Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
[EVENT - 1] Quand chercher une solution devient un problème [j1]
#   Dim 5 Nov 2017 - 21:56

Personnage ~
► Âge : 26 ans (sans doute)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1860
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

Elle est épuisée, son fauteuil électrique est tombé en panne, elle n’a plus ses pouvoirs pour le recharger instantanément. Elle avait donc repris son fauteuil à bras, celui qu’elle utilisait habituellement pour se déplacer qu’à l’intérieur de l’institut. Elle avait vu Nath plus tôt et envoyé des messages à la moitié de Terrae pour être certaine que tout le monde allait bien et que personne n’avait besoin d’aide. Elle n’était sans doute pas la mieux placée mais elle craignait le désordre. Elle avait peur que ses amis et Terrae en général parte en live après le bordel qu’avait foutu Ryu. Le type d’Hideko était un gros connard, mais Hideko n’étant pas apparue au cours de l’après-midi pour rétablir l’ordre.

Cela voulait dire une chose : elle n’était pas disponible et ça ça craignait. Soit elle était en mission, soit il lui était arrivé quelque-chose, soit elle était en mission et dans tous les cas ce n’était pas très réjouissant. Surtout vu la réaction des masters, eux aussi étaient paumés. Rassurant non ?
L’autre chose qui la perturbait, c’était le retrait de leurs pouvoirs. Oh, bien sûr cela la saoulait d’utiliser son fauteuil à bras, mais ce n’était pas ce qui l’ennuyait le plus. Ryu leur avait retiré leurs pouvoirs en période de crise, cela voulait dire qu’il les soupçonnait. Quelle autre raison pouvait-il y avoir de désarmer des cibles ? Quand les scientifiques avaient attaqué, ils avaient gardé leurs pouvoirs et s’étaient battus de l’initié au master ils avaient tous défendu leur logis. Cela la mettait mal à l’aise car elle-même refusait de penser que quiconque à Terrae pouvait jouer contre eux.

Elle n’aimait pas le fait que les masters ne communiquent pas, c’était presque comme s’ils rejoignaient le camp de Ryu. Parler de camps. Cela lui faisait peur. Terrae devait rester uni, et s’ils refusaient de comprendre qu’ils étaient tous dans le même bateau elle ne l’entendait pas de cette oreille. Elle avait relu tous les mails qu’elle avait reçu pour le journal depuis quelques mois, voir si elle trouvait des pistes dans les articles qu’on lui avait proposé. Elle n’en trouva pas. Elle était passée accrocher un mot sur le tableau d’affichage. Elle n’était pas d’accord avec le fait d’être mise sur le banc de touche quand sa maison était en danger. Elle était décidément assez tétue.

Ce soir là elle mangea à la cafétéria et ne repartit pas après, elle verrait bien qui resterait. 20h approchaient, elle s’était débrouillée pour trouver un mégaphone histoire qu’ils puissent tous parler ensemble. 20h arriva. Ceux qui étaient encore là avaient choisi de défier l’autorité. Elle en reconnaissait certains, pas tous. Elle ferma les yeux, prit le mégaphone et y parla.

« Je suis pas la mieux placée pour parler, mais on risque d’être emmerdés ce soir. Vous savez ce qu’on nous a demandé, vous savez qu’on vaut mieux que ça, qu’on peut faire plus que ça. On a forcément vu des choses, et ensemble on peut sans doute comprendre ce qu’il se passe. Est-ce que certains d’entre vous ont vu ou entendu des rumeurs qu’ils ont trouvé étrange ? Levez la main on vous passe le mégaphone. »


#   Dim 5 Nov 2017 - 22:42

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 147
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 20
Humeur : Parle-moins fort pour voir ? Ah ouais c'est mieux.

C'était le bordel, mais une fois tous ensemble, l'équilibre revient. C'est en temps de crise que ressort le pire comme le meilleur. Tous chez Aaron, on avait réussi à tous se calmer les uns les autres. Ariana avec Allen j'crois, Nicolas, Aoi, et Adé' avec Alice. Je m'étais occupée d'Asb, qui avait un peu vogué au milieu des autres, cherchant les sourires. Aaron avait un peu tiré la tronche ahaha... Heureusement que j'ai pensé à lui envoyer un message en demandant à Nicolas... Enfin à Jérémy avec le portable de Nicolas. Imaginez-vous que j'ai communiqué de façon à peu près normal avec un enculé de première, c'est dire que c'est la crise. Bon. Et puis à 20h, je suis sortie. J'étais la première, je sais que certains avaient le projet d'y aller. Moi j'y vais sans poser la question. J'ai besoin de me retrouver seule deux secondes. Oh, ils sont pas loin derrière, Ariana, Adé et Alice, j'ai pas trop suivi les autres... mais je reste devant.

