Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
On ne se comprendra jamais [Jérémy et un Boubou-surprise o/]
##   Sam 2 Sep 2017 - 18:09

Personnage ~
► Âge : 19
► Doubles-comptes ? : Jérémy Bonnet - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Nicolas Lefebvre
Nicolas Lefebvre
Etoile Tonnerre Solaire
Messages : 1286
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 26
Humeur : Oui.

Nicolas était faible... et la rééducation prenait son temps. Pourtant, pour la première fois de sa vie, il n'était pas pressé. Il laissait le temps à son corps de se remettre de sa propre bêtise, avec l'aide des gens qui comptaient réellement pour lui. Ça n'a jamais été aussi dur de se faire pardonner, mais la victoire sur lui-même n'a jamais été aussi douce. Après la peur d'être rejeté, la vie lui paraissait si douce. Il était d'un calme qu'il n'avait jamais connu et qui, parfois, dans ses nuits d'insomnie, il s'agitait quelque peu, comme si tout ça n'était qu'une illusion... Mais il se levait le matin, il entendait les éclats de voix de Charlotte dans la cuisine et Aaron lui offrait un café qu'il posait sur le comptoir. Et c'était suffisant. C'était parfait. Même s'il ressentait la peine d'Aaron chaque fois qu'il peinait dans des escaliers ; il montait une marche et, l'air sincèrement vainqueur, il souriait de toutes ses dents. Et ça allait. Pour de vrai cette fois. Même lorsqu'il lui annonça que Jérémy ressentait le Vide, même lorsqu'il lui annonça qu'il allait vivre à Terrae... Certes, sur l'instant, les mauvais souvenirs sont revenus, lui ont serré la gorge, ont failli le faire fondre en larmes... Mais était-ce vraiment important ? Il avait souffert du Chasseur, mais selon l'évidence, le Chasseur souffrait aussi. Il ne savait pas de quoi encore, mais ça, c'était à Jérémy de le découvrir, de vivre à son tour, de s'apprendre comme Nicolas l'avait fait, certes en passant par le pire, mais le faisant tout de même. Comme il l'avait dit ; il ne pardonnait pas, il acceptait. Et Nicolas s'était même laissé le droit d'être fier de lui pour avoir dit ça.

Mais évidement, la vie n'allait pas être simple avec le Chasseur. Et même si les questions les plus ardentes étaient restées sous silence durant cet inoubliable repas de "famille", il  était bien évident qu'il allait pas tarder à savoir ce qui avait pu se passer. Nicolas, même s'il était endurant et habitué à la douleur, ne pouvait rien cacher de son état. Du matin au soir, son corps criait, ses articulations grinçaient, et parfois même assis, ses yeux s'humidifiaient sous la constante qui l'animait ; la souffrance du manque, autant de la drogue que de choses basiques qu'apporte l'alimentation, qu'il avait négligé durant des mois. Mais il arrivait bien mieux à maîtriser son côté Sensitif aujourd'hui, bien plus que son côté Tonnerre d'ailleurs qui a souffert autant que lui au point de manquer de puissance. Mais il ne craignait rien. Rien ne pouvait plus l'inquiéter... Si ce n'est une baffe inopinée, mais Jérémy ne s'y risquera pas. Il le sait. Il tient beaucoup trop à Charlotte et à sa place à Terrae pour le faire. Et le Chasseur, bien qu'il soit un connard fini, n'est pas un abruti. Il sait exactement quoi faire pour avoir un quelconque bénéfice... Enfin, il savait. Nicolas ne doute pas une seconde que, lors de la rentrée mi-septembre, il risquait d'être fort dépaysé.

Et donc, vivre avec le Chasseur, c'était passer du temps avec lui d'abord. Lui montrer de quoi était fait la vie à Terrae. Expliquer le Yen et les lois japonaises à un raciste n'a jamais été aussi compliqué. Une invitation à faire des courses, un Jérémy qui boude et un Aaron pressé de préparer la rentrée scolaire qui a pas le temps pour les gamineries plus tard, les voilà parti faire les courses... Surtout pour Charlotte, petit monstre qui dévore ses biberons et ses petits pots à la même vitesse que Nicolas finit ses assiettes. La gloutonnerie, c'est de famille. Dès qu'ils quittent la maison, il ne peut s'empêcher de sentir les vagues de curiosité malsaine qui proviennent de son meilleur ennemi. Mais Jérémy ne dit rien, alors que Nicolas est persuadé qu'habituellement, il se serait plaint du pas lent auquel il se déplace... Il ne dit rien même lorsqu'il lui dit de prendre le panier à sa place puisqu'il a du mal à porter son propre poids... Il ne dit rien alors qu'il place le pot de lait en poudre dans ce panier, sans rien dire, sans s'occuper de le regarder ou de lui expliquer les caractères japonais... Il se déplace alors vers les pots, Jérémy le suivant, et il sait d'instinct, à ce moment très précis, qu'il est capable de lui poser la question sans faire face à un mur de silence. :

-Qu'est-ce que tu veux me dire Jérémy ?

Il ne le regarde même pas. Nicolas préfère vérifier que le pot qu'il prend est bien pomme-banane et pas seulement pomme. C'est bien le cas, alors il le pose dans le panier et seulement à cet instant, il lève ses yeux d'argent vers les yeux d'or. Nicolas et Jérémy. Loup et Chasseur. Nuit et jour. Et pourtant, il allait bien falloir faire quelque chose entre ses deux-là. Il fit un geste vers son propre visage, comme si c'était un résumé viable de son état. :

-Si tu veux me parler de ça, c'est le moment. Aaron n'est pas là, tu ne risques pas de te prendre une rouste pour avoir été brusque ou malpoli.

Et c'était un lieu public... Donc ni l'un ni l'autre n'allait se risquer à avoir un geste qui les perdrait tous les deux.


On ne se comprendra jamais [Jérémy et un Boubou-surprise o/] Signa-Take-My-Hand


Spoiler:
 


Dernière édition par Nicolas Lefebvre le Mar 26 Sep 2017 - 16:45, édité 1 fois
##   Sam 2 Sep 2017 - 18:17

Personnage ~
► Âge : 20
► Doubles-comptes ? : Nicolas Lefebvre - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Jérémy Bonnet
Jérémy Bonnet
Feu au pouvoir solaire
Messages : 278
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 26
Humeur : Hm.

