Partagez
Surprise ! [ft. Elio <3]
##   Sam 9 Sep 2017 - 15:43

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Nathanaël Lancer et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
Selvi Sayanel
Selvi Sayanel
Etoile Air Solaire
Messages : 465
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 22

Aujourd'hui, il fait beau... et je suis de bonne humeur. Il faut dire que j'ai prévu de faire une surprise à Elio. Je vais aller le voir à l'animalerie. J'espère que ça va lui faire plaisir. Je ne ferai pas trop long. Je ne veux pas trop le déranger alors qu'il travaille, mais ça fait un moment qu'on ne s'est pas vu. On a tous deux été pas mal pris ces derniers temps et il me manque. Je me sens tellement bien quand je suis avec lui, mais je n'ai pas non plus envie d'être envahissante, alors on mène nos vies tranquillement et je profite de chaque seconde lorsque je suis avec lui. En plus, aujourd'hui est un jour particulier, parce que je me suis enfin décidée à sauter le pas... je vais prendre un animal de compagnie. Cette idée m'a trotté dans la tête depuis que j'ai vu Kurei au restaurant et qu'on a abordé le sujet. J'ai vraiment pesé le pour et le contre, j'ai laissé le temps passer pour vérifier que ce n'était pas une envie impulsive, mais quelque chose qui me plairait à long terme. Par contre, je ne me suis toujours pas décidée sur ce que j'allais prendre, j'ai une idée, mais j'espère que le Morphe pourra m'aider, me conseiller.

Et voilà, je me retrouve devant la porte de l'animalerie, main posée sur la poignée. J'ai un doute. Je dois paraître un peu stupide, figée comme ça. Je retiens un soupir, toujours immobile. D'habitude, je ne suis pas trop du genre à faire des surprises, puisque je ne les aime pas vraiment moi-même, mais quand s'en est une bonne, ça va. J'espère vraiment qu'il va apprécier... bon, faut que j'arrête de me faire du soucis. Je verrai bien. Au pire, je retiendrai la leçon.

J'actionne finalement la poignée et entre dans le magasin avant de refermer la porte derrière moi. Un bref tour d'horizon m'indique qu'il n'est pas visible. La clochette l'aura cependant averti que quelqu'un était entré. Et si... et si c'est l'un de ses collègues qui vient vers moi ? Je fais quoi ? Je n'avais pas pensé à ça... est-ce que j'oserais lui dire que je viens voir Elio ? Est-ce que ça se fait ? Et comment il le prendrait ? Pas le collègue, je m'en fiche un peu, mais Lui ? Râaaa ! Je me dirige un peu précipitamment vers un rayon et y reste, cachée, quelques instants. Faut que je reprenne mon calme. J'observe sans les voir, les amoncellements de boîtes pour chien ou chat. Je respire une, deux, trois fois profondément. Ok, si une personne que je ne connais pas vient vers moi, je n'aurai qu'à lui dire que je ne fais que regarder pour le moment. Voilà, problème numéro un résolu ! C'est fou ce que ça me libère d'un poids tout à coup ! Je suis un de ces cas quand même...

Je quitte donc ma « cachette » et parcours les rayons. Je suis impressionnée de tout ce qu'on vend pour les animaux. Il y a plusieurs rangées de nourritures variées, puis tout autant de jouets en tout genre. Il y a ensuite les cages, aquariums, paniers et autres types « d’hébergements ». Je finis par me retrouver devant les poissons. C'est joli. Il y en a de toutes les couleurs. Je me demande s'ils sont heureux dans un si petit espace. Aaaah, si je commence comme ça, je ne vais jamais prendre d'animal, moi...

Je quitte ma contemplation et me fige après avoir tourné la tête. Mon petit-ami est là, devant moi, à quelques mètres, occupé à ranger de la marchandise en rayon. Il ne m'a pas vue et j'en suis heureuse. Je peux l'observer un moment en secret, goûter à cette sensation de joie qui irradie mon corps en toute tranquillité. Je ne sais pas pourquoi rien que le fait de le voir me fait cet effet, mais c'est très agréable. Les battements de mon cœur s'accélèrent légèrement, mais ce n'est pas par stress, pas comme avant, non. C'est tellement plaisant. Oh, qu'est-ce que je l'aime !

Je finis par me mettre en mouvement, mais décide de l’interpeller avant d'arriver près de lui. Je ne voudrais pas le faire sursauter, même s'il a certainement entendu le bruit de mes pas.

- Salut Elio, tu vas bien ?

Je patiente le temps que mon chéri se tourne vers moi et se redresse, attendant son air surpris. Je m'approche alors et vient déposer un bisou sur sa joue, puis me recule, les joues un peu plus roses que tout à l'heure. Je ne sais jamais trop comment je dois me comporter quand on est dans un lieu public... enfin, c'est surtout que là, il est sur son lieu de travail. Je n'aimerais pas lui causer d'ennui.

- J'ai voulu te faire une petite surprise. J'espère que tu n'es pas fâché ?

Mon sourire gêné à laisser place à un air sincèrement inquiet.


Surprise ! [ft. Elio <3] Signat10
merci Haley
Surprise ! [ft. Elio <3] Teammi10
##   Dim 12 Nov 2017 - 17:43

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Elio Da Valle
Elio Da Valle
Etoile Eau Lunaire
Messages : 369
Date d'inscription : 13/03/2011
Age : 26
Humeur : A toi de deviner...


Cela fait maintenant un petit moment qu’Elio travaille à l’animalerie. A temps partiel. Il y est le samedi et deux soirs en semaine en plus. Ca lui convient bien, ça lui fait un peu d’argent et puis cela lui permet d’aider tous ces petits coeurs abandonnés. Il est particulièrement sensible aux animaux. Tout petit déjà il ne pouvait s’empêcher de les aider à son niveau. Oh rien de bien fou ! Mais sortir un insecte tombé dans une piscine, un crapaud dans un trou profond, débloquer un mouton coincé dans des fils de contentions mobiles,...Tout ça l’a toujours touché.
Alors peu de temps après être arrivé à Terrae quand il a vu cette affiche de recherche de personnel pour l’animalerie, il n’a pas hésité une seule seconde, c’était fait pour lui.

