Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Sous le cerisier (PV Nath)
#   Dim 24 Sep 2017 - 23:52

Personnage ~
► Âge : 21
► Doubles-comptes ? : Ys et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 204
Date d'inscription : 20/08/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Taciturne

Doucement, l'automne. Il rentre et fait sa dance. Les feuilles mortes volent et tournoient. Les chaleurs étouffantes de l'été sont déjà loin, et on peut respirer. C'est assez agréable de sentir les brises dans les cheveux. On ne se sent plus écraser par la puissance du soleil, bien qu'il soit toujours là, qu'il fasse beau, plus personne ne souffre de sa chaleur.

Cependant, malgré la douceur du temps, les jours paraissent toujours aussi longs. N'ayant toujours pas obtenu une demande d'emploi, le brun occupe ses journées comme il le pouvait. Si ce n'est pas en lisant des livres, ce fut en s'entrainant à la salle des sports. Mais il n'y a jamais personne à ses côtés. Récemment, il a découvert le visage de son colocataire, mais il se moque bien de sa compagnie.
En vérité, il supporte sur très peu la compagnie de ses semblables. Ici, les étudiants vont très vite, parlent énormément, se chamaillent, font du bruit. Tout ce dont qui étouffe le garçon autant que la chaleur de l'été. Et encore une fois, il profite des interclasses pour fuir cette foule.

Récemment, il avait remarqué que le seul cerisier de cette école était malade. Il aime les cerisiers et il serait fort ennuyer de voir ce dernier disparaître.
Depuis quelques jours, le garçon s'était documenté. Ayant emprunté plusieurs livres à la bibliothèque, il avait cherché et acheté tout ce dont il avait besoin.
Sur son bureau, cela faisait déjà quelques minutes que Renji préparait une pâte. Constatant que cette dernière était enfin prête, il se leva, saisit une veste et prit la porte. Toujours d'un pas rassuré, il se dirigea vers le cerisier. Il n'y avait personne autour de cet arbre, il en fut d'autant plus soulagé. Un instant de répits.
Sans tarder, il appliqua la crème et pansa le tronc. S'appliquant au moindre détail, le jeune homme trouvait cela agréable. Il n'avait plus à se soucier de ce qui l'entourer. Du moins, jusqu'à que sa cuillère ne lui glisse des mains et vint s'écroulait près d'un sceau.
Un sceau? Alors qu'il s'apprêtait à ramasser son matériel, il se stoppa et leva les yeux. Ce n'est pas à lui, il y a donc quelqu'un d'autre. Et delà, tapit dans les fougères, il vit sa silhouette.

Il s'agissait d'un jeune homme, blond, aux traits fins, des yeux verts perçants. Il était grand et surement de son âge, du moins, un peu près. Du moins, il n'en restait qu'il semblait jeune. Prenant le temps d'une pause, Renji remarque que ce dernier porte une tenue spéciale et de là, il réalise.


"Je-...."

Il s'interrompt soudainement. Refermant la bouche, il se lève. Mains jointes le long de son corps, il se courbe face à l'inconnu.

"Veuillez accepter mes excuses. Je ne savais pas qu'une personne s'occupait déjà des jardins de Terrae."

L'étranger allait surement mal le prendre qu'un gamin comme Renji se permette de faire son travail. C'était un manque de respect que de le devancer. C'était bafouer son travail, comme si soigner le cerisier était pour lui rappeler sa négligence.
Peu fier de lui, Renji grinça des dents, fronçant des sourcils. Quel idiot il était de se permettre un tel écart.



#   Dim 8 Oct 2017 - 21:57

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : Selvi Sayanel et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 393
Date d'inscription : 05/08/2014
Age : 19
Emploi/loisirs : Jardinier/étudiant
Humeur : ça va plutôt bien, merci

Nathanaël n'avait pas vu le temps passer, les saisons s'enchaîner. Son Master en neurosciences lui plaisait et il avait eu de la chance de pouvoir s'y inscrire et le commencer avec un peu de retard. En effet, la révélation de ce qu'il voulait faire, suivi de son Étoilisation s'étaient produites au même moment que le début du semestre. Le Titan savait qu'il avait pu bénéficier de l'appui de ses professeurs qui étaient, pour la plupart, enchantés d'avoir un nouvel étudiant brillant dans leur branche. Chacun espérait le voir choisir son groupe de recherche pour la réalisation de son mémoire l'année suivante.

