Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Le duo des Akiki (Pv Aki.... mais lequel?!)
#   Mar 20 Juin 2017 - 21:31

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Ys et Renji
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 191
Date d'inscription : 09/04/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Toujours joyeuse!

"Wouahhhh!!! C'est tellement beau!!"

S'émerveille le blondinet devant la mer.

C'est que cette matinée, il l'aurait bâclé. Son travail, ses études, il y avait travaillé ardemment pour obtenir  son après midi de libre. C'est qu'il s'était du mal. Mais le plus dur n'aura pas été de rendre ses copies aux professeurs, mais plutôt de convaincre quelqu'un.
Dernièrement, Krysline traînait avec un dénommé Nils. Il ne savait pas vraiment quoi en penser. Tout ce qu'il savait de ses journées, c'était qu'elle lui rendait visite à l'hôpital.
Pas grave.

Bien sûr, il avait bien demandé à Ys et Mitsu. Mais Mitsu est prise par son travail de Master quant à Ys, ce dernier lui avait lancer au visage tout ce qu'il trouvait sous la main.
Pas grave.

Joyce et Liam, évidemment, il y avait pensé. Mais ça aurait été siiiiiii bizarre. Genre, un trio?! Non, il s'était suffisamment interposer dans leur couple, et puis, il le sentait, ces deux là avaient besoin de se retrouver.
Pas grave.

Asb quant à lui, il ne l'aura pas trouver. Il s'est surement encore perdu durant ses téléportations. (il devrait lui demander son numéro, ce serait plus simple) Et puis Sam, il n'est pas encore prêt "psycologiquement à se promener sous le soleil.
Pas grave.

Pandora? Hahaha.... non mais il tient à ce que sa tête reste sur ses épaules. Et puis, il ne sentait pas le courage de lui demander. Cela aurait paru si étrange... il se fait des films.
Pas grave.

Au final, il aura fait le tour de la liste et personne n'était dispo pour profiter d'une après midi ensoleillé au bord de la plage. LA C'EST GRAVE!!
Ce n'est pas comme s'il n'était plus seul, il s'était créer des liens. Alors elle est où l'excuse bidon là? C'est encore pire que s'il n'avait été réellement sans amis.
Désespéré, il dut se résoudre à y aller seul. Tant puis, de toute manière, il n'allait pas rester cloitrer dans sa chambre. Il fallait bien profiter de la vie.

Enfilant son maillot, le jeune home s'était tout de même diriger vers la plage, déjà bandée de monde, d'un pas enthousiaste.
Se tenant fièrement devant la mer, le blondinet observait tel un spectateur les vagues qui s'écrasent sous ses pieds.  C'est agréable, l'eau ni trop froide, ni trop chaude. Un véritable délice pour une première fois.


"C'est quoi ça?"

"Un touriste surement..."

"Il est bizarre!"

Sentant des regards insistants poser sur lui, Akito leur afficha un large sourire. Pas étonnant que le groupe de filles critiquent doucement le blond. Ce dernier porte une bouée en forme de flamant rose à la taille. Pour un gars de son âge, c'est à se poser des questions.

"Ne vous inquiétez pas demoiselles. Vous pouvez vous baigner tranquillement, je suis là pour veiller sur vous!"

Apprenti maitre nageur... c'est possible pour un gars qui vient pour la toute première fois à la plage?! NOPE! Ceci dit, il est sûr de lui, ce qui est peu convainquant auprès de la gente féminine.
Et tandis qu'il leur adresse son plus grand sourire, il sentit quelque chose le propulser par derrière. Et le voilà, tête en première, à boire l'eau salée. Ca en revanche, il n'était pas au courant que ça puisse autant piquer le nez.... Comme toutes les premières fois, il y a toujours une part de désagréable!


#   Mer 21 Juin 2017 - 8:39

Personnage ~
► Âge : 12 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 385
Date d'inscription : 22/02/2011
Age : 25
Emploi/loisirs : Un petit carillon musicale accompagné d'un parfum de fleur sauvage.
Humeur : Dans la joie et la bonne humeur!

Il fait beau, Il fait chaud! Tout le monde sue, tout le monde pue! Bref, c'est l'été! Et moi j'adoooore l'été! C'est vrai quoi, on peut faire tout ce qu'on veut l'été! Il fait jour tout le temps, ou presque, on peut se baigner, on peut faire des jeux sur la plage, et surtout... c'est synonyme de vacances! Et ouais, l'été c'est les vacances. Mais ça... c'était avant...
Je pousse un soupir à fendre l'âme, les bras balants, en mode carpette contre un mur de la salle des masters. Parce que OUI, un master ça n'a pas de vacances! C'est toujours en vadrouille à chercher un vidé ( c'est plus rapide que de dire "personne ayant ressenti le vide"), ça trie la paperasse ( même s'ils ne sont pas chaud de me laisser faire... J'ai quand même réussi à provoquer deux-trois accidents, ou à faire les choses n'importe comment... Mais c'est pas ma faute, on m'a mal expliqué. Faut dire que j'écoutais pas trop non plus mais c'était saoulant). En gros, être master, c'est sacrément la loose. Ils sont tous occupés à faire des trucs trop cool mais moi, comme je sers à rien comme certains osent le dire ( "tu es trop jeune", "tu n'es pas dîplomé" blabla... ), ben je reste là à me coltoner ces dossiers et à essayer de convaincre des gens de venir avec moi à Terrae. J'ai voulu emmener des bonbons une fois pour les appâter mais je me suis fait réprimander. Tsss amateurs.

- C'est bon tu peux partir Akihiko... Tu me sers à rien à mourir contre le mur là.

Je sens qu'il est agacé non ? Il est agacé. J'ai même l'impression de le déranger, pourtant je ne vois pas comment. Ce n'est pas comme si je soupirai très fort toutes les cinq secondes et que je me laissais aller contre les murs à cause de la chaleur. Il exagère.
Mais je ne me le fais pas dire deux fois. Sans hésitation, je saute par-dessus le bureau en criant un petit "youhou", file jusqu'à mon appart, attrape toutes les affaires de plage que je peux trouver et fonce sans réfléchir.

Mon arrivée ne passe pas inaperçue, il y a plusieurs personnes qui rigolent sur mon passage ou me montrent du doigt. C'est parce que j'ai la panoplie du tueur! Un superbe short de bain jaune canari avec des poussins dessus ( jaune bien jaune quoi! ), des brassières bouées au bras comme les petits enfants, un bonnet de bain mal mis ( il est plus empalé sur un des pics de mes cheveux que vraiment sur ma tête ), des lunettes de plongée en collier, un tuba, des palmes, trois serviettes ( au cas où ), un parasol, un mini-transat, deux poches de bonbons (nounours et chamallows ) et... accesoire ultime... indispensable en plein soleil à la plage... des glaçons! Faits par moi-même! Tout beau, tout frais ( sinon ce sont pas des glaçons hein).

Je titube jusqu'à une place libre... ou pas. Je dépose tout mon matériel pas loin d'un gros bonhomme en train de bronzer à poil ( atteinte à la pudeur!!! ), la plupart se pose d'ailleurs sur lui et il ne manque pas de me le faire savoir. Et là, je lui sors la carte spéciale, confectionnée par moi-même style badge de police : le rang master! Bon en vrai, j'ai juste découper un bout de carton blanc avec ma photo et master écrit en lettres majuscules dessus. Ca marche moyen... Il est pas convaincu, d'ailleurs il s'en fout. Je propose de le dénoncer pour atteinte sexuelle sur mineur ( en l'occurence moi et lui il est à poil doooonc c'est choquant, donc il est forcément en tort ) et il se tait, ramasse ses affaires, et s'en va en bougonnant. Victoire.

Tout est installé, c'est bon. Mes palmes en place, mes brassières bouées, mon bonnet sur un pic de mes cheveux, mes lunettes qui pendouillent lamentablement à mon cou, mon tuba qui pendouille lamentablement à mon short de bain canari... All set! C'est l'heure du bain.
Pris d'une frénésie de baignade, je crée deux geysers sous mes pieds pour décoller façon fusée droit sur l'eau! J'esquive une, deux... et c'est tout, la troisième personne est en plein milieu et elle m'a perturbé. Elle a un flamand rose, un supeeeeeerbe flamand rose! Trop surpris, je ne contrôle plus ma trajectoire et lui fonce dedans à toute vitesse. Je m'étale dans le sable comme une crotte, et lui/elle finit à l'eau.