Samedi. Début de week-end. C’est la journée où il y a le plus de monde qui passe alors ils sont plus de personnes présentes. L’animalerie ne fait pas que recueillir les âmes abandonnées, elle vends également des produits pour les animaux en tout genre. Les bénéfices permettent de payer les quelques salariés et puis surtout les soins et de palier aux besoins des animaux. L’achat des animaux ne suffit pas à rentrer dans les frais. Et puis au fond tout le monde est ravi de ce service en plus.

On est en matinée, ça reste plutôt tranquille, le monde arrive plus dans l’après-midi. Elio est en train de remettre des produits en rayon. Il est perdu dans ses pensées tandis qu’il range. La sonnette retentit. Il ne bouge pas pour autant. Il l’a entendu mais il veut d’abord finir de ranger ce carton avant. Et puis peut-être que quelqu’un d’autre sera plus rapides. Il est le seul dans la pièce de vente, les quelques autres sont dans la partie privée de l’animalerie. Là où l’on se charge de remettre les animaux sur pattes, on les soigne, on leur fait reprendre du poids, on les sociabilise avec les humains ou les autres animaux, c’est tout un travail sur le long terme.

Elio arrive au bout de son carton lorsqu’une voix le surprends. Pourtant, il la connaît cette voix, il la reconnaît même. Il lève la tête surpris. Selvi. Que fait-elle ici ? Il est bien sûr ravi de la voir, mais il ne s’y attendait vraiment pas. Il se relève, et la demoiselle lui colle un baiser sur la joue. Ils ont beau être ensemble depuis un petit temps maintenant, il est toujours aussi timide même dans cette relation. Il lui sourit le rose aux joues.


Bonjour Selvi

La brunette lui explique alors qu’elle a voulu lui faire une surprise et lui demande si il n’est pas fâché. Une surprise mais pourquoi ? Est-ce spécial aujourd’hui ? Oh que non ! Est-ce son air stoïque qui lui fait penser ça ? D’un air un peu gêné il réponds:

Ah non non ! Je ne suis pas fâché, juste un peu surpris, excuse-moi !
Je ne m’attendais pas du tout à te voir ici et maintenant. Mais je suis content hein !


Il se sent maladroit et cela n’aide pas à faire retomber le rose de ses joues. Il s’approche de la demoiselle et lui colle à son tour un baiser sur la joue. Puis reprends plus doucement, en lui glissant à l’oreille:

Pardon...Je ne suis pas habitué aux surprises. Mais je suis très heureux de te voir. Ici et maintenant.

Il prends un ton un peu plus enjoué et lui demande dans un sourire:

Alors, que puis-je faire pour toi ?
Tu es juste venue pour moi, ou est-ce que tu avais quand même dans l’idée de regarder nos petits protégés ?


Les animaux prêts à retrouver une famille sont présents dans cette partie de la boutique, et il y a un peu de tout. Il faut dire qu’aucune espèce n’est épargnée par l’abandon. Il y a même des poissons c’est dire ! Bon bien sûr cela dépends beaucoup des moments de l’année, du « hasard » quelque part, mais au fond il y a toujours un peu de tout, ce sont les animaux plus atypiques qui ne sont présents que parfois ici.
Et puis même si Selvi n’est pas là pour se trouver un petit compagnon, il pourra lui faire faire un petit tour quand même, après tout ils sont tous si adorables, qu’on voudrait tous les adopter.



Surprise ! [ft. Elio <3] 92999953E1

by me

1er compte de Haley

##   Dim 3 Déc 2017 - 14:59

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Nathanaël Lancer et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
Selvi Sayanel
Selvi Sayanel
Etoile Air Solaire
Messages : 465
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 22

[hrp: désolée, je ne suis pas trop convaincue par cette réponse, mais c'est sortie comme ça ^^' des bisous]

Je suis soulagée lorsqu'Elio m'annonce qu'il n'est pas fâché... mais je crois qu'il est un peu gêné, quand même, que je sois venue... ou alors, c'est parce que j'ai cru qu'il serait fâché ? Il s'excuse même. J'en serais presque horrifiée. Je crois bien que je l'ai mis mal à l'aise, juste parce que je n'ai pas confiance en moi et que j'ai douté. Bon sang, c'est la cata ! Je souris malgré tout, gênée moi aussi. On est terrible, maladroits et timides tous les deux, mais c'est sans doute parce qu'on est similaire que ça fonctionne. Il finit par m'embrasser sur la joue et mon sourire s'agrandit. Je me détends un peu. Il est content de me voir. Mon petit-ami me dit qu'il n'est pas habitué aux surprises, c'est tout, mais peut-être qu'il est comme moi et qu'il n'aime pas trop ça. Je tâcherai de m'y prendre autrement la prochaine fois. Même s'il me dit être content, si je l'avais averti, on aurait évité toute cette gêne. Heureusement, son ton enjoué me sort complètement de mes pensées négatives.

- Eh bien, j'avais envie de te voir, parce que tu me manquais... et comme ça fait un moment maintenant que je réfléchis à prendre un animal de compagnie, je me suis dit que j'allais lier l'utile à l'agréable.

Je lui souris, tâchant de prendre un air confiant et ravi, mais au fond de moi, j'espère qu'il ne va pas mal prendre la première partie de mes propos. Il ne manquerait plus qu'il prenne ça comme un reproche ! Non non, stop ! Il n'y a aucune raison qu'il le fasse, parce que je ne le pense pas du tout ainsi. Ça ne m'a même traversé l'esprit qu'après l'avoir dit, parce que j'ai réalisé que ma formulation était peut-être maladroite... Mon autre crainte, c'est qu'il me trouve trop envahissante. Peut-être que je ne lui ai pas manqué du tout... Soudain, je fronce les sourcils s'en même m'en rendre compte, lorsque mon regard quitte Elio pour se balader sur les rayons sans les voir, sans interrompre le fil de mes pensées. Bon, j'arrête ça tout de suite ! Je n'en ai aucune idée, ok ? Si je veux des réponses à mes angoisses, je pose des questions, parce que spéculer sur ce qu'il pense, c'est stupide et ça ne me mènera nulle part... enfin si, ça ne fera qu'empirer les choses, alors je me concentre sur le présent et sur ce qu'il me dit. Il est content de me voir, point ! Non, mais je vous jure, je mériterais de me donner des baffes des fois...