Nos pouvoirs. Ils nous sont enlevés hein. Bon. Etat de crise. On a pas vu la directrice. Mais si on est des cibles. Et qu'on nous retire nos armes. C'est quoi soit Ryu est la pire des putes. Et là on est dans la merde, ou alors lui il l'est vraiment beaucoup très fort. Parce qu'on est genre 1000 contre un. Et s'il a juste des pouvoirs, "juste", face à nous bon. On s'en sortira. Mais si c'est pas lui... La seule raison pour laquelle on m'a retiré mon arme dans tout un groupe, c'était parce qu'il y avait une taupe. Parce qu'on risquait de se faire tuer par un de nos confrères. Bon ça arrivait mais là c'était genre... Pas notre confrère en fait. Alors quoi ? J'suis pas depuis longtemps à Terrae mais l'idée que des types dangereux aient accès à des pouvoirs ça m'plaît pas des masses. Et j'aimerai bien qu'on m'explique. ET OUI parce que quand j'me retrouvais sans arme en général après on nous disait pourquoi. Ehe. Bon ok après on butait les batard mais eh.

Quand j'arrive à la cafet, y'a du monde. La blondinette, Ipiu j'ai cru comprendre, prend la parole. Des rumeurs hm. Ouais. Et pas qu'une fois. Des trucs qui inquiètent. Je suis pas la seule à lever la main dès qu'elle en parle. J'attends, mon regard planté dans les yeux de la meuf en fauteuil.



#   Dim 5 Nov 2017 - 22:46

Personnage ~
► Âge : 21
► Doubles-comptes ? : Ys et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 118
Date d'inscription : 20/08/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Taciturne

Il se fit tard. Il y avait eu pas mal de remue aujourd'hui. Mais ne sentant pas concerné, le japonais s'était tenu à l'écart. On peut parler de lâcheté si cela peut soulager. Mais pour sa part, il voit ça sous un autre œil. De toute manière, il a du mal à trouver sa place. Pourtant, il ne peut s'empêcher d'y penser. C'est un véritable poison.

Il avait préféré s'enfermer dans sa chambre pour enchainer des séances de musculations. Il ne désirait pas croiser des regards pauvres, en colère, perdus. Il avait suffisamment entendu des plaintifs derrière sa porte. 
Après plusieurs heures, il semblerait que le calme soit revenu. Ce pourquoi, le japonais se décida de sortir pour prendre une douche et enfin rejoindre la cafétéria. Son repas se passe bien, dans le plus grand calme. Il évite des regards. Il y a énormément de monde; mais il se tient à l'écart, dans un coin et au bout d'une longue table. 
Tout d'un coup, sans s'y attendre, une jeune femme prit un mégaphone et commença à s'adresser à l'ensemble des résidants. 
Surprit, Renji lève les yeux sur cette dernière, l'écoute. D'accord, on est en pleine rébellion ici.

On ne comprend pas trop où veut en venir la blonde. Il jette un regard à ceux qui l'entoure puis retourne à son repas. Et pourtant, malgré son indifférence, il écoute. Attentivement.


#   Lun 6 Nov 2017 - 12:29

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? : Elwynn Evrard
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 326
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 19
Emploi/loisirs : Créer des activités artistiques pour les petits ♥
Humeur : Y'a un village là-bas, on dirait la mer.

Alice s'était sentie mieux. Rassurée, au milieu de ses amis, elle n'était pas seule. Etre privée de sa télépathie la privée d'oreilles et de sa prise de conscience des autres habituelles, mais en même temps, elle avait l'effort des barrières à faire en moins. La Terre était un réel manque, un réel Vide. Mais Hamilton était là. Elle n'avait pas lâché sa main. Et puis à l'heure prévue, Elwynn parti devant. Alice était décidée à y aller. Ipiu n'allait pas appeler à l'émeute, elle voulait simplement savoir, en tout cas la petite Terre en était persuadée. Doucement, elle demande à Hamilton si elle est d'accord pour y aller.