-Kof Kof Kof... Beurk..., toussais-je en recrachant la moitié du sable de la plage. Oh mince, le flamand rose, où tu es ?

Trouvé, il fait une tâche rosâtre dans la mer. Ni une ni deux je fonce aussi vite que mes palmes me le permettent ( c'est à dire deux à l'heure ) et l'attrape pour lui remettre la tête à l'endroit. Manque de bol, dans la "précipitation", c'est son maillot que j'attrape, du coup en le redressant, je le lui descend au passage. Ah, c'est un gars! Je sais maintenant!

-Oups déso Flamand rose! Je croyais avoir attrapé... Euh... en fait que dalle! Ravi que tu sois sain et sauf! Je suis ton sauveur!

Je plante mes poings sur les hanches et lui offre un grand sourire fier. Yep, je suis un super-héros!


#   Dim 25 Juin 2017 - 21:40

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Ys et Renji
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 191
Date d'inscription : 09/04/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Toujours joyeuse!

Dommage, jusqu'ici, la vue était sympa. Pour une première, il allait s'en souvenir. Il allait aussi se souvenir du goût qu'a la mer. C'est salé, extrêmement salé et c'est écœurant.
Se redressant du mieux qu'il ne le put, il sentit de l'eau couler par le nez et combien ça pouvait faire mal. Une véritable torture! Finalement, c'est mieux de skier, la mer, il y a trop de mauvaises surprises. Et c'est sans parler de cette douleur qui le taillade dans la nuque.
Non mais il vient de recevoir un rocher, c'est obligé!

Ceci dit le rocher semble posséder des mains. Et malheureusement elles l'attrapent MAL! Rouge telle une pivoine, il en oublie de respirer, qu'Akito se redresse aussitôt, à genoux, pour couvrir de ses mains ses parties intimes. Des petites filles semblent en avoir vu assez pour fuir dans le sens opposé.
Le blondinet ne sait plus où se mettre. Il est mort de honte. Pour une première fois à la plage, il s'en souviendra. Une voix pourtant lui parvint. Une voix qui semble s'adresser à lui.
Détournant du regard, il vint à découvrir un jeune homme à la chevelure verte.
Ses yeux s'écarquillent face à cette vision.


"Mer....Merci...."

Balbutie-il. Il le dévore du regard, il en rougit même. C'est qui ce gars? C'est quoi cette couleur de cheveux? C'est étrange et puis, cette tenue, elle est aussi décalé que la sienne. Elle... cool! Mais le jeune homme revint sur terre quand il réalisa que c'était de sa faute. L'inconnu tenait entre ses mains son maillot. Rougissant de mille feux, Akito se relève, tirant sur son maillot pour le remonter, et ce, par la force.

"Non mais arrêtes! Je suis tout nu! Je veux pas avoir des problèmes, pas encore, pas cette fois!"

Seulement, en paniquant de la sorte, il ne se rendit pas compte qu'en tombant, il avait ramassé toutes les algues du quartier et le voilà remplit dans le caleçon. Et c'est dégeu, ça déborde dans tous les sens. Devant cette vision d'horreur et surtout pour avoir sentit quelque chose bouger, Akito paniqua de plus belle, sautillant dans tous les sens.

"Y a quelque chose!! J'ai senti un truc! La fesse droite!! La fesse droite!!!"

Finissant accroupit, en position fœtale, Akito était tellement paniquait qu'il crut qu'un crabe s'était faufiler. Et sérieusement, combien même il ne connaissait pas la mer, il se doutait bien qu'une pince de crabe ça devait faire sacrément mal.
Et comme ce n'était pas suffisant, certaines personnes aux alentours s'étaient arrêter dans leurs occupations pour découvrir d'où provenait les cris.
Si seulement il pouvait se rendre compte qu'il s'agissait seulement d'un petit poisson d'eau de mer....


#   Ven 30 Juin 2017 - 10:28

Personnage ~
► Âge : 12 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 385
Date d'inscription : 22/02/2011
Age : 25
Emploi/loisirs : Un petit carillon musicale accompagné d'un parfum de fleur sauvage.
Humeur : Dans la joie et la bonne humeur!

La déception gagne chaque fibre de mon corps, alors je, petit à petit, ma position de héros. C'est pas un flamand rose... C'est un garçon blond AVEC un flamand rose, faux of course, autour de la taille. J'y croyais vraiment moi. Par contre, sa tête me dit quelque chose, je suis persuadé de l'avoir déjà croisé quelque part. Lui aussi me fixe étrangement d'ailleurs. Tsss encore un de ces méchants qui me juge sur mes cheveux, ou sur ma tenue, ou sur n'importe quoi d'autre.

Je n'ai pas le loisir de creuser plus profondément la question car soudain il s'exclame, se "protège" en s'enfonçant un peu dans l'eau tout en criant comme une midinette. Je remarque alors que j'ai toujours son maillot dans la main. Je lâche un grand éclat de rire et le lui tend (il me l'arrache des mains serait plus exact). Sauf qu'il se remet à crier, cette fois il a senti un truc. Je me penche sur l'eau, sans rien voir. Je tourne la tête dans tous les sens mais impossible d'apercevoir quoique ce soit.

-Fais comme ça! Remue les fesses, ça va partir!

Je lui montre la technique en me dandinant comme une oie.

-Oh attends j'ai plus rapide! Attention!!!

Sur ce, je crée une mini-vague pour renvoyer le supposé "truc" qui l'attaque vers la mer... lui avec. Lâchant un petit "oups", je le ramène doucement vers moi, me retenant de rire à nouveau.

-Désolé j'y suis allé un peu fort, dis-je, toujours en me retenant. Hey mais... Je te connais toi!

Maintenant je sais qui il est! Je suis persuadé que c'est un des"vidés" que je suis allé chercher un jour. En tout cas il lui ressemble comme deux gouttes d'eau, le flamand rose en moins. C'est si bizarre de recroiser les élèves que l'on a amené! C'est la première fois que ça m'arrive! Il a l'air bien portant en plus et... Maintenant que j'y fais attention, il a été initié le petit! Et c'est un eau lui aussi d'après son énergie. Je sautille sur place, tout heureux.

-Mais tu es un eau! Comme moi! C'est trop super! Morphe ou Voyant ? C'est si étrange de te revoir tout adapté alors que tu étais un petit novice il y a si peu de temps! Tu te plais ici... Attends... Qu'est-ce que tu voulais dire tout à l'heure par "encore nu" ? Me dit pas que t'es un pervers quand même!, demandais-je d'un air horrifié.

Il faut vraiment contrôler l'accès à Terrae. Ca devient urgent.



#   Ven 14 Juil 2017 - 0:15

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Ys et Renji
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 191
Date d'inscription : 09/04/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Toujours joyeuse!

Non mais avoir quelque chose d'inconnu et surtout dans des endroits aussi intimes, il y a de quoi devenir fou. Heureusement pour lui, le jeune homme, ou plutôt son agresseur, ne l'abandonne pas et tente même de le conseiller. Ouais enfin, ils paraissent pour de parfaits idiots au milieu de la mer, surtout avec de telles tenues. Mais qu'importe, Akito lui restera reconnaissant.
Et tandis qu'il l'imite, toujours la trouille au ventre, ce dernier tente quelque chose dont Akito s'en serait bien passé. Le voilà de nouveau la tête sous l'eau. Non mais deux fois de suite en si peu de temps pour une première fois, c''est clair, les préliminaires sont loin d'être ce qu'il pensait.

Tentant de se relever du mieux qu'il ne peut, s'aidant de la main du garçon aux cheveux verts, Akito crache tout ce qu'il vient d'avaler. Et voilà, il a pris une bonne tasse. Tapant sur son torse pour retrouver un semblant de dignité, le pauvre blondinet en avait le yeux rouges. C'est horrible, la mer, c'est nul!!


"Je me sens pas bien. Je sens que je vais vomir."

