Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Une seconde fois n'est pas un hasard (Pv Pandora)
##   Lun 28 Aoû 2017 - 21:11

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Ys et Akito
► Rencontres ♫♪ :
Renji Fujii
Messages : 254
Date d'inscription : 20/08/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Taciturne

Voilà que le jeune brun était devant le frigo depuis quelques minutes que son regard ne se détachait pas des étagères vides.
L'air impassible, il le fixe. Très bien. Il a bien un coloc sinon comment expliquer les disparitions soudaines dans ce frigo? Il est bien vivant, il respire et de temps en temps il vient se servir allégrement dans les réserves de Renji.
Bon... On ne peut pas empêcher un être humain de se nourrir. Cela serait contre nature. Par contre on pourrait lui apprendre les bonnes manières. Et dire qu'il ne savait même pas à quoi ressembler cet intrus. Au moins, l existe réellement.
Dans un soupir lassé, Renji referme le frigo et se relève. Bien, il avait saisi le message. Il allait devoir faire les courses. Puisque le frigo n'allait pas se remplir tout seul et ce n'était pas le fantôme en tant que coloc qui allait le faire.

Jetant un œil à son porte feuille, finalement, Renji se demandait s'il serait pas mieux de trouver un travail. C'est qu'il vit sur ses économies mais elles ne vont plus tarder à devenir maigres. Finalement, ses projets sont bousculaient. Dans un sens, cela occupera ces longues journées vides. Depuis son arrivée, il n'avait créer aucun lien. Non que cela ne le dérange. Il est resté lui même. Pourtant, il a tout de même réussi à adresser la parole à deux personnes différentes. Exploit! Malheureusement, ce ne fut que de courte durée puisqu'il est incapable d'entamer une discussion dans la durée. Est ce si grave?

Refermant brusquement son porte feuille, le garçon chassa rapidement ces questions. C'était sans importance. Pour l'instant, le plus vital soit que son estomac soit plein. Aujourd'hui il fait plutôt beau. Un peu lourd, surement l'orage menaçant au loin. De toute manière, il ne comptait pas marcher jusqu'à la superette du coin. Elle était bien trop loin. Autant le jeune homme ne connaissait rien de l'établissement dont lequel il dormait. Autant il connaissait l'extérieur et ses alentours. C'est toujours plus simple de sortir pour ne croiser personne. Il se sent moins confiner.
Lassant ses chaussures, il enfila une veste en cuire noire par dessus son t-shirt blanc. Au moins, s'il venait à faire frais, il serait prudent. Prenant le nécessaire, le jeune homme quitte les lieux. Il croise énormément de personne, mais à aucun moment, il ne pose un regard. Son ombre glisse sur le mur des couloirs, silencieusement.

Se tenant devant l'arrêt de bus, il attendant patiemment que le bus arrive. Et quand ce dernier se présente, il y a énormément de monde présent. Certains descendent, d'autres montent. Il y a pas mal de bousculade et de brouah. L'avantage lorsqu'on est grand, on peut voir de loin d'où va provenir le danger et surtout, de par sa carrure, les personnes restent éloignées de lui, intimidées.
Calmement, le jeune homme se tient à l'une de ses poignées au plafond, et d'une autre main, il lit son livre de poche le temps du voyage.


Une seconde fois n'est pas un hasard (Pv Pandora) Deea8c10
##   Lun 28 Aoû 2017 - 21:43

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Not for now ~
► Rencontres ♫♪ :
Pandora Lee
Messages : 282
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 28
Emploi/loisirs : Vendeuse à la boutique de vêtements !
Humeur : Déprimée, mais ça va passer. Je crois ?

Aujourd'hui est un jour sans. Ca arrive, c'est comme ça. Je me suis réveillée triste, avec une sorte de boule dans la gorge, et une mauvaise envie de pleurer. Pour tout vous avouer, j'ai rêvé de Matt, mais c'était un joli rêve, du temps où nous étions encore amis. Et je me suis rendue compte qu'il me manquait. Pas le connard qu'il est devenu, non, lui il peut rester où il est, mais celui qu'il était et qui représentait tellement pour moi. Avoir un ami, un confident, une épaule solide sur laquelle m'appuyer, eh bien ça me manque. Seulement, c'est difficile à trouver... Et surtout ça prend du temps à se construire, ce genre de relation.

Pour ne rien arranger, alors que je joue de la guitare pour me changer les idées, une corde me claque dans les doigts. Je lâche un juron alors que je mets mon index ensanglanté en bouche? Je trouve un pansement dans mon tiroir, par contre, aucune corde de rechange. La misère, il va falloir que je sorte alors que j'avais bien envie de rester en pyjama dans le dortoir toute la journée !

Je me douche en vitesse, attache mes cheveux comme à mon habitude et passe mes vêtements de la veille - un short à franges en jeans et un top noir, on ne va pas se casser la tête hein. Je mets mes écouteurs dans les oreilles, attrape mon sac et sors de l'institut, en direction de l'arrêt de bus. Bon, le village n'est pas très loin, mais ils ont quand même installé une navette pour les fainéants. Et aujourd'hui, je suis fainéante - enfin, je suis surtout d'une humeur maussade et je n'ai pas tellement l'envie de me balader !

Je vois au loin le bus arriver, et cours pour ne pas la manquer. C'était juste ! La navette est vraiment bondée, j'essaie de me frayer un chemin en gardant les yeux au sol pour ne pas me prendre les pieds dans un sac. C'est donc tout naturellement, que je ne vois pas le coup venir. Un type, qui gesticule dans tous les sens - il raconte sans doute une histoire, mais je ne risque pas de l'entendre avec mes écouteurs - m'envoie son coude en plein dans la figure. Je me retrouve propulsée contre quelqu'un d'autre, un peu sonnée, et me prends en prime un livre sur le pied. Quand je vous dis que c'est un jour sans...

