Partagez | 
[EVENT - 2] Marie.
##   Dim 7 Jan 2018 - 14:41
Messages : 154
Date d'inscription : 22/07/2014

[Intervention PNJ nécessitant l'intervention d'une équipe de ronde. Nous ne re-posterons pas avec le PNJ - à vous d'improviser ses réactions et d'imaginer la suite de cette situation ! Discutez-en avec votre binôme. N'oubliez pas qu'en cas de question, vous pouvez toujours envoyer un MP à l'un des membres du staff. BON JEU !

> La liste des binômes se trouve sur le topic de l'event, dans les news, > ici <]

La douce et gentille petite Marie est contente de voir que les gens commencent à être de meilleure humeur autour d’elle. Elle ne comprend pas tout, du haut de ses dix ans et demi, mais elle commence à être rassurée : la dame qui a passé l’annonce un peu plus tôt dans la journée leur a assuré que tout allait rentrer dans l’ordre. Enfin, c’est ce que dit Jim. Jim, c’est son amoureux, alors elle le croit très fort quand il lui dit qu’il va la protéger et que tout ce qu’il se passe ici, ce sont des affaires d’adultes. Elle s’en fiche un peu de retrouver ou non ses pouvoirs, elle, tant qu’elle est tranquille et qu’elle peut faire ce qu’elle a envie.

Toute heureuse, Marie sort dans la cour pour faire un peu de corde à sauter… Il fait relativement bon cette après-midi là, et elle est contente de pouvoir profiter du peu de soleil qui perce derrière les nuages. Rester enfermée toute la journée à l’intérieur la rend presque folle, pour elle qui aime rouler dans l’herbe et sentir les fleurs du champ.

Elle commence à jouer et sauter tranquillement, mais elle sent quelque chose d’étrange qui se produit. À chaque fois qu’elle retombe, ça fait “boom, boom, boom” sur le sol… Autour, elle ne voit pas les gens perdre l’équilibre et chuter alors qu’un tremblement de terre secoue la cour. Par contre, elle remarque qu’il y a un problème quand le goudron cède à moitié sous ses pieds et qu’elle se retrouve le corps à moitié enfoncé dans le sol, gesticulant et appelant à l’aide pour essayer d’en sortir… Mais bon, quand des racines épineuses commencent à s’élever tout autour d’elle pour se protéger de quiconque voudrait s’approcher d’elle, elle comprend que le sauvetage va être quelque peu compromis.
##   Mar 16 Jan 2018 - 21:43

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Destan Villaça (RIP), Afya Soubagamousso, Charlie-Ange Petit
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2290
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

J’en ai ma claque des patrouilles, déjà de base ça sert à rien. On s’fait chier, il se passe jamais rien. On se donne une fausse occasion de faire semblant qu’on est occupés à faire quelque-chose d’utile. Sauf que rien ne progresse jamais ici et qu’on a tellement pas d’informations que ça devient du n’importe quoi. J’ai gentiment proposé mon aide d’espionne qualifiée, et on m’a gentiment dit d’aller faire des rondes. Ce qui m’gène pas en soi, même si vous l’aurez remarqué : ça me fait chier sur la longue. Je pourrais je sais pas, bouger, enquêter, aller voir des anciens contacts, essayer de trouver des pistes… Mais on m’a demandé de rester sage. RESTER SAGE. Putain, mais quelle connerie.

Enfin, toujours j’me retrouve avec Roxanne une feu pas trop chiante. Sérieusement, les feux d’habitude sont déjà difficilement gérables, mais en plus mettez-leurs dans les pates une tonnerre et vous v’nez de réinventer la nitroglycérine. Suffit de voir comment on a fini avec Hamilton la semaine dernière, pas étonnant qu’on nous ait changé de partenaire celle-ci…

« Et sinon t’es à Terrae depuis longtemps ? »
j’essaie de meubler la conversation, le silence c’est pas fun.

Enfin le silence tout est relatif, on tourne dans la cours depuis une petite heure, c’est notre mission du jour. On doit surveiller les abords de l’institut, beaucoup de personnes récupèrent leurs pouvoirs sur un coup du sort. Ça devient tellement ouf, c’est drôle parfois, mais le plus souvent faut rapatrier des gens à l’infirmerie.

BANG !

