Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
[EVENT - 1] And so, she decided to start living the life she'd imagined ••• Ys
#   Sam 4 Nov 2017 - 20:37

Personnage ~
► Âge : 28 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 267
Date d'inscription : 20/10/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : Bavarder ♥
Humeur : Explosive ~

Le réveil venait à peine de sonner, mais elle l’avait déjà éteint, elle était réveillée depuis un bon moment déjà. Elle pesait encore le pour et le contre. Est-ce que ça valait vraiment le coup de tout recommencer ? Et il fallait croire que oui, puisqu’elle était déjà debout en direction de la douche. Clairement, elle allait en reprendre une après, parce que passer sa journée dans la transpiration, ça allait pas le faire. Mais elle avait besoin de ça pour bien démarrer. Et de son thé aussi, mais ça, elle allait l’emporter avec elle.

Un petit moment plus tard, elle avait enfilé de quoi être à l’aise sans trop restreindre ses mouvements, et dans son sac, son thé, de quoi grignoter, et une petite serviette. Aujourd’hui, elle allait se relever et recommencer à essayer de vivre. Oh bien sur, elle hésitait encore. Parce qu’avant même de pouvoir penser à réutiliser ses pouvoirs, et s’entraîner à nouveau pour les maîtriser, il fallait qu’elle se remette bien en forme. Et ça, ça voulait dire sport, course, et tout ce qui allait avec. Et clairement, elle détestait ça.

_ De toute façon, je suis déjà habillée et prête, je vais pas retourner sous ma couette maintenant.

Elle attrapa un gilet qu’elle enfila avant de franchir sa porte, elle restait dans le batiment, mais fallait pas abuser, fin novembre il faisait froid partout, même les portes fermées. D’ailleurs, elle avait toujours du mal à se faire à ce couvre-feu, et toutes ces restrictions, ça n’avait aucun sens pour elle. C’était peut-être aussi pour ça qu’elle voulait remonter la pente, parce que clairement ça sentait pas bon, et elle voulait être capable de se défendre, ou au moins aider un peu, au cas où il arriverait un truc vachement pas cool à Terrae.

Puis du coup, le non accès à ses pouvoirs depuis deux jours l’arrangeait un peu aussi. Comme ça, pas moyen qu’elle les utilise sans s’en rendre compte en s’entraînant, ça avait ses petits bons côtés aussi.

D’ailleurs, une fois dans le couloir qui menait à l’escalier, elle fut assez surprise de voir une tête qu’elle n’avait pas vu depuis un bon petit moment. Il avait grandi, pas en taille, enfin, peut-être pas, mais il était devenu Master. Elle se sentait toujours un peu conne de pas être venue y assister, ça avait été un sacré combat apparemment. Mais elle ne savait pas pourquoi, elle avait du mal à mettre les pieds dans l’arène, et voir les gens s’y battrent. De toute façon, l’accès y était interdit maintenant, ça réduisait les possibilités et les questions du coup.

_ Hey, Ys c’est ça hein ? Tu vas bien ?

Et là, elle se fit la petite réflexion un peu stupide  du “Et s’il me reconnaît pas ? Je vais avoir l’air sacrément conne.” avant de se dire que, tant pis, personne en serait témoin de toute façon.

_ Ça fait un sacré bout de temps. Ah, bravo au fait, pour ta promotion. Tu l’as mérité.

Et le malaise continuait, deux pieds dans le plat, directement, du Roxanne tout craché. Mais c’était plus fort qu’elle. Et pour une fois qu’elle voyait quelqu’un qui l’avait probablement bien aidé en partie, elle n’allait pas passer à côté sans même lui adresser la parole.



Gribouille en #ff9966
#   Dim 5 Nov 2017 - 18:06

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1505
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

-Vas Ys. Je prend le relai. Tu peux aller te reposer.

"Hum..."

Lui tendant la lampe torche et le talkie walkie, le Master quitte son poste. Il n'a pas vu à quelle allure la nuit s'était déroulée. Le temps semble plus court la nuit que la journée. Enfin, en soit c'est normal, mais cette ambiance...
Depuis l'intervention de Ryu, plus rien n'est pareil à Terrae. Ses pouvoirs se sont affaiblis, ils sont toujours là, il a cette chance mais il se sent démunis.
Keitaro prend sa place, son temps de ronde est terminée pour aujourd'hui. Du moins, jusqu'à ce soir.
Ca va faire déjà deux jours qu'il surveille l'institut, veillant à ce que les élèves dorment sur leurs deux oreilles, lui et d'autres Masters. Jusqu'ici, il respecté ses heures de repos. Une fois la garde levée, il partait se coucher pour une partie de la journée. Mais son instinct délinquant revient au galop et clairement ça le gonfle. 

Il a l'impression de rien faire de ses journées, il ne se sent pas utile même au travers de ces rondes. Il a l'impression que ces tâches ne sont qu'une diversion. 
Aussi, pour cette fois, bien que la fatigue pèse sur ses épaules, il ne respectera pas ce train de vie obligatoire et contrariant. 
Du moins à un détail près. Il passe toujours par le couloir des Airs. La porte de Mathéo est fermé comme à son habitude à cette heure ci tôt. Ce dernier dort maintenant. Il y a cette enveloppe sous la porte. La ramassant, Ys la remplace par une autre. Depuis le protocole, Mathéo ne peut plus sortir et puisque ses rondes sont de nuit, les deux hommes ne se voient plus. Ils communiquent uniquement par des lettres le temps que tout rentre dans l'ordre. 
En y repensant au calvaire que subit son ami, le Tonnerre en a mal au cœur.

Mains dans les poches, repartant en direction du hall, le Master découvre des visages quelques peu endormis. Sur chaque visage il peut lire la haine, la colère, la déception, le tristesse, l'incompréhension. 
Rien ne va. Elle est loin la Terrae qu'ils connaissaient tous. 
Ah si, il y a bien un visage qui n'a pas si changé que ça: Roxanne. 
L'apercevant, Ys s'arrête tandis que cette dernière se dirige vers lui. Elle le salue et enchaîne les questions. Pendant ce temps, le garçon l'observe. Ca va. Elle n'a pas l'air trop mal au point. C'est toujours un élève de sauvé, ou presque.
Et alors qu'elle lui donne l'occasion d'en placer une, Ys parait sceptique. Il lève le doigt sur elle et d'une voix peu enjouée:


"On se connaît?!"

Oui, on peut bien trouver un peu de réconfort dans une mauvaise blague, un peu. 
Il reste quelques secondes ainsi avant d'adresser un fin sourire. Evidemment qu'il se souvient d'elle. C'est la seule personne à ses yeux qui.... Bah qui n'apprécie pas ses pouvoirs en fait. 
Cette dernière le félicite pour sa promotion?! Ouais, elle choisit ses mots. Malgré le monde ce jour là, Ys ne savait pas vraiment qui oui ou non était présent. 

