Partagez
Espèce d'assisté. [El !]
##   Jeu 11 Mai 2017 - 21:53

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Adélaïde Hamilton
► Rencontres ♫♪ :
Asbjorn Andreassen
Messages : 312
Date d'inscription : 25/09/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Faire des trous dans tes tshirts ♥
Humeur : Mon sourire ne disparait jamais.

Tout a commencé quand tu as compris que courir te manquait. La sensation de vitesse alors que tu prends de l’allure. Ce sentiment de court planage lorsque tu prends appui sur tes talons pour t’élancer souplement sur un muret, puis gravir les toits et les parcourir dans l’équilibre précaire offert par les tuiles. Mais il y a aussi du fait que tu en as marre de devoir être aidé. Ton corps affaibli te saoule, te rend trop dépendant des autres. Tu ne veux plus que les autres aient à se battre pour toi. Tu hais la violence, encore plus quand elle est ta faute. Tu culpabilises. Tu aurais voulu que Nicolas n’ait pas à frapper, à cogner pour te défendre. Tu aurais voulu pouvoir esquiver le coup et dire au Tonnerre que tu t’en foutais que la bande de petits crétins vous prennent le mur qu’il t’offrait, qu’il valait mieux que vous courriez. Alors tu t’es décidé à t’entraîner, sans relâche. Te remettre au sport, découvrir les possibilités nouvelles offertes par les pouvoirs. Savoir se battre ne signifie pas que tu devras passer à l’action. Mais au moins, si un jour tu ne peux fuir, personne n’aura à blesser pour toi. Et tant pis si tu te sens mal, ce sera moins douloureux que l’amertume laissée par le souvenir de la baston, rapide mais intense.

Du coup aujourd’hui tu es dehors. Tu as enfilé un survêt, serré tes bottes et caché ta bouille sous ta capuche. Cela ne fait que quelques minutes que tes pieds foulent le sol encore humide de la forêt. La pluie tombait depuis quelques jours sur Terrae mais en ce dimanche après-midi, les nuages ont décidé de faire une pause. Tu en as profité, sauf que la terre est un peu glissante. Tu fais plus attention. Tu as de la chance que les semelles de tes chaussures ne soient pas totalement lisses. Elles t’évitent quelques chutes, c’est certain. Par contre, tes foulées et ton souffle sont maladroits. Tu n’as plus l’habitude et tu as trop fumé – et fumes toujours trop – pour que tes poumons suivent le rythme. Ta respiration est sifflante. Ton cœur bat un peu trop vite, un peu trop fort. Tu continues pourtant, sans relâche. C’est un peu ton souci, Asbjorn. A trop être dans les extrêmes, tu t’épuises. Soit tu ne fais rien, soit tu fais trop. Aujourd’hui, tu fais trop. Ton rythme s’accélère quand il devrait ralentir, mais tu continues de te battre. Tu ne veux pas abandonner. Tu as réussi à tenir les autres fois, tu y arriveras encore maintenant. Non ?

Non. Ton pied dérape et tu t’étales sur le sol humide. Le choc te coupe le souffle et tu restes allongé sur le dos. Un rire fatigué secoue un instant ton corps. Tu te saoules toi-même. T’en as assez d’être aussi faible. Tu regrettes. Tu regrettes tellement de t’être laissé aller à la drogue et d’en subir encore les conséquences aujourd’hui. Tu regrettes tellement de vouloir aider les autres mais de ne pas savoir t’aider toi. « C’est pas vrai. J’ai pas besoin d’aide moi. Je vais bien. Je vais toujours bien. C’est juste un petit moment de fatigue. J’ai dû mal dormir la nuit dernière. Pas plus. ». Il n’empêche que maintenant t’as l’air malin, allongé par terre dans la forêt, claqué. « On s’en fout. Y a personne de toutes façons. J’ai juste à attendre que ça passe, puis je repartirai. C’est tout. ».

Ouais. C’est tout. Jamais rien de plus avec toi. Tout, toujours résumé en un « C’est tout. »


Espèce d'assisté. [El !] EBEt



Dernière édition par Asbjorn Andreassen le Mer 28 Juin 2017 - 0:30, édité 2 fois
##   Jeu 25 Mai 2017 - 1:37

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
Elwynn Evrard
Messages : 749
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 22
Emploi/loisirs : Maitre d'arts martiaux.
Humeur : Youpi

Il fait pas super beau aujourd'hui. Mais au moins il pleut pas. J'ai un peu commencé à m'entrainer à mon pouvoir Eau, mais c'est vraiment galère. Et c'est crevant. Alors j'essaie d'alterner. Un jour physique, un jour pouvoir. Et je tiens comme ça depuis une bonne semaine. Aujourd'hui, il ne pleut pas, alors j'vais en profiter pour aller courir un bon coup.
Ce qui est cool maintenant, c'est que j'ai ma propre chambre. Du coup, j'crains plus trop pour mes affaires, et puis j'peux me changer tranquille, voire même m'échauffer en intérieur, dans mon espace, sans trop déranger les autres, ou être observée comme une psychopathe.