Non mais vue la tête qu'il a, il est à la limite de nous faire un coma. Ca sort par tous les trous. Le pauvre...
Reprenant de l'air, Akito s'ébouriffait les cheveux, histoire de retrouver ses esprits. Bah au moins, il n'y avait plus rien qui roder dans son maillot. Mais tandis qu'il se rassure, l'inconnu s'exprime et étrangement, ses paroles piquent sa curiosité.

Relevant son regard sur ce dernier, Akito le détaille sous tous ses traits. Ils se connaissent? Vraiment? Mais depuis quand? Et doucement, tandis que le jeune homme le couvre de questions, ses yeux dorés s'agrandissent d'étonnement et de surprise.


"AAAAAHHHHHHHHHHH!!!!!!!!!!!!!!!!!"

Pointant ce dernier du doigt, il le remettait dans ses souvenirs.

"Mais c'est toi!! Ce gars là, ce jour là, t'étais là, tu m'as demandé si je voulais te suivre?! Mais!!! Oh!! Wouahhh!!!"

Ouais il devait avoir avaler pas mal d'eau salé pour ne pas remettre ce type dans ses souvenirs. Evidemment! C'était le Master venu le chercher, le jour où tout finis par basculer. Il est là, en chair et en os mais si diffèrent de cette première fois. Ce jour là, il était apparut telle une divinité, tel un mirage. Rien n'était réel face à cette vision. Akito avait même crus avoir rêver pendant quelques jours. Mais non, il existait bien. Mais il était si diffèrent de ses souvenirs. Lui, qui avait apparu si calme, mystique, étrange... Et aujourdh'ui, il est tout l'inverse: extravertis, irresponsable, dangereux pour son entourage. Ouais... y'a plus de magie là!
Pas étonnant qu'il ne l'ait pas reconnu immédiatement.


"Ah bah Morphe parait. Mais je sais rien faire. Je sais pas comment ça marche. Je me souvenais pas de toi, je sais même pas comment tu t'appelle. T'es moins... impressionnant en fait...."

Aïe! Ca pique. Ouais mais il parle avec le cœur, c'est son plus gros défaut. Néanmoins, il réagit au quart de tour quand ce dernier lui demande les raisons de son exhibitionniste. Rapidement ce dernier devint tout rouge et remue des mains devant lui comme pour chasser tout malentendus.

"Non mais c'est une longue histoire! Un simple accident hein?! T'inquiètes pas, je suis pas un pervers cinglé."

Ouais il est diffèrent de leur première rencontre, mais il dégage quelque chose, encore, même là dans cette tenue ridicule. Et étrangement, une petite voix lui sonne d'être respectueux.


#   Mar 21 Nov 2017 - 19:10

Personnage ~
► Âge : 12 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 385
Date d'inscription : 22/02/2011
Age : 25
Emploi/loisirs : Un petit carillon musicale accompagné d'un parfum de fleur sauvage.
Humeur : Dans la joie et la bonne humeur!

Je suis tenté de me tenir à distance au début, surtout après qu'il ait avoué de façon aussi directe le fait d'être un pervers. Il n'a pourtant pas l'air bien vieux -mais je suis mauvais pour estimer les âges- c'est triste de voir que ce genre de tare prend les gens si tôt. Ce n'est pas étonnant qu'il vienne à la plage ! Avec tous les enfants nus ou en maillot de bain qu'il y a ! Je suis bien tenté de l'enfermer dans une bulle d'eau pour le ramener à Hideko. Toutefois, quand je le vois à moitié noyé, limite vomir dans la mer, la pitié me prend. J'ai toujours eu un faible pour les chiots abandonnés... Je me penche pour lui taper doucement le dos, décidant de ne pas utiliser mes pouvoirs pour ne pas empirer la situation. Surtout que là, il n'y a pas que de l'eau qu'il risquerait de cracher.

-Allez respire ! Me claque pas entre les doigts s'il te plaît ! T'imagines même pas la paperasse que ça fait ! Respire !

Quand je pense qu'il y en a qui veulent devenir master... Ils ne savent pas ce qu'ils désirent en fait, ils voient trop le côté parfait de la chose. On déchante vite en général.

Il relève son regard vers moi. Moui, il a les yeux un peu rouge. Sûrement à cause de son roulé-boulé dans l'eau. Mais au moins, il est vivant ! Concentrons-nous sur ça ! En parlant de se concentrer, je le vois froncer les sourcils tout en m'observant. Je prends une posture un peu plus défensive, cachant limite mon corps comme une demoiselle en fleur, pensant qu'il me mate pour sa collection de photos mentales. Ce n'est qu'après qu'il se soit exclamé de la façon la plus gracieuse et la plus calme possible que je comprends qu'il essayait de me remettre.

-Et oui c'est moi ! Ravi de voir que je t'ai fait de l'effet petit vicieux ! Dis-je avec un air de contrariété.

Il m'avait oublié en plus... Pourtant j'y étais allé à fond. Le coup du « Viens avec moi » d'un air mystérieux, la voix de master, la cape, l'aura, tout quoi ! J'avais tout donné ! En mode super-héros ! Et lui... il me zappe complètement. Sauf que le pire est à venir

« Morphe »: première flèche
« je ne me souvenais pas de toi » : deuxième marteau
« Je ne sais même pas comment tu t’appelles » : troisième rocher
« t'es moins impressionnant en fait » : quatrième planète... tout ça dans ma tronche.

Si j'avais été dépressif, je me serai pendu rien que pour ça. Je lutte d'ailleurs contre l'envie irrésistible de le noyer discrètement dans sa propre bave et de faire disparaître le corps sous le sable.
Je me contente de me rapprocher de lui et de lui adresser une mine adorable, un grand sourire aux lèvres.

-Si tu parles encore, je te tue. Atrocement. Tu te tordras de douleur comme un ver sur lequel on a marché.

Pour ponctuer tout ça, je lui ébouriffe « gentiment » les cheveux, avant de lui asséner un coup sur le sommet du crâne.

-Sale gosse va ! D'où tu oses me dire que tu m'as oublié ! Je t'assure qu'après le million de bosses que je vais te faire pousser sur la tête, tu m'oublieras plus jamais ! En plus quand on est morphe on se la ramène pas, compris mini-morve ?!

Je suis à deux doigts de lui grogner dessus, mais je me contiens. Pourtant ça ajouterai un peu de fun, et de réalisme, mais je ne veux pas paraître pour le méchant aux yeux des gens qui... commencent à nous regarder. J'ai parlé fort peut-être. Peut-être. Allez savoir. En même temps, je n'ai pas besoin de ça pour attirer l'attention. #purbogosse.

-Je m'appelle Akihiko, je suis master voyant -THE classe je sais, fermez la bouche- et oui, c'est moi qui suis venu te chercher, dis-je sur un ton laissant entendre que je le regrettais déjà.

Je lui jette un regard mauvais, jusqu'à ce qu'une de ses paroles fasse tilt dans ma tête. Je penche la tête sur le côté pour l'observer. Son aura me dévoile alors ce que je veux savoir : il est juste initié, c'est pour ça que son énergie est si... instable. On dirait une pyramide de lego, so stress.

-Tu ne comprends rien au morphisme ou à l'eau ? Demandais-je sur un ton plus amusé.

Mon rôle de master reprenait petit à petit ses droits. Franchement c'est dur d'être un héro sympa, faut pas se lancer dans ça, on n'a plus le droit de ne pas aimer les gens.


#   Mar 21 Nov 2017 - 23:02

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Ys et Renji
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 191
Date d'inscription : 09/04/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Toujours joyeuse!

Bon, le risque de noyade semble évité. C'est écoeurant l'eau salé, le savez vous? Il a l'impression qu'il va vomir par les narines. C'est dégueu!
Néanmoins le blondinet retrouve ses esprits et à sa grande surprise, ce visage étranger se dessine et devient peu à peu familier. C'était bien lui, le Master qui était venu à son secours? Comment avait il fait pour l'oublier? 
Surement qu'il avait été dans un état de dénis au point d'oublier des fragments de sa mémoire. Ceci dit, il est bien heureux, quoi que surprit par le personnage et de l'aura qui en dégage, de le rencontrer à nouveau. 