Les deux jeunes femmes se retrouvent sur la route en train de marcher, main dans la main. Alice en avait besoin, c'était son équilibre, au moins le temps de retrouver complètement le sien propre. Elle souriait. Elle était redevenue Alice. Plus fragile, plus fébrile, mais Alice. Elle lui tenait fort la main. Une fois arrivée dans la cafétéria, Alice s'écarta un peu, se mit en arrière. Ni elle ni Hamilton n'étaient friandes des bains de foule. Alors elle écouta la voix d'Ipiu un peu déformée par le mégaphone. Elle réfléchit à ce qu'elle avait entendu, écouté, vu... Rien ne lui paraissait réellement bizarre comment incident. Alors Alice décide d'écouter calmement ce que les autres peuvent avoir à dire, elle lèvera la main si elle a des idées.

Les mains se lèvent petit à petit, ils sont assez nombreux dans la salle, et les Masters ne sont pas encore arrivés. Pour l'instant, on cherche à comprendre, on verra ce que feront Ryu et les autres après. Est-ce qu'un couvre feu est vraiment nécessaire ? Hm... Alice en doute. Elle tourne son visage, sourire fantôme, vers Hamilton, et se remet à sourire vraiment. Elle est là. Alors ça va.



Spoiler:
 
#   Mar 7 Nov 2017 - 14:36
Messages : 177
Date d'inscription : 29/05/2014

Elle a fini par se relever. Le choc passé les vieux réflexes reprirent le dessus, si les temps devaient s’assombrir à Terrae elle devait mettre les gens qu’elle aimait à l’abrit. Être à l’abris dans ce genre de situations cela consistait souvent à avoir à boire et à manger en suffisante quantité pour attendre que la crise passe. Il y aurait toujours un nouveau crocodile pour soumettre le marigot, il suffisait d’attendre qu’il ait croqué ses adversaires.

Elle avait commencé par aller toquer à la porte d’Ariana, elle ne l’avait pas trouvé là. La rousse bien plus sociable que l’africaine, elle ne douta pas un instant qu’elle ait trouvé du réconfort auprès d’amis, sinon elle serait revenue ici. Elle décida de ne pas s’inquiéter pour l’instant, elle finirait bien par rentrer.
Elle fit un détour par les dortoirs des airs pour voir si elle pouvait trouver Selvi, elle faisait partie des gens qu’elle aimait à Terrae. Elle la manqua, chacun devait faire des réserves comme elle, ce n’était pas étonnant.

En attendant elle devait réunir assez de nourriture et d’eau pour tenir un petit siège. Elle devait aussi faire face à quelque-chose qu’elle n’avait pas prévu, elle n’avait rien pour cuisiner dans sa chambre. Elle partit donc, elle doutait que les magasins soient ouverts après ce qu’il s’était passé, elle se trompait. Les gens appelés par la voix étaient partis sans fermer leur porte à clef. Elle n’hésita donc pas à rentrer et à se servir. Pourtant même en ces temps de crises elle n’était pas une voleuse, elle nota soigneusement sur un post-it tout ce qu’elle avait pris ainsi que son prix, elle additionna et déposa la somme sous le papier sur une caisse. Elle avait cassé sa tire-lire mais elle avait maintenant une bouilloire, beaucoup de riz et d’aliments déshydratés, ainsi que plusieurs packs d’eau qu’elle portait avec difficulté dans un grand sac à dos.

Elle a le dos cassé quand elle retourna dans sa chambre, il était presque vingt-heure. Elle dissimule tout ce qu’elle a ramené au mieux, elle a de quoi tenir quelques jours juge-t-elle. Elle ferme sa porte à clef et après avoir toqué à la porte d’Ariana se rend à la cafétéria, peut-être l’y trouverait-elle au rassemblement ? Elle en avait entendu parler dans les couloirs, c’était sans doute sa seule chance. Il fallait qu’elle trouve son amie et la ramène au dortoir, ce rassemblement était une mauvaise chose ils auraient tous des problèmes.

Quand elle arriva la blonde en fauteuil roulant de la bibliothèque venait de passer le micro à une rousse. Qui n’est pas Ariana. Il y a déjà du monde et Afya ne voit pas ses amies.


#   Mar 7 Nov 2017 - 19:47

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Théo
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 106
Date d'inscription : 13/05/2017
Age : 26
Emploi/loisirs : Music is the answer.
Humeur : Calme, la plupart du temps.

