Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Apprends-moi à lire correctement s'il te plait ! [/w Aoi <3]
#   Dim 18 Juin 2017 - 21:27

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : Elwynn Evrard
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 465
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Créer des activités artistiques pour les petits ♥
Humeur : Y'a un village là-bas, on dirait la mer.

Alice avait demandé bien en avance. Elle avait appelé Aoi bien une semaine avant pour être certaine de pouvoir avoir un moment avec elle. Elles avaient conclu que 2h au maximum serait très bien. La Terre était heureuse, elle pourrait enfin expérimenter réellement son pouvoir de télépathe. Elle avait envie d'évoluer, elle avait envie de maitriser tout ce qui lui avait été donné. Et puis, Aoi était gentille, elle n'avait aucune raison de s'inquiéter. Elle est heureuse de l'avoir choisi comme professeur pour au moins quelques essais.

Debout tôt, Alice s'habille de vêtements confortables, souples, et assez ample. Son entrainement sera sûrement majoritairement psychique, sauf si Aoi lui demande de lui montrer ce qu'elle sait faire avec la terre, mais elle préfère être à l'aise. La fatigue sera nécessairement là, alors autant se sentir bien. Elle se dirige vers la salle d’entrainement, sa besace sur l’épaule. Elle a préparé des petits biscuits français elle-même pour remercier la Master de sa gentillesse. Trouver tous les ingrédients dans Terrae n’a pas été facile mais elle a fini par trouver ce qu’elle voulait.

Une fois arrivée, Alice se dirige vers le fond de la salle. Elle s’assoit, sur le sol, dos contre le mur. Il est assez tôt, peu de personnes viennent ici trop tôt le dimanche matin. La Terre est seule. Elle attend patiemment, sagement, comme la première fois qu’elle a rencontré Aoi. Elle s’étire lentement, prend le temps de faire craquer ses membres tant que personne n’est là.

Elle soupire un peu. A vrai dire, Alice n’est pas très rassurée à l’idée d’utiliser son pouvoir. Elle passera outre, sans aucun souci, mais ce n’est pas la chose la plus évidente à faire pour elle. Elle fait confiance à Aoi pour l’aider à gérer cela, et puis elle ne pourra de toute façon pas faire de mal à une Master de son niveau, sachant qu’elle est seulement Initiée. Cela la rassure un peu. Et puis, Hamilton lui fait confiance, alors elle doit tenter de le maitriser correctement.

Lorsqu’elle entend des pas arriver vers la salle, elle tourne la tête vers l’entrée, attendant de voir s’il s’agit bien de l’Air.





Moonshine:
 
#   Lun 19 Juin 2017 - 14:20

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1266
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

C'est aujourd'hui que nous nous rejoignons avec Alice pour notre séance d'entraînement. Le temps avait passé depuis notre première rencontre, mais j'étais contente de recevoir son appel. Au moins, elle n'avait pas oublié ma proposition, à l'époque. Nous avons donc convenu du lieu et de l'endroit du rendez-vous, un dimanche matin. L'heure matinale n'a pas gêné la télépathe, et même si je tronque un peu de ma grasse matinée avec Huo, au moins tout mon planning ne sera pas décalé. C'est donc de relative bonne humeur que je me réveille et me fais cuire un peu de riz, de viande et d'oeuf pour le petit déjeuner ; un bon repas pour prendre des forces avant une longue journée, il y a rarement mieux !

J'enfile mes vêtements de sport, un leggins gris que j'utilise régulièrement pour mes entraînements ou pour courir (ou traîner à la maison quand je n'ai plus rien à me mettre) et un simple t-shirt de sport (avec quelque chose comme "ceinture noire de hamac" inscrit en anglais dans le dos). J'attache mes cheveux, termine de manger, fait rapidement ma vaisselle et laisse une portion pour Huo avant de partir avec on petit sac. Plutôt que d'y aller en volant, comme j'ai un peu de temps, je préfère y aller en trottinant.

Arrivée à l'institut, déjà bien essoufflée - sans doute parce que je ne fais pas assez de cardio - j'attrape ma bouteille d'eau le temps de monter au 4e. Les marches terminent de m'achever et, quand je pousse la porte de la salle, je constate qu'Alice est déjà là, assise contre un mur. Je lui fais un signe et remets ma bouteille d'eau dans mon sac, mais attrape ma serviette pour m'éponger le visage.

—Salut, je souris entre deux grandes inspirations pour reprendre mon souffle. Tu n'as pas trop attendu ?

Je m'accroupis quelques secondes en face d'elle, à une distance respectable.

—Pouah, ces escaliers... Je sais pas comment je trouvais la motivation de monter les quatre étages plusieurs fois par jour quand j'étais dans les dortoirs, c'est dingue...

Je me relève finalement et m'étire longuement le dos.

—Alors, tu es prête ? Par quoi est-ce que tu veux commencer, avec tes pouvoirs ? Qu'on voie ce qu'on peut faire ensemble.

Autour, il n'y a personne d'autre que nous. Tant mieux : ça l'aidera à se concentrer.



Je vole en #F54759


Dernière édition par Aoi Amazaki le Jeu 6 Juil 2017 - 13:39, édité 1 fois
#   Lun 19 Juin 2017 - 22:14

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : Elwynn Evrard
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 465
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Créer des activités artistiques pour les petits ♥
Humeur : Y'a un village là-bas, on dirait la mer.

Lorsqu'elle la reconnait, Alice lui fait un petit signe de la main. Les cheveux courts de l'Air sont attachés, elle est habillée comme pour faire du sport, Alice a donc bien fait de se mettre à l'aise. Elle lui sourit alors qu'elle s'approche.