"Aïe ! Putain mais il sait pas faire attention l'autre ahuri là ?!"

Je lance un regard noir au connard qui m'a frappée et qui n'a pas trouvé utile de s'excuser. J'expire lourdement, avant de me baisser pour ramasser le livre qui est tombé à terre. Ce n'est pas parce que l'autre là, a oublié ses bonnes manières, que je dois en faire autant. J'enlève mes écouteurs et me retourne pour tendre le livre au jeune homme sur qui je me suis étalée.

"Je suis désolée, j'espère que ton livre n'est pas abîm..."

La dernière syllabe se perd dans ma gorge. Je le reconnais, c'est le grand japonais de la dernière fois - qui ne m'avait d'ailleurs pas donné son nom. Je me souviens qu'il avait rattrapé mon carnet avant qu'il ne s'envole. C'est moi qui lui tend un livre à présent.

"Eh bien, on dirait que nos rôles s'inversent aujourd'hui !"

Je lui adresse un léger sourire. Je suppose qu'il se souvient de moi, notre échange n'a pas été très long, mais il a été intense ! Enfin, il l'avait été pour moi en tout cas...
##   Lun 28 Aoû 2017 - 22:35

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Ys et Akito
► Rencontres ♫♪ :
Renji Fujii
Messages : 254
Date d'inscription : 20/08/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Taciturne

Ce qui est magique avec un livre, c'est lorsque ce dernier est inspirant, vous oubliez tout ce qui se trouve autour de vous. Et ce n'est pas plus mal pour le brun. Il préfère s'évader de ce monde. Pour l'instant, il est contraint d'être entouré. Trop entouré. Mais ce n'est que temporaire. Il retrouvera bientôt sa liberté. Et quo de mieux de s'évader au travers d'un livre?
Plongé dans son histoire, Renji ne se préoccupe pas des autres. N'étant pas dérangé, il ne se rend pas compte que quelques secondes plus tard, il viendra à être bousculé. Et pas par n'importe qui.

Son bien lui glisse des doigts. Il n'a pas évidemment souffert de cette brutalité. En revanche, il ne supporte pas d'être touché d'une quelconque dernière. N'étant pas tactique, Renji pose son regard glaciale sur la raison de cette intrusion dans sa bulle. Il ne la reconnaît pas tout de suite puisqu'elle lui fait dos. Mais il l'entend juré. Cette fille n'a pas sa langue dans sa poche tant bien que d'autres personnes se sont retournés sur elle.
Relevant le regard sur le gars qui gesticulait, Renji ne pouvait que comprendre son énervement et mieux encore quand leurs regards se croisent. Posant son regard sur elle, il l'a reconnut immédiatement. Aussi, ce n'est pas comme s'il s'était adressé à tout Terrae alors il l'aurait reconnu sans trop de mal.

Et finalement, malgré tout, elle n'a pas changée.


"Mon nez est resté droit...."

Tente-t'il quand il remarque le mauvais coup mal placé. Puis il se reprend, constatant l'intrigue chez la demoiselle:

"C'est une blague."

Ouais, vous l'aurez compris, il avait tenté sa chance. Après tout, cette histoire sur la taille des asiatiques, il s'en souvenait parfaitement bien. Il avait pensé qu'il s'agissait d'une blague. Pandora semble apprécié l'humour et communique ainsi. Enfin, c'est ce qu'il pense, alors il essaye. Mais c'est compliqué. Surtout qu'il n'a pas forcement le ton pour que se soit drôle.
Finalement, son regard s'arrête sur son nez. Elle a reçu un sale coup. Et un filet rouge s'écoule. Cherchant dans sa poche, il sort rapidement un mouchoir. Délicatement, il efface ce mal sans un mot sans croiser de nouveau son regard, juste en restant concentré sur cette tâche.
Puis une fois le travail achevé, il se redresse et récupère le livre que lui tendait toujours Pandora.


"Merci. Ce n'est rien, ce n'est qu'un livre de poche."

De toute manière, il ne s'agissait que d'un double pratique pour les déplacements. L'autre volume plus important attendait sur l'étagère de la bibliothèque. En soit, elle n'avait pas tord. Les rôles sembleraient s'être inversés. L'ironie du sort!
Rangeant son livre dans sa poche, le garçon s'accrocha à une seconde poignée suspendue au plafond.


"Tu peux t'accrocher à mon bras si tu veux."

Puisque le bus était blindée, Pandora ne pourrait plus trouver une place assise. De plus, les poignées étaient assez haute et il était hors de question qu'elle se prenne de nouveau un coude dans la figure. Alors le brun était disposé à être serviable et à lui venir en aide. Après tout, il ne pouvait pas la nier, faire comme si il ne la connaissait pas. A elle de choisir si elle préfère tanguer au rythme des à-coups du bus, ou si elle préfère se tenir à l'un des bras du garçon.


Une seconde fois n'est pas un hasard (Pv Pandora) Deea8c10
##   Lun 28 Aoû 2017 - 22:54

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Not for now ~
► Rencontres ♫♪ :
Pandora Lee
Messages : 282
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 28
Emploi/loisirs : Vendeuse à la boutique de vêtements !
Humeur : Déprimée, mais ça va passer. Je crois ?

Le jeune homme me parle alors de nez, mais je ne comprends pas très bien ce qu'il veut dire. Je ne sais pas si c'est le coup que je viens de recevoir, ou la surprise de le retrouver ici si soudainement, mais mon cerveau bugge pendant quelques instants. Je le regarde un peu bêtement, avant qu'il ne me dise que c'est une blague. Mon visage se fend d'un sourire d'excuse.

"Ah ! Désolée, j'ai été un peu sonnée..."