Ouais enfin, ça, ce fut avant que ce dernier ne le menace de la manière la plus courtoise et la plus douce qu'il soit possible. 
Ouais, il met une sacré pression là. Et c'est quoi cette angoisse?

"Héhé.... ^^' Oui monsieur."

C'est toujours mieux de le nommer comme tel. Bien qu'il ne soit pas plus âgé que lui, il semblerait que ce Master soit quelque peu susceptible. Et cela se confirme quand ce dernier le caresse à sa manière. Une larme au bord des yeux, le blondinet tire une grimace tandis que l'envie de prendre ses jambes à son cou le démange. Et lorsque le dénommé Akihiko se présente tel un sauveur à moitié usé, le blondinet sentit une dépression. 

"Pourquoi???"

Murmure-t'il comme s'il se parlait à lui même. Ouais, il est déçu et il ne tarde pas à le faire savoir alors qu'il lève les bras au ciel comme s'il déclarait une justice, une réponse aux divinités.

"POOURQUOIIIII?????!!!!"

Non mais c'est vrai quoi! Normalement, son Master devrait être un héros à ses yeux. Un type cool, badass, qui affronte les lions à mains nues. Finalement c'est un gars pas plus vieux que lui qui se balade avec un bonnet, des palmes. Et en plus, ses cheveux sont décolorés!

"C'est pas juste!! Y a une arnaque, tu ne devrais pas être comme ça! Pas dans mes souvenirs du moins."

Se plaint le malheureux. Non mais il doit avoir erreur sur la marchandise là! Il irait trouver Hideko pour la peine, il doit y avoir une raison. Ce gars là est un imposteur, il se joue de lui. Et Akito ne supporte pas l'injustice, il le jetterait au trou pour la peine.
Bon, ne se doutant pas des regards posés sur lui, le blondinet tente de retrouver ses esprits. 
Essuyant une larme échappée, l'air qui chouine, il fixe son interlocuteur qui ne se gêne pas pour se moquer de lui. Et en plus il est méchant!

"C'est pas drôle! C'est dure en plus, et y a personne pour m'aider. Je fais ce que je peux moi."


#   Jeu 23 Nov 2017 - 10:32

Personnage ~
► Âge : 12 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 385
Date d'inscription : 22/02/2011
Age : 25
Emploi/loisirs : Un petit carillon musicale accompagné d'un parfum de fleur sauvage.
Humeur : Dans la joie et la bonne humeur!

Je relève le menton, le contemplant d'un air revêche. Tssss sale gosse va! En vrai je ne sais pas quel âge il a, c'est fort possible que je sois plus jeune que lui, mais tant qu'il ne le sait pas et que je suis dans ma tête, je peux dire ce que je veux!
La suite me laisse un peu perplexe par contre. Je l'entends d'abord ronchonner un truc, alors qu'il regarde ses pieds -dans l'eau, ses pieds dans l'eau ahaha drôle!- et, au moment où je m'apprête à tendre l'oreille pour mieux l'entendre, il se met à gueuler comme un mort de faim vers le ciel. Je tira la grimace, me demandant ce qui lui passe par la tête. Il est complètement cinglé en fait ce gosse... Il a pas dû passer par la case psy je crois. Je devrais peut-être l'y traîner.

-Pourquoi ... quoi ? La vie ? Le monde ? La mort ? Les femmes ? Les poissons ..

Je m'interromps alors qu'il pointe un doigt accusateur vers moi. Je fixe son doigt avec incompréhension qui, au fur et à mesure que je l'entends déblatéré ses âneries, se transforme en moue, puis en crispation, jusqu'à ce que j'explose à mon tour... et lui redonne un coup sur la tête.

-Non mais t'as fini oui ?! T'as cru quoi, que t'étais dans une bande-dessinée! Héros ou pas, j'hésiterai pas à te décaniller si tu continues à faire ta drama-queen.

Re-Tsss. J'aime pas les sales gamins. Je croise les bras sur mon torse, regardant la plage pour me calmer, tout en tirant une drôle de tête. Je m'impose un calme olympien, et me tourne tranquillement vers lui. Sérieux, non mais... On m'a déjà dit que j'étais boulet depuis que j'étais master mais lui il a la palme quand même! Après... Il est mignon dans un sens, il m'imaginait un peu comme un super-héros et je dois dire que... il n'a pas tort! Reprenant une allure de beau gosse, je lui adresse un premier sourire.

-On est toujours un peu différent quand on vient chercher des "vidés". Il faut bien que vous vous sentiez rassurés non ? Si je t'avais laissé dans l'état où tu étais, tu m'aurais suivi? demandais-je gentiment.

Je soupire à nouveau, puis reprend la parole, d'un ton plus amène.

-Désolé de m'être emporté... Mais t'as un sacré toupet toi quand même! Moi aussi je pourrais dire que tu étais différent alors, et que je m'attendais mieux, sale gosse!

Je lui adresse un clin d'oeil, et lui ébouriffe, cette fois gentiment, les cheveux. Tomoe me dit que je devrais davantage travailler mon relationnel, elle n'a peut-être pas tort. C'est tellement plus simple lorsque l'on est gosse, personne vous cherche des noises! Et on n'a pas de responsabilité. Oh temps béni..
Je lui adresse un regard en coin tandis qu'il... chouine sur le manque de contrôle de ses pouvoirs. Je vais taire une nouvelle vague de violence en moi et secoue la tête... avant d'éclater de rire. Ce gars est tellement particulier! Je vais bien l'aime je sens! J'aime ce qui est bizarre!

-C'est normal! Tu es à peine initié! Tu as besoin de pratique grand bêta, dis-je avec amusement.

Je prends le temps de réfléchir, l'analysant sous tous les angles, comme si je pesais la décision la plus importante de ma vie. Au fond c'était peut-être le cas hein...

-Je ne peux pas totalement t'aider pour le morphing, si ce n'est pour les bases. Tu as de la chance dans un sens, ton pouvoir fonctionne un peu comme ton affinité. Tu dois être aussi coulant que l'eau, te fondre dans ton élément. Je t'assure que la voyance, ce n'est pas du tout pareil... En ce qui concerne l'eau...

Je marche tranquillement vers lui et me place à ses côtés. Je me baisse, tend ma main vers la mer et en ressort une sphère parfaitement ronde à l'intérieur de laquelle réside quelques impuretés. Je la contemple un instant puis la lui tend pour lui montrer.

-C'est un bon exercice pour commencer. Plonge ta main dans l'eau et essaie d'en ressortir une sphère, pas forcément parfaite, ce n'est pas le but. Ton but est de parvenir à comprendre et contrôler une petite quantité d'eau.

Cela va me permettre de voir aussi de quelle façon il a commencé à appréhender son énergie... ou s'il l'a appréhendé tout court. Je lui tapote l'épaule en mode "bro", lui offrant un large sourire de gamin et lui dit:

-Impressionnes-moi! C'est pas le moment de se taper la honte devant toutes ces jolies jeunes filles hein, dis-je d'un ton taquin!


#   Jeu 23 Nov 2017 - 23:04

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Ys et Renji
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 191
Date d'inscription : 09/04/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Toujours joyeuse!

Ce type est trop violent! Voilà qu'il le frappe de nouveau sur la tête. Et Akito chouine comme une madeleine en se tenant la tignasse. En plus, ils ne passent pas inaperçus aux yeux des autres baigneurs. Il ne faut pas les laisser ensemble ces deux là. 
Bah en même temps, c'est incroyable que ce soit ce Master là qui soit venu le chercher. C'est un peu normal qu'Akito crut en un super héros ce jour là. Voilà l'ascenseur émotionnel! 
Il y a de quoi retourner d'où on vient quand on réalisé les faits. 
En plus il est violent, vraiment! Ca fait mal, merde!

Et le Master donne des explications sur comment les "vidés" suivent un inconnu comme ça les yeux fermés. Non mais c'est de la comédie en vrai! En fait, ça sert à rien de passer dans une arène et tout, il faut juste avoir quelques connaissances en théatre!
Akito détourne son regard de ce dernier, c'est bon, il a atteint un point de non retour, ile st trop déçu de la triste réalité qui se dresse devant lui (en palme en plus!)

"C'est une arnaque..."