« Non, je viens juste d'arriver ! »

Elle la laisse s'approcher d'elle sans aucun souci, continuant de lui sourire. Un rire doux s'échappe de la Terre lorsqu'elle fait part de sa difficulté à gravir les escaliers comme avant. La jeune femme n'est clairement pas nouvelle à Terrae, et elle a du prendre du temps pour s'entrainer. Si elle est passée Master, c'est qu'elle est douée et qu'elle a beaucoup travaillé. Alice est admirative de ce genre de personnes déterminées. Peut être ne l'était pas avant, mais elle ne l'a pas connue comme telle.

« Je comprends, mais ça fait parti du mental dont on a besoin, je suppose ! »

Elle lui sourit de nouveau. D'un même mouvement, elle se met debout, et s'étire doucement les bras derrière le dos. Par quoi commencer...

« J'aimerai vraiment que tu m'aides pour mes pouvoirs télépathes, c'est ceux que je maitrise le moins. Mais si jamais tu as le temps, je pourrai te montrer ce que je sais déjà faire avec la Terre, ça fait un moment maintenant que je m'entraine pour réussir plusieurs choses ! »

Mécaniquement, sa main vient repousser ses cheveux courts derrière ses oreilles.

« En télépathie, je sais seulement arriver à bloquer les pensées qui m'assaillent. Ca devient presque un réflexe, mais c'est assez fatiguant. Il faudrait que j'arrive à améliorer ça. Et puis j'entends très mal, et je ne me suis jamais entrainée à faire le tri, à vraiment lire des pensées. C'est à peu près là où j'en suis, en somme. »

Ce n'est pas un grand niveau, mais c'est déjà ça, l'Initiée fait comme elle peut pour bien gérer ses pouvoirs, ne pas gêner les autres, tout en réussissant à maitriser cette force en elle. Elle éprouve un léger stress, elle n'a jamais eu l'occasion de s'entrainer réellement avec quelqu'un depuis le jour où elle a fait pousser une plante avec Charlie-Ange.





Moonshine:
 
#   Jeu 6 Juil 2017 - 14:20

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1266
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Visiblement Alice n'a pas trop eu à m'attendre, tout va bien. Je l'observe se remettre debout et s'étirer pendant que je fais de même. Mon dos est douloureux, mais ça devrait aller un peu mieux d'ici quelques minutes. Je sens déjà mes pouvoirs qui travaillent à délier mes noeuds, de toute manière. Ce pouvoir est tellement pratique, si vous saviez.

—Oh, ce n'est pas tant de mental qu'il est question... je m'amuse. Mais quand on a sa chambre au quatrième étage et qu'on peut voler, je te garantis qu'on passe très régulièrement par les fenêtres... Le problème, c'est qu'il est assez facile de se tromper ; j'avais mis des petits autocollants sur la mienne.

De toute manière, je n'avais pas vraiment de choses de valeur à l'intérieur (ou alors elles étaient bien planquées, et il fallait pousser la fenêtre pour vérifier si elle était ouverte. Mais bon, quand on doit passer de la cafétéria à sa chambre ou aux salles de cours, c'est mieux d'emprunter l'escalier, tout de même… On se complique la vie par flemme, je vous jure. Les personnes les plus flemmardes doivent être les personnes les plus inventives au monde !

Sans rien ajouter, je l'écoute m'expliquer où elle en est avec ses pouvoirs et ce qu'elle aurait souhaité travailler pour aujourd'hui. Un hochement de tête. Je pense qu'on aura le temps de voir pour son affinité, de toute manière les pouvoirs d'absorption comme la télépathie et l'empathie, lorsqu'on les utilise de manière intensive, nous font rapidement ressentir la fatigue apparemment. Disons, plus différemment des pouvoirs qui consistent juste à extérioriser notre pouvoir. Le mécanisme n'est clairement pas le même, de toute manière. Après, c'est ce que j'ai entendu à ce sujet ; niveau absorption, les guérisseurs n'ont pas grand-chose de plus que l'auto-guérison... Ce qui est, encore une fois, un pouvoir assez différent. Agir sur son propre corps, mais de manière plus automatique ; j'imagine que je peux tenter de me rappeler de mes premières sensations à ce sujet-là, après mon passage étoile, pour me caler sur les limites d'Alice. Surveiller son niveau d'énergie, si aucune migraine ne pointe... On va éviter d'arriver jusqu'à cette ligne-là, si possible.

—D'accord, je souris. On va essayer de faire ça alors, et si on a le temps, on pourra voir comment tu te débrouilles avec ton affinité ! On peut s'installer confortablement par terre, je pense.

Je me déplace jusqu'à un des placards pour en tirer un tapis de sport et l'emmener jusqu'à l'endroit où nous nous sommes rejointes, puis le déroule sur le sol. Je m'assieds en tailleur à l'une des extrémités et pose mes mains sur mes cuisses.

—Alice, est-ce que tu as déjà pratiqué la méditation ? Ou, en tout cas, des exercices de respiration. C'est le genre de chose qui entraîne ta concentration sur un élément précis, et qui te permet de faire abstraction du reste ; si tu veux que je te montre, on peut tenter de faire quelques exercices, mais ça se pratique surtout seul, et quotidiennement en général. Sinon, ça ne sert pas à grand-chose. (Nouveau sourire.) Dis-moi quand tu es prête.

Sans bouger, j'attends son feu vert pour lever partiellement ma protection de Master. C'est curieux, on se sent comme dévêtus l'espace d'un instant… J'observe son visage pour tenter de voir si elle perçoit mes pensées, curieuse. C'est un pouvoir qui m'a toujours intrigué et, en même temps, un peu fait peur. Personne n'aime vraiment qu'on lise dans leur tête, mais les terres sont des personnes sensibles et intelligentes, elles ne se jettent pas dans le tas comme le feraient des tonnerres (#impulsifs) ou des feux (#bourrins).