Je sors sans trop tarder, après m'être un peu échauffée, et puis je pars en forêt. Avec le sol boueux, y'aura très peu de monde, voire personne. Non parce que ça va deux minutes de sauver des p'tites rousses en détresse, mais j'aime bien ma solitude quand même... Effectivement, pendant un long moment, je ne croise personne. Je cours à bon rythme, ça fait du bien. J'aimerai bien pouvoir reprendre le parkour, mais j'suis pas certaine que ce soit bien vu ici, à Terrae.

Par là-bas y'a un drôle de rocher plat sur le sol. C'est marrant, la forêt regorge de beaux paysages. Avant, je n'avais jamais vraiment prit le temps de regarder, de prendre conscience que c'était beau. En même temps là où j'étais, ce n'était pas souvent beau, et j'avais pas le temps ni l'envie de me poser la question. Le rocher est plat et de plusieurs couleurs on dirait. J'm'approche un peu-

What. The Fuck. C'est pas un rocher, c'est un gringalet étalé sur le sol à moitié mort. Je ralentit et m'approche. J'peux pas le laisser comme ça, je ne me pose même pas la question, c'est pas possible de le laisser comme ça. Je lance, haut et fort.

Hey ! Ca va ? Mec, ça va ? Tu t'es blessé ?

Vu les gens chelou qu'on rencontre dans les bois ces temps-ci, j'me méfie. Mais bon, celui-là a juste l'air exténué... J'arrive pas trop à comprendre pourquoi. Je reste debout, presque au dessus de lui, à l'observer, pour tenter de comprendre ce qu'il fait là. Il a une drôle d'allure avec ses bottes, sa capuche encore sur sa tête malgré la chute. Il est tout maigre. Il est tout pâle.

##   Mer 28 Juin 2017 - 0:29

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Adélaïde Hamilton
► Rencontres ♫♪ :
Asbjorn Andreassen
Messages : 312
Date d'inscription : 25/09/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Faire des trous dans tes tshirts ♥
Humeur : Mon sourire ne disparait jamais.

Tu crois que tu vas rester longtemps comme ça ? Il a plu y a pas longtemps, peut-être que ça va prendre des heures avant que quelqu’un ne passe, non ? Sans vouloir te faire flipper, si t’arrives pas à te relever de toi-même tu pourrais bien mourir de faim, de soif, de froid… ‘fin bref, va falloir te bouger là ! « Tu veux dire que mon objectif va être de me relever pour survivre ? ». Yep. « Tu te fous un peu de moi là, nan ? ». Mais non. C’est pas une technique parce que j’ai pas la patience de te vouloir décéder par terre. Pas du tout.

Bon. T’as de la chance – pour une fois – parce qu’il y a une rouquine qui se pointe. De là où tu es, on ne peut pas dire que tu la vois très distinctement. Tu plisses les yeux pour tenter de distinguer un peu mieux son visage. Par contre, ce qui est certain, c’est que tu l’entends bien. Elle braillerait pas un peu ? Tu lui offres un gigantesque sourire avant de lui répondre :

- Nan, j’suis pas blessé ! L’impression d’être un papi mais pas au point d’être sourd alors t’inquiète tu peux parler normalement j’t’entends plutôt très bien ! J’me fais juste un peu vieux et fragile pour l’sport apparemment mais t’inquièèète j’vais me relever. Admire donc le talent !

Tu te concentres. Tu te concentres avec littéralement toutes les forces qu’il te reste… pas beaucoup certes, mais c’est déjà ça ! Tu abaisses tes paupières, te focalises sur ton pouvoir. Et soudain, un micro éclair sort de chacune de tes paumes tournées vers le sol. Tu aimerais bien dire que c’est aussi le cas par tes pieds mais à part des légers picotements tu n’as pas senti grand-chose. Et t’as dû donner une impulsion de ouf puisqu’elle t’a soulevé de… deux millimètres ? Ouais, grand max. T’es même pas certain que la nana ait capté quoi que ce soit. Tu rouvres les yeux en affichant une moue dépitée :

- Bon, bah. Pas de talent ! Déso’ !

Tu tentes de t’appuyer sur tes mains mais celles-ci glissent. T’as vraiment utilisé tes dernières forces, je t’assure, Asb. Ca sert plus à rien de pousser, là. Tu vas juste avoir l’air encore plus fragile mon grand !

- Dis moiii. T’aurais pas une folle envie de faire le geste sain de la journée ? Genre aider un vieux cassé à s’relever parce qu’il est pas foutu de le faire seul ?

Un rire t’échappe. T’es un peu pathétique, tu le sais. Mais tu t’dis, qu’au moins, avec une situation pareille, trouver un objectif du jour ne sera pas aussi compliqué que d’autres fois !

