Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
I'm taking back the crown [avec Jérémy]
#   Mar 7 Nov 2017 - 12:54

Personnage ~
► Âge : 17
► Doubles-comptes ? : Mekaro Kre - Jérémy Bonnet
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 908
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 24
Humeur : En pleine réparation...

Ce rp se déroule début novembre, avant l'évent.


-Un.

-Ichi.

-Deux.

-Ni.

-Trois.

-Urg... San.

Nicolas hausse un sourcil. Il savait que Jérémy avait commencé son entraînement un peu plus tôt, mais qu'il soit épuisé au bout de trois pompes, c'était surprenant. :

-Beh alors ? Tu faiblis ?

-Salopard... T'AS PRIS DU POIDS DEPUIS LA DERNIERE FOIS ! ENCULE !

-Ah...

Nicolas leva la tête de son livre de Japonais débutant rempli des notes qu'il a pu mettre lors de son arrivée à Terrae. Assis en tailleur sur le large dos de Jérémy, il lui servait de poids en plus pour faire ses pompes... Quand il lui a demandé la première fois, c'était peu après être parti s'entraîner au gymnase... Il n'a pas bien compris pourquoi mais depuis il arrivait à supporter sa présence sans Lottie dans les parages, il supposait qu'il avait du lui arriver quelque chose d'assez important pour qu'il change d'avis. Mais peu importait au final, car il pouvait en profiter pour l'emmerd- le forcer à réviser le japonais.

C'est vrai que depuis septembre, il avait pris du poids. Il était maintenant assez fort pour ne plus du tout avoir besoin de béquille. Il n'avait plus cet aspect maigrelet ; faut dire qu'entre Ronron qui a des tendances papa-poule et Jérémy qui cuisine comme un pro, ça aurait pas pu se passer autrement. Il commençait à se muscler, progressivement, il voulait faire ça tranquillement... D'abord, courir. Ça lui avait trop manqué. Ensuite, il verra quand il aura récupéré son endurance. ...Mais du coup ouais. Cette technique pour faire apprendre les chiffres à Jérémy n'était plus trop au point. :

-J'devrais p't'être me lever alors ?

Jérémy poussa une onomatopée et s'effondra. Oui. Bon. Il allait se lever hein.



#   Mar 7 Nov 2017 - 12:56

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? : Nicolas Lefebvre - Mekaro Kre
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 24
Humeur : Qu'est-ce que ça peut te foutre ?

Jérémy se sentait faible... et ça le Chasseur ne le supportait pas. Depuis qu'il s'était battu avec Elwynn, il savait qu'il avait de grosses lacunes en combat. Ça n'avait pas d'importance au village, on le craignait. Mais ici... Ici même l'autre cinglé d'Asbjorn n'avait pas peur de lui. Personne n'avait peur du Chasseur. Mais au lieu de se dire que c'était parce que, justement, ça ne venait pas forcément de lui, il commença à croire que c'était parce que tout le monde ici avait un excès de confiance en leur pouvoir. Ils en avaient tous, Jérémy pas encore, c'est pour ça. Il savait que d'un mouvement du poignet ils pouvaient le balader avec de l'eau ou de l'air ou n'importe quoi. C'était cheaté.

Mais il n'avait personne vers qui se tourner... enfin si... l'autre tafiole de Colette. Parce qu'ils se connaissaient. Parce qu'il lui avait fait comprendre qu'il pouvait avoir confiance en lui... Même si bon, faut pas abuser, c'est sûrement pas le cas. Hein. Un jour il va lui demander un truc en retour pour tout ce qu'il fait là, c'est obligé. Il est pas trop con non plus. Par exemple, là, les entraînements... et ben il en profite pour l'emmerder avec son putain de japonais ! Quand Jérémy s'effondre parce que Nicolas vient de se rendre compte qu'en prenant du poids, il galère un peu, il se dit qu'il ferait mieux de laisser tomber... Après tout, ce qu'il aimerait aussi, c'est battre Nicolas... mais dans l'état où il était... et vu qu'il ne s’entraînait avec la lenteur d'un escargot, ça risquait de prendre son temps avant de s'améliorer.

