Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
[EVENT - 1] Tous ensemble - Speed RP avec Cool Patrol & Co.
#   Lun 6 Nov 2017 - 11:18

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? : Nicolas Lefebvre - Mekaro Kre
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 24
Humeur : Qu'est-ce que ça peut te foutre ?

Jérémy n'avait aucune idée de ce qu'il pouvait ou voulait faire. Il les avait regardé longuement, sans savoir quoi penser, alors qu'ils s'étaient tous entassés pour faire ce qu'il suppose être un câlin groupé. Il avait serré les dents, se sentant étrangement seul, serrant Charlotte contre lui... pour ne pas qu'elle ait froid. Il attendit sans mot dire qu'ils arrêtent leur mascarade et qu'ils le rejoignent pour se diriger vers la maison Williams. Nicolas ne pleurait plus, Jérémy ne dit rien.  Il ouvrit la porte, laissa les gens s'occuper d'eux-même pour changer la petite, lui mettre un pull et la mettre dans son parc.

Il ne se sentait pas concerné, mais il ne savait plus quoi faire. Nicolas s'était installé entre Asbjorn et Aria. Il se semblait plus vouloir les quitter d'une semelle. Le nerd teinté... Houston, seule personne qu'il connaissait à peu près, restait auprès du couple gay euh... Alice et Hamilton ouais. Il y avait Aoi aussi et eurf... Elwynn. Beaucoup de monde entassé dans le salon. Beaucoup de visages fatigués émotionnellement mais bizarrement contents... Jérémy fronça les sourcils, se dirigea vers la cuisine et commença à préparer un plateau dans un silence étrange.

Il revint. Il avait disposé sur le plateau des tasses, des sacs de thé, la bouilloire contenant de l'eau chaude et le grand thermos, dans lequel se trouvait toujours du café chaud s'il était en période de révisions. :

-Servez-vous. lâche-t-il de manière un peu sèche.





Cadeau:
 
#   Lun 6 Nov 2017 - 13:41

Personnage ~
► Âge : Vingt-deux.
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1189
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

C'est bon. Tout va bien. Allen est là, il s'occupe d'Ariana, et il va bien ; Nicolas a retrouvé ses amis, il les serre contre lui ; il ne va pas bien, mais ce qui est sûr est qu'il va mieux. Quelque part, je suis rassurée ; ne lance un regard de remerciement à ceux qui s'occuper des plus affaiblis et me mets moi aussi en route. D'abord prendre soin des plus jeunes, je ne peux pas les laisser seuls ; au moins jusqu'à ce qu'Aaron arrive, qu'il ne culpabilise pas encore de ne pas avoir été là. Parallèlement, je suis inquiète. Je me demande si les autres Masters ont les informations dont ils ont besoin. Maintenant que la panique redescend lentement et que j'observe ce qu'il se passe autour de nous avec plus d'attention, que je tente de réfléchir aux événements, je me rends bien compte qu'il y a quelque chose qui nous manque. Mais je n'arrive pas à mettre le doigt dessus… Est-ce que ça ira du côté d'Huo ?

Ryu a été stupide. Mais sans doute a-t-il eu de bonnes raisons pour faire ce qu'il a fait. La menace vient sans doute de l'intérieur ; mais alors quoi ? Je me mords la lèvre en me triturant le cerveau sur le chemin et observe Jérémy qui marche en avant avec Lottie. Je retiens un soupir.

Nous entrons tous dans la maison ; heureusement, le salon est plutôt grand. J'aide les plus en forme à déplacer des chaises et accompagne le blond jusqu'à la cuisine pour voir s'il n'y a pas quelque chose à manger dans les placards. Une grande perte d'énergie doit être compensée par du sucre ; et au moins, manger leur fera peut-être du bien.

Je me hisse sur la pointe des pieds pour tenter d'attraper un paquet sur l'étagère la plus haute. Aha. Je suis plus grande que la majorité des asiatiques, mais avec 1m70, c'est parfois un peu compliqué. Et je n'ai plus mes pouvoirs pour... C'est pas grave. Un soupir. Avant qu'il ne retourne dans le salon, je lui demande s'il peut m'aider à le descendre et le remercie d'une voix un peu terne, avant de l'accompagner dans le salon. Les petits gâteaux sont posés autour de la table. Je relève doucement les yeux vers Nicolas, vers Alice, vers Ariana, vers Allen. La question est muette : "Est-ce que vous allez bien ?"

