Partagez
Si c'était si facile, tout l'monde le ferait. [Jeremy]
##   Mar 17 Oct 2017 - 23:48

Personnage ~
► Âge : 26 ans (28/02 ?)
► Doubles-comptes ? : Athéna
► Rencontres ♫♪ :
Houston Carter
Houston Carter
Etoile Eau Solaire
Messages : 406
Date d'inscription : 03/07/2015
Emploi/loisirs : Danser. Nan j'déconne.
Humeur : Larvaire.

"Si c'était si facile, tout le monde le ferait,
Qui tu s'rais pour réussir où tous les autres ont échoué,
Oublie tes rêves prétentieux, redescends sur Terre
Ou tu n'en reviendras
Jamais"

Les Casseurs Flowters


Putain.
Ma respiration est trop rapide, rêche. Elle racle contre ma gorge comme si je venais de passer mon troisième shot de vodka. Putain. Ça brûle. Ça brûle tellement. Je tousse, ma main se pose sur mon torse transpirant, l'autre bras étant trop occupé à me maintenir en contact avec le mur. Une matière dure, tangible, alors que mon coeur a décidé d'abandonner la linéarité de son rythme habituel.
Putain, merde.
C'était QUOI ça au juste ?!
Des yeux gris, des cheveux blonds -Michigan ?!-, des pièces d'échecs, des lumières étranges, un entrepot, tellement, TELLEMENT, trop d'images, trop de sons, rien n'est vrai, tout est trop réel-
J'inspire à nouveau. J'étais réveillé. Alors à moins que mon nouveau rythme de sommeil me donne des hallucinations (ce qui serait sacrément embêtant si on considère qu'il est clairement meilleur que l'ancien), ça ne peut être... Qu'une vision. Je me laisse glisser contre le mur de ma chambre. Ho merde. Depuis que j'ai décidé de "changer de vie", je n'en avais eu aucune, aucune de cette force. C'est censé rendre malade cette merde, sérieusement ?! J'essaye de reprendre mon souffle.
Je me rends compte que je tremble. Corps de pétasse. Non mais attendez, si avoir une vision équivaut au choc mental d'un malaise, on peut dire que j'enlève ma signature du contrat tout de suite ou pas ?
Ok. On se calme. On.se.calme.
Avant, mes visions n'arrivaient que... Pendant mon sommeil.
Mes mains se baladent. Inconsciemment, elles cherchent quelque chose. Mon portable. Je serre les dents. Non. NON. Il faut que je sorte. Vraiment, il faut que je sorte.
Je claque la porte de ma chambre en me précipitant dehors.


~*~


Ok Houston, très malin de sortir juste après un malaise, vraiment.
Surtout lorsqu'une crise visiblement de panique guide tes pas aléatoirement dans les lieux, que c'est le moment où les gens sortent (début de soirée oblige) et que tu as l'air d'un clodo à nouveau, vraiment malin ah ça oui. Mais je continue à marcher nerveusement, comme un con, limitant mes mains à l'antre chaude et contraignante de mes poches.
Vous savez que c'est pas naturel de marcher les mains dans les poches ? Si je vous assure, c'est pas ergonomique. Il a beau être ridicule, le mouvement de balancier des bras aide vraiment à l'action de la marche. Mais les miennes tremblent tellement qu'on pourrait croire que je suis atteint d'un truc de vieux que personne -ô grand dieu- ne voudrait avoir. Eeeet...
Et ma tentative pour penser à autre chose que ma vision échoue. Il est mort, enterré, tout ce que tu veux. Alors pourquoi je le vois ENCORE en vision ?! Ça devrait pas être fini, une bonne fois pour toute ?! Les visions ne sont-elles pas censées me montrer l'avenir, pourquoi est ce que ce passé me colle aux baskets, est ce que ça va ne serait-ce que finir par prendre FIN ?! Je me mets à attendre que ces trois lettres apparaissent dans mes rêves, comme l'aboutissement, la réponse à toutes mes questions, à La Question. Mon Quarante-deux.
Je m'arrête. Il faut bien que mes pas me mènent quelque part, non ? Je lève les yeux.
Ce foutage de gueule.
Sérieusement, la salle d'arcade ?
J'hésite un instant entre la colère la plus sourde et l'envie qui me démange. On jouait aux jeux vidéos, des fois. Bon, je trichais en recodant le jeu, mais ça nous arrivait. Je soupire. Pourquoi faut-il que je sois aussi faible face à la tentation. Faible tout court, d'ailleurs.
Je pause une main sur la porte.
J'entre ?
J'entre pas ?
Je serre les dents.