Nicolas se leva enfin, Jérémy fit de même. Il prit une serviette et commença à éponger son torse nu. Il aurait pu s’entraîner dehors pour éviter de transpirer mais Jérémy n'aimait pas avoir froid... et il commençait sérieusement à peler à Terrae. Il jeta un coup d’œil en biais à Nicolas qui avait les yeux plongés dans son livre à la con. Il avait l'air moins maigre... Qu'est-ce qui les empêchait de se taper dessus ?... Au moins un peu... en souvenir du bon vieux temps. Il s'empara du t-shirt de Nico et le souleva, sans gêne, pour observer son dos pas encore assez musclé… du moins pas autant qu'autrefois. :

-Dis... Pourquoi tu t’entraînes pas avec moi ?

Pas que ça lui manquait de le frapper... Non. Juste. Il en a marre d'attendre okay ?





Cadeau:
 
#   Mar 7 Nov 2017 - 12:59

Personnage ~
► Âge : 17
► Doubles-comptes ? : Mekaro Kre - Jérémy Bonnet
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 908
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 24
Humeur : En pleine réparation...

Nicolas est plongé dans son livre, se demandant dans quelle autre tâche du quotidien Jérémy pourrait utiliser les chiffres pour mieux les retenir. Pour aller jusqu'à 99, il suffisait de lui apprendre à compter jusqu'à dix... Mais pour les cent et les mille, à moins de le forcer à lire le prix des choses quand ils allaient faire des cou- Nicolas se tendit soudainement en sentant son t-shirt se soulever. Jérémy le surprenait souvent avec ce genre de contact... Il n'aurait jamais cru que le Chasseur soit quelqu'un d'aussi tactile, et surtout, quelqu'un de tactile qui ne s'en rend même pas compte. C'est dans ces instants que Nicolas comprenait à quel point ils avaient pas grandi de la même manière, bien qu'ils aient vécu au même endroit.

Jérémy regardait son dos intensément... Il savait de quoi il avait l'air. Tout plat. Un peu cintré. S'il avait toujours été musclé dans sa vie à cause de ses activités physiques forcés, il avait tout perdu en l'espace de six mois. Nicolas poussa un soupir. :

-Tu sais très bien pourquoi. J'ai plus de force, mais pour en récupérer, j'ai besoin d'endurance.

Nicolas le força à le lâcher, posa son livre et retira son t-shirt en lui faisant face. Il posa une main sur son torse, non loin de cicatrices profondes faites au couteau de la part de Jérémy d'ailleurs. Mais ce n'est pas ça qu'il montrait. Il lui montrait la naissance de ses côtes visibles -plus parce qu'il était maigre, mais parce qu'il n'y avait aucun muscle dessous-, son ventre plat mais mou. :

-Je peux plus soulever de la fonte avec un corps pareil. Et qu'est-ce que ça peut te faire d'abord ? fait-il soudain, réalisant ce que Jérémy lui demande. Tu t'en fous bien de mon état de santé nan ?



#   Mar 7 Nov 2017 - 13:03

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? : Nicolas Lefebvre - Mekaro Kre
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 24
Humeur : Qu'est-ce que ça peut te foutre ?

Jérémy laisse Nicolas lui arracher son t-shirt des mains. Tssk, le revoilà qu'il fait sa précieuse… eh ça va ils sont entres mecs non ?! Et puis d'abord c'était lui la tafiole. Pas lui. En plus, si c'est pour qu'il se mette à moitié à poil devant lui, c'était bien la peine de faire ça. Pfft. Abruti. Jérémy souffle par le nez, agacé, mais ne dit rien. Il observe attentivement le torse de son meilleur ennemi, marqué à vie. Il en reconnaît certaines, même s'il ne l'admettra pas. Il se souvient même avec quelles armes il les a faites. Beaucoup aux couteaux. Le sien surtout, enfin, le couteau Commando de son père. Au passage, il constate qu'effectivement, il est bien moins musclé qu'avant… Mais justement en ne faisant rien il risquait pas de récupérer complètement non ?…

Et puis il lui fait une remarque comme quoi beh, en fait, il doit s'en foutre de sa santé… Jérémy plisse des paupières. En soit, c'est pas faux mais d'où il croit qu'il peut savoir ce qu'il pense hein ?… Ouais il est Sensitif, et donc ? Il est pas Télépathe non plus eh, ET HEUREUSEMENT parce que sinon il verrait qu'il le traite de tous les noms à chaque connerie qu'il peut sortir. Et croyez-moi, cette petite chose n'est pas musclée mais elle en sort des tellement plus grosses que lui. Genre celle-là, là. :

-T'as pas été capable de soulever Charlotte jusqu'en octobre et t'avais ta béquille au cas où jusqu'à récemment. ...comment tu veux pas qu'on s'inquiète, machin. Ouais j'm'en fous mais faut être réaliste un moment.

