Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
[Event - 1] Là où mène la stupidité [Tahia + Leya]
##   Ven 24 Nov 2017 - 22:55

Personnage ~
► Âge : 29 ans (05/10/1990)
► Doubles-comptes ? : Bito Daisukenojo
► Rencontres ♫♪ :
Akira Buichi
Akira Buichi
Feu au pouvoir solaire
Messages : 405
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29
Emploi/loisirs : Flâner
Humeur : Arrogant

Trois jours...
Trois jours que Terrae est en état d'alerte.
Trois jours que ses élèves sont privés de leurs pouvoirs.
Trois jours que tu as décidé (sur un coup de tête) de faire cette bêtise
Trois putains de jours que tu trouves la vie à Terrae est bien plus amusante.

Tu sembles être le seul à aimer cette situation. Est-ce étonnant ?
En faite, ça faisait longtemps que tu n'avais pas eu ta petite dose d'action. Bien sûr, tu commences à te demander si tu ne devrais pas prendre les choses un peu plus au sérieux, sauf qu'aucune info officielle sur ce qui se passe ici n'a encore vu le jour. Pas même un petit "coucou" de la part de cette chère directrice.

Donc, te voilà.
Te voilà en plein milieu de la nuit, prêt à trouver des réponses. Tu portes un manteau d'hiver, ainsi qu'un grand sac de randonnée. Là dedans tu as tout ce qu'il te faut pour tenir toute la nuit dans la forêt. Tu devras utiliser tes vieux souvenirs du passé, ce passé où tu étais un petit scout exemplaire et intrépide.
Eh oui, tu l'avais peut-être oublié, mais avant tu étais un enfant enjoué et toujours plus curieux d'apprendre. Maintenant tu es un jeune homme fainéant et fauteur de troubles.

Bref, tu es sur la route qui mène à la forêt, on n'entend rien mise à part le chant des grillons. Evidemment, tu te fais discret, tu ne dois pas te faire repérer si tu ne veux pas rentrer plus tôt que prévu.
Tu avances donc dans l'ombre. Les masters ne facilitent pas la tâche avec leur patrouilles, mais leur sous-effectif ne leur permet pas d'être partout, tout le temps.
C'est donc en prenant soin de les observers et de passer derrière eux que tu réussiras à atteindre l'orée de la forêt, là où tu pourra souffler un bon coup.

- Pfiiu… c'était pas facile. Bon, première étape ok. Maintenant…

Soudain, tu entends du bruit. Te serais-tu déjà fait repéré ?
~~


Dernière édition par Akira Buichi le Jeu 30 Nov 2017 - 16:56, édité 2 fois
##   Mar 28 Nov 2017 - 17:01

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Tahia Makoto
Tahia Makoto
Etoile Air Solaire
Messages : 533
Date d'inscription : 16/02/2014
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Un peu mieux, je suppose

Elle était en train de faire une belle connerie et elle en était parfaitement consciente... Et puis sérieusement, pourquoi elle se faisait du souci pour quelqu'un qui visiblement se fouttait royalement de sa sécurité et préférait enfreindre les règles d'interdiction de se rendre dans des lieux pour le moment interdits d'accès...? A se demander ce qui la mettait le plus en colère: sa stupidité à vouloir suivre un autre crétin ou le fait qu'elle ait facilement été piquée au vif par le commentaire du dit crétin et qu'elle voulait maintenant le faire taire et prouver qu'il avait tort? Quelle que soit la réponse, le résultat restait le même: elle était idiote et était en train de faire une belle connerie.

C'était en tout cas ce que se disait Tahia alors qu'elle sortait discrètement de l'institut, habillée de son manteau et d'une paire de gants en prévision de la nuit froide qui s'annonçait, et commençait à prendre la direction de la forêt, attentive au moindre mouvement et bruit aux alentours. L'heure du couvre feu avait été dépassée depuis longtemps et aucune personne n'était supposée être à l'extérieur, hormis les Masters s'occupant des patrouilles. Cependant, la brune devait s'assurer qu'une certaine personne ne soit pas en train de faire une bétise et pour une certaine raison, elle avait le sentiment que ça allait être le cas. Trois jours s'étaient écoulés depuis que l'état d'urgence à Terrae avait été lancé, trois jours qu'ils avaient été privés de leurs pouvoirs et trois jours depuis cette réunion à la cafétéria. Les choses avaient commencé à se calmer durant cette courte période de temps mais la tension était toujours aussi palpable et les esprits étaient toujours aussi inquiets et en colère de ne toujours pas avoir de réponses. L'Air ne savait toujours pas quoi en penser, ce qui pouvait bien se tramer et ce qui pouvait mettre l'institut en danger. Mais pour le moment, il fallait faire avec.

La seule bonne nouvelle de ces derniers jours fut la confirmation d'une de ses théories concernant la restitution de leurs pouvoirs. En effet, Tahia avait constaté que les Masters avaient regagné leurs pouvoirs le lendemain de l'état d'alerte et bien que pour le moment, aucun Etoile ni Initié n'avait récupéré quoi que ce soit, cette situation laissait à penser que réellement, leurs pouvoirs revenaient peu à peu. La jeune femme en avait la certitude depuis le matin. Si pour le moment, elle ne pouvait toujours pas soigner ou utiliser le vent, elle avait tout de même l'impression que quelque chose changeait autour d'elle et que ses sens semblaient peu à peu se remettre en marche. Et même, pour la première fois depuis trois jours, la Guérisseuse avait cru distinguer l'espace de quelques secondes ces arabesques blanches et argentées dont elle était si familière. Mais le phénomène n'avait duré qu'un instant et ne s'était pas reproduit une seule fois le reste de la journée, laissant à penser que tout cela n'était que le fruit de son imagination.

En tout cas, toujours est il que Tahia approchait lentement mais surement de la forêt, évitant le plus possible les chemins trop exposés et ne s'approchant pas des autres lieux interdits où il était certain qu'elle croiserait au moins un Master. Pour le moment, tout allait bien, elle n'avait pas été repérée mais à mesure qu'elle approchait des bois, la brune ne pouvait s'empêcher de ressentir une certaine appréhension. Au fond, elle espérait vraiment que cette rumeur d'une présence dans la forêt soit fausse mais comme elle l'avait dit: toute rumeur porte forcément un fond de vérité... Une voix la fit s'arrêter net et se cacher rapidement, craignant qu'il s'agisse d'un Master. Cependant, elle n'avait pas fait preuve d'assez de discrétion car la voix se stoppa rapidement et même, la jeune femme fut sûre d'avoir déjà entendu cette voix avant. Prenant son courage à deux mains, l'Air sortit de sa cachette avant de se diriger vers la source de la voix, lui révélant l'identité de la personne et confirmant ce qu'elle craignait: le blondinet de la cafétéria, Akira.

"Donc, tu étais vraiment sérieux quand tu disais que tu irais dans la forêt?"


[Event - 1] Là où mène la stupidité [Tahia + Leya] Signat10

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Gris (OST) Part 1 & 2 - Main Theme
Savin' me (Nickelback) - Sad Theme
Mononoke Hime Theme (Ocarina)- Wind Theme
##   Mer 29 Nov 2017 - 11:51

Personnage ~
► Âge : 29 ans (05/10/1990)
► Doubles-comptes ? : Bito Daisukenojo
► Rencontres ♫♪ :
Akira Buichi
Akira Buichi
Feu au pouvoir solaire
Messages : 405
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29
Emploi/loisirs : Flâner
Humeur : Arrogant

- Tiens tiens, mais qui voilà ? Répondit le blond avec un sourire en coin.