Bien, elle a l'air à peu près réceptive, mais je ne sens pas vraiment son pouvoir qui tente de lire en moi.

Je ne sais pas si tu entends ce que je dis, mais si c'est le cas, essaie de faire abstraction des bruits, de la personne qui vient d'entrer dans la salle. Regarde-moi, et concentre-toi uniquement sur moi. Tu dois mettre ta volonté, sinon tu vas perdre le contact. Regarde-moi, et force le passage. N'aie pas peur.



Je vole en #F54759
#   Ven 14 Juil 2017 - 1:02

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : Elwynn Evrard
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 465
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Créer des activités artistiques pour les petits ♥
Humeur : Y'a un village là-bas, on dirait la mer.

Alice lui sourit et hoche la tête vigoureusement. Elle l'aide à installer le tapis comme il faut. Elle s'assoit en face d'elle, en tailleur, avec souplesse. Elle se cale bien pour se sentir bien. Elle écoute Aoi. La méditation ? Oui, elle l'a longuement pratiquée enfant avec ses parents, son père notamment. Elle l'a beaucoup utilisé pour la maitrise de la Terre, pour la ressentir, en faire partie.

« Oui, je connais bien ça. Ok, alors... Je me concentre et je te dis. »

Elle lui adresse un sourire chaleureux. Puis elle se concentre. Elle calme sa respiration, gonfle son ventre, se concentre sur les énergies de son corps, imagine le chemin de l'air. Rapidement, elle est concentrée, elle garde son air doux mais pas son sourire. Elle fait un signe de la tête à Aoi après un moment de concentration. Alice est bonne élève, elle est consciencieuse et veut absolument apprendre. Elle prend donc le temps, elle n'est pas pressée. Une fois concentrée, instinctivement, elle plonge ses yeux bleus dans ceux de la Master. Le plus simple serait de déclencher un contact physique en même temps, ce à quoi Alice est très sensible également.

Pourtant, là, elle sent avec précision l'instant où la Master relève sa garde. Doucement, tout doucement, Alice se concentre sur le flou des pensées accessibles de l'Air. Elle écoute, essaie de faire le tri pour entendre les pensées qui dominent. C'est doux, c'est elle. C'est ses conseils.

"Force le passage." Hm. Une notion que la petite Terre n'apprécie pas. Cependant, son regard se fait déterminé. S'il faut en passer par là pour y arriver correctement, alors elle le fera. Son attitude n'est pas dure, mais concentrée. Son regard enveloppe Aoi, et elle se penche sur ses pensées, sur le brouhaha qu'elle a maintenant l'habitude d'entendre, brouhaha qu'elle reconnait parfois pour certaines personnes avant même de les voir.

Volonté. Concentration. Alice écoute, comme s'il s'agissait d'un flot de paroles continu. Maintenant, faire le tri. Etonnemment, Alice comprend les paroles qui l'entourent, les images, les sons, les intentions que signifient tout cela. C'est un langage à part entière qu'elle est en mesure de comprendre si elle se concentre... A travailler.

Aoi pense au fait que bientôt, le sol ne sera plus très agréable. Et sinon, elle est concentrée sur Alice, de façon positive. Elle veut la faire réussir, c'est à cela qu'elle pense. Alice sourit. En une expiration, elle relâche doucement, entendant les pensées, sans se concentrer dessus. Ok. Un peu de repos et on repart.





Moonshine:
 
#   Mer 26 Juil 2017 - 15:31

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1266
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Bien, alors Alice semble déjà à l'aise avec l'exercice de la méditation, ce qui va probablement nous faire gagner de précieuses minutes. Je la laisse s'installer patiemment, sans la brusquer, et lui renvoie un sourire lorsqu'elle m'en lance un. Elle prend un peu de temps à se mettre dans le bon état d'esprit, mais je sens sa respiration qui ralentit lentement. Son énergie vibre différemment en elle, et je prends plaisir à visualiser ses canaux qui s'ouvrent lentement. Nous échangeons un regard, et c'est parti.

Ce doit être étrange pour elle de sentir les pensées des autres se mêler aux siennes, tout en ayant conscience qu'elles ne lui appartiennent justement pas. Parallèlement, qu'elle fouille dans ma tête me perturbe quelque peu et je tente de rester de marbre. De toute manière, elle ne peut pas aller trop loin dans ma tête, mais je sais aussi qu'il faut que je lui fasse confiance pour m'ouvrir à elle. Elle en a besoin. Malgré l'application que je tente de mettre dans mes pensées et mes explications, je sais aussi qu'il y a pas mal de pensées parasites qui doivent la déranger un peu dans sa lecture. Parallèlement, c'est aussi de cette manière que fonctionne un être humain ; des pensées qui ne sont pas forcément linéaire, parfaitement dessinées...

Je ne bouge pas vraiment, même si le tapis de sol commence à me gêner un peu. Un instant passe pendant lequel Alice cesse de fouiller dans ma tête, et je sens mes épaules se relâcher dans le même temps. Elle reprend quelques secondes plus tard, après avoir repris son souffle. Nouveau sourire. On peut continuer ?

Elle reprend et je sens à nouveau son pouvoir affluer sur moi.

C'est bien, tu te débrouilles bien. Si jamais tu as trop mal à la tête, dis-le moi et nous pouvons faire une pause plus longue. Pour le moment, c'est bien. J'arrive à peu près à percevoir ce que tu comprends dans mes pensées - c'est parce que c'est encore trop intrusif, mais c'est normal, tu n'es qu'initiée. Avec le temps, tu arriveras sans doute à le faire sans même qu'on le remarque.

Un bruit à l'autre bout de ma pièce attire mon attention mais j'essaie de ne pas trop dévier. Je ne vais pas non plus lui demander de se concentrer sur quelqu'un d'autre.