« Mais si j’arrive même pas à me relever tout seul… J’vais toujours dépendre des autres, en fait. Toujours. »


Espèce d'assisté. [El !] EBEt

##   Ven 30 Juin 2017 - 0:18

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
Elwynn Evrard
Messages : 749
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 22
Emploi/loisirs : Maitre d'arts martiaux.
Humeur : Youpi

Il ouvre les yeux quand je l'appelle. Alors que moi j'm'inquiète, il me sourit comme un idiot... Bon au moins il est en vie. Et c'est qu'en plus il me fait des reproches ? Ecoute petit, quand faut réanimer des gens, tu leur susurres pas des douceurs à l'oreille hein, alors déso si t'avais des idées cheloues derrière la tête, mais moi j'suis simplement là pour m'assurer que ton activité vitale est encore fonctionnelle, et PUTAIN DEPUIS QUAND JE PARLE AUSSI BIEN.

J'm'inquiète malgré tout, même si tu tiens sur tes pieds j'serai pas rassurée. J'voudrai bien lui sourire, mais son état me perturbe un peu je dois avouer, alors je reste de marbre.... Et j'attends qu'il se passe quelque chose. Et il... Ne se passe rien ? Son annonce, tout sourire, me permet de soupirer, l'air un peu amusée cependant. J'ai affaire à un rigolo aujourd'hui. La dernière fois c'était une Eau toute agitée mais bien sympa, cette fois, c'est le type en BTS humour que j'dois relever.

Je lâche, avec un fond amusé dans mon ton :

J'admire pourtant. Je sais pas quoi, mais, j'admire.

Je souris brièvement, et secoue la tête, puis je m'agenouille à coté de lui. Il est mignon, il a cru que si son corps le relevait pas, il allait tenir sur ses jambes. C'est pas logique ça, j'suis pas une prooooo pro, mais c'est du bon sens quoi.

Non chaton, c'est pas l'envie qui m'manque, mais c'est tes forces. Attends deux secondes.

Depuis quand tu lui parles comme à un gamin El' ? Oui bon, "chaton", "chéri", c'est un truc que j'utilise, soit gentiment, sincèrement, soit pour mettre un énorme vent. Là on est dans le premier cas.

J'attrape sa tête, la hisse sur mes genoux avec précaution, mais sans aucune douceur. EH j'suis pas infirmière oké ? Je fouille dans mes poches... Yes, il me reste une p'tite barre de patte de fruit. Je l'ouvre et la lui donne.

Tiens, si ton corps te relève pas, faut que tu prennes un truc pour avoir quelques forces. Déso si t'aimes pas ça, mais t'as pas le choix.

Je te laisse pas le choix devrai-je dire, mais c'est un peu violent, et il est pas méchant, et je veux pas être méchante. Je suis peut être pas la personne la plus agréable du monde à cet instant, mais c'est clair que je lui veux aucun mal, et que je vais rester avec lui jusqu'à ce qu'il soit debout. Et après on verra, moi j'veux continuer mon jogging, ça fait deux fois que j'suis interrompue, merde !
##   Lun 10 Juil 2017 - 22:08

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Adélaïde Hamilton
► Rencontres ♫♪ :
Asbjorn Andreassen
Messages : 312
Date d'inscription : 25/09/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Faire des trous dans tes tshirts ♥
Humeur : Mon sourire ne disparait jamais.

La rouquine a de l’humour, tu ne peux pas lui enlever ça. Avec ironie, elle t’affirme qu’elle admire. Ça te fait rire qu’elle joue le jeu, et elle t’offre en plus un sourire éphémère. Tant pis s’il était rapide, il était bel et bien réel et t’en es content.

- J’aime bien les gens qui s’contente de peu ! Merci beaucoup !

La jeune fille s’agenouille à tes côtés. Tu te sens faible et ça t’agace, mais tu n’en dis rien. Tu ne peux de toutes façons retenir un gloussement lorsqu’elle t’appelle « Chaton », même si c’est pour ensuite rajouter une couche de « C’est tes forces qui te font défaut ». Bah maintenant, t’as l’impression d’avoir quatre ans. Tu sais plus trop si t’es un vieux ou un gosse, finalement.

- Tu vas m’sortir un paquet de croquettes ? tu la taquines en lui lâchant un petit clin d’œil amusé.

Parce que t’es pas susceptible et qu’en réalité, tout tourner à la dérision, c’est plus facile. Par contre ta sauveuse manque sacrément de délicatesse ! Elle te choppe la tête et la ramène sur ses genoux sans trop faire gaffe à si oui ou non elle ne te ferait pas un peu mal. Deux secondes plus tard, tu te retrouves avec une barre de pâte de fruit collée dans les mains. « Dis-donc, qu’est-ce qu’y a comme gens qui me forcent à manger dans l’coin ! ». Mais tu ne rechignes pas. T’as pas envie de débattre aujourd’hui, et de toutes façons t’es bien obligé d’accepter de ne pas être en mesure de te relever autrement.

