Partagez | 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Je sais pas m'excuser {Nico}
##   Dim 3 Sep 2017 - 0:31

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1181
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 27
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Ca va mieux ? Ca va mieux. Enfin un peu. Disons que ça va mieux qu'il y a quelques semaines. Nico va bien. Aussi bien qu'il peut aller après l'enfer dont il ressort. Et moi… Je sais pas, j'ai l'impression qu'en plus d'avoir rien fait pour l'aider au départ, j'ai rien fait pour l'aider tout court ? Honnêtement, j'aurais dû m'excuser. J'aurais dû faire quelque chose de plus mais au final, Aoi a réussi à l'aider. Et ça me rend heureux qu'il aille mieux. Je me sens juste tellement… Inutile.

Je l'ai enfoncé à un moment où il aurait eu besoin de réconfort. Et je l'ai frappé. Pas comme un entraînement ou une leçon. Je l'ai gifflé et je l'ai frappé parce que j'étais en colère contre lui, son comportement. Et repenser à ça… J'ai tellement foiré. Je suis allé le voir déjà, à l'hosto. Mais je vois trop de chambre d'hôpital ces derniers temps entre Misao que j'essaye de voir quand je peux, lui… Et quand j'ai envie de m'excuser, de lui parler, c'est pas le moment. Je veux pas rajouter mes remords à la pile de truc qu'il doit gérer.

Au moins, il peut sortir un peu de sa chambre maintenant. Enfin, quand il a l'énergie. Le voir aussi mal, aussi faible, ça me fait pas du bien ça par contre. Je réalise à quel point on est pas passé loin d'un truc irréparable. Il en portera probablement des stigmates toute sa vie. Là il fait encore un peu peine à voir. Lui qui avait tellement grandi, qui s'était tellement appliqué à rattraper ses manques, il a tout reperdu.

Je lui apporte un peu de lecture aujourd'hui. C'est Piu qui m'a conseillé ce bouquin, un thriller un peu fantastique suédois. Je sais pas ce que ça vaut mais apparemment c'est bien. J'ai confiance dans ses goûts littéraires. Elle est bibliothécaire de toute façon, c'est son métier.

Aoi est là quand je toque à la porte. Moment un peu bizarre mais c'est là que je vois qu'elle me connaît bien. Elle propose qu'on aille faire un tour dans le parc pour discuter. Ca fera surement du bien à Nico de prendre l'air. Je lui donne un coup de main pour descendre les escaliers. Il a a encore un peu de mal avec les marches mais au moins il peut sortir maintenant.

Je suis mal à l'aise. Pas besoin d'être Sensitif pour le voir. J'attends un peu qu'on soit installés sur un banc. Parle d'un truc normal, Huo. Arrête de stresser.

— J'suis content que t'ailles mieux. Aoi dit que tu pourras sûrement bientôt sortir de l'hosto.

Pas tout seul. Enfin, de toute façon, je doute qu'Aaron le laisse retourner dans sa chambre maintenant.


##   Ven 8 Sep 2017 - 16:42

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? : Jérémy Bonnet - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1125
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 25
Humeur : Oui.

On se rend pas compte comme ça... 'fin, c'est sur que l'hôpital c'est pas joyeux. On entend parfois des gémissements de souffrance dans les couloirs, on voit rarement des gens en forme m'voyez ? Mais parfois y'a des surprises. Nicolas peut à peu près marcher, quand c'est trop dur on lui apporte un fauteuil roulant mais tant qu'il le peut, il utilise des béquilles... Il reconnaît ses limites. Et de toute façon dès qu'il a une sueur à cause de l'effort, on le sermonne et on lui met le fauteuil sous le nez. Et roule ma poule ! Nicolas fait la course avec une infirmière dans le couloir. Ça lui fait les bras. Il va dans l'aile de la pédiatrie et découvre une salle de jeux pour les enfants avec des livres dans un coin... Une après-midi, il s'est retrouvé à lire un conte à des gosses. Comme ça. Pour faire plaisir. Et parce que ça lui fait du bien d'entendre des rires. Il y a aussi, et peu le savent, une sorte de cantine où les moins malades peuvent manger. Ça fait de la compagnie. Et ça permet de rencontrer de nouvelles têtes, faire naître de nouveau rire quand on essaye de deviner tous ensemble quel légume se cache dans la purée du jour. Et Nicolas retourne dans sa chambre, faire ses devoirs, lire un peu, surtout des contes pour enfants du coup, mais il s'occupe, il revit. Encore plus quand il reçoit de la visite.