—Merci pour les boissons chaudes Jérémy, je lance sur un ton doux. Qui veut quoi ? Je vous sers.

Ca se voit, il est aussi touché et fait des efforts. Pour ma part, je suis rassurée de voir toute la petite troupe ici. Mais un peu triste que Selvi n'ait pas voulu suivre le mouvement.



Je vole en #F54759
#   Lun 6 Nov 2017 - 23:39

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 147
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 20
Humeur : Parle-moins fort pour voir ? Ah ouais c'est mieux.

On marche un moment dans l'obscurité. Ils se tiennent tous les mains. Ils se cherchent tous les uns les autres, ils se perdront pas non. Ahaha, il pourrait y avoir un ouragan qu'ils se sépareraient pas. Tant mieux. Lorsqu'on arrive chez Aaron, j'me rends compte que c'est la totalement la première fois que je mets les pieds ici. A l'intérieur il fait chaud, il y a de la lumière. Ca rassure.

Je pose Asbjorn à coté de Nicolas, Ariana et euh, Allen, à coté d'elle. Bon. Ca ira. J'ébouriffe la tête de Boubou à travers sa capuche et lui sourit franchement. Allez p'tit chat, ça va aller ok. Si tu m'le demande j'te referai même un câlin, mais j'veux pas que t'aille mal. Je tourne la tête vers ma soeur, qui tient fermement la main d'Alice. Je leur sourit aussi. Ca va, elles sont ensemble, elles sont avec leurs amis. Alice tient la main du type roux, Houston j'ai cru comprendre. Le même sourire lui est envoyé. EH LES GARS JE SOURIS OMG. Puis je m'écarte un peu lorsque Jérémy et la Master apportent des tasses avec du thé et du café. J'avoue j'suis surprise t'sais le mec trop violent... Bon. Là on est en crise donc bon. Je croise son regard. Je hausse les sourcils. Trêve ? J'lui sourirais pas il peut se faire voir. Mais bon. Et puis la Master le remercie, et se propose pour servir tout le monde. Elle a l'air gentille, elle s'occupe des gens. Faut que quelqu'un l'aide la pauvre, elle pourra pas tenir comme ça des jours entiers, elle va finir par péter un câble. J'espère que ses amis l'aideront, j'me sens pas légitime pour ce genre de choses, mais je lui souris quand même.

Je boirai plus tard. Je vanne Asbjorn quand il choisit de prendre du café. Sale gosse. Détendre l'atmosphère, se calmer, pour comprendre. Ok. Je commence à réfléchir à la situation en vrai, un peu à l'écart du groupe. Ok. Je m'adresse à Jérémy sans le regarder.

Dis si t'as besoin d'aide pour Lottie ou la maison. Et faudrait prévenir Aaron, j'sais pas trop comment.

Je tourne la tête vers lui pour l'interroger du regard, puis je parle un peu plus fort, qu'Aoi entende, ou Nicolas ou quelqu'un en capacité de lui dire.

Quelqu'un a le numéro de Aaron pour le prévenir qu'on est tous chez lui ?



#   Mar 7 Nov 2017 - 0:05

Personnage ~
► Âge : 24 ans...
► Doubles-comptes ? : Isis Nial, Dunkan D. Carter (inactif pour le moment), Michigan Carter (mort)
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 147
Date d'inscription : 03/07/2015
Emploi/loisirs : Danser. Nan j'déconne.
Humeur : Larvaire.