Il n'avait pas répondu à la question bien trop évidente de la demoiselle. Il suffisait de le voir pour s'apercevoir qu'Akira n'était pas ici par hasard.
Il ne le montrait pas, mais le jeune homme était soulagé. D'une part, parce qu'il n'avait pas un master en face de lui. Et d'autre part, car il n'était plus tout seul pour cette petite expédition nocturne.

- Et toi alors, tu t'es décidée à ne plus être une proie? Ou t'es juste venue me balancer ?

Il savait qu'elle n'était pas là pour le dénoncer, sinon elle ne serait pas là, seule, au beau milieu de la nuit, à faire exactement ce qui est contre le règlement. Il lisait sur le visage de la brune un air disant "je viens plutôt te faire la morale". Peut-être se trompe-t-il.
Mais avant même qu'elle ne puisse ouvrir la bouche pour lui répondre, Akira nous fit une belle démonstration de son narcissisme.

- Ou sinon c'est parce que tu as complètement craqué pour moi. C'est quoi t'y t'attires le plus ? Mon regard de feu, mon visage angélique, ou serait-ce mon petit côté bad boy ?

(Les femmes adorent les Bad Boys c'est bien connu… Ou pas)
Akira montre alors son meilleur profil. Il passe sa main dans sa chevelure dorée, tient son menton entre ses doigts et affiche ce sourire angélique et charmeur (Hot !).

- Tu peux toujours tenter, tu sais. Aucune femme ne détient mon cœur qui n'attend que d'être tendrement aimé.

(Si seulement il en avait un…)
Faire la cour, flatter son égo... Ce sont sûrement les passe-temps favoris d'Akira après emmerder le monde. Le jeune homme sait qu'il est attirant de par son physique et il en a beaucoup profité avant d'arriver à Terrae. Aujourd'hui encore, il tente de se servir de son charme, mais la réputation qui le précède lui bloque beaucoup de portes (Pour ne pas dire "de trous").

Soudain des voix se firent entendre et une lumière apparut un peu plus loin.
Akira se précipite en avant et plaque la jeune femme contre un arbre, sa main sur la bouche de celle-ci pour bloquer tout son qui pourrait en sortir. Il lui fera signe de se taire en posant son index sur ses lèvres, et il attendra que la patrouille s'éloigne pour relâcher celle qu'il colle d'un peu trop près.
~~
##   Jeu 30 Nov 2017 - 12:04

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Leya Stones
Leya Stones
Eau au pouvoir lunaire
Messages : 181
Date d'inscription : 22/09/2017
Age : 29
Humeur : ....

Mauvaise idée ! Trèèèèès mauvais idée ! Mais bon sang mais tu es devenue complètement folle ma pauvre Leya ! Tu as atteint le summum de la stupidité ! Je sais que tu es du genre aventurière, et un peu trop imprévisible ! Mais LA ! Tu as pas trouvé meilleure idée que celle d'aller te jeter dans la gueule du loup ? Et encore le mot est faible...

Voilà ce que lui dirait son esprit, si elle avait une bonne conscience tel un petit Jiminy Cricket dans Pinocchio ! Sauf que là le pantin c'était elle ! A suivre des paroles d'un mec qu'elle ne connait de nulle part, qui avait attisé sa curiosité. Pendant tout cet entretien au café, elle était restée à écouter, calme, réservée sauf sa petite intervention à cause d'une certaine rousse en fauteuil roulant...et elle n'en avait pas perdu miettes ! Beaucoup pensaient que Terrae cachait ses sombres secrets afin de ne pas créer de panique, et si des rondes, une haute sécurité avait été mis en place, c'est que la menace devait être bien plus impressionnante qu'elle n'y parait. Leya le pensait également. Son mauvais pressentiment depuis ce fameux discours dans la cour, avait mis en émoi tout son être. Habituellement elle n'aime pas aller au devant du danger, où aller chercher elle même les problèmes, mais là l'affaire était toute autre...Il s'agissait de glaner quelque part des informations pour savoir ce qui se passe, puisque les masters et la directrice faisait la sourde oreille aux soulèvements de masse qu'avait créé le retrait de pouvoir des résidents de ce monde. Et puis...on leur avait interdit d'aller dans la forêt, de sortir la nuit après le couvre feu....en d'autre termes, une menace nocturne ?  

Sibylle avait quelque peu raisons. Si les pouvoirs existaient, pourquoi des vampires ou même des loup garous eux ne le sont pas ? Depuis l'entrevue, elle avait retourné tout les livres de sa chambre sur les loups garous, ou sur des créatures de la nuit, elle avait même passé une bonne partie de ses journées en bibliothèque à chercher une réponse, éluder un mystère dont personne n'a la clé...Et puis au final, l'albinos en était arrivé à une seule conclusion. "Pour savoir ce qui se trame derrière les sombres coins de Terrae, il vaut mieux dépasser les limites et parfois risquer sa peau...en d'autre termes...aller dans un endroit qui a été mis en quarantaine....

Ainsi donc la voilà, pas spécialement effrayée mais pas un courage d'acier pour autant, essayant de se faufiler dans chaque espace cachés, masquant sa présence, et se cachant derrière chaque mur pour esquiver les quelques rondes présentes. Cela ressemblait un peu à une mission d'infiltration qu'elle jouait avec les autres orphelins quand elle était petite. Sa première étape avait été de zoner tout les lieux le jour, pour trouver les failles. Et comme son intellect surpassait la normale, même si la tâche était ardue, elle finit pas réussir à entrer dans la forêt. Un frisson la parcourut alors que les bruits de la nuit étaient là pour l'intimider. Un sac bandoulière contenant un carnet, une lampe de poche, des allumettes, et quelques autres petits outils utile à la survie...Si quelque chose ou quelqu'un lui tombait dessus, elle savait se défendre maintenant, étant capable de se battre à main nues, ses pouvoirs ne l'auraient de toute façon pas aider en tant qu'Eau lunaire...sauf à se fondre dans la masse...

Apercevant comme des filtres de lumière à son tour, elle décida de se cacher derrière un arbre, sauf qu'il y avait déjà deux occupants...et vu la proximité, l'albinos avait l'impression d'être plutôt mal tombée....une rencontre adultère ? C'est comme dans les films, tu tombes sur des amoureux secrets ! Enfin bon elle sait rien de tout ça, juste ce que visuellement et culturellement parlant elle a apprit dans les livres. Tout compte fait, après un peu plus d'observation, elle les reconnut ! Ils étaient à la cafétéria ! C'était ce fameux blond qui avait réussi par ses paroles à la motiver, bon certes à l'inviter à se rebeller puisque ce qu'elle faisait était carrément défendu et interdit...mais bon il parait que n'a pas froid aux yeux celui qui sait ce qu'est vraiment le gout du risque.

▬ Je dérange peut être ?

Comme elle n'était pas sûre, elle préférait demander...

La ronde passa au loin, et au moins ils étaient en sécurité ! La jeune demoiselle souffla, avant de regarder autour d'elle, attendant une quelconque réactions de la part des deux inconscients qui s'étaient mis dans un sale pétrin tout comme elle en faites.