Y'a un truc qui cloche d'ailleurs avec les visites. L'humeur n'est pas toujours à la fête, certes, mais quand c'est Huo qui vient le voir, il y a une sorte de tension dans l'air. Pas mauvaise la tension, attention, soyez attentif. Lol. Une sorte de suspense qui plane, des choses que son grand frère ne dit pas. Il n'a pas pleuré, il n'a pas beaucoup parlé non plus... Par rapport aux autres, Huo dit peu mais fait beaucoup. Aujourd'hui, il a ramené un livre et Nicolas est aux anges... parce que bon, ça fait trois fois qu'il relit la version enfantine du vilain petit canard et bon, ça pique un peu au niveau des souvenirs... Un thriller, contrairement à ce qu'on pourrait croire, lui donnera de quoi réfléchir, de quoi lui remonter le moral. Aoi propose ensuite qu'ils sortent tous les deux, et c'est le pompon sur le gâteau. Nicolas s'empare d'une béquille -deux cadeaux en une journée, ça donne une patate d'enfer- et part avec Huo jusqu'au parc, avec toutes les difficultés qu'ils rencontrent en chemin. Des escaliers ? Pfft, j'ai mon bro qui me tient la main, j'peux pas tomber wesh.

Mais ça fait quand même du bien de se poser sur un banc. Il fait beau aujourd'hui, très chaud aussi, mais une légère brise s'engouffre dans son t-shirt trop grand, fait voler ses cheveux en bien meilleur état que le mois dernier. Il a le nez levé vers l'horizon, les yeux fermés et un sourire aux lèvres quand Huo se décide à entamer la conversation. :

-Yep. Pile à temps pour la rentrée ! J'ai hâte.

Si on avait dit à Nicolas qu'il penserait ça un jour dans sa vie, il aurait ri. Il poursuit. :

-Mais je vais vivre chez Aaron, un temps. Je suis encore trop faible pour correctement vivre tout seul...

Et puis la solitude augmente le risque de rechute, puisqu'il faisait toujours ça tout seul. Le psy en avait levé un sourcil de surprise. Dans une majorité de cas, les grands camés prennent leurs doses lors de fêtes, en bonne compagnie. Nicolas, comme la minorité, avait décidé de faire tout le contraire. ....Mais pour l'explication, c'est effectivement mieux pour lui de penser au fait qu'il est faible. Pour une fois.



##   Mer 13 Sep 2017 - 15:08

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1181
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 27
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je l'observe un peu. Il est toujours trop grand, plus grand que moi, la coupe plus courte qu'avant mais ça lui va bien. Encore un peu maigre à mon goût mais il sourit et moi ça me serre la gorge un peu en même temps que ça me rend heureux. Parce que j'ai eu peur de plus jamais le voir comme ça. Il est beau un peu. Je sais que Matty ne l'a jamais vu mais il est beau et j'aimerais beaucoup qu'il puisse le voir un jour. Vains espoirs.

Au moins, il guérit et il sourit. Il s'entousiasme pour sa rentrée. Content de retourner en cours. Je retrouve vraiment mon petit frère ça me plait. Même si j'ai encore cette boule de culpabilité coincée quelque part. Misao m'a bien dit qu'il fallait pas que je me rende responsable de ça, pas plus que je ne le suis. Mais j'aimerais m'excuser, en parler avec lui. Sauf que je ne sais pas comment. J'veux qu'il aille bien et j'ai pas envie qu'il repense à tout ça.

— Tu seras bien là-bas, j'acquiesce. Aaron sera content de t'avoir à la maison aussi. Ca le rassurera.

Si on m'avait dit un jour que je m'entendrais avec Aaron… Non vraiment c'est un peu bizarre pour moi aussi. Pas que je l'aime bien ou quoi hein mais c'est presque un pote ? Je nous ai trouvé des points communs innattendus. Puis il aime faire la fête et ça c'est important. Enfin, sa fille est super mignonne et il est gaga et moi ça me fait rire.

— Puis comme ça, tu verras ta soeur tout le temps.

Je ris un peu.

— T'as de la chance d'avoir Lottie. J'aurais bien aimé avoir une petite soeur aussi.

Mais bon, la Chine était pas trop dans l'optique des familles nombreuses quand j'étais gosse. Je souffle un bon coup pour me recentrer et m'adosse plus au banc en regardant le ciel. Je n'ose pas vraiment croiser son regard.

— Je voulais… J'aimerais m'excuser. C'est peut-être idiot de ma part et tu vas probablement trouver ça stupide mais- Enfin je regrette vraiment de t'avoir frappé l'autre fois.

Je me mordille la lèvre inférieure, lui lance un regard rapide en biais.

— J'suis vraiment désolé de m'être emporté comme ça. Même si c'était probablement ce que tu cherchais à ce moment là, j'aurais pas dû me mettre en colère pour ça et réagir de cette façon au lieu d'essayer de comprendre.

J'ai échoué.


##   Mar 19 Sep 2017 - 21:41

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? : Jérémy Bonnet - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1125
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 25
Humeur : Oui.