- Je n'ai pas d'idée précise, par contre... je ne sais pas si tu pourrais me conseiller ? 'fin je ne sais pas du tout comment ça se passe...

Mon regard s'est à nouveau posé sur le Morphe. Je suis un peu gênée, de mon ignorance cette fois.

- Et sinon, tu vas bien ?

Euuh, je crois que je lui ai déjà posé la question une fois... et je ne sais même plus s'il y a répondu ! S'il l'a fait, il va penser que je ne l'écoute pas et s'il ne l'a pas fait, il va me trouver insistante ou peut-être même être mal à l'aise d'avoir oublié d'y répondre, non ? Vite, il faut que je trouve autre chose à lui demander, un truc intelligent, une question que je ne lui ai pas encore posé si possible...

- Enfin, je veux dire... ça... ça te plaît de travailler ici ?

Haaaa, Selvi, Selvi... ça aussi, j'ai bien dû lui demander une fois... ou deux...

Des fois, je me dis que si j'étais Télépathe, ça serait beaucoup plus simple. Je pourrais savoir ce que les gens pensent de moi sans me poser trente-six mille questions... en même temps, c'est vrai que, des fois, il vaut mieux ne pas savoir ce que les gens pensent de nous... Par contre, je suis vraiment soulagée qu'Elio ne soit pas Télépathe... sinon, il péterait un câble à m'entendre réfléchir, c'est clair ! Maintenant que j'y pense... je ne connais pas de Terre... c'est peut-être un signe, peut-être qu'ils m'évitent tous comme la peste pour ne pas avoir à subir mon flot continue de pensées... mouai, sans doute pas. C'est un peu présomptueux de ma part de croire que les Télépathes de Terrae n'ont de cesse que de lire ce qu'il y a dans ma tête...

Je me fatigue.


Surprise ! [ft. Elio <3] Signat10
merci Haley
Surprise ! [ft. Elio <3] Teammi10
##   Sam 20 Jan 2018 - 15:34

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Elio Da Valle
Elio Da Valle
Etoile Eau Lunaire
Messages : 369
Date d'inscription : 13/03/2011
Age : 26
Humeur : A toi de deviner...


La venue de Selvi en ce jour est une vraie surprise pour Elio. Elle n’était jamais venue sur son lieu de travail jusqu’ici (en tout cas pas lorsqu’il était là). Et puis il n’a jamais été très habitué aux surprises, il faut dire que lorsque l’on grandit dans une famille aussi grande que la sienne il faut s’organiser sinon tout peut rapidement tourner au cauchemar ou au drame familial.

Mais malgré la surprise il est content de la voir là. Content qu’elle puisse voir dans quel endroit il travaille, content de pouvoir lui présenter cet endroit si particulier pour lui. Il sait que la demoiselle est aussi sensible que lui aux animaux et il devine déjà sa visite ravie de voir toutes ces adorables petites bouilles, dont il est d’ailleurs toujours un peu difficile de se défaire et de ne pas trop s’y attacher. Ils sont tous si super, si touchants, qu’au fond on voudrait tous les adopter et leur offrir la meilleure vie…

Elio sourit tendrement devant les propos de Selvi. Il lui manquait. A lui aussi elle lui manque. Des fois il voudrait aller la voir comme ça, sans raison, mais il n’ose pas vraiment le faire. Ils ont beau être en couple depuis un petit moment, il a quand même ce petit doute en lui qui l’empêche de trop prendre les devants. Et si elle n’appréciait pas ? Il lui colle un doux baiser sur le front dans un sourire. Et puis il apprends qu’elle veut prendre un petit animal, cela semble éclairer le visage de l’italien. Oooh ! Il est tellement pour elle ! Il lui attrape les deux mains dans les siennes et ajoute:


Ohhh ! Mais c’est super !

Puis la demoiselle ajoute qu’elle n’a pas d’idée précise, et lui demande si il pourrait la conseiller. Il hoche vivement de la tête, ravi de pouvoir l’aider dans cette quête.

Tu vas voir on va trouver ton bonheur ! Je suis sûr qu’un de nos petits protégés va te taper dans l’oeil ! C’est obligé ! Ils sont tous tellement adorables.

Il s’emporte et lui colle un rapide baiser sur les lèvres. Il va lui trouver le parfait petit compagnon ! Et puis Selvi lui redemande si il va bien. Le garçon prends un air un peu surpris, il est vrai qu’il n’a pas vraiment répondu à sa première question sous l’effet de surprise, mais il pensait que cela se voyait. Mais avant qu’il n’ai le temps de répondre la brunette précise sa question. Il ne comprends pas trop son hésitation et décide de ne pas y prêter trop attention et lui réponds avec entrain:

Oh oui ! Tu sais c’est un travail très gratifiant. Ici tu sais que ce tu fais est utile. On sait tous à quel point c’est un travail essentiel. Heureusement il y a aussi des bénévoles et des dons pour aider.

Viens je vais te faire visiter.


Ni une ni deux, il la tire par la main doucement. Commençant donc par lui présenter la boutique. Puis il pousse une porte autorisée uniquement au personnel et ils arrivent dans une petite pièce avec un lavabo, et du matériel de transport, de a nourriture aussi et quelques accessoires. Il pousse alors un battant et ils se mettent à marcher dans un couloir qui débouche rapidement sur une grande pièce remplit de chat en liberté avec de nombreux paniers, gamelles et accessoires en tout genre.

Voici la chatterie. Tu peux passer un peu de temps avec eux si tu veux. C’est ici qu’ils se sociabilisent avec nous.

Un chat se frotte déjà contre les jambes du jeune homme qui se baisse pour le caresser.

Ils sont plus ou moins affectueux et habitués à l’homme comme tu peux le voir.