[Event - 1] Là où mène la stupidité [Tahia + Leya] Pywa
Merci pour ce magnifique cadeau Ronron ♥️

Spoiler:
 

##   Jeu 30 Nov 2017 - 13:26

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Tahia Makoto
Tahia Makoto
Etoile Air Solaire
Messages : 533
Date d'inscription : 16/02/2014
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Un peu mieux, je suppose

Vraiment, de toutes les personnes possibles, il a fallu qu'elle tombe sur lui. Même si elle savait qu'elle devait s'y attendre, après tout le jeune homme avait clairement fait entendre son envie de se rendre dans la forêt pour savoir si les rumeurs étaient ou non fondées, Tahia aurait souhaité avoir tort pour une fois. Aussi, quand Akira la reconnut, la jeune femme continua à penser qu'elle avait été idiote de venir et que dans tous les cas, c'était trop tard maintenant pour revenir en arrière. Et puis, elle n'avait pas particulièrement apprécié les commentaire du blondinet à la cafétéria et espérait pouvoir le faire un peu taire pendant cette escapade nocturne. Aussi, l'Air eut un soupir lorsqu'il lui demanda si elle avait décidé de ne plus se comporter comme une proie ou si c'était juste pour venir le balancer. Vraiment, que croyait-il au juste? Ce n'est pas parce qu'elle avait tendance à suivre les règles et à écouter qu'elle allait se mettre à dénoncer ceux qui faisaient des conneries, comme outrepasser un couvre-feu ou se rendre dans un endroit certifié comme interdit d'accès. Pour ce qui est de la 'proie', la Guérisseuse avait déjà tout son avis sur la question et ne trouva guère nécessaire de répondre, surtout en tenant compte de la personne en face d'elle. Actuellement, elle avait plutôt l'impression de voir une 'proie' se donner des airs de 'prédateur' que de voir un 'prédateur' pure souche. Enfin bon, là n'était pas la question.

La suite n'arrangea pas les choses et Tahia eut bien vite l'envie de frapper une de ses mains sur son front, ou plutôt de tapper la tête du jeune homme contre quelque chose, dans le meilleur des cas un tronc d'arbre. Vraiment, était-il possible d'être aussi narcissique et imbu de sa personne...? Visiblement oui et la brune afficha ce coup-ci une expression blasée alors qu'Akira semblait prendre la pose tout en lui demandant si elle avait eu le coup de foudre pour lui. Quitte à choisir, elle préférait prendre largement quelqu'un d'autre qui serait peut être moins mignon mais qui ne lui donnerait pas des envies de meurtre toutes les trente secondes. Oui, définitivement la meilleure solution. Cependant, cet instant de ridicule fut de courte durée car très vite, des voix se firent entendre plus loin et avant que la Guérisseuse ne puisse réagir, elle fut d'abord plaquée contre un arbre avant qu'une main se plaque contre sa bouche. Si dans un premier temps, la jeune femme fut trop surprise pour réagir, son corps finit par se retrouver tétanisé par le contact soudain de l'autre étudiant, bien que ce dernier lui fit signe de rester silencieuse. Quelques instants après, de la lumière passa un peu plus loin tandis que des voix se faisaient entendre. Même si la situation actuelle n'était pas ce que la brune aurait pensé, faire le moins de bruit possible était très certainement ce qu'il y avait de mieux à faire.

Enfin, la lumière comme les voix finirent par s'éloigner, permettant à Tahia de reprendre sa respiration, qu'elle ne pensait avoir retenu pendant tout ce temps. Le calme finit par revenir autour d'eux...du moins jusqu'à ce qu'une voix demande si elle les dérangeait. A ce moment là, la jeune femme reprit plus ou moins conscience de la position dans laquelle elle se trouvait et le premier réflexe qui lui parvint fut alors d'envoyer un de ses genoux dans une partie particulièrement sensible chez un homme. Autant dire que l'effet fut radicale et qu'elle fut lâchée sur le champ.

"Ne t'avises plus jamais de faire quelque chose comme ça ou tu peux dire adieu à toute possibilité de descendance, si tant est que quelqu'un veuille bien de toi!"

D'abord rouge de gêne à l'idée de s'être faite prendre dans une situation qu'elle n'avait pas particulièrement souhaité, l'Air se tourna par la suite vers la nouvelle venue et elle ne tarda pas à reconnaître la fille que l'on avait pensé être une vampire.

"Tu ne déranges absolument rien, je te rassure. Par contre, dois-je comprendre que tu as toi aussi décidé que ça serait super de se rendre dans la forêt au risque de se faire attaquer et/ou bouffer par ce qui pourrait s'y trouver?"

Non mais sérieusement, déjà une personne était suffisante pour ce genre de plan foireux, il fallait qu'en plus, il y ait quelqu'un d'autre. Non mais vraiment, pourquoi elle était venue...?


[Event - 1] Là où mène la stupidité [Tahia + Leya] Signat10

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Gris (OST) Part 1 & 2 - Main Theme
Savin' me (Nickelback) - Sad Theme
Mononoke Hime Theme (Ocarina)- Wind Theme
##   Jeu 30 Nov 2017 - 21:41

Personnage ~
► Âge : 29 ans (05/10/1990)
► Doubles-comptes ? : Bito Daisukenojo
► Rencontres ♫♪ :
Akira Buichi
Akira Buichi
Feu au pouvoir solaire
Messages : 405
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29
Emploi/loisirs : Flâner
Humeur : Arrogant

"On ne fait pas d'omelettes sans casser des oeufs"

~~

Une nouvelle tête venait d'entrer dans l'aventure et je ne vous cache pas qu'Akira la trouvait à son goût. Le sourire d'Akira s'étira alors. Cependant, il suffit d'une petite remarque de la part de la nouvelle arrivante pour que cet air charmeur disparaisse aussitôt.
Le jeune homme tourna automatiquement la tête vers celle qu'il avait approché de trop près, et il eut à peine le temps de comprendre son erreur que celle-ci lui envoya un magnifique coup de genou dans les parties intimes.

Enfer et damnation ! La douleur !
Quel coup ! Akira ne pouvait extérioriser sa souffrance. Il aurait voulu hurler, mais il ne fallait pas qu'on les repères. Donc, il se contenta de serrer les dents, de tomber sur les genoux, comme si ses jambes avaient cessées de le porter. Et il maintiendra fermement ses bijoux de familles comme s'ils risquaient de tomber. Akira ne criera pas, mais il lâchera tout même un:

- Tu… Putain.

Le blond se laissera chavirer sur le côté, pour se rouler sur le sol recouvert de feuilles mortes.
Il roulera à gauche, puis à droite. Il tentera de se redresser en se mettant sur les genoux, le front contre le sol, mais sans résultat... La douleur est trop forte.

- Laissez-moi juste... une minute. Fit-il en levant l'index.

Finalement, il lui faudra deux bonnes minutes pour se relever. Le jeune homme ne fera pas de commentaires sur ce qui venait de se passer. Si ce n'est un regard assassin à celle qui avait menacé son "outil de reproduction massif". (Soyons honnête.)

- On n'est pas là pour pour se faire bouffer ok ?! Dit-il en coupant la discussion des filles. On va juste montrer à tout le monde que cette menace est une belle connerie. Et si par malheur il y en a une, je lui ferai la peau ! Et on va le prouver avec ça !

Akira avait fouillé dans son sac et en avait sorti une petite caméra. C'était celle de la fouineuse en fauteuil roulant (@Ipiu Raspberry), et contrairement à ce qu'on pourrait croire, elle lui avait gentiment prêté.

- C'est partit !

Il tourna le dos aux filles et alluma la caméra. Bien sûr, il fit en sorte que les filles soient dans le cadre.

- Salut les gars c'est Akira l'beau gosse ! Ce soir, c'est le grand soir. Pour vous, mes deux assistantes et moi, allons faire un tour dans la forêt interdite de Terrae. Effrayant n'est-ce pas ?

Le blond s'arrêta de parler et pointa sa caméra vers ses soit-disant "assistantes".

- Allez-y présentez vous. Fit-il en faisant l'apprenti caméra-man.