Nicolas a un immense sourire quand Huo lui parle de Lottie. C'est vrai que c'est un des grands avantages de la colocation avec Aaron ; pouvoir garder sa petite sœur et la voir grandir un peu plus chaque jour. Bon, il risquait pas de pouvoir la porter avant un petit bout de temps, mais il allait se montrer patient, aider Aaron comme il peut. Il allait revoir Starshine et rien que l'idée de le savoir lui donnait des papillons dans le ventre. Aaron était un papa gâteau... Nico était un grand frère peluche. Il ne perd pas son sourire mais il y a une certaine interrogation dans son regarde quand il lui avoue qu'il aurait bien voulu avoir une petite sœur... Il hausse un seul sourcil avant de glousser légèrement. :

-Mais Huo, Lottie c'est un peu ta petite sœur aussi... puisque c'est la mienne !

Un instant de silence passe avant qu'il n'ajoute. :

-A moins que tu préfères qu'elle t'appelle "tonton Huo" ?... De toute façon je crois qu'on aura pas trop le choix et qu'elle nous appellera comme elle l'attendra.

En espérant que dans son imagination enfantine et fertile... elle ne trouve pas des noms trop trop chelou.

Huo s'adosse au banc et laisse enfin les mots s'écouler de lui. Nicolas le regarde, sans l'interrompre une seule fois. Il l'écoute attentivement, mais ne renie pas l'émotion qui lui tord les intestins quand les mauvais souvenirs refont surface. Huo fuit ses yeux... Nico se doute, quelque part, qu'il a l'impression d'avoir échoué, de n'avoir pas fait ce qu'il fallait... En même temps... qui aurait pu savoir ce qu'il fallait faire ? La solitude le brisait, la compagnie le déchirait. Des sourires le rendaient malheureux, les coups le menaient plus bas que terre. Dans ses souvenirs flous, tout lui semblait être trop dur à encaisser.

Nicolas prit une inspiration et donna un coup de poing ridicule dans le bras du Master, avec un petit sourire en coin. :

-Oh bien sûr. Tiens, ça, c'est pour avoir voulu me faire comprendre que j'avais fait une connerie et que j'étais un connard... Espèce de grand frère irresponsable.

Et puis il s'adossa à son tour, pencha légèrement son corps et posa sa tête sur son épaule. :

-Et ça, c'est pour te remercier de me traiter comme un humain. Merci d'avoir été en colère, merci d'avoir été triste,... merci de m'avoir aidé.



##   Jeu 21 Sep 2017 - 13:12

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1181
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 27
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je souris doucement et me gratte la nuque. Même si Nico est mon petit frère en presque tout sauf le sang je suis pas sûr de vouloir être important de cette façon pour Charlotte. C'est encore qu'une gamine et elle est adorable hein mais je sais pas… Déjà c'est la fille d'Aaron et il a l'air de s'en occuper bien, puis bon moi j'ai toujours un peu cette peur de faire du mal aux enfants.

Je rigole quand il propose tonton. Le statut de tonton me plait plus en vrai même si bon… J'avoue que si elle m'appelle tonton ça va me faire très bizarre autant le dire. Fin bon on verra bien quand elle sera plus grande. Tant qu'elle m'appelle pas "tonton roux" ça m'ira. Même si ça risque d'arriver vu que Piu va probablement la voir souvent.

Même si ça me fait mal d'y repenser, j'ai besoin de faire ses excuses. Il faut que je soulage un peu ma conscience. Ces derniers mois ont été durs à encaisser. Il s'est passé beaucoup de choses et certaines que je suis pas sûr d'avoir digéré. Je souris un peu devant sa réponse.

Oui j'ai été irresponsable. Mais toi tu n'es pas- Peut-être qu'il s'est comporté comme un connard mais je sais qu'il n'en est pas un. J'ai du mal à comprendre tout ce qu'il s'est passé et les pourquoi mais Nico et moi on a certains trucs qui se ressemblent. J'ai bien changé depuis mais je sais que je me blâme toujours pour des choses qui ne sont pas de ma faute. Lui le fait aussi.

— Arrête, tu vas me faire pleurer, je fais en rigolant à moitié.

Je suis pas doué pour les démonstrations d'affection. C'est pas mon truc. Et en plus on est pas exactement tous seuls donc c'est encore plus gênant. Ces ados… Aucune pudeur. Je passe doucement mon bras derrière ses épaules.

— J'suis vraiment un grand frère irresponsable. Mais je veux que tu sois heureux. Tu le mérites. Même si j'suis un peu jaloux parce que Aoi parle tout le temps de toi en ce moment.

Je ris un peu. Je me sens mieux je crois. Il m'a manqué.


##   Sam 23 Sep 2017 - 23:48

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? : Jérémy Bonnet - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1125
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 25
Humeur : Oui.

Huo se marre, et il sait quelque part que ça va déjà mieux. Nicolas ne s'attendait pas ce qu'il réponde à son "simili" câlin, se résumant à un contact tête-épaule hein, en passant son bras derrière ses propres épaules. Il leva un sourcil mais ne bougea pas. En fait, à part en lui secouant les cheveux de temps en temps, Huo évitait généralement les contacts physiques, qu'il s'agisse d'affection ou pas. Nicolas avait d'abord supposé que c'était de sa faute -pour changer-, puis il s'était finalement convaincu que c'était juste pas le genre du Master... Alors... il sourit. Il sourit parce qu'il est désormais capable de prendre quelqu'un dans ses bras et être pris dans les bras de l'autre sans se sentir coupable, sans avoir peur...