Il sort ensuite un mouchoir de sa poche et l'approche de mon visage. Je sens un frisson me parcourir au contact de sa main sur moi. Enfin, au contact de sa main à travers le mouchoir, plus exactement. Il me tamponne très doucement le nez, je n'avais même pas remarqué que je saignais... Il remet ensuite son mouchoir dans sa poche, comme si de rien n'était, alors que de mon côté, je me sens très troublée par ce simple contact.

"Euh, merci..."

Le brun récupère ensuite son livre, que je tenais toujours à la main. Il me propose ensuite de m'accrocher à son bras. J'hésite un moment, et alors que je suis sur le point de refuser, le bus freine brusquement. Je perds l'équilibre et me raccroche une fois de plus à lui. Décidément, je ne suis pas bien douée aujourd'hui. Je me recule, retrouve mon équilibre, et m'accroche finalement à son bras. J'essaie de ne pas être trop intrusive dans mon contact, mais je ne peux m'empêcher de constater que son bras semble bien musclé. Ce ne serait pas étonnant en fait, vu sa carrure.

"Encore désolée... Et je pense qu'il est plus prudent que je me tienne en fait, merci."

Je lui souris, avant de me rappeler d'un détail de notre dernière rencontre.

"Au fait... Tu ne m'avais pas dit ton prénom, la dernière fois..."
##   Mar 29 Aoû 2017 - 0:20

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Ys et Akito
► Rencontres ♫♪ :
Renji Fujii
Messages : 254
Date d'inscription : 20/08/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Taciturne

Ouais, il aurait du s'en douter, il est mauvais en blague. C'est comme pour tout, il devra apprendre. Pour l'instant, il tente d'être aimable et de venir à l'un de ses semblables. Disons, qu'il ne supportait pas qu'on puisse blesser une femme et encore moins la laisser dans l'embarras. Surement du à une vieille fierté chez les Yakuza.

Il l'entendit le remercier. Pour sa part, c'était un geste normal. Il n'y avait pas de quoi crier victoire. D'ailleurs, il n'avait pas reculer devant autant de contact humain. Enfin, ce n'était pas non plus un contact intime. Pour l'instant tout se passe bien.
Seulement Pandora semble refuser son aide. Du moins, jusqu'à qu'un arrêt quelque peu brutal la fasse réfléchir à son précédent choix. De nouveau, ils se percutent. Le brun, quelque peu gêné de ce second contact, jette un regard autour d'eux. Il n'a jamais apprécier être au centre des sujets. Enfin, personne ne les regarde. Ce n'est qu'un vieux réflexe.

En fin de compte, tout aussi mal à l'aise que lui, Pandora s'accroche à lui. D'aussi près, il pouvait sentir son parfum. C'est assez angoissant de se tenir aussi près d'un semblable. Mais cette fois, il devra prendre sur lui. Il lui avait proposer son aide.
Puis cette dernière l'interroge. C'est vrai, il n'avait pas eu la délicatesse de se présenter puisqu'il avait juger cela pas nécessaire.
Par dessus son propre bras, il posa un doux regard sur la demoiselle.


"Renji Fujii."

La politesse l'oblige à répondre cette fois. L'avenir sera dire si oui ou non, un jour, ils finiront par se croiser de nouveau. Pour l'heure, elle n'a jamais été que la seule personne qu'il put croiser autant depuis son séjour à Terrae.
Le calme revenu, le jeune homme regarde droit devant lui. Le paysage défile. Les gens discutent, rient. Eux, ils sont là, suspendus pratiquement l'un à l'autre, silencieux.
C'est assez gênant de rester sans rien dire quand une personne se tient à votre bras. De plus, il ne pouvait pas l'ignorer. Il pouvait respirer son parfum, quelque peu agréable.


"La dernière fois, je ne t'ai pas dis non plus que tu avais une jolie écriture."

Glissa-t'il tout en reportant son attention sur elle. Lorsque son carnet s'était envolé, les pages tournants sous l'influence du vent, il avait pu visualiser quelques lignes. Evidement, il ne les avait pas lu. Il n'avait pas eu le temps. Pourtant, ce fut suffisant pour décrypter son style d'écriture. Et puis, de ses souvenirs, il avait lu en elle son amour pour la musique. Autant choisir de parler de ses passions plutôt que de laisser un blanc pesant s'installer entre eux.

"C'est un carnet de composition?"

C'est toujours risqué s'interférer dans la vie des autres. Mais c'est d'autant plus dangereux de s'y intéresser. Pourtant, il ne peut s'en empêcher, il désire en savoir plus. Et puis, il ne désire pas la mettre mal à l'aise au vue de son comportement peu chaleureux. Alors que malgré tout, même encore là, elle sourit. Et là encore, il braque dessus de son regard froid.


Une seconde fois n'est pas un hasard (Pv Pandora) Deea8c10
##   Mar 29 Aoû 2017 - 16:02

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Not for now ~
► Rencontres ♫♪ :
Pandora Lee
Messages : 282
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 28
Emploi/loisirs : Vendeuse à la boutique de vêtements !
Humeur : Déprimée, mais ça va passer. Je crois ?

Le japonais se présente enfin, tout en posant son regard sur moi, et je lui adresse un sourire poli. Notre proximité me met légèrement mal à l'aise, mais j'essaie de ne pas le laisser paraître. Le trajet ne sera pas long, et c'est vraiment gentil de sa part de m'avoir proposé de me tenir à lui. Je suppose que c'est préférable que de lui rentrer dedans à chaque freinage !

"Renji... C'est joli. Eh bien, je suis enchantée de te... Re-rencontrer, du coup !"

Je laisse échapper un léger rire, qui se perd dans le brouhaha du bus. Nous restons un moment silencieux, j'hésite à remettre mes écouteurs, mais ce ne serait vraiment pas très poli. Alors je me contente de regarder les personnes qui nous entourent, captant des bribes de leur conversation. Des banalités pour la plupart ; la rentrée qui approche, la petite amie chiante, le nouveau chat trop mignon, les dépenses shopping... Je me rends compte que de mon côté, je n'ai franchement pas grand chose à raconter.

