Partagez | 
[Event-2] La neige t'apaises et te révèles[Leya]
##   Jeu 15 Fév 2018 - 23:23

Personnage ~
► Âge : 27 ans
► Doubles-comptes ? : Bito Daisukenojo
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 267
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 28
Emploi/loisirs : Flâner
Humeur : Arrogant

Le froid a dominé toute la nuit sur le pays du soleil levant, et la neige en a profité pour s'y installer discrètement. La neige est rare à Tokyo, chaque année tout le monde l'attend et, une année sur deux, elle n'est pas au rendez-vous.
Ce matin, il est très tôt, tu n'es pas sûr d'avoir dormi malgré les nombreuses heures que tu as passé dans ton lit. Dans ta chambre, tu es debout, pieds nu, le front collé contre ce mur de verre glacial. Tu scrute le paysage de tes yeux cramoisi.

Cette averse de neige n'était pas prévue, alors personne n'a mis de sel.
De loin, le village ressemble à une maquette de plâtre posé sur du coton. De loin, tu as envie profiter de ce paysage blanc avant que les plus joueurs ne le dévastent. Alors, tu as enfilé ton gros parka avec de la fausse fourrure sur la capuche, des chaussettes épaisses et des chaussures fourrées. La panoplie idéale pour affronter le froid.

Une fois dehors, tu trouves le temps agréable. Il fait froid, mais il ne vente presque pas. Les flocons tombent encore, mais ils ne te gâchent pas la vue. Ils s’accrochent seulement sur tes habits et tes cheveux blonds, mais glissent à chacun de tes mouvement.
C'est comme ça que ta petite promenade matinale a maintenant commencée...

*

La vadrouille d'Akira le mena au parc, où il fit une pause. Il trouva un banc à l'abri sous un petit toit en bois et il y posa ses fesses. Il regardait les derniers brins d'herbes qui résistaient en vain contre le blanc immaculé et il rêva d'une tasse de chocolat chaud pour accompagner ce moment de calme.
Cependant, du mouvement dans sa capuche interrompit sa torpeur. Il y avait quelque chose là dedans et il y amena sa main pour trouver l'intrus.

- Aïe ! Fit-il soudainement.

A sa main, qu'il avait ramené jusque devant son visage, un petit chaton bien connu y était suspendu. C'était ce chaton que les filles et Akira avaient croisé en forêt, lors de leur excursion nocturne de la semaine dernière.

- C'est donc là que tu t'étais planqué toi.


Pourquoi combattre ses démons, quand on peut les apprivoiser.
##   Mar 20 Fév 2018 - 15:52

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 160
Date d'inscription : 22/09/2017
Age : 27
Humeur : ....



Akira Buichi & Leya Stones
La neige t'apaises et te relèves


L'hiver s'installe tout doucement à Terrae. Cette saison aussi froide, aussi neutre que le manteau qu'il revêt. Une parfaite saison pour une jeune fille esseulée, perdue et lasse de la vie depuis maintenant plusieurs semaines qui pourrait se compter en mois. Ce qui s'était passé au village, après la sortie qu'elle avait organisé ! Les événements de Terrae dont on a encore aucun explications ! L'albinos ne savait pas trop quoi penser, en faites tout ceci l'importait peu, puisqu'elle passait son temps soit enfermée dans sa chambre, soit à l’hôpital ! Tu parles d'une vie....

Quand elle avait réussie à retrouver du courage, elle avait par curiosité voulu découvrir ce que cachait terrae. Elle avait donc assisté à une sorte d'expédition où elle avait rencontré Tahia et Akira dans son aventure. Leya ne se souvient pas de grand chose, hormis de cris, de yeux jaunes luisants et du fait qu'ils ont courus aussi vite que ce que leur jambes ont pu leur permettre. Et par la suite, sa vie était redevenue aussi vide que le néant. Pire, son état de santé empirait de jour en jour la rendant encore plus cadavérique qu'elle ne l'était déjà. Comme toutes les nuits, la demoiselle aux cheveux blancs, n'avait pas dormie, ses yeux étaient creusés par la fatigué qu'elle arrivait à cacher derrière sa séquestration. Leya avait arrêté d'aller en cours n'y voyant plus grandement intérêt, et ce matin là elle sera levée à l'aurore comme tout les autres matins de son existence.

Le premier détail qui attirera son regard par la fenêtre, c'était cet épais manteau blanc que la nature avait revêtie ! Si la neige n'était plus aussi inconnue pour l'albinos, elle n'en restait pas moins un spectacle à admirer longuement. Cela lui donnait même envie d'aller se dégourdir les allumettes qui lui servent de jambes, quand bien même les médecins le lui avaient fortement déconseillés ! On ne vit qu'une fois, alors autant ne pas vivre avec des regrets. Passant son manteau cape aussi immaculé que la neige, elle enfila sa capuche pour se couvrir la tête et se rendit dans le parc. A sa connaissance , Leya savait qu'il y aurait peu de monde à cette heure là, et personne pour venir perturber son havre de paix. Personne hein ?

A peine arrivée, elle reconnut de suite la seule personne qui avait eu la même idée qu'elle, devait-elle aller lui dire bonjour ?  Quelle était exactement leur relation depuis cette fameuse nuit dans la forêt ? En faites ce n'est pas elle qui décidera que leurs chemins se croisent, mais le chaton qui venait de courir vers l'albinos.

▬ Hé mais je te reconnais toi, tu étais l'effroyable petit chenapan de l'autre jour ?

Un sourire se peigna sur les lèvres de l'albinos, elle prit le chaton dans ses bras et s'approcha du blond.

▬ Bonjour Akira ça faisait longtemps, est-ce que je peux m'asseoir ?

Pour une fois que la demoiselle faisait le premier pas, c'est un exploit ! Merci petit chaton !