Mais tout ceci n'était encore qu'une musique d'avenir, dont il préparait évidemment déjà la partition. Ce jour-ci, l'Anglais n'avait pas cours et il avait décidé de consacrer sa journée à travailler au parc de Terrae. Il ne s'était occupé que du strict minimum récemment et désirait pallier à ce défaut. Ce fut en allant vider son sceau de feuilles mortes qu'il constata l'état du cerisier de la cour. Il s'arrêta un instant près de ce dernier, posant son outil de travail près du tronc. Nathanaël observa l'arbre un instant, puis y apposa ses mains. Il ressentit la souffrance de la maladie, mais il ne coupa pas le contact, acceptant la peine que lui communiquait l'être vivant. Il en chercha la cause et comprit rapidement qu'il s'agissait d'un mal naturel. Le jardinier se recula finalement. Il avait toujours hésité face à ce genre de situation. Lorsqu'il s'agissait d'une erreur humaine, il prenait toujours le parti de soigner la plante. Lorsqu'il s'agissait du cycle naturel de la vie, il préférait généralement laisser les choses se faire. Laisser l'arbre mourir, puis il replantait un nouvel arbre en lui donnant toute la force qu'il pouvait, mais sans accélérer sa croissance. Enfin, il essayait. Depuis son Étoilisation, il avait remarqué une différence. Il était, évidemment, moins rapidement fatigué, tout semblait plus facile à faire qu'avant et il se sentait plus puissant. Tout ceci était logique somme toute.

Soudain, il entendit un bruit sur sa gauche, dans les buissons. Il ne parvenait pas à voir ce qu'y pouvait s'y cacher, le feuillage était trop épais. Il resta immobile un instant, aux aguets. Il y eu un nouveau bruit et le Titan s'approcha doucement du buisson. Il devait probablement y avoir un animal caché dedans. Il s'accroupit, soulevant quelques branches, avançant encore un peu plus dans les fougères, mais ne vit rien. Tandis qu'il attendait silencieux et immobile que le bruit se manifeste à nouveau, Nathanaël entendit les pas de quelqu'un approcher. Il ne réalisa qu'à cet instant qu'il était presque complètement caché par la végétation. Le nouveau venu ne le vit donc pas.

Comme l'individu s'approchait de manière évidente vers le cerisier malade, le Terre l'observa sans bouger, curieux. Il espérait ne pas devenir le témoin d'un acte malheureux contre l'arbre, auquel cas il surgirait de sa cachette improvisée et involontaire pour sermonner le criminel. L'inconnu portait du matériel avec lui qui se révéla être une pâte qu'il appliqua au moyen d'une cuillère contre le tronc diminué. Il travaillait avec soin et le Titan en conclue qu'il s'agissait d'un baume pour guérir le végétal, mais il vérifierait tout de même, par précaution. Soudain, le soigneur laissa tomber son outil à côté du sceau que le jardinier avait laissé. L'homme le remarqua alors et s'excusa. L'Anglais sortit sans problème du buisson, sans avoir trouvé quelle était la source du bruit qu'il avait entendu, et s'avança vers le cerisier. Il posa sa main contre l'écorce et sentit tout de suite que la crème de l'inconnu soulageait déjà l'arbre. Il laissa un doux sourire s'afficher sur son visage, lorsqu'il se tourna lentement vers l'individu.

Ne t'excuse pas, tu n'as rien fait de mal, au contraire.

Si lorsqu'il était arrivé à l'institut, le Titan avait pour habitude de vouvoyer toutes les personnes qu'il ne connaissait pas, avec le temps, il avait appris à tutoyer les gens qu'il rencontrait. La plupart étaient de son âge et il n'y avait actuellement que ses professeurs ou certaines figures d'autorité qu'il vouvoyait encore. Il posa brièvement son regard sur le végétal.

Il te remercie. Il a déjà moins mal.

Soudain, une pensée traversa l'esprit du Terre.

Je m'appelle Nathanaël et toi, comment t'appelles-tu ? Es-tu à Terrae depuis longtemps ?

L'Anglais espéra qu'il n'avait pas commis d'impaire en parlant aussi ouvertement à une personne qu'il ne connaissait pas et qui pouvait être un nouvel arrivant. Il n'avait pas clairement parlé des pouvoirs, mais ses propos pouvaient paraître étranges à un non-initié... Alors, il avait choisi d'entamer les présentations pour espérer en découvrir un peu plus sur le mystérieux soigneur d'arbre.



Merci Aa-chan <3


Dernière édition par Nathanaël Lancer le Jeu 2 Nov 2017 - 20:28, édité 1 fois
#   Mar 10 Oct 2017 - 21:39

Personnage ~
► Âge : 21
► Doubles-comptes ? : Ys et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 204
Date d'inscription : 20/08/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Taciturne

Le jeune homme était prêt à faire demi tour, ramassant avec lui ses affaires. Il s'était permis de bafouer le travail des autres et jamais il n'avait été éduquer de la sorte. Se courbant de bonne foie pour présenter ses excuses, Renji se redresse lentement quand il entend la voix du jeune homme. Ce dernier lui prit de ne pas s'excuser, le rassurant.
Une fois redressé, Renji pose son regard sur l'arbre puis l'étranger. Il l'a bien vu poser sa main sur le tronc et pendant un instant, cet homme semblait diffèrent.
Ne sachant comment réagir, il crut bon qu'il fut le moment de partir.
Et tandis qu'il leva une main pour se saisir de ses produits, voilà que la voix du garçon l'interpelle.


