Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
la bête du sous-sol ( ft Liam)
Lun 22 Mai 2017 - 15:16
avatar
Féminin

Messages : 69
Date d'inscription : 06/04/2017
Age : 21
Emploi/loisirs : étudiante/ écriture
Humeur : Joyeuse

C'était une journée calme, et j'avais décidé de continuer ma petite visite de l'école. Terrae est un endroit agréable, et je n'avait qu'une envie c'était d'en découvrir chaque recoins. Comme Akito était parti retrouver son pote Ys je me retrouvais donc toute seule, mais j'avais pu néanmoins entendre des élèves parler d'une rumeur sur le sous-sol de l'établissement. On pouvait y entendre des cris mais récemment on entendait des grognements, mais personne n'avait osé aller voir. Sauf moi surement parce que je suis trop curieuse.... ou alors je n'ai aucun instinct de survie. mais je sais deux choses, j'adore me foutre la trouille et vu les rumeur sur le sous-sol c'était sûr que j'allais vouloir y aller. Ensuite le sous-sol est interdit aux élèves, hors moi quand j'ai pas le droit je prend le gauche.
J'entre discrètement, en faisant attention à ce que personne ne me voit. Sur le coup il n'y avait rien d'effrayant, le sous-sol est grand et ferait un très bon décors de film d'horreur. mais tout étais calme, même es tuyaux ne faisait pas un son étonnant je pensais l''école plus vielle que ça.

les gens s'effraie vraiment pour rien...

je continue mon chemin sans grand espoir de voir ou entendre quelque chose qui sorte de l'ordinaire, mais je fini par comprendre ce qu'il y avait de dérangeant dans se sous-sol, l'atmosphère. Elle était pesante, le lieu en lui même ne faisait pas peur mais on avait comme l'impression qu'on n'était pas le bienvenu. Certains diront que nôtre inconscient qui te fais savoir que tu fais quelque chose d'interdit, sauf que, de un j'en ai conscience, et de deux je m'en fiche.
Soudain j’entendis des bruit de pas, avant de voir des yeux jaune percer la pénombre. Voila là je commence à flipper enfin a ne pas être très rassuré en tout cas. je vois que les deux yeux me fixe, ils avaient un air canin sauf qu'avant de me dire que c'est la bête du sous-sol je me dis que c'est surement un étudiant plus âgé avec des lentille qui fait exprès de faire peur aux nouveaux venu.

Bravo pour les lentille mec on dirait de vrai yeux de loup. je fais un petit applaudissement sarcastique allez c'est bon sort de la tu ne me fais pas peur

j'entends une sorte de petit grognement pas agressif, mais pas humain non plus. Si c'était un élève blagueur respect c’était un bon acteur. Je m'approche doucement des yeux jaunes si c'est un élève il commence à ne plus être drôle cet idiot.

C'est bon mec t'es plus drôle, sort de là maintenant

un autre petit grognement se fit entendre on aurait dit qu'il était vexé.... je commence à me dire que je parle pas à un humain.... mais alors je parle à qui?
Une forme canine se dessine dans la pénombre...un chien? Non un loup.... Il y a un putain de loup dans le sous-sol de l'école!

Ok.... tout doux pépère, gentil.

il semblait pas agressif, j'avais apprit en classe que les loup était plutôt craintif mais on nous avait aussi dit qu'on ne peux pas anticipé les réaction d'un animal sauvage.

Comment t'es arrivé là?

pour toute réponse le loup aboya, j’eus un petit moment de recule. Il ne semblait pas agressif mais je me méfiais, soudain l'animal me sauta dessus me plaquant au sol.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Lun 22 Mai 2017 - 16:16
avatar
Féminin

Messages : 181
Date d'inscription : 25/09/2014
Emploi/loisirs : Lire, encore et encore. Et écrire.
Humeur : Douce-heureuse.

Ah les matins avec un loup. Quelle douceur, quelle joie, quelle haleine qui sent la rose, pas de trace de poils, rien ! Non décidément, c'était le paradis ~

Non attendez, je recommence.

