Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Je sais pas m'excuser {Nico}
#   Mar 2 Jan 2018 - 19:52

Personnage ~
► Âge : 26
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1093
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 27
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je souris doucement, songe que Nico a encore du chemin devant lui aussi. Mais quelque part, c'est normal. Il se remet toujours en attendant de pouvoir quitter l'hosto et ensuite… Bah il a du temps devant lui pour aller mieux.

Je serai là pour lui en tout cas. On dit que les amis c'est comme la famille qu'on choisit et je suis assez d'accord avec ça. J'ai envie de continuer de voir Nico grandir et évoluer. Dire qu'il est pas si loin d'être un homme alors que je l'appellais "gamin" y a pas si longtemps...

Peut-être que je suis un peu un gamin moi aussi. On est toujours un gamin quand on parle de sa mère, je crois ? Moi, je le suis. On a échangé quelques lettres depuis mon anniv avec ma mère. Des nouvelles superficielles, sans vraiment beaucoup de sens ou de profondeur.

— Je sais pas ?

Je soupire doucement, frotte ma nuque dans un mouvement gêné.

— C'est un peu compliqué. On s'envoie des lettres, mais c'est pas comme si on se parlait vraiment ? Elle a surement rien dit à mon père non plus et moi j'ose pas lui donner de vraies nouvelles.

Qu'est-ce que je pourrais lui dire de toute façon ? Elle m'a l'air tellement loin. Je n'ai plus aucun lien avec cette partie de ma vie depuis trop longtemps.

— Je sais plus comment lui parler, j'ai l'impression de plus avoir aucun lien avec elle. Je suis parti en claquant la porte et je sais pas si je suis capable de renouer avec elle. C'est compliqué.

La famille, c'est chiant.


#   Mar 16 Jan 2018 - 14:42

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? : Jérémy Bonnet - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1056
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 24
Humeur : Oui.

Nicolas comprend exactement ce que lui dit Huo. Il repense à Hélène, qu'il a revu en janvier, pour apprendre qu'elle allait "mieux", qu'elle avait eu un bébé et qu'elle allait se remarier avec un alcoolique violent qui tentait toutefois de se soigner. Très loin de la femme dont il a du s'occuper durant des années. Encore plus loin de la mère qui prenait soin de lui quand il était petit. Si loin qu'il ne supportait pas entendre son prénom de la bouche de cette femme... C'est comme si Hélène d'aujourd'hui pervertissait le peu de souvenirs positifs de sa mère. Comme s'il devait parler à une autre personne qui voulait lui faire croire qu'elle était sa mère. :

-Je vois. lâche-t-il d'un coup d'un ton creux.

Ils arrivent bientôt à l'hôpital... Nicolas lève la tête dans sa direction et songe à Charlotte. Petite étoile. Parfois, il se demande comment elle allait appeler sa génitrice à l'avenir, puisque Aaron ne la privait pas de nouvelles de ses enfants. Maman ? Madame Bonnet ?... Hélène ?... C'est quoi une mère en vérité ? Nicolas soupire. :

-Peut-être que tu devrais pas envoyer de lettres à ta mère... mais à la femme qui t'a donné la vie ?

...Mec, tu rentres dans un délire vachement ché-per, va falloir détailler. :

-'Fin je veux dire... Cette femme, tu ne la connais plus en tant que "maman". Alors... ne cherche pas à lui parler de cette manière ? Renoue avec la personne d'abord... pas avec ce qu'elle aurait pu ou du être.

Parce que derrière la "maman", il y avait aussi un être humain avec des failles... non ? :

-J'ai souhaité une bonne "fête des mères" à Hélène cette année... Quand j'y pense, j'aurais peut-être pas du... J'étais loin d'être sincère au téléphone.