Honnêtement, je ne sais pas du tout ce que je fous là.
Et quelque part, c'est même encore plus malaisant. Pourquoi ?! Ben vous savez, je connais vaguement Hamilton et môsieur-je-tape-fort mais de loin quoi. Et Ariana, Miss j'observe les gens dans les toilettes et je me reteins les cheveux toutes les deux semaines (cette pensée me fait d'ailleurs sourire, parce que bon j'ai quand même mis mes cheveux entre les mains de cette experte). Et Alice, que j'avais l'impression de connaître ben... Vous savez, c'est typiquement ce moment tragique où tu sens que le lien que tu partages avec une personne est probablement partagé par les autres qui se trouvent ici. Ho, c'est pas comme si j'ai un jour cru que c'était exclusif -et HEUREUSEMENT PUTAIN- mais s'en rendre compte reste une chose étrange.
Je les regarde tous, je sais pas trop quoi en penser.
Je ne me sens ni particulièrement mal, ni bien. Je me sens... Un peu comme tous les jours, mais un peu moins.

Le terme qu'il n'arrivait pas à trouver était très exactement "las". Houston se sentait las.

J'étais posé tranquillement, plutôt amusé à l'idée d'être chez Aaron sans son autorisation, à regarder tout ce petit monde d'un air un peu peiné, un peu détaché, et un peu peiné de me sentir aussi peu affecté par leur état. Je veux dire, je les connais à peine quoi. Et déjà que l'empathie n'a jamais été mon fort...
Par contre, je me jette quasiment sur la boisson chaude quand elle arrive. Non mais attendez, c'est une aubaine ! Et lorsque la master -Aoi, j'ai dû voir ça quelque part- propose autre chose, je ne peux m'empêcher de sauter sur l'occasion.

_ Des kit-kat ?! Non sérieux, y'a des kit-kat ?

On sait jamais hein.
Je me retiens de justesse de dire que j'ai d'ailleurs le numéro d'Aaron. Parce que déjà c'est faux, mais en plus ça lui ferait sûrement pas plaisir que je lui envoie un message du style "cc bb, on é chez toi bisou ♥️". Je sais pas pourquoi j'ai l'impression qu'il est rancunier...



Spoiler:
 


Dernière édition par Houston Carter le Mar 7 Nov 2017 - 11:01, édité 1 fois
#   Mar 7 Nov 2017 - 9:50

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? : Elwynn Evrard
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 326
Date d'inscription : 01/08/2016
Age : 19
Emploi/loisirs : Créer des activités artistiques pour les petits ♥
Humeur : Y'a un village là-bas, on dirait la mer.

Alice a suivi le groupe, tenant la main de sa Lune. Elle se remet à fonctionner. Ok. Petit à petit, en marchant, elle retrouve sa façon de marcher. Elle a l'impression d'être coupée de fonction de son corps, comme si on l'avait rabotée, elle ne se sentait plus entière. Elle n'avait plus l'habitude, tout simplement, ce n'était pas une fatalité, et après la douleur première, Alice s'y habitue et s'en sort plutôt bien. Elle ne s'appuie plus sur Adélaïde, sans la lâcher, elle ne ralentie pas les autres non plus.

Une fois arrivée chez Aaron, elle les observe tous. Nicolas semble aller mieux depuis qu'ils sont tous ensemble, Ariana et Asbjorn collés à lui. Alice sourit à Aoi dès qu'elle croise son regard, la Master n'a pas craqué, n'a pas prit une seconde pour elle. Elle le sait. Elle la remerciera plus tard, elle essaiera de l'aider plus tard. Elle ne peut pas, pour l'instant. Doucement, elle se tourne vers Houston et l'invite à s'asseoir avec elles. Malgré tout, elle lui sourit, de son sourire tout doux, tout rassurant.

Elle lui était très reconnaissante de l'avoir suivie. Elle avait bien conscience que ce n'était pas son monde, qu'il était peut être tout aussi perdu qu'elle, à sa manière. Elle s'en voulait un peu de l'avoir monopolisé pour elle et pour rien d'autre. Elle y pensera plus tard. En attendant, elle est heureuse d'avoir son ami à ses côtés.

Elle rit lorsqu'il demande brutalement s'il y a des Kit-kat, ce qu'elle n'avait pas réussi à faire aussi sincèrement depuis tout à l'heure. Elle demande du thé à Aoi, et récupère sa tasse d'une main. De toute façon, Alice n'avait plus qu'une main. L'autre était à Hamilton, seulement à Hamilton. C'était rare que le contact dure aussi longtemps entre les deux jeunes femmes. Mais là tout de suite, c'était un besoin. Le Vide était là, juste à coté, et le danger tout autour. Et sa Lune la protège des ténèbres.