Ah les matins avec un loup. Quelle brute quand il vous réveille, quel agacement, l'haleine de chacal quand il vous lèche, et tous ces poils dans le nez, la bouche, jusque dans le boxer ! Mais c'est mon petit paradis.
Donc, je me levais, mes longs cheveux emmêlés (je n'allais pas me faire de tresse quand même, je suis un homme...), et de la bave dégoulinant de ma joue. Hero, surexcité dès 7H du matin comme d'habitude, me suivit jusqu'à la porte de la salle de bain, que je lui fermais au nez. J'avais besoin d'une douche et d'une bonne dose de démêlant... Oh j'en avait assez de ces cheveux. Je pensais sérieusement à les couper. Il faudra que j'en parle à Joyce.

Un ballon d'eau chaude et un quart de ma bouteille de shampoing et d'après shampoing plus tard, je ressortis de la douche, frais et dispo. J'ouvris la porte de la salle de bain embuée, et allais servir le repas de Hero, une côte de bœuf légèrement cuite. Le loup se jeta dessus alors que j'engloutissais la moitié du thermos de café. Au moins ça a le mérite de réveiller. Je me brossais les dents et attrapais le harnais que je passais à Hero pendant qu'il léchait sa gamelle déjà vide et cassait l'os en deux. Puis je pris sa nouvelle laisse en cuir. Je l'aimais bien, elle était résistante, et devait faire 50cm max, donc même si je lâchais Hero il ne risquait pas de se prendre les pattes dedans. Je jetais l'os en pièce dans la poubelle, vérifiais qu'il n'y avait aucun éclat dans les gencives et la gorge de mon ami, puis je le sortis de la chambre. Surexcité, il partit comme tous les matins dans une direction au hasard en trombe. Pour un papi de 19 ans, il pétait encore la forme !

Donc je partis en courant sur ses traces (qui se résumaient au bout gris de sa queue). Celle-ci disparut derrière une porte que je connaissais un peu. Celle du sous-sol. Oh non... Hero, pourquoi ici..? Je m'engageais prudemment dans le noir, descendant les escaliers un à un. J'entends le cliquètement des griffes du loup s'éloigner sur le sol en béton. Je pense que ça suffit.

- Hero, reviens maintenant, ça suffit !

J'ai beau l'appeler je sais qu'il ne viendra pas comme ça. Quel pourri gâté. Donc je descends et tente de me repérer. Je n'entend plus le loup. Une main sur le mur, je me résous à toujours tourner à gauche à un embranchement. C'est la technique pour sortir d'un labyrinthe il paraît. Mais je tombais dans un cul de sac. Demi-tour toute ! Je reparais donc dans l'autre sens lorsqu'un grondement me parvint à ma droite. J'entrais dans une galerie qui continuait tout droit. Là, répercuté par les murs, le grondement me guida. J'entendis quelqu'un parler. Une fille apparemment. Je me mis à courir lorsque Hero émit un aboiement bref. Il n'aboyait que rarement, et c'était souvent synonyme de "je vais te sauter dessus et couvrir ta face de bave". J'arrivais au moment où Hero plaquait la pauvre victime au sol. Je saisit le harnais et tirais le loup en arrière. Surexcité, il continua de se jeter en avant avec des gémissements de chiot, la queue frappant ma jambe avec des "pac" retentissants. Finalement, je lui mis une petite tape sur les fesse, ce à quoi il répondit par un jappement entre confusion et protestation. Je lui fis les gros yeux.

- Tu t'assois et tu te calme toi !

Le loup, comprenant que je n'étais pas fier de son comportement, s'assit, la tête basse. Je clipsait la laisse sur le harnais et le tint fermement tout en tendant une main à la pauvre jeune femme encore par terre.

- Je suis désolé, tu vas bien ?
Voir le profil de l'utilisateur


Porte-parole en #0066ff

Spoiler:
 


Hero:
 
Revenir en haut Aller en bas

Lun 22 Mai 2017 - 19:49
avatar
Féminin

Messages : 69
Date d'inscription : 06/04/2017
Age : 21
Emploi/loisirs : étudiante/ écriture
Humeur : Joyeuse

le loup m'avait foutu au sol et avait commencé à me lécher quand j’entendis une vois l'engueuler. un type grand avec attrapa l'animal par un harnais et le tira en arrière le loup n'était pas d'accord et voulais vraiment continuer à me ba ver dessus. le maître parvint à calmer son compagnon avant de me demander si ça allais.