J'ai passé un long moment avec Akito, et son amie aux cheveux blancs. J'aurais aimé lui rendre le sourire, lui redonner sa pêche habituelle, mais ça n'a pas été le cas. Il lui faudra sans doute quelques jours pour que tout ce stress et cette angoisse s'évacuent. J'ai fini par le raccompagner à sa chambre, je pense qu'il a besoin de dormir... Et moi, j'ai vraiment besoin de prendre l'air ! L'après-midi a été éprouvante, je me sens vide et fatiguée, j'ai besoin de retrouver ma solitude. Et surtout, j'ai besoin d'espace !

Je redescends les escaliers vers l'entrée, et juste avant de sortir, tombe sur une note sur le tableau d'affichage. Réunion à la cafétéria à 20h, pour essayer de comprendre ce qui se passe. Ouais. Ouais, c'est une bonne idée. Je regarde ma montre, il sera bientôt 20h... Tant pis pour mon moment de solitude, il faut que j'y aille. Je ne supporte pas être laissée dans le brouillard, et surtout quand il en va d'un sujet aussi grave que notre sécurité !

Je change donc de direction pour aller à la cafétéria. Il y a déjà du monde. Je vois Renji à une table, à l'autre bout de la pièce. Je lui fais signe mais ne le rejoins pas, il est trop loin et je n'ai pas envie de prendre un bain de foule pour traverser la pièce, tant pis. En revanche, Elwynn se trouve tout près, j'avance donc vers elle et lui sourit légèrement.

"Salut..." je lui souffle doucement.

Je reste près d'elle, sans être trop proche non plus. C'est le genre de moment où on se sent quand même mieux près des gens qu'on apprécie, j'crois. J'ai pas spécialement envie de parler, mais j'ai pas non plus envie de me sentir perdue au milieu de cette foule anonyme... Une jeune femme blonde en fauteuil roulant prend la parole, je pense qu'elle est à l'origine de cette réunion. Des mains se lèvent pour réagir à son intervention, dont celle d'Elwynn. Pour ma part, je n'ai rien à dire... J'ai cru remarquer que les Masters semblaient plus tendus que d'ordinaire ces dernières semaines, mais rien de très intéressant.
#   Mar 7 Nov 2017 - 20:45

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? : Selvi Sayanel
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 291
Date d'inscription : 05/08/2014
Age : 18
Emploi/loisirs : Jardinier/étudiant
Humeur : Mmmh, en pleine remise en question

Nathanaël avait passé le reste de la journée à aider les gens qui en avaient besoin. Il n'avait toujours pas vu Alice et commençait à réellement s'inquiéter pour elle. Il espérait qu'elle était entourée de ses amis. Probablement était-elle restée avec Hamilton.

Après être rentrée se changer, il décida de prendre la direction de la cafétéria. Il était bientôt 20h, heure de la fameuse réunion organisée par Ipiu. Il n'était toujours pas certain qu'il s'agissait d'une bonne chose, mais s'il pouvait apprendre quoi que ce soit sur ce qui se passait à Terrae, il n'allait pas refuser. Et puis, il espérait pouvoir peut-être calmer le jeu si la situation dégénérait. Il savait qu'il parviendrait à garder son calme.

Lorsque l'Anglais arriva au lieu de rendez-vous, il y avait déjà du monde. Il fit un signe de la main et un sourire à Ipiu, puis scruta la salle. Il avait un fol espoir et fut soulagé de voir son souhait se réaliser. Il vit les deux jeunes femmes qu'il cherchait un peu en retrait et se dirigea directement vers elles. Pendant ce temps, la Tonnerre commença la réunion. Le Terre écouta ses propos, tout en marchant. Il n'était pas très friand de rumeurs, mais comprenait la démarche de son amie.

Bonsoir Alice, bonsoir Hamilton. Comment est-ce que vous vous sentez ?

Nathanaël souriait doucement. Il avait délicatement posé l'une de ses mains sur l'épaule de sa petite sœur de cœur et observait les deux jeunes femmes avec inquiétude. Une fois rassuré, il se concentrerait complètement sur la réunion.



Merci Ipiu <3
#   Mer 8 Nov 2017 - 0:56

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? : Elwynn Evrard
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 326
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 19
Emploi/loisirs : Créer des activités artistiques pour les petits ♥
Humeur : Y'a un village là-bas, on dirait la mer.

Alice écoute Ipiu commencer la réunion, parler au mégaphone, lorsqu'elle sent la main de quelqu'un se poser sur son épaule. Elle sursaute. Privée de ses pouvoirs, elle ne peut pas entendre les gens approcher. Alors qu'elle tourne la tête, elle reconnait le visage familier de son grand frère et se met à sourire radieuse. Elle ne l'avait pas vu, elle s'était inquiété. Elle avait espéré qu'il puisse être avec Ipiu ou d'autres de ses amis. Mais elle aurait aimé le voir avant. Elle semble ravie de le voir.