"Merci, c'est gentil."

Quand une idée lui vint. Après tout, les Masters dégagent une aura ensorcelante et éblouissante. Et puisque, malgré la fatigue, le Tonnerre est un grand joueur, il s'appuie contre le mur et ancrant son regard dans celui de la jeune femme, il reprit un sourire en coin.

"Tu dois te sentir envoutée par ma carrure maintenant?!"

Généralement, on aime être guidé par la voix d'un Master parce qu'ils ont tout d'un Dieu mais il semblerait que cette fois le charme n'opère plus. Et il suffit de s'en rendre compte lorsqu'on regarde la tête que tire Roxanne. Ok, le Tonnerre a compris. Décidemment, il n'aura pas été un super Master à part entière plus de deux mois avec ces conneries actuellement. 
Son bras retombe lourdement alors qu'il tire la grimace.

"Mes pouvoirs sont si faibles que ça que je dégage plus rien..."

Passant une main sur son visage lacement, il faudra beaucoup de patience pour que ses pouvoirs reviennent au max. Enfin, si c'est toujours possible. C'est pas comme s'ils avançaient avec certitude ces derniers temps hahaha!!
Il en oublia presque la demoiselle dans son désarroi. Revenant à lui, entre ses doigts, il jeta un œil à son interlocutrice.

"Mais toi, tu dois bien le vivre... n'est ce pas?"

Il se souvenait comment avait terminé leur conversation la fois dernière. Il connaissait aussi tout l'étendu de sa tristesse, de sa mélancolie. Et maintenant, est ce toujours le cas?



Merci à Aaron chéwie! 


Spoiler:
 
#   Dim 5 Nov 2017 - 19:01

Personnage ~
► Âge : 28 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 267
Date d'inscription : 20/10/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : Bavarder ♥
Humeur : Explosive ~

Elle aurait dû s’y attendre avec Ys, les blagues ça avait l’air de le connaître. Alors elle sourit légèrement, avant de le regarder un peu plus attentivement. Il avait l’air assez fatigué, et potentiellement pas seulement parce qu’il avait dû faire une ronde cette nuit. Et sa remarque suivante avait l’air de lui donner raison. Elle ne s’était pas doutée que, même pour les Masters, le retrait des pouvoirs avait été effectué.

_ Impressionnée peut-être ouais, envoutée, faut pas pousser mémé dans les orties hein.

Bien le vivre… Clairement, vu comment ils s’étaient quitté la dernière fois, elle pouvait comprendre que ce soit ce qu’il penserait en la voyant, dans une pareille situation. Pourtant, elle ne pouvait s’empêcher de penser que ce n’était pas le cas. Il lui manquait un truc, et c’était en partie pour ça qu’elle retournait s’entraîner, elle avait besoin de bouger, de rester occupée, sinon elle deviendrait folle du retour de cette sensation qu’elle avait depuis longtemps oubliée.

_ Si on m’avait dit que ça arriverait, j’aurai probablement dis oui.

Probablement oui, parce que maintenant, elle se sentait inutile, sans défense, et c’était quelque chose qu’elle détestait, encore plus quand elle ne cessait de se répéter que s’il arrivait un truc, elle ne pourrait aider ou défendre personne dans l’état actuel des choses.

_ J’ai pris une putain de claque quand c’est arrivé… Le pire c’est que je pensais me remettre tout doucement à m’entraîner, mais bon, c’est plus trop d’actualité du coup ahah

Elle était déçue, déterminée, mais surtout elle se sentait stupide d’avoir végété aussi longtemps. Elle ne sait même plus quand ça a commencé, mais elle sait quand elle a décidé d’arrêter.

_ Tu vas bien ? J’imagine que c’est assez épuisant d’être Master pour le moment.

Avec leurs rondes, et tout ce qui devait potentiellement se passer à côté, ce devait pas être le moment le plus cool niveau responsabilité des Masters. Elle se sentait déjà elle-même parfois apeurée à l’idée qu’un truc se passe, stressée en permanence, alors pour eux, qui étaient les seuls à avoir des pouvoirs pour le moment, ce devait probablement être pire.

_ Dis, t’allais faire un truc précis ? Parce que je dirais pas non à un partenaire d’entraînement sinon.

Elle se voyait surtout mal juste rester plantée là, à discuter avec lui, au milieu du couloir. Au pire, ils pouvaient toujours aller boire un café, elle irait se dépenser plus tard. Mais vu comment leur conversation avait tournée la dernière fois, elle préférait la déplacer histoire d’éviter que tous les pauvres élèves qui s’éveillent tranquillement n’aient à subir ça.

En parlant d’élèves, le peu qu’elle avait croisé depuis le fameux rendez-vous dans la cour avait pas l’air en super forme. Elle trouvait ça dommage, mais ce n’était pas comme si elle pouvait y faire quelque chose, en tout cas, pas pour le moment.




Gribouille en #ff9966
#   Dim 5 Nov 2017 - 22:00

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1505
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Le Tonnerre laisse échapper un petit rire nerveux. En plus de boire du thé, elle a aussi des expressions de vieux. C'est drôle, mais depuis leur séparation, il n'aurait pas pensé que leur retrouvaille se passerait aussi mieux. Il faut croire qu'il suffit que les choses s'empirent autour de nous pour se rendre compte d'une évidence.
Finalement, ils sont bien humais avec ou sans leurs pouvoirs.

Sans surprise, Roxanne reconnaît que oui, elle vit la disparition de ses pouvoirs assez bien. Ys n'est pas surpris. Elle avait déjà abandonné depuis longtemps. Mais décidemment, il ne comprendrait jamais son état d'esprit. Pourquoi elle reste? Pourquoi apprécie-t'elle cette mélancolie? 
Le Master baisse les yeux quelque peu agacé. Et dire qu'ici, il y a énormément de monde qui broie du noir parce qu'ils n'ont plus rien. Parfois, il aurait aimé être aussi décalé qu'elle, cela lui aurait parut plus surmontable.

Et c'est alors qu'il s'y attend le monde. Quelque peu surprit, il relève les yeux sur cette dernière. Se mettre tout doucement aux entrainements? Mais pourquoi? Et encore des questions! 
Elle est trop compliquée à suivre, ou bien, elle même a du mal à se suivre. 

"Vaut mieux tard que jamais."

Lâche le garçon tel un sifflement. Néanmoins, il est bien content de l'apprendre. Ainsi son aînée aurait changé d'avis?! Décidemment, ces derniers temps ne sont fait que de surprises.
Laissant échapper un soupir, le jeune homme fourre ses mains dans ses poches pour en sortir une cigarette.

"Mouais assez. Disons que j'aurai pas pensé que mes débuts auraient aussi mouvementés."