Se murmure-t'il. Ouais faudrait pas qu'il l'entend l'autre là, sinon Akito allait quitter cette plage avec plein de bosses sur la tête.
Mais contre toute attente, Akihiko change de comportement et semblerait même s'excuser. Surprit, Akito se redresse et pose son regard interloqué sur ce dernier. Il se paye sa tête encore, c'est ça? Ca aurait pu être le cas, mais le blondinet descelle une sincérité dans le ton de sa voix.

"Ah! Je-Tu-... euh..."

Ouais il est trop pris au dépourvu là. Il ne sait même plus sur quel pied danser. Ce type doit être lunatique. Néanmoins, bien que ce fut ce qu'il pensait, il était tout de même heureux de l'entendre. Une onde de chaleur envoute ce petit être tandis qu'il l'observe de ses grands yeux.
Même son geste est porté d'affection. Tentant de replacer ses cheveux en ordre, Akito observe de ses grands yeux dorés le Master. C'est drôle, pendant un instant, il avait crus voir la même personne ce jour là venu le chercher chez lui.
Mais ses pensées sont rapidement balayées quand Akihiko lui explique la raison de ses difficultés à contrôler ses pouvoirs.

"Ah je vois ^^'... C'est que tout le monde en parle à Terrae, alors je voulais à tout prix apprendre."

Fit-il d'un sourire béat. Ouais, il est fortement influencable le blondinet.
Cependant il est bien heureux de constater quand l'écoute. Et plus incroyable encore que se soit Akihiko. Ce dernier ne tarde pas à donner des véritables explications et Akito est tout ouïe.
C'était comme suivre un cours après tout. Et il fait tout comme lui. Il se baisse, il en fait d'autant. Il tend sa main, il fait pareil. Il en sort une sphère d'eau, il ne fait rien, il est estomaqué par sa maitrise. 
La bouche grande ouverte, il observe la sphère de ses yeux d'enfants. En plus c'est beau sous les reliefs du soleil.

"WOUAAAAHHH!!! Je veux devenir comme toi!! Enfin pas comme toi, mais faire comme toi!!"

Ouais pas tout comme lui quand même!
Akito n'est pas violent d'abord. Et puis c'est quoi cette manie de le traiter de salle gosse? Akito est dépité, il ne voudrait pas lui avouer son véritable âge. C'est... affligeant!
Cependant, il ne se dégonfle pas. La langue de sortit en coin, il se concentre et prend la même posture que le Master. Allez courage, tu peux le faire! Et parles pas de filles, c'est déconcentrant!
Et après quelques minutes, une forme tente de se créer dans le creux de sa main. Ses yeux d'émerveillement s'étirent alors qu'il redresse la main vers eux.
Bon d'accord, ce n'est pas une sphère ronde et parfaite mais il y a une forme. Une forme qui bouge pour trouver une stabilisation. Une forme qui bouge beaucoup trop! Non arrêtes! STOP!
Et SABF!! La forme éclate et Akito reçoit de l'eau salé dans les yeux.

"AAAAAHHHHH!!! CA BRULE!!!"

Hurle-t'il tout en tenant son visage et sautillant dans tous les sens. Les filles, spectatrices de l'enjeu, finissent par rechigner ce vacarme et décident de s'éloigner.
C'est pas d'ici demain la vieille qu'il allait réussir à maitriser son affinité.


#   Ven 24 Nov 2017 - 13:12

Personnage ~
► Âge : 12 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 385
Date d'inscription : 22/02/2011
Age : 25
Emploi/loisirs : Un petit carillon musicale accompagné d'un parfum de fleur sauvage.
Humeur : Dans la joie et la bonne humeur!

- Hein ? Qu'est-ce t'as dit ? grognais-je en l'entendant à nouveau marmonner dans sa barbe.

Il m'énerve à parler tout seul, et si bas que je ne peux pas l'entendre si je ne prête pas attention -ce qui est bine la dernière choses que j'ai envie de faire- et c'est agaçant. Il a de la chance que ma bonté naturelle me pousse à l'aider. Si ça ne tenait qu'à moi et non à ce rôle de master, je l'aurai noyer depuis longtemps, et dans d'affreuses circonstances! M'enfin... je dis ça mais il est pas méchant en fait. Juste un peu timbré. Et pervers. Et un peu à l'ouest aussi. Certains disent la même chose de moi maintenant que j'y pense. Pas le côté pervers hein! Je suis pur et innocent! Mais pour la folie.

Il semble pris au dépourvu lorsque je me montre enfin sympathique envers lui. Pourquoi "Enfin" d'ailleurs ? Je l'ai été jusqu'à présent! Je l'ai tiré de l'eau! Je l'ai même aidé à se débarrasser de ce truc que lui seul pouvait sentir et qui le paniquait dans son FOUTU FROC bon sang! Qui serait plus gentil que moi là pour faire CA!
Je hausse les sourcils lorsqu'il m'explique qu'il a testé ses pouvoirs parce que... les autres en avait. Et que ça avait l'air cool. Je hoche la tête avec conviction, de petites étoiles dans les yeux. C'est exactement le genre de réflexion que j'avais eu quand je les ai obtenu. Ce gars est peut-être quelqu'un de bien en fait!

-Tu m'étonnes! Bon le morphisme c'est moins cool que la voyance m'enfin, c'est quand même sympa, dis-je d'un ton très naturel.

Lorsque je ramène ma sphère d'eau -je précise que c'est pas simple de se déplacer en palme by the way- je remarque qu'il a suivi mes mouvements, comme un gamin copiant son professeur, et qu'il est tout admiratif de ma performance. Un peu étonné par une réaction si vive, je rougis un tout petit peu, vraiment un TOUT petit peu, avant de rire, me frottant la nuque pour dissiper la gêne.

-Oh tu sais c'est rien, tu pourras faire la même chose bient.. Comment ça pas COMME moi ? T'as un problème avec mon apparence ??

Nouveau coup sur le crâne. Comme ça, ça va lui rentrer dans la tête le respect des aînés, quitte à lui perforer l'os jusqu'au cerveau. Tsss sale gosse!
Il s'exécute tout de même à l'ouvrage. Au moins, je ne peux pas lui reprocher de manquer d'enthousiasme? On dirait qu'il s'apprête à aller au concert de sa vie. Non, en fait c'est mille fois MIEUX ce que je lui apprends! Je lui apprends le pouvoir! Et la capacité à frimer! Enfin... Pas pour tout de suite pensais-je en regardant sa... forme ? son truc ? se volatiliser d'un un grand éclaboussement. Et comme si ce n'était pas suffisant, cet imbécile heureux se met de l'eau salée dans l'oeil donc FORCEMENT il hurle à la mort et gigote comme un possédé.

-Bouge pas, je vais nettoyer ton ... Argh!

Là c'est à mon tour de hurler parce que cet abruti saute dans les sens et m'éclabousse, si bien que je reçois MOI AUSSI de l'eau salée dans les yeux. Pendant quelques secondes, les gens de la plage peuvent voir deux gars en train de sauter et crier dans l'eau, se couvrant les yeux comme des aveugles. Je lave finalement mes yeux, rouges comme des écrevisses et déverse ma rage sur la canari, toujours en train de hurler:

-Non mais tu vas te CALMER OUI!


Sbaf! Nouveau coup sur le crâne, qui a au moins le mérite de le calmer. Bon certes, il chouine, et se frotte les yeux comme un gosse mais au moins, il arrête de sauter partout. J'essuie doucement ces yeux -je résiste à l'envie de les crever hein- pour retirer le sel, avant de le lâcher, écœuré par ma propre gentillesse. Tss sale gosse puissance 10! Je finis par reprendre mon calme et mon sérieux. Décidé à l'apaiser un minimum pour qu'il m'écoute, je repris ma voix de master exceptionnellement .

-C'est pas en criant dans tous les sens que les choses s'arrangent tu sais! Tu vas en avoir des couac au fur et à mesure que tu tenteras des trucs! Si tu paniques à la moindre broutille, tu n'avanceras jamais! Au lieu de gigoter dans tous les sens, tu te calmes et tu règles patiemment le problème, pigé ?

Je retourne à ma voix normal. Je déteste cette voix de master, trop mature, trop intense à mon goût. Certes, ça donne un côté badass, mais bon, je peux l'avoir sans donc tant qu'à faire...

