Partagez | 
[EVENT - 1] Kévin.
##   Lun 4 Déc 2017 - 17:53
Messages : 154
Date d'inscription : 22/07/2014

[Intervention PNJ nécessitant l'intervention d'une équipe de ronde. Nous ne re-posterons pas avec le PNJ - à vous d'improviser ses réactions et d'imaginer la suite de cette situation ! Discutez-en avec votre binôme. N'oubliez pas qu'en cas de question, vous pouvez toujours envoyer un MP à l'un des membres du staff. BON JEU !

> La liste des binômes se trouve sur le topic de l'event, dans les news, > ici <]

Un bruit sourd résonna dans le couloir.

- Casse-toi ! Mais casse-toi j’te dis !

Le corps rejoignit une deuxième fois le mur. Kévin sentit la colère monter en lui. Cet abruti avait intérêt à le lâcher sinon il allait vraiment péter les plombs. Pouvoirs ou pas, il avait l’habitude de se battre, et c’est pas parce que Miss joli décolleté lui avait demandé de ne plus se battre qu’il allait céder à ses caprices. Là, clairement, le mec en face de lui le faisait chier, et il méritait bien un petit coup de poing bien placé.

- J’peux savoir c’est quoi ton problème ?!

Il se jeta sur lui et commença à le rouer de coups avant de se prendre un coup à son tour et de finir par terre en compagnie de son adversaire. C’était beau à voir, tiens…
##   Ven 8 Déc 2017 - 20:35

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Ys et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 239
Date d'inscription : 20/08/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Taciturne

Depuis quelques jours maintenant, Terrae s'était organisée de manière que chaque résidant volontaire participe à la protection de la l'institut. Evidemment, les règles étaient toujours les mêmes. Des lieux interdits et aussi le couvre feu à respecter. Cependant, il y avait une chose nouvelle: leurs pouvoirs étaient revenus peu à peu. Bien que ce détail ne soit pas un véritable manque dans l'existence de Renji. 

Pour sa part, s'il avait accepté d'aider lors des rondes, ce fut uniquement pour tenter de trouver sa place. Mais les efforts à fournir étaient encore loin du compte. Ce fut le deuxième jour que le jeune homme rodait dans les couloirs, vérifiant que tout se passait au mieux. Et ce en compagnie d'une personne devenue familière: Tahia. Dans un sens, ce n'était pas plus mal puisqu'ils avaient obtenu un bon feeling. 
Ce n'est pas plus mal, connaissant le caractère taciturne du brun, il aurait mieux valu que se soit une connaissance.
Depuis quelques minutes, ils éraient dans les couloirs, partageant leurs avis sur ces rumeurs quand soudainement un bruit sourd résonna jusqu'à eux. Relevant les yeux, Renji découvrit avec la plus grande déception deux élèves en train de se battre. 
Bah voilà, on y est. Des animaux primaires! 

Accablé, le japonais laissa échapper un soupir avant de reprendre d'une voix étrangement calme.

"Je les sépare. Evites qu'ils ne te touchent."

Car oui, dans une bagarre, ce ne sont pas les auteurs les plus blessés mais bien ceux qui tentent de les séparer. Il y avait déjà pas mal de monde autour et personne décidé à s'en mêler. Les rondes, c'est pour surveiller qu'aucun intrus ne tente une infiltration, nous sommes d'accord. Ce n'est pas pour faire du baby sitting.
Agacé, Renji tente de garder son sang froid et d'une main ferme, il souleva l'un des idiots par le col, tentant au mieux de les séparer.

"C'est bon, arrêtez vous! Si vous voulez vous défouler, il y a une salle de sport pour ça."

"Mais c'est lui qui a commencé! Il m'a regardé de travers et m'a insulté, pour rien en plus! C'est un fou!"

"C'est toi le cinglé! Tu t'inventes des histoires. Et toi là, t'as pas à t'en mêler si tu ne veux pas que je te cogne."

Termine le dénommé Kevin tandis qu'il peine à se relever. C'est minable et le japonais repousse l'autre d'une main. Il le sent bien, ce gars là, il est sur les nerfs. C'est un fauve enfermé en cage qui réclame liberté. Et parce qu'il s'en doutait qu'il fut préparé, d'une clé de bras, Renji bloque l'attaque surprise de Kevin pour aller le coucher au sol. Appuyé sur ce dernier, Renji le garde au sol tut en maintenant un bras dans son dos.

"Plus tu vas bouger, plus tu auras mal."

Non cette situation ne perturbe pas Renji. Il connaît ces ambiances lourdes et menaçantes ce pourquoi il avait su prévoir la férocité de sa victime. 


##   Jeu 4 Jan 2018 - 2:05

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 496
Date d'inscription : 16/02/2014
Age : 24
Emploi/loisirs : Etudiante
Humeur : Un peu mieux, je suppose

L'état d'alerte n'avait toujours pas été levé, les interdictions et le couvre feu étaient toujours d'actualité et Terrae se trouvait toujours sous haute surveillance, rien qui ne sortait de l'ordinaire depuis que toute cette histoire avait commencé et si chacun essayait de gérer cette situation de crise, les choses n'avaient toujours pas progressé pour autant. Du moins, c'était ce que se disait Tahia il y a quelques jours encore. Jusqu'à ce qu'elle apprenne que l'institut avait mis en place, en plus des rondes des Masters, des rondes auxquelles pouvaient participer les élèves le souhaitant, du moment que ces derniers avaient bien récupéré leurs pouvoirs. Autant dire qu'il n'avait pas fallu longtemps pour que la jeune femme accepte d'y participer, ayant récupéré ses pouvoirs depuis un moment déjà et espérant pouvoir se rendre utile d'une manière autre que celle de devoir soigner ceux qui se blessaient. Certes, les choses s'étaient quelque peu calmées à ce niveau maintenant que les pouvoirs avaient commencé à revenir peu à peu mais il fallait être aveugle pour ne pas voir que tout le monde était encore sur les nerfs et que certains esprits étaient encore dans ce stupide besoin de destruction ou d'envie de se battre. De vrais idiots...

Enfin, toujours était-il que la Guérisseuse se trouvait actuellement dans les couloirs de l'institut avec son binôme, s'assurant que les autres élèves se tiennent tranquille. Et autant dire qu'elle ne s'était pas attendue à ce que ledit binôme soit une certaine connaissance, à savoir Renji. Cela avait été une sacrée coïncidence et Tahia avait été vraiment heureuse en le découvrant, au moins elle n'était pas en présence d'un inconnu et ces deux jours de rondes étaient plutôt agréables en présence du Télépathe. Du moins, la brune aurait bien souhaité que ce deuxième jour se passe comme le premier mais il fallait croire que les gens ne savaient pas rester tranquille... Des bruits de lutte ainsi que des exclamations parvinrent jusqu'au duo alors que la jeune femme assista à une scène qui ne manqua pas de la frustrer quelque peu. Une bagarre, encore... Deux garçons étaient visiblement en train de se battre et à ce rythme, ça n'allait pas bien se terminer ni pour l'un ni pour l'autre.

Heureusement, Renji intervint rapidement tandis que l'Air resta dans un premier temps légèrement en retrait, observant son camarade séparer les deux élèves tout en leur demandant de se calmer. Autant dire que ce ne fut pas gagné car l'un des deux tenta de s'en prendre au Télépathe, ce dernier, après avoir repoussé l'un des bagarreurs, ayant bloqué l'attaque puis mit au sol son assaillant. Au moins, la situation était plus ou moins sous contrôle, aussi la Guérisseuse s'avança à l'intérieur du cercle d'élèves avant de se tourner vers ces derniers. D'une voix forte et qui se voulait autoritaire, elle prit rapidement la parole.

"Ceux qui ne sont pas concernés, circulez ou retournez dans vos chambres, s'il vous plait. On aimerait éviter qu'il y ait d'autres blessés.

Si certains obéirent sans un mot, il en resta bien quelques uns qui restèrent, sans doute pour connaître la fin de cette histoire, ce qui ne manqua pas d'agacer légèrement la brune. Ce n'était pas un spectacle... Aussi, l'air ne manqua pas de s'alourdir un peu plus autour de Tahia, ce qui ne passa aucunement inaperçu pour les derniers élèves présents.

"Ne me faites pas me répéter..."

Le message fut cette fois-ci bien clair et très vite, les couloirs se retrouvèrent déserts de toute présence, si ce n'est celle des quatre élèves. Voyant que Renji s'en tirait avec celui qui semblait avoir pété les plombs, la jeune femme se chargea du second. Au moins, l'intervention semblait avoir un peu calmé ce dernier, si ce n'est les regards assassins qu'il lançait à celui qui se trouvait à terre. Et pour ne pas arranger les choses, ces deux là n'y étaient pas allés de main morte. Traces de coup de poing, œil au beurre noir et saignements, autant dire que ce n'était pas beau à voir. Soupirant, Tahia prit la parole tout en alternant son regard entre les deux garçons.

"Vous n'avez vraiment rien de mieux à faire...? Je pensais qu'avec le retour des pouvoirs, ça se calmerait une bonne fois pour toute ces histoires. Il vous faut quoi en plus pour que "

"Ta gueule, pétasse! Tu sais où tu peux te mettre ta stupide morale! Tu feras moins la belle avec tes pouvoirs quand ton abruti de coéquipier me lâchera!"

"Excuse-moi...je crois avoir mal entendu..."

Dire que la température avait quelque peu chuté dans le couloir était à peine exagéré...



Spoiler:
 

Spoiler:
 


Lantana (Oldcodex) - Main Theme
Savin' me (Nickelback) - Sad Theme
Mononoke Hime Theme (Ocarina)- Wind Theme
##   Ven 5 Jan 2018 - 22:18

Personnage ~
► Âge : 23
► Doubles-comptes ? : Ys et Akito
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 239
Date d'inscription : 20/08/2017
Emploi/loisirs : Etudiant
Humeur : Taciturne

Décidemment qui aurait pu se douter que Terrae finirait aussi bas. Enfin du moins, certains élèves du bahut. En y repensant, vue sous cet angle, Renji avait l'impression de faire un bon den arrière, de retrouver un vieux lycée de ses souvenirs. Là bas aussi, c'était délinquance et violence. IL faut croire qu'il a le mauvais œil et qu'il l'a attiré jusqu'ici aussi. 
Enfin l'avantage dans tous ça, c'est de connaître et d'avoir déjà la maitrise. Et ce ne fut pas une grande peine pour le japonais de les séparer.

Cloué au sol, le japonais tenait sa victime fermement, son bras derrière le dos. Jusqu'ici, le temps de les séparer et éviter un éventuel danger, Tahia était restée en arrière. Ce fut une sage idée d'ailleurs. Quand on n'apprécie pas les combats où qu'on ne sache pas les maitrise, il est préférable et plus judicieux de rester en arrière le temps que la situation soit sous contrôle. 
Et quelques minutes après, quand la tempête prit fin, la demoiselle s'avança toisant ces énergumènes. 
C'est drôle mais sans perdre face, elle fut d'autant plus autoritaire et remarquable. Et il n'aura pas fallu qu'elle insiste plus longtemps pour que le reste des élèves ne quittent les lieux. 
Les spectateurs... qu'est ce qu'ils sont emmerdants cela! 
Devant cette miséricorde, Tahia leur fit une morale dont un certain protagoniste refusa d'entendre jusqu'à devenir injurieux. 
Fronçant des sourcils, resté calme jusqu'à maintenant, Renji n'accepta pas qu'on puisse s'adresser de la sorte à une jeune femme et encore moins à Tahia. C'est idiot mais il avait finis par accepter sa compagnie sans être gêné. Alors qu'on lui manque de respect l'énerva quelque peu. Et sans aucune retenue, il pressa violement sur le bras de sa victime, qui laissa hurler un cris de souffrance.

"Il me semble t'avoir vu bouger."

Fit calmement le japonais. 
Parfois il faut une bonne fessé pour que ça rentre. C'est du moins le nécessaire pour ce gars là. 
Relâchant la prise, jugeant que ce dernier avait compris la leçon, Renji leva enfin les yeux vers son binome.

"On devrait les emmener en salle des Masters. Ils sauront quelle punition leur rendre."

Ils sont là pour vérifier que tout se passe bien. Ils ne sont pas là pour juger et punir à leur grès chaque résidant qui dérape. Après tout, celui là, c'est juste un gars devenu dingue, un animal égaré.


##   
Contenu sponsorisé

 

[EVENT - 1] Kévin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Couloirs.