Etonnamment, c'est le brun qui brise le silence, me complimentant sur mon écriture. Je lève les yeux vers lui, surprise.

"Merci, c'est gentil. Tu sais lire notre écriture ?"

Parce que bon, c'est quand même fort différent ! Enfin, je suppose que l'anglais est une langue importante, même chez les asiatiques... Mais j'avoue avoir un peu honte d'un coup, moi qui sais à peine différencier le japonais du chinois !

Je hoche la tête à sa question, un sourire s'affichant sur mes lèvres. Je suis donc si facile à cerner, qu'il a deviné si rapidement ? En même temps, le jour de notre première rencontre, j'étais assise sur un banc avec ma guitare, un peu obvious donc...

"Oui, c'est exact ! Enfin, il y a aussi un peu de poésie et de dessins, mais je l'utilise principalement pour mes compositions et paroles de chansons..."

Le bus freine à nouveau et je m'accroche un peu plus fermement à son bras. Je n'ai jamais eu un très bon équilibre, alors dans un bus en mouvement, je vous laisse imaginer ! Alors que je retrouve ma stabilité et relève les yeux vers le jeune homme, je le surprends une fois de plus à me fixer. Déjà la première fois, il n'arrêtait pas de ma regarder avec insistance. Ca m'avait mis mal à l'aise à ce moment-là, et je dois dire que c'est à nouveau le cas maintenant. Je me racle discrètement la gorge.

"Est-ce que tu fixes souvent les gens comme ça ? J'ai l'impression d'avoir un truc sur le visage, c'est un peu perturbant..."

Sans oublier que ce n'est pas poli ! Mais je ne vais pas non plus me montrer désagréable avec lui, alors que je suis toujours accrochée à son bras...

Le bus finit par s'arrêter à l'entrée du village, et nous suivons le mouvement de foule jusqu'à la porte de sortie. Je m'arrête quelques instants, créant une distance avec la masse des passagers, qui s'éparpillent à présent dans le village. Je souffle de soulagement, une fois libérée de toute cette foule oppressante autour de moi. Je me rends compte que Renji est resté en arrière, lui aussi. Je lève les yeux vers lui avec un sourire.

"Tu viens faire des courses, en fait ? Tu veux... Qu'on marche ensemble jusque là ?"

Je lui pose la question, légèrement incertaine. Il a plutôt l'air d'un solitaire - et moi aussi d'ailleurs. Mais ce serait stupide de faire comme si l'autre n'existait pas, alors qu'on se rend au même endroit. Et puis, je dois avouer qu'aujourd'hui en particulier, un peu de compagnie ne me ferait pas de mal ; discuter m'empêche de ruminer des idées noires.
##   Mar 29 Aoû 2017 - 21:22

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Ys et Akito
► Rencontres ♫♪ :
Renji Fujii
Messages : 254
Date d'inscription : 20/08/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Taciturne

C'est vrai, s'il n'était pas aussi lucide, ne croyant pas au hasard, il se serait surement présenter à son tour. Finalement, il s'agit bien d'une re-rencontre. Quelle ironie. La jeune fille en rit, il y a de quoi. Pour sa part, il se contente d'afficher un air plus doux. Ce qui pourrait, quand il s'agit d'un personne aussi froid, à un semblant de sourire.
Néanmoins, la demoiselle le complimente. Pour sa part, ce n'est qu'un nom, sans aucune signification à ses yeux.

Et le silence retrouve sa place. Dans un sens, il n'est pas plus mal qu'il y est autant de monde dans ce bus. Le brouah des gens couvre leur malaise. Décidemment, il est bien un pitre interlocuteur. Il se demande bien pourquoi la jeune femme continue de lui adresser la parole. Mais il fait des efforts. Et la question de Pandora lui hausse un sourcil.


"Oui, bien sûr."

S'il n'est pas un gars qui aime parlait, il reste toujours un ancien élève discipliné. Les études étant importantes, il les aura suivis à la lettre. Aujourd'hui, il pourrait devenir n'importe qui. Obtenir de nombreux diplômes, faire de grandes études. Mais rien ne l'intéresse. Il est comme vide à l'intérieur et ère sans but.
De ce fait, il devine que Pandora doit avoir des origines anglaises. Même sans cette oreillette, il l'aurait compris.
Finalement cette dernière lui avoue que ce carnet était bel et bien un mémoire de ses compositions, et pas seulement. Cependant, il ne se serait pas permis de fouiller en profondeur. Le peu lui avait suffis pour le comprendre surtout qu'il 'avait entendu jouer.

Et voilà que le bus freine de nouveau. Il sent cette dernière resserrait son étreinte. Finalement, il regrette quelque peu son aide. C'est assez déstabilisant de se tenir aussi près d'une personne quand on est un vieux loup solitaire. Un vieux loup qui ne sait pas comment se comporter avec ses semblables et qui agit par l'instinct. Et même ses regards dérangent. Tant bien que suite à sa réflexion, il détourne son attention.


"Je-...Non, pas vraiment... Désolé."

C'est surement ses dires maladroits et ses sourires qui attirent son attention. Mais le jeune homme n'est pas discret et encore moins diplomate. De ce fait, il prit soin de ne plus l'observer. Heureusement pour lui et sa patience, le bus finit par arriver à destination. Les personnes se bousculent tels des rats pour sortir. Renji reste en arrière pour laisser la voix libre. Il peut respirer. Pandora n'est plus suspendu à son bras, il est libre de souffler.
Mais lorsque la foule se disperse, il vit la brune se tenir devant lui. Et étrangement, elle lui propose une chose inattendue. Un instant perplexe, il l'observe longuement avant de laisser échapper tout en avançant, mains dans les poches:


"Tu es vraiment étrange."