ça va, j'ai plus été surprise qu'autre chose...

je me frotte la tête avant de me relever. Ce type devait être légèrement plus vieux que moi il avait les cheveux noir et des dreads, ses yeux était bleu.... Il avit l'air sympas son loup aussi d'ailleurs. J'espère que ce n'est pas un prof ou un surveillant parce que je n'ai pas d'excuse a lui balancer là.
En tout cas j'ai appris un truc les animaux sont autorisé,dans l'enceinte de l'école. Je regarde le loup assis près de maître ne bougeant plus, la tête basse, il avait du faire cavaler se dernier pendant un moment à mon avis.

Ne lui en veux pas trop il n'a rien fais de mal

C'est plutôt moi qui l'ai provoqué il a du croire que je voulais jouer, et il m'a sauté dessus je ne vois pas d'autres explication. j'avais beau avoir trouvé une autres personne dans les souterrain ma sensation de tout à l'heure n'étais pas parti loin de la mais bon, c'était juste une impression.

Je m'appelle Krysline je suis nouvelle.

avec un peu de chance il croira que je me suis perdu et il n'en parlera pas au profs ou si s'en est un il ne me punira pas.


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Mar 30 Mai 2017 - 0:40
avatar
Féminin

Messages : 181
Date d'inscription : 25/09/2014
Emploi/loisirs : Lire, encore et encore. Et écrire.
Humeur : Douce-heureuse.

- Ca va, j'ai plus été surprise qu'autre chose...

Bon, déjà un bon point... L'autre bon point étant que ce n'étais pas une master... Du moins elle n'en avait pas l'air, mais depuis mon départ il avait du y en avoir des nouveaux, on ne sait jamais... Je la regarde se frotter la tête et se relever. Elle a des cheveux rouges, et d'étranges yeux entre le vert et le bleu. Quelle étrange jeune fille, je crois qu'elle devait être nouvelle, pour s'être égarée dans les sous-sols...

- Ne lui en veux pas trop il n'a rien fais de mal

J'eus un moment d'interrogation puis je compris qu'elle parlait de Hero. Elle était gentille, elle aurait pu se blesser, Hero étant un mâle de près de 50Kg... Oui je l'ai pesé récemment, il est temps de lui faire faire un petit régime au papi !

- Je m'appelle Krysline je suis nouvelle.

Oh j'avais raison. Comme toujours avec les inconnus, mon masque neutre se met en place, comme un jeu d'acteur indiscernable. Je souris aimablement.

- Liam. Je suis de retour à Terrae depuis peu, je ne t'avais jamais vue du coup. Enchanté.

J'ai soudain l'impression d'être observé. Je lance un regard vers les ténèbres, mais comme Hero ne réagit pas, je me dis que ce n'est qu'une impression. Par ailleurs, je ne connais pas l'endroit où nous sommes et tout autours me parait sombre, dangereux et cachant quelque chose. je suis sur mes gardes instantanément. Sur un ton sec, je prends la parole.

- Tâchons de retrouver la sortie, parce que c'est dangereux ici.
Voir le profil de l'utilisateur


Porte-parole en #0066ff

Spoiler:
 


Hero:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mar 30 Mai 2017 - 12:05
avatar
Féminin

Messages : 69
Date d'inscription : 06/04/2017
Age : 21
Emploi/loisirs : étudiante/ écriture
Humeur : Joyeuse

un ancien élève qui est de retour, c'est que m'a dit Liam en se présentant. Bon c'était pas un prof donc je suis tranquille. Néanmoins l'impression que j'avais juste avant la rencontre avec le loup ne m'avait pas quitté, et je n'était pas la seul Liam aussi ne semblait pas rassuré se n'est donc pas moi qui me fait des idées.
Il prit un ton plus sec en disant qu'il valait mieux trouver la sortie rapidement, en temps normale je dirais que rien de presse mais là je vais écouter mon instinct de survie.


