Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Le doute est la clé • Nicolas ♥
#   Dim 1 Oct 2017 - 12:36

Personnage ~
► Âge : 31. Vos gueules.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Ariana
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 401
Date d'inscription : 15/06/2013
Emploi/loisirs : Chercheur.
Humeur : Joker ?

Le retour à sa chambre a été un peu difficile. Même si Hideko avait l'air de lui proposer de venir passer quelques temps chez eux, Misao avait refusé et prétexté qu'il se sentirait bien mieux dans les dortoirs, à retrouver sa chambre où les objets qu'il avait laissés en partant étaient restés à leur place, intacts. De la poussière s'est disséminée partout, un peu de calcaire sur les robinets dans la salle-de-bain. La première chose qu'il a faite a été de se retrousser les manches pour redonner figure humaine à cette pièce. Lorsqu'il constatait qu'il passait trop de temps à nettoyer un carreau ou un bibelot, il s'arrêtait, lançait un "stop" bien sonore, puis allait continuer sa tâche ailleurs. Il est heureux de ses progrès, et il se rend compte que sans son hospitalisation forcée, il en aurait encore été à replacer son tapis de douche à chaque fois qu'il osait le déplacer de trois centimètres.

Par contre, une fois la pièce nettoyée et ses vêtements lavés, il ne savait plus quoi faire.

Il lui a fallu plusieurs jours pour se décider à retourner au laboratoire. Les quelques personnes qui y travaillaient aussi, au lieu de le fixer bêtement comme il s'y attendait, se sont rapprochés pour prendre de ses nouvelles, et lui demander s'il allait mieux. Et, au fond, rien que cette question lui redonnait un peu de force.

Il est allé revoir Matheo, s'est excusé auprès de lui pour l'avoir laissé dans l'ignorance pendant autant de temps. Il a revu Joyce aussi, souvent, même. Il lui est arrivé de revoir Roxanne, aussi, et Huo plus souvent. Comme si ça vie reprenait lentement son cours après s'être brusquement arrêtée il y a des mois.

Quelques semaines plus tard, ses habitudes sont à nouveau bien établies. Il va régulièrement au laboratoire, et a même été contacté par un Master pour travailler sur un projet en commun. L'idée lui avait plu, et il gardait tout ça de côté en amassant quelques données supplémentaires et en faisant ses recherches de son côté. Par rapport à la santé de Joyce, qui, il le sait, décline un peu, il s'est aussi remis à temps plein sur ses recherches. Ses carnets de notes sont couverts de gribouillis illisibles, il passe du temps à la bibliothèque en reprenant des articles et ouvrages de biologie et de médecine appliquée, mais, au final, il est bien plus à l'aise enfermé dans la salle de science quand il n'y a pas cours.

Misao s'étire longuement et lâche un baillement. Fin d'après-midi ; la sonnerie annonçant la fin des cours de cette période - et de la journée, s'il en juge de l'heure - l'a fait sortir de sa lecture. Il repose ses lunettes sur son paquet de feuilles étonnamemnt désorganisé et jette un oeil morne sur ses notes en patte de mouche. Si seulement il avait passé plus de temps à s'entraîner à écrire ses idéogrammes, quand il était gamin, il n'écrirait sans doute pas aussi mal…

Après s'être massé l'arête du nez, il se lève pour faire une petite pause. Il est dessus depuis des heures, et, à force de relire, il a l'impression de moins en moins comprendre ce qu'il a sous les yeux. Les articles sur les nouveaux appareils de sélection géniques sont certes passionnants, mais ils n'en restent pas moins frustrants. Il se voit mal demander à Hideko de faire un investissement pareil. Peut-être devrait-il demander de l'aide à Mitsuki... L'idée ne le réjouit pas vraiment, autant le dire.

Il laisse ouverte la porte du petit laboratoire, à l'arrière de la salle de science, le temps de faire un aller-retour rapide aux toilettes. Il croise quelques étudiants à l'aller, mais personne qu'il connaisse réellement. Lorsqu'il est de retour dans la salle, il s'arrête en voyant un étudiant, s'il en juge par son uniforme, lorgner dans la petite salle à l'arrière.