Jérémy observe de loin le corps maigre de Nicolas... Il avait vu son Némésis dans un état semblable, quand ils étaient jeunes, et ça ne le choque pas vraiment... Ce qui le choque, c'est la comparaison avec le Nicolas qu'il avait vu en janvier, et celui qu'il a maintenant sous les yeux. Le premier avait bien plus le corps d'un combattant qu'il avait pu avoir... Il avait grandi, il avait forci, Jérémy n'aurait su s'il aurait pu le mettre K.O. d'un coup de poing bien placé, sans prendre en compte la résistance que le Loup Noir avait toujours eu. Mais là... Il était pas vraiment maigre, mais fin. Comme s'il récupérait d'une maladie qui l'avait rongé. Il était rasé, ce qui dévoilait les tâches ignobles et reconnaissables de la meth autour de ses lèvres. Il avait teint ses cheveux de noir -quel heureux hasard- mais il y a longtemps, puisque ses racines brunes apparaissaient... Il le regardait encore et encore, à la recherche de ce pourquoi ce lâche aurait pu se droguer... et s'en sortir aussi rapidement. Presser de mourir, presser de revivre ? Il n'en savait rien... Il était juste perturbé... Lui qui a toujours voulu traîner Nicolas dans la boue et le voir à genoux devant lui, il n'avait jamais pris en compte le fait éventuel que le pire ennemi de son ennemi pouvait être lui-même.

Du coin de l’œil, il le voit prendre une boîte de lait en poudre de ses doigts fins et usés, vérifier la marque et le mettre dans le panier que Jérémy lui tenait. Puis il partit boiter plus loin dans le rayon, avec sa béquille pour le soutenir, voir les petits pots de compotes et de bouillies que Charlotte adorait. Alors il le suit à la trace, sans effacer de son visage son air boudeur d'avoir été forcé à suivre son "frère par alliance". Il était partagé par deux choses ; la curiosité à l'idée de savoir ce qu'avait pu traversé Nicolas pour être dans un état comme il ne l'avait jamais connu, mais aussi le refus de lui apporter un quelconque intérêt que, de toute évidence, il ne méritait pas. Mais c'est lui qui fait le premier pas... Il se refuse à sursauter devant cette... incongruité, mais il ne peut pas retenir ses sourcils de se lever. Il ne dit rien toutefois, parce que du coup, il a envie de faire traîner les choses... même si Nicolas ne l'entend pas de cette oreille et compte bien le faire parler, quitte à le prendre pour un abruti. Il grince des dents. :

-Je sais qu'il n'est pas là p'tain.

Il rentre sa tête dans ses épaules, comme un chat feulerait d'être trop proche de l'eau. Il boude encore un peu avant de claquer sa langue sur son palais. :

-C'était de la meth... c'est ça ?

Silence. Une inspiration plus tard, il reprend. :

-J'comprends pas ce qu'il s'est passé pour que tu en viennes à ça. Au village, t'as jamais rien touché j'le sais. Pourtant ça aurait plus logique qu'ici... J'veux dire, t'es venu avec l'autre tafiole là-bas et, bien que ce soit un étranger, j'peux admettre qu'il prend soin de ma petite sœur... C'est bien la seule chose qu'il doit savoir faire. Un instant de réflexion. Donc t'étais pas tout seul. C'est peut-être pour ça que t'as consommé et que t'es sorti aussi rapidement de la zone mais... Pourquoi même commencer ?

Il prend un pot au hasard. :

-C'était... le geste le plus illogique que t'aurais pu avoir.

Déçu ?... Peut-être. mais plus certain de connaître une faiblesse de plus au Loup Noir, surtout. Jérémy n'en laisse rien paraître et grogne en reposant le petit pot qu'il n'arrive pas à comprendre. :

-C'est vraiment une écriture de merde le japonais.


On ne se comprendra jamais [Jérémy et un Boubou-surprise o/] EXvZ4


Cadeau:
 
##   Sam 2 Sep 2017 - 18:25

Personnage ~
► Âge : 19
► Doubles-comptes ? : Jérémy Bonnet - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Nicolas Lefebvre
Nicolas Lefebvre
Etoile Tonnerre Solaire
Messages : 1286
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 26
Humeur : Oui.

De toutes les personnes qui vivent sur Terre, Jérémy devait être la personne que Nicolas comprenait le moins... et sans doute qu'il ne le comprendra jamais. Il y a de bases, des chances infimes pour qu'ils soient tous les deux d'accord sur un même sujet. Mais de manière générale, si l'un dit noir, l'autre dit blanc. Et bien plus que par la manière dont ils ont été éduqué, Nicolas pense qu'ils ont, tout simplement, des caractères diamétralement opposés. On pourrait croire que ce n'est pas très juste de sa part, de juger aussi promptement Jérémy, mais le fait est qu'ils ont plus ou moins grandi ensemble... Pas dans la même maison, certes, mais le même village. Ce village qui était une grosse famille, l'air de rien, dysfonctionnelle et pas aimante. Mais une famille qui savait tout, qui jugeait tout. Un peu comme Jérémy lui-même d'ailleurs.

Il prend d'abord sa question comme s'il lui pointait de nouveau une arme sous le nez. C'est évident à la façon dont il retient sa grande surprise derrière un simple levé de sourcil. Ensuite il ne dit rien, comme pour le faire mariner, et l'insistance dont il a fait preuve pour le mettre à l'aise l'a plus agacé qu'autre chose. Nicolas serra les dents. Quoiqu'il fasse avec lui, ce serait mauvais, d'autant qu'il se doutait quelque part que son meilleur ennemi ne le reconnaissait pas, ne reconnaissait pas le Loup Noir, ne reconnaissait rien en lui ce qu'il avait connu. Après avoir reçu la première pique de politesse de la part du Chasseur, il l'écouta donc sans surprise ce qu'il pensait de son état physique. Il avait deviné la cause de tout ça, mais ce qu'il ne comprenait pas, c'est pourquoi il en était venu à cela dans un endroit où selon toute vraisemblance, il n'avait pas besoin de s'évader.

Mais ce qui l'étonne réellement, c'est ce qu'il ajoute enfin. Quand il dit que c'est le geste le plus illogique qu'il pouvait avoir. Nicolas est perplexe ; Jérémy serait déçu ? C'est étrange. Peut-être qu'à passer trop de temps à vouloir le rabaisser, il a cru qu'il pouvait être un adversaire digne de ce nom... Le Loup Noir pourrait en rire, s'il n'avait pas déjà pensé ça lui-même. Mais il ne sourit même pas un instant, même alors que Jérémy profite d'un pot pour tenter de cacher rapidement ce qu'il ressent. Il reprend le pot que Jérémy vient de poser. :

-C'est peut-être une langue de merde, mais tu vas devoir l'apprendre un minimum pour pouvoir te débrouiller... Imaginons que je ne puisse pas faire les courses avec toi et que Charlotte n'a plus de compote... Tu veux pas subir la colère de Lottie quand elle n'a plus de compote.

Y'a pas un grain d'humour dans ce qu'il vient de dire. Car effectivement, non, il ne veut pas subir la colère de Charlotte quand elle n'a pas sa compote à la fin du repas. Bref, il pointe du doigt un de ces fameux caractère japonais. :

-Ça, c'est un kanji "ringo", ça veut dire pomme. Mais pour les fruits, il y a plus souvent des kanas... Par exemple, il reprend le pot pomme-banane qu'il avait choisi posant le précédant, la banane. On ne le trouve qu'en kana. Ba-na-na. C'est facile une fois que tu connais les syllabes. Les kanjis, c'est du par cœur par contre. Je te filerai les notes que je prenais au début, ça t'aidera.