Son sourire s'efface légèrement quand il lui dit qu'il est effectivement un grand frère irresponsable. Non, il ne l'était pas. Mais qu'est-ce qu'il pouvait dire pour le convaincre ? Pas grand chose, il revenait d'une cure de désintoxication et il avait failli se tuer pour ses propres conneries... Niveau "responsabilité", Nico savait pas grand chose... Il songea à Charlotte qui allait grandir, et soudain, l'idée d'être un grand frère lui fit un peu peur. Il inspira pour faire le tri de ses pensées ; il allait se rattraper et faire de son mieux pour sa famille. C'était décidé. Plus de retour en arrière.

Il méritait peut-être d'être heureux... Il n'en était pas toujours sûr mais, ce qu'il s'autorisait, c'était d'au moins espérer être heureux, et de tout faire pour obtenir ce bonheur, en le partageant avec ceux qu'il aimait. Il se redressa. Il  a quelques semaines, il aura fait semblant qu'il soit normal qu'il est autant de succès, qu'il avait un charisme fou... Il avait de la peine à s'en souvenir mais parfois, les restes de ce Nicolas-là le dégoûtait. :

-T'inquiètes elle me parle beaucoup de toi... De vous en fait.

Attends... ça peut mettre la pression ce genre de phrase non ? :

-J'veux dire. En bien hein ? Vous êtes bien tous les deux.

Pourquoi c'est moi qui stresse maintenant ? Respire lentement. :

-Vous êtes vraiment plus forts à deux !

NICOLAS ARRÊTE DE PENSER ! AAaaaaaaAAaaah !



##   Dim 24 Sep 2017 - 17:13

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1181
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 27
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je me surprend un peu avec Nico à vouloir lui donner des démonstrations d'affection. C'est un peu perturbant en vrai. C'est pas un truc que je fais. Même avec Matthy. A la limite je fais des chatouilles, j'ébouriffe les cheveux. Ca ouais. Mais des contacts comme ça, je crois pas l'avoir déjà fait. De façon platonique j'entends. Avec Aoi ou même mes anciennes copines, c'était pas rare mais c'était physique. Avec Jun ça m'arrivait mais c'était super maladroit parce qu'il y avait toujours un peu cette tension.

Je suis vraiment un handicapé sentimental en fait… Ca craint un peu. Genre je sais pas montrer mon affection du tout. Je le dis jamais clairement et je le montre très peu. Tu m'étonnes que les gens me comprennent pas après. J'ai mis tellement longtemps à dire à Aoi que je l'aimais. Je suis tellement un boulet.

— T'as peur que je sois jaloux ? Je rigole. Tout va bien entre nous en ce moment, t'en fais pas.

Je soupire doucement et lui ébouriffe un peu les cheveux pour le taquiner.

— Ca t'allait pas si mal le rouge. Tu devrais tester le turquoise la prochaine fois, demande à Aria elle se fera un plaisir de te faire une colo.

Ouais, tout va bien entre nous. Je flippe juste toujours pour rien, pour tout. Mais elle a été tellement forte. C'est elle qui m'a soutenu plus que le contraire, je sais pas ce que je ferais sans elle.

— Je crois que j'imagine vraiment pas ma vie sans elle, je reprends. Il y a des gens qui entrent dans ta vie comme ça. Ils prennent tellement de place mais tu t'en rends vraiment compte que quand ils sont pas là… Et toi aussi, un peu. C'est con. Je pensais pas- Tu fais parti de ma famille Nico. Comme Matheo ou Ipiu.

Penses-y petit frère. On choisit pas sa famille mais on choisit ses amis. C'est pour ça qu'ils sont aussi importants. C'est pour ça qu'on les aime autant.


##   Mar 26 Sep 2017 - 16:12

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? : Jérémy Bonnet - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1125
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 25
Humeur : Oui.

Nicolas pince ses lèvres... Il voit mal comment Huo pourrait être jaloux de lui, mais il avoue que sa réaction pouvait prêter à confusion. Il corrige alors. :

-Nah j'avais pas peur de ça... C'est juste... les fiançailles tout ça. J'avais pas envie de te foutre la pression alors que justement tout va bien...

Et parce que Wonder-Aoi fait une belle-sœur trop cool et trop classe wesh.