Ou même juste attentif... J'aime pas cette histoire de "liens du sang", ça me donne envie de m'ouvrir les veines pour le rejeter physiquement. J'aime pas cette idée qu'on puisse me forcer à faire entrer des personnes dans la meute uniquement parce que je suis un être de chair, né de la chair, fait pour faire naître de la chair. Ce n'est pas ça le sang. S'il-te-plaît... Je me tais, obéissant. Nicolas s'arrête soudain de marcher. :

-Ah... Pardon, je crois que je fatigue.



#   Sam 3 Fév 2018 - 18:42

Personnage ~
► Âge : 26
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1093
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 27
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Ptite bande son oklm

On retourne vers l'hosto tranquillement et la façon dont Nico me présente les choses m'éclaire un peu sur la relation que lui a avec sa mère. Je comprends ce qu'il veut dire par la différence entre génitrice et maman. Honnêtement quand j'étais ado et énervé contre tout le monde je l'ai vu comme ça. Maintenant c'est différent je crois.

Nico et moi on a eu des expériences et une vie différente mais par certains aspects on se ressemble beaucoup. Et pourtant on a une façon de voir les choses qui est pas du tout le même sur certains trucs. Pour moi, ma mère reste ma maman aujourd'hui.

— J'comprends ce que tu veux dire. Et essayer d'en savoir plus sur la personne au delà de la mère, c'est une bonne idée.

Je lui ébouriffe les cheveux gentiment. Ca a l'air de le travailler pas mal. Mais est-ce que ce vide, cette méconnaissance doit eclipser le fait que c'est quand même ta mère qui te met au monde, qui te nourrit, qui prend soin de toi jusqu'à ce que tu puisse le faire seul ?

— Ne t'excuse pas, xiaodi. Tu sais, pour moi… Enfin elle reste ma maman ? Mais on a tous une façon différente de voir les choses.

Moi j'veux pas faire passer à la trappe les histoires qu'elle me racontait, les berceuse qu'elle me chantait et les goûters passés dans la cuisine à faire mes devoirs quand l'école comptait encore pour moi.

— J'ai des sentiments mitigés mais- Enfin je la rejette pas ? Je sais que j'ai été un ado difficile. Pourtant elle a été là pour moi quand je commençais à faire des cauchemars au tout début avant que je parte.

Une seule fois. Une semaine avant que je parte. Avec mes gars on avait tabassé et racketté un artiste de rue. Et puis les jours suivants je me suis réveillé en hurlant en voyant son cadavre tuméfié m'étrangler alors que je savais qu'il était encore vivant. Mais elle m'avait réconforté, bercé jusqu'à ce que je me rendorme sans rien savoir du pourquoi du comment. Alors oui je lui en veux d'avoir été passive mais elle a quand même été là.

— Je dois t'ennuyer avec mes histoires, je ris doucement. Mais si un jour tu veux en parler aussi, j'suis là. Même si bon, Aaron est clairement plus à même de t'aider maintenant.

Mère poule.

On arrive devant les portes de l'hosto et je souris en coin.

— Ascenseur ?


#   Lun 26 Fév 2018 - 17:21

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? : Jérémy Bonnet - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1056
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 24
Humeur : Oui.

Huo lui dit de ne pas s'excuser, et il ajoute qu'il tient tout de même à sa maman. Nicolas bat des paupières alors qu'il lui secoue la crinière. C'est vrai qu'avec tout ce qu'il avait dit, il pouvait donner l'impression qu'il n'aimait pas sa mère pourtant... il lui semble l'avoir déjà dit, mais ce n'est pas qu'il la détestait, mais qu'il ne l'aimait pas. ...euuh. Oui bon c'est sûr dit comme ça, c'est pas mieux. Disons qu'on a un avis neutre la concernant ; Hélène c'est une gentille femme, mais c'est clair que c'est plus une bonne maman. Peut-être qu'elle l'a été à une époque mais on ne s'en souvient pas malheureusement. Et même si elle l'avait été, est-ce que cela suffirait à pardonner le reste ? Nicolas se découvrait rancunier et il n'aimait pas trop ça. Dans tous les cas, il ne fallait pas que Huo pense que du coup, il mettait toutes les mères de famille dans le même panier. :

-Ah mais ! C'est cool si tu- 'fin si elle-... euh ouais 'fin. Rah merte c'est compliqué. Hm... C'est chouette que tu aies des bons souvenirs avec elle.

