Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
[EVENT - 1] Tu as l'air encore moins en forme que moi... [Ryu <3]
#   Mer 22 Nov 2017 - 21:43

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 608
Date d'inscription : 27/12/2011
Emploi/loisirs : Chanter pour la nuit et dormir sous le jour
Humeur : Résignée mais parfaite tout de même^^

-Tu es bien installé, ça va ? Ce ne sera plus très long ! Je reviens, ne bouge pas !

J'entends ses pas qui s'éloignent et je me retrouve à nouveau seul. Enfin, autant qu'on peut l'être dans un hôpital. J'entends des gens qui crient, qui hurlent de colère, qui discutent, d'autres qui se plaignent... Aussi étrange que cela puisse paraître je ne cherche pas à les ignorer, bien au contraire. Je me raccroche à chacun d'entre eux, comme pour y trouver un écho d'existence, un substitut à ma solitude. Trois jours s'étaient écoulés depuis l'annonce de Ryu et le retrait de nos pouvoirs, trois jours difficiles pour moi, où j'avais expérimenté la réalité d'un aveugle dans le monde réel. En quelques secondes, tous mes repères se sont effondrés. Et si j'étais parvenu tant bien que mal à me déplacer dans ma chambre, ma soudaine cécité totale m'avait déstabilisé. C'était vraiment l’incarnation pure de la solitude, du désarmement. Heureusement la venue de Misao puis de Ys peu après m'avait aidé à ne pas désespérer. Ils m'avaient aidés, m'avaient assurés que ça allait s'arranger, et c'était le cas. Si mes pouvoirs étaient encore faibles, trop fluctuants pour que je les utilise correctement, je commençais à ressentir de nouveau certaines énergies, par à coup.

-Je suis de retour !

Je sursaute à la voix de Norah. Je n'avais pas fait attention à son arrivée. Je lui offre un sourire, du moins j'offre un sourire à la direction d'où partait la voix. Elle avait lourdement insisté pour que je passe aussi vite que possible à l'hôpital pour faire des tests rapides, certes basiques, mais nécessaires à ses yeux. Elle voulait être sure que tout allait bien, que tous ses changements n'avaient pas eu de conséquences imprévues.

-Tes tests sont bons. Rien à signaler !
-Je suis soulagé. Merci Norah, tu as été géniale.
-Tu sais que tu me dis ça tout le temps ! Je vais finir par m'y habituer, attention, ajoute t-elle en pouffant.

Elle m'aide à me relever et alors que je me tourne spontanément pour me diriger vers la sortie, je la sens me retenir. Je tourne un visage intrigué vers elle.

-On ne s'en va pas ? Encore d'autres tests ?
-Non pas de test. Je pensais que ça te ferait plaisir de voir quelqu'un. Tu ne vas pas retourner dans ta chambre seul, si ?

Je secoue légèrement la tête pour la rassurer. Elle ne perd décidément pas cette habitude de critiquer le fait que je reste enfermé dans ma chambre :« ça fait vieux garçon ». Je ressens en revanche une vive curiosité sur la personne dont elle parle. A la légèreté de son ton, j'essaie de ne pas me faire trop de souci mais je ne peux pas m'empêcher d'insister pour qu'elle me le dise. Ce n'est qu'après avoir encore insisté, alors que l'on marche déjà dans le couloir, qu'elle me révèle que Ryu est à l'hôpital. Paniqué, je commence à la harceler de question, qu'elle fait taire tout aussi rapidement en me disant que tout va bien, qu'il a juste été un peu bousculé dans la panique, mais rien de grave. Je pousse un profond soupir, soulagé que ce ne soit pas grave.
On arrive finalement devant une porte, à laquelle elle toque doucement avant d'ouvrir la porte.

-Bonsoir Ryu, je t'ai amené de la compag...
-Ryu ! Tu vas bien ?

J'entends Norah soupirer, puis tourner les talons et refermer tranquillement la porte, me disant de ne pas hésiter à demander à une infirmière ou un docteur de me raccompagner. Je lui souris en hochant la tête. C'est vrai qu'elle a du travail à l'infirmerie ces derniers temps. Je m'appuie contre le mur et le longe avec précaution jusqu'à rencontrer une petite chaise sur laquelle je m'assois.

-Qu'est-ce qui t'es arrivé Ryu ? Norah m'a dit que tu t'étais fait bousculer dans la panique. Tu n'as mal nulle part ? Tout va bien, c'est sûr ?


#   Sam 27 Jan 2018 - 15:08

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? : Mitsuki & Allen
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2520
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 24
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

Les nuits ont déjà bien rallongé depuis quelques temps.