_ TA MERE LA PUTE ! SERIEUSEMENT, VA TE FAIRE FOUTRE.

J'ai hurlé ? Pardon, c'était juste pour me donner du courage. J'avais besoin de rager contre la loque que je suis. C'est grognon, bouguon, et tout ce qui rime en "on" sauf "con" que j'entre, en claquant la porte derrière moi.

_ Fais chier.

Je me suis peut-être un peu emporté. Juste un peu.



... :
 
##   Mer 18 Oct 2017 - 18:48

Personnage ~
► Âge : 20
► Doubles-comptes ? : Nicolas Lefebvre - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Jérémy Bonnet
Jérémy Bonnet
Feu au pouvoir solaire
Messages : 298
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 26
Humeur : Hm.

Qu'est-ce qu'ils foutaient là ? C'était une bonne question. Après le dîner, Nicolas avait décidé d'aller à la salle d'arcade avec lui... Enfin "avec"... Il lui a carrément forcé la main. Il voulait lui montrer "les trucs cool au Japon" qu'il disait. Et il pensait que la salle d'arcade c'était une bonne idée. Jérémy ne nie pas que c'est classe, des arcades comme ça, il en avait jamais vu, sauf à la télé. Les jeux vidéos, il connaît pas trop. Il faisait des parties de Fifa et Need for Speed dans le vieux Manoir, le QG des Vikings. Ça l'avait toujours plus ou moins intrigué. Mais les jeux vidéos rendent violents et abrutis, son père l'a toujours dit. Alors il jouait de temps en temps, juste parce que c'était marrant aussi, fallait l'admettre. Ils ont fait deux ou trois parties de Tekken, mais Nicolas lui défonçait la gueule à chaque fois... Il avait beau essayé de lui donner des conseils et des combinaisons, il fonçait dans le tas, comme dans la vraie vie. Il ragea un instant en disant que s'il était en forme, il lui mettrait la misère de sa vie mais Nicolas répondit à sa menace que par un haussement d'épaule. Celui-là. Il était devenu chiant comme la pluie en vivant ici.

En parlant de rendre violent et abruti, un énergumène aux cheveux longs, sans doute un sale punk ou junkie, est en train de beugler dehors. Jérémy, bras croisés, à côté de Nicolas qui remettait sa veste en cuir -pas celle qu'il a toujours porté d'ailleurs, une autre. :

-Ça sert à rien d'engueuler une porte, abruti.

Nicolas se leva et lui mit une claque dans la nuque. C'était devenu leur truc faut croire. Il se planta devant lui, les yeux d'argent ne cillant pas un seul instant devant l'air menaçant que Jérémy tentait pourtant de prendre. :

-Sois poli. Je suis fatigué alors je rentre. Fais pas de conneries et rentre pas trop tard.

-T'es pas ma nounou.

Nicolas haussa les sourcils, soupira et s'en alla en boitant sans rien ajouter. Ça servait à rien de discuter, tous les deux savaient qu'ils n'avaient pas d'autres choix que de se supporter, et pourtant Colette faisait des efforts que Jérémy ne comprenait pas. Il passa une main dans ses cheveux blonds pour s'assurer qu'il était toujours présentable malgré le fait qu'il se soit énervé.

Le truc aux ch'veux longs est entré au moment où Nicolas sortait. Il jeta un regard morne avant de soupirer. Il devait faire des efforts pour paraître "gentil", jusqu'au jour où il pourra tous les plier d'un ordre ou par la force. :

-Hé l'enragé. Une partie pour te détendre ?

Il avait tapoté l'arcade sur laquelle il était appuyé mais en vérité, il pouvait prendre n'importe laquelle... Il fit un mouvement vague de la main pour désigner la salle emplie de jeux différents. :

-Par contre j'te préviens, j'suis pas un ne- un gamer.

Il a failli dire "nerd"... Poli on a dit, poli.


Si c'était si facile, tout l'monde le ferait. [Jeremy] N2nyG


Trésors:
 
##   Mer 18 Oct 2017 - 23:00

Personnage ~
► Âge : 26 ans (28/02 ?)
► Doubles-comptes ? : Athéna
► Rencontres ♫♪ :
Houston Carter
Houston Carter
Etoile Eau Solaire
Messages : 406
Date d'inscription : 03/07/2015
Emploi/loisirs : Danser. Nan j'déconne.
Humeur : Larvaire.