Dernière édition par Akira Buichi le Jeu 18 Jan 2018 - 17:47, édité 3 fois
##   Ven 1 Déc 2017 - 3:56

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Leya Stones
Leya Stones
Eau au pouvoir lunaire
Messages : 181
Date d'inscription : 22/09/2017
Age : 29
Humeur : ....


Première pensée qui traversa la petite albinos : Aouch ça doit faire mal...très mal...fin disons qu'elle connait le corps humain, sans forcément connaitre celui des hommes, et cette "partie" là est très sensible. Puis vu l'intensité du coup, pas étonnant qu'il soit complètement plié sur lui même...Cette fille avait un sacré mordant. Se sentant un peu gênée, ne sachant si Leya devait se rallier du côté de l'inconnue ou si elle devait aider le blond qui semblait souffrir...Prise entre deux feux, elle se décida finalement de ne juste pas intervenir et faire figurante. Surprise du tournant de la situation malgré tout, elle porta son regard en rythme sur les deux aventuriers nocturnes et haussa les épaules ! Après tout cette histoire ne regardait qu'eux. Pendant que le jeune homme blond était en train de se remettre de son ascenseur émotionnel - si on peut le qualifier ainsi - La brune un peu sauvage sur les bords, la regarda et s'adressa à elle ! Leya se sentit soudainement prise d'une certaine panique. Comment faire ? Fin' c'est vrai qu'en ce sens, elle avait beaucoup évoluée, mais était-elle encore à l'aise pour discuter tout simplement ? Remarque...elle avait bien pris la parole devant tout le monde toute à l'heure, donc se cacher maintenant revenait à donner une mauvaise image de soi. Ho et puis après tout, ils étaient dans le même pétrin, et ils allaient peut être danser avec les cadavres ce soir, alors bon...Tandis qu'elle allait commencer son début de phrase, le blond coupa court...Donc il pense que tout ceci est juste une sorte de canular ? Leya n'en est pas si sûre...même si ça fait peu de temps qu'elle est ici, elle commençait à connaître Terrae, et Terrae commençait à avoir emprise sur elle...

▬ Je dirais que c'est pour satisfaire ma curiosité, et surtout mener l'enquête vu que Terrae est décidé à cacher ses secrets....En faites comme beaucoup, je pense que la situation n'est pas plaisante...et qu'il serait peut être temps d'avoir des réponses...

La seule présence masculine du groupe avait quand même raison sur un point. Qu'importe le danger présent, ils ne vont pas se faire manger, du moins pas ce soir...après tout dépend de ce qu'est la véritable menace, mais qu'ils aient affaire à des loup garous, des vampires, des doppelgängers et toutes les créatures mystiques du monde fantastique, l'instinct de survie, reste la meilleure arme humaine. Ce n'est pas leur pouvoirs qui feront d'eux des êtres supérieurs ! Non en vérité, ils ne sont qu'un bonus pour se donner bonne conscience ou gagner une force éphémère... Leya regarde autour d'elle en guettant qu'une patrouille ne surgisse pas dans leur dos et qu'ils ne se fassent pas non plus repérer par les bêtes de cette brocéliande. Parce que bon, c'est bien beau de dire "une menace" mais les loups et toutes les bêtes nocturnes qui décident de ne sortir qu'au crépuscule, on y pense ? Apparemment non. En tout cas, ça n'importuna pas cet "Akira" qui avait sortit un caméscope commençant son show ! La jeune fille ne put s'empêcher de sourire amusée ! En voilà un bien curieux personnage qui aime épater la galerie. Après bien sûr que l'albinos se posait des questions, du genre : d'où est-ce qu'il avait eu cette caméra ?... mais bon ce n'est pas le moment de faire attention aux détails. Assistantes qu'il dit...bon quitte à rester avec eux, et que de toute façon ils étaient dans la même galère tout les trois, autant jouer le jeu.

▬ Ce sera juste "Leya" pour moi, vous savez la soit disant "vampire" et heu...bah je sais pas quoi dire d'autre, si ce n'est que nous allons percer le mystère et que nous allons découvrir ce qui se cache derrière les ténèbres de Terrae...D'ailleurs on ferait mieux d'avancer, sinon on va se faire repérés.

N'ayant peur de rien, l'albinos passa en première puisque c'est elle qui disposait d'une lampe de poche, car même si la pleine lune était à son rendez vous, l'espèce végétale n'aidait pas à guider leur pas, que ça soit les racines massives ancrées dans les joncs de la mère nourricière, ou bien le manteau des pins d'hiver. La température était même assez glaciale, si bien qu'on pouvait voir sa respiration se confondre en condensation dans l'atmosphère.  




[Event - 1] Là où mène la stupidité [Tahia + Leya] Pywa
Merci pour ce magnifique cadeau Ronron ♥️

Spoiler:
 

##   Mar 5 Déc 2017 - 1:11

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Tahia Makoto
Tahia Makoto
Etoile Air Solaire
Messages : 533
Date d'inscription : 16/02/2014
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Un peu mieux, je suppose

Touché coulé. Autant dire que Tahia fut plus que satisfaite lorsqu'elle vit Akira au sol et se retenant visiblement d'exprimer haut et fort toute sa douleur. Bon, peut être qu'elle y était allée un peu fort et qu'elle aurait pu se contenter de le repousser et de lui mettre une baffe mais autant dire que la brune préférait la situation actuelle. Voir le blondinet descendre de son piédestal d'une manière aussi douloureuse et peu glorieuse pour un homme convenait parfaitement aux vues de ses actions précédentes. Non mais qu'est ce qu'il croyait sérieusement? Qu'après que la petite patrouille soit passée, elle allait rester indifférente au fait qu'il venait en l'espace de quelques secondes envahir son espace personnel, même si c'était pour éviter qu'ils se fassent repérer? Certainement pas. Et quoi de mieux que de rappeler un point important: un homme reste un homme, peu importe qui il est et comment il est. Et elle en avait une preuve vivante juste sous les yeux, se tortillant de douleur et demandant à lui accorder une minute. Soupirant et croisant les bras, la jeune femme attendit que l'étudiant se relève enfin, ils n'étaient de toute façon plus à ça près, maintenant qu'ils étaient surs d'être seuls et que la patrouille n'allait surement pas repasser par là avant un moment. C'était, en tout cas, ce qu'il fallait espérer. Manquerait plus qu'ils se fassent attraper avant même de commencer quoi que ce soit et on pouvait être certain que l'autre ahuri reviendrait tant qu'il n'aurait pas résolu le mystère de la forêt...

Ignorant le regard noir que lui lança le jeune homme dès qu'il fut debout, la Guérisseuse l'écouta rétorquer qu'ils n'allaient pas se faire bouffer et qu'ils allaient prouver que la menace présente dans la forêt n'était rien de plus qu'une illusion. Et pour ne pas arranger les choses, la nouvelle venue en rajouta en expliquant les raisons de sa présence ce soir. Satisfaire sa curiosité et mener l'enquête sur les mystères de Terrae... Sérieusement, est ce qu'elle était la seule 'adulte' du lot ou bien ces derniers jours avaient grillé les neurones et le bon sens des gens? En temps normal, Tahia n'aurait pas reproché cet état de fait à l'autre demoiselle mais la situation était encore trop vague et incertaine pour s'y aventurer à l'aveugle comme ça. Remarque, elle-même aurait pu ne pas s'en mêler mais il fallait croire que le destin en avait décidé autrement... La présence d'une caméra dans les mains d'Akira et le fait que ce dernier soit en train de se filmer avec tout en présentant ses 'assistantes', lui rappelant étrangement le Projet Blairwitch

*Non mais je rêve...je suis pas venue pour faire de la garderie ou participer à un projet foireux...*

Oui visiblement, vu comment la miss, qui répondait au nom de Leya, se prenait au jeu de la caméra, ça promettait pour la suite de cette escapade. Soupirant une nouvelle fois, la brune finit par prendre la parole une fois que l'albinos eut terminé de parler.