"Il....??"

De nouveau, Renji repose son regard bleu sur cet arbre malade. Est ce qu'il parlait sérieusement de lui??? Sa voix se meure dans le silence, laissant une bouche entrouverte. C'est impossible que ce type parle de l'arbre en son nom. Ou bien il a un sérieux problème.
Encore un amoureux de la nature. Renji peut être tolérant. Il veut bien que les gens puissent avoir des passions. Choses à laquelle il lui est impossible et dont Pandora a tenté une fois de lui expliquer. Mais delà à communiquer avec la nature, il faut savoir garder les pieds sur terre.
Se perdant dans ses pensées, voilà que l'étranger se présente. Le dénommé Nathanaël le tutoie. Le fixant, Renji eut un instant d'hésitation puis étant donné qu'il a été bien élevé, il peut bien lui répondre.


"Renji Fujii. Je suis ici que depuis quelques mois."

Bon. Ce type le tutoie, à partir de ce moment là, il peut bien le faire. Maintenant il connaît aussi son prénom. Vu sa facilité à se présenter et son intégration ici, le brun se doute bien que le blondinet est là depuis plus longtemps que lui. Contrairement à Renji, le brun ne sait plus comment occuper ces longues journées vides.
Apparemment, Nathanaël semble savoir s'approcher des autres avec facilité. Se rendant compte de la personne en face de lui, de sa bienveillance, il le laisse entrer dans sa bulle, un peu. Evidemment, il reste toujours sur ses gardes. Il aurait pu faire demi tour mais il devint curieux et se permet alors, dans un effort très rare, d'entamer le dialogue.


"Excuses moi mais tout à l'heure, je ne sais pas si j'ai bien compris, mais tu as dis Il tout à l'heure. Tu faisais référence à ... l'arbre?"

Même lui, quand il s'entend le dire de sa propre bouche, il trouve ça encore plus délirant.


#   Dim 29 Oct 2017 - 10:56

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : Selvi Sayanel et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 393
Date d'inscription : 05/08/2014
Age : 19
Emploi/loisirs : Jardinier/étudiant
Humeur : ça va plutôt bien, merci

Nathanaël ne perdit pas son doux sourire, malgré la réaction de son interlocuteur. Ainsi, il avait commis un impaire, comme il le craignait. Un initié connaissant l'existence des pouvoirs n'aurait pas paru aussi troublé face aux propos de l'Anglais. Soit. Il assumerait et tâcherait d'expliquer le secret, soit dit en passant plus si secret que cela, de Terrae au nouveau.

Enchanté Renji. Je suis ravi de te rencontrer.

Le jardinier réfléchit à la meilleure manière de procéder. Il devait essayer d'avoir du tact, comme lors de sa rencontre avec Antoine. Il n'avait pas peur. Ce n'était pas la première fois qu'il devrait révéler l'existence des pouvoirs à une personne qu'il venait de rencontrer, mais comme chaque individu était différent, il devrait s'adapter. Le Titan se contenta d'abord de sourire doucement aux propos du soigneur d'arbres. Il se dit qu'avoir l'air rassurant était un bon début.

Oui, je parlais de l'arbre, mais n'ait pas peur, même si cela paraît étrange, je ne suis ni en train de me moquer de toi, ni fou.

L'Anglais était tout de même étonné qu'après quelques mois, son interlocuteur n'ait pas encore découvert la particularité de l'institut. Il n'était pas rare de voir des Terres embellir les parterres de fleurs, des Feux ou des Tonnerres disparaître soudainement, des Airs s'envoler, défiant les lois de la gravité, des Eaux se transformer... Cependant, il ne dit rien à ce sujet. Lui-même avait découvert ce qu'il pensait alors impensable à son arrivée, lorsqu'il avait rencontré Nariwen. Finalement, il s'agissait sans doute d'une bonne chose que le nouveau n'ait pas découvert tout cet univers extraordinaire par hasard, sans guide pour le rassurer.

Que sais-tu de Terrae ? Ce n'est pas une école comme les autres... Sais-tu pourquoi tu es là ?

Le Titan ne cherchait pas à connaître le vide que Renji avait vécu, mais plutôt à le faire réfléchir et aussi simplement à savoir ce que le jeune homme savait déjà pour éviter des répétitions inutiles.

Souhaites-tu t'asseoir ? Je vais avoir de nombreuses choses à t'expliquer, si tu le veux bien.

Nathanaël sourit tout en désignant un banc non loin.



Merci Aa-chan <3
#   Mar 31 Oct 2017 - 21:43

Personnage ~
► Âge : 21
► Doubles-comptes ? : Ys et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 204
Date d'inscription : 20/08/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Taciturne

Ce dénommé Nathanaël est étrangement calme et patient. Son sourire ne le quitte pas et ce malgré la froideur et la distance qu'impose le japonais. Il le sait, il n'est pas de bonne compagnie, cependant, son interlocuteur reste humble et courtois. Les gens de Terrae sont étranges...

