceaux de verre. Je partis prendre une balayette et commençai à ramasser. Note à moi-même : ne plus jamais, JAMAIS, proposer d'alcool à Akito à l'avenir. Même pas de la bière. Rien.

Je fus pourtant tirée de ma rêverie lorsqu'Akito termina de m'expliquer comment il avait fini ici. Je tournai la tête vers lui, fronçant les sourcils. Mère adoptive ? Malade...? Akito, pourquoi tu souris ? Elle est morte...? Je ne savais même pas qu'Akito était un enfant adopté...

Mon coeur se serra, et je me redressai, ma pelle pleine de verre dans la main. J'allais jeter les déchets dans la poubelle, avant de sursauter, manquant de tout renverser de nouveau. Arrête de crier comme ça mon dieu ! Et change pas de sujet si facilement, c'est déstabilisant !

-Bon, maître Yoda, tu vas te calmer un peu, parce que... Mais arrête d'ouvrir tous les placards ! Mon dieu, mais t'as des chips plein les mains ! Akito, arrête ! Je suis pas une maniaque du ménage, mais y'a des limites ! Arrête tuuuu... MAIS Y A DES MORCEAUX DE CHIPS PARTOUT.

Zeeeeeen. Zen. CALME-TOI MITSU. Ca va aller. Pourquoi est-ce que je m'énerve toujours aussi rapidement ? C'est dingue ça ! Faudrait peut-être que je songe à aller voir un psy régulièrement, j'dois avoir des comptes à régler avec moi-même !

Dans un souci de rapidité, je me téléportai juste à côté de lui, et lui choppai les deux poignets pour le forcer à arrêter le carnage. J'ai l'impression de faire la maman, là, c'est HYPER déstabilisant.

-Akito. Assieds-toi.


Je ne te montrerai jamais mes robots. Jamais. Tu vas les enduire de gras, tu vas les secouer, tu vas les casser, oh mon dieu mais je peux pas infliger ça à mes petites merveilles !!

J'attirai Akito vers la table de la cuisine, et le forçai à s'asseoir sur une chaise.

-Tu restes là. Tu bouges pas.


Comment on fait ? Svp ? Je sais pas faire. Je me suis jamais occupée des gens bourrés ! SVP FAUT QUE JE FASSE QUOI ?!

-Tu as envie de vomir ? Tu peux aller aux toilettes si tu veux ? Sinon, heu... Tu veux aller prendre l'air ? Peut-être envie d'une douche ?

J'ai sorti toutes les choses que je vois dans les films, je peux rien faire de plus là...
Voir le profil de l'utilisateur



Merci Ronronnn ♥
Revenir en haut Aller en bas

Mer 7 Juin 2017 - 23:03
avatar
Messages : 104
Date d'inscription : 09/04/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Toujours joyeuse!

Le problème avec les gens bourrés c'est qu'ils sont dans une autre dimension. Ils ne se rendent pas compte pas de ce qu'il se produit autour d'eux ni même de l'ampleur que prennent les choses. La voix de Mitsu lui parait si loin à cet instant et c'est pas de faute d'hurler. Le voisinage l'a surement entendu, mais lui, le blondinet, il est si détendu qu'il ne se rend compte de rien. Et de ce fait, il continu sa petite balade dans la maison, touchant à tout.
Ses doigts gras touchent tout, absolument tout y passe. Pauvre Mitsu. Elle allait passer sa journée à jouer à la femme de ménage dès l'aurore.
Masi contre toute attente, alors qu'il chantonnait en recherchant cet atelier secret, la Master apparut soudainement sous son nez. Surprit et choqué, Akito resta sans voix. Ce qui venait de se passer, il ne comprenait pas. Il voyait là de la magie. Pourtant, il avait déjà croiser Asb qui était le premier à lui démontrer cet effet. Pourtant, cela reste toujours incroyable et inexplicable aux yeux du blondinet.

"PWOUAH! Comment t'as fais ça??"

Demande-t'il les yeux émerveillés tel un enfant. Il en la bouche grande ouverte. Et tandis que Mitsuki lui attrape les mains et les lève en l'air, il laisse tomber le paquet de chips au sol. Et voilà un peu plus de travail pour demain...
Forcé à s'assoir, Akito s'exécute mais le rôle du bon garçon ne dure que quelques secondes que déjà ses jambes se balancent.


"Hum? Quoi? Ce que je veux? Oh ouiiii!!!"

Un autre effet de l'alcool: on entend que ce que l'on souhaite. Ou du moins, ce que l'on aimerait entendre. Et pour l'heure, Akito ressemble à un gamin tout heureux comme si l'on venait de lui proposer une balade à Disney. Tapotant dans ses mains, il renchérit aussitôt:

"Oui oui oui!! On va à la piscine? Ca fait tellement lonnnnnnnnnnnnnngtemps que je n'ai pas nager! Allons y Mitsu-san!"

Et sans même attendre sa permission, Akito se relève aussi vite et retire ses vêtements. Ouais il y a bien encore un effet chez l'alcool: on a des supers pouvoirs. On peut porter sur le dos ce que l'on veut, ou du moins, ce que l'on pense avoir. Et là, clairement, Akito est en maillot de bain. Enfin c'es ce qu'il pense. Il est juste en caleçon au milieu du salon, normal.
Sans plus tarder, il attrape la main de la jeune femme et la tire avec lui en direction de l'entrée.


"Viens Mitsu-san, on va se baigner! Je sais faire la baleine moi. Est ce que tu sais le faire? Oh! Et je sais aussi faire plein de pets, des bulles, comme si on était dans un jacuzzi. Tu vas voir, je vais te montrais ça!"

Le pire, c'est qu'il en est fier. C'est son pouvoir, à lui!
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

 

Mitsuuuuuuuuuuuuuuuuuu-san!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village. :: Logements Masters. :: Maisonnette de Mitsuki.
Aller à la page : 1, 2  Suivant