Dis-moi quand tu es prête, et je tâcherai de rendre tout ça un peu plus difficile… je pense encore avec un sourire amusé. Pour le moment, je te laisse encore t'exercer un peu sans trop de barrières.

La connexion se fait parfois un peu plus difficile, oscillante, surtout sur le long terme. Mais elle se débrouille bien. Réussir à s'empêcher de fouiller les pensées des gens sans le vouloir a déjà bien entraîné son agilité.

Tiens, ça me fait penser que j'ai ramené quelques gâteaux... On pourra se régaler un peu, tout à l'heure. ... J'ai faim, en fait, comment c'est possible avec le petit-dej que j'ai pris ?! ... Hm, fais comme si tu n'avais pas entendu ça, finalement, tu veux bien ?



Je vole en #F54759
#   Mar 15 Aoû 2017 - 0:50

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : Elwynn Evrard
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 465
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Créer des activités artistiques pour les petits ♥
Humeur : Y'a un village là-bas, on dirait la mer.

Alice découvre un monde à part entière qu'elle se souvient avoir beaucoup entendu, avoir frôlé, avoir survolé. Les pensées des autres, malgré ses propres barrières, sont toujours présentes, envahissantes. C'est un cafouillis, rien n'est droit dans les pensées, tout va bien plus vite que pendant un dialogue réel. Et pourtant malgré la vitesse, les pensées parasites, les associations d'idée personnelle, Alice arrive à suivre petit à petit, à se concentrer, à recréer, dans ses propres pensées, celle de l'autre.

Donc, elle n'a pas envie de manger le tapis, mais le tapis va commencer à lui faire mal et elle anticipe. Et elle va commencer à avoir faim. Alice fait le tri avec quelques secondes de décalages, pas encore habituer. C'est une sorte de traduction assez innée, mais il faut de l'entrainement pour qu'elle soit évidente. C'est bien pour cela qu'elle est là, bien décidée à continuer.

Elle reprend avec entrain. Hm, elle est intrusive, bien sûr, pour comprendre elle doit se focaliser sur l'autre, "forcer le passage". Et pourtant, elle peut entendre le brouhaha en permanence. La différence sera qu'elle n'entendra que quelques bribes, comme avec Adélaïde, ce soir-là... HM ON SE CONCENTRE ALICE.

Alice ne réagit pas lorsqu'un bruit se produit, elle reste extrêmement concentrée. C'est assez simple pour l'instant, seulement lire le plus facile, faire le tri rapidement. Plus compliqué par contre, elle va se heurter à des difficultés. Elle le sait bien, elle ne s'est pas entrainée seule. Pourtant elle est prête. Après avoir réussi à bien entendre et reconstituer les phrases d'Aoi, elle sourit et hoche la tête. Augmenter le niveau, ça ne peut lui faire que du bien.

Et puis, Aoi tente de communiquer avec elle par la pensée. Alice comprend un peu mieux, un peu plus rapidement ce qu'elle dit. Et puis association d'idée, et association d'idée, et oops. Alice finit par rire, la connexion devient beaucoup plus faible sans pour autant qu'elle rétablisse ses barrières. Ce n'est pas un rire moqueur, simplement amusé par la situation. Elle aurait pu se trouver dans la même posture, et elle comprend tout à fait la position d'Aoi.

Son regard tout doux vient se reposer sur elle, calmement, alors qu'elle rétablit petit à petit son coté de la connexion. Avant d'aller manger, on passe à plus dur ?





Moonshine:
 
#   Lun 21 Aoû 2017 - 19:45

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1266
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Ce doit être curieux, ce qu'il se passe dans la tête d'une télépathe en pleine action. Difficile de suivre, aussi, des pensées qui se succèdent et se chevauchent. Autour, les gens commencent à arriver, s'entraîner eux aussi, et je comprends vite que nous avons bien fait de venir ici, dans un lieu un peu dynamique, et qui puisse tester sa concentration, ses pouvoirs et ses limites. J'attendrai patiemment son compte-rendu pour savoir les choses qui ont été plus difficiles ; j'ai déjà une vue partielle de ce qu'il peut se produire, en captant son énergie fluctuante selon ses périodes activité, mais ce n'est pas la même chose que le ressenti physique et mental de son propre pouvoir. Quelles ont été ses facilités, ses blocages ? Les choses qui la déconcentrent, et celles qui ne la déconcentrent pas ? Il ne faut pas non plus oublier que la télépathie, arrivé à un haut niveau, demande aussi que l'utilisateur ne soit pas simplement focalisé sur les pensées qu'elle entend, mais aussi sur l'environnement. Savoir discerner ce qui est de la pensée ou de la réalité est important ; et il ne faut rien négliger. J'imagine qu'elle n'y parviendra bien qu'une fois étoile, il faudrait que je me renseigne auprès de Keitaro - ou que je la lui présente. Maria ferait aussi un bon professeur... Elle est stricte, mais très patiente.

Son rire me tire un rougissement ; j'aurais préféré qu'elle n'entende pas cela. Puis, de toute manière, ça pourrait être pire et plus gênant... Ne pas pas penser à Huo, ne pas penser à Huo. Oui, voilà, on va un peu augmenté le niveau, ok ? Je croise son regard et continue à laisser aller mes pensées, mais en bloquant légèrement le passage. Je suis obligée de doser un peu pour déterminer avec quelle force je veux l'empêcher de lire en moi — et c'est un peu plus ardu que prévu. Habituellement, il me suffit de penser à le stopper, et j'arrive à bloquer le passage aux initiés et étoiles (c'est même quelque chose de relativement automatique, c'est plus pour le déblocage qu'il faut se concentrer, pour ma part). Là, il s'agit de la bloquer, mais pas entièrement... Et c'est justement cette nuance qui s'avère difficile à atteindre.

