Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
La dépressive et le suicidaire...ou quand un Tonnerre veut entrainer une Air déprimée [PV Ys] [Suite]
##   Lun 7 Aoû 2017 - 1:08

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 502
Date d'inscription : 16/02/2014
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Un peu mieux, je suppose

C'était une idée folle, stupide et sans doute un peu dangereuse et même encore maintenant, elle se demandait ce qui lui avait pris d'accepter à ce moment là. Non pas que cela soit dangereux pour elle, pour être honnête ce qu'il pouvait lui arriver était le dernier de ses soucis, mais c'était plutôt le fait d'entrainer quelqu'un dans cette idée qui lui déplaisait légèrement. Certes, Ys lui avait bien assuré qu'il l'aiderait à s'entrainer et à de nouveau maîtriser ses pouvoirs mais là était tout le problème: elle n'avait pas du tout envie que le jeune homme se transforme le temps de quelques heures en véritable cible mouvante et possible punching-ball, fut-il d'accord ou non! Elle n'avait pas pour principe d'accepter ce genre de plan et cela n'allait pas surement pas changer de sitôt. Mais au point où ils en étaient maintenant, autant qu'elle se fasse à l'idée qu'elle allait devoir utiliser ses pouvoirs contre un autre étudiant et que ce dernier l'acceptait de bonne grâce en dépit du danger que cela pouvait représenter à côté.

Telles étaient les réflexions que se faisait Tahia alors qu'elle suivait Ys jusqu'à un lieu où elle n'avait encore jamais mis les pieds depuis son arrivée à Terrae. Sitôt qu'ils avaient quitté la chambre de la Guérisseuse, le Tonnerre semblait savoir où se rendre pour l'aider à maîtriser ses pouvoirs et si la brune ne fut au départ qu'intriguée, sa curiosité se fit plus grande lorsqu'ils approchèrent d'un endroit jusqu'alors inconnu pour elle. Certes, elle était parfaitement au courant que l'institut possédait une arène, c'était après tout ici que les élèves venaient s'entrainer la plupart du temps...et ici que cela se blessait très souvent, trop souvent même au goût de l'étudiante. De même qu'elle avait tendance à éviter les endroits qui nécessitaient qu'elle doive se battre, préférant rester dans les lieux connus et où elle se sentait déjà plus en sécurité et au calme. Mais il fallait croire qu'il y avait un début à tout et que la jeune Air allait passer un jour ou l'autre par cette case qu'était le combat. Détaillant l'intérieur de l'arène, elle nota que personne ne se trouvait à l'intérieur, que cela soit dans l'arène même ou tout simplement dans les gradins.

Et bien qu'elle ne fut toujours pas rassurée quant à cette idée de faire du jeune homme son 'punching-ball' temporaire, Tahia eut au moins le soulagement de voir que personne d'autre n'était présent en ce lieu. Au moins, si elle lâchait un peu prise sur ses pouvoirs, il n'y aurait qu'Ys et elle qui seraient touchés par les effets de l'Air et rien de plus. Soupirant de fatigue, la Guérisseuse finit par se tourner vers le Tonnerre avant de dire: 

"Je continus à penser que ton idée est tordue et stupide, que je n'ai aucune envie de blesser qui que ce soit, et ce en dépit de ton accord à me servir de cible vivante, et que les choses vont mal tourner. Mais au point où on en est, je suppose qu'on a pas le choix et je n'ai encore jamais mis les pieds dans cette arène. Je suppose que toi oui donc que faut-il que l'on fasse?"



Spoiler:
 

Spoiler:
 


Lantana (Oldcodex) - Main Theme
Savin' me (Nickelback) - Sad Theme
Mononoke Hime Theme (Ocarina)- Wind Theme
##   Lun 7 Aoû 2017 - 22:10

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2284
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

L'arène! Cette magnifique arène où les terriens se battent sans pitié. Où le sang est versé à flot. Où le cris des supporters vous offre cette adrénaline. Et cette odeur poussiéreuse... Hum y a rien de plus existant que cet endroit! Quoi? On devrait sérieusement songer à y engager des gladiateurs un jour. Au moins cet endroit servirait plus souvent.

Mais pour l'heure, ce n'était pas contre un gladiateur qu'Ys comptait se battre. Mais contre une fille. Attention, je vous vois venir là. Macho. Enfoiré. Lâche. Non rien de tout ça, rassurez vous. Ca aurait pu être le cas si seulement la fille en question en était véritablement une. Quoi encore??? Mais vous ne l'avez pas vue ou quoi?! Elle est incroyablement flippante!
Et oui, parce qu'il reste un éternel bagarreur (et un suicidaire), qu'Ys a accepté de se porter garant en tant que punchingball humain. Alors c'est qui le gentleman maintenant?
Bon d'accord, on connaît mieux en matière de rendre service, mais il a paniqué ok?! Tahia ne sait toujours pas contrôler ses pouvoirs et c'est surement cet instant où elle avait paru si fragile, si... Ouais enfin bon, il a réagit à l'instinct.

Les deux jeunes gens s'étaient donc dirigés paisiblement vers le lieu dit. Il n'y avait personne aujourd'hui. Surement du à la chaleur. Plus personne ne veut trainer à des heures si chaudes sauf pour se baigner. Ce qui n'est pas une si mauvaise idée en soit.
Dans un sens, ça les arranger aussi qu'ils soient seuls. Personne d'autre ne serait blesser ou ne pourrait constater le niveau déplorable de Tahia. Oh, c'est elle qui la dit ok?!
Bref, ils rentrent à leur tour et observent les horizons. Enfin, la jeune femme repaire les lieux. Tandis qu'Ys est déjà torse nu en train de faire des pompes.
L'échauffement les gens, toujours, ça vous évitera un foutu claquage au moment où il faudra fuir un raz de marée!

Tandis qu'il compte tranquillement son échauffement, il entendit les paroles retissantes de la demoiselle. Et voilà qu'elle recule de nouveau. Une dernière frappe dans les mains et Ys atterrit de nouveau sur ses pieds après un petit saut pour clore sa série de pompes.


"Tu as tout compris, félicitations. Il est hors de questions que tu quitte cet endroit sans savoir maitriser un minimum."

Non mais il est trop de faire demi tour. Et puis il était bien conscient qu'elle ne deviendrait pas un as d'ici ce soir. Néanmoins, si elle pouvait avoir suffisamment confiance en ses pouvoirs, en elle, ça serait un bon départ. D'un large sourire et sûr de lui, le Tonnerre se rapproche d'elle avant de relancer, poings posés sur la taille:

"Bien, maintenant dis moi ce que tu aimerai maitriser en premier. T'es Air Solaire pas vrai?! Alors?"



##   Lun 7 Aoû 2017 - 23:18

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 502
Date d'inscription : 16/02/2014
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Un peu mieux, je suppose

Elle ignorait si elle devait rire ou non car réellement, elle se demandait si ça allait vraiment être un entrainement ou si ça allait se terminer en véritable combat d'arène. Si pour sa part, Tahia ne savait pas vraiment quoi faire, cela ne semblait pas être le cas d'Ys, alors que l'adolescente voyait son camarade à moitié à poil et en train de faire des pompes. A croire qu'il était réellement à fond dans son histoire d'affrontement... Mais pour autant, la brune n'était pas décidée à l'idée de combattre, au même titre qu'elle n'avait pas envie de blesser le jeune homme. Pourtant, elle savait parfaitement que tant qu'elle ne recommencera pas à maîtriser ses pouvoirs, il lui sera impossible d'accomplir quoi que ce soit, que cela soit dans l'utilisation de ses pouvoirs de guérison ou dans le simple fait de pouvoir à nouveau voir et entendre le vent. Depuis son Etoilisation, la Guérisseuse s'était tellement renfermée qu'elle ne parvenait plus à distinguer les arabesques laissées par l'air aussi clairement que lorsqu'elle était Initiée, de même que les murmures et les chants du vent ne lui parvenaient plus, remplacés par un souffle qu'elle jugerait 'normal' et qui lui semblait bien terne par rapport à tout ce qu'elle avait pu écouter et entendre jusqu'à présent. Et si elle était un minimum honnête avec elle-même, la jeune Air reconnaitrait que c'était pour ressentir à nouveau tout cela qu'elle avait accepté cette idée d'entrainement, que cela soit ou non contre ses principes de Guérisseuse.