Huo lui ébouriffe la crinière en lui parlant de sa première colo rouge. Nicolas choppe une mèche rebelle sur son front et regarde sa coloration noire un peu ternie, aux racines brunes apparentes. A la base, il voulait faire roux... pour se fondre dans la population de Terrae composé à 50% de roux, ça, il en était quasi-certain. Mais il a fait rouge d'abord, parce que ses cheveux étaient trop sombres et qu'il avait peur d'une décoloration. Le blond décoloré, c'était une certitude, ne lui irait absolument pas. Il a de vagues souvenirs du moment où il les a teint en noir... Il voulait juste paraître pas trop piteux devant Aaron, après avoir offert une vision d'horreur à Huo alors qu'il était déjà bien dépendant de la meth. Il aurait pu rattacher cette couleur à ce terrible moment de son existence mais... :

-Je sais... mais... j'aime bien noir. dit-il en relâchant sa mèche. C'est bien moins triste que ce que je croyais... ça fait ressortir mes yeux !

C'est vrai que ses yeux n'ont jamais paru aussi clair que maintenant qu'il était un peu plus en forme et avec des cheveux plus sombres encore que sa couleur naturelle. Et puis pour quelqu'un qui n'aime pas son surnom, c'est vachement ironique de le voir s'afficher avec une couleur pareille.

La discussion repart sur Aoi et le couple qu'elle forme avec son frangin. Ils sont heureux, ils forment une famille... Une famille dans laquelle il ne pensait pas avoir une place, parce qu'il ne la méritait pas, parce qu'il avait peur de perdre, parce qu'il avait l'habitude de la solitude... Sans se rendre compte qu'il faisait subir à ceux qu'il aimait ce qu'il redoutait le plus. Il ne peut s'empêcher de rougir légèrement en entendant un ensemble de mots et de noms qui le touchent beaucoup trop profondément. Son regard se perd au loin quand il parle de Mathéo... mais il préfère parler d'abord de Ipiu. :

-La première fois que je me suis entraîné avec quelqu'un pour mon côté Tonnerre, c'était avec Ipiu. On en était venu à discuter de tout et de rien, elle avait fait une crise d'angoisse je crois, après m'avoir fait mal sans le faire exprès bien sûr...

Toujours assis sur la banc, il ramène ses jambes contre lui. La brise lui fait du bien mais il a soudain le besoin de chaleur. :

-Elle voulait que j'écrive un article... enfin. Une recette du bonheur. J'ai essayé pendant un an, puis j'ai laissé tomber. J'ai cru que le bonheur était pas pour moi, ou peut-être que je n'y avais pas le droit. Surtout qu'à cette époque, je faisais semblant de ne plus faire semblant.

Il pose sa tête sur ses genoux, plonge ses yeux lumineux dans ceux de Huo. :

-Aujourd'hui j'expérimente. J’assaisonne avec ceux qui m'entourent la mixture étrange qu'est et qui a été ma vie. Je sais que je ne peux toujours pas l'écrire, et peut-être que je le ferais jamais. Mais j'y pense. Je fais ma recette.

Et le jour où elle sera complète. Le jour où il sera certain. Le jour où il aura rassemblé assez de courage, de force et de maturité, il se retournera vers Mathéo, grand sourire aux lèvres, à lui dire qu'il saura enfin se battre pour les bonnes choses. Qu'il sera prêt à lui rendre toute l'amitié qu'il lui donnera.



##   Mer 27 Sep 2017 - 1:44

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1181
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 27
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je roule des yeux avec un sourire amusé. Me mettre la pression… Si seulement. En vrai c'est Aoi qui a la pression avec cette histoire je crois. Je lui ai bien dit que se fiancer c'était juste pour la forme et que je voulais pas me marier tout de suite de toute façon mais… Enfin voilà ? Tout va bien donc tout va bien.

J'acquiesce doucement, observe un peu les mèches corbeau qui contrastent vraiment avec ses yeux maintenant. C'est vrai que ça ne donne pas la même impression. Mais ça lui va bien aussi je crois même si pour le coup on commence à voir pas mal ses racines. Je glisse un peu ma main entre ses mèches avec un sourire doux. Il est beau Nicolas. A sa façon, avec sa silhouette de grande perche et ses yeux gris magnétiques, mais il est beau. J'aimerais tellement que Matheo le voit un jour. Même si bon, vu sa réaction quand je parle de lui, c'est pas pour tout de suite qu'ils vont se reparler normalement. Mais ils feront un joli couple. J'y crois.

— Y a pas de recette miracle pour le bonheur, p'tit frère. Mais t'as bien raison de chercher à faire la tienne avec ce que tu as.

Je remets mon bras le long de mon corps et me penche un peu en avant pour m'accorder un instant de réflexion.

— J'suis sûr que tu t'en doutes mais en fait, je suis un grand romantique. Le répète surtout pas, je tiens à ma street cred.

Je rigole un peu et lui fait un clin d'oeil amusé.

— On a tous nos trucs, nos priorités. Perso, je suis pas plus heureux avec du confort matériel parce que c'est l'affectif qui compte pour moi. J'ai besoin d'une maison, d'un endroit où retourner et où je me sens chez moi. C'est un truc que j'avais perdu quand je suis parti de chez mes parents en claquant la porte.

Je ne sais pas trop où je vais parfois mais en soi, je m'en fiche parce que je sais avec qui j'y vais. C'est ça qui compte.