Puis il le remet le pot dans le panier, laissant un temps en suspens avant de reprendre la première conversation. :

-Pour comprendre mon geste, il faudrait que tu comprennes que, pour moi, faire souffrir les autres m'est insupportable... et j'ai mis plus de temps à m'adapter à Terrae que j'ai pu le faire croire. J'ai commis des erreurs en tentant de me fuir moi-même et j'ai blessé les personnes que j'aime en passant. Et plus ils essayaient de me prouver que j'avais tort, plus j'y voyais de nouvelles raisons de me haïr.

Le Loup Noir jeta un regard au Chasseur. :

-Mais tout ça j'me doute que ça n'a pas de sens pour toi. Bon. Les couches maintenant.


On ne se comprendra jamais [Jérémy et un Boubou-surprise o/] Signa-Take-My-Hand


Spoiler:
 
##   Ven 8 Sep 2017 - 17:21

Personnage ~
► Âge : 20
► Doubles-comptes ? : Nicolas Lefebvre - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Jérémy Bonnet
Jérémy Bonnet
Feu au pouvoir solaire
Messages : 278
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 26
Humeur : Hm.

Il déteste être pris pour un abruti... Et il a l'impression qu'à chaque fois que Nicolas ouvre la bouche, il vomit de la condescendance pure. Il est là, à faire genre il connaît Lottie alors qu'il a passé son temps à se droguer comme un lâche, pour des raisons nulles en plus, et il veut lui faire apprendre un langage d’arriérés mentaux qui... quoi ? Ils savent faire des immeubles qui résistent aux tremblements de terre ? Pfft, y'en a pas en France, on s'en branle de ça, ça sert à rien. Ils font des jeux vidéos ? Ouais ben ça rend violent, donc ça doit être forcément fait par des barbares. Et puis ils savent même pas dessiner, sérieusement... Vous avez déjà vu leurs bandes-dessinées ?! Les cases sont même pas droites et le bouquin est à l'envers !

Alors il dit rien, il serre les dents en le regardant froidement, de toute sa hauteur... en essayant de retenir le kan-truc de la compote de sa petite sœur. On sait jamais.

C'est à ce moment que Nicolas le regarde. Enfin, le Loup Noir. Les yeux d'argent qu'il connaît. Ceux qui ne se baissaient jamais. Il l'attrape par le bras de sa main libre avant qu'il ne parte chercher les couches. Un picotement à sa paume lui donne l'impression qu'il pourrait le casser... Il a envie de le casser. Il a envie de le décapiter de faire de son crâne un trophée qu'il exposerait aux yeux de tous, surtout aux yeux de ceux qui le regarderait de la même manière. :

-Arrête de me prendre pour un con ! lâche-t-il d'une voix rugissante. Toi ? Te haïr ? Pas autant que moi j'te hais, ça c'est clair. Et blesser les autres ? AH ! Tu sais faire que ça de ta vie ; ta mère, Double C et oh. Oldie c'est ça ? 'Scuse j'ai tendance à oublier le nom des gens insignifiants.

Il le rapproche au fur et à mesure, comme une araignée se déplace lentement sur sa toile pour aller récupérer son dîner. :

-Ne cherche pas d'excuse à ta lâcheté Loup Noir. T'es bien comme ton pendu de père... tu t'es rendu compte que tu servais à rien, et t'as voulu disparaître sans t'occuper de ceux qui allaient récupérer ton cadavre pourrissant au bout de la corde.

Il a envie de le casser... mais il ne peut pas. Il ne peut pas sinon il allait de nouveau perdre Charlotte et il ne se le permettrait pas. Alors s'il ne peut pas le casser avec ses mains, il allait le casser avec des mots.


HRP : Pourquoi j'ai fait ce perso déjà ?....... Je sais pas. Ce que je sais, c'est que je l'aime pas ♥.


On ne se comprendra jamais [Jérémy et un Boubou-surprise o/] EXvZ4


Cadeau:
 
##   Ven 8 Sep 2017 - 18:19

Personnage ~
► Âge : 19
► Doubles-comptes ? : Jérémy Bonnet - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Nicolas Lefebvre
Nicolas Lefebvre
Etoile Tonnerre Solaire
Messages : 1286
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 26
Humeur : Oui.

Jérémy s'empare de son bras et c'est un étau. Nicolas grimace sous le coup, la douleur l'étreint aussi sûrement que la poigne de son "frère" et bien qu'il soit tenté de l'électrocuter immédiatement, il attend que son meilleur ennemi termine son petit speech. Il attend juste que la douleur s'estompe un peu, avec l'aide de ses pouvoirs, pour pouvoir le regarder dans les yeux... Comment des yeux aussi dorés pouvaient être aussi froids ? Nicolas se surprend à se poser cette question pour la première fois depuis qu'il connaît le Chasseur... C'était peut-être parce que c'était la première fois qu'il le regardait sans une once de haine en lui. Oh bien sûr, ce qu'il raconte lui fait du mal, au plus profond de son être... Le Loup Noir gronde dans sa cage, mais il est adossé au barreau : à l'écoute, mais bien décidé à ne pas lui faire le plaisir de montrer le bout de sa truffe.

Oui, il avait mal. Il avait mal parce que Jérémy avait bien insisté pour dire qu'Hélène était leur mère, mais qu'une fois qu'elle souffrait, elle redevenait sa mère. Comme s'il était l'unique responsable de son mal-être. Il avait mal parce que c'est Jérémy qui avait violé Cynthia. Cynthia putain, pas Double C. Une fille qui n'a rien demandé qu'un ami et qui a souffert juste pour ça. Il avait mal... parce que Jérémy avait tué Oldie et il avait le toupet de lui faire croire qu'il s'en foutait complètement. Comme s'il avait oublié le nom de sa victime. Le Chasseur met carrément le paquet, en parlant de François. Une lueur glacé naît dans son regard d'acier, des larmes naissent au bord de ses paupières mais rien ne tombe. Il attend le silence pour parler. :

-Ça y est ? T'as fini ?

Nicolas se redressa sur ses deux jambes, attendit d'être sûr d'avoir deux appuis correct, toujours sans lâcher son meilleur ennemi des yeux... et il lâcha sa béquille, la faisant tomber par terre dans un fracas. :

-Lâche. Moi. Immédiatement.

Il n'attendit qu'une seconde, et voyant qu'il ne s’exécutait pas, il déplaça lui-même sa main pour qu'il le lâche. Dans son cœur brisé, dans son corps abîmé, Nicolas n'était plus tout seul avec les fantômes de ce qui avait été ses amis. Il avait Aaron, Charlotte, Mathéo, Huo, Aoi, la Miss, Alice, Boubou, Ipiu, Aria, et tous les autres. Et ça, Jérémy ne pourra jamais le lui enlever. :

-Écoute-moi bien. Je ne te prends pas pour un con. Je t'explique. Parce que tu as droit à une seconde chance ici. Comme j'ai eu droit. Comme tout le monde a droit. Alors quand je te dis que ça n'a pas de sens pour toi, c'est une simple vérité, pour le moment. Pour. Le. Moment. Car le lâche ne te souhaite qu'une chose, c'est que tu comprennes ce que c'est la vraie vie avant que tu blesses quelqu'un... ou que tu te blesses. Je disais donc... les couches.