Toujours est il que lorsqu'elle était sortie de ses pensées et de son observation des lieux, Tahia entendit le jeune Tonnerre lui répondre, lui disant qu'elle avait tout compris et qu'elle ne quitterait pas l'arène tant qu'elle n'aura pas maitrisé le minimum. La supposition qu'ils allaient rester plusieurs heures ici commençait à devenir de plus en plus réaliste dans l'esprit de la jeune fille mais elle ne s'en formalisa pas, après tout, elle avait déjà pris sa décision. Et puis, le sourire et l'assurance d'Ys paraissaient particulièrement convaincants, quoiqu'elle se demanda pendant combien de temps son camarade allait tenir avant de finir effrayé/découragé/en lambeaux et bien d'autres scénarios possibles que la brune préféra garder en tête plutôt que de les formuler à voix haute. Mais une chose était sûre: si l'étudiant parvenait à tirer quoi que ce soit d'elle à la fin de cet entrainement, elle commencerait à réviser un peu plus son jugement vis à vis de lui. Il avait déjà marqué quelques points lorsqu'ils étaient encore chez elle en se montrant correct et étonnamment sympathique, en dépit du tapage provoqué par la télévision et le fait que visiblement, la brune semblait lui faire peur, pour quelques raisons inexplicables. Enfin, elle comprenait une raison aux frayeurs du jeune homme mais elle doutait que cela soit la seule explication et puis, cette histoire que son regard pouvait être flippant n'arrivait pas à la convaincre.

Dès qu'Ys s'approcha d'elle, Tahia ne put tout de même s'empêcher de faire quelques pas en arrière, préférant garder une petite distance avec le Tonnerre, même si elle savait qu'il ne lui ferait rien. Faisant abstraction de son propre mouvement de recul, elle écouta alors la question que lui posa le jeune homme, lui demandant par quoi elle voulait commencer. Une seule réponse lui venait à l'esprit et bien qu'elle doutait, et espérait, ne pas en avoir l'utilité obligatoire un jour, la jeune Air finit par répondre aussitôt:

"Me servir de la maîtrise de l'Air au combat. La seule fois où c'est arrivé était durant une mission de sauvetage qui aurait pu mal tourner si j'avais pas laissé mes sentiments prendre le pas. Jusqu'à présent, j'ai surtout compté sur la Guérison car soigner est quelque chose que l'on m'a toujours appris et je sais que si je recommence à maîtriser un peu mieux mon contrôle sur l'Air, la Guérison reviendra peu à peu. Donc en principe, si je te blesse aujourd'hui, ne t'attend pas à des soins 'magiques' mais plus d'ordre 'humains'. Donc, par quoi commençons-nous, Monsieur le suicidaire?"



Spoiler:
 

Spoiler:
 


Lantana (Oldcodex) - Main Theme
Savin' me (Nickelback) - Sad Theme
Mononoke Hime Theme (Ocarina)- Wind Theme
##   Jeu 10 Aoû 2017 - 23:01

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2284
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Tahia recule. Ys le remarque. Il ne faut pas être idiot pour ne pas le constater. Son problème est plus profond que ça, plus complexe. Ce n'est pas seulement qu'elle ne sache pas se servir de ses pouvoirs, mais autre chose l'en empêche.
Penchant légèrement la tête de côté, Ys l'observe calmement d'un regard neutre.

Il ne connaissait rien d'elle après tout. Seulement ce qu'elle lui avait raconté entre quatre murs, dans sa chambre. Cela s'avérait difficile et périlleux, mais il était trop tard pour faire demi tour. Maintenant il allait devoir l'entraîner et l'aider à se servir de ses pouvoirs. Au pire, s'il finit dans un état désastreux, il y aura toujours Mitsuki pour lui panser ses plaies. Quoi? Il peut bien se plaindre et se faire dorloter de temps à autre. Si seulement il pouvait deviner que quelques jours après, ce serait Mitsu qui se ferait dorloter à l'hôpital...

Finalement, Tahia s'annonce. Elle cherche et se décide enfin. Un fin sourire parcourt le visage du garçon. C'est bien, elle ne renonce pas.


"Le suicidaire? Pourquoi pas. Dans ce cas, prépares toi, la déprimée."

Lui adressant un large sourire, Ys se téléporte soudainement à plusieurs mètres d'elle. Il le sait, cette entraînement ne serait pas un parcours de santé. Il le sait et se souvient concrètement ce que c'est de ne pas contrôler ses pouvoirs. Durant son passage étoile, alors qu'il n'existait plus de socle, il était devenu fou de ne pas pouvoir contrôler cette énergie. Elle était trop grande et débordante qu'il n'avait su la maitriser. Et combien c'est rageant d'être vulnérable ainsi.

Maintenant, tout peut commencer. Si Tahia doit savoir maitriser ses talents, lui, il doit savoir rester en vie. Car oui, il se souvenait parfaitement de son combat contre Mathéo qui s'était servi de tornades. Cela ne vous laisse pas indiffèrent.
Il lance alors, poussant sa voix:


"Je vais t'attaquer en premier. Tu vas devoir repousser mes attaques en te servant de tes pouvoirs. Laisses l'instinct prendre le dessus!"

Ne dit-on pas instinct de survie?


##   Ven 11 Aoû 2017 - 1:59

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 502
Date d'inscription : 16/02/2014
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Un peu mieux, je suppose

Tahia eut un léger tic lorsqu'elle entendit Ys l'appeler 'la déprimée', bien qu'elle n'eut pas d'autres réactions indiquant son petit mécontentement face à l'appellation que lui avait donné le jeune homme. Après tout, c'était de bonne guerre, elle venait juste avant de dire qu'il était suicidaire. Ce qui en soit ne serait pas tout à fait faux étant donné qu'il s'embarquait dans quelque chose de potentiellement dangereux avec une probabilité très faible, voire inexistante, de ne pas ressortir sans égratignures. Enfin, toujours était-il qu'après lui avoir souri, le Tonnerre disparut un instant de son champs de vision avant de réapparaitre quelques mètres plus loin, permettant ainsi à la brune de connaître le pouvoir de son camarade: la téléportation. Et tout en prenant conscience de cela, la Guérisseuse se fit la réflexion que ça n'allait pas être une partie de plaisir, sachant que le jeune homme pourrait apparaître de n'importe où et donc attaquer de n'importe où. Cela n'allait vraiment pas être simple... Mais ce n'était qu'un entrainement, il n'y avait pas de réelle raison de s'inquiéter de quoi que ce soit, n'est ce pas? C'était, en tout cas, le mieux qu'elle pouvait penser afin d'éviter toute panique quant au fait que ses pouvoirs étaient instables et, de ce fait, qu'elle ne maitrisait plus rien du tout.