-Réessaie. Et cette fois concentre-toi sur ton énergie, ton pouvoir, pour que l'eau ne t'échappe pas ou ne t'explose pas à la tronche. C'est toi qui a la maîtrise , alors montre-le.

Inutile de préciser que je me sens particulièrement fier de mon autorité et de mes paroles, très adultes, très matures. Le tableau serait presque parfait sans ma tenue et mes yeux écrevisses. Sale gosse x8





#   Ven 24 Nov 2017 - 21:53

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Ys et Renji
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 191
Date d'inscription : 09/04/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Toujours joyeuse!

Et c'est repartis pour un tour! Le problème c'est qu'Akito est trop honnête, du coup il parle tout haut ce qu'il pense tout bas et malheureusement pour lui, Akihiko semble susceptible. Et voilà une nouvelle bosse sur le crâne. Evidemment, le blondinet chouine de nouveau. Ca n'en finira jamais. Non mais comment se fait il qu'il soit Master ce gars là? Sérieux!! Il est où son Héros?! 

Enfin bref, les deux jeunes hommes trouvent au moins un terrain d'entente: l'entrainement. Mine de rien, Akihiko semble être un bon professeur. Il a le geste et la manière de savoir apprendre. Et sans brancher, émerveillé par sa démonstration, Akito n'en perd pas une miette.
Si au moins ils pouvaient se rabibocher sur un sujet qui les passionne, cela pourrait être un nouveau départ. 

Malheureusement, il faut croire que deux Aki ensemble, cela provoque des catastrophes naturelles. Sa sphère aurait pu être réussie si elle n'avait pas si immature. Et cette dernière en explosant éclaboussa le visage du blond. Evidemment il hurla à la mort. Ca brûle les yeux l'eau salé, c'est insupportable! Et dire que c'était la première fois qu'il découvrait la mer.... C'est bon, il en avait assez vue. Il veut rentrer!
Et pour couronner le tout, le pire arriva. En voulant l'aider, Akihiko s'était trop rapproché.

"T's?!! T'es où là??!!AIDES MOI!!!"

Ouais enfin il aurait du s'arrêter de gesticuler autant. Avec sa bouée et ses grands gestes e panique, il éclaboussa violement le Master qui à son tour subit le même traitement. 
Imaginez la tête des autres personnes restées sur la plage qui les observent depuis leur serviette. Non mais on a de drôles d'oiseaux à Terrae!
Enfin la torture prit fin enfin quand le Master prit les choses en main
Doucement, même hésitant, Akito ouvre ses yeux. Il a des yeux rouges tout autant que son interlocuteur. Parfait! Ca ne pouvait pas être pire.

"C'est horrible! Ca fait beaucoup trop mal."

C'est bon, affinité Eau mon œil ouais! (enfin du moins ce qu'il en reste)
Il est possible de changer ou quoi? Non parce que là, clairement, même la mer tente de lui dire quelque chose. Ouais, il était à deux doigts de se plaindre quand le Master le cogna de nouveau pour le calmer. 

"Aïe... T_T"

Gémit il en silence tout en soutenant sa tête. Il ne faudrait pas agacer d'avantage le Master avec ses pleurnichements. Il a fini par comprendre comment fonctionne l'animal
Du moins, en ce qui concerne sa patience limitée. Parce que soudainement ce dernier se reprit d'une voix plus... bah différente quoi! Interloqué, Akito l'observa de ses grands yeux dorés... rouges!
Ah mais il est spécial ce Master. Néanmoins, il l'écoute comme ensorcelé par sa voix. Ses paroles sont également un réconfort. Elles redonnent de l'espoir et l'envie de persévérer. 
Emut et admiratif (c'est flippant) les yeux du garçon brillés. Joignant ses petites mains entre elle devant ses lèvres, il reprit:

"Oui, je vais continuer à m'entrainer, Aki-kun. Je serais à la hauteur de vos attentes sempai."

Reprenant du courage, le blondinet se redressa et tendit sa main tout comme lui avait appris le Master. Du bout des extrémités, il pouvait ressentir le remue des vagues, la danse de l'écume. Oui, il a toujours été à l'aise avec l'eau, il aimait nager et se laisser couler. Il retrouvait là toutes ces sensations appréciées et après tant de concentration, une épaisse sphère, plus grosse que la précédente prit forme dans sa main. 

"Aki-kun, regardes!! J'AI REUSSI!"

Un large sourire se dessine sur ses lèvres. Il est des plus heureux, il est fier de lui et il ne tarde pas à montrer son chef d'œuvre. Il avait eu tord, Akihiko est un vrai Master. Il a du potentiel, il est talentueux. Ancrant son regard dans celui de son aîné, il lui offrit un doux sourire.

"Arigato Aki-kun. Se pourrait il que tu devienne mon sensei, s'il te plait? J'aimerai tant contrôler mes pouvoirs."

C'est beau. Une parfaite harmonie entre eux. Akihiko avait du lui montrer la voie de la réussite, il l'avait guidé et Akito se sentit en confiance en sa présence. Du moins... Jusqu'à que la sphère tenue entre eux n'explose soudainement éclaboussant leurs visages de nouveau. 
vent
Et c'est reparti!! Les personnes restées sur leur serviette virent de nouveau les deux jeunes garçons gesticuler dans tous les sens tout en se maintenant leurs visages. C'est la chorégraphie d'un nouveau tube d'été?
                                                                      ~
Quelques minutes plus tard, les deux garçons étaient assis au poste de surveillance de la plage
Une jeune femme en maillot rouge, surement l'une des maitres nageurs (non elle ne s'appelle pas Palmela), leur avait appliqué une pommade sur leurs brûlures et les avait sermonné en les obligeant à rester tranquille sur ces tabourets le tant que la crème ne fasse son effet.
Bon bah finalement, ce qu'il s'est passé à la mer, ce n'était qu'un mirage. Ce Master est une vraie arnaque. 
Un soupir lui échappe, tandis qu'Akito profita qu'ils étaient enfin seuls pour faire une mise au point.

"Je crois bien que je ne viendrais plus jamais à la plage.... Et excuses moi, mais j'aurai du d'abord te demander, t'es Master depuis combien de temps?"

Demande-t'il d'un air soupçonneux. Ouais ça à se poser des questions! Elle sont nulles ses démonstrations!


#   Sam 25 Nov 2017 - 18:20

Personnage ~
► Âge : 12 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 385
Date d'inscription : 22/02/2011
Age : 25
Emploi/loisirs : Un petit carillon musicale accompagné d'un parfum de fleur sauvage.
Humeur : Dans la joie et la bonne humeur!

Je hoche la tête, sans cacher un sourire satisfait, lorsque je retrouve un peu de détermination en lui. Non parce que, sincèrement, s'il avait recommencé à chouiner en mode "je vais pas y arriver" ou "j'ai mal" je l'aurai noyé, ici, là, maintenant, sans autre forme de procès. Quoi ? C'est pas vous qui le supporter là, c'est moi! C'est pas motivant d'enseigner un truc à un élève qui se dévalorise constamment! Attends... j'ai dit élève là ? J'ai dit enseigner ? Merde, je deviens de plus en plus master moi... Je commence à me faire vieux.

Mes réflexions s'interrompent en entendant la voix du canari. J'ouvre de grand yeux surpris lorsqu'il m'appelle "sempai", je ne pensais pas avoir mis tant d'énergie dans ma voix pourtant... Soit il est particulièrement lunatique -dans ce cas pourquoi il est eau hein?- soit... il est influençable! Allez savoir. En tous cas, ce soudain respect à le mérite de me brosser dans le sens du poil, et c'est avec un air parfaitement concentré que je désigne la mer d'un geste conquérant en lui disant "fonce!". Pas pour qu'il saute bien sûr, mais pour qu'il s'entraîne. Tsss. Je constate alors avec une fierté totale pour mon.. élève ? Qu'il réussit finalement l'exercice. en plus ça a la forme d'une sphère, il a même fait plus que demandé! Moi-même je n'en reviens pas. Déjà qu'il ait réussi aussi vite, ensuite que je sois fier de lui. Je me laisse trop contaminer par ma gentillesse intérieure je pense...