Sans lâcher la main d'Hamilton, elle attrape celle de Nathanaël et vient doucement poser sa tête contre son torse, comme un câlin, l'air rassurée, encore un peu mieux. Elle se soigne Alice, elle va vraiment y arriver hein !

« Nathanaël. Je suis contente de te voir. Moi je vais... A peu près bien. Ca ira. Toi, comment tu te sens ? »

Elle lève les yeux vers lui, pour plonger son regard dans le sien, chercher quelque chose, chercher une pensée ou une émotion. Nathanaël étant Terre, il avait peut être le même genre de sensation qu'Alice. Peut être lui aussi sentait-il le manque du sol et de son élément. Peut être lui aussi avait-il eu du mal à retrouver l'équilibre, comme elle qui laissait toujours sa liaison exister, même minime. Elle avait prit l'habitude de chercher la terre, de chercher à la ressentir, d'y être liée. Et là, elle avait tout perdu. C'était comme la privée de la sensation d'un de ses membres. Peut être son ami comprendrait. Elle espérait. Il comprenait souvent beaucoup de toute façon. Et avec Hamilton, elle savait qu'ils cherchaient tous les deux à la faire aller bien.

Rapidement rassurée, elle écoute elle aussi la réunion, écoutant les différents apports.



Spoiler:
 
#   Mer 8 Nov 2017 - 2:17

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 71
Date d'inscription : 22/09/2017
Age : 27
Humeur : ....


Don't be afraid

C'est ce qu'elle se répétait dans sa tête depuis maintenant presque une heure....mais comment hein ? Cet état d'urgence aller la priver de sa vie....car comme elle ne peut pas sortir le jour, elle devient donc une esclave de la nuit....sauf qu'on veut lui retirer ce plaisir. 20h...et puis quoi encore ! L'albinos, après le discours était partie de nouveau s’entraîner, une façon pour elle d'expier sa colère et sa frustration sur les mannequins. Et après une bonne séance, elle s'était rendue dans cette cafétéria où se rassemblait les élèves suite au discours et aux nouvelles règles. Leya entra silencieusement alors qu'une jeune femme parlait avec un mégaphone....

Des rumeurs ? Tiens cela lui fit repenser à ce qu'elle avait entendu à l’hôpital vis à vis du psychologue....mais pouvait-elle en parler ? Sans compter que prendre la parole devant tout ces inconnus....ouais non elle n'est pas vraiment prête à ça....peut être qu'elle pourrait en parler un peu plus tard à l’investigatrice de ce rassemblement ? Écoutant d'une oreille, l'albinos alla s'installer assez éloignée de tout ce peuple, sur une des tables ou il n'y avait personne, au loin elle vit Renji et se demanda comment il pouvait vivre la situation....c'est un peu le genre détaché de tout ce qui se passe du peu qu'elle le connaisse...Reportant son attention sur l'assistance et les conversations que les gens s'échangeaient, elle s'enferma un peu dans sa bulle, se demandant si au moins ce "coup de gueule" servirait à quelque chose....

Ce n'est pas son genre de se rebeller....mais bon à défaut de pouvoir être spectatrice, laisser faire les choses ou chercher à agir même si c'est pour du vent, le résultat restait le même....sauf que dans un seul cas, tout pouvait changer.




#   Mer 8 Nov 2017 - 9:13

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? : Asbjorn Andreassen
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 478
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 18
Emploi/loisirs : En apprentissage de la vie, je crois.
Humeur : Erm... On fait ce qu'on peut?

L’air frais glisse sur mon visage, m’apaise un peu. Je commençais à avoir chaud, enfermée avec toute la Cool Patrol et ses extensions. Pourtant, ça m’a fait du bien que nous soyons tous rassemblés ainsi. Je n’avais jamais compris pourquoi les gens formaient des groupes comme celui-ci en cas de crise. Après tout, le problème reste toujours là, rien ne change. Mais au fond, ça réchauffe un peu, je suppose.