D'accord les gens, je sais, j'ai l'air d'un maboule à gueuler seul sur la porte.
Ca s'appelle la "thérapie par le cri", si si je vous jure que ça existe. Certes, c'était pas censé être en public, encore moins devant ce genre de magasin, mais on choisit pas toujours le moment. Je manque de percuter un mec en rentrant. Je me force à détourner les yeux lorsque je sens arriver ce fameux air de déjà vu arriver. Je sais qui c'est, ou du moins, je l'ai déjà vu. Et là, à l'instant, j'ai aucune envie de savoir où et quand. C'est pour ça que je restais dans ma chambre vous voyez. Parce que dehors, je connais tout et tout le monde, sans que personne ne me connaisse, c'est ça que j'appelle le "déjà vu". Peu importe où, peu importe quand, qu'il ait été en face de moi au resto ou brouillé au milieu d'une foule, il suffit d'une seule putain fois pour que je me souvienne.
C'est devenu plus... dur depuis que je sors. Non pas que je regrette mon choix, sûrement pas. Mais ce petit air a commencé à revenir me titiller aux moments où je veux pas. Je ne veux plus savoir, je ne veux plus penser, je ne veux plus me souvenir, je veux juste essayer de profiter. Enfin, ça doit sûrement être dû à mon état actuel. Mais si vous voyez, les malaises, les gens, ça remue des choses dans mon crâne et il vaudrait mieux pas, vraiment.
Je dépasse donc ce jeune homme et je tombe face à... Heu, comment décrire correctement la personne face à qui je tombe. Déjà, il serait bien de dire que je dois lever les yeux pour le regarder. C'est un bon indice. Ensuite, je sais qu'un mec qui fait de la musculation une fois tous les mois ressemble déjà à une armoire à glace comparée à moi, mais là vous avez le droit au modèle en or massif. Je déconne pas, il a pas l'air de rigoler ce mec.
Mes yeux se posent sur son visage. Il est blond. Il a l'air blasé. Je dis "a l'air" parce que c'est plus comme s'il se forçait et... Son visage m'ait inconnu, pourtant son regard est... Déjà vu. Je sens un frisson se glisser autour de ma nuque. Ha. Cool. Après tout ce temps, je pensais que mon "alerte danger psychopathe ou sociopathe ou tueur ou gros problème à l'approche" déconnait.
Il me propose de jouer (inutile de tiquer sur le terme "enragé" même si j'aurais jamais pensé qu'on puisse me définir ainsi). Je lève un sourcil. Heuuuu ok ? Enfin je veux dire, je suis pas contre, après tout je suis entré, mais ça a pas l'air de l'enjailler. Il a d'ailleurs tapoté sur une borne d'un jeu de combat parfaitement inintéressant (d'un autre côté mon jeu préféré c'est les échecs alors bon), et je ne peux empêcher un sourire un peu narquois de se glisser sur mes lèvres.
Il allait dire "nerd" là, on est d'accord ? Ouais, c'est bien ce que je pensais. Je ricane presque.

_ Alors moi je suis clairement nerd, j'pense que ça se voit.

Je montre ma face de loque sortie du lit au milieu de l'après midi. Je dis de la merde. "J'étais" un nerd, maintenant je suis un mec respectable, poli, tout ça tout ça... Je soupire. Putain, la nostalgie n'empêche.

_ Et si tu veux gagner contre moi à un d'ces jeux... Je pense qu'il faut qu'on joue à Just Dance. Ça t'vas ?

Et j'ai jamais été aussi sérieux (enfin si, mais bref). S'il est pas gamer, y'a assez peu de chance qu'il réussisse à me raquer ne serait-ce qu'un seul point à un jeu classique. Et je vois pas l'intérêt d'écraser un p'tit nouveau. Bah ouais, dans la famille c'était pas moi le sadique, je vous signale.
J'essaye juste de l'aider quelque part, c'est tout moi ça. Non mais, vous avez vu la différence de forme physique entre nous ?! J'ai aucune chance à Just Dance. Je vous parie n'importe quoi que je lui paye la partie. Et la dizaine qui va suivre, bien sûr. Je me détestais si je piquais pas dans l'argent d'un cadavre.
Ho, attendez, j'ai une objection en provenance de ma raison : Just Dance, c'est un peu un jeu de nana quand même, il risque de le prendre carrément mal en fait. Ha. Pas con.

_ Ouuuu alors ! (je lève théâtralement mon doigt en l'air) Des jeux de force, genre punching ball ? J'ai affreusement besoin de me défouler.

Et de me défoncer les doigts, histoire de plus avoir envie de carresser un clavier.



... :
 
##   Dim 29 Oct 2017 - 19:02

Personnage ~
► Âge : 20
► Doubles-comptes ? : Nicolas Lefebvre - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Jérémy Bonnet
Jérémy Bonnet
Feu au pouvoir solaire
Messages : 298
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 26
Humeur : Hm.