—Tu cherches quelque chose ? l'interroge-t-il d'une voix qui se veut affable.

Il a fait des progrès, depuis le temps. Plus de "Qu'est-ce que tu veux ?" ou de voix agressive ou agacée. C'est bien Misao, le psy, ça te fait du bien.



PLS en #b7273d.


Dernière édition par Misao Honda le Mar 2 Jan 2018 - 0:24, édité 1 fois
En ligne#   Lun 2 Oct 2017 - 20:54

Personnage ~
► Âge : 17
► Doubles-comptes ? : Mekaro Kre - Jérémy Bonnet
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 979
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 24
Humeur : En pleine réparation...

Mercredi après-midi, c'est Japonais avec monsieur Sarutobi... Mais Nicolas a beaucoup de mal a suivre le cours... Sa puce traductrice posée à côté de sa trousse -ben oui, pour apprendre le jap' faut entendre du jap' hein- il fixe la feuille d'inscription aux examens d'entrée aux différentes universités de Tokyo. La Miss en a pris une. Forcément, elle compte faire sa Licence d'Anglais... Jérémy aussi en a pris une, bien qu'il doit pas comprendre un seul mot inscrit sur la feuille. Le Chasseur est secret quand à de ce qu'il compte faire plus tard... Et pour le peu de discussion qu'ils ont, partager ce genre d'informations plutôt personnelles, il risque pas de le lui dire pendant un moment. Nicolas lui... Nicolas lui est perdu. Il pourrait se lancer dans ce qu'il voulait faire quand il était au village, mais ça, c'était plutôt un choix par dépit plus que par passion, même s'il adorait les animaux ; il ne saurait même pas quelle branche de l'éthologie lui plairait vraiment. Et faire ça, il aurait l'impression de revenir en arrière, de se laisser porter par le courant que la vie lui impose plutôt que d'avoir de vrais choix, des choses qui l'animent vraiment... Il était sorti de la drogue pour ça, hors de question qu'il replonge. Mais en attendant, il sortait de l'hôpital, il reprenait le rythme des cours petit à petit... Penser à l'avenir dans ces conditions était compliqué.

La sonnerie retentit et les élèves commencent à ranger leurs affaires. Le professeur leur souhaite bon courage pour cette dernière année de lycée et s'en va ; ceux qui ont d'autres activités après les cours le suivent, certains restent pour nettoyer la salle. Nicolas salue la Miss ; elle doit aller rejoindre Elwynn pour lui donner un cours. Jérémy bougonne mais ne dit rien, même pas un au revoir à la Feu qui quitte la salle sans un regard pour lui. Nicolas retient son sourire mais tangue quand il s'apprête à se lever. Un camarade ayant remarqué sa peine lui ramène sa béquille qu'il laisse au cas où au fond de la salle... Il est souvent fatigué en fin de journée... Jérémy... Jérémy lui s'en fout qu'il soit fatigué. Il s'en va, le laissant se débrouiller tout seul, allant sans doute fumer une clope en attendant le taxi. Tss. Plusieurs personnes se proposent pour l'accompagner jusqu'en bas mais il leur rappelle gentiment qu'il y a un ascenseur, Il a eu de la chance avec sa classe... Il ne s'attendait pas à ce que ses connaissances soit tout de même heureux de le revoir en entier. La rentrée s'était bien passé, la Miss faisait des efforts niveau social et Jérémy n'avait encore tapé personne, ce qui était un exploit. Il leur fait signe et sort de la salle, souriant.

Il a toujours aimé les salles de classe à la mode japonaise. Les deux entrées, la façon dont s'était agencé... Il avait conscience qu'il était à Terrae, que la communauté était cosmopolite, mais on y retrouvait une bonne base tokyoïte dans les couloirs et les classes. Les emplois du temps et les roulements pour les nettoyage par exemple, ce qui ne se faisait pas du tout en France. Il y avait toujours une bonne ambiance parmi les 3-A, et l'air de rien, ça participait à l'intégration des nouveaux qui arrivaient en cours d'année... ou simplement avec les classes plus jeunes. Si je le pouvais, je resterais éternellement au lycée de Terrae. C'était certainement les meilleures années de sa vi- aaaaaaaaaaaah ! STOP ! Nicolas passait devant la salle de sciences... qui servait parfois de laboratoire pour les non-lycéens... La porte de derrière était ouverte et il a aperçu brièvement une grosse machine carrée, ainsi que d'autres qu'il ne reconnaissait pas, que le professeur Maria n'utilisait jamais, au grand damne de Nico. Il se pencha légèrement à l'intérieur, se demandant qui pouvait utiliser ce genre de machine mais il n'y avait personne...