Certains d’entre eux dorment dans leurs paniers, d’autres se cachent sous des tables, chacun à son rythme. Puis il lui reprends la main et file vers la droite de la pièce, un loin couloir lumineux se dessinent. Sur le droite se tiennent les box des chiens qu’ils passent au fur et à mesure de leur avancée.

Ici on a tous les chiens, de toutes les tailles, races. Ils supportent plus ou moins le box mais on les sorts au moins une fois par jour à plusieurs pour qu’ils puissent se dépenser et ne pas devenir fou dans si peu d’espace.

Il s’arrête devant la cage d’un petit griffon noir qui sautille contre la grille. Il tends sa main en souriant tristement vers le petit chien pour le caresser comme il peut. [/color]

Les chiens restent souvent plus longtemps, ça dépend de l’âge et de la taille, il faut dire que c’est un engagement plus important que pour un autre animal.

[i]Au bout du couloir il n’y a qu’une porte qui mène vers le jardin pour sortir les chiens, alors ils font demi-tour et retournent dans la chatterie, mais cette fois-ci prennent la porte de gauche. La pièce est plus petite. Il y a également moins d’animaux.


Et puis ici c’est pour les NACS, ils sont moins nombreux souvent et puis parfois on a des invités un peu spéciaux comme des reptiles, mais nous n’en avons aucun en ce moment.

Ce n’est pas plus mal pense-t-il. Il y a deux cages avec quelques souris, d’autres avec des souries, une grande plus loin avec des rats. Le cri puissant des cochons d’indes retentit, tandis que les animaux se mettent à courir en sautillant dans leur espace de liberté au sol. Il laisse une grande cage au fond où un furet se cache dans un hamac pour dormir. A la place il se baisse et caresse un animal aux longues oreilles Il se tourne vers Selvi:

Je pense qu’elle pourrait te faire une très agréable compagnie. Le lapin est un animal très affectueux, très sociable et très propre même si ils ont tous leur petit caractère!

Le lapin se laisse faire et semble apprécier les caresses reçues. Lorsqu’Elio arrête, la lapine se mets à avancer doucement vers Selvi en lui reniflant les pieds et en lui tournant autour. Alors qu’il s’asseoit le garçon ajoute:

Assieds-toi, ce sera mieux pour elle, tu seras moins impressionnante.

Elio sourit. Il a aussitôt vu ce lapin avec Selvi, mais si elle a d’autres préférences ou qu’elle veut retourner dans d’autres pièces il le fera aussi avec plaisir.

Si tu veux passer plus de temps avec d’autres animaux on peut, ceci n’est qu’une proposition mais peut-être que tu as déjà eu un coup de coeur sur un autre animal ?

Si il ne l’a jamais vécut il sait que ces choses là ne se contrôlent pas et il sait qu’il faut de la patience pour les animaux, cela tombe bien c’est l’une de ses qualités.


Surprise ! [ft. Elio <3] 92999953E1

by me

1er compte de Haley

##   Dim 4 Mar 2018 - 19:11

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Nathanaël Lancer et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
Selvi Sayanel
Selvi Sayanel
Etoile Air Solaire
Messages : 465
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 22

Je panique et je panique pour rien, comme d'habitude. Je me déprime, je m'agace. Elio est là, devant moi. Il dépose un bisou sur mon front, prend mes mains dans les siennes, s'enthousiasme de ma venue et de mon envie de prendre un animal de compagnie et dépose même un baiser sur mes lèvres. Je rougis, évidemment, puis bégaie, mais surtout, je finis par me calmer pour de bon cette fois. Mon petit-ami est heureux de me voir, ça ne se discute pas, alors je range mes angoisses dans un tiroir, parce qu'elles n'ont pas lieu d'être, pas maintenant, pas avec lui. Il répond à ma question  et m'invite à le suivre pour une visite guidée privée. Woua, j'en ai de la chance ! Une idée me traverse l'esprit, mais je la chasse. S'il n'avait pas le droit, il ne me le proposerait pas. Il ne va pas s'attirer d'ennuis, j'en suis sûre. Alors je le suis, serrant doucement sa main dans la mienne. J'aime ce contact. Il me montre tout, la boutique et le reste. J'écoute ses explications avec attention, tâche de retenir un maximum. Tout ce qu'il fait ici est génial. Si je n'avais pas mon travail à la bibliothèque, je pense que je pourrais travailler ici. Enfin, ce que je veux dire, c'est que ça me plairait.

Lorsqu'on se retrouve entourés de chats, je lâche un petit rire. Je m'accroupis, tandis que l'Eau me parle. Je tends ma main vers le chat qui se frotte contre ses jambes et attends que ce soit lui qui vienne à moi, ce qu'il ne tarde pas à faire. Je lui grattouille le crâne, un immense sourire aux lèvres. Je pourrais passer mes journées à faire ça, je pense. Un autre matou manque de me faire perdre l'équilibre lorsqu'il se frotte contre ma cuisse, désireux lui aussi de recevoir de l'attention. Je lâche un nouveau rire. Mais la visite n'est pas terminée, alors je dis au revoir aux félins et suis mon chéri pour la suite de notre périple animalier. Nous passons devant les box des chiens et je me contente de hocher la tête aux explications que je reçois. Sa dernière réflexion me brise le cœur et j'ai soudain envie d'adopter ce petit chien noir qui semble si plein de vie, mais je ne dis rien. Je préfère attendre la fin de la visite. Je n'ai pas attendu si longtemps pour décider sur un coup de tête. Il a raison, un chien, c'est un engagement important et si j'écoutais mon cœur, j'adopterais tous les animaux présents ici. Mais bon, ce n'est pas très réaliste... et puis, ils ne sont pas si mal que ça ici. Si des gens comme Elio s'occupent d'eux, ils ne peuvent pas être malheureux.

Finalement, le Morphe m'emmène dans une autre salle où il y a toutes sortes de petits animaux : des souris, des rats... et un lapin ?

- Oooooooooooh !

Je fonds... oui, je fonds. Je rejoins Elio par terre, lorsqu'il m'invite à m'asseoir à côté de lui pour ne pas impressionner la petite boule de poil que je caresse délicatement. J'ai un peu peur de lui faire mal. C'est beaucoup plus petit qu'une chèvre ou qu'un chat. Mais non, c'est résistant et l'animal a l'air d'apprécier. Je souris, je suis aux anges.