La jeune Air écouta par la suite les indications de l'étudiant, ce dernier déclarant qu'il lancerait la première attaque tandis que la brune avait pour but de se servir de ses pouvoirs afin de le repousser. Tahia garda le silence et même, se permit de réfléchir encore un instant à la dernière phrase d'Ys. Laisser son instinct la guider... Si seulement elle pouvait ne serait-ce que laisser son côté rationnel au placard pendant quelques heures, ça serait sans aucun doute un gros progrès. Car c'était en partie grâce à ça que la jeune fille ne se laissait pas envahir totalement par ses émotions. Suivre son instinct était semblable à suivre ses sentiments...et ces derniers étaient un véritable désordre dans son esprit. Elle craignait de les laisser s'échapper et de les voir éclater littéralement par l'intermédiaire de ses pouvoirs. Colère. Tristesse. Regret. Vide... Tout ce qu'il pouvait y avoir de pire dans son cœur et qu'elle avait peur de ne plus savoir gérer une fois libéré. Fermant les yeux, l'adolescente se concentra. Ce qu'elle devait faire pour le moment était d'essayer de créer une protection autour d'elle qui lui permettrait, au moins pour cette première attaque, de tenir le coup. En espérant que ça n'allait pas s'arrêter en cours de route...elle aurait vraiment l'air ridicule à ce moment là.

Inspirant doucement, Tahia sentit l'air s'agiter légèrement autour d'elle tandis que dans son esprit se formait l'idée d'une bulle créée par le vent l'entourant entièrement.

"Il va falloir me convaincre suffisamment pour que je laisse mon instinct prendre totalement le contrôle. Ironique quand je me dis que j'essaye de garder mes propres sentiments et que je suis parfaitement incapable de les gérer par moi même."

Le vent se fit un peu plus fort alors que la Guérisseuse ouvrit de nouveau les yeux, ne prenant pas conscience que son œil turquoise prenait peu à peu une teinte grise, un peu plus claire que celle de son autre œil.

"Bring it on." 



Spoiler:
 

Spoiler:
 


Lantana (Oldcodex) - Main Theme
Savin' me (Nickelback) - Sad Theme
Mononoke Hime Theme (Ocarina)- Wind Theme
##   Ven 11 Aoû 2017 - 21:43

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2284
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

L'ambiance semble calme. Tout parait tranquille. Une brise vint balayer leurs visages, tandis qu'ils se fixent, de loin.
Poings serrés, Ys attend. Il se demande si la jeune femme l'a entendu. Elle ne bouge pas beaucoup à vrai dire. Cela s'annoncer plus compliqué qu'il ne l'aurait imaginé. Enfin...

Du moins jusqu'à qu'il ne pense apercevoir quelque chose. Plissant des yeux, il vit une sorte d'onde gravir autour de la demoiselle. Une bulle en quelque sorte. C'est surement du à l'éloignement, mais il est convaincu d'avoir mal vu. De toute façon, Tahia réagit enfin. Satisfait, son pied glisse légèrement en arrière, telle une riposte. Il lui semble avoir entendu quelque chose. Serait ce elle? Qu'importe, il doit rester méfiant, il le sait. Il sent qu'il va s'amuser, en soit, c'est aussi un entrainement pour lui. Mais Tahia ne contrôle rien, de ce fait, cet entrainement se révèle dangereux. Alors pour une fois, il ne prendra rien à la légère.

Méfiant, il vit enfin une action se produire. Deux rafales de vent passent, à quelques mètres de lui. Pour allaient s'écraser sur le mur loin derrière lui. Il était pourtant prêt, il tenait même une position, prêt à contre attaquer. Mais il n'aura pas eu besoin de bouger à vrai dire. Elle ne l'a même pas touché.


".......-_-' Ok on va devoir travailler les cibles aussi..."

Lance-t'il pour lui même. Non parce qu'à cette distance, elle ne l'entend pas. Et puis, il ne voudrait pas la démotivé devant une telle... attaque.
Bref, il se ressaisit quand soudainement il sentit une vive douleur dans l'avant bras. Jetant un œil à ce dernier, il vit une plaie formée. Ok, ça pique, ça surprend, mais c'st réjouissant. Finalement, il semblerait qu'elle l'est touchée. Un sourire mesquin se dessine en coin, et le garçon reprend tout en lançant:


"Va falloir faire mieux que ça!"

Ouais enfin faut pas oublié que quelques jours auparavant cette fille l'avait traumatisé! Enfin, c'est pour son bien hein?!
Allait il y croire. Et puis ses visions ne lui jouent pas de mauvais tours. Il voit bien cette forme autour d'elle. Un bouclier? Vraiment? Il n'y a qu'une seule manière de le vérifier.
Le bout de ses doigts se recouvrent de scintillement, son énergie le gagne. Et tout le long de ses bras apparaissent des jets électriques. Quand enfin, il lance sans cris égard dans la direction de la jeune femme, deux lames électriques. Non, il n'ira pas avec le dos de la cuillère.


##   Lun 11 Sep 2017 - 23:59

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 502
Date d'inscription : 16/02/2014
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Un peu mieux, je suppose

Touché. Ce fut ce que conclue Tahia lorsqu'elle vit Ys réagir à la blessure qu'elle lui avait faite au bras. Quoique, il n'y avait rien de réjouissant là dedans, la brune ayant uniquement compté sur la chance pour que ça fonctionne. Et compte tenu de son attaque ratée juste avant, la brune devait admettre avoir été bien pessimiste. Cependant, les deux rafales de vent avaient eu le mérite de faire baisser la garde de son camarade et elle n'avait pas attendu qu'il reprenne contenance pour essayer une nouvelle fois, visualisant cette fois-ci une petite lame d'air qu'elle envoya en direction du Tonnerre. En tout cas, la Guérisseuse pouvait d'ores et déjà se faire des notes mentalement sur ce qu'elle pouvait faire et ce qu'il fallait absolument qu'elle apprenne à maitriser et corriger.

Note 1 - Utilisation du vent pour invoquer et utiliser des attaques: Correct;
Note 2 - Précision des attaques à retravailler pour espérer toucher une cible immobile.


Et c'était loin d'être terminé car l'Air ne tarda pas entendre, cette fois bien distinctement, Ys lui répondre qu'elle allait devoir faire mieux que ça. Et dès l'instant où il termina de dire ça, Tahia vit avec surprise, et elle devait l'admettre un peu d'inquiétude, deux lames électriques foncer droit sur elle. Et la brune n'était pas stupide, elle savait que sa protection ne tiendrait pas le coup face à ces deux coups. Premier choc, la bulle se fissure en de longues craquelures blanches et argentées s'étendant de plus en plus. Deuxième choc, la protection est performée et se brise en mille morceaux, la deuxième lame touchant par la même occasion Tahia qui reçut une décharge, l'envoyant au sol.

Note 3 - Renforcer la bulle de protection afin qu'elle puisse mieux contenir les attaques.

Secouée de tremblements, l'adolescente eut l'impression d'être paralysée sur place, les muscles de son corps entier contractés au point que s'en était douloureux. Alors, c'était ça recevoir une décharge électrique? Très peu pour elle. Mais une chose était sûre: elle allait sans aucun doute en recevoir beaucoup si elle ne réagissait pas. Faisant fi de la douleur dans ses jambes, la Guérisseuse se redressa lentement avant de se tenir à nouveau debout.

" D'accord. Tu veux jouer avec la foudre? Je vais jouer avec l'Air. "

Le vent s'intensifia alors que lentement, Tahia créa une série de petites balles d'air, à peu près de la même taille que les balles d'un pistolet et au nombre d'une dizaine. D'un geste de la main, les balles partirent en direction d'Ys. Il y avait peu de chances qu'elles atteignent leur cible mais il était temps de commencer à faire un peu bouger les choses.


[Hrp: Désolée pour l'attente. Reprise des cours et je savais pas trop quoi répondre sur le coup. J'espère que ça ira.]