Et clairement, malgré la fatigue, il n'a pas du tout envie d'aller se coucher. Il a l'estomac qui se tord. Il n'arrive pas à fermer les yeux. Cette histoire, cette machination. Et puis l'affaiblissement de ses pouvoirs une fois devenus Master fraichement, il n'y a rien de plus frustrant. Comment pourrait il devenir un parfait soldat et tenir sa promesse?
Et tandis qu'il allume sa cigarette comme bon lui semble, voilà que la jeune femme lui propose une étrange idée. Relevant son regard sur cette dernière, surprit, il prit un temps avant de répondre.

"Ca se voit que je suis crevé...."

Ouais, il cherche à la faire culpabiliser. Non mais genre, à sa guise?! Bon d'accord, il est un peu irritable à cause de ses longues nuits. Et puis, il voulait un peu la provoquer. 
Se redressant, crachant une bouffée de fumée en l'air, il reprit d'un ton plus détendu:

"T'entraîner à quoi? Si c'est pour les pouvoirs, c'est un peu trop tard. Mais bon... je peux bien t'apprendre deux trois trucs qui pourraient servir."

Non, il apprécie malgré les apparences. C'est juste qu'elle est un peu difficile à discerner. 
D'un mouvement de la tête, il lui fit signe de le suivre. Empruntant les escaliers pour se diriger vers la salle d'entraînements, Ys ne laisse pas pour autant le silence s'installer et reprend calmement:

"Tu désires te rendre utile autrement du coup?"

Oui, il fait bien référence à ce qu'il se passe actuellement à Terrae. Se pourrait-il que Roxanne cherche à aider dans ce chaos?



Merci à Aaron chéwie! 


Spoiler:
 
#   Mar 7 Nov 2017 - 21:59

Personnage ~
► Âge : 28 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 267
Date d'inscription : 20/10/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : Bavarder ♥
Humeur : Explosive ~

Elle vit à son visage que sa réponse ne lui plaisait pas. Oui, elle aurait aimé ça, aimé s’en débarrasser, parce qu’elle avait l’impression que ça ne lui servit à rien, à part faire de la merde. Alors elle lui en révéla un peu plus, par automatisme, parce qu’elle avait toujours besoin de se justifier, ça avait toujours été le cas. Et c’était pourri de voir comme Terrae l’avait changé, comme ces pouvoirs qu’elle avait détesté l’avaient changé. Parce que tout ce temps, elle avait arrêté les justifications inutiles, elle avait grandi, et là, elle avait l’impression de faire des centaines de pas en arrière, et ça l’énervait. Elle avait besoin d’évacuer tout ça, d’avoir l’esprit libre et calme, pour pouvoir enfin penser à ce qui importait le plus pour le moment, de manière égoïste, elle.

_ C’est pas comme si je m’étais jamais entraîné avant non plus.

Elle compatit, parce que c’était vrai, ça devait pas être le moment le plus sympa pour commencer son boulot en tant que Master. Et qu’une telle responsabilité lui faisait encore un peu peur, l’angoissait encore un peu. Parfois elle se demandait même s’il était possible de ne jamais devenir Master, parce qu’elle avait trop peur de tout ça, de devoir veiller sur tout ce monde qu’elle ne connaît pas, ou peu, et de devoir les protéger, comme elle avait été censée le faire auparavant. Et si elle en était incapable hein ?

_ Parce que la fatigue t’arrêtes toi ?

Hé, une pique pour une pique non ? Bien que la suivante, elle ne s’y attendait pas. Ouais, c’est un peu tard, et elle se sentait déjà assez stupide pour ça, pas besoin de remuer le couteau dans la plaie, merci.

_ Je comptais juste faire un peu de cardio, potentiellement tenter les combats à main nues, parce que je suis une daube. Juste de quoi bien m’épuiser quoi.

S’il pouvait lui apprendre quelques trucs, ce serait déjà ça de gagner, parce qu’elle avait jamais frappé personne, même pas une claque, et ça serait clairement pas utile dans les jours qui suivraient. Elle avait besoin de se sentir moins fragile, moins impuissante et à la merci de quoi que ce soit. Et s’il fallait qu’elle apprenne à se battre pour ça, elle en passerait par là, même si elle détestait la violence. Alors elle commença à le suivre.

Elle prit un temps pour réfléchir à sa question. Utile… Est-ce que c’était même possible ? Elle se voyait mal aller de chambres en chambres vérifier que tout le monde était bien vivant et en pas trop mauvais état. Mais elle ne se voyait pas non plus ne rien faire.

_ Peut-être oui.

En réalité, la seule chose qu’elle avait envie de faire, c’était voir Misao. Parce qu’il était la seule personne en qui elle avait confiance, et qu’elle connaissait assez bien dans une certaine mesure pour pouvoir s’en inquiéter et vouloir vérifier qu’il allait bien. Elle se sentait idiote de n’avoir personne d’autres, de n’avoir aucun vrai lien ici, après tout ce temps. Elle n’arrivait juste pas à être assez présente pour les gens. Oh, elle était adorable quand elle les voyait, elle avait juste ce blocage qui l’empêchait de prendre de leurs nouvelles quand elle ne les voyait pas. C’était con, très con, mais elle ne savait pas, elle avait toujours peur, peur de déranger, d’ennuyer, d’être trop présente, envahissante…

_ Je sais même pas ce que je pourrais faire pour aider. J’ai l’impression d’être une fourchette essayant d’attraper de la soupe. Le truc totalement inutile quoi.

Ils arrivaient bientôt à la salle d’entraînements, elle ne savait même pas vraiment ce qu’ils allaient y faire, et elle commençait à angoisser. Est-ce que ça servirait à quelque chose quand même ? Est-ce qu’elle ne faisait pas une grosse erreur ? Est-ce qu’elle n’allait pas encore blesser quelqu’un ?

_ Vas-y, pars devant, je te rejoins.

Elle n’arrivait pas à franchir le pas de la porte. Impossible. Elle savait qu’elle devait le faire, elle s’était dit que c’était le moment, son corps ne voulait juste plus avancer. Pourquoi est-ce qu’elle en était arrivée là au juste ? Pourquoi est-ce qu’elle était là tout simplement hein ? C’était peut-être ce que tout le monde se demandait en la voyant, si ça se trouve, elle avait même pas sa place ici, encore moins maintenant.



Gribouille en #ff9966
#   Mar 7 Nov 2017 - 23:00

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1505
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Roxanne peut touchée par ce qu'il se passe. C'est peut être aussi la raison pour laquelle elle parait en "forme". Non parce que à en croire les apparences, elle agit comme si de rien n'était. De toute manière, elle n'en démentit pas non plus. Elle l'avoue sans un l'ombre d'un rictus. Au moins, elle a le mérite d'être franche. 
Et c'est peut dire quand celle ci lui lance une pique. Interpellé, arquant un sourcil, Ys lui lance un regard. D'accord, elle est de bonne humeur.
Bon, il aurait bien répliqué que non il n'était pas prêt de crouler sous la fatigue, que ce n'était pas son genre, mais est ce vraiment utile?  
Ils ne se connaissent pas autant que ça mais ils avaient déjà eu une conversation profonde pour savoir qui se trouvait en face.