Hrp : Bb Houston je l'aime muuuhuhuu <3



Spoiler:
 
#   Mar 7 Nov 2017 - 10:11

Personnage ~
► Âge : 17
► Doubles-comptes ? : Mekaro Kre - Jérémy Bonnet
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 908
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 24
Humeur : En pleine réparation...

Nicolas est perdu dans ce qu'il ressent ; d'un côté le vide le fatigue même s'il est entouré et qu'il pèse moins, son poids dans son cœur le tire vers le bas, l'épuise, et de l'autre, il bouillonne de l'intérieur, réfléchit enfin sur ce qu'il vient de passer, analyse tout ce qu'il a pu entendre ces derniers mois, ce qu'il a pu voir dans la cour, ce qu'il pourrait se passer par la suite. Il remarque que bien tard qu'il est rentré, quand il sent enfin l'odeur de la maison, en plus des gens qui l'entourent. Il y a Aria et Allen d'un côté, Asbjorn et Elwynn de l'autre, Aoi et Jérémy dans la cuisine, la Miss, Alice et quelqu'un qu'il n'arrive même pas à savoir s'il connaît. Il prend une lente inspiration, tente d'éviter de pleurer à nouveau sous le coup de la douleur. Ça va aller. Pour l'instant. Le Loup Noir est toujours là. C'est cette partie de lui qui reste active, sur le qui-vive. Mais il ne dit rien. Il n'entend pas Aoi qui fait le service, il n'entend pas Elwynn qui se propose d'aider Jérémy avec Lottie.

Il a le regard fixe, droit devant lui, sa main triturant machinalement son collier. Il a l'impression d'être aveuglé, il ne sent plus l'énergie de Mathéo dans le cristal, bien qu'il brille toujours. Et maintenant plus que le vide, c'est le manque qu'il ressent... Le manque des yeux de Mathéo, de son visage rayonnant, le manque de ne plus vraiment voir ceux qui nous entourent, percevoir leurs auras bien plus vivante que leur chair, le manque de se sentir, de sentir les autres avec ce sixième sens si vitale, si important, le petit truc en plus qui l'empêchait d'être le monstre qu'il avait pu être, plus fermé, le manque, le manque de cette drogue qui décuplait ça, qui lui permettait de voir encore mieux, sentir encore mieux, vivre enco- :

-Hé ho Nico ! Ton téléphone.

Nicolas regarde Jérémy, la main crispée sur son cristal, serré si fort qu'il risque bien d'avoir la marque dans sa paume. Il hoche la tête, veut lâcher un instant la main d'Aria pour récupérer son téléphone mais la poigne de Jérémy qui s'est soudain rapproché l'en empêche. :

-J'vais le faire.

-Okay.



#   Mar 7 Nov 2017 - 10:12

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? : Nicolas Lefebvre - Mekaro Kre
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 24
Humeur : Qu'est-ce que ça peut te foutre ?

Jérémy recevait les attentions sans vraiment s'en préoccuper. L'état de Nicolas l'inquiétait. Il fixait ces yeux d'argent au panel d'émotions divers et variés. Tantôt on pouvait y lire de la réflexion, puis de la peur, une profonde tristesse, mais par-dessus tout ça, du vide. Un vide émotionnel vraiment étrange... Elwynn se propose de l'aider, il réfléchit intensément, les yeux rivés sur son meilleur ennemi, tandis qu'Aoi fait le service. Un ange passe et soudain, il s'active. Il n'aime pas cette ambiance, entre deux mondes, tendus et inquiets. Il prend des kit-kat qui traînent sur le plateau et les lance en direction de Houston qui a récupéré un semblant de vie à la mention de la friandise. :

-Tiens le nerd. Y'en a d'autres si tu veux. Elwynn... il fit une grimace mais pour l'instant il devait lui demander de lui rendre service. Si tu pouvais veiller sur Lottie le temps que je- ouais. S'il-te-plaît. Nico... Ton téléphone.

Aucune réponse. :

-Hé ho Nico ! Ton téléphone.