Malgré tout, sa compagnie n'est pas étouffante, du moins, pas autant que celle des autres personnes qui vivent ici. C'est peut être aussi pour ça qu'il reste, qu'il pose une question qui lui parait aussi délirante que censée.
D'ailleurs, ce dernier ne perd pas de temps et lui donne de plus amples explications. Des explications que Renji avait bien peur d'entendre. Ainsi il s'agissait bien de l'arbre. Et pour le rassurer, le jeune homme indique clairement qu'il ne se moque pas de lui. 
Silencieux et quelque peu méfiant, Renji dévie son regard pour se poser sur l'arbre. 
Et voilà que Nathanaël pose la question vitale. Le brun prit un temps avant de répondre, et vaguement, il tente de se justifier.

"En vérité, pas grand chose. Seulement un endroit où je pourrais me reconstruire."

Plissant les yeux sur ce tronc, lui même se rend compte que son arrivée ici est floue. Tout est floue. Terrae est floue à ses yeux. Il a du mal à y trouver sa place. Il ne la cherche pas en vain, il ne fait pas d'effort, il en est bien conscient. Seulement, il n'en ressent pas le besoin. Il n'en ressent plus.

"Je ne sais même pas de quoi je devrais me reconstruire."

Cela lui échappe, perdu dans ses pensées et ses doutes. Peut être que s'il quittait cet endroit, il pourrait y voir plus claire. Peut être quand quittant ces lieux, il pourrait manquer de quelque chose. Mais quoi? 
Et aussi soudain qu'il ne le parait, sans l'ombre d'une hésitation, le blond lui propose une aide. Surprit, le brun ne saurait cacher son étonnement quand ses yeux roulèrent sur ce dernier. Beaucoup de choses à lui expliquer, oui.
L'instant d'une hésitation, silencieux, les pas du japonais s'avancent alors vers ce banc désigné. D'où ils se tenaient, ils avaient une vue globale sur l'enseigne. Pendant ces heures creuses, tout est calme et semble suspendu dans le temps. C'est peut être le meilleur moment. 

Tel l'élève discipliné qu'il est, le jeune homme reste attentif, poings posés sur ses cuisses. C'est alors qu'il commence, et quoi de mieux que de commencer par le début.

"Qu'entends tu par une école pas comme les autres?"


#   Dim 5 Nov 2017 - 16:18

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : Selvi Sayanel et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 393
Date d'inscription : 05/08/2014
Age : 19
Emploi/loisirs : Jardinier/étudiant
Humeur : ça va plutôt bien, merci

Comme Nathanaël s'en doutait, Renji lui annonça qu'il ne savait pas grand-chose de Terrae. Il lui parla de se reconstruire, sans vraiment savoir de quoi et l'Anglais fut étonné. Il avait toujours pensé que le Vide était tel que la question ne se posait même pas. Peut-être que son interlocuteur avait perdu la mémoire ou avait vécu une longue descente aux enfers, de manière qu'il ne savait même plus ce qu'était la vie sans ce Vide. Le Titan chassa ses pensées qui n'étaient que vagues conjectures et préféra se concentrer sur son interlocuteur qui lui était vrai et bien réel. Le nouveau accepta silencieusement sa proposition de s'asseoir et ils se dirigèrent tous deux vers le banc désigné.

Toutes les personnes qui vivent ici ont au moins un point en commun : nous avons tous vécu ce qu'on appelle le Vide. Je l'ai vécu, tu l'as vécu et n'importe quelle personne que tu croiseras ici, même avec un grand sourire aux lèvres, l'aura vécu. Donc, c'est de cela qu'on essaie de se reconstruire. On essaie de surmonter notre Vide. Certains y arrivent plus facilement que d'autres. Nous sommes là pour prendre un nouveau départ. C'est une des spécificités de Terrae.

Nathanaël sourit doucement. Il avait essayé de rester suffisamment vague, sans citer des causes de Vide pour ne pas réveiller d'émotions trop négatives chez son interlocuteur, mais rien que le fait de citer le Vide pouvait être un déclencheur. Lui-même avait eu beaucoup de peine au début. Il se souvint brièvement de la fois où Ipiu lui avait demandé d'où il venait. Il avait alors trébuché rien qu'à l'évocation de son ancien chez lui. Il espérait que son camarade supporterait mieux que lui cette discussion. À présent, le Terre n'avait plus de problèmes à en parler. Depuis son Étoilisation, et même avant, il avait accepté ce qui était arrivé et parvenait à vivre sans que cela ne l'étouffe.

Terrae a d'autres particularités. Est-ce que tu as déjà vu des choses étranges ou que tu ne comprends pas ?

L'Anglais scruta le visage de Renji pour y déceler une émotion particulière. Il trouvait toujours cela étrange que le jeune homme n'ait jamais été confronté aux pouvoirs, mais même ainsi, il lui expliquerait tout. Il préférait cependant préparer un peu le terrain avant de se lancer.