Ouais c'est une très bonne idée

Je réfléchis pour me rappeler quel chemin j'avais emprunté avant de me retrouver face au jeune homme. J'ai pas de problème pour retrouver mon chemin habituellement....mais là j'avais l'impression d'être dans un putain de labyrinthe. J'adresse un regard à Liam en espérant qu'il était plus doué que moi pour sortir d'ici après tout il connait Terrae donc il doit savoir comment retrouver son chemin.

Il fait combien de mètre carré se sous-sol...

Non mais sérieusement comment, cet endroit est flippant, immense et pas moyen de s'y repérer. Sans compter qu'il y a cette sensation d'être suivit qui continue de persister.
Bon je vais arrêter de flipper c'est juste un sous-sol et moi j'ai seulement regardé trop de film d'horreur.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Mer 14 Juin 2017 - 13:49
avatar
Féminin

Messages : 181
Date d'inscription : 25/09/2014
Emploi/loisirs : Lire, encore et encore. Et écrire.
Humeur : Douce-heureuse.

Je fus heureux que Krysline soit du même avis que moi. Je n'aimais déjà pas cet endroit il y a trois ans, et ça continuerait encore longtemps je pense. Pourtant durant les trois ans loin d'ici, j'avais vécu bien pire que d'être dans le noir dans un sous-sol. Néanmoins cette impression de danger imminente me flinguait un peu plus à chaque fois que je tournais au coin de ce labyrinthe. Krysline ne semblait pas plus rassurée que moi. J'étais l'ainé, je restais donc devant, sans montrer mes craintes. Je décidais de suivre Hero qui tirait sur sa laisse comme un forcené. S'il avait été plus jeune, je me serais fait traîner. Je pris les devants et fis signe à la nouvelle de me suivre.

- Il fait combien de mètre carré se sous-sol...

Je soupirais. Ce que j'allais répondre n'allait pas lui plaire, puisque je n'en savais rien.

- Je sais pas, je suppose qu'il s'étend loin ? Donc si on se perd ici, on risque d'y trainer un moment.

C'était sans préciser qu'on l'était déjà, perdus... Voilà c'est dit, maintenant à voir comment elle décide de réagir. Hero tire toujours mais j'entends dans ses halètements qu'il se fatigue. Bientôt il se calmera et nous pourrons ralentir le pas. En attendant, je courais presque derrière lui, essayant tant bien que mal de le ralentir. Enfin, il se calma, et on reprit un pas tranquille. Enfin, aussi tranquille que deux jeunes qui sont perdus et ont l'impression d'être observés. Sérieux, on dirait un mauvais film d'horreur... J'en ai assez, je suis fatigué (déjà) et j'ai envie de sortir... En plus, j'ai faim.
Voir le profil de l'utilisateur


Porte-parole en #0066ff

Spoiler:
 


Hero:
 
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 15 Juin 2017 - 13:44
avatar
Féminin

Messages : 69
Date d'inscription : 06/04/2017
Age : 21
Emploi/loisirs : étudiante/ écriture
Humeur : Joyeuse

Encourageant... Bien essayait le coup de "si on se perd" mais je ne suis pas idiote je sais qu'on est paumé comme pas possible. Mais bon, c'est un sempai comme dise les japonais j'imagine qui cherche à être rassurant pour que la "petite nouvelle" que je suis n'ai pas trop peur.
J'aurais du dire un "va te faire foutre" à ma curiosité, mais non il a fallut que je l'écoute et que j'aille vérifier cette histoire de grognement étranges.
Hero sembla se calmer nous permettant de ralentir un peu le pas. En générale j'adorerais me retrouver dans un décors de film d'horreur histoire de rire un peu, mais là c'est plus qu'un décore on est littéralement entrée dans film d'horreur et pas que à cause du décors. Je sort un paquet de gâteau de ma poche, le sucre me fera penser a autre chose. Je l'ouvre et le temps à Liam.

Tu en veux?

Je vois bien qu'il n'a pas l'air tranquille, autant qu'il pense à autre chose lui aussi. Sans compter que on est deux avec un loup, je ne pense pas qu'on risque grand chose. On se fait surement peur tout seul à cause des rumeurs de cet endroit.
je sourit amicalement à Liam, il est plutôt....pas froid... pas dans le mauvais sens du terme, je pense qu'il est comme ça tant qu'il n'a pas apprit à connaitre la personne en face de lui.