Ça a raisonné dans toute le cours, j’mets sans doute plus longtemps que pas comparse à découvrir d’où vient le bruit. Déjà parce que ça prend du temps de faire demi-tour dans un fauteuil, ensuite parce qu’il y a une buisson de ronces qui a gentiment popé en plein milieu de la cours et qui bouge comme des tentacules.

« Sexy la plante verte. »


Moins sexy le cri qui vient de derrière.

« Rox ça te dit j’calme la petite et tu joues au lance-flamme désherbant ? »
j’propose comme plan d’action en me mettant à rouler vers la zone de guherbe.


L'art du mensonge c'est de toujours dire la vérité.

##   Mer 17 Jan 2018 - 14:04

Personnage ~
► Âge : 28 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 292
Date d'inscription : 20/10/2012
Age : 22
Emploi/loisirs : Bavarder ♥
Humeur : Explosive ~

Elle avait repris les patrouilles, sans en avoir plus envie que ça, mais ça lui permettait de rester occupée. Elle en deviendrait folle sinon, devoir rester enfermée dans l’institut c’était sympa quand elle le choisissait, pas quand on lui imposait hein. Et puis, elle commençait tout juste à tenter de réutiliser ses pouvoirs, elle avait pas trop envie de retomber sur un petit caïd cette semaine du coup. Ce qui n’avait pas l’air d’être le cas pour le moment, et tant mieux.

Elle jeta un oeil vite fait à sa compagne de ronde, Ipiu si elle s’en rappelait bien, c’était elle qui avait organisé, ou en tout cas présidé, l’espèce de réunion du premier jour. Elle en était vite partit, un peu trop étouffée par le monde présent et tout ce qui se disait. Mais elle avait pas l’air bien chiante, et c’était moins malaisant que les premières minutes avec Nath la semaine passée.

_ Un peu ouais, cinq ans environ. Et toi ?

Elle se choquait quand même un peu à chaque fois, ça lui paraissait pas si éloigné, et pourtant… Elle ne savait plus vraiment quand elle avait contacté sa famille pour la dernière fois, elle avait l’impression de vivre dans une bulle, ce qui l’encourageait encore plus au final pour reprendre des études, quitte à avoir l’air conne au milieu des petits de vingt piges qui y seront. Mais elle aurait un moyen de sortir un peu, de respirer, de voir des gens qui n’y connaissent rien, n’en savent rien, ne se doutent de rien, et ça, elle en rêvait un peu.

Enfin, ses pensées furent vite interrompues quand elle entendit un bruit assez impressionnant venir de derrière elle. Elle s’était retournée immédiatement pour voir des plantes sortir du sol et entourer une petite fille. Qu’est-ce que c’était que ce bordel ?

_ Okay, on fait ça. Je l’attrape dès que j’en ai l’occasion, on sait jamais.

Elle s’approcha doucement, parce que si les ronces décidaient de se pointer jusqu’à ses pieds, elle avait pas l’intention de s'emmêler dedans, merci. Elle se concentra et fit irradier ses mains de flammes légères, histoire d’éviter de brûler la pauvre piote dessous.

_ Elle bouge pas là-dessous hein ?

Elle attrapa les ronces unes à unes, les flammes léchant les branches, on peut vraiment appeler ça des branches vu la taille, bref, c’était pas la question là. Concentration, concentration, éviter de relâcher le feu, sinon là, y a tout qui y passe, et ce serait un peu con. Un tout petit peu con.

_ On te sort de là dans deux petites minutes, okay ?

Enfin, ça c’était l’objectif de base. Une petite fille coincée sous les ronces. Pas une petite fille enfoncée dans le sol jusqu’à la taille. Oups. Elle se retourna vers Ipiu, un peu perdue du coup, parce que maintenant que les ronces ne leur bloquait plus trop le passage, il allait bien falloir se débrouiller pour ça.



Vit en #ff9966
##   Mer 17 Jan 2018 - 21:47

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Destan Villaça (RIP), Afya Soubagamousso, Charlie-Ange Petit
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2290
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

Moi ça fait un peu plus de quatre ans… Sauf que on a pas le temps de repartir sur des banalités parce que ça commence à partir en live. Heureusement, j’avais pas envie de faire la conversation… ou si. Mais pas en plein milieu de la cours, p’t’être devant un verre de rhum-vodka citronné. Le truc qui décape le gosier et qui aurait le méride de me faire oublier qu’on est dans la merde, et qu’on sait pas combien de temps on va y rester. (et éventuellement si je pouvais oublier la vision de celui de mes chers confrères qui a fait l’hélicobite dans le couloir ce matin pour voir s’il pouvait recharger ses pouvoirs comme une éolienne ça serait un petit plus.) (j’vous spoile la fin, ça l’a pas rechargé mais il s’est pris une paire de baffes.)