Spoiler:
 

Spoiler:
 


Lantana (Oldcodex) - Main Theme
Savin' me (Nickelback) - Sad Theme
Mononoke Hime Theme (Ocarina)- Wind Theme
##   Jeu 14 Sep 2017 - 22:37

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2284
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Satisfait, Ys sourit lorsque le bouclier de la miss se brise. Ce n'est pas assez solide, pas encore. Néanmoins, la demoiselle se défend plutôt bien. En revanche, le Tonnerre ne s'attendait pas que sa seconde attaque puisse percutée Tahia. Cette dernière est projetée et tout son corps tremble sous le coup.

"Ah je suis désolé!!! C'est pas ma faute!!"

Lance-t'il tel un enfant qui vient de faire une bêtise. Il porte même sa main à sa bouche. Il va mourir après ça. Tahia sera sans pitié. .Hésitant, Ys fit d'abord un pas en avant de s'arrêter.
Ils s'entraînent. C'est un entraînement. Il se souvient de son regard, de son appel. Ce pourquoi ils étaient au centre de cette arène. Il se souvint alors qu'il ne devait pas lui porter secours. Instinctivement, sa main levée et retombe. Son soulagement est plus grand encore quand la jeune femme finit par se relever. Tout va bien.

Cette dernière reprend du poils de la bête et le garçon est rassuré. Seulement, de courte durée. Il se souvient ce qu'est une Tahia en colère. Ouais, il va ne pas faire la malin plus longtemps.
Il sent l'air qui s'intensifie autour d'eux. Les poils de son bras se redressent et il vit l'attaque. Ca arrive droit sur lui. Par instinct, il se protège de ses avants bras, créant à son tour une protection. Les billes d'air qui viennent s'écraser sur celle-ci grésillent. Ys a du mal à voir son ennemie. Car oui, il le sent, elle devient son ennemie pour quelques heures. Elle n'ira pas avec le dos de la cuillère et c'est tant mieux ainsi.
Au fur et à mesure, bien qu'il tienne, les attaques de la demoiselle s'intensifient. Certaines billes d'air perforent son bouclier. Certaines lui coupent la joue, les bras, l'épaule, la jambe.
Laissant échapper un gémissement, Ys ne perd pas pour autant de vue la silhouette de la miss. Elle ne bouge pas.
Pourtant, ses attaques sont instables. Son énergie est soit trop fort, soit trop bas. Rien n'est en équilibre et voilà pourquoi elle ne sait pas se servir de ses pouvoirs. Son énergie, elle ne le contrôle pas.

Ys doit réagir sinon son bouclier va céder. Levant une main, tandis que l'autre maintient le faible bouclier, celle ci se charge. Des grésillements apparaissent dans la paume et une fois son énergie rassemblée, Ys frappe de toutes ses forces au sol. Des jets d'éclairs frappent le sol jusqu'à entourer Tahia. On aurait dit que des mines explosaient à leurs pieds.
Une épaisse fumée plonge sa victime dans le flou le plus total. Ys profite alors de cette diversion pour se téléporter. Restant en dehors de son champ de fumée, le jeune homme se téléporte à maintes reprises.
De plus en plus, sa silhouette qui apparaît telle une ombre derrière ce mur de poussière, se multiplient à l'infinis. Merci aux footings intenses de Mitsu, désormais Ys avait su développer une téléportation à mutli reprises et ce à vitesse augmentait.
Tahia était donc entourée de plusieurs ombres à la fois. De plus, Ys se téléporte sans émettre de bruit tel est l'effet de la chouette. Son envol lui permet d'être invisible à l'ouïe et par ce fait, de ne pas être remarqué.


"Concentres toi et détectes moi. Sers toi de ton énergie, l'énergie de l'air. Sers toi de chaque particules d'air."

Pour l'instant, Ys ne lui lancera aucune attaque. Il n'est pas là pour lui faire mordre la poussière mais pour qu'elle puisse maitriser ses pouvoirs. Maintenant qu'il avait cerné le problème, il pouvait l'aider. Bien que le chemin serait encore long.

"Calmes cette énergie pour me trouver..."

HRP> Pas de soucis ;)


##   Mar 19 Sep 2017 - 0:37

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 502
Date d'inscription : 16/02/2014
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Un peu mieux, je suppose

Les projectiles n'entrèrent pas en collision directe avec la cible espérée, rencontrant à la place une protection, protégeant temporairement le jeune homme l'ayant invoqué. Mais cela ne découragea pas Tahia pour autant, elle s'y attendait un peu étant donné qu'il y avait une chance sur deux qu'Ys choisisse de se protéger de son attaque, l'autre possibilité étant que son camarade se déplace pour esquiver l'attaque, soit normalement soit en se téléportant. Et intérieurement, la brune soupira de soulagement en se disant qu'elle aurait sûrement eu bien du mal si son adversaire avait plutôt privilégié la téléportation, elle n'aurait pas su prévoir ses mouvements, du moins pas dans le cas où elle se trouvait actuellement, et il pourrait l'attaquer à n'importe quel moment et n'importe où. Aussi, voulant à son tour vérifier la solidité du bouclier du Tonnerre et voulant 'rendre la politesse' pour la décharge électrique qu'elle avait reçu juste avant, la Guérisseuse invoqua une nouvelle salve de projectiles d'air avant de les envoyer vers l'autre étudiant. Elle n'attendit pas de vérifier si son attaque avait fait mouche ou non et en prépara une autre qu'elle lança à nouveau. La brune n'était pas idiote. Elle savait qu'il en faudrait beaucoup pour atteindre Ys. Même s'ils étaient tous deux Etoiles, il ne faisait aucun doute que le jeune homme était plus expérimenté qu'elle, avait une excellente maîtrise de son pouvoir et pourrait sans aucun doute la battre s'il le souhaitait. Sur ce point, l'Air n'était pas naïve.

Mais elle n'était pas prête à renoncer et s'il fallait qu'elle mette de côté sa part Guérisseuse, alors soit. Elle ne se rendit pas compte que l'air autour d'elle s'était davantage intensifié, plus sauvage que précédemment. Et pendant qu'elle enchaînait sa série d'attaques, Tahia remarqua alors que ses projectiles commençait finalement à faire effet, certains d'entre eux finissant pas traverser la paroi du bouclier et atteindre la cible tant souhaitée, blessant son camarade à divers endroits. Visiblement, ce n'était plus qu'une question de temps avant que le bouclier se brise et si la brune le constata, ce fut le Tonnerre qui réagit le premier, envoyant une forte décharge sous la forme de jets d'électricité qui entourèrent la jeune fille tout en créant une sorte d'explosion, faisant cesser toute action de la part de cette dernière alors qu'elle se couvrit le visage pour se protéger de l'écran de fumée qui l'entourait désormais. Cependant, alors qu'elle ouvrit de nouveau les yeux pour essayer de voir à travers le nuage de poussière, elle eut la désagréable impression de se retrouver non plus face à une personne mais plusieurs. Du moins, c'était ce que la présence de multiples silhouettes autour d'elle laissait à penser. Poussant un soupir, l'adolescente réfléchit rapidement à un moyen qui pourrait lui permettre de trouver le vrai Ys à travers les 'clones' qu'il semblait avoir créés. Et alors qu'elle allait faire en sorte que l'air dissipe la fumée, les paroles du jeune homme lui firent suspendre son geste.