À son regard, je lui renvoie un sourire serein. Voilà, la protection est en place. Je pense un peu à notre séance, à notre rencontre. Je pense à quel point je la trouve douée, et à quel point elle sera une grande télépathe. Et j'attends. Je ne sais pas vraiment si elle l'entendra.



Je vole en #F54759
#   Lun 28 Aoû 2017 - 23:13

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : Elwynn Evrard
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 465
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Créer des activités artistiques pour les petits ♥
Humeur : Y'a un village là-bas, on dirait la mer.

Alice perd un peu le fil des pensées d'Aoi lorsque les gens commencent à entrer. Son énergie diffusée prend aussi en compte les pensées des autres. Elle les entend aussi clairement qu'une discussion à coté d'elle alors qu'elle est concentrée sur les paroles de son amie. Elle n'avait plus l'habitude, bloquant leur pensées, les réduisant à de simples murmures. Elle les entend là réellement. Par réflexe, elle se ferme, mais brise aussi sa connexion avec la Master. Un air un peu agacé passe sur son visage avant de laisser place de nouveau à la concentration. Elle rouvre ses liens, se fixant sur Aoi, tentant de faire passer ses pensées avant celles des autres. En faisant cela, Alice sent son corps entier fatiguer plus vite. Elle sait que l'effort qu'elle fait pour l'instant est très important et diminuera seulement avec l'entrainement.

Elle se concentre comme elle peut alors que les gens ne les remarque pas plus que ça, et qu'Aoi place ses barrières. La difficulté se fait ressentir pour Alice. Elle reste pourtant très calme, se concentre quelques secondes sur sa respiration, restant le plus calme possible, et concentrée. Petit à petit, elle chasse les pensées des autres, les faisant chuchotis, un peu gênant mais supportables. Alors qu'elle entend celle d'Aoi, elle veut les entendre plus distinctement. Nouvelle difficulté : forcer le passage sans être une intruse. Elle ne maitrisera ça que plus tard, il lui faudrait bien plus d'entrainement. Pourtant, elle joue le jeu, sans essayer elle n'y arrivera pas. Alors elle force le passage, elle repousse les barrières, elle visualise entrer dans une forteresse. Et elle réussit. Ce n'est pas discret certes, mais au moins, elle a compris le mécanisme pour entrer dans un esprit comme elle le veut. La sensation lui fait bizarre.

Mais ce qui l'étonne encore plus sont les pensées d'Aoi, claires, et certaines. Ce qui est délicat avec le monde des pensées, c'est qu'il est impossible de cacher la vérité. On peut en donner plusieurs, mais la vérité même se cache toujours parmi le brouhaha d'idées. Et celles d'Aoi sont d'accord.

La petite Terre écarquille un peu les yeux, et rosit légèrement. A peine déconcentrée, elle entend rapidement les voix des autres revenir à la charge et la gêner dans son travail. Elle referme autour d'elle, tentant de garder son lien avec Aoi, devenu plus fébrile cause de son émotion. Ca aussi, c'est à mettre sur la liste de l'entrainement. Garder les liens indépendamment de soi. Alice commence lentement à fatiguer.

Son ventre répond aux pensées précédentes d'Aoi, en un glougloutement aigue et plaintif. Elle sourit par réflexe, sans se départir de sa concentration.





Moonshine:
 
#   Dim 24 Sep 2017 - 17:14

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1266
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Sa concentration ne faiblit toujours pas ; elle est forte, Alice. Elle a un mental d'acier, et elle sait contrôler ses émotions. C'est une personne sur qui on peut compter, je pense. Parce qu'elle est rationnelle et douce, positive et chaleureuse. C'est, en tout cas, ce qui se dégage d'elle... Déjà quand nous nous sommes rencontrés, elle a réglé cette histoire de manière très paisible. C'est rare, tout de même. Mais ça fait du bien d'avoir quelqu'un comme elle en face de soi, quelque part. Pas comme moi, pas vrai ? J'essaie de ne pas me laisser envahir par les pensées négatives ou envieuses, les rejette au fond de ma conscience, les enferme et les bloque. Elle n'a pas besoin de voir ça ; mes doutes, mes peurs, ils ne concernent que moi. Ce n'est pas parce que l'on est différent de quelqu'un qu'on se prend à admirer qu'on est pire ou mieux que lui.

Je me rends compte un instant trop tard que se faire lire l'esprit de cette manière remue encore beaucoup de choses. La poussière se soulève comme lorsqu'on marche dans un grenier ; les toiles d'araignée se déchirent et s'envolent, dévoilent des choses un peu oubliées. C'est presque effrayant de se retrouver là, de cette manière, face à soi-même, en sachant pertinemment que les autres peuvent le voir aussi. Le bruit du ventre d'Alice me coupe un peu dans mes pensées, mais il a le mérite de me faire reprendre conscience de moi-même et de couper définitivement le lien avec ces pensées étranges qui tourbillonnent.

Par réflexe, les barrières se remettent toutes en place, brutalement, et je sens l'esprit d'Alice être violemment éjecté du mien. Mes yeux se rouvrent en grand et j'ouvre un instant la bouche, pas certaine de ce qu'il s'est passé.

—Oh, mince, non... Désolée, je m'excuse en balbutiant. Est-ce que ça va ? Je ne t'ai pas fait mal ? Je ne voulais pas le faire aussi brusquement...

Je me redresse et me rapproche d'elle comme pour l'examiner, la mine inquiète. Je ne sais pas bien ce qu'elle a pu effleurer de l'échange que j'ai eu avec moi-même, mais ça ne devait pas être joli joli. Quelque chose comme des vagues sombres qui s'agitent quand on essaie d'entrer à leur contact.