- Non... non, c'est parfait. Je le t...

Je sursaute lorsque je sens un poids sur mes jambes croisées. Le lapin est en train de me sentir l'autre main, deux pattes posées sur mon pantalon. Je ris et rougis.

- Je... je crois que le coup de foudre est réciproque ?

Dans mon côté, c'est clair. Je l'adore. J'ai juste un peu peur d'être prétentieuse en pensant que je suis spéciale et que ce lapin m'apprécie particulièrement.

- C'est un petit alpiniste. Est-ce... est-ce qu'il a déjà un nom ?

Je ne sais pas comment ça fonctionne. Parce que si c'est le cas, il n'y aura pas de problème, évidemment. Je ne vais pas le rebaptiser par égoïsme, mais s'il n'a pas encore de nom, j'ai déjà ma petite idée. Tandis que d'une main je grattouille mon futur nouveau compagnon, de l'autre j'attrape celle d'Elio.

- Merci. Il est adorable.

Mon regarde ne quitte pas le sien pendant plusieurs secondes. J'ai tellement de chance. Est-ce qu'il se rend compte de la chance que j'ai d'être avec lui ? À quel point je suis reconnaissante de sa patience et de tout ce qu'il m'apporte ? J'ouvre la bouche, mais bloque les mots avant qu'ils ne sortent. Je referme mes lèvres et me contente de sourire, rougir et reporter mon attention sur le lapin. Je ne lui ai jamais redit ces mots et même si tout se passe bien entre nous, malgré mes angoisses passagères et incontrôlées, je ne sais pas s'il est prêt à les réentendre. Alors... alors j'ai peur de les dire, peur de tout gâcher. Je retiens un soupir. Ce ne sont pourtant que trois mots...


Surprise ! [ft. Elio <3] Signat10
merci Haley
Surprise ! [ft. Elio <3] Teammi10
##   Sam 18 Aoû 2018 - 14:02

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Elio Da Valle
Elio Da Valle
Etoile Eau Lunaire
Messages : 369
Date d'inscription : 13/03/2011
Age : 26
Humeur : A toi de deviner...


Elio est ravi de montrer tout son petit monde à Selvi. C’est la première fois qu’elle voit cet endroit où il travaille. Si sur le moment la surprise l’avait laissé un peu sur la réserve, ce n’est plus le cas. Il est ravi de l’avoir à ses côtés et de tout lui présenter. Il adore son travail. Ce n’est pas tous les jours facile, parce que les arrivées des pensionnaires sont plus ou moins tristes, et puis c’est parfois difficile d’entendre les idioties que les gens peuvent bien dire. Alors il faut être patient, et c’est bien plus dur à faire en face de d’autres humains qu’avec les animaux. Ca il sait faire.

Il lui a tout montré, tout expliqué, et puis ils se sont rendus dans la salle des NACS. Parce que quand elle lui a annoncé qu’elle voulait prendre un petit animal de compagnie, il n’a eu aucune hésitation, il avait une petite idée en tête. Et il avait choisit de se rendre en dernier dans cette salle exprès. Cependant, il lui laissait libre choix, elle n’est pas obligé d’accepter sa proposition.
Un petit sourire se dessine sur le visage de l’italien lorsqu’il entends Selvi. Il n’avait visiblement pas tout faux. Selvi a l’air de déjà beaucoup aimé la compagnie de l’animal aux longues oreilles. Et puis le sourire qu’elle arbore. Il n’y a pas vraiment de doute sur son choix à ce moment-là.

Le lapin s’approche des deux jeunes, il monte même doucement sur la jambe de Selvi pour mieux la sentir, la découvrir. Elio a un doux sourire sur le visage, il les regarde, c’est mignon. Il sent que sa petite amie est touchée et gênée en même temps, comme si elle ne savait trop comment réagir. Elio lâche un petit rire à son tour devant sa question:


C’est possible. Après les lapins aiment en général tous les gens qui leur accordent un peu d’attention. Après on remarque quand même qu’ils vont vers certaines personnes en premier. Donc peut-être qu’elle sent que tu pourrais bien lui offrir tout ce qu’elle recherche.

C’est même unE petitE alpiniste ! Elle a déjà un nom mais tu peux le changer si tu le veux. C’est nous qui lui avons donné arbitrairement, donc si tu as déjà une idée en tête, tu peux la renommer.

Elle a atterrit ici en même temps que les cochons d’inde. Ils étaient un paquet et elle, elle était toute seule avec eux. Ils ont été retirés pour négligence. Ils n’étaient pas maltraités physiquement, mais la personne ne prenait pas soin d’eux et les laissaient un peu vivre leur vie, autant te dire que c’était un sacré chaos là-dedans...Ils étaient tous sous-nourris mais maintenant ça va mieux comme tu peux le revoir, ils ont tous repris du poil de la bête. Par contre elle n’a jamais vraiment été éduquée donc il va peut-être falloir lui imposer des règles si tu ne veux pas qu’elle fasse n’importe quoi. Après elle est étrangement devenue très vite docile.


Elio tendit sa main pour caresser le dessus de la tête de la lapine qui se laissa faire. Elle était à présent complètement sur les jambes de Selvi. Elle avait visiblement très vite pris ses aises avec la jeune femme. Cette dernière pris alors la main de l’amoureux des animaux en le remerciant. Elle n’avait pas à le faire mais il ne dit rien, soudain capté par son regard. Le temps sembla s’arrêter pendant un instant. Ils étaient là, assis côte à côte, seuls. Elio avança son visage vers sa petite amie, et déposa un doux baiser sur ses lèvres. Il la trouva plus belle que jamais à cet instant. Lorsqu’ils s’étaient mis ensemble, il avait été hésitant, timide. Il avait eu un petit crush sur elle, mais sans savoir si c’était vraiment de l’amour. Elle était la première dont il tombait amoureux. Mais maintenant il n’avait plus vraiment de doute. Il ne lui avait jamais dit, mais il sentait son coeur s’accélérer avec elle, et puis ce sentiment fort dans sa poitrine...Il l’aimait oui. Il le savait maintenant. Mais peut-être était-ce trop tôt pour eux ? Il n’en savait rien.