Un moment elle lui reproche de trop la regarder. L'instant d'après, elle désire l'accompagner. L'être humain est vraiment complexe. Mais il ne refuse pas. Marchant devant lui, le jeune homme reste silencieux. Il ne sait plus vraiment comment se comporter sachant déjà qu'il y avait du mal peu de temps avant.
Finalement, il laisse glisser d'une voix grave:


"Tu partages ton dortoir avec un colocataire?"

Reste à savoir si les colocs sont tous pareils et ce pourquoi la jeune femme venait aussi faire ses courses.


Une seconde fois n'est pas un hasard (Pv Pandora) Deea8c10
##   Mar 29 Aoû 2017 - 21:40

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Not for now ~
► Rencontres ♫♪ :
Pandora Lee
Messages : 282
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 28
Emploi/loisirs : Vendeuse à la boutique de vêtements !
Humeur : Déprimée, mais ça va passer. Je crois ?

Renji me répond que "oui bien sûr" il sait lire l'anglais, comme si c'était la chose la plus naturelle du monde. J'évite d'en dire plus à ce propos, de peur de paraître stupide. Ben oui, ça ne va pas jouer en ma faveur de lui dire que pour moi, dans le sens inverse - c'est-a-dire apprendre le japonais - ça me semble insurmontable.

Suite à ma remarque, il détourne les yeux et s'excuse. Je grimace légèrement, bravo Pandora, mais quel manque de tact... Son regard m'a mise mal à l'aise, c'est vrai, mais de là à retourner la situation, et le mettre lui dans l'embarras... Ce n'était pas mon but !

"Non, c'est rien ! Je ne voulais pas être impolie. C'est juste que... Personne ne m'avait jamais regardée comme ça, et c'est bizarre. Il y a quelque chose qui te perturbe sur mon visage ?"

Bon, on ne peut pas dire que ma question ait plus de tact que la précédente... Mais j'ai vraiment envie de savoir ! Je ne suis pas curieuse de nature, mais là ça me concerne directement ; vu qu'apparemment, il ne fait pas cela avec les autres...

Une fois sortis du bus, et alors que je lui propose de l'accompagner, je surprends le regard surpris du brun. Oups, j'aurais peut-être mieux fait de partir de mon côté et de le laisser tranquille. Ce n'est pas parce qu'il s'est montré courtois envers moi, qu'il a forcément envie que notre entrevue se prolonge... Je le regarde avec des yeux ronds à sa remarque, avant d'éclater de rire.

"Moi, étrange ?! Et c'est toi qui me dit ça ! Eh ben, on aura tout entendu !"

Je ris - tout seule, mais ce n'est pas grave. Se faire dire cela par la personne la plus étrange qu'on ait rencontré, c'est quand même assez cocasse. Lui n'a pas l'air de trouver ça particulièrement drôle, mais bon. Cependant, il ne refuse pas mon offre, et nous marchons côte à côte jusqu'au village. Je hoche la tête à sa question.

"Oui, plusieurs même. Mais elles sont plus jeunes, elles suivent encore les cours, donc je ne les vois pas beaucoup. Tu ne t'entends pas avec ton colocataire ?"

Je me rends compte après coup, que ma question était stupide. Evidemment qu'ils ne s'entendent pas... Je serais même prête à parier qu'ils ne se sont carrément jamais adressé la parole. De mon côté, on se salue mais ça ne va pas plus loin. Elles sont un peu bêbêtes, mais gentilles, donc tout va bien.

"Dans quel magasin dois-tu aller ?"
##   Mar 29 Aoû 2017 - 22:10

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Ys et Akito
► Rencontres ♫♪ :
Renji Fujii
Messages : 254
Date d'inscription : 20/08/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Taciturne

Renji se met de nouveau à fixer Pandora de son regard glaciale. Elle rit, de nouveau.
Elle trouve ses paroles amusantes. Il semblerait qu'elle suppose qu'il soit bien plus étrange qu'elle ne le soit. Enfin en même temps, il ne pouvait pas lui en vouloir. Il était déjà au courant. On lui a souvent reproché d'être froid, distant, bizarre. Il lu suffisait d'un soupir et de plonger le nez dans ses bouquins pour chasser leurs remarques inutiles.
En fin de compte, à la suite de son comportement, il saisit l'instant et la pointe du doigt.


"Ca. C'est ça que je trouve perturbant. Tu dis des choses maladroites et rit facilement."

Bah i lui répondait suite à sa demande plutôt dans le bus. Au moins, il avait un exemple à lui donner pour appuyer ses explications. Là, c'est clair, il est le plus étrange des deux.
Au moins, on ne pourra pas lui reprocher sa franchise.
Comme si de rien n'était, ils reprirent leurs routes.
Pandora détaille ses colocataires. Apparemment, tout se passe bien de son côté. Quelque part, il l'envie. Au moins, elle est au courant qu'il existe des filles qui partagent sa chambre. Il aimerait pouvoir en dire autant. Bon, c'est aussi un peu de sa faute, il évite toujours de rentrer en contact avec cet étranger.
Parler à un inconnu demande des efforts mais partager un endroit intimide est un calvaire.


"Il est invisible."

C'est sorti tout seul. Et un ange passe. Il a un regard impassible après ça.
Finalement, ils arrivent plus vite que prévu et d'un signe du menton, le brun lui montre la superette.


"Juste ici. Pas toi?"

C'est drôle, il faut croire que leur chemin sont toujours de courte durée. Pourtant, il s'habitue à sa présence. Enfin, du moins, il la supporte. S'arrêtant devant le magasin, le garçon jette un rapide coup d'œil à son interlocutrice et n'insiste plus. Elle va encore le trouver bizarre et l'harceler de questions.