Merci Aa-chan <3
#   Dim 5 Nov 2017 - 17:15

Personnage ~
► Âge : 21
► Doubles-comptes ? : Ys et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 204
Date d'inscription : 20/08/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Taciturne

Assit à ses côtés, Renji n'observe plus le blond. Il attendit une explication. Dans le fond, il ne sentait pas plus concerné. Lui même ne saurait dire si oui ou non il avait envie de l'entendre. 
Ses pas l'ont guidés jusqu'à ce banc, il a accepté une proposition sans aucune résistance. 
Peut être que la curiosité le pousse à découvrir Terrae. Ou tout simplement, il souhaiterait paraître moins idiot sur ces histoires de pouvoirs. 
Le mouvement des branches du cerisier au rythme de la brise le berce. Quand soudainement l'inconnu reprit la parole. 
Le Vide. 
Renji ne réagit pas tout de suite, du moins, jusqu'à qu'il entend ce mot. Son regard se pose immédiatement sur son interlocuteur, le fixe un instant avant de s'en défaire. 
C'est ainsi qu'ils appellent ça? Le Vide. Ca sonne assez bien en soit. 
Certes, le brun avait ressenti cette émotion, il la ressent d'ailleurs tous les jours à sa manière. 

Nathanaël précise bien que chaque personne ici ressent ce Vide plus ou moins. C'est difficile à croire. Récemment, Renji avait croisé un vieux camarade du passé: ce dernier a toujours le sourire, de tout temps en vérité, même en dehors de Terrae, il souriait en continue. 
Silencieux, Renji écoute son interlocuteur. En soit, il compare cet endroit non à une école ordinaire, mais plutôt à un hôpital. 
Jusqu'à que le blond ne revienne sur un point délicat qui remet toutes ses hypothèses en question: les pouvoirs. 
Reportant son regard sur ce dernier, Renji prit un instant avant de se résoudre à donner son avis.

"En quelque sorte. Disons que j'en ai entendu des brimades mais ça n'a aucune cohérence."

Kurei est le premier lui en avoir parlé. Cette histoire de salle sportive uniquement réservée à ceux qui souhaiteraient exercés des pouvoirs.... Non mais on où est là?!
Le brun veut bien être patient et essayer de comprendre un monde auquel il n'appartient pas, mais il faut rester lucide et garder les pieds sur terre.
Aussi, sans qu'il sen rend compte, il reprit aussitôt la conversation. Il n'est pas fou, il désire que son interlocuteur le rassure, que oui, ces pouvoirs ne sont qu'une machination.

"Ce sont des contés de fées n'est ce pas? Un peu pour rassurer les gens ici qui sont..... déboussolés?"

Oui, ici, c'est un hôpital. La vérité la plus difficile à accepter pour lui, c'est qu'il soit considéré comme une personne malade. Il est juste taciturne, solitaire, froid, pas malade.


#   Mar 28 Nov 2017 - 0:22

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : Selvi Sayanel et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 393
Date d'inscription : 05/08/2014
Age : 19
Emploi/loisirs : Jardinier/étudiant
Humeur : ça va plutôt bien, merci

Renji semblait hésiter, mais Nathanaël ne le pressa pas. Ils avaient du temps et le Terre était conscient que certains sujets devaient être abordés avec douceur et que si son interlocuteur ne souhaitait pas se précipiter, il n'y avait aucune raison de le forcer, au contraire. Il avait toujours, ou presque, privilégié la douceur. Ce jour-ci ne ferait pas exception à la règle.

Son interlocuteur lui parla de brimades sans cohérence. L'Anglais n'était pas certain de comprendre ce qu'il entendait par cette expression, mais ne dit rien, sentant que le premier n'avait pas encore terminé et pensant que la suite clarifierait la situation. Ce ne fut malheureusement pas le cas.

Renji, est-ce que tu es en train de parler des pouvoirs ?

L'Anglais eut besoin de la confirmation du nouveau avant de continuer. Ainsi, il en avait bel et bien connaissance, mais ne croyait pas ce qu'on lui avait expliqué. Soit.

Je comprends que tout ceci te paraisse impossible, irréaliste, pourtant il s'agit bien là d'une autre des particularités de Terrae. Ce Vide, dont je t'ai parlé à l'instant, modifie quelque chose en nous. Les pouvoirs que nous recevons sont un des éléments qui nous aide à combler ce Vide. Tu en as déjà entendu parlé, alors tu dois certainement savoir que chaque individu est lié à une affinité et qu'à cela s'ajoute un pouvoir secondaire. Par exemple, je suis Terre Titan. C'est pour cela que, tout à l'heure, je t'ai dit que l'arbre souffrait moins depuis l'application de ton baume. De part mon affinité, j'ai une connexion particulière avec le monde végétal. Je peux te faire une démonstration si cela peut te convaincre que je ne divague pas ou ne te mens pas.