Et puis on le surprend. Allez savoir pourquoi il a sursauté, après tout, il ne faisait rien de mal, mais il se tendit tout entier, serrant dans son poing sa béquille comme si elle allait lui sauver la vie et se retourna. C'est un homme en blouse... Il se détend seulement à cette constatation. Il déglutit. :

-Non, pardon... Je regardais juste.

Il jeta de nouveau un œil dans la salle. Bon... Ce serait mentir de dire qu'il était pas un minimum curieux de savoir comment ça fonctionnait... et ce que cachait l'ADN d'un terraen... Il osait pas en parler avec Aaron mais Nicolas, depuis son arrivée, avait toujours été persuadé qu'il y a avait une explication logique et scientifique aux pouvoirs... Mais Aria l'avait mis en garde à propos de ce sujet tabou et il avait abandonné l'idée de faire ses propres recherches ou t'interroger qui que ce soit. Il pointa du doigt la machine carré qu'il reconnaissait. :

-C'est bien un séquenceur ADN ?

Il n'osait pas en demander plus à un inconnu, mais en vrai, il était dévoré par la curiosité... Est-ce que cette machine utilise l'électrophorèse ? Vous croyez qu'un Tonnerre Master pourrait maîtriser une telle technique ? Est-ce qu'il y a une différence entre un ADN de non-terraen et d'un terraen ? Est-ce qu'il peut participer au test ? Est-ce qu'il peut regarder ?!! Non, non, non... Restons calme. Soyons d'abord sûr qu'il s'agisse bien de la machine qu'il croit... et si c'est le cas... AAAAAAH OMG EST-CE QUE VOUS FAITES DES RECHERCHES ? JE PEUX LIRE VOS THÈSES ? PROMIS JE GARDE LE SECRET SI C'EN EST UN JUSTE DITES-MOI TOUT BLBLBL ! ...Oui il doit avoir des étincelles dans les yeux... Et pourtant Satan doit savoir combien il tente de se contenir.



#   Mar 24 Oct 2017 - 16:51
Messages : 131
Date d'inscription : 22/07/2014

C’est le moment de lancer les rumeurs !
Ne cherchez pas à découvrir ce qui se cache derrière cette intervention, vous n'y parviendriez pas... Tout ce que vous en saurez sera ce que nous souhaiterons bien vous en montrer.
Profitez donc du spectacle...

Bon, du coup, la pause café a duré uuun peu trop longtemps en salle des Masters. Oups ? En plus, c’est qu’elle a un rencard ce soir… Ahhh, mais elle ne va jamais avoir le temps de passer chez elle se changer ?! En plus, il faut qu’elle prépare son matériel pour le cours de demain… Elle n’aurait vraiment pas dû l’accepter, ce café ! Maria descend les marches de l’institut quatre à quatre et file dans la salle de sciences, passant en coup de vent à côté d’un garçon de sa classe, Nicolas, et de Misao, avec qui elle discute parfois.

—Bonjour tous les deuuux, ne faites pas attention à moi, je ne fais que passer… chuchote-t-elle en se faufilant dans le petit laboratoire pour commencer son inventaire.

La tornade rose passe d’un coin à l’autre de la pièce. Alors, il lui faut quelques microscopes, le matériel de dissection… C’est quoi ça ? Ah, c’est les notes de Misao, bon, tant pis, il n’aura qu’à les ranger aha hum, oh et puis elle a besoin de ça aussi, et…

—Non mais où est passé ce fichu matériel de dissection ?! Et il manque des récipients ! C’est pas possible de toujours disparaître comme ça, c’est dingue !