Et il partit en boitant, oubliant sa béquille.


On ne se comprendra jamais [Jérémy et un Boubou-surprise o/] Signa-Take-My-Hand


Spoiler:
 
##   Lun 11 Sep 2017 - 14:36

Personnage ~
► Âge : 20
► Doubles-comptes ? : Nicolas Lefebvre - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Jérémy Bonnet
Jérémy Bonnet
Feu au pouvoir solaire
Messages : 278
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 26
Humeur : Hm.

La réaction du Loup Noir le surprit... Il eut un mouvement de recul à la question ; autrefois, aussi proche de lui, il aurait reçu un poing. Là il est peut-être faible, mais il a des pouvoirs non ? C'est aussi l'injustice de sa situation, Jérémy n'avait rien pour se défendre contre de l'électricité... Pourtant son ennemi n'en profitait pas. Il lui ordonna de le lâcher et puisqu'il était trop étonné pour faire quoi que ce soit, Nicolas retira lui-même sa main... même pas de manière brutale. Comme s'il déplaçait une feuille morte tombée sur son épaule. Il prit sa main, la déplaça, la lâcha... Il tressaillit en entendant la béquille tomber. Il retient un mouvement pour vérifier qu'il n'y a personne autour qui pourrait éventuellement croire qu'il était en train de molester un handicapé. Manquerait plus qu'il se fasse viré parce que le Loup Noir sait pas tenir sa putain de béquille. Et puis il lui réexplique une seconde fois : il parle de deuxième chance, de savoir ce que c'est la vraie vie, de blesser quelqu'un ou lui-même...

Jérémy a envie de lui cracher au visage. Lui, il sait ce que c'est la vraie vie, et c'est sûrement pas ce que cette secte bisounours essaie de leur faire croire. Il a envie de lui dire que l'éventualité de blesser les autres lui importe peu, et que, contrairement à lui, il est assez fort pour supporter le mal qu'il se ferait, si tant est que ça lui arriverait. Il a envie de lui foutre une baffe pour la témérité qu'il a osé avoir à lui parler sur ce ton froid, détaché... et semblant compréhensif. Il a envie mais il ne peut pas... et la rage le fait trembler de frustration. Puis quand il le voit s'éloigner sans même reprendre sa béquille à terre, galérant comme jamais pour quelques pas mais debout, tout s'éteint soudainement.

Le Loup Noir tournait le dos au Chasseur, sans once d'inquiétude dans sa démarche de canard boiteux. Jérémy serra les dents... Il n'avait pas changé, mais il n'était plus le même. Et ça le rendait fou ; on lui avait pris son Némésis, fourré pleins de bonheur et papillons dans le crâne et voilà ce que ça donnait... Non seulement il ne baissait toujours pas les yeux devant lui, mais il se considérait tellement au-dessus qu'il ne répliquait plus avec la violence. La violence, la base de la vie. ...Et que répondre à ça. Depuis qu'il était arrivé, Jérémy avait l'impression qu'on lui avait retiré toutes ses armes et il se retrouvait à devoir fabriquer les siennes... et avec quoi ? Le pouvoir de s'aimer ? Faut pas déconner non plus !

Il prit une lente inspiration et ramassa la béquille de Nicolas. Voilà ce qu'il était obligé de faire en attendant qu'il se soit assez adapté à ce pays de fou ; suivre le mouvement, ne rien imposer... Ça lui foutait la gerbe mais il n'avait pas le choix. En attendant la rentrée, quand il aura la possibilité de pouvoir manipuler d'autres personnes, il était la nounou du Loup. Il s'avança jusqu'à lui et lui tendit la béquille. :

-Reprends ta merde. J'ai pas envie de te porter jusqu'à la maison.

Il poussa un soupir... Dieu tout puissant, qu'avez-vous de lui ? :

-Après les couches, on va passer au rayon alcool. J'ai besoin de boire là.

Buvez, ceci est mon sang. ...et ce qu'il restait à Jérémy pour se détendre dans ce monde.


On ne se comprendra jamais [Jérémy et un Boubou-surprise o/] EXvZ4


Cadeau:
 
##   Lun 11 Sep 2017 - 15:19

Personnage ~
► Âge : 19
► Doubles-comptes ? : Jérémy Bonnet - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Nicolas Lefebvre
Nicolas Lefebvre
Etoile Tonnerre Solaire
Messages : 1286
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 26
Humeur : Oui.

Parfois, Nicolas se souvient de ses débuts à Terrae, quand il trouvait que la vie était une belle salope ironique qui était prête à lui en faire voir de toutes les couleurs rien qu'en lui donnant les pouvoirs d'un Sensitif... et puis il a envie de rire aujourd'hui : il fait une cure de désintox' parce qu'il a été assez con pour croire qu'en se droguant tout allait mieux, y compris ses amis, qu'il ne méritait rien d'autre, puis il s'était rendu compte qu'il n'avait pas le choix, qu'on l'aimait malgré tout, et puis Jérémy est arrivé, lui rappelant les heures les plus sombres de son histoire, car il n'y a de mieux que de mêler le passé au présent quand on veut avancer dans la vie n'est-ce pas ? Est-ce que Satan ne se foutrait pas un peu de sa gueule des fois ?

Bref, il s'éloigne du Chasseur sans rien attendre en retour et s'en va pécho des couches parce qu'ils ont autre chose à foutre que de débattre de ça au milieu d'un magasin. Alors la béquille lui apparaît devant le pif, Jérémy la lui rapportant. Il plisse un instant des paupières, vérifiant ce qui pouvait bien animer un geste aussi sympa... et puis il constata que ça soûlait son "frère" bien correctement. Ouf. Pendant un instant, il a cru qu'il allait être gentil pour de vrai, ahah. :

-T'inquiètes. Il est hors de question que tu me portes de toute façon.

Que ce soit sur son dos ou en mode princesse. Eurg, no please. Tous les masques de Nicolas sont unanimes.

Et puis Jérémy lui demande de passer au rayon alcool... Il leva un sourcil, pinça ses lèvres et retient un fou rire de lui échapper. Pauvre, pauvre, pauvre Chasseur... :

-Jérém'... Comment dire...

Il hésita un instant... et si finalement il le laissait passer en caisse avec une bouteille ?... ...Naaah, il risquait de se faire engueuler par Ronron. Bon, tant pis. Il allait devoir se contenter de la tête choquée de son ennemi en apprenant la nouvelle. :

-T'as pas le droit d'acheter d'alcool au Japon. Ici, la majorité, c'est à 21 ans.

Ne pas rire. Ne pas rire. Ne pas rire.