Surprise ! [ft. Elio <3] 92999953E1

by me

1er compte de Haley

##   Mer 22 Aoû 2018 - 15:54

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Nathanaël Lancer et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
Selvi Sayanel
Selvi Sayanel
Etoile Air Solaire
Messages : 465
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 22

Le lapin est si adorable. Je suis sous le charme. Elio me répond que ces animaux aiment tous ceux qui leur accordent de l'attention. Autant pour moi, mais ce n'est pas grave si je ne suis pas spéciale. Un détail (ou pas) dans les propos de mon copain attire mon attention et me détourne de mes pensées. Ah, oups... ok, une lapine. Je me contente de hocher la tête. Mon idée de nom tombe un peu à l'eau, pour le coup... ça sonnait plutôt masculin... bon, après... on s'en fout, non ? J'écoute en silence l'histoire de mon futur nouveau compagnon à quatre pattes et ne peut retenir un air surpris, puis un mélange de dégoût et de tristesse, avant que je ne reporte mon attention avec un air tendre sur la boule de poil qui apprécie visiblement mes caresses. Ça va bien se passer. J'en suis sûre. Je me renseignerai pour savoir comment tout bien faire et on instaurera des règles au besoin. Je ne me fais pas de soucis.

Je souris au Morphe et lui prend la main avant de le remercier. Un petit silence s'installe, pendant qu'on se regarde. Je me sens bien et je sais que je suis chanceuse d'être avec lui. Je m'apprête à lui dire que je l'aime, mais me retiens au dernier moment. Je ne sais pas... je ne suis pas certaine que ce soit une bonne idée de le lui dire. Il le sait déjà, mais depuis le lac, depuis le jour où on s'est mis ensemble, je n'ai pas prononcé ces mots. Et lui, je ne sais pas où il en est. Je n'ose pas lui demander. J'ai peur de le brusquer, de le mettre comme au pied du mur, d'en demander trop... alors j'attends. J'attends qu'il soit prêt à me dire ces mots que j'attends... parce qu'il m'aime, n'est-ce pas ? Il ne serait pas resté avec moi tout ce temps s'il ne ressentait pas quelque chose pour moi ? Au départ, il ne savait pas. Il a voulu essayer et je lui en suis reconnaissante pour ça, mais maintenant... maintenant il sait, non ? J'ai reporté mon attention sur la lapine pour masquer mon trouble. Je n'ai pas envie de gâcher cet instant.

Je relève mon visage vers Elio quand je le vois se pencher vers moi. Ses lèvres viennent chercher les miennes et je ferme les yeux instinctivement pour apprécier ce contact. Mon cœur s'accélère et ma main sert un peu plus fort la sienne, avant de la lâcher et de venir se poser sur sa joue. J'oublie un instant où on est. J'aimerais qu'il ne s'éloigne pas, qu'il m'embrasse à m'en faire perdre mon souffle, mais je crois qu'on est tous les deux trop timides pour ça. Pourtant, quand il rompt le contact, je l'empêche de partir trop loin et vient poser ma tête dans son cou, mon front contre sa peau. Les mots me brûlent les lèvres...

- Elio...

... mais je n'ose pas... je n'ose pas. Je n'ai fait que murmurer son prénom. Ma main a quitté sa joue pour venir se poser contre son torse. Je ne sais pas si sa position est confortable ou pas. Moi, je ne peux pas bouger, de toute manière, avec le lapin sur mes jambes. J'aimerais que mon petit-ami me sert dans ses bras, mais si je ne le lui dis pas, il ne peut pas le savoir, pas vrai ? Alors pourquoi je reste silencieuse ? Des fois, j'aimerais qu'il soit Télépathe ou Sensitif. Ça serait tellement plus simple... oui, mais non en fait. Il partirait en courant s'il se rendait vraiment compte de toutes mes angoisses et tous mes doutes. C'est plutôt une mauvaise idée au final.

- Je...

Ah, j'y étais presque cette fois. J'avais commencé au moins. Pourquoi je me suis arrêtée ?

- Il faudra que tu m'expliques un peu, pour la lapine. Comment on s'en occupe, ce qu'il faut et ne faut pas faire... et je me renseignerai aussi. Je veux vraiment tout bien faire comme il faut. J'aimerais lui donner tout l'amour, le soin et l'attention qu'elle mérite.

Je ferme les yeux plus fort, presque à m'en faire mal, avant de me détendre. Une autre fois, je le lui dirai. Je n'ai pas bougé pendant que je parlais et ne compte pas le faire tant qu'il ne m'y invitera pas. Je profite, tant que je peux, parce que j'aime quand il m'embrasse, j'aime le sentir contre moi quand il me prend dans ses bras. Je l'aime, c'est tout.

petit bonus <3:
 


Surprise ! [ft. Elio <3] Signat10
merci Haley
Surprise ! [ft. Elio <3] Teammi10
##   Mar 8 Jan 2019 - 23:45

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Elio Da Valle
Elio Da Valle
Etoile Eau Lunaire
Messages : 369
Date d'inscription : 13/03/2011
Age : 26
Humeur : A toi de deviner...

[Olàlà ça ne va pas du tout en s’arrangeant, déso ^^’]


Elio est un passionné. Lorsqu’il parle des animaux cela l’emporte plus que de raison, il le sait bien, mais il ne peut pas s’en empêcher, c’est plus fort que lui. Il connaît son job par coeur, ou presque. Lorsque Selvi lui a annoncé quelques instants plus tôt qu’elle voulait prendre un petit animal, il ne sait pas réellement pourquoi, mais il a tout de suite pensé à la petite lapine. Elle est très vite devenue docile malgré son histoire, et puis ne serait-ce pas la compagnon idéal pour sa petite amie ?