-Bien joué l'avorton! Je suis fier de toi. je savais que t'en avais dans le pâté, dis-je avec en lui adressant un clin d'oeil façon classe.

La suite me confirme d'ailleurs que ce blondinet a fait un virage à 360° au moins Je le vois me demander, presque des étoiles dans les yeux, d'être son professeur, son sensei. J'avoue que celle-là je ne m'y attendais pas. J'étais parti sur l'optique d'aide "optionnelle", genre il est là, il a besoin d'un tuyau pour démarrer, let's go! Au vu de son caractère je ne m'attendais pas exaaactement a ce qu'il me demande ça. Le pire, c'est qu'il a l'air d'y tenir. Il me regarde comme si rien ne pouvait lui faire plus plaisir. Ca ne m'était encore jamais arrivé. Flatté au plus profond de mon égo, je bombe le torse, des étoiles dans les yeux à mon tour, et hoche la tête, prenant au passage une position cool, en mode super-héros.

-T'as de la chance, tu sais... Je fais payer cher mes leçons mais pour toi, comme t'as l'air d'être un bon gars, j'accepte gratuitement. Mais je te préviens, va falloir travailler dur!

Tu n'imagines même pas à quel point. Je lui adresse un sourire et lui tapote l'épaule en mode poto, comme pour sceller notre alliance. Sauf que ce débile laisse à nouveau échapper son pouvoir... Je crois que j'ai crié un truc comme "sale hfohfhzejoej, cours toujours pour que je t'enseigne quoique oeeozjoizejoizejozi ce soit! "

***

Je remercie la maître-nageuse d'un signe de tête, finissant moi-même d'étaler ma pommade. Depuis la cabine, je vérifie que mes affaires sont toujours là et que personne ne me les a volé (ce serait nul pour le voleur car il signerait son arrêt de mort là...). Tout va bien, elles sont là. J'ai une petite faim, et les bonbons paissant paisiblement avec les bouteilles d'eau et les glaçons dans la glacière me font vraiment envie maintenant. Je commence à marcher vers la sortie, jetant un regard noir au boulet fluo qui m'accompagne -je le frappe pas non, je l'ai déjà fait sur le chemin- je m'apprête à lui proposer de venir lorsqu'il me sort une remarque que j'attendais un peu il faut bien le dire. Il n'arrête pas de remettre mes capacités en doute depuis tout à l'heure, sa question à mille balles devait bien arriver. Je pousse un profond soupir.

-Tu ferais mieux de surveiller tes paroles minus. Utiliserais-tu ta langue si mal au point de désirer que je te la congèle ? demandais-je d'un ton sec.

C'est vrai quoi, il faut bien que je m'impose un peu! Je vais me laisser marcher dessus par un mini-ken! Nouveau soupir. M'agacer ne résoudra rien non plus. Surtout qu'il n'ait pas le premier à douter donc en soi, je m'en fiche un peu. Les mains derrière la nuque, je lui fais signe de me suivre dehors alors que je marche tranquillement vers ma serviette.

-Va falloir que je te fasse la même démonstration qu'à Ass on dirait... Et encore tu ne seras sûrement pas convaincu. Si on en arrive là, je n'aurai plus qu'à te mettre une bonne branlée pour que tu ne puisses plus marcher pendant 6 mois et que tu m'accordes un peu de crédit, dis-je avec un sourire en coin, savourant mes effets.

Je m'arrête au niveau de ma serviette puis me retourne vers la puce, sur laquelle je fixe des yeux sérieux, appelant toute son attention.

-Je suis un des plus récents master de Terrae, je te le concède, quoique pas le plus récent. Mais ce n'est pas le plus important.

Je ferme les yeux un instant. Je les garde ainsi pendant quelques secondes, suffisamment pour engranger assez d'informations pour le convaincre. Sauf s'il est aussi dure de la feuille qu'Ass, mais là, c'est pas de ma faute s'il est stupide. Je relève délicatement mes paupières avec deux doigts et offre un léger sourire à Akito, je dirais même un premier sourire sincère. Il m'énerve, en vrai il m'énerve, mais il a un côté attachant bizarrement... allez savoir pourquoi, je dois être maso.

-Je te conseille de te mettre là, lui dis-je en le décalant sur ma serviette, dans quelques secondes les deux gosses qui sont là-bas vont courir en braillant pour sauter sur le ventre du bonhomme là (je lui montre du doigt), les trois mecs qui font du beach-volley vont perdre le ballon qui va atterrir exactement là (nouveau geste pour lui montrer) et enfin une mouette va chier à l'endroit précis où tu te tenais il y a quelques secondes.

De la même manière que j'avais procédé pour Ass, je dispose mes mains comme un clapier de cinéma et les referme tout comme en criant "action".


#   Lun 27 Nov 2017 - 22:08

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Ys et Renji
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 191
Date d'inscription : 09/04/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Toujours joyeuse!

On en est à combien de bosses déjà? Ouais, on ne compte plus. De toute manière, il s'en serait douté, il avait eu droit encore une fois sur le chemin. 
Au moins ils étaient sortis sains et saufs, enfin presque. 
Akito ne se plaint pas et se contente de suivre comme un poussin le Master. Mais pourquoi il le colle comme ça en plus? Il doit être maso... Ou bien il est le seul qu'il connaisse ici et après cette terrible expérience de l'eau salée dans les yeux, il n'y avait qu'Akihiko à qui s'accrocher. 


De toute manière, il le colle et l'écoute répondre à sa question. Enfin il l'écoute... à moitié disons. Ses yeux ne quittent pas le paquet de bonbons que son sempai s'est offert. Oui,il a un gros penchant pour les sucreries, ce qui en soit concernant sa concentration et son calme étaient mis à rude épreuve.
Alors oui, il écoute à moitié ce que son interlocuteur lui donne pour réponse. Surtout qu'il n'avait pas pris conscience que le Master l'avait une nouvelle fois menacé. 
En revanche, Akito finit par réagir et tend une oreille. Relevant son regard interrogateur sur le jeune homme, il reprit d'une voix calme (non il n'a pas tout écouté... l'inconscient!) 


"Ass?? C'est qui? Un garçon? Un élève?"

Ouais c'est ce qui l'a intrigué le plus. Et puis c'est bizarre ça comme prénom. C'est un diminutif  non? Surement parce que sérieusement, Ass, ça craint comme nom. Ou alors c'est un surnom tout comme Akihiko l'appelé "sale gosse". Dans ce cas le blondinet préférait être appeler Ass.
Enfin il n'aura pas le temps d'être plus arrogant qu'il ne le parait déjà, bien que tout cela ne soit pas volontaire, qu'Akihiko ferma les yeux. 
L'observant attentivement, Akito jeta un regard sur sa droite et sur sa gauche. Sérieux qu'est ce qu'il fout là? Il dort vraiment? Il est somnambule? 


"Euhh......Tu dors? Ak-"


S'interrompant, Akito eut un sursaut quand le Master reprit la parole sur un ton très sérieux. C'était même intriguant et surprenant. Néanmoins Akito l'écouta donner chaque détail comme s'il pouvait prévoir l'avenir.
Arquant un sourcil, il pencha la tête sur le côté mais ne bougea pas pour autant de place.


"Tu es... devin?"

Ouais, elle peut paraître bien idiote sa question. Mais avouez que c'est bizarre. Le gars se réveille d'un coup et raconte toutes ces choses, reconnaissez le qu'il y a un truc étrange. 
Et c'est pas le moins que l'on puisse dire. Jetant un œil à l'endroit exact dont avait nommé le Master, Akito vit alors deux gamins sautaient sur le ventre d'un homme. Au dessus, des types perdent leur ballon. Ravalant difficilement sa salive, choqué, le blondinet a juste le temps de réagir qu'il manque de peu la magnifique projectile lancée par la mouette.


"Ouf! C'était de peu!"

Lance-t'il en s'essuyant le front d'un revers de la manche. 
Quand ses esprits lui reviennent, il réalise que se tient devant lui quelqu'un d'incroyable qui puisse lire dans l'avenir. Ses grands yeux dorés se posent sur lui, admiration et curiosité. Comment avait-il fait? C'est incroyable de pouvoir lire l'avenir. Flippant mais incroyable. 
Quand enfin il prit conscience de sa véritable valeur, le blondinet se jeta aux pieds du Master tel un désespéré.