Merci pour ce magnifique cadeau Ronron ♥️

Spoiler:
 



Dernière édition par Leya Stones le Mer 21 Fév 2018 - 18:28, édité 1 fois
##   Mer 21 Fév 2018 - 12:05

Personnage ~
► Âge : 27 ans
► Doubles-comptes ? : Bito Daisukenojo
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 267
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 28
Emploi/loisirs : Flâner
Humeur : Arrogant

Le chaton qui mordillait sans scrupule la main d'Akira, ne se gênait pas malgré le regard sombre qui s'était braqué sur lui. Heureusement pour le jeune homme, la mâchoire du petit félin n'était pas assez puissante pour que ses canines se plantent dans sa peau. Sa pauvre main s'en tirera avec quelques griffure.

- Hé ! J'suis pas ta mère. Grommela-t-il en secouant sa main pour se débarrasser de l'animal.

Le petit sauvage lâcha prise et tomba sur le derrière. Puis, trop distrait par la moindre chose qui croisait son regard, il partit gambader dans la neige. Sa petite taille ne lui permettait pas de se déplacer correctement dans la poudreuse, alors il sautait, créant à chaque fois un petit trou où l'on pouvait voir ses oreilles dépasser.
Pendant ce temps, Akira en profita pour fermer les yeux et organiser sa journée dans sa tête. Ses obligations pour aujourd'hui n'étaient pas nombreuses, mais il aimait bien se lister les choses importantes à faire avant de commencer une journée...
~

Des bruits de pas s'enfonçant dans la neige approchaient doucement, ce qui tira le jeune homme de ses pensées. Il ouvrit alors un œil, et vit cette silhouette vêtue d'une cape aussi blanche que ce qui l'entourait (à défaut du chaton tigré de noir qu'elle tenait dans ses bras). Cette silhouette, Akira finit par la reconnaître quand elle fût assez proche pour qu'il puisse voir son visage et son sourire angélique.

- Leya ? Fit-il légèrement surpris avant de hocher la tête en souriant. Oui, bien sûr.

Le blond, qui s'était affalé avec le temps passé, reprit une assise normale et se décala pour laisser de la place à l'albinos.
Dès qu'elle fut assise, le regard d'Akira descendit sur le chaton. Il lui donna une petite caresse sur la tête en pensant : "T'es pas si inutile en fin d'compte".

Un court silence commença alors à régner. Le contact visuel ne s'était pas encore installé entre les jeunes gens. Cette situation suffit à Akira pour deviner que Leya n'était ou pas à l'aise pour entamer la conversation, ou seulement pas dans son assiette.
Il se décida donc de sortir son jeu et il tira la carte de l'humour.

- Hmmm… Lâcha-t-il pour attirer la curiosité de la demoiselle. Je m'demandais… qu'est ce qu'un "vampire" pouvait faire debout à cette heure ?

Un sourire s'étira sur ses lèvres.
Vous trouvez cette question bizarre ? Eh bien pas vraiment, car depuis l'intervention de Sibylle à la cafétéria, cette réputation de vampire n'avait pas lâché Leya. En même temps, on ne pouvait pas trouver meilleur surnom pour elle. On ne la croisait que le soir et sa peau était si pâle qu'on se demandait si elle avait déjà vu le soleil.

- Le soleil va bientôt se lever tu sais ? Tu ferais mieux de rejoindre tes amies les chauves-souris.
##   Mer 21 Fév 2018 - 19:42

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 160
Date d'inscription : 22/09/2017
Age : 27
Humeur : ....


« Le hasard fait bien les choses »
Encore une pensée bien humaine, et qu'on qualifie de coïncidence ou encore de destinée. Leya ne croit pas forcément au destin, mais rencontrer Akira dans un lieu aussi paisible que ce parc, par un matin gelé tenait-il plus du hasard ou bien de la fatalité ? Si en effet l'albinos avait cherché un havre de paix, il semblerait qu'une force supérieure ait décidé de l'aider au bon moment. Depuis leur aventure en forêt, l'estime qu'elle avait de lui grandissait. Et même si c'est un sacré pitre qui aime  détendre les gens avec humour, il pouvait faire preuve d'un sérieux impressionnant. Dommage que le temps jouait en la défaveur de l'albinos pour apprendre à le connaître un peu ! Remarque, elle pouvait peut être faire l'effort aujourd'hui ? Le problème c'est que comme toujours, elle ne savait comment commencer une conversation, et c'est ce qui créa ce petit silence, alors qu'elle venait de s’asseoir.

Le seul bruit naissant, était le crissement de la neige et l'agitation du chaton, rendant cet instant presque magique, féerique. Leya doit l'admettre mais sortir, voir la nature, être entourée de ces petits plaisirs que produit la vie, lui avait manqué un peu. C'est le blond qui décida de casser le silence en lui demandant de sa manière propre à lui même, bien qu'un peu maladroite ce qu'elle  faisait ici ! C'est vrai que maintenant, tout le monde la prenait pour un vampire ! En tant que photophobique, avec son teint blafard, difficile de donner autre chose que le change. Quand il parla de chauve-souris, s'imaginant la scène, l'albinos se mit à avoir un petit rire cristallin. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas été amusée de cette façon.

Un léger sourire sur ses lèvres et elle lui apporta un élément de réponse, un peu sur la même note d'humeur

▬ Hé bien parfois les vampires n'en peuvent plus de rester enfermés dans leur chambre, et me voilà donc !

Elle fit un "V" de la victoire, comme si elle avait gagné une bataille ! Avant de reprendre sur un ton un peu plus posé, un peu plus sérieux, un peu plus...triste ?

▬ Cela fait plusieurs semaines que je suis malade, alors prendre l'air fait du bien...et toi une envie de balade matinale ? Moi qui pensait que tu te cacherais sous ton lit après avoir croisé cet effroyable monstre...