Une seconde fois n'est pas un hasard (Pv Pandora) Deea8c10
##   Mar 29 Aoû 2017 - 22:28

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Not for now ~
► Rencontres ♫♪ :
Pandora Lee
Messages : 282
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 28
Emploi/loisirs : Vendeuse à la boutique de vêtements !
Humeur : Déprimée, mais ça va passer. Je crois ?

Alors que je ris toute seule, le jeune homme me pointe du doigt, en répondant soudain à ma question. Enfin, plutôt à une question que je lui ai posée il y a dix minutes ! Et en plus... Il se fout de ma gueule là, non ? J'arrête et de rire et le regarde avec les sourcils froncés.

"Eh, c'est pas vrai ! C'est pas sympa de dire ça !"

Et voilà... Que je me mets à bouder comme une gamine de 5 ans. Bien, il va me trouver mature en plus du reste, maintenant... Je reste silencieuse un moment, pensant à ce qu'il vient de dire. Dans le fond, il n'a pas tord ; je suis souvent maladroite dans mes paroles, ne sachant trop comment m'y prendre avec les autres. Et je ris facilement - surtout quand il n'y a rien de drôle, hum.

"Bon. J'admets que tu as peut-être un peu raison... Mais il y a une manière de dire les choses, tu sais ? Là, on aurait dit que tu me traitais de dinde écervelée..."

S'il me dit que c'est le cas, je lui en colle une ! Enfin, peut-être pas quand même, mais dans ma tête quoi. A vrai dire, je l'imagine mal me dire ça ; il est au moins aussi maladroit que moi dans sa manière de s'exprimer, mais je ne pense pas qu'il soit impoli, ou désagréable. Il est juste un peu étrange, mais finalement, sa compagnie ne me déplaît pas. J'ai aussi l'impression d'avoir un peu plus facile à lui parler...

Nous arrivons devant la supérette, et le jeune homme s'arrête. Ah, il est venu faire des courses, genre courses de nourriture en fait. Bah, depuis ma rencontre avec Akito, j'ai bien envie de bonbons je dois dire, alors autant l'accompagner... S'il veut bien quoi.

"Si. Enfin, à la base non, je devais aller au magasin de musique pour m'acheter des cordes de guitare. Mais j'ai bien envie de m'acheter des sucreries, alors je viens avec toi, et j'irai au magasin de musique après. Voilà, c'est bien comme ça. Ca ne te dérange pas hein ?"

Je relève les yeux vers lui avec un sourire. Oui, j'ai parlé toute seule, absolument. Il me faut quelques instants de battement avant de m'en rendre compte, et mon sourire se transforme en grimace.

"Pardon. J'ai la mauvaise habitude de penser à haute voix... On y va ?"

Il faut que j'arrête avec ça. Soit le pense tout haut, soit je me perds dans mes pensées et je n'écoute plus ce qu'on me raconte ; après ça, on s'étonne que j'aie du mal à avoir des rapports humains convenables.
##   Mar 29 Aoû 2017 - 22:50

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Ys et Akito
► Rencontres ♫♪ :
Renji Fujii
Messages : 254
Date d'inscription : 20/08/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Taciturne

Tiens, elle semble contrariée. Pourtant elle lui avait demandé, il lui avait répondu. Il ne comprenait pas pourquoi elle s'emportait ainsi. Il fit un air étonné. Puis il comprend mieux sa réaction. C'est vrai, il avait été directe. Encore l'un de ses principales défauts qui le caractérisent d'étrange. Pourtant, il ne désirait pas la froisser. Alors, tandis que cette dernière lui demande si il la prend pour une dinde écervelée, il reprend calmement:

"Non."

C'était bien une question qui attendait une réponse? Ou c'est encore l'une de ses blagues bizarres? Au vue de sa moue, il semblerait pas que se soit une question qui attend une réponse. Ok, c'est encore déplacé. Ceci dit, il ne s'arrêta pas là. Non pour récupérer une quelconque erreur, pour être franc.

"Ca ne me dérange pas que tu agisses ainsi."

Autant il peut être sincère, autant il a du mal de trouver les bonnes paroles. Surement du à ce manque de contact avec les autres. Malgré tout, Pandora ne semble pas aussi offensée que ça. Puis, d'un œil discret, en coin, il l'observe s'agiter. Elle lui répond avec.... bah elle parle beaucoup là en fait. Elle ne sait plus si oui ou non elle doit rentrer. Pourtant elle le suit alors qu'il a déjà mit un pied à l'intérieur de l'établissement.
Toujours en la scrutant du coin de l'œil, quelque chose lui échappe. Serait ce l'un de ces fins sourires aussi rares?! Mais on ne le saura peut être jamais, il détourne son attention pour ce qu'il se trouve devant lui.
Attrapant un panier au passage, il lui répond enfin:


"Il parait que ceux qui parle à haute voix sont des génies."

Il parait oui. Comme ceux qui répondent avant même d'avoir réfléchis. Enfin il reste encore de nombreux progrès en science pour le prouver. Pour l'instant, il préfère d'observer la jeune fille s'emportait et se reprendre. C'est étrange, mais il l'a trouve amusante. Et non, ce n'est pas une dinde écervelée.
Durant la marche, le jeune homme ne perd pas de vue son objectif et remplit son panier de lait, pain, œuf et autres choses volées.


"Si je comprend bien, on va surement se croiser de nouveau."

Bah elle le suit là. Alors il se doute bien que leurs chemins n'avaient pas finis de se croiser de nouveau. Prenant une tomate, jugeant de par son aspect, il n'oublia pas pour autant la jeune femme non loin de lui.

"Tu en joues depuis longtemps? ..... La guitare?"

Finit-il en reportant son attention sur son interlocutrice.