Se concentrer et se servir de l'énergie de l'air pour essayer de le repérer? Il en avait de bonnes... Se concentrer, elle voulait bien, encore fallait il qu'elle arrive à se vider la tête et ce n'était pas la chose la plus facile, compte tenu du nombre de choses qui lui traversaient l'esprit actuellement. Mais se disant que cela ne coûtait rien d'essayer, Tahia ferma les yeux avant de prendre une longue respiration, ne prêtant attention que sur les choses qui l'entourait, faisant le plus de vide possible dans son esprit. Tout était noir et vide, il n'y avait rien, pas âme qui vive, pas le moindre bruit et s'en était presqu'effrayant. Mais la brune mit cette crainte de côté et décida de se concentrer afin de pouvoir entendre le murmure du vent. Après tout, l'air possédait sa propre 'voix' et plus d'une fois elle l'avait entendu lorsqu'elle était encore Initiée. Au départ, il n'y eut rien puis peu à peu, un faible chuchotement lui parvint, à peine perceptible mais suffisant pour qu'elle l'entente. Et à mesure qu'elle écoutait, les chuchotements se transformèrent en murmures, comblant le vide jusque là présent dans la pièce. A présent qu'elle l'entendait mieux, la Guérisseuse essaya cette fois de visualiser l'air telle qu'elle l'avait toujours vu. Une myriade d'arabesques blanches, grises, argentées dansant autour d'elle. Ces dernières lui apparurent, légèrement distinguables en dépit de l'obscurité des lieux mais encore bien loin de ce qu'elle avait toujours vu jusqu'à présent.

C'était toujours mieux que rien et alors qu'elle essayait de prêter attention aux changements dans l'air, Tahia ouvrit d'un coup les yeux avant d'effectuer une rotation, tout en envoyant une lame d'air derrière elle. Cette action dissipa par la même occasion le nuage de poussière, permettant à l'adolescente de vérifier si elle avait réussi son coup.

"Raté..."

Plus qu'à recommencer une nouvelle fois.



Spoiler:
 

Spoiler:
 


Lantana (Oldcodex) - Main Theme
Savin' me (Nickelback) - Sad Theme
Mononoke Hime Theme (Ocarina)- Wind Theme
##   Jeu 21 Sep 2017 - 21:46

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2284
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

Sans relâche, Ys continue de se téléporter. Il ne la lâche pas du regard. Il faut absolument qu'elle maintient cette énergie débordante. Et patiemment, il lui donna le temps nécessaire pour qu'elle ouvre le combat. Durant ce temps, c'était lui qui se vidait de son énergie, petit à petit. Il le sait, il le sent. Mais il devait tenir la cadence sinon il ne pourrait jamais lui être une idée. Et surtout, il devait resté méfiant, on ne sait jamais quand et à quel moment Tahia risquait "d'exploser".

Quand soudainement, la jeune femme lança une attaque. Cette dernière était tranchante et rapide. Si elle avait touché le Tonnerre, il aurait été sans aucun doute propulsé à des kilomètres, fortement blessé. Malheureusement, l'ombre qu'elle toucha n'était rien d'autre qu'un clone crée par ses téléportations rapides. Il avait déjà quitté cet endroit depuis quelques secondes.
S'arrêtant de bouger, le nuage de poussière se dissipa peu à peu.
Assez exaspéré et déçu, le garçon prit le temps d'une pause, le temps que le paysage reste flou.
Lacement, il passa une main sur son visage. A ce rythme là, ils allaient passer des semaines dans cette arène. Il devait bien y avoir une méthode. Tahia déborde d'énergie, ce surplus qu'elle n'a jamais utilisé à bon escient. Voilà pourquoi elle est incapable de la contrôler. Il faut que tout se vide, que tout reparte à zéro.

Entre les doigts, il rouvre les yeux pour apercevoir la silhouette de la jeune femme. Elle se tient toujours là, dans ce cercle de poussière. Elle n'abandonne pas. Elle est courageuse malgré la peur qu'il avait lu dans son regard quelques heures auparavant. Il est bien conscient qu'il risque de finir cette journée dans un lit. Mais il ne baissera pas les bras, tout comme elle.
Il n'a pas d'autres choix que de la pousser à l'extrême.


"Bien... tu ne me laisses pas d'autres choix."

Lui ayant laissé suffisamment un temps de récupération, le Tonnerre se téléporte de nouveau. Cette fois, il réapparait dans le dos de la brune. Il apparaît silencieusement, sa technique n'a pas changé. Il passe alors son bras autour de son cou pour que sa main se pose sur son épaule, délicatement sur laquelle il vint poser son menton. Tout est fluide, telle une ombre qui se calque sur son corps dans le plus grand interdit. Il brise son espace vitale. Et d'une voix charmeuse, il lui souffle dans le creux de l'oreille:

"Il semblerait que tu préfères que je te brutalise, ma petite Tahia..."

Le jeune homme a parfaitement conscient des dangers qu'il encourt en se tenant d'aussi près, et surtout, on jouant avec le feu. Mais il n'avait pas d'autres choix s'il désirait provoquer chez elle une explosion d'énergie.
Il se souvenait très bien de sa réaction le peu qu'il ait touché et ce par accident. Son regard, son comportement, tout, lui même, il avait été effrayé.
De son autre main libre, il leva cette dernière à leur hauteur lui montrant sous le nez, des éclairs jaillissant de la paume. Et toujours dans son changement de comportement soudain, quelque peu malsaine, il rajoute:


"Généralement, je joue plus longtemps avec mes jouets. Mais toi, je vais te dévorer d'une bouchée."


##   Mar 26 Sep 2017 - 23:49

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 502
Date d'inscription : 16/02/2014
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Un peu mieux, je suppose

Quelque chose n'allait pas, elle le savait. Mais elle ne saurait dire sur le coup ce qui clochait vraiment avec elle, ce qui l'empêchait de pleinement utiliser ses pouvoirs en dépit de toute cette énergie qui l'entourait. Oui, Tahia sentait plus qu'elle ne voyait l'Air autour d'elle, la palpant de ses doigts invisibles, comme s'il cherchait quelque chose que la brune avait avant tout cela et dont elle semblait désormais ne plus posséder. C'était étrange et quelque peu ironique d'avoir l'impression que même son propre élément la voyait comme une 'étrangère' et se décidait à agir par lui même, comme pour lui montrer qu'elle ne le contrôlait plus désormais et qu'il pouvait agir comme bon lui semblait. Cela avait été l'impression première que la Guérisseuse avait eu après son Etoilisation et aujourd'hui encore, elle se faisait la même réflexion, même si le vent lui paraissait plus réceptif, plus présent et vivant qu'il y a quelques jours. Sans doute était-ce un bon signe mais la jeune fille n'était pas encore particulièrement convaincue lorsqu'elle voyait ce qu'il s'était passé jusqu'à présent dans l'arène. Certes, elle avait su se débrouiller plus ou moins bien face à Ys mais, comme elle le pensait dès le début: elle n'avait aucune chance face au Tonnerre. Pas dans cette situation, en tout cas. Et ça la frustrait au plus haut point. Pour une fois qu'elle acceptait de se lancer dans quelque chose qui la changeait de ses habitudes et de sa nature, il fallait croire que c'était raté.