"Bonsoir, je m'appelle Tahia. Ce soir, je ne serai pas vraiment une 'assistante', j'emploierai plutôt le terme 'baby-sitter' étant donné que j'ai l'air d'être la seule saine d'esprit de ce groupe... Mais je suppose qu'il n'y a pas d'autres choix que d'aller dans la forêt si nous voulons en finir avec cette histoire. Souhaitez nous bonne chance pour rester en vie..."

Sitôt terminé, la Guérisseuse suivit Leya par la suite, ne pouvant malgré tout s'empêcher de ressentir une petite pointe de curiosité malgré sa réticence à avoir accepté d'être ici. Après tout, peut être que cette escapade permettra de résoudre une des rumeurs et si cette dernière s'avérait être vraie, au moins ils auraient de bonnes raisons de s'inquiéter, au même titre que de faire un pas de plus sur les mystères de cet endroit.


[Event - 1] Là où mène la stupidité [Tahia + Leya] Signat10

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Gris (OST) Part 1 & 2 - Main Theme
Savin' me (Nickelback) - Sad Theme
Mononoke Hime Theme (Ocarina)- Wind Theme
##   Mar 5 Déc 2017 - 17:30

Personnage ~
► Âge : 29 ans (05/10/1990)
► Doubles-comptes ? : Bito Daisukenojo
► Rencontres ♫♪ :
Akira Buichi
Akira Buichi
Feu au pouvoir solaire
Messages : 405
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29
Emploi/loisirs : Flâner
Humeur : Arrogant

Le pouce levé derrière sa caméra, Akira montra à Leya que sa présentation était parfaite. Néanmoins, il n'en fera pas de même pour "Tahia la castreuse de service".
Rancunier, mais aussi dépité par celle qui s'autoproclamait "baby-sitter", le jeune homme ne se prononcera pas. Il se contentera d'un regard blasé au travers du petit écran de la caméra.
Il suivra ensuite la marche des filles avec sa caméra et clôturera cette petite introduction par:

- C'est là que notre aventure commence ! Mais ne vous inquiétez pas, personne ne mourra ce soir. Les filles sont bien accompagnées, elles ont avec elles un homme fort, brave et…
Il s'arrêta dans son élan.
Non, c'est relou ça. Je le couperais au montage.

Un peu à la traîne Akira accéléra le pas, rattrapant et dépassant ainsi les filles pour continuer à les filmer de face.

- On s'croirait dans un film d'horreur un peu. Le genre où tout est filmé avec un caméscope pourri. Mais bon, on sait tous que celui qui survit dans ces films, c'est celui qui tient la caméra pas vrai ?

Ça, c'était pour donner quelques frissons aux filles. Akira s'imaginait déjà à la fin de cette balade, le sourire aux lèvres et les deux jeunes femmes terrifiées, blotties contre lui…
(On dirait un vieux rêve d'ado' tout ça.)

- Plus sérieusement. Fit-il en baissant la caméra. S'il y a vraiment un truc dangereux dans cette forêt, vous ne réfléchissez pas, vous dégagez. J'veux pas de votre mort sur la conscience.

Il avait dit ça sur un ton sec. Il ne s'agissait pas d'un conseil, mais bel et bien d'une règle qu'il imposait.
Après ça, il fouilla dans une poche de son sac pour en sortir sa lampe torche, ainsi qu'un plan de forêt. Il allait faire à ses "assistantes" un petit briefing de ce qu'il avait prévue en avance.
Le blond mit la caméra dans les main de Leya en disant "Tiens moi ça s'il te plais." et il déplia le plan.

- Bon… Vu que je ne suis pas totalement inconscient -Pas comme l'aurait supposer certaines- Commence-t-il à expliquer en jetant un regard à la brune. J'ai prévue un petit circuit:
On est entré par le nord de la forêt. On va descendre ensuite jusqu'à ce petit sentier au centre de la forêt. Ici, il faudra faire gaffe, les Masters risquent d'y passer pendant leur ronde. Puis, on ira au sud-est, près des grilles. Là, on pourra faire une pause avant de regagner route qui mène au village.


Enfin, le blond profita de ce petit instant de focus pour glisser sa main sur l'épaule de la jeune femme aux cheveux blancs. (Il avait aussi pensé à poser l'autre main sur l'épaule de Tahia, mais à peine l'eut-il effleurée que le souvenir d'une douleur refit surface…) Bref, il posa sa main sur l'épaule de Leya avec un sourire séducteur.

- Je t’impressionne, hein ?


Dernière édition par Akira Buichi le Mer 13 Déc 2017 - 11:48, édité 2 fois
##   Mer 6 Déc 2017 - 10:59

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Leya Stones
Leya Stones
Eau au pouvoir lunaire
Messages : 181
Date d'inscription : 22/09/2017
Age : 29
Humeur : ....

Finalement, Leya pensant être seule dans cette aventure, déchanta assez rapidement en se disant qu'elle allait avoir deux personnes avec elle. Remarque comme elle n'était pas spécialement téméraire ni même très courageuse, ça n'allait que la pousser de l'avant à ne pas renoncer, même si dans son tempérament ça n'en aurait été jamais le cas. Seulement, n'ayant eu que le malheur gravitant autour de son enfance, pour elle le danger ne semblait pas si léger. Et effectivement le meilleur moyen de savoir ce qui se passe était d'aller chercher ce dernier. Pourtant jusqu'à maintenant elle menait une petite existence paisible, alors pourquoi ce revirement de situation ? Tout simplement, parce qu'elle en a marre de rester enfermée dans sa chambre, les bras croisés à attendre une explication sans jamais la voir venir. Ce soir, Leya percerait les mystères de Terrae, que ça soit en finissant à l’hôpital ou non. Même si Akira leur assurait que ce ne serait pas le cas.

Il y avait fort à parier sur un doute possible.

Première aventurière et donc aventure du groupe, elle passa devant complètement focalisée sur l'objectif, sentant son souffle se glacer au fur et à mesure qu'ils avançaient. Sortir la nuit, dans une forêt sombre, un jour d'hiver ! Mais quelle idée hein ! Très peu le ferait...et c'est d'ailleurs pour cela qu'ils sont là. Les trois aventuriers de l’extrême. Regardant autour d'elle comme pour essayer de mettre tout ses sens en éveil, et prévenir d'un éventuel imprévu, elle écouta la blond fanfaronner, faire le fier à la caméra et le regarda lui passer devant tout en les filmant de face, et tenter de leur faire peur avec une phrase sortie de nulle part, mais qui était dans le thème de donner son lot de frissons. Bien essayé, mais à ce petit jeu, Leya était la plus forte.

▬ En attendant c'est celui qui tient la caméra qui est le premier à disparaître, et si tu ne regardes pas où tu vas, tu risques de tomber...

Elle fait notamment référence aux épaisses racines massives qui sortaient des entrailles de la terre et qu'il n'avait "peut être" pas vu. Il s'approcha d'elle alors, pour lui déposer la caméra dans les mains, et heureusement qu'elle l'avait vu venir, sinon l'appareil aurait surement fini sur le sol vu la surprise de l'initiative. Tenant donc ce dernier, le regardant et s'amusant à filmer tout autour, elle eut l'impression d'observer quelque chose au loin, mais surement était ce une ombre d'un animal sauvage ou peut être...