Nicolas les avaient oubliés, lui, et il ne faisait aucun effort pour les retrouver.

Huo rit et s'excuse de l'ennuyer avec ses histoires. Il secoue la tête, riant doucement. :

-Tu m'embêtes pas. Et puis y'a des trucs que je peux pas dire à Aaron... Enfin... pas que je peux pas, plutôt que ch'uis hyper gêné c'tout.

Pourquoi ? Il sait pas. Et d'où quelque chose le gênerait ? Eh ben. IL SAIT PAS NON PLUS ARRÊTEZ DE POSER DES QUESTIONS SCREUGNEUGNEU. Nicolas soupire... :

-Ouais... Ascenseur.

Il grimpe à l'intérieur et laisse son frangin appuyer sur le bouton. Il a pas hâte de retourner dans sa chambre, mais il sent l'épuisement qui s'empare de son corps. Il tremblote un peu, tout faible, comme une feuille en automne ballotée par le vent. Pourtant, le gloussement de Nicolas se fait petit à petit entendre dans l'espace exigu. :

-...Tu crois que je vais faire faire une crise de nerf à Aoi si je lui demande de me refaire ma couleur noire ?



#   Mar 27 Fév 2018 - 18:35

Personnage ~
► Âge : 26
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1093
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 27
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je souris en coin, un peu amusé de le voir se justifier. J'embellis surement un peu quelque part. Mes parents m'ont quand même donné une éducation assez stricte. Pas sévère ou injuste mais très cadrée et… Ouais c'est aussi un truc qui m'a construit par opposition. Je sais que j'ai surement été ingrat avec eux mais j'étouffais dans cet environnement. Alors vraiment je peux comprendre le sentiment d'abandon, d'étrangeté, qu'ont certains ados. Nico est même à part dans ceux là d'après ce que je sais. Il s'est construit un peu tout seul.

— J'en ai pas que des bons ? C'est juste que j'essaye de reconstruire une relation et dans ce genre de contexte on se souvient mieux des trucs cool.

J'acquiesce doucement à la mention d'Aaron. Je sais pas si c'est flatteur ou pas mais je suppose que mon rôle de "grand frère" fait que c'est normal qu'il me parle de certaines choses ? Je sais pas comment je me sens par rapport à ça. Je peux donner des conseils mais… Well Aaron aussi ? Et j'ai pas envie d'empiéter sur son rôle de papa d'adoption.

J'ai bien fait de proposer l'ascenseur il a l'air crev- Hein ? Les cheveux ? Aoi ? Je toussote. Faut pas me poser ce genre de questions à moi damn. J'suis une quiche en histoire de relations sociales.

— Alors… Heu… Vu que c'est elle qui te coupe les cheveux j'imagine que non ? Fin si c'est ce que tu veux...

Les cheveux noirs lui vont pas si mal je trouve donc si il veut une couleur correcte c'est bien de l'entretenir.

— Au pire demande à Aria ? Les colos c'est genre bien son truc apparemment.

Même si pour le coup elle a pas trop besoin de colos maintenant. Elle testait du rose la dernière fois que je l'ai croisé.


#   Ven 6 Avr 2018 - 13:10

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? : Jérémy Bonnet - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1056
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 24
Humeur : Oui.

Huo répond sérieusement à sa question. Nicolas a un sourire moqueur qui se dessine doucement sur ses lèvres. Si, c'est drôle, parce que d'habitude c'est lui qui prend tout au premier degré. A croire que c'est de famille. :

-Eeeh si je veux ? Ça dépend si tu la trouves mignonne quand elle est persuadée d'avoir raté ma coupe.