Elle s’arrête brusquement et se tourne vers Misao, pointant son index sur son torse en appuyant plusieurs fois.

—Toi, je t'ai à l'oeil ! Rien à faire que tu sois le frère d'Hideko, pas de privilège de matos de science ! Interdiction de le sortir d’ici ! Déjà que tu utilises tout le temps ces fichues machines !

Sur ce, elle fait un petit hochement sec de la tête, nez plissé, puis se tourne vers Nicolas avec un sourire et lui lance :

—À demain !

Puis, sur un dernier regard soupçonneux à Misao, elle file à l’anglaise. Non, là c’est sûr, elle va vraiment être en retard !
#   Mar 2 Jan 2018 - 0:39

Personnage ~
► Âge : 31. Vos gueules.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Ariana
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 401
Date d'inscription : 15/06/2013
Emploi/loisirs : Chercheur.
Humeur : Joker ?

C'est un adolescent assez grand mais maigrichon avec une seule béquille. Il a de sacrées cernes et sursaute fort quand Misao l'interpelle. Il se rend compte qu'il aurait peut-être dû faire un poil plus de bruit, histoire que l'élève ne manque pas de faire une crise cardiaque. En soi, il n'a rien à faire dans cette salle ; mais clairement, malgré son allure un peu étrange, il n'a pas l'air d'un délinquant non plus. Aussi hoche-t-il simplement la tête sans chercher à lui remonter les bretelles ; Misao n'est pas prof, et tant qu'on ne touche à rien, ou juste avec les yeux, il s'en tape comme de l'an quarante.

Le gamin a une lueur contenue dans les yeux quand il lui pose sa question. Misao ne comprend habituellement pas vraiment les passions des gens ; pourtant, il sait reconnaître l'intérêt que l'on porte à la science pour avoir eu un jour le même regard face à des engins de ce type. Le début de ses études remonte à loin. P'tit génie va…

Il s'apprête à répondre quand une tornade rose pénètre dans son laboratoire à son tour et va mettre le souk un peu partout, en empruntant le matériel dont IL avait besoin. Misao se tend et plisse à demi les yeux, agacé par la tournure de la situation. Il roule des yeux, se reçoit un regard agacé de la Master qui s'en va, et plisse le nez quand elle l'agresse à moitié.

—Je ne le sors pas d'ici, siffle-t-il avec un agacement non feint.

C'est bon, il avait fait un effort, il était bien parti pour être sympa et de bonne humeur, pourquoi elle lui parle de cette manière ? Ce n'est pas lui qui vole le matériel de science - il est persuadé que c'est encore cette espèce de téléporteuse tarée qui en chipe dès qu'ils ont le dos tourné. Il aurait dû la dénoncer... Il n'accepte toujours pas qu'elle l'ait envoyé à l'hôpital, même si c'était pour son bien. Ce n'était pas à elle de le faire.

Un soupir quand Maria sort de la pièce. Il repasse derrière elle pour remettre son matériel en place et réaligner correctement les objets sur les paillasses.

—Désolé pour cette interruption, c'était un peu sauvage.

Haussement d'une épaule.

—Oui, c'est un séquenceur ADN. C'est rare que des gens reconnaissent les machines ; tu t'y intéresses un peu ? finit-il par reprendre en se retournant vers l'étoile.



PLS en #b7273d.
En ligne#   Mar 2 Jan 2018 - 13:50

Personnage ~
► Âge : 17
► Doubles-comptes ? : Mekaro Kre - Jérémy Bonnet
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 979
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 24
Humeur : En pleine réparation...

Le monsieur n'a pas le temps de répondre. Du rose passe en un éclair dans son champ de vision, Nicolas doit battre des paupières pour reconnaître la forme de cette tornade d'énergie. :

-Ah. Bonjour 'dame Maria.