Elle s'amusa à lui poker l'épaule, disant ça avec un visage un peu taquin. Cajolant de caresses le chaton sur ses jambes, elle se débarrassa de sa capuche et remit sa frange en place. Très mauvaise idée ma petite Leya ! Si les médecins t'ont recommandé de ne pas sortir, ce n'est pas le moment de te découvrir et encore moins si le soleil se lève dans peu de temps ! Bah elle n'aurait qu'à la remettre quand il faut. Sauf que, comme elle est d'une malchance incroyable en ce moment, l'arbre décida de lui faire une farce, et une petite couche de poudreuse tomba de l'une des branches, venant lui faire un beau couvre chef sur la tête ! Il parait qu'on appelle ça « Le karma »

▬ Que...brr c'est froid !

On dirait une gamine qu'on venait de surprendre dans une bataille de boule de neiges.





Merci pour ce magnifique cadeau Ronron ♥️

Spoiler:
 

##   Jeu 22 Fév 2018 - 21:56

Personnage ~
► Âge : 27 ans
► Doubles-comptes ? : Bito Daisukenojo
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 267
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 28
Emploi/loisirs : Flâner
Humeur : Arrogant

- Ooh je comprends mieux maintenant ! Fit-il amusé par la première réponse de Leya.

La jeune femme savait parfaitement jongler entre humour et tourment, ce qui pouvait faire passer son mal pour une banalité. Ajoutez à cela un sourire radieux et vous obtenez le moyen le plus efficace d'éloigner l'inquiétude. Akira était un spécialiste dans l'art de dissimuler, pourtant cela ne l'empêcha pas de tomber dans le piège.
Un air soucieux commença alors à se dessiner sur son visage lorsque Leya lui parla de son état, mais il s'estompa quand elle commença à le taquiner.

- Tu m'connais mal, je n'ai peur de rien...

Et tout à coup... *Pof* ! De la neige tomba droit sur la tête de Leya.
Sous l'effet de la surprise, Akira eut un geste de recul. Le chaton, quant à lui, bondit des jambes de Leya pour se faire réceptionner par les mains du blond.
Les yeux ronds, Akira regarda le petit bonnet de neige pointu qui ornait à présent la tête de l'albinos. Ses yeux descendirent alors lentement jusqu'à croiser ceux de Leya et un rire lui échappa.

- Tu devrais voir ta gueule !

On ne l'entend pas souvent rire. En tout cas, pas comme ça. Généralement Akira rit sournoisement, voir sadiquement. Ce rire le change et ne lui va pas si mal finalement… Il devrait rire plus souvent comme ça, au lieu pourrir Terrae.
Mais ne rêvons pas, il est trop tard pour faire de lui quelqu'un de bien.

- Attends. Dit-il en posant l'animal sur le banc. Penches la tête en avant, sinon tu vas t'en mettre pleins le cou.

Avec son conseil, il aida Leya à se débarrasser de son bonnet d'hiver. Après coup, il regretta de ne pas avoir immortalisé ce moment avec une photo. Mais tant pis, cette image pourra toujours rester dans sa mémoire.
Son sourire ne l'avait pas quitté, et il ajouta enfin pour expliquer la raison de sa présence si matinale:

- En faite j'ai peur d'une chose. Et c'est à cause d'elle que je suis déjà debout.

Il leva l'index qu'il descendit tout de suite après pour pointer la boule de poil.

- Ce petit monstre ! Depuis que je l'ai sortit de la forêt il ne veut plus quitter ma chambre. Et cette nuit, j'ai eu le malheur de laisser dépasser un orteil de sous ma couette… Je n'sais pas c'qu'il a contre les pieds, mais il m'a mordu !

Akira porta le coupable et le leva devant lui, les bras tendu.

- Pas vrai p'tit con ?
Et il leva un sourcil en le regardant. Je ne lui ai même pas donné de nom...
##   Ven 23 Fév 2018 - 17:03

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 160
Date d'inscription : 22/09/2017
Age : 27
Humeur : ....


A peine sortait-elle de sa tanière pour une fois après tant de jours, que la malchance frappa à sa porte. Enfin ce n'était pas non plus la fin du monde, et la situation était plus gênante et comique que vraiment énervante. Quand le jeune homme se mit à rire aux éclats, un rire franc, elle se mit à rougir et le regarda du coin de l'oeil ! Tiens donc, c'est la première fois qu'elle le voit rire de cette manière ! Cela lui va bien, il devrait plus souvent montrer ce genre d'expressions plutôt que son côté rebelle et teigneux. L'albinos pencha la tête en avant pour qu'il lui débarrasse de cette poudreuse invitatrice, et une fois décoiffé de son bonnet improvisé, elle reposa ses yeux sur ceux du blond, pour lui exprimer sa reconnaissance. Pas de paroles, juste un regard doux suffisait !

Alors donc il était ici à cause du chaton, ce petit chenapan le suivait partout depuis maintenant l’événement de la forêt et en prime lui avait même montrer son affection en lui mordant le bout d'un orteil pendant la nuit. La scène était caustique ! Et en y repensant, en ce moment Leya faisait beaucoup de rencontres intéressantes grâce à ces chatons...même si l'une de ces rencontres s'est finie sur une catastrophe, ou plutôt une erreur....Non il ne faut pas y penser maintenant, elle avait fait un choix, elle devait l'assumer, même si....il lui manquait quand même beaucoup. Il est parti, il lui en voulait...C'était ainsi, on ne peut retourner dans le passé ! Son visage devint légèrement triste, puis finalement elle chassa ce mal en regardant le chaton porté à bout de bras. C'est à son tour de rire ! Il semblait lui en avoir fait baver ce petit greffier !

▬ C'est juste qu'il t'aime bien, il te prend pour son maître...je trouve ça mignon moi, et puis s'il t'a mordu c'est parce qu'il voulait que tu joues avec lui, ça reste encore un bébé, il ne sait pas comment s'y prendre, et ne connait pas le bien du mal ! Il faut le lui apprendre

Elle cajole la tête du petit chaton !