Cependant, rien n'avait préparé la jeune Air à ce qui allait suivre prochainement... Alors que le nuage de poussière s'était finalement dissipé et qu'elle cherchait des yeux son camarade, Tahia entendit ce dernier dire qu'elle ne lui laissait pas le choix avant de disparaître de son champ de vision. Instinctivement, elle se tint sur ses gardes, se demandant où le jeune homme avait pu se téléporter mais elle eut beau regarder autour d'elle, il n'y avait rien à faire. Etat-il parti? En toute honnêteté, la brune ne lui en aurait pas voulu, bien qu'elle aurait trouvé cela bizarre de sa part. Après tout, c'était Ys qui avait initialement proposé à la Guérisseuse de s'entrainer, tout en ayant conscience qu'elle ne maitrisait absolument rien concernant ses pouvoirs. Alors, si vraiment il s'était lassé, qu'il le lui dise avant de partir. Soupirant, la jeune femme finit par baisser sa garde, n'ayant de toute façon plus rien à perdre. Grossière erreur... A peine avait-elle relâché son attention qu'un bras passa autour de son cou avant qu'elle ne sente le léger poids d'une tête sur son épaule. Le geste avait été délicat et en douceur, pourtant le simple contact suffit à paralyser totalement la brune. Sa respiration se bloqua, son cœur se mit à battre plus vite dans sa poitrine alors que son corps entier se tendit. Elle avait la sensation d'être soudainement devenue aveugle et sourde. Rien ne l'avait préparé à tout ça et ce n'était pourtant qu'un début...

A nouveau, tout ce qu'elle voyait avait désormais disparu, remplacé par une pièce noire et vide. Elle crut entendre la voix du Tonnerre mais aucun son, aucun mot ne lui parvenait vraiment, aucune compréhension de ce qu'il pouvait bien lui dire. Comme si cet endroit refusait l'accès à toute chose venant de l'extérieur. Alors seulement, Tahia commença à ressentir quelque chose. La première sensation qu'elle eut fut celle de son cœur martelant douloureusement sa poitrine et puis, lentement, il semblait qu'un froid intense s'insinuait à l'intérieur de son corps, parcourant avec une lenteur quasi malsaine chaque parcelle de peau, chaque membre qui composait le corps de la jeune femme. Elle tremblait, de peur ou de froid, elle ne saurait dire. Mais elle voulait sortir de cette endroit, ce froid soudain lui rappelait quelque chose qu'elle avait enfoui depuis longtemps au fond d'elle...

'Il n'est pas bon de se promener seule à cette heure-ci, petite...'

Ses tremblements devinrent plus forts, au point que ses genoux cédèrent et qu'elle tomba au sol. Cette voix... Tahia regarda autour d'elle, une peur immense vint s'agripper à son abdomen, le contractant avec force tandis que, dans l'obscurité des lieux, d'étranges ombres se formaient non loin de la Guérisseuse, au nombre de trois. Deux grandes ombres, ressemblant à deux adultes, et une ombre plus petite et plus frêle, celle d'un enfant... Les deux grandes ombres entouraient la plus petite ombre. *Arrêtez...*

'Viens avec nous, nous allons t'aider à trouver un abri.'

*Non... Ne les suis pas...* La petite ombre suivit les deux grandes ombres, inconsciente de ce qui allait lui arriver. Tahia voulait les poursuivre, attraper cette petite silhouette et l'éloigner de ces hommes...mais ses jambes refusaient de bouger, malgré ses efforts et ses supplications, elles ne bougèrent pas une seule fois. Et la brune assista impuissante à la scène suivante. L'éclat de la lame d'un couteau...et un horrible bruit perçant le silence de la pièce. Une douleur vive s'empara de l'œil gauche de la jeune femme alors qu'elle plaqua une de ses mains dessus. Un cri aigu et douloureux ne tarda pas à suivre, emplissant à nouveau la pièce de ce son affreux. *Arrêtez...*

'Résiste et c'est ton deuxième œil qui y passe.'

Des larmes se mirent à couler le long de sa joue alors que des sanglots la prirent. Pas encore... Pas maintenant... Pas ça...

*Ne la touchez pas... Je vous en prie... Arrêtez... Arrêtez...*


"ARRETEZ!!!"

Il ne fallut pas plus que ce cri de détresse s'échappant des lèvres de la Guérisseuse pour qu'en un instant, le vent se déchaine avec une violence telle que, si c'était possible, tout pourrait se détruire. Et l'Enfer commença...


[HRP: On ouvre les paris: Qui pense qu'Ys va survivre?]



Spoiler:
 

Spoiler:
 


Lantana (Oldcodex) - Main Theme
Savin' me (Nickelback) - Sad Theme
Mononoke Hime Theme (Ocarina)- Wind Theme
##   Mer 27 Sep 2017 - 10:56

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2284
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

HRP> Non mais moi! è_é Attends je vais pas non plus buter mon perso xD

Il savait que ce geste allait provoquer quelque chose. Le soir de cet anniversaire, le peut qu'il l'ait frôlé, Tahia s'était braquée. Fort heureusement, Asbjorn était présent et l'avait retenu. Mais aujourd'hui ils ne sont que tous les deux et à tout moment, il pourrait regretter son geste.
C'était sans compter sur le caractère borné du Tonnerre. Il aurait jusqu'au bout quoi qu'il en coûte.

Alors qu'il eut le temps de prononcer ses paroles, le changement avait déjà opérer. Et ce fut une Tahia terrifiante qui s'anima sous ses yeux. Ôtant son bras et reculant d'un pas, Ys resta spectateur. Incapable de pouvoir faire grand chose. Tahia s'était comme refermée sur elle, dans un monde inaccessible pour lui. L'idiot! Il ne contrôlait plus rien et son envie de vouloir la pousser au delà de ses limites l'avait conduit tout droit dans un mur.

Incapable, désarmé, il l'entend néanmoins. Des paroles sans significations. Ne sachant quoi faire, le rouquin souhaita s'approcher de nouveau. Il l'avait perdu et désirait que Tahia revienne à elle. De sa main, il se dirigea vers elle. Il voulut la toucher, mais une chose imprévue l'en empêcha. Soudainement, un vent violent se leva. Et là, sous ses yeux, il vit toute la colère qui régnait en fond de ses entrailles. Tahia se réveille.

Se protégeant de ses avants bras, ce fut d'abord son reflexe. Un reflexe humain inutile. Son corps est propulsé sous le choc. Il se teléporte, plus loin, se tenant éloigné de Tahia. Mais il ne contrôle toujours rien. La bourrasque s'élargit et s'empare de l'arène. A peine réapparut, il fut de nouveau projeté brutalement. Le vent lui gifle le visage, le griffe. L'air lui manque. Et tout d'un coup, il le réalise, la peur s'empare de lui.
Violement, son dos vint frapper le dossier des estrades. A genoux, par terre, il crache du sang. La douleur est plus que douloureuse et ses craintes s'agitent. Tant bien que mal, tentant de se ressaisir, le Tonnerre s'appuis contre le mur qui faisait opposition à cette attaque.
Il ne peut rien voir, ni passer un peu sa tête pour voir comment était la jeune femme. Il reste planqué là, portant secours d'une main sa nuque.
Il a du se briser une côte si ce n'est pas plus. De toute manière, s'il ne fait rien, il est bien conscient qu'il risque d'y laisser plus.

Rien ne se calme. La tempête fait toujours rage et détruit tout sur son passage. Bientôt, s'il ne fait rien, l'arène entière allait disparaître. Et eux avec. Il ne reste qu'une seule solution quelque peu suicidaire.
Une tornade. Un ouragan. Bref, il a un œil. C'est sa seule chance de pouvoir tout arrêter. Grimaçant sous la douleur, il se concentra, réunissant le peu d'énergie qui lui rester.
Pourtant, il devait bien se l'admettre, il avait peur. S'il rate, s'en était terminé. Il serait propulsé plus loin encore. Plus rien ne serait et Tahia s'auto détruirait.
Terrae a du charme. Ses pouvoirs sont magnifiques. Allen avait raison. Les pouvoirs... sont terrifiants. Ils peuvent être bénéfiques comme destructeurs. Ys le savait, mais aujourd'hui, il le voyait de ses propres yeux l'étendu du danger.