—C'est… je crois qu'on mérite une pause toutes les deux, je lui dis avec un sourire désolé. Ce n'est pas très agréable d'avoir conscience qu'on fouille dans ta tête.

L'esprit se rebelle pour montrer qu'il n'est pas d'accord. Je pense surtout qu'à son niveau, ce n'est pas encore possible - pas avec nous, en tout cas - de ne pas avoir l'impression d'être un bulldozer. On a beaucoup trop conscience de ce qu'il se passe et ce qui est capté.

Je délie mes jambes et grimace. Je n'ai pas trop conscience du temps qui a passé, mais ça doit faire un moment qu'on s'exerce. D'un geste, j'attrape mon sac et en retire le tup' de gâteaux fait-maison (par Huo, faut pas déconner), l'ouvre et le lui tend :

—Ca te fera du bien.

Non mais quelle imbécile... Bravo Aoi.



Je vole en #F54759
#   Jeu 28 Sep 2017 - 0:11

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : Elwynn Evrard
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 465
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Créer des activités artistiques pour les petits ♥
Humeur : Y'a un village là-bas, on dirait la mer.

Au fur et à mesure, les idées d'Aoi accélère, comme on détricote un ouvrage. Alice entend, voit beaucoup de choses, d'images. Elle voit l'image qu'Aoi a d'elle, elle entend beaucoup de pensée autour de son propre contrôle. Lorsque la Master ne l'aide plus, Alice ressent plus de difficulté à faire le tri. C'est intéressant, elle sait sur quoi travailler. Elle enfonce encore plus les barrières comme l'exercice demandé, et elle se retrouve dans un brouillard de pensées. Rien n'est clair, elle n'entend ni ne voit rien d'évident. Quand tout à coup tout se ferme, Alice ne s'y attendait pas. Son corps tressaute, par réflexe, son pouvoir cherche d'autres pensées et vient trouver celui des autres autour d'elle.

Trop d'un coup, et pas assez à la fois, Alice croise ses bras sur son ventre, baisse la tête. Elle se ferme, referme ses barrières, arrête d'entendre, seulement les chuchotis lointains habituels. Elle rouvre rapidement les yeux, adressant un sourire fatiguée à la Master. Elle semble s'être remise très vite, elle n'a pas souffert plus que cela, ce fut simplement un peu brutal, mais la Terre parvient à bien maintenir son pouvoir enfermé, et à ne pas se blesser avec.

« Non, ne t'en fais pas, ça va. Ca ne doit pas être facile pour toi non plus. »

Elle est toute douce de nouveau. Elle comprend que la Master n'ait pas l'habitude d'entrainer des Initiés Télépathes. Mais ce n'est pas grave, elle est très heureuse qu'elle ait accepté de le faire pour elle.

Elle rit un peu à sa remarque, un peu plus enfant, et passe une main dans ses cheveux, l'air un peu gênée, sans perdre sa joie. Elle semble bien plus fatiguée qu'au début de la séance. Le problème d'Alice est qu'elle ressent facilement ses limites, les atteints, et les dépasse tout aussi aisément. Elle n'a pas peur de vider son corps de ses forces, en garder juste assez pour récupérer comme il faut, pour réussir quelque chose qu'elle entreprend. C'est pour cela qu'Alice progresse avec son pouvoir Terre. Mais la télépathie se travaille avec les gens, et elle se refuse à épuiser quelqu'un comme elle peut le faire.

« Désolée... Je vais progresser. J'vais y arriver, pour l'instant c'est déjà beaucoup. Merci... De m'aider, et de croire en moi. Ca me donne envie de progresser ! »

Le visage de la Terre rayonne malgré ses petits yeux de fatigue. Elle accepte avec plaisir les biscuits proposés par la Master, et en engloutit un entier. Le sucre rejoint rapidement son sang, ses organes, et lui permet de se sentir revigorer rapidement. Elle semble très heureuse, oubliant complètement la façon dont Aoi a coupé les liens. Elle jette un regard à l'Air. Elle aimerait bien être aussi sage qu'elle. Aoi a l'air forte, décidée, volontaire. Alice voudrait pouvoir être comme elle. Elle ne doit pas se laisser faire, et la petite Terre apprécie la gentillesse et la patience dont elle fait preuve avec elle.
Après avoir accepté un deuxième biscuit, elle lève les yeux vers elle.

« On peut arrêter pour aujourd'hui, la télépathie. Je ne m'en sens plus capable, et je ne crois pas que tu en aies envie. Tu voudras que je te montre un peu mon pouvoir Terre ? »

Pour les choses les plus basiques d'un Initié, Alice utilise peu d'énergie. Elle ne pourra faire tout ce qu'elle peut réaliser, mais au moins modeler un bout de terre en une forme assez précise.





Moonshine:
 
#   Mar 3 Oct 2017 - 14:03

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1266
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Alice met quelques secondes à retrouver ses esprits. Je lui laisse le temps qu'il lui faut, le ventre noué par l'inquiétude lorsqu'elle se plie en deux. Mais son sourire me rassure ensuite ; au moins un peu, plutôt. Alice a l'air d'être le genre de personne à toujours réagir de manière positive ; je ne suis pas sûre de réussir à l'imaginer en colère un jour. Et surtout pas pour une erreur pareille. Je lui rends son sourire, même si le mien est plus embêté que rassurant, puis secoue la tête lentement.

Je dirais que la télépathie mal maîtrisée par les initiés fait un peu comme des chatouilles. On peut serrer les dents un moment, mais au-delà, on finit par s'agiter et vouloir éjecter la personne de notre espace vital. Pour le coup, c'est un peu le même principe ; ce n'est pas épuisant, mais c'est surtout bien désagréable. Avoir une pelleteuse dans la tête, urg.