▬ J'ai recueilli un chaton à mon arrivée pour quelques semaines, si tu veux je peux te montrer comment faire vie commune, puis te donner aussi de la nourriture pour chat et des jouets. J'aime bien les animaux, alors ça ne me dérange pas de prendre soin de lui avec toi !

Bon par contre la demoiselle avait omis un petit détail, ça les obligeait à se voir régulièrement, et peut être que le blond ne voulait pas de sa présence, ni même de sa compagnie ? De toute façon, si ça le dérangeait, il le dirait clairement vu sa franchise ! Bon comme il s'était moqué de son couvre chef de neige tout à l'heure, une petite idée sournoise se glissa dans le fond de sa pensée, elle se releva pour s'étirer légèrement puis attrapa de la neige qu'elle forma en petite boule avant de la lancer sur le jeune homme. Elle ne savait pas si c'était une bonne idée, mais bon au pire des cas, il n'aurait qu'à la noyer dans la neige s'il était en colère ! C'est juste que pour une fois que la demoiselle aux cheveux blancs peut sortir, elle a bien envie de s'amuser un peu ! Profiter du plaisir de l'hiver pour créer des souvenirs, avant qu'un jour ils ne s'effacent...

C'est sa plus grande peur dans le cursus de sa maladie....perdre la mémoire....voir ses souvenirs s’effacer du jour au lendemain, ne plus se souvenir de ce qui l'a rendu heureuse à un moment, ou ceux qui la rendaient heureuse. Si l'idée est effroyable, elle est pourtant réelle....car Leya savait que ça arriverait....et qu'une fin l'attendait au bout de l'horizon. Son seul regret ? Ne pas pouvoir vivre comme elle le voudrait. Ne pas pouvoir vivre tout court même...





Merci pour ce magnifique cadeau Ronron ♥️

Spoiler:
 

##   Sam 24 Fév 2018 - 16:56

Personnage ~
► Âge : 27 ans
► Doubles-comptes ? : Bito Daisukenojo
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 267
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 28
Emploi/loisirs : Flâner
Humeur : Arrogant

- Son maître ..?

Akira n'avait jamais eu d'animaux auparavant. Quand il était gosse, il avait toujours voulu un chien (un peu comme tous les gosses me direz-vous) mais ses parents disaient toujours : "On ne veut pas de ça à la maison".  Et depuis, il ne s'était jamais posé la question d'en avoir un ou pas.
Un animal c'est une responsabilité. Il n'est qu'une partie de ta vie, mais pour lui, tu es toute la sienne. Akira n'avait jamais songé à garder ce chaton, d'où l'absence d'un nom. Mais il ne se voyait pas le relâcher non plus. Il allait devoir s'en occuper et c'est là que Leya lui proposa son aide...

Le jeune homme ne savait pas s'il devait accepter. Il a toujours attiré les ennuis... et va surtout les chercher. Surtout en ce moment. Avec les événements récents, une pression pèse sur Terrae. Certains se rebellent et il y en a même qui s'en prennent à ceux qu'ils estiment "dangereux". Akira n'a pas peur d'être pris à revers, ce dont il a peur c'est que ses proches le soient... C'est pour cela qu'il évite d'en avoir.

- Je n'suis pas sûr qu...

Et *Paf* !
Une boule de neige sortit de nulle part lui arriva dessus. Le blond eut le réflexe de lever l'épaule et de tourner la tête, mais ce fut son oreille qui prit le projectile.
De la neige dans les oreilles... Brrr, il n'y avait pas mieux pour mettre en rogne.

- Ça va pas, qu'est c'qui t'prends ?! Gueule-t-il en se servant de son auriculaire pour se débarrasser de cette chose gelée qui traîne dans son oreille.

Cela semblait amuser Leya et, à la voir comme ça, elle n'allait pas se gêner pour lui en balancer une deuxième.

- Arrêtes ça bordel, ou j'te jure que j'vais te..!

Cette pseudo menace n'eut pas l'effet escompté. C'était comme engueuler un enfant qui n'en fait qu'à sa tête, pour qu'il vous ricane ensuite aux nez et continue ses conneries... Ce qui a le dont de vous énerver encore plus.
Mais Akira ne se laissera pas faire, il déposera le chaton sur le banc et foncera sur Leya avant qu'elle n'ai le temps de préparer sa prochaine boule de neige.
Et sans qu'elle ne puisse rien y faire, le jeune homme la plaqua au sol, dans la poudreuse, ce qui fit jaillir la neige qui se trouvait sous eux.

Les deux jeunes gens se retrouvèrent alors sur ce matelas de neige, Leya en dessous et Akira à quatre patte au dessus d'elle. Il souriait, amusé par la situation dans laquelle ils s'étaient mis... La neige avait vraiment le don de rendre immature.
Et pendant un instant, il se perdit dans le regard irisé de la demoiselle. Sans s'en rendre compte, il avait approché son visage du sien, avait caressé sa joue avec sa main... et il envoya une pichenette sur le front de l'albinos.

- Bah alors, t'as perdu ta langue ? Fit-il en riant.
##   Dim 25 Fév 2018 - 16:56

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 160
Date d'inscription : 22/09/2017
Age : 27
Humeur : ....


En ce moment, Terrae était plongé dans une ébullition , et même si l'hiver permettait de refroidir les cœurs un peu trop aigris, cela ne suffisait pas à amener la paix dans cette instauration chaotique. Enfin non ce n'était pas encore présent, tant que cette créature au fond des bois décidait de rester tranquille, mais un jour quelque chose arriverait ! L'albinos avait un mauvais pressentiment. La disparition de la directrice, les conflits, les tensions, tout était avant garde d'un cauchemar. Mais Leya s'en moquait ! La vie l'importait peu en ce moment, donc ce qui s'y passait dans l'académie aussi...