- Merchi ! tu lances, un morceau de la pâte déjà enfourné dans ta bouche.

Tu mastiques un moment avant d’enfin la terminer - en galérant un peu parce ta position ne se prête pas énormément au grignotage. Enfin, tu avales le dernier bout et fermes un instant les yeux. Tu inspires et te redresses d’un coup en position assise, prenant soin de réajuster ta capuche :

- Héhé, t’es magique en fait ! te réjouis-tu en souriant de toutes tes dents à la rouquine avant de lui tendre la main. J’m’appelle Asbjorn. ‘fin Asb pour faire plus simple ! Et à qui dois-je le merveilleux retour de contrôle de mon corps ?

Tu lui serres la main tout en fourrant celle libre dans la poche de ta veste. Tu sors de ton paquet une cigarette que tu coinces entre tes lèvres avant de retourner fouiner à la recherche d’un briquet. Ayant enfin trouvé celui-ci tu allumes le petit bâton de nicotine. « Ouais, j’aggrave mon cas. Au point où j’en suis, eh ! ».


Espèce d'assisté. [El !] EBEt

##   Mar 18 Juil 2017 - 23:48

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
Elwynn Evrard
Messages : 749
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 22
Emploi/loisirs : Maitre d'arts martiaux.
Humeur : Youpi

J'suis un peu rude, j'admets, j'lui laisse pas le choix de grand chose. Mais j'ai l'impression de bien faire, peut être que j'me trompe, en tout cas je sais que je ne fais pas trop de mal. Parce que je sais comment on fait, et là, j'pense que ça va. Je lui lâche un faible sourire de nouveau pour lui signifier qui faut pas me remercier pour ça. M'enfin, c'est gentil quand même.

J'attends qu'il termine de manger sa pâte de fruit, il a pas l'air de trouver ça dégueulasse, et il lâche pas son sourire. C'est bizarre, les gens qui sourient tout le temps c'est bizarre. Genre. Soit ils ont un truc à cacher, n'importe quoi, soit, ils sont... Etrange. Etrange parce que le monde il sourit pas. Mais j'imagine que c'est plus agréable qu'une tombe. LOL ELWYNN L'HUMOUR AHAHA.

Le garçon termine la barre, ferme les yeux. J'ai un peu peur, il a avalé de tra... Sa mère, il a failli me foutre un énorme coup de tête en se redressant. Heureusement il s'est rendu compte de rien, j'ai reculé la tête au dernier moment. Putain, c'est bien le moment d'agir comme ça toi.

Je le regarde, l'air un peu surprise, et puis, je m'auto-arrache un sourire, le plus naturel possible. Je prends sa main, pour le saluer comme il se doit.

Salut Asb. Moi c'est Elwynn, El', pour faire plus simple si besoin.

Cool, on a des prénoms bizarres tous les deux. Je lui souris... Jusqu'au moment où il sort une clope. Alors. ALORS. J'ai rien contre les gens qui fument hein, je m'en contre balance. Mais le mec était par terre parce que son corps tenait pas le coup et lui il veut réduire sa capacité respiratoire comme ça parce que c'est le drôle ? C'est MORT mec tu fumes pas devant moi. Et comme je sais pas quoi faire, et beh j'improvise.

Je tends la main vers sa cigarette, la retire de sa main, et la glisse dans ma bouche. Ouah, ça faisait un bail que j'avais pas fumé putain. J'me souviens pourquoi j'avais arrêté, pour j'ai arrêté d'ailleurs parce que c'est toujours d'actualité malgré cet écart de bonne cause, et aussi pourquoi ça me manquait. La drogue ça pue la merde sérieux.

Confisqué, sale gosse. Tu fumeras dans 1h ou deux, pas avant. Pigé ?

Pour appuyer mon dernier mot, je plisse les yeux, et dirige mon index dénonciateur sur lui. Je ne lui laisse VRAIMENT PAS le choix. Bon allez, on va tenter d'être sympa quand même. Je lui fais un clin d'oeil amusé.

T'inquiète pas chaton, je suis pas horrible comme ça tout le temps, mais j't'avoue que j'ai la flemme de devoir te porter sur mon dos jusqu'à l'infirmerie, donc dis-toi que j'fais ça tant que je t'ai à l'oeil, sinon tu fais c'que tu veux.

Je viens clairement de lui dire que je m'en bats les couilles et que je fais ça seulement pour moi. C'est vrai. Pas entièrement, mais c'est vrai. J'espère qu'il le prendra pas Mr Drôle. Mais bon. J'viens quand même de lui taxer une clope sans en avoir l'air.
##   Dim 6 Aoû 2017 - 18:39

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Adélaïde Hamilton
► Rencontres ♫♪ :
Asbjorn Andreassen
Messages : 312
Date d'inscription : 25/09/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Faire des trous dans tes tshirts ♥
Humeur : Mon sourire ne disparait jamais.

