Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
[EVENT - 2] Réunion : quand on l'attaque, l'empire contre attaque.
#   Mer 10 Jan 2018 - 21:20
Messages : 138
Date d'inscription : 22/07/2014

Stephen abattit ses deux mains à plat sur la table pour attirer l’attention. Tout le monde était là. Enfin, tout le monde semblait là… Il avait déposé un mot dans l’après-midi pour indiquer son mécontentement et inviter les personnes qui partageaient son avis à le rejoindre. Bien entendu, le mot avait été déchiré quelques heures plus tard - il n’en attendait pas moins des Masters. Après tout, ils n’avaient jamais eu le courage d’affronter les Terraens mécontents et ils se contentaient toujours de nier les faits dès qu’on leur reprochait quelque chose.

Malgré la durée éphémère de son affichage, il y avait quand même un peu de monde ce soir. Il avait changé le lieu de la réunion au dernier moment en lançant quelques chaînes de SMS, espérant éviter ainsi toutes les personnes qui pourraient s’opposer à lui.

Un sourire carnassier étira ses lèvres, et sa voix s’éleva dans la pièce.

- Chers amis. Vous l’avez remarqué, l’heure est grave. Je ne m’étalerais pas sur les détails. Je vous remercie déjà d’être ici ce soir. Vous avez choisi le bon camp. Vous avez choisi le camp qui vous écoutera et qui arrêtera de vous prendre pour des idiots.

Il se racla la gorge, se redressa pour que son image de leader émerge parfaitement.

- Y’en a assez. Ces Masters qui se foutent de nous et qui ne nous informent de rien, qui nous privent de notre vie. Et c’est pas comme si ça avait commencé seulement depuis cet incident. Y’a plein de choses qui vont pas ici, et jamais personne pour nous informer des risques qu’on encourt à chaque instant d’une simple journée à Terrae. Parce qu’ils se contentent de nous dire “Allez viens, tu seras bien, on va s’occuper de toi, tu vas recommencer à zéro.” Sauf que non. Non. Parce qu’ils se foutent de nous !

Il sentit le sang commencer à battre contre ses tempes. Stephen n’en pouvait plus, tout simplement.

- Entre le cannibale qui a été invité ici sans nous demander notre avis, la rumeur sur cette putain d’espionne qui a voulu tous nous niquer, les mafieux, les yankees, les anciens scientifiques… Ces conneries de bilan psy, nan mais sans déconner ?! Fallait peut-être pas accepter tout le monde nan ?! Et sur qui ça tombe ? Sur nous, parce qu’ils sont pas foutus de tenir correctement les rênes de leur institut de merde ! Et bien sûr, c’est sans parler de ce mec qui a TUE des gens ici, à Terrae, bordel ! A quel moment on a signé pour avoir une vie pareille ?! Nan mais c’est pas comme si avait demandé à se faire buter sans raison à chaque fois qu’on franchit la porte de notre chambre !

Il souffla un bon coup, essayant de ne pas perdre contenance. Bon, c’était un peu tard.

- Et puis évidemment, ils vont aller mettre ça sur des forces mystiques, des bêtes “sauvages” qui rôdent, et des fantômes qui nous attaquent - mais oui, bien sûr, on y croit !


Il tapa son poing dans la paume de sa main.

- Bon. Du coup. J’voulais vous voir pour savoir. Vous voulez qu’on s’y prenne comment, pour leur faire payer leur putain de merde dans laquelle ils nous foutent au quotidien ?
#   Mar 16 Jan 2018 - 8:36

Personnage ~
► Âge : 11/07/1995
► Doubles-comptes ? : Destan Villaça (RIP), Afya Soubagamousso, Charlie-Ange Petit
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2080
Date d'inscription : 11/07/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Euh... Ecrire ?
Humeur : Vous connaissez le syndrome de la cocotte minute ? Bah voilà. sous pression et prête à exploser !