Une seconde fois n'est pas un hasard (Pv Pandora) Deea8c10
##   Mar 29 Aoû 2017 - 23:20

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Not for now ~
► Rencontres ♫♪ :
Pandora Lee
Messages : 282
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 28
Emploi/loisirs : Vendeuse à la boutique de vêtements !
Humeur : Déprimée, mais ça va passer. Je crois ?

Je ne suis pas une dinde écervelée donc, bien. Ce serait bien la première fois qu'on m'aurait dit un truc pareil d'ailleurs. D'habitude, les gens se contentent de dire que je suis bizarre - bah oui, une fille tatouée et pas très sociable, je suis d'office une chelou gothique et suicidaire, LOL. J'adresse un sourire au brun.

"Ben j'espère... C'est ma façon d'être, du coup si ça te dérangeait, ça voudrait dire que c'est moi qui te dérange."

Logique, mais utile de le souligner, je pense. J'ai souvent été critiquée - au lycée principalement, sale période pour les solitaires - mais je n'ai jamais changé. Et je ne compte pas à ce que ça arrive ! Je trouve ça malsain de changer qui on est pour plaire aux autres, et en plus ça ne fonctionne jamais vraiment ; après tout comme on dit, chassez le naturel et il revient au galop !

Une fois à l'intérieur du magasin, je regarde le brun saisir un panier ; moi je n'en ai pas besoin, pour un paquet de biscuits et des bonbons... Il enchérit ensuite sur ma tirade de tout à l'heure, et je lève les yeux vers lui en souriant de toutes mes dents.

"Ah ! J'ai toujours su que j'étais un être exceptionnel !"

Ironie, of course. J'espère qu'il la captera mieux que l'humour... Je n'aimerais pas paraître prétentieuse, d'autant que ce n'est pas du tout le cas. Je ne suis pas modeste non plus pour autant, je sais reconnaître mes points forts comme mes points faibles. Enfin ceci dit, je ne sais pas si je suis très objective ; étant donné que je me trouve "normale" et que la majorité de la populace me trouve "chelou". Bref, on s'en fiche !

Je regarde Renji sans comprendre ce qu'il vient de dire. Pourquoi devrait-on se croiser de nouveau ? Je veux dire, ça ne me déplairait pas, mais je ne suis pas le genre de personne à donner des rendez-vous. Et je parierais que lui non plus d'ailleurs. Si on se recroise, se sera le fruit du hasard, comme les deux précédentes.

"Pourquoi dis-tu cela ? Peut-être qu'après aujourd'hui, on ne se croisera plus... Ou peut-être que si ? C'est le destin !"

J'aime croire que le destin fait bien les choses, aussi j'ai tendance à lui faire confiance. D'ailleurs, le fait de se recroiser deux fois dans la même semaine, doit vouloir dire quelque chose ! C'est peut-être pour ça que je l'ai suivi dans le magasin, plus que par envie de bonbons ? Je hoche ensuite la tête à sa question.

"Oh oui, depuis longtemps ! J'ai commencé avec le piano et le violon, ma maman en jouait. Et puis je me suis dirigée vers la guitare et d'autres instruments... Je t'ai dit que je devais passer au magasin de musique plus tard, tu voudrais m'accompagner ?"

Je ne savais pas si c'était par politesse car il avait compris mon amour de la musique, ou parce que ça l'intéressait vraiment, mais il revenait souvent sur ce sujet. Peut-être que ça lui plairait de voir le magasin, et que je lui explique deux-trois choses ? Au moins, sur ce terrain-là, je ne risquais pas d'être à court de conversation !
##   Mer 30 Aoû 2017 - 21:22

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Ys et Akito
► Rencontres ♫♪ :
Renji Fujii
Messages : 254
Date d'inscription : 20/08/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Taciturne

Le jeune homme lui lance un regard des plus étranges. On ne peut pas dire qu'elle garde sa langue dans sa poche. Au moins, elle est franche, que ça plaise ou non. Enfin, elle a tout de même sa manière de présenter les choses. Ce pourquoi Renji préféra ne pas renchéri et passa à autre chose.
Trouvant tout ce dont il avait besoin, le brun se dirigea naturellement vers les derniers étalages.
Tandis qu'il lisait l'étiquette d'une conserve, Pandora émit son avis sur leur rencontre. Peut être qu'ils se recroiseront, peut être que non. Ce serait tout de même étrange de ne plus croiser cette fille après ces deux fois, non? Enfin de toute manière, s'il venait à arriver une fin à leur retrouvaille, c'était surement que cela devait se passer ainsi. C'est la vie dirons nous. De ce fait, posant son regard sur elle, il se contenta d'un haussement d'épaules. La vie est faite de rencontre après tout.


"Pourquoi pas."

Laisse-t'il entendre, perdu dans ses pensées. Pandora parlait avec facilité son amour pour la musique. Au moins, elle avait une passion. Il parait qu'il est important d'avoir une passion dans la vie. Est ce vrai? N'ayant rien connu de tels, le jeune homme se prêta au jeu. Après tout, il pouvait bien perdre encore quelques minutes dans une boutique de musique. Peut être qu'il pourrait y trouver quelque chose d'intéressant. Il était libre de choisir désormais, n'ayant plus aucun devoir sur les épaules, il pouvait choisir son chemin.
Seulement il reste compliqué d'être libre et de l'apprécier quand on vous a éduqué de manière différente.


"Pandora, je pourrais peut être t'offrir ce paquet?"

Malgré son silence et son absence, il aura tout de même remarqué que cette dernière tenait un paquet de friandise encore indécise dessus. C'était sa manière à lui d'être poli. Et puis, étant donné qu'il faisait des courses d'un volume important, un paquet en plus ou moins, il ne verrait aucune différence sur sa note.
Et puis sans attendre, parce que chez lui on lui a appris à être gentleman, il prit de ses mains le paquet et se dirigea paisiblement vers la caissière.
Cette dernière le fixa du coin de l 'œil. Encore une étonnée par son regard glacial. C'est dérangeant en fait. Mais le garçon se concentre sur sa monnaie.
Enfin libéré de cette corvée et retrouvant l'air de l'extérieur, le jeune homme lança à la jeune femme:


"Cette fois, c'est moi qui te suis."