On ne se comprendra jamais [Jérémy et un Boubou-surprise o/] Signa-Take-My-Hand


Spoiler:
 
##   Mar 12 Sep 2017 - 20:07

Personnage ~
► Âge : 20
► Doubles-comptes ? : Nicolas Lefebvre - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Jérémy Bonnet
Jérémy Bonnet
Feu au pouvoir solaire
Messages : 278
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 26
Humeur : Hm.

Nicolas reprend sa béquille en lui disant que de toute façon il ne risquait pas de le porter... Tant mieux !... Non mais ça aurait été super bizarre... Rien que le fait de le porter déjà. Ensuite, au vu de sa maigreur damn, il aurait été tout léger... il aurait senti ses côtes peut-être... brr non, trop zarbi wesh.

Quant à sa demande d'alcool, il ne s'attendait pas vraiment à cette hésitation. Peut-être un non catégorique, ou à un soupir puis à un oui de pitié peut-être mais... ça... oula qu'est-ce que ça cache ? Jérémy fronça les sourcils en tentant de deviner ce qui pouvait bien se cacher derrière tout ça quand Nicolas lui avoua enfin... Au Japon, la majorité, c'est 21 ans.

Jérémy aura attendu 18 ans pour avoir les privilèges des adultes en France.

Il a déménagé.

Il doit se plier au lois japonaises........ :

-...................... KOUWAH ?!

Oh putain ! VRAIMENT ?! C'est vraiment ça la loi au Japon ?! Le Loup Noir se fout de sa gueule obligé !... Mais non... Il lit les traits de son visage et il ne constate qu'une chose ; c'est la vérité. OMG NON POURQUOI ?! Jérémy s'appuie sur le rayon comme s'il perdait toute énergie lui permettant de rester un minimum debout, la tête baissée... ...et c'est qu'il aurait presque les larmes aux yeux dis donc. ...MAIS C'EST QUOI CE PAYS DE MERDE ?! :

-Attends... fait-il d'un coup en se redressant. Mais comment je vais faire pour fumer ? Ça veut dire que mon permis n'est pas valable ici ??... ET J'AI PAS LE DROIT D'ALLER DANS UN BAR ?

Japon = cauchemar. C'est officiel.


On ne se comprendra jamais [Jérémy et un Boubou-surprise o/] EXvZ4


Cadeau:
 
##   Mar 19 Sep 2017 - 23:06

Personnage ~
► Âge : 19
► Doubles-comptes ? : Jérémy Bonnet - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Nicolas Lefebvre
Nicolas Lefebvre
Etoile Tonnerre Solaire
Messages : 1286
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 26
Humeur : Oui.

Si vous pensiez qu'il était impossible à Nicolas et au Loup Noir de s'entendre sinon pour survivre, vous avez tort. Dans sa tête, il y a deux fous rires qui se font écho. Nicolas devant le simple faciès de Jérémy qui semble au bout de sa vie, le Loup Noir devant cette sincère perdition qu'exprime le Chasseur qui fait pourtant toujours attention à ce qu'il exprime de ses émotions. Malheureusement... c'est dur de se retenir de rire pour de vrai quand on est plusieurs à se marrer dans sa tête. Nicolas se mord la lèvre pour éviter des gloussements de s'échapper de lui, mais ses épaules se secouent malgré tout et son sourire est bel et bien présent. Il sait qu'il va se faire engueuler pour ça... MAIS C'EST TROP DUR OMG !

Il avait beau ne pas aimer Jérémy, il ne pouvait pas le laisser avec toutes ses incertitudes dans la tête. Il se calma dès qu'il eut finit de poser toutes ses questions, et il lui répondit tout en se dirigeant vers les caisses. :

-Pour fumer, il y a de vieux distributeurs ici... mais dans Tokyo, ils demandent une carte électronique spéciale pour vérifier ton âge, donc tu pourras acheter des clopes que dans l'enceinte de Terrae.

Il fit une pause pour mettre tous les articles sur le comptoir. :

-Pour le permis... j'en sais rien. Tu devras demander à Aaron. On a des taxis spéciaux pour les terraens qui nous emmènent où on a besoin... donc j'ai jamais pensé à passer le permis j't'avouerai.

Sauf le permis moto, pour faire le road-trip en Espagne avec Sunshine... Mais ça il est pas obligé de le savoir... il n'est pas non plus obligé de connaître Aria. Ça. Non. Il paya ce qu'il devait au caissier, se dirigea vers la sortie quand il fut certain que Jérémy avait bien tout récupéré et le suivait. Il marcha un instant songeur avant d'ajouter. :

-Hmm... Aaron doit avoir des bières dans le frigo. Mais tu pourras pas te mettre une murge si c'est ton but. S'il n'y en a pas par contre... Ah ! Attends, j'ai peut-être une solution.

Et il dégaina son téléphone de sa main libre.


On ne se comprendra jamais [Jérémy et un Boubou-surprise o/] Signa-Take-My-Hand


Spoiler:
 
##   Mer 20 Sep 2017 - 20:22

Personnage ~
► Âge : 20
► Doubles-comptes ? : Nicolas Lefebvre - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Jérémy Bonnet
Jérémy Bonnet
Feu au pouvoir solaire
Messages : 278
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 26
Humeur : Hm.

V'là que l'autre débile se marre... Nickel. Vraiment, cette journée pouvait pas être plus parfaite. Il se prend une leçon de la part du Loup Noir et en plus, il l'amuse. La cerise sur le gâteau. Pourtant, il prend quand même la peine d'expliquer, comme s'il avait pitié du grand gaillard qui se tenait à côté de lui, qui autrefois aurait tout donné pour le casser en deux, l'écraser à coup de pieds, le défoncer sévère... mais il est serein... et il a raison. Puisqu'il ne peut rien faire sinon l'écouter ; le tabac risque de pas trop poser problème grâce aux distributeurs. Au moins un truc intelligent ET japonais, même si ça rattrapera pas cette ignoble idée qu'ils ont eu de mettre la majorité à 21 ans. Les tarbas.

Il grogne quand il apprend qu'il va devoir "communiquer" avec monsieur Willy-Wonka du pays des poneys magiques pour avoir des renseignements au niveau de son permis. Super. Une chance qu'il y a des taxis effectivement... Ça reste relou, mais il peut faire avec. Après tout, il préfère marcher ou courir plutôt que de conduire. N'empêche que ça aurait été bien plus pratique pour avoir un minimum de liberté en plus... Même s'il ne sait pas trop si son père aurait bien voulu lui envoyer assez d'argent pour acheter un pot de yaourt japonais pour voiture... Peut-être importer ? Des frais en plus... Ouais non ça aurait été la merde encore.