Il croise les bras sur son torse, l'air franchement mécontent. :

-Puis tu vas pas gueuler pour ça non ? Tu m'as dit que je devais m'adapter, j'le fais. Quelqu'un d'autre m'a dit d'avancer, j'essaie. Et on m'engueule quand même pour rien !

-Qui ça ?

Oups... PANIQUE A BORD ! ABANDONNEZ LE NAVIRE ! :

-Personne. lâche-t-il sèchement.

Seulement une sale putain de rousse.





Cadeau:
 
#   Mar 7 Nov 2017 - 14:36

Personnage ~
► Âge : 17
► Doubles-comptes ? : Mekaro Kre - Jérémy Bonnet
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 908
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 24
Humeur : En pleine réparation...

Ils avaient beau supporter la présence de l'autre, leurs conversations finissaient toujours ainsi, à se renvoyer la balle, énervés face à l'inaptitude de Jérémy à s'ouvrir aux autres. Quand il croise les bras, Nicolas l'imite. Il a tendance à fermer ses pouvoirs face à lui, parce qu'il ne supporte même pas ce qu'il ressent, mais du coup, il retrouve ses vieilles habitudes ; le mimétisme en faisait parti. Dans le même temps, il essaie de comprendre ce que son meilleur ennemi lui raconte. Oui, il lui avait conseillé de s'adapter... apparemment quelqu'un lui a donné un meilleur conseil ; avancer. Un tic nerveux contracte les traits de son visage le temps d'un éclair. C'était une bonne idée de base, avancer, mais dans l'état actuel des choses, Jérémy en était tout simplement incapable... Tant qu'il s'obstinait à fermer les yeux sur les autres, il ne pourrait rien faire.

Nicolas pousse un soupir quand le Chasseur le renvoie tout simplement bouler, lorsqu'il lui demande qui lui a donné ce conseil. Une autre preuve qu'il risquait pas d'avancer. Il secoue la tête et reprend son t-shirt pour le remettre... Qu'il continue à s'entraîner tout seul... il l'a soûlé. :

-Je fais ce que je veux de mon corps d'abord. J'ai décidé de prendre mon temps,
pour une fois, dans ma vie, au lieu de courir partout pour être près à tout. Parce que ce que j'ai appris récemment, c'est qu'effectivement je ne pouvais pas l'être. Alors il est temps pour moi de faire les choses au bon rythme...


Il met ensuite son pull avant de reprendre le cahier de japonais. :

-Ensuite, puisque tu t'en fous, ça veut dire que je peux m'en foutre aussi, de ta santé, non ? Alors tu vas t'entraîner tout seul... J'ai pas à subir tes... jérémiades.

Et voilà, sur ce, il sort. Non mais il était pas sorti de quinze ans d'enfer au village, d'un long moment de déroute à Terrae, de plusieurs mois à échanger son corps contre des émotions, puis finalement pour se droguer pour ressentir quelque chose tout en étant plus vraiment lui-même en se disant que ça valait mieux pour lui et une cure de désintoxication éprouvante pour qu'il se plie au volonté de môôôôsieur j'ai pas d'ami alors tu vas devenir ma chose !



#   Mar 7 Nov 2017 - 15:42

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? : Nicolas Lefebvre - Mekaro Kre
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 24
Humeur : Qu'est-ce que ça peut te foutre ?

Jérémy plisse les paupières. Nicolas avait le doigt sur un truc qu'il venait de comprendre : ce qu'il disait était totalement contradictoire. Il s'en foutait... mais il... "s'inquiétait" ? Eh ? Non pas vraiment, c'est juste- ouais... Il voulait le taper quoi. Ou- non mais merde. Juste. Comme c'est le seul qu'il connaît ici, et que les autres sont, soit chelous, soit direct ils ne l'aiment pas. Va savoir pourquoi. Sans doute parce que Nico a raconté son histoire sur tous les toits. Mais il s'en fout Jérémy, il a fait ce qu'il fallait faire au moment où il fallait le faire. Que les étrangers ne comprennent pas, il s'en carre. Mais être tout seul... c'est chiant ok ? C'est super chiant. Ca ne lui arrivait pas, avant, tout simplement parce qu'on lui courrait après pour avoir des faveurs des Vikings, ou de lui d'ailleurs. Chaque fois qu'il était dans sa bulle au village, c'est parce qu'il le voulait. Et là, c'est Nico qui l'abandonne à son entraînement. Parce que ouais, apparemment il faisait vraiment ce qu'il voulait de son corps ; se droguer en premier hein ? Jérémy fronça les sourcils un peu plus qu'à l'accoutumée. Il avait vraiment envie de lui faire bouffer le sol.