Elle récupère du matériel avant de sortir, passant devant l'autre scientifique et lui remontant les bretelles... Nicolas a beau ne pas connaître ce monsieur, il se dit que c'est plus à Mitsu qu'il faudrait demander des comptes au niveau du matériel qui disparaît. Il baisse la tête, réfléchit le temps d'une seconde... ....ouais, la connaissant, c'est forcément Mitsu. Puis il se redresse vivement. Le frère... d'Hideko... la directrice. Awé dakeur. ...Pourquoi t'as un flash-back de la nuit où t'es entré dans son bureau par la fenêtre ??!!! C'est pas le moment ! Nicolas pince ses lèvres pour se forcer à penser à autre chose... Comme par exemple, l'échange qui vient de se faire sous ses yeux.

Il comprend qu'il n'y ait pas de traitement de faveur, mais pourquoi autant de soupçon et d'agacement dans les voix et les regards ?... Il bat des paupières, interdit, regardant sa prof de sciences s'éloigner vivement. Il a pas vu, ni senti, que le scientifique était rentré dans la salle et commençait à ranger le foutoir fait par Maria. Nicolas se tend et pivote. :

-Ah. C'est que... j'ai lu des articles sur l'ADN... parce que je me demandais si les Terraens avaient un ADN différent... et il parlait de cette machine alors j'ai regardé ce que c'était... et elle m'intéresse grave et je rêve de faire des tests... et... euh...

Son regard se perd sur les ustensiles, sa main triture sa chemise d'étudiant qui dépasse de son pantalon... Non il est pas fébrile. Bon un peu. :

-J'trouve ça cool, les sciences. Ça aide à savoir comment on marche... c'est utile pour les médecins... et y'a encore pleins de trucs à découvrir...

Fanboy des sciences activé.



#   Mar 2 Jan 2018 - 18:00

Personnage ~
► Âge : 31. Vos gueules.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Ariana
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 401
Date d'inscription : 15/06/2013
Emploi/loisirs : Chercheur.
Humeur : Joker ?

Maintenant que tout est à nouveau arrangé dans le laboratoire, Misao peut souffler. Il n'aime vraiment pas quand on met du désordre dans ce qu'il considère comme ses affaires, aussi se plaît-il à rappeler régulièrement à ses collègues de ranger le laboratoire s'ils ne veulent pas finir par voir voler par la fenêtre ce qu'ils laissent traîner. Il sait que ses collègues sont contents qu'il range tout ce qu'il touche, de toute manière… Misao tire son tabouret en s'étirant un peu le dos et nettoie machinalement ses lunettes avec le chiffon de son étui, posé sur sa paillasse près de ses notes.

Ce qui l'agace plus, ce sont les remarques constantes au sujet de sa soeur. C'est bon, tout Terrae a pas besoin de le savoir, c'est casse-couille au bout d'un moment, aussi...

Pendant un temps, il a presque oublié le garçon qui l'observe. Il le voit galérer sur sa béquille et lui propose machinalement de s'assoir d'un geste vague de la main. Demi sourire.

—Ouais. J'espère aussi que ça pourra être utile. J'ai pas mal d'amis avec des maladies de merde.

Lol. Mais eux ça va. Il croit. Approximativement. Enfin, Mathéo ça va. Joyce, il sait pas trop. Parfois ça va, parfois pas. Il aimerait vraiment avancer à ce sujet, réussir à les guérir tous les deux... Mais il se doute que ça prendra du temps. Heureusement que les pouvoirs les maintiennent correctement en vie…

—On travaille conjointement avec certains Masters sur certaines maladies, histoire de voir si on peut pas faire quelque chose. Trouver un traitement, essayer de voir ce que les guérisseurs peuvent faire. On avance pas très vite, mais on avance.

Il incline doucement la tête et sourit à l'adolescent. Les sciences, c'est cool, ouais. Il aime bien quand on lui dit qu'il y a encore des choses à découvrir. Ca lui donne l'impression que son métier consiste pas seulement à découper des gens, ça fait un peu plaiz quand même.

—T'es au lycée ou déjà en études sup ?

Il a bien compris que c'était un petit curieux, hé. Et il a un peu de temps à tuer visiblement, le temps que l'analyse se termine…



PLS en #b7273d.
En ligne#   Mar 16 Jan 2018 - 15:44

Personnage ~
► Âge : 17
► Doubles-comptes ? : Mekaro Kre - Jérémy Bonnet
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 979
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 24
Humeur : En pleine réparation...