Quand j'ai vu le mot j'ai souri, puis levé les yeux au ciel... ou l'inverse. J'ai de suite su que j'en serai. Pourquoi ? Ça me regarde.
Seulement voyez-vous il a trouvé ça cool de changer de lieu genre au dernier moment. Bon avec les bon contacts on se depatouille. Machin tonnerre m'a dit que X feu savait et il savait. Me voilà devant les escaliers de la salle d'astronomie. En fauteuil roulant. Nouveau soupir.

"HEYHO HELP !"


Svp qq1 plz. J'dois faire assez de bordel pour qu'ils viennent me chercher. Ils ont peur de se faire gauler... débutants.
J'arrive au moment où ils parlent d'espionne.

"CA C'EST MOI !"
je dis bien fort.

Si je nie c'est suspect alors je vais pas nier.

"Ca dépend le but qu'on choisit. Vous voulez quoi ? Vous casser de Terrae ou foutre la merde ? Non parce que j'ai p't'etre deux trois comptes à régler avec des masters mais je suis pas prête à abandonner le "loger nourri blanchi" à l'oeil..."


Sinon ça va pas le faire. Sérieux. Je suis entourée de débutants. Ça se voit sur leurs visages. Ça va vite craindre si on les laisse faire. Bordel. Ils servent à rien. Faut qu'ils sachent ce qu'ils veulent.

"Tu fous quoi ici toi ?"
demande une voix.

Je crois qu'aujourd'hui c'est ma journée soupirs. Je crois que c'est la journée de personne en réalité.

"J'viens voir si ça vaut la peine de prendre des risques avec vous ou si votre révolte est juste un attroupement d'ados en manque de rebellion."


Posons les bases.









Dernière édition par Ipiu Raspberry le Mar 16 Jan 2018 - 16:33, édité 1 fois
En ligne#   Mar 16 Jan 2018 - 16:02

Personnage ~
► Âge : 27 ans
► Doubles-comptes ? : Bito Daisukenojo
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 228
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 27
Emploi/loisirs : Flâner
Humeur : Arrogant

Vêtu de ce vieux sweat à capuche qui te donne l'air d'un jeune effronté, tu as suivis le mouvement et tu as rejoins ceux qui, soit disant, ne vont pas rester les bras croisés. Être contre Terrae est une chose, lui donner donner tous les torts en est une autre.
En soit, elle ne fait que recueillir des gens anéanti par leur passé et les rassembles en ce lieu. Elle voulait bien faire. Néanmoins, mélanger tous ces gens est une erreur.
Toi, Akira, tu fais parti de ces erreurs. Ce gars le confirme à haute voix, mais tu ne t'écrases pas pour autant, tu te lèves, laissant tomber en arrière ta capuche et tu entres à ton tour sur scène… un peu comme Ipiu avant toi.

Percé jusques au fond du cœur
D’une atteinte imprévue aussi bien que mortelle,

Fit-il d'une haute et triste voix qui attira l'attention de ce beau monde.
Misérable vengeur d’une juste querelle,
Et malheureux objet d’une injuste rigueur,

Il se laissa tomber sur les genoux comme quelqu'un d'accablé.
Je demeure immobile, et mon âme abattue
Cède au coup qui me tue...


Akira se stoppa, affichant ce faux air étonné.

- Quoi, on n'est pas au théâtre ?

Son petit sourire narquois lui revint rapidement. Bien sûr qu'il n'était pas au théâtre, il jouait à l'idiot pour se mettre en valeur. Cette idée ne lui serait jamais venue en tête s'il n'y avait pas entendu ce long discours, ainsi que cette irruption au moment opportun de la fille en fauteuil roulant.

- On t'vois pas beaucoup toi. Fit-il à la blonde. Par contre, qu'est ce qu'on t'entends...