Néanmoins elle n'eut nullement le temps d'y réfléchir davantage, puisque son attention et le flux de ses pensées venait d'être perturbés par la voix du seul homme de ce groupe de baroudeurs. Il n'y était donc pas allé tête baissée et avait un plan ? Voilà qui est en effet étonnant, elle qui a l'habitude de voir les humains foncer dans un mur. Finalement il avait réussi à capter un peu de son attention...du moins un "peu" puisque son plan n'était pas tout à fait parfait. Il avait semblé si sérieux qu'elle n'avait pas voulu le perturber, mais son trajet manquait d'informations élémentaires. Se penchant sur le plan, et prenant un feutre rouge dans son sac, elle allait apporter quelques précisions, quand une main se glissa sur son épaule. C'était celle d'Akira. N'étant pas habituée au contact physique en terme général, cette initiative lui avait raté un battement. Posant son regard irisé longuement, surprise, elle esquissa un léger sourire. Leya qui ne connaissait pas grand chose aux relations, n'avait pas pour habitude qu'on s'intéresse à elle de cette manière, qu'on la drague, elle qui se sentait tellement inintéressante et atypique, donc la manœuvre avait de quoi surprendre. Après peut être qu'il était ainsi avec toutes les filles ? Après tout avant qu'elle arrive, il semblait très proche de Tahia...

▬ Je m'attendais à ce que tu fonces tête baissée après la discussion au café, donc oui je dois admettre que je le suis, moi qui pensait que tu étais juste quelqu'un qui te rebellait contre ce système.

C'est vrai qu'aux premiers abords, quand Leya l'avait écouté même s'il n'avait réussi qu'à capter son intéressement qu'au moment où il avait posé les poings sur la table en émettant qu'il s'aventurerait dans la forêt, Akira ressemblait à un homme un peu rebelle, le genre à ne pas aimer suivre les ordres, et à manifester son mécontentement par sa rébellion. Bref à première vue quelqu'un d'un peu "délinquant" mais au final, c'est cette différence et son sérieux qu'il venait de prendre qui lui fit revoir son jugement. Néanmoins, ça reste un peu maladroit, et encore assez flou, un peu comme son plan.

▬ Admettons, seulement je ne suis pas tout à fait d'accord avec ton parcours. Il est trop évident.

Elle commence à tracer leur position en l'entourant avec le fameux feutre rouge.

▬ Si on réfléchit bien, les rondes vont principalement se tabler sur les principaux axes de circulations pour tenter de dissimuler les personnes aventurières. En d'autres termes se rapprocher des grilles nous met pile sur la trajectoire de ces axes. On ne peut donc pas se permettre de passer par ici, sinon on rejoint un axe central où la garde doit être hautement sécurisée. Donc le mieux à faire....

Trace alors un parcours

▬ C'est de passer tout d'abord par ici, pour au final rejoindre les grilles sur ce chemin, ensuite en passant par là, ça nous fera passer près du village, mais dans un endroit moins éclairé et moins proche de la foule, et donc notamment des rondes posées. En clair, choisir des chemins certes un peu parsemés d'embûches, mais ça reste notre meilleure option. Et ça ne rallonge pas le parcours, c'est juste plus risqué...

Attendez on parle quand même à une professionnelle du balisage et du zonage. Puisqu'à l'époque à l'orphelinat le soir, c'est elle qui s’occupait de le faire pendant leur chasses aux trésors d'enfant. Et on peut souvent penser que les raccourcis sont sans doute les meilleures routes, mais en réalité, avec un peu de réflexion on peut en créer un meilleur sans forcément le rallonger. Leya est habituée à ce genre de forêts, et même si elle n'y passait pas le clair de son temps, elle savait parfaitement que cet itinéraire, peut être risqué restait leur meilleur atout, surtout s'ils voulaient éviter d’être pris comme on dit " la main dans le sac".





[Event - 1] Là où mène la stupidité [Tahia + Leya] Pywa
Merci pour ce magnifique cadeau Ronron ♥️

Spoiler:
 

##   Dim 10 Déc 2017 - 23:38

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Tahia Makoto
Tahia Makoto
Etoile Air Solaire
Messages : 533
Date d'inscription : 16/02/2014
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Un peu mieux, je suppose

Cette escapade allait être très longue et difficile, surtout quand on se retrouvait avec une personne particulièrement agaçante et se comportant de manière stupide. Ce fut la première chose qui vint à l'esprit de Tahia alors qu'elle regarda d'un air ennuyé le seul garçon du groupe continuer son délire avec la caméra, assurant dans un premier temps que tout irait bien étant donné qu'il accompagnait les deux filles. Oui, définitivement quelqu'un te particulièrement agaçant et que la jeune femme aurait du mal à supporter au quotidien, fut elle une personne particulièrement patiente en général. Le jeune homme les dépassa à nouveau avant de continuer sur sa lancée, rajoutant dans une tentative foireuse de faire peur qu'ils étaient dans une situation ressemblant à une scène de film d'horreur et que c'était en général celui qui tenait la caméra qui survivait. Levant les yeux au ciel, la brune entendit cependant la seconde fille, qui répondait donc au nom de Leya, répondre que c'était celui qui tenait la caméra qui avait tendance à disparaître, au même titre qu'il risquait de tomber s'il ne faisait pas attention où il marchait. La plus âgée dissimula un léger sourire amusé. A défaut de ne pas supporter le blondinet, il fallait croire que la petite albinos lui plaisait bien niveau répartie.

"Ceux sont souvent les comiques ou ceux qui jouent sans arrêt avec la caméra pour regarder les alentours qui disparaissent les premiers dans les films et actuellement, je n'en vois qu'un seul ici. Prends garde à ce que rien ne t'attrape dans l'ombre ou ne se décide à te suivre."

Par la suite, et à la surprise de la Guérisseuse, Akira lui prouva qu'en dépit de son attitude d'idiot, il semblait prendre cette exploration bien plus sérieusement qu'elle ne l'aurait pensé au premier abord. Tout d'abord lorsqu'il abandonna un instant son attitude narcissique et faussement comique pour leur dire très sérieusement qu'au moindre danger, ils dégageaient. Eh bien, peut être qu'il n'était pas tant que ça une cause perdue, au final, et qu'il pouvait montrer une toute autre facette qui intéressait un peu plus Tahia. Par la suite, et après avoir laissé entendre que contrairement à ce que l'on pouvait croire il n'était pas totalement inconscient, il montra une carte sur laquelle il avait mis en place un circuit à travers la forêt. Si son plan était simple et facile à suivre, Leya y apporta sa propre logique, retraçant alors un nouveau parcours beaucoup plus complexe quant aux risques d'avoir plus d'obstacles sur leur route, sans pour autant les détourner vraiment de leur objectif ou allonger le temps passé dans la forêt. Observant avec attention le chemin nouvellement tracé, la jeune femme hocha la tête au raisonnement de la fille aux cheveux blancs.

"Je partage l'avis de la miss. Le surveillance se fera surtout près des grilles et autour de la forêt. Je doute que les Masters s'y aventurent vraiment, sans doute ne vont ils pas plus loin que l'orée des bois pour s'assurer que personne ne s'y aventure ou si rien ne se trouve à l'intérieur à attendre pour en sortir. Une chose est sûre: il vaut mieux rester le plus longtemps possible en forêt où le risque de croiser une patrouille est faible et minimiser les approches et traversées en extérieur tout en restant aux aguets au moindre signe de surveillance."

Quitte à devoir les surveiller, autant éviter qu'ils ne se fassent tous trois repérer pendant cette exploration et Tahia devait admettre que maintenant qu'elle était sûre que quelque chose avait été planifié et que finalement, Akira semblait avoir sérieusement réfléchi à la question, malgré l'attitude qu'il avait laissée voir à la cafétéria et ce qu'il faisait quelques minutes auparavant, les choses semblaient plus claires. Oui, peut être que cette escapade allait être un peu plus supportable qu'elle ne l'avait d'abord cru. Cependant, un dernier point devait tout de même être rappelé, bien que l'Air soit certaine que tous allait le suivre sans aucun doute.