Même si on met du temps à remonter quelqu'un remarquera nôtre absence, et on viendra nous chercher. Et si il demande une explication on pourra toujours dire que je suis entrée ici par erreur je me suis perdu t'as vu la porte ouverte et t'as voulu m'aider.

Les profs sont plus indulgent pour la nouvelle qui se paume et le gentil élève qui à voulu vérifier que personne ne s'était blessé. On la fait je ne sais combien de fois cette combine en seconde avec Lane, ça marchais à tout les coups.
Oui j'ai l'habitude de sortir des excuses au prof pour que les autres ne se fasse pas punir, autant moi je m'en fiche mais j'aime pas que d'autre finisse collé ou viré.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Sam 17 Juin 2017 - 0:02
avatar
Féminin

Messages : 181
Date d'inscription : 25/09/2014
Emploi/loisirs : Lire, encore et encore. Et écrire.
Humeur : Douce-heureuse.

La pauvre nouvelle ne semblait pas très rassurée, malgré mes tentatives de garder une contenance. J'essayais d'être sûr de moi, de la rassuré mais au final j'étais mort de trouille. Et si Hero nous amenait plus loin dans les sous-sols ? Et si on en sortait jamais ?

- Tu en veux?

Je sursautais et cachais ça en un haussement d'épaules un peu brusque. Ne pas montrer que je suis flippé. Je me ressaisit dans la foulée et lui sourit.

- Pourquoi pas, merci.

Je piochais dans le paquet de biscuits qu'elle me tendait. Brave petite qu'elle était. Et gentille avec ça en plus. Tous les nouveaux sont brisés, abattus ou ont vécu quelque chose de très dur, mais elle restait naturelle. Je gardais toujours mes distances avec les personnes que je ne connaissais pas, par timidité puisque je ne suis pas introverti.

- Même si on met du temps à remonter quelqu'un remarquera nôtre absence, et on viendra nous chercher. Et si il demande une explication on pourra toujours dire que je suis entrée ici par erreur je me suis perdu t'as vu la porte ouverte et t'as voulu m'aider.

Elle avait un point, mais... Quelle petite menteuse ! Un élan d'agacement me traversa mais je fis comme de rien. Je pris le temps de grignoter un bout de biscuit avant de répliquer.

- Eh bien on ne mentira pas quoiqu'il arrive. Ici on privilégie la vérité. D'ailleurs, on dit bien "Faute avouée à moitié pardonnée". De plus, on est plus très loin, je vois la lumière du couloir.

En face de nous, au bout du tunnel, une volée de marche se découpaient en ombre chinoise grâce à une lumière filtrant d'une porte pas totalement fermée.
Voir le profil de l'utilisateur


Porte-parole en #0066ff

Spoiler:
 


Hero:
 
Revenir en haut Aller en bas

Sam 17 Juin 2017 - 8:32
avatar
Féminin

Messages : 69
Date d'inscription : 06/04/2017
Age : 21
Emploi/loisirs : étudiante/ écriture
Humeur : Joyeuse

Ok je note, désolée si ça t'as déplue je voulais juste évité que tu ai des ennuis

Ce qui est vrai, j'aime pas voir les autres dans la merde donc bon... il me montra la lumière qui était visible à quelques mètres de nous. Ben Voila il y avait pas de quoi avoir peur, en plus le loup nous aurait surement emmené vers la sorti à un moment où un autre.
Liam aussi à l'air soulagé , il était si stressait qu'il y Avait sursauté quand je lui ai tendue des gâteaux. Enfin stressait plutôt flippé mais ça je vais le garder pour moi. Pas besoin qu'il se sente mal à l'aise.

Je me disais bien que se sous-sol ne pouvait pas être si grand

Je m'approche de la porte mais j'entends un grognement derrière nous. Je tourne la tête vers Liam.

S'il te plais dis-moi que c'est Hero qui vient de grogner...