Il suit Nicolas jusque dehors, sac de papier dans les bras avec le plein de compotes, de purées et de couches pour la choupette. Il s'étonna d'entendre Nicolas enchaîner sur l'alcool... Oui parce que du coup il avait compris qu'il allait devoir faire un régime à l'eau... Quitte à devenir hydraulique. ...Il pouvait devenir hydraulique ? Genre... Addict à l'eau ?... Écoutez, y'a bien des gens avec des pouvoirs correspondant aux éléments naturels donc eh, y'a moyen d'être encore surpris par la vie. Pour en revenir à Nicolas, il se rend compte qu'il agit par gentillesse... ou qu'il a envie de boire aussi... dans les deux cas, son nez se plisse légèrement sous les émotions contradictoires que ça fait naître en lui... Pour résumé : OUI, de la bière mais NON, j'en dois une au Loup. Cette journée s'annonce de plus en plus catastrophique. :

-T'appelles qui ?

Il aimait pas ne pas savoir. Il aimait pas ne pas savoir qui était à l'autre bout du fil, même si c'était pas son téléphone. Il aimait pas savoir que Nicolas avait plus d'amis que lui ici. ...Il aimait pas grand chose en fait.


On ne se comprendra jamais [Jérémy et un Boubou-surprise o/] EXvZ4


Cadeau:
 
##   Mer 20 Sep 2017 - 21:01

Personnage ~
► Âge : 19
► Doubles-comptes ? : Jérémy Bonnet - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Nicolas Lefebvre
Nicolas Lefebvre
Etoile Tonnerre Solaire
Messages : 1286
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 26
Humeur : Oui.

Nicolas lève un sourcil à la question que lui pose Jérémy. Genre... Il a vraiment cru que j'allais répondre ? Oui parce qu'il était gentil mais oh, faut pas pousser le bouchon dans les orties Maurice. :

-Tu verras.

Un peu de suspense dans la vie ne fait jamais de mal... et puis il sait qu'il peut torturer mentalement le Chasseur de cette manière ; lui qui aime maîtriser chaque aspect de sa vie, il risque de s'en prendre plein la tronche avec la tornade d'imprévus qui va lui sauter à la figure, et qui porte le doux nom d'Asbjorn. Bref, il tape les sms d'une main tout en prenant la direction de la maison d'Aaron.


...
...
...
Conversation SMS avec Asbjorn A.
BigBadNicky :
BRUH

BoubouBruhSwag :
DUDE

BigBadNicky :
Tu peux me rendre un service bruh ?

BoubouBruhSwag :
Pour tes beaux yeux je ferais tout Nicky ♥

BigBadNicky :
Aaaw stop it you ♥ ! Non en vrai tu te souviens de Jérém' hein ?

BoubouBruhSwag :
TON DEMI FRERE? Bawi OF COURSE j'm'en souviens! T'as cru qu'j'allais oublier LE Jerem? Dis moi tout Nicky!

BigBadNicky :
C'est pas mon frère. Méwouais. Bref, il me fait une petite dépression, il a le mal du pays tu vois, et je crois qu'il n'y a plus de bières à la maison.

BoubouBruhSwag :
Plus de bières? La fin du monde est si proche DAMN. Du coup z'avez besoin du vieux et majeur Boubou pour vot' service si j'comprends bien, Nicky? 8D

BigBadNicky :
Ouiiii Boubouuu s't'eupléééé ♥ !

BoubouBruhSwag :
Jsais paaaaaas 8D Tu crois qu'Jerem il m'fera un bisou si j'le sauve de sa dépression ? :p

BigBadNicky :
XD S'il te dit merci, ce sera déjà un miracle ! Mais moi, j'te roule une pelle quand tu veux BoubouBroSwag ;-)

BoubouBruhSwag :
Huhuhu LA ça d'vient intéressant! Tu l'sais que c'est toi qu'j'préfère de vous deux Nicky ♥ Donc y a moyen que j'sois gentil et que j'décolle vous les acheter, ces bières o/

BigBadNicky :
Aaaw ♥ ! Merci Bruh, t'es un vrai bruh !
Licornes ♥


Il gloussa un instant avant de ranger son téléphone dans sa poche... Il était tellement heureux d'avoir retrouvé son Boubou qu'il ignora complètement Jérémy jusqu'à ce qu'ils soient rentrés... Là, il remercia Tomoe d'avoir gardé Lottie le temps qu'ils aillent faire des courses. Ils discutèrent un instant ; elle s'inquiétait de savoir comment Nico vivait avec Aaron. Elle savait des choses sur eux deux, elle savait qu'Aaron était content d'avoir un peu plus de vie dans cette grande maison, ce qui le faisait agir en mère-poule parfois... Mais Nicolas ne s'en offusquait pas. En fait, c'était la première fois qu'on prenait soin de lui en vérité, du coup, il ne savait quoi répondre à ses marques d'attention, sinon en souriant doucement. Et pour lui, elle savait qu'il avait grandi en étant responsable de sa mère... Mais Nicolas ne pensait plus comme ça. Alors tout allait mieux. La colocation était d'ailleurs une bien meilleure idée que de retourner vivre seul. Il le reconnaissait. Elle partit rassurée...

Durant la conversation, Jérémy était parti ranger les courses... Nicolas se rendit compte qu'il pouvait faire beaucoup pour Charlotte, mais pour tout le reste, il restait un enfoiré de première. Nicolas vérifia dans le frigo. :

-C'est bien ce que je pensais... Pas de bières. Mais ! T'inquiète. Un miracle devrait arriver bientôt.

Un miracle qui allait chahuter Jérémy un peu mais eh... Il faut qu'il s'adapte ou pas ?!


On ne se comprendra jamais [Jérémy et un Boubou-surprise o/] Signa-Take-My-Hand


Spoiler:
 
##   Dim 24 Sep 2017 - 0:09

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Adélaïde Hamilton
► Rencontres ♫♪ :
Asbjorn Andreassen
Asbjorn Andreassen
Etoile Tonnerre Lunaire
Messages : 312
Date d'inscription : 25/09/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Faire des trous dans tes tshirts ♥
Humeur : Mon sourire ne disparait jamais.

- J’ai… si… maaaaaaaal… EURG.

Ta tête heurte avec une certaine violence le bureau et tu laisses échapper un gémissement désespéré. Joue collée au cahier dont les pages sont noircies de kanji, tu fixes devant toi sans plus bouger pendant… Ouais. Trop longtemps. Tu satures un peu là, semblerait. ‘faut dire, tu bosses depuis que tu t’es levé. Et que ça fait deux mois que t’es comme ça. Et que t’es teeeellement pas fait pour rester visser sur une chaise pendant des heures.

Bon. Tu continues de tenter de faire du sport régulièrement – t’as un peu la frousse qu’Elwynouchette te frappe si t’entretiens pas ce fabuleux corps qu’est le tien vu le mal qu’elle s’est donnée pour te booster, puis faut bien que tu te prépares au jour où t’auras ENFIN le justaucorps de Danny Sexbang eh, ce serait triste que tu sois tout flapi ! – ainsi que t’entrainer avec tes pouvoirs – t’oublies pas que t’es censé dans un avenir assez lointain être capable de rentrer en boîte en douce, de préférence avec Nicky of course – m’enfin, tu passes quand même les trois quarts de ton temps la tête dans des bouquins.

PUTAIN T’AS PAS DANSE DEPUIS QUAND ?

Ok. Ce matin. Dans la douche. Mais genre. Danser avec des gens. En disant des conneries. Avec les gens. Tu sais. T’aimes bien les gens.

- Mais j’ai pas l’teeeeeeemps !

Tu te redresses, tête enfoncée dans tes paumes, en massant tes tempes pour faire passer le mal de crâne carabiné qui menace de s’installer un peu trop longuement à ton goût. Tu t’apprêtes à t’accorder une bienheureuse pause clope quand ton téléphone vibre.

Et te voici gloussant. En un message. Juste un. « Nan mais. BRUH quoi ! ». S’en suit une conversation sms plutôt… mémorable on va dire ! Et comme pour ton NickyBro tu ferais tout, en moins de deux t’es debout, casque enfoncé sur les oreilles et capuche rabattue par-dessus. Puis, faut bien l’avouer, t’es carrément pressé de le rencontrer, le fameux frè- « Roooh mais j’sais que j’dois pas le dire. Maiiis…! Ok j’trouverai autre chose. J’trouve toujours t’façons ! ». Et des fois, c’est bien malheureux.

Bref. C’est évidemment tout sautillant que t’arrives devant la maison d’Aaron après être passé acheter des bières et avec toute ta vivacité que tu toques à la porte. C’est Nicky qui a le privilège de pouvoir découvrir en premier ta bouille rayonnante de bonheur, ainsi que de pouvoir direct se laisser envahir par le flot de paroles que tu lâches :

- BRUUUUUH! TU M’AS MANQUE, NICKY! J’PEUX TE FAIRE UN CALIN ?

Pourquoi tu demandes si c’est pour direct lui coller le bisou baveux de sa vie sur sa joue ?

Enfin. Le moment passé, tu rentres dans la maison, beaucoup trop impatient de rencontrer LE Jerem’ ! Ce qui ne tarde pas, évidemment. Alors que tu passes par la cuisine poser les bières, tu tombes sur un mec qui doit faire genre… Trois fois ta largeur ? Pas loin en tout cas !

- AH ! Jerem’ c’est ça ? TROP BIEN ! J’suis suuuuuper content d’enfin t’rencontrer ! J’sais que ça fait pas longtemps qu’t’es arrivé mais tu vas voir, tu vas vite KIFFER cet endroit ! C’est genre… OUAIS TERRAE C’EST TELLEMENT COOL ! Pas vrai, Nicky ?

Tu souris, tout content, tout fier, poings sur les hanches en laissant ton regard balader de Jérémy à Nicky, avant d’inlassablement reprendre la parole :

- Alors les BFA ? C’est quand qu’on attaque les choses sérieuses ? tu glousses en haussant plusieurs fois des sourcils, main posée sur le pack de bières qui t’accompagne.


On ne se comprendra jamais [Jérémy et un Boubou-surprise o/] EBEt

##   Mar 26 Sep 2017 - 1:08

Personnage ~
► Âge : 20
► Doubles-comptes ? : Nicolas Lefebvre - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Jérémy Bonnet
Jérémy Bonnet
Feu au pouvoir solaire
Messages : 278
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 26
Humeur : Hm.

Nicolas ne lui dit rien. Enfin si, techniquement, il lui balance un "tu verras" qui ne veut rien dire, qui lui sert à rien et qui le tue à l'intérieur... Non mais... DIS. Ça te coûte quoi de dire ? RIEN. Je gagne quoi à ce que tu le dises ? TOUT ! Alors pourquoi empêcher le monde de tourner rond ?... Et de faire plaisir au malheureux petit Jérémy au passage hm ?... Nooon faisons chier jusqu'au bout ! Ce salopard... Pour la peine, il ne se gêne pas et jette des coups d’œil par dessus l'épaule de son meilleur ennemi pour au moins avoir une idée de ce qui l'attend. Malheureusement, c'est trop petit... et trop loin... tout ce qu'il arrive à percevoir ce sont... des cœurs ? Des smileys et des cœurs... What the phoque ? Et soudain Jérémy est partagé par la joie de ne pas savoir et l'angoisse de ne pas savoir.

Une fois rentrés, ils croisent Tomoe... De ce qu'il a compris, elle gardait Lottie quand Nico et/ou Aaron avaient des indisponibilités. Ça ne lui plaisait qu'à moitié... D'un côté, que la petite soit gardé par une meuf lui paraissait plus normal que par des tafioles. De l'autre il ne connaissait pas Tomoe... En même temps, c'est pas comme s'il faisait des efforts pour essayer de la connaître : il préférait partir quand elle se trouvait là. Elle avait la même aura qu'Aaron, elle devait donc être Master aussi, de ce qu'il avait compris... Cette aura étrange qui le rassurait tout autant qu'elle le mettait mal à l'aise... en plus c'était une femme. Et il n'avait rien à dire à une femme. Alors il partit ranger les courses en laissant les autres discuter de choses qui ne l'intéressait pas, puis il alla voir Charlotte dans son parc. Il s'empara d'une peluche au hasard et joua un instant avec elle... Il n'y avait rien de plus apaisant dans ce monde que le regard qu'elle portait sur son frère... Son seul et véritable frère. Il s'autorisa un sourire...

C'est là que Nicolas lui signala qu'il n'y avait effectivement plus de bières... Il soupira. Ça ne l'étonnait pas mais ça le frustrait. Il avait déjà abandonné beaucoup de choses en venant ici, qu'on lui retire un de ses seuls petits plaisirs, LÉGAL EN FRANCE, juste parce qu'il devait rester sage, ne le rendait que plus amer. Et puis, le miracle annoncé par Nicolas arriva... D'abord, il ne vit rien. Il entendit des éclats de voix à l'entrée, ce qui le rendit curieux et le força à quitter Lottie un instant pour se redresser... C'était un gars, aussi grand que Nicolas mais plus maigre que lui -alors que ce dernier n'est déjà pas bien large. Couvert d'une capuche qui ne cachait rien de son apparente joie de vivre... Il pose alors les bières sur le comptoir de la cuisine et se poste juste devant lui. Il parle fort, il parle vite... Ses sourcils s'abaissent et son front se plisse, agacé. :

-Qu'est-ce que c'est que ça ? fait-il en regardant "Nicky" et pointant l'énergumène du doigt.

D'où il le connaît ? D'où il est content de le rencontrer ? Qu'est-ce qu'a pu lui raconter le Loup Noir sur lui ? D'où sort ce surnom débile de "Nicky" ? QU'EST-CE QU'IL SE PASSE NOM DE DIEU -pardon ? Mais pas le temps d'ouvrir la bouche une seconde fois que le livreur de bières reprend la parole... :

-BFA ?

Jérémy n'a aucune idée de ce qu'il se passe... et ça le fatigue déjà.