Sa respiration devint plus lente. Le temps parait se suspendre. Plus aucun son autour de lui. Ni même les chaises qui volent à quelques mètres de lui n'interrompent sa concentration. Et là, tout se joue.
En quelques secondes, il se téléporte. Lorsqu'il rouvre les yeux, il se tient tout près de Tahia. Toujours paralysée par la peur, cette dernière s'enfonce encore un peu plus dans sa cage.
Ys n'a pas beaucoup de temps, il le sait, à tout moment, son corps peut être emporté comme un vulgaire bout de papier.
Dans l'œil, tout parait plus calme. C'était comme si on appartenait à un autre monde. De l'autre côté, tout n'est que dévastation. Tandis qu'ici, le temps semble s'être suspendu, rien ne rentre, ni son, ni couleur.
Levant sa main, le Tonnerre pose délicatement l'index sur le front de la demoiselle.
Depuis plusieurs mois, voire une année peut être, il s'entraîne sur une technique qu'il avait développé et dont Mathéo lui avait offert des informations.
Cela consiste à lancer une décharge dans le corps humain. Ce dernier était fait de nerfs, des messages électriques circulent au sein des muscles et tout cela dirigeait par le cerveau.
Lorsqu'Ys entre en contact avec le système nerveux, il envoie un intrus dans le circuit électrique et provoque une image dans l'esprit de Tahia.
Une lumière bienveillante, aussi blanche qu'aveuglante, s'submerge son esprit.
L'effet ne dura que quelques secondes. Sa technique étant très complexe à contrôler, il n'a jamais su aller au delà de ce quelques secondes précieuses. Cependant, il avait réussi à la toucher. Et sans s'en rendre compte, l'atmosphère autour d'eux semblait plus calme.

Lorsqu'il aperçut ces yeux verrons, un doux sourire s'installe. Certes, il saigne des lèvres, son dos est mal en point, ses côtés le tiraillent, il n'a jamais aussi peur qu'à ce moment présent, et pourtant, il lui sourit. Il n'a jamais été plus heureux que d'apercevoir la couleur de ses yeux.


"Tout va bien. Tu n'as plus à avoir peur."


##   Mer 4 Oct 2017 - 0:09

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 502
Date d'inscription : 16/02/2014
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Un peu mieux, je suppose

Si à l'extérieur, une tempête infernale se déchaînait, l'intérieur de l'esprit de Tahia était sûrement bien pire, toujours coincé dans cette pièce noire et vide. Les images qui défilaient sous ses yeux, les cris, la douleur, le sang...le Vide... Ce Vide qui avait pris possession de son corps cette nuit là où elle n'avait que neuf ans, ce Vide qui n'avait jamais cessé de l'habiter pendant toutes ces années, attendant bien patiemment son heure pour resurgir et faire bien plus de dégâts à chacune de ses apparitions. Ce même Vide qui recommençait à lui creuser la poitrine, appuyant ça et là sur ces blessures qui n'avaient jamais pu être totalement soignées et dont la jeune femme avait pourtant appris à vivre avec. Et pourtant...pourquoi ce cauchemar ne cessait de la hanter à chaque fois qu'elle reprenait enfin goût à quelque chose, qu'elle pouvait enfin soigner la plupart de ses blessures, qu'elle pouvait mener une existence à peu près...normale? A quoi cela lui servait d'exister et de vivre si c'était pour continuellement éprouver de la souffrance, de ne jamais être heureuse sinon un court instant et de s'attacher aux gens pour au final les perdre... A quoi bon s'accrocher et vouloir tout faire pour rester vivante quand à la fin, elle finissait par tout perdre et redevenir 'morte'... Peut être qu'au fond, son esprit était toujours là-bas, à Paris, dans cette ruelle où s'était trouvée une poupée désarticulée à qui on avait arraché l'œil gauche et tordu tous les ressorts...

Pourtant, en l'espace de quelques secondes, un pan de mur de la pièce sombre commença à se fissurer, laissant apparaître de faibles lueurs blanches qui vinrent éclairer les ténèbres des lieux. Puis, comme si on avait donné de puissants coups de marteau de l'autre côté de ce mur, des trous commencèrent à se percer, faisant jaillir encore plus de lumière, inondant davantage la pièce qui perdait peu à peu de sa noirceur. Et alors que Tahia se demandait ce qu'il se passait, le mur se brisa entièrement, libérant un flot de lumière blanche qui l'enveloppa dans son intégralité, lui coupant un instant la respiration. Et plus encore, un sentiment de protection et de bienveillance l'enveloppa tel un cocon, faisant peu à peu disparaître toutes pensées négatives qui résidaient dans son cœur alors que le Vide se fit moins pesant et plus léger. L'espace d'un instant, la jeune Air eut l'impression que sa Grand-Mère était à ses côtés, l'enveloppant de sa gentillesse et de sa douceur, tout en la rassurant et lui disant qu'elle était en sécurité à présent. C'était étrange, accueillant et définitivement bien plus agréable que tout ce qu'elle avait pu ressentir jusqu'à présent. Tout en se redressant lentement pour se remettre en équilibre sur ses jambes, la brune s'avança lentement vers cette lumière qui semblait briller de mille feux au travers de ce mur cassé et dont la pièce, autrefois sombre et dépourvue de couleurs, était maintenant lumineuse et entourée de couleurs blanches et argentées. Il ne lui fallut qu'une seconde pour se décider à franchir ce mur et s'avancer davantage vers cette lumière.

La première chose que Tahia vit lorsqu'elle ouvrit les yeux fut un sourire doux et accueillant de la part d'Ys, ne se rendant pas tout de suite compte de l'état de son camarade, en dépit de la présence de sang sur les lèvres du jeune homme. Non, ce qui l'importait était ce sentiment d'apaisement et de sécurité qu'elle avait ressenti quelques secondes avant et lorsqu'elle entendit son camarade lui dire que tout allait bien et qu'elle n'avait plus à avoir peur, la Guérisseuse put sentir les larmes couler le long de sa joue alors qu'elle étouffa un petit sanglot. Sans doute n'importe qui la comparerait à une enfant en cet instant, cette petite fille de neuf ans qui avait toujours vécu au plus profond d'elle, mais le soulagement et la sincérité de ces mots avaient suffi à eux seuls pour que la jeune femme ait le sentiment d'être protégée. C'est pourquoi, alors qu'elle essayait de contrôler ses pleurs, la brune ne put s'empêcher de demander d'une petite voix.

"Ils ne me feront plus de mal? Je n'ai plus rien à craindre d'eux?"

C'était enfantin, elle le savait, mais elle avait besoin de cette assurance en cet instant. L'état de l'arène et celui d'Ys étaient secondaires dans son esprit, et deviendront sa principale source de préoccupation et d'inquiétudes sûrement dans quelques minutes. Mais pour l'instant, Tahia avait besoin d'être rassurée, qu'on lui prouve que tout allait bien et qu'elle n'allait pas retomber dans les abysses de ce cauchemar... 



Spoiler:
 

Spoiler:
 


Lantana (Oldcodex) - Main Theme
Savin' me (Nickelback) - Sad Theme
Mononoke Hime Theme (Ocarina)- Wind Theme
##   Mer 4 Oct 2017 - 23:12

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2284
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : En infiltration.
Humeur : J'ai pas, pioches!

C'est drôle. En un instant, l'atmosphère change du tout au tout.
Il y a quelques minutes, c'était la tempête. L'arène était sur le point d'être dévastée. C'était catastrophique. Et maintenant, tout est calme. Le temps semble suspendu. Des particules flottent dans les airs, il y a des reflets d'argent dans cette danse de poussière.
C'était déstabilisant.