"Restons tout de même sur nos gardes. Rumeur ou non, on ne sait pas ce que peut contenir cette forêt de nuit et même si nous avons des lampes et la lumière de la lune, s'éloigner serait la première chose à éviter, surtout si on suit le plan de Leya. De même que si on entend ou aperçoit quelque chose de suspect, on évite de paniquer, ça ne ferait qu'empirer les choses. Et je partage pour une fois l'avis d'Akira, on part tout de suite d'ici à la moindre menace, surtout si on ne possède pas de moyens efficaces pour se défendre."

Après tout, privés de leurs pouvoirs, ils étaient quelque peu sans défense, surtout s'ils se retrouvaient face à une menace leur étant inconnue et dont ils ne pourraient rien faire sinon fuir pour éviter de se retrouver, dans le meilleur des cas vivants et dans le pire morts.


[Event - 1] Là où mène la stupidité [Tahia + Leya] Signat10

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Gris (OST) Part 1 & 2 - Main Theme
Savin' me (Nickelback) - Sad Theme
Mononoke Hime Theme (Ocarina)- Wind Theme
##   Mer 13 Déc 2017 - 11:48

Personnage ~
► Âge : 29 ans (05/10/1990)
► Doubles-comptes ? : Bito Daisukenojo
► Rencontres ♫♪ :
Akira Buichi
Akira Buichi
Feu au pouvoir solaire
Messages : 405
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 29
Emploi/loisirs : Flâner
Humeur : Arrogant

Akira ne perdit pas une miette des directives de Leya. Il avait suivi des yeux chacun de ses mouvements, écouté chacun de ses mots. On n'avait pas l'habitude de le voir aussi attentif. Et il hocha la tête une fois qu'il eut tout saisi.

Bien que le trajet proposé par la demoiselle soit un peu plus complexe, le jeune homme n'avait rien à redire. Ce que proposait Leya était claire, réfléchi, plus subtile... moins 'Akira'.
Mais qu'attendait-il pour acquiescer le plan de la miss ?
Eh bien, Leya était bien plus douée qu'Akira pour dresser un itinéraire et l'expliquer, il n'y avait aucun doute là dessus. Elle venait de le prouver en un rien de temps. Mais, savoir que quelqu'un est meilleur que vous est une chose, l'admettre en est une autre.

" Avoues qu'elle fait ça mieux que toi !" lui criait sa conscience.
Il se pinça les lèvres et se dit intérieurement: " Non ! ça m'écorcherait la bouche."

Il tenta alors en vain de contredire les filles.
- On devrait plutôt faire... Il se stoppa et se gratta le dessus de la tête.
Il devait l'admettre, il n'y avait pas mieux. Point.
Un "Vous avez raison." lui échappa finalement et il en profita pour faire un clin d'oeil à Leya.

En somme, ce n'était pas si difficile à dire. Non ..?
Bien sûr que si !
Comprenez-le, c'est difficile de se rendre compte qu'on n'est pas aussi parfait qu'on le pense. Mais bon, ça ne lui fera pas de mal. Un jour Akira finira peut-être par mettre ce trop plein d'orgueil de coté.
~~

Bref, Akira avait laissé la carte dans les mains de l'albinos. Le groupe avait repris la marche en suivant les indications de celle-ci. Sur le chemin, tous le monde cherchait un peu de son côté, sans trop s'écarter. Akira profita d'un peu de distance avec les filles pour fouiller dans la poche intérieure de son blouson et en sortir une petite flasque. Il l'ouvrit d'un mouvement du pouce et bu discrètement une belle gorgée.

- Bwaaah… Souffla-t-il comme quelqu'un qui sortait sa tête de l'eau pour respirer.

Vous vous en doutez cette flasque ne contenait pas de l'eau, mais bien de l'alcool, du whisky pour être plus précis. C'était un peu la nouvelle potion magique d'Akira pour oublier les tracas du quotidien.
Ne trainant pas trop, il ne tarda pas rejoindre les filles. Il arracha au passage le fruit d'un arbre, un Nashi, et commença à le manger avec nonchalance.

- Que dalle de mon côté. Vous avez trouvé quelque chose vous ?

Il croqua une nouvelle fois dans le fruit. A ce moment là, on pu voir une énorme araignée qui se promenait tranquillement sur son bras. Il ne l'avait pas remarqué, car elle était pile dans son angle mort.

- Quoi ? Fit-il sur un ton désagréable. Vous avez jamais vu quelqu'un manger ?
##   Jeu 14 Déc 2017 - 12:43

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Leya Stones
Leya Stones
Eau au pouvoir lunaire
Messages : 181
Date d'inscription : 22/09/2017
Age : 29
Humeur : ....


Vraisemblablement, Leya venait de faire l'unanimité auprès de ses partenaires d'aventure sans le vouloir, mais c'était quand même soutenu que ça resterait le meilleur moyen de s'en sortir sain et sauf. Du moins c'est ce qu'elle pensait ! Au moins du point de vue des rondes, ils ne risquaient absolument rien, par contre le seul élément qu'elle ne pouvait prendre en compte et qui n'en était pas le moins négligeable c'est les créatures que pouvaient bien regorger cette brocéliande. Après tout, ils sont un peu comme dans ses films de fantasy, ils ne sont pas figurants mais bien acteurs. Même si la perte de leur pouvoirs n'arrangeaient pas beaucoup certains...ils n'étaient pas totalement démunis, juste un peu plus vulnérables rien de plus. L'albinos ne connaissait donc pas les risques potentiel de rencontrer des créatures pour le moins étrange ou voir même complètement flippantes. Cela dit le risque ne lui faisait pas peur, car c'était à son sens, elle qui n'en a plus vraiment la possibilité, une manière de se sentir vivant.

Prenant donc les devants de l’opération, le plan en main, elle jeta un bref coup d'oeil à ce dernier de temps en temps, visualisant plus ou moins chaque caractéristiques propre à ce que cette forêt aurait de plus que n'importe laquelle autre. Et la réponse semblait évidente : Ils sont à Terrae, donc tout. La demoiselle aux cheveux blancs garda quand même un bref coup d'oeil sur ses compagnons, alors que chacun prenait un périmètre carré pour chercher des indices ou un signe d'une présence néfaste. De toute évidence c'était cherché une aiguille dans une botte de foin. Mais que diable est-ce que Terrae pouvait bien cacher ? Pendant le temps de son zonage, elle fit une analyse de la situation. Tahia était une femme forte, qui savait de quoi elle parlait et qui avait appuyé ses arguments vis à vis de son plan avec brio ! Si l'albinos n'avait pas eu les mots pour le dire, c'est la jeune femme qu'elle venait nouvellement de connaître qui avait été son porte parole...Quant à Akira ! Il semblait avoir un esprit rebelle, un peu taquin, très tactile mais doué d'une intelligence qu'elle ne soupçonnait plus. Il était certes maladroit, mais pas un idiot pour autant, et il avait donc réussi à attirer l'attention de la jeune femme bien plus qu'elle ne voulait le dire.

En parlant de ce dernier, il était revenu beaucoup plus longtemps après elles, en train de manger un fruit. Et si encore cette simple action était d'une banalité sans nom, elle ne le devint pas longtemps lorsque l'albinos posa son regard sur l'intruse qui était sur son bras. Et ça n'en était pas une petite. Ce n'était pas une Arachnophobe, certes elle avaient autre nombreuses phobies, mais pas celle ci pourtant le caractère commun d'une arachnide était de ne jamais dépasser une taille dite normale, les plus grosses à sa connaissance étant des mygales ou veuves noires.