La rouquine te sourit. Bon, c’est pas le MEGA sourire de ouf maiiis elle essaie ! Et puis surtout, elle te serre la main d’une manière franche. T’aimes bien serrer les mains parce que ça en dit long sur la personne. Elle, t’auras confiance. Bon. Tu fais déjà confiance à tout le monde. Mais elle encore plus, on va dire.

- Enchantée, El’!

« Mmh. El’, ça manque de quelque chose. M’enfin, j’verrai plus tard. ».

Tu t’allumes ta clope et tires une taffe. Enfin. Tu aurais voulu tirer une taffe. Mais la cigarette en question disparait soudain d’entre tes lèvres pour atterrir… Entre celles d’El. Tu lui lances le regard du « HOW ? » avant d’éclater de rire.

La rouquine t’adresse un clin d’œil tout en essayant de justifier son geste. Lui rendant le clin d’œil, grand sourire aux lèvres, tu secoues la tête en gloussant sous ta capuche :

- Tu peux rêver pour que j’me laisse faire, Elwynouille !

« Voilà c’qui manquait ! ». Ni une, ni deux, tu lui sautes dessus – ou plutôt te laisse tomber sur elle parce que c’est pas non plus la grande forme eh – pour récupérer ta clope en faisant poids mort genre « Nan tu bougeras pas JPEUX ETRE LOURD SI JE VEUX OK ? ». Mais t’avais pas prévu que le sol d’une forêt n’est pas particulièrement plat, qu’il peut y avoir des petites bosses et au bout de ces petites bosses, des petites rivières. C’est donc dans un « SPLOTCH » peu glorieux mais bien retentissant que vous atterrissez après avoir roulé sur quelques mètres plus herbeux que rocailleux heureusement !

- Ma clooooope ! Mon paqueeeeeet !

Oui. Tu t’en fous d’être trempé. T’as fait tout ça pour une cigarette, t’aurais bien aimé la récupérer, pas la couler. Tout à tes lamentations, tu ne t’aperçois qu’après quelques secondes que t’es toujours sur El, qui heureusement a quand même sorti la tête de l’eau. C’aurait été ballot de la noyer alors qu’elle vient de te sauver, quand même !

- Oups ! Pardon !

Tu roules sur le côté, te redresses pour finir dans l’eau, jambes écartées, mains appuyées entre, après t’être assuré que ta capuche était bien en place. Tu penches la tête sur le côté, faisant ruisseler des gouttes du tissu sur ton visage, tes yeux ambrés posés sur le visage de la rouquine :

- T’as pas l’air hyper contente, Elwynouchette !

Tu sais parfaitement pourquoi, et ton grand sourire de gamin fier de sa connerie le montre bien. Sale gosse, elle disait ?


Espèce d'assisté. [El !] EBEt

##   Mer 23 Aoû 2017 - 0:02

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
Elwynn Evrard
Messages : 749
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 22
Emploi/loisirs : Maitre d'arts martiaux.
Humeur : Youpi

La fumée me brûle tendrement la gorge, j'me souviens de cette putain de sensation. Sensation qui détend, qui relaxe, qui amène un certain mieux être. C'est. Immonde. Avoir besoin d'une substance... HM. El' t'es personne pour juger, t'as fait la même donc tu fermes ta gueule.

Au final, il éclate de rire. CA VA il l'a pas prit trop mal. J'suis contente un peu parce qu'il aurait pu grave se vénère et... Attends. Atteeends attends. C'est quoi ça ? POUCE ON ARRETE TOUT PERSONNE NE BOUGE. Comment il vient de m'appeler là ? "El... Elwynouille ?" Mec c'est immonde c'est mort jamais tu m'appelles comme ça. J'm'apprête moi aussi à rouspéter, genre il a cru il pouvait m'appeler comme ça ? OK je viens de lui voler sa clope mais j'm'en fou ok, il m'appel-...

Je comprends rien à ma vie. Genre, what the fuck kessispass. Il se casse la gueule volontairement sur moi, sans que je puisse rien dire. Il a tellement de chance que je maitrise un peu mes réflexes sinon je le frappais. On tombe. Evidemment putain on était sur une pente. Je fais tout pour le retenir, pas qu'il se fasse mal, je roule à moitié sur lui pourtant, j'me prends le sol à plat au milieu du dos. Hm, vieille sensation bien nulle. Et puis... PLOUF A L'EAU MDR. Ahaha. Je suis Ra-vie. L'eau c'est mon élément, on rappelle et là j'suis saoulée. Genre de ouf.

Je sors la tête de l'eau, bloquée sous son corps. Je déteste cette sensation, je déteste le fait d'être bloquée sous lui, le fait d'être toute faible alors qu'on partait pas du tout sur ça. Si j'étais un chat, tout mes poils seraient hérissées, je l'entends à peine se plaindre pour ses putains de clopes de merde.