##   Lun 2 Oct 2017 - 15:54

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? : Jérémy Bonnet - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1125
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 25
Humeur : Oui.

Nicolas laisse Huo balader sa main dans ses cheveux. Parfois, il se dit qu'il fait bien de se coiffer les matins ; il a beau ne pas trop bouger dans la nuit, ils prennent des formes improbables, un peu "fluffy", comme diraient les anglophones et sa mèche rebelle est d'autant plus anarchique. Oh bordel, Aaron va me voir avec cette coupe les matins maintenant. Il allait subir des attaques capillaires, obligé. Ou peut-être pas, qui sait, il s'imagine déjà des trucs capilo-tractés. Ahah, tiré par les veuch'. Non non non, ne dis rien please. Arrête de penser. Ne fais pas de blagues de merde, MERCI.

Il garde ses genoux contre lui quand Huo confirme qu'il fait bien de trouver sa propre recette du bonheur... Ça a l'air d'une évidence dit comme ça. On vit, on cherche à être heureux. Mais Nicolas n'avait pas compris qu'il avait le droit lui aussi. Puis Huo se penche et le met "au secret"... Nicolas lève un sourcil et rit avec lui. Un grand romantique ? Ça ne l'étonne pas dans un sens mais il n'y aurait jamais pensé. Ce qui était sûr c'est qu'il aimait Aoi, et quand il était avec elle, ça se voyait. Est-ce que c'est être romantique ou tout simplement normal de montrer de telles émotions en public, sur nos traits, à la façon dont notre corps est irrémédiablement tourné vers l'être aimé ? ......J'en sais rien. Ouais, y'a une différence entre une définition écrite et la façon dont on le vit... et pour ce qui est de la vivre AH ! cette blague...

En parlant de définition, Huo exprime celle qu'il considère quand il parle de "maison". Un endroit où il s'y sent bien tant qu'il y est avec les bonnes personnes. Nicolas hoche lentement la tête... C'était pas con. Il n'a jamais vraiment pensé comme ça ; sa maison était quatre murs entre lesquels il était certain de ne pas être atteint par les coups. Maintenant, sa maison allait être un endroit où il serait protégé de lui-même, auprès de Ronron, auprès de Lottie,... Il allait la voir grandir un peu plus, lui apprendre à marcher, pouvoir la prendre dans ses bras quand elle pleure... Il sourit un peu. Peut-être qu'un jour il aura sa propre maison, sa propre famille... Nicolas rougit d'un coup, une gerbe électrique claque dans ses cheveux statiques... T'as pensé ? J'ai imaginé-... NAAAAAH ! STOP ! :

-T'inquiètes pas, ton secret est bien gardé.

Gros silence. Change de sujet. J'ai pas d'idées. CHANGE ! ATTENDS BORDEL ! :

-SINON en parlant de Ipiu, ça se passe bien avec le journal de Terrae ? Qu'est-ce que j'ai pu rater de fameux ?

...T'es grillé. NON.



##   Lun 2 Oct 2017 - 23:08

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1181
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 27
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je me sens tellement en paix comme ça. J'ai l'impression que tout va enfin mieux et ça me fait beaucoup de bien. Nico a encore de la route à faire pour aller vraiment mieux physiquement et mentalement mais il est sur la bonne voie. Il sourit avec ses yeux, avec son coeur, il plaisante et il a l'air vivant. Je demande rien de plus pour lui. Enfin si, peut-être un truc. Mais je sens que si je le lance sur le sujet Matthy il va détourner la conversation vu comment il a réagit quand j'ai juste dit son prénom. Mais j'avoue que j'aimerais bien les voir se reparler. Même que j'aimerais bien les voir ensemble ?

C'est peut-être un peu stupide mais je veux les voir heureux tous les deux et je pense qu'ils le seraient. Laissez moi rêver de mes deux frangins. Ca pourrait donner quelque chose de sympa. Oh aller, xiaodi, parle moi de ton petit ange. Je rigole un peu quand je vois ses cheveux se dresser à cause de l'electricité statique. C'est un truc qui lui arrive parfois. Je faisais un peu des étincelles aussi parfois avant.

— Hm, le mien oui. Mais ton petit secret à toi, il en est où ?

Je rigole et lui poke doucement les côtes pour le taquiner. Je suis curieux maintenant même s'il change de sujet.

— Promis je dirais rien à personne. Tu as pas reparlé à Matthy depuis ?

Je me souviens encore de Matthy quand il m'avait parlé de sa rencontre avec Nico. Je me souviens aussi que j'ai été très triste de les voir se retrouver dans cette situation alors que Matheo est tellement amoureux.

— Sinon tout va à peu près bien à Terrae, je crois ? Les rumeurs habituelles qui trainent mais bon l'institut est une machine à ragot. Mais c'est pas ça qui va te sauver~

Moi, essayer de le faire rougir ? Noonnn. C'est pas mon genre.