—Ne t'inquiète pas, c'est aussi ma faute. J'ai de sales réflexes… De toute manière, tu te débrouilles comme un chef !

Nous nous partageons mes biscuits avec une bonne humeur retrouvée. Ca fait du bien de se remplir un peu l'estomac, même si en soi je n'ai pas fait grand-chose qui nécessite une perte d'énergie. C'est surtout de la fatigue mentale... On va laisser passer quelques minutes le temps de reprendre quelques forces. J'espère par contre qu'elle n'a pas vidé toute son énergie dans sa télépathie, ça risquerait de rendre le reste de l'entraînement un peu plus chaotique aha.

J'acquiesce doucement, pas pour lui affirmer que je n'en ai plus vraiment envie, mais surtout à propos de son affinité.

—Oui, j'aimerais bien que tu me montres ça tout à l'heure. Mais prends ton temps, on n'est pas pressées. Je préfère qu'on y aille doucement plutôt que te voir être épuisée pour le reste de la journée, je souris.

C'est comme pour un exercice physique ; il vaut mieux marquer de longues pauses plutôt que de se donner d'un seul bloc. L'endurance vient en s'entraînant souvent et longuement ; par contre, s'épuiser à chaque fois peut être mauvais pour le corps…

—Mais d'abord, j'aimerais que tu me dises ce que tu as ressenti avec notre entraînement de tout à l'heure. Qu'est-ce que tu as bien réussi à faire, qu'est-ce qui te bloquait ? Tu peux parler très librement, même des choses qui a priori pourraient ne pas avoir de sens peut trouver son sens un peu plus tard. Mettre des mots sur nos difficultés permet de voir sur quoi nous devons encore travailler.

J'attrape un nouveau biscuit pour croquer dedans, sans la quitter des yeux.



Je vole en #F54759
#   Mer 11 Oct 2017 - 23:39

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : Elwynn Evrard
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 465
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Créer des activités artistiques pour les petits ♥
Humeur : Y'a un village là-bas, on dirait la mer.

Alice sourit doucement à la Master lorsqu'elle lui dit qu'elle a elle aussi de mauvais réflexes. Pas tant que ça, elle se protège et c'est bien normal, Alice n'a rien à lui reprocher. De toute façon, la petite Terre lui ait bien trop reconnaissante d'avoir accepté de l'aider pour avoir à redire quoique ce soit. Elle se contente donc d'attraper un biscuit et de manger. Elle ne relève pas lorsqu'Aoi lui dit qu'elle s'en sort très bien. Elle sourit et baisse un peu les yeux, acceptant le compliment, tout en étant touchée. Alice a de l'estime pour l'Air, et son compliment ne lui ait pas indifférent.

Elle espère pouvoir progresser vite, et bien ! Elle mange les biscuits avec appétit et bois pas mal d'eau. Elle semble récupérer assez bien. Malgré tout, Alice a beaucoup travaillé son pouvoir Terre, et sait comment elle doit faire pour retrouver de l'énergie, et commence à connaitre ses limites. Elle est fatiguée, parce que sa Télépathie n'est pas facile pour elle. Mais pour ce qui est de la Terre, elle sait très bien ce qu'elle peut faire et qui lui demande peu d'énergie. Elle ne fera pas pousser une fleur entière peut être, mais au moins un joli bouton. Elle pouvait facilement dessiner avec la terre volatile. C'était facile, comme un jeu pour la jeune femme.

« D'accord, oui. On a le temps. »

Elle lui demande alors ce qu'elle en a pensé. Ressenti. La Terre réfléchit, en regardant en l'air. Elle semble absorbée par ses pensées alors que sa voix est claire. Alice essaie de vraiment ressentir ce qu'elle vit lorsqu'elle écoute les pensées.

« Me concentrer sur toi n'était pas un souci. Différencier tes pensées des miennes c'est un peu étrange, mais je pense que je m'y ferai. Le plus dur c'est de faire le tri pour entendre les pensées dominantes. Je vois et entends trop de choses qui parasite. Et je crois que j'ai trop besoin de focaliser... En même temps je débute, je pense que c'est normal. C'est compliqué aussi de ne pas... Trop forcer. Je veux dire, je sens que je force le passage. Ce n'est pas comme quand j'enlève mes barrières que j'entends un brouhaha, et que j'entends ou voit seulement quelques images disparates. Pour comprendre vraiment une personne, il faut soit qu'elle me parle comme tu l'as fait, soit que je force. »

Forcer. Alice tique sur ce mot. Elle n'aime pas ça. Elle ne veut pas forcer. Elle ne veut pas entendre ce qui n'est pas pour elle. Elle n'a pas le droit, elle n'en veut pas. Elle tourne la tête vers Aoi, toujours souriante, mais ses sourcils sont un peu baissés.

« Je n'aime pas vraiment ça. Je veux apprendre pour ça, pour ne plus forcer... Hm, j'imagine que ce n'est pas agréable pour ceux qui le vivent. Ce n'est pas très agréable... Pour moi non plus. C'est pour ça que je bloque tout le temps. Mais je vais apprendre ! »





Moonshine:
 
#   Ven 13 Oct 2017 - 12:23

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1266
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Alice n'est pas pressée, et c'est tant mieux. Je ne veux pas non plus lui imposer un rythme trop lent ou trop soutenu, mais quelque part, j'ai aussi besoin que nous nous posions, ne serait-ce que pour m'organiser quant à la marche à suivre. Je n'ai jamais vraiment entraîné beaucoup de monde, et les pouvoirs que je connais le mieux sont bien sûr les pouvoirs d'air, de feu et d'électricité. J'ai tout de même assez rarement eu l'occasion de m'entraîner avec des terres et des eaux, mais c'est une bonne expérience et la jolie télépathe ne me donne clairement pas du fil à retordre.