Mais lorsqu’ils se retrouvent assis tous les deux au sol, la lapine sur les genoux de Selvi, l’atmosphère change. Elio est bien plus intéressée par la femme à ses côtés que par tous ces petits êtres qu’il chérit tant. Il a le regard posé sur son doux visage, il ne peut pas lui échapper ; et il ne peut s’empêcher de déposer un baiser tendre sur ses lèvres. Il ne réfléchit pas pour une fois, il agit. Le garçon sourit doucement en sentant la main de Selvi serrer un peu plus fort la sienne. Ce moment est intense, bien plus que tout ceux qu’ils ont vécut jusque là. Est-ce que c’est parce qu’il se sent enfin prêt à lui dire ?
La brunette semble murmurer son prénom, il attends la suite, mais rien de suit. La demoiselle pose son front contre le cou du jeune italien qui se laisse faire. Il se sent toujours un peu maladroit dans les moments intimes. Alors il remonte doucement ses bras sur elle. Sa main droite lui caresse le bras, tandis que son bras gauche lui enserre doucement le corps. Il sent des frissons le parcourir lorsque cette main qui était posé sur sa joue glisse avec tendresse jusque sur son torse plat.

Selvi prends alors la parole pour lui parler de la lapine, et de tout ce qu’il faudra qu’il lui explique, ce qu’elle fera pour qu’elle se sente bien. Elio lui sourit doucement, en continuant de la caresser sur le bras et de l’enlacer :


Je t’expliquerais tout, ce n’est pas très compliqué tu verras. Et puis on a tous les accessoires sur place. Il faudra signer le document d’adoption aussi, c’est important. Je sais qu’elle est entre de bonnes mains.

Alors qu’il finit sa phrase, il approche ses lèvres du cou de sa dulcinée cette fois. Il y dépose un léger baiser, puis un autre, et un autre, il en fait quelques uns ainsi. Puis il relève son regard vert sur sa petite amie. Oui, il en ai sûr, il est prêt:

SelvI...Je...Je t’aime...

Il a hésité, mais sa voix n’a pas tremblé, il est vraiment sûr de lui. Il la fixe sans sourciller, il n’a aucune honte à avoir, oh non ! Il est même très heureux de pouvoir avoir ses sentiments là. Il relève sa main pour lui caresser le visage et dessiner le contour de son visage lentement. Puis il lui lâche un baiser furtif sur les lèvres. Oh que oui il l’aime ! C’est comme un poids qui libère son coeur, qui libère ses épaules, qui libère son esprit. Il sourit amoureusement. Puis pose sa main sur la tête de la lapine qui reste bien tranquillement sur les jambes de Selvi.

Je crois que c’est bien trop confortable pour qu’elle ai envie de partir. Si on veut bouger, il va falloir la pousser pour passer à l’étape suivante.

Il rit.


Surprise ! [ft. Elio <3] 92999953E1

by me

1er compte de Haley

##   Dim 10 Fév 2019 - 22:37

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Nathanaël Lancer et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
Selvi Sayanel
Selvi Sayanel
Etoile Air Solaire
Messages : 465
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 22

[hrp: pas de soucis <3 je n'étais pas trop présente ces derniers temps de toute manière ;-)]

J’aime quand Elio m’enlace, j’aime la manière qu’il a de me caresser le bras, j’aime ce moment qu’on partage, mais je tais tout ça, je tais ce que je ressens, parce que j’ai peur, encore et toujours, alors je botte en touche. Je lui parle de la lapine. Je choisis la facilité, comme toujours, j’ai l’impression. Mon copain semble ne rien remarquer et c’est tant mieux, je pense. Il répond brièvement à ce que je lui ai dit, il me rassure, encore, toujours. Je m’apprête à parler quand je le sens bouger. Je me fige, puis frissonne quand ses lèvres se déposent sur mon cou, une fois, deux fois, plusieurs fois.

Wow… il ne m’avait jamais fait ça et c’est… c’est… je ne sais pas trop exprimer ce que je ressens. C’est assez nouveau. Ma main se ressert par réflexe sur le pull au niveau de son torse. Je n’ai pas envie qu’il s’arrête. Ça réveille de ses sensations ! Le Morphe finit cependant par s’arrêter et son magnifique regard capte le mien. Je crois que je respire un peu fort et mon cœur bat la chamade comme jamais.

Wow-bis. Il… est-ce qu’il… vient vraiment… de… de me dire ça ? Je n’ai pas rêvé, n’est-ce pas ? Un immense sourire a élargi mes lèvres sans que je ne contrôle rien du tout. C’est… c’est tellement beau, tellement magique ! J’ai de la peine à y croire… enfin, je veux dire… je ne m’y attendais pas et pourtant, j’attends ça depuis longtemps… c’est un peu contradictoire, je le sais bien, mais ne m’en voulez pas. J’ai l’esprit tout retourné là ! Elio m’a dit qu’il m’aimait. C’est bon, c’est officiel ! Il m’aime ! Il m’aime ! Je suis heureuse comme jamais (oui, si vous n’aviez pas encore compris, je préfère le préciser).

C’est lorsque sa main vient caresser mon visage que je reprends mes esprits et quitte cet air mi-béat, mi-stupide (enfin, je crois). Et le mieux dans tout ça, c’est que je me fiche complètement d’avoir eu l’air bête ou d’avoir eu un bug momentané. Elio m’a dit qu’il m’aimait ! J’ai envie de le lui dire aussi, toute peur envolée, mais ses lèvres s’attaquent aux miennes un instant.

- Je, je t’aime aussi, Elio.

Je n’ai pas attendu plus longtemps. Ces mots qui m’ont brûlée tant de fois, ces mots que l’instant d’avant j’avais faillis lâcher avec crainte, ces mots que je pensais dangereux ou précipités, les voilà enfin sortis de ma bouche, libres ! J’ai envie de les lui répéter encore et encore, mais je me retiens. Il ne faut pas abuser des bonnes choses. Il me sourit amoureusement et si l’amour ne se lit pas sur mon visage, alors je ne comprends plus rien… ou il ne sait vraiment pas lire mes traits, parce que ce que je ressens et ce sourire qui ne me quitte plus ne peuvent que me trahir, c’est forcé.