##   Lun 2 Oct 2017 - 23:48

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? : Jérémy Bonnet - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1125
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 25
Humeur : Oui.

Bien sûr. MAIS BIEN SÛR QU'IL A COMPRIS ! T'es tellement évident que des fois je me demande comment t'as réussi à cacher aux autres tes consos pas très nettes. Argblm... Non mais faut articuler dans la vie mec, là, j'ai rien compris de ce que tu viens de dire... De toute façon il s'en fout... Il maudit son état physique pour avoir laisser échapper ce petit éclair de ses cheveux, comme lorsqu'il était initié. Il se maudit lui, pour rougir aussi facilement sur ce sujet alors que BON hein. VOILA. Mais Nicolas bloque... Huo parle de "son petit secret à lui"... Toute la surprise et l'interrogation du monde doit passer dans ses yeux. Il lui plante un doigt dans les côtes et il doit se retenir de rire. Il a appuyé pile sur une cicatrice et la peau sensible le chatouille un peu. Un peu. Pas assez pour dévier sa concentration ailleurs que sur la conversation.

Son petit secret. Donc Mathéo. Nicolas sent la chaleur revenir sur ses joues... et à ses oreilles. Il plante son nez entre les genoux, tente de se cacher autant qu'il le peut mais ça ne sert à rien... Ses bras ne couvrent pas ses oreilles écarlates. Non non non non non nooooooon... Traduction ; j'aurais voulu être Morphe, me transformer en souris et fuir très très très loin. :

-Peut-être. Je sais pas. Enfin si. Mais- blh.

Ou comment creuser sa tombe. MAIS FERME LAAAAA ! Nicolas se tasse un peu plus sur lui même en comprenant que Huo compte pas changer de sujet... Il lève la tête... et il a le tournis. Non, vraiment, il a tellement chaud au niveau du visage qu'il a l'impression qu'il va se transformer en une flaque nauséabonde. Ses pouvoirs électriques buguent encore une fois, ses cheveux partent dans tous les sens l'espace d'un instant.

Est-ce qu'il peut en parler ? Au final, il n'a que Huo pour lui parler de Mathéo... Il le connaît bien... ET PUIS NON HORS DE QUESTION QU'IL EN PARLE A AARON OMG vous imaginez le brodel que ce serait ? Déjà qu'il était à peine au courant des détails il les a mis dans un plac- EURG ! NON ! Il veut pas savoir ! Il veut pas imaginer en parler avec Aaron STOP ! Hésitant, il regarde au loin pour essayer de trouver du courage là-bas... genre... à l'horizon ou derrière les touffes d'herbes du parc, doit y en avoir... Il triture ses mains un bref instant avant d'inspirer. :

-Oui je l'ai vu. Il m'a sauvé la vie... en fait c'est lui qui m'a ouvert les yeux. Ahah, mdr. Les yeux. Bon. J'ai arrêté de me droguer après.

Respire. C'est qu'un mauvais moment à passer. Toi et tes conseils àlakon. :

-J'essaie de devenir meilleur pour redevenir son ami.

Même si c'est clair qu'on aimerait plus hein ? Hein ? Quoi ? ON ? OMG T'AS RIEN VU.


HRP : Error 404 Nico not found XD !



##   Mar 3 Oct 2017 - 18:59

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1181
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 27
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je crois qu'une des constantes de mes relations avec les autres c'est quand même que j'adore les embarrasser. C'est tout à fait volontaire. J'aime faire rougir Aoi ou Matthy et même si Nico ça arrive pas souvent, j'aime beaucoup le taquiner. C'est aussi dans ces moments que je vois vraiment qu'il a 17 ans et je pense que ça peut lui faire du bien. J'suis pas une figure d'autorité, je laisse ça à Aaron, mais le grand frère un peu déconneur qui le titille, ça je sais faire. Je le fais même plutôt bien.

Et là, c'est une belle réussite. Il essaye de cacher qu'il a viré au pivoine en enfouissant son visage entre ses genoux mais ses oreilles et sa nuque sont aussi rouges que ses joues. Je rigole un peu doucement. J'avais pas besoin d'autre preuve que l'électricité qui fait partir ses cheveux dans tous les sens. Il est vraiment amoureux du petit Air. C'est adorable tiens.

— Ca m'étonne pas de lui. Matheo est quelqu'un de bien.

Je lui ébourriffe un peu plus les cheveux avec un sourire en coin. J'aime l'emmerder mais il sait bien que je le juge pas pour ça. Ce serait con de ma part.

— Je pense que Matthy cessera jamais vraiment d'être ton ami, Nico. Je pense que devenir meilleur commence aussi par aller bien.

Je me mordille la lèvre, hésite un instant. Peut-être que ça l'aidera, après tout.

— J'ai été un peu dans cette position là, tu sais. Je me vois pas vraiment comme quelqu'un de bien. Ou, en tout cas, c'était pas le cas avant. Mais j'suis tombé amoureux d'une fille un peu douce, altruiste, avec des mains magiques qui guérissent. Et j'ai jamais pensé que j'étais celui qu'il lui fallait.