Dans ce cas on sera d'accord pour dire que ce qu'il avait sur son bras dépassait la norme. Leya recula de quelques pas.

▬ A....Akira ? Ton...bras....ne bouge surtout...pas..

Si elle commençait à paniquer pour une bestiole à huit pattes qu'est-ce que ça serait plus tard. Enfin la taille de l'intruse à l'expédition lui faisait très vite comprendre que la reine mère, devait être dans ce cas immense....et qu'il ne fallait sans doute mieux pas la croiser.




[Event - 1] Là où mène la stupidité [Tahia + Leya] Pywa
Merci pour ce magnifique cadeau Ronron ♥️

Spoiler:
 

##   Jeu 4 Jan 2018 - 0:42

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Tahia Makoto
Tahia Makoto
Etoile Air Solaire
Messages : 533
Date d'inscription : 16/02/2014
Age : 25
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Un peu mieux, je suppose

Ils étaient finalement tous d'accord pour suivre le plan de Leya et autant l'avouer, cette sortie commençait à prendre une tournure qui ne manquait pas de plaire un peu plus à Tahia. Toute idée de partir ne lui venait même plus à l'esprit et si la perspective de garder un œil sur ses deux camarades était toujours d'actualité, au moins avait-elle le sentiment qu'ils avaient l'air bien plus débrouillards qu'ils ne le laissaient penser. Akira avait enfin laissé voir une attitude plus sérieuse et avait montré que son escapade n'était visiblement pas sur un simple coup de tête et qu'il s'y était préparé. Tandis que la jeune Leya, l'Air supposait que l'albinos était plus jeune qu'elle, semblait avoir un esprit clair et tactique très intéressant, en dépit de l'attitude plutôt timide mais sympathique qu'elle avait laissée percevoir. A croire que les gens pouvaient montrer des visages différents en fonction des conditions de chaque situation et cela ne manquait de plaire à la brune qui partit à la suite du duo, laissant la plus jeune prendre les devants et ouvrir la marche avec la carte en main. Cette escapade promettait d'être très intéressante, aussi longtemps que rien ne venait poser problème en chemin.

Le groupe suivait depuis quelques minutes déjà l'itinéraire de la carte tout en inspectant chacun de leur côté la zone de la forêt qui se trouvait à leur portée, tout en veillant à rester non loin les uns des autres. Tahia regardait les alentours avec attention, se faisant attentive aux bruits autour d'eux et au moindre mouvement qu'il pourrait y avoir dans son champ de vision. Mais à part le souffle calme du vent qui venait jouer avec les branches des arbres ainsi que le cri des oiseaux nocturnes, rien ne sortait vraiment de l'ordinaire. Et bien malgré elle, la jeune femme venait à s'interroger sur la véracité de la rumeur. Si réellement, il y avait quelque chose présent dans la forêt ou si ce n'était vraiment qu'une stupide blague d'un élève. Pourtant, quand elle y pensait, elle avait bien entendu ces deux filles au village parler d'un fantôme et de ce qu'elle avait compris, ce dernier se trouverait à la fête foraine. Certes, elle ne croyait pas du tout aux fantômes et honnêtement, c'était très certainement une perte de temps et ça allait surement lui attirer des ennuis, mais de ce qu'elle avait vu de Terrae actuellement, la fête foraine et le cirque avaient été eux aussi fermés au public. Ce n'était pas qu'une coïncidence si ces lieux avaient été interdits d'accès et cela valait peut être d'y jeter un coup d'œil à l'occasion.

Mettant de côté ses plans d'investigation concernant la fête foraine, Tahia se remit à ses recherches, prêtant cette fois-ci attention aux arbres à sa portée et au sol. Aucune empreinte visible, rien qui ne montre la présence d'une bête quelconque présente dans la forêt, en tout cas. Cependant, alors que la jeune femme avait pris appui sur un tronc tout en continuant à observer les alentours, quelque chose d'étrange retint son attention. Là où elle avait posé sa main, elle pouvait sentir une sorte d'irrégularité sur le bois. Observant avec attention l'arbre en question, la Guérisseuse se mit à chercher cette irrégularité sur le tronc avant de se mettre lentement à la suivre du doigt sur la surface rugueuse de l'arbre, formant peu à peu une sorte de ligne. Puis, alors qu'elle utilisa cette fois-ci la lampe pour bien la discerner, une toute autre surprise lui parvint: cette ligne qu'elle avait remarqué n'était visiblement pas la seule présente, trois ou quatre autres étaient présentes aussi. Parallèles entre elles, et légèrement courbées, ces lignes étaient profondément ancrées dans le bois, quoique surement anciennes car l'écorce avait recommencé à se former autour. Curieuse et un peu inquiète de ce que ça pourrait être, la jeune femme retourna auprès de ses camarades, Leya étant visiblement revenue avant eux tandis qu'Akira arriva en dernier, déclarant qu'il n'avait rien trouvé de son côté. Quand il demanda ce qu'il en était de leurs côtés, l'Air prit la parole:

"Je crois que j'ai trouvé..."

Avant de s'arrêter dans sa phrase lorsqu'elle vit Leya se paralyser et reculer de quelques pas alors qu'elle fixait Akira. Suivant le regard de l'albinos, Tahia remarqua quelque chose se déplaçant lentement sur le bras du blondinet, ce dernier ne semblant pas s'en être rendu compte, étant donné qu'il leur demanda d'un ton peu agréable ce qu'il se passait. Et quand elle eut une vue un peu plus détaillée de la bestiole, elle commença un peu plus à comprendre la frayeur que devait avoir la plus jeune. Et voyant cette dernière bégayer en essayant d'expliquer ce qu'il se passait, l'Air soupira avant de dire le plus simplement du monde.

"Akira... J'espère que tu n'as pas de phobie concernant les araignées et que tu sais rester calme quand tu en as une sur toi."

Parce que si jamais ses deux compagnons se mettaient à paniquer en présence de l'arachnide, elle ne voulait pas savoir ce que ça donnerait quand elle leur montrerait sa trouvaille, surtout si ces lignes étaient bien ce qu'elle pensait...


[Event - 1] Là où mène la stupidité [Tahia + Leya] Signat10

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Gris (OST) Part 1 & 2 - Main Theme
Savin' me (Nickelback) - Sad Theme
Mononoke Hime Theme (Ocarina)- Wind Theme
##   Dim 7 Jan 2018 - 16:18
PNJ
PNJ
PNJ
Messages : 196
Date d'inscription : 22/07/2014

L'araignée est certainement le dernier de leurs soucis. La nuit, la forêt est menaçante. Les proies se terrent pendant que les chasseurs sortent. Pourquoi ces proies-ci ne se cachent pas ?

Des branchages craquent… Quelque chose se rapproche. Les feuilles d'un buisson s'agitent non loin. La chose les a reperés. Elle les observe. Elle pousse un grondement qu'elle veut terrifiant en bondissant vers l'avant, prêt à manger la chaussure d'une des madames… mais ce n'est qu'un miaulement aigui qui s'échappe d'un chaton inoffensif, aux grands yeux lumineux et au pelage gris rayé. Celui-ci fait le dos rond lorsqu'il se rend compte qu'il est beaucoup plus petit que ses adversaires et que, franchement, ça ne va pas être un très très bon goûter, quand même.
##   
Contenu sponsorisé

 

[Event - 1] Là où mène la stupidité [Tahia + Leya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Forêt.
Aller à la page : 1, 2  Suivant