Pourtant derrière toute cette palette de noirceur et de gris, la demoiselle aux cheveux blancs cherchait un soupçon d'espoir, même si elle savait que c'était impossible ! Elle n'avait jamais fait de bataille de boules de neige ! Ne pouvant sortir le jour. Ses souvenirs glissèrent vers les enfants de l'orphelinat qu'elle regardait jouer avec la neige par la fenêtre. Une main posée sur cette dernière, un sourire triste de ne pas pouvoir les rejoindre. Elle pouvait enfin faire ce qu'elle aurait aimé accomplir durant son enfance ! Sauf que le jeune homme ne semblait pas d'humeur à coopérer, vociférant même un début de menace. Et alors qu'elle s'attendait à ce qu'il s'en aille ! Ce dernier se leva pour se jeter sur elle. L'albinos écarquilla les yeux de surprise en regardant le blond au dessus d'elle.

Finalement il était comme elle, il voulait juste se venger des boules de neiges qu'elle lui avait lancées ! Même si curieuse façon de se venger quand même ! Et puis, elle n'avait jamais été dans ce genre de position embarrassante.

▬ Tu vois c'est amus....

Ce qui la fit couper dans son élan, c'était le fait que son visage s'était rapproché du sien, déclenchant des rougeurs sur son visage blafard, mais mais mais qu'est-ce qu'il compte faire là ? Le coeur de la demoiselle se mit à battre plus fortement dans sa poitrine, plus par peur qu'autre chose, et puis sa main délicate caressa sa joue. Double rougeurs. Tout ce moment un peu trop romantique, comme dans ses romans prit fin avec une pichenette sur son front ! Aie ! Elle gonfla ses joues, faussement énervée !

▬ Mais pas du tout ! Si tu crois que je vais me laisser faire tu....tu peux toujours rêver !

Une vraie enfant ! Le problème c'est qu'elle manque de force physique pour le faire bouger ! Et puis bon c'est quand même gênant, détournant le visage sur le côté. Au moins elle comprend ce qu'avait pu ressentir le brun quand elle lui avait un peu forcé la main sans le vouloir...Bon ce n'est pas comme si Akira allait faire la même chose et l'embrasser hein ! Non bien sûr, il ne fait que la taquiner et l'embêter ! Ce qui marche bien sûr...

Mais bon grâce à ça la jeune femme se sentait un peu plus vivante, et puis il avait fait une petite erreur de calcul ! Il n'avait pas bloqué ses bras...Aussi vite qu'elle le put la jeune fille attrapa de la neige dans ses mains et prit le visage du blond entre ses dernières pour la lui coller sur les joues ! Bon avec toute cette histoire ils allaient finir trempés tout les deux ! Et le soleil n'allait pas tarder à pointer le bout de son rayon, donc peut être qu'ils ne devraient pas chahuter trop longtemps !

▬ Tu sais ça fait longtemps que je n'ai pas ri de cette façon....en faites, c'est peut être même la dernière fois que je vois l'hiver alors....merci....

Leya esquissa un doux sourire, ne voulant pas montrer de tristesse ! Et puis elle ne voulait pas lui donner d'argument qui pourrait lui permettre qu'il se moque d'elle !

▬ J'ai bien envie d'une boisson chaude maintenant ! Est-ce que ça te tente ?

Il n'était pas obligé de la suivre s'il n'en avait pas envie, il n'était pas non plus un chevalier servant qui devait escorter une princesse ! Leya n'en avait pas l’étoffe, et être qualifiée d'amie était même bien loin du compte ! Akira ne lui devait rien, il ne la connaissait même que depuis peu, alors pourquoi est-ce qu'il chercherait à découvrir l'étrange animal qu'elle est ?





Merci pour ce magnifique cadeau Ronron ♥️

Spoiler:
 

##   Jeu 1 Mar 2018 - 12:38

Personnage ~
► Âge : 27 ans
► Doubles-comptes ? : Bito Daisukenojo
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 267
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 28
Emploi/loisirs : Flâner
Humeur : Arrogant

Les mains pleines de neige de Leya vinrent se plaquer sur tes joues, ce qui te surpris une fois de plus. Tu secoua la tête pour t'en débarrasser et l'envie de lui rendre la monnaie de sa pièce te démangeait... Mais ton désir vengeance s'éteint brusquement lorsqu'elle se confia à toi et te remercia. La mesure manquante venait de s'ajouter à la partition et tu compris enfin (un peu tard) ce qui attendait la demoiselle.

Inconsciemment tu baissa les yeux, comme si tu t'excusais.
Si tu l'avais su plus tôt, tu n'aurais pas osé te moquer d'elle, ni la faire tomber dans la neige... Tu n'aurais jamais agit comme ça avec quelqu'un de mourant.
Il y avait cependant ce "merci", un mot simple qui venait d'en dire beaucoup.
Depuis combien de temps ne t'avais-t-on pas remercier pour autre chose qu'un achat ?
Elle disait se sentir vivante grâce à toi, alors pourquoi changer ton comportement avec elle.

*
- Je… fit Akira.
S'excuser ne lui ressemblait pas. Surtout dans ces moments là. Lui-même se trouvait ridicule, alors il lâcha un petit rire. Il finit par hocher la tête pour accepter l'invitation de Leya et ajouta calmement: Oui, je veux bien. Et… j'aimerais apprendre à te connaître s'il te plait.
Son sourire était devenu presque attendrissant, cependant il s'empressa de casser ce moment trop gênant pour lui en attrapant la capuche de Leya afin de la lui écraser sur la tête.

- Et couvres-toi un peu mieux, abrutie !

Puis, il se tourna vers le chaton pour lui faire signe de les rejoindre... mais depuis quand un chat vient quand on le lui demande ?
Celui-ci était bien trop occupé à attraper des flocons avec ses pattes. Le blond alla donc le chercher par lui même. Le petit animal semblait adorer la neige, c'est pour cela qu'il lui donna ce nom:

- On y va "Yuki".

Akira rejoignit Leya, le chaton à nouveau dans sa capuche et il lui proposa un petit jeu pendant le trajet. Le but était simple: dire la première chose qui nous passe par la tête quand on te donne un mot. Au premier abords, ce jeu pouvait paraître enfantin mais il permettait d'en apprendre beaucoup sur la façon de penser d'une personne.

- Par exemple, si je te dis "Bleu". Tu penses à quoi ?
##   Mer 7 Mar 2018 - 19:18

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 160
Date d'inscription : 22/09/2017
Age : 27
Humeur : ....


Beaucoup de personnes détestent la neige. Leya ne comprend pas pourquoi ! Il est vrai que c'est froid, qu'on a rien a tirer d'elle de part son inutilité ! En faites, l'albinos pouvait se qualifier comme cette pluie gelée, elle était pure comme elle, simple, existante, mais n'était utile en rien et pour personne. En d'autres terme, elle était discrète, mais personne ne voulait d'elle. Concentrée sur sa propre inconsistance, elle se rendit compte qu'elle n'avait en rien avancé, qu'au contraire la régression n'avait été que plus importante. Si l'espace d'un instant, elle avait espéré, l'espoir s'était envolé. Elle n'était capable d'aider personne, puisqu'elle même était dans l'inaptitude de s'aider elle même. Et aujourd'hui, elle avait tout perdu, une part de son être, ce qui maintenait son envie de vivre. Il n'y avait plus que vanité et néant. Un master serait surement revenu la voir si elle n'avait été déjà à Terrae, puisque c'était le vide qu'elle ressentait en ce moment.

Pourtant Akira venait de bouleverser ses certitudes. Il semblait ailleurs quelque secondes, n'arrivant pas à exprimer ses mots quand elle l'avait tout simplement remercié. Il n'avait besoin de rien dire, son regard le trahissait, il était gêné, il n'était pas habitué à ce qu'on lui dise cette simple formule de politesse. Leya trouvait cela triste en un sens, mais ravie de pouvoir lui apporter quelque chose qu'il n'obtenait que rarement. Un faible sourire, simple, mais présent, jusqu'à ce qu'il accepte sa proposition, en ajoutant qu'il voulait apprendre à la connaître. Depuis combien de temps n'avait-elle entendu ces mots ? Il avait pourtant compris qu'elle était condamnée, mais malgré tout, il était prêt à endurer. Une qualité qu'elle ne pouvait qu'admirer, et qui le faisait remonter encore plus haut dans son estime qu'il ne l'était déjà. Et elle ? Devait-elle apprendre à endurer, en faites aujourd'hui elle n'en avait plus envie...Comme quoi un coeur brisé, peut être signification de mort lente et injustifiée pour le monde.

Sortant du court de ses pensées, alors que le blond venait de lui écraser la capuche sur le haut de son crâne, ou elle se retrouva un instant aveuglée, elle releva la tête vers lui. Oui il avait raison, elle était une abrutie, mais elle en valait la peine. Mettant sa capuche correctement, alors que le soleil pointait gentiment le bout de son astre, les joues un peu rouge. Surement à cause du froid, ou peut être même autre chose ? La jeune fille aux cheveux blancs, n'en savait rien, et ce détail n'était qu'à faible importance. Tandis qu'il allait chercher le chaton, l'albinos regarda tout autour d'elle, comme si elle avait une impression de déjà vu. Cajolant d'une caresse le petit animal, elle s'adressa au greffier, un sourire peint sur ses lippes.

▬ C'est mignon comme nom qu'est-ce que tu en penses, Yuki ?

Un miaulement aigu qui voulait donner une réponse, et voilà qu'elle devinait cette dernière. Leya avait des facultés à parler à ses semblables, puisque sa transformation en tant que morphe se tenait de la même classe familiale...un animal dont la pureté et la rareté n'avait d'égal que le savoir. Akira l'invita sans même qu'elle ne le sache dans un petit jeu de personnalité. Enfin c'est au bout de la question qu'elle le comprit, elle qui a passé le clair de son existence à faire des tests psychologiques.

▬ Bleu....hum voyons voir...ma couleur préférée....j'ai beaucoup de vêtements dans ces teintes là....

Aujourd'hui n'y faisait pas exception, puisqu'elle portait presque que des camaïeu de bleus sur elle. Puis elle regarda le ciel un instant, et répondit quelque chose de plus sensé, plus profond.

▬ La mer...

Curieuse pensée.

▬ Enfin je sais qu'à proprement parler la mer n'est pas bleue, puisqu'elle reflète la couleur du ciel, mais je ne l'ai jamais vue à part sur des images, des tableaux. Je me demande vraiment à quoi elle ressemble.

La dernière fois qu'elle avait parlé de cela à quelqu'un c'était à Renji autour d'une exposition de William turner, un peintre qui admirait la mer comme la force de son art. Cette journée étrange, transformée en cauchemar devait sortir de son esprit, même si c'était il y a des mois. Le jeune homme aussi d'ailleurs. Aucun retour en arrière possible et elle le savait bien, même si elle avait un peu honte d'avouer qu'il lui manquait. Elle devait l'associer à un souvenir qui devait resté dans une partie de sa mémoire, mais plus autrement. Puisque le blond voulait apprendre à la connaître, et semblait avoir trouver son point faible d'adaptation en proposant ce petit jeu, elle allait y participer de manière franche, sincère, sans essayer de mystifier quoi que ce soit. A quoi sert le mystère s'il est voué à disparaître ?

▬ Si je te dis rouge ?

Ce n'était peut être pas la couleur la plus travaillée de la palette, mais on pouvait révéler beaucoup de choses avec cette simple primaire.






Merci pour ce magnifique cadeau Ronron ♥️

Spoiler:
 

##   Lun 12 Mar 2018 - 23:33

Personnage ~
► Âge : 27 ans
► Doubles-comptes ? : Bito Daisukenojo
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 267
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 28
Emploi/loisirs : Flâner
Humeur : Arrogant

Ils avançaient, doucement mais sûrement. La neige continuait de tomber à gros flocons, tentant d'effacer derrière eux, les imperfections que créaient leurs pas sur la route devenue parfaitement blanche.
~

Inconsciemment, Akira sourit lorsque Leya dit que le bleu était sa couleur préférée. Ils avaient un point en commun, mais il n'en dit rien. Il laissa l'albinos poursuivre, ne voulant pas l'interrompre. Elle lui partagea alors cette étonnante attirance pour la mer.

Akira leva les yeux sur sa gauche et plissa les lèvres, il ne regardait rien en particulier, il essayait tout simplement de voir les choses comme elle.
De son côté, la mer ne lui inspirait que des souvenirs d'enfance. Il se rappela des châteaux de sable qu'il construisait avec son frère jumeau, des chasses aux coquillages et des vaines tentatives d'attraper les mouettes… Il n'y était pas retourné depuis sa maturité.

Un petit coup de coude vint taper gentiment le bras de Leya pour attirer son attention.

- Pour ça, il faudra que tu sortes de ta grotte miss Dracula. Dit-il sur un ton taquin.

Deux enjambées inhabituellement grandes lui suffirent pour passer devant Leya, afin de lui faire face et de stopper la marche. Il se pencha rapidement en avant, faisant en sorte que leurs visages soient face à face. Tout près, leurs nez se touchaient presque. Il afficha alors un sourire charmeur tout en la fixant avec ses yeux rouge grenat.
Et il lui répondit:

- Pour moi le rouge signifie la violence. Parfois, j'ai même l'impression d'agresser les gens rien qu'en croisant leur regard…

Il eut un sourire en coin et soudain, d'un geste sec de la main vers le haut, il fit jaillir entre leurs visage de la neige, qu'il avait ramassé discrètement sur un garde-fou. Le but de ce petit effet de surprise ? tout simplement lui laisser le temps de s'éclipser.
Rassurez-vous, il n'alla pas bien loin. Le japonais se trouvait juste à quelques mètres sur la gauche de la jeune femme, au pied d'une colline. D'un geste de la tête, les mains dans les poches, il l'invitait à passer la rambarde et à le rejoindre.
On pouvait voir, au sommet de la butte, un arbre au tronc large. D'ici, il semblait planter ses nombreuses branches dans le ciel, telles des racines dans la terre. Le ciel était un dégradé allant de l'orange vers le bleu de la nuit. Les étoiles, quant à elles, s'estompaient une à une, lentement.

- Pour moi, le bleu c'est le ciel, le calme. Dit-il alors qu'elle ne lui en avait pas demandé autant. Et là-bas, c'est l'endroit idéal pour se percher et le regarder quand tu veux qu'on te foute la paix. Par contre, c'est mieux quand il fait beau...

Il marqua une pause et ajouta sans quitter le paysage des yeux.

- Si tu veux, une fois que cette connerie d'alerte sera terminé… je t'emmènerais voir la mer.

Avoir des rêves te permet de survivre, mais pour vivre tu dois les réaliser.
##   Jeu 15 Mar 2018 - 18:33

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 160
Date d'inscription : 22/09/2017
Age : 27
Humeur : ....


Particulière, c'est un peu comme ça que les gens aiment la qualifier ! Tantôt amorphe, tantôt enjouée, toujours à réfléchir à quelque chose surement, se plongeant dans les méandres de la discrétion. On la trouve spéciale, parce qu'elle n'est pas comme les autres, déjà de part sa couleur de cheveux, mais aussi ses yeux dont la couleur irisée, lui donnait l'impression d'être une créature descendant des démons. Pourtant il n'y a pas plus ange qu'elle ! A toujours se soucier des autres, à toujours se sacrifier pour le bien être d'autrui ! C'est dommage que les êtres humains aiment juger sur l'apparence. Akira était comme elle, quelque chose de particulier animait ce garçon. Pourtant derrière ce sourire, Leya ressentait une profonde détresse, une certaine solitude. Tout comme elle, cela va de soit. Ils étaient presque un doppelgänger l'un de l'autre. L'albinos a toujours été intriguée, attirée par les personnes tristes...était-ce parce que quelque part, une force supérieure lui demandait de les aider ? Peut être bien.

Un coup de coude la réveilla un peu de son blocage, et elle ne put que rire au surnom. C'est vrai que maintenant tout le monde la prend pour un vampire ! Et ce n'est pas plus mal, comme ça plus personne ne vient l'embêter de peur de se faire sucer le sang. Il avait raison, faudrait qu'elle sorte un peu plus, mais son corps devenant fragile, ne le lui permettait pas toujours. Et rien que de penser que la situation va empirer, qu'elle va perdre sa mobilité, ses fonctions motrices...l'effrayait...Autant profiter du temps qui lui reste à pouvoir courir, marcher, et sauter. Alors qu'elle marchait un sourire aux lèvres pour se rendre à un café ou s'asseoir, le blond la dépassa pour se mettre devant elle, ce qui évidemment lui fit arrêter sa marche. Il approcha son visage, et de cette distance l'albinos pouvait distinguer l'irrégularité de ses yeux rouges, en plus de la brûler d'un empourprement soudain à cette donnée inattendue.

Sa réponse : La violence...
Si cela aurait dû effrayer Leya, si du moins ça en était le but, il n'en fut nullement le cas. Presque neutre à toute cette pression que le rubis effrayant tentait de lui conférer. La jeune fille esquissa un sourire doux.