Ma main descend sur sa nuque que j'entoure doucement.

— Y a pas de règle en amour. Y en aura jamais. Le seul conseil que je peux te donner c'est de ne pas abandonner et d'être honnête.


##   Mer 4 Oct 2017 - 16:08

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? : Jérémy Bonnet - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1125
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 25
Humeur : Oui.

Nicolas boude. Genre. Il est au fond du gouffre là. Il a juste envie de disparaître. Et Huo qui fait genre "Ouaiiiis ça m'étonne pas forcément, Matty c'est le meilleur...". Bien oui. Bien sûr que c'est le meilleur ! IL EST AU COURANT ! Grrblm... Son grand frère lui ébouriffe une fois de plus la crinière sans craindre un coup de jus. Nicolas gémit au contact... Vous savez ? Le gémissement de l'ado qui a un peu honte et qu'est un peu mort à l'intérieur. Gnnnnnh. Ouais celui-là. C'en est à un point où il réagit même plus. Il veut rester caché pour l'éternité, assis sur ce banc et roulé en boule.

Huo passe un moment à partager ce qu'il ressent, ce qu'il a vécu avec Aoi. C'est touchant parce que d'habitude, il ne le fait pas. Ou peu. En tout cas pas autant. Nicolas consent à le regarder du coin de l’œil, en décalant un touuut petit peu sa tête sur le côté. Son frère masse sa nuque... Il est mal à l'aise ou bien ?

Et puis il lâche un conseil pas trop con... Pas abandonner, être honnête... Non franchement, ça aurait pu être utile à n'importe qui d'autre, après tout, Nico avait dit la même à la Miss pour Alice... Mais le fait est que c'était Nicolas qui le recevait ce conseil. :

-Ah mais... Huo... J'ai abandonné.

Il regarde le Master avec des yeux grands comme des soucoupes... Ça lui paraissait tellement évident, ce qu'il disait, que du coup il abandonna la position fœtale -qui commençait à être douloureuse de toute manière. Il était à court d'argument, d'explication... Il haussa les épaules en levant les mains, l'air de dire "Bien sûr que j'ai laissé tombé... T'es bête ou bien ?". :

-S'il est d'accord, et qu'il est bien toujours mon ami, alors ça me va. Quand j'irai mieux, et que je pourrai le revoir, tout simplement heureux, ça m'ira parfaitement. C'est tout.

Après tout ce qu'il s'était passé ? Avec le bordel qu'était Nico dans sa tête ? Il s'attendait à quoi ? A ce qu'ils... sortent ensemble ? NICO EN COUPLE ?! AVEC MATHEO ??? AHAHAH ! T'es pas obligé de rire aussi fort. Aaaaah mdr... c't'eu blague.



##   Jeu 12 Oct 2017 - 12:10

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1181
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 27
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je me souviens pas avoir été aussi désespéré à propos de ma vie sentimentale. Enfin, faut dire qu'à son âge j'étais plus du genre à passer de fille en fille. J'étais plus du genre papillon qu'autre chose. J'étais plutôt désabusé quand j'y repense. Ouais, déjà. Je le suis toujours sur pas mal de trucs mais sur ça j'ai beaucoup changé.

J'ai eu Jun et Xiao pour me montrer que mes sentiments étaient aussi quelque chose de bien même si c'était douloureux. Aoi… Je ne sais pas toujours bien comment définir ce que je ressens pour elle. Parce que l'amour est un mot trop grand et trop vague pour moi. Ce que j'éprouve va au delà de ça, je crois. Mais je ne saurais pas comment le dire autrement.

Et puis… Et puis ce gosse me désespère. Je peux me facepalm ? Non, sans rire, je peux ? Il a laissé tomber. Il a- Il va mal le prendre si je le frappe hein. J'adore Nico, c'est un garçon sensé et intelligent mais alors quand il s'agit de social et de sentiments, je suis désolé mais c'est une quiche. Et c'est moi qui dit ça, alors que je suis un gros handicapé sentimental hein.

— Tu as- Je-

Je soupire lourdement. On reprend du début. Avec une vraie phrase, s'il te plait.

— Tu dis que ça te va et que tu es heureux s'il l'est… Ok. Est-ce que tu as pensé à lui demander son avis ? Parce que ça c'est ce que toi, tu veux. Mais je suis pas certain que Matheo est d'accord avec cette façon de voir les choses.

Je pensais qu'il aurait compris que personne ne le voit comme une menace, que ce n'est pas lui qui nous rend malheureux en aucune façon. Il lui a fait du mal une fois oui. Mais ce sont des choses qui se pardonnent quand on s'aime.

— En réfléchissant de cette façon, c'est pas Matheo que tu essayes de protéger : c'est toi.


##   
Contenu sponsorisé

 

Je sais pas m'excuser {Nico}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Parc.
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant