Partagez | 
[EVENT - 2] Mylène.
##   Mer 10 Jan 2018 - 20:19
Messages : 150
Date d'inscription : 22/07/2014

Mylène avait envie de se changer les idées, parce que tous ces drames, franchement, ça lui sapait le moral. Alors elle a mis un peu de musique dans sa chambre, et a commencé à se lâcher un peu. Bien sûr, c’est une étoile respectueuse de ses camarades, alors elle n’a pas abusé sur le volume du son ; il ne manquerait plus qu’on vienne lui prendre la tête alors qu’elle essaie de se changer les idées.

Elle partit prendre sa douche et, jouant avec le pommeau de douche, elle continua à chanter son petit karaoké sous l’eau chaude. La playlist s’enchaîna toute seule, sur tout un tas de musique entraînante qui réussirent à lui faire lâcher prise. Et puis la musique changea du tout au tout et la chanson qu’elle écoutait tout le temps avec son ex-petit ami passa. Elle tenta de tenir bon, mais la rupture était encore trop fraîche, et ça lui faisait bien trop mal. Alors elle s’effondra dans la douche et commença à pleurer. Elle chantonna machinalement le refrain, défaite. Sauf que si elle pensait être tranquille ce soir, elle s’était bien trompée. C’est sympa, le pouvoir de Sonore qui s’active tout seul quand tu chantes que tu voudrais le voir revoir, que tu as besoin de lui, et que tu n’imagines pas ta vie sans lui. Comme ça, tous les élèves de sexe masculin du couloir sont envoûtés et toque à sa porte avec hargne pour lui sauter dessus. En plus, le couvre-feu est dépassé, alors le mouvement de foule, qui va bientôt défoncer sa porte, à 22h, c’est vraiment chouette.
##   Mer 7 Fév 2018 - 21:59

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Nils Hirano
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 772
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 21
Emploi/loisirs : - / la caligraphie et la sculture d'eau
Humeur : Détruit

Depuis ce soudain événement, la confusion régnait dans l'institut. Certaines personnes se rebellait d'autre se taisait. Lors de l'annonce qui avait était fait, rassemblant tous les membres de l'établissement, Rin avait été certes surpris mais faisait confiance en ces lieux. Les gens ici étaient bon et il respectait beaucoup les masters, surtout depuis le dernier épisode ou Haley l'avait tiré d'affaire, l'avait empêché de commettre l'irréparable. Tout ce qui c'était passé lui avait permis de se remettre en question, de repenser l'intégralité de son existence et enfin mûrir et devenir un homme.

La perte de ses pouvoirs ne l'avait pas effrayé. Ils en devenaient dépendants, certes, et au début Rin avait bien évidement ressentit un vide en lui. Mais rapidement il s’était habitué, et il sentait les pouvoir revenir en lui. Mais depuis cet événement, la vie dans l’institut avait quelque peu changé… Tout le monde ou presque était sur ses gardes créant une ambiance de malaise et d’insécurité. Cela en devenait presque malsain et les journées en devenaient de moins en moins soutenable. Quand il avait appris que des rondes avaient été instaurées pour entretenir l'ordre et, pour ainsi dire protéger les élèves, Rin s'était porté volontaire. Terrae lui était important, mais surtout les gens qui y vivaient.

On avait enregistré Rin sur une liste et assigné un partenaire. Les rondes qu’il effectuait étaient devenues ça routine habituelle. Le japonais commençait à s’y habituer et ce n’était pas désagréable de passer du temps avec quelqu’un.

Cependant, ce soir, quelqu’un d’autre était assigné avec lui.  Il rejoignit le « Q.G » des rondes et attendu cette nouvelle partenaire d’un soir. Elle se nommait Mitsuki d’après ce qu’on lui avait dit, une master. Rin ne dû attendre que quelques minutes. Son binôme apparu. II lui sourit comme dans ses habitudes et la salua.

-Bonsoir, je m’appelle Rin. Je suis étoile, eau lunaire. Mitsuki c’est bien ça ? Prête pour ce soir ?

Il lui avait posé cette question plus par politesse et emboitait déjà le pas (en restant malgré tout le plus courtois posible) avec son calme habituel. Mitsuki étant une master, il la respectait grandement par ce simple fait. Comme à son habitude, il était vêtu simplement d’une chemise et d’un pantalon. Ses longs cheveux avaient été attaché en queue de cheval. Ça large cicatrise demeurait elle toujours là, sur la moitié de son visage avec un œil parfaitement bleu azure et l’autre d’un bleu pâle, voilé, montrant sa légère cécité.