Non Parce que si c'est autre chose que le loup je sens que je vais très vite piquer un sprinte moi. Parce qui le seul animal vu dans ce sous-sol n'est pas à l'origine des grognements, qu'est-ce que ça pourrait être ? Surtout que si j'en crois les rumeurs c'est surement pas un truc mignon ou la vielle chaufferie qui deconne.
J'ai pas vraiment envie de m'attarder mais alors pas du tout. Je dit un effort pour ne pas avoir l'air effrayé. Liam a deja peur pas besoin qu'il stresse encore plus Parce qu'il veut me rassurer.
Soudain, j'ai cru voir une silhouette se dessiner dans la pénombre mais difficile de la décrire à part la lumière qui se dessinait autour des escaliers le reste était plongé dans le noir total. Si ça se trouve c'est moi qui délire
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Dim 2 Juil 2017 - 22:22
avatar
Féminin

Messages : 181
Date d'inscription : 25/09/2014
Emploi/loisirs : Lire, encore et encore. Et écrire.
Humeur : Douce-heureuse.

J'écoute ses excuses et les accepte d'un hochement de tête. Ce n'est pas une mauvaise fille j'ai l'impression. Et nous sommes presque sortis, alors autant passer l'éponge.
Là, après trois marches poussiéreuses, se trouve le Saint Graal. La porte de sortie, avec le couloir propre et éclairé au bout. Vite, sinon je vais virer claustro !

- S'il te plais dis-moi que c'est Hero qui vient de grogner...

Je tourne la tête vers Krysline.

- Quoi ? Non, Hero grogne rarement !

A-t-elle entendu quelque chose ? Hero, pour sa part, veut absolument sortir, et moi aussi. Je suppose que dans le noir, notre imagination nous aura joué des tours. J'arrêtais le vieux loup et caressais ses oreilles. Il était encore doux derrière celles-ci, c'était toujours agréable. Le reste de son pelage était devenu rêche et blanchi par l'âge. Plus je regardais le vieux loup, plus je me disais qu'il ne tiendrait plus bien longtemps. Non pas qu'il ait des problèmes de santé, mais il a déjà 19 ans... Et les loups vivent rarement aussi vieux. Mon coeur se serra de tristesse en pensant qu'un jour je vivrais sans lui...
Nous avions atteint la porte. Je l'ouvris et sortis à la lumière du couloir. Celui-ci était inondé de soleil. Dès que Krysline eut passé la porte, je la refermais et m'y adossais. Enfin sortis, je sentais la tension se dissiper petit à petit. Hero, calmé, s'allongea en haletant. Je levais les yeux de mes pieds et fixais la jeune fille.

- Et maintenant ?
Voir le profil de l'utilisateur


Porte-parole en #0066ff

Spoiler:
 


Hero:
 
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 10 Aoû 2017 - 9:42
avatar
Féminin

Messages : 69
Date d'inscription : 06/04/2017
Age : 21
Emploi/loisirs : étudiante/ écriture
Humeur : Joyeuse

OK.... si ce n'est pas le loup qui a grogner....c'était quoi? je regard l'animal qui se tenait près de son maitre, il était calme et adorable. Il avait l'air en pleine forme, mais on voyait à son regard que c'était déjà un pépère. Sans chercher à savoir ce qui venait de grogner, nous sortîmes du sous-sol en étant éblouie par la lumière.
Liam ferme la porte derrière moi, puis il me fixa et me dit "Et maintenant?". et maintenant quoi? T'es gentil mec mais là je sais pas vraiment quoi te dire....A part que Hero à l'air d'avoir soif.

On va boire un coup à la cafet? je t'invite.

Je lui doit bien ça, et puis je pense qu'on a bien mériter de se payer un petit remontant parce qu'on est deux a avoir eu peur. Oui Liam je t'ai cramé j'ai vu que t'avais flippé autant que moi, même si tu te la jouais senpai calme et assuré.
Je me met au niveau de Hero et le caresse, il est tout gentil, et c'est une vrai peluche ce loup.

en plus il y en a un qui a l'air d'avoir soif, pas vrai Hero je souris en le caressant

je regarde Liam en attendant sa réponse, j'espère qu'il va pas faire le mec gêné parce qu'une fille lui paye à boire. Non parce que se genre d'attitude je trouve ça con. ( pardon pour le langage) Mais bon j'imagine que c'est selon l'éducation de la personne
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

 

la bête du sous-sol ( ft Liam)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae. :: Sous-sol de l'école.