C’est la main d’Alice dans la mienne que je suis le mouvement vers la cafétéria, Elwynn ayant pris la tête loin devant. Lorsque nous arrivons, il y a déjà du monde. Je laisse la Terre nous guider et elle s’arrête en retrait de la foule, ce qui me soulage. La réunion commence, mais une tête connue fait son apparition dans mon champ de vision : Nathanaël. Je ne le connais que peu, il n’empêche qu’il aide beaucoup Alice, je crois, et qu’elle l’aime énormément. D’ailleurs, sans lâcher ma main, elle pose sa libre sur celle de son ami et lui fait un câlin, l’air heureuse de le voir. Parfait. Tout ce qui pourra la requinquer est bienvenu… (mais pas trop long quand même le câlin, svp)(pas que je sois jalouse hein mais…pas trop long quoi).

Je salue l’Anglais de la main avant de reporter mon attention sur la réunion. La dénommée Ipiu qui mène la « révolte » demande si certains ont entendu des rumeurs. Il y en a tant eu… ! Je repense à ce repas avec Elwynn – et étrangement Jérémy à la même table – où une fille avait paniqué devant un carton, persuadée que c’était une bombe. Mais, je n’ai pas vraiment envie de parler à vrai dire. Je suis surtout venue pour être sûre qu’Alice ne serait pas seule, en fait. Heureusement, je repère ma sœur un peu plus loin qui lève la main. Parfait, elle devrait y penser.




♥:
 
#   Mer 8 Nov 2017 - 11:01

Personnage ~
► Âge : 24 ans et une âme d'enfant ♥
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 666
Date d'inscription : 29/05/2015
Emploi/loisirs : Alimenter mon tumblr et péter vos mirettes avec mes kits fluos ♥
Humeur : Un peu perdue, mais ça va, merci de vous soucier de moi ♥

S'être posé un peu lui a fait du bien. Elle ne va pas vraiment mieux, mais elle est capable de sourire, au moins. Nicolas fait des efforts pour essayer d'aller mieux, même s'il a l'air perdu, alors ça la rassure ; et Allen, lui, reste avec elle. Il est prévenant, étonnamment. Ca lui rappelle un peu l'année dernière, lorsqu'elle n'était pas bien et qu'il essayait de lui remonter le moral. Mais en mieux. Allen n'est pas culpabilisant, Allen n'est pas triste. Il est juste rassurant.

Elle a peur de lui avoir imposé la présence des autres. Elle ne sait pas trop s'il les connaît réellement, Allen ne traîne pas avec les mêmes personnes habituellement ; mais elle n'aurait pas pu lui demander de partir rejoindre Mitsuki ou Ys. Elle n'aurait pas réussi.

Ipiu a demandé à tout le monde de se rassembler à la cafétéria ; elle ne voulait pas embêter plus Allen, mais elle lui a quand même demandé s'il voulait bien l'accompagner. De toute manière, ils doivent rentrer à l'institut maintenant ; elle s'accroche doucement à sa main, l'embrasse sur la joue pour le remercier, et ensemble, avec les autres un peu en avant, ils avancent jusqu'à l'institut.

—Tu crois que ça va bien se passer ? souffle-t-elle à Allen. Il risque d'y avoir du monde ?

Elle a un frisson, le temps est plus frais.

Arrivés en vue de la cafétéria, elle peut constater qu'il y a beaucoup de monde. Elle tremblote. Sourit quand même à Allen. Son visage s'illumine en reconnaissant l'une de ses amies, vers qui elle se dirige en entraînant Allen à sa suite.

—Afya ! chuchote-t-elle après s'être excusée auprès des personnes qu'elle poussait pour atteindre la gentille voyante. Afya, est-ce que ça va ? Je suis tellement contente de te voir...

Au moins, elle ne s'est pas effondrée. Elle ramène des chaises près d'elle pour qu'ils puissent s'installer. Effleure doucement la main d'Afya pour la serrer dans la sienne. Elle voudrait la prendre dans ses bras, mais des gens ont déjà commencé à parler. Elwynn lève la main. Elle est concentrée, elle n'aimerait pas faire trop de bruit. Et peut-être qu'elle aussi lèvera la main, tout à l'heure. Ce qu'elle a vécu dans la forêt avec Elwynn reste fixé dans sa mémoire, mais elle a peur de dire une bêtise. Après tout, peut-être que ça a un lien...


S'émerveille en #E7654D

Treasure box ♥:
 
#   Mer 8 Nov 2017 - 14:14

Personnage ~
► Âge : 28 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 263
Date d'inscription : 20/10/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : Bavarder ♥
Humeur : Explosive ~

Elle avait erré dans l’institut le reste de la journée, elle n’était pas retournée à l’atelier, elle n’avait soudainement plus la même énergie, plus cette envie et ce besoin d’améliorer les choses. Elle s’était dit que ça ne servirait probablement à rien, puisque même à Terrae, les retours en arrière s’éffectuaient.