On va faire comme elle dit la madame, elle l’attrape dès qu’elle peut. Moi là de suite j’peux pas faire grand-chose, avec le fauteuil m’approcher de la gamine c’est pas la joie. J’avance un max pour rester loin de la portée des ronces mais réussir aussi à calmer les sentiments de la petiote. Elle panique, et comme tout le monde sait, les gens qui paniquent font de la merde. Là en l’occurrence elle crée des ronces à ne plus savoir qu’en faire et elle s’est retrouvée prisonnière… Euh wait ? C’est pas la première fois que j’vois ça, avec l’autre terre là, Alexander, j’crois j’avais déjà vu un truc du genre. Sauf que lui en plus des ronces il s’était gentiment empoisonné à la ciguë, donc ça ressemblait en rien.

Non. Là je fais fausse route, c’était absolument pas ça le problème. C’est le bruit, d’où il venait le bruit ? Et pourquoi la petiote panique comme ça. Ouch, elle est terrorisée et elle a mal. J’dois user de pas mal de concentration pour la calmer avec mes pouvoirs. Il faut quelle se sente en sécurité, heureusement Roxanne est plutôt pas mauvaise dans ce qu’elle fait et elle a les paroles qu’il faut. Elle lui donne des délais acceptables. La pauvre petite est dans le goudron jusqu’à la taille. Le must ce serait qu’elle ait pété une canalisation d’eau. Là j’dois avouer que je rigolerais beaucoup à postériori.

« A la limite on va chercher une corde et en faisant voler mon fauteuil j’peux la tracter vers le haut. »
je propose.

Après si on trouve un titan… Genre Nathou… ça serait aussi efficace… Sauf que la gamine recommence à paniquer à l’évocation de mon plan de sauvetage… et plus elle panique plus des ronces repopent. Il y en a qui sont en train de se prendre dans mes roues. Je recule super vite et j’perds ma concentration.

« Désolée. »

J’préfère éviter de me faire bouffer pas Mitsuki. Instinct de survie tout ça…. J’me reconcentre sur la petite et j’distille à nouveau un peu de calme dans son esprit.


L'art du mensonge c'est de toujours dire la vérité.

##   Jeu 1 Fév 2018 - 11:21

Personnage ~
► Âge : 28 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 292
Date d'inscription : 20/10/2012
Age : 22
Emploi/loisirs : Bavarder ♥
Humeur : Explosive ~

Elle avait fixé Ipiu pendant une bonne minute, comme un poisson rouge qui ne comprenait rien. Parce que oui, elle n’avait rien compris, elle ne visualisait pas. Comment on pouvait faire voler son fauteuil ? Non parce que, aux dernières nouvelles, aucune des deux n’était Air donc… Elle ne voyait pas comment faire, vraiment. Enfin, elle s’en occupait peu, avant de se retourner vers la petite qui paniquait à nouveau, créant davantage de ronces.

_ Hey, hey, regarde-moi. On va te sortir de là, mais pour ça, je vais avoir besoin de toi. Tu pourrais me montrer tes jolies mains ? Oui, comme ça. Tu peux les poser au sol ? Super. Maintenant, quand tu sens que le sol vibre, tu me dis “Soleil”. Comme dans 1,2,3 Soleil tu vois ? Comme ça, je bouge plus. Tu verras, ça ira très vite !

Elle recommença à bouger alors, attrapa les ronces en tentant de les brûler le moins possible. Elles pourraient peut-être en faire une corde de secours ? MacGyver arrivait bien à faire exploser des murs entiers avec du sel et des objets bizarres. Une fois quelques bonnes ronces jetées sur le côté, elle commença à vouloir reculer. Elle fut bien vite immobilisée par la petite, et jeta un oeil vers Ipiu derrière elle.

_ Tu penses qu’avec tout ça on a de quoi lui faire une sorte de corde ? On peut tester ça déjà, avant que je teste autre chose.