Nathanaël marqua une courte pause pour laisser le temps à son interlocuteur d'intégrer ce qu'il venait de lui dire.

Moi-même, je n'y ai pas cru au début, mais la jeune femme qui m'a accueilli lorsque je suis arrivé m'a fait une démonstration. Après cela, tout a été différent.

Le jardinier de Terrae sourit doucement à Renji. Finalement, il lui avait expliqué succinctement le principal et espérait à présent que ce dernier ne parte pas en courant. L'annonce de l'existence des pouvoirs était toujours une étape décisive et la réaction de l'individu encore ignorant était imprévisible. Alors, malgré les nombreuses bonnes expériences que Nathanaël avait vécues, il avait toujours un peu d'appréhension, lorsqu'il lui incombait la tâche de révéler l'un des secrets, plus aussi secret que cela d'ailleurs, de Terrae.



Merci Aa-chan <3
#   Mar 28 Nov 2017 - 22:55

Personnage ~
► Âge : 21
► Doubles-comptes ? : Ys et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 204
Date d'inscription : 20/08/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Taciturne

Il suffira d'un regard pour que les deux hommes se rejoignent sur la même ligne. Enfin du moins, lorsque Nathanaël fit référence aux pouvoirs. Oui, c'est un peu près ça, du moins, c'est ainsi qu'ils l'appellent ici: des pouvoirs.
On se croirait dans une bande dessinée. C'est idiot et enfantin. Même des enfants comprendraient que c'est impossible. 
Et tandis qu'il s'attend à ce que son interlocuteur soutienne ses paroles, Renji fut interloqué que ce dernier maintient cette histoire d'affinité. 
Il lui donne de véritables explications, tout ce dont il faut pour y croire. Mais le brun est cartésien et fier. Pourtant, il tend l'oreille et prête attention à son histoire. car oui, à ses yeux, c'est une histoire.

"Je suis désolé mais j'ai du mal à croire en des histoires... d'affinités. C'est une histoire à dormir debout cette histoire des quatre éléments. Pour tout te dire, je pensais qu'il s'agissait ici d'un simple code. Une méthode pour classer les personnes ici."

C'est assez plausible en soit. Malheureusement pour Nathanaël, il n'était pas tombé sur la personne la plus ouverte de Terrae. En revanche, Renji était chanceux, son interlocuteur était patient et attentif. Pourtant, Renji reste septique et ne tarde pas à reprendre d'un ton calme:

"Excuses moi mais je ne crois pas à la magie ou à une quelconque forme qui s'en rapproche."

Finit les tours de passe passe pour lui. Il n'avait plus l'âge pour ces idioties. Malgré tout, curieux, il prit un instant avant de choisir ses mots. Après tout, Nathanaël parlait d'une démonstration. Laquelle? Celle de parler à un arbre? Ne serait ce pas les fous qui parlent aux arbres? Si c'est là sa démonstration, sans façon. Renji avait d'autres préoccupations plus importantes. Mais ne jetons pas la pierre et écoutons plutôt. Bien que ce dernier se soit déjà fait une idée de ce lieu.

"De quelle démonstration parles tu?"


#   Ven 8 Déc 2017 - 1:13

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : Selvi Sayanel et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 393
Date d'inscription : 05/08/2014
Age : 19
Emploi/loisirs : Jardinier/étudiant
Humeur : ça va plutôt bien, merci

Nathanaël se passa la main dans les cheveux. Que pouvait-il bien dire à Renji pour que ce dernier le croie ? Il sentait bien que son camarade était quelqu'un de rationnel, comme lui. Il ne pouvait donc y avoir qu'une seule solution : la démonstration.

Attends un instant, s'il te plaît.

Comme les deux jeunes se trouvaient dans la cour et non pas au parc, Nathanaël décida qu'il ne ferait rien pousser. De plus, l'automne venait officiellement de débuter et, bien qu'il se permette parfois de déroger à ses principes, il préférait ne pas créer la vie au moment où celle-ci entrait en léthargie. Il se leva donc, indécis sur la démonstration qu'il pourrait exécuter afin de convaincre son camarade. Le Titan prit la direction du cerisier malade, mais décida finalement de ne pas le soigner. Renji s'était donné de la peine et il ne souhaitait pas réduire son travail à néant. L'arbre guérirait lentement, mais il guérirait, le jardinier le promettait. Il finit par s'approcher des buissons qui l'avaient tant intrigué un peu plus tôt. Il saisit une bonne poignée de terre et revint s'asseoir à côté du soigneur.

Je pourrais faire pousser un parterre de fleurs, mais ce n'est pas la saison et je préfère éviter. Donc, cette démonstration sera moins spectaculaire, mais j'espère qu'elle te plaira. Comme je suis Terre, je suis lié au monde végétal. Je peux faire pousser des plantes, accélérer la croissance des arbres ou les guérir si besoin. Je peux aussi manipuler la terre et c'est ce que je souhaite te montrer maintenant.