Il s'empara de son t-shirt et le suivit dehors. Tu vas voir si j'm'en fous ! Il grinça des dents. Jérémy en avait marre, parce qu'il avait la sensation d'être mené à la baguette depuis qu'il était à Terrae. Moins avec les autres, genre, Willy-Wonka la seule fois où il lui a obéit, c'était parce qu'il en avait marre de le voir se balader en slip dans la baraque les week-ends. Alors il lui avait mis une main au cul, truc qu'il fait souvent à Nico, mais c'était une première pour Jérémy....... qui a vite mis des pantalons après ça. BREF. Les autres, ça passait. Nicolas, c'était le pire. Genre. Fais ça. Non. D'accord. WOAH C'BON J'LE FAIS PUTAIN. MAIDOU ? D'où il craquait comme ça ? Parce qu'il se sentait seul ? Parce que Nico le savait et il en avait profiter pour voler sa couronne de Chasseur ? AH ! Tu vas voir espèce de petit con. Si je réveille pas le Loup Noir avec ça, je sais pas ce qui peut le réveiller !

Finders keepers, losers weepers.

Alors que Nicolas était sur le point d'arriver au potager, sans doute pour vérifier l'état des potirons, Jérémy lui mit un coup de genoux au milieu du dos.





Cadeau:
 
#   Mar 7 Nov 2017 - 16:22

Personnage ~
► Âge : 17
► Doubles-comptes ? : Mekaro Kre - Jérémy Bonnet
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 908
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 24
Humeur : En pleine réparation...

Welcome to the end of eras
Ice has melted back to life
Done my time and served my sentence
Dress me up and watch me die

Quand Nicolas sentit le coup dans son dos, son sang ne fit qu'un tour... Il pivota d'un coup choppa la jambe de Jérémy et le repoussa de toutes ses forces... soit pas grand chose. :

-T'ES ABRUTI OU QUOI ? Tu crois qu'en me pétant le dos maintenant je guérirai plus vite pour que tu me pètes le dos plus tard ?!

Oui, parce qu'il avait bien compris le délire de Jérémy. Ce mec, c'est un chat, il s'ennuie alors il joue avec sa proie. Il tue et il s'amuse avec la chair... Brr... Je sais. Le pire, c'est que je sais que je devrais pas réagir... Parce que c'est ce qu'il souhaite ce con, et j'veux rien lui donner quand on sait tout ce qu'il nous doit. On a failli mourir tant de fois à cause de cet abruti qui voulait "juste s'amuser"... Alors maintenant ça suffit. Il ne le laissera plus faire ce qu'il veut.

If it feels good, tastes good
It must be mine
Dynasty decapitated
You just might see a ghost tonight

Nicolas se plia légèrement, mains sur les côtés, ne protégeant même pas ses points vitaux -avec le Chasseur , ça ne servait à rien-, doigts crispés, regard d'argent planté dans celui d'or. Et je prends le relais. Je prends le relais parce que je sais que Nicolas n'est pas assez en forme pour être assez rapide, mais avec ma volonté, je peux tenir le coup juste assez pour qu'il s'épuise- et l'électrocuter au bon moment. Ah oui c'est vrai. Merci pour le rappel. :

-J'te préviens. J'me retiens pas.

Et sans attendre de réponse, on se jette sur lui.

And if you don't know now you know
I'm taking back the crown
I'm all dressed up and naked
I see what's mine and take it

Je pare immédiatement son crochet droit en me décalant sur le côté. Je ne sais pas si c'est parce que je me suis entraîné avec Huo, simplement le fait d'être plus en forme qu'au village et qu'il y a quelques mois, ou juste parce que je suis plus vieux... mais je trouve le Chasseur si lent comparé à moi. Peut-être que, parce que je suis Tonnerre, je suis naturellement un poil plus rapide ? Je ne sais pas. C'est pas vraiment le moment pour les questions. Je pose ma paume sur son flanc et y envoie un peu d'électricité. L'impulsion n'est pas énorme, juste assez pour brûler son t-shirt et le décaler, mais j'ai l'impression qu'il me vide d'énergie.