Elle avait bien une idée de quoi faire sinon, elle pouvait toujours s’approcher du trou autant que possible, et tenter de voir si la petite était bloquée quelque part. Parce que si c’était pas le cas, elle pouvait la tirer vers le haut probablement, mais si elle était coincée, il allait falloir aviser, et un poil plus vite que ça.




Vit en #ff9966
##   Mer 7 Fév 2018 - 15:10

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Destan Villaça (RIP), Afya Soubagamousso, Charlie-Ange Petit
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2290
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

C’est une super idée le coup d’un, deux trois soleils. J’ai besoin de beaucoup moins de pouvoirs pour calmer la gamine si elle est occupée. C’est déjà ça de gagné, ensuite ça permet à Roxy de pas se faire éborgner. Ce qui est plutôt cool aussi.

« Euh… On peut trouver mieux ? »

Des ronces, pour faire une corde… Des lianes je dis pas… Mais des ronces ? Elle a cru que la gamine c’était Jésus ou quoi ? J’dois avouer que personnellement j’ai toujours trouvé le chemin-de Croix et la crucifixion assez SM dans la bible quand même… enfin, là n’est pas le sujet. Si on utilise des ronces faut enlever/cramer les épines. Si on fait ça on fragilise le végétal. Si on fragilise le végétal il soutiendra pas le poids de la gamine, ou sera trop rigide et nous servira à rien. Il nous faut une autre idée.

Deux des élèves qui ont fui en mode yolo quand ça a commencé à mal tourner et nous regardent maintenant de loin pour profiter du spectacle m’apportent la solution.

« Vos futs. » ils me regardent ébahis. « Enlevez vos pantalons et passez-les moi. Merci. »

C’est pas une demande mais un ordre. Je manie encore assez régulièrement le regard « essaie d’aller contre ce que je te demande et on ne retrouvera aucun de tes membres. » j’ai pas le choix pour que les jeunes se taisent à la bibliothèque. Des années d’expérience. Ils obtempèrent et me jette leurs pantalons. Il fallait que ce soient les leurs, déjà moi j'porte des jupes, et Roxnne a besoin de cette maigre armure pour affronter les ronces.
J’attache deux jambes ensembles, avec un bon nœud. Je sais qu’il ne lâchera pas. Les jeans ça vous sort de n’importe quelle situation…

« Je vais voler au dessus, il faudrait que tu lui enroule sous les bras, j’aurais plus qu’à tirer vers le haut. C’est toi qui a la part la plus sale du job, désolée. »

Désolée je suis en fauteuil volant, j’peux pas faire mieux. Oui, merci Mitsu. Grâce à toi on va peut être réussir à sortir cette gamine de son trou.

« Comment tu t’appelles ? » je lui demande en m’approchant mon fauteuil lévitant à un mètre du sol histoire d’éviter les ronces…

Elle me dit s’appeler Mary.

« Moi c’est Ipiu, enchantée Mary… Tu as quel âge dis moi ? »


En l’occupant je permets à Roxanne d’avancer plus sereinement. J'essaie.


L'art du mensonge c'est de toujours dire la vérité.

##   Ven 13 Avr 2018 - 20:58

Personnage ~
► Âge : 28 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 292
Date d'inscription : 20/10/2012
Age : 22
Emploi/loisirs : Bavarder ♥
Humeur : Explosive ~

Roxy réfléchit deux petites secondes de plus à son idée, ouais on pouvait clairement trouver mieux, elle avait raison. Alors elle continua d’occuper la petite pendant qu’Ipiu trouvait une meilleure solution, ce qui ne lui prit pas très longtemps au final, et qui semblait clairement plus solide que celle qu’elle-même avait proposé quelques minutes plus tôt.

Mais le seul truc qui l’intriguait c’était Ipiu qui voulait voler, elle était pas genre tonnerre ? Ils pouvaient voler en plus ? C’était quoi cette non-équitée des pouvoirs ? Elle, elle pouvait seulement se rendre invisible et brûler des trucs sérieux… C’était pourri la plupart du temps, genre, à quoi ça sert en vrai, en dehors des missions ou quoi ? Elle haussa les épaules, acquiesça en direction d’Ipiu et continua de papoter doucement avec Marie, pour l’occuper et la garder calme.