Finalement Roxanne est décidé à s'entraîner. Rien en ce qui concerne les pouvoirs évidemment, ça, Ys s'y attendait. Mais elle désire connaître quelques techniques qui portent leur intérêt durant un affront. Bien sûr, Ys n'irait pas jusqu'à refuser. Peut être que dans le fond, il veut croire que même cette fille, après toutes ses années, peut avoir sa place ici, peut y apporter quelque chose.
Leurs pas résonnent dans les escaliers tandis qu'ils se dirigent vers la salle d'entraînement. 
Sa comparaison à une fourchette a au moins le don de faire rire un peu le Tonnerre. Enfin ce n'est qu'un léger rire échappé.

"Jolie comparaison."

Soulève-t'il tandis qu'il passe l'entrée de la salle. 
Et tandis qu'il y entre sans l'ombre d'une hésitation, il sent déjà la présence de la jeune femme loin. Sa voix résonne et automatiquement le Master se tourner vers cette dernière. Quoi? Elle hésite? Maintenant? Assez septique, Ys l'observe un instant avant de lui tourner le dos.

"Comme tu voudras."

Le jeune homme part devant. Il n'y a personne d'autre. Ôtant sa veste en cuir pour commencer quelques étirements, le Tonnerre tente d'être patient. Mais il sent bien que cette dernière lui échappe. Elle avait fait un gros effort en descendant jusqu'ici, elle n'allait pas tout abandonné maintenant. 
Il comprend bien que ce personnage n'est pas une personne violente. Néanmoins, elle n'a pas besoin de connaître des techniques violentes pour venir en aide à quelqu'un. 
Jetant un regard à la porte, le jeune homme lâche un soupir. 

"Je connais quelques trucs qui n'ont pas besoin d'avoir recours à la violence."

Lâche-t'il en cherchant à obtenir l'attention de son aînée. Elle ne pourrait pas rester éternellement derrière cette porte. Il faudra que tôt ou tard elle prenne une décision. Une décision qui déterminera son avenir.



Merci à Aaron chéwie! 


Spoiler:
 
#   Mar 7 Nov 2017 - 23:26

Personnage ~
► Âge : 28 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 267
Date d'inscription : 20/10/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : Bavarder ♥
Humeur : Explosive ~

Elle le voyait entrer, si facilement, alors qu’elle restait bloquée là. Pourquoi ? Ce n’est pas non plus comme si elle jouait sa vie là. Elle le regardait commencer à faire des étirements, elle était déchirée entre l’envie de le rejoindre, de se défouler, de se fatiguer, et celle de fuir et d’oublier, encore une fois. Elle n’avait fait que ça, ces dernières années, et elle savait que ça ne rimait à rien, que ça n’arrangerait rien, mais c’était quand même assez compliqué de tout laisser derrière soi, surtout maintenant, maintenant qu’elle n’avait plus rien pour se rattacher à Terrae.

Elle sursauta légèrement en l’entendant à nouveau, elle ne s’y attendait pas, et lâche un léger rire nerveux. La violence hein… Elle ne savait pas elle-même ce dont elle avait peur, peut-être d’elle-même, probablement. Elle avait la vague impression de ne plus se connaître. Et elle avait besoin de retrouver quelque chose qui lui donnerait du sens, un but. Et s’il fallait qu’elle passe par des entraînements et l’aide qu’elle pourrait apporter à Terrae, elle le ferait probablement, pas à pas.

_ J’imagine que de toute façon, sans mes pouvoirs, j’aurai juste besoin de me défendre autant que possible, au cas où.

Alors elle prit une inspiration, la bloqua, et fit un pas, puis deux. Elle était entrée. Elle avait décidé, décidé de se battre à nouveau, de vivre à nouveau, ou au moins d’essayer.

_ Un petit tour de chauffe ça te va ?

Elle posa ses affaires à côté des siennes, et c’était étrange, de ne pas être seule pour une fois, de faire quelque chose, avec quelqu’un. Elle se sentait stupide d’être aussi soulagée de ne pas être seule. Elle l’avait été assez longtemps pour en avoir l’habitude pourtant.

Elle commença par légèrement s’étirer avant de trotter sur quelques pas, et de se mettre doucement à courir à une allure plutôt tranquille. C’était moins rapide que de glisser en patinant, plus fatiguant que de simplement tirer une flèche ou une balle. Et elle aimait définitivement pas ça. Elle ne comprendrait jamais les accros au jogging, ils tournaient à quoi, au masochisme surement. C’était clairement pas naturel, courir comme ça, sans raison. Alors après un petit tour, elle s’arrêta, elle trouverait bien autre chose à faire.

_ Tu me croirais si je te disais que de sentir l’énergie liée à mes pouvoirs me manquent ? C’est étrange hein, venant de la nenette qui t’as dis qu’elle refusait d’y toucher ou d’y penser.

Elle recommença quelques étirements, histoire de ne pas se faire mal plus tard, enfin, moins si possible. Et potentiellement aussi pour éviter le visage d’Ys, pour éviter d’y imaginer des choses qui ne seraient pas vrai, pour éviter de se faire des millions de films parce que pour une raison obscure il aurait froncé les sourcils, pour éviter qu’il ne regarde dans ses yeux peut-être aussi, qu’il y voit le regret et la détresse, la peur et l’angoisse. Parce qu’il devait probablement voir ça à tour de bras, avec tous les pauvres initiés et étoiles de Terrae qu’il devait croiser.

_ Alors, on commence par quoi chef ?

Elle faisait des yoyos entre la couche émergée et immergée de l’iceberg.



Gribouille en #ff9966
#   Mer 8 Nov 2017 - 21:35

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1505
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Du coin de l'œil, il la voit, elle entre enfin. Un léger sourire en coin, discret, le Master continue ses étirements comme si de rien n'était. 
Il lui avait surement fallu du courage pour entrer dans cette pièce. Pourtant, mise à part le nom qu'elle porte et les équipements qui la contiennent, ce n'est qu'une simple pièce. 
Il voit de plus en plus clair chez cet être compliqué. Roxanne est difficile à cernée mais pas impossible. Peu à peu, il avait réussi à dessiner un visage. Bien qu'il reste encore des contours à découvrir. 

Cette dernière propose un échauffement. Soit! Le Tonnerre s'exécute et court à ses côtés. Il fut un temps où c'était lui qui râler de ces footings que lui imposait une certaine Mitsu. Aujourd'hui, il comprend toute l'importance de cet exercice. Et c'est assez drôle de constater que son aînée râle tout autant. Et parce que c'est bien satisfaisant de la voir agir ainsi, le jeune homme en rajoute. La dépassant dans la foulée, il ne manqua pas d'ajouter:

"Je savais que les filles étaient compliquées, mais tu es surement la pire de toutes!"