Nicolas se rend compte que c'est la première fois qu'il utilise ses pouvoirs en combat avec l'intention de faire mal.

Je me recule pour éviter le mouvement de bras de Jérémy, n'attends pas qu'il récupère son équilibre... en fait, il est mauvais dès qu'on est trop proche de lui c'est ça ? Okay. parfait. Je tourne sur moi-même, fais percuter mon dos contre son torse, accompagné de mes deux coudes... J'aurais pu faire un coup de pied retourné, mais je viens de reprendre la course à pied, j'ai envie d'épargner mes jambes autant que possible pour continuer.

Semi bonne idée en fait. J'entends son souffle qui se coupe mais il a le réflexe de m'attraper en tombant dans la pelouse. Je tombe donc avec mais il me plaque contre lui, je ne peux pas tenter de me relever sans qu'il ne m'étrangle. Il roule sur le côté, arrive à se mettre par-dessus moi. Ça me rappelle la fois où on s'est battu et qu'il était complètement bourré. Il me frappait à mort, à vouloir m'enfoncer dans la terre de ses poings. Mais là... nos pouvoirs me disent qu'il n'est pas tranquille. Je profite d'un instant où il n'est plus vraiment concentré pour mordre son avant-bras et le brûler d'un coup de langue électrique.

Il se recule, je le repousse et je me relève. Je suis essoufflé, mais je ne lâcherais rien.

The crown
So close I can taste it
I see what's mine and take it

On est immobile à se regarder, quoi ? Pendant dix secondes. C'est énorme dix secondes en combat à ne rien faire qu'à se regarder dans les yeux. Nos yeux contraires. Je plisse les paupières. :

-Ah. T'essaies de prouver que t'es toujours le Chasseur, mais tu veux aussi montrer que tu t'es adapté en évitant de trop me faire mal c'est ça.

Pas de réponse... Venant de ses lèvres fines qu'il mord en tout cas. Je souris. :

-C'est pas comme ça que ça marche vieux. Parce que pour "retrouver" ta place de dominant, faudrait encore qu'un jour, je t'ai considéré meilleur que moi.

C'était un demi-mensonge. Je ne suis pas mieux que lui, mais certainement pas pire. On se rassure comme on peut dans la vie, c'est peut-être pas bien, mais en attendant, c'était une vérité qui me faisait du bien, à moi, au Loup Noir, la partie monstrueuse de Nicolas qui ne s'aime pas.



#   Mar 7 Nov 2017 - 17:43

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? : Nicolas Lefebvre - Mekaro Kre
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 24
Humeur : Qu'est-ce que ça peut te foutre ?

Sycophants on velvet sofas
Lavish mansions, vintage wine
I am so much more than royal
Snatch your chain and mace your eyes

Ce qu'il cherchait à faire en le tapant ?... Il ne sait pas vraiment. Il a juste fait ce qui lui a paru être la suite logique après s'être fait rabroué comme ça. C'était le Chasseur merde, celui qui mettait le monde à genou pour ne pas avoir à le faire, jamais. Alors qu'il se donne à fond, il lui rendra chaque coup, Jérémy-style, sans pouvoir parce qu'il peut le faire sans, lui. Le premier coup est douloureux, mais il s'en sort, c'est le t-shirt qui prend le gros de la brûlure... par contre l'impulsion le décale bien, et il ne s'attend pas à ce que le Loup Noir enchaîne aussitôt. Le coup lui coupe le souffle -c'est fou à quel point les gens remarquent que c'est un point faible chez lui- mais il profite de la proximité que le Loup a créé pour l'embarquer avec lui. Cette fois il ne perd pas de temps, il l'étouffe peut-être à moitié mais au moins, il l'a bel et bien retourné. Et il est au-dessus maintenant, parfait. Il prend un instant pour souffler et profiter du fait qu'il domine mais... c'est pas pareil.