Elle avait vu, à un moment où un autre, cette idée de rassemblement affichée. Elle y avait réfléchit, avait pesé le pour et le contre. Elle en était arrivée à une sorte d’égalité, se décida à y aller pour se faire sa propre idée. Puisque de toute façon, ce n’était pas comme s’il allait leur arriver quoi que ce soit, même après ce couvre-feu, même avec la présence des Masters. Ils étaient là pour les protéger, pas les enfermer, ni les punir, ou les blesser.

Elle arriva donc un peu après vingt heures, et fut surprise d’y voir autant de monde, tout ce monde qu’elle ne connaissait pas, ou peut-être de vue. Peut-être que leur groupe, leur force réunie, leur permettrait en effet d’avoir quelques réponses. Et puis, concernant les rumeurs, elle se sentait un peu étrangère à tout ça, rien ne lui était arrivé, elle n’avait rien entendu, un peu comme si, la bulle dans laquelle elle avait vécu en avait réellement été une.

Alors elle resta là, debout, contre un mur dans un coin de la pièce, absorbée par son écoute plus ou moins attentive des gens autour d’elle, de plus en plus démangée par l’idée de retourner dans sa chambre. Elle n’avait pas plus à faire ici qu’au milieu de la foule quelques heures plus tôt. Elle attendrait encore un peu, pour réellement se faire une idée, mais elle commençait à craindre que tout ceci ne serve à rien, rien à part ancrer plus profondément la panique, la peur, l’angoisse et la colère liées à tout ceci.

Qu’est-ce que c’était que ce bordel...




Gribouille en #ff9966
#   Mer 8 Nov 2017 - 16:47

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 147
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 20
Humeur : Parle-moins fort pour voir ? Ah ouais c'est mieux.

Je souris à Pandora, rapidos, quand elle vient vers moi. Je la salue moi aussi, lui donne une tape sur l'épaule, j'suis contente de voir qu'elle va à peu près bien, et qu'elle fait partie des personnes déter pour comprendre ce qu'il passe. Au moins avec elle on partage des situations un peu compliquées ahaha. Et à chaque fois j'suis vénère putain elle va croire que j'suis folle.

Alors que je lève la main, je regarde la blonde venir vers moi. Je m'approche d'elle aussi et attrape le mégaphone. Je la remercie en souriant un peu, et redeviens immédiatement sérieuse. Ok. J'risque de pas mal parler, j'ai pas trop l'habitude, j'espère que j'vais pas être trop longue.

Ok euh. J'ai plusieurs choses à relever. Déjà, il y a pas très longtemps, y a eu un colis que certains pensait être une bombe pour la cuisine de la cafet. Une fille a complètement paniquée. Je sais pas ce qu'il s'est passé par la suite, je sais pas si y'avait une bombe ou pas, je ne pense pas parce qu'on est tous là. Mais bon. S'il y a des tensions à ce point c'est qu'il y a un problème dont je n'ai personnellement pas entendu parlé. Ensuite, à plusieurs reprises, dans les sous-sols, puis une autre fois dans la forêt, j'ai senti une présence. Je sais pas... Si c'était humain ou pas. En tout cas c'était flippant. J'étais pas toute seule les deux fois, et à la cafétéria nous étions très nombreux ce jour-là. Et puis tout simplement j'ai entendu qu'il y avait plusieurs réunion de Master, Master tendax d'ailleurs, qui les faisait chier parce que beaucoup de problèmes à régler.

Ouais certains Master bof bof les responsabilités. PAS TOUS OLALALA calmez-vous. Pendant que je parle je regarde toute les réactions autour de moi, les gens qui m'écoutent, ceux qui flippent et qui s'inquiètent. Je croise le regarde de ma soeur, puis celui d'Ariana, qui étaient avec moi pendant ces événements.

J'ai cru entendre parler de défaillance aussi, euh genre, la sécurité de Terrae ou j'sais pas trop qui serait pas secure. Mais euh, pas de panique, genre c'est que des rumeurs et je ne sais pas si c'est vrai. Si quelqu'un en sait plus, ou veut rajouter ce qu'il a pu entendre, euh, beh manifestez-vous. Ou euh, des questions sur ce que je sais.

