Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
[EVENT - 1] Franklin.
#   Lun 4 Déc 2017 - 17:55
Messages : 104
Date d'inscription : 22/07/2014

[Intervention PNJ nécessitant l'intervention d'une équipe de ronde. Nous ne re-posterons pas avec le PNJ - à vous d'improviser ses réactions et d'imaginer la suite de cette situation ! Discutez-en avec votre binôme. N'oubliez pas qu'en cas de question, vous pouvez toujours envoyer un MP à l'un des membres du staff. BON JEU !

> La liste des binômes se trouve sur le topic de l'event, dans les news, > ici <]

Franklin regarda sa copie un bon moment. Nan, mais c’était la goutte de trop ! Franchement ! Il avait passé des heuuures et des heuuures à préparer ce devoir maison ! Et là… Là. Un prof de sport, apparemment aussi directeur adjoint, se permet de bousculer tout son petit monde à Terrae. Plus de pouvoirs. Plus de sorties. Couvre-feu. Tours de garde. Et lui, comme d’habitude, il a hoché la tête et a suivi le mouvement. Il a entendu parler d’une réunion à la cafétéria pour essayer de comprendre ce qu’il se passait, mais il ne s’y est pas rendu. Une seule chose trottait dans sa tête : les cours allaient-ils être maintenus ou étaient-ils annulés ? Nan mais parce qu’on parle d’un état d’urgence. Donc normalement, l’état d’urgence, surtout dans de telles conditions, il annule tout.
Et si il annule tout, il annule les cours.
Et si il annule les cours, Franklin ne pourra jamais rendre son DM de maths.
Et ça craint.
Vraiment.
Parce qu’il s’était surpassé, il avait donné tout ce qu’il avait. Et c’était déjà énorme ! Il avait demandé de l’aide à sa voisine de chambre pour qu’elle l’aide à réviser, il avait été suivre des cours du soir proposé par un élève Tonnerre ; bref, il s’était donné à fond.
Et malheureusement, du haut de ses 12 ans et demi, il ne pouvait rien faire. Si ce n’est se morfondre. Et se rendre compte que ses parents lui manquaient.
Et pleurer.
Beaucoup.
Beaucoup.
C’est d’ailleurs à ce moment-là qu’il y a eu le déclic et que ses pouvoirs sont revenus. Sauf que comme il était très triste, il a inondé le couloir des Eaux.
#   Ven 8 Déc 2017 - 21:05

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Pandora
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 79
Date d'inscription : 01/07/2016
Emploi/loisirs : M'occuper d'elle comme il se doit, pardi !
Humeur : Cela dépend de la demoiselle...

J'me suis proposé pour les patrouilles dans les couloirs de l'institut. J'sais pas trop pourquoi en fait, disons que ça me fait une activité nocturne autre que sortir au bar. Et puis, c'est en binôme, peut-être que je rencontrerai des gens sympas ? J'commence tout doucement à me rendre compte que j'ai aucun ami ici, juste de vagues connaissances... Et dans mes moments de sobriété, la solitude me pèse de plus en plus. Si j'veux sortir la tête hors de l'eau, il faut que j'commence à faire des efforts, et du coup ces rondes m'avaient semblé un bon point de départ.

Ou peut-être pas, en fait. Planté devant le panneau d'affichage près de l'entrée, je regarde d'un air dubitatif le nom de mon binôme. Ariana... Ariana, mon ex-plan cul, une morphe cinglée qui s'est changée en rhinocéros pour défoncer ma porte, avant de geler ma chambre. MAIS LOL, y'a quelqu'un là-haut qui m'en veut, en vrai ?! Calmons-nous, calmons-nous, y'a sans doute d'autres Aria dans cet institut hein ? Ahah, ouais, allez on peut rêver.

Quelques heures plus tard, j'me pointe au lieu de rendez-vous pour retrouver mon binôme. J'ai essayé de me convaincre pendant tout ce temps que c'était FORCEMENT une autre Ariana, mais ma détermination commence à flancher quand j'aperçois la tignasse rousse au bout du couloir. Ok, c'est bon, je suis mort. Ahah, j'fais quoi, j'me casse ? Non quand même pas, j'suis pas lâche à ce point... Quoi que ? Mais mes jambes sont visiblement plus rapides que mon cerveau, et avant même d'avoir décidé quoi faire, j'me retrouve devant la jeune femme. Elle me regarde, je la regarde... Bref, on s'regarde en chien de faïence quoi. J'me décide à briser la glace et prend un air un peu con - bah oui, ça passe toujours mieux que le sérieux, dans les situations gênantes.

"Eh, salut ! Tu vas bien depuis... Heum, ouais bon, on s'y met ?"

Ta gueule, Théo. Je tourne les talons et commence à arpenter lentement les couloirs. On ne parle pas, mais j'entends ses pas juste derrière moi, signe qu'elle ne m'a pas lâchement abandonné - quoi que, j'y ai pensé aussi alors je ne la blâmerais pas, ahah. Arrivé au niveau des escaliers, je vois de l'eau qui coule en mince filets réguliers. C'est quoi ce bordel, quelqu'un a oublié de refermer le robinet des chiottes ou quoi ? Je monte les escaliers quatre à quatre et manque de ramasser une fois arrivé sur le palier, c'est une vraie patinoire ici ! Le couloir est complètement inondé - le couloir Eau en plus, ahah - et j'vois un gamin pleurer au beau milieu de la marée. Jm'arrête et me tourne vers Aria avec, une fois de plus, un air benêt.

"Tu... Vas lui parler ? J'pense pas être trop doué pour calmer les gros chagrins, ahah."

Ouais, je sais, j'suis lâche. Jm'avance quand même dans le couloir, mais décide de laisser la jeune femme gérer le petiot. J'serais capable de le faire pleurer encore plus fort, en fait. Et sinon, pour l'inondation, ça s'passe comment ? On va quand même pas passer la nuit à éponger ? Si ?


 

[EVENT - 1] Franklin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Couloirs.