Ouais, elle est difficile à suivre. Un coup c'est rouge, un coup c'est noir. Voilà qu'elle comprend toute l'importance de ses pouvoirs. Mais sérieusement, est ce qu'elle ressentait toujours le Vide avec ou sans ses pouvoirs? Ys a du mal à croire que cette dernière ait eu besoin de perdre ses pouvoirs pour le saisir. Dans le fond, elle a toujours été malheureuse aujourd'hui comme hier. 
La course prend fin. Ys se tient à plusieurs pas d'elle. Et voilà qu'elle enchaîne les étirements. D'accord, donc elle est vraiment déterminée. Ys est sceptique mais veut bien laisser la part du doute. 
Bien sûr, ce n'était pas une foulée et des étirements qui allaient la rendre crédible. Il n'est pas dupe et il le sait, il faut pousser Roxanne hors de ses retranchements s'il voulait un véritable résultat.
En toute impunité, le garçon s'allume une cigarette.

"Tentes d'attraper ma cigarette avant qu'elle soit consumée."

Crachant une bouffée, il laisse désormais la cigarette aux bords des lèvres. Ca pourrait être intéressant après tout. Il pourrait alors découvrir l'esprit combatif de la jeune femme. Si oui, elle désire vraiment exister.

"Mais je te préviens, si tu échoues, tu devras devenir mon esclave pour le reste de la journée."

Son œil brille tant son idée le réjouit. Et de suite, il prit une position de combattant. Il l'attend, avec ce petit sourire en coin, il la fixe sans jamais la relâcher du regard. Cette fois, on ne joue plus.



Merci à Aaron chéwie! 


Spoiler:
 
#   Mer 8 Nov 2017 - 22:34

Personnage ~
► Âge : 28 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 267
Date d'inscription : 20/10/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : Bavarder ♥
Humeur : Explosive ~

Elle esquissa un léger sourire à la remarque d’Ys, ouais, clairement, plus complexe qu’elle, ça devait être grave difficile à trouver. Elle l’observa finir son tour, l’enviant un peu de la facilité avec laquelle il faisait ça, mais elle n’était pas dupe, elle savait qu’il s’était entraîné, il ne serait pas Master sans ça de toute façon. Mais elle ressentait quand même une pointe de jalousie. Elle aurait voulu pouvoir faire pareil, pouvoir parader.

Et c’était vrai, l’énergie lui manquait, et il devenait encore plus ardu de résister à l’envie de simplement arrêter, abandonner. Elle se faisait peur parfois, et c’était pour ça qu’elle voulait aussi s’entraîner à nouveau. Elle se disait que, peut-être, avec un peu de chance, si elle se bougeait à nouveau, tout irait mieux. Enfin, actuellement, c’était relatif, mais c’était difficile de faire pire en même temps.

_ Tu comptes tirer dessus ou pas ? Parce que clairement, ça va jouer sur le temps que j’aurai pour l’attraper hein.

Elle trouvait ça injuste, pas du tout fair-play. Elle avait l’impression d’être coincée, et elle sentait l’angoisse monter, elle savait pas du tout gérer sous la pression, enfin, avant elle savait, potentiellement, dans une mesure… Mais elle avait clairement pas envie de lui servir d’esclave toute la journée, même si l’idée la tentait affreusement, parce que bouger, vivre, c’était difficile, et juste suivre les ordres et attendre dans un coin, c’était plus facile, c’était ce qu’elle faisait, depuis trop longtemps.

Elle l’observa un petit moment, avant d’esquisser un mouvement, elle avait l’impression d’étouffer, elle avait envie de pleurer, de crier, de hurler. Alors bêtement, par réflexe probablement, instinct, elle regarda sa main, espérant la voir disparaître, avant de rapidement se rendre compte que ce ne serait pas le cas. Elle se sentait faible, mais c’était peut-être ce qui allait la faire remonter.

_ Fait chier.

Elle se jeta droit sur lui, avec toute la force qu’elle avait, si elle le faisait tomber, il perdrait probablement la cigarette non ? Elle se rendit vite compte de sa bêtise, en plein mouvement, c’était l’attaque la plus directe et la plus ouverte, clairement, elle avait pas envie de survivre. Alors elle s’arrêta, juste à quelques centimètres face à lui. Elle osa se poser des questions, se demander si ça en valait vraiment la peine, si elle n’aurait pas mieux fait de juste courir seule, ou rester dans son lit. En plus, elle ne pouvait pas utiliser de distraction, alors si elle voulait gagner, il fallait qu’elle trouve autre chose, et vite, parce que la cigarette se fumait toute seule en attendant, et elle n’allait pas tarder à perdre.

_ C’est quoi la tâche rouge sur ton épaule ?

Hé, fallait bien tenter le tout pour le tout non ? Pas de distraction, fallait la créer. Elle lança son bras vers son visage, vers la cigarette, l’espoir fait vivre hein ? Bah la peur, ça faisait sacrément mal. Et elle avait peur, avec tout son être, peur de perdre, encore une fois. Mais elle espérait, elle avançait, elle bougeait. Et au pire, elle devrait servir d’esclave, une journée, c’était pas la mort non ?




Gribouille en #ff9966
#   Jeu 9 Nov 2017 - 21:46

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1505
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Roxanne se tient devant lui. Elle n'a toujours pas reculé. C'est un bon début, du moment qu'elle ne tourne pas les talons. Ys maintient ce lien, il garde son attention. 
Face à elle, aisément et serein, il la fixe de son regard provoquant tout en souriant, cette cigarette aux lèvres.

"Evidemment sinon où est le challenge?"

Oh non, cette idée ne va pas lui plaire. Bien sûr, le Tonnerre sera obligé temps à autre de tirer sur sa cigarette. T'as déjà essayé de ne pas rester sans fumer ta clope? C'est mourir asphyxié! 
De toute façon, il doit bien lui mettre des batons dans les roues sinon la jeune femme ne va jamais se bouger. Ouais, Roxanne doit être provoqué, il faut la pousser jusqu'à ses limites si l'on veut un résultat de sa part. 
Et le résultat, il n'allait pas tarder à l'avoir.

La jeune femme se jette à sa rencontre, s'apprêtant à l'attaquer. En position, le garçon ne la quitte pas des yeux. Il sait déjà comment parer son coup, c'est trop évident. Il n'y a rien d'imprévisible dans sa tentative. A vrai dire, il s'y attendait un peu. 
Mais tant puis, il ne fallait pas non plus la démotiver dès le départ. 
Quand soudainement cette dernière se stoppe à quelques centimètres de lui. 

"???"

Quoi? Mais elle fout quoi là? Une tâche rouge? Interloqué, Ys continue à la regarder dans les yeux, méfiant.