Je me redresse dès qu'il se pousse. Je reprends ma respiration, parce que se faire écraser c'est pas ouf pour bien respirer quoi. Je lui jette un regard des plus noirs qui soit quand il parle. Et je sais pas trop d'où ça me vient. Ni pourquoi. Mais je bouge mon bras rapidement vers lui, sans toucher l'eau. Et une vague plus dense que toute celle que tu feras avec tes deux p'tites jambes lui passe sur la tête, déstabilisant sa capuche, trempant tout son corps, comme le mien.

Au final, quand je vois sa tête trempée, que je me rends compte que personne n'est blessé, qu'en plus il n'a plus de clope et moi non plus, et que, au final, il est assit et plus étalé sur le sol. Je relativise. J'ai eu un p'tit coup de pression, j'avouuue. MAIS TU TE CALMES TOI LA BAS OK.

Je finis par avoir un petit sourire en coin, et je détourne le regard, respirant toujours un peu vite mais me calmant. Ma voix est grave, pas très forte, mais un peu amusée. C'est bon j't'en veux plus Mr Clown.

Sale gosse.
##   Mer 20 Sep 2017 - 18:23

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Adélaïde Hamilton
► Rencontres ♫♪ :
Asbjorn Andreassen
Messages : 312
Date d'inscription : 25/09/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Faire des trous dans tes tshirts ♥
Humeur : Mon sourire ne disparait jamais.

C’est… une… PUTAIN DE VAGUE QUE TU VIENS DE TE PRENDRE.

T’es tellement choqué que limite t’en zapperais de te raccrocher avec toute ta vie à ta capuche qui manque de se faire la malle. Ce sont deux soucoupes si grandes qu’on dirait que tes yeux vont se barrer que tu braques sur la rouquine. Et puis rouquinette cause, et dans sa voix tu sens cette pointe d’amusement que tu fais – bon gré mal gré – relativement souvent naitre chez les gens qui te croisent pour la première fois – et qui généralement revient ensuite quand les gens te fuient pas ! Du coup, tu ne peux retenir ton sourire d’illuminé, bien heureux que l’Eau ne soit pas fâchée de votre plouf inopiné.

- Deux fois que tu m’traites de sale gosse ! C’toi la sale gosse !

Sans prévenir, tu avances ta main pour venir enfoncer ton index dans sa joue… avant de vite fait l’enlever en captant son regard. Ok. Pas toucher. Compris. Enregistré.

- Eh. Eh. EH !

Oui Asb. Oui. On a capté que t’avais une idée lumineuse. On a capté que tu voulais la dire. Parce que tu sautilles sur place dans l’eau en éclaboussant absolument TOUT autour de toi. Bon. Pas pire que la vague d’El évidemment mééébon… on fait ce qu’on peut avec ce qu’on a ! « LA VAGUE ! ».

- EH MAIS T’ES EAU ! TU DOIS POUVOIR FAIRE DES TRUCS TROP CLASSES ! DEJA T’AS FAIT UNE VAGUE EH TU SAIS FAIRE QUOI D’AUTRE ? Tu me montres eh eh, tu me montres ? Diiiis tu me mooontres ?

Du calme. Du calme. DU CALME ASB ELLE VA CROIRE QUE TU VAS ENCORE LUI SAUTER DESSUS ! Non tu tapes pas dans tes mains. Essaie d’avoir l’air adulte et serein, viteuf, juste pour voir ce que ça rend ? Oook tu sais pas faire alors vas-y hein, tape dans tes mains en continuant de sautiller comme un imbécile. Mais tu zapperais pas un lééééger détail ?

- Ah. Tu m’montres et on pourra aller acheter des clopes ? J’ai plus d’paquet du coup.

T’aurais des longues oreilles, elles tomberaient sur le côté-là. Mais dis-moi, pourquoi « on » ? T’es libre de tes actes et elle aussi, tu te souviens ? « Mais elle a l’air choueeette ! ». Peut-être qu’elle a pas envie de venir, qu’elle veut vivre sa vivre, non ? « Mais elle a l’air choueeeette ! ». Peut-être que- « MAIS ELLE EST CHOUETTE. »….ok.


Espèce d'assisté. [El !] EBEt

##   Dim 24 Sep 2017 - 21:45

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
Elwynn Evrard
Messages : 749
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 22
Emploi/loisirs : Maitre d'arts martiaux.
Humeur : Youpi

Il me répond comme un gamin. Je peux pas m'empêcher de lui lâcher un petit sourire. En attendant je suis trempée, lui aussi, super, on est bien. Et puis il vient ficher son doigts dans ma joue. OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOH TU FAIS QUOI LA ? Ouais ouais j'préfère il l'enlève direct. J'ai dû le fusiller du regard si fort pour qu'il tire cette tronche. Déso, j'm'y attendais pas et j'aime pas trop qu'on m'touche sans prévenir, surtout le visage, genre c'est pas ouf ça.