Cette douleur dans les côtes le tiraillent. On aurait dit quand le poignarder tout en faisant tourner le poignard dans sa chair. C'est horrible. Il pourrait se téléporter jusqu'à l'hôpital pour être secouru. Cette torture est insupportable. Malheureusement, sa précieuse technique, en plus d'être complexe à utiliser, elle l'épuise aussi énergétiquement. Et pour l'heure, il est vide. Il ne pourrait aller nul part. Aucune téléportation possible.
Malgré cette envie de bouger, d'agir, il ne quitta pas Tahia.

Elle se tient devant lui. Peu à peu, son visage semble se détendre. Son teint reprend des couleurs et son regard s'anime. Des larmes perlent sa joue. Elle est revenue au grand soulagement du Tonnerre. Il avait réussi, lui qui craignait par dessus tout l'irréparable. Elle lui avait mis une grosse frayeur et promis, il ne la provoquerait plus jamais ainsi. Pas même pour son bien.
De toute manière, son énergie s'était libérée. Il n'y aurait plus ce stock incontrôlable. Maintenant, elle avait les jeux en carte. Les jouer ou bien les garder une nouvelle fois et recommencer les mêmes erreurs.

Croisant son regard, rassuré et soulagé, un fin sourire se dessine sur son visage. Ses paroles sont enfantins oui. Elle semble si frêle et fragile. Elle avait du énormément souffrir pour se mettre dans un tel état. Et d'un geste protecteur, le jeune homme lui tendit la main comme une invitation. Ne plus avoir peur du contact humain, aller de l'avant. Petit à petit, sans brutaliser, et tout ira bien.


"Non, ils ne te feront plus jamais aucun mal. Viens avec moi, il faut que tu te reposes."

Tout autant que lui, elle devait être vidée de ses émotions, de cette énergie. Ils avaient besoin de repos. Cet entrainement était surement le pire qu'Ys n'ait connu. Voilà l'immensité de Terrae, du Vide.
Bien qu'il ne sache pas grand chose d'elle, ou peu, il avait comprit qu'on lui avait infligé du mal autrefois. Tahia s'était refermée sur elle même, créant une carapace, au point de s'étouffer dedans. Au point qu'elle n'avait plus aucun goût pour la vie. Une chose qu'il avait lu dans son regard plutôt dans la journée, quelque chose qui le fit prendre conscience.

Tandis qu'il lui tente la main, son sourire disparaît soudainement. La douleur étant très forte, il crache du sang et gémit. Il avait dérouillé. Cela faisait longtemps qu'il n'avait autant encaissé de coups. Quelle nostalgie!
D'un revers de la manche, il essuie ce filet rouge aux lèvres, et reprend d'un ton taquin:


"Tu me dois une bière maintenant. Je sens que je vais en avoir besoin."


##   Jeu 5 Oct 2017 - 0:36

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 502
Date d'inscription : 16/02/2014
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Un peu mieux, je suppose

Le calme était enfin revenu, s'imposant en maître après que la tempête se soit calmée, mais c'était un calme bien différent de celui qui existait déjà lorsque les deux étudiants étaient venus dans l'arène. Là où l'atmosphère était au départ tendue et palpable, il ne subsistait à présent plus rien de cela. C'était désormais un calme apaisant et serein qui avait fini par prendre place en ce lieu abimé par la récente bourrasque de vent tandis que les deux seuls êtres vivants présents restaient là, épuisés par les évènements survenus. Et épuisée, Tahia l'était vraiment alors qu'elle calmait lentement ses pleurs. Elle n'avait pas très bien compris ce qu'il s'était passé entre le moment où Ys l'avait attrapé et lorsqu'elle était enfin revenue à elle mais la jeune femme pouvait attester, alors qu'elle fixait son camarade et commençait à prendre conscience de l'état de ce dernier, que ce ne devait pas être très beau à voir. La Guérisseuse se doutait cependant qu'elle avait dû perdre le contrôle de ses pouvoirs suite à ses souvenirs et ça n'avait fait qu'empirer. Du reste, elle ignorait ce que le Tonnerre avait bien pu faire pour qu'elle puisse sortir de cette spirale infernale mais une chose était sûre: elle lui était à présent redevable. Elle avait donc une dette envers lui, qu'elle devra lui rembourser un jour ou l'autre, même si elle ignorait totalement ce que le jeune homme pourrait bien lui demander. Et aux vues de la situation actuelle, il y avait des chances que cela soit le dernier de leurs soucis.

Aussi, quand Ys lui tendit la main et lui assura qu'on ne lui ferait plus aucun mal, Tahia n'hésita pas cette fois-ci et accepta la main tendue de son camarade. Sans doute que la fatigue y jouait un peu mais pour une fois, son corps n'eut pas la moindre réaction à ce contact, la rassurant davantage alors qu'enfin, les larmes avaient cessé de couler. Elle devait vraiment être dans un état déplorable mais honnêtement, c'était bien le dernier de ses soucis. Et même, ce fut lorsque le jeune homme se mit à cracher du sang et gémir de douleur que l'Air prêta davantage attention aux blessures de ce dernier. Son corps portait de multiples marques et coupures, sûrement dues pour la plupart aux attaques qu'elle avait initiées contre lui avant de perdre le contrôle, tandis que pour les autres, c'était sans doute lorsqu'elle avait fait éclater son pouvoir. Pour ce qui est de cracher du sang, il avait sans doute pris un mauvais coup et cela ne devait pas s'arranger aux vues de la douleur qu'il semblait ressentir. Et bien qu'elle ne pouvait pas précisément le voir, la jeune femme n'aurait pas été étonnée si le Tonnerre avait au passage gagné des côtes cassées. Elle soupira intérieurement suite à ce bilan, sachant parfaitement qu'elle n'aurait jamais assez d'énergie pour soigner l'étudiant, pas même ses coupures, mais elle pourrait toujours faire quelque chose. Après tout, elle était Guérisseuse depuis pas mal de temps maintenant et ce n'était pas pour rien.

Aussi, quand son camarade lui déclara qu'elle lui devait une bière car il en aurait sans aucun doute besoin, Tahia ne put s'empêcher de lui frapper sur la tête.

"Crétin! Tu pisses le sang et la première chose que tu me dis, c'est que t'as besoin d'une bière? T'auras rien du tout tant que tu seras pas un minimum soigné. Déjà, tu vas t'allonger pour que je puisse inspecter tes blessures et m'assurer qu'il n'y ait pas plus de dommages."

La Guérisseuse était enfin revenue et fatigue ou non, la brune n'allait pas lâcher son camarade jusqu'à ce qu'elle soit sûre que tout ira bien. Qu'importe s'ils doivent rester dans cette arène le reste de la journée, elle ne sera pas assez forte pour amener Ys à l'hôpital et devait donc faire en sorte que le Tonnerre puisse un minimum tenir sur ses jambes. Aussi, après s'être concentrée un moment, Tahia parvint à faire faiblement briller ses mains et les passa au dessus du corps du jeune homme, évitant de trop toucher la peau sous peine de causer une autre douleur à ce dernier. L'inspection ne dura pas longtemps et le bilan fut sans appel.

"Trois côtes cassées ainsi que plusieurs marques et coupures. J'ose espérer que ce n'est pas une habitude pour toi de te retrouver dans cet état là car je te préviens que si un jour tu passes à l'infirmerie et que je suis de service, ça sera des soins sans la moindre anesthésie que tu recevras..."  



Spoiler:
 

Spoiler:
 


Lantana (Oldcodex) - Main Theme
Savin' me (Nickelback) - Sad Theme
Mononoke Hime Theme (Ocarina)- Wind Theme
##   
Contenu sponsorisé

 

La dépressive et le suicidaire...ou quand un Tonnerre veut entrainer une Air déprimée [PV Ys] [Suite]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Arène.
Aller à la page : 1, 2  Suivant