Pensif, je fixai la fenêtre à travers laquelle je pouvais apercevoir les étoiles. Depuis que j'avais été hospitalisé, je ressassai tout ce qui s'était passé ces derniers jours à Terrae. J'avais l'impression d'être une coquille vide. Hideko n'était plus là, mais c'était moi qu'il fallait blâmer ? C'était insupportable - insoutenable. Entre les visites de Tomoe, des enfants, de quelques autres Masters -et encore, visiblement eux aussi en avaient après moi, vu que j'étais ici en partie à cause d'eux- je n'avais qu'une envie, c'était de me barrer d'ici. Ce que je ne pouvais pas faire à cause des infirmières, et tout particulièrement de Norah qui m'interdisait toute sortie tant qu'elle n'était pas sûre que je sois parfaitement rétabli. Apparemment, l'utilisation de ma greffe sur un nombre si important de personnes en même temps m'avait bien détruit, en plus des coups que j'avais pris et du sang que j'avais perdu. Qu'est-ce qu'on s'en foutait, franchement. La seule chose que je voulais faire, c'était me barrer d'ici, me barrer de cet Institut à la con où tout le monde est trop centré sur "mon petit coup d'état". Vu leurs réactions et la façon dont tout le monde me regardait maintenant, je n'avais plus la moindre envie d'essayer de faire quelque chose pour eux. J'aurais bien aimé qu'il soit à ma place, en fait. Juste comme ça, juste pour voir, pour se faire une idée de ce que je pouvais ressentir.

On frappa quelques coups à la porte et je tournai la tête après avoir donné l'ordre d'entrer. J'aperçus rapidement le visage de Norah avant d'entendre la voix de Matheo avant qu'il ne franchisse la porte d'entrée. Mon visage se referma et je l'observai avec un regard lourd. Matheo. Qu'est-ce que j'avais fait...? Pourquoi fallait-il que tu viennes là, maintenant, à cet instant précis ? Je t'avais détruit. Je t'avais complètement détruit.

Le regarder se tenir au mur pour avancer m'acheva. Il était la seule personne ici qui avait le droit de m'en vouloir. Et pourtant, c'était encore lui qui s'inquiétait pour moi. Pourquoi étais-tu comme ça, Matheo ?

-Rien de grave, t'inquiète pas. Je n'ai pas mal. Et toi, comment tu te sens ?


Voulais-tu vraiment avoir une réponse à cette question Ryu ? Voulais-tu vraiment l'entendre te mentir pour te réconforter et te faire croire que tout allait bien ?



Spoiler:
 

#   Sam 3 Fév 2018 - 13:26

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 608
Date d'inscription : 27/12/2011
Emploi/loisirs : Chanter pour la nuit et dormir sous le jour
Humeur : Résignée mais parfaite tout de même^^

Je me dandine un instant sur ma chaise, jusqu'à trouver une position adéquate. On n'y pense pas lorsque l'on voit mais s'asseoir correctement dans le noir, ce n'est vraiment pas facile. Une fois sûr que j'étais comme il fallait et je me tournais dans la bonne direction, j'adressais un mince sourire au vide devant moi. J'aurai tant aimé voir, ou ne serait-ce que percevoir le visage de Ryu à ce moment-là. Je ne savais pas trop dans quel état il était, ni dans quelle disposition il se trouvait. Le vide était écrasant à cet instant. Je ne savais qu'une chose, c'est qu'il éluderait ma question en me disant que tout va bien, pour ne pas m'inquiéter. Il faisait souvent ça. Ça ne loupe pas d'ailleurs. J'aurai pu en rire si je n'étais aussi inquiet.

-Tu me le jures hein ? Norah m'a dit que ce n'était pas grave, mais on... on ne sait jamais.

Voilà, je recommence. Je redeviens ridicule avec ma manie de m'inquiéter à tort de tout. En même temps, il faut me comprendre, je n'aurai pas pu réagir autrement en apprenant qu'il était à l'hôpital et qu'il était blessé. Norah et lui avaient tendance à me ménager, Norah beaucoup plus certes, Ryu a toujours fait en sorte que je puisse me débrouiller tout seul... donc, s'il me dit que tout va bien... je peux le croire non ?

Lorsqu'il me retourne la question, j'ai un instant d'hésitation. Je ne peux pas réellement lui mentir, il sait bien dans quel état je suis. J'opte plutôt pour une demi-mensonge : je dis la vérité mais je dissimule ma panique.

-Je vais... Je m'habitue! Ca m'a perturbé au début de ne plus avoir de repères mais je parviens à garder mon calme maintenant. Et puis, il y a des gens qui m'aident.

C'est vrai ça, je me suis rendu compte que les gens pouvaient être gentil parfois lorsqu'ils réalisaient que quelqu'un avait un problème. J'ai été très étonné. Quoique, après tout ce qui m'est arrivé à Terrae, je ne devrais plus être tellement surpris.

-Au moins, je ne triche plus maintenant. Je peux vraiment dire que je comprends les déboires d'un véritable aveugle.

Piètre tentative de réchauffer l'atmosphère avec une boutade, maladroite. Je ne peux m'empêcher d'être inquiet, de me poser des questions aussi. En temps normal, je n'aurais aucune hésitation, Ryu lui-même me remonterait les bretelles s'il savait que je craignais de lui demander quelque chose. Pourtant... le sujet était sensible, et je en savais pas comment l'aborder pour ne pas qu'il se ferme.

-Ryu... dis-moi... Qu'est-ce qu'il s'est passé ... ? Misao m'a raconté un peu mais...

Je secoue la tête. Changeons de sujet.

-Pardon, je ne devrais pas demander ça, ce n'est pas le plus important. Tant que tu vas bien, c'est tout ce qui compte!


#   
Contenu sponsorisé

 

[EVENT - 1] Tu as l'air encore moins en forme que moi... [Ryu <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Hôpital.