Le regard qu'il pose sur lui le tend tout entier. C'est comme si d'un œil le Loup Noir l'observait, et dans l'autre, Nicolas voulait pleurer. Il s'apprête à lâcher la petite rouquine pour lui passer le téléphone. Il l'en empêche instinctivement... Quelque part, il savait que si Nicolas se retrouvait tout seul avec lui-même au fond de lui, il allait faire une rechute... et c'était pas le moment. :

-J'vais le faire.

-Okay.

La voix de Nicolas est rauque, mais elle est là. Jérémy fouille sa poche et sort le téléphone... Il l'aura utilisé deux fois aujourd'hui. Il fit le tour du canapé, s'installa sur le dossier, juste au-dessus de Nicolas. Il écrivait son message d'une main, l'autre étant posée sur la tête de son "frère". :

-Bon Williams c'est fait. On a le temps de se poser avant d'aller à la cafét' ce soir... Enfin, pour ceux qui veulent. Amazaki ? Vous avez une idée du temps que vous allez passer sans vos pouvoirs ?

Oui parce que Nico et son yo-yo émotionnel, ça va vite devenir insupportable.


HRP : putaiiiin speed-rp on a dit SPEED OMG je suis désolé





Cadeau:
 
#   Mar 7 Nov 2017 - 10:36

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? : Adélaïde Hamilton
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 172
Date d'inscription : 25/09/2016
Age : 18
Emploi/loisirs : Faire des trous dans tes tshirts ♥
Humeur : Mon sourire ne disparait jamais.

Tu n’as pas lâché Elwynn. Ah, vous faisiez une jolie bande à voir, tous main dans la main, par duo ou petit groupe, à avancer jusqu’à la maison du Master, à vous donner du courage à coup de sourires, d’étreintes brèves, de paroles lancées et rattrapées au vol. C’est ainsi que, bon gré, mal gré, vous êtes arrivés, vous êtes rentrés… et vous êtes laissés tomber dans les canapés, fauteuils et chaises à disposition, épuisés.

C’est la master – Aoi, tu crois – qui vous a pris en charge avec Jérémy. A eux deux, ils ont apporté boissons chaudes et nourritures, de quoi vous requinquer un peu, somme toute. Tu as pris du café, répondant à la taquinerie d’Elwynn par un sourire amusé. A tes côtés, Nicky semble ailleurs. Tu le vois du coin de l’œil resserrer ses doigts sur le cristal accroché à son cou. D’ailleurs, Jérémy doit s’y reprendre à plusieurs reprises avant d’enfin attirer son attention. Ça te peine. Ta douleur et celle des autres. Tu ne sais pas comment tu vas le supporter. Tu espères que tu vas le supporter.

Tes deux paumes contre ta tasse, tu t’avances un peu pour appuyer tes coudes sur tes cuisses, ton nez juste au-dessus de la réconfortante odeur du café. Tu aimerais parler. Tu aimerais aider. Mais tu te sens vide, démotivé. Tu arrives encore à sourire, et c’est déjà bien, non ? Alors tu ne dis rien, perdu dans ta capuche et tes pensées, tu te coupes pour une fois un peu du monde qui qui t’entoure. S’ils ont besoin de toi, ils sauront bien te secouer de toutes façons, pas vrai ?

« Qu’est-ce qui se passe ? Pourquoi… Pourquoi on nous fait ça ? J’ai peur. Je ne devrais pas. Je n’ai pas le droit d’avoir peur. Je dois être là… Pour les autres. Et parce que. Parce que je ne veux pas revenir à ce que j’étais avant d’arriver à Terrae. Je ne veux pas. ».

Tu te redresses d’un coup, comme si tu te réveillais. Tu prends une gorgée de ton café avant de poser la tasse sur la table et de te lever pour t’approcher de la Master :

- Y a besoin d’aide pour quelque chose ? Servir ? Préparer un truc ? Prévenir d’autres gens ? De la vaisselle ?

« Quelque chose pour m’occuper… S’il-vous-plaît. N’importe quoi, mais quelque chose. ».



#   Mar 7 Nov 2017 - 10:44

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? : Asbjorn Andreassen
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 478
Date d'inscription : 07/05/2016
Age : 18
Emploi/loisirs : En apprentissage de la vie, je crois.
Humeur : Erm... On fait ce qu'on peut?