Il n'avait rien trouvé de plus poli pour lui faire comprendre qu'elle avait une grande gueule. Malheureusement ce n'était pas l'heure des provocations, il n'était pas venu ici pour emmerder Ipiu. Il était venu ici pour cette réunion, cette pièce de théâtre dont il se croyait héros.
Il se tourna alors vers le metteur en scène, Stephen je crois.

- T'as la langue bien pendue pour quelqu'un qui craint de sortir de sa piaule. Mais bon, j'dois dire que d'un côté... t'as pas tort.
On ne va pas se mentir: Oui, c'est une espionne. Et oui, je suis un assassin. D'ailleurs, à l'heure qu'il est, j'devrais déjà être en train de moisir en taule pour ça.


Tu prends tes responsabilités et tu les endosses. Tu acceptes d'être un monstre de plus à Terrae, et tu comptes bien purger ta peine en prison. De toute façon, plus rien ne te lie à cet endroit. Mais d'abord…

- Mais d'abord… y'a un truc à régler ici.
Terrae abrite des gens "dangereux" comme elle et moi, et sûrement d'autres. En plus de ça, elle leur refourgue des pouvoirs. Hideko avait besoin de ces psys pour faire le tri et ne plus faire d'erreurs…

Sauf que dans cette forêt, il y a quelque chose de bien plus dangereux que nous. J'pense même qu'elle était là bien avant nous. Je n'ai qu'un seul conseil à vous donner:
Débarrassez vous de cette chose avant le reste...
Faites cramer cette forêt et ce qui s'y cache avec.


Spoiler:
 

#   Mar 16 Jan 2018 - 18:30

Personnage ~
► Âge : 19
► Doubles-comptes ? : Nicolas Lefebvre - Chrys Suede
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 143
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 24
Humeur : Qu'est-ce que ça peut te foutre ?

Jérémy s'était mis dans un coin sombre de la pièce. Il savait qu'il était pas discret de base mais il ne voulait pas attirer l'attention... Après sa conversation avec Nicolas, il lui restait encore pleins de questions. Des questions que son meilleur ennemi avait assuré qu'il n'aurait des réponses qu'en les trouvant lui-même... Alors quand il a vu le petit papier accroché, il s'était dit qu'il fallait essayer. Essayer et avancer. C'est ce qu'on lui répétait. Alors bras croisés, il avait écouté le petit speech du "leader" du mouvement... Il est à la fois amusé par le comportement de l'agité du scaphandre et à la fois usé. Les arguments qu'il balance l'atteignent.

Jérémy est un délinquant, meurtrier, violeur, raciste, violent.

Il inspire lentement. Il est l'une des raisons pour lesquelles ce mouvement s'est créé. Parce que personne ne se sent en sécurité tant qu'il est là. Il baisse la tête... :

-CA C'EST MOI !

Jérémy se redresse d'un coup, pose ses yeux d'or sur une blondinette en fauteuil qui, apparemment, tient à bien montrer qu'elle est l'espionne dont le soit-disant leader parle. Mais... Awé, même pas peur donc. Sa déclaration est suivie par celle d'un gars en capuche qui déclame comme au théâtre... Jérémy saurait comment faire, il pourrait sourire face à l'intervention des deux énergumènes. Ils se marchent dessus mais tous les deux soulèvent un point intéressant. Les gens pensent qu'ici ils doivent se sentir en sécurité non ? Comme un peu partout dans le monde... Sauf que Jérémy a des images du village qui lui reviennent en tête.

Le monde n'est jamais vraiment sûr, où que l'on vive. Terrae n'offrait pas la sûreté mais un minimum d'équilibre afin que les gens puissent supporter leur Vide. Mais maintenant que cet équilibre était menacé, tout partait en vrille. ..."A quel moment on a signé pour avoir une vie pareille ?!" mais à partir du moment où tu es né mon pauvre vieux. ...Merde. Nicolas avait raison. Wtf ? Le Chasseur prend une inspiration et croise les bras. Ce gars n'était pas un leader, c'était une blague. :

-Donc, on a un leader qui ne s'est pas douté un seul instant que dans sa "révolte" il pourrait éventuellement attirer l'attention des gens dangereux de Terrae, eux aussi privés de leur liberté de faire les conneries qu'ils souhaitent. Une espionne qui soulève le point intéressant qui, admettez-le, arrange tout le monde, petits saints comme psychopathes, qui fait que tout le monde est à l'abri du besoin dans Terrae. Et un assassin qui dit qu'il existe bien quelque chose qui nous dépasse dans ses bois et qui est dangereux pour tout le monde ici.

Il avait attiré l'attention, bon, autant continuer. Il se tourna vers l'autre gugusse. :

-Au fait, "leader", lâche-t-il en insistant bien sur son titre non-officiel, moi aussi je suis un meurtrier. Bienvenu dans le vrai monde. Terrae t'as permis de sortir de ta chambre et de te laisser faire ta petite réunion pom'pote tranquille avec une majorité de hors-la-loi dedans. T'as bien raison... dans quel monde on vit, oh lala.

Insiste pas trop et range tes panneaux sarcasmes, y'en a plus besoin. Ton instinct de second et bras droit de ton gang ressortent, tu sais pas si t'es bon orateur mais ça n'a pas d'importance. Faut mettre de l'ordre dans ce merdier ; n'importe quel mouvement, même anarchique, à besoin d'un minimum de consistance. :

-Si vous êtes ici c'est que vous ne voulez pas quitter Terrae hein ? Au final, l'institut vous a apporté des choses en plus des pouvoirs. Donc on part du principe que vous voulez foutre la merde, comme l'a dit l'espionne ? Ok. Mais l'acteur à capuche signale qu'il y a bien quelque chose dans les bois.

-Pourquoi on devrait le croire ?

-Demande-toi ce que gagne un assassin à vous prévenir qu'il y a éventuellement un danger de plus à prendre en compte là-bas, et peut-être que t'auras pas besoin d'eau de javel pour nettoyer ton cerveau de ces questions de merde.

Ok, c'était peut-être un peu fort, mais au moins on est tranquille... pour le moment. Le Chasseur se tourne vers l'acteur-assassin. :

-Est-ce que t'as d'autres infos sur ce qu'il y a dans les bois ? Tu l'as vu ?





Cadeau:
 
#   Mer 17 Jan 2018 - 0:03

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Alice Borges
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 265
Date d'inscription : 09/10/2016
Age : 21
Emploi/loisirs : Maitre d'arts martiaux.
Humeur : Parle-moins fort pour voir ? Ah ouais c'est mieux.

Un peu après avoir quitté Ariana et les p'tits potes à sa fête calme et ma foi, pas trop horrible pour moi - je t'aime Aria mais c'est pas trop mon bail -, je me renseigne un peu sur le lieu de rendez-vous en fouinant dans les couloirs. Beh ouais, j'fais habituellement des patrouilles, et puis rôder ça m'connait. Super rassurant pas vrai ? Hm.

Je me dirige donc vers la salle d'astronomie, montant les escaliers. J'entends quelqu'un devant moi, et j'accélère un poil, discrète. Devant moi, je ne reconnais Misao qu'une fois tourné vers moi. Je lui adresse un sourire. J'ai compris. Je ne serai pas la seule à y aller notamment pour voir ce qu'il en ressort. Je suis un peu rassurée de le voir là. Nous échangeons à peine quelques mots, puis nous arrivons presque à la salle, et je me tais.

J'entre dans la salle, et des têtes connues se présentent à moi. Ipiu, la blondinette pas bête de la cafet. Le type blond et teubé qui voulait aller s'faire tuer dans la forêt. Jérémy-du-con planqué dans son coin. Un gamin commence à expliquer pourquoi y en a marre. Mpfh. Il est. Ri. Di. Cule. Pardon à tous ceux qui le suivent hein. Mais aled. Et j'dis bien gamin, parce que j'sais pas pourquoi il a atterri à Terrae mais putain, lui c'est pas une deuxième chance qu'il est venue chercher, c'est une crèche.

Je me glisse contre un mur, croise les bras, et attend de voir. Ipiu fait part de son avis, sans nier ce qu'elle était. Elle a raison. Akira y va aussi de sa barbante façon de parler. Et il appuie l'existence d'une chose dans les bois. AH NOUS Y VOILA BORDEL PERSONNE ME CROYAIT EH BEH DERMERDEZ VOUS AVEC VOTRE MERDE LES GARS. Bande d'enculés.

Jérémy-du-con s'avance pour donner aussi son avis. Et beh vous savez quoi, pour une fois j'désapprouve pas tout ce qu'il dit. En fait pour l'instant, j'ai l'impression qu'un pauvre type s'est retrouvé entouré par des gros durs, toutes les personnes qu'il aime pas - coucou l'ancien scientifique qui vient de se ramener avec moi -, et qu'il se fait démonter par tout ceux-là. Beh ouais mais chaton ils ont peut être vécu des situations plus urgentes que celle-ci. Et puis lorsqu'il fout un vent au type, je rigole un coup.

En fait, il a dévié le débat sur un réel problème. Y a quoi dans cette forêt, en quoi c'est dangereux, qu'est-ce qu'on peut faire. Les Masters nous mentent pas, en tout cas pas tous, ils sont juste dans la même merde, la même ignorance que nous. Et je persiste à croire que la disparition d'Hideko n'est pas si grave que ça. Enfin si c'est grave me faite pas dire n'importe quoi, mais on aurait pu avoir droit à une extermination massive j'veux dire. On sait pas si elle s'est pas juste cassée comme ça pour le yolo. En fait pour l'instant le seul danger habite la forêt, et en nous-même, la preuve AVEC CETTE REUNION DE MES MORTS. Et je rappelle que si je suis là, c'est totalement dans le but de protéger la Cool Patrol, de niquer des races pour ceux qui saoulent, et de gentiment prévenir les Masters s'ils décident de brûler la forêt dans le plus grands des calmes sans en parler avant. Oh mais, ils reprocheraient pas ça aux Masters par hasard ? LOL ? J'adore les humains. Vraiment, une passion.

-Oh toi, je parla-...

Ferme ta gueule s'il te plaît.

Violent, sec. Déso. Il m'a saoulée. Et pour une fois j'ai envie d'écouter l'échange entre Blondinet-teubé et Blondinet-teubé-bis. Qui n'disent apparemment pas que des choses idiotes, heureusement pour eux. ENFIN UNE BONNE NOUVELLE.



Merci chaton.


#   Lun 5 Fév 2018 - 20:36
Messages : 138
Date d'inscription : 22/07/2014

Evidemment. Evidemment, fallait que ces élèves qui ont déjà foutu la merde simplement parce qu'ils existent soient là. Ca ne pouvait pas se passer autrement, pas vrai ? Bah non, quelle question. Pourquoi ça aurait dû se passer autrement après tout ? Rien à Terrae ne se passe jamais comme on aurait aimé que ça se passe. C'est bien connu. C'est d'ailleurs précisément ce qu'il venait de soulever.

Il essaya à quelques reprises de reprendre la parole, mais c'était sans compter sur leur mauvais caractère et leur soif de "j'ai raison". Il serra son poing pour se contenir. Oui, bien sûr, "ta gueule l'imbécile qui a pas cherché à comprendre où se trouvait le réel danger, laisse parler les assassins". N'empêche qu'ils étaient bien contents qu'il ait été là, parce que soyons honnêtes, "il était trop con pour avoir pensé que sa réunion allait réunir tous les psychopathes de Terrae", mais ces fameux "psychopathes de Terrae" n'avaient pas pensé à faire une réunion pour réunir leurs informations et penser à une façon d'agir pour lutter contre "la réelle menace".