Je ris à mon tour à sa réflexion. Je n’ai pas vraiment envie de bouger. J’aimerais rester avec lui, tout près, pendant longtemps, mais il faut être raisonnable et il est vrai que la position n’est pas si confortable que ça pour moi. Je bouge Alpi délicatement et la pose sur le sol devant moi, avant de me lever.

- Désolée ma belle, mais je me sépare de toi temporairement, ne t’inquiète pas.

J’aimerais lui sourire, mais en fait, je souris toujours et ne peut vraiment pas le faire davantage. Mais qu’est-ce que je dois avoir l’air cruche ! Mais qu’est-ce que c’est bien en même temps ! Je me retiens de rire de moi-même (et qu’est-ce que c’est dur, de se retenir de rire !) et m’approche de mon copain pour lui prendre la main. Je n’ai pas envie de m’éloigner de lui, de le lâcher. J’ai besoin de ce contact et tant pis si je suis un peu trop collante. J’ai le droit, non ? Ce n’est pas trop grave, pas vrai ? Tais-toi cerveau, un peu de répit s’il te plaît.

- Je te suis, mon chéri.

Sourire niais encore plus marqué (si c’était vraiment encore possible).

Ok, à l’aide, j’ai craqué. Trop de guimauves dans ma tête, trop de paillettes, c’est un dégueulando de bonheur là. Heureusement que je me tais, parce que mon état mental un peu surexcité me fait peur et si ça me fait peur, ça lui fera forcément peur. Je serais capable de raconter tout et n’importe quoi. Il faudrait que je me calme, mais je n’y arrive pas. Heureusement que, vu de l’extérieur, je parais à peu près normal.

Trois mots… c’est fou l’effet que ça peut avoir quand même…


Surprise ! [ft. Elio <3] Signat10
merci Haley
Surprise ! [ft. Elio <3] Teammi10
##   Lun 25 Mar 2019 - 0:14

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Elio Da Valle
Elio Da Valle
Etoile Eau Lunaire
Messages : 369
Date d'inscription : 13/03/2011
Age : 26
Humeur : A toi de deviner...


Cet instant est bien plus intime que tous ceux qu’ils ont partagés jusque là. Si le timide Elio a soudain écouter un peu plus ses sentiments, il ne saura l’expliquer. Le contexte ? La confiance ? L’évidence ? L’envie ?
Mais pour une fois il s’est écouté sans se refréner. Pour une fois, il agit comme il a envie. Etrangement si il a hésité l’instant d’une seconde avant de le dire, cela n’a pas duré longtemps. Ce n’est pas trop tôt, après tout cela fait un moment qu’ils sont ensemble n’est-ce pas ? Si elle lui avait rapidement plut, il n’avait pas pu tout de suite parler de sentiments. Il lui avait fallut du temps.
Tout cela était bien évidemment lié à son histoire. Pouvait-il vraiment faire entièrement confiance aux autres ? A elle ? Au point de lui ouvrir son coeur ? Depuis sa mésaventure qui l’avait amené à Terrae il avait toujours fait attention. Il ne pouvait pas s’ouvrir comme cela à n’importe qui. La peur de se faire trahir, de souffrit était trop forte. Mais le temps avait raison de lieu, lui donnant la confiance dont il avait besoin. Depuis son arrivée ici, personne n’avait agit ainsi alors lentement il s’était ouvert petit à petit aux autres.

Et voilà qu’il avouait ses sentiments à Selvi. Cela n’était pas un sentiment nouveau, mais c’était sans doute la première fois qu’il le ressentait aussi fort au plus profond de son être...Il n’avait pas eu peur de sa réaction, ni même peur qu’elle ne lui réponde pas aussitôt. Il était sur un petit nuage, ravi de posséder ses sentiments et de pouvoir les dire sans crainte.
Alors que le couple était enlacé, et qu’Elio donnait un baiser à la jolie brunette, celle-ci lui renvoya la balle. Les yeux verts de l’italien étaient plongés dans le noisette de la jeune femme. Elle aussi elle l’aimait...Son coeur se gonfla en bondissant dans sa poitrine. Il souriait déjà, mais quelque chose dans son attitude changea. Un bonheur mêlé à de la confiance et de la fierté. En réponse il redéposa un léger baiser sur les lèvres de sa dulcinée. Que le partage et le bonheur pouvait être doux et rendre heureux…

Mais ils ne pouvaient rester ici éternellement, d’abord parce qu’il devait travailler, et aussi parce qu’ils devaient finir les démarches avant que Selvi puisse emporter son nouveau compagnon. La demoiselle poussa doucement la lapine avant de se lever, Elio en fit de même.
Si le moment aurait pu se « casser » ainsi, il n’en était rien car la jolie air prit la main de l’eau en souriant. Cela eut pour effet de faire sourire Elio aussitôt. Il la contempla un instant. Avait-elle déjà été aussi belle ? Il n’en était pas sûr. A sa remarque il colla un baiser sur son front et l’emmena avec lui.

Les mains toujours accrochés, Elio sortit du coin des NACS pour se rendre dans un petit bureau. Il chercha dans l’étagère puis sortit un petit dossier de tout juste quelques feuilles. Il l’ouvrit. Il y avait la description de la lapine ainsi qu’une photo et toutes ses informations. La taille, le poids, son histoire, les remarques du véto. Puis il se rendit sur l’ordinateur. Il imprima un feuillet et après un coup d’oeil le tendit à Selvi.


C’est le document d’adoption. Ca récapitule une partie des informations de la lapine, ainsi que tous les bons conseils donnés à tout nouvel adoptant. Tu as aussi notre contact en cas de besoin.
Il faut que tu donnes tes informations, nom, prénom, tout ça. Tu peux ajouter le nom que tu lui as donné également. Une petite signature et c’est tout bon !


Non il ne lui avait toujours pas lâché la main, même si c’était loin d’être la chose la plus pratique. Mais peut-être que cela n’allait pas être très pratique pour Selvi lorsqu’elle allait remplir le document. Et puis après cela ils n’auraient plus qu’à acheter les derniers accessoires...


Surprise ! [ft. Elio <3] 92999953E1

by me

1er compte de Haley

##   
Contenu sponsorisé

 

Surprise ! [ft. Elio <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Boutiques. :: Animalerie.