Tout se passe autour de moi sans que je ne suive très bien. Le câlin collectif se défait, me laissant étrangement vide. Heureusement, j’ai toujours la main de ma petite Terre dans la mienne pour me raccrocher à la réalité, à la vie. Nous nous rendons chez Aaron et je le sens peu à peu reprendre des forces, retrouver sa démarche…même si elle reste elle, sans vraiment être elle. Alice aime ses pouvoirs, ou au moins son élément. Cela doit lui manquer, encore plus qu’à moi qui aie eu énormément de mal à m’y faire. Pourtant, je dois reconnaitre que je me sens…Refroidie ? Aha. Allez quoi, il faut bien rire un peu…

Chez le Master, Jérémy et Aoi nous servent. Je les remercie du regard et d’un discret mouvement de tête. Je voudrais les aider mais je ne suis qu’à moitié libre, Alice comme moi refusons de nous lâcher l’une l’autre. De ma main valide, j’attrape une tasse de café. Houston – pas du tout bizarre qu’il soit là au milieu de nous tous, il doit se sentir un peu seul, le pauvre – demande tout à coup brutalement s’il y a des Kit Kat. Je pourrais lui en vouloir de son manque de tact dans toute notre peine, mais à mes côtés, Alice rit avec sincérité, réchauffant un peu mon cœur. Nous verrons plus tard pour le tact, alors.

Par contre, Nicolas m’inquiète. M’inquiète franchement. Il est loin, là. Il n’est pas bien du tout. Je ne sais pas quoi faire. Je ne veux pas lâcher Alice, mais j’ai envie d’aller le voir, de lui parler, de lui dire que ça va aller, même lui faire un câlin si c’est ce dont il a besoin. Je ne peux m’empêcher de jeter régulièrement sur lui des regards inquiets, ma main se resserre un peu plus sur celle de la Terre.

Je ne sais pas quoi faire.

Et tout à coup Asbjorn se lève, comme un mort sortirait de son cercueil. Ok. Lui, il a besoin d’être occupé. Compréhensible, vous me direz. Plus loin, Elwynn va s’occuper de Lottie. Tout le monde s’active plus ou moins.

Moi, je ne sais pas quoi faire. Qu’est-ce que je peux faire ?




♥:
 
#   Mar 7 Nov 2017 - 12:19

Personnage ~
► Âge : 24 ans et une âme d'enfant ♥
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Aoi, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 666
Date d'inscription : 29/05/2015
Emploi/loisirs : Alimenter mon tumblr et péter vos mirettes avec mes kits fluos ♥
Humeur : Un peu perdue, mais ça va, merci de vous soucier de moi ♥

Elle se sent un peu vague, la petite Eau. Elle est fatiguée, et à peine les fesses posées sur le canapé qu'elle s'appuie contre Allen, tout doucement, les yeux fermés, pour lui faire un câlin. Elle reste comme ça quelques secondes sans bouger, elle a besoin de calme ; une main est posée sur la cuisse du brun, et l'autre est dans la main de son ami, qu'elle serre doucement entre ses doigts sans la lâcher depuis un moment. Elle caresse doucement le dos de sa main de son pouce, un peu absente. Elle accepte un thé et remercie à demi Aoi sans vraiment être là.

C'est Jérémy qui la réveille à moitié en s'adressant à Nicolas ; il manque de lâcher sa main, mais son frère l'en empêche. Elle se décolle un tout petit peu d'Allen et tourne le nez vers le sensitif, inquiète. Elle pose sa tête sur son bras à lui, une seconde.

—Est-ce que ça ira ? lui chuchote-t-elle. Tu veux quelque chose ? Tu veux que je te serve un café ?

Elle ne sait pas vraiment si elle a besoin de l'entendre, ou si c'est simplement parce qu'elle veut qu'il lui dise quand il se sent mal. Elle est inquiète, elle a terriblement peur de retrouver le Nicolas de cet été. Malade, absent, drogué ; mais il vit, il est là, ils sont tous là, alors ça va.