Il décida qu'il n'allait pas essayer de reprendre la parole tout de suite, il allait attendre que le fameux assassin de Terrae nous parle de son sanglier sauvage qui menaçait la vie de tous les habitants ici. C'était bien là le plus important, hein. Une "bête sauvage et dangereuse".

En tout cas, il avait bien envie de rire. Parce que lors de leur "réunion générale à la cafétéria", c'était pas lui qui avait inventé quand ils avaient bavé sur les Masters, les hauts gradés de l'Institut, et les règles qui avaient été établies.

Advienne que pourra, hein, comme on dit.

-Alors ?
#   Mar 13 Fév 2018 - 21:48

Personnage ~
► Âge : 24 ans (?)
► Doubles-comptes ? : Isis Nial, Dunkan D. Carter (inactif pour le moment), Michigan Carter (mort)
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 03/07/2015
Emploi/loisirs : Danser. Nan j'déconne.
Humeur : Larvaire.

HRP : Juste un post sans incidence sur le rp, juste pour préciser qu'ils sont épiés~ ♥ (et parce que je savais pas où caser ce post- aussi-



Houston, contrairement à ce qu'on pouvait penser, n'avait pas installé des caméras partout.
D'abord parce qu'on lui avait subtilement interdit, ensuite parce qu'il n'y voyait pas d'intérêt, puisqu'il avait des micros partout. Il préférait presque les mouchards en fait, si faciles à placer et si efficaces. Et pour quelqu'un qui sait où doit se rendre qui (un changement de rendez vous ? Les mecs, c'est lui qui a la main sur le réseau, sérieusement...), il écoutait avec plus ou moins d'attention.
Il n'avait prévenu personne. Aucune autorité, rien. Il avait besoin de savoir ce qui se passait, c'était comme ça, et il vallait mieux leur faire croire plus tard que la fuite venait d'eux que d'avouer qu'il les surveillait tous. Il regardait les écrans, écoutait ce qu'il se passait.
Il reconnu la voix d'Ipiu. Sa voix lui inspirait quelque chose d'étrange, quelque chose de pas fini. Pour lui, elle n'était pas un bon leader. Pas encore. Elle cherchait trop à imposer son point de vue, à insulter quiconque de s'y plierait pas. Mais ce n'est pas comme ça que l'on dirige un groupe.
Il entend Akira. Ce mec a essayé de l'enfumer. Il a l'impression qu'il lui manque une case. Mais bon, pas plus qu'aux autres. Tous les gens bizarres ont l'air d'être là pour se plaindre. Et agir. « Agir ». Qu'ils agissent, pensa un instant Houston, ça lui ferait bien les pieds.
Les gens « censés » orientent la conversation vers la bestiole de la forêt. Ils ne font pas attention à la tension des masses. Ils ne font pas attention à la peur qui monte chez ces gens. Empêchez de parler monsieur tout le monde et il défonse le crâne de son voisin à coups de pelle. Même quand son voisin est un ex-taulard à la gachette facile qui hésite une fois sur deux à lui en coller une entre les deux yeux. Surtout dans ce cas là en fait.
Mais Jeremy se moque. Houston aime bien Jeremy. Il croit ? Ce serait dommage qu'il meurt sous les coups de pelle.


Ils n'en viendront pas à là. Nous sommes à Terrae. C'est différent.
Ils ont des pouvoirs, une chance comme ils n'en auront jamais ailleurs. Je ne dirais rien pour cette fois, je sais qu'ils n'iront pas jusque là. Tant que l'on atise pas leur haine, tant qu'on les laisse un peu parler... Dois-je prier pour que Ipiu ferme sa gueule ? Sûrement.
Le ton de Stephen m'indique qu'il a changé d'attitude. Il les laisse parler, il les écoute. Il n'est pas un faux leader. Il n'a peut-être pas grand chose dans la cervelle mais il n'a pas perdu son calme, et c'est la plus grande qualité des leaders.