Nathanaël se tut et tendit la main à mi-chemin entre Renji et lui. Il avait modelé la terre tant de fois que l'exercice était devenu très facile. Ce jour-là, cependant, il avait décidé de faire une figurine un peu plus grande qu'à l’accoutumé, peut-être une dizaine de centimètres. Il espérait ne pas échouer. Paume ouverte pour que son camarade n'ait aucune difficulté à observer le spectacle, le Titan se concentra et la terre commença à se mouvoir, se modifier, prendre un peu de hauteur. Tout d'abord, il forma une sorte de disque bombé avec quelques bosses irrégulières par-ci, par là. Son interlocuteur comprendrait plus tard que ces excroissances représentaient des racines sortant du sol par endroit. Puis, le jardinier modela un tronc vers le centre du disque, sculptant l'écorce, ainsi que les imperfections du bois. Des branches se mirent à pousser dans plusieurs directions, ondulant depuis le tronc précédemment formé. L'Anglais marqua ici une courte pause. Le résultat était déjà époustouflant, mais il n'était pas satisfait, pas encore. Il n'était pas fatigué, mais la partie suivante de son œuvre requérait une minutie particulière à cause de sa fragilité. Il avait déjà essayé, mais sur de bien plus petites figurines et n'était pas certain du résultat. Sans doute devrait-il sentir lorsqu'il devrait s'arrêter pour ne pas tout gâcher. Se reconcentrant, des feuilles se mirent comme à pousser sur les branches, mais il ne s'agissait pas de vraies feuilles vertes. Tout comme pour le reste de la figurine, ces dernières étaient brunes et sculptées avec et dans la terre. Une fois le petit cerisier terminé, Nathanaël le tendit prudemment à son collègue. Il espérait que ce dernier apprécie la précision de la sculpture. Le novice ne pourrait plus douter, car il avait vu la terre se modeler devant ses yeux et le résultat ne pouvait pas être réalisé à la main, du moins pas sans outils, c'était certain.

Voilà, j'espère que cela te plaît. Tu peux le garder, mais fais attention, le feuillage est très fragile.

Le jardinier lui sourit avec douceur.



Merci Aa-chan <3
#   Ven 8 Déc 2017 - 22:22

Personnage ~
► Âge : 21
► Doubles-comptes ? : Ys et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 204
Date d'inscription : 20/08/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Taciturne

Le jeune homme lui demande quelque minute d'attention. Restant sur le banc, Renji observe ce dernier s'éloigner vers le lieu où ils se tenaient quelques temps auparavant. Le japonais comprenait très mal où ce dernier voulait en venir. Mais il se contenta de l'écouter car il trouvait cela très mal poli de quitter sa place et fuir tel un voleur.
Peu de temps après, Nathanaël réapparait auprès de lui. Ce dernier lui présente une poignée de terre dans le creux de sa main. Renji l'écouta attentivement, assez septique puis son regard se glissa sur sa main
Et là, l'imaginable se produisit. Le tas de terre remua comme si un marionnettiste invisible jouait avec. On aurait crus qu'elle était vivante. Renji n'arrivait pas à détourner son regard. Il était à la fois intrigué et... apeuré? Oui, c'est ça. Il est cartésien et ne croit qu'en ce qu'il voit ou du moins s'il existe une explication logique et terre à terre.
Mais là, il n'y a rien de réel. C'est impossible.

L'homme ne contrôle pas la nature et c'est bien mieux ainsi. Il est impossible. Renji ne croit pas en un Dieu, mais il ne croit pas non plus que l'être humain soit digne et suffisamment touché par la grâce pour obtenir un tel don. C'est contraire à la loi nature et toute logique qui défis le surnaturel. Et pourtant, sous ses yeux aussi ronds que des billes, un arbre prend vie. Aussi réel que l'air qu'il respire. 
La voix de Nathanaël le rappelle et c'est surement la seule chose plausible en  cet instant. Relevant son regard sur ce dernier, le brun a du mal à déglutir

"C'est... C'est impensable...."

Non, il doit y avoir une raison, quelque chose qui expliquerait pourquoi cette terre s'est transformée en un magnifique arbre. Passant une main dans ses cheveux, il sentit ses mèches noires trempées. Quoi? De la sueur? Non, il ne doit pas paniquer, il doit garder son sang froid. Et tandis qu'il se perd dans ses doutes, son regard glissant 'un point à un autre, il tente de se raisonner à lui seul:

"La nourriture. C'est un hôpital ici. Dans la nourriture, ils doivent y injecter quelque chose. Quelque chose qui nous contrôle et qui nous font voir des choses. C'est ça."

C'est surement ça, il ne peut y avoir d'autre explication plus logique celle ci. Tout et n'importe quoi mais sauf ça: Nathanaël ne peut pas contrôler la terre.
Et tandis que Renji se perd dans l'improbable, il vit le blond lui proposer son cadeau. Une malédiction. Aussitôt, comme s'il fuyait la peste, Renji se lève et quitte ce banc.