▬ Je ne comprends pas pourquoi les gens pensent ainsi...il y a de la douceur dans ton regard...je la vois parfaitement...

C'est vrai, Leya avait un don de voir ce que les autres ne pouvaient discerner. Peut être pense-t'il que le monde lui en veut d'une quelconque manière, mais pas l'albinos qui n'avait ni peur, ni se sentait agressée. Subitement, il disparut derrière un fin rideau de neige qu'il avait provoqué lui même afin de s'éclipser tel un enfant, disparaissant de sa vue. Une sorte de cache-cache peut être ? Leya ne savait pas y jouer, mais voir ce garçon qu'elle a rencontré dans la forêt se sentir vivre l'instant présent, lui donnait envie de se laisser aller elle aussi. Si on a qu'une seule vie, pourquoi la gâcher à être un adulte ? Enjambant donc la rambarde, agile, elle vint le rejoindre pour se mettre à côté de lui, ses yeux s'émerveillant au fur et à mesure que chaque détails s'offrait à elle.

Le monde est corrompu oui, mais il reste quelque part des merveilles que seul les exclus peuvent voir.

Akira et Leya sont deux personnes rejetées par ce monde qui ne veut pas d'eux. Parce que ce dernier ne juge que sur l'extérieur...et ne voit pas les qualités qu'ils possèdent. En faites, beaucoup de personnes à Terrae souffre de cette injustice, mais peu le montre. Akira lui expliqua ce que signifiait le bleu pour lui. Alors comme ça c'est le ciel qui le fascine ? Le blond a un air rêveur, il lui rappelle ses philosophes qui disaient vouloir un jour atteindre le ciel du bout de leur doigts, juste pour en connaître leur texture. L'arbre qui étendait ses racines vers cette immensité bleue était le lieu idéal pour profiter d'un tel panorama disait-il. Se rapprocher du ciel leur permettrait-il de l'atteindre ? Malheureusement il est bien trop loin pour les êtres humains, insaisissable.

▬ Quand j'étais petite, je regardais souvent le ciel par la fenêtre, j'étais fascinée de voir les couleurs qu'il pouvait obtenir...et de le voir habitait des milliers d'astres...

Le ciel étoilé était l'un des spécimens les plus beaux que la terre pouvait donner à la vie humaine. Dommage que peu de personnes remarque ce cadeau immérité. Les yeux rivés vers le ciel dansant de ses multiples coloris, la voix du blond résonna comme une caresse de l'âme. Il voulait réaliser son rêve, il voulait l'emmener voir la mer ! En plus de la revoir...
Fascinant...oui c'est comme ça qu'elle voyait le jeune homme. Alors que son cœur rata un petit battement à cette proposition.

▬ Tu ferais ça...pour une personne que tu ne connais que depuis peu...?

Il n'avait pas idée de la signification que ça pouvait avoir pour elle.






Merci pour ce magnifique cadeau Ronron ♥️

Spoiler:
 

##   Sam 17 Mar 2018 - 11:05

Personnage ~
► Âge : 27 ans
► Doubles-comptes ? : Bito Daisukenojo
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 267
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 28
Emploi/loisirs : Flâner
Humeur : Arrogant

Il hocha la tête et lui adressa un doux sourire.

- Et toi, tu pourrais suivre une personne que tu connais à peine..? Dit-il avant de laisser échapper un rire léger. D'un côté, ce n'serait pas la première fois. Tu en as bien suivi une pour arriver dans ce bled.

Akira faisait référence au Master, cet individu qui nous attire au premier regard, et qui nous charme par la mélodie de ces mots: Terrae. Et nous, nous l'avons suivi tel les rats qui suivent le joueur de flûte. Akira a depuis trop longtemps détesté cet endroit, il n'a fait que le polluer, tout en se polluant lui même.
*
Avant, tu n'avais pas vu Terrae comme une deuxième chance, mais plutôt comme un moyen d'assouvir ta vengeance. Jusqu'à ce que tu rencontre Oksa, cette jeune fille aux cheveux bleus à qui tu t'es confié, et à qui tu as menti délibérément.
Depuis qu'elle ne voulait plus te voir, tu n'avais fait que t'éloigner du droit chemin. Ce que tu étais maintenant, tu le méritais.

Ce n'est pas en aidant Leya à se sentir vivante que le mal sera réparé. Tu le sais, mais tu ne cherches pas à être pardonné. Là, tu veux juste partager quelque chose avec quelqu'un. Et même si ce plaisir ne sera qu'éphémère, tu ne regrettes pas ton choix qui s'est porté sur la seule personne qui su voir la douceur qu'il te restait: Leya.

*
Pendant qu'il était resté pensif, la main d'Akira était machinalement allée chercher sa flasque d'alcool, à l'intérieur de son blouson. "Boire pour ne pas faiblir" devenait un mode de vie chez le blond.
Il porta alors la petite bouteille plate à ses lèvres, oubliant qu'il était accompagné et qu'on le regardait. Mais la raison stoppa cet automatisme avant même qu'il n'ai bu une goutte de son précieux remède.

- Hm... désolé. Fit-il en rangeant sa flasque à sa place. J'ai pris de mauvaises habitudes ces temps-ci.

Il eut un petite rire gêné et fit demi-tour, se dirigeant vers le chemin duquel ils avaient dérivés.

- On ferait mieux d'y aller avant d'être transformé en bonhomme de neige.

HRP:
 
##   Lun 19 Mar 2018 - 15:48

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 160
Date d'inscription : 22/09/2017
Age : 27
Humeur : ....

Hors rp :
 



Merci pour ce magnifique cadeau Ronron ♥️

Spoiler:
 

##   
Contenu sponsorisé

 

[Event-2] La neige t'apaises et te révèles[Leya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Parc.