D'un coup, il se met à bégailler comme un enfant, en essayant de formuler quelque chose je crois... Je comprends pas trop ce qu'il essaie de me dire là mais c'est compliqué. Genre, une succession de sons pas clairs je... Non. Non non.


Il finit par se mettre à crier, et je reste de marbre à l'écouter. J'ai l'air agressive du tout hein, juste je... Oui voilà quoi. Il est super déter parce que je suis Eau et que ça doit être trop cool et que je dois savoir faire plein de choses… alors en fait, bof, ça va, mais bof. Je sais à peine me transformer et vite faire des trucs brouillons avec l’eau. C’est pas extra…

Euuh…

J’veux répondre mais déjà il me coupe, me demandant si j’peux l’accompagner acheter des clopes en suivant. Je finis par soupirer et lui lache un petit sourire.

Eeeh calme-toi Asb. Ok, je t’accompagne après si tu veux. Et je ne sais pas faire grand-chose en dehors de faire des grosses vagues. Et me transformer.

C’est pas que j’approuve le fait qu’il aille s’acheter des clopes, j’m’en fou. J’me sens pas concernée. Non c’est juste que j’ai trop peur qu’il retombe. J’lui montre aucun signe d’inquiétude ou quoique ce soit mais je peux l’laisser seul. Il me rappelle un peu Aria, j’ai envie de l’aider à lui aussi.




Espèce d'assisté. [El !] Elwynn%20signa
##   Mar 17 Oct 2017 - 15:49

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Adélaïde Hamilton
► Rencontres ♫♪ :
Asbjorn Andreassen
Messages : 312
Date d'inscription : 25/09/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Faire des trous dans tes tshirts ♥
Humeur : Mon sourire ne disparait jamais.

Tu coupes littéralement la chique à la rouquine. Y a des gens qui arrivent à suivre ton débit - #Mitsu hein, on l’aura compris – et d’autres qui ont l’air de relativement bien le supporter – c’est bien que Nicky soit ton pote eh… ! – et puis il y a ceux qui te regardent…longuement…sans réussir à en placer une…et plus tu sens que la personne se perd, plus tu parles…malheureusement.

Tu devrais t’estimer bien heureux, Elwynn survit avec un petit soupir et un sourire et réussit même à te répondre quand enfin tu te tais ! Tu éclates de rire alors qu’elle te dit de te calmer :

- Jamais j’me calme, Elwynn ! Déso’, mais promis j’vais tenter d’faire des efforts !

C’est déjà un bon début, tu me diras. D’ailleurs, tu te mordilles les lèvres pour éviter de crier une énième fois et te contractes tout à coup tout partout pour pas sautiller sur place… « ELLE SE TRANSFORME AAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! ». Tu vas t’exploser le cerveau à brailler comme ça à l’intérieur, damn.

- Tu… Tu… Je… J’suis calme hein, El’… Très calme même… Mais… MAIS. Ah. Calme. Oui. CAAaalme. Je. AAAAAH JPEUX PAS FAIRE CA TU TE TRANSFORMES EN QUOI ?

Les yeux tout ronds, tu marques une pause et te racles la gorge avec un petit sourire désolé :

- Pardon j’ai dérapé !

Replaçant correctement ta capuche qui menace de s’échapper et goutte sympathiquement sur ton front, tu te lèves et observes votre allure pour le moins… Particulière. Beh… Vous êtes bien trempés quoi !

- Bon par contre… J’crois que mes clopes vont devoir attendre ! ‘fin j’m’en fous d’y aller trempé, mais p’têtre pas toi aha ! D’ailleurs t’sais que j’t’y traine pas de force eh ? T’as l’droit de me dire non. Même si j’aimerais beaucoup, beaucoup, beaucoup qu’on y aille ensemble, El !

Ok. Ajoute un haussement de sourcils et tu feras parfait psycho-

Tu l’as fait. Je te hais. J’abandonne. Démerde-toi now. J’te gère plus.


Espèce d'assisté. [El !] EBEt

##   Jeu 2 Nov 2017 - 21:23

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
Elwynn Evrard
Messages : 749
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 22
Emploi/loisirs : Maitre d'arts martiaux.
Humeur : Youpi

Jamais tu te tais, jamais tu te tais, ouais tu sais pas à qui tu parles gamin. Ouais. Oui. Enfin. J'sais pas non plus à qui je parle MAIS EH. Je ne réplique pas, de toute façon moi j'suis calme alors bon j'attendrai, patiemment, et puis on continuera de parler. Genre, la patience. La patieeeence. Et là en fait. J'crois j'ai fait la PIRE erreur de ma vie. Ever and ever. Les yeux qu'il fait quand j'dis que je sais me transformer, c'est l'annonce d'une tempête à laquelle j'suis pas certaine de survivre.