Allen, à côté d'elle, n'a pas l'air plus affecté que ça de sa perte de pouvoirs. Elle lui lance un regard doux, mais au fond elle est inquiète aussi. Parce que la dernière fois, il a bu. Et entre son amoureux et son meilleur ami, elle ne sait pas bien qui elle a le plus peur de voir replonger. Ce serait le pire des cauchemars.

Elle s'essuie momentanément les yeux avec sa main du côté d'Allen, puis va la reposer sur la sienne. Elle a besoin de contact. Elle ne sait pas quoi dire. Elle se sent juste effrayée, elle ne sait pas ce qu'il se passe et, sans ses pouvoirs, est totalement démunie. Un pouvoir qu'elle utilise tous les jours... Elle ose à peine imaginer pour Nicolas. Elle ose à peine.

Son regard se pose sur Hamilton et Alice ; pour elles aussi, ce n'est pas simple. Pour Abs... Abo... Pour Boubou non plus. Elwynn le vit un peu mieux, mais elle est en colère. Au moins, les deux derniers cherchent à s'occuper.

—Peut-être qu'on pourrait mettre un peu de musique ..?

Elle propose ça à mi-voix, en espérant que ça ne gêne personne. S'ils ne veulent pas, elle n'insistera pas. Mais ça leur fera peut-être du bien d'avoir autre chose qu'un silence morne dans la pièce, brisé par le bruit des tasses qui se posent et des sachets qui s'ouvrent.


S'émerveille en #E7654D

Treasure box ♥:
 
#   Mar 7 Nov 2017 - 13:26

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 147
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 20
Humeur : Parle-moins fort pour voir ? Ah ouais c'est mieux.

Alors que tout le monde s'installe plus ou moins, que tous se cherchent, moi je surveille surtout Asbjorn. Qui a l'air tout bof. Et puis Jérémy se tourne vers moi et me demande de garder Lottie. J'hoche simplement la tête. Ok, je m'occupe de ça. Je m'approche du parc de la petite, entendant juste Asb se lever et demander si lui aussi peut aider. Chaton, il a besoin de bouger. Une pile électrique. Hm.

Je souris à la petite qui n'a pas l'air rassurée dans son parc.

Eh oui Charlotte, tu sens tout ça hein. Allez viens là choupette !

Je l'attrape dans mes bras, et la cale contre ma hanche. Un bras autour d'elle, je défais ses chaussures. Elle me regarde, elle doit me trouver étrange, elle me connait peu. Je lui souris, j'essaie d'être rassurante. Elle a rien demandé, elle a juste vu toute la panique. C'est pas un truc super pour elle, pauvre poulette. Je passe ma main dans ses cheveux, et lui fait un bisou sur le front. Et je lui tire la langue. Ah ! Elle rit, ça va un peu mieux. Elle sait pas trop si elle doit vraiment rire ou pas, mais au moins ça va mieux. Je la repose doucement dans son parc, et lui parle un peu, lui donnant quelques jouets.

J'sais pas d'où ça me vient tout ça. J'avais déjà préservé des petits, joué avec eux dans la rue. Des aussi petits, non. Jamais. Mais c'était logique. Enfin. Elle vit comme nous, elle est juste encore plus sensible à tout ce qui l'entoure. Jérémy s'est activé pour prévenir Aaron. Très bien. Il a raison on a un peu de temps. J'attends qu'il termine de s'occuper de Nicolas aussi, je reste avec la petite. Je m'amuse à lui toucher le nez, la regarde sourire, attraper mes doigts. Me montrer ses jouets. On est bien toutes les deux là hein. Et malgré ça, je laisse mes oreilles trainer, jette des coups d'oeil régulier pour regarder si tout le monde va bien.

Etre avec Lottie m'apaise, je dois m'occuper de quelqu'un, et j'ai pas le droit d'être en colère avec elle. J'ai pas envie non plus. Je sais que dès que je sortirai de c'te baraque pour aller à la cafet j'serai énervée. C'est ma pause. Ariana propose de mettre de la musique. Peut être que ça peut aider en effet.



#   Mar 7 Nov 2017 - 14:14

Personnage ~
► Âge : 17
► Doubles-comptes ? : Mekaro Kre - Jérémy Bonnet
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 908
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 24
Humeur : En pleine réparation...