"Pardooonnnn!!! Je regrette tout ce que j'ai dis! Je m'excuse, je n'aurai pas du. Tu es trop fort. S'il te plait, laisses moi devenir ton disciple. Promis je ne te ferais pas honte. Je serais à la hauteur!!"

Oui, il reconnaît bien là la véritable force d'Akihiko. Et c'est pas plus mal si son héros (enfin du moins ce qu'il préfère gardé de ce souvenir) devienne aussi son professeur. En plus, c'est gratuit, c'est lui qui l'a dis. 
Et sans s'en rendre compte, encore une fois, des regards curieux se posent sur eux. Non, ils n'ont pas le bénéfice d'être discrets.


#   Lun 4 Déc 2017 - 19:08

Personnage ~
► Âge : 12 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 385
Date d'inscription : 22/02/2011
Age : 25
Emploi/loisirs : Un petit carillon musicale accompagné d'un parfum de fleur sauvage.
Humeur : Dans la joie et la bonne humeur!

J'ignore la plupart de ses remarque -parce que je ne suis pas sympa et que j'ai autre chose à penser- aussi parce qu'elles ne sont qu'une suite de sons désarticulées, un peu bête même, qui ne mérite pas de réponse. Je fais référence au 'Tu dors?" bien sûr, en faisant mon maximum pour ne pas avoir l'air vexé. Mais la suite des événements me donnant raison -normal en même temps- je le vois se jeter à mes pieds pour implorer mon pardon et me supplier de prendre comme disciple. Je suis gêné au début, environ un quart de secondes, mais mon ego reprend vite le dessus et, les poings sur les hanches, je relève la tête vers le ciel en riant bien fort (je me retiens ua passage de mettre mon pied sur sa tête).

-Contemple la puissance d'un Dieu, vermisseau. Un jour... Peut-être tu pourras m'égaler... Mais pas de sitôt.

Voire carrément jamais mais ça, je le garde pour moi. Il a l'air déjà complètement à l'ouest, je ne vais pas en rajouter une couche. Mais bon, il est gentillet au fond, bien au fond, là où je n'ai pas envie de chercher. La flemme. Et puis maintenant, c'est à lui de faire ses preuves surtout. Il m'a montré qu'il pouvait apprendre vite, et qu'il pouvait faire des choses sympas quand il voulait, reste à savoir si cela va continuer ou si c'était juste passager. Au pire je le remettrai dans le droit chemin... à ma manière.

-Et oui je suis devin. Enfin, voyant pour employer le terme exact. On t'a expliqué la répartition des pouvoirs à Terrae? demandais-je, soudain soupçonneux.

Si ce n'était pas le cas, pas étonnant qu'il est l'air aussi surpris. Il sait que je suis eau, et lui ayant précisé que je n'étais pas morphe, logiquement il aurait dû en conclure que je suis voyant. Donc soit on ne lui a rien explique ENCORE (ce qui est quand même un comble) soit il est teubé. On se demande de quel côté je penche hein ? Moi aussi j'hésite.
Je me rappelle alors qu'il m'a questionner sur Ass. Un sourire hilare se peint sur mes lèvres, se transformant bien vite en rire. Je m'installe sur ma serviette et lui fais signe de faire de même. Je sors des boissons fraîches de la glacière ainsi que les paquets de bonbons qui s'y trouvent (pour pas qu'ils fondent, logique!), que je lui propose. Je finis par les poser sur la serviette lui disant qu'il peut se servir s'il le souhaite.

-Ass c'est le surnom que je donne à un élève de Terrae. Enfin surnom.. Son vrai nom est pas loin en plus, n'importe qui peut confondre. Je crois que c'est Sys... Ou Ys... Enfin un truc du style. Il est tonnerre, ça je me souviens. Et très désireux de devenir fort, ajoutais-je avec l'ombre d'un sourire.

Je me rappelle très bien en vrai sa personnalité électrisante, à brûle-pourpoint, prêt à me foncer dessus à la moindre de mes remarques. Je me souviens qu'il avait très envie de me défier aussi. Normal, j'ai dû lui faire une démonstration lui aussi, ça a dû l'amouracher. Je me rappelle de lui pour d'autres raisons surtout... ma vision en premier. Une rapide inquiétude passe sur mon visage, que je chasse aussitôt. On verra en temps et en heure. Mais depuis ce moment, je le surveille assidûment.

-Tu t'es accoutumé à Terrae eu fait ? Tu ne te sens pas trop dépaysé ? T'as rencontré des gens sympas ? demandais-je tout en buvant à ma bouteille d'eau.



#   Lun 4 Déc 2017 - 21:47

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Ys et Renji
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 191
Date d'inscription : 09/04/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Toujours joyeuse!

Il ne lui aura pas fallu plus longtemps et avec plus d'insistance pour accepter le blondinet comme disciple. Tant mieux en soit! Au moins, Akito pouvait compter sur quelqu'un pour apprendre à contrôler ses pouvoirs. De plus, il s'agit d'un Master. Bon, il parait que c'est le dernier rang et ils sont super balèzes. Evidemment, il se contenterait de penser tout haut au risque de recevoir une bosse de plus sur le crâne. Néanmoins, il ferait avec. On lui a appris à ne pas faire son difficile.
Se relevant, il lui adressa un large sourire et des yeux brillants.

"Arigato sensei-Aki."

C'est signé, c'est dit. Il était désormais son professeur et même si parfois ils auront du mal à trouver un terrain d'entente, ou qu'il serait plus facile de taper, ils sauront travailler ensemble et s'entendre.
Tout comme l'indiquer Akihiko, le blondinet prit place à ses côtés sur sa propre serviette, sans même discuter. Oui, il est déjà bien obéissant le petit chien. En soit, il le peut. Il n'osera jamais le dire de crainte de passer pour un idiot simplet, mais sa présence et son  bien être ici, il le devait à ce type. Alors oui, en dépit des apparences, il est son héros.

"Ah bah pas tout à fait en vérité. Je sais juste de quelle affinité j'appartiens et c'est tout. ^^' Mais j'ai appris par la suite, à force de côtoyer les autres élèves, qu'il existe d'autres affinités. Mais c'est tout, je ene sais pas en quoi elles consistent."

En dehors de ses amis, le blondinet n'était pas au point. Surtout sur cette histoire de solaire et lunaire, alors là, c'est trop pour lui. Mais il n'était pas inquiet, il finirait bien par comprendre et apprendre.
Invité, d'un hochement de la tête pour remercier son aîné, le blondinet se servit à son tour et cette gorgée de soda fut d'un rafraichissement!
Quand soudainement, suite aux explications du Master, il manqua de s'étouffer. Tentant de se ressaisir tout en tapotant son torse du poing, il reprit:

"Ys? Ys Ochikawa tu veux dire? Mais je le connais! C'est mon ancien chef Yankee. Il est cool hein?"

Termine-t'il d'un large sourire. Oui, on pourrait faire croire n'importe quoi à un enfant. Sauf que là, ce qu'il y a de pire à savoir, c'est qu'Akito n'est plus un enfant depuis longtemps. De plus, de part son innocence et sa gaieté, il ne se rend pas compte des conséquences et de l'importance de ses propos. Non pour lui, tout est normal. 
Prenant une dernière gorgée, un bonbon en plus, il reprit tout aussi joyeux

"Oh ouiii!! Plein à vrai dire, j'ai des amis ici et ils sont tous géniaux et spéciaux aussi. Et j'adore cet endroit, en fait, en y repensant bien, je crois bien que je ne m'ai jamais senti aussi bien."

Termine-t'il vaguement penseur. Depuis quand ne s'était il pas senti aussi léger? Aussi heureux? Il n'y avait qu'ici qu'il se sentait chez lui, où on l'acceptait tel qu'il était. 
Relevant ses yeux dorés sur le Master, il reprit d'un large sourire:

"Et toi, tu dois connaître énormément de monde ici. Tu as des responsabilités? Genre comme les super héros?"


#   
Contenu sponsorisé

 

Le duo des Akiki (Pv Aki.... mais lequel?!)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Loisirs.
Aller à la page : 1, 2  Suivant