M'enfin j'suis d'humeur, et alors que je l'regarde s'exciter tout seul petit à petit, un sourcil en l'air, j'attends qu'il termine. Bon il termine pas il hurle, mais ça me fait soupirer de nouveau, sans avoir lassée non plus. Je me relève tranquillement et sort de l'eau. Jusqu'à ce qu'il s'excuse d'avoir dérapé. Je balaie ses excuses de la main comme un vilain moucheron. C'est bon gars j'ai compris. M'sieur le clown pro' est déter et j'le ferai pas changer, c'est intégré.

J'peux me transformer en renard pour l'instant, c'est tout. Mais c'est déjà pas mal !

En fait j'en suis carrément fière. Je ne l'ai fait que quelque fois. Eh. Mais bon c'est déjà ça ! J'suis contente de moi. J'espère qu'il me demandera pas une transformation maintenant, parce que j'en aurai pas la force. J'en aurai pas la force parce que j'ai une autre idée avant ça. J'vais vraiment perdre la vie après ça, faut que j'arrête des bonnes idées quand il est là c't'enfant.

Tout en me concentrant sur mes vêtements, j'essaie de sentir l'eau à l'intérieur. Ok. Ok. A trois. Tout descend. Je tends mes bras devant moi. Ok. Ok. Je ferme les yeux. Concentration. 1. Respire. 2. Respire. 3. Allez ! Je sens que ça coule tout le long de moi et que l'eau retourne dans la rivière et le bas de mon jogging. Ok j'suis encore humide. Mais je dégouline plus. PUTAIN EH JE GERE AHAHA. Bon c'est d'la merde MAIS PUTAIN JE SUIS CONTENTE. Pour mes petits entrainements mine de rien j'suis contente. En même temps, un peu tous les jours eh, ça paie !

Je jette un regard à Asbjorn et sourit.

Eh voilà ! Maintenant j'peux y aller. Et non tu me forces pas, si je le fais c'est pour ma bonne conscience. Hors de question que tu retombes au milieu de la forêt tout seul. Et puis comme ça ça m'fera marcher encore un peu. On y va sale gosse ?




Espèce d'assisté. [El !] Elwynn%20signa
##   Sam 9 Déc 2017 - 21:57

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Adélaïde Hamilton
► Rencontres ♫♪ :
Asbjorn Andreassen
Messages : 312
Date d'inscription : 25/09/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Faire des trous dans tes tshirts ♥
Humeur : Mon sourire ne disparait jamais.

En… Renard… Elle se transforme…en… RENARD !

- DAAAAAAAAAAAAAAW C’EST TROP MIGNON ! TU DOIS ETRE TROP CUTIE EN RENARD ELWYNN ! OMG TU ME MONTRERAS HEIIIN ?

Daaaamn. La retenu, t’as déjà entendu ce mot ? Non, hein. Ça m’étonne pas. Qui c’est qui t’a éduqué sérieux ? Oui, non, ne répond pas please. Merci.

Et puis là, la rouquine fait un truc de fou. Debout, toute droite, tu vois son regard changer, s’emplir de concentration. Tu n’oses même plus dire un mot, c’est dire si c’est important ce qu’il se passe devant toi… ! Tout à coup, l’eau coule. Ouais. Comme ça. De ses fringues. La meuf, elle se sèche toute seule. Juste comme ça.

- …ok. C’est. C’est un truc de ouf.

Quand t’en es à être tellement choqué que tu ne peux même plus crier, c’est que vraiment, c’est allé loin. En même temps, chaque fois que tu vois comment les pouvoirs fonctionnent, t’en reviens pas. T’es toujours méga choqué. Ce que je comprends parfaitement, mais là ce serait bien que tu arrêtes d’avoir cette tête d’ahuri en fait.

- T’ES TROP FORTE ELWYNN ! OK. T’es officiellement mon modèle, sache-le !

Ah. Carrément. Boubou’s back. PARFAIT.

EH. ELLE TE SOURIT. ET TOI DU COUP, EH BAH TU LUI SOURIS ENCORE PLUS.

Oui, bon, stop la capslock. Tu ris alors qu’elle te dit que c’est pour sa bonne conscience qu’elle t’accompagne. Faut que les gens arrêtent de s’en faire pour toi, hein. T’as survécu à la rue, tu peux survivre à Terrae, pas de doutes ! Enfin, reste que tu es bien content qu’elle vienne avec toi !

- Chouette ! S’tu veux on ira se balader dans le village aussi ! On pourra aller boire un truc et puis manger une crêpe ou une gaufre ou ce que tu veux ! Trop bien !

Boubou, ou l’art de se faire des amis. Etrangement, l’aprem se passe bien, tout dans la joie et les rires, de ton côté en tout cas. T’as l’impression qu’Elwynn agit naturellement comme une grande sœur, ce qui te fait plutôt bien rire. Je pense que t’arrêtes de compter le nombre de « Sale gosse » au vingtième. Enfin, en somme, c’est une journée humide mais plutôt cool.


Espèce d'assisté. [El !] EBEt

##   
Contenu sponsorisé

 

Espèce d'assisté. [El !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Forêt.