Il sait qu'il est plus fort que lui, il sait qu'il pourrait le sonner là, d'un seul coup de poing... mais il a pas envie. Il ne sait pas si c'est parce qu'il sait déjà qu'il est vraiment plus fort et que ça sert à rien de le prouver du coup, ou si c'est parce qu'il doit pas mal de trucs au Loup depuis qu'il est arrivé à Terrae que, finalement, il ne fait rien... Mais cette petite pute le mord ET l'électrocute en même temps. Il se recule en tenant son bras. Un ange passe, pendant lequel il tente de faire le tri de ses pensées... ce que le Loup Noir se charge de faire. Le Chasseur se mord la lèvre ; il aime vraiment pas quand son ennemi utilise ses pouvoirs sensitifs sur lui. Encore plus pour lui dire des trucs qu'il veut pas entendre. C'était une évidence pourtant, qu'il était meilleur que lui, en tout point. Et il allait le prouver.

If it feels good, tastes good
It must be mine
Heroes always get remembered
But you know legends never die

Il se jette sur lui, le plaque à nouveau dans la pelouse. :

-Ferme ta gueule ! FERME TA GUEULE !

Cette fois, ils cognent... tous les deux. Mais c'est pas les mêmes coups qu'ils utilisaient au village... On dirait des coups pour rien, des coups tristes. Le Chasseur est juste à bout, il en a marre de devoir constamment se justifier pour ce qu'il est tout en ayant perdu toutes les attaches qui faisaient qui il était ; le village, son père qu'il voyait rarement, Lottie qui passait surtout son temps avec Williams... OH certes, le Loup avait tout pour être fier, il s'était battu pour le "bien" et regarder le, à s'ébattre comme un chien. Alors ouais, peut-être que Jérémy avait choisi la mauvaise voie mais vous voyez à quel point il est fort aujourd'hui ? A quel point il ne s'effondre pas alors qu'il est seul, triste, à bout ? VOUS VOYEZ PAS ? Eh ben lui il se drogue pas pour des conneries de sentiments de lopettes qui a peur de connaître l'amour. LUI, il sait qu'il veut pas le connaître, il en a pas peur, il rejette et POINT FINAL.

Mais il enfonce son poing dans l'herbe. Il se plie, plante ses yeux d'or dans ceux d'argent qui le fondent de l'intérieur. Le Loup a un coquard, mais aucune once de peur dans sa pupille fixé sur lui. Le visage du Chasseur se contracte. Personne n'a gagné. :

-T'as plus de force ?

-Ouais. T'es trop lourd et je suis fatigué déjà.

-Ahah.

Personne n'a gagné, parce que Nicolas est épuisé, parce qu'il n'a pas réussi à le briser pour autant. Avant, il en aurait profité pour l'assommer encore et encore... mais là... il en a juste marre. Le front de Jérémy va rencontrer la pelouse, les visages des deux ennemis se frôlant seulement.

And if you don't know now you know
I'm taking back the crown
I'm all dressed up and naked
I see what's mine and take it

Jérémy en a marre. Il est fatigué aussi, il veut retrouver qui il était avant mais... Mais il se rend compte que ça vaut pas le coup. :

-Hé.

Mais qu'est-ce qui lui reste hein ?

-HE !

-QUOI ? TU VOIS PAS QUE JE SUIS EN INTROSPECTION LA DUCON ?

-OUAIS BEN ELLE EST LOURDE TON INTROSPECTION ET TOI AUSSI !

-AH MERDE !

Il se redresse, Nicolas prend une inspiration exagérément trop profonde. Jérémy secoue la tête et fronce les sourcils. :

-Meeeeeerde... j'ai fait un trou dans la pelouse.

-Alors la pelouse, oui. Mais ma gueule, on s'en fout.

-Ooon... va mettre de la glace dessus.

-Alors lève ton cul.

The crown
So close I can taste it
I see what's mine and take it

Jérémy se lève, attend que Nicolas soit au moins redressé pour tendre sa main. Pourquoi il a fait ça ? Parce que... Il sait pas. Il fallait le faire peut-être ? Parce que de toute façon, personne n'a gagné. Après un court instant en suspens, Nicolas prend sa main et Jérémy le redresse. Ils se serrent les coudes pour rentrer dans la maison. :

-Tu crois que Willy-Wonka a tout vu ? ...ou pire, "senti" ?

-Forcément abruti.

-...c'toi l'abruti. Toi et ta technique de bâtard avec ta langue là.

-Jaloux.

-Pédale.