Le truc au veuch' longs lui répond comme s'il ne s'était pas rattrapé. Eh merde il avait fait des efforts il pourrait au moins faire semblant d'avoir compris putain... Surtout qu'il voulait pas l'insulter lui, de base, mais l'existence même de cette salle d'arcade abrutissante. M'enfin, il se dit "nerd" donc c'est un abruti lui-même. Jérémy plisse les paupières ; c'est si rare et si agréable de rencontrer des gens qui se savent déjà inférieurs. Par contre, il pense direct qu'il peut le battre... Non mais, il a dit qu'il était pas "gamer" donc qu'il jouait pas souvent... Il a pas dit qu'il était moins doué IL VEUT S'FAIRE TAPER OU- non... on reste calme. Poli on a dit, poli. Il hausse un sourcil au nom du jeu qui lui est complètement inconnu. :

-Juste... Quoi ?

Dance. Danser. Je sais traduire putain. Mouais, c'est pas sûr vu que tu ne jure que par le français. T'as bien d'la chance d'avoir un père à la fois raciste et bilingue. Non, mais, no rage, no rage. Il inspire lentement par le nez. Jérémy déteste danser. Déjà; on l'avait forcé à apprendre à valser pour le mariage d'Hélène et de son père, mais alors danser pour le plaisir GENRE. C'est impossible. Et puis il ne le dira pas, mais il a tendance à devenir un balai dès qu'il doit bouger son corps autrement que pour de la baston. Non puis tortiller des fesses c'est un truc de gonz-

Le temps qu'il y songe, le nerd change d'avis. Il lève le doigt, sans doute fier de sa trouvaille et lui propose un... Oh. Oui. Il a bien entendu ce qu'il a dit là. Les yeux d'or du Chasseur s'éclairent d'une joie malsaine. :

-Un punching-ball ?...

OUI. Ça ! Il veut. Il se redresse pour suivre le nerd jusqu'à l'une des machines qu'il n'avait pas remarqué jusque là... Ça à l'air d'un punching-ball classique, sauf qu'il est rattaché en haut à un drôle de système... Ce même système est accroché à un compteur. Donc. Ça affiche ta force. Jérémy a un sourire carnassier ; il reconnaît cette machine, il y en a souvent durant les ducasses que le village organise en été. Tout le monde cherche à battre le record qu'il a fait en 2015. Qu'il a dépassé en 2016... Qu'il n'a pas eu le temps d'améliorer en 2017 puisqu'il a été embarqué à Terrae un peu avant. :

-Ça... Je connais.

Il sort un jeton qu'il a gardé dans sa poche de jean et s'approche de la machine pour le glisser dans la fente. Les lumières s'agitent aussitôt. Jérémy ouvre et ferme son poing successivement pour échauffer ses articulations... et sans élan, tape sur le punching-ball. Un beau 890 s'affiche. Hm. J'ai fait mieux. En même temps, ce genre de machine ne reflète pas du tout la véritable puissance. Il suffit pour quelqu'un de tout sec de prendre de l'élan pour égaler son score. Pourtant... ça l'amuse. Ça l'amuse parce que du coup, des petites frappes s'imaginer qu'ils peuvent le battre car une machine de foire le leur a dit. Il se recule et présente le punching-ball au nerd. :

-A toi.


Si c'était si facile, tout l'monde le ferait. [Jeremy] N2nyG


Trésors:
 
##   Jeu 2 Nov 2017 - 18:07

Personnage ~
► Âge : 26 ans (28/02 ?)
► Doubles-comptes ? : Athéna
► Rencontres ♫♪ :
Houston Carter
Houston Carter
Etoile Eau Solaire
Messages : 406
Date d'inscription : 03/07/2015
Emploi/loisirs : Danser. Nan j'déconne.
Humeur : Larvaire.