Un écran attire l'attention de Houston. Il n'oublie pas qu'Akira a proposé de faire crâmer la forêt entière. Ce mec a définitivement un grain. Ça lui rappelle des souvenirs.
Mais Houston veut y croire. Il reste cette parcelle de ce nouveau lui, cette parcelle factice qui résiste, s'accrochant à on ne sait trop quoi. Il veut croire qu'ils n'iront pas jusque là.
Alors il fait semblant. Comme avant.



Spoiler:
 
En ligne#   Ven 16 Fév 2018 - 0:10

Personnage ~
► Âge : 27 ans
► Doubles-comptes ? : Bito Daisukenojo
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 228
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 27
Emploi/loisirs : Flâner
Humeur : Arrogant

[Sorry, je saute ton tour Ipiu ^^]

- En effet je l'ai vu... Fit-il en adressant un rictus au grand blond.

Un petit "Ferme ta gueule" sorti de nul part attira un instant les regards. Akira reconnut du premier coup d'oeil celle qu'il avait fait passer pour une conne lors du rassemblement à la cafétéria… La prochaine fois, on la prendra peut-être plus au sérieux quand elle lancera des rumeurs.
Mais pas le temps (et surtout pas l'envie) de s'excuser, Akira ne devait pas s'attarder sur elle. Il se focalisa sur le plus important: Montrer à tout le monde ce qu'il avait vu.

- Et la preuve est juste là. Il présenta entre ses doigts une petite carte mémoire. J'ai filmé notre petite balade en forêt et j'ai pu récupérer l'enregistrement au risque de me faire bouffer par cette chose.

Là, c'était le moment où on pouvait lire la déception sur le visage de certains… La survie d'Akira était-elle une si triste nouvelle ?

Il se tourna ensuite vers celle qui lui avait fourni le matériel (@Ipiu Raspberry) d'un air faussement désolé.

- Par contre ta caméra a fini en miette chérie. Tu me pardonnera j'espère ?

Après un petit ricanement, il porta à nouveau son attention sur l'organisateur de cette réunion (@PNJ) et il lui tendit tout simplement la fameuse carte mémoire, qu'il déposa délicatement au creux de sa main.

- A toi d'jouer chef.

Un ordinateur, un rétroprojecteur et le tour est joué. Le matériel de la salle d'astrologie se montrait utile pour une fois, il allait montrer la preuve que Terrae abritait...

- Un chaton… c'est une blague ?! Lâcha un mec dans la salle.

Evidemment, Akira n'avait pas supprimé l'épisode de l'attaque surprise du chaton. Il les avaient bien fait flipper ce petit con.

- Shhht, regardes la suite abruti. Rétorqua Akira.

La suite montrait Tahia qui guidait le groupe vers un arbre en particulier. On pouvait distinguer d'imposantes griffures sur le bois, mais rien de bien affolant jusqu'ici… car l'écorce de l'arbre s'étant déjà en partie reconstruite, n'importe quel morphe aurait pu se transformer en ours et le faire un mois avant.
Quand tout à coup un grognement bestial se fit entendre dans le son de la vidéo, et deux grands yeux jaune incandescent apparurent dans l'ombre. Akira avait activé le mode nocturne de la caméra, mais on ne pu distinguer qu'une silhouette noire et imposante. Cela ne dura qu'un instant, car d'un coup de patte, le matériel tomba par terre.
Malgré l'objectif fissuré, la caméra continua à filmer les pattes de cette bête qui s'approchait. A la fin, l'une de ses pattes velue écrasa le caméscope sur sa route. Ce qui mit fin à la vidéo.

Akira leva enfin sa manche et mit en valeur les belles marques sur son poignet que lui avaient laissé les griffes du prédateur. Juste pour prouver que tout cela n'était pas un montage...
#   
Contenu sponsorisé

 

[EVENT - 2] Réunion : quand on l'attaque, l'empire contre attaque.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Salles de cours. :: Salle d'Astronomie.