"Non mais tu me prend pour un con?!"

Non mais c'est du stade du débutant ça?! Elle pense vraiment qu'il allait tomber dans le panneau?.....Attends, et si elle disait vrai? C'st peut être après tout. Et une tâche rouge, c'est quoi, du sang? Il est blessé? 
Méfiant oui, mais curieux. Il a un temps d'hésitation pour finalement jeter un œil à son épaule. C'est quelle épaule déjà? Elle l'a dit au moins? 
Et tandis qu'il détourne le regard, il sent une menace arrivait. Réflexe de Master, le garçon pare le bras de son adversaire avec l'avant bras avant de tourner sur lui pour infliger un croche pied. 
Tout se passe vite, Roxanne est en déséquilibre quand il attrape son poignet, juste avant qu'elle ne touche le sol. Elle est à quelques centimètres alors qu'elle suspend dans le vide.
C'est alors qu'Ys se rend compte que sa cigarette est consommée.

"Tu vas regretter d'avoir perdu ta liberté."

Il a bien cerné le personnage. Ne rien faire et se laisser guider par le fleuve, c'est tout ce que raconte sa vie. Seulement, elle a été trop longtemps l'ombre d'elle même. Il est temps qu'elle se réveille et prenne sa vie en main. Devenir esclave ne sera pas une partie de plaisir. 
Et tandis qu'il la lâche doucement pour qu'elle retrouve sa liberté, le jeune homme réajuste son col avant de se débarrasser du mégot.

"Franchement, tu comptes te défendre avec des techniques aussi futiles?"

Elle a beau être son aînée, il peut pas lui mentir. Bah elle aura tout de même tenter. Ouais, c'est ce qu'on se dira pour se consoler. De haut, il fixe la jeune femme. Il n'est pas vraiment fier de sa performance, du moins, si l'on peut appeler ça. Finalement, malgré ses dires, il existe encore une différence entre ses paroles et ses actions. Elle n'est pas encore prête parce qu'elle n'en a pas les moyens. 
Poings sur la taille, le Tonnerre laisse échapper un soupir avant de constater:

"Vraiment, il faudrait de réelles techniques si tu veux servir à quelque chose."



Merci à Aaron chéwie! 


Spoiler:
 
#   Ven 10 Nov 2017 - 10:36

Personnage ~
► Âge : 28 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 267
Date d'inscription : 20/10/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : Bavarder ♥
Humeur : Explosive ~

Elle aurait bien protestée, si elle en avait eu l’envie, mais c’était plus épuisant que ça ne pourrait lui apporter, donc elle avait abandonnée. Elle devrait faire avec le fait qu’il fumerait en même temps, ce qui lui donnait encore moins de temps pour la lui prendre. Génial…

D’ailleurs, après s’être lancée, elle se disait bien que sa diversion n’avait aucune chance de fonctionner, ce qui avait été le cas. Puis elle avait espéré en le voyant tourner la tête, mais elle avait quand même perdu. Tout avait été assez rapide, il avait bloqué, et la seule chose dont elle se souvient ensuite, c’est de se retrouver tirée par le poignet pour éviter de finir le cul par terre.

Elle ne répondit rien, elle ne savait pas quoi lui dire de toute façon, elle avait perdue, et ça l’agaçait. Elle savait bien que ça avait été défini depuis le début de toute façon, mais ça l’ennuyait quand même. Elle n’aimait pas perdre, enfin, qui aimait ça de toute façon. Mais perdre dans ces conditions, se rendre compte qu’elle n’avait aucune défense, qu’elle n’y connaissait rien, c’était encore pire. Comment est-ce qu’elle était censée aider si elle ne pouvait même pas s’aider elle-même ?

_ Parce que t’appelles ça se défendre ? Je suis morte dix fois dans les cinq dernières minutes dans la vie réelle là.

Oui, elle était pessimiste, c’était un point de vue qu’elle avait fini par adopter, ou par réapprendre, depuis un petit moment. Parce qu’à chaque fois qu’elle avait espéré que les choses s’arrangent, c’était le pire qui arrivait. Et en général, c’était toujours un peu sa faute, donc soit elle portait la poisse, soit elle était maudite.

Et la remarque du Master l’agace, encore plus, parce que oui, elle le sait, et il le sait aussi. Pas la peine de remuer le couteau dans la plaie, elle était là pour ça, pas pour entendre qu’elle servait à rien, c’était évident. Pourtant, même si elle se doutait qu’il ne disait ça que pour aider, ou la taquiner, elle n’arrivait pas à contrôler la colère qu’elle sentait bouillir en elle. Une colère qui s’alimentait de manière autonome, qui grondait, qui lui donnait envie de hurler et de brûler ce qui l’entourait. Encore heureux que ses pouvoirs lui aient été retirés hein.

_ Sans blagues, t’as trouvé ça tout seul ?

Un léger flash de lucidité lui fit se rendre compte de ce qu’elle venait de dire. What the… Elle se faisait presque peur, elle ne se reconnaissait plus, elle n’était pas cette personne emplie de colère, de ressentiment, de peur, d’angoisses et de regrets. Elle soupira et se posa sur le premier truc à côté d’elle qui supporterait son poids.

_ Pardon, c’était pas cool. Est-ce que tu peux m’aider s’il te plait ? Enfin, si t’en as envie et que t’as le temps, sinon, je peux me débrouiller hein.

Elle ne savait pas du tout à quoi s’attendre, ni à ce qu’elle voulait réellement, potentiellement juste avoir la main mise sur sa vie à nouveau, trouver un sens ou un but, quelque chose qui la ferait avancer, parce qu’elle en avait assez de reculer.

_ Je sais - je savais tirer à l’arc, patiner et escalader. Je sais pas si ça pourra un jour être utile ahah

Elle prit son thé, se servit une petite tasse et en proposa une à Ys, se désaltérer c’était un truc important, et ça lui permettait de faire une légère pause, de se calmer aussi, pour y voir plus clair, ou au moins essayer.




Gribouille en #ff9966
#   Dim 12 Nov 2017 - 21:41

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1505
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Le Tonnerre retient un rire moqueur. Ouais, c'est vrai, t'es vraiment nulle! C'est bien ce qu'il aimerait lui dire, mais elle n'a pas besoin de ça. Elle l'a suffisamment compris et le fait savoir. 
C'est clair que si elle avait subis une réelle attaque, elle serait déjà hors jeu. Malgré tout, le Master ne la blâmera pas pour autant.