On ne se comprendra jamais [Jérémy et un Boubou-surprise o/] EXvZ4


Cadeau:
 
##   Mar 26 Sep 2017 - 16:45

Personnage ~
► Âge : 19
► Doubles-comptes ? : Jérémy Bonnet - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Nicolas Lefebvre
Nicolas Lefebvre
Etoile Tonnerre Solaire
Messages : 1286
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 26
Humeur : Oui.

Boubou arrive bien vite, et quand il ouvre la porte, il n'a même pas besoin de répondre à sa question ; il est déjà dans ses bras. Il rit légèrement au bisou qu'il lui fait, sans gêne, si ce n'est toujours cette faible inquiétude qu'il ressent pour ses amis qui se forcent à être heureux, des boules d'énergie pour oublier leurs soucis. Mais ce n'est plus la même inquiétude, celle qui le paralysait ; aujourd'hui, si c'était de sa faute, il serait là pour changer les choses. Si ce n'était pas de sa faute, il serait tout autant là pour eux. Ce sera pareil si un jour le sourire de son BoubouBruhSwag venait à ternir. Mais avant qu'éventuellement ça n'arrive, le voilà qui déboule dans le salon, et accessoirement, dans la vie de Jérémy. Nicolas est attentif aux émotions qui tenaillent le Chasseur, celles qu'il ne montre et n'a jamais montré. Il est agacé, surpris... et bouleversé par mille questions. Il ne saurait pas dire lesquelles parce qu'il n'est pas Télépathe mais il a sa petite idée... ce qui le fait sourire. Vous savez, le petit sourire en coin un peu moqueur ? Juste un peu. Fallait pas que Jérémy constate que la situation l'amusait, sinon il allait se braquer. Il lui parle d'un ton neutre pour éviter de l'agacer un peu plus. :

-"Ça", c'est mon ami. Tu peux l'appeler Boubou. Il est Tonnerre comme moi, mais Téléporteur.

Par contre, il n'a aucune idée de ce que c'est qu'un "BFA" dans la tête de Boubou, alors il enchaîne en lui répondant. :

-Oh mais tu es bien au courant, ayé, une blague de Tonnerre, une, de ce qu'il va se passer ensuite. On va prendre des chaises et profiter du beau temps en buvant un coup. On va juste laisser la porte-fenêtre ouverte pour surveiller Charlotte en même temps.

Charlotte qui a rampé jusqu'aux barreaux de son parc pour mieux voir la personne pleine d'énergie étant entrée dans sa maison et qui la fait rire. Boubou reprend le pack pour l'amener dehors... Jérémy prend trois chaises d'un coup facilement. Nicolas, qui peut plus faire grand chose sinon se porter lui-même, passe devant Lottie pour lui expliquer rapidement qu'ils sont juste à côté, qu'elle ne doit pas faire de crise juste pour attirer l'attention. Peut-être qu'elle le comprend, peut-être pas... Mais il préfère lui communiquer ce qu'il se passe autour d'elle.

Il rejoint les deux autres dehors, de peur de laisser trop longtemps sans surveillance le Chasseur avec quelqu'un d'aussi diamétralement opposé à lui. Et c'est qui le bébé sur qui on doit veiller maintenant ? Il pousse un soupir en s'asseyant sur une chaise libre et s'empare d'une bière sans l'ouvrir de suite. Il a l'impression d'avoir cent ans d'un coup... mais il arrive à sourire. :

-Alors Boubou... C'est quoi cette histoire de BFA ?


On ne se comprendra jamais [Jérémy et un Boubou-surprise o/] Signa-Take-My-Hand


Spoiler:
 
##   Mar 26 Sep 2017 - 22:39

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Adélaïde Hamilton
► Rencontres ♫♪ :
Asbjorn Andreassen
Asbjorn Andreassen
Etoile Tonnerre Lunaire
Messages : 312
Date d'inscription : 25/09/2016
Age : 20
Emploi/loisirs : Faire des trous dans tes tshirts ♥
Humeur : Mon sourire ne disparait jamais.

On t’a appelé de beaucoup de façons. L’encapuchonné, le gueulard, le débilou, l’idiot, le tout sourire, le bienheureux, l’un peu imbécile mais qu’on aime finalement bien, le grand gaillard et j’en passe. Mais alors. Le « ça » de Jérémy doit largement dépasser les trucs les plus dédaigneux qu’on ait pu te balancer…

ALORS POURQUOI TU TE MARRES ENCORE ?

Awi. L’incompréhension sur le « BFA ». Un petit coup de génie, celui-ci dis-moi ! Nicky te présente sous ton surnom tout chou de Boubou et tu acquiesces en faisant un coucou de la main :

- Boubou pour vous servir ! J’bosse la Téléportation pour qu’on aille s’faire des soirées gratos’ en boîte. Si t’es gentil, t’auras p’têtre même l’droit de v’nir, Jérémy !

Oula. Je sens bien que là, « Jérémy », c’est trop pour toi. Trop l’habitude de donner des surnoms, et je sens ton cerveau s’activer à la recherche de celui que le grandasse va avoir le bonheur et l’honneur de se voir attribuer !

Enfin. Tu commences à réfléchir. Puis Nicky fait une blagounette sur votre affinité commune et tu pouffes dans ton absence de barbe. « C’était drôle, euké ? ». Oui, Boubou. Oui. Enfin bon. Tout ça pour dire que vous finissez par sortir et que ce guedin qui te sert de pote te laisse seul avec Jérémy. Oh, pas bien longtemps hein. Juste le temps de quelques questions et quelques mots. Pas beaucoup. Du genre « Et du coup tu viens du même village que Nicky c’est ça ? Ça t’fait pas trop bizarre d’être au Japon ? Roh de toutes façons voyager c’est tellement cool ! Tu vas voir, Terrae ça va devenir ta maison. T’as pas déjà un peu cette sensation ? Enfin bon, tu verras ça viendra ! Ah et du coup tu sais lire un peu l’Japonais ou pas du tout ? Et AH VOILA NICKY ! »

Epuisant. E-pui-sant. Pour le coup, l’arrivée de son BFA vient de sauver Jérémy ! BFA qui voudrait justement savoir qu’est-ce que tu dis encore comme connerie. Amusé de l’incompréhension partagée, tu fais durer le suspense, évidemment !

- Pour une fois que vous êtes sur la même longueur d’ondes…

Gloussement d’usage, bien sûr.

- …permettez-moi d’en profiter un peu, les BFA !

Grand sourire railleur au visage, tu décapsules méticuleusement trois bières pour en poser une devant chacun. Tu portes la tienne à tes lèvres pour venir ensuite coller au même endroit une clope que tu allumes et dont tu tires une taffe.

Tu vas pas tarder à te faire tuer, Boubou. « Pas faux… ! ».

- Beaux frères par alliance.

Et t’es loin d’arranger ton cas. « On n’peut plus vrai ! ».


On ne se comprendra jamais [Jérémy et un Boubou-surprise o/] EBEt

##   
Contenu sponsorisé

 

On ne se comprendra jamais [Jérémy et un Boubou-surprise o/]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Boutiques.
Aller à la page : 1, 2  Suivant