"Non, tu... C'est impossible! Mais enfin, réveilles toi, ne vois tu pas qu'ils te manipulent?!"

Le temps de quelques secondes, Renji cesse tout. Il ne bouge plus, se rendant compte qu'il avait perdu son sang froid, apeuré tel un enfant devant son cauchemar dont il ne trouvait aucune solution. Soit ils sont fous, soit c'est lui qui l'est.
Perdant son regard sur l'anglais, Renji reprit d'une voix quelque peu tremblante mais plus calme:

"Je... J'ai besoin d'être seul..."

Oui, c'est ça. Il doit regagner sa chambre et faire le point sur ce qu'il venait de se passer. 
Et sans aucun autre son ne sorte de sa gorge, le brun tourna des talons et s'éloigna du jardinier. Mieux encore, il le fuyait. 
Ce qu'il y a de plus terrible dans tous ça, c'est qu'en dépit de son raisonnement et de son esprit cartésien, l'arbre en terre est toujours debout.

HRP> désolé pour cette panique :p Mais t'inquiètes pas, le jour où on relance un rp ensemble ou s'ils se croisent dans un autre, il viendrait lui présenter ses excuses ;)


#   Sam 3 Fév 2018 - 21:41

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? : Selvi Sayanel et Sibylle Dinkel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 393
Date d'inscription : 05/08/2014
Age : 19
Emploi/loisirs : Jardinier/étudiant
Humeur : ça va plutôt bien, merci

Nathanaël s'était tellement concentré pour sculpter le petit cerisier qu'il n'avait pas vu, pas senti le trouble de son interlocuteur grandir, sa peur prendre le dessus. L'Anglais n'avait encore jamais eu à faire à ce genre de réaction. Les gens ressentaient, d'habitude, que tout ceci était vrai et beau. Lui-même avait expérimenté cette sensation, comme s'il l'avait su depuis son vide, mais qu'un petit coup de pouce extérieur était nécessaire pour le réaliser pleinement.  Alors la réaction de son interlocuteur le prit de cours. Le Terre vit, incapable de réagir, le jeune homme se battre intérieurement, trouver des arguments plausibles pour expliquer l'extraordinaire. Il ne pouvait pas accepter ce qu'il pensait impossible. Soudain, il se leva et s'éloigna, lui criant désespérément de se réveiller du rêve dans lequel il se trouvait. Le jardinier se leva alors à son tour, doucement.

Renji, je comprends que tout cela soit un peu difficile à accepter, mais tu n'es pas fou et je ne le suis pas non plus. Tout cela, c'est réel. Ne le ressens-tu pas ? Au fond de toi, depuis ton vide, ne sens-tu pas que quelque chose à changer ? Que tout ceci est possible ? Pense à la science. Pense à ce que les gens ont dû penser lorsque des savants tels que Volta, Edison et Tesla menaient leur recherche sur l'électricité. Le commun des mortels devait être effrayé et incrédule face à leur découverte, pourtant, aujourd'hui, nous ne pourrions plus nous en passer. Nous avons dompté cette énergie et ce qui paraissait impossible et aujourd'hui commun...

Nathanaël aurait aimé continuer, pensant que cette approche avait une chance d'aboutir, mais son interlocuteur l'interrompit. Il n'était pas certain que ce dernier ait écouté un seul des mots qu'il venait de lui dire. Le jeune homme semblait perdu, fermé, hermétique... Le Titan tendit la main libre dans le vide, tandis que l'autre tournait les talons.

Renji ! Attends !

Mais il ne se retourna pas, fuyant ce qu'il ne pouvait gérer, accepter, tolérer. L'Anglais laissa retomber sa main et se rassit, penaud, sur le banc. Il avait échoué, complètement échoué. Comment tout ceci était-il arrivé ? Comment n'avait-il pas pu envisager une telle réaction ? Cela paraissait pourtant plausible. À quoi servait-il d'être un surdoué, si c'était pour traumatiser un nouvel arrivant qui n'avait rien demandé ? Nathanaël n'avait pas su trouver les mots pour calmer, rassurer le jeune homme et il regrettait. Il leva sa figurine à la hauteur de ses yeux pour l'observer, mais elle semblait soudainement avoir perdu toute beauté. Il la garderait, pour se souvenir, se rappeler que se vanter d'avoir des pouvoirs et faire le beau en le démontrant n'était pas un comportement adapté. L'Anglais finit par se lever et retourna à sa chambre sans penser à ranger son matériel et terminer le travail qu'il lui restait à faire. Il posa le cerisier bien en évidence et s'assit à son bureau pour réfléchir et méditer sur ce qui venait de se produire.



Merci Aa-chan <3
#   
Contenu sponsorisé

 

Sous le cerisier (PV Nath)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Cour.