Je me tourne vers la salle pour faire passer la mégaphone. Ou répondre aux questions. Le but c'est pas de faire paniquer tout le monde mais vraiment d'essayer de comprendre ce qu'il se passe et réagir en conséquence, la panique c'est jamais une bonne chose, le souci c'est que la façon de faire de ce Ryu c'est d'la merde parce que ça invite à tout sauf à rester calme. J'essaie de faire l'inverse comme je peux.



#   Mer 8 Nov 2017 - 21:45

Personnage ~
► Âge : 23 ans et toutes mes dents askip
► Doubles-comptes ? : Hideko Honda -- Mitsuki Hojitake
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 992
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

-J'en sais vraiment rien... Probablement...

Ouais, bon, j'sais pas quoi dire ok ? En même temps, j'comprends pas ce rassemblement sérieux. Ryu a tout dit nan ? Danger, plus de pouvoirs, couvre-feu. On saura tout en temps et en heure, nan ? Ca me fatigue cette situation, clairement.

Pis bon, entre nous, j'ai vu beaucoup trop de gens aujourd'hui. Ils sont pas épuisés après tout ces rassemblements ? Moi perso j'en peux plus. J'accepte d'y aller que parce que ça fait à peu près 3h qu'Aria me tient la main, et que j'commence à m'y habituer, du coup j'veux pas m'en aller. Mais y'aurait pas Ariana, j'serais tranquilou dans ma chambre en train de regarder un film, ça j'peux vous le dire.

M'enfin.

La vie.

Les aléas.

Bref.

On arrive et Ipiu prend la parole. Elle passe ensuite le micro à la rouquine qui était là chez Aaron - Elwynn je crois ? Et Aria m'entraîne avec elle pour aller voir une copine à elle... QUE JE CONNAIS OMG. Par contre elle connaît tout Terrae ou c'est juste une impression ?

J'adressai à la jeune femme un petit sourire, laissant la parole à Aria. Je m'assis sur les chaises qu'elle avait rapproché, et fixai les gens qui commençaient à s'agiter, à parler. Des rumeurs, donc. Ouais, chais pas. J'ai pas grand chose à dire, si ? Ouais, le truc dans la forêt, ça me parle J'AI CRU QUE CA ALLAIT ME BOUFFER OK. Et puis après je sais paaaas, j'ai pas fait attention, c'est pas ma faute, on m'a appris à ignorer tout ce qui n'avait pas d'intérêt ou qui pouvait me contrarier. La faute aux psys.




Merci Aa-chan ♥️
#   Mer 8 Nov 2017 - 22:03

Personnage ~
► Âge : 22
► Doubles-comptes ? : Renji et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1477
Date d'inscription : 13/10/2013
Emploi/loisirs : Soit je bosse en cuisine avec Aria, soit je suis avec mon groupe les Paws up! :)
Humeur : Ça va, je vais bien!

Une révolution en marche.
Quoi de plus dangereux quand même les autorités n'ont plus les pouvoirs? 
Ryu les avait laissé dans une belle merde. Aucun Master ne se doutait du réel danger qui rodait à Terrae. Ni l'intérêt pour laquelle on leur avait ôté tout pouvoir. 
Parfait.
Certes, Ys avait sa petite idée mais pour l'instant, il se tenait de la garder pour lui. 
Et tandis qu'ils avaient lutté pour faire régner le calme, une voix dans un mégaphone interpelle le jeune homme. 
Tandis qu'il vieille que tout se passe bien, il lui suffit de passer par l'entrebaille de la porte pour découvrir une cafétéria bombée de monde. Vingt heure. Ils ont déjà oublié le couvre feu? 

S'infiltrant discrètement, Ys prit la peine de choisir une place dans un coin de la pièce, dans l'ombre. D'accord. Il reconnaît aisément la jeune femme blonde qui hurle dans son mégaphone. Pourquoi ça ne l'étonne pas? 
Malheureusement, sa révolte en soulève plus d'un. Plusieurs têtes ici lui sont reconnaissables. 
Croisant des bras, le Master écoute. Des rumeurs, ça oui. Une failles dans la sécurité de Terrae, lui aussi, il avait été témoin de cette rumeur. ce jour là, il s'était rué pour vérifier de ses propres yeux sans jamais rien trouver. 
Mais pour l'instant, il préfère rester en arrière, à l'abri des regards, guettant et écoutant ce qu'ils ont à dire.
Et ensuite, on avisera.



Merci à Aaron chéwie! 


Spoiler:
 
 

[EVENT - 1] Quand chercher une solution devient un problème [j1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Cafétéria.
Aller à la page : 1, 2  Suivant