J'ai un désagréable frisson lorsqu'il me demande de répéter "Just dance".
Alors. Meh. Déjà, j'aime pas du tout ce frisson là, parce que je le connais beaucoup trop bien, ensuite parce que ça faisait bien longtemps que j'avais pas senti ça. Et, ho spoiler ! C'est pas bon signe. C'est le signe des gens dangereux, et j'en ai contoyé assez pour savoir quand j'en croise un. J'ai vraiment bien fait d'accepter sa proposition vous croyez, ou je retourne dans mon côté masochiste ? Aucune idée, je veux pas savoir.
Soupçon qui est clairement confirmé par son sourire légèrement -pas légèrement du tout- sadique lorsque j'aborde l'idée du punching ball (encore un pauvre gosse élevé à la testostéronne selon l'idée qu'un homme doit être viril et courageux... Hilarant). Putain mais les mecs. A quel putain de moment je vais finir par me rendre compte que je suis un aimant à psychopathes (quoique rétrospectivement ce soit plus souvent des sociopathes tout de même) ? Paix à ton âme gentil monsieur si je médis sur ta personne. Mort de rire, non je m'en balek en fait, le problème c'est qu'à ce niveau là je me trompe rarement.
Il se dirige presque instinctivement vers la machine (je serais même pas étonné s'il m'avait dit qu'il avait sentit l'odeur du cuir de la poire à distance) et sort un jetton de sa poche, ce qui me laisse au moins une seconde de répis. Ok cool, au moins je me sentirai pas obligé de lui payer quoi que ce soit.
Je profite de sa préparation plutôt relâchée pour attacher mes cheveux nouvellement roux avec un élastique emporté à la va-vite. Ouais, déjà que j'ai pas de force j'ai pas envie de me taper la honte en bouffant mes cheveux. Par contre, faut vraiment qu'il arrête de sourire, il est putan de flippant.
Je suis à peine surpris lorsque son poing percute la machine. Je... Ouais, si un peu quand même. Ça a l'air de lui demander si peu d'effort, je le jalouse un peu d'avoir un corps aussi bien foutu.
890. C'est 20 points au dessus du record de Michigan.
Je secoue la tête lorsqu'il se retourne vers moi et ricane d'un air amer. A moi, qu'il dit. Ben voui bien sûr. Sérieusement j'aurais dû passer en premier je vais me sentir tellement nul. Je soupire. Ben c'est pas comme si j'ai jamais eu l'air d'autre chose que d'une algue...

_ Ok, donc c'est le moment où tu te marres...

Je mets la pièce et me mets face à l'engin. Bon. Qu'est ce que je suis censé évacuer, déjà ? Ha oui. Ma nuit pourrie. Mon cousin décédé qui a décidé de me hanter. Beaucoup trop, putain de trop de choses. J'imite grossièrement la pause des boxers dans les films (oui j'ai pas beaucoup de références) et frappe. Grimaçant quand même parce que la peau de la poire est dure merde.
Je regarde le chiffre qui s'affiche.
530.
J'ouvre grand les yeux, à moitié mort de rire.

_ Woooow et ben putain je pensais même pas atteindre les 200, ça pour une surprise !

Et ce serait triste de dire que je suis sérieusement content ? Je regarde mon interlocuteur et ma joie redescent d'un cran. Ha oui, à la base c'était censé être un challenge...

_ Heu par contre ça te fait pas vraiment d'adversaire, clairement. Quoique, je suis sûr que 890 c'est un petit score pour toi non ?

Vu comme il y allait facile, ça peut être que ça ! Et au pire, ça donnera l'impression que je le provoque. Je suis teeeeellement plus à ça prêt.



... :
 
##   Mer 29 Nov 2017 - 21:49

Personnage ~
► Âge : 20
► Doubles-comptes ? : Nicolas Lefebvre - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Jérémy Bonnet
Jérémy Bonnet
Feu au pouvoir solaire
Messages : 298
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 26
Humeur : Hm.

Jérémy croise les bras et attend que la serpillière capillaire prenne place. Il hausse un sourcil quand il dit qu'il allait se marrer... Alors, techniquement oui. Mais il venait de lui retirer tout le fun de se foutre de sa gueule. Même s'il n'y avait pas trop de suspense avec son corps de lâche... Ouais non, il aurait pu carrément fermer sa gueule et le laisser profiter merde. Il ne répond pas, il l'observe à la place. Il prend une position... bizarre ? C'est quoi ça ? On dirait un truc qui sort d'un fi- ooooh... Oui. Oui, oui. Ça sort d'un film. Yep. Nerd jusqu'au bout quoi. Ahah. Le résultat s'affiche et Jérémy ferme les yeux une seconde. S'il le pouvait, il sourirait. Mais faut pas déconner oh. Il le connaît pas le nerd. Non mais. Il les a déjà rouvert quand il se tourna vers lui. Il n'a aucune idée du regard qu'il a pu lui lancer à ce moment, il était un peu perdu dans ses pensées, mais ça l'a calmé direct dans sa joie. Eh oh, calme-toi princesse, j'vais pas te bouffer... j'ai pas le droit. Soupir. Putain ils savent vraiment pas ce qu'ils veulent les bisounours ici ; on accepte tout le monde mais faut pas faire peur, gniah gniah gniah. Eh. Il fait l'effort de traîner un nerd qui n'a aucune confiance en son poing. SON POING ! Merde, un truc rattaché à son propre corps.