Cadeau:
 
#   Mer 15 Nov 2017 - 12:01

Personnage ~
► Âge : 17
► Doubles-comptes ? : Mekaro Kre - Jérémy Bonnet
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 908
Date d'inscription : 16/09/2015
Age : 24
Humeur : En pleine réparation...

Jérémy est un connard, une brute, raciste, violeur, tueur... Jérémy, c'est quelqu'un qui souffre, et qui arrive très bien à cacher sa douleur à ses propres yeux, pas comme Nico. Jérémy est une bête remplie de souffrances que Nicolas avait du mal à comprendre... Mais il était à Terrae. Il était à Terrae parce que même un con comme lui avait droit à une deuxième chance, parce qu'il était humain et que personne ne devrait souffrir autant... Il comprend et le sent alors qu'il l'écrase à moitié. Sa main est sur le point d'atteindre son dos mais il s'arrête juste avant et laisse retomber son bras... Mais Nicolas aussi est humain ; il se souvient des coups, des traces de couteaux sur son corps, les larmes de Cynthia avec du sang entre les jambes, le regard mort d'Oldie et sa tombe anonyme au fond des bois. Il ne peut pas l'effacer et il n'arrive pas à soutenir complètement Jérémy à cause de ça... Parce qu'à chaque fois il se souvient du Chasseur.

Ils se chamaillent, rentrent bras dessus-bras dessous. Aaron n'est pas dans le salon... Il doit rester dans son bureau. Il est étonné que le Master ne soit pas intervenu, peut-être savait-il que les deux adolescents en avait besoin ? C'était leur façon de communiquer après tout. Des mots violents et des poings. Nicolas se tend quand une poche de glace entre dans son champ de vision, Jérémy vient tout juste de l'entourer d'un chiffon pour que le Tonnerre ne se brûle pas en le plaçant sur son œil un peu enflé. :

-Merci.

Jérémy hausse une épaule, comme si son remerciement n'avait pas d'importance. Nicolas baisse la tête, regarde ses doigts abîmés et son tatouage ; sur sa main droite,HATE est inscrit en majuscule. Il serre son poing. :

-Tu sais Jérém', j'ai pas la prétention, et de loin, de te comprendre...

Son meilleur ennemi se retourne, s'appuie à un plan de travail de la cuisine. Son regard paraît vide un instant, avant qu'il ne retrouve sa hargne habituelle, sourcils froncés. Nicolas reprend. :

-Même si tu as débarqué dans ma vie à nouveau, et que j'avais pas vraiment le choix de toute façon parce que Terrae t'aurait accueilli quoi qu'il en soit, je n'ai pas refusé que tu viennes vivre avec nous, Aaron et Charlotte, parce que... t'es malheureux. Que tu le veuilles ou non, que tu l'admettes ou non, tu n'es pas bien... Tu ressens le Vide Jérém', c'est pas rien.

Étrangement, il ne l'interrompt pas, il ne bouge pas. Le regard doré fixé sur l'argent. :

-Je ne te pardonnerai jamais pour ce que tu nous as fait endurer, au village, à moins que tu te sentes réellement désolé pour tout ça. Et encore, ça restera à jamais gravé dans ma mémoire. Mais là, je n'y pense pas. J'essaie de ne pas y penser.

Jérémy lui tourne soudain le dos... Nicolas pense qu'il l'ignore mais pas du tout : il est en train de sortir des tasses et prépare deux cafés. Le Tonnerre hésite un instant, essaie de visualiser les émotions de Jérémy... et une lourde vague de chagrin et de solitude, lui rappelant les heures les plus sombres de son été, l'étouffe un peu. Nicolas ferme les yeux, inspire, se concentre et murmure. :

-Parce que personne ne devrait rester tout seul. Même les pires. ...Même nous.

Silence... du moins jusqu'à ce que Jérémy enclenche la machine. :

-Ici, je ne suis pas que le Loup Noir et toi, le Chasseur tu sais ? On est des gosses, des lycéens. On essaie de voir ce qu'on va faire plus tard pour aider notre famille et on se reconstruit petit à petit, avec les autres. Terrae quoi... Tu as peut-être l'impression de n'avoir aucun allié ici mais c'est faux.

Une tasse de café noir se pose sur le bar, une autre avec un nuage de lait. Jérémy a la tête baissée, Nicolas ne peut pas capter son regard mais il a une petite idée de ce qui secoue son meilleur ennemi, le frère de sa petite sœur,... ce connard, cette brute, raciste, violeur, tueur,... :

-Je suis là.