L'homme lui fait signe qu'il peut s'asseoir... Nicolas pince ses lèvres comme un gosse et s’exécute, gardant sa béquille devant lui pour éviter de la poser dans un endroit inapproprié. Durant ce laps de temps, il lui explique qu'il a des amis avec des maladies de merde. Nicolas pense à Mathéo, mais c'est évident qu'il y a d'autres personnes qui souffrent... Le Tonnerre songe à tout ce que les Terraens pourraient apporter au monde soudain, toutes les maladies qu'ils pourraient soigner ou tout simplement aider à mieux supporter au quotidien. Et peut-être qu'un jour les Enfants de la Lune pourront marcher en plein soleil. :

-Trop cool.

Un sourire se dessine sur ses lèvres quand il dit ça dans son souffle impressionné. Il est content de voir qu'il y a des gens ici qui font des recherches malgré la peur que les scientifiques ont apporté dans leur sillage... L'homme reprend en lui posant une question. Nicolas serre sa béquille entre ses mains. :

-Ah. Je suis en dernière année au lycée...

Il se gratte la nuque, se tasse légèrement. :

-On a reçu les fiches d'inscription pour l'année prochaine mais... je sais pas quoi faire.

Trop de choix, trop d'incertitudes... Il secoue la tête en songeant que l'homme face à lui doit s'en foutre un peu de ses tourments de gamin. :

-Et- et vous, vous faites quoi ? Si c'est pas indiscret !


HRP : C'est court sorry, Nico a choisi son moment pour faire son intimidé :whut: !



#   Lun 12 Fév 2018 - 14:41

Personnage ~
► Âge : 31. Vos gueules.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Ariana
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 401
Date d'inscription : 15/06/2013
Emploi/loisirs : Chercheur.
Humeur : Joker ?

L'adolescent a l'air plutôt content de ce que Misao lui dit, mais il ne fait pas grand chose d'autre que sourire ou répondre brièvement, de manière ponctuelle. Ah... Peut-être qu'il le retient ? Il a un regard vers l'heure, puis vers l'Etoile—comme le montre les petites étoiles dorées sur son uniforme. Hm, il s'est installé, n'a pas l'air trop agité... Alors peut-être que tout va bien ; il ne se rend pas forcément compte que, quand on a dix-sept ans, un mec de trente-et-une piges ça peut stresser.

Le feu reste très droit sur son tabouret—il a un moment où il met ses lunettes sur son nez, puis, comme il se souvient qu'il n'en a besoin que pour lire, les enlève pour les ranger dans son étui. Il aime bien s'occuper les mains, ça l'empêche de faire des bêtises.

—Oh, dit simplement Misao, sans trop savoir s'il doit insister ou non—mais le garçon semble gêné de l'aveu. Il y a rien qui t'intéresse, ou simplement trop de choses ?

Il veut reprendre, mais se rend compte qu'il n'aime vraiment pas être assis quand il parle avec quelqu'un et, sous prétexte de ranger un récipient inutile, va s'installer contre la paillasse sans s'assoir. C'est mieux comme ça, son champ visuel lui semble plus large ; il esquisse même un semblant de sourire.

—Dans tous les cas, y a pas de mal à ne pas savoir, à se tromper ou tâtonner, si jamais ça t'inquiète.

Hors de question qu'il lui dise qu'il a lui-même eu du mal à trouver quoi faire à son âge ; il a l'impression de prendre dix ans dans les dents. Un peu gêné, il continue :

—Je suis biologiste, spécialisé en génétique. ("J'ai travaillé dans des labos qui expérimentaient des trucs sur des humains de Terrae. aha.") C'est pas vraiment indiscret, pas de problème pour ça. ("C'est surtout de notoriété publique.")

Bon, il faut dire que l'arrivée de Maria tout à l'heure ne lui a pas vraiment fait plaisir.



PLS en #b7273d.
#   
Contenu sponsorisé

 

Le doute est la clé • Nicolas ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Salles de cours. :: Salle de Sciences.