Une fois Ipiu accaparant l’attention de Mary, elle s’avança doucement en attrapant le jean. Okay, plus qu’à l’accrocher aux bras de la petite quoi… Elle réfléchit deux petites secondes et se pencha davantage vers elle, à genoux au sol.

_ Hey poulette, tu voudrais bien montrer à Ipiu avec tes doigts ton âge, avec la hauteur elle a peut-être pas entendu ! Du coup, faudra que tu montes un peu les bras, pour qu’elle puisse les voir correctement, sinon ça va être compliqué pour elle la pauvre.

Mary le fit tout doucement en regardant Ipiu et Roxanne tour à tour, un peu angoissée probablement, mais plutôt calme. Une fois les bras levés, Roxanne en profita pour lui passer le jean solidement sous les bras. Elle souffla une fois que ce fut fait et observa Mary un instant.

_ Du coup, on compte jusque 3 et Ipiu te soulève okay ? T’en fais pas, je serai juste en dessous, au cas où, c’est promis. Et puis, tu peux lui faire confiance, elle est vachement costaud quand même. Tu sais qu’elle arrive à soulever dix livres en même temps ? C’est lourd hein ? He bah je parie que tu fais pas le poids de dix livres toi !

Elle lui sourit et fit signe à Ipiu de la remonter doucement, ça devrait le faire, ça le devait. Elle observa les filles s’élever, légèrement angoissée à l’idée que le jean glisse ou lâche.



Vit en #ff9966
##   Lun 16 Avr 2018 - 22:58

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Destan Villaça (RIP), Afya Soubagamousso, Charlie-Ange Petit
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2290
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

N’empêche quand un y réfléchi, un terre titan qui creuse un trou… On doit appeler ça un lapin ou un hobbit ? J’opterais pour le hobbit au vu de la taille de la gamine, mais j’m’aviserais bien de dévoiler mes pensées. Roxanne se débrouille bien avec la petite. J’enclenche le mode lévitation du fauteuil et j’avance vers la petite. Mitsu le jour où tu as ajouté cette fonction à mon fauteuil tu es devenue une déesse à mes yeux. Si tu savais le nombre de fois où je t’ai bénie. Déjà à chaque fois que l’ascenseur grille à cause des jeunes tonnerres, c’est p’t’être chiant de prendre l’escalier, j’galère de ouf avec la stabilité et le plafond, mais j’m’en sors tu vois… Là c’est un peu casse gueule pareil, le sol n’est pas bien nivelé et je dois faire attention mais grâce au ciel (lol) mon fauteuil ne verse pas et grâce à Roxanne on arrive à passer la corde faite de pantalons sous les aisselles de la gamine. Je commence à monter verticalement au dessus d’elle.
J’ai failli lui dire d’utiliser son pouvoir pour être sûre qu’elle ne laisse pas la moitié de la peau de ses genoux dans le sol… Mais si j’avais fait ça, j’aurais pas eu assez de puissance pour la soulever… et puis en y réfléchissant bien les fesses c’est plus larges que les mollets, surtout chez une fille de son âge. Si je suis bien perpendiculaire ça va le faire, j’y vais tout doucement un centimètre après l’autre jusqu’à ce qu’elle puisse se dégager par elle-même et qu’elle sorte de son trou. Je lâche les jambes du pantalon pour qu’elle puisse avancer. Elle se précipite alors dans les bras de Roxanne et se met à pleure alors que les tentacules végétaux s’effondrent autour d’elles. Je fais redescendre le fauteuil doucement, cela fait un moment qu’il n’a plus de piles et que je l’alimente avec mes pouvoirs, c’est un peu claquant… Surtout après ce genre d’émotions. Je me relâche un peu trop tôt et je dois retenir un cri sur les 3 centimètres de chute libre. DAFUCK.
Non tout va bien, j’suis toujours entière, de bras, une tête, pas de poitrine. Tout est à sa place.

J’m’approche de la petite et de Roxanne.

« Ca va vous deux ? »

J’essaie de diffuser un peu de calme et de réconfort, mais franchement… C’est plus par acquis de conscience que nécessité.

HS : j’ai beaucoup hésité à faire tomber le fauteuil en rade d’électricité et à splatcher la gamine…



L'art du mensonge c'est de toujours dire la vérité.

##   
Contenu sponsorisé

 

[EVENT - 2] Marie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Cour.