Fit-il tout en lui donnant son paquet de bonbons.


Une seconde fois n'est pas un hasard (Pv Pandora) Deea8c10
##   Jeu 31 Aoû 2017 - 19:20

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Not for now ~
► Rencontres ♫♪ :
Pandora Lee
Messages : 282
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 28
Emploi/loisirs : Vendeuse à la boutique de vêtements !
Humeur : Déprimée, mais ça va passer. Je crois ?

Un sourire étire mes lèvres lorsque Renji accepte de m'accompagner au magasin de musique. Honnêtement, je suis assez étonnée, je pensais me prendre un vent ! Peut-être est-ce sa manière de faire un pas vers moi ? Ou alors il s'ennuie vraiment comme un rat mort dans son dortoir ; va savoir...

Nous parcourons encore quelques allées, dont celle des sucreries, où j'attrape un paquet assez volumineux avec un peu toutes sortes de bonbons et chocolat. En passant en caisse, et le jeune homme propose de m'offrir mes sucreries. Je n'hésite pas longtemps avant d'accepter, et ajoute le paquet à sa pile, lui offrant un large sourire. J'ai toujours bien aimé les marques de galanterie - ou appelez ça comme vous voulez, mais vous voyez ce que je veux dire.

"Merci beaucoup ! Allons-y, c'est par là."

J'attrape le paquet de bonbons, que j'ouvre sans tarder, tout en nous menant vers le magasin de musique. Il est à l'autre bout du village en fait, hum... Tout au plus quinze minutes de marche, mais dans le silence, ça risque d'être assez vite pesant. Je tends mes sucreries vers le brun.

"Tu en veux ? Les fraises au sucre sont super bonnes !"

On dirait une gamine, ahah. Mais que voulez-vous, c'est mon petit point faible, voilà. J'essaie de ne pas en abuser car ce n'est pas bon pour la ligne, mais je trouve que le sucre réchauffe le coeur. N'importe quel chagrin semble moins lourd avec un gâteau ou une glace, n'est ce pas ?! Un léger silence s'installe, que je brise rapidement avec les premières questions qui me passent par la tête.

"Quel âge as-tu en fait ? Je suppose que tu ne vas plus en cours, du coup tu fais quoi, dans la vie ?"

Lol. Ca me semble tellement pas naturel en fait, de "faire la conversation" comme on dit. D'habitude, je suis celle qui répond aux questions, et non celle qui les pose... Je grimace légèrement avant de lui adresser un léger sourire gêné.

"Désolée, c'est d'une banalité... Je ne suis pas sûre de savoir quelle est la meilleure méthode, pour apprendre à se connaître."

Peut-être qu'il n'y en a juste pas ? Qu'il faut discuter de tout et de rien jusqu'à se trouver des points en commun et ce genre de choses...
##   Jeu 31 Aoû 2017 - 21:40

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Ys et Akito
► Rencontres ♫♪ :
Renji Fujii
Messages : 254
Date d'inscription : 20/08/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Taciturne

L'ambiance parait calme. Son regard glisse sur le ciel, sur un envol de plusieurs oiseaux. Il semblerait qu'il soit le temps des migrations. L'ai s'adoucit, l'été est déjà loin.
Et tandis que le garçon se perd dans ses pensées, la jeune femme lui tire son attention.
Lorsqu'il baisse la tête, c'était pour trouver sous son nez un paquet de bonbons.


"Non merci. Je ne suis pas très sucre."

Voire même pas du tout. Tout l'inverse de Pandora semblerait il. Cette dernière ressemble à une enfant. C'est assez décalé quand il s'agit d'une grande personne. D'ailleurs, l'heure des questions ne tardent pas à tomber et bientôt, il pourrait savoir à quel âge encore on peut autant adorer les sucreries.
Mais cette dernière se freine et s'excuse. Le jeune homme l'observe un instant avant de reprendre à son tour, quelque peu désolé.


"Non, c'est moi. Je suis désolé. Je sais que je ne suis pas un... grand parleur."

Et c'est peu de le dire. Néanmoins, il essaye et il ne pourra pas reprocher à la jeune femme de tenter un échange. D'ailleurs, le fait qu'elle puisse mentionner "apprendre à se connaître" intrigua le brun. Se connaître? Désirait-elle donc plus que ces simples rencontres hasardeuses? Il aurait pourtant penser qu'il ne s'agissait là que d'un simple.. hasard.
Portant son regard sur le chemin, il prit un instant avant de répondre.


"Je ne vais plus en cours effectivement. J'ai vingt et un ans. Et pour être tout à fait honnête, je ne sais pas quoi faire de mes journées."

Pourtant, tout lui était possible. Malheureusement, il cherche encore à savoir si sa place se trouve bien à Terrae. N'ayant jamais aucun autre but que de remplir son devoir de Fujii, le jeune homme n'avait jamais pensé à d'autres alternatives.
Voilà. Il lui répond. Mais après tout, pour se connaître, il faut que se soit réciproque.


"Et pour toi? Tu n'es pas inscrite dans un préparatoire de musique? Enfin tu n'es peut être pas majeure."

Enfin il doute qu'elle soit mineure. Elle parait bien plus âgée que les apparences. Du moins, c'est son ressenti.


Une seconde fois n'est pas un hasard (Pv Pandora) Deea8c10
##   
Contenu sponsorisé

 

Une seconde fois n'est pas un hasard (Pv Pandora)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Boutiques.
Aller à la page : 1, 2  Suivant