Wah l'sadique. :

-Et j'aime Aria. De tout mon cœur. Mais je suis pas assez fou pour lui laisser ma tête entre les mains.

Pour rappel, elle a des photos de lui déguisé en Nick Wilde hein. C'est déjà assez suffisant comme doss' alors si elle avait la bonne idée de lui faire des cheveux roses. Elle en est capable, ne me  mentez pas. Je le sais. Autant ne pas prendre de risque. Et puis elle venait souvent avec lui quand il devait faire du shopping.

Ils rentrent dans sa chambre, pose ses béquilles non loin du lit et soupire de soulagement quand il s'assoit enfin. Ses jambes, pendues dans le vide, sont secouées de légers soubresauts. C'était une bonne balade, il irait mieux après avoir mangé un peu. Ils discutèrent encore un peu, de tout et de rien, jusqu'au moment du au revoir. Nicolas contempla un instant le silence avant de s'allonger et de respirer lentement...

Les gens qu'il aimait se sentaient coupables autour de lui. Parce qu'ils n'avaient pas vu son mal-être, parce qu'il se le cachait bien lui-même. Désemparés, dépassés par la situation, ils l'ont laissé faire ses choix en veillant sur lui... Ils ont eu peur, ils ne savaient plus quoi faire... Tout comme lui au final. Sauf que eux, ils l'aimaient. Nicolas fixa son reflet dans le carreau de la fenêtre d'hôpital. Lui, il ne s'aimait pas. Moi non plus. Ils venaient nous voir les uns après les autres, avec des larmes, des colères et des excuses. Nicolas sourit. Ça ne lui fait plus mal de sourire... de se voir sourire pour de vrai. Il renaissait. Doucement. A la chaleur des larmes, des colères et des excuses...

Moi... Non. Nous, ça va. Ça va mieux.



#   Mer 25 Avr 2018 - 0:24

Personnage ~
► Âge : 26
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1093
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 27
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je ris doucement en comprenant que j'ai pris sa question au sérieux alors que c'était du 2nd degré. Ouais, bon, j'y peux rien. Je suis un peu con par moment faut pas m'en vouloir. Même que des fois la dite Aoi me dit que c'est pas trop grave même si je devrais songer à m'acheter un cerveau. Ou un truc qui y ressemble.

— T'as bien raison de pas lui faire confiance pour ça, je ricane.

Je me souviendrais toujours de cet après-midi que j'ai passé avec elle à fabriquer un mannequin à la con pour une farce pour un de ses plan cul. Elle m'avait planté une aiguille dans la cuisse, OKAY ?! C'est pas le genre de chose que j'oublie. Aria c'est miss paillettes et confettis sauf qu'elle peut se changer en éléphanteau. Perso je m'en méfie. Même si elle est mignonne hein mais voilà.

On arrive enfin dans sa chambre et je souris en réprimant une moue plus inquiète devant son attitude. On est peut-être sortis trop longtemps ? Il a encore pas mal de sénaces de rééducation devant lui, j'aurais pas du le faire passer par les escaliers avant.

On continue de discuter un peu et je me sens mieux. Nico me fait du bien. Parce que de pouvoir plus ou moins reprendre notre ancienne relation me donne l'impression que j'ai réussi à me rattraper ? Surtout le voir aller mieux me rassure. J'ai envie qu'il avance, qu'il se reconstruise. Je l'aime vraiment comme un frère et le voir dans un état aussi… Ca m'avait fait beaucoup de mal.

Quand je le laisse avant l'heure du repas du soir, je songe que j'ai aussi encore des progrès à faire devant moi. Parce qu'on peut toujours s'améliorer, aller mieux et faire en sorte d'être une meilleure version de nous-même.


#   
Contenu sponsorisé

 

Je sais pas m'excuser {Nico}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Parc.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3