Jérémy a un rictus bizarre quand le nerd lui dit que 890 est un petit score ; entre la satisfaction et la frustration. Il s'avance s'empare de la main de la serpillière humaine et observe ses phalanges. C'est rouge, mais pas enflé. Il s'est rien cassé et n'a pas eu la bêtise de mettre son pouce dans son poing, c'est déjà ça. Jérémy passe ses doigts dans la paume du nerd, vérifie où la corne se trouve... Il en a peu, mais il en a ; là où le pouce appuie toujours sur la barre espace quand il écrit, là où ses poignets frottent la table et le bord du clavier... rien sur le dessus de la main. Un total nerd, mdr. Il marmonne. :

-530 c'est un bon score même s'il reste moyen. Avec une bonne posture et un bon équilibre tu pourrais facilement atteindre 650.

Oui bon, il fait un effort pour être gentil, ça se sent... mais c'est pas loin d'être ce qu'il pense réellement. Si c'était le cas, il ajouterai qu'il apprécie le fait qu'il prenne pas d'élan pour faire le kéké. :

-J'vais t'dire. Écarter les jambes, c'est bien, mais t'es pas stable sur tes appuis. Imagine que t'as du plomb aux chevilles.

Il attend une seconde, son regard insistant pour qu'il le fasse tout de suite puis le pousse un peu à l'épaule... Le haut de son corps part en arrière mais il reste campé sur sa position. Il est mou comme un débutant mais y'aurait moyen de l'endurcir avec de l'entraînement. :

-Nickel. Ensuite, tu vises bien le centre de la poire et tu tapes bien à plat. C'est tout... Il faut peu de choses pour faire la différence à ça... C'est plus un truc de foire qu'un véritable moyen de connaître ta force, je prendrais de l'élan le score serait totalement différent.. Mais eh... ça défoule hein ?

Si. La preuve que ça détend ; Jérémy arrive à peu près à être aimable c'est pas ouf ?


Si c'était si facile, tout l'monde le ferait. [Jeremy] N2nyG


Trésors:
 
##   Sam 16 Déc 2017 - 23:17

Personnage ~
► Âge : 26 ans (28/02 ?)
► Doubles-comptes ? : Athéna
► Rencontres ♫♪ :
Houston Carter
Houston Carter
Etoile Eau Solaire
Messages : 406
Date d'inscription : 03/07/2015
Emploi/loisirs : Danser. Nan j'déconne.
Humeur : Larvaire.

Non mais dites moi que je rêve ?!
Expliquez moi pourquoi il a pas rigolé ?! S'il vous plaît j'avais en haute estime le fait que j'étais ridicule, là je vais penser que je suis carrément désespérant, et c'est bien pire croyez moi ! Allez mon gars, même pas un ricannement au lieu de ce sourire indescriptible genre "je-dois-faire-genre-je-suis-gentil". Enfin j'en sais rien ça se trouve c'est le mieux qu'il puisse faire me demandez pas, mais je dois vous avouer que je suis presque vexé.
...
Ça se voit que j'ai l'habitude qu'on se foute de ma gueule hein ? Le fait qu'il me prenne un minimum au sérieux, ça ça me met presque mal à l'aise. Non mais gars, comment tu peux faire preuve de patiente avec mon être patibulaire ? Bon, faisons semblant que j'ai rien entendu sauf que- attendez il me conseille en plus ?!
Bon ok, retournement de situation, j'ai peut-être trouvé un professeur qui fera de moi un peu plus que la lavette que je suis. Oui, je suis toujours aussi doué pour retourner ma veste (j'ai raté une grande carrière dans un pressing si vous voulez tout savoir).
Par contre, la posture et l'équilibre c'est un truc qui me paraît flou. Bon, il m'explique comment plus ou moins me placer, et après avoir tiré la tête de la surprise sur trois pieds de long, j'ose pas le rembarrer et m'exécute.
Imaginer que j'ai du plomb aux chevilles. Ha. Ha bah ça pour le coup c'est facile ouais. Il tente de me faire tomber et -ok heureusement qu'il a pas poussé un peu plus sinon je me serais retrouvé le cul par terre. C'est ne serait-ce qu'humain d'avoir autant de force sérieusement ? Ouiiii je sais il a fait que me pousser comme tu taperais du pied dans une feuille morte, mais d'habitude je fuis les contacts potentiellement dangereux (tous, quasiment).
Il me dit ensuite de regarder bien au centre et de... Viser. Franchement, vous croyez qu'il va s'énerver si je lui dis que je connais mieux l'allonge d'un fusil à pompe virtuel que celle de mon propre bras ? Ouais, il va probablement pas être super content.
Je fronce les sourcils comme si ça pouvait apporter quelque chose à la scène (mais si vous savez, ce moment dramatique de la confrontation avant le combo !) et relève la tête d'un seul coup, relachant toute la formation.