Nicolas met tellement de temps à revenir sur terre... Quand Jérémy retient son poignet, il remarque qu'il tient bel et bien une main, une main chaude, la main de Sunshine. Il lève les yeux vers elle et sourit. Il ne peut pas faire autrement, chaque fois qu'il la voit, il sourit. Ce qu'elle lui demande met un temps avant d'être assimilé et comprit. Il passe délicatement ses doigts sur une mèche rousse et hoche la tête négativement. Il n'a envie de rien, comme lorsqu'il était petit. Ni café, ni thé, rien qui peut avoir du goût, qui pourrait lui rappeler sa fadeur. Boubou s'est levé d'un coup, besoin de bouger. Il le comprend, aimerait faire de même, mais Nico à l'impression d'avoir som-... Une main lourde se pose sur sa tête, le surprenant, faisant tressaillir son corps et serrer un peu plus fort la main d'Aria. Mais tout de suite après, il a l'impression que sa colonne vertébrale fond. Ah, ça fait du bien. Là, tout de suite, il s'en fout de qui le touche. Tripoter son crâne, c'est magique. Il y a le rire de Charlotte qui résonne quelque part. Aria parle de mettre de la musique. La Miss paraît inquiète mais sa main tient celle d'Alice qui sourit devant Houston et ses kit-kat.

Nicolas écarquille les yeux. AH. Il ne fallait pas qu'il essaie de ne plus penser au Vide, mais d'avancer avec. Il donna un baiser sur la main d'Aria et la lâcha en lui faisant un dernier sourire. Il se leva, choppa l'épaule de Boubou. :

-Viens ! Les CD sont par-là.

Le Tonnerre a un hoquet, retient la soudaine nausée qui le prend... peut-être qu'il allait prendre un café après finalement hein. ...ouais non en fait il aurait jamais du se lever si vite.



#   Mer 8 Nov 2017 - 21:32

Personnage ~
► Âge : 23 ans et toutes mes dents askip
► Doubles-comptes ? : Hideko Honda -- Mitsuki Hojitake
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 992
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

HRP : Allen est un con, sorry.

Je connais personne. Absolument. Personne. Sauf Hamilton, que j'ai croisé. Y'a longtemps. J'm'étais pété la cheville d'ailleurs. Et Aoi. Aoi, évidemment.

Tous ont l'air soit super en colère, soit complètement anéanti. J'ai juste l'impression de ne pas être à ma place ici. Et même si j'sais que j'ai pas à être jaloux, franchement - FRANCHEMENT - ça me saoule qu'Aria parle autant avec l'autre mec là. Nicolas si ma mémoire est bonne. On s'est jamais parlé, mais je sais qu'il m'aime pas, alors ça me saoule. OUI JE LE SAIS.

Après les autres, bah... Bah voilà. C'est des visages que je connais, des personnes que j'ai déjà croisé - dans les couloirs, à Terrae, enfin, partout quoi. Mais j'les connais pas.

Je captai le regard d'Aoi, la gratifiai d'un sourire. Je me demandais ce qu'elle faisait là. Elle connaissait vraiment tous ces gens ? Il fallait vraiment que je me sociabilise, moi.

Aria lâcha ma main un instant avant de la reprendre. J'aurais aimé qu'elle reste collée contre moi plus longtemps, mais j'imagine que dans ce genre de situation, j'ai pas tellement le droit d'être égoïste.

Mais bon, j'serai égoïste quand même. Parce que j'ai pas envie de parler aux gens, j'ai juste envie d'être avec Aria en fait - donc si j'suis là, c'est pour elle, parce qu'elle a des potes en fait, et j'avoue que ça, j'connais pas trop AHAH. J'vais découvrir, apparemment.

Finalement, au bout d'un bon moment de silence, je m'approchai légèrement d'Aria, alors que son pote se cassait pour aller chercher des CD avec son autre pote.

-Ca va ?
soufflai-je.

Ouais. Belle approche. Impec.




Merci Aa-chan ♥️
 

[EVENT - 1] Tous ensemble - Speed RP avec Cool Patrol & Co.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Logements Masters. :: Maison d'Aaron.