Il la laisse se poser au sol, se débarrassant du mégot. Bon bah il allait devoir se la coltiner toute la journée. C'est triste en soit, même là, il n'a senti aucun désir hardant de le mettre à terre. Une bonne gifle, ça lui démange pas? Pourtant Ys la bien provoqué à plusieurs reprises. Soit elle aime être traitée de la sorte, soit elle est bien morte intérieurement. Et cette seconde option, Ys la vivrait mal.
Et tandis qu'il passe une main derrière sa nuque, manquant un soupir, voilà que la jeune femme réplique sèchement. Ys pose alors de grands yeux d'étonnement sur cette dernière. Euh???? C'est elle qui a bien dis ça?? Sans blague?! 
Un rictus lui échappe tandis qu'il en a le souffle coupé.

"Okay miss. Je pense pouvoir faire quelque chose de toi."

Roxanne est Feu. Le Master la bien sentis dès le départ. Mais quelqu'un d'affinité Feu est une personne très... comment dire, mordant? Non sérieusement, il manque quelque chose. Pourtant, elle insiste, elle n'abandonne pas. C'est peut être aussi pour ça que le garçon ne lui tourne pas le dos. Non seulement parce que une menace rode dehors, mais aussi, d'une certaine manière, il apprécie son aînée.
S'installant à ses côtés, lacement, il lâche:

"Le tir à l'arc ça peut être utile. Et si tu as déjà patiné et escaladé, alors tu es souple."

Ouais, ça, il la bien remarqué. Lorsque cette dernière avait tenté une attaque quelque peu risquée, elle fut néanmoins rapide dans ses gestes. C'est un bon point mal exploité. 
D'un refus de la tête, le garçon décline toute proposition à une tasse de thé.

"Non merci mamie. Sérieux, t'écoutes pas, j'aime pas le thé!"

En tailleur en face de la jeune femme, le Master se rallume une nouvelle cigarette. Une pause avant l'effort hein? Bah quoi, il n'avait pas oublié leur deal. Il fallait s'en donner les moyens. Maintenant, sa journée allait être longue. Mais le garçon n'est pas stupide, cette journée ne sera pas du gachis.
Mais avant toute chose, une question le dérange. Tandis qu'il scrute son interlocutrice, cigarette entre les dents, il reprit d'une voix plus sérieuse:

"Dis moi, à quel moment, du moins si tu t'en souviens, tu as baissé les bras?"

Parce qu'apparemment, elle faisait du sport, elle bougeait plus qu'elle ne fait aujourd'hui. Alors à quel moment avait elle abandonné? Est ce en rapport avec son Vide?



Merci à Aaron chéwie! 


Spoiler:
 
#   Dim 12 Nov 2017 - 23:09

Personnage ~
► Âge : 28 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 267
Date d'inscription : 20/10/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : Bavarder ♥
Humeur : Explosive ~

Elle fut un peu étonnée de sa remarque. Faire quelque chose d’elle ? Il était quoi, maître en art martial maintenant ? C’était toujours bon à prendre, enfin, s’il était d’accord pour lui donner un coup de main. Ce dont elle ne doutait pas trop, il serait déjà parti si ce n’était pas le cas. Et puisqu’il s’était assis à côté d’elle, elle se disait que tant qu’à faire, autant lui donner quelques infos sur ses activités passées. Peut-être qu’il pourra utiliser ça pour lui montrer comment faire.

Un léger sourire et une petite excuse franchirent ses lèvres, pas de thé, noté. Elle en aurait plus pour elle, tant mieux, elle risquait d’en avoir besoin. Quelque chose lui disait que la journée ne s’arrêterait pas là. Et ce quelque chose se confirma. Ils étaient loin d’en avoir fini, très loin.

Elle reposa son thé, elle n’avait plus vraiment le cœur de le finir. Quand est-ce qu’elle avait baissé les bras ? C’était si flou… Elle avait dérivé, si vite, si lentement, depuis si longtemps…

_ Y a deux ans, environ, j’imagine.

Sa dernière mission, le carnage, l’hôpital, Misao… Elle savait qu’une partie de ce qu’elle était aujourd’hui, venait de là. C’était une partie d’elle perdue, égarée, entourée par la peur et l’angoisse. Et les événements récents remontait tout ça à la surface, la peur et l’angoisse revenait, et cette fois, elle se sentait encore plus faible et fragile.

_ Vu que t’es Master, tu devais déjà être là à l’époque. C’était le moment bien angoissant pour tout Terrae à cause des scientifiques.

Elle avait du mal à y aller, à y retourner. Elle savait que ça bloquait depuis ce moment-là, pour ces pouvoirs en tout cas. Parce que le reste… C’était la dérive, la perte, la solitude. Elle s’était enfermée, parce qu’elle ne savait pas comment gérer l’après, et elle avait fermé la porte à tant de personnes, à Misao. Elle le regrettait, depuis un moment, c’était ce qui l’avait poussé à essayer de tout expliquer à Misao, ce qui n’avait rien donné de bon, de toute façon.

_ Ma dernière mission, ça a un peu été un carnage. J’ai passé un sacré bout de temps à l’hôpital en rentrant.

C’était difficile, même si elle se doutait qu’il ne jugerait pas, qu’il pourrait comprendre. Mais elle ne le connaissait pas tant que ça. Elle sentait qu’elle pouvait lui faire confiance, plus qu’à n’importe qui d’autre pour le moment, c’était peut-être ça aussi, qui la poussait à en parler, à relâcher ce poids mort.

_ J’ai commencé à avoir peur de ne plus assez contrôler mes pouvoirs après ça. Alors, j’ai arrêté de m’en servir. C’est pas la solution la plus intelligente hein ahah.

Et dans les mois qui suivirent, elle se retrouva complètement seule, ce qui n’aida pas à remonter la pente. Alors, au final, peut-être qu’elle ne l’avait jamais remontée cette pente, peut-être qu’elle était toujours au fond du puits. C’était effrayant, mais c’était probablement le cas. Et elle se sentait stupide de se dire que ça aurait pu être différent si elle avait fait tout ce qu’elle avait pu pour rester auprès de Misao, elle avait juste baissé les bras et abandonné. Et elle ne faisait que ça depuis, et ce n’était pas elle, mais elle ne savait plus vraiment qui elle était de toute façon.

_ Je te mentirais pas. J’ai toujours une part de moi qui me crie que je devrais retourner m’enfermer. J’ai juste cette autre part qui en a assez, et qui aimerait bien pouvoir se sentir heureuse et complète de nouveau. J’espère juste avoir la force d’y retourner ahah.

Elle espérait juste être assez forte pour vaincre ses propres démons, et elle désespérait de devoir le faire seule. Parce que la solitude l’effrayait, parce qu’elle lui avait permis de tomber si bas sans vraiment s’en rendre compte, avant Ys. Parce qu’elle essayait enfin de comprendre ce qui clochait, et que c’était assez déstabilisant.




Gribouille en #ff9966
#   Lun 13 Nov 2017 - 21:33

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1505
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Avachis, le Tonnerre ne branche pas. Il se contente de fumer sa cigarette comme s'il s'agissait d'une pause parce que clairement, si quelques minutes auparavant il n'avait aucune certitude sur la motivation de Roxanne, il savait maintenant ce à quoi rimerait cette journée.
De toute manière, pour guérir le mal, il faut savoir d'abord d'où provient ce dernier.