_ Attends, on peut prendre de l'élan ?! Je veux dire, pas que ça serve à grand chose pour moi vu qu'avec de la vitesse je pourrais pas viser mais- oui non mais c'est logique, plus de poids dans le balancier... Mais c'est pas un peu de la triche ?

Je me rends compte que j'ai repris totalement ma pause de lavette qui réfléchis trop, et comme je sais que ça va pas trop lui plaire, je me dépèche de reprendre une pause à peu près équilibrée. Ok, le plomb aux pieds, les yeux sur la poire, taper à plat...
Et hop, je me lance.
Je grince les dents en attendant le résultat eeeeeet... C'est du 570. Bah tu t'attendais à quoi, qu'il te fasse miroiter là, avec son 650... Je ricane un peu de moi même et lui file une pièce.

_ Hé ben, au moins ça monte hein ! Vazy recommence, je vais voir s'il y a pas moyen de t'imiter plutôt...

Bah quoi, l'imitation est une forme de flatterie non ? Et surtout une méthode d'apprentissage plutôt utile quand on a une bonne mémoire.
Je suis... Plutôt jovial pour le coup. Je sais pas pourquoi, mais ouais, taper dans cette chose, ça fait un bien fou.



... :
 
##   Sam 27 Jan 2018 - 15:17

Personnage ~
► Âge : 20
► Doubles-comptes ? : Nicolas Lefebvre - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
Jérémy Bonnet
Jérémy Bonnet
Feu au pouvoir solaire
Messages : 298
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 26
Humeur : Hm.

Vous voulez savoir ce qu'il y a de drôle avec ce nerd ? C'est que Jérémy, dans d'autres circonstances, dans d'autres lieux, il l'aurait sans doute vanné... et suivi un peu plus tard dans la nuit pour le tabasser dans une ruelle avec ses potes... Enfin "potes", ses Chiens quoi. Parce qu'il n'a rien pour lui ; tout fin, tout grand, si on observe ses sourcils on remarque bien que ses cheveux roux sont le résultat d'une coloration -non mais QUI choisi d'être roux omfg ?!... Et puis il semble surpris par le fait qu'on puisse "tricher" en prenant de l'élan. Beh... oui ? Jérémy a un sourcil qui se lève. :

-Oui c'est de la triche, m'enfin y'a pas de règles écrites pour taper là-dedans. Et... ouais. Si toi t'essaies de le faire je pense que tu risquerais de te faire plus de mal qu'autre chose.

Il a failli rire en l'imaginant courir, rater le punching-ball avec son poing mais le prendre en pleine face et faire un score ridicule avec sa tête... Le coin de ses lèvres tressaille.

Le nerd se remet en position. Et franchement, il est plutôt bien posé. Malheureusement ça ne suffit pas... C'est une évidence vu qu'une position ne change rien à un corps de lâche MAIS ça augmente, c'pas rien. Le nerd ricane et lui file une pièce. Jérémy a un vague sourire quand il lui dit qu'il compte l'imiter... Mais je suis inimitable hinhin. Il se redresse légèrement, plein de fierté. :

-Dans ce cas, j'vais m'donner à fond.

Il met la pièce, renifle et se place devant le punching-ball, d'abord détendu. Il imagine la face de Colette sur le cuir et ça réveille son envie primaire de lui défoncer la tronche, le regard doré vrillé dessus, concentrant ses envies de meurtre. Il se met en position d'attaque... Il arme son bras et il relâche toute sa rage et sa frustration en avant, serrant les dents. Le claquement brutal de la machine lui fait un bien fou ; il attend même pas que le score s'affiche qu'il pousse un soupir content. :

-Aaah... ça fait du bien.

Il fixe le tableau qui lui offre un beau 980. Il sourit. :

-Cool, nouveau record perso.


Si c'était si facile, tout l'monde le ferait. [Jeremy] N2nyG


Trésors:
 
##   Jeu 22 Mar 2018 - 23:20

Personnage ~
► Âge : 26 ans (28/02 ?)
► Doubles-comptes ? : Athéna
► Rencontres ♫♪ :
Houston Carter
Houston Carter
Etoile Eau Solaire
Messages : 406
Date d'inscription : 03/07/2015
Emploi/loisirs : Danser. Nan j'déconne.
Humeur : Larvaire.