En marchant côte à côte dans les couloirs jeta un coup d’œil à sa partenaire et essaya de commencer une conversation. Autant apprendre un peu à se connaitre.

-Que fais-tu ici ce soir ? Je croyais que les masters avaient d’autre missions.

En continuant le route, Rin s’immobilisa un instant. En tendant l’oreille, il était possible t’entendre une fille chanter. Il jeta un coup d’œil interlocuteur à Mitsuki et emboita une nouvelle fois le pas vers le chant triste. Plus ils se rapprochaient, plus il comprenait la situation : une jeune fille air… Personne d’autre pouvait faire profiter aussi pleinement de sa voie tout en restant dans sa chambre. Quand finalement ils arrivèrent au dernier tournant la jeune eau s’arrêta. Une petite foule s’était créer devant la porte de la personne qui chantait. Et d’après se qu’il voyait, il y avait des mécontents et une jeune fille complétement à bout de nerf dans sa chambre qui n’arrivait pas à calmer sa tristesse et qui empirait avec la venue des autres élèves.


2ème compte: Nils Hirano
##   Jeu 15 Fév 2018 - 19:09

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2180
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

Non, non, NON. Je voulais pas faire ça !!! Pourquoi ils m'ont foutu là ?! J'ai pas dormi depuis deux jours, j'suis au bout de ma vie, j'ai envie de bidouiller plein d'objets électroniques et eux, EUX ILS ME FOUTENT EN PATROUILLE PARCE QU'ILS MANQUENT DE MONDE POUR LE FAIRE. Mais bon dieu, posez-vous les bonnes questions si y'a personne ! C'est que personne veut le faire, parce que votre couvre-feu c'est de flan, y'en a marre d'être fliqué comme ça !

Je marchai d'un pas rageur quand j'aperçus le garçon avec lequel j'allais devoir travailler. Je serrai les dents, et pris sur moi pour tenter un petit sourire malgré tout.

-Salut. Ouaip, c'est bien moi.


Youhouuu mais t'es d'une humeur incroyable Mitsu, c'est magique ! Tu veux bien faire un effort et te dérider un peu, parce que c'est inquiétant là. Lui il est pas responsable de ta mauvaise humeur hein, faut que tu te décontractes.

-Ouais ouais, chuis prête... Désolée, j'suis un peu à cran.


Sans échanger vraiment davantage, on commença à marcher dans les couloirs, espionnant tout comportement supposément suspect - nan mais c'est clair que des gens qui sortent de leur chambre à 20h30 c'est SUSPECT. C'EST N'IMPORTE QUOI CE COUVRE-FEU -calme-toi Mitsu.

-Y'avait plus de monde de dispo pour ce créneau de ronde... Je m'occupe de la sécurité normalement. Les caméras, le bouclier, les systèmes de sécurité numériques, bref, tout le bazar quoi.


Je soupirai, avant de réaliser que j'étais vraiment, VRAIMENT, désagréable.

-Et toi, qu'est-ce que tu fais ici ? J'veux dire, qu'est-ce qui te motive à faire des rondes ? J'suis assez surprise qu'il y ait des volontaires pour en faire, vu le bordel qui règne ici en ce moment...

J'arquai un sourcil en sentant l'énergie d'une Sonore se manifester un peu plus violemment qu'il ne l'aurait voulu. Mon aura de Master me protégea de son impact, mais nous repérâmes assez rapidement un troupeau de garçons regroupés devant la porte. Je soupirai. Nan mais c'est pas le moment de faire ta crise bébé là, tu les as tous envoûtés ! C'est n'importe quoi !

J'arquai un sourcil en tournant la tête vers Rin, assez surprise qu'il n'ait pas été atteint par son pouvoir, et regardai ensuite autour de moi pour trouver quelque chose qui puisse m'aider à crocheter la serrure de la chambre de la jeune fille sans avoir à blesser ni les mecs fous, ni elle.

-T'as pas une barrette sur toi par hasard ?


On sait jamais, il a les cheveux longs.
##   
Contenu sponsorisé

 

[EVENT - 2] Mylène.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Couloirs.