#   Hier à 13:32

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? : Nicolas Lefebvre - Mekaro Kre
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 24
Humeur : Qu'est-ce que ça peut te foutre ?

Quand Nicolas commence à parler, Jérémy n'est pas bien. Il essaie de comprendre ce qu'il fait, ce qu'il fait là et ce qu'il fait tout court. Il ne comprend pas, et ça l'agace... Il se sent seul, et ça l'agace... Nicolas, même s'il avoue ne pas plus comprendre ce qu'il se passe à l'air de saisir plus de choses de leur situation. Alors il l'écoute, parce qu'il n'a pas le choix, parce que sinon il reste stupide et seul. Et ça lui pèse... Il commence à parler de leur passé et Jérémy lui tourne le dos, prétextant qu'il prépare du café. En vérité, il a peur un peu... Il ne veut pas montrer son visage lorsque le souvenir de ce qu'il a pu faire là-bas pour survivre le hante. Depuis quelques temps, il se rend compte, il devine qu'il a été un monstre. Que ce soit pour une bonne cause ou pas ne retire pas le fait qu'il a du sang sur les mains. Il tremble un peu quand il verse le café chaud dans la tasse. Nicolas lui rappelle tout ça et sa solitude enfle ; personne ne comprend pourquoi il a fait tout ça, lui non plus d'ailleurs... quand parfois il revit ses cauchemars où il arrive à sourire alors qu'il blesse, alors qu'il bat, alors qu'il tue. Et il lui dit qu'il essaie de ne plus y songer, parce que c'est le passé... mais justement, ça a été fait non ? Ne méritait-il pas tout ça finalement ?... Jérémy ferme fort les yeux. Non. Comme son meilleur ennemi l'a dit ; personne ne méritait ça.

Nous... Nicolas parle d'eux. Eux deux. Comme deux monstres différents qui se ressemblent. Il ne bouge pas un instant, puis se décide à lancer une deuxième tournée de cafés, juste au cas où.

Il ajoute un truc à propos du fait qu'ils sont des gosses, tous les deux, et qu'ils sont là, à Terrae, pour pouvoir se construire, évoluer, forger leur avenir... Ces trucs qui ne leur étaient pas vraiment autorisés au village ; tu y nais, tu y survis, tu y meurs. T'as pas trop de perspectives si tes parents n'ont pas un boulot avant toi, alors tu peux travailler pour un des gangs là-bas, mais sinon il n'y a pas grand chose qui s'offre à toi. Jérémy baisse la tête quand Nicolas l'achève avec en lui disant qu'il était là. Oui. Bien sûr. Evidemment. Le gosse qu'il a le plus martyrisé de tout le village. Il se mord la lèvre. :

-Tu m'soûles Loup Noir.

Rire nerveux. Il pousse la tasse jusqu'à lui, prend la sienne pour s'asseoir dans le canapé. Nicolas le suit, comme un chien, il peut pas se foutre ailleurs sérieux ? Il comprend pas avec ses pouvoirs à la con qu'il veut être tranquille un moment pour pouvoir assimiler tout ça merde ?! :

-Quoi t'es pas d'accord avec moi ? lâche-t-il en s'asseyant lourdement à côté de lui.

-Mpft... Ouais. Peut-être. Un peu...

-Et ça te dit qu'on essaie ou pas ? Au lieu de se foutre sur la gueule tout le temps.

-De quoi ?

-Qu'on s'entende. ...Tu suis ou pas ?!

Jérémy le regarde de biais. Nicolas, cet abruti fini... celui qui essaie de sauver tout le monde quitte à y perdre des plumes. Il choppa sa joue... comme il était un peu moins maigre, il se dit qu'il peut de permettre. :

-Pauvre con.

-Hé !

-Abruti.

-Tu m'fais mal !

-Merci.

Silence. Jérémy qui a lâché la joue, n'ose même pas regarder Nicolas. Il serre la mâchoire, boit un peu de café... et se tend quand la tête de Nicolas rencontre son épaule. EH ? Juste parce qu'il a dit merci ?! Mais il l'a insulté juste avant ! :

-Bouge pas.

-Ok.

Et ils ne bougèrent pas.





Cadeau:
 
 

I'm taking back the crown [avec Jérémy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Logements Masters. :: Maison d'Aaron.