HRP : Vraiment désolée pour le retard o.o J'ai essayé de me concentrer sur l'event dans le peu de temps que j'avais donc voilà, j'espère être plus rapide now >.>


C'est bon hein grand gaillard, je suis pas complètement idiot.
Je vois bien que tu me juges quand même de haut en bas, et est ce que je peux vraiment t'en vouloir ? J'crois pas non. Il me regarde comme si j'étais un imbécile. Oui c'est bon hein, je sais pas qu'on peut tricher c'est pas la mort non plus. Mais dans un sens c'est un peu curieux. J'veux dire, j'ai passé ma vie à tricher avec tout, et surtout l'informatique. Même si on peut pas vraiment appeler ça tricher... Disons que mes capacités dépassaient trop largement les limites prises en compte par la loi, ça devrait pas compter comme de la triche, juste comme...

Une exception ? Je crois que j'ai un problème avec les règles de manière générale en fait. Pourtant maintenant je tiens à en resecter une ? Même si c'est une règle à moitié tacite ?  Visiblement tout ce qui s'applique de près ou de oin au physique fait figure d'exception dans mes propres principes. Bon de toutes façons pour ce qu'ils valent mes principes...

Je juge encore une fois mes mains faiblardes avec un sourire goguenard. J'me demande combien je m'en pèterai des os si je tapais dedans sans faire vraiment attention. Vous savez quoi ? Je veux vraiment pas savoir, alors je hausse les épaules. Un truc a l'air de le faire sourire. Bon ok, on va pas débattre si ce truc est ou non un sourire, croyez moi j'en ai vu des expressions faciales peu développées. En tous cas je veux pas savoir ce que c'est.

Môsieur se met en place et cette fois ça a l'air de franchement l'éclater. Comme s'il me mettait... Au défi. Au défi ?! Sérieusement mec tu sais pas avec qui tu joues. Tu joues pas avec un mec contre qui un quelconque défi est intéressant, mais soit, je vais essayer d'y mettre un peu du mien. Attentiioooooooooon ! PAR LE POUVOIR DE L'OBSERVATION-

Nan j'déconne. Je le regarde faire son mouvement parfait et presque exploser la machine. J'vous jure j'ai cru elle allait imploser. Mais non. Et presque 1000 pour ce connard de brutasse qui a visiblement pris un malin plaisir à enfoncer son poing dans ce machin. Je prie pour que ça soit jamais ma tête à cette place là. Vraiment.

Je penche la tête avec un franc sourire un poil grinçant (je crois pas que je sâche vraiment faire autre chose quand je m'amuse).

_ J'avoue je suis un peu déçu, tu pouvais pas faire les 20 derniers ?!

Je vous ai dit que je suis jamais satisfait ? Je suis jamais satisfait.

_ T'as l'air de vachement t'enjailler à frapper dedans n'empêche, tu dois avoir une sacrée bonne motivation. Bon allez, my turn crâneur.

Me demandez pas comment je gère ma langue natale, même moi je sais pas. Je fais un petit effort de concentration. Pas difficile de se souvenir d'un truc qui s'est passé y'a quelques instants à peine. J'imite. Je suis assez bon pour ce qui est du mimétisme formel, mais comme le physique ne suit pas la plupart du temps ça sert à rien.

Je veux dire, prenez un gymnaste. Vous aurez beau imiter ses pauses à la perfection, dès qu'il faut faire balancer son propre poids, le mimétisme arrive à ses limites. Alors je me contente de faire une synthèse, des mouvements de balanciers qu'il a effectué, de la vitesse, de la façon d'impacter dans la poire... Et je l'applique à mon corps de nullos. Le truc dans le mimétisme, c'est de surtout pas chercher à faire pareil. CQFD.

Je frappe, manque de me déboîter l'épaule et, alors que la poire percute le jeu, je me contente de secouer mon poignet dans les airs, comme si ça allait changer quelque chose.

_ Ho putain ! J'ai failli foirer ! Un peu trop de suivi de mouvement et pas assez de vitesse hein ? Ils devraient mettre dessus qu'il faut s'échauffer avant... Bon alors combien ? 665 ?! Hey mon gars tes cours ils marchent de ouf !

Je me retourne vers lui et, sachant pas trop quoi faire (la sociabilisation tout ça), je lève une main en attente... Ouais si je lui dis pas il va rien se passer hein, il a pas l'air d'être ce genre de type.

_ Si tu me fous un vent à mon high five j'vais être super déçu. Honnêtement.



... :
 
##   
Contenu sponsorisé

 

Si c'était si facile, tout l'monde le ferait. [Jeremy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Loisirs. :: Salle d'arcade.