Pendant que je bois un peu d'eau à mon tour et grignote machinalement quelques biscuits, j'acquiesce lentement pour lui signifier que je l'écoute. Le pouvoir de télépathie est, à mon sens, très compliqué à utiliser. Il faut pouvoir différencier les pensées automatiques (sur soi, le monde, les autres) de nos pensées conscientes ; et déjà, parvenir à faire l'exercice sur soi-même est quelque chose de très ardu. C'est aussi pour ça que la méditation aide à se focaliser sur les pouvoirs. Elle permet d'être en pleine conscience de ses mots, de ses pensées, de ses gestes ; de prendre conscience que tout ce que nous faisons est automatisé, mais que nous pouvons aussi les observer, les comprendre, les contrôler. C'est ce qui nous permet de mieux entrer en résonnance avec notre pouvoir ; de le sentir avec plus de force, jusque dans les tréfonds de notre être. On se sent nous, tout simplement parce qu'on ressent cette force, qui est à la fois étrangère et très singulière, comme un prolongement de notre corps...

—J'imagine bien, je lui réponds avec un sourire un peu plus embêté. Tu trouveras sans doute comment faire avec le temps ; j'imagine que c'est comme le faire chez nous. Il faut être à l'écoute, et sélectionner le plus important. Peut-être que se concentrer sur la voix dominante est ce qui fonctionnera le mieux ? Comme il y a toujours une multitude d'informations qui arrivent en même temps…

Peut-être qu'elle n'est pas encore capable de le faire, parce qu'elle n'est qu'initiée ? Je ne sais pas trop où les terres en sont, généralement, à ce niveau-là. J'aurais peut-être dû demander à Keitaro...

—Au début, ce sera désagréable, mais c'est comme essayer de faire le grand-écart : il faut d'abord s'assouplir suffisamment et faire quelques petits exercices avant de se lancer. Puis réessayer, réessayer... Et un jour, on touche le sol, je souris, contente de ma comparaison.

Quels autres exercices on pourra lui faire faire ? Hmm..…

—Je demanderai à Keitaro s'il a des idées, je continue finalement. Si toi tu en as, n'hésites pas, hein ? Mon pouvoir ne fonctionne pas du tout de la même manière, alors...



Je vole en #F54759
#   Jeu 26 Oct 2017 - 20:24

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : Elwynn Evrard
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 465
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Créer des activités artistiques pour les petits ♥
Humeur : Y'a un village là-bas, on dirait la mer.

La jolie Master l'écoute tout du long, attentive. Cela rassure Alice, elle n'a pas trop l'habitude de pouvoir parler de son pouvoir, elle n'en parle presque jamais en fait. Un peu avec Hamilton, maintenant qu'elles s'entrainent un peu ensemble, mais elle n'essaie jamais sur elle. Elle a trop peur de lui faire du mal, et la Feu n'a pas le contrôle comme Aoi peut le créer. Paradoxalement, Alice, à force de bloquer les pensées, arrive à les différencier, ce qui facilite son entente et sa concentration sur une personne.

Elle sourit à l'Air, l'air un peu plus sereine. Elle comprend un peu où sont ses lacunes, ce qu'elle devra faire à l'avenir ou pas. De toute façon, Alice aura besoin d'entrainement, et la petite Terre en est très consciente. Elle n'a pas progresser sans rien faire pour la terre, alors pour la télépathie, elle devra aussi s'entrainer. Elle remercie la Master d'accepter de l'aider en y pensant, presque inconsciemment. Elle devait prendre du temps pour elle, venir jusqu'à la salle, supporter des intrusions mentales, Alice n'était pas forcément quelque chose d'agréable. Mais elle fait confiance à Aoi pour lui dire s'il y a le moindre souci.

Elle lui sourit lorsqu'elle utilise l'image du grand écart, et hoche la tête. Oui c'est ça. Sacré gymnastique mentale en tout cas.

« Il n'y pas qu'une voix dominante, enfin si, mais elle ne se dit pas qu'une seule chose. C'est compliqué d'arriver à faire le tri entre les deux. Et puis il y a toutes les petites choses auxquels on pense par à coup, pour ne pas oublier. Je pense que ça, ça ne m'aide vraiment pas, il faudrait que j'apprenne à les différencier. En fait je pense qu'il faut que je prenne le temps d'écouter, pour arriver à faire la différence, puis trier.. »

La Terre tente de trouver les mots, les sensations, de décrire la pensée. Ce n'est pas un exercice facile, même pour une Télépathe qui a une vision globale de ce qu'il se passe dans la tête des gens en permanence. "Vision" est un bien grand mot, Alice comprend seulement que tout le monde pense, tout le temps, beaucoup. Dès qu'elle enlève ses barrières, c'est flagrant. A force d'écouter les gens et leur présence dans sa vie quotidienne, elle est devenue encore sensible aux pensées des gens assez rapidement une fois devenue Télépathe. Elle finit par rire, l'air joyeuse, retrouvant ses forces.

« J'ai pleins de choses à apprendre ! Oui, j'essaierai de te dire si j'ai des idées. Je pourrai aller voir Keitaro moi-même, je ne veux pas que tu te déranges trop pour moi, c'est déjà super gentil d'accepter de venir m'entrainer. »

Sourire tendre et doux, comme si Alice n'était faite que de cela. Elle progressera, elle travaillera pour ! Elle sera une super télépathe ! Tout cela la rend légère. Alice contrôle la terre, et pourtant elle est toute flottante, et toute douce. Paradoxe jusqu'au bout...





Moonshine:
 
#   
Contenu sponsorisé

 

Apprends-moi à lire correctement s'il te plait ! [/w Aoi <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Salle d'entraînement.
Aller à la page : 1, 2  Suivant