"Ah oui, je m'en souviens bien..."

Lâche lacement le garçon. Qui ne se souvient pas de cette époque? Lorsque les scientifiques furent une menace, le jeune homme se souvenait très bien de sa mission avec Mitsuki durant laquelle il devait sauver des enfants inexistants. A cette époque, il n'avait pas pris cette mission au sérieux, une faute qu'il regretta par la suite. 
Alors oui, il s'en souvient très bien. C'est drôle, l'histoire semble se répéter aujourd'hui, la seule différence, c'est que maintenant, ils ne savent pas quelle est la menace exacte. Au moins, les scientifiques, ça, ils le savaient, mais aujourd'hui?

Roxanne avoue avoir passé pal mal de temps à l'hôpital après sa mission. Une mission aussi désastreuse que la sienne semblerait il. Enfin, ce fut le cas pour tout le monde. Dans le fond, si on regard bien, personne à Terrae n'avait été préparé à une quelconque attaque. IL est peut être temps de changer ça... 
Relevant les yeux sur son interlocutrice, Ys se rendit compte que tout commence maintenant.

Il s'en doutait bien, Roxanne n'a aucun contrôle sur ses pouvoirs. Ces derniers l'effrayent au point qu'elle les rejette. Elle est devenue au fil du temps une simple mortelle, banale au milieu d'un monde qui l'effraye. C'est bien d'avoir autant de psy à l'institut si y'en a pas un foutu de reconnaître une personne qui en a besoin. Durant toutes ces années, Roxanne a rodé entre ces couloirs, telle une ombre, sans que personne ne remarque son mal être. 
Bon, elle est discrète aussi, c'est un fait. Mais même Ys, lui qui est imprévisible et super actif, a su décelé quelque chose qui clochait.
Calmement, Ys l'écoute. Il l'analyse. Très bien, il comprend sa demande. Et une fois que cette dernière termine, le jeune homme reste encore un instant silencieux, la jugeant du regard.

"Dis moi, qu'est ce qui est drôle?"

Ouais parce qu'à la fin de chaque phrase, elle en rit. Elle rit de son malheur pour s'en rassurer, pour moins se sentir idiote. Il n'y a aucun mal à reconnaître ses faiblesses. Elle a fait un pas, elle acceptait la fatalité maintenant, elle ne peut que rebondir.

"Bon, moi, je vais prendre cette part de toi qui désire être heureuse et complète."

Reprend-t'il décidé à la prendre en main. Ecrasant sa cigarette, le Tonnerre se lève et fit un signe à son aînée d'en faire autant.

"La pause thé est terminée miss. Et puisque tes pouvoirs sont absents, tu vas apprendre de véritables techniques d'attaques."

Parce que oui, avant d'être un terrien, Ys avait été un Yankee. Et un Yankee, ça adore se battre à longueur de journée. Et savoir encaisser des coups pour mieux les rendre, ça, le garçon y connaissait un rayon. 
Faisant quelques pas en arrière pour y tenir une distance entre lui et elle, le Master prit une position d'attaquant.

"Je te préviens, la journée va être très longue pour toi. Mais tu n'as pas d'autre choix que d'obéir, esclave!"

Te défiles plus jamais! 
Et comme promis, la journée fut longue. Evidemment, de temps à autre, Ys lui acceptait une courte pause, histoire qu'elle puisse reprendre son souffle. Mais rapidement les entrainements reprirent leurs cours. En fin de compte, Roxanne aura appris des techniques de combattante mais aussi de défense. Au moins, le temps de retrouver ses pouvoirs, il fallait d'abord qu'elle reprenne confiance en elle.



Merci à Aaron chéwie! 


Spoiler:
 
#   Mar 14 Nov 2017 - 20:07

Personnage ~
► Âge : 28 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 267
Date d'inscription : 20/10/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : Bavarder ♥
Humeur : Explosive ~

Il n’avait pas dit un mot, il l’avait laissé parler, et elle appréciait ça, c’était agréable de se sentir écoutée. Elle en fut même perdue lorsqu’il lui demanda pourquoi elle en riait, c’était quelque chose qu’elle faisait même s’en rendre compte, peut-être une façon de dédramatiser la chose, de l’accepter, en la rendant plus légère.

_ Aucune idée.

Elle se sentait un peu stupide d’en rire, mais elle préférait encore en rire qu’en pleurer. C’était moins fatiguant et en général, ça lui permettait de ne pas trop se sentir mal. Après tout, le rire était la meilleure médecine non ?

Elle se leva quand il en fit de même, elle se sentait soulagée, et peut-être un peu heureuse, d’avoir son soutien et son aide. C’était probablement idiot, mais elle avait l’impression que ce serait moins difficile comme ça.

_ Tu vas tenir toute une journée ? Avec la fatigue de la nuit dans les pattes ? De quelle planète tu viens ?

Elle était légèrement estomaquée, mais elle avait hâte. Et il n’avait pas menti, la journée fut longue et éprouvante. Elle avait eu plusieurs fois envie d’arrêter, parce que c’était très demandant et qu’elle avait de ne pas y arriver. Et parce que prendre et rendre les coups, elle n’en avait pas l’habitude. Mais elle avait envie d’apprendre à le faire, de se relever et de moins se sentir si faible et fragile. Alors elle continuait, même si elle avait l’impression qu’elle finirait par s’effondrer au bout d’un moment. Elle avait tenu bon, probablement, et elle se sentait bien. Mieux en tout cas.

_ C’est normal que ce soit plus agréable que de patiner ou tirer ?

Elle était épuisée, mais légèrement euphorique. Elle avait envie de rire, mais elle se retenait, de peur d’avoir l’air encore plus stupide.

_ Tu vas réussir à tenir debout cette nuit ?

Elle s’en voulait légèrement oui, elle avait l’impression d’avoir abusé de la situation, alors qu’il en avait déjà assez sur le dos avec tous les récents événements. En plus de ça, elle commençait à avoir faim, et pas qu’un peu. Elle ne savait pas trop quoi faire, elle était un peu perdue. Satisfaite de sa journée, mais perdue concernant tout ce qui se passait en si peu de temps.

_ Est-ce qu’on devrait genre… trouver une date pour s’entraîner ? Ou alors, je le fais dans mon coin ?

L’embarras, son deuxième prénom. Et ce fut d’ailleurs ce moment que choisit son estomac pour faire un des sons les plus charmants et révélateurs sur terre. Ouais, okay, fallait vraiment qu’elle aille manger un truc là.



Gribouille en #ff9966
#   
Contenu sponsorisé

 

[EVENT - 1] And so, she decided to start living the life she'd imagined ••• Ys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Couloirs.
Aller à la page : 1, 2  Suivant